Pour donner du sens à la vidéo

Pour donner du sens à la vidéo

Pour donner du sens à la vidéo

Sommaire • La Ligue des Droits de l'Homme • Le projet • Le règlement du concours vidéo • La composition du jury 2 2

La Ligue des Droits de l'Homme Organisation civique, la LDH intervient dans tous les domaines concernant la citoyenneté et les droits et libertés, collectifs ou individuels. Elle n’est donc pas une organisation humanitaire ou caritative. La LDH est une association politique : les principes qu’elle défend et les propositions qu’elle avance l’amènent à prendre position sur les causes et les remèdes à apporter aux dysfonctionnement qu’elle combat.

C’est une association laïque, elle compte des membres de toutes opinions philosophiques et religieuses, mais ne fait référence en tant que telle à aucune religion, elle défend la liberté de croyance et d’opinion de tous, dans le cadre des lois de la République qui garantissent la liberté de conscience et organisent le libre exercice de tous les cultes. La LDH n’est pas un syndicat : à l’inverse de ceux-ci, elle a en charge la défense de principes et non d’intérêts catégoriels.

N’ayant aucune vocation à l’exercice du pouvoir, elle n’est pas un parti politique et elle est indépendante des partis. Pour autant, la LDH considère que les partis politiques sont un des éléments essentiels du fonctionnement de la démocratie et elle entretient avec eux les rapports nécessaires aux combats qu’elle mène. La LDH n’intervient pas dans les élections, sauf si elle estime que ses principes fondamentaux y sont mis en jeu.

Association généraliste, elle entend lutter contre l’ensemble des atteintes aux droits de l’individu, dans tous les domaines de la vie civique, politique et sociale. Pour cela, elle ne se contente pas de dénoncer les injustices : elle veut promouvoir la citoyenneté politique et sociale de tous et garantir l’exercice entier de la démocratie. Elle considère que la défense des libertés politiques et celle des droits économiques et sociaux sont inséparables. Elle fait donc reposer l’engagement pour les droits de l’Homme sur un engagement civique et politique.

La Ligue est un contre-pouvoir : à ce titre, elle veille à être indépendante des structures de l’État et son action ne peut être limitée par les relations qu’elle entretient avec celles-ci. Son domaine d’intervention exclut qu’elle participe, sous quelque forme que ce soit, à l’exercice du pouvoir. Elle inscrit son action dans le cadre de l’état de droit et de la démocratie, sans s’interdire d’aller au-delà lorsque la situation l’exige et que le respect de droits fondamentaux est en cause.

En résumé : Une association pour une citoyenneté engagée Parce qu’il n’y a pas de citoyenneté sans citoyenEs, la LDH ne se conçoit pas sans l’engagement des citoyenEs qui la rejoignent. Association (loi de 1901), elle vit essentiellement grâce au dévouement de ses adhérentEs et à leur engagement. Les objectifs de la Ligue des Droits de l'Homme : • Pour promouvoir et défendre tous les droits, individuels et collectifs, civils, politiques et sociaux ; • Pour combattre toutes les discriminations, le racisme, l’antisémitisme ; • Pour une citoyenneté active, cœur de ses valeurs depuis sa naissance (lors de l’affaire Dreyfus) dans l’actualité civique et politique nationale ; • Pour renforcer la liberté et promouvoir une égalité effective, ici et maintenant, en France, en Europe et dans le monde.

3 3

Le projet Nous vivons une époque où l'engagement peut prendre plusieurs formes. L'audiovisuel, aujourd'hui à la portée de tous, est un formidable vecteur d'informations et d'idées. Nous souhaitons en organisant ce concours mettre en avant les talents, bien-sûr, mais aussi l'engagement. « Créer, c'est résister. Résister, c'est créer.» nous rappelait Lucie Aubrac. Nous voulons lui faire écho...

L’enregistrement d’images vidéo est devenu possible pour tout utilisateur d’appareils photo numériques, de téléphones portables ou de webcam, en plus des caméscopes. Certains d'entre eux en font de petits films qu’ils montent sur leur ordinateur et qu'ils regardent entre amis. Sur internet des milliers de vidéos sont visibles, souvent limitées à une prise de vue d'une durée dépassant rarement quelques minutes. Le concours de la vidéo engagée voudrait offrir une reconnaissance à des auteurs de vidéo présentant un intérêt au delà de son cercle personnel (amis et famille), qu’il s’agisse d’un captage de la réalité ou d’un produit né de l’imagination. Ce concours est ouvert à tout pratiquant non professionnel de la vidéo, qu’il ait reçu une formation à la vidéo ou qu’il soit simple amateur.

Le règlement du concours de lavidéo engagée Article 1 : Objet La Ligue des Droits de l'Homme organise un concours de vidéastes amateurs. L'objet est de promouvoir les valeurs définies dans les différentes déclarations des Droits de l'Homme : − défense de tous les droits, individuels et collectifs, civils, politiques et sociaux, − combattre toutes les discriminations, le racisme, l’antisémitisme, − militer pour une citoyenneté active, − renforcer la liberté et promouvoir une égalité effective, ici et maintenant, en France, en Europe et dans le monde...

