Samsung renouvelle son management

Samsung renouvelle son management

Numéro 2 / Septembre 2012 / www.maghreb-digital.com / 20 DH Les Assises de l’AUSIM 2012 : l’entreprise à l’épreuve du numérique ! Iphone & Ipad : Comment se retrouver dans l’Apple store ? La sécurité de l’information à l’épreuve de la norme ISO 27001 Données à caractère personnel : Quels enjeux et comment se préparer à la loi 09-08 ? ADSL : L’incompréhensible monopole de Maroc Telecom Patrick Fichou : Nouveau directeur Nokia Afrique du Nord Maroc élu meilleure destination offshoring pour 2012 Samsung renouvelle son management au Maroc Chris CY Chung : Président Directeur Général de Samsung Electronics Maroc Khalid Hmina : Directeur Marketing chez Samsung Electronics Maroc

Samsung renouvelle son management

Du Maroc numeric au Flou numeric ! F lou numeric. Tel est le dénominateur commun de la stratégie de M.Abdelkader Amara, nouveau ministre en charge du dossier de technologies de l’information dans le gouvernement Benkirane. De plus en plus, les professionnels sont dans l’expectative. La démarche de M. Abdelakahder Amara est pour le moins “flou”. Dans ses sorties médiatiques et professionnelles, le focus est plutôt sur la spécificité du contexte politique et la phase de transition “exceptionnelle” s à l’ère du printemps arabe. Or, sur le dossier sectoriel, le flou est au rendez vous! Aucune vision claire et structurée n’a pu être dégagée jusqu’à présent.

Une démarche pour le moins inquiétante dans la mesure où les attentes des professionnels sont importantes sur les différents dossiers urgents : egov, innovation, offshore, formation, mise à niveau du cadre réglementaire et juridique de l’ANRT, 4G, soutien des PME technologiques...

Le “flou numéric” résulte d’un double paradoxe. D’un côté, M. Amara capitalise sur la stratégie de son prédécesseur “Maroc numéric”. Pour lui, Il s’agit de garder le cap sur les différents objectifs fixés par cette stratégie dont le bouclage 2013. De l’autre côté, et d’une manière paradoxale, M. Amara insiste sur la nécessité de revoir cette feuille de route sectorielle aussi bien au niveau des objectifs et que des moyens. Le Ministre est en mode pause : ni rupture ni adoption de la feuille de route “Maroc Numeric”. Une attitude qui porte préjudice à l’élan volontariste dont a besoin le secteur des TIC.

Aujourd’hui, au-delà des stratégies, le Maroc a besoin de volontarisme et de courage politique. Pour preuve, Le Maroc vient d’être élu meilleure destination de l’offshoring pour l’année 2012, par l’Association Européenne de l’Offshoring (EOA). Le Royaume a ainsi surclassé cinq destinations pour ce prix international, à savoir l’Afrique du sud, la Roumanie, la Serbie, la Slovaquie et l’Egypte. Or, malgré cette consécration internationale, pour les professionnels, le doute est au rendez vous dans la mesure où le package incitatif du Maroc pour les investissements ‘l’offshore” n’est plus attractif.

Il est devenu obsolète et sa mise à jour tarde à venir.

Certes, M. Amara bénéficie d’un capital de confiance et d’intégrité compte tenu de son historique politique. Personne ne met en doute sa volonté réformiste ni son sens de l’écoute et de disponibilité. Néanmoins, sur le plan opérationnel, le Ministre n’a pas réussi à susciter l’adhésion des professionnels à défaut d’une vision claire et volontariste pour le secteur des TIC.

Rachid JANKARI Directeur de la publication rachid@jankari-consulting.com 3 Edito Numéro 2 / Septembre 2012 REDEFINISSEZ ce que vous attendez de vos datacenters grâce au pouvoir de la convergence. HP ProLiant Gen8, optimisés par des processeurs Intel® Xeon® de la gamme E5-2600 – les serveurs les plus intelligents au monde révolutionnent l’informatique afin de vous préparer pour l’avenir.. La nouvelle génération de serveurs HP ProLiant avec une architecture HP ProActive Insight apporte plus de 150 innovations révolutionnaires dans le domaine de la conception* qui vous aideront à redéfinir la manière de répondre à des exigences de nouveaux services toujours plus nombreuses et à augmenter vos performances. Exploitez des avancées décisives telles que :
  • une performance 6 fois supérieure*
  • une productivité des administrateurs 3 fois plus importante*
  • un délai de résolution des problèmes réduit de 66 %* Seul le leader depuis 20 ans dans le domaine des serveurs pouvait proposer de tels résultats qui vous permettent de faire de l’innovation informatique le moteur du développement de votre activité.

Regardez une nouvelle vidéo Computerworld concernant les serveurs serveurs HP ProLiant Gen8 à l’adresse Internet hp.com/go/proliantgen8_ redefine ou contactez nous par email: gn8-maroc@hp.com *Pour des renseignements détaillés sur la justification des allégations, consultez le site hp.com/go/proliantgen8_redefine © Copyright 2012 Hewlett-Packard Development Company, L.P. Les informations contenues dans ce document sont sujettes à modification sans notification préalable. Intel, le logo Intel, Xeon et Xeon Inside sont des marques commerciales ou des marques déposées d’Intel Corporation aux Etats-Unis et/ou dans d’autres pays.

