Montpellier Méditerranée Métropole

Montpellier Méditerranée Métropole

Montpellier Méditerranée Métropole

BULLETIN MUNICIPAL DÉCEMBRE 2014 www.ville-st-georges-dorques.fr communication@ville-st-georges-dorques.fr Jean‐François AUDRIN et toute l’équipe municipale ont le plaisir de vous inviter aux « Vœux du maire » Vendredi 9 janvier 2015 à 19 h 30 au Centre Communal des Rencontres DOSSIER pages 7 à 9 Montpellier Méditerranée Métropole V Œ U X D U M A I R E

Montpellier Méditerranée Métropole

sommaire 3 à 6 ¢ ACTUALITÉS 7 à 9 ¢ DOSSIER MÉTROPOLE 10 à 15 ¢ VIE DE LA COMMUNE 15 à 17 ¢ CADRE DE VIE / TRAVAUX 18 à 21 ¢ VIE ÉCONOMIQUE 22 et 23 ¢ CULTURE 23 et 24 ¢ SPORTS 25 à 29 ¢ ASSOCIATIONS 30 et 31 ¢ DIVERS / OPPOSITION 32 ¢ AGENDA / ETAT CIVIL 2 édito Au 1er janvier bienvenue à Montpellier Méditerranée Métropole ! Cechangementdestatutrevêtpournoustous,Saint‐Georgiens, et pour notre belle commune, une importance capitale. Cette mutation s’inscrit dans le sens de l’Histoire et nous renforcera pour préparer sereinement l’avenir. Avec le projet gouvernemental de fusionner les régions Languedoc‐Roussillon et Midi‐Pyrénées à l’horizon 2017, la Métropole telle qu’elle est défendue par le président Philippe SAUREL permettra aux 31 communes membres, d’être en mesure de travailler d’égal à égal avec la Métropole de Toulouse, en totalesynergie.

Par ailleurs, si nous n'avions pas choisi de devenir une Métropole, nous aurions subi de plein fouet les conséquences financières immédiates en perdant 7 millions d'euros chaque année de Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) versée par l'État. En ces temps de crise et de contraintes budgétaires ces aides seront les bienvenues pour mener à bien les projets d’intérêt intercommunal communs que nous porterons, unis et rassemblés pour servir l’intérêt général. Ces recettes permettrontégalementdenepasaugmentervosimpôts.

Pouravoirsillonnéleterritoireetparticipéàtouteslesréunionspubliques d’informations préalables qui ont lieu dans les communes de l’arc ouest, je connais les inquiétudes de certains d’entre vous. En ma qualité de conseiller spécial à la Communauté d’Agglomération de Montpellier, siégeantaubureauexécutifdesvice‐présidents,jepuisvousassurerque «lepactedeconfiancemétropolitain»n'estenriensymbolique.Ilestle socle de la coopération intercommunale et la garantie du respect de la souverainetédesmaires.

Saint‐Georges sera respectée et confortée dans ses prérogatives notamment en matière d’urbanisme et de PLU. La municipalité conservera un pouvoir de validation qui sera inscrit dans la charte de gouvernancepolitiqueduPLUproposé. Dès 2016, nos mairies assureront les missions d'accueil, d'information et d'orientation des usagers précédemment assurées par les Maisons de l'Agglomération ; nous serons équipés d'un dispositif informatisé de gestion des demandes. Dans les 31 mairies, un guichet unique répondra à toutes leurs questions de compétences communales ou métropolitaines.

Autant de formes de mutualisation innovantes qui garantiront un servicepublicefficaceetprochedevous. Soyez assurés que je mettrai toute mon énergie et mes convictions au service de cette belle ambition commune : l’épanouissement commun dechacunetlasauvegardedesintérêtssaint‐georgiens. LeMaire Jean‐FrançoisAUDRIN DÉCEMBRE 2014 Bulletin municipal Commune de Saint-Georges d’Orques Directeur de la publication Jean-François AUDRIN Rédacteur en chef Denise RAPINI Crédit photos : Mairie de Saint-Georges d’Orques Montpellier Agglométation Olivia Kôhler Conception réalisation : Editions MIMOSA - 04 67 99 49 49 Dépôt légal : 4ème trimestre 2014

Montpellier Méditerranée Métropole

3 BULLETIN MUNICIPAL - DÉCEMBRE 2014 Le conseil d’Agglomération du 17 juillet 2014 actualités L’accès des véhicules au parking de l’école reste inchangé. La circulation piétonne sera quant à elle modifiée afin de garantir la sécurité des élèves, de leurs parents, des équipes pédagogiques ainsi que des personnels municipaux. A noter que conformément aux souhaits du maire, la zone de travaux sera entièrement sécurisée pendant toute la durée de ces derniers.

Un parvis flambant neuf Depuis les vacances de Toussaint, le parking de l’école Jean-Jaurès a vu son fonctionnement et sa forme modifiés. En effet, dans le cadre de la ZAC Cœur d’Orques, les travaux de réalisation du parvis de l’école Jean-Jaurès conduisent à adapter le parking de l’école Jean-Jaurès. Le planning prévisionnel : ‐ Travaux de terrassememnt du parvis : 20 au 24 octobre 2014 ‐ Passage de réseaux sous le parvis : 27 octobre au 14 novembre 2014 ‐ Travaux de surface sur le parvis : 17 au 28 novembre 2014 ‐ Mise en œuvre du mobilier (jeux) : du 1er au 31 décembre 2014 ‐ Livraison du parvis dans sa phase définitive (hors candélabres définitifs) : fin janvier 2015 Parking des écoles apres les vacances scolaires de la Toussaint jusqu’à fin janvier 2015 Parking des écoles et parvis des écoles fin janvier 2015 L’évolution du parking des écoles suivra le phasage suivant, de la phase 1 à la phase 3. La phase 3 étant l’emprise défini‐ tive des parkings et du parvis. 3

Montpellier Méditerranée Métropole

N O U V E L L E S D E S A I N T - G E O R G E S actualités 4 Aprèsl’officereligieuxenl’églisedeSaint‐Georgesd’Orques,le cortège formé autour du maire, suivi d’une foule très nom‐ breuse et accompagné de la fanfare Les «Z’Improvists», s’est dirigé vers le rond‐point du Colonel DEMARNE pour y déposer une gerbe. Devant le monument aux morts au cimetière une seconde gerbe a été déposée, après les discours de Jean BONNEL et de Jean‐François AUDRIN, les enfants des écoles Jean‐Jaurès ont lu des extraits de lettres d’anciens combattants.

Sur le parking du CCR du matériel militaire de la collection de M. COMBE était exposé. La Chorale CROCH'N DO de Saint‐Martin de Crau et la Peña ont interprété des chants «Les Poilus de 14‐18» avant l’apéritif offert par la mairie, suivi du repas des anciens combattants. La journée s’est achevée par « la Madelon » qu’une bonne par‐ tie de l’assemblée a entonné ainsi que la Marseillaise. Belle cérémonie du 11 novembre 2014 En souvenir de nos combattants de la guerre 14-18, une cérémonie pour la commémoration du centenaire s’est déroulée en présence du maire Jean-François AUDRIN, des élus, de Jean BONNEL président des anciens combattants UNC, des anciens combattants , de généraux et colonels, gendarmes et policiers.

Montpellier Méditerranée Métropole

BULLETIN MUNICIPAL - DÉCEMBRE 2014 actualités Exposition de souvenirs pour le 100ème anniversaire de la guerre 14-18 Une exposition d’objets et de documents ayant appartenu à des Poilus de 14‐18 ont été exposés dans la salle des mariages de la mairie du 12 au 17 novembre 2014. Tous ces objets et documents ont été prêtés par des Saint‐Georgiens, ainsi que le club des collectionneurs de Vène et Mosson. Comme chaque année le traditionnel marché de Noël organisé par la mairie aura lieu le dimanche30novembrede9 hà17h(avenuedeMontpellier,GrandRue,placedelaCroix). A 12 h le maire marquera cet évènement par un discours pour souligner ce moment très important pour notre village.

C’est une journée d’échanges, de partage et de fête pour les petits et les grands. Ce sera encore l’occasion de passer de très bons moments en famille avec de nombreuses animations pour les enfants sur le parking de la salle Thomas Jefferson. Vous pourrez assister au tirage d’une tombola de la Mairie et des commerçants, et vous restaurer sur place. Pendant cette journée un vide‐grenier Spécial Noël est organisé par le Centre Communal d’Actions Sociales (CCAS) (rue et place de l’ancienne mairie, rue du Square).

Le traditionnel marché de Noël 5

Montpellier Méditerranée Métropole

6 N O U V E L L E S D E S A I N T - G E O R G E S actualités TÉLÉTHON 2014 Le spectacle sera gratuit vendredi et samedi, sonorisé et présenté par Max SOTO. En permanence : bar à vin et bière pression,buvette,grilladesetfrites,standconfiserie,lecoindes activités diverses pour enfants, la boutique TELETHON. Vendredi 5 décembre Le Père Noël viendra chercher les enfants à la sortie des écoles l’après‐midi pour défiler dans les rues du village. Tout le monde se retrouvera vers 17 h 45 au CCR pour l’ouverture officielle du TELETHON en présence du maire.

La fin d’après‐midi sera principalement dédiée aux enfants. De multiples activités les attendent. A partir de 19 h 30, une soirée musicale est prévue avec le groupe Pop‐Rock COOLPLAY et les groupes rock de Pierre PALMARINIetlaparticipationdesMadswingueurs,danseursde West Coast Swing. Samedi 6 décembre Dès8h30lamatinéesportivedébuteaveclaMarcheàSuivreet ledéfisportifdes8heures,suividescyclistesduVéloClubetdes coureurs de Saint‐Georges.

Aprèsl’apéritifetlesgrillades,à14hconcoursdepétanqueavec « La boule à tonton ». A partir de 14 h 30 un spectacle avec les démonstrations et/ou initiation de canne‐défense, zumba, danse new’groove, rap et slam, d’aérokick et kick‐boxing, de flamenco et de ragga‐ reggeaton. En fin d’après‐midi, tirage de la tombola. Vers 19 h 30, rendez‐vous à ne pas manquer pour les amateurs de Pop‐Rock : les 2 groupes finalistes des duels 2014 du Rockstore de Montpellier CAREGIVERS et KOLLECTORS met‐ tront le feu au CCR.

