CHARTE 2008 - 2020 PARTIE IV : ANNEXES - " Le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine, un projet partagé " - Parc Loire Anjou Touraine

 
CHARTE 2008 - 2020 PARTIE IV : ANNEXES - " Le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine, un projet partagé " - Parc Loire Anjou Touraine
PARC   N AT U R E L R É G I O N A L   LOIRE-ANJOU-TOURAINE

                         Notre patrimoine a de l’avenir

                                CHARTE 2008 – 2020
                                         PARTIE IV : ANNEXES

                                      « Le Parc naturel régional
                                          Loire-Anjou-Touraine,
                                            un projet partagé »
CHARTE 2008 - 2020 PARTIE IV : ANNEXES - " Le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine, un projet partagé " - Parc Loire Anjou Touraine
ANNEXES I

             ANNEXE 1 :
             .
          PÉRIMÈTRE D'ÉTUDE
               .
 ET NOUVEAU PÉRIMÈTRE

Annexes                          Page 1
CHARTE 2008 - 2020 PARTIE IV : ANNEXES - " Le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine, un projet partagé " - Parc Loire Anjou Touraine
ANNEXES I

Page 2      Annexes
CHARTE 2008 - 2020 PARTIE IV : ANNEXES - " Le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine, un projet partagé " - Parc Loire Anjou Touraine
ANNEXES I

Annexes          Page 3
CHARTE 2008 - 2020 PARTIE IV : ANNEXES - " Le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine, un projet partagé " - Parc Loire Anjou Touraine
ANNEXES I
   Liste des communes et des E.P.CI à fiscalité propre du nouveau périmètre du Parc

                                    Communes d’Indre-et-Loire (37)

           ANCHE                                        LERNE
           ASSAY                                        LIGNIERES-DE-TOURAINE
           AVOINE                                       LIGRE
           AVON-LES-ROCHES                              LUZE
           AVRILLE-LES-PONCEAUX                         MARCAY
           AZAY-LE-RIDEAU                               MARIGNY-MARMANDE
           BEAUMONT-EN-VERON                            PANZOULT
           BENAIS                                       PARÇAY-SUR-VIENNE
           BOURGUEIL                                    PONT-DE-RUAN
           BRASLOU                                      RAZINES
           BRAYE-SOUS-FAYE                              RESTIGNE
           BREHEMONT                                    RICHELIEU
           BRIZAY                                       RIGNY-USSE
           CANDES-SAINT-MARTIN                          RILLY-SUR-VIENNE
           CHAMPIGNY-SUR-VEUDE                          RIVARENNES
           LA CHAPELLE-AUX-NAUX                         RIVIERE
           LA CHAPELLE-SUR-LOIRE                        LA ROCHE-CLERMAULT
           CHAVEIGNES                                   SACHE
           CHEILLE                                      SAINT-BENOÎT-LA-FORET
           CHEZELLES                                    SAINT-GERMAIN-SUR-VIENNE
           CHINON                                       SAINT-MICHEL-SUR-LOIRE
           CHOUZE-SUR-LOIRE                             SAINT-NICOLAS-DE-BOURGUEIL
           CINAIS                                       SAINT-PATRICE
           CONTINVOIR                                   SAVIGNY-EN-VERON
           COURCOUE                                     SAZILLY
           COUZIERS                                     SEUILLY
           CRAVANT-LES-COTEAUX                          TAVANT
           CRISSAY-SUR-MANSE                            THENEUIL
           CROUZILLES                                   THILOUZE
           FAYE-LA-VINEUSE                              THIZAY
           GIZEUX                                       LA TOUR-SAINT-GELIN
           HUISMES                                      TROGUES
           L'ILE-BOUCHARD                               VALLERES
           INGRANDES-DE-TOURAINE                        VERNEUIL-LE-CHATEAU
           JAULNAY                                      VILLAINES-LES-ROCHERS
           LANGEAIS                                     VILLANDRY
           LEMERE

Page 4                                                                           Annexes
CHARTE 2008 - 2020 PARTIE IV : ANNEXES - " Le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine, un projet partagé " - Parc Loire Anjou Touraine
ANNEXE I

                      Communes de Maine-et-Loire (49)

ALLONNES                               LOURESSE-ROCHEMENIER
AMBILLOU-CHATEAU                       MAZE
ANDARD                                 MEIGNE-SOUS-DOUE
ANTOIGNE                               LA MENITRE
ARTANNES-SUR-THOUET                    MONTREUIL-BELLAY
BEAUFORT-EN-VALLEE                     MONTFORT
BLAISON-GOHIER                         MONTSOREAU
BLOU                                   NEUILLE
LA BOHALLE                             PARNAY
BRAIN-SUR-ALLONNES                     LE PUY-NOTRE-DAME
BRAIN-SUR-L'AUTHION                    LES ROSIERS-SUR-LOIRE
LA BREILLE-LES-PINS                    ROU-MARSON
BREZE                                  SAINT-CLEMENT-DES-LEVEES
BRIGNE                                 SAINT-CYR-EN-BOURG
BRION                                  SAINT-GEORGES-DES-SEPT-VOIES
BROSSAY                                SAINT-GEORGES-DU-BOIS
CHACE                                  SAINT-GEORGES-SUR-LAYON
CHEMELLIER                             SAINT-MACAIRE-DU-BOIS
CHENEHUTTE-TREVES-CUNAULT              SAINT-MARTIN-DE-LA-PLACE
CONCOURSON-SUR-LAYON                   SAINT-MATHURIN-SUR-LOIRE
CORNE                                  SAINT-PHILBERT-DU-PEUPLE
LE COUDRAY-MACOUARD                    SAINT-REMY-LA-VARENNE
COUTURES                               SAUMUR
LA DAGUENIERE                          SOUZAY-CHAMPIGNY
DENEZE-SOUS-DOUE                       LE THOUREIL
DOUE-LA-FONTAINE                       TURQUANT
FONTAINE-GUERIN                        LES ULMES
FONTEVRAUD-L'ABBAYE                    VARENNES-SUR-LOIRE
FORGES                                 VARRAINS
GEE                                    VAUDELNAY
GENNES                                 LES VERCHERS-SUR-LAYON
GREZILLE                               VERRIE
LONGUE-JUMELLES                        VILLEBERNIER
LOUERRE                                VIVY