Serveurs HP ProLiant DL360p Gen8 et serveurs HP DL380p Gen8 optimisés par des processeurs Intel® Xeon® de la gamme E5-2600

Samsung renouvelle son management
  • 5 4 sommaire Numéro 2 / Septembre 2012 Numéro 2 / Mai - Juin 2012 Télécoms
  • ADSL : L’incompréhensible monopole de Maroc Telecom
  • La gamme primée Nokia LUMIA, bientôt au Maroc Interviews
  • Samsung parie sur la communauté des développeurs !
  • Apple : Le Maroc premier pays en volume sur l’Afrique ! E-gov
  • Egov au Maroc : une affaire de culture, de lois et de technologie ! Tribune Libre
  • L’aérien : Un métier qui respire la technologie
  • Données à caractère personnel : Quels enjeux et comment se préparer à la loi 09-08 ?
  • Sécurité
  • La sécurité de l’information à l’épreuve de la norme ISO 27001
  • Comment mieux protéger ses données en ligne ? Mobilité
  • Iphone & Ipad : Comment se retrouver dans l’Apple store ?
  • Le Parlement marocain publie une application IPad du dialogue national « Media & société » RH & TIC
  • Patrick Fichou : nouveau directeur Nokia Afrique du Nord
  • Samsung renouvelle son management au Maroc Technopark
  • Value Pass : une ambition maghrébine pour SAP
  • La librairie en ligne Livremoi.ma lève 3,6 MDH auprès de Maroc Numeric Fund E-entreprise
  • Disway distributeur régional en Afrique de EMC
  • Progiciels de gestion des entrepôts (WMS ) : au service de la performance logistique
  • Cisco et Amideast ouvrent un centre de formation Entrepreneur Institute au Maroc Innovation
  • Une « bonne » politique d’innovation... qu’est-ce que c’est ?
  • Le Maroc adopte un plan pour le développement du très haut débit à l’horizon 2022
  • Al Akhawayn remporte le concours Innov’IT de l’AUSIM Focus
  • Maroc élu meilleure destination offshoring pour 2012 Internet
  • Les Assises de l’AUSIM 2012 : l’entreprise à l’épreuve du numérique !
  • Marrakech : Conférence internationale sur l’impact et le management des médias sociaux
  • Samsung présente la nouvelle génération d’appareil photo la Galaxy Camera 8 10 12 14 16 18 20 22 24 28 32 34 36 38 40 42 43 44 46 48 52 56 58 60 62 Directeur de la publication : Rachid Jankari - rachid@jankari-consulting.com Ont collaboré à ce numéro : Anouar Ouali Alami - Omar El Hayani - Hadj Messaoud Khabtou Aouatif El Fakir - Jamal Sikiti - Houssam Majdoubi - Redouane Semlali Fayçal Benaachou Responsable Commerciale : : Siham Rouchdy Assistante commerciale & administrative : Merieme Khairane Direction artistique : Afkar Digital Maghreb digital est édité par Jankari Consulting : BP 16593 Technopark Casablanca Tél : +(212) 5 22.873.809 - Fax : +(212) 5 22.873.806 www.maghreb-digital.com Dossier presse : 2012 / 05 - Dépôt légal : 2012 PE 0033 Imprimerie : Edit
Samsung renouvelle son management

L Nokia Siemens Networks apporte au Maroc ses nouveautés du Congrès Mondial de la téléphonie mobile Nokia Siemens Networks, spécialiste mondial du haut débit mobile, a organisé des événementiels au Maroc, à Rabat et Casablanca, du 29 au 31 mai, pour présenter ses dernières solutions et produits innovateurs en matière de haut débit mobile et de gestion efficace de l’expérience client. Environ 500 visiteurs provenant de ses clients opérateurs au Maroc (dont Maroc Telecom, Meditel et Inwi) ont participé à ces événements. De nombreuses personnalités importantes du monde de l’entreprise et des nouvelles technologies de l’information et de la communication étaient également présentes.

La participation très appréciée de l’entreprise au Congrès mondial de la téléphonie mobile de Barcelone a été répliquée lors de ces événements qui ont inclus 15 démonstrations présentant leurs dernières innovations, dont notamment Liquid Net, CEM (Customer Experience Management) on Demand, Digital Liquid city, Smartphone challenge et Quality of Service differentiation. La société a également présenté sa stratégie mondiale pour créer les réseaux mobile les plus efficaces au monde, mettre en place l’intelligence qui maximise la valeur de ces réseaux et les services qui font fonctionner l’ensemble de façon transparente.

A rappeler que la direction de Nokia Simens Networks Maroc est assurée par Mounir El Aichaoui L Data Plus décroche l’exclusivité ASUS sur le marché marocain Le constructeur informatique Asus a choisi la société Data Plus comme distributeur exclusif de ses produits sur le marché marocain.

