Information complémentaire - Gestion privée Desjardins

 
 
Information
complémentaire
FONDS PRIVÉS GPD



Au 30 juin 2018
La gestion discrétionnaire de portefeuille de Desjardins Gestion de patrimoine, Gestion privée, est offerte par Gestion Placements Desjardins inc., filiale détenue
en propriété exclusive par la Fédération des caisses Desjardins du Québec. Gestion Placements Desjardins inc. est inscrite auprès de l’Autorité des marchés
financiers (AMF) à titre de gestionnaire de portefeuille et de gestionnaire de fonds d’investissement.
TABLE DES MATIÈRES

INFORMATION COMPLÉMENTAIRE
FONDS DE TITRES À REVENU FIXE
Fonds privé GPD Obligations  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
Fonds privé GPD Obligations gouvernementales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
Fonds privé GPD Obligations corporatives . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
FONDS D’ACTIONS CANADIENNES
Fonds privé GPD Actions canadiennes de grande capitalisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
Fonds privé GPD Actions canadiennes croissance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  10
Fonds privé GPD Actions canadiennes de petite capitalisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  12
FONDS D’ACTIONS ÉTRANGÈRES
Fonds privé GPD Actions américaines (pour comptes taxables) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  14
Fonds privé GPD Actions américaines (pour comptes non taxables) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  16
Fonds privé GPD Actions internationales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  18
FONDS DE STRATÉGIE COMPLÉMENTAIRE
Fonds privé GPD Stratégie complémentaire  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  20
FONDS ÉQUILIBRÉS
Fonds privé GPD Équilibré . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  22
Fonds privé GPD Revenu à distribution mensuelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  24
Fonds privé GPD Croissance à distribution mensuelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  26
F OND S DE T I T R E S À R E V E NU F I X E


                                                        Fonds privé GPD Obligations


Objectif                                                                                   Perspectives
Procurer à la fois un revenu régulier et une plus-value du capital à long                  Bien que l’embellie économique semble se poursuivre chez nous et aux
terme tout en mettant l’accent sur la gestion du risque.                                   États-Unis, les impacts potentiellement négatifs liés à la renégociation
                                                                                           de l’ALENA et aux craintes de guerre commerciale retiennent l’attention
Pour atteindre cet objectif, le Fonds investit dans des fonds de revenu
                                                                                           des investisseurs. La volonté du président américain de changer la
fixe canadiens.
                                                                                           dynamique en matière d’échanges commerciaux pourrait freiner l’élan
                                                                                           actuel de la croissance économique mondiale, ce qui aurait
Survol
                                                                                           inévitablement des conséquences au Canada.
Pour la période de six mois se terminant le 30 juin 2018, le Fonds privé
GPD Obligations a présenté un rendement de 0,49 %. Cette performance                       Dans ces circonstances, les prévisionnistes s’attendent à une remontée
se rapproche de celle de son indice de référence composé*, qui a conclu                    graduelle des taux d’intérêt. Celle-ci se traduira vraisemblablement par
le semestre avec un résultat de 0,44 %.                                                    une hausse des coûts de financement des institutions financières et des
                                                                                           taux d’intérêt sur les prêts hypothécaires. Ces derniers ont connu une
Avec en toile de fond une croissance économique mondiale forte et                          progression au cours de la période, mais la BdC est consciente des enjeux
synchronisée, l’année 2018 a débuté par une hausse de 25 points de base                    que peut engendrer une montée trop rapide des taux d’intérêt sur
du taux directeur de la Banque du Canada (BdC). Les taux obligataires                      l’endettement et la capacité de rembourser des ménages.
ont ainsi amorcé une remontée lors du premier trimestre. Le contexte
favorable sur les marchés financiers a prévalu jusqu’aux derniers jours                    Après avoir augmenté son taux directeur lors de sa réunion de janvier,
de janvier. À compter de ce moment, une recrudescence des pressions                        la BdC a opté pour le statu quo lors des trois rencontres suivantes. Bien
inflationnistes a fait craindre une normalisation plus rapide des                          qu’elles aient procédé à une seconde hausse le 11 juillet, les autorités
politiques monétaires, ce qui a généré un accroissement de la volatilité                   monétaires canadiennes pourraient prendre une pause jusqu’à la fin
et des taux obligataires. Dans la foulée, les investisseurs ont quelque                    de 2018 afin de mieux mesurer les impacts qu’auront notamment les
peu délaissé les actifs risqués, entraînant de ce fait un recul des écarts                 tensions commerciales et le marché immobilier sur
de crédit.                                                                                 l’économie nationale.

La publication de statistiques économiques moins reluisantes au                            Les investisseurs sur les marchés obligataires seront aussi à l’affût
Canada a permis de limiter lors du premier trimestre l’augmentation des                    des décisions de la Réserve fédérale américaine, qui semble en voie
taux d’intérêt au pays par rapport aux autres marchés d’ailleurs dans le                   de normaliser plus rapidement sa politique monétaire. Enfin, le climat
monde, incluant les États-Unis. Durant les trois premiers mois de 2018,                    géopolitique devrait continuer à avoir des répercussions sur la volatilité
les obligations de sociétés ont affiché des rendements légèrement plus                     des marchés financiers.
élevés que ceux des obligations fédérales, en raison des taux d’intérêt
supérieurs qu’elles procurent. Par contre, les obligations provinciales
ont sous-performé après avoir terminé l’année 2017 en force. Au cours
de la même période, ce sont les obligations de moyen terme, soit celles
de 5 à 10 ans, qui ont davantage écopé de la hausse des taux d’intérêt.
Le deuxième trimestre s’est amorcé avec une remontée du taux
d’inflation et des prix des matières premières, ce qui a entraîné les taux
d’intérêt dans la même direction. Dans ces conditions, la BdC a tout de
même maintenu sa politique monétaire en raison de l’incertitude liée
à la renégociation de l’ALENA et à l’endettement élevé des ménages.
L’imposition de tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium exportés aux
États-Unis et le climat géopolitique mondial ont ensuite quelque peu
refroidi les investisseurs, qui se sont réfugiés dans des actifs à faible
risque. Au même moment, un aplanissement de la courbe de taux a été
observé et cette situation a eu pour effet d’avantager les obligations
de plus longue échéance. Enfin, les écarts de crédit des obligations
provinciales et corporatives ont été relativement stables durant les
trois derniers mois du semestre, ce qui a permis à ces titres d’enregistrer
des rendements plus élevés que ceux des obligations fédérales.
Sur une base relative, la performance du Fonds se rapproche de celle
de son indice de référence composé. Le portefeuille a été avantagé par
une pondération accrue en titres corporatifs. Le mandat d’obligations
corporatives a bénéficié de son exposition aux prêts bancaires, aux
obligations à long terme et aux actions privilégiées. Pour ce qui est des
obligations gouvernementales, elles ont tiré profit de la sélection de
titres judicieuse en obligations fédérales et du positionnement sur la
courbe de taux.