        Annexes                                                       Page 5
CHARTE 2008 - 2020 PARTIE IV : ANNEXES - " Le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine, un projet partagé " - Parc Loire Anjou Touraine
ANNEXE I

                               E.P.C.I d’Indre-et-Loire (37)

          COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BOUCHARDAIS

          COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS D'AZAY-LE-RIDEAU

          COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE BOURGUEIL

          COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE RICHELIEU

          COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA RIVE GAUCHE DE LA VIENNE

          COMMUNAUTE DE COMMUNES RIVIERE - CHINON - ST BENOIT-LA-FORET

          COMMUNAUTE DE COMMUNES TOURAINE NORD-OUEST

          COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VERON

                              E.P.C.I de Maine-et-Loire (49)

         COMMUNAUTE D’AGGLOMERATION SAUMUR-LOIRE-DEVELOPPEMENT

         COMMUNAUTE DE COMMUNES DE BEAUFORT-EN-ANJOU

         COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA CONFLUENCE

         COMMUNAUTE DE COMMUNES DU GENNOIS

         COMMUNAUTE DE COMMUNES LOIRE-AUBANCE

         COMMUNAUTE DE COMMUNES LOIRE-LONGUE

         COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES PONTS DE CÉ

         COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE DOUE-LA-FONTAINE

         COMMUNAUTE DE COMMUNES VALLEE-LOIRE-AUTHION

Page 6                                                          Annexes
CHARTE 2008 - 2020 PARTIE IV : ANNEXES - " Le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine, un projet partagé " - Parc Loire Anjou Touraine
ANNEXE II

           ANNEXE II :

           LES MOYENS
                   .
DU PARC NATUREL RÉGIONAL
    .              .
  LOIRE-ANJOU-TOURAINE

 Annexes                        Page 7
CHARTE 2008 - 2020 PARTIE IV : ANNEXES - " Le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine, un projet partagé " - Parc Loire Anjou Touraine
ANNEXE II
                                                                                                                                                                          SOMMAIRE
   INTRODUCTION                                                                  ................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................    10

   1 - ORGANISME DE GESTION ET MODALITES DE DECISION ........................................................................................................................ 11
      I.I Instances politiques ................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 12
           a - Syndicat mixte de gestion du Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine ...................................................... 12
           b - Le Bureau du Parc .................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 13
      1.2 Instances de concertation ............................................................................................................................................................................................................................................................................... 13
           a - Commissions de travail ................................................................................................................................................................................................................................................................................ 13
           b - Conseil scientifique ................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 13

   II - EQUIPE TECHNIQUE ET ADMINISTRATIVE .............................................................................................................................................................................................. 14
       2.1 Direction ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 14
       2.2 Pôles ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 15
           a - Pôle Administration générale ........................................................................................................................................................................................................................................................ 15
           b - Pôle Environnement .............................................................................................................................................................................................................................................................................................. 15
           c - Pôle Médiation des patrimoines ............................................................................................................................................................................................................................................ 15
       2.3 Tableau des besoins en personnel pour la mise en œuvre
           de la nouvelle charte 2008-2010 .................................................................................................................................................................................................................................................... 16

   III - OBJETS ET MODALITES D’INTERVENTION ................................................................................................................................................................................................ 17
       3.1 Avis réglementaires ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................ 17
           a - Documents d'urbanisme ............................................................................................................................................................................................................................................................................ 17
           b - Études d'impact ................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 17
           c - Documents d'orientation ou de programmation .......................................................................................................................................................................... 18

   IV - OPERATIONS DU PARC NATUREL REGIONAL LOIRE-ANJOU-TOURAINE .................................... 18
         a - Sollicitation des porteurs de projets ........................................................................................................................................................................................................................... 19
         b - Appui technique aux instances locales et nationales ................................................................................................................................................. 19

   V - EVALUATION                                                                .................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................   19