Avec ce partenariat, Asus apportera un élan considérable à la Business Unit Distribution qui coiffe aujourd’hui la GMS et le Channel des PME PMI de Data Plus. Actuellement, la société marocaine dispose de 4 Business Units, à savoir la BU Grands comptes, Distribution, Télécom et export. Quand à Olivetti, elle reste la carte phare de l’entreprise, classée Top 3 des marques les plus vendues sur le marché. A rappeler, qu’Asus a créé l’événement en 2008 avec le succès fulgurant de ses premiers Netbook 10’’ EEEPC. Aujourd’hui, Asus revient en force avec une nouvelle gamme de produits « Tablette et PC portables ». 7 6 Numéro 2 / Septembre 2012 Numéro 2 / Septembre 2012 Tweets L iQetab - Fatima Al Fihria débarque sur App Store La jeune pousse Masarat App vient de publier sur l’Appstore l’un des premiers livres interactifs pour enfants réalisés au Maroc. Ce e-livre lisible sur Ipad raconte l’histoire de Fatima Al Fihria qui a fondé l’université Al Qarawiyine de Fès. Le livre interactif, disponible en arabe, français et anglais, contient :
  • L’histoire de Fatima Al Fihria, la femme qui a fondé la plus vielle Université au monde.
  • Un récit vérifié en 3 langues
  • Des voix-off natives et une aide à la lecture,
  • De illustrations interactives,
  • Des interactions et des jeux très plaisants... Pour en savoir plus : iQetab : http://www.masaratapp.com Facebook : facebook.com/iqetab Twitter: twitter.com/masaratapp Itunes : http://itunes.apple.com/app id526065572?mt=8) L Taieb Debbagh rejoint l’UIT à Genève Taieb Debbagh, l’ex-secrétaire général du Departement de la Poste, Telecom et Technologies de l’Information a été nommé récemment en tant que chef de la division Appui aux projets auprès du Bureau de développement des télécoms de l’UIT.
  • Faits marquants du parcours professionnel de M. Taieb Debbagh
  • Doctorat en Informatiques des Organisations - Paris Dauphine 1979
  • Directeur Associe de la societe IMS 1983-1998
  • Professeur vacataire ISCAE-CSG 1982-1997
  • Membre Fondateur de l’APEBI en 1989
  • Directeur Associe CAPINFO 1999-2001
  • Directeur General-Fondateur Consilium 2001-2006
  • Président-Fondateur de l’Association Marocaine de Management de Projet (AMMP) en 2004
  • Secrétaire Général du Département de la Poste, Telecom et Technologies de l’Information (Coordination Projet Maroc Numeric 2013) 2006-2010
  • Enseignant Chercheur Univertsite Internationale de Rabat 2011-2012
  • President «ISACA-Casablanca Chapter» en cours de constitution L Inwi lance Switchers, une Web série marocaine ! Inwi a lancé récemment une Web-série, première de son genre au Maroc, de 15 épisodes. Baptisée “Switchers”, cette web-série traite des rapports des jeunes avec le monde des télécoms. Toutes les épisodes, dont la durée moyenne de chacune est de 5 minutes, sontt diffusées en lligne sur le site www.switchers.ma A noter que l’histoire de « Switchers » tourne autour du concept de la téléphonie mobile et des services liés à Internet : navigation, utilisation des moteurs de recherches, des plates formes vidéo et, bien évidemment, des réseaux sociaux. Web-série « Switchers » : l’audience en chiffres
  • 2 848 561 internautes sur youtube
  • 477.000 visiteurs dont 265.350 visiteurs uniques du mini site switchers.ma
  • Plus de 724 000 pages vues depuis le lancement du mini site
  • 88 033 clics ont été générés Mohammed Chakib Rifi DG de Data Plus
Samsung renouvelle son management

L Value Pass : Premier «Centre de Support» certifié par SAP au Maghreb Le premier semestre 2012 marque un tournant dans la vie de l’entreprise. ValuePass a été accrédité par SAP en tant que premier centre assistance et de support SAP PCOE (Partner Centre of Expertise). “Cette reconnaissance de l’expertise de nos équipes par l’éditeur allemand marque un tournant dans la montée en compétence de notre entreprise en tant que point de référence technique dans la région du Maghreb”, se félicite le directeur de l’entreprise Imad Haddour.

Le centre de support de ValuePass offre désormais aux entreprises qui ont déjà déployés les solutions de SAP des services d’assistance de proximité en langue française.

Cette offre d’assistance sur les pays du Maghreb est multi-canal: téléphonique, via le Web, à distance et en présentiel, en fonction des besoins des clients. 5 Value Pass : une ambition maghrébine pour SAP Stéphane Henry Directeur-associé en charge du développement 8 Numéro 2 / Mai - Juin 2012 Imad Haddour Directeur-associé deValuePass L’intégrateur de solutions autour du progiciel de gestion SAP, ValuePass s’internationalise et décide d’étendre l’offre de ses services sur le Maghreb. L’entreprise vient d’être certifiée, également, premier centre de support SAP pour le Maghreb. Les détails.

U n pari maghrébin. ValuePass, société spécialisée dans le conseil et déploiement du progiciel de gestion SAP consolide son développement dans la région du Maghreb. “Capitalisant sur notre croissance au Maroc, nous avons décidé d’étendre le périmètre de notre intervention pour couvrir les pays du Maghreb”, révèle, sur un ton confiant, le jeune directeur associé de la société, Imad Haddour.

La dynamique d’investissement dans les systèmes d’information dans la région du Maghreb est prometteuse. De plus en plus de PME et de grands groupes investissent dans des solutions SAP, pour mieux optimiser la gestion de leurs ressources humaines et leurs processus de production.

Traduisez : le Maghreb est un marché émergent pour SAP. L Certification distributeur SAP en 2009 “Nous avons déjà été certifié en 2009 en tant que distributeur agréé des produits SAP sur le Maghreb. L’extension de nos activités en Algérie et en Tunisie n’est que la traduction opérationnelle de nos ambitions de croissance qui ne datent pas d’aujourd’hui.”, explique, Stéphane Henry, directeur-associé en charge du développement. Pour preuve, l’entreprise réalise un chiffre d’affaires de plus de 20 millions de DH dont 40% à l’export.

Techniquement, l’offre d’intégration de ValuePass autour des produits SAP couvre les différents métiers de l’entreprise : finance, achat, logistique, commercial, production, qualité, maintenance, gestion de la relation client et le décisionnel. L’entreprise, qui a démarré ses activités en 2005, assure la prestation autour du progiciel SAP, la vente des licences avec une prise en charge de la maintenance et l’assistance. Signe de son fort maghrébin, ValuePass compte déjà dans son portefeuille de références plusieurs entreprises du Maghreb. Il s’agit notamment du groupe tunisien Mabrouk, du groupe algérien Metidji et les entreprises marocaines : Tria Group, Ciments de l’Atlas, Sonasid, Coca Cola Export et le Groupe Buzzichelli Maroc.

