Real Madrid CF - Olympique Lyonnais

Real Madrid CF - Olympique Lyonnais

Qualifiés pour les huitièmes de finale de l'UEFA Champions League à l'issue de la 4e journée, le Real Madrid CF et l'Olympique Lyonnais se disputent la première place dans le Groupe E. Avant le coup d'envoi, les pensées se tourneront vers Ferenc Puskás, le joueur mythique du Real, décédé vendredi à l'âge de 79 ans. La légende hongroise faisait partie de l'équipe qui avait remporté la Coupe d'Europe des Clubs Champions 1960, marquant quatre fois en finale à l'occasion de la victoire 7-3 contre l'Eintracht Frankfurt à Glasgow.

• Seule équipe en Europe à compter 12 points en quatre matches, Lyon est en pole position et n'a besoin que d'un match nul pour être sûr d'accrocher la première place et affronter une équipe classée deuxième au prochain tour.

Cependant, la tâche s'annonce rude face à une équipe madrilène en quête d'une victoire qui la ramènerait sur la même marche que les Lyonnais avant la dernière journée en décembre.

• Lyon l'a emporté 1-0 face au FC Dynamo Kyiv le 1er novembre, se qualifiant ainsi pour les huitièmes de finale grâce à un but de Karim Benzema à la 14e minute. Avec cette victoire, l'OL égale son meilleur départ en UEFA Champions League. • Même résultat à Santiago Bernabéu où le but inscrit contre son camp par Banel Nicolita à la 70e minute a permis au Real de prendre les trois points face au FC Steaua Bucuresti. Les hommes de Fabio Capello se sont imposés trois fois depuis la défaite à Gerland dès la 1e journée. L'histoire se répète • Comme la saison dernière, Lyon a ouvert sa campagne par une victoire face au Real à Gerland (2-0 grâce à des buts de Fred et Tiago).

• Madrid a répondu en battant le Dynamo (5-1) et le Steaua (4-1) à la 2e et 3e journée. Lyon a disposé du Steaua (3-0) et du Dynamo (3-0), qui se rencontrent à Bucarest dans l'autre match du groupe. • L'objectif des hommes de Gérard Houllier est d'éviter la défaite à Santiago Bernabéu, comme la saison passée. Les Gones avaient obtenu un bon match nul 1-1 lors de la 5e journée, s'adjugeant ainsi la première place du groupe. Guti avait ouvert le score pour le Real avant que John Carew n'égalise d'une splendide talonnade à la 72e minute. Lyon vise la victoire • Une victoire à Madrid offrirait à Lyon son meilleur début de campagne en UEFA Champions League.

Les Lyonnais seraient également à une victoire de devenir seulement la cinquième équipe – la première depuis le FC Barcelona en 2002/03 – à remporter ses six matches de groupes.

• En sept matches à domicile face à des équipes françaises, Madrid a enregistré cinq victoires, un nul et une défaite. Lyon ne s'est imposé qu'à une seule reprise lors de ses quatre précédents déplacements en Espagne, 1-0 à la Real Sociedad de Fútbol en huitièmes de finale de l'édition 2003/04 de l'UEFA Champions, grâce à un but contre son camp de Gabriel Schürrer.

• Aucune équipe ne s'est qualifiée pour les huitièmes de finale sans encaisser le moindre but. Mais l'OL, le FC Bayern München et le PFC CSKA Moskva pourraient changer cette statistique, ayant réussi à ne pas encaisser de but lors de leurs quatre premiers matches.

• Le Madrilène Ruud van Nistelrooy a marqué trois fois en trois matches face au quintuple champion de France. Son coéquipier Mahamadou Diarra a passé quatre saisons entre Rhône et Saône avant de rejoindre le Real cet été. Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 1 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE Santiago Bernabéu Stadium, Madrid Mardi, 21 novembre 2006 - 20:45HEC Groupe E - Journée 5

Données des équipes Real Madrid CF Compétitions de l'UEFA • Club le plus titré dans l'histoire des compétitions de l'UEFA, le Real Madrid CF a remporté les cinq premières éditions de la Coupe des clubs champions européens. • En tout, le Real a disputé 12 finales européennes, et en a gagné neuf. Ses trois derniers succès en UEFA Champions League ont eu lieu face à la Juventus (1-0, 1997/98), au Valencia CF (3-0, 1999/00) et au Bayer 04 Leverkusen (2-1, 2001/02).

Titres en compétitions de l'UEFA • Coupe des clubs champions européens : 1955/56, 1956/57, 1957/58, 1958/59, 1959/60, 1965/66, 1997/98, 1999/00, 2001/02 • Coupe UEFA : 1984/85, 1985/86 • Super Coupe de l'UEFA : 2002 • Coupe européenne/sud-américaine : 1960, 1998, 2002 Statistiques des dix dernières années (y compris cette saison) • Cette saison marque la dixième participation consécutive du club à la phase de groupes de l'UEFA Champions League.

Une période pendant laquelle les Madrilènes ont remporté la compétition à trois reprises (1997/98, 1999/00 et 2001/02). Ils se sont qualifiés pour les huitièmes de finale au cours des neuf dernières campagnes. 1997/98 : UEFA Champions League - vainqueur 1998/99 : UEFA Champions League - quarts de finale 1999/00 : UEFA Champions League - vainqueur 2000/01 : UEFA Champions League - demi-finales 2001/02 : UEFA Champions League - vainqueur 2002/03 : UEFA Champions League - demi-finales 2003/04 : UEFA Champions League - quarts de finale 2004/05 : UEFA Champions League - huitièmes de finale 2005/06 : UEFA Champions League - huitièmes de finale 2006/07 : UEFA Champions League - phase de groupes Saison 2005/06 Saison en championnat : Le Real a à nouveau terminé sur la deuxième place du podium, à 12 points du FC Barcelona.

Les Madrilènes ont terminé respectivement un point et deux points devant le Valencia CF et le CA Osasuna, assez pour leur offrir une qualification directe pour la phase de groupes.

Saison européenne : Madrid s'est qualifié automatiquement pour la phase de groupes. Les Madrilènes ont terminé à la deuxième place de leur groupe, derrière l'Olympique Lyonnais, enregistrant trois victoires, un nul et une défaite. Pour la deuxième saison consécutive, le Real s'est incliné en huitièmes de finale, 1-0 face à l'Arsenal FC. Repères • Le Real a marqué 828 buts en 400 matches européens. Bilan : 225 victoires, 70 nuls et 105 défaites. Le Real n'a concédé que 437 buts.

• La vaste majorité de ces matches (295) a été jouée dans le cadre de la Coupe des clubs champions européens et/ou de l'UEFA Champions League.

Comparé aux 31 autres équipes engagées cette année dans la compétition, c'est le FC Bayern München qui se rapproche le plus du Real avec 210 matches disputés dans le cadre de la plus prestigieuse compétition de clubs européenne. Le bilan du club madrilène : 295 matches, 172 victoires, 50 nuls, 73 défaites. 646 buts marqués, 326 encaissés.

Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 2 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

• Rien qu'en UEFA Champions League, le Real Madrid a disputé 123 matches. Il s'est imposé 69 fois, a enregistré 25 matches nuls et s'est incliné à 29 reprises. Les Madrilènes ont marqué 240 buts pour 139 encaissés. Statistiques Compétitions de clubs de l'UEFA • Plus large victoire 9-0 : Real Madrid CF - Odense BK 25/10/1961, match retour du premier tour de la Coupe des clubs champions européens 1961/62 • Plus large victoire à domicile 9-0 : Real Madrid CF - Odense BK (voir ci-dessus) • Plus large victoire à l'extérieur 0-8 : Olympiakos Nicosia FC - Real Madrid CF 24/09/1969, match aller du premier tour de la Coupe des clubs champions européens 1969/70 • Plus lourde défaite 5-0 : AC Milan - Real Madrid CF 19/04/1989, match retour de la demi-finale de la Coupe des clubs champions européens 1988/89 5-0 : FC Kaiserslautern - Real Madrid CF 17/03/1982, match retour des quarts de finale de la Coupe UEFA 1981/82 • Plus lourde défaite à domicile 2-4 : Real Madrid CF - FC Bayern München 29/02/2000, deuxième phase de groupes de l'UEFA Champions League 1999/00 0-2 : Real Madrid CF - AFC Ajax 22/11/1995, phase de groupes de l'UEFA Champions League 1995/96 0-2 : Real Madrid CF - Odense BK 06/12/1994, match retour du troisième tour de la Coupe UEFA 1994/95 1-3 : Real Madrid CF - SK Spartak Moskva 20/03/1991, match retour de la demi-finale de la Coupe des clubs champions européens 1990/91 0-2 : Real Madrid CF - FC Internazionale 01/03/1967, match retour des quarts de finale de la Coupe des clubs champions européens 1966/67 • Plus lourde défaite à l'extérieur 5-0 : AC Milan - Real Madrid CF (voir ci-dessus) 5-0 : FC Kaiserslautern - Real Madrid CF (voir ci-dessus) UEFA Champions League (de la phase de groupes à la finale) • Plus large victoire 6-0 : Real Madrid CF - KRC Genk 25/09/2002, première phase de groupes de l' UEFA Champions League 2002/03 • Plus large victoire à domicile 6-0 : Real Madrid CF - KRC Genk (voir ci-dessus) • Plus large victoire à l'extérieur 1-5 : SK Sturm Graz - Real Madrid CF 05/11/1998, phase de groupes de l'UEFA Champions League 1998/99 Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 3 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

• Plus lourde défaite 3-0 : Olympique Lyonnais - Real Madrid CF 13/09/2005, phase de groupes de l'UEFA Champions League 2005/06 3-0 : Bayer 04 Leverkusen - Real Madrid CF 15/09/2004, phase de groupes de l'UEFA Champions League 2004/05 4-1 : FC Bayern München - Real Madrid CF 08/03/2000, deuxième phase de groupes de l'UEFA Champions League 1999/00 • Plus lourde défaite à domicile 2-4 : Real Madrid CF - FC Bayern München (voir ci-dessus) 0-2 : Real Madrid CF - AFC Ajax (voir ci-dessus) • Plus lourde défaite à l'extérieur 3-0 : Olympique Lyonnais - Real Madrid CF (voir ci-dessus) 3-0 : Bayer 04 Leverkusen - Real Madrid CF (voir ci-dessus) 4-1 : FC Bayern München - Real Madrid CF (voir ci-dessus) Dernière mise à jour : 9 novembre 2006 Olympique Lyonnais Compétitions de l'UEFA • Après avoir chuté en quarts de finale de l'UEFA Champions League ces trois dernières saisons, l'Olympique Lyonnais vise cette année encore son premier trophée européen.

• En dehors de la Coupe UEFA Intertoto remportée en 1997, le meilleur parcours de l'Olympique Lyonnais en compétitions de clubs de l'UEFA remonte à la saison 1963/64, lorsqu'il avait éliminé le B1913 Odense, l'Olympiacos CFP et le Hamburger SV pour atteindre les demi-finales de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne. L'OL était ensuite éliminé par le Sporting Clube de Portugal, futur vainqueur de la compétition, après un match rejoué. Titres en compétitions de l'UEFA • Coupe UEFA Intertoto : 1997 Statistiques des dix dernières années (y compris cette saison) • Les Lyonnais participent à l'UEFA Champions League pour la septième fois consécutive.

Lors de l'édition 2003/04, le FC Porto, futur vainqueur, éliminait l'OL (tot. 4-2). Le PSV Eindhoven privait les Gones d'une place dans le dernier carré en 2004/05. Après un score cumulé de 2-2, consécutif à deux rencontres mouvementées où l'OL avait pourtant ouvert le score, les Néerlandais remportaient la séance des tirs au but 4 à 2. En 2005/06, l'AC Milan a arraché la victoire (tot. 3-1).

1997/98 : Coupe UEFA - seizièmes de finale, qualifié pour cette compétition après avoir remporté la Coupe UEFA Intertoto 1998/99 : Coupe UEFA - quarts de finale 1999/00 : Coupe UEFA - seizièmes de finale, après une élimination au tour qualificatif de la Coupe des clubs champions européens 2000/01 : UEFA Champions League - deuxième phase de groupes 2001/02 : Coupe UEFA - huitièmes de finale, après avoir fini troisième de son groupe en UEFA Champions League 2002/03: Coupe UEFA - seizièmes de finale, après avoir fini troisième de son groupe en UEFA Champions League 2003/04 : UEFA Champions League - quarts de finale 2004/05 : UEFA Champions League - quarts de finale 2005/06 : UEFA Champions League - quarts de finale 2006/07 : UEFA Champions League - phase de groupes Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 4 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Saison 2005/06 Saison en championnat : L'OL remporte la Ligue 1 pour la cinquième année consécutive, terminant 15 points devant son dauphin, le FC Girondins de Bordeaux, et 22 points devant le troisième, le LOSC Lille Métropole. C'était bien plus qu'il n'en fallait pour garantir aux Lyonnais une place en phase de groupes de l'UEFA Champions League. Saison européenne : Les Gones ont conquis 16 points au cours de leurs 6 rencontres de phase de groupes. Les deux points manquant pour atteindre la perfection ont été laissés sur le terrain du Real Madrid CF, où les Lyonnais se sont contentés du match nul 1-1 lors de la 5e journée.

Après avoir terminé meilleure attaque de la phase de groupes la saison précédente, ils décrochent cette fois la deuxième place, au bénéfice de leurs 13 buts inscrits, derrière le FC Barcelona (16). L'OL disposait ensuite du PSV en huitièmes de finale, vengeant au passage leur élimination lors de l'édition 2004/05, en infligeant aux Néerlandais une défaite 5-0 sur l'ensemble des deux matches, avant de buter sur le Milan.

Repères • L'OL a joué 58 matches d'UEFA Champions League (de la phase de groupes à la finale). Son bilan est de 32 victoires pour 11 nuls et 15 défaites, avec 106 buts inscrits contre 58 encaissés. • Avec seulement deux défaites concédées sur ses 25 derniers matches de Champions League, Lyon est un modèle de régularité dans la plus prestigieuse des compétitions européennes de clubs. En Coupe des clubs champions européens (matches de qualification inclus), les Lyonnais totalisent 62 rencontres disputées, dont 34 victoires, 11 nuls et 17 défaites, avec 110 buts marqués contre 63 encaissés.

• Lyon n'a concédé qu'un seul score nul et vierge, que ce soit en Coupe des clubs champions européens ou en UEFA Champions League, tours de qualification inclus, le 29 mars 2006, lors d'une rencontre à domicile face au Milan AC.

• L'Olympique Lyonnais a disputé 132 matches européens, toutes compétitions confondues. Son bilan est de 73 victoires, 21 nuls et 38 défaites, pour 233 buts inscrits et 155 encaissés.

