Interview - Travel Magazine

Interview - Travel Magazine

Interview - Travel Magazine

Interview © Gerrit Op de Beeck DOSSIER > TURQUIE p. 18-21 DOSSIER > ETE 2018 (PARTIE 2) p. 26-35 DOSSIER > MEETINGS INDUSTRY p. 38-43 “Le marché des meetings est plus que jamais crucial” Gaston Gellens (gm & district director Radisson Blu Royal Hotel Brussels) p. 10-11 OÙ ALLONS-NOUS CET ÉTÉ ? Besoin d’inspiration ? Faites votre choix sur brusselsairlines.com. 100 DESTINATIONS PLUS DE La revue professionnelle n°1 de l’industrie touristique en Belgique et au Luxembourg Dépôt légal Aalst 1 E.R.: R.Willaert Hanswijkstraat 23 B-2800 Mechelen Paraît 16 fois par an N° d’autorisation P902039 N° 408 16 février 2018 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years anniversary 25 years anniversary 25 years anniversary anniversary 25 years anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary 25 years anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary C1_TM408_FR.indd 1 6/02/18 17:46

Interview - Travel Magazine

SUPERBES HÔTELS À TENERIFE Roca Nivaria ★ ★ Jardines de Nivaria ★ ★ Colón Guanahaní ★★★★ 8,6 9,3 9,2 TM_1/1_Adrianhotels_022018.indd 2 1/02/18 09:14 C2_TM408_FR.indd 1 6/02/18 17:48

Interview - Travel Magazine

EDITO/SOMMAIRE | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | 1 EDITO Vendre un vieux vin sous de nouvelles étiquettes! Alors que les ventes pour cet été semblent battre tous les records (déjà en ce début du mois de février), le théâtre où tout se joue et se déjoue n’en demeurepasmoinshautementglobalisé et porteur d’éléments clairement novateurs. Car en plus du global, c’est bien la numérisationquis’affirmeetseconfirme à tous les niveaux tant de la formule que de la vente du voyage, des achats, de la production jusqu’aux canaux de distribution.

Entre-temps, les vieux business modèles meurent (souvent) de leur belle mort. D’aucuns se contentent derebattrelescartestandisqued’autresontd’oresetdéjàbiencomprisqueleclientmo bile exige avant tout un nouvelle donne.

Dans cet engouement qui anime positivement le monde du voyage, nombreux sont les néophytes à tenter leur chance – que ce soit en tant que jeunes start-ups ou comme entrepreneurs voyagistes ou technologiques – et sautent (par exemple) sur la vague des comparateurs de vols (avec leurs philosophies) pour lancer candidement sur le marché un nombre incalculable de nouvelles petites entreprises alors que la clientèle vacancière et d’affaires restera souvent sur sa faim face au manque de savoir-faire d’un prestataire tant attendu.

Combiendefoisn’avons-nouspas,dansunpassérécent,vutomberlesprojets–ôcombien prometteurs pour leur créativité au niveau du produit – sous le couperet d’un marketing inadéquat, souffrant ici d’un manque, là d’un excès de sophistication technologique, jusqu’à dénier le bon sens pratique pourtant bien nécessaire à toute action de vente ou de commercialisation.

N’est-cepascequifitsonnerleglasd’uneentrepriseaussiprestigieusequecelled’Ea stman Kodak qui, après avoir été un des producteurs les plus réputés au monde de matériel et d’équipements photographiques, de films et de photos, a tout bonnement disparu du marché pour ne pas s’être adapté et ne pas avoir changé – lorsqu’il en était encore temps – son fusil d’épaule? Ce ne sont pas seulement les millennials qui, aujourd’hui, prennent d’excellentes photos avec leur smartphone, mais toutes les tranches d’âge, alors que les instantanés se gardent sous‘Images’dans les ordinateurs portables ou s’hébergent dans un nuage.

Kodak était en complète léthargie alors que les cloches annonçaient à toute volée l’avènement du digital. La firme n’eut alors plus qu’à tirer le rideau sur un beau passé bien révolu. Ce ne sont, certes, pas toujours aux plus rutilantes enseignes qu’en matière de conseils les PME (souvent familiales, mais combien vitales pour notre secteur de services) devrontleursalut.Cequ’ilfautavanttout,pourquelaclassemoyennedesnombreuxacte urs que compte l’éventail voyagiste puisse entrer de plain-pied dans la modernité et faire fi de ses appréhensions et de ses incertitudes, c’est l’assistance dédiée de conseillers rompus et pleinement dévoués à notre métier.

© Gerrit Op de Beeck 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years anniversary 25 years anniversary 25 years anniversary anniversary 25 years anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary 25 years anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary SOMMAIRE Photodecouverture:Antalya,Turquie©Shutterstock L’actu 2-7 L’actu luxembourgeoise 8-9 Interview de couverture: G.

Gellens & D. Jansen (Rezidor Hotel Group) 10-11 Série: Economie digitale: J. Schuring (Amadeus) 15 Focus Footprints: Madagascar 16 DossierTurquie 18-21 Aperçu de l’offre desT.O. 18-20 Club Marvy:The game changer 21 Tahiti Et Ses Iles:Voyage au paradis 24-25 Dossier Eté 2018 (partie 2) 26-35 Aperçu de l’offre desT.O. 26-31 Voyages Copine au Sénégal 32-33 TUI à Aruba: One Happy Island 34 Allianz&Avitour:lesassurancesauservicedesagents 35 Série: Nouvelle génération: E. Bezikofer (SNCB Europe) 37 Dossier Meetings Industry 38-43 Le MICE enWallonie: un créneau à haut potentiel 38 Bruxelles toujours en progression 39 Anvers accueille les congrès d’associations 40 Meeting in Brugge: stratégie renouvelée 41 Série: Directeurs d’hôtels: D.

Rongé (Sandton Grand Hotel Reylof) 42 Seauton: les tendances de l’industrie des meetings 43 Agenda 44 En annexe: Encart Sirius 1-4 Encart Corendon 18-21 © Club Med 26-35 © TUI 38-43 © Fly-In 001_TM408_FR.indd 1 6/02/18 17:49

Interview - Travel Magazine

2 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | L’ACTU L’ACTU Salon des Vacances de Bruxelles et Brussels Travel Top Du1er au4février,lesvisiteurspouvaientdéambulerdanslesalléesdela60e édition duSalondesVacancesdeBruxellesàBrusselsExpo.C’estdanslesPalais3,4et5 qu’ilsontpurencontrerplusde350exposantsproposantplusde800destinations devacancesetdevoyage.Cetteannée,lesalons’organisaitautourdetroisthèmes: Croisières,Wellness&SpaetGastronomie.Lepremierjourdusalonaccueillaitaus- si le BrusselsTravelTop, une nocturne pour les professionnels du voyage. En col- laborationavecCathayPacific,leSalondesVacancesdeBruxellesavaitpréparéun cocktaildenetworkingauquelquelque300professionnelsontréponduprésents.

SALON Anke De Prins de Cathay Pacific Airways a proposé de beaux prix, dont un billet d’avion en business class Bruxelles–Hong Kong.

Jan Dekeyser, managing director de Thomas Cook Belgium. Frank Bosteels (Connections) et Mimika Spriet (LiveToTravel). L’équipe de BT Tours. L’ambianceétaitbonnechezlesprofessionnelsduvoyage. Trois nouveaux restaurants deux étoiles en Belgique LeguideMichelinBelgique-Luxembourg2018distingue144restaurantsd’uneouplusieu rsétoiles.14restaurantssesontvuattri- buer leur première étoile. De plus, trois jeunes restaurateurs peuvent pour la première fois accrocher une deuxième étoile à leur façade. Tim Boury de Roeselare et Michaël Vrijmoed de Gand, qui ont donné leur nom à leur restaurant, peuvent à partir de main- tenant se targuer d’une seconde étoile Michelin, tout comme Ralf Berendsen (La Source, Neerharen).

Le firmament de la cuisine en Belgique est toujours garanti par PeterGoossens (HofVan Cleve, Kruishoutem) et GertDeMangeleer (Hertog Jan, Zedelgem) qui, comme les années précédentes, conservent leurs trois étoiles. La grande surprise cette année est que les jeunes chefs obtiennent de très bons scores. Ainsi, l’Altermezzo (Tongres), l’OAK (Gent) et leM-Bistro(Nieuport)ontreçuleur première étoile. Les grands chefs qui voulaient ralentir la cadence avec de nou- veaux concepts sont à nouveau primés. Geert Van Hecke, Luc Bellings, Kobe Desramaults et Thomas Locus avaient fermé leurs restaurants étoilés au cours des derniers mois pour lancer des éta- blissements moins huppés.

Ils ont rapidement regagné une étoile avec leurs concepts respectifs: le Zet’Joe, De Vork, Chambre Sépa- rée et la Brasserie Julie. HORECA Tel 015 34 75 17 02 465 15 89 www.jobs4tourism.be info@jobs4tourism.be 002_TM408_FR.indd 1 6/02/18 17:51

Interview - Travel Magazine

L’ACTU | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | 3 L’ACTU OPVULLEN Etude intéressante du docteur Norbert Vanhove Fin janvier, le docteur Norbert Vanhove, chercheur influent, présentait son nouveau livre sur le secteur touristique dans les bureaux de WES Research & Strategy. Dans ‘The Economics ofTourism Destinations:Theory and Prac- tice’, tous les aspects économiques du secteur touristique sont abordés du point de vue d’une‘destination’touristique (par exemple, un pays, une région, uneville,unestationbalnéaire,unévénement,etc.)etcertainsthèmesquin’ont jamaisétéabordésdansd’autreséditionsysontégalementtraités.Cettepubli- cation est dès lors une source d’informations essentielle pour les décideurs, les managers touristiques, les chercheurs et les étudiants.

EnFlandre,NorbertVanhoveestunedespersonneslespluséminentesenmatière derecherchestouristiquesinternationales.AuxcommandesdeWESpendantplus de 20 ans, il a réalisé de nombreuses études touristiques et a pris un rôle actif auprèsdenombreusesorganisationsinternationales.Aufildesans,ilaétésollici- téenBelgiqueetàl’étrangerentantqueconsultantentourisme,cequiluiavalu diversawardsetdistinctions.Iltravailleencoreaujourd’huipourdifférentsinstit uts. WESResearch&Strategy,oùNorbertVanhoveestencoreactifauseinduconseil d’administration, affiche déjà une longue et respectable histoire en tant que bureau d’étude avec une place unique sur le marché professionnel des études touristiques.

WES se donne pour mission d’améliorer la gestion de destinations tou- ristiquesenBelgiqueetàl’étrangeretutilise pour ce faire les méthodologies présentées dans le livre de NorbertVanhove.

Citations notables OnretrouvedanslenouveaulivredeNorbert Vanhove quelques citations notables, dont: “lesecteurtouristiqueenEuropeenregistreunrythmedecroissanceralenti”;“les marchés en croissance se situent surtout en Asie”;“les touristes classiques sont, entermesdevaleurajoutée,bienplusintéressantsquelestouristescroisiéristes”; “la forte concentration de mouvements de l’offre touristique mène à un oligo- poleavecdepossiblesmenacespourlaformationdesprix”;“Airbnbestunphé- nomènemarginal”;“lamontéeduyieldmanagementtouchetouslessecteurs”. INDUSTRIE VOYAGISTE L’auteur Norbert Vanhove en compagnie de Willem De Groote (directeur du conseil d’administration de WES Research & Strategy).

SNCB Europe et Belambra vous emmènent aux Arcs Du 20 au 23 janvier dernier, SNCB Europe et Belambra Clubsontinvité12agentsdevoyagesàpartiràladécou- verte du domaine skiable des Arcs, dans les Alpes fran- çaises. C’est à bord du nouveau Thalys Neige qu’ils ont ainsi pu profiter du voyage avant de s’installer pour quelquesjoursdanslesétablissementsdugroupefrançais Belambra. Les conditions climatiques exceptionnelles de ce mois de janvier sont quelque peu venues jouer les trouble-fêtes, mais PetraVan Rode (SNCB Europe) et Aurore Hecht (Belambra Clubs) se sont démenées afin de présenter leur produit respectif et donner aux agents de voyage présents ce qu’ils étaient venus chercher: de belles résidences (Belambra L’Aiguille Rouge, La Cachette et Hôtel du Golf) et du ski, bien entendu! Retrouvez le compte-rendu complet de cet éductour sur le site web deTravel Magazine.

EDUCTOUR Le groupe, bien soudé après ce voyage ‘compliqué’. Beaucoup de neige pendant cet éductour! Les chambres du Belambra La Cachette sont chaleureuses, cela ne fait aucun doute! CetouvrageestparuchezRoutledgeLondon/NewYork,undesleaders mondiauxenmatièred’étudesacadémiques(ISBN-13:978-1138578791). 002_TM408_FR.indd 2 6/02/18 17:51

Interview - Travel Magazine

4 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | L’ACTU L’ACTU VOYAGE D’ETUDE En tête à tête avec Dracula Unedizained’agentsdevoyagesbelgesonteul’occasiondepartagerunrepas dans la maison du comte Dracula. Le petit groupe s’y est rendu à l’invitation du tour-opérateur Maxitours qui officie en Roumanie depuis 35 ans déjà.

Entre les plats, nos agents ont appris qu’à Sighisoara, on raconte volontiers que lecomteDracula–ouDraculadeVlad,aussiconnucommeVladl’Empaleur–est bienplusqu’unpersonnaged’histoiresdevampires.Vladl’Empaleurs’estmontré très cruel pendant son règne sur la Valachie, mais les Roumains le considèrent encore aujourd’hui comme un héros, et le sauveur de la nation. Carpates etTransylvanie Pour partir à la découverte de Bucarest, des Carpates et de la Transylvanie, Maxitoursaembarquéavec12agentsdevoyagesàBrusselsAirportàbordd’un appareil de la compagnie BlueAir. Cette dernière relie Bruxelles à Bucarest en directàraisondequatrerotationsparsemaine(sixenété).Lacompagnieassure également une liaison directe avec Iasi, Bacau et Constanta ainsi que quelques volsdomestiquesenRoumanie.Lespassagerspeuventdoncfacilementlescom- biner.BlueAirestunecompagnieprivéeactiveàBrusselsAirportdepuisdixans.

Elle est représentée par Maxitours au Benelux et en France. Surprenante Roumanie La Roumanie est intrinsèquement liée à Dracula. Pour rejoindre la maison où il agrandi,àSighisoara,lesparticipantsauvoyaged’étudesesontrendusdel’aé- roport de Bucarest à Brasov, dans les Carpates. Pour ce faire, ils sont passés par la vallée de la Prahova. Avant ça, ils s’étaient arrêtés à Prejmer, un village forti- fié doté d’une architecture unique qui, grâce aux Saxons, fait de ce village l’en- droitlemieuxprotégédeTransylvanieencoreaujourd’hui.Ilestd’ailleursinscrit auPatrimoinemondialdel’UNESCOdepuis1993,unereconnaissancepartagée par Sighisoara, reconnue comme ville-musée.

Sports d’hiver PoianaBrasovestunedesstationsdeskilesplusconnuesdeRoumanie.Situé à 170 kilomètres de Bucarest, ce domaine skiable surpasse tous les autres par sa nature et son professionnalisme. Brasov est par ailleurs la plus grande ville construite par les Saxons en Transylvanie. Centre économique, culturel et tou- ristique, son cœur historique datant du Moyen-Age est très bien conservé. Brasov est dès lors un excellent point de chute pour partir à la découverte de la Roumanie.

Vins rouges et blancs Aucunecraintedetomberàseclorsd’unvoyageenRoumanie:lepaysfaitpartie desplusgrandsproducteursdevinsaumonde.D’excellentsvinsrougesetblancs remplissent les caves aux côtés de vins mousseux et de la‘palinka’(eau-de-vie).

Bucarest Bucarest est parfois décrite comme le Paris des Balkans, grâce à son rayonne- ment cosmopolite et son incroyable architecture. Plusd’infossurcevoyaged’étudeetlescuriositésdeBucarestsurlesitewebde TravelMagazine(enbasdelapaged’accueil,surlacartedumonde).

Photo de groupe devant la maison d’enfance de Dracula. Poiana Brasov. © Shutterstock © Shutterstock © Shutterstock Prejmer, l’architecture unique d’une forteresse édifiée par les Saxons. Le parlement de Bucarest. Vous trouverez la suite de cet article sur www.travel-magazine.be 002_TM408_FR.indd 3 6/02/18 17:52

Interview - Travel Magazine

L’ACTU | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | 5 L’ACTU Le 19e Salon des Vacances Léonard bat tous les records! Les Voyages Léonard ont accueilli cette année près de 9.000 visiteurs à l’occasion de leur Salon des Vacances à Barchon. Les 13 et 14 janvier derniers, c’était en effet la 19e édition de ce salon devenu une référence en province de Liège.

LesVoyages Léonard y présentaient plus de 70 nou- veauxcircuitsaccompagnés,leurconfort‘PrivilegeClass’avecsiègesencuir,Wifi,e spacementéten- du , et leur nouvelle‘Express Line’qui permettra désormais de rejoindre la Costa Brava en un temps record et sans arrêt.

Plusde120hôteliers,officesdetourisme,attractionstouristiquesetvoyagistes,ve nusdetoutel’Eu- rope, étaient présents pour partager l’âme de leur ville, région ou pays, et attiser les envies d’éva- sion qui sommeillent en nous. L’Italie y tenait la place d’invité d’honneur: de nombreux hôteliers de la Riviera Adriatique avaient fait le déplacement. Parmi les exposants, on comptait également des tour-opérateurs commeTUI, LuxairTours,Thomas Cook et MSC Croisières… car on le sait peu, lesVoyages Léonard sont aussi agence de voyages et, à ce titre, vous conseillent également pour toutes les autres brochures.

SALON © L. Meulewaeter, Voyages Léonard LuxairTours fête ses 50 ans En marge du salon Vakanz 2018, qui s’est tenu du 13 au 15 janvier dernier, LuxairTours organisait son annuelle soirée de gala pour féliciter et remercier sespartenaireshôteliers,laquelleétaitencoreplushauteencouleurcetteannée étant donné que le T.O. luxembourgeois en profitait également pour célébrer ses50ansd’existence.TravelMagazineyétaitprésentetaeul’occasiond’yren- contrer Markus Leutner, VP hotel purchasing, product & destination mana- gement, qui reprend le poste de Ronny De Clercq qui partira à la retraite à la fin du mois de mars.

EVENEMENT Markus Leutner et Ronny De Clercq. Markus Leutner, Peter Hahn, Ece Tonbul et Alberto Kunkel. We taking care of you Member of Facilicom Group Belgium Airport Caddy www.axxicomairportcaddy.be 002_TM408_FR.indd 4 6/02/18 17:52

Interview - Travel Magazine

6 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | L’ACTU L’ACTU Manchester regorge de possibilités MICE Un petit groupe de six personnes du département business de Thomas Cook s’est envolé pour Manchester un week-end de la fin janvier. Et ce, à l’invitation deMarketingManchesteret‘EventsareGreat’.Unprogrammechargélesatten- dait,reprenantentreautresunafternoonteaauthentiqueauplushautpointde laville(l’hôtelHilton),unevisited’OldTraffordetunedustadedefootdeUnited, la dégustation de quelques bières dans la fameuse brasserie Robinsons et un petittourenSegway.LegroupealogéauMidlandHotel,trèscentraletagréable.

FauveSlimbrouck,accountexecutiveincentiveschezThomasCook:“Manchester se prête parfaitement à de petits incentives d’une ou deux nuits, et les horaires de vols de Brussels Airlines n’y sont pas étrangers. J’ai découvert pendant ces deux joursunevillemoderneetvivante,auxcharmesetàl’accentbritanniquetypiques. D’unpointdevuearchitectural,Manchesterestunevilledecontrastes:d’uncôté,de magnifiquesanciensbâtimentsvousramènentdanslepassé,tandisquedel’autre denombreuxnouveauxédificessefontunepetiteplaceausoleil.Manchesterrecèle en outre pas mal de possibilités pour les incentives: histoire, musique, nature, fête, shoppinget,évidemment,dufootball.Notreguideétaitunevéritableencyclopédie deManchesterquinousracontaittoutdemanièretrèsagréable.Nousavonségale- mentétésurprisdevoirquetouslesfournisseurssemontraienttrèsenthousiasteset flexiblesparrapportàl’accueildegroupes.Manchestersepositionnesansnuldoute commeunebellealternativeunpeumoinschèrequel’incontournableLondres.” MICE Que dites-vous d’un petit tour en Segway sous la neige? Sofie Rowaert, Kelly Lammens, Famke Bergen, Hanne Vereecke, Ann Galle et Fauve Slimbrouck en compagnie des responsables MICE de Manchester.