* Indice de référence du Fonds privé GPD Obligations gouvernementales : 50,0 %
  Indice de référence du Fonds privé GPD Obligations corporatives : 50,0 %

                                                                                       2
F onds privé G P D O bligations

FAITS SAILLANTS FINANCIERS                                                                            Ratios et données supplémentaires
Les tableaux qui suivent font état de données financières clés                                                                                  30 JUIN 2018     31 DÉCEMBRE 2017      31 DÉCEMBRE 2016
                                                                                                                                                    (6 MOIS)             (12 MOIS)             (12 MOIS)
concernant le Fonds et ont pour objet de vous aider à comprendre ses
résultats financiers pour le dernier semestre et les deux                                             Valeur liquidative totale
                                                                                                       (en milliers de $)                         203 008                239 843               199 500
derniers exercices.                                                                                   Nombre de parts en circulation           19 618 906             23 038 740            18 957 982
                                                                                                      Ratio des frais de gestion (%) (1)             0,19                   0,22                  0,24
Actif net par part (1)                                                                                Ratio des frais de gestion
                                                                                                       avant renonciations ou prises
                                        30 JUIN 2018     31 DÉCEMBRE 2017     31 DÉCEMBRE 2016         en charge (%)                                   0,19                  0,22                  0,24
                                            (6 MOIS)             (12 MOIS)            (12 MOIS)
                                                   $                     $                    $       Ratio des frais d’opérations (%) (2)                –                     –                     –
                                                                                                      Taux de rotation
Actif net au début de la période              10,41                10,52                10,66          du portefeuille (%) (3)                        1,09                   2,37                 24,45
Augmentation (diminution)                                                                             Valeur liquidative par part ($)                10,35                  10,41                 10,52
 attribuable à l’exploitation
Revenus                                        0,11                  0,26                 0,32        (1) Le ratio des frais de gestion est établi d’après le total des charges de la période indiquée
Gains (pertes) réalisé(e)s                    (0,03)                    –                 0,07            (à l’exclusion des courtages et des autres coûts d’opérations de portefeuille, ainsi que
Gains (pertes) non réalisé(e)s                (0,04)                (0,15)               (0,13)           des retenues d’impôt) et est exprimé en pourcentage annualisé de la valeur liquidative
                                                                                                          moyenne quotidienne au cours de la période.
Charges                                           –                     –                    –
                                                                                                      (2) Le ratio des frais d’opérations représente le total des courtages et des autres coûts
Augmentation (diminution)                                                                                 d’opérations de portefeuille et est exprimé en pourcentage annualisé de la valeur
 totale attribuable                                                                                       liquidative moyenne quotidienne au cours de la période.
 à l’exploitation (2)                          0,04                  0,11                 0,26        (3) Le taux de rotation du portefeuille du Fonds indique dans quelle mesure le gestionnaire
                                                                                                          du Fonds gère activement les placements de celui-ci. Un taux de rotation de 100 % signifie
                                                                                                          que le Fonds achète et vend tous les titres de son portefeuille une fois au cours de la période.
Distributions                                                                                             Plus le taux de rotation au cours d’une période est élevé, plus les frais d’opérations payables
du revenu de placement                                                                                    par le Fonds sont élevés au cours d’une période, et plus il est probable qu’un porteur
 (excluant les dividendes)                        –                     –                    –            réalisera des gains en capital imposables au cours de la période. Il n’y a pas nécessairement
des dividendes                                    –                     –                    –            de lien entre un taux de rotation élevé et le rendement d’un fonds.
des distributions provenant
 des fonds sous-jacents                        0,11                  0,23                 0,25                                                                                                  % DE LA
des gains en capital                              –                  0,02                 0,14        Les positions principales                                                      VALEUR LIQUIDATIVE
remboursement de capital                          –                     –                    –
                                                                                                       1. Fonds privé GPD Obligations corporatives                                                59,9
Distributions totales (3)                      0,11                  0,25                 0,39
                                                                                                       2. Fonds privé GPD Obligations gouvernementales                                            39,8
                                                                                                       3. Trésorerie et équivalents de trésorerie                                                  0,3
Actif net à la fin de la période              10,35                10,41                10,52
                                                                                                           Total                                                                                100,0
(1) Ces renseignements proviennent des états financiers intermédiaires non audités ainsi que
    des états financiers annuels audités du Fonds. L’actif net par part présenté dans les états
    financiers peut différer de la valeur liquidative calculée aux fins d’établissement du prix
    des parts.
(2) L’actif net et les distributions sont fonction du nombre réel de parts en circulation au
    moment considéré. L’augmentation ou la diminution attribuable à l’exploitation est
    fonction du nombre moyen pondéré de parts en circulation au cours de la période.
(3) Les distributions ont été payées en espèces ou réinvesties en parts additionnelles du
    fonds d’investissement.