   VI - OUTILS TRANSVERSAUX ..................................................................................................................................................................................................................................................................................... 20
      6.1 Marque « Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine » ..................................................................................................................................... 20
              6.2 Maison du Parc ................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 20
                  a - Objectifs de la Maison du Parc ............................................................................................................................................................................................................................................... 20
                  b - Prestations proposées .................................................................................................................................................................................................................................................................................... 21
              6.3 Centre de ressources ....................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 21
              6.4 Site Internet ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ 22
                  a - Objectifs du site Internet ........................................................................................................................................................................................................................................................................... 22
                  b - Bénéficiaires ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 22
                  c - Modalités d'intervention ............................................................................................................................................................................................................................................................................... 22
              6.5 Réseau des « ambassadeurs du Parc » ...................................................................................................................................................................................................................... 22

   VII. CONVENTIONS .................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 23
      7.1 État ..................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 23
              7.2 Établissements publics de coopération intercommunale ...................................................................................................................................... 23
                  a - Pays .................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 23
                  b - Communautés de communes et d'agglomération ............................................................................................................................................................... 23
              7.3 Partenaires institutionnels ............................................................................................................................................................................................................................................................................... 24

Page 8                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              Annexes
ANNEXE II
VIII. BUDGET PREVISIONNEL DE FONCTIONNEMENT A 3 ANS ................................................................................................................ 25
   8.1 Recettes fonctionnement 2008 dont recettes statutaires .................................................................................................................................. 25
       a - Fonctionnement basique ........................................................................................................................................................................................................................................................................... 25
       b - Recettes appelées à couvrir ........................................................................................................................................................................................................................................................... 25
   8.2 Recettes fonctionnement 2009 dont recettes statutaires .................................................................................................................................. 26
       a - Fonctionnement basique ........................................................................................................................................................................................................................................................................... 26
       b - Recettes appelées à couvrir ............................................................................................................................................................................................................................................................. 26
   8.3 Recettes fonctionnement 2010 dont recettes statutaires .................................................................................................................................. 27
       a - Fonctionnement basique ........................................................................................................................................................................................................................................................................... 27
       a - Recettes appelées à couvrir ............................................................................................................................................................................................................................................................ 27

IX. EMBLEME FIGURATIF DU PARC ......................................................................................................................................................................................................................................................... 28

X. HIERARCHISATION DES ACTIONS ............................................................................................................................................................................................................................................ 30

                                           Annexes                                                                                                                                                                                                                                                      Page 9
ANNEXE II

                              INTRODUCTION

          La mise en œuvre des nouvelles orientations de la charte du Parc
          nécessite des moyens adaptés aux attentes exprimées et
          retranscrites dans le projet pour les douze prochaines années.

          Comparé à la moyenne nationale des moyens dont disposent les
          Parcs, les moyens d'intervention du Parc Loire-anjou-Touraine
          nécessitent une relative montée en puissance.

          Cela passe nécessairement par un renforcement de l’équipe
          technique mais aussi par un engagement soutenu des partenaires du
          Parc.

          Des conventions de coopération active devront ainsi être signées
          et mises en œuvre rapidement. En effet, fidèle à son principe de
          non-substitution aux organismes locaux compétents, le Parc cherche
          à renforcer l’action des partenaires sur son territoire qui concourent
          à atteindre les objectifs fixés dans sa charte.

          Cette partie de la charte est également l’occasion de présenter les
          modes d’action du Parc qui diffèrent selon leur nature, institutionnelle
          ou opérationnelle, et selon les compétences des porteurs de projets.
          La concertation et la participation sont en bonne place dans
          les modes opératoires du Parc, déclinant en cela les principes du
          développement durable

Page 10                                                                  Annexes
ANNEXE II
1 - ORGANISME DE GESTION ET MODALITES DE DECISION
 Au sein du Parc, un projet se concrétise en action grâce à deux circuits complémentaires de mise
 en œuvre : le premier concerne la conception (cf. en gris sur le schéma) et le second s'attache au
 processus de décision (cf. en noir sur le schéma).
 L'origine d'une action est le plus souvent le résultat de relations nouées avec différents partenaires :
 communes, associations, organismes socioprofessionnels... Pour faire l'objet d'une étude de
 faisabilité, elle doit répondre aux objectifs exprimés dans la charte et, si possible, pouvoir être
 reproduite sur toute autre partie du territoire du Parc. Certaines de ces actions, conformément avec
 la mission de territoire d'expérimentation, peuvent parfois même être reproduites au-delà du
 territoire couvert par le Parc.

                              Comité syndical                    Partenaires financiers

       C.S.T.                                                       Demandes subventions
                                       Budget

                                                             Bureau
                Commission                                 (et Président)
                 Finances

                    Équipe
                                           ?             Commissions
                                                           de travail

                          ?