L Mise en place d’une unité « SAP mobility » Parallèlement au développement à l’international, ValuePass renforce son investissement dans la R&D (Recherche & Développement) en mettant en place une unité “SAP mobility” dédiée au développement de solutions mobiles au profit des clients sur la base de la plate-forme et les solutions SAP. “Ce choix technologique n’est pas fortuit. Nos croyons au potentiel de développement des systèmes d’information nomades y compris pour les progiciels de gestion ERP, tel que SAP”, martèle Imad Haddour. C’est aussi un choix qui confirme le positionnement de ValuePass sur la niche des services à valeur ajoutée autour des produits SAP.r Quellessontlessolutionsinwipourlesquellesvousavezopté? L’ensembledenoscadresetdenosmanagersintermédiaires sont dotés de téléphones portables.

L’objectif de cette migrationaétédebénéficierdel’intraflottegratuitetillimité maisaussidemieuxcontrôlernosdépensesenplafonnant un certain de nombre de forfaits.

Voustravaillezavecbeaucoupdecadresquisontsouvent endéplacementàCasablanca.Enquoiest-ceprimordial pourvousde resteren contact permanent avec eux? Dansledomainedelalogistique,ilfautêtretrèsréactifetflexible. Souvent, nous mettons en place un programme rigoureux maisils’avèrequ’ildoitsubirdemultipleschangements.Afin d’évitertoutdésagrément,nousdevonsabsolumentpouvoir joindrelesresponsablesaupiedlevé,defaçonàréorganiser les choses et ce, à tout moment de la journée. En quoi une bonne qualité de couverture réseau est-elle importante dansvotre secteurd’activité ? C’est important car pour la plupart des responsables, le deuxièmebureauestlavoiture.Ilestcapitalpournosagents depouvoircommuniquertoutenétantmobilessurlesroutes.

Etàcetitre,onpeutdirequeleréseauinwipermetd’établir sereinementdesconversationsaveclescollaborateurssans qu’ils se soucient d’un quelconque désagrément. Êtes-voussatisfaitduréseauinwi?

Parfaitement.Jepeuxdirequepouravoirpartagélesujetavec lesdifférentespersonneséquipées,noussommessatisfaits duréseauinwi.Jesaiségalementquelescollaborateurssont ravisd’utiliserlestéléphonesqu’onleuradonnés.D’ailleurs, laplupartd’entreeuxsoulignentquelematérielestfiableet leur plait énormément. En quoi est-ce important que cela se passe bien lorsque vousoptezpourunautreopérateur? Il est primordial que lorsque vous changez d’opérateur, les clientsnesoientpasimpactésparcetransfert.Lesimplefait d’avoir un carnet d’adresses de 100 personnes pose déjà une problématique quand il faut annoncer à tout le monde lechangement.Laportabilités’estdérouléecommeprévu, sans que nos clients ne s’en aperçoivent.

Géodis Maroc est une société spécialisée dans la prestation logistique, opérant sur 4métiers : le fret forwarding,lalogistique,ladistributionetletransportferroviaire.Lasociétéemp loie370collaborateurs etestessentiellementimplantée sur Casablanca etle portdeTangerMed. TÉMOIGNAGE « Je peux dire que pour avoirpartagélesujet aveclesdifférentespersonnes équipées, nous sommessatisfaitsduréseau inwi » Edern LaLannE Directeur logistique Retrouvez l’intégralité de l’interview sur : www.inwi.ma/entreprises Numéro 2 / Septembre 2012 Technopark

Samsung renouvelle son management

r la société M2T, membres du Conseil d’administration de la société.

Maroc . Les fonds levés seront totalement investis au Maroc et permettront à l’entreprise de se doter des moyens commerciaux et marketing nécessaires pour devenir l’acteur de référence de la distribution en ligne des biens culturels matériels et immatériels. A propos de Maroc Numeric Fund Maroc Numeric Fund a été crée dans le cadre du plan Maroc Numeric 2013, stratégie développée par le Ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies. L’’Etat marocain (à travers MITC, société gestionnaire du Technopark), la BMCE Bank, Attijari WafaBank, la Caisse de Dépôts et de Gestion et la Banque Centrale Populaire sont les actionnaires à parts égales du premier fonds d’investissement dédié aux startups technologiques.

Maroc Numeric Fund a une taille de 100 millions de dirhams. Maroc Numeric Fund investit des tickets de 1 à 8 millions de dirhams (pour plus d’informations : www.mnf.ma). Maroc Numeric Fund est une société anonyme simplifiée de droit marocain, au capital de 50 000 000 dirhams, dont le siège social est sis à Casablanca, route de Nouaceur, Technopark, A propos de Livremoi.ma Livremoi est une librairie en ligne exploitée par la société M&M Strategy , société à reponsabilité limitée de droit marocain au capital social de 1.110.000 dirhams, ayant son siège social à Casablanca. .

7 La librairie en ligne Livremoi.ma lève 3,6 MDH auprès de Maroc Numeric Fund La librairie en ligne Livremoi a réussi une une levée de fonds de 3,6 millions de dirhams auprès de Maroc Numeric Fund (MNF) et de son réseau de businessangel MNF Club Il s’agit du septième investissement pour Maroc Numeric Fund P lus qu’un simple levier financier, Maroc Numeric Fund est un véritable accélérateur pour les start-ups à fort potentiel. Au travers de sa société de gestion MITC Capital, le fonds intervient en tant qu’actionnaire actif en apportant aux entreprises de son portefeuille, en plus de l’investissement, conseils et suivi à ses dirigeants, tout en siégeant à leurs organes sociaux.