                                                                                                  3
F OND S DE T I T R E S À R E V E NU F I X E


                             Fonds privé GPD Obligations gouvernementales


Objectif                                                                                  Perspectives
Procurer un revenu régulier tout en mettant l’accent sur la gestion                       Bien que l’embellie économique semble se poursuivre chez nous et aux
du risque.                                                                                États-Unis, les impacts potentiellement négatifs liés à la renégociation
                                                                                          de l’ALENA et aux craintes de guerre commerciale retiennent l’attention
Survol                                                                                    des investisseurs. La volonté du président américain de changer la
Pour la période de six mois se terminant le 30 juin 2018, le Fonds privé                  dynamique en matière d’échanges commerciaux pourrait freiner l’élan
GPD Obligations gouvernementales a présenté un rendement de 0,35 %.                       actuel de la croissance économique mondiale, ce qui aurait
Cette performance se rapproche de celle de son indice de référence                        inévitablement des conséquences au Canada.
composé*, qui a conclu le semestre avec un résultat de 0,36 %.                            Dans ces circonstances, les prévisionnistes s’attendent à une remontée
Avec en toile de fond une croissance économique mondiale forte et                         graduelle des taux d’intérêt. Celle-ci se traduira vraisemblablement par
synchronisée, l’année 2018 a débuté par une hausse de 25 points de base                   une hausse des coûts de financement des institutions financières et des
du taux directeur de la Banque du Canada (BdC). Les taux obligataires                     taux d’intérêt sur les prêts hypothécaires. Ces derniers ont connu une
ont ainsi amorcé une remontée lors du premier trimestre. Le contexte                      progression au cours de la période, mais la BdC est consciente des enjeux
favorable sur les marchés financiers a prévalu jusqu’aux derniers jours                   que peut engendrer une montée trop rapide des taux d’intérêt sur
de janvier. À compter de ce moment, une recrudescence des pressions                       l’endettement et la capacité de rembourser des ménages.
inflationnistes a fait craindre une normalisation plus rapide des                         Après avoir augmenté son taux directeur lors de sa réunion de janvier,
politiques monétaires, ce qui a généré un accroissement de la volatilité                  la BdC a opté pour le statu quo lors des trois rencontres suivantes.
et des taux obligataires. Dans la foulée, les investisseurs ont quelque peu               Bien qu’elles aient procédé à une seconde hausse le 11 juillet, les
délaissé les actifs risqués, entraînant de ce fait un recul des écarts                    autorités monétaires canadiennes pourraient prendre une pause
de crédit.                                                                                jusqu’à la fin de 2018 afin de mieux mesurer les impacts qu’auront
La publication de statistiques économiques moins reluisantes au                           notamment les tensions commerciales et le marché immobilier sur
Canada a permis de limiter lors du premier trimestre l’augmentation                       l’économie nationale.
des taux d’intérêt au pays par rapport aux autres marchés d’ailleurs                      Les investisseurs sur les marchés obligataires seront aussi à l’affût
dans le monde, incluant les États-Unis. Durant les trois premiers mois                    des décisions de la Réserve fédérale américaine, qui semble en voie
de 2018, les obligations provinciales ont sous-performé après avoir                       de normaliser plus rapidement sa politique monétaire. Enfin, le climat
terminé l’année 2017 en force. Au cours de la même période, ce sont les                   géopolitique devrait continuer à avoir des répercussions sur la volatilité
obligations de moyen terme, soit celles de 5 à 10 ans, qui ont davantage                  des marchés financiers.
écopé de la hausse des taux d’intérêt.
Le deuxième trimestre s’est amorcé avec une remontée du taux
d’inflation et des prix des matières premières, ce qui a entraîné les taux
d’intérêt dans la même direction. Dans ces conditions, la BdC a tout de
même maintenu sa politique monétaire en raison de l’incertitude liée
à la renégociation de l’ALENA et à l’endettement élevé des ménages.
L’imposition de tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium exportés aux
États-Unis et le climat géopolitique mondial ont ensuite quelque peu
refroidi les investisseurs, qui se sont réfugiés dans des actifs à faible
risque. Au même moment, un aplanissement de la courbe de taux a été
observé et cette situation a eu pour effet d’avantager les obligations
de plus longue échéance. Enfin, les écarts de crédit des obligations
provinciales ont été relativement stables durant les trois derniers mois
du semestre, ce qui a permis à ces titres d’enregistrer des rendements
plus élevés que ceux des obligations fédérales.
Sur une base relative, la performance du Fonds se rapproche de celle
de son indice de référence composé. Le portefeuille a tiré profit
de la sélection de titres judicieuse en obligations fédérales et du
positionnement sur la courbe de taux.




*	Indice obligataire gouvernement à court terme FTSE Canada : 50,0 %
   Indice obligataire gouvernement à moyen terme FTSE Canada : 50,0 %

                                                                                      4
F onds privé G P D O bligations gouvernementales

FAITS SAILLANTS FINANCIERS                                                                            Ratios et données supplémentaires
Les tableaux qui suivent font état de données financières clés                                                                                  30 JUIN 2018     31 DÉCEMBRE 2017      31 DÉCEMBRE 2016
                                                                                                                                                    (6 MOIS)             (12 MOIS)             (12 MOIS)
concernant le Fonds et ont pour objet de vous aider à comprendre ses
résultats financiers pour le dernier semestre et les deux                                             Valeur liquidative totale
                                                                                                       (en milliers de $)                       1 201 604             1 250 076                831 747
derniers exercices.                                                                                   Nombre de parts en circulation          121 501 198           125 697 442             82 775 654
                                                                                                      Ratio des frais de gestion (%) (1)             0,13                  0,16                   0,17
Actif net par part (1)                                                                                Ratio des frais de gestion
                                                                                                       avant renonciations ou prises
                                        30 JUIN 2018     31 DÉCEMBRE 2017     31 DÉCEMBRE 2016         en charge (%)                                   0,13                  0,16                  0,19
                                            (6 MOIS)             (12 MOIS)            (12 MOIS)
                                                   $                     $                    $       Ratio des frais d’opérations (%) (2)                –                     –                     –
                                                                                                      Taux de rotation
Actif net au début de la période               9,95                10,05                10,32          du portefeuille (%) (3)                      160,64              1 184,15                 865,85
Augmentation (diminution)                                                                             Valeur liquidative par part ($)                 9,89                  9,95                  10,05
 attribuable à l’exploitation
Revenus                                        0,09                  0,17                 0,22        (1) Le ratio des frais de gestion est établi d’après le total des charges de la période indiquée
Gains (pertes) réalisé(e)s                    (0,10)                (0,13)                0,08            (à l’exclusion des courtages et des autres coûts d’opérations de portefeuille, ainsi que
Gains (pertes) non réalisé(e)s                 0,05                     –                (0,12)           des retenues d’impôt) et est exprimé en pourcentage annualisé de la valeur liquidative
                                                                                                          moyenne quotidienne au cours de la période.
Charges                                       (0,01)                (0,02)               (0,02)
                                                                                                      (2) Le ratio des frais d’opérations représente le total des courtages et des autres coûts
Augmentation (diminution)                                                                                 d’opérations de portefeuille et est exprimé en pourcentage annualisé de la valeur
 totale attribuable                                                                                       liquidative moyenne quotidienne au cours de la période.
 à l’exploitation (2)                          0,03                  0,02                 0,16        (3) Le taux de rotation du portefeuille du Fonds indique dans quelle mesure le gestionnaire
                                                                                                          du Fonds gère activement les placements de celui-ci. Un taux de rotation de 100 % signifie
                                                                                                          que le Fonds achète et vend tous les titres de son portefeuille une fois au cours de la période.
Distributions                                                                                             Plus le taux de rotation au cours d’une période est élevé, plus les frais d’opérations payables
du revenu de placement                                                                                    par le Fonds sont élevés au cours d’une période, et plus il est probable qu’un porteur
 (excluant les dividendes)                     0,09                  0,16                 0,21            réalisera des gains en capital imposables au cours de la période. Il n’y a pas nécessairement
des dividendes                                    –                     –                    –            de lien entre un taux de rotation élevé et le rendement d’un fonds.
des distributions provenant
 des fonds sous-jacents                           –                     –                    –                                                                                                  % DE LA
des gains en capital                              –                     –                 0,18        Les 25 positions principales                                                   VALEUR LIQUIDATIVE
remboursement de capital                          –                     –                    –
                                                                                                       1. Fiducie du Canada pour l'habitation, 1,250 %, 2020-12-15                                18,7
Distributions totales (3)                      0,09                  0,16                 0,39
                                                                                                       2. Fiducie du Canada pour l'habitation, 1,900 %, 2026-09-15                                 7,4
                                                                                                       3. Province de Québec, 2,750 %, 2025-09-01                                                  6,9
Actif net à la fin de la période               9,89                  9,95               10,05          4. Province de l'Ontario, 1,950 %, 2023-01-27                                               6,1
(1) Ces renseignements proviennent des états financiers intermédiaires non audités ainsi que
                                                                                                       5. Gouvernement du Canada, 1,250 %, 2020-02-01                                              5,0
    des états financiers annuels audités du Fonds. L’actif net par part présenté dans les états        6. Fiducie du Canada pour l'habitation, 1,150 %, 2021-12-15                                 4,6
    financiers peut différer de la valeur liquidative calculée aux fins d’établissement du prix        7. Province de l'Ontario, 2,650 %, 2025-02-05                                               4,5
    des parts.
(2) L’actif net et les distributions sont fonction du nombre réel de parts en circulation au
                                                                                                       8. Gouvernement du Canada, 1,000 %, 2027-06-01                                              4,2
    moment considéré. L’augmentation ou la diminution attribuable à l’exploitation est                 9. PSP Capital, 1,730 %, 2022-06-21                                                         4,0
    fonction du nombre moyen pondéré de parts en circulation au cours de la période.                  10. Financière First National, 2,390 %, 2023-05-01                                           4,0
(3) Les distributions ont été payées en espèces ou réinvesties en parts additionnelles du             11. Fiducie du Canada pour l'habitation, 2,400 %, 2022-12-15                                 3,5
    fonds d’investissement.
                                                                                                      12. Province de l'Ontario, 2,600 %, 2027-06-02                                               2,7
                                                                                                      13. Province de la Colombie-Britannique, 2,300 %, 2026-06-18                                 2,7
                                                                                                      14. Gouvernement du Canada, série G328, 0,500 %, 2022-03-01                                  2,6
                                                                                                      15. Province de Québec, 2,450 %, 2023-03-01                                                  2,5
                                                                                                      16. LNH Merrill Lynch, 1,420 %, 2022-06-01                                                   2,0
                                                                                                      17. Office d'investissement du RPC, 3,000 %, 2028-06-15                                      1,9
                                                                                                      18. Financière CDP, 4,600 %, 2020-07-15                                                      1,7
                                                                                                      19. Province de l'Ontario, 2,600 %, 2023-09-08                                               1,6
                                                                                                      20. Municipal Finance Authority of British Columbia
                                                                                                          2,500 %, 2026-04-19                                                                       1,4
                                                                                                      21. OPB Finance Trust, série E, 2,950 %, 2026-02-02                                           1,3
                                                                                                      22. Province du Manitoba, 2,550 %, 2026-06-02                                                 1,2
                                                                                                      23. Province de l'Ontario, 1,350 %, 2022-03-08                                                1,2
                                                                                                      24. LNH Banque Toronto-Dominion, 1,450 %, 2021-12-01                                          1,0
                                                                                                      25. Province de la Saskatchewan, 2,650 %, 2027-06-02                                          0,9
                                                                                                           Total                                                                                  93,6




