Féminin/masculin - Cinéma l'Apollo

Féminin/masculin - Cinéma l'Apollo
RETOURS VERS LE FUTUR
RENCONTRES CINÉMATOGRAPHIQUES DÉDIÉES À LA MÉMOIRE




                                                      1




                MARS             MARS




                       2020

 FÉMININ/MASCULIN
 QUESTIONS DE GENRES
 CINÉ-CONCERTS / CRÉATIONS / ATELIERS / PROJECTIONS



   www.scenenationale-chateauroux.com
Féminin/masculin - Cinéma l'Apollo
Féminin/masculin - Cinéma l'Apollo
ÉDI
                                           TO
                                          « Féminin/Masculin, questions de genres »
                                          est le thème que nous avons choisi pour cette 14e édition
                                          des Rencontres Cinématographiques Retours vers le futur.
                                          Pendant une semaine, le cinéma L’Apollo sera lieu d’échanges
                                          et de questionnements sur les problématiques liées à la
                                          condition féminine, à l’homosexualité, à la trans-sexualité, au
                                          genre.
                                          À partir de plus de vingt-cinq propositions filmiques (courts
                                          et long-métrages, créations, fictions, documentaires), nous
                                          tenterons de nous faire l’écho de cette thématique dont
                                          l’actualité brûlante déchaîne les passions.




Pour autant, Retours vers le futur ne perdra pas        Elle est femme-fiction, créée de toutes pièces à
de vue l’objet qui a toujours été le sien : l’archive   partir d’archives. Son histoire projetée et portée
et, par extension, la mémoire. Les évènements           par des musiciens et comédiens du Conservatoire
récents - l’affaire Weinstein et le début de l’ère      de Châteauroux deviendra donc notre histoire,        3
#MeToo, la prise de parole de la comédienne             son visage et son territoire aussi. Le lendemain,
Adèle Haenel, en passant par la polémique               pas moins de trois rendez-vous : (un programme
Polanski - signent indéniablement un avant et           de courts métrages, une ciné-conférence et
un après dans notre société, voire la promesse          un film inédit Delphine et Carole, insoumuses)
que rien ne sera peut-être plus comme avant.            seront au programme d’une journée consacrée
Ces évènements aux forts retentissements                au Centre audiovisuel Simone de Beauvoir.
changent les regards et imposent une prise de           Une manière de se replonger dans l’histoire
conscience impliquant un premier effet : celui de       des luttes des femmes. Autre rendez-vous à
devoir revisiter notre passé. Le cinéma, avec son       ne pas manquer : la venue exceptionnelle du
incomparable capacité à nous renvoyer un reflet         réalisateur Sébastien Lifshitz dont l’œuvre aussi
à la fois collectif et profondément intime, nous        délicate que politique, contribua notamment à
y aidera !                                              normaliser l’évocation de l’homosexualité dans
                                                        le cinéma Français.
Ces Rencontres Cinématographiques s’ouvriront
avec une création originale intitulée Marie             Enfin, nous vous invitons à découvrir une
Dupont, fruit d’un partenariat avec l’Agence            multitude de propositions qui portent chacune
Ciclic Centre-Val de Loire et son pôle Patrimoine.      à leur manière un témoignage fort et sensible.
Marie Dupont est une femme qui n’existe pas !
                                                                                          Camille Girard


          Toute l’équipe de la Scène nationale est impatiente
          de vous retrouver pour cette semaine où l’on fêtera
                                        toutes les singularités.
                              Alors, venez (comme vous êtes) !
Féminin/masculin - Cinéma l'Apollo
L’HISTOIRE
DE MARIE DUPONT,
      UNE HISTOIRE
     QUI EST UN PEU
          LA VÔTRE !
Féminin/masculin - Cinéma l'Apollo
CRÉATION ORIGINALE
                                                                                                          MERCREDI
                                                                                                            25 MARS
                                               MARIE
                                               MARIE
                                                DUPONT
                                                DUPONT
                                               « Je m’appelle Marie Dupont. Je suis blonde.
                                               Ou brune. Peut-être rousse. On dit que j’ai les yeux
  20 h / 1 h 40                                verts de ma mère. Je suis née en 1928 à Chartres.
                                               À 9 ans, j’ai déménagé à Vierzon. Plus tard, à Châteauroux,
                                               j’ai rencontré celui qui allait devenir mon mari, Franck.
                                               Il est américain, médecin militaire. Je suis infirmière.
                                               Nous nous sommes installés à Issoudun en 1954.
                                               Nous avons deux garçons. J’ai également des frères, des
                                               sœurs, des grands-parents et des amis, beaucoup d’amis.
                                               Je m’appelle Marie Dupont et je suis une femme de mon
                                               temps. »

Un territoire, une mémoire, des histoires, projetés par un personnage : “Marie Dupont” Voilà
comment a été lancée la série créée par Ciclic Centre-Val de Loire à partir des images d’archives
de ses collections. Le personnage de “Marie Dupont” est né en janvier 2019 avec l’idée de
valoriser les images des archives audiovisuelles régionales dans une forme inhabituelle :                                5
la fiction. Au travers d’images tournées par des amateurs entre les années 20 et les années
80, collectées dans toute la région Centre-Val de Loire, Marie Dupont nous parle depuis
l’année 1960 et nous raconte son histoire, son enfance, ses paysages, sa famille, ses voyages...
Personnage aux multiples visages, son histoire n’en reste pas moins un peu la vôtre.

Ciclic Centre-Val de Loire et le cinéma L’Apollo vous invitent à vous projeter dans cette
aventure lors d’un ciné-concert exceptionnel, interprété par les musiciens et comédiens du
Conservatoire de Châteauroux et dirigé pour l’occasion par le compositeur Amin Goudarzi.
En vous souhaitant un bon voyage !



       Avec les comédiennes et comédiens de la classe d’art dramatique du Conservatoire de Châteauroux,
       sous la direction de Anne Patte-Trémolières : Mathias Benhamou, Mathilde Cron, Astrid Foucault,
       Claude Jassint, Fabienne Jouix, Stéphanie Marais.
           Les musiciens sous la direction de
            AMIN GOUDARZI :
              Sandrine Charluet : basson, Lucile Ente : clarinette, Xavier Boucher : hautbois, Jean-Marie Weiss : cor,
               Jean-Michel Cassini : guitare acoustique et électrique, Frédéric Beaudoin : batterie et percussions,
               William Bensimhon : piano

                 AMIN GOUDARZI :
                Compositeur de musiques de films, Amin a composé les musiques originales de nombreux
               films d’animation, de fictions et de documentaires, dont certains ont été sélectionés aux festivals
             internationaux. Né en 1989 à Téhéran, il a commencé jeune ses études musicales, avec la guitare
           classique et le piano. Mais il a très vite trouvé son penchant pour la basse qu’il a étudiée d’abord
           avec Babak Riahipour et plus tard en France avec Nicolas Lemoulet et le grand bassiste virtuose,
           Dominique Dipiazza.
Féminin/masculin - Cinéma l'Apollo
JEUDI              QUESTIONS
                       QUESTIONS
    26 MARS            DE GENRES
                       DE GENRES                            Séance animée par
                                                 Nicole Fernandez Ferrer

                                                                     14 h / 57 min
      Cette séance de courts métrages s’intéresse aux questions contemporaines
      qui traversent la jeunesse : la construction de l’identité, l’orientation sexuelle,
      l’égalité femmes-hommes. Les films du programme traitent notamment de
      la représentation des discriminations des genres. Ils contribuent à réfléchir,
      ensemble, à l’égalité de droit et de traitement des personnes.



       ENZO de Serena Porcher-Carli
       Serena vous emmène en visite chez Enzo. Dans une ambiance intimiste, ce
       personnage vous laisse entrer dans sa vie, une vie extra-ordinaire, car il s’agit de
       celle d’un garçon trans.

       MAX de Florence Hugues
       Chronique d’une jeune garagiste.

       AGLAÉE de Rudi Rosenberg
       Dans la cour du collège, Benoît perd un pari contre ses copains. Son gage : proposer
6      à Aglaée, une élève handicapée, de sortir avec lui.

       FUCK LES GARS de Anthony Coveney
       Un papier circule entre les élèves de sixième année, tout droit vers Anaïs.
       C’est un mot de Laurier : il casse. Une première peine d’amour, ça frappe !

       RÉCIT DE SOI de Géraldine Charpentier
       Lou se raconte, son rapport au genre, aux vêtements et à d’autres marqueurs
       incontournables, alors que les représentations non binaires sont rares.




       Séance scolaire (à partir de 14 ans) ouverte au public.
       Renseignements et inscriptions auprès d’Agnès Rabaté : 02 54 60 99 97
       rabate.apollo@wanadoo.fr
       Séance organisée dans le cadre des Semaines d’Information sur la Santé Mentale,
       en collaboration avec l’Atelier Santé Ville, avec le soutien de la Politique de la Ville
       de Châteauroux Métropole.
Féminin/masculin - Cinéma l'Apollo
JEUDI
                                                                                       26 MARS

                                                            « LES
                                                            « LES BIENFAITS
                                                                  BIENFAITS
                                                            DE LA
                                                            DE LA VIDÉO
                                                                  VIDÉO
                                                            FÉMINISTE »
                                                            FÉMINISTE  »
                                                  Ciné-conférence animée par
                                                  Nicole Fernández Ferrer

                                                  18 h 30 / 1 h 15
Dans la foulée de mai 68 et des États généraux    pamplemousse, Video Out, ou Videa. Les
du cinéma, le cinéma d’intervention renaît        premières vidéos féministes font éclater les
de ses cendres, avec la volonté de filmer le      cadres traditionnels, le cadre de l’image et le
réel sur le vif et d’agir sur les mouvements      carcan du son adossé au commentaire.
de lutte. Dans ce contexte d’effervescence
militante, des réalisatrices s’emparent dès la    Nicole Fernández Ferrer est déléguée
fin des années 60 des nouvelles ressources        générale du Centre audiovisuel Simone
de la vidéo, avec les premières caméras           de Beauvoir à Paris. Elle intervient comme
Portapack. Elles accompagnent ainsi l’histoire    formatrice pour adultes.                               7
et les luttes des femmes, et prennent en          Nicole a donné des conférences sur le cinéma
charge leur propre représentation. Un peu         et la vidéo féministe à New York, Rio de
partout en France, les collectifs vidéos se       Janeiro, Madrid, Arequipa, Beijing, Barcelone,
multiplient, non institutionnalisés, fluctuants   Taipei... et a été membre de jury dans divers
et fertiles comme Les Muses s’amusent, Le         festivals. Elle travaille également comme
lézard du péril mauve et de la Guerrière          traductrice pour le cinéma.


DELPHINE ET CAROLE, INSOUMUSES
Callisto Mc Nulty
documentaire
France, 2018

20 h 45 / 1 h 08
Comme un voyage au cœur du “féminisme enchanté” des années 1970, le film relate la rencontre
entre la comédienne Delphine Seyrig et la vidéaste Carole Roussopoulos. Derrière leurs combats
radicaux, menés caméra vidéo au poing, surgit un ton à part empreint d’humour, d’insolence et
d’intransigeance. Un héritage précieux mis en image dans ce documentaire de Callisto Mc Nulty,
petite-fille de Carole.
« Par un amusant mot-valise pour titre, le film documentaire de Callisto McNulty avale cette notion
de muse, inspiratrice passive de la puissance créatrice masculine, pour l’appareiller aux germes de la
révolte et de l’insoumission. »
Jean-Marc Lalanne, Les Inrockuptibles
Féminin/masculin - Cinéma l'Apollo
VENDREDI                                                     SOIRÉE
     27 MARS
                                                                COURTS
                                                              MÉTRAGES
                Une soirée en trois temps !
                                   Le temps d’une soirée, le café Équinoxe se transforme en cinéma !
                Entrée libre       Un évènement proposé en partenariat avec l’association
                                   «Autour de la Scène», dans le cadre de la Fête du court-métrage
                À partir de 19 h   2020 et élaboré en collaboration avec Karine Sauter du collectif
                                   «Le femme blanche».


    1ère partie : 19 h 30

                                    Les lèvres gercées
                                    Fabien Corre & Kelsi Phung,
                                    France, 2018 , Animation, 5 min
                                    Dans la cuisine, un enfant essaie d’instaurer le dialogue
                                    avec sa mère qui ne lui prête pas attention. À l’approche de
                                    l’adolescence, les questionnements sur son identité de genre
8
                                    se heurtent au regard des autres et à l’indifférence qui règne au
                                    sein du foyer familial.


                                    Une soeur
                                    Delphine Girard,
                                    France, 2018, 16’29’’
                                    Une nuit. Une voiture.
                                    Une femme en danger. Un appel.



                                    A double life
                                    Marieke Blaauw, Pays : Pays-Bas
                                    Pays-Bas, 2018, Animation, 2’43’’
                                    Un couple se retrouve en péril quand la femme, fascinée par
                                    la masculinité, devient peu à peu le double de son mari



                                    Olla
                                    France, Ariane Labed, 27’
                                    France, 2019, 27’02‘’
                                    Olla a répondu à une annonce sur un site de rencontre de
                                    femmes de l’Est. Elle vient s’installer chez Pierre qui vit avec sa
                                    vieille mère. Mais rien ne va se passer comme prévu.
Féminin/masculin - Cinéma l'Apollo
Entracte : 21 h
 Visite cinématographique nocturne
 Projections déambulatoires et théâtre improvisé




                                      Portraits de cinéastes amateurs : Le cinéma amateur émane
                                      d’esprits libres, d’artistes, de créateurs, tous témoins d’une
                                      époque et d’un territoire. Ces citoyens d’un autre temps,
                                      hommes et femmes, nous rapportent les éléments de
                                      compréhension de notre présent. Aujourd’hui Ciclic Centre-Val
                                      de Loire et le cinéma L’Apollo ont décidé de rendre hommage à
                                      ces figures emblématiques. Et quoi de plus symbolique que de
                                      décrire la vie des cinéastes en projetant leurs images lors d’une
                                      virée au centre de Châteauroux ? Nous vous proposons une
                                      balade nocturne à la lumière du projecteur et mise en scène
                        PLEIN CADRE
                                      par le collectif La Lucarne qui fera de la ville de Châteauroux le
                                      terrain d’improvisation théâtrale.



2ème partie : 21 h 30
                                                                                                           9
                                      Clean with me
                                      Gabrielle Stemmer
                                       France, 2019, 21’
                                      Sur YouTube, des centaines de femmes se filment en train de
                                      faire le ménage chez elles.




                                      The devil
                                      Jean-Gabriel Périot
                                       France, 2012, Archives, 7 ‘
                                      « Vous ne savez pas qui nous sommes », lance d’emblée une
                                      femme d’origine afro-américaine. Un montage d’archives
                                      filmées et de photos retrace à la suite l’histoire des fameux
                                      Black Panthers, sur le rythme d’une musique post-punk.

                                      La nuit des sacs plastiques
                                      Gabriel Harel
                                      France, 2018, Animation, 18’
                                      Agathe, 39 ans, n’a qu’une obsession : avoir un enfant. Elle va
                                      retrouver son ex, Marc-Antoine, qui mixe de la techno dans
                                      les Calanques à Marseille. Alors qu’elle tente de le convaincre
Avec le soutien à la création de
Ciclic Centre-Val de Loire            de se remettre ensemble, des sacs plastiques prennent vie et
                                      attaquent la ville.
Féminin/masculin - Cinéma l'Apollo
SAMEDI
        28 MARS
       Claude Sautet
       France, 1978
       15 h / 1 h 47                                    UNE HISTOIRE
                                                        UNE HISTOIRE
       Médiathèque Équinoxe                                   SIMPLE
                                                              SIMPLE
       Entrée libre
                               Projection en partenariat avec la Médiathèque Équinoxe.
     Carte blanche à Valérie Durand, déléguée départementale aux droits des femmes
                                               et à l’égalité homme-femme dans l’Indre.
     Serge et Marie forment un couple ordinaire. Déjà mère d’un adolescent, Marie décide d’avorter
     de l’enfant qu’elle attend de Serge et de quitter ce dernier.




10




                                                                                  Toshio Matsumoto
                                                                                         Japon, 1969, VOST

              LES FUNÉRAILLES
              LES FUNÉRAILLES                                                                   21 h / 1 h 48
              DES ROSES
              DES ROSES                                                         Interdit aux moins de 12 ans

         Tokyo, fin des années 1960. Eddie, jeune drag-queen, est la favorite de Gonda, propriétaire
         du bar Genet où elle travaille. Cette relation provoque la jalousie de la maîtresse de Gonda,
         Leda, drag-queen plus âgée et matrone du bar. Eddie et Gonda se demandent alors
         comment se débarrasser de cette dernière...

         « Mixant le mythe d’Œdipe à un panorama de l’angura (underground) japonais, Les Funérailles
         des roses alterne avec une virtuosité folle comédie pop, documentaire et déflagrations
         expérimentales. » Cahiers du Cinéma

     Court-métrage              En avant-programme
     France, 2019              POILS            de Karine Sauter
                               Une femme, fétichiste de ses poils, devient peu à peu fétichiste
     30 min                    de la fourrure.
CINÉ BRUNCH
                                                                                     DIMANCHE
        Séance présentée et suivie d’une rencontre avec Cécile Loyer,                  29 MARS
        danseuse et chorégraphe. Elle dirige La Pratique, à Vatan, lieu
        de résidence et d’expérimentation artistique.

        Les garçons ne sont toujours pas très nombreux dans les cours
                                                                                   Brunch offert
        de danse amateurs. Et pourtant, beaucoup de chorégraphes et
                                                                                   à l’issue de la séance
        de directeurs de compagnies professionnelles sont des hommes.
        Existe-t-il une parité hommes-femmes dans le monde la danse ? Les
        a priori et les préjugés persistent-ils ? Notre invitée, Cécile Loyer, a
        naturellement choisi le désormais classique Billy Elliot pour aborder
        les stéréotypes de genres dans le milieu de la danse.



                                                             BILLY ELLIOT
                                                             BILLY ELLIOT



                                                                                                             11




     Stephen Daldry             Dans un petit village minier du Nord-Est de l’Angleterre, Billy, onze ans,
Grande-Bretagne, 2000, VF       découvre qu’un cours de danse partage désormais les mêmes locaux
                                que son club de boxe.
          10 h 30 / 1 h 50      D’abord effaré, il devient peu à peu fasciné par la magie de la gestuelle
                                du ballet, activité pourtant trop peu virile au regard de son père et de
           à partir de 9 ans
                                son frère Tony, mineurs en grève. Billy abandonne les gants de cuir
                                pour assister discrètement aux leçons de danse de Madame Wilkinson.
                                Repérant immédiatement un talent potentiel, elle retrouve une énergie
                                nouvelle et fonde des espoirs en Billy…
DIMANCHE                           UNE JOURNÉE AVEC
         29 MARS                    Sébastien Lifshitz



     Depuis la fin des années 1990, Sébastien Lifshitz trace une oeuvre cinématographique aussi
              délicate que politique. Un sourire, des mains, un regard, le cinéaste, passé par l’École
                     du Louvre, est devenu, depuis Les Corps ouverts, son premier moyen métrage, en
                        1998, un formidable portraitiste attaché à l’intimité du détail. Avec Bambi, en
                         2013, Thérèse Clerc, en 2016, mais aussi l’artiste Valérie Mréjen, dans Il faut que
                          je l’aime, en 1994, ou encore la cinéaste Claire Denis, en 1995, Lifshitz donne à
                          voir une communauté joyeuse et profonde, dans un mouvement résolument
                          tourné vers l’autre. Au fil de plus de dix films à ce jour, longs métrages de
                        fiction et documentaires de tous formats, il questionne insatiablement les
                      dimensions du genre et la pluralité de nos identités, comme en 2012 avec
                 Les Invisibles, récompensé par le César du meilleur documentaire. En 2019, Le Centre
     Pompidou, à Paris, consacre une rétrospective et une exposition au réalisateur et photographe.




     ADOLESCENTES
     LES INVISIBLES                                         En présence du réalisateur


12




     Sébastien Lifshitz
     Documentaire
     France, 2020
     14 h 30 / 2 h 15




     « Le film est passionnant, réussissant l’exploit     Emma et Anaïs sont inséparables et pourtant,
     d’extraire en deux heures et quart la quintessence   tout les oppose. Adolescentes suit leur parcours
     d’une trépidante mutation existentielle en même      depuis leur 13 ans jusqu’à leur majorité, cinq ans
     temps que la somme de cinq années de tournage.       de vie où se bousculent les transformations et
     Enjeu social, désillusions politiques, horizon       les premières fois. À leur 18 ans, on se demande
     collectif, rôle des parents dans l’éducation des     alors quelles femmes sont-elles devenues et où
     enfants, esquisse d’un imaginaire des jeunes         en est leur amitié. À travers cette chronique de
     filles, le film emporte avec lui bien plus qu’une    la jeunesse, le film dresse aussi le portrait de la
     simple chronique adolescente.                        France de ces cinq dernières années. » Le Monde
Sébastien Lifshitz
                                                                        Documentaire
                                                                        France, 2012
                                                                        18 h / 1 h 55


                                                         LES INVISIBLES

Des hommes et des femmes, nés dans l’entre-deux-guerres. Ils n’ont aucun point commun sinon
d’être homosexuels et d’avoir choisi de le vivre au grand jour, à une époque où la société les
rejetait. Ils ont aimé, lutté, désiré, fait l’amour.
Aujourd’hui, ils racontent ce que fut cette vie insoumise, partagée entre la volonté de rester des
gens comme les autres et l’obligation de s’inventer une liberté pour s’épanouir. Ils n’ont eu peur
de rien...

« Là réside toute la justesse et la force du film de Sébastien Lifshitz : faire de cette poignée d’anonymes
des héros, courageux mais calmes, incroyablement attachants. » Libération




                                                                                                              13


 PRESQUE RIEN

Sébastien Lifshitz
             Fiction
             France, 2010
         20 h 30 / 1 h 40



Mathieu, dix-huit ans, est en vacances avec sa mère et sa sœur dans un village de bord de mer.
Avec eux, il y a aussi Annick, qui s’occupe du quotidien et veille surtout sur la mère, désemparée
depuis la mort de son dernier enfant. Sur la plage, Mathieu rencontre Cédric, un garçon de son
âge. Commence alors ce qui ressemble à une aventure de vacances mais, jour après jour, de petits
conflits en étreintes, d’insouciances en provocations, l’affection grandit et devient intense...

« Saisir le maelström souterrain du désir, des pulsions, de vie comme de mort, sous l’apparence de la
banalité ou de l’insouciance - c’est selon le temps et l’humeur - du quotidien, tel est le programme qui
ne passionne rien tant que Sébastien Lifshitz. » L’Humanité.
LUNDI                          MASTER CLASS
                                          ULTRAVIOLETTE
         30 MARS

     À partir de son long-métrage documentaire
     Ultraviolette en développement, Robin Hunzinger
     proposera une master class destinée aux élèves
     des classes des options Cinéma et Audiovisuel du
     Lycée Pierre et Marie Curie de Chateauroux.


     Une adolescente, surgie du passé, s’affirme au
     nez du monde adulte en un long monologue
     sauvage. Elle brûle de vie au moment même
     où elle se voit obligée à un séjour au sana
     en compagnie d’autres jeunes filles. Elles
     deviennent vite intenables, forment un
     gang, celui “des cracheuses de sang”. La mort
     s’approche. On aimerait tellement qu’elles lui
     échappent.


14           Avec le soutien en développement de
                          Ciclic Centre-Val de Loire


                                                                                             9h/2h
                               Robin                                       Entrée libre sur réservation
                               Hunzinger




     Après des études d’Histoire et d’Histoire de       Ses films ont été présentés dans de nombreux
     l’art à Strasbourg, Robin Hunzinger suit des       festivals. Parallèlement à son travail de
     études de Cinéma à Jussieu avec Jean Douchet,      documentariste, Robin Hunzinger a produit des
     Jean Rouch et Bernard Cuau. Depuis il réalise      documentaires radiophoniques pour France
     des films documentaires autour de l’histoire,      Culture et Arteradio.com. Il est également
     de la guerre, des traces de la mémoire, de         directeur de publication de la Revue des
     l’homme face à l’impensable, de la nature. C’est   ressources, espace d’échange entre le monde
     un homefilmaker. Il écrit, lit, refilme, scanne,   de l’écrit et de l’image et responsable des
     recadre, retraite, enregistre, monte et remonte.   Editions ERR. Il vient de terminer une résidence
     Seul (souvent) dans son studio aménagé dans        à Issoudun.
     les Vosges. Parmi ses principaux films, il faut
     citer Où sont nos amoureuses, Vers la forêt de
     nuages et Inventaire avant disparition.
LUNDI
                           VIRIL.E.S
                           VIRIL.E.S                                          30 MARS

                            Séance rencontre en présence de la réalisatrice

                            Viril.e.s est un film qui questionne le genre à partir d’un
                            territoire, pourtant ce n’est pas un film sur l’identité
                            corse. Les intervenants sont corses, mais on s’en fout...
Julie Allione               Viril.e.s est un moment de parole où on s’interroge sur
Documentaire                la manière dont un territoire fabrique une culture de
                            genre. Pas bien différente de la culture du territoire
France , 2018               voisin puisque finalement le territoire qu’on explore
                            c’est celui du patriarcat ! C’est une sorte de réflexion sur
14 h 15 / 1 h 12            la norme en temps réel.
                            Une vingtaine de personnes s’interrogent sur la manière
                            dont s’est construit leur genre : comment ils ont appris à
                            se comporter en homme ou à se tenir comme des dames
                            et surtout où se tenir par rapport à la norme.


                   Après avoir grandi entre le continent et le village comme                15
                   beaucoup d’enfants de la diaspora corse, Julie Allione intègre
                   en 1998 l’université Paris VII où sont enseignées les premières
                   Gender Studies. En 2001, la Corse lui manque et elle quitte
                   Paris pour être directrice de casting à Bastia. En 2007 sort Lutte
                   jeunesse, documentaire compilant les entretiens qu’elle a menés
                   auprès de la jeunesse insulaire pour le casting sauvage d’Une vie
                   violente de Thierry de Peretti. Viril.e.s est son premier film en tant
                   que réalisatrice.
MARDI                                                                       Film de
     31 MARS                                                                     clôture




16             MADAME
               MADAME
               Stéphane Riethauser
               documentaire
               Suisse, 2019,

               18 h 30 / 1 h 34

                 Un film comme une belle lettre d’amour

                 Saga familiale basée sur des images d’archives privées qui s’étalent sur trois
                 générations. Madame crée un dialogue entre Caroline, une grand-mère au
                 caractère flamboyant, et son petit-fils cinéaste Stéphane, lors duquel les
                 tabous de la sexualité et du genre sont remis en question dans un monde
                 patriarcal à priori hostile à la différence.

                 D’un côté, une femme née à la fin du 19e siècle qui deviendra femme
                 d’affaires accomplie tout en luttant contre une société patriarcale. De
                 l’autre, un garçon attiré par les garçons qui luttera pour assumer et dire son
                 homosexualité, dans une société hostile aux gays.
MÉMOIRE FILMÉE
          MÉMOIRE FILMÉE                                                      MARDI
          DE CHATEAUROUX
             CHÂTEAUROUX                                                     31 MARS
          DE
                                                                      20 h 30 / 1 h 20
Une projection commentée conçue et mis en oeuvre par le Pôle Patrimoine
de l’Agence Ciclic Centre Val-de Loire.

Ciclic Centre-Val de Loire et le cinéma L’Apollo, vous invitent à une projection
exceptionnelle de films amateurs tournés à Châteauroux depuis les années 1920.
Vous découvrirez en images animées, les petits et grands événements qui ont
marqué l’histoire de la cité castelroussine au XXe siècle. Une plongée dans le passé
commentée et programmée par Ciclic Centre-Val de Loire.




                                                                                         17




     Le terme « Mémoire filmée » désigne un programme de projections
   composé de films amateurs venant retracer de manière chronologique
      la petite et la grande histoire d’un territoire (une commune et ses
    environs, un canton, un « pays », une zone géographique particulière
                              durant le XXe siècle).
ET AUSSI
                                                                                             À L’AFFICHE …

              L’ETINCELLE ::
              L’ETINCELLE
              UNE HISTOIRE
              UNE HISTOIRE DES
                           DES LUTTES
                               LUTTES LGBT+
                                      LGBT+




                                                                            Benoit Masocco
                                                                            Documentaire
                                                                           France , 2019

                                                                           1 h 39
               Une histoire de la lutte LGBT des années soixante à nos jours, après que l’étincelle des
               émeutes de Stonewall a embrasé l’action militante qui, de New York, devait se répandre
               partout dans le monde. De San Francisco à Paris en passant par Amsterdam, entre les
               premières Gay Pride, l’élection d’Harvey Milk, la « dépénalisation » française, l’épidémie du
               Sida et les premiers mariages homosexuels, ces quelques décennies de lutte s’incarnent
               au travers de nombreux témoignages d’acteurs et actrices de cette révolution arc-en-ciel.

               « Nourri d’entretiens et d’images d’archives, le film adopte une forme simple et émouvante pour
18             accueillir la parole de ceux qui ont vu grandir, défaillir, se ressaisir, le mouvement LGBT+ à travers
               le monde. » Les Inrockuptibles.




     BROOKLYN
     BROOKLYN
     SECRET
     SECRET
     Olivia travaille comme soignante auprès d’Olga,
     une grand-mère russe ashkénaze de Brighton
     Beach à Brooklyn. Fragilisée par sa situation
     d’immigrante philippine, elle paie secrètement
     un Américain pour organiser un mariage blanc.
     Alors que celui-ci se rétracte, elle rencontre Alex,                           Isabel Sandoval
     le petit fils d’Olga, avec qui elle ose enfin vivre
     une véritable histoire d’amour…                                             États-Unis, 2020, VOST

                                                                                                      1 h 29
Denis Parrot
             Documentaire
              France, 2019        COMING OUT
                                  COMING OUT
                        1 h 03
À travers un montage de vidéos bouleversantes filmées par des jeunes du monde entier,
Coming Out nous fait vivre au plus près ce moment de basculement intime, et social, qu’est le
coming out.
« Tous ces jeunes font preuve de courage et souvent d’humour, malgré leur extrême émotion. Ils
utilisent les moyens de communication de leur temps - se filmer, mettre la vidéo en ligne non par
narcissisme mais par altruisme, pour mieux aider les autres à sortir de la solitude et de la souffrance.       19
Leurs paroles variées, captivantes, profondes sont recommandées à tous les futur(e)s auteur(e)s
d’un coming out, mais aussi aux parents, aux frères et sœurs, aux camarades de classe… Ce qui fait
beaucoup de monde. » Télérama



                                                   OCÉAN
                                                   OCÉAN
                                                   Autoportrait intime, sur toute une année, d’un homme
                                                   transgenre que les gens connaissaient jusque-là sous
                                                   le nom d’Océanerosemarie. Enfin prêt à affronter
                                                   le regard social, Océan décide de faire son coming
                                                   out, de changer de genre et de s’affirmer tel qu’il est :
                                                   un homme trans. Drôles, sincères, bouleversants,
                                                   comment Océan et son entourage vont-ils traverser
                                                   chacune des étapes physiques, psychologiques
                                                   et sentimentales de cette transition «Femme vers
                                                   Homme» ?

                                                   « L’odyssée de la transition du comédien Océan vers ce
                   Océan                           qu’il a toujours profondément été, un homme. Drôle et
                   France, 2019                    sincère, le documentaire suit un rythme impeccable et
                                                   forme un véritable plaidoyer pour, au-delà du droit à la
                                                   différence, le droit d’être soi-même. »
                   1 h 51                          Les Fiches du Cinéma
PROGRAMMATION
           Les directives de l’Éducation nationale incitent, depuis plusieurs années, à travailler en faveur de
        l’égalité des filles et des garçons et à interroger les stéréotypes de sexes.
      Le cinéma est source d’éveil à la culture et à l’altérité. Il permet aux enfants d’aiguiser leur regard, leur
      curiosité, leur sens critique et contribue aux questionnements nécessaires à la construction de chacun.
      Les programmes que nous vous proposons vous permettront d’aborder, sous différents angles, les
      notions de stéréotypes, de comportements, de discriminations et d’égalité avec vos élèves.

                                                     LE VENT DANS LES ROSEAUX
                                                     Nicolas Liguori & Arnaud Demuynck
                                                     Animation
                                                     France/Belgique/Suisse, 2017

                                                     1 h 39
                                                     Pour les élèves de CP et de CE1

     Un programme de courts métrages
     De l’humour, de l’audace et un brin de folie portent les héroïnes de ce programme vers un pays où les
     filles jouent au chevalier, où elles se lient d’amitié avec dragons et licorne, où elles créent les étoiles
     pour donner à la nuit terrifiante sa douce clarté, où elles soulèvent leur peuple par la musique contre
     un roi injuste !
     Au programme : Dentelles et Dragon de Anaïs Sorrentino ; La Chasse au dragon de Arnaud
     Demuynck ; La Petite Fille et la nuit de Madina Iskhanova ; La Licorne de Rémi Durin ; Le Vent dans
20   les roseaux.

                                                       U
                                                       Grégoire Solotareff & Serge Elissalde
                                                       Animation
                                                       France, 2006

                                                       1 h 15
                                                       Pour les élèves du CE2 au CM2

     Mona est une princesse dont aucune petite fille          inséparable amie… Et la vie est plus douce.
     n’envierait le sort. Depuis la disparition de ses        Mona grandit et se transforme en une très jolie
     parents, elle vit seule dans un château avec deux        princesse, alors que s’installe dans la forêt voisine
     personnages sinistres et repoussants, Goomi et           une troupe de Wéwés, des êtres pacifiques,
     Monseigneur. Un jour, le son de ses pleurs fait          pleins de charme et de fantaisie. Ils n’ont aucune
     apparaître une licorne qui s’appelle U et qui dit        pouvoir particulier, et pourtant leur présence va
     être là pour la réconforter et la protéger tant          tout changer. Et surtout, il y a Kulka, un musicien
     qu’elle en aura besoin.                                  rêveur…
     U devient donc la compagne de Mona, sa petite
     et sa grande sœur à la fois, sa confidente et son

            Ces deux programmes permettront d’aborder les thèmes suivants :
            • l’identité : les caractéristiques physiques des filles et des garçons ; le masculin et le féminin
            • les sentiments : l’amitié ; les premiers émois amoureux
            • les activités des filles et des garçons
            • la figure de l’héroïne.
JEUNE PUBLIC
                                                 TOMBOY
                                                 Céline Sciamma
                                                 France, 2011

                                                 1 h 22
                                                 Pour les élèves du CM1 - CM2


Laure a 10 ans. Laure est un garçon manqué. Arrivée dans un nouveau quartier, elle fait croire à Lisa
et sa bande qu’elle est un garçon. Action ou vérité ? Action. L’été devient un grand terrain de jeu et
Laure devient Michael, un garçon comme les autres… suffisamment différent pour attirer l’attention
de Lisa qui en tombe amoureuse. Laure profite de sa nouvelle identité comme si la fin de l’été n’allait
jamais révéler son troublant secret.



                                                 BILLY ELLIOT
                                                 Stephen Daldry
                                                 Grande-Bretagne, 2000, VF
                                                                                                              21
                                                 1 h 50
                                                 Pour les élèves du CM1 - CM2


Durham Coalfield, nord-est de l’Angleterre, en        dans le même gymnase, par le cours de danse
1984. Le jeune Billy Elliot vit avec sa grand-mère,   classique de Madame Wilkinson, où s’exercent
son père Jackie et son grand frère Tony. Leur cité    des fillettes en tutu. Il commence, en cachette,
ouvrière est en état de siège : la police barricade   à suivre régulièrement le cours, dont il travaille,
les rues, en attente de la grève de mineurs à         chez lui, les figures avec un livre volé dans une
laquelle Jackie et Tony participent activement.       bibliothèque…
Pendant ce temps, Billy va à son entraînement
de boxe, équipé des gants de son père. Mais il
n’est pas très doué et se trouve bien plus attiré,

       Ces deux programmes permettront d’aborder les thèmes suivants :
       • l’identité : les caractéristiques physiques des filles et des garçons ; la sexualité ; le masculin
          et le féminin ; vers l’adolescence
       • les sentiments : l’amitié ; être amoureux.se
       • les activités sportives des filles et des garçons ; la mixité
       • grandir parmi et avec les autres

Tarifs :                                                         Renseignements et inscriptions
• 2,50 € par élève. Entrée gratuite pour les accompagnateurs     auprès d’Agnès Rabaté :
• Entrées offertes par la Caisse des écoles                      02 54 60 99 97 - rabate.apollo@wanadoo.fr
  pour les école élémentaires de la ville de Châteauroux.
LA RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE
                    ET CICLIC CENTRE-VAL DE LOIRE
                    PARTENAIRES DES
                    14e RENCONTRES CINÉMATOGRAPHIQUES
                    RETOURS
                    RETOURS VERS
                             VERS LE
                                  LE FUTUR
                                     FUTUR

                          est un établissement public de coopération culturelle crée par la
                          Région Centre-Val de Loire et l’Etat.




     CINÉ-CONCERT : Marie Dupont
     Un territoire, une mémoire, des histoires, projetées par un personnage : Marie Dupont.
     À travers des images tournées par des amateurs entre les années 20 et les années 80,
     collectées dans toute la région Centre-Val de Loire, Marie Dupont nous parle depuis l’année
     1960 et nous raconte son histoire, son enfance, ses paysages, sa famille, ses voyages... Ces
     histoires vous seront contées lors d’un ciné-concert en présence des musiciens et comédiens
     du Conservatoire de Châteauroux, dirigés pour l’occasion par le compositeur Amin Goudarzi.

     MASTER CLASS : Robin Hunzinger, réalisateur
     Robin Hunzinger, réalisateur, documentariste, développe actuellement Ultraviolette, son
     projet de fiction documentaire soutenu par Ciclic Centre-Val de Loire via une résidence au
22   pôle patrimoine. Il y raconte la vie d’Emma, mère et grand-mère, à partir des documents
     qu’elle avait laissés derrière elle, des centaines de lettres qu’une très jeune fille, Marcelle, 16
     ans, son premier amour, lui avait adressées, bien plus tôt, dans les années 20, et qu’Emma, 17
     ans, avait conservées. Dans le cadre de ce soutien, il présentera son projet aux élèves en option
     cinéma du Lycée Pierre et Marie Curie de Châteauroux lors d’une master class qui interrogera
     la place de l’archive, le rapport à l’intime et aux histoire passées.

     PLEIN CADRE : À la rencontre des cinéastes amateurs de Châteauroux
     Ciclic Centre-Val de Loire et le cinéma L’Apollo Equinoxe, vous invitent à une projection
     exceptionnelle de films amateurs tournés à Châteauroux depuis les années 1920. Vous
     découvrirez en images animées, les petits et grands événements qui ont marqué l’histoire de
     la cité castelroussine au XXe siècle. Une plongée dans le passé commentée et programmée par
     Ciclic Centre-Val de Loire.

     MÉMOIRE FILMÉE DE CHÂTEAUROUX :
     Châteauroux sous toutes les coutures
     Ciclic Centre-Val de Loire et le cinéma L’Apollo vous invitent à une projection exceptionnelle
     de films amateurs tournés à Châteauroux depuis les années 20. Au programme la petite et
     la grande histoire de cette ville et sa périphérie à travers les films 8, Super 8, 9,5 et 16 mm de
     Camille Blanchard, Jacques Griffon, Hector Gablin, Joseph Limousin, Madeleine Chaploteau
     et bien d’autres. Une plongée dans le passé commentée et programmée par Ciclic Centre-Val
     de Loire
REMERCIEMENTS
  REMERCIEMENTS
  NOS PARTENAIRES, CEUX QUE NOUS REMERCIONS
  POUR CETTE ÉDITION
Retours vers le futur est organisé        avec la collaboration de la Région Centre-Val de Loire et Ciclic Centre-Val de
  par Équinoxe, scène nationale.          Loire, de la Ville de Châteauroux, du Conseil départemental de l’Indre, de la
                                          DRAC Centre-Val de Loire.




                       Avec le concours de la médiathèque Équinoxe et des services de la Ville de Châteauroux.

                       Partenaires médias : Bip TV • France Bleu Berry • La Nouvelle République du Centre-Ouest.

                       Nous tenons particulièrement à remercier : le conservatoire de Châteauroux (William
                       Bensimhon, Anne Trémolières), Benjamin Theurier, Amin Goudarzi, Nicole Fernandez -
                       responsable du Centre Simone de Beauvoir, Robin Hunzinger - documentaliste et réalisateur,
                       le collectif La Lucarne (Sébastien Micmacher et Julie Poutrain), les Archives de Châteauroux
                       (Jean-Louis Cirès), les amis du Café Équinoxe, Karine Sauter, Laure Bardin, Solène Rondelot.

                       Ciclic Centre-Val de Loire tient à remercier particulièrement Amin Goudarzi, Benjamin
                       Theurier, Anne Trémolières, William Bensimhon, Sadrine Charluet, Lucile Ente, Xavier
                       Boucher, Jean-Michel Cassini, Frédéric Beaudoin, Jean-Marie Weiss. et l’ensemble de la classe
                       théâtre, Mathias Benhamou Mathilde Cron, Astrid Foucault, Claude Jaussint, Fabienne Jouis,                               23
                       Stéphanie Marais.

                       Et aussi …

                       Tous les déposants qui ont participé et participent chaque jour à la construction des
                       collections Ciclic Centre-Val de Loire. Chaque film déposé est un souvenir du passé, un
                       élément de notre mémoire commune qui participe de notre présent.

                       Pour Ciclic Centre-Val de Loire : • Adèle Mabed (administration) • Caroline Rousseau-Coste
                       (Création Marie Dupont) • Jean-Benoit Pechberty (programmation, animation) • Joël
                       Gehanin (numérisation) • Jocelyn Termeau (responsable information et communication) •
                       Olivier Fourel (documentation) • Remi Pailhou (responsable du pôle patrimoine) • Marion
                       Poulin • Auriane Leblois.




                Crédits photos                        (de la gauche vers la droite, ligne par ligne)
                page 2 : Visite d’Azay-le-Rideau, Jean Arhuero, 1960, 16 mm, couleur
                page 9 : Pierre Chaillou
                page 17 : Haut à gauche : Bénédiction de voitures à Châteauroux, Joseph Limousin, 1938, 16 mm, n&b
                          Haut à droite : Inauguration du monument aux morts place Lafayette à Châteauroux, Joseph Limousin, 1937, 16 mm, n&b
                          Bas gauche : Millénaire de Châteauroux, Joseph Limousin, juillet 1937, 16 mm, couleur
                          Bas droite : Millénaire de Châteauroux, Joseph Limousin, juillet 1937, 16 mm, couleur
PROGRAMME                                                MER.
                                                          25
                                                                 JEU.
                                                                  26
                                                                        VEN.
                                                                         27
                                                                                SAM.
                                                                                 28
                                                                                       DIM.
                                                                                        29
                                                                                                LUN.
                                                                                                 30
                                                                                                         MAR.
                                                                                                          31
TOMBOY P.21 - 1 h 22                                     14 h 30			            17 h 15
LE VENT DANS LES ROSEAUX P.20 - 1 h 02                   16 h			                16 h
MARIE DUPONT (création) P.4/5 - 1 h 40
                  *                                      20 h
QUESTIONS DE GENRES (courts métrages) P.6 - 00 h 57
                                                     14 h
LES BIENFAITS DE LA VIDÉO FÉMINISTE (Ciné-conf) P.7
                                                   - 1 h 15 18 h 30
DELPHINE ET CAROLE, INSOUMUSES P.7 - 1 h 08
                                               20 h 45
L’ETINCELLE : (…) P.18 - 1 h 39               			14 h			           18 h 30 16 h 15
BROOKLYN SECRET P.18 - 1 h 29                 				16 h 30 18 h 45
                                                  20 h 30
COMING OUT P.19 - 01 h 03                     			 18 h 45			        17 h 12 h 15
SOIRÉE COURTS MÉTRAGES (Café Equinoxe) P.8/9 - 1 h 			19
                                                   30    h
DÉAMBULATION (Café Equinoxe) P.9 - 00 h 40    			21 h
OCÉAN P.19 - 1 h 51                           				14 h		20 h 30                                            14 h
UNE HISTOIRE SIMPLE (Médiathèque Equinoxe) P.10 - 1
                                                    h 47 15 h
LES FUNÉRAILLES DES ROSES (+ Poils) P.10 - 1 h 48 				21 h
BILLY ELLIOT VF (ciné-brunch) P.11 - 1 h 50   					                                    10 h 30
ADOLESCENTES P.12 - 2 h 15                    					                                    14 h 30
LES INVISIBLES P.13 - 1 h 55                  					18 h
PRESQUE RIEN P.13 - 1 h 40                    					                                    20 h 30
ULTRAVIOLETTE (master class) P.14                          					9h
VIRIL.E.S P.15 - 1 h 12                       						14 h 15
MADAME P.16 - 1 h 34                          							18 h 30
MÉMOIRE FILMÉE P.17 - 1 h 20                  							20 h 30
                                                                                              * Soirée d’ouverture

TARIFS
      Tarifs cinéma :                                           Pendant les Rencontres,
      Tarif plein : 7,50 €                                      Les Délices d’Elise
      Abonnés équinoxe : 6 €                                    vous proposent de quoi vous restaurer...
      Tarifs réduits : 6 €
      Etudiants et moins de 18 ans : 4 €                        Profitez des tartes, salades composées et
      Demandeurs d’emploi : 4 €                                 desserts préparés avec des produits fermiers
      Tarif groupe : 2,50 € (à partir de 8 personnes)           100 % indriens...
      Passeport : 25 € (1) (5 places non nominatives)
      Passeport : 40 € (1) (10 places non nominatives)          Les Délices d’Elise :
                                                                Les Petites chapelles à Brion - 02 54 35 37 89
Partie suivante ... Annuler