         Partenaires techniques
         et/ou groupe de travail

                Annexes                                                                              Page 11
ANNEXE II
 I.I INSTANCES POLITIQUES
   a - Syndicat mixte de gestion du Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine
   • Compétences
   Les actions du Parc naturel régional seront arrêtées et mises en œuvre par son organisme de
   gestion, en référence à la charte. Cet organisme de gestion sera un syndicat mixte « ouvert » non
   élargi selon l'article L 5721-1 du Code général des collectivités territoriales (CGCT).
   Le Comité syndical, organe délibérant du syndicat mixte, sera composé des délégués des
   collectivités adoptant et adhérant à la charte du Parc : les régions, les départements, les EPCI à fis-
   calité propre, les communes et les villes-portes.
   Le syndicat mixte du Parc naturel régional :
       • met en application les dispositions de la charte et décide des financements appropriés aux
         différents programmes,
       • relaie l’information aux communes dont il appuie les initiatives visant à la préservation et la
         valorisation de l’espace,
       • assure sur son territoire la cohérence et la coordination des actions de protection, de mise en
         valeur, de gestion, d’animation et de développement menées avec ses partenaires.
   Il fonctionne dans le souci d’une large concertation avec les partenaires locaux par la création
   de commissions de travail et d’organes consultatifs. Ainsi, il associe à la mise en œuvre des
   programmes d'actions du Parc des représentants des associations, des partenaires socio-écono-
   miques et des organismes publics. Enfin, il se dote d’un Conseil scientifique.
   • Rôle majeur du délégué
   Le délégué communal ou intercommunal est un relais qui détient une responsabilité importante
   dans la mobilisation de tous les acteurs autour de ce bien commun : le territoire du Parc naturel
   régional, son patrimoine, son projet.
   Représentant de sa commune ou de sa structure intercommunale auprès des instances du Parc, il
   informe celui-ci des problèmes ou des opportunités décelés dans l’exercice de son mandat.
   Représentant du Parc auprès du conseil municipal ou du conseil communautaire, il transmet les
   informations relatives aux orientations du Parc, au programme d’actions en cours et à l’application
   du projet de territoire.
   Le délégué doit :
       • porter une attention toute particulière à l’information de la commune ou de l'EPCI à fiscalité
         propre qu’il représente et veiller à la réunion périodique des élus concernés afin de leur permet-
         tre de débattre des questions relatives au Parc,
       • s'assurer que les moyens et supports de communication dont dispose sa commune ou son
         EPCI à fiscalité propre transmettent bien à tous les citoyens, les orientations, les actions et la
         vie du Parc.
   Le Parc s’engage à :
       • fournir une mallette pédagogique comprenant une information de base sur le Parc : la charte
         du Parc et ses documents annexes, la carte du territoire, un résumé de la charte, un
         organigramme de l’équipe du Parc et de ses commissions de travail, des exemples d’actions
         types ou exemplaires dans plusieurs domaines, le guide du délégué communal, l’argumentaire
         de la Fédération des Parcs répondant aux questions que l’on se pose à propos d’un Parc
         naturel régional (…),
       • donner une information actualisée sur l’activité du syndicat mixte,
       • répondre à la sollicitation du délégué pour une visite des élus membres du Bureau ou de
         l’équipe technique du Parc dans sa commune, au cours de son mandat,
       • proposer au délégué des rencontres avec d’autres délégués pour travailler sur des thèmes
         particuliers (à l’échelle de tout son territoire, par secteur ou par communauté de communes).
         Le délégué a la possibilité de s’inscrire à la formation « ambassadeurs du Parc » et ainsi de
         rencontrer d’autres délégués ou d’autres acteurs du Parc.

Page 12                                                                              Annexes
ANNEXE II
b - Le Bureau du Parc
Le Bureau prépare les réunions du Comité syndical, examine préalablement les dossiers et bud-
gets, délibère sur les compétences pour lesquelles il a reçu délégation du Comité syndical.
Sa composition et son fonctionnement précis figurent dans les statuts du syndicat mixte de gestion
du Parc.
I.2 INSTANCES DE CONCERTATION
Le bilan évaluatif de la mise en œuvre de la charte a démontré la nécessité de faire évoluer le
nombre et la composition des commissions thématiques. Cette évolution a été confirmée dans le
cadre des groupes de travail chargés de la révision de la charte dont les membres, et plus
particulièrement ceux issus de la société civile, ont souhaité continuer de participer à l'activité du
Parc. L'évolution du nombre de thématiques et par conséquent des missions du Parc renforce ce
constat.
Aussi le nombre de commissions thématiques évolue de 4 à 7, lesquelles intègrent désormais une
dimension évaluation et de suivi des actions.
a - Commissions de travail
Thématiques des commissions
   • Milieux naturels et gestion de l'espace
   • Urbanisme et planification
   • Eco-développement
   • Tourisme et loisirs
   • Culture - Communication
   • Éducation
   • Finances
• Missions des commissions
Les commissions ont pour principaux objectifs de :
   • préparer les orientations relatives à leur domaine et les proposer pour validation au Bureau du
     Parc,
   • initier le programme d'actions pour la mise en œuvre de la charte,
   • assurer le suivi et l'évaluation des actions.
• Composition des commissions
Les commissions seront composées de représentants :
   • élus,
   • socioprofessionnels (chambres consulaires, professionnels qualifiés),
   • associatifs,
   • institutionnels (E.P.C.I., organismes parapublics, services de l'Etat, services des Conseils
     généraux et régionaux),
   • ambassadeurs du Parc,
   • personnes qualifiées participant à titre individuel.
• Groupes de travail
En complément des commissions, des groupes de travail peuvent être mis en place. Ils permettent
d’associer des personnes ressources sur des sujets :
   • thématiques : les champs traités par certaines commissions sont larges et nécessitent un
     travail spécifique sur certains thèmes,
   • opérationnels : la mise en œuvre de certaines actions requière des compétences précises.
b - Conseil scientifique
La première charte du Parc a institué un Comité scientifique et technique dont les missions étaient
centrées plus particulièrement sur les milieux naturels et les impacts sur l’environnement. Le Parc
souhaite élargir les thématiques traitées et approfondir les notions de recherche et réflexion
prospective au sein de son Conseil scientifique, qui conservera par ailleurs son rôle d’émission
d’avis sur des projets susceptibles de conseil.