                                                                                                  5
F OND S DE T I T R E S À R E V E NU F I X E


                                       Fonds privé GPD Obligations corporatives


Objectif                                                                                    Perspectives
Procurer un rendement supérieur aux obligations gouvernementales                            Bien que l’embellie économique semble se poursuivre chez nous et aux
tout en mettant l’accent sur la gestion du risque.                                          États-Unis, les impacts potentiellement négatifs liés à la renégociation
                                                                                            de l’ALENA et aux craintes de guerre commerciale retiennent l’attention
Survol                                                                                      des investisseurs. La volonté du président américain de changer la
Pour la période de six mois se terminant le 30 juin 2018, le Fonds privé                    dynamique en matière d’échanges commerciaux pourrait freiner l’élan
GPD Obligations corporatives a présenté un rendement de 0,60 %. Cette                       actuel de la croissance économique mondiale, ce qui aurait
performance se rapproche de celle de son indice de référence composé*,                      inévitablement des conséquences au Canada.
qui a conclu le semestre avec un résultat de 0,52 %.                                        Dans ces circonstances, les prévisionnistes s’attendent à une remontée
Avec en toile de fond une croissance économique mondiale forte et                           graduelle des taux d’intérêt. Celle-ci se traduira vraisemblablement par
synchronisée, l’année 2018 a débuté par une hausse de 25 points de base                     une hausse des coûts de financement des institutions financières et des
du taux directeur de la Banque du Canada (BdC). Les taux obligataires                       taux d’intérêt sur les prêts hypothécaires. Ces derniers ont connu une
ont ainsi amorcé une remontée lors du premier trimestre. Le contexte                        progression au cours de la période, mais la BdC est consciente des enjeux
favorable sur les marchés financiers a prévalu jusqu’aux derniers jours                     que peut engendrer une montée trop rapide des taux d’intérêt sur
de janvier. À compter de ce moment, une recrudescence des pressions                         l’endettement et la capacité de rembourser des ménages.
inflationnistes a fait craindre une normalisation plus rapide des                           Après avoir augmenté son taux directeur lors de sa réunion de janvier,
politiques monétaires, ce qui a généré un accroissement de la volatilité                    la BdC a opté pour le statu quo lors des trois rencontres suivantes. Bien
et des taux obligataires. Dans la foulée, les investisseurs ont quelque peu                 qu’elles aient procédé à une seconde hausse le 11 juillet, les autorités
délaissé les actifs risqués, entraînant de ce fait un recul des écarts                      monétaires canadiennes pourraient prendre une pause jusqu’à la fin
de crédit.                                                                                  de 2018 afin de mieux mesurer les impacts qu’auront notamment les
La publication de statistiques économiques moins reluisantes au                             tensions commerciales et le marché immobilier sur
Canada a permis de limiter lors du premier trimestre l’augmentation des                     l’économie nationale.
taux d’intérêt au pays par rapport aux autres marchés d’ailleurs dans le                    Les investisseurs sur les marchés obligataires seront aussi à l’affût des
monde, incluant les États-Unis. Durant les trois premiers mois de 2018,                     décisions de la Réserve fédérale américaine, qui semble en voie de
les obligations de sociétés ont généré des rendements légèrement plus                       normaliser plus rapidement sa politique monétaire. Enfin, le climat
élevés que ceux des obligations fédérales, en raison des taux d’intérêt                     géopolitique devrait continuer à avoir des répercussions sur la volatilité
supérieurs qu’elles procurent. Par contre, les obligations provinciales                     des marchés financiers.
ont sous-performé après avoir terminé l’année 2017 en force. Au cours
de la même période, ce sont les obligations de moyen terme, soit celles
de 5 à 10 ans, qui ont davantage écopé de la hausse des taux d’intérêt.
Le deuxième trimestre s’est amorcé avec une remontée du taux
d’inflation et des prix des matières premières, ce qui a entraîné les taux
d’intérêt dans la même direction. Dans ces conditions, la BdC a tout
de même maintenu sa politique monétaire en raison de l’incertitude
liée à la renégociation de l’ALENA et à l’endettement élevé des ménages.
L’imposition de tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium exportés aux
États-Unis et le climat géopolitique mondial ont ensuite quelque peu
refroidi les investisseurs, qui se sont réfugiés dans des actifs à faible
risque. Au même moment, un aplanissement de la courbe de taux a été
observé et cette situation a eu pour effet d’avantager les obligations
de plus longue échéance. Enfin, les écarts de crédit des obligations
provinciales et corporatives ont été relativement stables durant les
trois derniers mois du semestre, ce qui a permis à ces titres d’enregistrer
des rendements plus élevés que ceux des obligations fédérales.
Dans le but d’augmenter le rendement courant du Fonds, de diversifier
les sources de revenus et de réduire la sensibilité aux variations des taux
d’intérêt, un mandat d’hypothèques commerciales canadiennes a été
introduit au portefeuille pendant le semestre. Les investissements dans
ce mandat se poursuivront au cours des prochains mois.
Sur une base relative, la performance du Fonds se rapproche de celle
de son indice de référence composé. Le portefeuille a bénéficié de son
exposition aux prêts bancaires, aux obligations à long terme et aux
actions privilégiées.