Dimanche 7 décembre à 19 h au CCR Soirée Théâtre : « Le paquet » interprétée par Philippe et Clara REYNÉ.Unbuffetencompagniedesartistesseraoffertaprèsla représentation. Entrée : 9 euros. Réservations au 06 83 19 64 34 ou par mail : lesdragonsducoeur@orange.fr Les Dragons du Cœur avec la participation de nombreuses associations, artistes, bénévoles et le concours actif de la mairie proposent un programme riche et varié les 5, 6 et 7 décembre 2014. Grâce à l’élan populaire du TELETHON une révolution scientifique médicale et sociale a été engagée et des premières victoires contre les maladies génétiques remportées. Le chemin est encore long, nous avons encore besoin de vous et nous ne devons pas relâcher nos efforts.

A retenir Pendant la semaine qui précèdera le TELETHON, les jeunesduCentredeLoisirsdesJeunes(CLJ)vontsillonner les rues du village pour vous proposer des pommes au profit de l’AFM TELETHON. Merci de leur réserver le meilleur accueil. LE TELETHON EST UN COMBAT, MAIS C’EST SURTOUT LA GRANDE FÊTE DE L’ESPOIR RENDEZ‐VOUS TOUS AU CCR LES 5, 6 ET 7 DECEMBRE 2014.

Montpellier Méditerranée Métropole

De l’Agglomération à la Métrople 7 BULLETIN MUNICIPAL - DÉCEMBRE 2014 La loi de Modernisation de l’Action Publique Territoriale et d’Affirmation des Métropoles (Loi MAPTAM) du 27 janvier 2014 permet à la Communauté d’Agglomération de Montpellier (CAM) d’accéder au statut de Métropole. En effet, peuvent se transformer en Métropole les Agglomérations (établissement à fiscalité propre) qui forment un ensemble de plus de 400 000 habitants et dans le périmètre duquel se trouve le chef lieu de la région. C’est bien le cas de l’Agglomération de Montpellier.

Par délibération en date du 17 juillet 2014, le Conseil Communautaire de la CAM a acté son intention d’accéder au statut de Métropole au 1er janvier 2015, à condition que les 2/3 des conseils municipaux, représentant au moins la moitié de la population totale de l’agglomération ou la moitié des communes représentant les 2/3 de la population totale de l’agglomération, valident cette perspective. A ce jour, cette condition est largement remplie car 26 des 31 Cconseils municipaux des communes composant l’Agglomération de Montpellier ont voté pour ce statut, (A Saint-Georges d’Orques, le conseil municipal du 18 septembre 2014 a voté favora- blement pour la création de la Métropole : 25 voix pour – 4 contre). Le conseil d’Agglomération du 17 juillet 2014 dossier

Montpellier Méditerranée Métropole

Au 1er janvier 2015, quels seront les changements pour les habitants de la commune ? En matière de développement et d’aménagement éco‐ nomique, la Zone d’Activités Économiques (Z.A.E) du Mijoulan sera gérée par la Métropole. Concrètement, cela signifie que les travaux sur la voirie et les espaces verts seront à sa charge, mais ils seront effec‐ tués par le personnel municipal sous l’autorité du maire et des cadres de la mairie.

En matière d’aménagement de l’espace métropolitain, le Plan Local d’Urbanisme et les autres documents d’ur‐ banisme seront élaborés par les services de la Métropole, après une étroite collaboration et en totale concertation avec le maire et le maire adjoint délégué à l’urbanisme dans la continuité de la politique voulue par la commune. Les permis de construire seront toujours délivrés par le maire.

En matière de voirie communale. La charge financière des travaux (réfection, amélioration, modernisation des voies, des trottoirs, de l’éclairage public, etc.) sera sup‐ portée par le budget métropolitain, mais le choix des rues et le contrôle des opérations seront du ressort de la mairie, et les travaux seront effectués par le personnel municipal. En matière de politique locale de l’habitat, les aides financières et les actions en faveur du logement social, les actions à destination des personnes défavorisées seront menées par la Métropole.

L’aménagement et l’entretien des aires d’accueil des gens du voyage seront du ressort de la Métropole, tant sur le plan budgétaire que pour leur gestion. Pour information, Saint‐Georges d’Orques doit créer une aire d’accueil pouvant accueillir 20 emplacements. En matière de gestion des services d’intérêt collectif, la défense extérieure contre l’incendie sera de la compé‐ tence de la Métropole, qui assurera les installations nécessaires (bornes à incendie, réseaux d’eau pour ali‐ menter ces hydrants, etc.) et leur gestion matérielle. Cependant, le maire et le conseil municipal gardent tout pou‐ voir de décision même sur les compétences transférées grâce au « Pacte de confiance » document qui décrit précisément les circuits décisionnels entre la commune et la Métropole. Le maire et une suppléante (Anne AMIEL), élus lors des der‐ nières élections municipales par l’ensemble de la population, siégeront au Conseil de la Métropole, qui est « l’organe délibé‐ rant » ; l’exécutif étant le Président de la Métropole. La « conférence des mairies », rassemblant les 31 maires des communes membres de la Métropole, se réunit régulièrement (en principe, tous les lundis matin) pour débattre de tous les sujets d’intérêt métropolitain ou relatifs à l’harmonisation de l’action des communes.

La Métropole sera physiquement très proche des citoyens puisque chaque mairie disposera d’un personnel spécialement formé pour renseigner le public et orienter ses demandes vers les services métropolitains. Nul besoin de se rendre à Montpellier ! Le maire et les services municipaux continueront à être les acteurs de proximité au service des Saint‐Georgiens (les Maisons d’Agglomération seront supprimées et le person‐ nel affecté dans les mairies).

Enfin, dernier point, mais peut être le plus important, le contri‐ buableSaint‐Georgienn’arienàcraindreenmatièredefiscalité car la loi a prévu d’octroyer une « dotation » budgétaire de 60€/habitant pour mener à bien les actions de la Métropole. Il n’y aura pas d’augmentation des impôts du fait de la création de la Métropole. Cette présentation permettra aux Saint‐Georgiens de mieux appréhender cette nouvelle collectivité qui remplacera la Communauté d’Agglomération de Montpellier au 1er janvier 2015. dossier N O U V E L L E S D E S A I N T - G E O R G E S 8 Saint‐Georgesserarespectéeetconfortée danssesprérogativesnotamment enmatièred’urbanismeetdePLU LA MÉTROPOLE EXERCERA DE PLEIN DROIT LES COMPÉTENCES SUIVANTES : La mutualisation et le regroupement des forces vives des communes donneront à la Métropole les moyens d’offrir un meilleur environnement dont toutes les communes pourront pleinement profiter.

Montpellier Méditerranée Métropole

Questions-réponses 9 QUELS SERONT LES POUVOIRS DE LA MÉTROPOLE EN MATIÈRE DE TRANSPORTS ? LamétropoleestDÉJAcompétenteenmatièredetransportset rédige le Plan de Déplacements Urbains (PDU). Rien ne change et le dialogue avec les communes continue pour répondre à leurs besoins. QUID DES LOGEMENTS SOCIAUX ? La commune est toujours soumise au taux de 25% des rési‐ dences principales. Les taux de 30% est fixé dans le Plan Local del'Habitat(PLH),adoptéparl'Agglomération.LaloiALURsti‐ pule que dans les EPCI (Établissement Public de Coopération Intercommunale) dotés d'un PLH approuvé, l'EPCI, les bailleurs sociaux, les réservataires de logements sociaux et les orga‐ nismes et services chargés de l'information des demandeurs de logement social ou de l'enregistrement des demandes de loge‐ ment social, mettent en place un dispositif destiné à mettre en commun les demandes de logements sociaux.

Dans ce cadre, l'EPCI élabore un plan partenarial de gestion de lademandedelogementssociauxetd'informationdesdeman‐ deurs. Cesdispositionsserontapplicablesàcompterd'unedateàfixer par décret, et dans tous les cas au plus tard le 31 décembre 2015. EST-CE QUE LA MÉTROPOLE REMPLACERA LE DÉPARTEMENT ? LA RÉGION ? Pour l'instant, rien n'est acté officiellement. Il s'agit de projets lancés par le Gouvernement. Aucune compétence de la Région n'est transférée à la Métropole. QUI SERONT LES ÉLUS DE LA MÉTROPOLE ? Il y a transfert de personnalité juridique et le Conseil Métropolitain sera identique au Conseil Communautaire 92 conseillers désignés par les électeurs lors des dernières élections municipales de mars 2014.

QU’EN SERA-T-IL DES AIRES D'ACCUEIL DES GENS DU VOYAGE ? Cette compétence est transférée à la Métropole qui appliquera le schéma départemental dressé par le préfet. QUI GÈRERA LE PLU (PLAN LOCAL D'URBANISME) ? Transféré à la Métropole au 1er janvier 2015, il sera géré par le Pacte de confiance, spécifique à la Métropole montpelliéraine Article L.123‐9 du Code de I' urbanisme : «Lorsqu’une commune membre de l'EPCI émet un avis défavorable sur les orientations d'aména‐ gement et de programmation ou les dispositions du règlement qui la concernent directement, l'organe délibé‐ rant compétent de l'EPCI délibère à nouveau et arrête le projet de PLU à la majorité des deux tiers des suffrages exprimés ». ET LE PLAN LOCAL DE L'HABITAT : (P.L.H.) ?

Déjà géré par l'Agglomération. Rien ne change. COMMENT SERA COMPENSÉ LE TRANSFERT DE COMPÉTENCES ? Equivaut à un transfert du personnel exerçant cette compé‐ tence. Le transfert de charges est compensé à solde nul par la diminution de l'attribution de compensation. LA COMMUNE CONTINUERA-T-ELLE DE GÉRER LES AFFAIRES SCOLAIRES ? L'enseignement primaire reste dans la compétence commu‐ nale. Rien ne change.

QUELLES SERONT LES COMPÉTENCES DE LA COMMUNE TRANSFÉRÉES À LA MÉTROPOLE ? − Zones d'activités et actions de développement économique − Urbanisme (PLU, taxe d'aménagement) − Action foncière (droit de préemption urbain (DPU)) − Valorisation du patrimoine naturel et paysager − Voirie et espaces publics − Politique locale de l'habitat − Lutte contre l'incendie − Énergie et transition énergétique −Gestiondesmilieuxaquatiquesetpréventiondesinondations − Politique de la ville LA COMMUNE POURRA-T-ELLE BLOQUER UNE DÉCISION ?