Salon des Vacances d’Utrecht: de plus en plus de Belges Mardi 9 janvier, nous avons eu l’occasion d’accompagner une vingtaine de professionnels lors de notre charter à destination du Salon des Vacances d’Utrecht. Comme à son habitude, celui-ci marque le début de la saison des salons touristiques. Nous avons pu constater que de plus en plus de profes- sionnels du voyage belges s’y rendent chaque année en quête de nouveaux contacts, d’informations et des nouvelles tendances pour l’année à venir. Ce charter d’un jour s’est déroulé sans encombre grâce au transport en train organisé par SNCB Europe et Thalys.

Nous avons également été invités par Sunny Cars à prendre un café et un smoothie bien frais pour le petit déjeuner. Nous remercions nos sponsors pour leur soutien!

Une partie du groupe lors du petit déjeuner dans le pavillon B2B. © Shutterstock CHARTER TM 002_TM408_FR.indd 5 6/02/18 17:52

Interview - Travel Magazine

L’ACTU | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | 7 L’ACTU Collection France 2018 Comme chaque année, Atout France organisait son workshop pour la presse intitulé‘Collection France 2018’afin de présenter les nouveautés touristiques en France. La présentation a tourné autour de quatre thèmes: la culture, le goût, la nature et le sport. Les journalistes touristiques venus en nombre ont ensuite eu l’occasion de glaner davantage d’informations auprès des partenaires suivants: Aix-en-Provence, l’Alsace, les Ardennes, Auvergne-Rhône-Alpes, la Bretagne, la Dordogne, Le Boat, Le Havre, Mar- seille, Nancy, Nantes, la Normandie, l’Occitanie, Saint-Omer, la Somme, le Centre-Val de Loire etThalys.

WORKSHOP Sophie Dieryck (Atout France), Mattias Baertsoen (Thalys), Daniela Jorge Rouault (directrice adjointe d’Atout France), Nicolas Maréchal (Atout France), Nele Tinck (Atout France) et Vincent Toulotte (directeur d’Atout France). AVIATION Cérémonie officielle à Brussels Airport. © TUI (Michel Maes) TUI fly accueille le B737 MAX TUI fly a accueilli ce 30 janvier son premier B737 MAX, le tout dernier modèle de Boeing. La flotte de TUI fly devrait compter neuf de ces appareils d’ici la fin de l’an- née. Le nouveau Boeing émet par ailleurs 14% de CO2 et 40% de nuisances sonores en moins que la génération précédente.“En optant pour de nouveaux appareils, TUI fly opte résolument pour le confort moderne pour ses passagers et vise à réduire son impact sur l’environnement”, déclare Gunther Hofman, managing director deTUI fly Benelux.

Les nouveaux appareils du constructeur américain peuvent également cou- vrirdesdistancesplusimportantes.LeBoeing737MAXpeutainsiparcourirdestrajets de 6.500 kilomètres d’une traite. Cela correspond à un vol aller-retour entre Bruxelles etlesîlesCanaries.LestroispremiersB737MAXserontdéjàlivrésenmai.Cetteexten- sion de la flotte devrait permettre la création de 144 emplois.

002_TM408_FR.indd 6 6/02/18 17:52

Interview - Travel Magazine

8 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | L’ACTU LUXEMBOURGEOISE L’ACTU LUXEMBOURGEOISE Grecotel & LuxairTours: une collaboration qui fait des étincelles D’un côté, nous avons la première collection d’hôtels de luxe en Grèce, de l’autre, le plusgrandorganisateurdevoyagesdelaGrandeRégion.Respectivementreprésen- tésparTamaraDeAngeli(TDA),Sales&MarketingConsultantLuxembourg&France deGrecotel,etAlexanderLukas(AL),Contracting&ProductManagerdeLuxairTours, lesdeuxacteursontprofitédusalonVakanzquis’esttenumi-janvierauLuxembourg pourfairelepointavecTravelMagazine(TM)surleurcollaboration.

TM: Quel est le secret de votre collaboration? AL: LuxairTours et Grecotel partagent une même vision quant à la qualité et au service. En matière de service, l’accent est surtout mis sur la personnalisa- tion et l’importance de l’aspect food & beverage, un élément qui est d’ailleurs très important aux yeux des Luxembourgeois, des Belges et des Français pen- dant leurs vacances. Ces vacanciers apprécient particulièrement l’offre de res- taurants à la carte de Grecotel.

TDA: C’est d’ailleurs en vertu de ces deux principes que la collaboration entre LuxairTours et Grecotel s’est intensifiée ces deux-trois dernières années: nous partageons une même vision de l’avenir. Pour résumer, la philosophie de Gre- cotel est de ne pas traiter les vacanciers comme des clients, mais comme des invités. C’est pourquoi, dès leur arrivée, ils sont pris en charge par un Guest Relation qui les accueille, les accompagne jusqu’à leur chambre et devient leur référent durant tout le séjour.Telle est une autre preuve de la qualité et du service que nous proposons.

TM:Quelssontvosprincipauxargumentsdeventepourattirerdesclients LuxairTours vers des hôtels Grecotel? TDA:Premièrement,lenouveauconceptdeGrecotel,Lux.Me,estparfaitement adaptéaumarchéluxembourgeois,carilplacejustementl’aspectfood&beve- rage à un niveau très élevé.

Le tout dans un cadre qui reste moderne et frais, mais d’une qualité irréprochable. Appliqué au GrecotelWhite Palace en 2017, il s’étenden2018auGrecotelDaphnilaBayDassia,quiserareprissouscetteforme dans la brochure de LuxairTours, ce dont je nous félicite! AL: Je dois avouer, qu’au départ, j’ai eu un peu peur de reprendre cette nou- velleformulechezLuxairTours,carellereprésenteungrandsautengamme(ndlr. équivalentàunpassagedequatreàcinqétoiles). J’ai craint de perdre des clients, mais au final notre croissance pour cet hôtel se chiffre à 46% fin janvier! TDA: En effet, quand on explique aux clients tout ce qui est inclus dans ce concept (une vraie gelateria à l’italienne, plus de 150 choix devins,etc.),cesdernierssontprêtsàmettrele prix.

Celui-ci inclut également un accueil per- sonnel à l’arrivée et toutes les boissons pen- dant le séjour. Il s’agit d’un produit de haute qualité du début à la fin, du départ des clients à leur retour, car ils sont soignés aux petits oignons dans l’avion déjà. On ne peut pas changer le concept de l’all inclusive, mais on peut changer sa qualité.

AL: Nous sommes également fiers d’an- noncer en 2018 l’arrivée d’un LuxiClub au Grecotel Club Marine Palace & Suites, une première au sein de notre collaboration! Il faut savoir que, bien que l’offre de LuxairTours ne reprenne que 12 LuxiClub, ceux-ci repré- sentent 14,4% de nos clients! L’arrivée d’un de cesclubsdansunGrecotelreprésentedèslors une véritable valeur ajoutée pour les deux parties. Depuis que le LuxiClub et sesanimateursparlantfrançais,luxembourgeoisetallemandontinvestileClub Marine Palace dans les nouvelles brochures, les réservations affichent un score à trois chiffres: +581% fin janvier!

TDA: L’Agreco Farm est certainement aussi un argument de poids: peu d’hô- tels produisent les aliments qu’ils utilisent dans leurs cuisines, et encore moins d’hôtels disposent de leur propre potager. AL: D’autre part, vous trouverez partout du personnel parlant français. Tous ces arguments font que les clients sentent qu’on prend soin de leurs vacances, qu’elles comptent aux yeux de LuxairTours et Grecotel. Ce qui n’est pas sans importance étant donné que ces semaines sont souvent les meilleures de l’an- née pour les vacanciers!

TM:Auregarddel’évolutiondevotrecollaborationcesdernièresannées, comment envisagez-vous l’année 2018? AL: Comme nous l’avons déjà dit, notre collaboration s’est surtout intensifiée cestroisdernièresannées,entraînantégalementuneaugmentationdunombre d’hôtels de la chaîne repris dans nos brochures.

En 2018, LuxairTours propose 10 Grecotel répartis dans trois brochures: Vakanz (huit hôtels: trois en Crète, deuxàKosettroisàCorfou),Excellence(unhôtelenCrète)etHappySummer (un hôtel à Rhodes) ainsi que deux hôtels supplémentaires pour l’instant uni- quementréservablesenligne(tousdeuxsituésenCrète).Lenombredeclients augmente lui aussi: entre 2016 et 2017, nous avons enregistré une croissance de 62% du nombre de clients Grecotel. La Grèce est d’ailleurs la troisième des- tination de LuxairTours, après les Baléares et laTunisie. TDA: Je vais continuer de mettre la pression sur Alexander pour qu’il accepte mespropositions(rires),commejelefaisdepuismonarrivée.Nousavonsencore de nombreuses autres belles destinations dans notre portfolio.

Par exemple, un nouveau Grecotel urbain devrait ouvrir ses portes fin mars, pourquoi ne pas le reprendre dans la brochure Metropolis l’année prochaine, n’est-ce pas? Athènesdisposedetouslesatoutsnécessairespouruncitytripréussi!Etquand on regarde les statistiques obtenues au terme du salon Vakanz (+137% pour l’été 2018 pour tous les hôtels Grecotel), je suis sûre que nous avons encore un très bel avenir ensemble!

TOUROPERATING/HOTELLERIE 002_TM408_FR.indd 7 6/02/18 17:52

L’ACTU LUXEMBOURGEOISE | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | 9 L’ACTU LUXEMBOURGEOISE Vakanz 2018: des événements comme s’il en pleuvait Vendredi 12 janvier, le salon Vakanz ouvrait ses portes au Luxembourg pour une nouvelle édition haute en couleur. Plus de 29.000 visiteurs ont arpenté les allées du salon à la recherche de nouveautés, d’offres spéciales et de surprises. Fêtes, bonne humeur, partages et découvertes... toujours plus nombreux, les fans de Vakanz ont apprécié le programme! Organisé chaque année à la mi-janvier, le salon Vakanz est également l’occasion de faire le point sur l’année écoulée et de lever le voile sur la nouvelle année quis’annonce.

LuxairTours fête ses 50 printemps Le salonVakanz 2018 fut pour LuxairTours l’occasion de lancer officiellement les célé- brationsautourdeses50ans.50ansdéjà?“Oui”,nousconfirmaitLidiaMele,vice-prési - dentesalesdeLuxairTours,“maisjepréfèrelevoircommesuit:LuxairToursestunejeun e femme de 25 ans qui peut se vanter de 25 ans d’expérience dans le secteur.”Une nou- velle preuve du dynamisme inébranlable du tour-opérateur! Dès lors, presque toutes les semaines de l’année 2018 seront rythmées par des offres aux couleurs de Luxair- Tours. 50 clients se verront notamment rembourser leurs vacances, et le tirage au sort des heureux gagnants a commencé surVakanz.

Du côté des nouveautés et grâce aux nouvelles lignes deLuxair, LuxairTours peut pro- poser trois nouvelles destinations cet été, à savoir Brač,Nice et, plutôt inédit, l’Islande, synonyme de nature et de paysages lunaires en été. L’Islande se distingue par la gentil- lesse de ses habitants, dont l’image a été particulièrement mise en avant lors de la der- nière Coupe du Monde de Football, ce qui a mené le pays à s’ouvrir davantage. We love to travel & Grecotel: un afterwork réussi L’ambiance était au rendez-vous le vendredi soir sur le stand de We love to travel!Eneffet,encollaborationavecGrecotelHotels&ResortsetAegean Airlines,legroupeavaitinvitésesclientsàvenirpartagerunpetitboutdesoi- rée sur le thème de la Grèce, rythmé par les pas des danseurs et les effluves des mezze.

Julie Rongvaux, revenue management de We love to travel: “Cettesoiréeétaitunepremière,ets’estfinalementavéréeunvéritablesuccès. Surlesplusde300invitationsquenousavionsenvoyées,jem’attendaispeut- êtreàrecevoirunecentainederéponses.Nousenavonseuplusde200!”Une soiréequiaégalemententraînésonlotdecadeauxpourlesclientsprésents. Le salon Vakanz fut également l’occasion pour Travel Magazine de rencon- trer Hervé Caillau, qui a repris le poste de general manager de We love to travel le 1er décembre dernier après avoir travaillé chez Relais & Châteaux à BarceloneetauparavantchezCWTenLorraine,oùilseplaisaitdéjààgérerun réseaud’agences.“Cetypedegestionm’intéressed’ailleursparticulièrement, car les agences d’un réseau accueillent toutes différents profils de clients”, nousa-t-ilconfié.“Welovetotravelaunnomàconnotationanglophone,car nous voulons montrer notre ouverture sur le monde.”Et ça marche, car les 20 agences (dont une en Belgique et une en France) ne manquent pas d’at- tirer une clientèle frontalière.

En ce début d’année 2018,We love to travel se félicitait notamment de l’ouverture d’une nouvelle agence fin 2017 et de la réouverturedel’agenceCityConcordeaprèsunerénovationenprofondeur. Les voyages d’affaires se portent tout aussi bien ToujourssurlestanddeWelovetotravel,TravelMagazineaeul’occasiondecroiserGian niPietrangeloet MirkoPersuric, respectivement directeur général et head of sales & account management de TravelPro AmericanExpress.“Luxairapprochantdestroismillionsdepassagers,celasignifiede plusenplusdedes- tinations en Europe et donc beaucoup de destinations business. La croissance est dès lors bien présente”, racontait Gianni Pietrangelo.

Il observe également d’un bon œil l’arrivée de nouvelles sociétés au Luxem- bourg, comme dernièrement une entreprise pharmaceutique japonaise. Ce n’est plus un secret, Google essayeégalementdes’implanterauLuxembourg,ainsiqu’Amazonetuneneuvièmebanquec hinoise.Après la création d’un département chinois,Travel Pro envisage d’ailleurs la création d’un département japonais. Pour Gianni Pietrangelo,“2018 s’annonce de très bon augure.”Et d’ajouter:“Le marché luxembourgeois est peut-êtrepetit,maisdèslemomentoùonproposedessolutionsàl’internationalquipas sentparleLuxem- bourg, on peut faire la différence.”Pour Travel Pro American Express, le travail de 2017 va payer en 2018: cette année, ils renforceront l’image de l’entreprise et s’attelleront à fidéliser leurs nouveaux clients 2017.

SALON Alberto Kunkel et Lidia Mele après le premier tirage au sort des heureux clients qui se verront rembourser leurs vacances. Gianni Pietrangelo et Mirko Persuric.

L’équipe de We love to travel en compagnie des représentants de Grecotel et Aegean Airlines. 002_TM408_FR.indd 8 6/02/18 17:52

10 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | INTERVIEW DE COUVERTURE INTERVIEW DE COUVERTURE Gaston Gellens & Dominique Jansen (Rezidor Hotel Group) “La dynamique renouvelée de l’industrie des meetings” TM: Quels furent les résultats enregistrés parlesdeuxhôtelsRadissonBluAstridHotel Antwerp et Park Inn Antwerp en 2017? DJ: Les résultats consolidés de ces deux hôtels anversois furent corrects. Nous avons observé une belle croissance par rapport à 2015, notre année de référence.

En effet, les attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles ne nous permettent pas d’utiliser cette année comme base de comparaison. En 2017, nous avons enregistré d’excellents résultats en termes de meetings, d’incentives, de congrès et d’événements (MICE),mêmesicefutégalementuneannéeatypique vuqu’enraisondesrénovationsduRadissonBluAstrid Hotel Antwerp, notre capacité fut souvent réduite. Pourlesgroupesaussi,2017futuneannéeàmarquer d’une pierre blanche. Une tendance qui se poursuit déjà en 2018. Le marché MICE domestique s’est bien porté dans la province d’Anvers en 2017 et a affiché unehaussede10%entermesd’arrivéesetde17%des nuitéesaucoursdupremiersemestre.C’estledouble de la moyenne pour l’ensemble de la Flandre.

TM: Où en sont les travaux de rénovation du Radisson Blu Astrid Hotel Antwerp?

DJ:D’icifinavril,leRadissonBluAstridHotelAntwerp, qui fut construit en 1994 d’après les plans de l’architecte américain Michael Graves, disposera d’un intérieur flambant neuf. Sa cure de jouvence aura en effet concerné les chambres, les espaces publics, le centre de loisirs, les salles de réunion… GG: Le tout représente un investissement de neuf millions d’euros réparti sur deux ans. La preuve que les propriétaires croient en la destination. DJ: En outre, le propriétaire de l’hôtel mise aussi sur l’aspect culturel. L’aquarium urbain Aquatopia, situé au sein même du Radisson Blu Astrid Hotel, cédera sa place à la Belgian Chocolate Experience, un grand centre d’expérience autour du chocolat exploité en collaboration avec Callebaut.

Il ouvrira ses portes fin 2018. Les visiteurs y apprendront à découvrir et à savourer le chocolat au moyen de leurs cinq sens. Il y aura aussi notamment un kiosque, un restaurant et une boutique de chocolatier. Les entreprises et les groupes pourront organiser leurs team buildings, des workshops et des dégustations à la Belgian Chocolate Experience. Cette nouveauté revalorise joliment le quartier et la Koningin Astridplein. Par ailleurs, le Park Inn Antwerp subit aussi une ‘légère’ rénovation pour affronter les prochaines années sans crainte!

TM: La création de l’Antwerp Convention Bureau associée à l’inauguration de l’Elisabeth Center Antwerp a-t-elle ajouté une dimension supplémentaire à la ville? DJ: Grâce à l’arrivée du Flanders Meeting & Convention Center Antwerp (FMCCA) sur la Koningin Astridplein, dont la salle Elisabeth magnifiquement rénovée d’une capacité de 2.020 personnes fait office de fleuron (ndlr.suiteàuninvestissementde87millions d’euros), nous attirons également un nouveau type de groupes à Anvers. En tout, le FMCCA abrite 20 salles transformables et 30 break-out rooms. On peut y accueillir un nombre maximal impressionnant de 2.700 congressistes.

Nous disposons ainsi de nombreux atouts pour entrer en ligne de compte pour l’organisation de congrès de taille moyenne et concurrencer d’autres métropoles européennes. Grâce au travail de l’Antwerp Convention Bureau, fondé en 2016 et soutenu par Toerisme Vlaanderen, nous accueillons aussi davantage d’associations et d’entreprises internationales qui sont actives dans “Lesoleilbrilleànouveausurlesecteurhôtelierbelge”,nousannonced’embléeGaston Gellens(GG–56ans),gm&districtdirectorduRadissonBlu RoyalHotelBrussels.“Nousneménageonspasnoseffortspourfairefaceàlaconcurrence d’autresgrandesvilleseuropéennesennousappuyant surnotreportefeuillehôtelierbelgeetunedynamiquerenouvelée.”DominiqueJansen( DJ–49ans),directorsales&marketingdesRadissonBlu AstridAntwerp&ParkInnAntwerp,aégalementdequoiseréjouir.Dèslemoisd’avril,l’h ôtelsituésurlaKoninginAstridpleinseraentièrement rénovéetdisposeradetouslesatoutspours’attirerlesfaveursdumarchéMICEetdesvoy ageursd’affaires.

Gaston Gellens - gm & district director du Radisson Blu Royal Hotel Brussels “Bruxelles déploie de sérieux efforts pour aller titiller des concurrents tels que d’autres capitales européennes” Gaston Gellens © Gerrit Op de Beeck 010_TM408_FR.indd 1 7/02/18 07:39

INTERVIEW DE COUVERTURE | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | 11 INTERVIEW DE COUVERTURE des secteurs économiques en plein essor. L’agenda de2018estdéjàbienremplietlesdemandesaffluent aussi déjà pour 2019. Anvers accueillera ainsi du 12 au 14 mars 2018 l’Associations World Congress, une première en Belgique, qui sera sponsorisé par le Radisson Blu Astrid Antwerp.

En 2019, la conférence de la Worldwide Sommelier Association reviendra de nouveau à Anvers. De même, un grand congrès de l’OVAM sera aussi au programme. Ajoutez-y plusieurs congrès médicaux de grande ampleur et vous comprendrez que les années à venir s’annoncent passionnantes pour l’industrie des meetings à Anvers. Cette évolution est bien entendu le fruit du changement de cap opéré parVisit Antwerpen – suite à la création de l’Antwerp Convention Bureau – en matière de promotion du MICE. Aujourd’hui, cette institution met les pôles d’attraction professionnels comme le diamant, le port, le monde de la médecine, l’université… au centre de l’attention.

Les résultats de ces efforts seront encore plus clairs dans un avenir proche. TM: Gaston, quels hôtels figurent dans votre portefeuille en qualité de district director et general manager du Radisson Blu Royal Hotels Brussels?