*	Indice obligataire sociétés à court terme FTSE Canada : 50,0 %
   Indice obligataire sociétés à moyen terme FTSE Canada : 50,0 %

                                                                                        6
F onds privé G P D O bligations corporatives

FAITS SAILLANTS FINANCIERS                                                                            Ratios et données supplémentaires
Les tableaux qui suivent font état de données financières clés                                                                                  30 JUIN 2018     31 DÉCEMBRE 2017      31 DÉCEMBRE 2016
                                                                                                                                                    (6 MOIS)             (12 MOIS)             (12 MOIS)
concernant le Fonds et ont pour objet de vous aider à comprendre ses
résultats financiers pour le dernier semestre et les deux                                             Valeur liquidative totale
                                                                                                       (en milliers de $)                       2 544 470             2 667 532             1 785 177
derniers exercices.                                                                                   Nombre de parts en circulation          252 170 596           262 675 769           173 686 850
                                                                                                      Ratio des frais de gestion (%) (1)             0,20                  0,23                  0,26
Actif net par part (1)                                                                                Ratio des frais de gestion
                                                                                                       avant renonciations ou prises
                                        30 JUIN 2018     31 DÉCEMBRE 2017     31 DÉCEMBRE 2016         en charge (%)                                   0,20                  0,23                  0,26
                                            (6 MOIS)             (12 MOIS)            (12 MOIS)
                                                   $                     $                    $       Ratio des frais d’opérations (%) (2)                –                     –                     –
                                                                                                      Taux de rotation
Actif net au début de la période              10,16                10,28                10,20          du portefeuille (%) (3)                       34,81                  53,30                 62,69
Augmentation (diminution)                                                                             Valeur liquidative par part ($)                10,09                  10,16                 10,28
 attribuable à l’exploitation
Revenus                                        0,13                  0,40                 0,33        (1) Le ratio des frais de gestion est établi d’après le total des charges de la période indiquée
Gains (pertes) réalisé(e)s                    (0,05)                (0,02)                   –            (à l’exclusion des courtages et des autres coûts d’opérations de portefeuille, ainsi que
Gains (pertes) non réalisé(e)s                (0,01)                (0,20)                0,01            des retenues d’impôt) et est exprimé en pourcentage annualisé de la valeur liquidative
                                                                                                          moyenne quotidienne au cours de la période.
Charges                                       (0,01)                (0,02)               (0,02)
                                                                                                      (2) Le ratio des frais d’opérations représente le total des courtages et des autres coûts
Augmentation (diminution)                                                                                 d’opérations de portefeuille et est exprimé en pourcentage annualisé de la valeur
 totale attribuable                                                                                       liquidative moyenne quotidienne au cours de la période.
 à l’exploitation (2)                          0,06                  0,16                 0,32        (3) Le taux de rotation du portefeuille du Fonds indique dans quelle mesure le gestionnaire
                                                                                                          du Fonds gère activement les placements de celui-ci. Un taux de rotation de 100 % signifie
                                                                                                          que le Fonds achète et vend tous les titres de son portefeuille une fois au cours de la période.
Distributions                                                                                             Plus le taux de rotation au cours d’une période est élevé, plus les frais d’opérations payables
du revenu de placement                                                                                    par le Fonds sont élevés au cours d’une période, et plus il est probable qu’un porteur
 (excluant les dividendes)                     0,10                  0,20                 0,20            réalisera des gains en capital imposables au cours de la période. Il n’y a pas nécessairement
des dividendes                                    –                     –                    –            de lien entre un taux de rotation élevé et le rendement d’un fonds.
des distributions provenant
 des fonds sous-jacents                        0,02                  0,08                 0,07                                                                                                  % DE LA
des gains en capital                              –                  0,04                    –        Les 25 positions principales                                                   VALEUR LIQUIDATIVE
remboursement de capital                          –                     –                    –
                                                                                                       1. Fonds de revenu fixe de base plus Jarislowsky Fraser                                    13,8
Distributions totales (3)                      0,12                  0,32                 0,27
                                                                                                       2. Fonds AlphaFixe Prêts bancaires à taux variable, série A                                13,7
                                                                                                       3. Banque Royale du Canada, 2,350 %, 2019-12-09                                             2,2
Actif net à la fin de la période              10,09                10,16                10,28          4. Fonds commun Addenda Hypothèques commerciales, série A                                   2,0
(1) Ces renseignements proviennent des états financiers intermédiaires non audités ainsi que
                                                                                                       5. Banque Toronto-Dominion, 1,693 %, 2020-04-02                                             1,6
    des états financiers annuels audités du Fonds. L’actif net par part présenté dans les états        6. Trésorerie et équivalents de trésorerie                                                  1,5
    financiers peut différer de la valeur liquidative calculée aux fins d’établissement du prix        7. Banque Toronto-Dominion, 2,563 %, 2020-06-24                                             1,4
    des parts.
(2) L’actif net et les distributions sont fonction du nombre réel de parts en circulation au
                                                                                                       8. Banque Royale du Canada, 1,583 %, 2021-09-13                                             1,3
    moment considéré. L’augmentation ou la diminution attribuable à l’exploitation est                 9. Banque Scotia, 2,290 %, 2024-06-28                                                       1,3
    fonction du nombre moyen pondéré de parts en circulation au cours de la période.                  10. Banque Canadienne Impériale de Commerce, 1,850 %, 2020-07-14                             1,0
(3) Les distributions ont été payées en espèces ou réinvesties en parts additionnelles du             11. Banque Royale du Canada, 2,333 %, 2023-12-05                                             1,0
    fonds d’investissement.
                                                                                                      12. Banque Toronto-Dominion, 3,224 %, (taux variable à partir du
                                                                                                          2024-07-25), 2029-07-25                                                                   1,0
                                                                                                      13. Banque Canadienne Impériale de Commerce, 1,900 %, 2021-04-26                              1,0
                                                                                                      14. Banque Scotia, 1,830 %, 2022-04-27                                                        0,9
                                                                                                      15. Banque de Montréal, 2,100 %, 2020-10-06                                                   0,9
                                                                                                      16. Banque de Montréal, 1,610 %, 2021-10-28                                                   0,9
                                                                                                      17. TELUS, 3,750 %, 2025-01-17                                                                0,9
                                                                                                      18. Banque Scotia, 2,360 %, 2022-11-08                                                        0,8
                                                                                                      19. Banque Scotia, 3,100 %, 2028-02-02                                                        0,8
                                                                                                      20. Compagnies Loblaw, 4,860 %, 2023-09-12                                                    0,8
                                                                                                      21. Toyota Crédit Canada, 1,800 %, 2020-02-19                                                 0,8
                                                                                                      22. Enbridge, 5,375 %, (taux variable à partir du 2027-09-27)
                                                                                                          2077-09-27                                                                                0,8
                                                                                                      23. Banque de Montréal, 1,880 %, 2021-03-31                                                   0,8
                                                                                                      24. Banque Toronto-Dominion, 1,909 %, 2023-07-18                                              0,8
                                                                                                      25. Banque de Montréal, 2,700 %, 2024-09-11                                                   0,7
                                                                                                           Total                                                                                  52,7