              Annexes                                                                             Page 13
ANNEXE II
   • Objectifs du Conseil scientifique du Parc
   Le Conseil scientifique a pour vocation d’alerter le Parc, non seulement sur les enjeux
   environnementaux et patrimoniaux, mais aussi sur les enjeux économiques et sociaux du territoire,
   ainsi que sur l’interaction entre ces champs. Ses missions sont les suivantes :
      • formuler des avis scientifiques sur des projets susceptibles d'avoir un impact sur le territoire,
      • apporter des informations ou des recommandations fondées sur la recherche aux élus,
        techniciens du Parc et aux membres des commissions de travail et proposer des orientations
        en matière de recherche scientifique et d’expérimentation sur le territoire,
      • contribuer au développement de la politique du Parc par la prospective dans une logique de
        transversalité et d'opérationnalité.
   • Les membres du Conseil scientifique
   Le Conseil scientifique est constitué de personnes qui, pour des raisons professionnelles ou
   personnelles, se sont spécialisées dans des disciplines relevant des sciences de la nature ou de
   l’homme. Ses membres disposent d'une reconnaissance universitaire et/ou institutionnelle.
   Sa composition est équilibrée entre les différentes disciplines scientifiques
   • Les modalités d'intervention
   Un règlement intérieur définit ses modalités de fonctionnement. Les membres réunis au sein du
   Conseil scientifique ont pour vocation de travailler sur les objectifs de recherche et de prospective
   pour le territoire. Toutefois, une cellule d’expertise plus réactive est identifiée dès la création du
   Conseil pour formuler des avis scientifiques sur des projets susceptibles d'avoir un impact sur le
   territoire.
   La saisine du Conseil scientifique se fait soit à la demande du Président du Parc suite à une
   sollicitation du Comité syndical, du Bureau ou des commissions du Parc, soit en auto-saisine par le
   Président du Conseil scientifique après validation du Président du Parc.
   En tant que de besoin, le Conseil scientifique invite des personnes compétentes et intéressées par
   la thématique traitée.
   Le Conseil scientifique se dote d’un Président en charge notamment de la cellule réunie autour des
   impacts et d’un Vice-Président dont la mission sera orientée plus spécifiquement sur les travaux de
   recherche et de prospective sur le territoire.
II - ÉQUIPE TECHNIQUE ET ADMINISTRATIVE
   Le syndicat mixte se dote d'une équipe technique et administrative pour mettre en œuvre sa
   politique. Elle est composée d’agents permanents, en général titulaires de la fonction publique
   territoriale quand le profil de poste ou la disponibilité le permettent.
   Les missions du Parc sont essentiellement techniques. Elles requièrent des compétences
   particulières destinées à assurer un rôle de conseil, d’animation voire de réalisation d’opérations
   dans les domaines couverts par la charte.
   Ces moyens d’ingénierie sont efficaces s’ils sont secondés par des moyens administratifs suffisants
   pour assurer les tâches d’accueil, de secrétariat, d’assistance administrative et de comptabilité.
 2.1 DIRECTION
   Les tâches de direction sont assurées par :
     • un directeur qui, sous l'autorité du Président, assiste techniquement les élus dans l'élaboration
       des orientations stratégiques. Il assure la coordination de la mise en œuvre des actions
       relatives aux objectifs définis par la charte du Parc en vue d'en garantir leur cohérence et le
       fonctionnement général du syndicat mixte ;
     • un directeur-adjoint qui assiste le directeur dans ses activités d'organisation, de coordination et
       de suivi des actions du Parc. Il agit par délégation et assure la préparation et/ou la réalisation
       de certaines missions de direction et d'animation d'équipe.

Page 14                                                                             Annexes
ANNEXES II
2.2 PÔLES
L’équipe est constituée en trois pôles, l’un administratif et transversal, les deux autres plus
techniques. Chaque pôle est coordonné par un responsable, chargé d’arbitrer les questions de
gestion et d’organisation quotidienne en relation avec la direction.
Les activités des secteurs "coopération territoriale", "informatique" et "communication" du Parc sont
transversales. Toutefois, compte tenu de leur spécificité technique de mise en œuvre, elles sont rat-
tachées aux pôles techniques.
a - Pôle Administration générale
Les missions inhérentes à ce pôle sont :
   • affaires administratives et comptables,
   • accueil et secrétariat,
   • assistance à la direction,
   • assistance technique et locaux.
b - Pôle Environnement
Les thèmes traités au sein de ce pôle sont :
   • agriculture,
   • coopération territoriale,
   • éco-développement,
   • écologie,
   • énergie,
   • forêt,
   • ingénierie de l’environnement,
   • paysage,
   • système d’information géographique,
   • urbanisme.
c - Pôle Médiation des Patrimoines
Les compétences des agents recouvrent les thématiques suivantes :
   • tourisme et loisirs,
   • culture,
   • éducation,
   • communication,
   • coopération territoriale,
   • Maison du Parc.