GG: En Belgique, je représente les trois marques du Rezidor Hotel Group, à savoir les trois Radisson Blu Hotels de Bruxelles, Anvers et Spa, quatre hôtels Park Inn (Anvers, Louvain et deux à Bruxelles) et le Radisson Red de Bruxelles. Les quatre hôtels belges franchisés, dont le tout nouveau Radisson Blu qui ouvrira ses portes à Bruges à la mi-juin, ne tombent pas sous ma responsabilité. En 2019, le site de l’ancien centre de tri postal X de Berchem accueillera un tout nouveau complexe de bureaux. Nous y intégrerons un hôtel Park Inn en gestion propre qui viendra étoffer mon portefeuille. D’autres projets sont également en cours, mais ne peuvent encore être confirmés en ce moment.

TM: Le changement de la structure actionnarialeduRezidorHotelGroup–suite à l’entrée dans le capital du groupe chinois HNA Tourism – joue-t-il uniquement au niveaudumanagementouest-ilégalement sensible pour le client?

GG: Rien ne change pour le client. Il ne s’agit en fin de compte que d’un changement de propriétaire. A présent, HNA détient 70% des parts de Rezidor. La structureglobalen’estpasconcernée.L’accentestmis depuisdeslustressurleclientetcelanechangerapas à l’avenir. Grâce à ses capitaux, HNA nous permettra d’innover et de réaliser une expansion globale. TM: Quel bilan tirez-vous pour Bruxelles après quelques années mouvementées? GG:2016futuneannéeparticulièrementdifficilepour le secteur hôtelier bruxellois. Le RevPAR (ndlr. revenue peravailableroom)deBruxellesen2017aquasiatteint le niveau de l’année de référence 2015.

Alors qu’en 2016,leRevPARrégressaitdedeuxchiffres,nousavons enregistré en 2017 une croissance du même ordre de grandeur. Bien entendu, notre moyenne est encore nettement inférieure à Paris, Londres ou Amsterdam. LepointpositifpourBruxellesrésidesanscontestedans la régionalisation du tourisme. Nous nous attelons, avec la Brussels Hotels Association, à créer un climat positif et veillons à attirer plus que jamais l’attention sur l’hôtellerie. Bruxelles déploie de sérieux efforts pourpoursuivresondéveloppementetallertitillerdes concurrents tels que d’autres capitales européennes. Bruxelles demeure une ville disposant d’un pouvoir d’attraction énorme, en plein cœur de l’Europe.

TM: Même si vous travaillez dur afin d’offrir unpositionnementpositifàBruxelles,laville est toujours soumise à un problème d’image etdeperception,surtoutauxEtats-Unis… GG: C’est exact. Il nous reste encore bien du chemin àparcourir.Cen’estpasquelquechosequisechange dujouraulendemain.Celaexigedesannéesdetravail. Je ne peux qu’espérer que la Belgique puisse profiter de la situation connue par des villes telles queVenise, Amsterdam ou Barcelone qui mettent tout en œuvre pour réduire le tourisme de masse. Pour les clients américains, la Belgique s’apparente en général à une escale de quelques heures dans un programme de plusieurs jours.

C’est regrettable! Vu les moyens de transport performants vers nos pays limitrophes et les villes voisines, nous avons du pain sur la planche. Dominique Jansen - director sales & marketing des Radisson Blu Astrid Antwerp & Park Inn Antwerp “La salle Elisabeth rénovée est le fleuron du nouvel Anvers.” Dominique Jansen Unbudgetglobalpourraitcréerunevraiedynamique dans notre pays, ce qui serait finalement bénéfique à l’ensemble du secteur incoming.

TM: Remettons le cap sur Anvers. La ville organisera de nombreux événements qui amélioreront son attractivité touristique ces prochaines années. DJ:Toutàfait.L’événement‘AnversBaroque2018.Rubens, une source d’inspiration’se déroulera ainsi de juin 2018 à janvier 2019. Il s’agit d’un grand festival urbain qui rassemble les artistes du baroque ancien et des maîtres modernes. C’est le lien entre le baroque de Rubens et des artistes contemporains comme Jan Fabre et Luc Tuymans. En mai 2018, un nouveau musée consacré à lajoaillerie,auxpierresprécieusesetauxdiamants(DIVA), ouvrira juste derrière l’hôtel de ville.

Le DIVA retracera l’histoirediamantaired’Anversdemanièrecontemporaine. Les jeunes designers du cru y seront également mis à l’honneur. Nous ne pouvons qu’applaudir de telles initiatives.Ellesattirentunautrepublicplusculturelenville. TM: L’aéroport d’Anvers amène aussi une belle dynamique. L’aéroport et la ville se réinventent. En tirez-vous des bénéfices? DJ: Absolument. L’aéroport d’Anvers a donné une immenseimpulsionàlaville.Grâceauxnouvelleslignes deVLMAirlinesàdestinationnotammentdeLondreset deZürichetdepuiscettesemaineaussideBirmingham, de Munich et de Maribor, la ville attire énormément de touristesd’affaires.

© Gerrit Op de Beeck 010_TM408_FR.indd 2 6/02/18 17:58

‘Tee Time at 9 o clock ? Of course !’ En notre qualité de spécialiste du voyage de luxe, nous attachons beaucoup d’importance à apporter une étoile de plus aux vacances de vos clients: dates de voyage flexible, trans- ferts privés, approche personnalisée et grande connaissance de nos produits. De par le monde, nous avons sélectionné et testé pour vous les hôtels le plus exclusifs. Nos experts en voyage ont la solution adéquate à chaque exigence.

N’hésitez pas à les contacter : info@silverjet.be / tel: 050/700 965 Plaisir total en SVJb-TravMagazine 02-18 frans.indd 1 012_TM408_PUB_FR.indd 1 6/02/18 17:59

T R A V E L I N S T Y L E LA référence pour vos vacances de luxe e - e s al en Thaïlande Une subite envie de pratiquer le golf en Thaïlande? Aucun soucis ! Contactez-nous afin de connaitre les détails des différents parcours que nous pou- vons vous réserver et pour régler vos transferts privés. Silverjet se coupe en quatre pour optimaliser le séjour de vos clients 05-02-18 11:14 012_TM408_PUB_FR.indd 2 6/02/18 17:59

Comme le veut désormais la tradition, Travel Magazine décernera cette année pour la huitième fois ses TM Travel Awards aux acteurs s’étant particulièrement distingués en 2017 au Grand-Duché.

Cette nouvelle édition témoigne de l’intérêt permanent que manifeste Travel Magazine à l’industrie voyagiste luxembourgeoise depuis plusieurs années. Le concept Travel Magazine s’adresse directement aux professionnels luxembourgeois et sollicite leur avis pour élire les best professionals de l’année 2017, comme c’est le cas en Belgique depuis 20 ans. Les lauréats se verront décerner leur prix de prestige lors de la soirée du 20 mars prochain. Quand? Mardi 20 mars 2018 à partir de 18h30 TravelAwards Luxembourg 20 mars 2018 Où?Centre Culturel ‘Schéiss’ Par la présente, nous avons le plaisir de vous convier à cette soirée de gala organisée avec le soutien de lux-airport, Voyages-sncf.eu, LuxairTours, Cunard, Travelport et de RIU Hotels & Resorts.

L’école de musique Echternach assurera la programmation musicale de cette soirée de prestige. Plus d’infos Contactez Marleen à l’adresse marleen@travel-magazine.be ou par téléphone au +32/15.450.350 pour toute demande d’infos ou de réservations de tables et de chambres. Invitation ° ° ° Best Touroperator Vote Innovation Award Dossier Best Cruise Travel Agent Vote Man/Woman of the year Dossier Best Sales Vote Best Travel Agent Mystery shoppers Tenue de ville recommandée Remise des premiers prix immédiatement après l’apéritif Parking recommandé: Park & Ride ‘Stade’, Route d’Arlon, 5 minutes à pied LUX_UitnodigingPaginaFR.indd 1 5/02/18 14:44 014_TM408_PUB_FR.indd 1 6/02/18 18:02

ECONOMIE DIGITALE | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | 15 ECONOMIE DIGITALE Joost Schuring (vice-président EMEA d’Amadeus) “Chercher de l’innovation avec une valeur ajoutée” Changements dans les attentes des voyageurs Un des plus grands défis dans cette quête est la connectivité, d’après Joost Schuring.“Les secteurs de latechnologieetdel’e-commerceontbeaucoupgâté les consommateurs ces dernières années. Nous nous sommes habitués à tout avoir à portée de main. En quelques clics sur votre smartphone ou tablette, vous pouvez faire vos courses de la semaine en ligne où que vous soyez. Cette manière ‘amazonienne’ de faire du shopping en ligne amène les voyageurs à nourrir de nouvelles attentes.

La réponse à ces attentes est un véritable point d’attention pour notre secteur tout entier. Et ici aussi, la technologie peut nous être d’une grande aide. Pensez par exemple à l’intelligence artificielle qui peut nous aider à comprendre les intérêts et attentes des clients et nous permettra d’élaborer de meilleures propositions de voyage, plus adaptées et personnalisées.” Amadeus, pionnier de la NDC Lechangementdecomportementderechercheetde réservation des clients, conséquence des innovations technologiques, n’a pas non plus échappé aux compagnies aériennes. Le secteur aérien dans son ensemble y a répondu via la New Distribution Capability (NDC) de l’IATA.

Ce nouveau standard est implémenté au compte-gouttes par différentes compagnies à travers le monde. Le but de la NDC est clair: introduire un nouveau standard pour la distribution de produits et contenus aériens. L’arrivée delaNDCs’apparenteàuneattaquefrontaledusecteur aérien à l’encontre des systèmes GDS, et donc aussi d’Amadeus. Joost Schuring n’apprécie pas l’image sinistre qu’on dresse de la NDC et partage une autre vision.“LaNDCdel’IATAoffredenouvellesopportunités à Amadeus. En tant qu’entreprise, nous avons notre propre signature. Au fil des années, notre business s’est diversifié et nous nous chargeons aujourd’hui de bien plus que simplement la distribution de contenu des compagnies aériennes.

Nous nous distinguons par exemple dans le développement et la livraison de solutions technologiques pour le secteur. C’est justement pour ça que la NDC est une opportunité. Entre-temps, Amadeus est déjà au niveau trois de certificationpourlaNDCentantqu’ITProvideretnous développons nos propres solutions qui utilisent ce nouveau standard. Ce n’est pas tout: nous organisons desworkshopsNDCpourlesagentsdevoyagesetnous atteindrons également le niveau trois de certification cette année en tant que‘aggregator’. Nous agissons donc en tant que pionnier dans une technologie qui semble de prime abord néfaste pour notre business.

NousvoulonsbalayercettemauvaisevisiondelaNDC. A nos yeux, nous devons embrasser cette innovation pour amener notre secteur à un niveau supérieur.” La distribution directe vs indirecte Pourtant,lesrelationsentrelescompagniesaériennes, les agents de voyages et les GDS se sont tendues avec l’introduction des coûts de distribution pour les réservations effectuées via les canaux classiques. Une décision commerciale que Joost Schuring déplore quelque peu. “Il s’agit d’un débat technologique et d’accords qui ont malheureusement été pris lors d’une discussion commerciale enflammée. Il revient aux compagnies aériennes de décider quelle stratégie de distribution convient le mieux à leurs clients.

Une chose est sûre: le voyageur veut disposer d’une vaste offre de contenus en toute transparence. Les coûts supplémentaires n’aident en rien dans ce cas-ci. En outre, des études tant internes qu’indépendantes ont récemment démontré que les coûts de la distribution directe et indirecte sont quasi similaires pour les compagniesaériennes.Entantquesecteur,nousavons donc tout intérêt à mettre ces différends de côté afin qu’ils ne viennent plus à l’encontre de partenariats durables dans le futur. Car, si nous accordons foi aux prévisions,lenombredevoyageursauniveaumondial vagrimperenflèchedanslesprochainesdécennies.Et c’est pourquoi il est encore plus important que nous nous serrions les coudes au sein du secteur”, affirme Joost Schuring.

Amadeusestleleadereuropéenenmatièredetechnologiepourlesecteurduvoyageprofes sionnel.Malgrécettepositionconfortable,JoostSchuring (vice-présidentEMEAd’Amadeus)entrevoitencoredenombreusesopportunités.“Amade usjouitd’unepositionuniqueentantqu’entreprise. Nousnoussituonsaucroisemententrel’industrievoyagisteetlesecteurtechnologiqu e.C’estlacombinaisondecesdeuxmondes,quinesont d’ailleurspasinhérentsl’unàl’autre,quirendnotrebusinesssipassionnant.Lesinn ovationstechnologiquesincessantesdecesdernièresannées amènentdeschangementsdetaille.Nousnoussommesdonnépourmission,danscettedéfer lanted’innovations,dechercheruniquement lessolutionssusceptiblesdereprésenterunevaleurajoutéepournosutilisateurs,le sagentsdevoyages,ainsiquepourl’ensembledusecteur.” Qui est Joost Schuring?

Le Néerlandais Joost Schuring a été nommé en juin dernier vice-président EMEA de l’Amadeus IT Group. Il a commencé sa carrière chez Amadeus en 2001, il y a plus de 17 ans. Il a assumé différentes fonctions commercialesetdegestiondanslemondeentierauseindugroupeIT,notammentauxEtats- Unis,auBrésil etenAllemagne.Joostsedécritcommeunferventvoyageurquiaimel’inconnuetladécouv erte.Bienqu’il ne se voie pas comme un‘foodie’, il apprécie tout de même beaucoup l’aspect culinaire de ses voyages. © Amadeus 015_TM408_FR.indd 1 6/02/18 18:03

16 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | FOCUS FOCUS Madagascar Découvrez sa biodiversité unique avec Footprints Afin de mettre en avant les nombreux atouts de cette île sans égal – qui, en termes de superficie, est d’ailleurs aussi grande que la France et le Benelux réunis – nous avons consulté Alain De Mangelaere (45 ans), qui était à l’époque parti travailler comme guide à Madagascar pour BEST tours et se retrouve 14 ans plus tard à la tête de Colourful Nature, une agence incoming entre-temps très respectée dans le secteur et avec laquelle Footprints collabore.

On ne peut plus authentique “Madagascar a beau être moins connue et reconnue par les voyageurs du monde, elle n’en est pas moins uneîlemagnifique”,déclareAlainDeMangelaere.“Ne vous y trompez pas, cette ancienne colonie française n’estpasunedestinationdesafariidéaleoupopulaire, il s’agit surtout d’un ensemble naturel unique comprenant six parcs nationaux. La biodiversité y est la plus large au monde et, tant au niveau de la faune que de la flore, on y découvre régulièrement denouvellesespèces(engrandepartieendémiques). En outre, Madagascar ne croule pas encore sous les hordes de touristes. Le compteur annuel affiche environ 100.000 visiteurs.

Cette petite vague de touristes permet de pouvoir encore parler d’une destination authentique, où les populations locales sont tout aussi curieuses de rencontrer les touristes qu’inversement. La visite de villages ethniques est dès lors une expérience incomparable. Par ailleurs, la population locale est connue pour sa gentillesse légendaire, que vos clients retrouveront également dans les hôtels.” Lémuriens et baobabs “L’île possède une telle richesse naturelle que les visiteurs intéressés ne sauront pas où donner de la tête, surtout lors d’un circuit au cœur des immenses parcs nationaux où les impressionnantes randonnées constituent le summum de la journée.

Madagascar est également le pays des lémuriens; pas moins de 100espècesdifférentesyvivent.Lecaméléon,lesmakis et 13 autres sortes de primates assurent un spectacle haut en couleur avec les 270 espèces d’oiseaux – dont la moitié est encore une fois typique de l’île. Autre argument pour rassurer les voyageurs peureux: Madagascar n’abrite pas de serpents venimeux, mais biendesolidesboas.Parmilesattractions,onretrouve également les nombreux baobabs, dont huit sortes différentes existent de par le monde. Six d’entre elles ne se trouvent qu’à Madagascar. Ces arbres, aussi emblématiques que gigantesques, ne sont qu’un avant-goût de l’ensemble de l’offre botanique de l’île.

Cettedernièreseprêteparfaitementàdesrandonnées d’anthologie, des circuits en VTT et des balades à cheval.” Un peu de flexibilité Veerle Van Damme, Africa Brand Manager: “Madagascar est une destination à la portée de tous, mais une pointe de flexibilité n’est pas de trop. On y trouve quelques hôtels de luxe offrant un service irréprochable, mais ils se trouvent le long de plages parfaites pour terminer un circuit. Pendant le circuit, en revanche, les nuitées ont davantage lieu dans de confortables et charmants hôtels trois ou quatre étoiles. On y troque parfois un peu de confort contre un peu plus d’authenticité et de contacts avec la population locale.

Même les clients qui ne jurent que par le luxe avouent souvent avoir fait un voyage inoubliable. Plus les clients sont flexibles, plus il nous sera aisé de leur faire des propositions. Les repeaters savent bien de quoi je parle. Nous remarquons d’ailleursavecsurprisequedeplusenplusdefamilles partent en vacances à Madagascar ces dernières années et que les jeunes sont tout aussi intéressés par les contacts avec la population locale.” Assez abordable “Peu sont les tour-opérateurs belges à offrir cette destination et à avoir été sur place”, explique Eric Morren. “Chez Footprints, Saskia De Groof est récemment partie deux semaines pour un voyage de reconnaissance dont elle est revenue très enthousiaste des nombreuses possibilités de cette île magnifique.

En matière de prix, l’île est plus abordable que le Kenya, la Tanzanie ou la Namibie, par exemple, et la concurrence grandissante a fait baisser les prix des billets d’avion. Le prix des vols domestiquesrestetoutefoisassezonéreux.Footprints vole sur Madagascar avec Turkish Airlines, AF/KLM et Ethiopian Airlines.” Sans égal AlainDeMangelaere:“Surplace,vosclientsontbesoin d’un chauffeur, d’un guide ou d’une combinaison des deux.Jeneconseillepasd’yroulersoi-même,d’autant que l’île compte 58.000 kilomètres de routes, dont moins de 5.000 sont asphaltées. La meilleure période devoyagecourtd’avrilànovembre.Madagascarestla destinationidéalepourlesvoyageursexpérimentésen quêtedequelquechosedenouveau,caronnepeutla comparer à aucune autre destination.

J’ai récemment entendu un couple qui part en vacances depuis 40 ans affirmer qu’ils avaient enfin trouvé une destination authentique et sans égal.” Gastronomie extraordinaire “La gastronomie de Madagascar est un autre de ses atouts, en grande partie grâce au fait que l’île ait été longtempsunecoloniefrançaise.Lesamateursdefoie grasetdemagretdecanardnemourrontpasdefaim ici.Pourlepoissonetlesfruitsdemer,vosclientssont aussi à la bonne adresse. A bon entendeur…” L’agentdevoyagesfutéauradéjàremarquéquelabrochureTheSafariCollectiondeFootp rintsregorgedepetitesperles.“Parmiles100pagesque comptecettebrochure,entrevoyagesinspirantsetprenants,lesamateursdesafariset denaturetrouverontsansnuldouteleurbonheur”,affirme lemarketingmanagerEricMorren.“Sinousconsidéronsuniquementnosmeilleuresdesti nationsenAfrique,alorsilvautvraimentlapeinede s’arrêtersurMadagascar.” Dans The Africa Collection, Footprints propose deux suggestions pour Madagascar qui peuvent être adaptées en fonction des envies spécifiques de vos clients.

Contactez africa@footprints.be ou consultez www.footprints.be © Footprints 016_TM408_FR.indd 1 6/02/18 18:04

La faune et la flore de Madagascar sont si uniques et parfois si extravagantes qu’elles rappellent l’archipel au large de l’Équateur. L’île compte de nombreux microclimats qui lui donne une richesse insoupçonnée de variantes de paysages, animaux et de plantes. Footprints propose deux circuits privés qui peuvent être personnalisé en fonction des désidératas de vos clients. Nous disposons également d’un large éventail d’hôtels de charme et d’éco-lodge sans oublier l’hôtel Constance Tsarabanjina, un must pour se détendre au bout du monde.

Madagascar, les Galápagos du continent africain COMBINAISON UNIQUE : MADAGASCAR (circuit) + ÎLE DE LA RÉUNION (autotour) + SEYCHELLES (island hopping) Contactez-nous pour connaître nos voyages d’exception dont Footprints a le secret. Tél: 03 242 82 82 - africa@footprints.be - www.footprints.be TravelMagazine_Madagascar.indd 2 6/01/17 10:47 017_TM408_PUB_FR.indd 1 6/02/18 18:05

18 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | DOSSIER > TURQUIE DOSSIER > TURQUIE La Turquie reprend du poil de la bête LuxairTours Jonathan Mazza: “La Turquie se renforce chez LuxairTours! Depuis quelques mois, LuxairTours note un net regain de confiance de la part des consommateurs vers Antalya, une destination au rapport qualité/prix exceptionnel qui offre un choix varié pour les amateurs de plage et de soleil. En effet, les réservations affichent actuellement une évolution spectaculaire pour la saison 2018. Ceci a également pu être constaté lors du salon du Tourisme Vakanz, le plus grand salon au Grand- Duché de Luxembourg et dans la Grande Région, où Antalyafiguraitparmiletop3desdestinationslesplus réservées.Sonsuccèsesttelquelacapacitéaériennea été augmentée de 30% pour la haute saison.