Statistiques Compétitions de clubs de l'UEFA • Plus large victoire 7-0 : Olympique Lyonnais - FA Red Boys Differdange 17/09/1974, premier tour aller de la Coupe UEFA 1974/75 • Plus large victoire à domicile 7-0 : Olympique Lyonnais - FA Red Boys Differdange (voir ci-dessus) • Plus large victoire à l'extérieur 0-5 : MŠK Žilina - Olympique Lyonnais 05/07/1997, phase de groupes de la Coupe UEFA Intertoto 1997 • Plus lourdes défaites 4-0 : PAOK Saloniki - Olympique Lyonnais 07/11/1973, deuxième tour retour de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne 1973/74 4-0 : SV Werder Bremen - Olympique Lyonnais 07/12/1999, huitièmes de finale retour de la Coupe UEFA 1999/2000 • Plus lourde défaite à domicile 2-5 : Olympique Lyonnais - VfL Borussia Mönchengladbach 05/11/1974, deuxième tour retour de la Coupe UEFA 1974/75 Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 5 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

• Plus lourdes défaites à l'extérieur 4-0 : PAOK Saloniki - Olympique Lyonnais (voir ci-dessus) 4-0 : SV Werder Bremen - Olympique Lyonnais (voir ci-dessus) UEFA Champions League (de la phase de groupes à la finale) • Plus larges victoires 7-2 : Olympique Lyonnais - Werder Bremen 08/03/2005, huitièmes de finale retour de l'UEFA Champions League 2004/05 5-0 : Olympique Lyonnais - AC Sparta Praha 08/12/2004, phase de groupes de l'UEFA Champions League 2004/05 5-0 : Olympique Lyonnais - Rosenborg BK 25/09/2002, première phase de groupes de l'UEFA Champions League 2002/03 • Plus larges victoires à domicile 7-2 : Olympique Lyonnais - Werder Brême (voir ci-dessus) 5-0 : Olympique Lyonnais - AC Sparta Praha (voir ci-dessus) 5-0 : Olympique Lyonnais - Rosenborg BK (voir ci-dessus) • Plus larges victoires à l'extérieur 0-3 : FC Dynamo Kyiv - Olympique Lyonnais 17/10/2006, phase de groupes de l'UEFA Champions League 2006/07 0-3 : FC Steaua Bucuresti - Olympique Lyonnais 26.09.2006, phase de groupes de l'UEFA Champions League 2006/07 1-4 : Olympiacos CFP - Olympique Lyonnais 01/11/2005, phase de groupes de l'UEFA Champions League 2005/06 0-3 : Werder Bremen - Olympique Lyonnais 08/03/2005, huitièmes de finale aller de l'UEFA Champions League 2004/05 • Plus lourdes défaites 2-0 : FC Porto - Olympique Lyonnais 23/03/2004, quarts de finale aller de l'UEFA Champions League 2003/04 2-0 : Celtic FC - Olympique Lyonnais 30/09/2003, phase de groupes de la Champions League 2003/04 0-2 : Olympique Lyonnais - AFC Ajax 30/10/2002, première phase de groupes de l'UEFA Champions League 2002/03 2-0 : FC Barcelona - Olympique Lyonnais 10/10/2001, première phase de groupes de la Champions League 2001/02 3-1 : AC Milan - Olympique Lyonnais 04/04/2006, match retour des quarts de finale de l'UEFA Champions League 2005/06 • Plus lourde défaite à domicile 0-2 : Olympique Lyonnais - AFC Ajax (voir ci-dessus) • Plus lourdes défaites à l'extérieur 2-0 : FC Porto - Olympique Lyonnais (voir ci-dessus) 2-0 : Celtic FC - Olympique Lyonnais (voir ci-dessus) 2-0 : FC Barcelona - Olympique Lyonnais (voir ci-dessus) 3-1 : AC Milan - Olympique Lyonnais (voir ci-dessus) Dernière mise à jour : 9 novembre 2006 Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 6 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Données de match Madrid • David Beckham a disputé son 100e match d'UEFA Champions League à Bucarest lors de la 3e journée. Le milieu de terrain madrilène est devenu le 3e joueur à atteindre ce total, après ses coéquipiers Raúl González (105 matches) et Roberto Carlos (103). • Beckham compte 111 matches en compétition de clubs de l'UEFA, deux de moins que Raúl et Roberto Carlos. Le prochain match de Míchel Salgado sera son 90e match européen, malgré l'absence du latéral droit lors des quatre premières rencontres. Iker Casillas a fait sa 80e apparition en compétition de clubs de l'UEFA contre le Steaua lors de la 3e journée.

• Casillas a disputé son 75e match d'UEFA Champions League contre le Steaua lors de la 4e journée. Pour Emerson, c'était la 75e apparition en compétition de clubs de l'UEFA. • Raúl a marqué son 54e but en UEFA Champions League contre le Steaua lors de la 3e journée. Il devance de huit buts Ruud van Nistelrooy. L'Espagnol a marqué en tout deux buts de plus en compétition de clubs de l'UEFA. Van Nistelrooy a atteint les 50 réalisations européennes en marquant à Bucarest. • Raúl et Van Nistelrooy comptent parmi les dix joueurs qui ont marqué trois buts dans la compétition cette saison. Didier Drogba et Kaká sont en tête, avec cinq buts en quatre journées.

• Mahamadou Diarra et Guti ont été chacun les auteurs de deux passes décisives, deux de moins que Juninho Pernambucano, leader de ce classement après quatre matches. • Van Nistelrooy a tiré huit fois au but, soit deux fois de moins que Kaká à l'issue de la 4e journée. • Fabio Cannavaro a commis onze faute lors des quatre premiers matches, six de moins que Florent Malouda. • Diarra a été victime de 12 fautes - 14 pour Shunsuke Nakamura et Ronaldinho. • Madrid a réussi le plus de frappes cadrées parmi les 32 équipes de la phase de groupes (32 tirs en 4 matches). • Les hommes de Fabio Capello détiennent également le record du nombre de tirs sur l'ensemble de la compétition cette saison, 61 pour les 4 premiers matches.

• Le club espagnol a également marqué le plus de buts lors des quatre premières journées (dix, un chiffre égalé par le Valencia CF). • En termes de possession, seul le FC Barcelona a fait mieux que Madrid (57 % en moyenne pour le Barça contre 56 % pour Madrid). • L'Espagne et la Hongries pleurent, Ferenc Puskás, symboles des "Magyars Magiques", décédé vendredi matin à Budapest à 79 ans des suites d'une longue maladie. Le Major galopant était champion de Hongrie avec le Kispest Honvéd FC et d'Espagne avec Madrid. Il avait fait partie de l'équipe de Madrid victorieuse en finale de la Coupe des clubs champions européens en 1960 - un mémorable succès 7-3 contre l'Eintracht Frankfurt.

Avec la Hongrie, Puskás décrochait l'or olympique en 1952 avant de terminer vice-champion d'un monde en 1954.

• Puskás, qui a également emmené, comme entraîneur, le Panathinaikos FC en finale de la Coupe d'Europe en 1971, a été désigné joueur en or par la Hongrie à l'occasion du Jubilé de l'UEFA en 2004. Le stade national de la Hongrie porte son nom. Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 7 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

• "Puskás était mon héros, quand j'étais petit en Ecosse", raconte Andy Roxburgh, le directeur technique de l'UEFA. "Chez moi, dans mon bureau, j'ai un ballon de football. Il m'a été donné et dédicacé par Ferenc Puskás.

J'ai aussi une médaille en or de son 75e anniversaire. C'était quelqu'un de charmant et de très humble, comme beaucoup de grands footballeurs. Il était très humain, il avait énormément d'humour." • Madrid a rendu hommage à Puskás en s'imposant 3-1 contre le Real Racing Club Santander à Santiago Bernabéu, samedi soir. Sergio Ramos, José Antonio Reyes et Diarra ont marqué avant qu'Ezequiel Garay sauve l'honneur des visiteurs en fin de match. La soirée s'est plutôt mal terminée pour Madrid, puisque Guti a été expulsé pour comportement violent.

• Ronaldo et Beckham (genou) n'ont pas joué. Ils n'avaient pas pris part aux dernières séances d'entraînement de la semaine. Antonio Cassano ne jouait pas non plus. Fabio Capello est donc allé chercher Miguel Ángel Nieto dans la réserve 2, mais le joueur est resté sur le banc. • "C'était une belle façon de rendre hommage à Puskás", a affirmé Casillas. "Je lui suis reconnaissant pour tout ce qu'il a apporté à ce club. C'était l'un des plus grands joueurs de tous les temps, il restera à jamais dans la mémoire des supporteurs de Madrid." • "Nous nous sommes créé beaucoup d'occasions", déclarait Capello.

"Le Racing a également prouvé qu'il pouvait être dangereux. Le score pourrait être flatteur pour nous, mais nous méritions cette victoire. Nous avons eu quelques très bons moments et nous avons bien travaillé en contre-attaque." • Ramos a inscrit son premier but pour le club cette saison. Diarra et Reyes ont inscrit leur deuxième but de la saison. • La dernière expulsion de Guti remonte au nul 1-1 à domicile contre la Real Sociedad de Fútbol le 8 avril. • Beckham s'est rendu vendredi à Rome avec son épouse Victoria pour rencontrer Tom Cruise avant son mariage avec Katie Holmes. Le milieu de terrain anglais n'a pu assister à la cérémonie de samedi, car ses obligations le rappelaient à Madrid.

• Beckham n'a pas joué le match de samedi contre le Racing en raison de l'inflammation d'un cartilage de son genou gauche. L'ancien capitaine de l'équipe d'Angleterre a reçu un traitement intensif pour son articulation et fera quelques exercices de gym dans les prochains jours pour être rétabli contre Lyon. • Casillas a disputé son 65e match pour l'Espagne lors de la défaite 1-0 contre la Roumanie à Cadix le 15 novembre. Ramos a également fait une apparition en seconde période de ce match amical.

• Cannavaro faisait partie de la sélection italienne qui a fait match nul 1-1 avec la Turquie à Milan le même jour.

Robinho a aidé le Brésil à s'imposer 2-1 contre la Suisse à Bâle. • Van Nistelrooy a marqué les quatre buts madrilènes lors de la victoire de Madrid 4-1 sur le terrain du CA Osasuna le 12 novembre. Le Néerlandais a ouvert le score en début de match et avait réalisé son coup du chapeau avant la pause. Il a marqué son quatrième but peu avant le coup de sifflet final, après que Valdo avait réduit l'écart pour les locaux en milieu de seconde période.

• Le dernier Madrilène à avoir inscrit un quadruplé à l'extérieur était Alfredo Di Stéfano lors de la saison 1956/57. Le dernier à avoir inscrit quatre buts en un match était Fernando Hierro en 1991/92. Fernando Morientes a fait un de mieux en marquant cinq buts contre l'UD Las Palmas à domicile en 2001/02. • Il y a deux saisons, Van Nistelrooy a marqué quatre buts en un match pour le Manchester United FC, lors de la victoire 4-1 contre l'AC Sparta Prague en UEFA Champions League le 3 novembre 2004. Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 8 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

• "J'avais l'impression de marquer à chaque fois que je tirais", a expliqué le buteur néerlandais. "C'était une sensation formidable, et je suis ravi d'avoir égalé mon propre record." • Van Nistelrooy a marqué ses quatre buts contre son ancien co-équipier à Manchester Ricardo López, qui gardait le but d'Osasuna. "Sur le terrain, je n'ai pas d'ami. Mais sinon c'est quelqu'un de formidable, et un de mes amis", raconte le buteur.

• Cette victoire était la première depuis les quatre buts à l'extérieur inscrits par Madrid lors de la victoire 4-2 sur le terrain du RCD Espanyol le 21 février 2004.

• Madrid s'est qualifié pour le cinquième tour de la Copa Del Rey en s'imposant 5-1 contre l'Écija Balompié, au 4e tour retour, le 9 novembre. Van Nistelrooy a réalisé un doublé. Beckham, Ronaldo et Rubén de la Red ont aussi trouvé le chemin des filets (tot. 6-2).

• Le gardien Diego López et le milieu de terrain Javi García disputaient leur deuxième match de la saison, après avoir joué le match aller. Álvaro Mejía, Francisco Pavón et Raúl Bravo jouaient en défense aux côtés de Ramos. De la Red disputait son premier match de cette campagne. • Ronaldo a reçu un coup lors du match de coupe, après avoir marqué son premier but de la saison. Victime d'une blessure au ligament interne du genou, il a été mis au repos pour un mois.

• Cette victoire a remis Madrid sur les rails après la victoire du RC Celta de Vigo 2-1 à Santiago Bernabéu le 5 novembre.

Nené donnait l'avantage aux visiteurs en première période. Emerson égalisait en marquant son premier but pour le Real, avant que Jorge scelle la victoire du Celta dans les dernières minutes. • Cette défaite était la première de Madrid sur son terrain depuis la victoire du Sevilla FC 2-0 dans la capitale espagnole le 27 octobre 2005.

• Cette défaite était également la première de Fabio Capello en tant qu'entraîneur à Santiago Bernabéu. L'Italien avait déjà été en charge du club, durant la saison 1996/97, où Madrid était resté invaincu en championnat et en Copa del Rey. Capello n'avait subi aucune défaite pour ses 30 précédents matches à Bernabéu. • C'était également la première fois que Madrid concédait deux buts en un match de championnat cette saison. La seule autre fois où les Madrilènes ont concédé plus d'un but remonte au 13 septembre et à la défaite 2-0 à Lyon en UEFA Champions League.

• "Nous avons perdu parce que nous avons laissé les autres prendre deux buts", a affirmé Capello.

"Nous n'avons pas su profiter des nombreuses occasions que nous nous sommes procuré. Nous avons bien joué et je l'ai dit à mes joueurs. C'était la première fois que j'ai vraiment aimé comment nous avons joué." • Madrid a déjà lancé ses recrutements pour la deuxième moitié de la saison, avec notamment un accord de 7 M€ avec le Fluminese FC concernant Marcelo. Le latéral gauche brésilien de 18 ans a signé un contrat jusqu'en 2012 et rejoindra officiellement le club espagnol en janvier, au moment de la fenêtre des transferts. "C'est une recrue importante pour nous. C'est un joueur jeune, et il apportera un peu de fraîcheur à l'équipe.

Il fait partie de notre stratégie d'amener des jeunes dans l'équipe", a déclaré le président du club, Ramón Calderón. "Nous sommes très contents, car c'est une perle que la moitié de l'Europe voulait." • Cannavaro et le capitaine de l'équipe adverse en finale de la Coupe du Monde de la FIFA, l'ancienne star madrilène Zinédine Zidane, figurent sur la liste des nominés pour le titre de Joueur mondial de la FIFA 2006. Le prix sera décerné à Zurich le 18 décembre.

• L'ancienne star madrilène Michael Laudrup a été élu meilleur joueur danois de tous les temps lors d'une cérémonie à Copenhague le 13 novembre. Il avait déjà été désigné joueur en or du Danemark pour le Jubilé de l'UEFA en 2004. Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 9 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

• Six joueurs de Madrid ont disputé les dix matches de Primera División de cette saison. Casillas est le seul à avoir disputé les 90 minutes à chaque fois. Diarra, Raúl, Roberto Carlos, Van Nistelrooy et Emerson ont fait une apparition dans toutes les rencontres jusqu'à présent.