              Annexes                                                                            Page 15
ANNEXE II
 2.3 TABLEAU DES BESOINS EN PERSONNEL POUR LA MISE EN ŒUVRE
     DE LA NOUVELLE CHARTE 2008-2010
                                                                       Postes
            Chapitres
                                      Profil poste                   Existants               Prioritaires à 3 ans
               1.1                    Natura 2000                 1 A + 1/2 SIG
            1.2 et 1.3              Zones humides                                                    1/2 B
            1.2 et 1.3       Patrimoine naturel ordinaire                                            1/2 B
               2.1                        Eau
               2.2                      Energies                        1A
               2.3                          Mission de veille portée par la personne en charge des impacts
               3.1        Architecture (conseils, inventaires)                                        1/2 A
  Axe 1
                                        Paysage                         1A
               3.2
                                Signalétique - publicité
               4.1                      Risques
                                       Urbanisme                        1A
               4.2
                                        Paysage                        1/4 A
               4.3                    Socio-archi                                                     1/2 A
               4.4        S'appuie sur les compétences Paysages, eau, énergies, patrimoine naturel et secrétariat = 1/4 poste
                1                      Agriculture                      1A
                2                         Forêt
                3          Performance environnementale                 1A              s'appuie sur les compétences des
                                                                                           chargés de mission du pôle
  Axe 2     4.1 et 4.2                Savoir-faire                                               environnement
            4.3 et 4.4            Economie solidaire
                                        Tourisme                        1A          fait appel aux compétences du naturaliste
                5
                             Suivi de projets touristiques
                1                        Culture                       1/2 A
                2                      Education                                                       1A
                                    Communication                       1A
  Axe 3         3
                           Site internet et relations presse
                4               Coopération territoriale
                5             Coopération internationale
                                    Documentaliste
                                           SIG                        1/2 SIG
                                      Comptabilité                  1 B + 1/2 C
 Moyens
                                       Secrétariat                     3,5 C                           1C
                                        Direction                       2A
                                        Entretien                       1C
            TOTAL I                                                     17,5                            4
 Maison                                 Direction                      1/2 A
 du Parc                                 Accueil                                                       2C
            TOTAL II                                                    0,5                             2
           TOTAL (I+II)                                                  18                             6

Page 16                                                                                          Annexes
ANNEXE II
III - OBJETS ET MODALITÉS D’INTERVENTION
 3.1 AVIS RÉGLEMENTAIRES
  A l'exception de la réglementation spécifique à l'affichage, les Parcs naturels régionaux
  n'impliquent pas de disposition juridique spécifique.
  Cependant, l'adhésion des communes au syndicat mixte de gestion et leur approbation de
  la charte les engagent à respecter et à mettre en œuvre les dispositions qui y figurent.
  Par ailleurs, les documents d'urbanisme applicables au territoire du Parc doivent être
  compatibles avec les orientations de la charte. A cette fin, le Code de l'environnement pré-
  cise que le Parc est associé à l'élaboration de nouveaux documents d'urbanisme et
  consulté pour avis lors de leur modification.
  De plus, le Parc doit être systématiquement interrogé pour avis par le Préfet lorsqu’un
  équipement ou un aménagement sur son territoire nécessite une étude ou une notice
  d'impacts.
  Le Parc souhaite privilégier une démarche concertée pour accompagner à l'amont les
  projets émergeant sur son territoire. Cette collaboration doit permettre aux porteurs de pro-
  jets d'intégrer dès la phase de conception les critères de développement durable inscrits
  dans la charte.
  a - Documents d'urbanisme
  Le Parc demande à être systématiquement associé à l’élaboration des documents
  d’urbanisme qui concernent son territoire. Si sa présence ne peut être envisagée à chaque
  réunion, il s'engage à examiner les documents transmis afin de formuler un avis éclairé et
  proposer, le cas échéant, des dispositifs d'accompagnements adaptés aux enjeux locaux,
  précisés dans le Plan du Parc.
  Le Parc doit s’organiser pour pouvoir assumer cette responsabilité avec :
     • un élu référent pour suivre les projets innovants et les dossiers délicats,
     • un compte-rendu régulier devant le Bureau du Parc et le Conseil scientifique,
     • un chargé de mission référent : celui en charge de l’urbanisme,
     • un fonctionnement en interne s’appuyant sur les autres compétences de l’équipe,
     • une rationalisation de l’information disponible au Parc : développement d’une base de
       donnée d’information géographique,
     • une organisation en réseau avec les acteurs techniques compétents du territoire,
     • un suivi régulier avec les communes,
     • un avis motivé et hiérarchisant les recommandations.
  b - Études d'impacts
  La vocation du Parc n’est pas d’interdire les équipements, ouvrages ou activités soumises
  à la réglementation des installations classées pour la protection de l’environnement. Il doit
  accompagner ces types de projets afin de leur permettre de respecter les principes inscrits
  dans la charte, voire de proposer une qualité environnementale exemplaire.
  C’est pourquoi le Parc doit s’organiser pour accompagner les maîtres d’ouvrages dans leur
   réalisation, en s'appuyant sur :
     • un élu référent pour suivre les dossiers d’étude d’impacts,
     • un compte-rendu régulier devant le Bureau du Parc,
     • des modalités de saisine du Conseil scientifique,
     • un chargé de mission référent : ingénierie de l’environnement,
     • un fonctionnement en interne s’appuyant sur les autres compétences de l’équipe ,
     • une rationalisation de l’information disponible au Parc : développement d’une base de
       donnée d’information géographique,
     • un avis motivé et hiérarchisant les recommandations.