LuxairTours propose une panoplie variée d’hôtels et de concepts adaptés aux différents types de clientèle. Parmi ceux-ci, le LUXiClub Paloma Grida Resort & Spa, un concept familial exclusif de LuxairTours avec programmes de divertissements et animations pour enfants. Il s’agit de l’hôtel le plus recherché dans cette catégorie. Notez également l’apparition du nouveau concept‘You by LuxairTours’en Turquie avecl’hôtelPerissia,d’oresetdéjàunsuccèspourl’été 2018. Ce dernier offre des prestations personnalisées exclusivement réservées aux clients LuxairTours.” Corendon YohandeVlieger:“ChezCorendon,nousremarquons une forte demande pour la Turquie.

Les réservations vont bon train et, cette année, les clients réservent très tôt afin de profiter des avantages early booking très importants. Les clients qui avaient dans le passé opté pour une autre destination réservent à nouveau la destination. Si le niveau des réservations actuel se maintient, 2018 devrait être une excellente année pour la destination. Comme à l’habitude, ce sont les établissements 5* en formule Ultra All Inclusive qui rencontrent le plus grand succès.

Pour 2018, nous attendons une forte croissance du nombre des réservations. Il faut également noter que, vu la forte demande et les stops sales que nous recevons, le nombre de last minutes risque d’être beaucoup plus limité, et les tarifs des dernières minutes seront certainement moins intéressants que les prix early booking.” TUI StijnDeHert:“LaTurquie est tout à fait de retour après deux années difficiles. Les voyageurs sont à nouveau convaincusparladestinationquialongtempsrencontré unsuccèstonitruant.Ajoutez-ydesprixtrèsintéressants etonobtientunefortecroissancedesréservationspour laTurquie.Nousnousattendonsàcequecettetendance se poursuive pendant toute la saison, et que laTurquie resteunedesdestinationsfavoritesdesclientspendant la période des Last Minutes.

TUI a également revu la capacité de ses vols à la hausse pour les destinations turques.TUI y propose une offre très large d’hôtels de qualité, où chaque voyageur trouvera son bonheur à coup sûr. Nos coups de cœur: l’Isil Club Milta 5* (Bodrum), le Sealight Resort Hotel 5* (Kusadasi) et les hôtelsdeluxedelachaîneBarutsurlaRivieraturqueet à Fethiye. Les conceptsTUI comme le SPLASHWORLD Pegasos World 4* (Riviera turque), le TUI SENSIMAR BelekResort&Spa5*(Rivieraturque),leTUIMAGICLIFE Jacaranda5*(Rivieraturque),leTUIBLUESarigermePark 4*SUP (côteégéenne)etleTUISENSATORIResortFethiye 5* (côte égéenne) sont garants d’une expérience unique dans un cadre particulièrement agréable.” Aprèsquelquessaisonsendemi-teinte,laTurquierevientsurledevantdelascène.Lest our-opérateursnourrissentdebonsespoirsconcernantles réservationsetmettentlespetitsplatsdanslesgrandspourattirerànouveaulaclient èlesurcettedestinationdechoix.Lesinstallationsysont depremièrequalité,etonytrouvetoutcedontonpeutrêverpourdesvacancesréussies!

© TUI 018_TM408_FR.indd 1 6/02/18 18:06

PASHA RESORT 019_TM408_PUB_FR.indd 1 6/02/18 18:07

20 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | DOSSIER > TURQUIE DOSSIER > TURQUIE Club Med Mélanie Hollebecq: “Club Med est heureux de constater que, depuis l’année dernière, le trafic reprend dans ses resorts en Turquie. Pour l’été 2018, nous attendons nos GM nombreux dans nos trois resorts emblématiques du pays: Bodrum, une péninsule protégée pour des vacances entre sports et détente (réouverture le dimanche 17 juin 2018); Kemer, pour faire la fête jusqu’au bout de la nuit (réouverture le samedi 9 juin 2018) et Palmyre (les bungalows),pourd’inoubliablesvacancesenfamille (réouverturelesamedi28avril2018).Enréservantleur séjouravantle31mars,nosGMbénéficientdenotre offre Happy First jusqu’à moins -15%.” Thomas Cook GüntherMaes:“Nousobservonsunefortecroissance pourlaTurquiechezThomasCook.Ilestclairqueles Belges apprécient énormément cette destination.

Vu que la Turquie garantit un excellent rapport qualité/prix, nous nous attendons à ce que cette tendance se poursuive pour l’été. Bien entendu, nous nous concentrerons cet été sur les hôtels de notre partenaire PALOMA, connu pour son service irréprochable, sa cuisine biologique et ses superbes piscines et toboggans. Nous proposons également un nouveau produit d’exception à Belek, à savoir l’hôtel cinq étoiles Calista Luxury Resort. Cet hôtel familial a tout pour garantir des vacances détente et dénombrepasmoinsdesixrestaurantsàlacarte.Nos marques d’hôtels comme le Sunprime Beachfront, leSunConnectAtlantiqueHolidayClubetlesmartline Numa Konaktepe continuent d’attirer un large public.

Enfin, Bodrum reste une destination de choix pour les personnes à la recherche de vacances relaxantes dans un bel environnement.” Pegase Jeroen Decroos: “Nous observons que la Turquie se porte bien dans le segment du luxe pour cet été. Les réservations pour la destination vont bon train et les clients optent résolument pour les magnifiques hôtels que compte la Turquie. C’est ainsi que le Club Marvy by Paloma surprend ses clients grâce à sa situation de club all inclusive de luxe et qu’il les accueille dans un havre de luxe décoré dans un style égéen où la simplicité règne en maître. Nous avons ajouté trois nouveaux hôtels à notre vaste sélection d’établissements en Turquie.

La philosophie du Calista Luxury Resort assure une satisfaction ultime, une qualité irréprochable et un service sans failles. L’hôtel intègre quelques caractéristiques uniques, comme une piscine à la forme très particulière, un parcours de golf spécial, une jetée intégrant trois zones distinctes et une architecture d’exception. Le Voyage Türbükü, qui trône sur la côte égéenne, se compose de différents bâtiments répartis dans un environnement très vert. L’hôtel fait partie de la chaînetrèsconnueVoyage,célèbrepoursesstandards exigeantsconcernantleservice,laqualitéetleconfort. Lové dans une réserve naturelle au cœur de Göcek, le Rixos Premium Göcek propose un resort incluant toutes les caractéristiques typiques de la mer Egée.

L’hôtel,installéentredeuxportsdeplaisance,dispose de 192 chambres élégamment décorées.” © Club Med © Thomas Cook © TUI 018_TM408_FR.indd 2 6/02/18 18:06

DOSSIER > TURQUIE | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | 21 DOSSIER > TURQUIE Club Marvy The game changer LeClubMarvy,unnouveauconceptall-inaustyleégéenlelongdelaRivieraturque,donne letondanslarégiondepuisl’étédernier. © Gerrit Op de Beeck Lancerunnouveauconcept,tantpourlescouplesque les familles, au rapport qualité/prix idéal, totalement inédit dans le monde de l’all inclusive, tel était le plan de Paloma Hotels en proposant le Club Marvy. Et le résultat final est plus que convaincant! Dans un écrin de nature – composé de deux plages de sable blanc et un paysage vallonné – sont nés un design et un mode de vie reposant sur quatre piliers: la nature, l’authenticité, le goût et la joie de vivre.

Ce club de 339 chambres ne se perd pas au gré d’un touch & feel artificiel, mais se matérialise dans un style égéen authentique. Il s’agit également d’un emplacement unique pour l’organisation d’événements. Son fil rouge: un mélange imbattable d’espaces de restauration rassemblés sous la forme d’un village où il est possible de manger à l’intérieur comme à l’extérieur.Quiconquearriveàlaréception–unespace ouvert où le bar et le lounge ne font qu’un avec le comptoir et où vos clients seront accueillis avec une coupe de bulles – gardera pour première impression l’intensité du bleu de la Méditerranée et du vert des arbres alentour.

Les idées à l’origine du Club Marvy viennent tant du Mexique que d’Asie ainsi que des hôtels de plage, européens ou non. Le choix des matériaux non plus n’a pas été laissé au hasard: des couleurspastelsinspiréesduciel,del’eauetdesarbres. Les couleurs de base de la terre.

Le Club Mary (pour‘marvellous resorts’) se veut une réponse méditerranéenne au concept scandinave ‘hygge’, incitant à profiter des joies de la vie. 021_TM408_FR.indd 1 6/02/18 18:08

A T R A D E M A R K O F P A L O M A S I M P L Y M A R V E L L O U S V A C A T I O N ! t i m e m a r v y 022_TM408_PUB_FR.indd 1 6/02/18 18:08

clubmarvy clubmarvy www.clubmarvy.com K E S R E K O Y U / I Z M I R / T U R K E Y 022_TM408_PUB_FR.indd 2 6/02/18 18:08

24 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | DESTINATION Tahiti Et Ses Iles partantd’égards,desouriresetd’attentionsponctuées par des‘Mauru’uru’(merci) et des tutoiements directs qui rapprochent? Une boisson de bienvenue et une serviette fraîche à chaque étape d’un parcours au fil des îles procurent une sensation de bien-être, constamment privilégiée par les hôtes locaux.

Cette hospitalitélégendaire,cellequiaattirépoètes,peintres etchanteurs,n’apaspâliaufildutemps.Serait-cel’atout decesîles,cellesduLevantcommecellesdesTuamotu? Entre terre et eau, des légendes On doit au film de Disney,‘Vaiana: la Légende du bout dumonde’,d’avoirpopularisélacultureocéaniqued’îles distantes parfois de plus de 500 kilomètres. La mer, les tatouages, l’espace infini, la douceur, les croyances ancestrales,lesMaraeetleursvestigesquioccupentune placeimportantedanslepatrimoinepolynésien,toutest prétexte à l’imaginaire, sans oublier les Tiki, sculptures représentant des dieux, la plupart anthropomorphes.

C’est un peu de ces atolls paradisiaques au cœur d’espacesinfinis.

Tahiti Nui est la porte d’entrée de la Polynésie; elle mérite de se visiter et qu’on y passe bien plus qu’une nuitée. Au centre-ville, le marché de Papeete constitue une halte pour plonger dans le monde des saveurs et de l’artisanat local. Un détour s’impose aussi par la vallée de la Papenoo, berceau des cultures ancestrales. Faire une visite avec Olivier pour guide est une porte ouverte sur les secrets de la culture des anciens, qu’il aimetransmettre.TahitiIti,lapresqu’îledeTahiti,dégage beaucoupdecharme,notammentgrâceàTeahupoo,un desplusbeauxspotsdesurfaumonde.

Plus loin, à vingt minutes en bateau deTahiti, se profile l’île de Moorea.

Les eaux de Moorea sont idéales pour découvrir son extraordinaire faune marine. De nombreusesespècesdepoissonssepartagentlelagon. Balistes,raiespastenagues,requinsàpointenoire,requins gris, requins-citron, les trois espèces de requin les plus fréquentes et inoffensives. On y voit également passer des tortues à écailles et des tortues vertes. C’est aussi à Moorea qu’on enseigne aux touristes l’art de tresser des couronnes ou des paniers, tout comme l’art de porter le paréo. Les anciens Polynésiens ont développé des techniques de vannerie pour confectionner des objets utilitairesetcontinuentàfabriquerdesparéos,quirestent levêtementleplusporté.Autrefois,leparéoétaitfaitde tapa,écorcemarteléeornéedemotifsdécoratifslocaux, hibiscusoufleursdetiaré;aujourd’hui,lestechniquesde teinturediffèrent,maiscestissussontpeintsàlamainou teintésavecapplicationaupochoir,puisséchésausoleil, ouencoreproduitsensérigraphie.

D’un séjour à Tahiti, beaucoup garderont en mémoire les couleurs chatoyantes ou celle de l’eau turquoise translucide, voire le goût de la noix de coco, comme autantdesourcesdebienfaitsetd’activitéséconomiques. Précieux cocotier Au temps des premiers explorateurs, le cocotier et ses multiples usages sont découverts dans l’archipel. Le cocotier est comme un arbre providence et l’arbre de l’imaginaire collectif puisqu’il borde les plages paradisiaques. Dans les usages, on distingue l’eau de coco légèrement sucrée, parfois pétillante et très désaltérante, du lait obtenu en pressant la chair blanche.

De son côté, l’huile, grâce à laquelle on élabore le monoï, est fabriquée à partir de l’amande fraîche broyée, puis chauffée et enfin extraite à froid dans laquelle macère la fleur de tiaré. Des palmes aux racines, tout est exploité dans le cocotier. Essentielle à l’économie, la coco se retrouve au cœur de préparations culinaires, présente lors du‘ahima’a’ ou four tahitien qui réunit les habitants de l’île, le Arrivés en terre polynésienne, un‘Ia ora na!’retentit. Ce bonjour chaleureux en tahitien s’accompagne fréquemment d’un collier de fleurs parfumées. Après autant d’heures de vol, cet accueil réconforte par sa manière tout à fait particulière de souhaiter la bienvenue en couleur.

Voici d’emblée le visiteur paré d’unbijoudefleursd’hibiscus,detiaré,deflamboyant, de frangipanier, de bec de perroquet, de fleurs blanches, roses et rouges.

LeTiaréTahiti,lafleurdeTahiti,auxdélicatspétalesde soie blanche, est aussi l’emblème de la Polynésie tout entière, tel un art de recevoir propre aux coutumes de cesîles.Commentnepasêtreimmédiatementtouché Le cocotier, l’arbre providentiel. © Shutterstock DESTINATION Etsi,en2018,TahitiEtSesIlesétaientladestinationprivilégiée? Tourd’horizonencouleursetengoûtsdesîlesdelaPolynésiefrançaise. Voyage au paradis 024_TM408_FR.indd 1 6/02/18 18:11

DESTINATION | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | 25 DESTINATION � Tahiti Le dépaysement est garanti àTahiti. Papeete, chef-lieu de la Polynésie, procure une vive sensation dès l’arrivée.

On pense aux premiers navigateurs qui ont rapidement baptisé cette île Nouvelle Cythère. Le quai du Commerce, avec son ballet incessant de bateaux, offre un bel endroit où flâner. Quefaire?Passeruneaprès-midiaulaboratoireduformulateurpourunesessionàlaCosm eticAcademy. Où loger? HôtelTahiti Pearl Beach Resort.

Oùmanger?LaRoulotte,placeVaiete,s’imposeavecsalargeoffrederestaurantsoùondî nesansfaçons. � Moorea PetitesœurdeTahiti,d’originevolcanique,quis’étendsur132km²etcompte17.434hab itants.Sonlagon est, avec celui des îles de Bora Bora, le plus beau des îles de la Société. Que faire? Une excursion nautique avec Moorea MahanaTours ou la découverte des tortues marines, au sein de l’hôtel Intercontinental Moorea Resort & Spa. Où loger? A l’hôtel Hilton de Moorea. Où manger? Au bar de la plage de l’hôtel LesTipaniers. � Huahine Ilesauvage.LecapitaineCooklabaptisa‘hermosa’,quisignifie‘belle’.Cetteîleapp araîtdonccommeune île féminine et séduisante, peuplée par 6.430 habitants.

Huahine tirerait son nom de‘hua’, sexe, et‘hine’, femme. C’est l’une des îles les plus secrètes des îles Sous-le-Vent, de l’archipel de la Société. Que faire? Prendre place à bord d’un catamaran de la compagnie Huahine Nautique pour la journée. Où loger? En bord de mer: Hotel Le Mahana Huahine ou au cœur d’un jardin luxuriant: Hôtel Maitai LapitaVillage Huahine.

Où manger? Au restaurant ChezTara, à côté du Mahana. � Bora Bora L’éden des mers du Sud. La mythique île de Bora Bora ne fait pas forcément penser aux jeunes mariés, mais bien plus aux premiers explorateurs du XVIIIe siècle et à ce qu’on imagine de leur surprise en découvrant cette île au décor exceptionnel. Quefaire?Un tour en 4x4 côté terre sur la plage de Matira avecVIP tours Bora Bora ou des soins au spa de l’Intercontinental ResortThalasso & Spa avec déjeuner sur place. Où loger? Hôtel le Méridien de Bora Bora. � Tikehau Un atoll qui émerveille. Situé dans l’archipel des Tuamotu, on y marche sur du sable blanc et rose qui chatouille l’océan cerclé dans un lagon presque irréel.

Que faire? Une plongée avecTuamotu Plongée. Où loger? AuTikehau Pearl Beach Resort. Où manger? A la pension Relais Royal Tikehau, située sur un motu, à cinq minutes en bateau de l’aéroport et à sept minutes du village deTuherahera. Où manger à proximité de l’aéroport? A la pension Tikehau Village. Sous le Fare Pote’e, une cuisine locale est proposée. Dans cette pension deux étoiles, vous pouvez déguster tranquillement un jus de fruits ou une bière.

TahitiTourisme Belgique c/o AVIAREPS BVBA Plus d’infos sur www.tahititourisme.be ou via tahiti.bru@aviareps.com Facebook @TahitiTourisme Instagram @TahitiTourisme #LoveTahiti #TahitiEtSesIles #LesIlesDuMana #Airtahitinui plus souvent le dimanche pour partager les mets cuits pendant des heures.

Pour vivre au rythme local le temps d’un séjour, le Ma’a (met ou nourriture) est incontournable. Ce repas est lié au four traditionnel, l’ahima’a, à l’origine creusé dans le sol et dans lequel on dépose des préparations enveloppées dans des feuilles de cocotier, tressées de manière à former des paniers. Tout l’art de cette cuisson consiste à choisir les bonnes essences de bois, afin que la combustion dure assez longtemps pour y cuire les plats sur les pierres chauffées. Le Poe banane et le Poe goyave, le poulet fafa, tout comme le ipo, ressemblant à du pain constituéd’unmélangedefarinedecocorâpéetd’eau de coco, tous ces mets cuits à l’étouffée, enveloppés dans des feuilles de bananiers, se retrouveront sur la table du repas traditionnel.

On y trouvera aussi des recettesàbasedeuru,fruitdel’arbreàpainauxlarges feuillesvertfoncébrillantestrèsdécoupées,unféculent plutôt lourd qui a motivé l’expédition du Bounty. Ou des plats de taro, tubercule très ancré dans la cuisine dont on consomme la racine et la feuille de la plante en gratin ou en ragoût.

C’est sur l’île de Huahine, chez Tara, qu’on mesure l’ampleur de ces retrouvailles pleines de gaieté, avec vuesurlelagon.Laplupartdeshabitantsrestentensuite pour faire la bringue, et la Hinano, la bière locale, peut parfoiscouleràflotsausonduukulélé,fameusepetite guitare tahitienne en bois avec des cordes en nylon. Voyage d’étude Loin de ces traditions populaires et gustatives, une autre culture fait vivre les îliens: celle de la perle. La visite des fermes perlières était au programme du voyage d’étude organisé en décembre dernier, rassemblant Isabelle Gilquin de Tahiti Tourisme, Valérie Bemelmans de Service voyages Wépion, Estelle Jendrejac de l’agence Hélios à Tournai et Jennifer Antzorn de We love to travel à Luxembourg.

On y découvre la difficulté d’élever des perles, qui nécessitent une culture exigeante. La perle noire de Tahiti jouit d’une réputation mondiale; ses formes sont aussi variées (ovale, baroque, ronde) que ses couleurs.Cetteperlelégendaireauxteintesvariantde l’aubergine au vert d’eau est rattachée à une légende polynésienne. L’huître perlière devrait ses nuances à l’arc-en-ciel, passerelle éphémère reliant les Dieux à la Terre et dont Oro, dieu de la guerre, la para. Un séjour àladécouvertedesîlespolynésiennes,desîlesduVent aux îles Sous-le-Vent en passant par les Tuamotu ou les Marquises, est tel un émerveillement qu’on peut le considérer à juste titre comme un arc-en-ciel dans notre existence.

Les participantes à ce voyage d’étude au bout du monde. 024_TM408_FR.indd 2 6/02/18 18:11

DOSSIER > ETE 2018 26 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | DOSSIER > ETE 2018 Eté 2018 (2e partie) L’appel du soleil Center Parcs/ Villages Nature Paris NathalieSterckx:“La marque Center Parcs lance une nouvellecampagnepourlasaisonété2018:‘Ditesoui àcequicomptevraiment!’Leconceptestsimple:vous ditessouvent‘oui’àdeschoses,toutessortesdechoses dont vous n’avez pas forcément envie. Center Parcs vous invite à dire aussi‘oui’sans hésiter à un moment en famille! Lâchez prise et passez vraiment du temps ensemble.