Tous ont disputé la totalité des matches de Madrid en UEFA Champions League - dans leur intégralité (360 minutes) pour Casillas, Roberto Carlos et Emerson.

Lyon • Lyon compte six buteurs dans la compétition cette saison : Tiago, Fred, Karim Benzema (deux buts chacun), Kim Källström, Juninho Pernambucano et Florent Malouda. Benzema a marqué à chacune de ses trois premières apparitions en UEFA Champions League cette saison, ainsi que pour sa toute première participation, la saison dernière contre le Rosenborg BK. • Sylvain Wiltord est le joueur le plus expérimenté de cette formation lyonnaise, avec 74 matches en UEFA Champions League. L'ancien de l'Arsenal FC devance Grégory Coupet (53) et John Carew (52). Sidney Govou (45) atteindra peut-être les 50 cette saison.

• Juninho (48 apparitions) atteindra peut-être lui aussi ce seuil d'ici la fin de la phase de groupes. Coupet (88 matches européens), Wiltord (84), Carew (78) et Patrick Müller (53) l'ont déjà franchi. • Källström a disputé son premier match en UEFA Champions League contre Madrid lors de la première journée. Même chose pour Alou Diarra face au Dynamo lors de la 3e journée. • Carew est le meilleur buteur lyonnais en UEFA Champions League, avec 17 réalisations. Wiltord (15) et Juninho (12) affichent également des totaux à deux chiffres.

• Ces trois joueurs sont les meilleurs buteurs lyonnais en compétition de clubs de l'UEFA.

Carew est en tête avec 24 buts, suivi de Wiltord (20) et de Juninho (13). Govou n'en est encore qu'à huit buts en compétition de clubs de l'UEFA. • Fred, Tiago et Benzema sont au nombre des 12 joueurs auteurs de deux buts cette saison. Didier Drogba et Kaká sont en tête avec chacun cinq buts en quatre matches. • Juninho est le meilleur passeur (quatre), devant Govou (deux). Le meneur de jeu brésilien a également enregistré huit frappes cadrées, soit trois de moins que Kaká.

• Malouda a commis 12 fautes en 4 matches dans la compétition, une de plus que Michael Ballack. • Malouda a été victime de 13 fautes lors de cette saison d'UEFA Champions League, 2 de plus que Fred. Shunsuke Nakamura et Ronaldinho mènent ce classement (14). • Seul Madrid a enregistré plus de frappes cadrées que Lyon (32 contre 30) lors des quatre premiers matches. • Les Espagnols sont les meilleurs buteurs de la compétition (10 buts en 4 matches) et devancent les Lyonnais d'un but.

• Lyon est l'une des trois équipes à n'avoir encore concédé aucun but après trois matches, avec le FC Bayern München et le PFC CSKA Moskva.

Aucune équipe ne s'est jamais qualifiée pour les huitièmes sans concéder au moins un but. • Anthony Réveillère a fêté ses 27 ans le 10 novembre. Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 10 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

• Lyon a consolidé sa position en tête du classement de Ligue 1 en s'imposant 1-0 sur le terrain du CS Sedan-Ardennes, lanterne rouge du Championnat, samedi soir. Face à une équipe qui avait concédé 25 buts pour ses 13 matches de Ligue 1 précédents, le champion de France a dû attendre les dernières minutes avant de trouver l'ouverture, sur une passe décisive de Juninho à Cris. La frappe du Brésilien était déviée dans ses propres filets par le défenseur Nadjim Abdou.

• Le coach lyonnais Gérard Houllier avait laissé Malouda et Tiago au repos. Wiltord était forfait pour cause de gastro-entérite.

Fred (cuisse) et Benzema (claquage) ne sont pas attendus avant 2007. Sidney Govou souffre d'une blessure à la cuisse. Mais il y a quelques bonnes nouvelles : le capitaine Claudio Caçapa est de retour pour son premier match depuis le 20 août, après une blessure à la cuisse. • "Nous avons montré une nouvelle fois que nous ne rendons jamais les armes", a déclaré le gardien Coupet, auteur de plusieurs belles parades, notamment face à l'ancien attaquant lyonnais Joseph-Désiré Job. "Avec quatre attaquants en moins, nous devions encore fournir un gros effort pour prendre les points - et une nouvelle fois, notre détermination a payé." • Cette victoire marque le premier succès de Lyon à Sedan depuis le 25 février 1968.

• Lyon a marqué 23 de ses 30 buts en Championnat en seconde période. Le champion de France a marqué sept buts dans la première demi-heure de jeu mais n'a encore jamais marqué dans le dernier quart d'heure de la première période.

• Lyon a enregistré sa première défaite de la saison, toutes compétitions confondues, le 4 novembre, en s'inclinant 1-0 sur le terrain du Stade Rennais FC lors de la 12e journée de Ligue 1. Le milieu de terrain camerounais Stéphane M'Bia marquait de la tête le seul but de la rencontre, mettant fin à une série de 14 victoires, Championnat, UEFA Champions League et Coupe de la Ligue française compris. Les hommes d'Houllier essuyaient leur premier revers depuis leur défaite 4-0 sur le terrain du LOSC Lille Métropole le 6 mai, pour l'avant-dernier match de la saison de Ligue 1 2005/06.

• Lyon a donc manqué l'occasion d'égaler le record de dix victoires successives en Championnat, actuellement détenu par le Stade de Reims Champagne, qui a réalisé l'exploit en 1949/50, le FC Girondins de Bordeaux (1953/54) et l'AS Saint-Etienne (1969/70).

La défaite à Rennes marque également le premier match sans but lyonnais depuis la défaite à Lille. Le jeune gardien rennais Simon Pouplin (21 ans) a stoppé plusieurs tirs en seconde période. Le but de M'Bia a été le premier concédé sur corner par le champion de France cette saison. • Juninho a été expulsé en fin de match face à Rennes, récoltant ainsi le premier carton rouge d'un Lyonnais depuis un an. Le dernier avait été reçu par Lamine Diatta sur le terrain du FC Nantes Atlantique le 25 septembre 2005. Juninho n'avait encore jamais reçu de carton rouge en Championnat de France. Sa dernière expulsion avait eu lieu en phase de groupes de l'UEFA Champions League 2001/02, contre le Bayer 04 Leverkusen.

• "Félicitations à Rennes et à Pouplin", a déclaré Houllier. "Nous avons démarré lentement, et ce but aurait pu être évité si nous avions été plus attentifs. Nous aurions pu gagner 3-1 en seconde période, mais nous avons manqué de chance. Je refuse de dire que mes joueurs sont fatigués. Nous avons assez de talent dans l'équipe pour pouvoir faire face à l'exigence de jouer un match tous les trois jours." • Lyon semblait bien parti pour une deuxième défaite de rang en Ligue 1 après le but de Steve Savidan en seconde période, qui donnait l'avantage au Valenciennes FC à Gerland le 10 novembre.

Mais dans les dix dernières minutes, les buts des défenseurs centraux Cris et Sébastien Squillaci renversaient le cours du match. Le but de Squillaci (26 ans) a été son premier marqué avec le pied en Ligue 1. Il avait marqué ses onze buts précédents de la tête, dont dix pour l'AS Monaco FC et un pour Lyon.

• "Une défaite aurait été un hold-up, au vue de notre domination", a déclaré Houllier. "Mais les gens partent du principe que Lyon est imbattable. Heureusement, es joueurs savent combien il est difficile de battre chaque équipe que nous rencontrons. Je ne peux qu'admirer leur détermination leur refus de la défaite." Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 11 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

• Pour son match amical contre la Grèce le 15 novembre (1-0 à Paris), la France comptait quatre Lyonnais dans son onze de départ : Coupet,Wiltord, Eric Abidal et Malouda.

Le milieu défensif Alou Diarra et le latéral droit François Clerc ont remplacé respectivement Claude Makelele et Willy Sagnol à la mi-temps. Squillaci et Jérémy Toulalan étaient convoqués mais n'ont pas joué. Benzema et Govou étaient forfait sur blessure. • Tiago a disputé la totalité du match remporté 3-0 par le Portugal contre le Kazakhstan dans le Groupe A des éliminatoires de l'UEFA EURO 2008™ mercredi dernier.

• Plusieurs Lyonnais ont disputé des matches amicaux internationaux la semaine dernière. Müller est entré comme remplaçant en seconde période pour la Suisse, co-organisatrice de l'UEFA EURO 2008™, qui s'est inclinée 2-1 face au Brésil à Bâle. Carew a égalisé pour la Norvège, qui a imposé le nul 1-1 face à la Serbie à Belgrade. Yacine Hima est entré comme remplaçant pour l'Algérie à Luynes, en France, mais n'a pu empêcher sa sélection de s'incliner 2-1 devant le Burkina Faso.

• Le gardien lyonnais Rémy Riou, actuellement en prêt au FC Lorient, a disputé son premier match de la saison le 4 novembre et a gardé sa cage inviolée, tandis que le club promu remportait une victoire inattendue au stade Vélodrome contre l'Olympique de Marseille.

• Benzema a obtenu sa première convocation en A pour le match contre la Grèce. Il renonçait un jour plus tard à l'issue du match contre Valenciennes. Govou ne devrait pas revenir avant trois semaines, également pour une blessure aux ischio-jambiers contractée lors de ce match. Le retour de Benzema n'est pas attendu avant 2007. • Lyon a fait signer un nouveau contrat à son jeune ailier Hatem Ben Arfa (19 ans). Celui-ci est lié au club jusqu'à juin 2010. Blessé à la cheville, cela faisait depuis le 12 août qu'il n'avait pas disputé de match. Il est reapparu samedi soir face au CS Sedan-Ardennes.

Son contrat précédent devait expirer en juin prochain. L'international français des moins de 21 ans avait signé ce contrat en juillet 2004 après s'être fait remarquer le même été sous le maillot des Bleus lors du Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA.

• Le 11 novembre, le stade de Gerland a accueilli un test match entre les équipes de rugby française et néo-zélandaise. Les hommes de Bernard Laporte ont essuyé la plus lourde défaite à domicile de leur histoire (47-3). Gerland accueillera trois rencontres de la Coupe du Monde de rugby en 2007. Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 12 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Statistiques de la compétition • UEFA Champions League : repères de la phase de groupes Seul sans faute depuis le début de la phase de groupes, l'Olympique Lyonnais vise les sommets la semaine prochaine chez le Real Madrid CF.

Les champions de France doivent remporter leurs deux dernières rencontres pour devenir la cinquième équipe (la première depuis... Barcelone en 2002/03) à faire carton plein en phase de groupes. La première formation à avoir accompli cet exploit est l'AC Milan, au cours de la première édition de l'UEFA Champions League, en 1992/93. Depuis, seuls le Paris Saint-Germain FC (1994/95) et le FC Spartak Moskva (1995/96) ont réitéré cette performance. Le Barça y est parvenu juste avant que la compétition ne se déroule selon la formule actuelle.

Une situation peu enviable En cas de succès du Werder Bremen sur le Chelsea FC, tout autre résultat qu'une victoire sur la pelouse du PFC Levski Sofia ferait des Catalans les premiers tenants du titre éliminés en phase de groupes depuis la création de l'UEFA Champions League. Ce cas de figure, comme les autres cités précédemment, prend en compte les quatre saisons où la compétition était constituée de deux phases de groupes, entre 1999/00 et 2002/03. Gardiens invincibles Bien loin de ces considérations, Lyon est en chasse d'un autre record en UEFA Champions League. Aucune équipe n'a encore terminé la phase de groupes sans encaisser au moins un but, ce que Lyon, mais aussi le FC Bayern München et le PFC CSKA Moskva sont encore en mesure de réaliser.

A l'opposé, le FC Dynamo Kyiv et le Levski Sofia ont encaissé 13 buts en 4 rencontres, à 4 longueurs du triste record détenu par le Ferencvárosi TC depuis la saison 1995/96.

Frilosité offensive Si le CSKA est solide défensivement, il n'a en revanche marqué que deux buts. Il peut néanmoins se rassurer en pensant au Villarreal CF de l'an passé ou à l'AS Roma de la saison 2002/03 (première phase de groupes), ces deux équipes s'étant qualifiées en n'inscrivant que trois buts chacune. L'exemple de Villarreal est particulièrement frappant puisque la formation espagnole a atteint les demi-finales pour sa première participation à la compétition. La barre des sept points Bonne nouvelle pour ceux qui ont eu un peu de retard à l'allumage : sept équipes se sont extirpées de leur groupe avec sept points.

La première à réussir ce pari a été le Legia Warszawa en 1995/96. Le Bayer 04 Leverkusen l'a fait en 1999/00, suivi par le Liverpool FC en 2001/02. Le FC Lokomotiv Moskva et la Juventus ont réussi en 2002/03, tout comme le Rangers FC plus récemment, et le Werder Brême la saison dernière. Manchester d'attaque Le record du plus grand nombre de buts inscrits en phase de groupes appartient au Manchester United FC, 20 en 1998/99, avant de brandir le trophée. Ce record ne sera sans doute pas battu cette année car les deux équipes les plus prolifiques, le Real et le Valencia CF, en sont à dix.

• UEFA Champions League : Le saviez-vous ? La Coupe des champions : seize champions nationaux participent cette année à la compétition, mais aucun des huit groupes du premier tour n'est composé de quatre champions. Le Groupe A en compte trois, le Chelsea FC (Angleterre), le FC Barcelona (Espagne) et le PFC Levski Sofia (Bulgarie). Le quatrième club du groupe, le Werder Bremen, a terminé deuxièùe de la 1. Bundesliga, à cinq points du FC Bayern München. Les autres groupes comprennent deux clubs champions, à l'exception du Groupe H, dans lequel les Belges du RSC Anderlecht sont les seuls dans ce cas.

Les adversaires de leur groupe sont l'AEK Athens FC, 2e en Grèce, alors que le LOSC Lille Métropole et l'AC Milan ont terminé troisièmes, respectivement en France et en Italie. Neuf vice-champions et six clubs ayant terminé troisième accompagnent les seize champions. L'Arsenal FC est le seul club à avoir terminé quatrième de son championnat.

Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 13 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Participations consécutives : le Manchester United FC enchaîne sa onzième participation à l'UEFA Champions League, record de la compétition. Le Bayern, le PSV Eindhoven, l'Olympiacos CFP et le Real Madrid CF en sont à dix, Arsenal à neuf. Participations consécutives aux phases à élimination directe : en se qualifiant pour les huitièmes de finale de l'édition 2005/06, le Real Madrid CF a égalé le record du Manchester United FC, en obtenant une neuvième qualification de rang pour la phase à élimination directe.