Non. La commune n'a pas de droit de veto. Les décisions du conseil métropolitain (organe délibérant) sont prises à la majo‐ rité des conseillers métropolitains sauf pour le PLUI (Plan local d'Urbanisme Intercommunal) qui doit être adopté par la majo‐ rité qualifiée de 2/3 des suffrages exprimés du conseil métropo‐ litain. ET LA VOIRIE ROUTIÈRE ? Les conditions d'un budget alloué à chaque commune ne sont pas encore fixées, de même que la procédure d'engagement desdépensesdeceposte(onévoqueladélégationdesignature aux directeur généraux des services pour les marchés à bons de commande). Rien n'est arrêté à ce jour. QUELS SERONT LES PROJETS SUBVENTIONNÉS ? Les subventions pour les Projets d'Intérêt Communautaire (P.I.C) ne changent pas si ce n'est que ce sont les projets vrai‐ ment d’intérêts métropolitains qui seront soutenus. BULLETIN MUNICIPAL - DÉCEMBRE 2014 dossier

Montpellier Méditerranée Métropole

N O U V E L L E S D E S A I N T - G E O R G E S vie de la commune Samedi 31 janvier 2015 la crèche fêtera ses 20 ans A cette occasion, la mairie propose à tous ceux qui ont fréquenté et qui fréquente encore la crèche, de venir partager un moment convivial. Cet événement, organisé par la mairie et à l'initiative du personnel aura lieu au CCR de Saint‐Georges d'Orques à partir de 14 h. Au programme : Spectacle de magie, animations, échanges avec photos et diaporamas. L'après‐midi sera clôturé par un goûter. Afin de faciliter l’organisation, veuillez vous inscrire sur 20anscreche@ville‐st‐georges‐dorques.fr, ou par téléphone auprès de Corinne LAXEMAIRE au 04 67 75 40 28, avant le 16 janvier 2015.

Merci de préciser le nombre d’adultes et d’enfants (âges) participants à cette manifestation. La crèche fête ses 20 ans Recensement de la population en 2015 10 de la population 2015 ECENSEMENT R Des chiffres aujourd’hui pour construire demain LE RECENSEMENT SE DÉROULE DANS VOTRE COMMUNE DU 15 JANVIER AU 14 FÉVRIER 2015. SE FAIRE RECENSER EST UN GESTE CIVIQUE, UTILE À TOUS. C’est Utile Le recensement de la population permet de connaître le nombre de personnes dans chaque commune. De ces chiffres découlent la participation de l’État au budget des communes, le nombre de conseillers municipaux, la détermination des modes de scrutin mais aussi l’implantation des commerces, la construction de logements et le développement des moyens de transport.

C’est simple Un agent recenseur recruté par votre mairie se présente chez vous. Il vous remet vos identifiants pour vous faire recenser en ligne ou, si vous le préférez, les questionnaires papier à remplir qu’il viendra récupérer à un moment convenu avec vous. C’est sûr Le recensement se déroule selon des procédures approuvées par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil). Lors du traitement des questionnaires, votre nom et votre adresse ne sont pas enregistrés et ne sont pas conservés dans les bases de données. Enfin, toutes les personnes ayant accès aux questionnaires (dont les agents recenseurs) sont tenues au secret professionnel.

Le recensement en ligne, c’est possible et encore plus simple ! Pour en savoir plus, vous pouvez vous adresser à votre agent recenseur, à votre mairie ou vous rendre sur le site www.le-recensement-et-moi.fr RECENS E R tion 2015 de la popula ECENSEMENT tion 2015 pour cons Des chiffr e demain truir r cons st ourd’hui es auj jo Des chiffr t simple C’es st t. anspor ens de tr y mo tion onstruc c la es, c ommer c modes des tion ermina dét la ommunes, c des et budg au t l’Éta de ommune. c chaque dans onnes pers popula la de ement ens ec r Le t Utile C’es st R tion 2015 de la popula eloppement dév le et ements log de tion l’implanta si aus mais crutin s de modes eillers ons c de e nombr le ommunes, par la oulent déc es chiffr es c De ommune. le e onnaîtr c de permet tion popula tion 2015 ont t eurs) s ens ec r onnes pers les es out t ne et egistrés enr questionnair des ement ait tr tionale na sion ommis C ement ens ec r Le t sûr C’es st des eloppement des tion l’implanta municipaux, tion ticipa par de e nombr Le r sionnel. es of et pr ecr enues au s ont t questionnair aux cès ac ant y a onnes bas les dans ervés ons c pas ont s ne otr v et nom e otr v es, questionnair des et tique orma l’inf de tionale océdur pr des elon s oule dér e s sible et enc s est po ement en ligne c’ ’e ens ec ents ag les dont ( es questionnair Enfin, données. de es bas pas ont s ne e s es adr e otr du Lors (Cnil). tés liber la par ouvées appr es océdur e plus simple ! or sible et enc moment c es questionnair les ez, préfér pour identifiants s o v emet r ecruté r eur ens ec r ent ag Un t simple C es st récupér a viendr qu’il emplir r à papier es ou, ligne en er ens ec r e air f ous v pour v chez e ent prés e s mairie e otr v par un à er récupér le ous v si ou, ous v Il ous. v www ent r ag our en s P Le r ement-et-moi.fr ens ec .le-r w w. ous r e mairie ou v otr , à v eur r, ens ec ent r ous adr ez v ous pouv oir plus, v v a our en s sible et enc s est po ement en ligne, ce ens ec e e sur le sit endr ous r e otr er à v s es ous adr e plus simple ! or sible et enc LE RECENSEMENT SE DÉR AIRE RECEN SE F FA ANS V OULE D T SE DÉR RO , UTILE À T TE CIVIQUE T UN GES AIRE RECENSER ES DU 15 JANVIER AU 14 FÉVRIER 2015. OMMUNE TRE C O ANS V .

OUS , UTILE À T DU 15 JANVIER AU 14 FÉVRIER 2015. DU 15 JANVIER AU 14 FÉVRIER 2015. Comme toutes les communes de moins de 10 000 habitants, Saint‐Georges d'Orques fait l'objet d'une collette tous les cinq ans auprès de l'ensemble de sa population. 2015 est l'année de recensement. Pour réaliser cette opération, qui se déroulera du 15 janvier au 14 février 2015, 12 agents recenseurs seront recrutés. Vous habitez la commune, vous avez plus de 18 ans, vous êtes momentanément sans emploi ou bien disponible durantcertainscréneauxhorairesdelajournée,vousdisposezdefacilitésrelationne llesetvoussouhaitezparticiper à cette campagne de recensement ?

Alors déposez une lettre + votre CV (mentionnant «recensement de la population») auprès des services administra‐ tifs de la mairie (Mme Corinne LAXENAIRE) avant le 15 décembre 2014

vie de la commune BULLETIN MUNICIPAL - DÉCEMBRE 2014 Les Sages perpétuent « Les mémoires saint-georgiennes » Lutte contre le moustique tigre Anne AMIEL, maire‐adjointe en charge de l’action sociale et des seniors,acoordonnélestravauxdecette«nobleassemblée»,axés sur les anecdotes d’antan qui ont façonné l’histoire de notre com‐ mune. Comme le précise l’adjointe « il est important que les anciens,fortsdeleurexpérienceetdeleursconnaissancessurlevil‐ lage puissent perpétuer la mémoire aux générations actuelles et futures ».

Ainsi,aurythmed’unefoisparsemaine,AnneAMIEL,accompagné de Florie FOURNIER, employée municipale au Centre Communal d’Action Sociale, a dirigé les séances de travail au cours desquelles les Sages ont raconté l’histoire de Saint‐Georges de 1095 à nos jours. Tous ces souvenirs ont été mis bout à bout pour en faire un livre « Les mémoires saint‐georgiennes », publié en cette fin d’an‐ née. Et conformément au souhait du maire, les bénéfices du livre, vendu 20 €, seront reversés au profit du CCAS.

C’est l’occasion pour chaleureusement féliciter et remercier tous les contributeurs : Henri CAUMETTE, Joseph SOLIS, Bernadette CLAPAREDE, Viviane BORONAT, Cyprienne MIGAYRON, Marie FOURNIER, Renée CAPDEVILLE, Maryvonne GOUNEL, Nicole ROUX,SuzieCAMPLO,AntonioBLASCO,HuguetteJEAN,GeorgetteGARRIS,AndréGAY,JeanAV INENS,MadamePARES,Guy CAUSSE, Eliane MARQUIER, Jacques DUPUY, Juliette MORALES, Anne AJMONE, Eliette CAVAIGNAC et le Club Taurin. L’Hérault est l’un des départements où les moustiques Aèdes Albopictus (dit moustique tigre), vecteurs de la dengue et du Chikungunya, constituent une menace pour la santé de la population.

Aussi, a‐t‐il été confié au Conseil Général de l’Hérault et l’Agence Régionale de Santé (ARS), la mise en œuvre un plan anti‐dissémi‐ nation de la dengue et du Chikungunya. A Saint‐Georges d’Orques, un traitement de lutte anti‐vectorielle a été effectué le 28 octobre dernier matin, dans les secteurs concernés. 11 A l’initiative du maire, Jean-François AUDRIN, qui souhaitait « mettre à profit les souvenirs de nos anciens pour revisiter les pages d’histoire de notre village », un Conseil des Sages a été créé en mars 2013. LES MÉMOIRES SAINT-GEORGIENNES Toutes personnes intéressées pour intégrer le Conseil des Sages peuvent s’inscrire auprès du CCAS aux heures d’ouverture au 04 67 75 42 15 Les conditions pour siéger : • Etre retraité ou être âgé de 62 ans et plus • Résider sur la commune • Ne pas être élu ou conjoint d’un élu municipal • Vouloir s’engager de manière volontaire et à titre individuel Le thème du prochain atelier sera déterminé par le Conseil des Sages lors de la prochaine réunion dont la date sera définie ultérieurement.

© EID Méditerranée

Franc succès pour la première semaine bleue A l'occasion de la première semaine « bleue », organisée par Anne AMIEL, maire adjointe à l’action sociale et aux seniors, un thé dansant a eu lieu dans la salle Thomas Jefferson. Repas des aînés : inscrivez-vous !* le maire et le conseil municipal sont heureux de vous inviter au traditionnel repas des Aînés qui se déroulera le dimanche 25 janvier au CCR à 12 heures.