Cet été encore, à Center Parcs, nous avons de nombreuses nouveautés à proposer à vos clients. Sansoubliercequiestdéjàinclusdansleurséjour:des cottages entièrement équipés qui garantissent leur intimité, pour être ensemble dans un écrin de nature, desheuresd’amusementgarantiesàl’AquaMundo,le paradisaquatiquesubtropical,l’accèsauMarketDome couvert avec animations, boutiques et restaurants et des activités en intérieur et extérieur pour tous les âges,avecdenouvellesexpériencesàvivreensemble. Enréservantaumoinsdeuxmoisàl’avance,vosclients reçoivent jusqu’à 20% de réduction réservation anticipée.

Plus tôt vous réservez pour vos clients, plus ils économisent!

Nouveauté: Villages Nature Paris, situé à Marne- la-Vallée, aux portes de Disneyland Paris, donnera la possibilité à vos clients de séjourner au cœur de la nature avec leur famille tout en pouvant profiter d’un des plus grands parcs aquatiques d’Europe. Le Center Parcs Les Ardennes flambant neuf accueillera vos clients dans l’agréable ville de Vielsalm et sera le mélangeparfaitd’action,d’aventureetderepospour vos clients, en plein cœur des Ardennes.” Siel Canada Bruno De Greef:“Pour 2018, un nouveau navire a été mis à l’eau sur le Saint-Laurent, le ms Jacques-Cartier, avec plusieurs possibilités de voyages (de Toronto à Montréal ou la route des phares du Saint-Laurent).

Siel Canada a pris plusieurs cabines sur différentes dates pour vos clients. En matière de circuits organisés, nous prêtons une attention particulière à un circuit que nous avons spécialement construit:‘Le meilleur du Québec’ pour 12 personnes maximum avec un départ de Bruxelles en demi-pension à 2.650 euros (vols et taxes comprises). Et, comme toujours, nous accordonsuneattentionparticulièreàtouslesséjoursà la carte, que ce soit pour l’Est ou l’Ouest canadien, mais également les provinces ou endroits plus reculés, tels que leYukon,Terre-Neuve, l’Abitibi-Témiscamingue… L’année dernière, pour les 150 ans du Canada, Parcs Canada vous a offert les cartes d’entrée pour ses parcs.

Cette année c’est Siel Canada qui vous les offre pourtousforfaitscombinantunvoletunséjouràlacarte.” Cedossierreprendtouteslesinformationscrucialespourproposeràvosclientslesvac ancesdeleursrêvespourcetété.TravelMagazinevous présentelesnouveautéspourl’été2018endeuxvolets:celui-cietsapremièrepartiedé jàparuedansleTM407du26janvierdernier. © TUI © Villages Nature Paris 026_TM408_FR.indd 1 6/02/18 18:18

Et si nous nous connaissons encore mieux ? Chez RIU, cela fait plus de 60 ans que nous construisons notre marque de sorte qu’elle soit porteuse de sens pour nos clients et nos employés. Et aujourd’hui, nous avons évolué et nous nous préparons à un avenir encore plus prometteur. Découvrez notre nouvelle identité www.riu.com/newbrand Merci de nous accompagner dans cette nouvelle étape ! As you like it 027_TM408_PUB_FR.indd 1 6/02/18 18:19

DOSSIER > ETE 2018 28 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | DOSSIER > ETE 2018 BT Tours Jo Oliva:“S’il est une particularité dans la brochure été 2018, c’est la tendance à la nouveauté!Tendance nettement affirmée, si j’en crois les 46 nouvelles propositions comptabilisées parmi les 320 pages de cettebrochure.Nouveautéspuresetduresoucircuits revus et corrigés, citons-en quelques-unes.

Parmi les combinés: Sicile/Calabre ou Roumanie/Hongrie ou encore Burkina Faso/Côte d’Ivoire ou Laos/ Cambodge ou Vietnam du Nord/Chine, voire Chili/ Ile de Pâques. Mais aussi une escapade suédoise ou bulgare, l’Algérie, l’Ethiopie, le nord de Madagascar, l’Iran (trois propositions), le Japon, Hong Kong.Tandis que la Californie, la Guadeloupe et l’Australie ont été revisitées. Autre tendance: l’intensification du nombre de circuits aux départs garantis. Et toujours chez BT Tours, le 100% francophone et le transfert aller et retour, domicile-aéroport de départ inclus dans le prix.” Club Med Mélanie Hollebecq:“Avec Club Med, c’est déjà l’été! Grâce à notre offre Happy First (valable jusqu’au 30 mars), nos GM peuvent dès à présent rêver à leur été 2018 et profiter de réductions jusqu’à -15%.

Au programme: Evasion façon Dolce Vita dans notre nouveauresortexclusifdeCefalú(5T)enSicile.Cefalú fut un des premiers Club Med à voir le jour en 1956. Fermédepuis11ans,ilrouvrirasesportesenjuin2018 dans un cadre d’exception incarnant l’élégance à la sicilienne. Nature à l’état pur au Grand Massif. Dans notre resort du Grand Massif Samoëns Morillon (4T), petits et grands profiteront de moments uniques en plein cœur d’un site verdoyant et de splendides sommets. A l’heure de passer à table, le chef Edouard Loubet ravira les papilles les plus exigeantes avec une cuisine du terroir revisitée. A la découverte des Mayas à Cancún.

Tout fraîchement rénové, le resort Cancún Yucatan (4T avec espace 5T) attend ses hôtes pour un séjour riche en culture le long des plages de sable blanc, bercé par les eaux turquoise.” Voyages Léonard Benoît Charpentier: “Les brochures Léonard 2018 réalisent toutes les envies de voyages. En voiture, en avion ou en autocar, l’offre Léonard s’élargit continuellement!

CôtéSéjours,l’offrehôtelières’étoffeavec13nouveaux hôtels 2, 3 ou 4 étoiles sur la Riviera Adriatique (le Spiaggia 3* à Gatteo a Mare, le Doge 3*sup à Torre Pedrera, le Park Hotel Serena 3* et l’Oxygen Lifestyle 3*sup à Rimini, le Chic 3* et l’Elite 3* à Cattolica) et la Costa Brava (le Clipper 2* Gran Hotel Don Juan Resort 4*, le Rosamar Maritim 4* et le Rosamar Es Blau 4*sup à Lloret de Mar, le Papi 3* et le Tahiti Playa 4*sup à MalgratdeMar).LaPrivilegeClassaremportéunfranc succès en 2017. En 2018, sa capacité a été doublée par l’acquisition de deux nouveaux véhicules à simple étage exclusivement aménagé en Privilege Class: des fauteuilsencuirconfortablesavecinclinaisonoptimale, des prises de courant et USB pour recharger tout appareil mobile, le Wifi gratuit à bord et des tablettes multimédiasàdisposition.Lastbutnotleast,lesVoyages Léonard proposent désormais l’Express Line, une nouvellefaçonderejoindrelaCostaBravaenuntemps record et en évitant les multiples (dé)chargements en Belgique.

Embarquez à nos dépôts de Barchon ou Heppignies (parking gratuit) à 19h et rejoignez en direct la Costa Brava. Et ce, sans supplément! Bien sûr, la Privilege Class est aussi disponible sur l’Express Line. Voilà qui ravira les vacanciers impatients de rejoindre les plages espagnoles.

Côté Circuits, la programmation s’enrichit de 70 nouveautés. Epinglons-en quelques-unes: la Bosnie-Herzégovine, la Bulgarie, la Frise, la Basse- Saxe, la Bohème du Sud, l’Auvergne, le canal du Midi, le Luberon, les Pyrénées, le Portugal… La brochure Circuits 2017 continue de ravir les personnes voyageantseulesenproposantplusieursdestinations ‘spéciales solos’ sans supplément singles! Avec 147 circuits et près de 400 dates de départ, l’offre Circuits Léonard vous donne l’embarras du choix! Les voyageurs qui souhaitent sortir des sentiers battus trouverontleurbonheurdansnotrebrochureSecrets: quitter la route principale courue par tous pour plonger dans l’inattendu et l’insolite, découvrir des territoires surprenants ou méconnus, conquérir des terroirssousunnouveaujour,sortirdessentiersbattus, ce sont les promesses de nos 16 voyages Secrets!” 7PLUS Nele Borrey:“La nouvelle brochure 7PLUS Europe a été distribuée chez les agents de voyage.

La Russie reste notre destination phare dans cette brochure et se concentre surtout sur deux villes: la cosmopolite Moscou qui, depuis des années, prend de l’ampleur © Club Med © Voyages Léonard 026_TM408_FR.indd 2 6/02/18 18:18

DOSSIER > ETE 2018 DOSSIER > ETE 2018 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | 29 pour devenir une ville moderne aux constructions futuristes, mais qui garde son architecture imposante et sa culture si riche, et Saint-Pétersbourg, la ville de Pierre Le Grand, qui depuis toujours charme ses visiteurs. Avec la Coupe du Monde de football qui s’y déroulera cette année, le trafic sur cette destination est plus dense, surtout pour les‘Nuits Blanches’, mais 7PLUS a encore quelques chambres disponibles! Pour la Roumanie, nous proposons un nouveau départ garanti. Nous visitons pendant ce voyage la mystérieuse Transylvanie, où l’accent est mis sur les légendes et traditions.

Pourquoi ne pas prolonger avec notre extension dans le delta du Danube? Au programme: un paradis naturel, formé de canaux, de lacs et de dizaines de petites îles. Les destinations émergentes sont l’Arménie et la Géorgie. Durant un circuit dans un de ces pays moins connus, vos clients rencontreront des personnes accueillantes, desvestigesdelaculturechrétienneetunenatureàcouperlesouffle.Desdestinations idéales à présenter à vos clients pour les faire sortir des sentiers battus. N’hésitez pas à contacter nos collaboratrices chez 7PLUS pour vos demandes à la carte, tant sur la Russie que la Roumanie, l’Arménie ou la Géorgie.” TUI Kim Steyaert:“L’été prochain encore, de nombreux Belges prendront le volant pour entreprendre un road trip vers leurs destinations de vacances préférées en Europe.

Les classiques que sont l’Espagne, l’Italie et la France restent populaires. D’autre part, les destinations vertes continuent leur petit bonhomme de chemin, l’Autriche en tête. La Slovénie, la Croatie, la Hongrie et la Tchéquie ne sont pas en reste. L’Allemagne est toujoursaussiappréciéedesclientsenquêted’unepetiteescapadeoud’uncourtséjour pastroploindechezeux.NousremarquonségalementqueValences’attiretoujoursles faveursdesamateursdecitytrips,maisFlorencenes’ensortpastropmalnonplus.Nous souhaitons répondre à cette demande croissante grâce à nos volsTUI fly à destination decesdeuxvilles(nouveautédel’été2018).Naplesfaitégalementsongrandretoursur le devant de la scène.

Un peu plus proche, Rotterdam plaît toujours autant.” Bedsonline YvonWinters:“L’offredeBedsonlinepourl’été2018s’estpasmalélargiecesderniers mois pour atteindre près de 200.000 hôtels, et ce, surtout dans les destinations populaires comme l’Espagne et la Grèce, particulièrement touchées par la pression hôtelière. D’autre part, nous observons le grand retour de la Turquie. Les hôtels cinq étoiles all inclusive y sont très prisés, ce qui n’a pas échappé aux agents de voyages belges. Entre-temps, ils utilisent Bedsonline pour des circuits dans le sud de l’Espagne, en Italie et au Portugal, par exemple.

© Travelworld 1/2 100 x 297 Nous venons vous chercher à votre domicile ! CIRCUITS ACCOMPAGNÉS 100% FRANCOPHONES NOTRE NOUVELLE BROCHURE 2018 NOS AUTRES BROCHURES 2018 Nordiska Hugh ! Pouchkine Entre Nous Réservations : Tél. : 064/312.580 Mail : touroperator@bttours.be www.bttours.be Nordiska Hugh ! Pouchkine Entre Nous 026_TM408_FR.indd 3 6/02/18 18:18

DOSSIER > ETE 2018 30 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | DOSSIER > ETE 2018 Nous y proposons de beaux logements de petite taille,commedesfincas,despousadasetdesmaisons typiques dans de petits villages italiens.

Outre les logements, les excursions font de plus en plus partie des forfaits. Les visites de parcs d’attractions et de parcs aquatiques, mais aussi les visites d’îles ou de curiosités spécifiques ou de musées sont de plus en plus planifiées à l’avance afin d’optimiser le temps dont les clients disposent à destination. En outre, ces extras font l’objet d’une commission.” Caractère ElisabethRasschaert:“Nousfêtonscetteannéela25e édition de notre brochure Caractère! Lorsque nous avons décidé d’éditer une brochure à la carte après l’expositionuniverselleàSévilleen1992,reprenantdes hôtels au caractère particulier, le monde du tourisme s’est montré sceptique.

Le concept de petits hôtels de charme était non seulement nouveau dans le secteur, mais le service à la carte représentait lui aussi une révolution chez les tour-opérateurs belges. 25 ans plus tard, nous continuons d’innover. Nous avons donc élaboré quelques forfaits Extraordinaires qui se combinent parfaitement à nos circuits et hôtels:‘De l’or liquide et du caviar’en Andalousie, l’observation d’oiseaux en Algarve, la chasse à la truffe dans le Piémont ou une balade à travers le décor de Game of Thrones à Dubrovnik. L’offre de ‘voyages à vivre’ a également été étendue. Vos clients peuvent ainsi découvrir ‘L’ancienne Yougoslavie’ ou ‘La Riviera monténégrine’,deuxprogrammeséquilibrésquenous avons élaborés avec soin.

Par ailleurs, de nouveaux hôtels de caractère ont été ajoutés à notre offre en France,enEspagne,auPortugal,enItalie,enSlovénie, en Croatie, au Monténégro et en Grèce. Enfin, nous proposonségalementlalocationdeyachtsenCroatie ainsi que, grâce à notre collaboration avec Katarina Lines,descroisièresabordableslelongdesplusbelles côtes croates.” Go Chic Michelle Martens:“Cette année, nous ouvrons des Go Chic Resorts en Grèce. Notre offre passe ainsi à 17 hôtels cinq étoiles grâce aux vols supplémentaires de Brussels Airlines. Corfou et Rhodes viennent s’ajouteren2018,etnousaccueillonségalementdeux nouveauxhôtelsàSantorin(leSantoMarisetleSecret Suites) ainsi que The Westin Resort sur la côte du Péloponnèse.Avecneufnouveauxvenus,l’Espagnea probablement connu la plus grande extension.

Nous y proposons de nouveaux resorts de luxe tant sur le continent que sur les îles. Dans le prolongement de Charming Portugal, nous proposons désormais les Açores via Go Chic. Deux hôtels pour être précis: Azor, à São Miguel, un hôtel moderne le long du port de Ponta Delgada, et The White Exclusive Suites & Villages, en haut des falaises sur la côte sud. Un hôtel très intime composé de seulement neuf chambres et une villa.” Silverjet WimDavid:“Silverjet sort pour cet été une splendide brochure de pas moins de 356 pages reprenant des centaines d’idées vacances en couple ou en famille. Corfou et Chypre font toutes deux leur grand retour.

Du côté des destinations ‘existantes’, nos product managers sont partis en quête de nouvelles perles rares. Nous proposons entre autres le Corales Suites à Tenerife, un hôtel adults only, le Nobu Hotel à Ibiza et des citytrips à Valence. Sur la Costa de Lisboa, nous proposons entre autres le 5* Pousada Cidadela et le Grande Real Villa Italia, un splendide hôtel membre des Leading Hotels Of The World. Notre offre en Algarve s’est également agrandie, et Silverjet propose désormais neuf hôtels dans cette belle région. A côté de nos splendides hôtels en Crète, une de nos meilleures destinations été, nous proposons aussi Corfou, et notamment le 5* Marbella Nido Suite Hotel & Villas et le splendide 5* all inclusive Ikos Dassia.

Autre nouveau venu, le Danai Beach Resort & Villas, un hôtel-boutique 5* en Chalcidique. A Chypre, nous proposons notamment l’Elysium et le Columbia Beach Resort. Par ailleurs, nouscontinuonsdeproposerdesvoyagescombinés. En tant que spécialiste des destinations lointaines, nous proposons des combinés intéressants comme Singapour et Bali, Singapour et Phuket ou Abu Dhabi et les Seychelles et Dubaï et les Maldives. De plus en plus de clients partent loin pour leurs vacances d’été, c’est pourquoi nous avons là aussi étendu notre offre d’hôtels. Un des avantages de Silverjet est que nous proposonsdenombreusespossibilitéspourrejoindre lesdestinations(européennes).Noustravaillonsdonc non seulement avec Brussels Airlines, mais aussi avec TUI fly etTransavia, par exemple.” © Live To Travel © Vayamundo 026_TM408_FR.indd 4 6/02/18 18:18

DOSSIER > ETE 2018 DOSSIER > ETE 2018 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | 31 EurAm Olivier Dewit: “Un combiné d’agritourismes en Toscane, le Portugal du Nord au Sud dans des pousadas,uncircuitenAndalousiedansdesparadores et des fincas, du glamping dans le parc national de Yellowstone, un voyage en Harley sur la route 66, la découverte du Yucatan en logeant dans des haciendas, l’observation d’orques et de grizzlis avec logement dans un ranch isolé sur l’île de Vancouver, une balade à vélo sur le pont du Golden Gate, la découverte du bayou, de la Nouvelle-Orléans et de Memphis ou la dégustation d’un délicieux cocktail dans un écolodge au Costa Rica.

Voici dix des possibilitésinfiniesquevouspouveztrouverpourvos clientscetétésurlesited’EurAm.EurAmestd’ailleurs bel et bien prêt pour 2018! L’Espagne, le Portugal et l’Italie, nos destinations européennes, mais aussi nos destinations sur le continent américain ont fait le plein de nouveautés intéressantes et évidemment aussi de logements. Pensez aux ranchs, glampings, haciendas, pousadas, hôtels-boutiques, wine hotels, paradores, agritourismes… Il y en a pour tous les goûts. Notre offre de services supplémentaires, visites et expériences s’étend elle aussi. Pensez aux tapas tours, hammams, leçons de salsa à La Havane, réservations au Hard Rock Café, soirées flamenco, 4x4 dans la Monument Valley, vols en hélicoptère, balades à vélo à Florence, tyroliennes au Costa Rica, raftingauColorado,mariagesàLasVegas,concertsde CélineDionousimplementauxtransfertsdel’aéroport à l’hôtel.

D’autre part, les descriptions et illustrations des produits et régions à Hawaï et au Mexique ont été renouvelées en profondeur. Pour les agents de voyages, travailler avec EurAm cet été signifie: des prix et des disponibilités en direct combinés à des offres personnalisées, détaillées et illustrées. C’en est fini des longs échanges de mails, des clients qui s’impatientent ou des offres de 12 fournisseurs différents. Dès à présent, vous avez le contrôle et un bel aperçu d’un circuit complet dans un seul dossier EurAm: l’itinéraire, tous les produits, les informations nécessaires, les offres, les confirmations, les vouchers et le carnet de voyage gratuit.

2018 promet encore une série de surprises de taille qui donneront une longueur d’avance aux agents de voyages EurAm. To be continued…” Odysseus Maarten Janssens:“Pour l’été 2018, Odysseus jette son dévolu sur les vacances de luxe à la plage, avec pour destinations phares l’île Maurice, les Seychelles et les Maldives. Nous y proposons uniquement la crème de la crème en matière de vols, de transferts, de logements et d’expériences. Odysseus introduit comme nouveauté pour cette année le forfait de base, incluant trois nuitées, le meet & greet, les transferts et une excursion gratuite. Pendant cette excursion, les voyageurs découvriront que ces destinations ont bien plus à offrir que des plages paradisiaques.” Vayamundo Maarten Janssens: “Pendant l’été 2018, vos clients peuvent partir avec Vayamundo Travel à la découverte des Etats-Unis et du Canada ou participer à des voyages thématiques.

Vous retrouverez ainsi dans notre offre différents voyages à pied, à vélo et de plongée. Nous proposons également comme nouveauté 2018 nos propres circuits à pied ou à vélo pour des voyageurs individuels. Vous recevrez un carnet de voyage reprenant tous les itinéraires à pied et à vélo de même que de nombreuses curiosités qui valent le détour.” © Odysseus © 7Plus 026_TM408_FR.indd 5 6/02/18 18:18

32 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | DOSSIER > ETE 2018 DOSSIER > ETE 2018 Sénégal Voyages Copine inaugure Les Manguiers de Guéréo et février. En revanche, pour observer la nidification, rendez-vousenjuilletetaoût,enpleinesaisonhumide, donc plus chaude. Après cette balade au fil de l’eau, les participants ont profité d’un déjeuner en bordure du Saloum au Souimanga Lodge, un des plus beaux hôtels de la région. En remontant la côte, direction Joal-Fadiouth, un baobab géant se dresse majestueusement sur le bord de la route: il serait le plus grand du Sénégal. Sa circonférence atteint plus de 30 mètres et on peut pénétrer en son centre pour faire un vœu! Si les baobabs sont légion dans le pays, certains servent de tombes pour les griots (conteurs) etdeviennentalorssacrés.ArrivésàJoal,villenataledu poèteetpremierprésidentdelaRépubliqueduSénégal LéopoldSédarSenghor,lesparticipantsontemprunté de petites pirogues pour rejoindre l’île de Fadiouth et son cimetière blanc.