Le Real y figure tous les ans depuis la saison 1996/97, alors que la série de Manchester est arrivée à terme l'année dernière. Au cours de ces neuf saisons, les Red Devils ont remporté la compétition une fois, en disputant par ailleurs deux demi-finales, quatre quarts de finale et deux 8es de finale. Les "merengue" ont glané trois Coupes des clubs champions européens lors des neuf saisons passées, tout en atteignant deux fois les demi-finales et deux fois les quarts de finale. Ces deux dernières saisons, ils ont perdu en huitièmes de finale.

Retour sur la scène européenne : sur les 32 clubs participant cette année à l'UEFA Champions League, seuls le FC Spartak Moskva et le FC Girondins de Bordeaux n'ont disputé aucune compétition de clubs de l'UEFA la saison dernière. Ces deux équipes font leur première apparition européenne depuis la saison 2003/04. Les habitués : quatre des clubs qui participent à l'UEFA Champions League 2006/07 ont disputé la première édition de la compétition, en 1992/93. Cette année-là, l'AC Milan échouait en finale contre l'Olympique de Marseille (1-0), alors que PSV Eindhoven, le PFC CSKA Moskva et le FC Porto participaient à la phase de groupes.

De plus, l'AEK Athens FC et le FC Barcelona sortaient au deuxième tour, dernier obstacle avant la phase de groupes. Un bien long chemin : cinq clubs participent à la phase de groupes après avoir disputé le deuxième tour qualifiactif, à l'instar du FC København et du PFC Levski Sofia, qui font leurs premiers pas dans cette compétition. Ces clubs ont dû jouer quatre rencontres pour décrocher leur billet pour la phase de groupes, tout comme le FC Spartak Moskva, le FC Dynamo Kyiv et le FC Steaua Bucuresti. Aucun club n'a remporté la compétition pour sa première participation depuis la Juventus en 1995/96 et l'AFC Ajax (1994/95) avant lui.

Qualification directe : des 32 clubs présents en phase de groupes, seuls l'AS Roma et le FC Girondins de Bordeaux n'ont jamais disputé de tour qualificatif. La Roma honore sa quatrième participation à la compétition, alors que les Girondins la disputent pour la seconde fois. Palmarès : des anciens vainqueurs de la compétition depuis la saison 1992/93, c'est-à-dire la création d'une phase de groupes, quatre clubs sont absents de la Champions League cette saison, l'Olympique de Marseille (1992/93), l'AFC Ajax (1994/95), la Juventus (1995/96) et le BV Borussia Dortmund (1996/97). Les vainqueurs des dix dernières éditions, le Real Madrid CF (trois titres), le Manchester United FC, le FC Bayern München, l'AC Milan, le FC Porto, le Liverpool FC et le FC Barcelona, participent à la phase de groupes cette saison.

Trois des dix derniers vainqueurs de la Coupe UEFA ne disputent pas la phase de groupes de l'UEFA Champions League cette saison, le Parma FC (1998/99), Feyenoord (2001/02) et le Sevilla FC (2005/06). Liverpool et Porto ont remporté les deux compétitions ces dix dernières années. Le FC Internazionale Milano, le Galatasaray SK, le Valencia CF et le PFC CSKA Moskva complètent la liste des vainqueurs des dix dernières Coupes UEFA.

• UEFA Champions League : statistiques Plus larges victoires 8-3 : AS Monaco FC RC Deportivo La Coruña (05/11/03) 7-0 : Juventus Olympiacos CFP (10/12/03) 7-2 : Paris Saint-Germain FC Rosenborg BK (24/10/00) 7-2 : Olympique Lyonnais Werder Bremen (08/03/05) 6-0 : Olympique de Marseille PFC CSKA Moskva (17/03/93) 6-0 : Leeds United AFC Besiktas JK (26/09/00) 6-0 : Real Madrid CF KRC Genk (25/09/02) Monaco doit en partie sa victoire record à Dado Pršo, qui a inscrit quatre de ses sept buts en UEFA Champions League 2003/04 ce soir-là, face au Deportivo. Une seule équipe a inscrit plus de cinq buts à l'extérieur : il s'agit du Manchester United FC, vainqueur 6-2 sur la pelouse du Brøndby IF en 1998/99.

Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 14 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Meilleurs buteurs en une saison 12 : Ruud van Nistelrooij (Manchester United FC 2002/03) 10 : Alessandro Del Piero (Juventus 1997/98) 10 : Mário Jardel (FC Porto 1999/00) 10 : Rivaldo (FC Barcelona 1999/00) 10 : Raúl González (Real Madrid CF 1999/00) 10 : Ruud van Nistelrooy (Manchester United FC 2001/02) 10 : Filippo Inzaghi (AC Milan 2002/03) En 2005/06, Andriy Shevchenko a terminé meilleur buteur de la compétition avec neuf réalisations, à trois unités du record de nombre de buts marqués en une saison dans la compétition.

Quatre buts en un seul match Marco van Basten (AC Milan - IFK Göteborg 4-0 25/11/92) Simone Inzaghi (S.S. Lazio - Olympique de Marseille 5-1 14/03/00) Dado Pršo (AS Monaco FC - RC Deportivo La Coruña 8-3 05/11/03) Ruud van Nistelrooy (Manchester United FC - AC Sparta Praha 4-1 03/11/04) Andriy Shevchenko (Fenerbahçe SK - AC Milan 0-4 23/11/05) De ces quatre quadruplés, celui de Dado Pršo, face au Deportivo, a été le plus rapide. Il a inscrit son premier but à la 26e minute et son quatrième 23 minutes plus tard.

But le plus rapide 20"07 : Gilberto (PSV Eindhoven - Arsenal FC 0-4, 25/09/2002) 20"12 : Alessandro Del Piero (Manchester United FC - Juventus 3-2, 01/10/1997) 21"20 : Clarence Seedorf (FC Schalke 04 - AC Milan 2-2, 28/09/2005) 25"40 : Marek Kincl (Club Brugge KV - SK Rapid Wien 3-2, 02/11/2005) 28"21 : Mariano Bombardo (Willem II - AC Sparta Praha 3-4, 20/10/1999) Après son but de la première minute contre le FC Schalke 04, la joie de Clarence Seedorf était de courte durée car Søren Larsen égalisait à la troisième minute.

Triplés les plus rapides 9 min : Mike Newell (Blackburn Rovers FC - Rosenborg BK 4-1, 06/12/1995) 19 min : Marco Simone (Rosenborg BK - AC Milan 1-4, 25/09/1996) 19 min : Dado Pršo (AS Monaco FC - RC Deportivo La Coruña 8-3, 05/11/2003) 21 min : Sigurd Rushfeldt (Rosenborg BK - Galatasaray SK 3-0, 21/10/1998) 21 min : Simone Inzaghi (S.S. Lazio - Olympique de Marseille 5-1, 14/03/2000) La saison où Mike Newell réalisait le coup du chapeau le plus rapide de l'histoire, Rosenborg encaissait 16 buts, soit trois de moins que le record établi cette même saison en phase de groupes de l'UEFA Champions League par les Hongrois du Ferencvárosi TC.

Plus jeunes buteurs 17 ans et 195 jours : Peter Oforiquaye (Rosenborg BK - Olympiacos CFP 5-1, 01/10/1997) 17 ans et 218 jours : Cesc Fabregas (Arsenal FC - Rosenborg BK 5-1, 07/12/2004) 17 ans et 241 jours : Martin Klein (Panathinaikos FC - AC Sparta Praha 2-1, 27/02/2002) 17 ans et 353 jours : Karim Benzema (Olympique Lyonnais 2-1 Rosenborg BK, 06.12.2005) 18 ans et 61 jours : Sammy Kuffour (FC Bayern München - FC Spartak Moskva 2-2, 02/11/1994) 18 ans et 70 jours : Andriy Shevchenko (FC Dynamo Kyiv - FC Bayern München 1-4, 07/12/1994) Peter Oforiquaye est devenu le plus jeune buteur de l'histoire, mais Celestine Babayaro reste le plus jeune joueur à avoir participé à la Champions League : le 23 novembre 1994, il a porté le maillot du RSC Anderlecht face au FC Steaua Bucuresti, à l'âge de 16 ans et 87 jours.

• Compétitions de clubs de l'UEFA et UEFA Champions League : record de participations et de buts Matches disputés : compétitions de clubs de l'UEFA Note : les joueurs en gras sont toujours en lice cette saison (en UEFA Champions League ou en Coupe UEFA) Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 15 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

120 et plus 161 Paolo Maldini (AC Milan) 133 Luís Figo (Sporting Clube de Portugal, FC Barcelona, Real Madrid CF, FC Internazionale Milano) 130 Frank de Boer (AFC Ajax, FC Barcelona, Galatasaray SK) 128 Oliver Kahn (Karslruher SC, FC Bayern München) 122 Zinédine Zidane (AS Cannes, FC Girondins de Bordeaux, Juventus, Real Madrid CF) 120 Alessandro Costacurta (AC Milan) 119-110 117 Giuseppe Bergomi (FC Internazionale Milano) 116 Phillip Cocu (BV Vitesse, PSV Eindhoven, FC Barcelona) 116 Clarence Seedorf (AFC Ajax, Real Madrid CF, FC Internazionale Milano, AC Milan) 113 Raúl González (Real Madrid CF) 113 Roberto Carlos (FC Internazionale Milano, Real Madrid CF) 112 Stefan Reuter (1.

FC Nürnberg, FC Bayern München, Juventus, BV Borussia Dortmund) 111 David Beckham (Manchester United FC, Real Madrid CF) 110 Pavel Nedvěd (AC Sparta Praha, S.S. Lazio, Juventus) 109-100 109 Amedeo Carboni (UC Sampdoria, AS Roma, Valencia CF) 108 Vítor Baía (FC Porto, FC Barcelona) 107 Thierry Henry (AS Monaco FC, Juventus, Arsenal FC) 107 Stefan Klos (BV Borussia Dortmund, Rangers FC) 107 Claude Makelele (FC Nantes Atlantique, RC Celta de Vigo, Real Madrid CF, Chelsea FC) 107 Roar Strand (Rosenborg BK) 106 Filip De Wilde (KSK Beveren, RSC Anderlecht, Sporting Clube de Portugal) 106 Alessandro Del Piero (Juventus) 106 Fernando Hierro (Real Madrid CF) 105 Michel Preud'homme (R.

Standard de Liège, KV Mechelen, SL Benfica) 105 Alessio Tacchinardi (Juventus, Villarreal CF) 105 Lilian Thuram (AS Monaco FC, Parma FC, Juventus, FC Barcelona) 104 Ryan Giggs (Manchester United FC) 104 Gary Neville (Manchester United FC) 104 Gert Verheyen (RSC Anderlecht, Club Brugge KV) 103 Ciro Ferrara (SSC Napoli, Juventus) 101 Edgar Davids (AFC Ajax, AC Milan, Juventus, FC Internazionale Milano, Tottenham Hotspur FC) 101 Bülent Korkmaz (Galatasaray SK) 101 Manuel Sanchís (Real Madrid CF) 101 Andriy Shevchenko (FC Dynamo Kyiv, AC Milan, Chelsea FC) 100 Lothar Matthäus (VfL Borussia Mönchengladbach, FC Bayern München, FC Internazionale Milano) Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 16 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

99-95 99 Bixente Lizarazu (Athletic Club Bilbao, FC Girondins de Bordeaux, FC Bayern München) 99 Javier Zanetti (FC internazionale Milano) 98 Fernando Morientes (Real Madrid CF, AS Monaco FC, Liverpool FC, Valencia CF) 98 Angelo Peruzzi (AS Roma, Juventus, S.S. Lazio) 98 Paul Scholes (Manchester United FC) 98 Edwin van der Sar (AFC Ajax, Juventus, Fulham FC, Manchester United FC) 97 Francisco Gento (Real Madrid CF) 97 Patrick Kluivert (AFC Ajax, FC Barcelona, Newcastle United FC, Valencia CF) 97 Karl-Heinz Rummenigge (FC Bayern München, FC Internazionale Milano, Servette FC) 96 Marc Overmars (AFC Ajax, Arsenal FC, FC Barcelona) 96 Michael Reiziger (AFC Ajax, AC Milan, FC Barcelona, Middlesbrough FC, PSV Eindhoven) 95 Ray Clemence (Liverpool FC, Tottenham Hotspur FC) 95 Rui Costa (SL Benfica, AC Fiorentina, AC Milan) 95 Gheorghe Hagi (CF Sportul Studentesc, FC Steaua Bucuresti, Real Madrid CF, FC Barcelona, Galatasaray SK) 95 Erik Hoftun (Rosenborg BK) Matches disputés : UEFA Champions League Note : cette liste ne concerne que les matches de la phase de groupes à la finale.

Les joueurs en gras sont toujours en lice cette saison (en UEFA Champions League ou en Coupe UEFA) 100 et plus 105 Raúl González (Real Madrid CF) 103 Roberto Carlos (Real Madrid CF) 101 David Beckham (Manchester United FC, Real Madrid CF) 99-90 98 Oliver Kahn (FC Bayern München) 98 Paolo Maldini (AC Milan) 94 Luís Figo (FC Barcelona, Real Madrid CF, FC Internazionale Milano) 94 Gary Neville (Manchester United FC) 89-80 88 Ryan Giggs (Manchester United FC) 88 Paul Scholes (Manchester United FC) 86 Clarence Seedorf (AFC Ajax, Real Madrid CF, AC Milan) 82 Thierry Henry (AS Monaco FC, Arsenal FC) 82 Andriy Shevchenko (FC Dynamo Kyiv, AC Milan, Chelsea FC) 81 Frank de Boer (AFC Ajax, FC Barcelona, Galatasaray SK) 80 Zinédine Zidane (Juventus, Real Madrid CF) Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 17 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

79-70 79 Alessandro Del Piero (Juventus) 79 Fernando Morientes (Real Madrid CF, AS Monaco FC, Liverpool FC, Valencia CF) 79 Hasan Salihamidžić (FC Bayern München) 78 Guti (Real Madrid CF) 78 Iván Helguera (Real Madrid CF) 78 Alessio Tacchinardi (Juventus, Villarreal CF) 77 Claude Makelele (FC Nantes Atlantique, Real Madrid CF, Chelsea FC) 77 Míchel Salgado (Real Madrid CF) 75 Iker Casillas (Real Madrid CF) 74 Phillip Cocu (PSV Eindhoven, FC Barcelona) 74 Edgar Davids (AFC Ajax, AC Milan, Juventus, FC Internazionale Milano) 74 Robert Pirès (Olympique de Marseille, Arsenal FC) 74 Ole Gunnar Solskjær (Manchester United FC) 74 Sylvain Wiltord (FC Girondins de Bordeaux, Arsenal FC, Olympique Lyonnais) 73 Michael Reiziger (AFC Ajax, AC Milan, FC Barcelona, PSV Eindhoven) 72 Samuel Kuffour (FC Bayern München) 71 Roy Keane (Manchester United FC) 71 Rivaldo (FC Barcelona, AC Milan, Olympiacos CFP) Autres joueurs (seulement ceux qui participent à la compétition cette saison) 68 Patrick Kluivert (AFC Ajax, FC Barcelona) 68 Mehmet Scholl (FC Bayern München) 67 Mikaël Silvestre (FC Internazionale Milano, Manchester United FC) 66 Alessandro Nesta (S.S.