Par ailleurs, un club de business angels baptisé MNF Club, un des principaux leviers de création de valeur de MNF, a été mis en place pour investir aux côtés du fonds afin d’amener leurs expériences opérationnelles aux entrepreneurs. Les membres de ce groupe siègent également aux cotés du fonds aux Conseils d’Administrations desdites entreprises.

Créée décembre 2008, Livremoi.ma commercialise l’intégralité des titres francophones, soit 1,5 millions de références, dans tous les domaines (médecine, loisirs, informatique, romans, littérature, jeunesse, mangas...). La librairie propose également un choix de plus de 50.000 références de livres numériques. La clientèle cible est constituée de consommateurs marocains, d’entreprises et d’institutions publiques et privées. « Notre société maîtrise l’intégralité de la chaîne de valeur de la vente à distance des biens matériels et immatériels. Nos partenariats avec les distributeurs et grossistes français, notre expertise logistique et notre service de conseil en ligne sont autant d’atouts qui nous permettront de diversifier notre offre dans les années à venir », précisent les fondateurs de Livremoi.

En plus de l’exhaustivité de l’offre, le projet repose sur la qualité de l’équipe de gestion, Caroline Dalimier et Mathieu Malan respectivement, Président et Directeur Général de la société. En effet, Caroline Dalimier a travaillé dans le conseil en management, puis dans l’industrie pharmaceutique où elle a occupé des fonctions de gestion des ressources humaines, de marketing et de management de l’innovation. Caroline Dalimier est diplômée de HEC Paris et de l’institut d’Etudes Politiques de Paris. Mathieu Malan a eu plusieurs expériences concluantes au sein du secteur bancaire en France et au Maroc en tant que responsable informatique.

Il a également collaboré à plusieurs projets de startups Internet en Europe et en Californie avant de co-fonder Livremoi. M. Malan est Ingénieur en électronique de l’Ecole Nationale Supérieure d’Electrotechnique, Electronique, Informatique, Hydraulique et Télécommunications et titulaire d’un MBA de l’Université de Californie à Berkeley.

Les deux fondateurs deviennent ainsi avec Ali Bassit, Directeur Général de MITC Capital (société de gestion du fonds) et M. Mourad Mekouar, Directeur Génér de r 10 Numéro 2 / Mai - Juin 2012 TÉMOIGNAGE « Notre chargée de compte chez inwi se préoccupe avant tout de nos problèmes avant de promouvoir ses produits » Salim EL JAI Directeur de développement des ventes Quellessontlessolutionsmobileinwipourlesquelles vous avez opté ?

Nous avons opté pour une flotte de téléphones portables de près de 120 lignes pour nos équipes commerciales ainsi que pour notre staff technique. Pourquoiunebonnequalitédecouvertureréseau est-elleimportantedansvotresecteurd’activité? La téléphonie, de manière générale, reflète un peu l’image de notre entreprise.

Par conséquent, il est très important que la qualité du réseau ne vienne pas dégrader notre image.

Depuisquenoussommesengagésavecinwi,laqualité duréseaumobiles’estconsidérablementaméliorée. Commentjugez-vousleserviceclientèlechezinwi? Pour moi, la particularité du service clientèle inwi, c’estl’interlocuteurunique.Nousavonsunechargée de compte qui s’occupe de nos requêtes. Elle se préoccupe avant tout de nos problèmes avant de promouvoir ses produits. Je me sens privilégié, rassuré, parce que je n’ai pas l’impressiondedevoirtoutréexpliqueràchaquefois quejesuisencontactavecleserviceclientsde inwi.

Microdata est une entreprise qui compte 130 employés travaillant essentiellement dans l’intégration d’infrastructure IT.

La société est installée sur 9 sites à travers le Maroc. Retrouvez l’intégralité de l’interview sur : www.inwi.ma/entreprises Numéro 2 / Septembre 2012 Technopark Omar Balafrej, Président de MITC Capital

Samsung renouvelle son management

13 Disway distributeur régional en Afrique de EMC 12 Numéro 2 / Mai - Juin 2012 Disway, N°1 de la distribution de matériel informatique au Maroc, a annoncé récemment la signature d’un accord de distribution régional avec EMC, leader mondial des solutions d’infrastructures d’information. Cet accord de distribution couvre les territoires Maroc, Tunisie, Algérie, Sénégal, Côte d’ivoire et Cameroun. C onscients du besoin croissant des entreprises d’optimiser le stockage, la protection et l’exploitation de leurs données et informations, Disway et EMC confirment par cet accord régional leur volonté de toujours mieux répondre aux besoins des entreprises, quelle que soit leur taille.

Les produits et solutions EMC ont été conçus de manière à répondre aux plus importantes exigences des entreprises en matière de gestion et d’exploitation de leurs données. De L’archivage à la virtualisation, en passant par le stockage, la sécurité, la sauvegarde et réplication..., les produits et solutions EMC sont verticaux et peuvent être adaptés en fonction du secteur d’activité de l’entreprise.

Disway se réjouit de nouer ce partenariat avec EMC qui bénéficie d’une place de leader et d’une grande notoriété. Les plus grandes entreprises de la région ont adopté des solutions EMC dans leur infrastructure.

Grâce à ce partenariat, Disway va compléter son offre produits et continuer sa stratégie de diversification orientée vers les marques mondiales les plus reconnues.», déclare Hakim BELMAACHI, Directeur Général de Disway.

Cet accord de distribution sera accompagné par la mise en place d’une offre de service en vue de répondre aux exigences des entreprises en termes de support, d’assistance ou de maintenance. L A propos de EMC EMC Corporation est un leader mondial permettant aux entreprises et aux fournisseurs de services de transformer la manière dont ils opèrent et de leur proposer des solutions IT as a service. Le Cloud computing revêt une importance fondamentale dans cette transformation.