Il est également possible de s’y rendre à pied en franchissant des ponts en bois. Fadiouth, surnommée l’île aux coquillages, est sortie des eaux de manière artificielle par l’amoncellement de coquillages que ses habitants pêchaient il y a déjà des centaines d’années. Sur une des rives, on aperçoit des greniers à mil sur pilotis et, sur l’autre, le cimetière mixte musulman et chrétien. Ici, à l’inverse du reste du Sénégal, les chrétiens y sont présents à 90% contre 10% de musulmans. Rien de plus magique que de flâner entre les tombes au coucher du soleil, lorsque lablancheurdescoquillagessereflètesurlesbaobabs.

Débutnovembre,VoyagesCopine,enpartenariatavecBrusselsAirlines,conviaitplusi eursmembresdesonéquipeainsiquedesreprésentants delapressebelgeauSénégalpourlaréouverturedulodgenatureLesManguiersdeGuéréo. L’occasionpourtousde(re)découvrirtoutlecharme decepaysd’Afrique.

En bordure d’océan Atlantique, sur la Petite Côte, Mbour est une de ces villes d’Afrique à la fois authentique et bouillonnante. Deuxième port de pêcheduSénégal,elleresteundespôleséconomiques les plus importants du pays. Au soleil couchant, un véritable ballet de pirogues multicolores anime sa plage. Coquillages et poissons de toutes sortes sont vendus parfois à même le sable dans une ambiance colorée. En s’écartant de ce marché aux poissons à ciel ouvert, rues et ruelles grouillent d’échoppes de légumes, fruits, épices, mais aussi de tissus et d’objets réalisés en matériaux de récupération.

Plus loin dans la ville, un petit marché artisanal propose vanneries, sculptures et autres objets typiquement sénégalais. Le Siné Saloum et l’île aux coquillages En descendant vers le Sud, en direction de la Gambie, le SinéSaloumest sans aucun doute une des régions naturelles les plus fascinantes du Sénégal. Véritable paradis ornithologique, classé Réserve Mondiale de la Biosphère,sondeltaàlaconfluencedesfleuvesSinéet Saloum se parcourt en pirogue. Ce fut l’occasion pour les participants de sillonner son imposante mangrove et d’y observer de nombreuses espèces d’oiseaux (plusieurs centaines recensées).

La meilleure période pour apercevoir les oiseaux migrateurs étant janvier Girafes dans la Réserve de Bandia.

Ramassage du sel au Lac Rose. La piscine centrale des Manguiers de Guéréo. 032_TM408_FR.indd 1 6/02/18 18:21

DOSSIER > ETE 2018 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | 33 DOSSIER > ETE 2018 Les Manguiers de Guéréo nouvelle version Après la faillite de la Sabena,EricVuylsteke, jusqu’alors commandant de bord, se lance le projet fou de construire un hôtel en bordure du village de Guéréo. Là où il n’y avait qu’une montagne de cailloux, il érige un lodge en pleine nature. En août 2016, Eric vend le lieu à PhilippeTaminiaux, lui-même amoureux de la région.

Après 14 mois de travaux où tout a été repensé, Les ManguiersdeGuéréorouvre,plusconfortablequejamais.Ladécorationàlafoisluxueus eetépuréeaétésoigneusementpensée parCléliaCantillon,architected’intérieur,etKarineFonsny,compagnedePhilippe. Dansuneoptiquedeprojetéquitable,touta été réalisé au Sénégal. 20 bungalows confortables (12 chambres confort, 3 suites familiales et 5 suites supérieures avec piscine privative;lessuitessontcomposéesde2chambres)sontdisséminésdansundomainede9h ectares,fleurietarboré,enbordure de la réserve naturelle de LaSomone. Dix observatoires placés judicieusement attendent les passionnés de faune et avifaune sénégalaises.

Le restaurant ombragé qui propose une cuisine raffinée peut accueillir jusqu’à 60 couverts. Vos clients peuvent opter pour une demi-pension ou la pension complète. Au bar, Abdulaï concocte de délicieux cocktails qu’on sirote au bord de la piscine à débordement, le long du boulodrome ou tout simplement dans un transat. Le lodge est aussi un point de départ idéal pour partir en excursion dans diverses régions du Sénégal. Une salle de 40 places est à la disposition des séminaires. Le nouvelaéroportinternationalduSénégal,Blaise-Diagne,permetd’atteindrelelodge enunpeuplusd’unedemi-heureetune navetteestproposéeauxclients.L’établissementbénéficiedulabel‘HôtelsCharme&C aractère’etestproposéparRainbowet TravelSensations.

Fermeture annuelle: du 16 septembre au 12 octobre 2018.

Infos: www.lesmanguiersdeguereo.sn Nature et safari Situé au bord de la lagune de La Somone, le lodge Les Manguiers de Guéréo est un véritable havre de paix et une excellente base pour explorer à pied les richesses naturelles environnantes. C’est ainsi que le groupe a traversé une partie de la lagune et sa mangrove avant d’atteindre un petit bateau. Accompagnés d’un guide, ils ont découvert tout l’écosystème de cette réserve naturelle où pélicans et balbuzards pêcheurs offrent un spectacle quasi permanent. En bordure de la lagune et de la mer, Paradise Rasta, un bar-restaurant plein d’ambiance où la carte est présentée en chair et en arêtes, a ravi toutes les papilles.

Autre escapade immanquable: les falaises de Popenguine. Le long de la plage, certains villageois jouent au football pendant que d’autres poussent leurs embarcations à la mer. Pour traverser les falaises, il est préférable de prendre des chaussures de marche. Après cette randonnée, les participants furent accueillis à l’une des meilleures tables du Sénégal: L’Echo-Côtier. Sylvaine, la patronne, y propose une cuisine raffinée dans une ambiance zen, les pieds dans le sable. Le retour se fit en taxi- brousse, au son rythmé des djembés. A quelques kilomètres du lodge, la réserve de Bandia propose de pénétrer le monde sauvage du Sénégal.

Antilopes, gazelles, autruches, girafes, zèbres... et rhinocéros sont à portée des visiteurs, permettant de réaliser un véritable safari comme en Afrique de l’Est. Seules les hyènes et les tortues se trouvent en enclos. On peut même y déjeuner, entouré de singes parfois voleurs et, surtout, de crocodiles.

Gorée et le Lac Rose L’île de Gorée n’a laissé personne indifférent. Située en face de Dakar, à 30 minutes par bateau, cette île, patrimoine mondial de l’UNESCO, retrace à elle seule l’histoiredel’exportationd’esclavesverslesAmériques. La beauté de ses maisons ocres et roses couvertes de bougainvillées contraste avec les tristes récits de La Maison des Esclaves. Ce lieu est chargé d’émotion et il est impératif d’y faire une visite guidée. Ici, tout se fait à pied et les rues sont envahies de vendeurs en tout genre et d’artistes. De retour sur le continent, les participants ont assisté au ramassage du sel sur le lac Rose et les plus téméraires ont même pu flotter sur les eaux du lac, sa haute teneur en sel empêchant de nager.

Autre moment fort: la visite de l’école de Guéréo. Il y a 25 ans, Philippe Taminiaux, directeur des Manguiers de Guéréo, associé à ses sociétés d’équipements pour cuisines sises en Belgique, lançaitlafondationEllegquisedonnepourobjectifde financerécoles,puits,postesdesanté...Lesréalisations sont nombreuses, même s’il reste encore beaucoup à faire (www.elleg.be). Le dernier soir, une surprise attendait nos voyageurs: un souper dans la brousse sous un baobab. Un peu à la Livingstone, ce repas gorgé de saveurs fut servi sous les étoiles face à des danseurs et musiciens sénégalais.

Ami de longue date de Philippe Taminiaux, Jean- Christophe Weicker, administrateur directeur de Voyages Copine, souhaitait apporter son expertise professionnelle pour la réouverture des Manguiers de Guéréo.“Cette expérience arrive au moment où nous désirons proposer un produit de niche plus centré sur l’humain, inscrit dans un développement touristique durable et équitable”, nous confiait Jean-Christophe Weicker.“Nous allons proposer des séjours à thème en partenariat avec Les Manguiers de Guéréo, comme un stage de photos naturalistes, une découverte de la pleine conscience ou un séjour centré sur le management.

Nous souhaitons une approche responsable, plus proche des gens et de la nature. Le monde du voyage a changé, mais ce n’est pas une fatalité, nos agences vont se muer en boutiques.Nousdevonsnousadapterauxclients,leur proposer de l’authentique, créer une expérience à la fois humaine et hôtelière. Nous mettons un point d’honneur à ce que nos collaborateurs soient bien formés et connaissent leurs produits.” Chambre d’une des suites des Manguiers de Guéréo. Vue aérienne des Manguiers de Guéréo et de la lagune de La Somone.

Philippe et Charlotte Taminiaux entourés de l’équipe de Voyages Copine, menée par Jean-Christophe Weicker. © Les Manguiers de Guéréo © Les Manguiers de Guéréo 032_TM408_FR.indd 2 6/02/18 18:21

34 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | DOSSIER > ETE 2018 DOSSIER > ETE 2018 Plages immaculées Aruba est une des îles les plus ensoleillées des Caraïbes. La saison des pluies s’y étend d’octobre à janvier. Aruba bénéficie de beaucoup de soleil et de chaleur toute l’année. En visite lors du mois le plus froid de l’année, seulement 29 degrés, les agents de voyagesn’ontconnuquequelquesaversestropicales qui n’ont pas duré plus d’une heure, le temps de prendre un café glacé.

L’île d’Aruba est située au sud desCaraïbes, ce quila protège desouragans. Grâce à ceclimat,lerêvedebellesplagesidylliquesbordées de quelques cocotiers devient réalité. Le sable blanc se jette dans une eau turquoise, à condition qu’elle ne soit pas envahie pars les touristes. Certaines plages, moins fréquentées, valent le détour. Eagle Beach arécemmentété nommée parTripAdvisor en tantqu’unedesdixplusbellesplagesdumonde.Une autre plage à succès de l’île est celle deRenaissance Island, une plage privée appartenant à la chaîne hôtelière du même nom, où il est possible de faire quelques selfies avec des flamants roses.

Comptez tout de même 99 dollars pour voir défiler les oiseaux devant vos transats si vous n’êtes pas client de l’hôtel Renaissance Aruba. L’eau d’Aruba, flirtant avec les 30 degrés, brille par sa clarté. Des spots de snorkeling permettent de nager au plus près des poissons et épaves de bateaux endormies au fond de la mer des Caraïbes. De nombreuses activités de loisirs ou sportives y sont possibles: plongée, jet ski, paddle, bouées, kitesurf, planche à voile… ou mariage! Plusieurs hôtels proposent des cérémonies d’union les pieds dans l’eau.

Un peu de visite Même si elles sont peu nombreuses, il est possible d’effectuerquelquesvisitessurl’île.L’intérieurd’Aruba offre un visage plus aride, plus culturel. Du haut de Casibari Rock, un rocher de plusieurs dizaines de mètres de haut couvert de 21 sortes de cactus différentes, les touristes peuvent avoir une vue de toute l’île. Par beau temps, il est même possible d’apercevoir le continent, la côte du Venezuela. Les touristes pourront également découvrir la petite chapelle d’Alto Vista, perdue au milieu d’un paysage désertiquedecactus.Etenfin,ilspourronts’aventurer sur le pont naturel, formation rocheuse du nord de l’île qui reliait au-dessus de l’eau deux parties de terres.

Le pont s’est malheureusement effondré en 2005,maisgrâceauxmerveillesdelanature,un‘baby’ pont naturel s’est également formé et permet aux touristes de continuer à fréquenter ce site. La langue officielled’Arubaestlenéerlandais,maisonypratique également l’anglais, l’espagnol et le dialecte local, un mélange de toutes ces langues, le papiamento.

Offre hôtelière variée Côté hébergement, il y en a presque pour tous les goûts. Les agents de voyages ont visité plusieurs hôtels de l’île. Malgré quelques déceptions provoquéesparl’humiditéinconvenantedeplusieurs chambres d’hôtel, ils ont été agréablement surpris par la qualité des infrastructures, aménagements et loisirs proposés. Le Divi Aruba All-Inclusive aura tout de même fait l’unanimité auprès des professionnels. Beaucoup n’oublieront pas non plus la qualité du buffet servi au Riu Palace Aruba où ils ont logé pendant toute la durée du séjour. L’île compte beaucoup sur le tourisme. 75% des 150.000 Arubéens vivent grâce à cette activité économique.

Jusqu’à présent, la majorité de la clientèle de l’île vient des Etats-Unis, du Canada, de l’Amérique du Sud et des Pays-Bas.

Qui, quoi, où? Période: du 2 au 8 décembre. Participants: Myriam Megret (TUI Cora Hornu), Susanne Haanbegovic (Jet Express Jette), Morgane Bourguignon (Pure Travel Agency Andenne), France Dessouroux (Voyages Ligne Bleue,Liège),VanessaRoncone(TUIDocks),LauraDupagne(Laboutiqueduvoyage,Wanze ),Anne-Catherine Pondant(TUILiègeAirport),VeerleVanmorselbeen(VoyagesFabula,Anderlecht),Kari nRuythooren(Herbots ReizenBeringen),LaetitiaMoguis(HetVakantiehuis,Averbode),EllenGils(TUIShopp ingCenterWijnegem), Tonia Baert (JolyTravel Beveren),TaniaVleugels (AVDTravel, Malines) et Bert De Hertogh (TUI Beveren).

Accompagnateurs: Simon De Milde (sales manager RUI Hotels & Resorts), Marieke Mentink (product managerTUIBenelux)etJonathanBoekhoudt(ArubaTourismAuthority).Hôteldeséjour: RiuPalaceAruba. Hôtels visités: Bucuti & Tara Beach Resort, Riu Palace Aruba, Riu Palace Antillas, Renaissance Aruba Beach Resort&Casino,MancheboBeachResort&Spa,DiviArubaAll-Inclusive,TamarijnArubaA llInclusiveResort. Paysage aride du nord de l’île.

TUI à Aruba One Happy Island ArubarejointleportfoliodeTUIcetété!Pourfairedécouvrircettenouvelledestinati on,letour-opérateuràinvité14agentsdevoyages surcette‘HappyIsland’situéeà25kilomètresaunordduVenezuela. 034_TM408_FR.indd 1 6/02/18 18:22

DOSSIER > ETE 2018 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | 35 DOSSIER > ETE 2018 Allianz Global Assistance & Avitour Les assurances au service des agents Assurances (et) voyages “Les assurances sont des aspects stratégiques qui, à mon avis, vont faire partie du quotidien des agences de voyages bien plus que par le passé.” Alain Kisiel, directeur d’Avitour, donne le ton dès le début de l’entretien.

Reprenons l’histoire de cette collaboration depuis le début: dans le contexte actuel où les agents de voyages deviennent de plusenplusorganisateursdevoyages et où la nouvelle loi sur les voyages à forfait leur confère encore davantage de responsabilités, Avitour veut garantir que ses membres soient assurés au mieux. Pour ce faire, et après de vastes recherches en Belgique et à l’étranger, le groupement s’est tourné vers Allianz GlobalAssistance,l’acteurquiluiproposaitleproduit le plus adapté.

Rudi Verschoren, business development manager d’Allianz Global Assistance Belgium:“Pour répondre à la demande d’Avitour, nous avons pris un produit qui existaitdéjàauxPays-Basetl’avonsadaptéaumarché belge.Ilcouvredonclaresponsabilitédesagencesde voyages en tant qu’organisateurs de voyages.” “Officiellement,c’esttoujoursleclientquiestcouvert”, explique Alain Kisiel,“mais dans les faits, ça protège aussil’agence.Onaanalysépasmaldescénariospour trouver un produit de ce type qui soit réalisable.”Ce produit exclusif, appelé Dynamic Packaging et lié à l’assurance annulation du voyageur, permet aux agences Avitour d’assurer une grande partie de leurs risquesentantqu’organisateursetàleursclientsd’être mieux couverts en cas d’annulation de leurs voyages composés.

Un bel exemple de situation gagnant- gagnant.

Mise en œuvre Annoncé début décembre, ce produit est passé par une phase de test les premières semaines et est désormais effectivement utilisé par les agences du groupement. Entre-temps, la sales team d’Allianz s’est déjà rendue dans une grande partie des quelques 230 agences Avitour afin d’expliquer les spécificités du produit.“Il faut prendre le temps de bien détailler ce produit, mais une fois cela fait, les agences comprennent vite quels sont les avantages qu’elles peuvent en tirer. Evidemment, c’est un produit qui s’adresse aux agences de voyages qui font du dynamic packaging; il n’est pas nécessaire de l’appliquerlorsqu’onvendunT.O.etquec’estdoncsa responsabilité qui est en jeu.” Plus concrètement, comment ce partenariat fonctionne-t-il? Alain Kisiel: “L’assurance est moins commissionnée et c’est comme ça qu’ellesepaye.Nousavonsdécidédenepas demander un pourcentage sur le chiffre d’affaires des agences, mais d’opter pour une autre formule, c’est-à-dire que le produitannulationd’Allianzdoitluiaussi être vendu et que la commission est plusfaible.L’agencegagnedoncunpeu moinssurleproduitassurance,maiselle est mieux couverte.”Et Rudi Verschoren d’ajouter: “La décision d’inclure notre couverture dans un package revient toujoursàl’agence.L’agentdevoyagesvend donc le même produit, mais avec un contenu différent et une commission différente.” Ensemble pour l’avenir des agences de voyages A l’heure de l’interview, le produit n’en était encore qu’à ses premières semaines, mais Rudi et Alain sont tous les deux convaincus du bel avenir qu’il a devant lui.

“Nous sommes conscients que le produit que nous avons lancé n’est pas encore un produit fini (s’il peut exister un tel produit au regard des évolutions rapidesquitouchentnotresecteur),maispourquela couverture puisse être opérationnelle, il fallait qu’on lance le produit, qu’on voie comment il fonctionne pour pouvoir le développer davantage et qu’il soit plus couvrant. C’est un produit sur lequel nous allons continuer de travailler, en élargissant les garanties dont on a convenu au départ et en l’élargissant à d’autrescouverturesdanslefutur.C’estledébutd’un partenariat autour d’un produit évolutif.” Cetteannée-ci,cesontpasmoinsdequatredirectives européennes qui vont s’appliquer et changer la manière de travailler des agents de voyages tout en augmentant leurs responsabilités vis-à-vis des voyageurs: les voyages à forfait, la protection des données personnelles (GDPR), la distribution d’assurancesetlesservicesdepaiement.“C’estpourça quenotreproduittendàcouvrirunegrandemajorité de ces responsabilités”, conclut RudiVerschoren.

Le1er décembredernier,lacompagnied’assuranceAllianzGlobalAssistanceetlegroupement Avitoursignaientuncontratdecollaboration ayantpourobjectifderépondreaumieuxauxbesoinsdesagencesdevoyagesindépendante sdansuncontextederesponsabilisationcroissante. Leproduitétantmaintenantsurlesrailsdepuisquelquessemaines,TravelMagazineavo ulusavoirdequoiilretournaitvraiment. “Ce produit rentre parfaitement dans notre vision stratégique et celle d’Allianz.” Alain Kisiel 035_TM408_FR.indd 1 6/02/18 18:23

Radisson Blu Beach Resort is located in the well- preserved fishing village of Milato, in the north of Crete. Perfect for families and couples alike, this property offers seven swimming pools, an aqua park for children, a spa and direct access to a private, sandy beach. Yves Mattagne, the famous Belgian michelin chef at Seagrill Brussels, is responsible for the fresh Cretan menu´s in all of our five restaurants. For a luxurious break on a beautiful Greek island, look no further www.radissonblu.com/resort-milatos reservations-milatos@radissonblu.com Minos_NLFR.indd 3 25/01/18 15:52 036_TM408_PUB_FR.indd 1 6/02/18 18:34

NOUVELLE GENERATION | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | 37 NOUVELLE GENERATION Edith Bezikofer Sales Excellence 2017 De la piste de décollage… La carrière d’Edith Bezikofer (30 ans) dans le tourisme a commencé à l’institut Charles Péguy en 2005. Elle s’y est tout de suite découvert une passion pour l’aviation, qui l’a notamment motivée à passer la certification IATA en suivant des cours pendant le week-end. Dans le cadre de ses études, Edith a choisi deréaliserunstagechezAviareps,quis’estprolongé par un CDD de six mois alors qu’elle terminait son mémoire. Chez Aviareps, Edith s’est chargée des réservations,del’émissiondesbilletsdescompagnies aériennes, et elle entretenait à l’époque déjà des contacts avec les agents de voyages ainsi qu’avec des clients directs.

Toujours dans l’aérien, Edith passe chez Air One en octobre2008entantqu’insidesalesexecutive,jusqu’à la reprise de la compagnie par Alitalia. En mars 2009, elle partira occuper la même fonction chez Aegean Airlines, où elle restera plus de trois ans et demi. A ce poste, elle agira en tant que support des agences de voyages, se chargera des réservations groupes, du ticketing et du développent de cette nouvelle compagnie en Belgique. En effet, quand Edith a commencé chez Aegean, tout était à faire! “Nous commencions de zéro”, explique-t-elle.“Nos bureaux étaientbasésàl’aéroport,unemplacementrêvépour une passionnée d’aviation comme moi!” Acetteépoquedéjà,ellepouvaitsevanterd’avoirun très bon contact avec les agents de voyages.

Pour la petite anecdote, Edith a postulé chez Aegean après avoir lu une annonce placée par Pierre-Emmanuel Duband dans Travel Magazine!

… aux chemins de fer Les années passant, l’envie de nouveauté s’est fait sentir, et c’est en 2012 qu’Edith s’est lancée dans un nouveau défi, qui l’a menée de Brussels Airport à Bruxelles-Midi.“J’aicommencéchezSNCBEuropeen septembre2012,entantqu’insidesales,unefonction qui impliquait déjà bon nombre de tâches: l’aide aux agences en direct, des tâches administratives, l’aide aux account managers, l’organisation d’événements entousgenresainsiqueleurfollow-up,lagestiondes actionsdestinéesauxagencesdevoyagesouavecles groupements, la gestion du budget B2B annuel, etc.” Untravailmultitâcheàsouhaitpourunepersonnalité au dynamisme à toute épreuve!

Aujourd’hui marketing manager B2B et account manager B2B, Edith se charge de la majorité des agences bruxelloises et des sociétés. Avec le reste de l’équipe B2B (composée de Bart Geeroms, PetraVanRode,FrederikMichiels,JeroenRoggemanet JulieVanHaesebroeck),ilsreprésententundesquatre canaux de vente de SNCB Europe, à côté d’Internet, des gares et du call center.“Je ne vais pas cacher que les chemins de fer me titillent un peu moins que le secteur aérien, mais il s’agit tout de même d’un super produit, très confortable, et qui permet de profiter davantage à bord, voire de travailler. Le train, c’est quand même beaucoup moins stressant!” Un maître-mot: le contact “Chez SNCB Europe, nous sommes constamment en contact avec nos clients, que la demande vienne de leur part (questions) ou de la nôtre (explication des nouveautés, par exemple).

Nous essayons de passerunmaximumdanslesagences.Noussommes tous convaincus de la valeur ajoutée d’avoir un interlocuteur en face de soi, de pouvoir mettre un visage sur un nom. Il y a d’ailleurs plus d’un agent de voyages qui a dit me connaître depuis mon temps chez Aegean, mais m’avoir vraiment découverte quand je suis passée chez SNCB Europe!” Toute l’équipe s’investit également beaucoup dans les événements organisés par le secteur tout au long de l’année, et ce, toujours dans le but d’être au plus proche des agents de voyages.

Sans oublier les événements organisés par le distributeur lui-même, à commencer par le très prisé Spring Event (ndlr. né avec l’arrivée d’Edith chez SNCBEurope)!“Nousavonsànouveaufaitsallecomble cette année (250 personnes), et nombreux sont les agents de voyages qui attendent cet événement longtemps à l’avance. Ça fait plaisir à voir.” D’autre part, SNCB Europe organise ses propres éductours, comme nous avons pu le voir fin 2017 avec les trois voyages à destination des marchés de NoëldeLondres,CologneetReims,etenjanvieravec le famtrip à destination des Arcs.“Notre objectif est de démontrer tout ce qu’il est possible de faire en train.

Chaque année, les marchés de Noël sont pris d’assaut; que vos clients y aillent en train! De même, notre éductour de janvier visait à promouvoir le Thalys Neige pour les vacances aux sports d’hiver de vos clients.” Au départ plutôt passionnée par l’aérien, Edith a su se faire une place dans le monde des chemins de fer et n’hésite pas une seconde avant de citer ce qui lui plaît dans son métier et dans sa fonction:“Avant, j’étais le point de contact au bureau, aujourd’hui je suis davantage mobile et j’entretiens des contacts plus personnels avec nos clients. Il est très important à mes yeux que les agents de voyages sachent qu’ils peuvent me/nous contacter.

J’aime ce contact, et je trouve ça très gratifiant de pouvoir apporter une aideàmescollèguesdusecteur.Auseindelagrande structure qu’est la SNCB, nous sommes une petite équipe chez SNCB Europe, mais une équipe qui tourne très bien.” Vousconnaissezsansaucundoutesasympathieàtouteépreuveetsondynamismeinébranla ble.Aprèspresquedixansdéjàdanslesecteur touristiqueetplusdecinqannéeschezSNCBEurope,EdithBezikofern’estplusuneincon nuedel’industrie.Cependant,àl’occasiondeson couronnemententantquemeilleurecommercialefrancophonelorsdesTMTravelAwards20 17,TravelMagazineadécidéderevenirsurson parcoursetsontravailactuelpourvouslesprésenterunpeuplusendétail.

A WA R D S 2 0 1 7 “SNCB Europe, c’est une petite équipe qui tourne bien!” 037_TM408_FR.indd 1 6/02/18 18:35

DOSSIER MEETINGS INDUSTRY 38 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | DOSSIER > MEETINGS INDUSTRY Le MICE en Wallonie Un créneau à haut potentiel AquelquesjoursduGrandPrixdeFormule1àSpa-Francorchampsaumoisd’aoûtdernier,le ministrewallonduTourisme,RenéCollin,avait choisil’HôtelSilvaSpa-Balmoralpourprésentersastratégievisantàassurerledével oppementduMICE,quiconstitueunleviertouristiquemajeur. Eneffet,avecunedépensequotidiennemoyennede97eurospartouriste,lepoidséconomi queduMICEentermesdevaleurajoutéeestsupérieur àceluidutourismedeloisirsquiplafonneà60euros.

CetteoffreMICEdisposeencorepourtantd’unimportant potentieldedéveloppement.Ellereprésente14%des arrivéestouristiquesàl’échellemondiale,unpourcentage qui s’élève à 8%pour la seuleWallonie, mais qui affiche une croissance annuelle de l’ordre de 5,7% – pour 3,3% en Belgique – en passant de 195.088 nuitées en 1995 à594.717en2016. Si la Wallonie rattrape progressivement son retard sur les deux autres régions du pays, elle rencontre trois obstacles: une forte atomisation de ses acteurs, une accessibilité parfois difficile ainsi que la taille de ses entreprisestouristiques.

Dans un premier temps, la structuration du secteur MICE a permis la création d’un bureau spécialisé dans chaque province dont les missions principales ont été de cadastrer et d’organiser l’offre, d’assurer la formation du secteur et de se positionner en tant qu’interlocuteur uniquepourl’organisationd’événements.

Aujourd’hui,unesecondeétapes’inscritdanslespriorités fixéesdans‘lastratégieEurope2020’quiviseunecroissance intelligente, durable et inclusive, notamment par la mise en réseau des opérateurs touristiques et des moyens technologiques, la sensibilisation à l’éco-consommation, lavalorisationdutissuéconomiquelocal,etce,envued’un développementharmonieuxdelaWallonietouristiqueau profitdesesclientsetdeseshabitants.

Le Gouvernement wallon, sur proposition de René Collin, a dès lors dégagé une enveloppe de 1,5 million d’euros, dont 600.000 euros à charge du FEDER (Fonds européen de développement régional). L’ASBLWallonieBelgiqueTourisme(WBT)investirales moyens dégagés pour promouvoir la filière wallonne MICE sur ses marchés prioritaires notamment en développantdescollaborationsavecl’AWEX.Tandisque leCommissariatGénéralauTourisme(CGT)coordonnera la mise en réseau informatique des opérateurs, la mutualisation de l’information touristique et la poursuite du développement de la filière et l’approche d’investisseurs par la création d’outils de récolte et d’analysesstatistiquesdédiéesautourismed’affaires.

Pour l’heure, après les Belges, les Français constituent la première clientèle MICE en Wallonie avec près de Programme FEDER Dans le cadre du programme FEDER (Fonds européen de développement régional), Wallonie Belgique Tourisme compte proposer différentes actions en 2018, dont les suivantes: > Des éductours avec des agences et des corporates français, flamands et néerlandais; > L’organisation de workshopsWallonie à Paris, en Flandre et en Allemagne qui se dérouleront au sein de lieuxnovateurs(WBTattendentre10et20exposantsetentre30et100acheteursàchaquew orkshop); > Le tournage d’une vidéo et de photos mettant en valeur la destination Wallonie avec pour objectif de lancer une nouvelle campagne de promotion multicanale.

55.000nuitéesen2016,lesNéerlandaissontdeuxièmes avecplusde31.700nuitées.LesBritanniquesclôturent le podium avec un peu moins de 22.000 nuitées. En 2016, le MICE en Wallonie a généré un chiffre d’affaires de57.544.897eurosexclusivemententermesdenuitées. Les objectifs en termes de nuitées sont ambitieux: +40.000 pour 2018 et +238.000 à l’horizon 2023. Toutefois, elles ne constituent pas le seul indicateur tangible,lesretombéespourlescentresdeconférences et de congrès wallons, les lieux événementiels et l’organisationd’incentivesserontconsidérables. Pour rappel, le tourisme en Wallonie représente 7,5 millions de nuitées dans les 6.040 hébergements touristiques recensés, pour une capacité de quelques 115.865lits.

La Wallonie, c’est également une fréquentation de près de 10 millions de visiteurs dans 310 attractions touristiques réparties en trois pôles: culturel, naturel et récréatif. René Collin rappelle que le secteur représente 6%duPIBwallonetgénèreprèsde60.000emploisnon- délocalisables. La Wallonie regorge d’endroits particuliers où organiser des activités MICE insolites, comme les Lacs de l’Eau d’Heure. ©WBT – David Samyn The World at Home in Germany Experience Germany’s most exciting cities at their best in one of the 33 Maritim Hotels across the country. We look forward to your visit!

• Always in the city centre, close to the railway station or the airport • Comfortable and elegant hotels with warm hospitality and first-class service • With delicious German and international cuisine Welcome to Maritim! M Hotels · Gulledelle 92 · 1200 Brussels · Belgium Phone +32 (0) 2 7612380 · Fax +32 (0) 2 7612389 · info.vkbenl@maritim.com · www.maritim.com M Hotels · Business premises of M Hotelgesellschaft mbH · Herforder Strasse 2 · 32105 Bad Salzuflen · Germany Image 4c 68 195 VKI MICE Travel Magazine 01.18.indd 3 30.01.18 10:27 038_TM408_FR.indd 1 6/02/18 18:35

DOSSIER MEETINGS INDUSTRY DOSSIER > MEETINGS INDUSTRY | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | 39 Bruxelles Toujours en progression Des hôtels bien remplis L’industrieMICEàBruxellesseportebien,etleschiffres le prouvent! Depuis le 1er janvier 2017, le volet MICE ressort de la compétence de visit.brussels et de l’Associations & Convention Bureau à Bruxelles qui ont fourni un travail important pour développer le secteur. En outre, les conséquences des attentats de mars 2016 se sont longuement fait sentir, et on peut maintenant observer une franche progression après la reprise. C’est ainsi que la capitale de l’Europe a pu voir son taux d’occupation hôtelière en semaine augmenter de 8,1% en 2017.

Celui-ci frise les 77%, un chiffre non négligeable. La tendance des trois premiers mois n’était pas vraiment encourageante, mais l’évolution exceptionnelle observée à partir de lasecondequinzainedemarsjusqu’àlafindel’année augure de bons résultats pour 2018.

Au niveau du nombre de visiteurs et de nuitées, les chiffres de 2017 laissent penser que 2018 sera également une belle année pour les hôteliers à Bruxelles. En effet, au cours des neuf premiers mois de 2017, ce sont pas moins de 1,03 million de visiteurs qui sont passés saluer Manneken-Pis. Parmi eux, 23% étaient Belges, mais on a pu dénombrer 10% de Français, 8% d’Allemands et de Britanniques, ainsi que 7%d’Américainset5%deNéerlandais.Les39%restants sontcomposésdenationalitésdiverses.Onnepeutdès lors que souligner le caractère cosmopolite de notre capitale.

Tous ces visiteurs ont cumulativement passé 1,91 million de nuits à Bruxelles (pour la période de janvier à septembre 2017).

Les Belges restent en tête (22%) suivis par les Français (9%) qui devancent quantàeuxlesvoyageursissusdesEtats-Unis(8%).Le Royaume-Uni (7,5%), l’Allemagne (7%) et les Pays-Bas (4%) complètent ce top 6. Les autres nationalités ont globalementpasséplusde800.000nuitéesàBruxelles. Un coup de fouet pour l’économie Naturellement, la position centrale de Bruxelles en Europe en fait une destination de choix pour une foule de congrès d’associations internationales. En effet, Bruxelles est la ville rassemblant le plus grand nombre de congrès associatifs au monde, forte de 2.250 associations et organisations internationales.

Pour renforcer cette position, le Brussels Ambassadors Programme a été lancé janvier 2017. Raison de plus pour poursuivre ces efforts en 2018. BruxellesaclairementdequoiséduirelaclientèleMICE. Forte de plus de 200 hôtels et 20.000 chambres, on comptaiten2015que53%des6,45millionsdenuitées passées à Bruxelles l’étaient dans le cadre de voyages d’affaires. Pourquoi tant de succès? visit.brussels énumère une foule de raisons, parmi lesquelles la forte concentrations d’associations et d’organisations internationales, la forte concentration de spécialistes scientifiques,lesecteurICTdynamique,ladynamique environnementale menée par visit.brussels et la ville elle-même, la proximité des institutions exécutives européennes, l’aspect cosmopolite de la ville, l’art de vivre à la belge (et les nombreux restaurants) ainsi que la situation centrale de la ville et son excellente accessibilité.

visit.brussels, partenaire privilégié Les nombreux lieux d’événement disséminés partout àBruxellesplaisentausecteurMICE,maisilestdifficile d’organiser un congrès ou une convention digne de ce nom sans l’aide de partenaires fidèles et solides. visit.brusselsseprofiledèslorscommel’alliéidéaldes organisateurspourleMICE.Sonrôleestdepromouvoir Bruxelles autour de cinq thèmes: la culture et la vie urbaine, les conventions et les associations, la vente et le marketing, les événements, les transactions et les finances. Le visit.brussels Convention Bureau sert ainsi à améliorer la visibilité des différents secteurs à l’international en attirant des clients potentiels pour l’organisation d’événements dans la capitale.

La création du visit.brussels Ambassadors Programme vise également à augmenter l’attractivité de Bruxelles en tant que destination de congrès par le biais d’une cérémonie d’awards annuelle destinée à ses ambassadeurs les plus actifs. Ces ambassadeurs ont par exemple organisé environ 70 congrès internationaux au cours de ces trois dernières années, accueillant 500.000 visiteurs et 9.472 orateurs. Le visit.brussels Association Bureau est quant à lui en chargedepromouvoirBruxellesauprèsdesassociations internationalestoutenlesaidantdansl’organisationde leurs projets dans la capitale belge. Enfin, le Brussels BookingDesk(BBD)estleservicedédiéderéservation de logement lié au Brussels Meeting & Association Bureau (visit.brussels) soutenu par la Brussels Hotels Association(BHA)etBrusselsEnterprisesCommerce and Industry (BECI).

Cet outil offre des solutions sur mesure aux organisateurs et aux participants pour la réservation de chambres d’hôtel à Bruxelles. Centredenombreusesinstitutionsinternationales,Bruxelless’imposecommeunedesp rincipalesdestinationsMICEenEurope, voiremêmeàl’échellemondiale.Dejanvieràseptembre2017,lacapitalebelgeaaccueil liplusd’unmilliondevisiteursMICE, etcettetendancenesemblepass’essouffler.

Plus d’infos sur www.visit.brussels et www.brusselsbookingdesk.be © visit.brussels 038_TM408_FR.indd 2 6/02/18 18:35

40 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | DOSSIER > MEETINGS INDUSTRY DOSSIER MEETINGS INDUSTRY Anvers accueille les congrès d’associations Le congrès des Associations est un grand défi pour l’Antwerp Convention Bureau, ouvert en septembre de l’année dernière. Anja Stas, cco du FMCCA: “Attirer l’Associations World Congres à Anvers a été un travail de longue haleine, pour lequel nous avions déjà approché les organisateurs il y a trois ans.

Nous étions connus, mais pas vraiment en tant que ville de congrès, sans parler du fait que le centre de congrès n’était pas encore prêt à l’époque. Avec son ouverture etcetteannéefestive,noussommespassésàlavitesse supérieure, notamment par le biais de notre présence sur des salons comme l’IMEX et l’IBTM. Autre point à noter, notre place de sponsor au dernier congrès à Vienne où nous étions également présents sur notre standd’informationetdepromotionavecVisitFlanders et la ville d’Anvers. Un de nos grands atouts est notre room with a zoo, combiné à l’aspect mobilité. Nous proposons donc un produit unique.

Le centre de congrès est non seulement installé à côté du zoo, mais aussi à proximité de la gare centrale, dans le centre historique de la ville. Le FMCCA fait partie de la Zoo Foundation. La durabilité, l’investissement dans larechercheinternationaleetlesprojetséducatifssont donc essentiels. Les bénéfices du FMCCA vont non seulement aux actionnaires, mais ils sont aussi investis dans divers projets. Ce point était un argument décisif pour des gens comme Damian Hutt, directeur de l’AssociationofAssociationExecutives,etJohnBonner, salesdirectordel’AssociationWorldCongress,quilesa décidés à choisir Anvers.” Anvers et la Flandre Inge Marstboom, manager business development de Visit Antwerpen: “Nous disposons de tous les éléments nécessaires pour mettre Anvers sous le feu des projecteurs.

Il y a tout d’abord la gare Centrale, à 100mètresdenotrecentre,d’autantplusqu’elleoffrede bonnesliaisonsaveclesaéroportsdeDeurne,Schiphol et Bruxelles. Viennent ensuite les hôtels: le gros de la capacitésesitueàquelquespasducentredecongrès. Nous sommes donc imbattables au niveau de la mobilité.Entroisièmelieu,onpenseraaulienlocalavec les secteurs représentés par les associations: le port, le diamant, l’industrie et la technologie. Dans et autour d’Anvers,onretrouved’innombrablesentreprisesliéesà cesassociations.Pourlespartenairesdesparticipantsau congrès,nousavonsimaginéunprogrammeoùlaville et la région occupent une place centrale.

Nous avons également préparé un programme en préambule L’AssociationsWorldCongresssetiendraàAnversdu12au14mars.400représentantset7 0orateurss’yréunirontpendanttroisjourspour échangerdesidéesdanslecadredunouveauFlandersMeeting&ConventionCenterAntwerp (FMCCA),ouvertfin2016.Ainsi,lestroispartenaires quesontleFMCCA,lavilled’AnversetVisitFlandersproposerontuncongrèsausommetof frantdenombreusesperspectivespourl’avenirdes meetingsàAnversetenFlandre.

au congrès où nous mettons en avant les principaux aspects de la ville. En bref: nous nous concentrons sur lefactuelpourlesparticipantsetsurl’aspecttouristique pour leurs partenaires.” Elke Dens, marketing director de Visit Flanders:“Ce congrèsestégalementtrèsimportantpournous.C’est pourquoinouslesoutenonsdepuisledébut.LaFlandre formeaveclaRhénanie-du-Nord,laRandstadauxPays- Bas et le nord de la France une région d’importance économique. Attirer les associations ici signifie y attirer des hommes et femmes d’affaires. Outre le facteur économique, nous nous concentrons surtout sur la culture, le loisir et la gastronomie.

C’est une association qui portera ses fruits à terme.Visit Flanders est ici l’organisation marketing dans un contexte fédéral. C’est pourquoi nous impliquons aussi nos bureaux à l’étranger. Bruxelles est le siège de près de 2.000associationsinternationales.Ceciconfirmeencore l’importance du secteur associatif pour nous. Nous avonsd’ailleursengagétroisnouvellespersonnespour faire l’inventaire de ces associations. Ce congrès sera la premièrevraieorganisationdugenreetilreprésentera une rencontre avec tous les clients potentiels des trois partenaires que sont le FMCCA, Visit Antwerpen et Visit Flanders.” Sous l’œil vigilant du lion: Elke Dens, Inge Marstboom et Anja Stas.