Lazio, AC Milan) 66 Patrick Vieira (Arsenal FC, Juventus, FC Internazionale Milano) 64 Alessandro Costacurta (AC Milan) 61 Fredrik Ljungberg (Arsenal FC) 61 Carles Puyol (FC Barcelona) 60 Xavi Hernández (FC Barcelona) Buts : compétitions de clubs de l'UEFA Note : Les joueurs en gras sont toujours en lice cette saison (en UEFA Champions League ou en Coupe UEFA) 50 et plus 62 Gerd Müller (FC Bayern München) 56 Eusébio (SL Benfica) 56 Raúl González (Real Madrid CF) 56 Andriy Shevchenko (FC Dynamo Kyiv, AC Milan, Chelsea FC) 55 Filippo Inzaghi (Parma FC, Juventus, AC Milan) 50 Alfredo Di Stéfano (Real Madrid CF) 50 Thierry Henry (AS Monaco FC, Juventus, Arsenal FC) 50 Ruud van Nistelrooy (PSV Eindhoven, Manchester United FC, Real Madrid CF) 49-45 47 Carlos Santillana (Real Madrid CF) 46 Henrik Larsson (Feyenoord, Celtic FC, FC Barcelona) 45 Alessandro Del Piero (Juventus) 45 Jupp Heynckes (Hannover 96, VfL Borussia Mönchengladbach) Buts : UEFA Champions League Note : cette liste ne concerne que les matches de la phase de groupes à la finale.

Les joueurs en gras sont toujours en lice cette saison Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 18 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

40 et plus 54 Raúl González (Real Madrid CF) 46 Ruud van Nistelrooy (PSV Eindhoven, Manchester United FC, Real Madrid CF) 43 Andriy Shevchenko (FC Dynamo Kyiv, AC Milan) 42 Thierry Henry (AS Monaco FC, Arsenal FC) 39-30 37 Alessandro Del Piero (Juventus) 35 Filippo Inzaghi (Juventus, AC Milan) 31 Fernando Morientes (Real Madrid CF, AS Monaco FC, Liverpool FC, Valencia CF) 29-20 29 Patrick Kluivert (AFC Ajax, FC Barcelona) 28 David Trezeguet (AS Monaco FC, Juventus) 27 Roy Makaay (RC Deportivo La Coruña, FC Bayern München) 27 Rivaldo (FC Barcelona, AC Milan, Olympiacos CFP) 25 Mário Jardel (FC Porto, Galatasaray SK) 24 Giovane Elber (FC Bayern München, Olympique Lyonnais) 24 Luís Figo (FC Barcelona, Real Madrid CF, FC Internazionale Milano) 23 Hernán Crespo (Parma FC, S.S.

Lazio, FC Internazionale Milano, Chelsea FC, AC Milan) 23 Jari Litmanen (AFC Ajax, Liverpool FC) 21 Ryan Giggs (Manchester United FC) 20 Serhiy Rebrov (FC Dynamo Kyiv) 20 Paul Scholes (Manchester United FC) 20 Marco Simone (AC Milan, Paris Saint-Germain FC, AS Monaco FC) Autres joueurs (seulement ceux qui participent à la compétition cette saison) 19 Ole Gunnar Solskjær (Manchester United FC) Buts : UEFA Champions League/Coupe des clubs champions européens Note : cette liste concerne toutes les rencontres de ces deux compétitions, phases préliminaires incluses. Les joueurs en gras sont toujours en lice cette saison (en UEFA Champions League ou en Coupe UEFA).

50 et plus 54 Raúl González (Real Madrid CF) 52 Andriy Shevchenko (FC Dynamo Kyiv, AC Milan) 50 Ruud van Nistelrooy (PSV Eindhoven, Manchester United FC, Real Madrid CF) 49-40 49 Alfredo Di Stéfano (Real Madrid CF) 47 Eusébio (SL Benfica) 42 Thierry Henry (AS Monaco FC, Arsenal FC) 39-36 38 Alessandro Del Piero (Juventus) 37 Filippo Inzaghi (Parma FC, Juventus, AC Milan) Dernière mise à jour : 9 novembre 2006 Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 19 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Informations UEFA Hommages à Puskás Le football hongrois et européen est en deuil après la perte d'un géant, vendredi.

Ferenc Puskás est décédé à Budapest à 79 ans au terme d'une longue maladie. Puskás a été sacré champion de son pays avec le Kispest Honvéd FC et en Espagne avec le Real Madrid CF, où il remportait aussi la Coupe des clubs champions européens, après avoir marqué 4 buts mémorables lors de la victoire 7-3 face à l'Eintracht Frankfurt en 1960. Avec la Hongrie, Puskás décrochait l'or olympique en 1952 et signait une victoire retentissante sur l'Angleterre à Wembley le 25 novembre 1953 (6-3).

Le président de l'UEFA Lennart Johansson a déclaré : "Je savais qu'il était malade et je pensais être prêt à recevoir l'affreuse nouvelle. Mais je n'étais pas prêt. Alors que je réalise que plus jamais je ne reverrai Ferenc Puskás, j'éprouve un vide, comme beaucoup d'autres, j'en suis certain. Depuis longtemps déjà, le footballeur était devenu une légende. De ce pied gauche, tantôt de velours, tantôt d'acier, il a brisé tous les records. Il est entré dans les annales de l'UEFA, seul à avoir inscrit 4 buts et signé deux triplés en finales européennes." "Derrière les admirables statistiques se trouvait un homme admirable.

A son humble manière, il refusait d'admettre sa profonde influence sur le football en Europe. Pourtant, il en eut une. De plus, sa carrière et sa vie ont été le reflet de l'histoire de notre continent. Ferenc Puskás a dit un jour qu'il aimait le football plus que la vie. Malheureusement, sa vie est arrivée à son terme. Mais le football ne cessera jamais d'aimer Ferenc Puskás." Le concept pour Athènes Lors d'une cérémonie spéciale dans la capitale grecque, l'UEFA a dévoilé le logo créé pour la finale de l'UEFA Champions League 2007 qui se déroulera à Athènes. Le concept événementiel autour de la finale de l'UEFA Champions League qui se tiendra au stade Olympique d'Athènes le 23 mai a été révélé dans la salle des cérémonies dans la mairie sur la place Kotzia.

Ces dernières années, la finale de l'UEFA Champions League a bénéficié d'une identité unique au travers de son logo, son concept et son thème général. L'objectif est de promouvoir la finale et d'améliorer le prestige qui entoure un des évènements majeurs du sport mondial.

L'Etude indépendante sur le sport en Europe Depuis quelques années, le droit européen a un impact majeur sur le sport, même si toutes les affaires ne font plus autant de vagues que l'arrêt Bosman en 1995 qui a profondément changé le football. Parmi elles, l'affaire Meca-Medina, pour laquelle la Cour de Justice européenne a rendu son verdict concernant deux nageurs convaincus de dopage. Dans un article et un essai plus exhaustif publié sur uefa.com, le directeur du service juridique de l'UEFA Gianni Infantino donne son avis sur l'affaire et les questions connexes, tout particulièrement à la lumière des découvertes de la dernière Etude indépendante sur le sport européen.

L'Etude apporte son soutien à la reconnaissance des spécificités du sport au sein de la législation de l'Union européenne ainsi qu'à la préservation et la protection du modèle sportif européen actuel. Mais le verdict de l'affaire Meca-Medina est peut-être un pas en arrière pour le modèle sportif européen et les spécificités du sport.

Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 20 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Profil des entraîneurs Fabio Capello Date de naissance : 18 juin 1946 Nationalité : Italienne Carrière de joueur : Spal 1907, AS Roma, Juventus, AC Milan Carrière d'entraîneur : AC Milan (à deux reprises), Real Madrid CF (à deux reprises), AS Roma, Juventus Lorsque le Real Madrid CF s'est mis à la recherche d'un nouvel entraîneur après trois saisons blanches, son choix s'est logiquement porté sur Fabio Capello. En 1996/97, il a conduit le club au titre en une saison à Madrid.

Ajouté à ses succès à l'AC Milan, à l'AS Roma et à la Juventus, la conclusion s'impose d'elle-même : Capello est l'un des meilleurs au monde. La passion et le pragmatisme de l'Italien se sont avérés gagnants puisqu'il a remporté des titres de champion avec ses quatre équipes. Joueur, Capello a évolué sous les couleurs de la Roma, de la Juve et de Milan. Il a été sélectionné à 32 reprises en équipe nationale italienne. Les capacités d'entraîneur de Capello ne faisant aucun doute, il a toujours pu compter sur les services de grands joueurs pour matérialiser ses idées. Le Milan AC remporte quatre titres de Serie A en cinq ans entre 1991 et 1996, y compris une saison 1991/92 au cours de laquelle les Milanais ne perdent pas un seul match.

Durant ces années, Milan peut s'appuyer sur la contribution des plus grands joueurs du club : le trio néerlandais composé de Marco van Basten, Frank Rijkaard et Ruud Gullit, et les défenseurs de légende que sont Franco Baresi et Paolo Maldini. Les Milanais remportent ensuite l'UEFA Champions League en 1994, disposant du FC Barcelona sur le score de 4-0 en finale. Capello passe ensuite une saison à Madrid avant de faire son retour à Milan. Deux saisons et un titre plus tard, Capello s'arrête à l'AS Roma qui n'avait remporté le titre de champion que par deux fois auparavant. En 2000, il recrute Gabriel Batistuta et les nombreux buts de la légende argentine ramènent le titre de champion dans la capitale romaine.

Le club souffrant de problèmes financiers, Capello fait ses valises et rejoint la Juventus en mai 2004. Il amène avec lui Emerson, et fait également appel à Fabio Cannavaro. Ces deux joueurs ont joué un rôle clé dans les succès de la Juventus, premier du championnat tant en 2004/05 qu'en 2005/06, et ce sont également eux qui ont suivi Capello à Madrid, alors que le club turinois était destitué de ces deux titres dans le cadre du procès des matches truqués en Italie.

Gérard Houllier Date de naissance : 3 septembre 1947 Nationalité : Française Carrière de joueur : Hucqueliers (deux fois), Le Touquet AC Carrière d'entraîneur : Le Touquet AC (entraîneur-joueur), Arras FA (entraîneur espoirs), US Noeux-les-Mines, RC Lens, Paris Saint-Germain FC, France, Liverpool FC, Olympique Lyonnais La vitesse à laquelle Gérard Houllier a fait son retour sur le banc du Liverpool FC, après avoir subi une opération du cœur, a bien été la preuve que le stratège français a le football dans le sang. Il l'a confirmé à Lyon en emmenant le club à un cinquième titre consécutif et en quarts de finale de l'UEFA Champions League.

Professeur d'anglais n'ayant jamais été footballeur professionnel, Houllier s'impose au poste d'entraîneur au cours de ses six années passées au sein de l'US Nœux-les-Mines, club célèbre pour avoir battu le FC Nantes Atlantique en Coupe de France. Il rejoint ensuite le RC Lens (1982-85) puis le Paris Saint-Germain FC (1985-88) et offre le titre aux Parisiens en 1986. Houllier est l'assistant du sélectionneur Michel Platini pendant près de quatre ans, avant de prendre lui-même la tête de la sélection française à l'issue du Championnat d'Europe de l'UEFA 1992. Les Bleus échouent de manière douloureuse aux portes de la qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA 1994.

Houllier occupe ensuite le poste de directeur technique de la Fédération française de football et ne peut résister à l'appel de Liverpool en 1998. Il arrive à Anfield, initialement pour seconder Roy Evans, mais prend les rênes de l'équipe en novembre. Il mène les Reds vers un triplé Coupe UEFA-FA Cup-Coupe de la Ligue en 2001, avant de Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 21 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