Grâce à des produits et des services innovants, EMC accompagne les départements informatiques dans leur transition vers le Cloud computing en leur offrant des solutions flexibles, fiables et économes pour le stockage, la gestion, la protection et l’analyse de leur actif le plus précieux : l’information.

Karim Radi Benjelloun PDG de Disway Numéro 2 / Septembre 2012 E-entreprise Dématérialisez vos achats pour gagner en efficacité et en compétitivité. La dématérialisation des procédures de passation des marchés est au cœur des enjeux économiques entre les acheteurs et leurs fournisseurs potentiels. Elle couvre l’ensemble des étapes d’une consultation: Quels sont précisément les enjeux de la dématérialisation des achats ? L’introduction des nouvelles technologies et leur utilisation dans la gestion interne des marchés et dans la relation avec les fournisseurs apportent de nombreux avantages, comme le renforcement de la transparence et de l’égalité de traitement, l’uniformisation des usages au sein des institutions, la diminution des risques liés à la perte de documents, la mise en place d’outils de pilotage, etc.

Où en est la réglementation au Maroc ? Le cadre réglementaire général relatif à l’échange de données numériques existe à travers la loi 53-05. Cette loi permet d’accorder, sous certaines conditions, une force probante à un document électronique, au même titre qu’un document papier. Cette équivalence s’applique notamment aux réponses à un appel d’offres, pour un marché public ou privé.

Reste le texte spécifique à la passation des marchés. Pour les marchés de l’état, la réglementation est en cours de préparation pour autoriser notamment la soumission en ligne des réponses. Pour les établissements privés ou publics non administratifs, il suffit que leur réglementation propre prévoie le mode de réponse dématérialisé.

C’est le cas par exemple de MASEN (Moroccan Agency for Solar Energy) – cf. https://masen.local-trust.com, une réalisation ATEXO Maroc.

ATEXO Maroc vous accompagne dans vos projets de dématérialisation ATEXO Maroc, filiale d’ATEXO, intervient depuis 2006 sur de nombreux projets de dématérialisation au Maroc. La société édite le progiciel d’e-procurement leader sur son marché, qui a été choisi par le Ministère des Finances pour le Portail des Marchés Publics : www.marchespublics.gov.ma Fortement impliquée dans la dématérialisation des processus des institutions, ATEXO édite aussi d’autres progiciels, dont la gestion électronique du courrier, le parapheur électronique ou la gestion des subventions. L’équipe d’ATEXO, de très haut niveau et alliant une double compétence fonctionnelle et technique, est en mesure de couvrir tous les aspects d’un projet : étude d’impact, plan de déploiement, actions de sensibilisation, assistance à la gouvernance, etc.

Contactez-nous pour vos projets de dématérialisation : commercial.maroc@atexo.com - www.atexo.com/ma Publi-rédactionnel

Samsung renouvelle son management

Progiciels de gestion des entrepôts (WMS ) : au service de la performance logistique Bio-express Hadj messaoud Khabtou est manager au sein de Logistic Knowtion , cabinet spécialisé dans l’ingénierie de la supply chain et en la mise en place de solutions technologiques liées au E-supply chain. Auparavant, il a été manager projets et développement au sein de DHL, consultant senior au sein d’Archos Conseil, chef de projet logistique dans le groupe Sogefi à Paris.

Hadj messaoud Khabtou est ingénieur d’Etat, et titulaire d’un mastère en supply chain management de Grenoble Ecole de Management. E nfin une bonne nouvelle pour l’économie marocaine...!, Le Maroc figure parmi les pays qui ont vu leurs performances logistiques améliorées. En effet, le Royaume passe de la 113e place mondiale en 2007 à le 50e place cette année dans le domaine de la performance logistique. C’est ce qu’indique le rapport « Connecting to Compete 2012 » publié par la Banque mondiale, consacré au benchmark de la performance logistique liée au commerce international dans plus de 155 pays.

Ce résultat est à mettre certainement au crédit des politiques publiques des grands chantiers d’infrastructures, et au programme de compétitivité logistique mis en place par les pouvoirs publics.

D’ailleurs le détail du scoring attribué au Maroc, montre bien que la note finale est portée par le domaine infrastructures ( 39ème selon ce critère ) et que l’effort reste encore à porter sur les domaines des services logistiques, tracking & tracing ( 59 ème selon ce critère ). L WMS : brique applicative indispensable En effet, la compétitivité logistique du Maroc gagnerait beaucoup en l’encouragement de la mise en place d’outils informatiques en support aux fonctions logistiques dans les entreprises.

La fonction logistique devient de plus en plus complexe, et de plus en plus globale, les entreprises doivent désormais mettre sur le marché de plus en plus de variantes de produits dans des délais très réduits pour satisfaire une demande changeante et volatile.

Pour mieux maîtriser ses flux et ses coûts dans ce contexte, l’entreprise a de plus en plus besoin de couches opérationnelles des systèmes d’informations, pour aider les managers opérationnels à mieux livrer leurs clients avec les bons produits et au moindre coût / délai. Les progiciels de gestion des entrepôts ou en anglais « warehouse management systems ( WMS ) » se sont imposés comme brique applicative indispensable , qui propose une vue d’ensemble des flux physiques de l’entreprise. La gestion informatique des entrepôts a pour objectif de permettre une très bonne connaissance en quantité et en qualité des stocks, d’éviter les erreurs de préparation, d’optimiser l’exploitation des moyens et des surfaces, d’améliorer la traçabilité et d’optimiser les délais de traitement des flux entrants et sortants.

r Hadj Messaoud KHABTOU hkhabtou@logisticknowtion.com Hadj messaoud Khabtou 14 L Les solutions Peu d’éditeurs spécialisés sont présents aujourd’hui sur le marché marocain, et pour les solutions déjà implémentées au Maroc ( Redprairie, Generix, Oracle, SAP...) , il faut dire que le coût de mise en place constitue un véritable frein au déploiement de ces solutions aux petites et moyennes entrevprises. D’autres solutions plus accessibles et aux fonctionnalités plus légères existent sur le marché, l’offre permet à tout utilisateur logistique de trouver le bon progiciel pour une application spécifique et des contraintes logistiques adaptées à un secteur d’activité particulier.

L Les tendances : Le Saas ( Software as a service ) pour les PME C’est une offre pre packagée qui commence à émerger sur le marché marocain et qui permet aux TPE / PME d’accéder à des solutions WMS pour lesquels ils n’avaient pas auparavant les capacités d’investissement, c’est une solution flexible basée sur un modèle financier de paiement à l’utilisation. Malgré le faible taux de pénétration actuel, le marché des wms a à mon avis de beaux jours devant lui, surtout avec les projets logistiques lancés et la prise de conscience de notre tissue économique de l’importance de la compétitivité logistique pour stimuler notre croissance.

Reste à ce que les pouvoirs publics orientent plus l’effort vers la promotion de ces outils, et pourquoi pas œuvrer à l’émergence de solutions nationales aux fonctionnalités et surtout coûts en ligne avec les attentes de nos PME / TPE Marocaines. Numéro 2 / Septembre 2012 E-entreprise

Samsung renouvelle son management

5 Cisco et Amideast ouvrent un centre de formation Entrepreneur Institute au Maroc A mideast s’allie à Cisco dans le but de délivrer de nouveaux outils technologiques et de formation afin de créer de nouvelles opportunités de revenus et de nouveaux clients pour les entreprises à travers l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient Cisco a procédé récemment à l’inauguration d’un centre de formation Cisco® Entrepreneur Institute au Maroc en collaboration avec America-Mideast Education and Training Services, Inc.

(AMIDEAST). L’Entrepreneur Institute fournira des séances de formation accélérée grâce à l’utilisation de la technologie. Amideast –une organisation privée à but non-lucratif– offrira des sessions d’apprentissage individuelles en personne ainsi que des séances à distance afin d’aider les entrepreneurs à travers la région à améliorer leurs compétences et à optimiser les opportunités de développement des affaires. Cela servira également de forum aux propriétaires de petites et moyennes entreprises (PME), leur permettant ainsi de collaborer et d’échanger leurs expertises en affaires. Les petites et moyennes entreprises représentent une part importante de l’économie aussi bien NordAfricaine que Moyen-Orientale, ainsi, soutenir leur développement et piloter leurs performances pourra au final les aider à accélérer leur croissance économique et accroître le niveau de vie.

Les cours de l’Entrepreneur Institute de Cisco sont conçus pour accélérer le business via une utilisation efficace de la technologie tout en encourageant les solutions innovantes via le partage des meilleures pratiques, qui à leur tour permettront non seulement une croissance continue mais aussi la création d’emplois.

L Focus sur la région MENA En vertu de l’accord avec le Cisco Entrepreneur Institute, Amideast a maintenant mis en place des centres de formation Cisco Entrepreneur Institute au sein de leurs bureaux marocains, ainsi qu’au Liban, à Oman, en Tunisie et en Cisjordanie / Gaza. Des entrepreneurs jeunes seront recrutés afin de participer aux cours de base de l’Institut, à savoir « Démarrage d’une entreprise », « Développement d’une entreprise » ainsi que « Les Essentiels d’une Entreprise iExec », de même que plusieurs cours individualisés dont « L’Etat d’esprit e n t re p re et « Web 2.0 ». « Démarrage d’une entreprise » et « Les Essentiels d’une Entreprise iExec » sont disponibles en français et en anglais.

L Accélérateur de business Le Cisco Entrepreneur Institute offre quatre cursus de base, avec pour cible aussi bien les micro-entreprises que les entreprises de plus grand calibre. L’Institut a pour mission d’accélérer le business via une utilisation efficace des solutions technologiques, accroître l’emploi et assister au développement et au maintien de la croissance économique à travers le monde. Cela favorise l’innovation, la croissance et la prospérité tout en aidant à transformer les économies et le paysage social mondial en montrant la valeur que peut apporter la technologie aux affaires et en apportant un centre de ressources pour entreprises offrant conseils, mentorat, des solutions Internet pour entreprises et une technologie de réseau humaine.

Pour en savoir plus : Le Cisco Entrepreneur Institute : http://www.ciscoinstitute.net/ Nouvelles@Cisco en Afrique: http://newsroom.cisco.com/africa www.Amideast.org Hassan Bahej Directeur Général de Cisco Maroc 16 Numéro 2 / Mai - Juin 2012 Numéro 2 / Septembre 2012 E-entreprise

Samsung renouvelle son management

Une « bonne » politique d’innovation... qu’est-ce que c’est ? Bio-express Aouatif El Fakir est économiste. Diplômée de la première promotion de l’Ecole Nationale de Commerce et de Gestion de Settat, elle a une première expérience professionnelle chez L’Oréal Maroc avant de reprendre ses études.

Elle obtient un Diplômé d’Etudes Approfondies en management de la technologie et de l’innovation et un doctorat en économie de l’innovation de l’Université Paris Dauphine. Elle s’intéresse aux thématiques de la technologie, des systèmes d’innovation et de l’économie du développement. Elle a publié de nombreux articles et communications sur ces sujets. Aouatif El Fakir a reçu le Prix du meilleur article en sciences économiques de la Fondation Arabe de Science et Technologie en 2008.

E st-ce une augmentation des dépenses de recherche & développement ? Est-ce une politique de protection de la propriété intellectuelle ? Est-ce la course à l’armement ou la conquête de l’Espace ? Depuis que je m’intéresse à l’innovation, cette question n’a cessé de m’interpeller. J’ai trouvé quelques éléments de réponse en écoutant dernièrement les conférences de Charles Edquist au CNAM de Paris que je partage avec dans cet article. L’innovation est l’affaire de l’entreprise. Elle lance un nouveau bien ou service, développe une nouvelle technologie ou opte pour une nouvelle organisation. L’innovation peut être nouvelle aux yeux de l’entreprise (innovation de diffusion) ou aux yeux du monde (développement radical).

La politique d’innovation, quant à elle est l’affaire de l’Etat, l’acteur politique par essence. La question évidente et difficile pour lui est comment, quand et où intervenir ?

Pour schématiser, le système d’innovation est une sorte d’engrenage qui se compose d’institutions, d’organisations et de réseaux. Entre ces composantes circule un flux qui s’appelle « l’apprentissage interactif » et qui permet de produire, échanger et utiliser des connaissances pour mieux résoudre les « problèmes » auxquels elles font face. L Division de travail : privé & public Dans ce système, l’innovation dépend principalement de la combinaison des différentes activités (production de connaissances, incubation, financement, politiques publiques...) dont l’importancedes activitésévolue dans le temps selon Charles Edquist.

La politique d’innovation doit donc garantir l’existence de ces différentes activités selon leur importance et les interactions entre elles. L’Etat peut décider d’allouer des ressources à certaines activités (R&D) ou d’instaurer des incitations fiscales ou encore de poursuivre une politique de commande publique en faveur de l’innovation. Ce qui implique, selon Charles Edquist, que la discussion et la conception d’une politique d’innovation doit se focaliser sur la division du travail entre le public et le privé.

Le financement des premiers stades de l’innovation, où le privé s’engage peu, sera pris en charge par le public comme la recherche fondamentale ou l’éducation dont les fruits ne se cueillent qu’à long terme ; la stimulation de la demande pour les innovations peut passer par une réglementation ou une commande publique, etc.

r Aouatif El FAKIR Elfakir.aouatif@gmail.com Aouatif El Fakir 18 L Quid du système marocain de l’innovation ? Qu’en est-il au Maroc ? Que fait le privé et que fait le public ? Est-ce que les politiques publiques sont en phase avec le système marocain d’innovation ? L’innovation répond à un besoin ou suscite un usage. Que disent les chiffres pour Le Maroc : en 2010, la demande locale en biens manufacturés (11 milliards $ selon l’ONU) est satisfaite par l’importation (voitures, motos, téléphones, électroménagers ou équipements/ machines pour la production). 70% des exportations marocaines consistent respectivement en machines électriques et électroniques, habillement, produits chimiques, fertilisants, Sel, soufre, terre, pierre, plâtre, chaux et ciments, poissons & fruits de mer, légumes et minéraux ! Les exportations marocaines sont donc largement low-tech hormis les exportations électriques et électroniques où il y a 22% de produits high-tech.

Pour ces dernières, le Maroc est plutôt une plateforme d’exportations pour des multinationales qui cherchent à réduire leur coût et qui peuvent être une source de technologie si le Maroc s’y prend bien. L Etre au bon endroit au bon moment !

Cela signifie que l’innovation au Maroc serait plutôt incrémentale dans des secteurs industriels où la technologie est largement standardisée ou encore dans les services. Dans ce cas, c’est le secteur privé qui prendrait l’initiative. La politique publique devrait plus viser l’interaction efficace entre entreprises et acteurs de conseil, de financement et de formation que l’augmentation des dépenses privées de R&D. En d’autres termes, il s’agit de mettre en œuvre des outils plus puissants que la « Prestation technologique réseau » pour la montée en gamme des industries marocaines, de pousser les multinationales à transférer leurs technologies vers les partenaires locaux, viser la création de start-ups innovantes (technologie ou pas),...

Pourtant, le potentiel de développement et de croissance est plus fort quand l’innovation est plus radicale et plus technologique. Pour cela, le Maroc devrait, me semble-t-il, se positionner sur des technologies-clés émergeantes à horizon de 10-15 ans. L’Etat Marocain pourrait tirer profit de nombreux exercices mondiaux de prospective pour identifier les secteurs technico-industriels stratégiques. Il devrait ensuite investir énormément dans la production de connaissances et de compétences ; en l’occurrence dans une université marocaine de qualité et préparer le terrain pour les entreprises car lorsqu’une technologie émerge ce qui compte ce sont les connaissances scientifiques et techniques et les externalités de localisation, c’est-à-dire être au bon endroit au bon moment !

  • 19 Oui, je veux m’abonner à Maghreb Digital Livrer ces abonnements à Mr/Mme : ... ... Tél ... Adresse postale . . . ... E-mail . .
  • Ci-joint mon règlement par chèque, à l’ordre de Jankari Consulting
  • Prière de m’envoyer une facture à l’adresse Signature Merci de contacter le service d’abonnement : Tél: (212) 5 22.873.809 - Fax : (212) 5 22.873.806 - E.mail : contact@jankari-consulting.com Numéro 2 / Septembre 2012 Numéro 2 / Septembre 2012 innovation Offre d’abonnement Maghreb Digital 3 off res ent rep rises
  • 5 abonnements annuels au prix de 500 DH
  • 10 abonnements annuels au prix de 999 DH
  • 20 abonnements annuels au prix de 2000 DH
Partie suivante ... Annuler