040_TM408_FR.indd 1 6/02/18 18:36

DOSSIER > MEETINGS INDUSTRY | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | 41 DOSSIER MEETINGS INDUSTRY Meeting in Brugge Stratégie renouvelée “En2018,nousnousconcentreronsdavantagesurles pôleséconomiquesdelarégiondeBruges,àsavoirle port,l’informatique,lessoinsdesantéàlongterme,la mécatroniqueetletourisme”,déclareSarahCornand, salesmanager.“Ilvadesoiquenousnousinvestissons beaucoup dans la collaboration avec ces secteurs forts de notre région. Les organisateurs dans ces domaines peuvent dès lors lier concrètement leurs congrès à ces sujets et, par exemple, proposer une visite de ces entreprises ou du port de Zeebrugge.

Nousespéronsvoiraugmenterlenombredecongrès grâce à cette nouvelle stratégie. Outre l’attrait de congrès d’associations, les plus petits séminaires, incentives et organisations de corporate planners restent évidemment les bienvenus.” Nouveau centre de salons et de congrès “Nous attendons avec impatience la réalisation du nouveau centre de salons et de congrès qui devrait être opérationnel d’ici fin 2020. En tant que maître d’œuvre, la ville de Bruges y a consacré pas moins de 40 millions d’euros. La partie salon s’étendra sur une superficie de 4.500 m², tandis que la partie congrès pourra accueillir 500 à 600 personnes.

Nous sommes déjà occupés à vendre des congrès qui s’y tiendront. EncombinaisonavecleConcertgebouwquisetrouve àquelquesminutesàpied,toutessortesdesynergies sont possibles qui ne manqueront pas d’amener l’industrie du MICE à un niveau supérieur dans la Venise du Nord.” Opération en direct “2017 a d’ailleurs été une bonne année pour Bruges avecunmomentfortaumoisdeseptembrequiaréuni autotal5.000congressistes.Leplusgrandcongrèsde l’année dernière fut l’EAU Robotic Urology Section Conference qui a permis aux 1.000 participants de suivreuneopérationavecdeslunettes3Dcommes’ils étaient eux-mêmes dans le bloc opératoire.

L’année 2018 s’annonce tout aussi prometteuse avec au mois d’août un congrès‘Living Lace’qui rassemblera environ un millier de personnes.” Radisson Blu “Autre petite nouveauté: au mois de juin, le parc hôtelier brugeois accueillera un Radisson Blu près delagare.End’autrestermes,unpointdechuteidéal pourlesmeetingsetevents.Cethôtel4*secomposera de 109 chambres et sept salles de réunions pouvant accueillir jusqu’à 120 personnes.” Meeting & Incentive Guide Bruges 2018 “Le nouveau Meeting & Incentive Guide Bruges 2018 est paru. Il s’agit d’un très bon ouvrage au gré duquel l’équipe très motivée et professionnelle de Meeting in Brugge vous accompagne afin que vous tiriez le maximum des nombreux atouts que Bruges a à faire valoir pour les événements MICE”, ajoute Sarah Cornand.

Ce guide peut être commandé sur www.meetinginbrugge.be “En plus de la recherche d’un emplacement adéquat, de l’élaboration d’un devis, de la réservation et de l’accompagnement pendant les visites, Meeting in Bruggeproposeégalementunmodulederéservation hôtelière gratuit et prêt à l’usage.” GrâceàdenouveauxmoyensmisàdispositionparToerismeBruggeetToerismeVlaanderen, l’équipeprofessionnelledeMeetinginBrugge apus’élargirl’andernier.Vial’engagementd’unquatrièmecollaborateuretunestrat égierenouvelée,l’accentseraàl’avenirencoredavantage missurl’attraitdecongrès.

Plus d’infos Vous pouvez contacter Sarah Cornand au 050/44.46.66, à l’adresse meeting@brugge.be ou sur www.meetinginbrugge.be. Toute l’équipe de Meeting in Brugge: Julie Lievens, Peter Vermeire, Sarah Cornand et Marjolein Geeraers. © Meeting in Brugge 041_TM408_FR.indd 1 6/02/18 18:37

42 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | DIRECTEURS D’HÔTELS DIRECTEURS D’HÔTELS Dominique Rongé Gand se porte bien, nous encore mieux TM: Qui est Dominique Rongé? DR: Je suis né et j’ai grandi dans la région de Louvain, puisjesuispartiétudierlagestionhôtelièreàBruxelles.

J’aiensuiteréaliséunstageentantqueréceptionniste auPullmanParisOrlyavantdedéménagerauCavalieri Hilton Rome, où je suis resté pour une formation de deuxansenf&b.J’aiterminémesétudesen1997,etje suisrentréenBelgiqueaprèsmonséjourenItalie,afin de commencer une expérience tout à fait nouvelle: Bruneau,alorsétoiléàtroisreprisesauguideMichelin, où j’ai officié pendant un an en tant que chef. J’ai ensuiteutilisécetteexpériencepourdevenirmanager du restaurant Greens à Anvers, qui était à l’époque uneadresseassezplébiscitée.Aprèscinqans,lessept mersm’ontappeléetj’aisignéchezCrystalCruises;au départcommeréceptionniste,puiscommeconcierge, chefconciergeetassistantmanagerf&b.Troisansplus tard, je suis revenu à terre et j’ai décidé de partir pour l’Asie.

Mon premier arrêt étaitThe Chedi à Phuket, où je suis devenu numéro deux. Mais étant donné que l’hôtel a été vendu et que le nouveau propriétaire ne souhaitait pas reprendre le personnel, cette aventure s’est terminée rapidement. Grâce à des contacts personnels, je suis arrivé dans le Groupe IHG où j’ai décroché le poste de gm au Holiday Inn Phi Phi Island. Ce resort ne se portait pas si bien et le propriétaire voulaitunchangementdecapcomplet.Ungranddéfi que j’ai relevé haut la main et, après deux ans, le resort était de nouveau sur les rails. J’ai ensuite déménagé à Hua Hin, où j’ai été un petit moment resort manager avantd’assurerl’ouvertured’unétablissementàPattaya à la demande de Centara Hotels.

J’ai abandonné ce projet de prestige, où aucun bath thaïlandais n’a été épargné, pour le Keemala à Phuket. Ce resort bien- être exclusif, membre de SLH, a été sous ma direction pendantdeuxans,jusqu’àcequeCentaramedemande dedevenirareamanager.J’étaisalorsbaséàKohSamui. Après un an et demi, et dix ans enThaïlande, l’Europe m’a rappelé, et mes recherches m’ont mené vers le Sandton de Gand.

TM:Quelestlestyledu SandtonGrandHotelReylof? DR: Il était autrefois la propriété d’un entrepreneur detravauxdeconstructionets’intégraitalorsdansun grandprojetimmobilieraucœurdeGandquiincluait aussi 70 maisons et appartements et un garage. Mais l’hôtel a été vendu à un investisseur privé, par ailleurs l’actionnaire principal du groupe IHMG. Cet établissement gantois compte 158 chambres et se situe en partie dans une ancienne maison de maître datant de 1724. On y trouve des espaces communs et 34 chambres. La remise est devenue un centre de bien-être et une aile a été ajoutée dans le jardin pour abriterlerestedeschambres.Noussommesunquatre étoiles et nous nous concentrons principalement sur le bar et le restaurant.

TM:Vous optez pour du f&b in-house, alors que de nombreux hôtels cherchent justement à s’en débarrasser? DR: Je pense que nous avons deux bonnes raisons d’adoptercettepolitique.Numéroun:aveccenombre de chambres, cela me semble indispensable. C’est pourquoi nous en avons directement fait la force de l’hôtel. Via une entrée séparée, les clients arrivent au bar et dans notre restaurant gastronomique Lof (120 couverts), où travaille le chef néerlandais Joris Korsten.Enoutre,nousdisposonsd’uneterrassedans le jardin d’intérieur offrant 80 places. Et je pense que nous avons visé juste. Depuis l’ouverture, nous avons attiré pas mal de clients extérieurs à l’hôtel… TM:Votre bébé est un numéro de plus dans la trentaine d’hôtels de Gand, un chiffre qui augmente sans cesse.

Comment évaluez-vous le business hôtelier actuel?

DR: Du côté des politiques, on entend toujours que Gand a encore beaucoup de potentiel et qu’il n’y a donc pas lieu de stopper les projets de construction. Gand n’attire pas que les touristes du week-end, mais aussi de nombreux hommes et femmes d’affaires; la ville accueille aussi des congrès et des événements MICE. Pour nous, 2017 était une très bonne année. Gand se porte globalement très bien, et se profile toujours plus comme une destination internationale. J’attends encore beaucoup de cette ville dans les cinq années à venir. TM:Vous êtes à l’aube d’une rénovation en profondeur.

DR:LamarqueSandtonseraremplacéeparPillows,une différenciationauseindugroupe.IHMG,International HotelManagementGroupBV,estlamaison-mèredes marquesSandtonHotelsetPillowsHotels.Amsterdam avul’inaugurationdupremierPillows,avantBruxelles et Zwolle (Pays-Bas).

Gand sera la quatrième ville. Le 8 octobre 2018, tout ici devrait avoir changé de peau (ndlr. le budget n’a pas été communiqué), car nous planifions une rénovation complète, un make-over total. Afin de réaliser ce nouvel hôtel, nous fermerons nos portes pendant un peu moins de trois mois, du 9 juillet au 30 septembre.Tous les espaces communs changeront drastiquement, le check-in se fera alors dans un living (procédure welcome & farewell) et le restaurant in-house changera tout à fait de style. Une salle de bal sera aménagée, ainsi qu’un bar à vins et à cafés. En bref: le look classique à la française disparaîtra complètement, et on retrouvera un hôtel- boutiquemoderneetluxueuxàlaplace.Unhôtelaux airs de salon, le luxe d’arriver à la maison, la nouvelle tendance hygge.

Mais j’ai l’habitude de ces choses-là (rires)… Le énième renversement dans ma carrière. LeGrandHotelReylofdugroupeSandton(aujourd’huiIHMG),ouvertàGanden2011,change rabientôtdenometdelook.Lestravauxseront tellementimportantsqu’ilfermerasesportespendantprèsdetroismois.L’actinggene ralmanagerDominiqueRongé(42ans)mèneceprojetàbien. “Cedeviendraunhôtelmodestementchicetintimiste.” Dominique Rongé, GM du Grand Hotel Reylof Sandton, Gand: “Je n’ai jamais été lié à un label ou une marque. J’ai gagné mes galons aussi bien dans le monde des croisières, de la restauration que de l’hôtellerie. Et déménager n’est pas un problème pour moi!” © Gerrit Op de Beeck 042_TM408_FR.indd 1 6/02/18 18:41

DOSSIER > MEETINGS INDUSTRY | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | 43 DOSSIER MEETINGS INDUSTRY “La technologie est le moteur du progrès dans l’industriedesmeetings.Achaqueconférenceausujet de l’avenir de notre industrie, on parle du streaming d’événements,del’augmentationdel’implicationdes participants aux meetings et événements au moyen de la gamification, du polling, du matchmaking, des networking tools… et de la réalité virtuelle. Sur quelles tendances allons-nous jouer en tant qu’agentsMICE?Ilyal’embarrasduchoix.Latendance selon Seauton? Nous prévoyons que la bataille sera livrée sur le terrain de la croissance.

Une bataille pour de bonnes marges et de bons clients, mais surtout une guerre pour le talent. Dans notre monde, ce sont les gens qui font la différence, pas les robots qui vous enregistrent par reconnaissance faciale à la réception d’un hôtel ou le personal virtual assistant dans votre chambre qui fait apparaître un home trainer si vous avez envie de faire du sport, comme nous l’avons entendu il y a peu dans la bouche du GM du Holiday Inn Brussels Airport au SITE Meeting (SocietyforIncentiveTravelExcellence).Aucundoute là-dessus, nous devons rendre nos services (encore) pluspersonnelsetefficaces.Autrement,nousrisquons de devenir un secteur dépassé et démodé.

Ce que nous ne pouvons pas perdre de vue dans cette course au progrès est le service, la chaleur humaine, l’expérience et l’authenticité. Pensez à des meetings où vous êtes accueillis chaleureusement et professionnellement à l’hospitality desk et à des conférences où vous pouvez faire du networking en face à face avec les plus grands noms de votre domaine d’expertise.

Ettoutçaexistedéjà:leshôtelsetespacesdemeetings qui se concentrent sur l’expérience, le contact humain et le service. Mais pas assez, selon nous. Nous voulons davantagedepersonnelspécialiséquisaitparfaitement ce qu’il fait lors d’un congrès. Des hôtels qui vous envoient par la suite un e-mail‘It’s not a goodbye, it’s a see you later’et où l’addition de l’hôtel et du congrès estappelée‘TheDamage’danslesujetdevotree-mail.

La technologie est une chose, le service une deuxième. La technologie engendre TELLEMENT de choix qu’elle nécessite un encadrement de qualité. Une autre tendance que nous prévoyons est dès lors l’évolution du modèle économique classique de commissions et fees sur les services logistiques à un modèle économique basé sur le capital humain.” Seautonprendmieuxquepersonnelepoulsdel’industriedesmeetings,anticipeetréagi tàtoutcequis’ypasse.

NousavonsdonnélaparoleàJanSamynàproposdestendancesmeetingsdecetteannée. Seauton Les tendances de l’industrie des meetings © Seauton SEAUTON International / Vaartdijk 3/002, 3018 Leuven, Belgium T. +32 16 30 99 90 / info@seauton-international.com / www.seauton-international.com / follow us Let's talk!

Seauton is expert in meetings, congresses and events ànd the go-to partner to start and/or grow associations. * Flying the world to find you the context you are looking for. SEAUTON International / Vaartdijk 3/002, 3018 Leuven, Belgium T. +32 16 30 99 90 / info@seauton-international.com / www.seauton-international.com / follow us Let's talk! Best ‘MICE’ Agency TM TRAVEL AWARDS 2017 pub_Seauton_TravelMagazine_210x150mm.indd 1 24/01/18 15:51 043_TM408_FR.indd 1 6/02/18 18:43

AGENDA 44 | Travel Magazine 408 | 16 février 2018 | AGENDA Dans le prochain numéro > Interview de couverture: Mathias Meere (deputy general manager BeLux Aviareps) > Dossier Citytrips & Courts Séjours Eté > Dossier Espagne & Portugal La revue professionnelle n°1 de l’industrie touristique en Belgique et au Luxembourg Le magazine voyagiste professionnel pour la Belgique et le Luxembourg.

Paraît touteslestroissemaines.LaE-Newsletterparaîtchaquevendredi(48éditionsparan). Dates de parution deTM 2018: 9 mars, 30 mars, 20 avril ...

Travel Magazine est une édition de Travel Productions N.V. Hanswijkstraat 23, B-2800 Mechelen - Belgique.Tél. 32 15 45 03 50 - Fax: 32 15 45 03 60. www.travel-magazine.be - travmag@travel-magazine.be Directeur/Rédacteur en chef: RobrechtWILLAERT - 015 45 03 50 - robrecht@travel-magazine.be Deputy Director: PieterWILLAERT - 015 45 03 62 - pieter@travel-magazine.be Rédacteur en chef adjoint: Bart MATTHIJS - 015 45 03 66 - bart@travel-magazine.be Coordinateur de rédaction: Yorg BONAMI - 015 45 03 65 - yorg@travel-magazine.be Rédaction: Margaux DESCAMPS,Yannick MELSEN, LaurentVERSIN, AdelineWILLEMS - 015 45 03 61 - red@travel-magazine.be Collaborateurs: Etienne BAERT, Lieve BOELENS, Arnold BURLAGE, Isabelle CLIQUET, Liesbet CORNELISSENS, Justine COUCHARIERE, Isabelle DEBUCHY, Steven DECRAENE, Bart DE LANDTSHEER, Christel DE KEGEL, Béatrice DEMOL, Jessica DE ROECK, Luk DE WILDE, Mario DE WILDE, Fernand DACQUIN, Ingrid DOBBELAERE, David DUPUIS, France GAVROY, Joël GODAERT, Fons JACOBS, Rob JANS, Emmy LEE, Tom MAREES, Guy MEUS, Hubert MINNEBO, Gerrit OP DE BEECK, Patrick PAREZ, Gilbert ROELS, Glenda SMITS, Michaël PEIFFER, Yves SLABBINCK, Eric VALENNE, Dany VAN CAUWENBERGH, Eric VANCLEYNENBREUGEL, Chris VAN DEN DRIESSCHE, Marc VANDEVELDE, LolkeVAN DER HEIDE, PeterVAN OYEN, AlainVOISOT, BennoWAUTERS, DominiqueWILLAERT, LoïcWILLAERT.

Office Manager/Comptabilité: Debby BAERT - 015 45 03 50 - debby.baert@travel-magazine.be Composition et mise en page: Graphicall - Deinze - info@graphicall.be Publicité: HildeVAN DEN BRANDE 015 45 03 55 Yannick MELSEN 015 45 03 54 pub@travel-magazine.be Abonnements: • 1 abonnement annuel (16 numéros) € 85 pour 1 édition; € 112 pour les 2 éditions.

• Pour l’étranger (Europe) € 100 - € 150 Abonnements/secrétariat: TM-ABO: Marleen CEULEMANS - 015 45 03 51 - abo@travel-magazine.be E.R.: RobrechtWILLAERT, Hanswijkstraat 23, 2800 Malines. Aucun texte deTravel Magazine ne peut être reproduit, ni entièrement, ni partiellement, sans l’autorisation de l’éditeur. Photos: ©Travel Magazine sauf indication contraire. Traductions: LiteraBVBA•ScriptoSensu•ThierryPirard•Jean-MarieDemulier Travel Magazine est membre de: Afin de compléter cet agenda, nous vous prions d’envoyer la liste de vos manifestations, présentations ou événements à la rédaction de Travel Magazine à red@travel-magazine.be.

La publication des voyages d’études ou des voyages de presse est uniquement informative et ne constitue pas une invitation.

Vous trouverez l’agenda complet sur www.travel-magazine.be Février Février 14-15 Convene, Vilnius, Lituanie Infos: www.convene.lt Février 28 - Mars 4 BTL, Lisbon Travel Market, Portugal Infos: www.btl.fil.pt Mars Mars 5-8 Seatrade Cruise Global, Fort Lauderdale (US) Infos: www.seatradecruiseglobal.com Mars 7-11 ITB Berlin Infos: www.itb-berlin.de Mars 8 Charter TM ITB Berlin Infos: marleen@travel-magazine.be A WA R D S 2 0 1 7 Mars 20 TM Travel Awards Luxembourg, salle Schéiss Infos: marleen@travel-magazine.be 2018 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years 25 years anniversary 25 years anniversary 25 years anniversary anniversary 25 years anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary 25 years anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary anniversary Mars 27-28 Rendez-vous en France Travel Market, Porte de Versailles, Paris Infos: www.rendezvousenfrance.pro Avril Avril 22-25 Arabian Travel Market, Dubaï Infos: www.arabiantravelmarket.wtm.com Mai Mai 6-8 GTM – Germany Travel Mart, Dresde Infos: www.germany-travel-mart.de Mai 8-10 Indaba, Durban Infos: www.indaba-southafrica.co.za Mai 15-17 Imex, Messe Frankfurt Infos: www.imex-frankfurt.com Mai 19-23 IInternational Pow Wow, Denver Infos: www.ipw.com 044_TM408_AGENDA_FR.indd 1 6/02/18 18:43

RADISSON BLU ROYAL HOTEL 47 Rue du Fossé-aux-Loups, 1000 Brussels, Belgium T: +32 (0)2 219 28 28 F: +32 (0)2 219 62 62 grouprequest.brussels@radissonblu.com radissonblu.com/royalhotel-brussels M A D E I N B E LG I U M B L U F O R YO U THE BRAND NEW MEETINGS & EVENTS SPACE PAYS TRIBUTE TO “THE BELGITUDE” THROUGH STYLISH DECORATION AND INNOVATIVE CONCEPTS! C3_TM408_FR.indd 1 6/02/18 18:44

L’art de cultiver la Beauté, celle des lieux et celle du cœur. V I V E Z D E S M O M E N T S D ’ E X C E P T I O N S U R W W W . B E A C H C O M B E R . C O M P hoto pri se a u D ina rob in Be ac hcomb er Go l f Reso rt & Spa - * L’A r t d e cul ti ve r l a b e a uté * Beachcomber Pub A4_FR.indd 2 11/10/17 2:27 PM C4_TM408_FR.indd 1 6/02/18 18:45