UTILISER WORD 2010 POUR SON MÉMOIRE

UTILISER WORD 2010 POUR SON MÉMOIRE

Ce tutoriel de la Bibliothèque de l'Université Reims Champagne-Ardenne est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International. Dernière mise à jour : 08/09/2014 Crédits photo de couverture : CC BY-NC-SA 2.0 by UGL_UIUC on Flickr :Student in a library surrounded by piles of books tutoriel UTILISER WORD 2010 POUR SON MÉMOIRE Un mémoire comporte plusieurs éléments faciles à intégrer dans Word à condition de s’en préoccuper dès la rédaction : - Un sommaire ou une table des matières - Des notes de bas de page - Des citations - Une table des illustrations - Des sauts de section

UTILISER WORD 2010 POUR SON MÉMOIRE

Utiliser Word pour son mémoire 2 LE SOMMAIRE OU LA TABLE DES MATIÈRES ___ 3
1) Définitions ___ 3
2) La procédure à suivre pour générer un sommaire automatiquement ___ 3
a) Hiérarchiser les titres ___ 3
b) Générer le sommaire ___ 8
LES NOTES DE BAS DE PAGE ___ 10
1) Quelques notions ___ 10
2) Insérer une note de bas de page ___ 11
LES CITATIONS ___ 12
1) Les citations courtes ___ 12
2) Les citations longues ___ 12
LA TABLE DES ILLUSTRATIONS ___ 13
1) Insérer une légende ___ 13
2) Générer la table des illustrations ___ 13
LES SAUTS DE SECTION ___ 14
1) L’intérêt ___ 14
2) Créer un saut de section ___ 14
3) Exemple d’utilisation : changement d’orientation de la page ___ 15
METTRE DES ACCENTS SUR LES MAJUSCULES .

UTILISER WORD 2010 POUR SON MÉMOIRE

Utiliser Word pour son mémoire 3 LE SOMMAIRE OU LA TABLE DES MATIÈRES 1) Définitions Le sommaire est placé en début de mémoire, il contient les grands titres des parties et sous parties. La table des matières est placée à la fin du mémoire, elle se veut plus complète que le sommaire. Pour un mémoire tel que celui que vous devez rendre, vous pouvez vous contenter d’un sommaire comprenant 3 niveaux hiérarchiques (1., 1.1., 1.1.1.) 2) La procédure à suivre pour générer un sommaire automatiquement a) Hiérarchiser les titres Afin de générer un sommaire automatiquement, il est essentiel de hiérarchiser les titres de votre mémoire au fur et à mesure de la rédaction de ce dernier.

Pour cela vous avez deux solutions : - Utiliser les styles prédéfinis - Créer vos propres styles  Utiliser un style prédéfini : Les styles prédéfinis contiennent déjà une hiérarchie : ainsi, le style « titre 1 » contient une hiérarchie de niveau 1 qui correspond aux grands titres (1., 2., 3. etc.), le style « titre 2 » une hiérarchie de niveau 2 qui correspond aux sous titres (1.1., 1.2., 1.3. , etc.) Vous pouvez utiliser ces styles tel quel mais il est conseillé de les modifier. En effet, l’utilisation de la couleur est peu appropriée aux mémoires. Il est également déconseillé de souligner les titres.

Préférez un style sobre et marquez la différence hiérarchique entre les titres par une simple réduction de taille de police.

UTILISER WORD 2010 POUR SON MÉMOIRE

Utiliser Word pour son mémoire 4 Pour modifier un style prédéfini il suffit de faire clic droit sur le style qui vous intéresse, puis « modifier » : la fenêtre ci-contre s’ouvre. Vous pouvez alors faire toutes les modifications que vous souhaitez. Attention ! Vous ne pouvez pas changer le niveau hiérarchique prédéfini : pour vos titres de niveau 1 veillez donc à modifier un style « Titre 1 », pour vos titres de niveau 2, un style « Titre 2 », etc.

UTILISER WORD 2010 POUR SON MÉMOIRE

Utiliser Word pour son mémoire 5  Créer vos propres styles Pour créer votre propre style cliquez sur la petite flèche (numéro 1 de la capture d’écran) : une fenêtre s’ouvre. Cliquez sur l’icône en bas à gauche (numéro 2 de la capture d’écran). Vous pouvez alors choisir un titre pour votre style, une police, etc.

UTILISER WORD 2010 POUR SON MÉMOIRE

Utiliser Word pour son mémoire 6 Attention ! N’oubliez pas de changer le niveau hiérarchique. Pour cela, cliquez sur « format » en bas à gauche de l’écran, puis « paragraphe » :

UTILISER WORD 2010 POUR SON MÉMOIRE

Utiliser Word pour son mémoire 7 La fenêtre ci-contre s’ouvre : Dans « niveau hiérarchique » à la place de « corps du texte » sélectionnez le niveau correspondant à votre titre.

Cliquer sur « Ok » pour valider. Votre style est créé, vous pouvez alors le retrouver dans la fenêtre « Style ». Si plus tard vous décidez de modifier ce style tous vos titres seront modifiés automatiquement.

UTILISER WORD 2010 POUR SON MÉMOIRE

Utiliser Word pour son mémoire 8 b) Générer le sommaire Pour générer votre sommaire : - Placez votre curseur à l’endroit où vous voulez que le sommaire apparaisse. - Allez dans « référence », puis Table des matières (tout à gauche de la barre d’outils). - Cliquez sur « insérer une table des matières ». - Choisissez le format qui vous convient le mieux. Cliquez sur « ok » pour valider. Le sommaire apparait.

Utiliser Word pour son mémoire 9 Il est conseillé de générer le sommaire lorsque le mémoire est complètement achevé. Avant de l’imprimer, afin d’être sûr que le sommaire soit à jour, il est essentiel de mettre à jour les champs : - Clic droit sur le sommaire - Mettre à jour les champs Deux options s’offrent à vous : « mettre à jour les numéros de pages uniquement » ou « mettre à jour toute la table » - Si vous n’avez ajouté ou supprimé aucun titre, vous pouvez vous contenter de « mettre à jour les numéros de pages uniquement » - Dans le cas contraire, choisissez « mettre à jour toute la table »

Utiliser Word pour son mémoire 10 LES NOTES DE BAS DE PAGE 1) Quelques notions Les notes de bas de pages servent principalement : - À intégrer une référence bibliographique - À donner une information supplémentaire qui serait trop lourde dans le corps du texte : traduction, définition, etc. Deux termes récurrents peuvent vous poser problème : Op.cit. : Abréviation de Opus citatum du latin « œuvre déjà citée », Op.cit. renvoie à une œuvre déjà citée dans l’ouvrage. Cette abréviation permet de ne pas réécrire le nom de l’auteur, l’édition etc. On se contente de rappeler le titre de l’ouvrage suivi de Op.cit.

Ex : Tout sur la mémoire, op.cit. Cette référence renvoie à une référence plus complète du type : Croisile, Bernard. (2009). Tout sur la mémoire. Paris : Odile Jacob. Ibid. : Abréviation de Ibidem, du latin « même endroit », ibid. est utilisé lorsque deux citations retranscrites sur la même page viennent de la même source, la source n’est transcrite qu’une seule fois, ensuite, on notera ibid.

Attention, vous utilisez ces abréviations, n’oubliez pas de les mettre en italique. En effet, elles sont en latin, or, pour tous les mots en langue étrangère, l’italique est de rigueur.

Utiliser Word pour son mémoire 11 2) Insérer une note de bas de page Pour insérer une note de bas de page, il vous suffit d’aller dans « références », puis, « Insérer une note de bas de page ».

Vous pouvez choisir différentes options pour vos notes, pour cela : - Cliquez sur la flèche en bas à droite du cadre référence - Choisissez le « format de la numérotation » (1, 2, 3, conseillé) Choisissez la « numérotation » (recommencer à chaque page conseillé) Gardez la même police pour vos notes de bas de pages que pour votre corps de texte. Choisissez la taille 10.

Utiliser Word pour son mémoire 12 LES CITATIONS 1) Les citations courtes Les citations courtes se font dans le texte et sont entre guillemets. 2) Les citations longues Les citations longues doivent apparaitre comme un bloc indépendant du reste du texte, sans guillemet. Afin de vous faciliter la tâche, vous pouvez créer un style « citations longues ». - Suivez la procédure vue précédemment concernant la création d’un nouveau style. - Choisissez une police de taille 10 et un interligne simple (rappel : le corps du texte doit-être rédigé en interligne 1,5 avec une taille de police de 12). Choisissez également de justifier le texte.

Toujours dans la fenêtre de création de votre style, dans « format « paragraphe », choisissez un retrait à gauche et à droite d’environ 1,5 cm. Dans « hiérarchie » laissez « corps de texte ». Pour chaque nouvelle citation vous n’avez plus qu’à cliquer sur le style que vous avez créé avant de taper votre citation : la mise en forme se fait automatiquement. Exemple de citation longue : Les personnages hugoliens paraissent liés au nom de Notre-Dame, et dans la plupart des ouvrages sur la cathédrale, on trouve au moins une référence à Victor Hugo. Il est clair que l’auteur a signé de son nom l’édifice en même temps que l’ouvrage : Je voulais parler de Notre-Dame de Paris, mais quelqu’un a marqué ce monument d’une telle griffe de lion, que personne désormais ne s’hasardera d’y toucher.

C’est sa chose désormais, c’est son fief ; c’est le majorat de Quasimodo. Il a bâti à coté de la vieille cathédrale, une cathédrale de poésie aussi ferme que les fondements de l’autre, aussi haute que ses tours. (Jules Michelet, 1872, p.336.) En écrivant Notre-Dame de Paris, Victor Hugo semble donc lui avoir offert une nouvelle âme, une nouvelle parure. Comment un tel phénomène est-il possible, qu’apporte t-il a la cathédrale ? Quel but poursuit Victor Hugo en écrivant Notre-Dame de Paris ?

Utiliser Word pour son mémoire 13 LA TABLE DES ILLUSTRATIONS 1) Insérer une légende Afin de pouvoir générer une table des illustrations, il est important d’insérer des légendes automatiques. Pour se faire il suffit de sélectionner l’onglet « références » puis « insérer une légende » : Entrez les références de l’image à laquelle se rapporte la légende, validez en cliquant sur OK.

2) Générer la table des illustrations Si vous avez bien entré toutes les légendes de vos illustrations de la manière décrite ci-dessus, vous n’avez plus qu’à cliquer sur « insérer une table des illustrations » dans l’onglet « références ».

Vous pouvez alors choisir votre modèle de table de la même manière que pour la table des matières. Tout comme pour la table des matières n’oubliez pas de mettre à jour les champs avant d’imprimer (clic droit sur la table, « mettre à jour les champs »)

Utiliser Word pour son mémoire 14 LES SAUTS DE SECTION 1) L’intérêt Les sauts de sections permettent de créer des parties indépendantes les unes des autres dans votre document. Vous pouvez ainsi réaliser des modifications uniquement sur une partie : le document ne sera pas modifié dans son ensemble. 2) Créer un saut de section Dans « mise en page » : - cliquez sur « sauts de pages » dans l’onglet « saut de section » sélectionnez « page suivante » Votre saut de section est créé.

Utiliser Word pour son mémoire 15 3) Exemple d’utilisation : changement d’orientation de la page Grâce aux sauts de section vous pouvez sans problème passer d’une page « portrait » à une page « paysage » Pour cela : - Générez un saut de section - Changez l’orientation de la page (« mise en page « Orientation ») Lorsque vous voulez repasser en mode « portrait », renouvelez l’opération (Saut de section, changement d’orientation)

Ce tutoriel de la Bibliothèque de l'Université Reims Champagne-Ardenne est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International. Dernière mise à jour : 08/09/2014 Crédits photo de couverture : CC BY-NC-SA 2.0 by UGL_UIUC on Flickr : Student in a Library surrounded by Piles of Books  Pour supprimer un saut de section : - Passez en mode « Afficher tout « Accueil »  - Placez votre curseur au niveau du saut de section - Faites « Supprimer » sur votre clavier METTRE DES ACCENTS SUR LES MAJUSCULES É : Ctrl 4 puis majuscule E È et À : Ctrl+Alt+7 puis majuscule E ou A Mettre une cédille sur un C majuscule : Ç : Ctrl+ puis majuscule C

Vous pouvez aussi lire
Partie suivante ... Annuler