                                                                                                  7
F OND S D ’A C T ION S C A N A DIE NNE S


      Fonds privé GPD Actions canadiennes de grande capitalisation


Objectif                                                                          Perspectives
Procurer une appréciation de capital à long terme tout en générant                Après un début d’année assez lent sur le plan économique en Amérique
des revenus.                                                                      du Nord, les plus récentes données sont plutôt favorables,
                                                                                  particulièrement en ce qui a trait à l’emploi. Les dernières statistiques
Survol                                                                            publiées à ce sujet tant au Canada qu’aux États-Unis font état d’une
Pour la période de six mois se terminant le 30 juin 2018, le Fonds privé          population active en hausse et d’un faible taux de chômage. En fin de
GPD Actions canadiennes de grande capitalisation a présenté un                    période, la Bourse canadienne a été dynamisée par la remontée des
rendement de 1,70 %. Cette performance a été légèrement supérieure                cours pétroliers, ce qui a permis de réduire l’écart observé depuis le
à celle de son indice de référence, l’indice S&P/TSX Dividende,                   commencement de 2018 avec le marché boursier américain. L’indice
qui a conclu le semestre avec un résultat de 1,33 %.                              S&P/TSX a même fracassé un record dans les derniers jours du mois
                                                                                  de juin.
Alors que les marchés boursiers de partout dans le monde ont démarré
l’année en force, la Bourse canadienne a connu quelques difficultés.              En ce début de deuxième moitié d’année, ce sont cependant la
Celles-ci s’expliquent principalement par l’incertitude entourant                 renégociation de l’ALENA et les tensions commerciales liées
la renégociation de l’ALENA et la sous-performance du secteur de                  à l’imposition par l’administration américaine de tarifs douaniers
l’énergie. Le mois de février a été pénible pour l’ensemble des places            à ses principaux partenaires qui retiennent davantage l’attention.
boursières. Dès les premiers jours, les investisseurs ont fortement réagi         Bien que la faiblesse du huard soit susceptible de favoriser les
à la publication des statistiques sur l’emploi et les salaires, craignant         entreprises canadiennes, une escalade des mesures protectionnistes
les hausses de taux d’intérêt à venir. Le repli du prix du baril de pétrole       pourrait réduire la profitabilité de certains secteurs de l’économie.
a aussi nui au marché boursier canadien. Les tensions sur le plan des             Les prévisionnistes anticipent tout de même des profits en hausse
échanges commerciaux ont teinté la fin du premier trimestre, les                  en raison des conditions économiques actuelles.
investisseurs redoutant un ralentissement de la croissance économique
mondiale. Le prix du baril de pétrole a rebondi en mars à la suite de la
baisse des inventaires aux États-Unis.
Les cours de l’or noir ont continué à grimper en avril, ceux-ci atteignant
même leur plus haut niveau depuis la fin de 2014. Malgré l’augmentation
des taux d’intérêt, les investisseurs ont apprécié la divulgation de
résultats financiers en progression. La tendance haussière s’est
poursuivie jusqu’à la fin du second trimestre, en dépit de l’impasse
sur la renégociation de l’ALENA et de l’imposition par les États-Unis
de tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium.
Le secteur des services financiers a terminé la période en territoire
négatif, certaines banques et compagnies d’assurance vie ayant vu leurs
cours fléchir. Bien que leur profitabilité se soit améliorée, les cinq plus
importantes banques canadiennes ont enregistré des rendements
négatifs au premier trimestre. Les secteurs des télécommunications
et des services publics ont été pénalisés par leur sensibilité aux taux
d’intérêt. Quelques secteurs se sont mieux comportés, incluant ceux de
la technologie de l’information, des produits industriels et de l’énergie.
Sur une base relative, la performance du Fonds a été légèrement
supérieure à celle de son indice de référence, grâce à une sélection de
titres judicieuse dans plusieurs secteurs, dont ceux de la consommation
discrétionnaire et de l’énergie.




                                                                              8
F onds privé G P D A ctions canadiennes de grande capitalisation

FAITS SAILLANTS FINANCIERS                                                                            Ratios et données supplémentaires
Les tableaux qui suivent font état de données financières clés                                                                                  30 JUIN 2018     31 DÉCEMBRE 2017      31 DÉCEMBRE 2016
                                                                                                                                                    (6 MOIS)             (12 MOIS)             (12 MOIS)
concernant le Fonds et ont pour objet de vous aider à comprendre ses
résultats financiers pour le dernier semestre et les deux                                             Valeur liquidative totale
                                                                                                       (en milliers de $)                         960 693                650 578               662 000
derniers exercices.                                                                                   Nombre de parts en circulation           63 643 399             43 189 375            41 310 569
                                                                                                      Ratio des frais de gestion (%) (1)             0,15                   0,16                  0,17
Actif net par part (1)                                                                                Ratio des frais de gestion
                                                                                                       avant renonciations ou prises
                                        30 JUIN 2018     31 DÉCEMBRE 2017     31 DÉCEMBRE 2016         en charge (%)                                   0,15                  0,16                  0,20
                                            (6 MOIS)             (12 MOIS)            (12 MOIS)
                                                   $                     $                    $       Ratio des frais d’opérations (%) (2)             0,31                  0,42                  0,06
                                                                                                      Taux de rotation
Actif net au début de la période              15,06                16,02                13,70          du portefeuille (%) (3)                      100,92                278,24                  40,55
Augmentation (diminution)                                                                             Valeur liquidative par part ($)                15,09                 15,06                  16,02
 attribuable à l’exploitation
Revenus                                        0,23                  0,46                 0,46        (1) Le ratio des frais de gestion est établi d’après le total des charges de la période indiquée
Gains (pertes) réalisé(e)s                     0,41                  2,01                 0,48            (à l’exclusion des courtages et des autres coûts d’opérations de portefeuille, ainsi que
Gains (pertes) non réalisé(e)s                (0,21)                (1,08)                1,87            des retenues d’impôt) et est exprimé en pourcentage annualisé de la valeur liquidative
                                                                                                          moyenne quotidienne au cours de la période.
Charges                                       (0,03)                (0,09)               (0,03)
                                                                                                      (2) Le ratio des frais d’opérations représente le total des courtages et des autres coûts
Augmentation (diminution)                                                                                 d’opérations de portefeuille et est exprimé en pourcentage annualisé de la valeur
 totale attribuable                                                                                       liquidative moyenne quotidienne au cours de la période.
 à l’exploitation (2)                          0,40                  1,30                 2,78        (3) Le taux de rotation du portefeuille du Fonds indique dans quelle mesure le gestionnaire
                                                                                                          du Fonds gère activement les placements de celui-ci. Un taux de rotation de 100 % signifie
                                                                                                          que le Fonds achète et vend tous les titres de son portefeuille une fois au cours de la période.
Distributions                                                                                             Plus le taux de rotation au cours d’une période est élevé, plus les frais d’opérations payables
du revenu de placement                                                                                    par le Fonds sont élevés au cours d’une période, et plus il est probable qu’un porteur
 (excluant les dividendes)                        –                     –                    –            réalisera des gains en capital imposables au cours de la période. Il n’y a pas nécessairement
des dividendes                                 0,22                  0,41                 0,44            de lien entre un taux de rotation élevé et le rendement d’un fonds.
des distributions provenant
 des fonds sous-jacents                           –                     –                    –                                                                                                  % DE LA
des gains en capital                              –                  1,92                    –        Les 25 positions principales                                                   VALEUR LIQUIDATIVE
remboursement de capital                          –                     –                    –
                                                                                                       1. Banque Royale du Canada                                                                   7,4
Distributions totales (3)                      0,22                  2,33                 0,44
                                                                                                       2. Banque Toronto-Dominion                                                                   6,4
                                                                                                       3. Trésorerie et équivalents de trésorerie                                                   5,7
Actif net à la fin de la période              15,09                15,06                16,02          4. Banque Scotia                                                                             4,3
(1) Ces renseignements proviennent des états financiers intermédiaires non audités ainsi que
                                                                                                       5. Enbridge                                                                                  4,1
    des états financiers annuels audités du Fonds. L’actif net par part présenté dans les états        6. Suncor Énergie                                                                            4,1
    financiers peut différer de la valeur liquidative calculée aux fins d’établissement du prix        7. Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada                                          3,7
    des parts.
(2) L’actif net et les distributions sont fonction du nombre réel de parts en circulation au
                                                                                                       8. Canadian Natural Resources                                                                3,3
    moment considéré. L’augmentation ou la diminution attribuable à l’exploitation est                 9. Banque de Montréal                                                                        3,1
    fonction du nombre moyen pondéré de parts en circulation au cours de la période.                  10. Financière Manuvie                                                                        2,7
(3) Les distributions ont été payées en espèces ou réinvesties en parts additionnelles du             11. Banque Canadienne Impériale de Commerce                                                   2,5
    fonds d’investissement.
                                                                                                      12. Brookfield Asset Management, classe A                                                     2,3
                                                                                                      13. TransCanada                                                                               2,3
                                                                                                      14. Nutrien                                                                                   2,2
                                                                                                      15. BCE                                                                                       1,8
                                                                                                      16. Chemin de fer Canadien Pacifique                                                          1,7
                                                                                                      17. TELUS                                                                                     1,5
                                                                                                      18. Alimentation Couche-Tard, classe B                                                        1,4
                                                                                                      19. Pembina Pipeline                                                                          1,3
                                                                                                      20. Waste Connections                                                                         1,3
                                                                                                      21. Financière Sun Life                                                                       1,2
                                                                                                      22. Groupe SNC-Lavalin                                                                        1,1
                                                                                                      23. Encana                                                                                    1,1
                                                                                                      24. Emera                                                                                     1,0
                                                                                                      25. Wheaton Precious Metals                                                                   1,0
                                                                                                           Total                                                                                  68,5




                                                                                                  9
F OND S D ’A C T ION S C A N A DIE NNE S


                      Fonds privé GPD Actions canadiennes croissance


Objectif                                                                            Perspectives
Procurer une appréciation de capital à long terme.                                  Après un début d’année assez lent sur le plan économique en
                                                                                    Amérique du Nord, les plus récentes données sont plutôt favorables,
Survol                                                                              particulièrement en ce qui a trait à l’emploi. Les dernières statistiques
Pour la période de six mois se terminant le 30 juin 2018, le Fonds privé            publiées à ce sujet tant au Canada qu’aux États-Unis font état d’une
GPD Actions canadiennes croissance a présenté un rendement de 6,71 %.               population active en hausse et d’un faible taux de chômage. En fin
Cette performance a été supérieure à celle de son indice de référence,              de période, la Bourse canadienne a été dynamisée par la remontée
l’indice S&P/TSX composé, qui a conclu le semestre avec un résultat                 des cours pétroliers, ce qui a permis de réduire l’écart observé depuis
de 1,95 %.                                                                          le commencement de 2018 avec le marché boursier américain. L’indice
                                                                                    S&P/TSX a même fracassé un record dans les derniers jours du mois
Alors que les marchés boursiers de partout dans le monde ont démarré                de juin.
l’année en force, la Bourse canadienne a connu quelques difficultés.
Celles-ci s’expliquent principalement par l’incertitude entourant la                En ce début de deuxième moitié d’année, ce sont cependant la
renégociation de l’ALENA et la sous-performance du secteur de                       renégociation de l’ALENA et les tensions commerciales liées à
l’énergie. Le mois de février a été pénible pour l’ensemble des places              l’imposition par l’administration américaine de tarifs douaniers
boursières. Dès les premiers jours, les investisseurs ont fortement réagi           à ses principaux partenaires qui retiennent davantage l’attention.
à la publication des statistiques sur l’emploi et les salaires, craignant           Bien que la faiblesse du huard soit susceptible de favoriser les
les hausses de taux d’intérêt à venir. Le repli du prix du baril de pétrole         entreprises canadiennes, une escalade des mesures protectionnistes
a aussi nui au marché boursier canadien. Les tensions sur le plan                   pourrait réduire la profitabilité de certains secteurs de l’économie.
des échanges commerciaux ont teinté la fin du premier trimestre,                    Les prévisionnistes anticipent tout de même des profits en hausse
les investisseurs redoutant un ralentissement de la croissance                      en raison des conditions économiques actuelles.
économique mondiale. Le prix du baril de pétrole a rebondi en mars
à la suite de la baisse des inventaires aux États-Unis.
Les cours de l’or noir ont continué à grimper en avril, ceux-ci atteignant
même leur plus haut niveau depuis la fin de 2014. Malgré l’augmentation
des taux d’intérêt, les investisseurs ont apprécié la divulgation de
résultats financiers en progression. La tendance haussière s’est
poursuivie jusqu’à la fin du second trimestre, en dépit de l’impasse
sur la renégociation de l’ALENA et de l’imposition par les États-Unis
de tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium.
Le secteur des services financiers a terminé la période en territoire
négatif, certaines banques et compagnies d’assurance vie ayant vu leurs
titres fléchir. Bien que leur profitabilité se soit améliorée, les cinq plus
importantes banques canadiennes ont enregistré des rendements
négatifs au premier trimestre. Les secteurs des télécommunications
et des services publics ont été pénalisés par leur sensibilité aux taux
d’intérêt. Quelques secteurs se sont mieux comportés, incluant ceux de
la technologie de l’information, des produits industriels et de l’énergie.
Sur une base relative, la performance du Fonds a été supérieure à celle
de son indice de référence, grâce à une sélection de titres judicieuse
dans la majorité des secteurs, notamment ceux des matériaux et de
l’énergie. L’allocation sectorielle a aussi été bénéfique en vertu d’une
surpondération des titres liés à la technologie de l’information et
de la sous-exposition des actions dans les services publics et
les télécommunications.




                                                                               10
F onds privé G P D A ctions canadiennes croissance

FAITS SAILLANTS FINANCIERS                                                                             Ratios et données supplémentaires
Les tableaux qui suivent font état de données financières clés                                                                                   30 JUIN 2018     31 DÉCEMBRE 2017      31 DÉCEMBRE 2016
                                                                                                                                                     (6 MOIS)             (12 MOIS)             (12 MOIS)
concernant le Fonds et ont pour objet de vous aider à comprendre ses
résultats financiers pour le dernier semestre et les deux                                              Valeur liquidative totale
                                                                                                        (en milliers de $)                         286 897                181 135               147 506
derniers exercices.                                                                                    Nombre de parts en circulation           18 003 042             12 021 945            10 165 470
                                                                                                       Ratio des frais de gestion (%) (1)             0,17                   0,17                  0,17
Actif net par part (1)                                                                                 Ratio des frais de gestion
                                                                                                        avant renonciations ou prises
                                        30 JUIN 2018     31 DÉCEMBRE 2017     31 DÉCEMBRE 2016          en charge (%)                                   0,17                  0,19                  0,24
                                            (6 MOIS)             (12 MOIS)            (12 MOIS)
                                                   $                     $                    $        Ratio des frais d’opérations (%) (2)             0,28                  0,30                  0,29
                                                                                                       Taux de rotation
Actif net au début de la période              15,07                14,51                13,42           du portefeuille (%) (3)                       26,44                  82,03                 77,37
Augmentation (diminution)                                                                              Valeur liquidative par part ($)                15,94                  15,07                 14,51
 attribuable à l’exploitation
Revenus                                        0,14                  0,31                 0,24         (1) Le ratio des frais de gestion est établi d’après le total des charges de la période indiquée
Gains (pertes) réalisé(e)s                        –                  0,12                 0,78             (à l’exclusion des courtages et des autres coûts d’opérations de portefeuille, ainsi que
Gains (pertes) non réalisé(e)s                 1,02                  0,37                 0,54             des retenues d’impôt) et est exprimé en pourcentage annualisé de la valeur liquidative
                                                                                                           moyenne quotidienne au cours de la période.
Charges                                       (0,03)                (0,07)               (0,07)
                                                                                                       (2) Le ratio des frais d’opérations représente le total des courtages et des autres coûts
Augmentation (diminution)                                                                                  d’opérations de portefeuille et est exprimé en pourcentage annualisé de la valeur
 totale attribuable                                                                                        liquidative moyenne quotidienne au cours de la période.
 à l’exploitation (2)                          1,13                  0,73                 1,49         (3) Le taux de rotation du portefeuille du Fonds indique dans quelle mesure le gestionnaire
                                                                                                           du Fonds gère activement les placements de celui-ci. Un taux de rotation de 100 % signifie
                                                                                                           que le Fonds achète et vend tous les titres de son portefeuille une fois au cours de la période.
Distributions                                                                                              Plus le taux de rotation au cours d’une période est élevé, plus les frais d’opérations payables
du revenu de placement                                                                                     par le Fonds sont élevés au cours d’une période, et plus il est probable qu’un porteur
 (excluant les dividendes)                        –                     –                    –             réalisera des gains en capital imposables au cours de la période. Il n’y a pas nécessairement
des dividendes                                 0,14                  0,25                 0,21             de lien entre un taux de rotation élevé et le rendement d’un fonds.
des distributions provenant
 des fonds sous-jacents                           –                     –                    –                                                                                                   % DE LA
des gains en capital                              –                     –                    –         Les 25 positions principales                                                   VALEUR LIQUIDATIVE
remboursement de capital                          –                     –                    –
                                                                                                        1. Banque Toronto-Dominion                                                                   5,7
Distributions totales (3)                      0,14                  0,25                 0,21
                                                                                                        2. Banque Royale du Canada                                                                   4,5
                                                                                                        3. Trésorerie et équivalents de trésorerie                                                   4,5
Actif net à la fin de la période              15,94                15,07                14,51           4. Suncor Énergie                                                                            4,1
(1) Ces renseignements proviennent des états financiers intermédiaires non audités ainsi que
                                                                                                        5. Shopify, classe A                                                                         4,0
    des états financiers annuels audités du Fonds. L’actif net par part présenté dans les états         6. Premium Brands Holdings                                                                   3,4
    financiers peut différer de la valeur liquidative calculée aux fins d’établissement du prix         7. Enerplus                                                                                  3,3
    des parts.
(2) L’actif net et les distributions sont fonction du nombre réel de parts en circulation au
                                                                                                        8. Dollarama                                                                                 3,0
    moment considéré. L’augmentation ou la diminution attribuable à l’exploitation est                  9. Bombardier, classe B                                                                      2,9
    fonction du nombre moyen pondéré de parts en circulation au cours de la période.                   10. iShares S&P/TSX 60 Index Fund                                                             2,8
(3) Les distributions ont été payées en espèces ou réinvesties en parts additionnelles du              11. Norbord                                                                                   2,5
    fonds d’investissement.
                                                                                                       12. Valeant Pharmaceuticals International                                                     2,5
                                                                                                       13. Banque Scotia                                                                             2,5
                                                                                                       14. FirstService                                                                              2,3
                                                                                                       15. Canfor                                                                                    2,2
                                                                                                       16. West Fraser Timber Co.                                                                    2,2
                                                                                                       17. Banque Nationale du Canada                                                                2,2
                                                                                                       18. Methanex                                                                                  2,1
                                                                                                       19. Calfrac Well Services                                                                     2,0
                                                                                                       20. BRP                                                                                       2,0
                                                                                                       21. WSP Global                                                                                1,8
                                                                                                       22. Kirkland Lake Gold                                                                        1,8
                                                                                                       23. Parex Resources                                                                           1,6
                                                                                                       24. Husky Energy                                                                              1,6
                                                                                                       25. Canadian Apartment Properties Real Estate Investment Trust                                1,5
                                                                                                            Total                                                                                  69,0




                                                                                                  11
Vous pouvez aussi lire
Partie suivante ... Annuler