Article 2 : Conditions de participation Ouvert au documentaire comme à la fiction, le concours sera ouvert aux vidéos de moins de 5 minutes réalisées avec des téléphones portables, appareils photo numériques, webcam ou caméras numériques. Formats acceptés : AVI et MPEG Les vidéos, accompagnées du bulletin d’inscription, devront nous parvenir, sur CD ou DVD, par courrier postal avant le 30 juin 2011 (cachet de la Poste faisant foi) à l’adresse suivante : Matthieu Stervinou Concours vidéo engagée 12 bis rue Etienne Gourmelen 29000 Quimper Les nom et prénom du participant, le support utilisé ainsi que le titre de la vidéo doivent être inscrits lisiblement en lettres capitales d’imprimerie sur une étiquette collée sur le CD ou le DVD (ou directement sur le CD ou le DVD à condition que les informations restent lisibles).

Les participants qui souhaitent que La Ligue des Droits de l'Homme leur renvoie leur CD ou DVD devront impérativement joindre une enveloppe timbrée au tarif en vigueur, libellée à leur nom et adresse. La participation au concours est gratuite. Il suffit de remplir le bulletin d’inscription ci- joint. Article 3 - Participation des mineurs Les candidats mineurs devront produire une autorisation signée de leurs parents à envoyer par courrier postal, avec leur bulletin d’inscription.

Article 4 : Les participants Le concours est ouvert à tous, à l’exception des organisateurs, des membres du jury et des professionnels de l’audiovisuel. Les candidats au concours doivent s’assurer que les sons utilisés pour les vidéos sont libres de droits et qu’ils ont l’accord des personnes apparaissant dans leur vidéo. Les participants s’engagent également à être les auteurs des vidéos qu’ils présentent. Article 5 : Contenu des vidéos De manière générale, les vidéos doivent impérativement se conformer à la législation en vigueur en France et respecter une certaine éthique sous peine de ne pas être prises en considération par l'organisateur du concours.

Le jury se réserve le droit discrétionnaire d'exclure toute œuvre qui ne respecterait pas le présent article. Le contenu des vidéos n’engage pas les organisateurs et membres du jury. Article 6 : Déroulement du concours Un comité de sélection interne à la Ligue des Droits de l'Homme visionnera toutes les vidéos reçues et déterminera lesquelles seront sélectionnées pour participer au concours. Un jury présidé par Michael Le Galli désignera les meilleures vidéos. La remise des prix aura lieu lors de la soirée de clôture du concours en septembre 2011. Article 7 : Attribution des prix Un prix sera attribué au vainqueur. Aucun prix ne pourra être échangé ni contre des espèces, ni contre un autre prix. Le nom du bénéficiaire du prix ne pourra en aucun cas être changé. Aucune réclamation quant à l’attribution des prix ne sera autorisée. Article 8 : Proclamation des résultats et diffusion des vidéos Les auteurs des vidéos gagnantes seront contactés par La Ligue des Droits de l'Homme. Les vidéos pourront être diffusées dans le cadre de la promotion du concours, ce qui ne donnera droit à aucun droit d’auteur.

Article 9 : Réclamations L’inscription au concours implique l’acceptation du présent règlement dans son intégralité. La Ligue des Droits de l'Homme décline toute responsabilité en cas d’annulation ou de modification du concours, ou en cas de changement de dates, suite à un cas de force majeure ou toute cause indépendante de sa volonté. Tous les participants se doivent de remplir le bulletin de participation au concours et de le joindre à l’envoi de leur vidéo.

En cas de non respect du présent règlement, le participant sera exclu du concours sans possibilité de recours. Coordination : Matthieu Stervinou 06 81 60 17 99 ldh.quimper@yahoo.fr 6 6

La composition du jury Président du Jury : Michael Le Galli - scénariste de bande dessinée - a notamment participé au collectif « Paroles Sans Papiers » et à la « La guerre des OGM ». François Forest est le coordinateur du Festividéo Bigoud et le créateur d'un SEL (système d'échange local) en pays bigouden. Hervé Le Nost - artiste plasticien - est professeur de sculpture à l'école des Beaux Arts de Quimper et coordinateur des études dans la phase projet.

Catherine Pennarun dirige l'option Cinéma et Audiovisuel au lycée Sainte-Thérèse et a coordonné une action humanitaire orientée vers une pouponnière au Sénégal. Matthieu Stervinou est le Président de la Ligue des Droits de l'Homme de Quimper.

Fiche d'inscription (A compléter et à transmettre avec la vidéo) Nom . . Prénom . . Adresse . . . . . . Age . . Téléphone . . Titre de la vidéo : . . Je certifie avoir lu le règlement du concours de la vidéo engagée organisé par la section quimpéroise de la Ligue des Droits de L'homme et m'engage à le respecter. Signature 8 8

Vous pouvez aussi lire