laisser sa place à Rafael Benítez à l'été 2004. Houllier fait son retour en France lorsqu'il se voit offrir le poste d'entraîneur d'un autre grand club, l'Olympique Lyonnais. Après l'avoir emmené à un cinquième titre consécutif en Ligue 1, il prolonge son contrat jusqu'en 2008. Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 22 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Formation de l'équipe Real Madrid Saison en cours UEFA UCL Ligue UCL UCLQ B J B J B J B J B J Né le Nat. Joueur N° Gardiens - 81 - 75 - 11 - 4 - - 20.05.81 ESP Iker Casillas 1 - 1 - 1 - - - - - - 03.11.81 ESP Diego López 13 - - - - - - - - - - 13.05.87 ESP Adán 28 - - - - - - - - - - 02.10.86 ESP Francisco Casilla 29 Défenseurs 1 89 1 77 - 3 - - - - 22.10.75 ESP Míchel Salgado 2 19 113 16 103 1 11 - 4 - - 10.04.73 BRA Roberto Carlos 3 3 17 2 11 1 9 1 4 - - 30.03.86 ESP Sergio Ramos 4 2 93 1 44 - 10 - 4 - - 13.09.73 ITA Fabio Cannavaro 5 - 2 - 2 - 3 - 1 - - 24.06.80 BRA Cicinho 11 - 22 - 22 - 5 - - - - 14.04.81 ESP Raúl Bravo 15 15 84 15 78 1 6 - 2 - - 28.03.75 ESP Iván Helguera 21 1 38 - 34 - - - - - - 09.01.80 ESP Paco Pavón 22 - 7 - 7 - 2 - 1 - - 18.01.82 ESP Álvaro Mejía 24 - - - - - - - - - - 28.01.86 ESP Miguel Torres 38 Milieux 4 42 4 37 2 13 - 4 - - 18.05.81 MLI Mahamadou Diarra 6 11 75 8 57 1 11 - 4 - - 04.04.76 BRA Emerson 8 17 84 15 78 - 10 - 4 - - 31.10.76 ESP Guti 14 17 111 16 101 1 9 - 4 - - 02.05.75 ENG David Beckham 23 - 2 - 2 - - - - - - 05.06.85 ESP Rubén de la Red 27 - - - - - - - - - - 25.05.88 ESP Adrián González 32 - - - - - - - - - - 02.07.87 ESP Esteban 33 - - - - - - - - - - 21.04.88 ESP Pedro Parada 35 - - - - - - - - - - 21.01.86 ESP Miguel Nieto 36 - - - - - - - - - - 07.02.86 ESP Marcos Tebar 37 - - - - - - - - - - 12.01.85 ESP Borja Valero 39 Attaquants 56 113 54 105 2 11 3 4 - - 27.06.77 ESP Raúl González 7 35 72 12 39 - 3 - 3 - - 22.09.76 BRA Ronaldo 9 1 12 1 12 1 9 1 4 - - 25.01.84 BRA Robinho 10 50 70 46 58 8 11 3 4 - - 01.07.76 NED Ruud van Nistelrooy 17 10 29 5 21 1 4 - 1 - - 12.07.82 ITA Antonio Cassano 18 3 27 3 27 2 9 1 3 - - 01.09.83 ESP José Antonio Reyes 19 - 1 - 1 - - - - - - 08.02.87 ESP Javi García 26 - - - - - - - - - - 20.03.88 ESP Alberto Bueno 30 - - - - - - - - - - 23.03.87 ESP Rayco García 31 - - - - - - - - - - 28.04.88 ESP Mata 34 Entraîneur - 98 - 50 - - - 4 - - 18.06.46 ITA Fabio Capello Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 23 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Formation de l'équipe Lyon Saison en cours UEFA UCL Ligue UCL UCLQ B J B J B J B J B J Né le Nat. Joueur N° Gardiens - 88 - 53 - 11 - 3 - - 31.12.72 FRA Grégory Coupet 1 - - - - - - - - - - 17.02.87 FRA Joan Hartock 25 - 3 - 3 - 3 - 1 - - 26.06.80 FRA Rémy Vercoutre 30 - - - - - - - - - - 12.07.88 FRA Jeremy Aymes 35 Défenseurs - 9 - 9 - 8 - 4 - - 18.04.83 FRA François Clerc 2 3 27 3 27 2 11 - 4 - - 03.06.77 BRA Cris 3 1 53 - 34 - 2 - 2 - - 17.12.76 SUI Patrick Müller 4 - 28 - 26 - 3 - - - - 29.05.76 BRA Claudio Caçapa 5 - 38 - 32 - 12 - 3 - - 10.11.79 FRA Anthony Réveillère 12 - 18 - 18 - 10 - 4 - - 11.07.79 FRA Eric Abidal 20 1 12 1 12 - 5 - - - - 24.04.84 FRA Jérémy Berthod 23 2 27 1 17 2 11 - 2 - - 11.08.80 FRA Sébastien Squillaci 29 - - - - - - - - - - 27.02.87 FRA Sandy Paillot 32 - - - - - - - - - - 14.01.87 FRA Julien Faussurier 37 - - - - - - - - - - 18.01.86 FRA Mourad Benhamida 38 - - - - - - - - - - 07.01.87 FRA Aurélien Brugniaud 43 Milieux 3 15 1 4 1 14 1 4 - - 24.08.82 SWE Kim Källström 6 13 48 12 41 5 11 1 4 - - 30.01.75 BRA Juninho 8 4 33 4 33 4 12 1 4 - - 13.06.80 FRA Florent Malouda 10 - 12 - 2 - 5 - 2 - - 15.07.81 FRA Alou Diarra 15 7 31 4 23 3 9 2 4 - - 02.05.81 POR Tiago 21 - 1 - 1 - - - - - - 06.05.87 FRA Romain Beynie 24 - 11 - 5 - 13 - 4 - - 10.09.83 FRA Jérémy Toulalan 28 - - - - - - - - - - 18.03.88 FRA Loosemy Karaboue 40 - - - - - - - - - - 05.03.88 FRA Damien Plessis 41 Attaquants 24 78 17 52 1 7 - - - - 05.09.79 NOR John Carew 9 4 12 4 12 5 9 2 3 - - 03.10.83 BRA Fred 11 8 49 7 45 - 8 - 2 - - 27.07.79 FRA Sidney Govou 14 - 5 - 5 - 3 - - - - 07.03.87 FRA Hatem Ben Arfa 18 3 3 3 3 - - 2 2 - - 19.12.87 FRA Karim Benzema 19 20 84 15 74 2 10 - 4 - - 10.05.74 FRA Sylvain Wiltord 22 - - - - - - - - - - 27.09.87 FRA Anthony Mounier 27 - - - - - - - - - - 25.03.84 FRA Yacine Hima 31 - - - - - 3 - - - - 02.01.87 FRA Loïc Remy 34 1 1 1 1 - - - - - - 08.03.84 FRA Sylvain Idangar 36 - - - - - - - - - - 30.03.86 FRA Grégory Bettiol 39 - - - - - - - - - - 23.02.89 FRA Jérémy Pied 42 Entraîneur - 67 - 27 - - - 4 - - 03.09.47 FRA Gérard Houllier Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 24 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Les données match par match - Groupe E Pts BC BP D N V J Clubs 12 9 4 4 Olympique Lyonnais 9 4 10 1 3 4 Real Madrid CF 3 9 5 3 1 4 FC Steaua Bucuresti 13 2 4 4 FC Dynamo Kyiv Lieu Résultats Match Date Kiev 1-4 Dynamo Kyiv - Steaua 13.09.2006 Buts: 0-1 Ghionea 3, 1-1 Rebrov 16, 1-2 Badea 24, 1-3 Dica 43, 1-4 Dica 79 Dynamo Kyiv: Shovkovskiy, Rodolfo, Rebrov (Harrison Otalvaro 73), Corrêa (Belkevich 59), Diogo Rincón, Shatskikh, Gusev, Nesmachniy, Yussuf, Rodrigo, Marković (José Moreno 61) Steaua: Carlos Fernandes, Goian, Badea (Thereau 70' ), Dica (O. Petre 82' ), Cristocea (Oprita 74' ), Nesu, Nicolita, Lovin, Paraschiv, Saban, Ghionea Arbitre: Paul Allaerts (BEL) Lieu Résultats Match Date Lyon 2-0 Lyon - Real Madrid 13.09.2006 Buts: 1-0 Fred 11, 2-0 Tiago 31 Lyon: Coupet, Cris, Müller, Juninho (Källström 73), Malouda, Fred (Wiltord 78), Réveillère, Govou (Clerc 82), Abidal, Tiago, Toulalan Real Madrid: Casillas, Roberto Carlos, Sergio Ramos, Cannavaro, Diarra, Raúl (Robinho 69' ), Emerson, Cicinho, Van Nistelrooy, Cassano (Reyes 46' ), Beckham (Guti 55' ) Arbitre: Wolfgang Stark (GER) Lieu Résultats Match Date Madrid 5-1 Real Madrid - Dynamo Kyiv 26.09.2006 Buts: 1-0 Van Nistelrooy 20, 2-0 Raúl 27, 3-0 Reyes 46, 3-1 Milevskiy 47, 4-1 Raúl 61, 5-1 Van Nistelrooy 70 Real Madrid: Casillas, Roberto Carlos, Sergio Ramos, Cannavaro, Diarra, Raúl (Robinho 84), Emerson, Guti, Van Nistelrooy (Ronaldo 72), Reyes (Beckham 46), Mejía Dynamo Kyiv: Shovkovskiy, Sabljić, Corrêa (Mikhalik 74' ), Belkevich (Rybka 70' ), Diogo Rincón (Aliyev 81' ), Shatskikh, Gusev, Milevskiy, Nesmachniy, Gavrančić, Yussuf Arbitre: Graham Poll (ENG) Lieu Résultats Match Date Bucarest 0-3 Steaua - Lyon 26.09.2006 Buts: 0-1 Fred 43, 0-2 Tiago 55, 0-3 Benzema 89 Steaua: Carlos Fernandes, Goian, Badea, Dica, Bostina (Oprita 55), Nesu, Nicolita, Marin, Lovin (Thereau 76), Paraschiv (O.

Petre 57), Ghionea Lyon: Coupet, Clerc, Cris, Müller, Juninho, Malouda, Fred (Benzema 85' ), Abidal (Réveillère 76' ), Tiago (Källström 82' ), Wiltord, Toulalan Arbitre: Howard Webb (ENG) Lieu Résultats Match Date Bucarest 1-4 Steaua - Real Madrid 17.10.2006 Buts: 0-1 Sergio Ramos 9, 0-2 Raúl 34, 0-3 Robinho 56, 1-3 Badea 64, 1-4 Van Nistelrooy 76 Steaua: Carlos Fernandes, Goian, Badea, Dica, Bostina, Nicolita, Marin, Lovin (O. Petre 62), Paraschiv (Oprita 78), Saban (Thereau 59), Ghionea Real Madrid: Casillas, Roberto Carlos, Sergio Ramos, Cannavaro, Diarra, Raúl, Emerson, Robinho, Guti (Beckham 71' ), Van Nistelrooy (Ronaldo 78' ), Helguera Arbitre: Roberto Rosetti (ITA) Lieu Résultats Match Date Kiev 0-3 Dynamo Kyiv - Lyon 17.10.2006 Buts: 0-1 Juninho 31, 0-2 Källström 38, 0-3 Malouda 50 Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 25 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Dynamo Kyiv: Lutsenko, Rodolfo, Rebrov (Shatskikh 46), Corrêa (Gusev 46), Diogo Rincón, Mikhalik, Milevskiy (Kleber 85), El Kaddouri, Gavrančić, Yussuf, Marković Lyon: Vercoutre, Clerc, Cris, Källström, Juninho (Toulalan 58' ), Malouda, Fred, Diarra (Tiago 80' ), Abidal (Réveillère 69' ), Wiltord, Squillaci Arbitre: Domenico Messina (ITA) Lieu Résultats Match Date Madrid 1-0 Real Madrid - Steaua 01.11.2006 Buts: 1-0 Nicolita 70 Real Madrid: Casillas, Roberto Carlos, Sergio Ramos, Cannavaro, Diarra (Beckham 59), Raúl, Emerson, Robinho (Reyes 87), Guti, Van Nistelrooy (Ronaldo 74), Helguera Steaua: Cernea, Goian, Oprita (Coman 84' ), O.

