Fondation Swiss Life

Fondation Swiss Life

Fondation Swiss Life

Fondation Swiss Life

Fondation Swiss Life

2 Aider à aider, aider à créer des liens, aider la vie : c’est cette volonté qui nous a conduits à créer la Fondation Swiss Life dans le prolongement de notre engagement en faveur du développement durable et de la responsabilité sociale de l’entreprise.

Fondation Swiss Life

3 Edito Nous croyons aux vertus des rapports humains, de la proximité. Nos clients le perçoivent dans leurs échanges avec nos conseillers commerciaux, lorsqu’ils trouvent en face d’eux des experts à l’écoute de leurs projets, qui connaissent leur environnement et qui trouvent les solutions adaptées.

Pourquoi réserver nos compétences aux seules relations professionnelles et commerciales ? Les femmes et les hommes de Swiss Life ont un savoir-faire. Ils sont porteurs de talents, souvent insoupçonnés dans l’entreprise, dont ils désirent faire profiter les autres. Parfois, le temps, les moyens et les appuis nécessaires leur manquent. La Fondation est là pour les épauler.

Elle a pour ambition de développer des actions en faveur d’une santé durable, de l’art comme vecteur de partage et des projets bénévoles des collaborateurs. Au-delà de l’aide financière qu’elle apporte, elle est riche de l’addition de leurs talents. Elle est emblématique de nos cinq valeurs : expertise, proximité, ouverture, transparence, engagement. Mais donner, c’est aussi recevoir. Les initiatives de la Fondation, en nous permettant d’élargir notre horizon, seront une source d’enrichissement mutuel. Charles Relecom Président Fondation Swiss Life © Patrick Guis

Fondation Swiss Life

4 La santé durable Des malades confrontés à des pathologies graves qui pèsent sur la vie quotidienne, des chercheurs qui déploient des efforts pour améliorer les traitements… tous ont besoin d’un accompagnement et d’un soutien.

C’est l’objectif que s’est fixé la Fondation Swiss Life afin de pérenniser son engagement dans des missions étroitement liées à la santé et au bien-être des personnes.

Fondation Swiss Life

5 Le repérage précoce des risques d’évolution des tumeurs La Fondation soutient la recherche menée par l’Institut Curie pour repérer au plus tôt les risques d’évolution des tumeurs. L’objectif est d’identifier dans le sang d’un patient la présence de cellules tumorales circulantes (CTC) qui risquent de donner lieu à des métastases. Elle s’inscrit dans le cadre d’un Programme Incitatif et Collaboratif (PIC) sur la « Maladie micrométastatique ». Construit au départ autour de cinq projets de recherche, le programme pourra évoluer au cours des travaux pour se recentrer sur certaines questions ou s’ouvrir sur de nouvelles pistes.

La détection précoce des CTC est essentielle pour prédire les risques de métastases, effectuer la caractérisation moléculaire de ces cellules et ainsi choisir le meilleur traitement contre les récidives de cancer. Cette initiative de la Fondation s’inscrit dans le prolongement des actions de mécénat menées depuis 2004 en faveur de l’Institut Curie comme le soutien de la manifestation solidaire « Courir pour la vie, Courir pour Curie » permettant d’associer activité sportive, rassemblement festif et collecte de fonds, ou le financement du PIC de recherche sur le rétinoblastome, cancer de la rétine chez le jeune enfant.

Avec l’Institut Curie La lutte contre le cancer Après avoir soutenu pendant plusieurs années les actions menées par l’Institut Curie, Swiss Life poursuit cet engagement dans le cadre de la Fondation en renforçant son implication dans la lutte contre le cancer, tant dans le domaine de la recherche que de l’aide aux malades et aux familles. AFP/JDG

Fondation Swiss Life

6 A travers son réseau et depuis plus de 20 ans, France Alzheimer accompagne les personnes malades et leurs familles, informe l’opinion, contribue à la recherche et forme les professionnels et bénévoles. Elle organise notamment des formations sur l’ensemble du territoire pour aider l’entourage à comprendre les difficultés des malades et à maintenir avec eux une relation de qualité.

Ces 14 heures de formation permettent d’échanger les bonnes pratiques entre participants et de prendre connaissance des attitudes à adopter pour faire face au quotidien.

Information et accompagnement des familles La Fondation apporte son soutien à l’association Rétinostop. Cette dernière rassemble les parents et les médecins d’enfants atteints de rétinoblastome pour développer des programmes d’information, d’accompagnement et de dépistage précoce. La Fondation contribue au financement de la Maison des Parents de l’Institut Curie. Lieu de vie, d’hébergement et de convivialité, elle permet aux parents venus de toutes les régions de France de rester auprès de leurs enfants le temps de leur traitement. Ouverte 7 jours sur 7, cette maison offre également aux familles une écoute et un soutien face aux difficultés psychologiques et matérielles.

Avec France Alzheimer Le soutien aux aidants et aux personnes malades Mieux comprendre la maladie pour mieux aider le malade, c’est avec cet objectif que la Fondation Swiss Life apporte son appui financier à la formation des aidants familiaux aux côtés de l’Association France Alzheimer.

Fondation Swiss Life

7 L’esprit de la Fondation Offrir à tous les meilleures chances de vivre longtemps en bonne santé Swiss Life souhaite inscrire sa Fondation dans une perspective de santé durable. Elle soutient ainsi des initiatives dans le domaine de la santé, de la recherche et en faveur des projets porteurs de qualité de vie pour les malades. La Fondation cherche à instaurer des relations durables avec les associations en s’appuyant sur le savoir- faire de ses collaborateurs, actifs ou retraités. Elle bénéficie de l’avance de Swiss Life en matière de prévention, d’information santé mais aussi de conseils dans le domaine du dépistage et du diagnostic, du coaching nutrition ou de l’arrêt du tabac.

Depuis la création de l’association en 1996, plus de 1400 enfants ont pu bénéficier d’une opération dans plusieurs villes de France (Angers, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes, Paris, Toulouse et Tours), lorsque c’est impossible chez eux faute de moyens techniques ou financiers. Avec Mécénat Chirurgie Cardiaque L’accueil et le soin d’enfants de pays en difficulté Mécénat Chirurgie Cardiaque permet à des enfants atteints de graves maladies cardiaques et venant de pays défavorisés de se faire opérer en France.

© Sophie Anita

Fondation Swiss Life

Art et partage Par des initiatives solidaires et des échanges intergénérationnels, la Fondation Swiss Life favorise un meilleur accès à l’art pour ses collaborateurs, ses clients, ou les populations qui en sont privées.

8

Fondation Swiss Life

9 La musique au cœur de l’entreprise Engagé depuis plusieurs années, le mécénat de Swiss Life a permis l’organisation de concerts et la réalisation de nombreux enregistrements. La Fondation organise également des conférences et des représentations privées à destination des collaborateurs de Swiss Life. Ces manifestations ont une double vocation : valoriser la performance de l’Orchestre du Cercle de l’Harmonie et du Quator Cambini, favoriser le partage d’expérience entre professionnels et amateurs.

Par ailleurs, la chorale Swiss Life se produit sur les différents sites de l’entreprise pour que la musique s’inscrive pleinement dans son quotidien.

Avec le Cercle de l’Harmonie Le répertoire baroque, porteur de vie et d’épanouissement Convaincue que l’art est vecteur de développement personnel, la Fondation s’engage auprès de jeunes interprètes passionnés. Elle souhaite contribuer à faire du Cercle de l’Harmonie un des orchestres les plus demandés en France et sur la scène internationale. © Alvaro Yanez

Fondation Swiss Life

10 La Fondation apporte son soutien à l’association Music’o Seniors. Née de cette idée qu’un lien exceptionnel peut se nouer par la grâce de la musique, l’association permet à de jeunes artistes issus de conservatoires de grandes villes de France de se produire devant des personnes âgées dépendantes. Cette expérience, acte exigeant chargé de sens, devient l’occasion d’une rencontre entre la passion et l’émotion, d’un lien intergénérationnel dont les effets se prolongent bien au-delà de la représentation. Avec Music’o Seniors La musique, trait d’union entre les générations Comme le soulignait Julien Green en parlant de la musique : « elle embellit les lieux où on l’entend ».

Quand elle s’invite dans les maisons de retraite, c’est une occasion pour les personnes âgées de retrouver l’accès au beau, aux émotions enfouies. Elle devient une source de réconfort qui favorise échanges et communication.

11 L’esprit de la Fondation Faire rayonner la culture autour de grands projets solidaires De par son activité, Swiss Life est impliqué dans les grands enjeux de société, tels la retraite et la santé. C’est dans ce même esprit d’ouverture sur le monde que la Fondation souhaite apporter une contribution citoyenne aux projets qui favorisent l’accès à la culture et l’esprit solidaire. Forte de la richesse des actions qu’elle soutient, de l’implication de ses collaborateurs et de l’étendue de son réseau, la Fondation entend créer des synergies entre les différents acteurs, entre les associations pour donner davantage de sens, de force et de constance à chacune des actions qu’elle défend.

La Fondation soutient la section de l’exposition dédiée au culte de l’artiste et à l’évocation de la galerie qu’il avait créée à côté de son logement. Lieu de réflexion et de recherche d’un peintre atypique, la Galerie de Turner montre la démarche qui a conduit le peintre à se différencier de ses pairs, à s’affranchir de l’académisme pour explorer de nouvelles voies, de nouveaux champs d’investigation vers une totale liberté d’expression, socle de son œuvre.

La Fondation s’associe également à la Réunion des musées nationaux pour organiser des visites- ateliers destinées aux enfants de 8 à 12 ans, notamment des déficients visuels de l’association Rétinostop (cf. page 6). Une occasion pour eux de découvrir l’œuvre de Turner et des grands peintres qui l’ont inspiré et de participer à un atelier sur le thème de l’orage. Pinceaux et couleurs en main, les enfants sont invités à chercher la lumière, à jouer sur les contrastes pour peindre les éléments déchaînés. Avec l’exposition « Turner et ses peintres » au Grand Palais Une autre idée de l’art Impliqué dans la valorisation du patrimoine, Swiss Life s’attache en 2010 à faire découvrir au grand public, et notamment aux enfants, l’un des plus grands peintres de la lumière.

Aider à aider Les collaborateurs de Swiss Life s’engagent à titre personnel dans des actions de solidarité. La Fondation leur apporte un soutien concret dans le domaine de la santé, de l’éducation, de l’environnement ou du sport pour les personnes en difficulté. En 2009, à la suite d’un premier appel à projet, elle a sélectionné trois initiatives sur dix dossiers reçus, permettant à des enfants malades ou vulnérables d’avoir accès aux vacances et aux loisirs.

12

13 Cette association permet à des enfants handicapés de participer à des compétitions sportives officielles avec des personnes valides sur des Joëlettes.

Swiss Life finance le « week-end nature » organisé par l’association. Les enfants partagent le quotidien de coureurs à pied à la campagne. Par cette immersion aux côtés de sportifs de haut niveau, sans famille ni équipe médicale, ces jeunes portent un autre regard sur leur handicap, découvrent l’autonomie et l’émulation en équipe dans une ambiance de convivialité intense.

Marraine d’un petit garçon atteint du syndrome de Kabuki, elle a monté un projet pour faire vivre une expérience extraordinaire à une quinzaine d’enfants de l’association en leur offrant un stage de cinq jours à l’école du cirque de Strasbourg. En accordant une subvention au projet « Tous en piste », la Fondation relaie l’engagement des familles et des proches, soucieux de fournir aux enfants des temps privilégiés pour s’étonner, rire et lâcher leurs émotions. Avec les Dunes d’Espoir Entrez dans la course Avec l’Association Syndrome de Kabuki Tous en piste Une équipe de coureurs, collaborateurs de Swiss Life à Roubaix, a souhaité donner un coup d’accélérateur aux actions de bénévolat de Dunes d’Espoir.

L’appel à projet de la Fondation a été un déclic pour une collaboratrice de Swiss Life à Lyon, bénévole au sein de l’Association Syndrome de Kabuki, maladie orpheline à l’origine d’anomalies faciales et de retards psychomoteurs.

14 L’esprit de la Fondation S’engager aux côtés des équipes Swiss Life doit sa richesse aux talents et à l’implication de ses collaborateurs. Au-delà de leur vie professionnelle, c’est leur engagement que la Fondation souhaite encourager autour d’initiatives bénévoles dans des domaines en résonance avec les métiers du groupe. Favorable au développement d’une culture de collaboration, Swiss Life propose à travers sa Fondation une autre façon d’impliquer les femmes et les hommes de l’entreprise autour de projets solidaires et mobilisateurs en créant des synergies entre les besoins recensés et les expertises existantes.

Porté par l’envie de se sentir utile, un collaborateur de Swiss Life dans le Sud-Ouest répond à l’appel à projet. C’est ainsi que la Fondation accepte de soutenir en 2010 l’organisation d’un « week-end découverte chien de traîneau ». Grâce à cette subvention, quatorze enfants vont vivre deux jours de glisse entre chiens de traîneau, luge, ski fauteuil, et balnéothérapie, des moments aussi ludiques qu’uniques, en rupture avec le quotidien. Avec l’association Patchwork 2000 S’évader de sa maladie Permettre à des enfants handicapés moteurs ou mentaux de vivre ensemble des moments intenses et soulager les familles quelques heures, c’est la vocation de l’association Patchwork 2000 qui accueille un samedi après-midi par mois une quinzaine d’enfants.

15 Les experts de la Fondation Swiss Life Toute Fondation d’entreprise a dans son Conseil d’administration des personnalités externes, professionnels dans leurs domaines d’intervention. Ils sont conseils et donnent leurs avis sur les actions entreprises. Trois spécialistes conseillent la Fondation : -  Philippe Depoorter, secrétaire général et responsable des services philanthropiques de la Banque de Luxembourg, -  Angela de Santiago, présidente de la société éditrice du portail d’information solidaire www.youphil.com -  Jean-François Toussaint, professeur à l’Université Paris Descartes, spécialiste en médecine sportive à l’Hôtel Dieu, directeur de l’IRMES et membre du Haut Conseil de Santé Publique.

Les contacts des associations soutenues www.curie.fr www.retinostop.org www.francealzheimer.org www.mecenat-cardiaque.org www.cercledelharmonie.fr www.rmn.fr www.dunespoir.free.fr http://asyndkabuki.neuf.fr www.patchwork2000.org Fondation Swiss Life Anne-Marie Lasry Weiller Déléguée Générale Fondation annemarie.lasry@swisslife.fr 01 40 82 38 51 Anne Pizet Chargée de Communication Fondation anne.pizet@swisslife.fr 01 40 82 22 36 Pour plus d’informations sur la Fondation Swiss Life

Fondation Swiss Life 86, bd Haussmann 75008 Paris www.swisslife.fr Mod.P346

Vous pouvez aussi lire