N O U V E L L E S D E S A I N T - G E O R G E S vie de la commune 12 A l'occasion de la première semaine « bleue », organisée par Anne AMIEL, maire adjointe à l’action sociale et aux seniors, un thé dansant a eu lieu dans la salle Thomas Jefferson. Les pen‐ sionnaires de la maison de retraite de Saint‐Georges et les non‐ pensionnaires ont, pour un après‐midi, retrouvé leurs jambes de leurs 20 ans et ont entonné des chansons chères à leurs cœurs telle que : « Je ne regrette rien « Que reste t‐il de nos amours « Bambino « Froufrou « Mon truc en plume »… le tout accompagné d’un goûter. Le lendemain sous la houlette d’Anne POURTIER, a eu lieu un déjeuner de cohésion entre les résidents et les Saint‐Georgiens à la maison de retraite. Les pensionnaires se sont impliqués dans l'organisation d'une ker‐ messe pour les enfants ; ils ont réalisé un décor floral embellis‐ santlejardin,créédesjeuxpourlespetitsetontégalementpar‐ ticipéàdesexercicesdemémoire.Cettejournée,ouverteparle maire Jean‐François AUDRIN, a été ponctuée par un déjeuner en commun avec les résidents et leurs familles, des élus et des Saint‐Georgiens.Lelienentrelespensionnairesdelamaisonde retraiteetlevillages'enestretrouvérenforcé.Cetteactionaété menée dans le but d'ouvrir les portes et les esprits, dans l'espoir que chacun d’entre nous prenne conscience qu'un jour ou l'autre il sera « un senior ». Pour vous inscrire, vous devez être âgé de plus de 65 ans et déposer le coupon‐réponse ci‐dessous à la salle des rencontre aux jours et heures de permanence.

PERMANENCES INSCRIPTIONS DE 15 h A 17 h : ‐ jeudi 15 janvier 2015 ‐ mardi 20 janvier 2015 ‐ jeudi 22 janvier 2015. Madame, Monsieur (nom, prénom) Adresse Téléphone fixe Portable Participera au repas des aînés le dimanche 25 janvier 2015 ‐ Nombre de participant(s) : BULLETIN D’INSCRIPTION - REPAS DES AÎNÉS 2015 * Les personnes de moins de 65 ans peuvent aussi s’inscrire moyennant une participation de 25 euros par personne.

BULLETIN MUNICIPAL - DÉCEMBRE 2014 vie de la commune 13 Accueil des nouveaux Saint-Georgiens Les nouveaux Saint-Georgiens ont été accueillis en mairie samedi 11 octobre, dans la salle des mariages, par Jean-François AUDRIN, maire de la commune, ainsi que par l'équipe municipale. Pendant son discours le maire a insisté sur la qualité de vie et la sécurité dont bénéficient les habitants. « C’est un village vivant et tranquille, il est entouré par des vignes et de la garrigue et ce n'est pas un village dortoir ».

Après avoir présenté l'équipe municipale et les services administratifs, il a donné la parole aux élus, aux responsables des services techniques et de la police municipale, qui ont exposés leurs fonctions respectives. Lesnouveauxhabitantsontensuiteétéconviésàunevisiteduvillageetsoncentrehisto rique.GrandRue,placedelaCroix,ancienne mairie devenue espace culturel Rabelais , église, rue Pigalle, salle Thomas Jefferson, retour à la nouvelle mairie et son parc, le marché et pour terminer en point d’orgue à la cave coopérative avec dégustation de vins locaux. SontànoterlesprésencesdeRobertVIDALprésidentdelacavecoopérativeetd'AntonioB LASCO,mémoirehistoriquedelacommune.

N O U V E L L E S D E S A I N T - G E O R G E S vie de la commune 14 La police municipale de Saint‐Georges s’est entraîné le 15 octobre avec l’organisme de formation Académie JacquesLEVINET(AJL),quiformeunitésgénéralisteset spécialisées de police. Grâce à un partenariat avec la mairie, les policiers municipaux suivent des séances d’entraînement de gestes techniques police d’interven‐ tion (GTPI) effectuées mensuellement. Cette méthode regroupe à la fois la défense à mains nues, l’usage du bâtontélescopique,lemenottageetletravailenéquipe. Ce matin là, c’est avec un bâton télescopique qu'ils s'exerçaient. La loi autorise désormais le bâton télesco‐ piqueparlespoliciersmunicipauxquidoiventsuivreune formationpoursonutilisation.C'estunearmediteinter‐ médiaire qui permet essentiellement la dissuasion et la protectiondel’agentencasdedanger.Maisl'Académie de Jacques LEVINET, du nom de son fondateur et plus haut gradé 10ème dan, dispense des disciplines du Self ProKrav,duBâtonDéfense,delaCanneDéfense.Decetteren‐ contre, Patrice VIGEANT, chef de la police municipale, lui mêmedevenuinstructeurdecanne,acréedepuistroisans,une section canne de défense au sein de l'association Sport Forme et Loisirs dit «les musclés» qui préconise l’efficacité et élude les fioriturestoutenseconformantàlalégislation.Cettediscipline sportive, est reconnue au plan international par de nombreux experts, pour sa redoutable efficacité. Au travers de l’aspect ludique de la pratique, les élèves y trouvent l’envie de s’amélio‐ rer physiquement, mentalement au contact des autres. Les bienfaits escomptés vont bien plus loin que la simple perfor‐ mance physique. Premier club de la région en nombre d'adhé‐ rents, cette saison, un quatrième instructeur, Hervé CLÉMENT et une première adhérente Marina PARDO, viennent complé‐ ter les rangs. Lors du téléthon le 6 décembre, vous pourrez assister à une démonstration réelle de cette redoutable méthode self‐défense.

La police municipale s’initie au self-défense Une fête à l’occasion des 30 ans des titres de cham‐ pion d’Europe et champion Olympique 84 de foot‐ ball était organisée au Stade de France le 4septembrelorsdumatchFrance/Espagne,enpré‐ sence des joueurs et du Premier ministre, Manuel VALLS et la ministre de la Jeunesse et des Sports, madame Najat VALLAUD‐BELKACEM. Félicitations à notre adjoint aux sports Albert RUST quiaétérécompenséautitreduseuljoueurfrançais ayant participé aux deux compétitions et à être à la fois champion d’Europe et champion Olympique en 1984.

Les 30 ans des titres de champion d’Europe et champion olympique Réveillon du Jour de l’An Repas et soirée dansante anime´ par un DJ et une chanteuse Menu Assortiment salé Mise en bouche verrine Escalope de foie gras poêlée aux 2 figues ½ langouste en bellevue Trou Languedocien Pavé de cerf aux morilles et sa garniture Croustillant de camembert aux pommes Trio de pâtisserie Café et palet de chocolat Vin, eau plate et gazeuse, méthode champenoise et cotillons Inscriptions limitées à 250 personnes Permanences les mardi 9, jeudi 11, lundi 15 et mardi 16 décembre de 18 h à 19 heures à la salle des rencontres.

Contact et renseignements Andrée 04 67 40 38 70 – 06 67 97 17 92 Garderie payante pour les enfants ‐12 ans ayant soupé ‐ Organisé par le Comité des Fêtes de Saint‐Georges d’Orques Au CCR 70 € Par personne

Cette année, a été une domination absolue : 11 victoires en 11 courses et 8 temps au scratch, toutes catégories : le titre de champion de France de la montagne, voitures fermées : une juste récompense nationale après 5 ans d’efforts au volant de cette machine. Ceci permet à l’ainé des Alméras d’envisager une présence Européenne en 2015. PALMARES : Jean‐Marie ALMÉRAS champion de France en montage 40 ans après : c’est en 1974, au volant de la Carrera RS 3.0L Groupe III qu’ilremportaenmontagneletitreenGTdesérieetrécidivaen 1975, mais en GT Spécial cette fois ci.

Ce n’est qu’en 1978 qu’il obtient son premier titre de champion de France de la montagne toutes catégories et ceci au nez et à la barbe des vedettes de l’époque : Marc SOURD, Jimmy MIEUSSET, Michel PIGNARD… Au volant de la précédente Porsche 935. La même année, il obtient son premier titre de championd’Europedelamontagnedesvoituresdecompétition. Ce n’est qu’en 1979 et 1980 qu’il récidiva en Europe avec celle qu’il pilote encore aujourd’hui.

En 1988 elle fera partie de l’aventure circuit Superproduction aux mains de Jacques ALMÉRAS qui sera vice‐champion de cette discipline associé avec Jean‐Marie au volant de la même voiture, aux couleurs de la ville de Montpellier. Il faudra attendre 9 ans avant de voir réapparaitre la Super 911, équipéedumoteurbi‐turbode730chevauxetfairedesravages en montagne : vainqueur de la coupe de France des voitures fermées et du groupe F. Puis, après une interruption pour notre machine de plus de 10 ans, elle réapparut en 2010 sous sa première livrée Eminence, équipée du moteur atmosphérique de 3.5L. Aprèsmaintesvictoires,ilobtienten2013lacoupedeFrancede la montagne.

Un autre champion à Saint-Georges d’Orques Le Saint-Georgien de 70 ans tient toujours la forme ! Le 17 octobre 2014 Jean-Marie ALMÉRAS gagne la finale à Roquefort la Bédoule, au volant de sa Porsche Alméras 935, préparée dans leurs ateliers à Saint-Jean-de-Vedas qui lui donnera le titre de Champion de France. vie de la commune BULLETIN MUNICIPAL - DÉCEMBRE 2014 15 Information sur les commissions extra-municipales Le règlement intérieur du conseil municipal permet de créer des comités consultatifs ou « commissions extra‐municipales ». Ces comités sont constitués de personnes n’appartenant pas au conseil municipal mais à la société civile. Ils peuvent être consultés par le maire sur toute question intéressant la commune et ils peuvent par ailleurs transmettre au maire des propositions. Ils se réunissent à la demande des participants ou des maire‐ adjoints correspondants à ces commissions.

Il a été décidé de créer 4 commissions extra‐municipales comportant chacune 12 membres : ‐ Finances ‐ Urbanisme ‐ Cadre de Vie ‐ La quatrième « Aide aux Administrés en litige » est formée de spécialistes en droit civil et social pouvant permettre de conseiller les demandeurs et de les aider en cas de problème. (Imprimé de demande à remplir à l’accueil de la mairie). Si vous êtes intéressés pour participer à ces commissions vous pouvez contacter l’accueil de la mairie au 04 67 75 11 08 qui transmettra votre demande à Mme JAMOT en charge de ces commissions extra‐municipales.

N O U V E L L E S D E S A I N T - G E O R G E S cadre de vie / travaux Travaux de réhabilitation sur le site de l’ancienne décharge DestravauxvisantàréhabiliterlafossedeladéchetteriedeSaint‐ Georgesd’Orquesontcommencédébutnovembre.Coordonnées par la commune de Saint‐Georges d’Orques avec le concours de Murviel‐les‐MontpellieretSaint‐Brès,lesinterventionseffectuées par l’entreprise Cazal sont le terrassement, le triage des déchets et des matériaux, l’apport de terre végétale sur un mètre d’épais‐ seur, l’aménagement hydraulique, la végétalisation de plantes rampantes et la pose d’une clôture ainsi que d’un portail d’accès. Ces travaux dureront un mois.