Petre, Badea (Lovin 79' ), Dica, Nicolita, Marin, Paraschiv (Thereau 79' ), Ghionea, Stancu Arbitre: Konrad Plautz (AUT) Lieu Résultats Match Date Lyon 1-0 Lyon - Dynamo Kyiv 01.11.2006 Buts: 1-0 Benzema 14 Lyon: Coupet, Clerc, Cris, Juninho (Källström 79), Malouda, Govou (Diarra 88), Benzema (Wiltord 75), Abidal, Tiago, Toulalan, Squillaci Dynamo Kyiv: Shovkovskiy, Rodolfo, Rebrov (Shatskikh 66' ), Kleber, Cernat (Belkevich 77' ), Mikhalik, Gusev, Milevskiy, El Kaddouri, Gavrančić (Rodrigo 46' ), Yussuf Arbitre: Pieter Vink (HOL) Bucarest - Steaua - Dynamo Kyiv 21.11.2006 Madrid - Real Madrid - Lyon 21.11.2006 Kiev - Dynamo Kyiv - Real Madrid 06.12.2006 Lyon - Lyon - Steaua 06.12.2006 Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 26 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Sanctions disciplinaires - Groupe E FC Dynamo Kyiv F 1/2 1/4 KO1 Journée 2 1 2 1 2 1 6 5 4 3 2 1 Joueur N° S R Olexandr Shovkovskiy 1 S Goran Sabljic 6 J Maksim Shatskikh 16 J Artem Milevskiy 25 J Badr El Kaddouri 30 J Oleh Gusev 20 J Ayila Yussuf 37 Olympique Lyonnais F 1/2 1/4 KO1 Journée 2 1 2 1 2 1 6 5 4 3 2 1 Joueur N° J Anthony Réveillère 12 J Kim Källström 6 * J J Florent Malouda 10 J Jérémy Toulalan 28 Real Madrid CF F 1/2 1/4 KO1 Journée 2 1 2 1 2 1 6 5 4 3 2 1 Joueur N° J Roberto Carlos 3 J Fabio Cannavaro 5 J Mahamadou Diarra 6 * J J Sergio Ramos 4 FC Steaua Bucuresti F 1/2 1/4 KO1 Journée 2 1 2 1 2 1 6 5 4 3 2 1 Joueur N° S Petre Marin 18 J Sorin Ghionea 24 J Nicolae Dica 10 * J J Ovidiu Petre 8 J Mihai Nesu 15 J Daniel Oprita 7 * J J Dorin Goian 3 * J J Banel Nicolita 16 J Cornel Cernea 12 J Carlos Fernandes 13 Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 27 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Compétitions nationales Real Madrid CF (Primera División) Composition Rés Adversaire Date Casillas, Roberto Carlos, Sergio Ramos, Cannavaro, Diarra (Reyes 45), Emerson, Guti, Helguera, Raúl, Ronaldo (Beckham 65), Robinho (Van Nistelrooy 45) 1-2 - RC Celta de Vigo (D) 05.11.2006 Ligue Casillas, Roberto Carlos, Sergio Ramos, Cannavaro, Guti (Beckham 83), Emerson, Helguera, Diarra, Robinho (Reyes 65), Van Nistelrooy, Raúl 4-1 - CA Osasuna (E) 12.11.2006 Ligue Casillas, Roberto Carlos, Sergio Ramos, Cannavaro (Míchel Salgado 75), Diarra, Emerson, Guti, Helguera, Raúl, Van Nistelrooy, Reyes (Robinho 68) 3-1 - Real Racing Club Santander (D) 18.11.2006 Ligue Buteurs Rés Adversaire Date 0-0 - Villarreal CF (D) 27.08.2006 Ligue Van Nistelrooy 17, 58, 90, Cassano 28 4-1 - Levante UD (E) 10.09.2006 Ligue Reyes 70, Beckham 90 2-0 - Real Sociedad de Fútbol (D) 17.09.2006 Ligue Diarra 5 1-0 - Real Betis Balompié (E) 23.09.2006 Ligue Raúl 37 1-1 - Club Atlético de Madrid (D) 01.10.2006 Ligue 0-1 - Getafe CF (E) 14.10.2006 Ligue Raúl 3, Van Nistelrooy 51 2-0 - FC Barcelona (D) 22.10.2006 Ligue Cassano 67 1-1 - Ecija (E) 25.10.2006 Coupe Roberto Carlos 43, Helguera 50, Robinho 85 3-1 - CG Tarragona (E) 28.10.2006 Ligue Emerson 43 1-2 - RC Celta de Vigo (D) 05.11.2006 Ligue Van Nistelrooy 12, 27, 45, 84 4-1 - CA Osasuna (E) 12.11.2006 Ligue Sergio Ramos 5, Reyes 58, Diarra 71 3-1 - Real Racing Club Santander (D) 18.11.2006 Ligue - Valencia CF (E) 26.11.2006 Ligue - Athletic Club Bilbao (D) 03.12.2006 Ligue - Sevilla FC (E) 10.12.2006 Ligue - RCD Espanyol (E) 17.12.2006 Ligue - RC Recreativo de Huelva (D) 20.12.2006 Ligue - RC Deportivo La Coruña (E) 07.01.2007 Ligue - Real Zaragoza (D) 14.01.2007 Ligue - RCD Mallorca (E) 21.01.2007 Ligue - Villarreal CF (E) 28.01.2007 Ligue - Levante UD (D) 04.02.2007 Ligue - Real Sociedad de Fútbol (E) 11.02.2007 Ligue - Real Betis Balompié (D) 18.02.2007 Ligue - Club Atlético de Madrid (E) 25.02.2007 Ligue - Getafe CF (D) 04.03.2007 Ligue - FC Barcelona (E) 11.03.2007 Ligue - CG Tarragona (D) 18.03.2007 Ligue - RC Celta de Vigo (E) 01.04.2007 Ligue - CA Osasuna (D) 08.04.2007 Ligue - Real Racing Club Santander (E) 15.04.2007 Ligue - Valencia CF (D) 22.04.2007 Ligue Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 28 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Pts BC BP D N V J Clubs Pos. 23 9 23 1 2 7 10 FC Barcelona 1 22 10 19 2 1 7 10 Sevilla FC 2 20 7 18 2 2 6 10 Real Madrid CF 3 19 14 21 3 1 6 10 Real Zaragoza 4 19 7 10 3 1 6 10 Getafe CF 5 18 8 15 2 3 5 10 Valencia CF 6 17 8 13 3 2 5 10 Club Atlético de Madrid 7 16 8 10 2 4 4 10 RC Deportivo La Coruña 8 16 13 13 4 1 5 10 RC Recreativo de Huelva 9 15 12 11 3 3 4 10 Villarreal CF 10 13 6 5 3 4 3 10 RCD Mallorca 11 13 16 14 5 1 4 10 RC Celta de Vigo 12 12 14 10 4 3 3 10 Levante UD 13 11 10 7 3 5 2 10 Real Racing Club Santander 14 9 10 6 3 6 1 10 RCD Espanyol 15 8 16 8 4 5 1 10 Athletic Club Bilbao 16 8 14 6 6 2 2 10 CA Osasuna 17 7 16 12 7 1 2 10 Real Betis Balompié 18 5 20 9 7 2 1 10 CG Tarragona 19 3 18 6 7 3 10 Real Sociedad de Fútbol 20 Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 29 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Compétitions nationales Olympique Lyonnais (Ligue 1) Composition Rés Adversaire Date Coupet, Réveillère, Abidal, Berthod (Malouda 61), Squillaci, Källström, Juninho, Toulalan, Govou (Carew 71), Benzema (Tiago 82), Wiltord 0-1 - Stade Rennais FC (E) 04.11.2006 Ligue Coupet, Clerc, Cris, Abidal, Squillaci, Källström (Carew 72), Malouda, Tiago, Toulalan, Govou (Remy 55), Benzema (Wiltord 15) 2-1 - Valenciennes FC (D) 10.11.2006 Ligue Coupet, Cris, Réveillère, Abidal, Squillaci, Källström (Malouda 68), Diarra, Juninho, Toulalan, Remy (Clerc 82), Carew (Ben Arfa 73) 1-0 - CS Sedan-Ardennes (E) 18.11.2006 Ligue Buteurs Rés Adversaire Date Benzema 5, Squillaci 63, Fred 88 3-1 - FC Nantes Atlantique (E) 04.08.2006 Ligue Malouda 83 1-1 - Toulouse FC (D) 12.08.2006 Ligue Fred 28, Wiltord 86 2-1 - FC Girondins de Bordeaux (E) 20.08.2006 Ligue Malouda 49, Benzema 69, 90(pen), Tiago 74 4-1 - OGC Nice (E) 26.08.2006 Ligue Cris 16, Juninho 86 2-0 - ES Troyes Aube Champagne (D) 09.09.2006 Ligue Tiago 6, Fred 62, Malouda 65 3-1 - FC Lorient (E) 16.09.2006 Ligue Malouda 6, Juninho 50, Fred 63, 70 4-1 - LOSC Lille Métropole (D) 23.09.2006 Ligue Wiltord 78 1-0 - FC Sochaux-Montbéliard (E) 30.09.2006 Ligue Tiago 65, Juninho 88 2-1 - AS Saint-Etienne (D) 14.10.2006 Ligue Juninho 20, 77, Benzema 47, Källström 86 4-1 - Olympique de Marseille (E) 22.10.2006 Ligue Wiltord 87, 89 2-1 - Paris Saint-Germain FC (D) 25.10.2006 Coupe Carew 13 1-0 - AS Nancy-Lorraine (D) 29.10.2006 Ligue 0-1 - Stade Rennais FC (E) 04.11.2006 Ligue Cris 83, Squillaci 85 2-1 - Valenciennes FC (D) 10.11.2006 Ligue But contre son camp 1-0 - CS Sedan-Ardennes (E) 18.11.2006 Ligue - AJ Auxerre (D) 26.11.2006 Ligue - Le Mans UC 72 (E) 02.12.2006 Ligue - Paris Saint-Germain FC (D) 09.12.2006 Ligue - RC Lens (E) 16.12.2006 Ligue - AS Monaco FC (D) 23.12.2006 Ligue - Toulouse FC (E) 13.01.2007 Ligue - FC Girondins de Bordeaux (D) 24.01.2007 Ligue - OGC Nice (D) 27.01.2007 Ligue - ES Troyes Aube Champagne (E) 03.02.2007 Ligue - FC Lorient (D) 10.02.2007 Ligue - LOSC Lille Métropole (E) 17.02.2007 Ligue - FC Sochaux-Montbéliard (D) 24.02.2007 Ligue - AS Saint-Etienne (E) 03.03.2007 Ligue - Olympique de Marseille (D) 10.03.2007 Ligue - AS Nancy-Lorraine (E) 17.03.2007 Ligue - Stade Rennais FC (D) 01.04.2007 Ligue - Valenciennes FC (E) 07.04.2007 Ligue - CS Sedan-Ardennes (D) 14.04.2007 Ligue - AJ Auxerre (E) 21.04.2007 Ligue - Le Mans UC 72 (D) 28.04.2007 Ligue Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 30 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Pts BC BP D N V J Clubs Pos. 37 10 30 1 1 12 14 Olympique Lyonnais 1 25 12 20 3 4 7 14 LOSC Lille Métropole 2 25 14 21 3 4 7 14 RC Lens 3 25 9 13 3 4 7 14 AS Nancy-Lorraine 4 24 18 23 4 3 7 14 AS Saint-Etienne 5 23 13 20 5 2 7 14 Olympique de Marseille 6 23 15 17 3 5 6 14 FC Sochaux-Montbéliard 7 22 17 18 6 1 7 14 FC Girondins de Bordeaux 8 21 18 19 5 3 6 14 Toulouse FC 9 20 15 15 4 5 5 14 FC Lorient 10 19 19 18 3 7 4 14 Le Mans UC 72 11 17 13 11 5 5 4 14 Stade Rennais FC 12 17 18 14 5 5 4 14 AJ Auxerre 13 16 19 15 6 4 4 14 Paris Saint-Germain FC 14 14 21 13 8 2 4 14 Valenciennes FC 15 12 18 15 8 3 3 14 AS Monaco FC 16 12 17 12 8 3 3 14 OGC Nice 17 11 20 11 7 5 2 14 FC Nantes Atlantique 18 10 21 12 8 4 2 14 ES Troyes Aube Champagne 19 9 26 16 7 6 1 14 CS Sedan-Ardennes 20 Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 31 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Officiels de match Terje Hauge (NOR) Arbitre Arild Sundet (NOR), Steinar Holvik (NOR) Arbitres assistants Tommy Skjerven (NOR) Quatrième arbitre Harry Been (HOL) Délégué UEFA Arbitre UEFA UCL Né le Nat. Nom 58 35 05.10.1965 NOR Terje Hauge Terje Hauge fut le premier Norvégien à arbitrer une finale de l'UEFA Champions League, le 17 mai 2006, entre le FC Barcelona et l'Arsenal FC. Le natif de Bergen a débuté l'arbitrage à son adolescence, en 1982. En 1990, il arbitrait des matches de l'élite norvégienne, puis il a intégré la liste internationale de la FIFA en 1993. Inspecteur de la santé dans le civil, il a également travaillé en tant que conseiller technique dans sa ligue.

Après avoir officié lors du Championnat d'Europe des moins de 18 ans de l'UEFA en Espagne en 1994, il a enchaîné avec la Coupe Méridien UEFA-CAF au Portugal en 1997, puis avec le Championnat du Monde Juniors de la FIFA. Quatrième arbitre lors de l'UEFA EURO 2000™, il était au sifflet quatre ans plus tard pour la phase finale au Portugal après avoir entre-temps participé à la Coupe du Monde de la FIFA en Corée et au Japon en 2002. Régulièrement de service en compétitions de clubs de l'UEFA depuis 2001, M. Hauge a eu le privilège d'arbitrer la Super Coupe de l'UEFA entre le FC Porto et le Valencia CF en 2004.

En 2005/06, outre la finale, Terje Hauge a officié lors de trois matches de la phase de groupes et deux matches de la phase à élimination directe. Cette saison, il a dirigé la rencontre Valencia CF - Olympiacos CFP (4-2). Dans son pays, il brille depuis 1996, date à laquelle il arbitrait la finale de la Coupe entre le FK Bodø/Glimt et le Tromsø IL. Sept ans plus tard il remettait ça entre Bodø/Glimt et le Rosenborg BK. Puis l'Ukraine lui demandait d'arbitrer la finale de sa Coupe en mai 2005. Il a enfin officié lors de la finale du Championnat du Monde Juniors de la FIFA l'an dernier aux Pays-Bas, remportée 2-1 par l'Argentine face au Nigeria.

Matches d'UEFA Champions League concernant les équipes du même pays que les deux participantes Lieu Rés Match Phase Comp. Date Liepaja 0-1 Skonto FC-FC Barcelona PQ2 UCL 27.08.1997 Monaco 5-1 AS Monaco FC-K. Lierse SK Gr. UCL 22.10.1997 Prague 0-0 AC Sparta Praha-FC Girondins de Bordeaux 1er Gr. UCL 15.09.1999 Leeds 1-1 Leeds United AFC-FC Barcelona 1er Gr. UCL 24.10.2000 Madrid 4-1 Real Madrid CF-RSC Anderlecht 1er Gr. UCL 26.09.2001 Nantes 1-0 FC Nantes Atlantique-S.S. Lazio 1er Gr. UCL 30.10.2001 La Corogne 2-0 RC Deportivo La Coruña-Arsenal FC 2e Gr.

UCL 21.11.2001 Athènes 1-0 Panathinaikos FC-FC Barcelona 1/4 UCL 03.04.2002 Dortmund 2-1 BV Borussia Dortmund-AJ Auxerre 1er Gr.

UCL 25.09.2002 Liverpool 0-1 Liverpool FC-Valencia CF 1er Gr. UCL 30.10.2002 Manchester 2-0 Manchester United FC-RC Deportivo La Coruña 2e Gr. UCL 11.12.2002 Madrid 2-1 Real Madrid CF-Juventus 1/2 UCL 06.05.2003 Monaco 8-3 AS Monaco FC-RC Deportivo La Coruña 1er Gr. UCL 05.11.2003 San Sebastián 1-1 Real Sociedad de Fútbol-Galatasaray SK 1er Gr. UCL 10.12.2003 Munich 1-1 FC Bayern München-Real Madrid CF 1/8 UCL 24.02.2004 Porto 2-0 FC Porto-Olympique Lyonnais 1/4 UCL 23.03.2004 Liverpool 2-0 Liverpool FC-AS Monaco FC Gr.

UCL 15.09.2004 Barcelone 3-0 FC Barcelona-FC Shakhtar Donetsk Gr. UCL 29.09.2004 Athènes 1-0 Olympiacos CFP-RC Deportivo La Coruña Gr. UCL 23.11.2004 Brême 0-2 Werder Bremen-FC Barcelona Gr. UCL 14.09.2005 Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 32 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Lieu Rés Match Phase Comp. Date Londres 4-0 Chelsea FC-Real Betis Balompié Gr. UCL 19.10.2005 Londres 1-2 Chelsea FC-FC Barcelona 1/8 UCL 22.02.2006 Milan 3-1 AC Milan-Olympique Lyonnais 1/4 UCL 04.04.2006 Paris 2-1 FC Barcelona-Arsenal FC F UCL 17.05.2006 Athènes 2-4 Olympiacos CFP-Valencia CF Gr.

UCL 12.09.2006 UEFA Champions League Autres Matches Lieu Rés Match Phase Comp. Date Munich 4-0 FC Bayern München-FK Obilic PQ2 UCL 12.08.1998 Vestmannaeyjar 0-2 ÍBV Vestmannaeyjar-MTK Budapest PQ2 UCL 28.07.1999 Maribor 0-4 NK Maribor-S.S. Lazio 1er Gr.

UCL 19.10.1999 Graz 2-1 SK Sturm Graz-Feyenoord PQ3 UCL 08.08.2000 Manchester 5-1 Manchester United FC-RSC Anderlecht 1er Gr. UCL 13.09.2000 Liverpool 4-1 Liverpool FC-FC Haka PQ3 UCL 21.08.2001 Istanbul 1-2 Fenerbahçe SK-Bayer 04 Leverkusen 1er Gr. UCL 23.10.2001 Munich 1-0 FC Bayern München-Boavista FC 2e Gr. UCL 26.02.2002 Bruges 1-1*(4-1) Club Brugge KV-FC Shakhtar Donetsk PQ3 UCL 28.08.2002 Leverkusen 1-3 Bayer 04 Leverkusen-Newcastle United FC 2e Gr. UCL 18.02.2003 Amsterdam 0-0 AFC Ajax-AC Milan 1/4 UCL 08.04.2003 Skopje 2-3 FK Vardar-AC Sparta Praha PQ3 UCL 13.08.2003 Londres 2-1 Chelsea FC-S.S.

Lazio 1er Gr.

UCL 22.10.2003 Milan 3-1 FC Internazionale Milano-FC Porto 1/8 UCL 15.03.2005 Eindhoven 3-1 PSV Eindhoven-AC Milan 1/2 UCL 04.05.2005 Udine 3-2 Udinese Calcio-Sporting Clube de Portugal PQ3 UCL 23.08.2005 Istanbul 0-4 Fenerbahçe SK-AC Milan Gr. UCL 23.11.2005 Lisbonne 3-0 SL Benfica-FK Austria Wien PQ3 UCL 22.08.2006 Lisbonne 0-1 Sporting Clube de Portugal-FC Bayern München Gr. UCL 18.10.2006 Autres Matches Lieu Rés Match Phase Comp. Date 7-0 Islande-Estonie Prélim. U18 05.10.1993 6-0 Angleterre-Belgique Qualif. WCHAMP 13.03.1994 Almendralejo 4-2 Espagne-Russie Gr. PF U18 24.07.1994 Mérida 1-0 Portugal-Pays-Bas Gr.

PF U18 28.07.1994 Aberdeen 1-1 Aberdeen FC-Skonto FC Prélim.

UCUP 23.08.1994 Glasgow 5-1 Ecosse-Iles Féroé Prélim. EURO 12.10.1994 Hafnarfjördur 2-4 Islande-Suisse Qualif. U21 15.08.1995 Beggen 0-7 FC Avenir Beggen-RC Lens 1er UCUP 27.09.1995 0-3 Pays de Galles-République d'Irlande Prélim. U18 31.10.1995 0-0 FF Jaro-EA Guingamp Gr. UIC 23.06.1996 Anjalankoski 1-1 Myllykosken Pallo-47-FK Karabakh Qualif. UCWC 22.08.1996 Toftír 1-2 Iles Féroé-Slovaquie Qualif. Mondial 31.08.1996 3-0 Hamburger SV-FC Spartak Moskva 2e UCUP 16.10.1996 Lourinhã 4-3 Guinée-France 1er MCUP 02.02.1997 0-2 Portugal-Nigeria 1/2 MCUP 07.02.1997 Porto 2-0 Portugal-Albanie Qualif.

Mondial 07.06.1997 Enschede 0-1 FC Twente-AJ Auxerre 3e UCUP 25.11.1997 Samsun 0-3 Samsunspor-Werder Bremen 1/2 UIC 05.08.1998 Liverpool 0-2 Pays de Galles-Italie Prélim.

EURO 05.09.1998 Gelsenkirchen 1-0 FC Schalke 04-SK Slavia Praha 1er UCUP 15.09.1998 San Sebastián 3-0 Real Sociedad de Fútbol-FC Dinamo Moskva 2e UCUP 03.11.1998 Parme 3-1 Parma FC-Rangers FC 3e UCUP 08.12.1998 Yerevan 0-3 Arménie-Russie Prélim. EURO 27.03.1999 Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 33 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Lieu Rés Match Phase Comp. Date Faro 2-0 Portugal-Croatie Bar. U21 13.11.1999 La Corogne 4-2 RC Deportivo La Coruña-Panathinaikos FC 3e UCUP 25.11.1999 Udine 2-1 Udinese Calcio-SK Slavia Praha 1/8 UCUP 07.03.2000 Dublin 2-0 République d'Irlande-Estonie Qualif. Mondial 11.10.2000 Leverkusen 4-4 Bayer 04 Leverkusen-AEK Athens FC 3e UCUP 23.11.2000 Lleida 1-7 Andorre-Portugal Qualif. Mondial 01.09.2001 Glasgow 2-1 Ecosse-Lettonie Qualif. Mondial 06.10.2001 Saitama 1-0 Cameroun-Arabie Saoudite Gr. PF Mondial 06.06.2002 Bruxelles 0-2 Belgique-Bulgarie Qualif.

EURO 07.09.2002 Glasgow 1-1 Celtic FC-Liverpool FC 1/4 UCUP 13.03.2003 Bratislava 0-1 Slovaquie-Turquie Qualif.

EURO 07.06.2003 Elche 2-1 Espagne-Ukraine Qualif. EURO 10.09.2003 Glasgow 1-0 Ecosse-Pays-Bas Bar. EURO 15.11.2003 Valence 1-0 Valencia CF-Villarreal CF 1/2 UCUP 06.05.2004 Lisbonne 0-2 Russie-Portugal Gr. PF EURO 16.06.2004 Lisbonne 1-2 Allemagne-République tchèque Gr. PF EURO 23.06.2004 Monaco 1-2 FC Porto-Valencia CF F SCUP 27.08.2004 Manchester 2-0 Angleterre-Pays de Galles Qualif. Mondial 09.10.2004 Tbilisi 2-5 Géorgie-Turquie Qualif.

Mondial 30.03.2005 Constanta 2-0 Roumanie-République tchèque Qualif. Mondial 03.09.2005 Berne 1-1 Suisse-France Qualif. Mondial 08.10.2005 Bratislava 1-4 Slovaquie-Allemagne Qualif. EURO 11.10.2006 Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 34 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Informations sur la compétition La plus prestigieuse des compétitions de clubs de l'UEFA a été créée lors de la saison 1955/56 sous le nom de Coupe des clubs champions européens avant de devenir l'UEFA Champions League en 1992. • Joueurs formés localement : en février 2005, l'UEFA a annoncé que la liste A que les équipes soumettent en vue des compétitions de l'UEFA continuerait d'être restreinte à 25 joueurs et dès la saison 2006/07, au moins quatre places de cette liste seraient réservées à des joueurs formés au club ou, pour moitié, formés dans des clubs membres de la même association que le club susnommé.

La liste B continuera aussi d'exister. Elle comprend un nombre illimité de joueurs de moins de 21 ans ayant passé deux saisons dans le club. En 2007/08, le nombre de joueurs formés au club passera à 6 puis 8 en 2008/09.Chaque fois, la moitié de ce quota pourra provenir de clubs de la même association. Un joueur formé au club est un joueur licencié au club pendant au moins trois saisons entre l'âge de 15 et 21 ans. Un joueur formé dans l'association doit avoir été licencié au moins trois saisons par le club ou par n'importe quel autre club affilié à la même association entre 15 et 21 ans.

L'UEFA s'inquiète de voir certains clubs ne pas former assez de joueurs et se contenter d'aller les chercher ailleurs.

Les mesures proposées ont pour objectif de créer un meilleur équilibre au sein des compétitions nationales, d'empêcher les clubs "d'amasser" les joueurs et de générer un système dans lequel les joueurs formés localement auraient plus de chances de jouer régulièrement en club, ce qui garantirait aussi un important réservoir de talents pour les équipes nationales.

• Informations financières : L'UEFA estime à 750 M€ le revenu brut pour l'UEFA Champions League 2006/07, qui dépasse celui de l'édition 2005/06 de 943 millions de francs suisses (environ 610 M€). Le règlement de la compétition prévoit que 75% des recettes globales générées par les contrats télé et publicitaires conclus par l'UEFA (avec un plafond de 530 M€), iront aux 32 clubs présents en phase de groupes de la plus prestigieuse compétition européenne. Les 25% restants seront affectés au football européen au sein de l'UEFA, qui couvrira ainsi ses coûts organisationnels et administratifs et en reversera une partie aux associations, aux clubs et aux ligues.

Le règlement stipule aussi que les clubs participants recevront 82% de toute somme générée selon les mêmes canaux au-delà du plafond de 530 M€, les 18% restant étant dès lors affectés au football européen. De plus, 50% des recettes générées par des contrats sur les nouveaux médias conclus par l'UEFA seront à distribuer entre les clubs, l'autre moitié étant consacrée au football européen tel que mentionné ci-dessus.

On estime le revenu brut 2006/07 à 750 M€ et selon les projections, 743,3 M€ proviendront des droits télé et publicitaires et 6,7 M€ proviendront de contrats sur les nouveaux médias.

Le montant forfaitaire pour les clubs est de 276,6 M€. Chacun des 32 clubs présents en phase de groupes recevra une prime de départ de 2 M€. De plus, ils recevront des primes de match de 400 000 € par match. Les primes de performance s'élèveront à 600 000 € en cas de victoire et 300 000 € en cas de match nul en phase de groupes. Les 16 huitièmes de finalistes recevront chacun 2,2 M€, les 8 quarts de finalistes 2,5 M€ chacun et les 4 demi-finalistes 3 M€ chacun. Le vainqueur de l'UEFA Champions League repartira avec 7 M€ et le vice-champion avec 4 M€. En phase de groupes, chaque club est donc assuré de recevoir 4,4 M€.

La somme maximale qu'un club peut empocher est donc de 22,7 M€, sans compter les revenus liés aux parts de marché et le produit des entrées. Les 270,4 M€ restant seront ventilés selon la valeur proportionnelle de chacun des marchés télé représentés par les clubs participant à l'UEFA Champions League et seront à partager entre le nombre d'équipes participantes - quatre, trois, deux ou une - d'une association nationale.

Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 35 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

• Format : Le tirage au sort de la phase de groupes de l'UEFA Champions League, qui s'est tenu le 24 août à Monaco, a réparti les 32 équipes en huit groupes de quatre. Les clubs d'une même association ne pouvaient pas être tirés au sort dans le même groupe. Chaque équipe rencontre les autres équipes de son groupe une fois à domicile et une fois à l'extérieur. Une victoire rapporte trois points, un match nul un point et une défaite zéro point. En cas d'égalité de points de plusieurs équipes à l'issue des matches de la phase de groupes, le classement est établi selon les critères suivants.

a) plus grand nombre de points obtenus dans les confrontations directes ; b) meilleure différence de buts dans les confrontations directes ; c) plus grand nombre de buts inscrits à l'extérieur dans les confrontations directes ; d) meilleure différence de buts générale ; e) plus grand nombre de buts marqués ; f) plus grand nombre de points de coefficient obtenus par les équipes en question et leur association sur les cinq saisons précédentes.

Les huit vainqueurs de groupe et les huit deuxièmes de la phase de matches de groupe se qualifient pour les huitièmes de finale. Les troisièmes sont reversées en seizièmes de finale de la Coupe UEFA de la même saison.

Les équipes classées quatrièmes de leur groupe sont éliminées. • Délais : Des dossiers de presse de l'UEFA Champions League sont distribués aux médias par uefa.com. Pour chaque jour de match, un dossier global est créé et publié une fois l'ensemble des matches du précédent jour de match terminés et les données vérifiées. Pour chaque rencontre d'UEFA Champions League, deux dossiers de presse sont publiés en anglais : dimanche à 22 heures (HEC) avec une mise à jour de la présentation du match le lundi à 22 heures (HEC) pour les rencontres du mardi. Pour les matches disputés le mercredi, le dossier de presse est publié le lundi à 22 heures (HEC) avec une mise à jour de la présentation du match le mardi à 22 heures (HEC).

Des versions multilingues des dossiers de presse, selon les matches, sont également publiés dans les mêmes délais. • Limitation de responsabilité : Bien que l'UEFA ait pris toutes les précautions nécessaires pour s'assurer que les informations contenues dans le présent dossier de presse soient exactes au moment de sa publication, aucune représentation ou garantie (y compris toute responsabilité envers des tiers), explicite ou implicite, n'est donnée quant à son exactitude, à sa fiabilité et à sa complétude. Par conséquent, l'UEFA n'assume aucune responsabilité pour l'utilisation ou l'interprétation des informations y étant comprises.

Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 36 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

Glossaire :: Historique Statistiques des clubs disputant une compétition de clubs de l'UEFA. Compétitions de clubs de l'UEFA : Statistiques officielles et validées pour les communications officielles dans les compétitions de l'UEFA suivantes : Coupe des clubs champions européens, UEFA Champions League, Coupe des vainqueurs de coupe européenne, Coupe UEFA, Super Coupe de l'UEFA (depuis l'édition 1973), Coupe UEFA Intertoto et Coupe européenne/sud-américaine.

La Coupe Villes de foire n'est pas considérée comme une compétition de l'UEFA mais des statistiques sont comprises séparément, pour information.

Buts pour/contre : Le nombre total de buts prend en compte le résultat des décisions disciplinaires (ex. : les forfaits lorsqu'un résultat 3-0 est déterminé sur tapis vert). Le nombre total de buts ne prend pas en compte les séances de tirs au but, à l'issue du temps réglementaire. :: Liste de joueurs Liste des joueurs inscrits, par poste, puis par numéro. Saison actuelle - UCLQ : Nombre total de matches disputés lors des tours de qualification pour l'UEFA Champions League.

Saison actuelle - UCL : Nombre total de matches disputés depuis la phase de groupes, jusqu'à la journée actuelle.

Statistiques générales - UCL : Nombre total de matches disputés en UEFA Champions League depuis la saison 1992/93 (de la phase de groupes à la finale). Statistiques officielles validées pour la communication de statistiques officielles dans la compétition. Statistiques générales - UEFA : Nombre total de matches disputés en compétitions de clubs de l'UEFA (telles que définies ci-dessus), y compris les tours de qualification. Statistiques officielles validées pour la communication de statistiques officielles dans la compétition.

:: Avertissements et expulsions Situation disciplinaire dans la compétition. *: Suspendu au prochain match en cas d'avertissement #: Suspendu pendant au moins un match +: Suspension provisoire R: Expulsé (carton rouge) S: Suspendu Y: Averti (carton jaune) Y/R: Expulsé (carton jaune puis rouge direct) R*: Expulsé (carton rouge) en Coupe UEFA S*: Suspendu à cause d'avertissements reçus en Coupe UEFA Y*: Averti (carton jaune) en Coupe UEFA Y/R*: Expulsé (carton jaune puis rouge direct) en Coupe UEFA Remarque : Cette liste est destinée à la presse. Elle est donnée aux clubs en compétition à titre d'information uniquement.

Elle n'a aucune valeur juridique. En cas de désaccord, seules les correspondances adressées directement aux clubs seront considérées comme valides.

:: Arbitres Arbitres désignés pour arbitrer le match. UCL : Nombre total de matches arbitrés en Champions League depuis la saison 1992/93 (de la phase de groupes à la finale). Les matches pour lesquels un arbitre a officié en tant que quatrième arbitre ne sont pas pris en compte. Statistiques officielles validées pour la communication de statistiques officielles dans la compétition. Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 37 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

UEFA : Nombre total de matches arbitrés en compétitions de clubs de l'UEFA, y compris les matches des phases de qualification.

Les matches pour lesquels un arbitre a officié en tant que quatrième arbitre ne sont pas pris en compte. Statistiques officielles validées pour la communication de statistiques officielles dans la compétition. :: Compétitions Compétitions de clubs ECCC : Coupe des clubs champions européens/UEFA Champions League UCUP : Coupe UEFA • UCWC : Coupe des vainqueurs de coupe européenne SCUP : Super Coupe de l'UEFA • UIC : Coupe UEFA Intertoto Compétitions d'équipes nationales EURO : Championnat d'Europe de football de l'UEFA U21 : Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA WC : Coupe du Monde de la FIFA CONFCUP : Coupe des Confédérations de la FIFA FRIE : Match international amical de l'équipe A U21 FRIE : Match international amical des moins de 21 ans U19 : Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA U18 : Championnat d'Europe des moins de 18 ans de l'UEFA U17 : Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA U16 : Championnat d'Europe des moins de 16 ans de l'UEFA RCUP : Coupe des Régions de l'UEFA • MERI : Coupe Méridien UEFA-CAF :: Stades de la compétition F : Finale GS : Phase de groupes GS1 : Première phase de groupes GS2 : Deuxième phase de groupes KO1 : Premier tour à élimination directe PR : Tour préliminaire QF : Quarts de finale QR : Tour de qualification QR1 : Premier tour de qualification QR2 : Deuxième tour de qualification QR3 : Troisième tour de qualification R1 : Premier tour R2 : Deuxième tour R3 : Troisième tour R4 : Quatrième tour SF : Demi-finales 1/8 : Huitièmes de finale 1/16 : Seizièmes de finale 1st : Match aller 2nd : Match retour Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 38 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE

:: Autres abréviations AP : Apparitions Comp : Compétition D : Match nul DoB: Date de naissance GA : Buts contre GF : Buts pour L : Défaite Nat : Nationalité N/a: Pas applicable No : Numéro Pld : Matches disputés Pos : Poste Pts : Points R : Expulsé (carton rouge) Res : Résultat W : Victoire Y : Averti (carton jaune) Y/R : Expulsé (carton jaune puis rouge direct) :: Statistiques : Joueur remplacé : Joueur entré en jeu : Joueur expulsé : Joueur entré en jeu puis remplacé Mis à jour le 20.11.2006 10:32:10HEC fr.uefa.com 39 Real Madrid CF - Olympique Lyonnais DOSSIER DE PRESSE