               Annexes                                                                     Page 17
ANNEXES II
   c - Documents d'orientation ou de programmation
   Le récent décret du 21 mai 2007 portant diverses dispositions relatives aux Parcs naturels
   régionaux et aux Parcs nationaux a précisé et complété les différents documents
   d'orientation ou de programmation requérant un avis du syndicat mixte de gestion. Un
   fonctionnement similaire aux documents d'urbanisme et aux études d'impacts sera
   recherché pour l'émission des avis du Parc. Au vu des enjeux des différents schémas et
   plans, le débat en Bureau sera privilégié.

IV - OPÉRATIONS DU PARC NATUREL RÉGIONAL
     LOIRE-ANJOU-TOURAINE
   La conduite des actions pour mettre en œuvre la charte du Parc peut se schématiser de la
   façon suivante :

   Selon le type de projet, la maîtrise d’ouvrage et le partenariat technique et financier mis en
   œuvre, le Parc n’intervient pas forcément à chacune de ces étapes. En effet, plusieurs
   types d’intervention sont à distinguer.
   a - Sollicitation des porteurs de projets
   L’équipe du Parc est régulièrement sollicitée sur des problématiques particulières pour
   lesquelles il est important d’apporter une réponse adaptée et conforme aux orientations de
   la charte. Il est cependant nécessaire de cerner les projets sur lesquels le Parc doit
   intervenir afin de rationaliser et rendre cohérent le travail qu’il peut fournir en fonction de
   ses moyens notamment humains.

Page 18                                                                       Annexes
ANNEXE II
 • Sollicitations par des organismes publics
 Le Parc répond aux sollicitations de ses collectivités adhérentes et des autres organismes
 publics travaillant sur le territoire du Parc, dont les actions répondent aux objectifs de la
 charte.
 Cependant, le Bureau du Parc se réserve le droit de limiter les interventions afin de
 recentrer l’action du Parc sur ses priorités du moment. C’est pourquoi un tableau de bord
 devra être mis en place.
 • Sollicitations par des privés
 Les compétences de l’équipe du Parc sont souvent requises par des particuliers ou des
 porteurs de projet privés souhaitant bénéficier de conseils. Bien que particulièrement diffi-
 cile à planifier, ce travail fait partie intégrante des missions du Parc si les thèmes abordés
 s’inscrivent dans les priorités de la charte.
 Les étudiants forment également un public très intéressé par l’activité du Parc et les métiers
 qui y sont rattachés. Par souci d'efficience du temps des chargés de missions, il est
 impératif d’organiser rapidement un centre de ressources.
 b - Appui technique aux instances locales et nationales
 La reconnaissance de ces capacités d’expertise technique et de son rôle institutionnel
 amène le Parc à participer à de nombreuses instances locales voire nationales liées aux
 questions d’aménagement du territoire :
    • conseil de développement des Pays,
    • groupes de travail thématiques des EPCI,
    • commissions départementales et régionales…,
    • commissions de la Fédération des Parcs naturels régionaux de France.

V - ÉVALUATION
 Fort de son expérience, le Parc souhaite poursuivre sa politique d'évaluation de ces projets
 et actions mais aussi de la mise en œuvre des objectifs stratégiques et opérationnels de sa
 charte.
 Il est important de distinguer l’évaluation du territoire de celle de la mise en œuvre de la
 charte du Parc. La première porte un regard sur l’évolution du territoire et prend en compte
 tous les acteurs qui y participent. La seconde tient compte des projets d’actions du Parc et
 de leur réalisation effective.
 Le Parc entend s’occuper de l’évaluation de la mise en œuvre de sa charte et non de
 l'évaluation de son territoire dans la méthode qu’il propose ici.
 Pour ce faire, des indicateurs seront définis pour chaque niveau d'objectif (axe, objectifs
 stratégiques et opérationnels). La charte sera évaluée à partir d'indicateurs de réalisation
 et de résultat auxquels seront attribués des valeurs « objectif » définis en amont de la mise
 en œuvre de la nouvelle charte.
 Une évaluation continue des actions et projets sera réalisée facilitant une évaluation à
 mi-parcours et finale de la charte. Cette évaluation a mi-parcours permettra notamment de
 réorienter si besoin les priorités d'intervention du Parc.
 Différent de l'évaluation de la politique du Parc, un suivi de l'évolution du territoire (zones
 humides, zones urbanisées et artificiallisées) sera poursuivi notamment par un complément
 d'analyse diachronique.

              Annexes                                                                       Page 19
ANNEXE II
   Deux documents liés à l'évaluation (uniquement sur CD-Rom) viennent compléter la charte
   2008-2020 du Parc :
     • l'évaluation de la charte 1996-2006 et sa méthode,
     • les modalités d'évaluation de la charte 2008-2020 et du suivi du territoire.