16 Notre commune entretient sa voirie La rue du Réservoir qui était en mauvais état a fait l’objet de travaux qui avaient été programmés. D’autres chemins ayant subi de gros dégâts causés par les intempéries des jours derniers seront réparés très prochainement. Rue du Réservoir pendant les travaux Rue du Réservoir après les travaux Chemin du Puch Rouquier Chemin des Cistes Rue du Réservoir pendant les travaux

17 BULLETIN MUNICIPAL - DÉCEMBRE 2014 cadre de vie / travaux Tags : nouvelle campagne de nettoyage La mairie a mené une deuxième campagne de nettoyage des façades du cœur du village, souillées par les graffitis et les tags. « Ciel Vert », une entreprise spécialisée a ainsi procédé à l’enlève‐ ment d’une vingtaine de tags. Dans le cadre d’une convention, les propriétaires volontaires ont bénéficié GRATUITEMENT de ce service. Comme le souligne le maire, « il était important de maintenir la qualité du cadre de vie de notre village ». Et d’ajouter : « ces travaux sont coûteux pour la commune et je déplore ici le manquedecivismedecertainsindélicatsquimettentàmall’image de notre village et les deniers publics. J’en appelle à leur sens des responsabilités ! » Ce service, gratuit pour les Saint‐Georgiens, représente pour la mairie un coût avoisinant 2 000 euros.

Le tambourin et le tennis club de Saint-Georges dans la lumière Le maire, Jean‐François AUDRIN et l’adjoint aux sports Albert RUST s’y étaient engagés, c’est chose faite : l’éclairage a été installé sur le terrain de tambourin et sur les courts n° 3 et 4 du tennis club. Les pratiquants respectifs de ces disciplines pourront s’adonner dorénavant à leur passion en nocturne ! 17

N O U V E L L E S D E S A I N T - G E O R G E S vie économique 18 1er Forum des entrepreneurs saint-georgiens : un franc succès ! Vendredi 31 octobre, les entrepreneurs saint-georgiens avaient rendez-vous pour leur 1er Forum à la Salle Thomas Jefferson. Une trentaine d’entre eux est venue dès 8 h et a pu rencontrer le maire qui a rappelé tout l’intérêt qu’il porte aux entreprises établies à Saint‐Georges d’Orques et à leur développement économique.

Dans une ambiance détendue, chacun a pu s’exprimer et parler de son activité et des éventuels besoins qu’il avait. Cepremier«tourdetable»apermisdeparlerd’actionsconcrètesquelesentreprisespou vaientfairepourdévelopperceréseaulocal, comme échanger sur une page Facebook sur leur actualité ou leurs problématiques souvent communes mais aussi de créer des liens de collaborations futures. Cet événement a été aussi l’occasion d’annoncer la mise en ligne de l’annuaire des entreprises sur le site de la mairie qui permettra aux saint‐georgiens comme aux professionnels de trouver plus facilement un commerce, un artisan ou un service. L’affichage la ZAE du Mijoulan va être revu et sera également mis en place (par une entreprise du Mijoulan, ndlr) en tout début d’année prochaine.

ENTREPRISES : INFORMATION IMPORTANTE POUR VOTRE INSCRIPTION À L’ANNUAIRE EN LIGNE Saint‐Georges d’Orques est un village dynamique puisque près de 400 entreprises sont implantées sur le village. La municipalité sou‐ haite apporter son soutien à ces acteurs de la vie économique du village en mettant à disposition des entreprises saint‐georgiennes un annuaire en ligne, gratuit et consultable par tous sur le site de la mairie. Ce site vous permettra de vous faire connaître auprès des Saint‐ Georgiens mais aussi de toutes les personnes qui viennent consulter le site de la mairie. Pour vous inscrire, il suffit d’envoyer un mail à Magali CROS, conseillère municipale déléguée à la vie économique, qui vous fera parvenir un formulaire d’inscription. Contact unique pour les entreprises de Saint‐Georges d’Orques : Magali CROS email : vie.eco@ville‐st‐georges‐dorques.fr Téléphone : 07 77 26 87 44. Vous pouvez retrouver les entreprises saint‐georgiennes inscrites sur l’annuaire en ligne directement sur le site de la mairie à l’onglet « ENTREPRISES »: http://www.ville‐st‐georges‐dorques.fr/

BULLETIN MUNICIPAL - DÉCEMBRE 2014 vie économique 19 Le vin au cœur de la vie économique locale Il ne faut pas oublier que le vin est avant tout le résultat du travail de bon nombre de nos concitoyens. Le vin primeur est le premier contact que nos vignerons nous permettent d’avoir avec le raisin de l’année. C’est un vin nouveau qui est élaboré pour être mis en vente l’année des ven‐ danges. En France, chaque région a son vin primeur. Nous devrions d’ail‐ leurs dire SES vins primeurs car il en existe des rouges, des blancs et des rosés!Lesvinsprimeurssontdesvins d’appellation ou des vins de pays et pour ces derniers la date de commer‐ cialisation est libre. C’est pour cette raison que l’on peut les déguster dès le 3ème jeudi d’octobre. La cave coopérative n’a donc pas manqué l’occasion de partager avec nous son vin primeur le samedi 25 octobre. Festif et convivial, le vin primeur de la Cave est maintenant une tradition solidement ancrée dans le village. Mais que chacun se rassure, nos vignerons n’en délaissent pas pour autant les vins d’appellation qui restent notre valeur sûre avec l’appellation « Saint‐Georges d’Orques « Grès de Montpellier « Coteaux du Languedoc » et les vins de cépages. D’ailleurs cette année verra la naissance des Chailles 2012 du Domaine Henry, tête de cuvée dont la dernière édition date de 2007. Éternelsambassadeursdenotrevillage,lesvigneronsdeSaint‐Georgesd’Orques(Cave CoopérativeetDomaineHenry) participent aux nombreuses manifestations locales voire internationales qui contribuent à mieux faire connaître le nom de Saint‐Georges d’Orques.

N O U V E L L E S D E S A I N T - G E O R G E S vie économique 20 Restaurant Les Artisans : bienvenue aux nouveaux propriétaires ! Le restaurant des Artisans, idéalement situé au cœur de la ZAE Mijoulan, a récemment changé de propriétaire. NatifsdeSaint‐Georgesd’Orques,PatricketJean‐ChristopheROYERavaientenviedecr éerunrestaurantoùl’onretrouvelegoût de la cuisine et la convivialité. On a donc le plaisir d’y goûter des plats « maison », cuisinés quotidiennement pour leurs clients : la choucroute (mardi), le coucou royal (jeudi) et la grillade (samedi). Et toujours, le plat du jour du lundi au vendredi midi ! Montpellier Business School : Saint-Georges d’Orques se lance dans la course Actuellement situé à Alco, le Groupe Sup de Co Montpellier Business School doit, dans un futur proche, déménager et souhaite développer un nouveau campus universitaire fonctionnel et attractif.

Fin 2012, Saint‐Georges d’Orques, alors en concurrence avec Castelnau‐Le‐Lez et Montpellier avait fait acte de candidature afinque laprestigieuseécolepuisses’implantersurlacommunedanslazoneduMijoulan.Maisle quartierOZàMontpellieravaitétépréféré. Cette option étant aujourd’hui remise en cause, le maire Jean‐François AUDRIN et son équipe ont décidé de se (re) lancer dans la course et de proposer de nouveau la candida‐ ture de Saint‐Georges d’Orques. Une commission municipale travaille actuelle‐ ment sur le dossier.

Les atouts de la commune sont nombreux et variés.LesitedeSaint‐Georgesd’Orquesoffre à Montpellier Business School la possibilité de créer un véritable campus au calme et au milieu de la nature tout en étant à proximité de toutes les infrastructures (autoroute A750, ligne 3 du tramway, ligne de bus….) et de l’ac‐ tivité urbaine de Montpellier. De plus, le campus de Montpellier Business School pourrait bénéficier des infrastructures existantes : la résidence hôtelière ‘L’Orée de Montpellier’ : (400 logements, piscine), ter‐ rains de tennis sur le site de Razel‐Bec, Infrastructures sportives et commerces dans le village….

Restaurant Les Artisans 20 rue du Four à Chaux, Saint Georges d’Orques Ouvert du lundi au samedi midi Tél : 04 99 23 41 68

BULLETIN MUNICIPAL - DÉCEMBRE 2014 vie économique 21 Saint-Georges d’Orques : des entrepreneurs… en solo Nous l’avons vu dans le précédent bulletin municipal, Saint-Georges d’Orques est un village qui entreprend. Toutefois, les entrepreneurs Saint-Georgiens sont de plus en plus des entrepreneurs individuels (auto-entrepreneurs, SARL unipersonnelle, ou SASU). Force est de faire 2 constats 1. En 2012, 73 % des créations d’entreprises étaient des entreprises individuelles. Cette proportion est passée à 89 % en 2013. 2.L’évolutiondecetteproportion(+17points)esttrèsdifférentedecelledescommune squinousentourent:Pignan(‐2points) et Juvignac (0 points) sont stables, Lavérune voit sa proportion d’entreprises individuelles légèrement augmenter (+ 6 points) Sur la base de ces proportions, nous avons décidé d’orienter nos actions vers 2 objectifs : • Faciliter le contact entre les entreprises (individuelles ou non) afin qu’elles n’avancent pas seules mais au sein d’un réseau local solide, • Attirer de nouvelles entreprises à Saint‐Georges d’Orques pour enrichir notre parc économique Source : données INSEE 2013

N O U V E L L E S D E S A I N T - G E O R G E S culture Jean MIOTTE (né à Paris le 8 septembre 1926), est un peintre français contemporain mis en rapport avec l'Abstraction lyrique. Il est parmi les artistes les plus importants de l'histoire de l'art après 1945. Pendant la guerre, il «résiste» à travers sa passion pour le jazz, qui était interdit et en réaction à l'idolâtrie de l'ordre prônée par le fascisme, et se consacre à la pein‐ ture : l'abstraction gestuelle non‐figurative, identifiée généralement par «art informel» né dans la décennie de l'après‐guerre et issu de la négation de toute forme traditionnelle. En 1961, Jean MIOTTE reçoit le grand prix de la Ford‐Foundation et reçoit une bourse pour travailler aux USA il achète une voiture avec et découvre les grands espaces américains qui lui ouvriront son regard. Ses toiles prennent les dimensions du pays, la couleur rajeunit dans des tons plus vifs, plus contrastés, les gestes deviennent plus amples. La liberté a besoin d’espace pour «penser grand», pour penser loin, pour aller jusqu’au bout de son ambition. En 1980, Jean MIOTTE est le premier pein‐ tre occidental invité pour une exposition dans la Chine de l’après Mao. Sa peinture provoque l’enthousiasme, en particulier le style des «toiles écru». La puissance de sa peinture lui a vite valu la reconnaissance internationale, il expose dans ses ateliers de Paris, puis Hambourg,New‐Yorket,plusrécemment,PignansdansleVaretFribourgenSuisse(oùilao uvertuncentred'art),ilamarquéetconti‐ nue de marquer l'art de ce temps depuis déjà un demi‐siècle. La liste des manifestations est longue et le répertoire des collections publiques qui ont acquis ses œuvres est vaste. Enfin le Chelsea Art Muséum à New York abrite la fondation Jean MIOTTE. 60 enfants de l’école Jean Jaurès arborant un tee‐shirt offert par l’association AOC pour la circonstance ont fait plaisir au public en interprétant en ouverture du concert 3 chansons de Georges BRASSENS avec enthousiasme et application.

Une grande émotion pour le public qui les a chaleureusement applaudis. BrunoGRANIERetses2compèresguitaristeetbassiste,tousexcellentsmusiciens,onte nsuiteprislerelaisetontfaitvibrerlepublic pendant 2 heures en reprenant en chœur certaines chansons immortelles sur une musique de BRASSENS légèrement revisitée dans un style manouche. Ce fut un grand moment… Exposition des œuvres du peintre contemporain Jean MIOTTE 22 Le 11 octobre, une grande soirée autour de Georges BRASSENS

culture BULLETIN MUNICIPAL - DÉCEMBRE 2014 Le buffet sétois servi après le concert a permis de goûter cer‐ taines spécialités accompagnées des vins proposés et choisis judicieusement par les Coopérateurs de Saint‐Georges d’Orques, le Clos d’Isidore, le Domaine Henry et le château de Fourques : Rouge léger, Blanc et rosé. L’association AOC remercie le maire pour son accord déroga‐ toire à l’alerte rouge, les services techniques, les enfants de l’école Jean Jaurès, sa directrice, ses enseignants et tous les bénévoles qui ont aidé à la belle réussite de cette soirée. Avant minuit, chacun a pu regagner son domicile sans problème.

Remarque : l’association rappelle son activité club de dégus‐ tation, culturelle, œnologique, conviviale. Le dernier rendez‐ vous de l’année est un repas dégustation promis aux adhé‐ rents mais les non adhérents intéressés peuvent s’inscrire sur le site dans la limite des places disponibles 8 décembre : repas gastronomique et grands vins Renseignements : micheline@oenoculture.fr 23 jeunesse et sports Nouvelles des Moussaillons ! Après un mois d'août sous les couleurs du Brésil finalisé par une petite fête de fin d'été, la rentrée des mercredis dans les locaux de l'école des Pilettes s'est bien passée. Les animateurs récupèrent les enfants inscrits au centre dans leurs classes et les accompagnent à la cantine pour le repas. L'après‐midi, après le repos à la bibliothèque pour les plus grands, ils ont le choix entre une activité à l'intérieur ou à l'extérieur. Le réveil de la sieste est échelonné pour les plus petits, certains participent aux activités, d'autres préfèrent jouer avec les jeux mis à disposition.

Pour les vacances de la Toussaint, nous avons retrouvé les locaux des Moussaillons à la Maison de la Petite Enfance. Les activités autour du monde féerique des lutins, des fées... sont très appréciées. Les enfants participent à la construction d'une cabane de lutins, créent leurs potions magiques et leurs chapeaux de magiciens. Mercredi dernier, direction le centre de Lavérune pour partager une matinée de jeux avec les enfants des trois communes Cournonsec, Saint‐Georges d’Orques et Lavérune, nous avons passé un très bon moment.

Au retour arrêt au cinéma Nestor Burma, la séance s'est terminée sous les applaudissements des enfants ! Accueil de loisirs maternel “Les Moussaillons” Maison de la Petite Enfance, av de l'Occitanie – 34680 Saint‐Georges d'Orques ‐ 04 67 40 57 12 ou 06 20 18 73 10

N O U V E L L E S D E S A I N T - G E O R G E S jeunesse et sports Une rentrée pluvieuse et heureuse ! Malgré les inondations d'octobre dont le Centre Loisirs des Jeunes (C.L.J.) a souffert et après un mois de septembre estival, les jeunes réinvestissent leur structure peu à peu, le rythme de la rentrée scolaire les obligeant à moins de «temps libre» ! Une génération galopante de jeunes de 11 ans a pris ses quartiers dans des locaux agréa‐ bles et aménagés à leur convenance !

Les «grands frères et sœurs» de 13‐15 ans font tout pour accueillir comme il se doit ces nouveaux adhérents ! Au programme cette année, on continue de s’approprier les lieux en aménageant, décorant et bricolant à tout va ! Pour l'ensemble des jeunes, outre les activités dites «d'ancrage à la structure» liées au théâtre, à la musique, au sport et aux loisirs créatifs, cette année est celle de la création de notre «junior association» !

Son but : l'auto‐financement de projets divers (sorties, voyages, humanitaire) Comment ? Par l'organisation de manifestations et d'opérations de financement diverses (car‐wash, ventes de gâteaux, gestion de buvettes, réalisation et vente d'un calendrier . Nous sommes déjà certains de l'accueil que vous réserverez à ces projets jeunes ! L'accueil aux petits vendeurs de fougasses en est la preuve ! C. L. J. 04 67 10 86 85 ou 06 70 25 92 04 En application du décret 2013.7 de la réforme des rythmes sco‐ laires, et conformément aux décisions du comité de pilotage municipal (représentants des enseignants, parents, inspection académique, responsables périscolaires et municipalité) ainsi qu'après avis des partenaires institutionnels la (CAF, le départe‐ ment jeunesse et sports et la préfecture ), les nouveaux horaires scolaires ont débuté à la rentrée 2014 avec la mise en place des Temps d'Activités Périscolaires (TAP) d’une heure les lundis mardis jeudis et vendredis.

TAP CesTempsd'ActivitésPériscolairess'organisentsurdescyclesde 7semaines(entrechaquevacances),lesenfantss'inscriventàdes activités sportives, culturelles, manuelles, de la photo, prépara‐ tion du carnaval, danse, cuisine, jeux intérieurs, jeux de cours, temps libres (etc.) ou de l'aide aux devoirs et cela gratuitement. Ces activités sont animées par des animateurs, des associations du village, du personnel municipal. Ellessontorganiséesparcycleafind'assurerunservicedequalité et un apport éducatif adéquat au sein d'une organisation mieux maîtrisée.

Plusde90%desenfantsontbénéficiédecesTAPdepuislemois de septembre avec pour la plupart beaucoup d'enthousiasme. Les premiers jours, certains ont changé d'activités lorsque cela était possible. La plus grosse difficulté a été de récupérer les dos‐ siers d'inscriptions complets et d'organiser au mieux les temps de transferts ainsi que l'utilisation des locaux. Nousdemandonsd'ailleursauxparentsresponsablesderespecter les consignes administratives dans les délais et de prévenir en cas d'absence le service enfance jeunesse directement par un mail à william.lefloch@ville‐st‐georges‐dorques.fr ou guichet.unique@ville‐st‐georges‐dorques.fr Pour les plus petits, les enfants sont répartis en fonction des âges, les activités sont allégées de manière à respecter au plus près leurs rythmes, le goûter est intégré à ce temps de TAP. La réforme des rythmes scolaires 24

Du nouveau à la bibliothèque BULLETIN MUNICIPAL - DÉCEMBRE 2014 associations 25 Trois romans présélectionnés pour le prix Goncourt sont venus enrichir les étagères de la bibliothèque, d'autres achats auront lieu très prochainement. Les informations, horaires, animations et les nouveaux livresproposéssontaffichésdanslepetithalld'entréede l’espace culturel François Rabelais. Rappel de nos horaires Mardi de 16 h à 19 h ‐ Mercredi de 10 h à 12 h Vendredi de 16 h à 18 h 30 Nous vous invitons à venir nous rencontrer lors de ces permanencespouréchangerautourdeslivresousimple‐ ment pour tout renseignement... à bientôt. L'équipe des bénévoles. Les dernières acquisitions ROMANS ADAM, Olivier : « Peine perdue » (Flammarion) DELACOURT, Grégoire : « On ne voyait que le bonheur » (Lattès) DREYFUS, Pauline : « Ce sont des choses qui arrivent » (Grasset) GESTERN, Helen : « Portrait d’après blessure » (Arléa) JOSSE, Gaëlle : « Le gardien d’Ellis Island » (Notabilia) SALVAYRE, Lydia : « Pas pleurer » (Seuil) POLICIERS GODDART, Robert : « Le retour » (Sonatine) HEALEY, Emma : « L’oubli » (Sonatine) LOCKE, Attica : « Dernière récolte » (Gallimard) MAY, Peter : « L’Ile du serment » (Rouergue noir) TRUC, Olivier : « Le détroit du loup » (Métailié) Depuis la rentrée, le club connait un succès flamboyant avec une hausse significative des licenciés. C’est en effet dans les nouveaux locaux de l’association situés au CCR que le boxing club accueille 3 fois par semaine les passionnés de pieds/poings. Le club se déve‐ loppe pour sa 1ère édition en proposant des cours d’aérokick (technique de pieds/poings réalisée dans le vide, sans opposition, en rythme et en musique dans un ordre chorégraphié).

La saison commence fort avec au programme une Coupe de France enfants et adultes les 1er et 2 novembre à Portes les Valence. Tout au long de l’année le club participera à des compétitions régionales et nationales et à des galas. Vouspouvezrejoindreàtoutmomentl’équipedebénévolesduboxingclub,ChristopheGUI LLAUME,Jean‐MarieBONNET,Laetitia et Roxane LASZAK pour découvrir un sport qui prône le respect, la discipline, le courage, l’adresse, la maîtrise, le contrôle de soi. Différentes disciplines sont enseignées : le full contact, le kick boxing, le K1 rules et l’aérockik. Contact : 06 69 39 09 26 ‐ 06 19 25 01 47 ‐ sgobc@hotmail.fr Boxing club

Les coureurs de Saint-Georges d’Orques Le club des coureurs de Saint-Georges d’orques a été crée en 2006. Il a commencé avec un petit groupe de passionnés de la course et n’a cessé de s’agrandir depuis ! N O U V E L L E S D E S A I N T - G E O R G E S associations Dimanche 26 octobre étaient organisées les Régionales d’élevage Hovawart. Les concurrents venaient de toute la France. La race est peu répandue, ce sont de jolis chiens qui possèdent de nombreuses qualités. Auprogrammedecettejournée,lespassagesdecertificatdesocialisation et d’aptitude à l’utilisation et des tests de tempérament. Les testeurs étaient Claude Haustête et Monik Op de Beeck. Il y avait également le passage d’un certificat IHF (Fédération Internationale de Hovawart) sur le jugement de la morphologie, sous la compétence du juge Benoît THEVENON Notre club a pour objectifs le plaisir de courir ensemble, la convivialité et la progression. Eneffet,nousapprécionsdenousretrouverpour courir dans un environnement naturel. Courir en groupe permet de se dépasser et de se sentir portéparlesautres:«Nousnelaissonspersonne sur la route ».

Notre coach, Steeve LAURENT, un athlète reconnu et qualifié pour l’encadrement, assure notre entrainement tous les mercredis. Grace à ces séances spécifiques, chaque coureur pro‐ gresse à son rythme. Certains se fixent des objectifs en participant à des courses (10 km; semi, marathon... sur route ou trail) et d’autres trouventdubien‐être,créentduliensocial,favo‐ risant la cohésion du groupe. En dehors du rendez‐vous hebdomadaire du mercredi, le club a mis en place différents cré‐ neaux de footing tout au long de la semaine. La duréedufootingpeutvarierselonlesobjectifset le niveau des coureurs présents. Il est au mini‐ mum de 3/4 d'heure.

Cette dynamique se traduit aussi par des moments de convivialité en grands ou petits groupes, par nos implications dans des actions caritatives et festives au niveau du village, renforçant ainsi la satisfaction d’évoluer ensemble. Chaque année, le taux de réinscription très important montre l'attachement des coureurs au club et grâce au bouche à oreille, nous avons une dizaine de nouveaux inscrits. La variété des niveaux permet à chacun de trouver sa place. Si vous aimez la course à pied, si vous courrez tout seul, les cou‐ reurs de Saint‐Georges vous invitent à les rejoindre. Club canin Contacts et renseignements Horaires : lundi, mercredi, vendredi, à 18 h 45, samedi à 9 h et dimanche à 10 h ‐ Rendez‐vous devant le stade de foot ! Téléphone : 06 19 29 89 15 Courriel : montaggnonz@wanadoo.fr Site : http://coureursdesaintgeorges.e‐monsite.com/ 26

Horse ball Magalie Denis-Laurens championne du monde et championne d’Europe BULLETIN MUNICIPAL - DÉCEMBRE 2014 associations Contrat rempli pour la jeune cavalière Saint‐Georgienne : à un mois d’intervalle, elle a été sacrée avec l’équipe de France championne du monde en Normandie au mois de septembre et championne d’Europe à Lisbonne au Portugal au mois d’octobre. Voilà un palmarès bien étoffé pour Magalie. L’Internote complète son offre avec le chant Le Racing Club Saint-Georgien catégorie U13 brille Avec 190 élèves, nous proposons des cours de formation musi‐ cale et d’instrument pour enfants et adultes, d’éveil musical et d’atelier instrumental pour les plus petits sur les communes de Fabrègues,Lavérune,Murviel‐les‐Montpellier,Pignan,Saussan et Saint‐Georges d’Orques.

Et depuis septembre un cours de chant en cours individuel (techniquevocale,chantclassiqueetcomédiemusicale)...Vous pouvez encore vous inscrire ! Et aussi nous retrouver aux différentes manifestations de nos élèves sur votre commune dont les prochaines dates seront publiées sur notre site internet. N’hésitez pas à nous contacter au 04 67 47 92 88 et à consulter notre nouveau site internet : www.linternote.org Pour plus de renseignements : L’Internote‐CentreAngelPerez ‐RueSeriveMatteï‐34570Pignan Courriel : asso.internote@orange.fr L’équipe U13 du RCSG, encadrée par Bruno, a le plaisir et le privilège d’évoluer actuellement en Niveau 1 et a effec‐ tué un bon début de championnat. L’an passé, les joueurs de cette même équipe ont eu le bonheur de remporter le trophéeCréditAgricoleMozaïcFootChallengeduDistrict de l’Hérault, qui récompense chaque année les équipes qui marquent le plus de buts. Ils peuvent être fiers d’eux. L’école de musique associative intercommunale L’INTERNOTE a repris ses cours Magalie Denis Laurens est la première en partant de la gauche au premier rang

N O U V E L L E S D E S A I N T - G E O R G E S associations La marche à suivre - Téléthon Des échos du rugby à XIII Depuis plusieurs années, la Marche à Suivre participe au Téléthon coordonné par les Dragons du Cœur, le samedi 6 décembre. Nous savons que les avis sont partagés sur ce type d’action. Cependant tout en res‐ pectant le libre arbitre de chacun, en tant que membres d’une association dont une des valeurs est la solidarité, nous ne pou‐ vons rester de simples spectateurs passifs. Pour marquer son 20ème anniversaire, l’as‐ sociation se lance un triple défi dont les objectifs sont multiples : ‐ Récolter des fonds pour soutenir les actions de l’AFM (Association Française contre les Myopathies), ‐ Montrer l’esprit qui anime l’association : la solidarité dans l'effort, partage et convivialité après l’effort. ‐ Impliquerunmaximumdevillageois,c’est poureuxl’occasion de nous connaître de l’intérieur. Les défis : 1°: Vendre un maximum de kilomètres, le prix du kilomètre est fixé à 5 euros puis marcher les kilomètres achetés. 2°: Un groupe tentera de marcher ces kilomètres pendant 8haccompagnédemarcheursvolontairesdel'associationsur uncircuitde2kmpassantparlecentreduvillageetleCCR. 3°: Associer pendant ces 8 heures un maximum de marcheurs de l'association ou de villageois qui pourront encourager le groupe « 8 H » en effectuant des boucles avec lui selon la convenancedechacun(horaireetdistance)outoutsimplement venir les supporter au CCR.

Au final, les tours du groupe « 8 H » et de chaque marcheur seront comptabilisés en kilomètres et en euros. Horaire : 8 h 30 à 16 h non‐stop Uneéquipe«MarcheàSuivre»piloteraledéfipendantladurée de la manifestation à l’intérieur du CCR. Après une saison (2013/2014) de mise en place et une foire des associations (07/09/14) réussie où nous avons noué une trentaine de contacts, la saison 2014/2015 est lancée ce, malgré le départ précipité de R. ROCHAS, nommé entraîneur de l’équipe de France féminine pour préparer la coupe du monde de 2017.

Une nouvelle équipe éducative a été mise en place. Bienvenue donc à Sébastien TRONC, notre nouvel éducateur, secondé par Déborah YOANN (papa d’un petit licencié). Notre effectif, à ce jour, est de 25 licenciés, dont 21 enfants de 5/6 ans. Les inscriptions se poursuivent. Le 1er tournoi de la saison aura lieu à Sète, le 15 novembre 2014. Il concernera la coupe de l’Hérault. Le 13 ou 14 décembre 2014 se déroulera le 2ème tournoi comptant pour la coupe de l’Hérault. Le lieu et l’heure reste à définir. Les entraînements se poursuivent au stade de l’Occitanie, les samedis de 9 h 30 à 11 h 30, néanmoins, certains samedis les entraînements se feront en commun avec l’école de rugby de Montpellier XIII au stade Sabathé. Tout bénévole étant le bienvenu au club, le meilleur accueil lui sera réservé. 28 Nous contacter : Tél. :04 34 43 63 31 ‐ Mail : president@lamarcheasuivre.fr Internet : www.lamarcheasuivre.fr

BULLETIN MUNICIPAL - DÉCEMBRE 2014 associations Tennis club Saint-Georges, une nouvelle équipe L’assemblée générale du 13 septembre s’est réunie pour dési‐ gner un nouveau bureau : ‐ Olivier GERMA et Dominique MAGNIER, présidents ‐ Valérie JOURNET, trésorière ‐ Gérard LIEBERBAUM, trésorier adjoint ‐ Michelle KERMARREC, secrétaire Les premiers mots des présidents ont été destinés à l’équipe précédente qui a œuvré pour ce club tant au niveau des jeunes que des adultes. Une des réussites est d’avoir pu hisser Saint‐ Georges d’Orques au niveau le plus élevé de la compétition notamment sur un plan national.

Aujourd’hui, l’objectif du club est de placer les jeunes au cœur du projet sans oublier la pratique des adultes dans un esprit convivial et compétitif. Un nouveau planning d’entrainement des jeunes a été mis en place pour s’adapter au nouveau rythme scolaire. Des anima‐ tions autour du tennis et des loisirs (bowling, tournoi tennis à l’Arena…) sont proposées gratuitement tous les samedis après midi aux jeunes adhérents.

D’autre part, le club sera à l’écoute des besoins de la municipa‐ lité pour participer à la mise en place de la pratique du tennis pendant les temps péri‐scolaires (TAP). Avec200adhérentsdontplusde90jeunes,leclubdéveloppera ses actions pour faire partager au plus grand nombre le plaisir procuré par le tennis ! Enfin, un accueil est assuré le mercredi, samedi et dimanche toute la journée et le mardi et jeudi à partir de 16 h. Contacts : 04 67 52 99 03 ‐ tcstgdorques @gmail.com Le Secours Catholique de Saint-Georges d’Orques LeSecoursCatholiquedeSaint‐Georgesd’Orquesorganisera des ventes de gâteaux le 16 novembre en l’église. SurlemarchédeNoël,voustrouverez despullstricotésparnos mamies ainsi que des bougies et d’autres produits. Lepremierettroisièmevendredidumoisde9hà11h,salledes rencontres : accueil et réceptions des vêtements. La boutique solidaire, 1 bis rue des Lavandières, est ouverte à tout public, les vendredis de 15h30 à 17h30, elle a pour but de permettrelarencontreentredespersonnesquiontdesdifficul‐ tés et d’autres qui font acte de solidarité. C’est un lieu ouvert à tous.

Etre solidaire en achetant à un prix équitable pour financer des actions en faveur des plus démunis. Le donateur donne des moyens d’agir et participe à la protec‐ tiondelanatureendonnantunedeuxièmevieàsesvêtements. Chaque personne est un maillon qui fait une chaîne de solidarité, de fraternité et d’espoir. Tous les lundis de 14 h à 17 h , activités de loisirs, salle SIERRA. Une braderie est prévue le 7 mars prochain.

Contact : Solange SANZ ‐ 12, Allée du Mas Neuf ‐ Tél 04 67 45 60 66 29

Les transports Face à la recrudescence des comportements irresponsables de la part de certains propriétaires de chiens qui laissent leurs compagnons souiller la voie publique en dehors des caniveaux, la mairie rappelle la règlementation en vigueur. Les personnes accompagnées d’un chien doivent procéder immédiatement au ramassage des déjections canines que l’animal aurait abandonné sur la voie publique, les trottoirs, les pelouses, les espaces verts, les jardins et autres lieux publics.

En cas de non‐respect de ces obligations (art. 632‐1 du Code pénal et arrêté du Maire n° 19/2006) les contrevenants seront poursuivis et passibles de 35 euros d’amende. DÉJECTIONS CANINES : LES CONTREVENANTS SANCTIONNÉS N O U V E L L E S D E S A I N T - G E O R G E S 30 T.A.M (Transport de l’Agglomération Montpelliéraine), assure : ‐ ligne 40 (Saint‐Georges d’Orques ‐ tramway Mosson), ligne nécessitant une réservation au préalable minimum 1 heure avant. Réservation au 04 67 22 87 87 ou http://www.tam‐voyages.com. ‐ ligne 34 (Cournonsec ‐ tramway Mosson), dessert toutes les heures le terminus du tramway « Mosson ». Les différents arrêts, horaires sont disponibles en mairie ou boutique TAM et consultables sur les sites respectifs. Hérault Transport assure : ‐ Une desserte avec la ligne 117, toutes les heures en aller/retour jusqu’au terminus du tramway « Mosson » (ligne 1 et 3), ‐ Les transports scolaires vers les établissements de rattachement (collège Arthur Rimbaud, Lycées Jules Guesde et Jean Monnet), Les divers abonnements sont disponibles auprès de : Hérault Transport : 148, avenue du Professeur Viala Parc Euromédecine II CS34303 ‐ 34193 MONTPELLIER Tél : 0 825 34 01.34 ou sur www.herault.fr/herault‐transport. Pour accompagner et faciliter le ramassage, les propriétaires de chiens peuvent venir en Mairie retirer GRATUITEMENT un kit comprenant un os bleu (à accro‐ cher au collier) et des sacs en plastique.

divers

BULLETIN MUNICIPAL - DÉCEMBRE 2014 divers Inscription sur les listes électorales Les Conseil Municipaux se suivent et se ressemblent… Monsieur le Maire a posé, comme un des premiers acte de sa mandature, la mise en place d’une prime annuelle de 20 000€ pour une seule personne, ce qui montre peu de respect pour l’argent public. Mais devant l'indignation et l'opposition de notre équipe, il a reculé. Nous avons fait valoir qu'avec 20 000 €, il semblait que plus de contribuables auraient pu en bénéficier (associa‐ tions, écoles, crèches, jardins publics, transports, voirie, agents municipaux….) Puis, Monsieur le Maire, grand amateur d'art, n'a pas hésité à faire détruire le petit théâtre devant l'école ainsi que la fresque qui était là. Il nous a expliqué que les œuvres d’art qui étaient propriété de la mairie pouvaient trèsbienêtredétruitesparcelle‐ci…..cequimontrelepeu de respect pour le travail des St Georgiens.

Par ailleurs Monsieur le premier adjoint nous a expliqué que ce théâtre était un repaire de toxicomanes. Les Saint Georgiens apprécieront. Puis, Monsieur l’adjoint à l’urbanisme est parti en vacances alors que la rentrée scolaire arrivait et que les travaux commençaient devant l’école Jean Jaurès, sans sesoucierduproblèmedeparkingdesparentsd’élèveset de la sécurité des élèves… Vous aurez remarqué que l'urgence à détruire n'était pas sigrande:audébutdesvacancesscolairesd'automne,les travaux ne sont pas commencés. Le maire préfère voir desbarrièresplutôtquedesenfantss'égayantsurl'ancien terrain de tambourin.

Enfin, au dernier Conseil municipal, nous avons appris que la solidarité s’arrêtait au portefeuille de Monsieur le Mairequiadécidédesefaireoffriretd’offriràl'ensemble du conseil, le livre des sages sur l'histoire de Saint Georges d'Orques, alors que les bénéfices de la vente de ce livre sont destinés au CCAS. Nous,quinepercevonspasd’indemnité,contrairementà Monsieur le Maire, avons refusé cette façon de faire de la politique, et nous achèterons ce livre, comme tout Saint Georgien.

Le temps des petits privilèges et cadeaux n'a plus lieu d'être. Vousn’avezpas20€dansvotrepocheMonsieurleMaire? Sylvie de BEARN et Frédéric ARCHO conseillers municipaux d'opposition. TRIBUNE DE L’OPPOSITION Saint‐Georges d’Orques : un simple comité de quartier ? Lors du conseil municipal du 18 sept nous avons voté contre la création de la métropole. Non par conservatisme « ances‐ tral » ou par peur de la modernisation, mais par respect des citoyens. Nous sommes résolument pour les coopérations. Elles ont montré leur pertinence. La preuve par le Mas Dieu exemple de notre pratique efficace de la coopération inter‐ communale. Or le regroupement en métropole, et au‐delà toute la réforme territoriale, interroge sur le sens de notre société. Faut‐il être toujours plus gros, pour être plus fort, légitime et pouvoir agir ? Faut‐il faire disparaître la Commune, lieu essentiel de participation des citoyens. Le pacte de confiance initié par le président de l’agglo indique que la conférence métropolitaine (qui rassemble les maires) est l’instance de débat et d’Arbitrage. Qu’en sera‐t‐il d’un projet à St Georges qui ne conviendra pas aux arbitres ? Tout concourt aujourd’hui à réduire la capacité d’intervention des communes. La métropole gèrera seule l’ensemble des missions jusqu’à lors dévolues à la commune. Les missions comme, l’urbanisme, la voirie, le sport, la culture…, effec‐ tuées peut‐être imparfaitement par les communes impli‐ quaient la responsabilité des élus et un retour vers les habi‐ tants.

Quel va en être le prix ? Les réformes territoriales, dont la métropole, soulageront‐elles nos finances, à nous, Saint Georgiens, et celle de la collectivité ? Et nos contributions iront‐elles vers des projets d’intérêt public. Nous savons déjà que notre système socio‐économique souffre de la puissance des multinationales et méga‐sociétés qui veulent tout gérer et qui fonctionnent comme des rouleaux compresseurs en oubliant l’essentiel « l’intérêt et le mieux vivre du citoyen ». De grandes instances comme la métropole sont des aubaines pour elles. Par contre, nos petites et moyennes entreprises locales n’auront plus, ou presque, accès aux marchés publics sauf en étant sous traitants, avec comme conséquences son cortège de bas salaires et d’aggravation des conditions de travail.

A Saint‐Georges pour l’heure, ce qui semble bien entrer dans le paysage métropolitain c’est la ZAC cœur d’orques. Pour le plus grand bonheur des bâtisseurs, pas franchement locaux. Et pour le malheur de nos espaces verts, naturels et culturels. Pourtant les dernières intempéries nous ont encore alertés sur la prudence à avoir en matière d’urbanisme. Sur toutes ces questions, nous entendons conserver à Saint Georges notre capacité à agir. Et nous invitons chaque Saint Georgiens à intervenir dans cette démarche. Les élus de tous unis pour Saint Georges RAPPEL Pour pouvoir voter en 2015, les citoyens doivent être inscrits sur les listes électorales. L’inscription est possible en mairie aux heures d’ouverture.

Horaires du lundi au vendredi 8 h ‐ 12 h et 13 h 30 ‐ 18 h (sauf le vendredi 17 h) jusqu’au 31 décembre 2014. 31

agenda NAISSANCES FABREGUETTES CLÉMENCE, ALICIA LE 2 AOÛT 2014 GINESTA THÉO, PIERRE, ALAIN LE 15 AOÛT 2014 REQUIRAND RAFAËL, SERGE, JACQUES, BENJAMIN LE 28 AOÛT 2014 ARRIGHI MANDICA PIERRE, BRUNO LE 30 AOÛT 2014 LAFUENTE TIMÉO, MARCEL LE 3 SEPTEMBRE 2014 LAABIR CELYA, MARIA LE 15 SEPTEMBRE 2014 COLOTROC KEMI, RIGOBERT, VENTURA LE 15 OCTOBRE 2014 COLOTROC TEDI, MIGUEL, MALI LE 15 OCTOBRE 2014 MARIAGES KALCZYNSKI CHRISTOPHE ET NICOD CARINE LE 20 SEPTEMBRE 2014 MUTSCHLER FLORENT ET PEREZ MARION LE 27 SEPTEMBRE 2014 GRAMAGE JULIEN ET SAURA ELODIE LE 4 OCTOBRE 2014 CHARLOT TANGI ET BAGLIONI MARIE LE 25 OCTOBRE 2014 DÉCÈS ZEMMOUR EMILE, ITROU LE 6 AOÛT 2014 ALESI VVE RINALDI JEANNINE MADELEINE LE 1 SEPTEMBRE 2014 ARMENGAUD JEAN, HENRI LE 5 SEPTEMBRE 2014 REQUENA JEAN, MATÉO LE 9 SEPTEMBRE 2014 ESPINET JACQUES, JOSEPH, ROGER LE 23 SEPTEMBRE 2014 BOSSAUT VVE DEMADRE THÉRÈSE LE 6 OCTOBRE 2014 état civil Dimanche30novembre de9hà17h‐AvenuedeMontpellier,GrandRue MarchédeNoël,videgrenier Du5au7décembre ExpositionJeanMiotte‐Salledesmariagesdelamairie (horairedelamairie) Du5au7décembre DanslesruesduvillageetauCCR‐Téléthon Dimanche7décembre à14h30auCCR‐SpectacledeNoël(Foyerrural) Mercredi31décembre à19h30 auCCR‐Réveilloncomitédesfêtes Vendredi9janvier à18h30 auCCR‐Vœuxdumaire Vendredi16janvier à21h30àl’église‐Concertdujourdel'an Dimande18janvier auCCR‐Lotofoot Dimanche25janvier à12h auCCR‐Repasdesanciens Samedi31janvier à14h auCCR‐20ansdelacrèche Samedi7février auCCR‐SoiréeCountry(foyerrural) Dimanche22février 14h auCCR‐Loto(CigalesetResponchous) Dimanche1er mars auCCR‐Rencontredetiràl'arc(FoyerRural)auCCR Samedi7mars à21hauCCR‐BalletAnne‐MariePORRAS Samedi14mars 20h auCCR‐SoiréeCarnaval(CigalesetResponchous) Samedi28mars auCCR‐Compétitiondebadmintontoutecatégorie(FoyerRural)

Vous pouvez aussi lire