VI - OUTILS TRANSVERSAUX
 6.1 MARQUE « PARC NATUREL RÉGIONAL LOIRE-ANJOU-TOURAINE »
  Les territoires des Parcs naturels régionaux qui sont classés par décret obtiennent la
  marque « Parc naturel régional ». Elle est attribuée par l’Etat à chacun des 45 Parcs lors
  de leur classement. Elle est composée d’un emblème figuratif et d’une dénomination
  propre à chaque Parc, mis en forme selon une charte graphique nationale.
  La marque "Parc naturel régional" permet :
     • d’identifier le territoire classé et les actions menées par l’organisme de gestion du Parc,
     • d’appuyer le développement économique local : certains produits, prestations et
       savoir-faire répondant aux critères peuvent obtenir la marque "produit", "accueil" ou
       "savoir-faire".
  Le logotype du Parc naturel régional est propriété du ministère en charge de
  l’environnement qui en concède la gestion au Parc. Afin de garantir sa protection, le
  logotype du Parc fait l’objet d’un dépôt à l’Institut national de la propriété industrielle. Son
  usage est strictement réglementé.
 6.2 MAISON DU PARC
  Premier Parc ligérien, le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine s’est construit autour
  de la Loire et d’un patrimoine naturel, culturel et historique reconnu.
  Toutefois, suivant les pays historiques et les régions naturelles qui le composent, les
  éléments du patrimoine sont très variés et l’identité culturelle du Parc, levier majeur de
  développement, peut être complexe à appréhender.
  Située sur la commune de Montsoreau à la limite entre les régions Centre et Pays de la
  Loire, la Maison du Parc est un bâtiment contemporain situé dans un environnement urbain
  protégé (MH, ZPPAUP, Site UNESCO, PPR) et une situation d'exception (confluence de la
  Loire et de la Vienne, proximité de monuments et sur la limite administrative des deux
  régions).
  Un projet pédagogique et culturel a été rédigé avec un comité de pilotage et précise le
  concept et les principales activités projetées avec le réseau des maisons à thème.
  Les enjeux identifiés ci-dessus lui confèrent une ambition forte : la Maison du Parc est un
  centre d'interprétation des patrimoines et du paysage. Elle est en effet un équipement
  culturel et pédagogique de proximité visant la sensibilisation, l'information et la formation à
  destination :
     • des habitants,
     • des scolaires,
     • des associations,
     • des élus du territoire classé,
     • du grand public de proximité (périphérie, villes-portes de Tours et Angers).
   a - Objectifs de la Maison du Parc
   Cet outil permet de répondre aux objectifs suivants :
      • apporter aux habitants et visiteurs un regard nouveau sur les paysages en leur
        proposant des clés de lecture,
      • faire prendre connaissance des richesses et de la fragilité de ce territoire,

Page 20                                                                       Annexes
ANNEXE II
    • responsabiliser le visiteur et lui donner envie d’agir pour le respect de l’environnement
      et la préservation des patrimoines,
    • montrer l'exemple en matière de développement durable en construisant et gérant un
      équipement de qualité environnementale,
    • informer sur les missions du Parc.
 b - Prestations proposées
 Toutefois, le choix est affirmé que cet équipement n'a pas vocation à se substituer à un
 équipement déjà présent sur le territoire mais qu'il s'inscrit au sein d'un réseau existant. Il
 s'agit donc de renvoyer le public sur des sites relais, et/ou des partenaires, spécialisés sur
 une thématique abordée dans la Maison du Parc.
 Afin de parvenir à ses objectifs, l'équipement pédagogique et culturel propose notamment :
    • une exposition permanente de présentation de l'évolution des principaux paysages du
      Parc,
    • une exposition temporaire,
    • un centre de ressources,
    • une salle pédagogique à disposition des écoles et des partenaires,
    • des visites guidées du bâtiment de qualité environnementale,
    • des films, diaporamas et conférences.
 De plus, ce lieu d’interprétation sera le point de départ de plusieurs pistes de découverte
 du territoire :
    • des sorties accompagnées,
    • des sentiers d'interprétation,
    • des circuits du patrimoine,
    • des circuits de randonnées équestres et V.T.T.,
    • un réseau de maisons thématiques…
6.3 CENTRE DE RESSOURCES
 Légitimé par ses partenaires dans son rôle de référent sur le territoire en matière de
 développement durable mais aussi de fédérateur et d'initiateur de rencontres, et compte
 tenu des besoins exprimés à l'occasion de la révision de sa charte, le Parc souhaite
 développer un centre de ressources sur des thématiques inhérentes à ses missions.
 L'objectif du centre de ressources est de centraliser des informations et de permettre la
 mise en commun de l'information relative au territoire classé. Les informations traitées
 seront spécialisées autour des questions liées au cœur du projet de territoire porté par le
 Parc : patrimoines naturels et culturels, paysages, énergies, valorisation et sensibilisation.
 Le centre de ressource contribuera également à :
    • l'organisation de rencontres,
    • l'animation de réseaux,
    • la mise à disposition de l'espace « Maison du Parc » comprenant un centre de
      documentation, des espaces scénographiques, une salle pédagogique…,
    • la constitution de lieux d'échanges et de capitalisation de l'information sur Internet
      (forum, base de connaissances, wiki, bases de données, portail d'adresses...).
    • Le Parc y organise ses ressources existantes (BDD, fonds pédagogique, STERNE,
      BDD impacts) et y développe de nouvelles ressources constituées d'ouvrages et de
      revues, de CD et de DVD ainsi que des données virtuelles. Le centre de ressources
      doit également permettre une consultation de son catalogue à distance en respectant
      les normes et l'indexation en vigueur.

              Annexes                                                                       Page 21
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler