Les inégalités de santé en Auvergne

 
Les inégalités de santé en Auvergne
Réalisé par l'Observatoire Régional de la Santé d'Auvergne

      Les inégalités de santé en Auvergne

                                                                               Novembre 2013

Observatoire régional de la santé d'Auvergne            Agence Régionale de Santé d’Auvergne

         58 allée du Pont de la Sarre                      60 avenue de l’Union Soviétique
         63000 CLERMONT-FERRAND                          63057 CLERMONT-FERRAND cedex 1
   Tél. 04 73 98 75 50 Fax 04 73 91 55 84                        Tél. 04 73 74 49 00
        www.ors-auvergne.org                                www.ars.auvergne.sante.fr
Les inégalités de santé en Auvergne
Ce travail a été effectué à la demande et avec le soutien financier de l’Agence régionale de santé
d’Auvergne.
Contexte .................................................................................................................................................. 1
Objectif .................................................................................................................................................... 1
Méthode .................................................................................................................................................. 1
   Choix de l’échelon géographique : .................................................................................................................... 1
   Choix des indicateurs : ....................................................................................................................................... 1
   Choix de la méthode statistique : ...................................................................................................................... 2
Résultat : une typologie en 5 classes ...................................................................................................... 3
   Classe 1 .............................................................................................................................................................. 4
   Classe 2 .............................................................................................................................................................. 6
   Classe 3 .............................................................................................................................................................. 8
   Classe 4 ............................................................................................................................................................ 10
   Classe 5 ............................................................................................................................................................ 12
   Synthèse ........................................................................................................................................................... 14
L’Auvergne............................................................................................................................................. 15
en 45 indicateurs ................................................................................................................................... 15
Les indicateurs socio-démographiques ................................................................................................. 16
   Densité de population ...................................................................................................................................... 16
   Population âgée ............................................................................................................................................... 17
   Population jeune .............................................................................................................................................. 18
   Population âgée isolée..................................................................................................................................... 19
   Ménages composés d’une seule personne .................................................................................................... 20
   Familles monoparentales ................................................................................................................................ 21
   Agriculteurs-exploitants ................................................................................................................................... 22
   Ouvriers............................................................................................................................................................. 23
   Employés .......................................................................................................................................................... 24
   Cadres et professions intellectuelles supérieures ......................................................................................... 25
   Revenu fiscal annuel médian .......................................................................................................................... 26
   Chômage........................................................................................................................................................... 27
   Chômage de longue durée .............................................................................................................................. 28
   Emploi précaire ................................................................................................................................................ 29
   Jeunes non diplômés ....................................................................................................................................... 30
   Allocataires Caf ou MSA ................................................................................................................................... 31
   Allocataires dépendant de 50 à 100 % des prestations ............................................................................... 32
   Allocataires du RSA socle non majoré ............................................................................................................ 33
   Familles monoparentales allocataires du RSA socle majoré ........................................................................ 34
   Allocataires de l’AAH ........................................................................................................................................ 35
   Personnes couvertes par la CMUc .................................................................................................................. 36
   Logements sociaux .......................................................................................................................................... 37
   Résidences principales sans confort .............................................................................................................. 38
   Allocataires de l’aide au logement .................................................................................................................. 39
Les indicateurs d’offre de soins ............................................................................................................. 40
   Densité de médecins généralistes libéraux ................................................................................................... 40
   Densité de masseurs-kinésithérapeutes libéraux .......................................................................................... 41
Densité de chirurgiens-dentistes libéraux ...................................................................................................... 42
   Densité d’infirmiers libéraux ........................................................................................................................... 43
   Temps d’accès au service d’urgence le plus proche ..................................................................................... 44
   Temps d’accès à la maternité la plus proche................................................................................................. 45
   Gradation du niveau de l’offre médicale de premiers recours ...................................................................... 46
Les indicateurs d’état de santé ............................................................................................................. 47
   Mortalité générale ............................................................................................................................................ 47
   Mortalité prématurée ....................................................................................................................................... 48
   Mortalité par cancers ....................................................................................................................................... 49
   Mortalité par cancers de la trachée, des bronches et du poumon ............................................................... 50
   Mortalité par cancers du côlon-rectum ........................................................................................................... 51
   Mortalité par cancers du sein.......................................................................................................................... 52
   Mortalité par cardiopathies ischémiques ....................................................................................................... 53
   Mortalité par maladies vasculaires cérébrales .............................................................................................. 54
   Mortalité par maladies de l’appareil respiratoire ........................................................................................... 55
   Mortalité par pathologies liées à l’alcool ........................................................................................................ 56
   Mortalité par accidents de la circulation ........................................................................................................ 57
   Mortalité par suicide ........................................................................................................................................ 58
Les indicateurs de prévention ............................................................................................................... 59
   Participation au dépistage organisé du cancer du sein ................................................................................ 59
   Participation au dépistage organisé du cancer colorectal ............................................................................ 60
Les bassins de santé de proximité ......................................................................................................... 62
Liste détaillée des indicateurs ............................................................................................................... 63
Les 45 indicateurs par bassin de santé intermédiaire ........................................................................... 72
Contexte
Le travail présenté dans ce rapport a été commandité par l’Agence Régionale de Santé d’Auvergne et
s’inscrit dans le Programme Régional d’Accès à la Prévention et aux Soins (Praps). Ce programme,
faisant partie du projet régional de santé, doit participer à la réduction des inégalités de santé. Pour
cela, le Praps se centre sur la prise en charge sanitaire et médico-sociale des personnes les plus
démunies. L’amélioration de l’accès à la prévention et aux soins pour les personnes en situation de
précarité passe par 4 objectifs :
      améliorer la connaissance sur les caractéristiques de la précarité par la réalisation d’une
         typologie des territoires et sur les personnes accueillies par les structures dédiées en
         standardisant les rapports d’activité.
      assurer un parcours de soins adapté à la personne par une organisation coordonnée de
         l’offre, tant en termes d’accès aux droits qu’aux soins, en travaillant sur les articulations
         entre acteurs quel que soit leur champ d’intervention : travailleurs sociaux, structures
         sociales d’hébergement, structures médico-sociales, structures sanitaires dont notamment
         les permanences d’accès à la prévention et aux soins, les équipes mobiles « santé-
         précarité », l’offre libérale. Deux thématiques sont prioritaires dans les réponses à apporter :
         les addictions et la souffrance psychique.
      soutenir et développer les actions de prévention en privilégiant les actions de prévention
         médicalisée individuelle (vaccinations, dépistage, état bucco-dentaire notamment), en
         maintenant des actions collectives seulement auprès de groupes déjà constitués, en
         poursuivant la politique de lutte contre l’habitat indigne.
      créer les conditions d’un accompagnement médico-social de qualité par le renforcement de
         l’équipement régional en lits halte soins-santé et en appartements de coordination
         thérapeutique, en veillant sur l’accès pour ces personnes aux structures médico-sociales de
         toute nature.

Objectif
L’objectif de ce travail est d’améliorer les connaissances sur les caractéristiques de la précarité en
réalisant une typologie des Bassins de santé de proximité (BSP) qui montrent les mêmes
caractéristiques populationnelles.
Il s’agit donc de trouver des caractéristiques pertinentes de la population d’Auvergne, permettant de
repérer les populations les plus défavorisées et ainsi identifier les inégalités territoriales tant au
niveau social qu’en termes de santé.

Méthode
Choix de l’échelon géographique : les Bassins de santé de proximité (BSP). Ils constituent l’un des
quatre niveaux de territoire de santé en Auvergne, définis par l’Agence régionale de santé
d’Auvergne et utilisés pour structurer l’offre de santé. Les BSP constituent le niveau le plus fin des
territoires de santé et sont au nombre de 123.
Choix des indicateurs : les inégalités de santé sont des produits multifactoriels qui émergent de la
rencontre et de l’interaction de différentes causes, culturelles, environnementales,
socioéconomiques ou encore individuelles.
Pour analyser et décrire l’Auvergne dans ce contexte, il apparaît dès lors essentiel de choisir de
nombreux indicateurs.
Afin de permettre une certaine continuité avec les travaux précédents, le choix de ces indicateurs
s’est donc effectué sur la base du travail effectué en 2004 en Auvergne mais également sur la mise à
jour des inégalités cantonales de santé en France, réalisée en 2010 par la Fnors, et qui a donné lieu à

                                                   1
la publication de l’ouvrage « Inégalités socio-sanitaires en France, de la région au canton » (Trugeon
et al., 2010).
Quarante-cinq indicateurs (cf. Annexes) ont été retenus portant sur quatre thèmes : données socio-
démographiques, offre de soins, mortalité et prévention.

Choix de la méthode statistique : Deux méthodes statistiques ont été utilisées pour exploiter ces
données : une analyse en composante principale (ACP) et une classification ascendante hiérarchique
(CAH).
L’analyse en composantes principales (ACP) est une méthode d’analyse multidimensionnelle qui
permet de synthétiser un grand nombre d’informations. Elle a pour objectif de décrire les données
contenues dans un tableau individus-variables. Dans cette étude, les individus sont représentés par
les BSP et les variables par les différents indicateurs de chaque thème. Cette méthode permet de
résumer l’information (réduire le nombre de variables) en représentant les associations entre
individus et entre variables dans des espaces de plus faibles dimensions. Cette réduction se fait par la
construction de nouvelles variables synthétiques, appelées « composantes principales », obtenues en
combinant les variables initiales.
Les méthodes de classification, et notamment la classification ascendante hiérarchique (CAH), sont
un outil complémentaire des analyses factorielles de type ACP quand on souhaite résumer une
quantité importante d’informations. Le but est ici de rechercher une typologie, une partition des n
observations de la base de données en un nombre plus restreint de classes. Chacune des classes
regroupe un nombre d’individus présentant des caractéristiques proches. La méthode de base
employée par la CAH est la construction de classes les plus homogènes possibles (variance intra-
classe la plus faible possible) et les plus distinctes possibles les unes des autres (variance interclasse
la plus importante possible).
Pour résumer, l’ACP a permis de réduire le grand nombre de données en composantes synthétiques
pour aboutir ensuite, grâce à la CAH, à une typologie des BSP en un nombre restreint de classes
homogènes.

                                                    2
Résultat : une typologie en 5 classes

   L’analyse en composante principale a tout d’abord été effectuée sur les 45 indicateurs socio-
démographiques, d’offre de soins, de mortalité et de prévention. Suite à cette première analyse,
certains indicateurs étant corrélés ou n’apportant pas d’informations supplémentaires ont été retirés
du modèle. Ces indicateurs ont été placés en variables illustratives, ils ne participent pas à l’analyse
mais ont été utilisés dans l’interprétation des résultats.

   Quatorze variables ont été mises en illustratives :
    - Proportion de personnes âgées isolées ;
    - Proportion d’employés ;
    - Proportion d’individus ayant un emploi salarié autres qu'un CDI à temps plein ;
    - Densité de masseurs-kinésithérapeutes libéraux ;
    - Densité de chirurgiens-dentistes libéraux ;
    - Taux standardisés de mortalité par cardiopathies ischémiques ;
    - Taux standardisés de mortalité par maladies vasculaires cérébrales ;
    - Taux standardisés de mortalité par maladies respiratoires ;
    - Taux standardisés de mortalité par cancers de la trachée, des bronches et du poumon ;
    - Taux standardisés de mortalité par cancers du côlon-rectum ;
    - Taux standardisés de mortalité par cancers du sein ;
    - Taux standardisés de mortalité par accidents de la circulation ;
    - Taux standardisés de mortalité par suicide ;
    - Gradation du niveau de l’offre médicale de 1er recours.

    L’ACP a finalement été réalisée sur les 31 variables restantes et a permis de dégager quatre
variables synthétiques résumant 64 % de l’information initiale.
    La première composante principale se caractérise par une opposition entre les BSP urbains, avec
une population jeune, des cadres, mais regroupant également des indicateurs de précarité sociale à
des BSP plutôt ruraux, avec des agriculteurs, des résidences principales sans confort et un temps
d’accès aux services d’urgence et aux maternités important.
    La deuxième composante principale représente d’un côté les BSP avec une population plus jeune,
avec un revenu fiscal plus élevé et, d’un autre côté, les BSP avec une population plus âgée, avec des
ménages d’une personne, des allocataires dépendant de 50 à 100 % des prestations, des allocataires
du RSA socle non majoré et de l’AAH plus élevés. Cet axe est également représenté par la mortalité
générale, prématurée et liée à une consommation excessive d’alcool.
    Les variables définissant le plus la troisième composante principale se rapportent à la profession
d’ouvrier en opposition à celle de cadre. Cette composante est également représentée par les jeunes
non diplômés, les chômeurs de longue durée et la densité de médecins généralistes libéraux.
    Enfin, le dernier axe retenu est caractérisé par la mortalité générale, prématurée, par cancers et
liées à une consommation excessive d’alcool.

   La CAH portant sur cette ACP a permis d’identifier cinq classes regroupant les BSP ayant des
analogies au travers des différents indicateurs retenus.

                                                   3
Classe 1
                                                                        La classe 1 est constituée de 34 BSP (cf. Tableau
                                                                        1) essentiellement ruraux et répartis dans les
                                                                        départements du Cantal, du Puy-de-Dôme et de
                                                                        la Haute-Loire. Seul un BSP en partie dans le
                                                                        département de l’Allier est présent dans cette
                                                                        classe. Au total, 154 029 personnes composent
                                                                        cette classe, soit 11,4 % de la population
                                                                        auvergnate. Les BSP sont situés à l’ouest du Puy-
                                                                        de-Dôme, au nord, au sud-ouest et au sud-est du
                                                                        Cantal et au nord et au sud de la Haute-Loire.
                                                                        Cette ruralité s’accompagne des caractéristiques
                                                                        souvent associées à cet état : part plus
                                                                        importante d’agriculteurs, de personnes âgées,
                                                                        de logements sans confort. La part de personnes
                                                                        ayant un emploi précaire y est également plus
                                                                        importante. Parallèlement, la part des cadres,
                                                                        ouvriers et employés, des chômeurs, des
                                                                        chômeurs de longue durée, des jeunes peu ou
                                                                        pas diplômés, de familles monoparentales ainsi
                                                                        que la part des allocataires Caf ou MSA est plus
                                                                        faible que dans l’ensemble de la région.
                                       0
                                                          En termes d’offres en santé, ces BSP sont bien
                                                            50,00

                                             k ilom ètres
                                                          dotés en médecins généralistes et infirmiers
libéraux relativement à la moyenne régionale, mais les temps d’accès au service d’urgence et à la
maternité les plus proches sont plus longs. Les taux de participation aux dépistages organisés du cancer
du sein et du cancer colorectal sont plus faibles que la moyenne régionale. Même si tous les BSP de la
classe 1 ne sont pas dans cette situation, globalement, cette classe se caractérise par un niveau de
l’offre médicale de premier recours fragile. Dix BSP sur 34 présentent un niveau d’offre médicale de 1er
recours fragile, 2 un niveau très fragile et 12 un niveau potentiellement fragile.
Concernant l’état de santé, la mortalité par maladies respiratoires y est plus élevée que dans la région.
Tableau 1.
Liste des BSP de la classe 1
                Cantal                              Puy-de-Dôme                       Allier
    Allanche           Ally/Pleaux                            Marcillat-en-Combraille
Chaudes-Aigues        Laroquebrou            Bourg-Lastic     Murol
    Massiac             Mauriac            Pionsat       Pontaumur               Haute-Loire
     Maurs             Montsalvy            Rochefort-Montagne             Allègre         Landos
     Murat       Pierrefort/Neuvéglise    Saint-Gervais-d'Auvergne         Le Chambon-sur-Lignon
         Riom-ès-Montagnes                       Sancy Ouest              Le Monastier-sur-Gazeille
               Le Rouget                      Vernet-la-Varenne         Paulhaguet        Saugues
  Saint-Cernin           Salers                                La Chaise-Dieu
  Vic-sur-Cère            Ydes                               Craponne-sur-Arzon
                        Besse-et-Saint-Anastaise
Les BSP étant situés sur plusieurs départements sont indiqués en gris dans le tableau.

                                                                    4
Caractéristiques de la classe 11

Ne sont reportées dans les tableaux ci-dessous que les variables dont la comparaison de moyennes
était significative.
Tableau 2. Indicateurs présentant un niveau supérieur à la moyenne générale (Risque d’erreur 5 %)
                                                                   Moyenne dans
Variables caractéristiques                                                           Moyenne générale
                                                                      la classe
Pourcentage d’agriculteurs-exploitants                                    18,6                 9,0
Pourcentage de résidences principales sans confort                         2,9                 1,7
Pourcentage de personnes âgées de 75 ans et plus                          15,5                12,3
Temps d’accès à la maternité la plus proche (en min)                      38,2                29,1
Densité d’infirmiers libéraux pour 100 000 personnes                    180,3                139,0
Temps d’accès au service d’urgence le plus proche (en min)                26,5                20,7
Pourcentage de personnes de 25 à 54 ans ayant un emploi salarié
                                                                          28,9                26,3
autres qu'un CDI à temps plein
Densité de médecins généralistes libéraux pour 100 000 personnes          96,9                88,0
Taux standardisé de mortalité par maladies respiratoires                  34,3                31,2
                                                                  % de la modalité % de la modalité
Variables caractéristiques
                                                                    dans la classe    dans l'échantillon
                    er
Offre médicale de 1 recours fragile                                       29,4                13,8

Tableau 3. Indicateurs présentant un niveau inférieur à la moyenne générale (Risque d’erreur 5 %)
                                                                         Moyenne dans        Moyenne
Variables caractéristiques
                                                                             la classe        générale
Pourcentage de personnes âgées de moins de 25 ans                               21,4            25,2
Taux de participation au dépistage organisé du cancer colorectal                27,1            32,4
Taux de participation au dépistage organisé du cancer du sein                   51,5            56,9
Revenu fiscal annuel médian (en euros par unité de consommation)          15 165,1          16 842,6
Pourcentage de personnes allocataires CAF ou MSA                                32,4            36,4
Pourcentage de cadres et professions intellectuelles supérieures                 5,6              8,0
Pourcentage de chômeurs de longue durée                                         39,8            42,9
Pourcentage de chômeurs                                                          6,3              7,4
Pourcentage de personnes allocataires du RSA socle majoré                        4,9              7,2
Pourcentage de logements sociaux                                                 3,7              6,3
Pourcentage de jeunes non diplômés                                               6,6              8,5
Pourcentage d’employés                                                          26,0            27,6
Pourcentage de population couverte par la CMUc                                   2,6              3,4
Pourcentage de personnes allocataires du RSA socle non majoré                    1,7              2,2
Pourcentage d’ouvriers                                                          24,5            27,0
Pourcentage de familles monoparentales                                          14,1            16,3
Pourcentage de personnes âgées vivant seules à domicile                         34,8            37,2
Taux standardisé de mortalité par cancers de la trachée, des bronches et
                                                                                30,8            33,6
du poumon

1
  Les indicateurs sont présentés dans l’ordre décroissant de significativité, indépendamment de leur thème
d’appartenance.

                                                    5
Classe 2
                                                               La classe 2 est constituée de 12 BSP (cf.
                                                               Tableau 4) qui se situent principalement dans
                                                               l’Allier (8 BSP) et le Puy-de-Dôme (4 BSP).
                                                               64 352 personnes composent cette classe, soit
                                                               4,8 % de la population auvergnate.
                                                               Les BSP de la classe 2 se caractérisent par une
                                                               part plus élevée de personnes âgées de 75 ans
                                                               ou plus, d’allocataires dépendant de 50 à 100 %
                                                               des prestations, d’allocataires de l’AAH, du RSA
                                                               socle non majoré, du RSA socle majoré, de
                                                               chômeurs, de chômeurs de longue durée, de
                                                               jeunes non diplômés, de personnes couvertes
                                                               par la CMUc ainsi que de familles
                                                               monoparentales. À l’inverse, le revenu fiscal
                                                               annuel médian y est plus faible.
                                                               En termes d’offres en santé, les temps d’accès
                                                               au service d’urgence et à la maternité les plus
                                                               proches sont plus longs que la moyenne
                                                               régionale et le taux de participation au dépistage
                                                               organisé du cancer du sein est plus faible que le
                                                               taux régional. Même si tous les BSP de la classe 2
                                       0                 50,00
                                                               ne sont pas dans cette situation, globalement,
                                            k ilom ètres
                                                               cette classe se caractérise par un niveau de
 l’offre médicale de premier recours très fragile. Trois BSP sur 12 présentent un niveau d’offre médicale
 de 1er recours très fragile, 3 un niveau fragile et 5 un niveau potentiellement fragile.
 Concernant l’état de santé, la mortalité générale, prématurée, par cancers, par cancers de la trachée,
 des bronches et du poumon, par cancers du côlon-rectum, par cardiopathies ischémiques et la
 mortalité liée à une consommation excessive d’alcool y sont plus élevées que dans la région.

 Tableau 4.
 Liste des BSP de la classe 2
                    Puy-de-Dôme                                                   Allier
                         Arlanc                                             Buxières/Tronget
                        Cunlhat                                     Cérilly                  Chantelle
              Mont-Dore/La Bourboule                               Lapalisse          Le Mayet-de-Montagne
                Saint-Éloy-les-Mines                                           Lurcy-Lévis
                                                                             Vallon-en-Sully
                                                     Ébreuil
Les BSP étant situés sur plusieurs départements sont indiqués en gris dans le tableau.

                                                          6
Caractéristiques de la classe 22
Ne sont reportées dans les tableaux ci-dessous que les variables dont la comparaison de moyennes
était significative.

Tableau 5.
Indicateurs présentant un niveau supérieur à la moyenne générale (Risque d’erreur 5 %)
                                                                    Moyenne dans
Variables caractéristiques                                                           Moyenne générale
                                                                       la classe
Pourcentage d’allocataires dépendant de 50 à 100 % des prestations            24,2                  18,0
Taux standardisé de mortalité prématurée                                    259,5                  210,7
Pourcentage de personnes allocataires de l’AAH                                 5,7                   3,7
Pourcentage de chômeurs                                                        9,2                   7,4
Taux standardisé de mortalité générale                                      657,5                  590,1
Pourcentage de personnes allocataires du RSA socle non majoré                  3,2                   2,2
Taux standardisé de mortalité liée à une consommation excessive
                                                                              36,1                  27,8
d’alcool
Pourcentage de jeunes non diplômés                                            11,1                   8,5
Taux standardisé de mortalité par cancers de la trachée, des
                                                                              41,0                  33,6
bronches et du poumon
Taux standardisé de mortalité par cardiopathies ischémiques                   51,2                  41,2
Pourcentage de personnes âgées de 75 ans et plus                              14,7                  12,3
Pourcentage de personnes allocataires du RSA socle majoré                     10,1                   7,2
Pourcentage de population couverte par la CMUc                                 4,5                   3,4
Taux standardisé de mortalité par cancers                                   191,2                  176,0
Taux standardisé de mortalité par cancers du côlon-rectum                     22,4                  18,1
Temps d’accès à la maternité la plus proche (en min)                          36,2                  29,1
Temps d’accès au service d’urgence le plus proche (en min)                    25,9                  20,7
Pourcentage de chômeurs de longue durée                                       45,8                  42,9
Pourcentage de familles monoparentales                                       19,1                   16,3
                                                                           % de la
                                                                                           % de la modalité
Variables caractéristiques                                              modalité dans
                                                                                           dans l'échantillon
                                                                          la classe
Offre médicale de 1er recours très fragile                                    25,0                  4,9

Tableau 6.
Indicateurs présentant un niveau inférieur à la moyenne générale (Risque d’erreur 5 %)
                                                                     Moyenne dans
Variables caractéristiques                                                             Moyenne générale
                                                                       la classe
Taux de participation au dépistage organisé du cancer du sein                52,5                   56,9
Pourcentage de personnes âgées de moins de 25 ans                            23,1                   25,2
Revenu fiscal annuel médian (en euros par unité de consommation)         15 732,6               16 842,6

2
  Les indicateurs sont présentés dans l’ordre décroissant de significativité, indépendamment de leur thème
d’appartenance.

                                                    7
Classe 3
                                                                       La classe 3 est composée de 36 BSP (cf.
                                                                       tableau 7) répartis sur une diagonale qui s’étend
                                                                       du Nord-Ouest de l’Allier jusqu’à la Haute-Loire.
                                                                       Un seul BSP du Cantal est concerné par cette
                                                                       classe. 297 779 personnes constituent cette
                                                                       classe, soit 22,1 % de la population auvergnate.
                                                                       Cette classe est caractérisée essentiellement par
                                                                       des variables associées à la précarité. Il est
                                                                       constaté une part plus importante d’ouvriers, de
                                                                       chômeurs, de chômeurs de longue durée,
                                                                       d’allocataires de la CAF ou de la MSA,
                                                                       d’allocataires du RSA socle majoré ainsi que de
                                                                       jeunes peu ou pas diplômés. La part
                                                                       d’agriculteurs-exploitants y est plus faible.
                                                                       En ce qui concerne l’état de santé, ces BSP
                                                                       montrent une mortalité associée à des
                                                                       pathologies spécifiques telles que les cancers du
                                                                       côlon-rectum et les maladies vasculaires
                                                                       cérébrales plus élevée.
                                                                       En termes d’offres en santé, le taux de
                                       0                   50,00
                                                                       participation au dépistage organisé du cancer
                                            k ilom ètres               colorectal est plus élevé que le taux régional.
Tableau 7.
Liste des BSP de la classe 3
      Haute-Loire                  Puy-de-Dôme                                              Allier
        Brioude        Aigueperse        Ambert                        Bourbon-l'Archambault          Chevagnes
        Langeac           Billom        Courpière                           Commentry               Cosne-d'Allier
                                 Lezoux                                            Dompierre-sur-Besbre
Montfaucon-en-Velay
                                Maringues                                                   Huriel
    Retournac                 Puy-Guillaume                                          Jaligny-sur-Besbre
     Rosières                    Randan                                                   Le Donjon
  Sainte-Sigolène        Saint-Georges-de-Mons                                          Montmarault
       Tence            Saint-Germain-Lembron                                     St-Germain-des-Fossés
                         Saint-Rémy-sur-Durolle                                  Saint-Pourçain-sur-Sioule
                               Sauxillanges                                 Saint-Yorre                Souvigny
                  Bassin minier                                                     Varennes-sur-Allier
        Cantal
                                                                            Gannat
Saint-Flour/Margeride
Les BSP étant situés sur plusieurs départements sont indiqués en gris dans le tableau.

                                                                   8
Caractéristiques de la classe 33
Ne sont reportées dans les tableaux ci-dessous que les variables dont la comparaison de moyennes
était significative.
Tableau 8.
Indicateurs présentant un niveau supérieur à la moyenne générale (Risque d’erreur 5 %)
                                                                     Moyenne dans             Moyenne
Variables caractéristiques
                                                                       la classe              générale
Pourcentage d’ouvriers                                                     31,3                  27,0
Pourcentage de jeunes non diplômés                                         10,4                   8,5
Pourcentage de chômeurs de longue durée                                    45,0                  42,9
Pourcentage de chômeurs                                                     8,2                   7,4
Taux standardisé de mortalité par maladies vasculaires cérébrales          35,0                  31,3
Taux de participation au dépistage organisé du cancer colorectal           34,1                  32,4
Pourcentage de personnes allocataires du RSA socle majoré                   8,5                   7,2
Taux standardisé de mortalité par cancers du côlon-rectum                  20,2                  18,1
Pourcentage de personnes allocataires CAF ou MSA                           37,8                  36,4

Tableau 9.
Indicateurs présentant un niveau inférieur à la moyenne générale (Risque d’erreur 5 %)
                                                                        Moyenne dans             Moyenne
Variables caractéristiques
                                                                            la classe            générale
Pourcentage d’agriculteurs-exploitants                                           6,4                    9,0

3
  Les indicateurs sont présentés dans l’ordre décroissant de significativité, indépendamment de leur thème
d’appartenance.

                                                    9
Classe 4
                                                          La classe 4 compte 29 BSP (cf. Tableau 10)
                                                          répartis sur les 4 départements de la région. Il
                                                          s’agit de BSP situés en périphérie de grandes
                                                          villes. Au total, 339 474 personnes constituent
                                                          cette classe, soit 25,2 % de la population
                                                          auvergnate.
                                                          Cette classe regroupe des BSP socialement
                                                          favorisés : on y retrouve un revenu fiscal de
                                                          référence important, une population jeune, une
                                                          part plus élevée de cadres et professions
                                                          intellectuelles supérieures. À l’inverse, la part
                                                          d’agriculteurs-exploitants, de personnes âgées
                                                          de 75 ans ou plus, de personnes vivant seules,
                                                          de résidences principales sans confort est moins
                                                          élevée. On remarque également une part
                                                          moindre que dans l’ensemble de la région de
                                                          personnes ayant un emploi précaire, de familles
                                                          monoparentales, d’allocataires de minima
                                                          sociaux et de chômeurs.
                                                           En termes d’offres en santé, ces BSP sont moins
                                                           bien dotés en infirmiers libéraux. Les temps
                                    0                50,00
                                                           d’accès au service d’urgence et à la maternité les
                                        k ilom ètres
                                                           plus proches sont par contre plus courts. Les
taux de participation aux dépistages organisés du cancer du sein et du cancer colorectal sont plus
élevés que la moyenne régionale. Même si tous les BSP de la classe 4 ne sont pas dans cette situation,
globalement, cette classe se caractérise par un niveau de l’offre médicale de premier recours très
satisfaisant. Sept BSP sur 29 présentent un niveau d’offre médicale de 1er recours très satisfaisant, 19
un niveau satisfaisant, 2 un niveau potentiellement fragile et 1 un niveau fragile.
Concernant l’état de santé, la mortalité générale, prématurée, par cardiopathies ischémiques, par
cancers du côlon-rectum, par suicide et liée à l’alcool y sont plus faibles que dans la région.

Tableau 10
Liste des BSP de la classe 4
          Allier                    Cantal                     Haute-Loire               Puy-de-Dôme
     Brout-Vernet              Arpajon-sur-Cère                    Bains                   Champeix
      Estivareilles                 Jussac                       Blavozy                 Clermont-Est
    Neuilly-le-Réal        Saint-Mamet-la-Salvetat          Brives-Charensac            Clermont-Nord
 Saint-Rémy-en-Rollat       Saint-Paul-des-Landes                Coubon              Clermont-Sud-Ouest
                                                                 Dunières             Clermont-Sud-Est
                                                             Loire et Semène              Combronde
                                                           Monistrol-sur-Loire              Ennezat
                                                          Saint-Julien-Chapteuil            Le Cheix
                                                              Saint-Paulien               Pontgibaud
                                                                Yssingeaux                 Vertaizon
                                                                                         Vic-le-Comte

                                                     10
Caractéristiques de la classe 44

Ne sont reportées dans les tableaux ci-dessous que les variables dont la comparaison de moyennes
était significative.
Tableau 11.
Indicateurs présentant un niveau supérieur à la moyenne générale (Risque d’erreur 5 %)
                                                                            Moyenne        Moyenne
Variables caractéristiques
                                                                          dans la classe    générale
Pourcentage de personnes âgées de moins de 25 ans                               28,7            25,2
Revenu fiscal annuel médian (en euros par unité de consommation)           18 737,7        16 842,6
Taux de participation au dépistage organisé du cancer du sein                   61,6            56,9
Pourcentage de cadres et professions intellectuelles supérieures                10,1              8,0
Taux de participation au dépistage organisé du cancer colorectal                34,9            32,4
                                                                             % de la         % de la
Variables caractéristiques                                                  modalité     modalité dans
                                                                          dans la classe l'échantillon
                    er
Offre médicale de 1 recours très satisfaisant                                 24,1            8,1

Tableau 12.
Indicateurs présentant un niveau inférieur à la moyenne générale (Risque d’erreur 5 %)
                                                                             Moyenne             Moyenne
Variables caractéristiques
                                                                          dans la classe         générale
Pourcentage de personnes âgées de 75 ans et plus                                8,4                 12,3
Pourcentage d’allocataires dépendant de 50 à 100 % des prestations             12,5                 18,0
Pourcentage de personnes allocataires du RSA socle non majoré                   1,3                  2,2
Pourcentage de personnes vivant seules                                          9,3                 12,4
Taux standardisé de mortalité prématurée                                      177,1                210,7
Pourcentage de personnes couvertes par la CMUc                                  2,1                  3,4
Pourcentage de chômeurs                                                         6,0                  7,4
Pourcentage de personnes allocataires des aides au logement                    13,9                 17,8
Pourcentage d’allocataires de l’AAH                                             2,3                  3,7
Taux standardisé de mortalité liée à une consommation excessive d’alcool       21,7                 27,8
Pourcentage d’agriculteurs-exploitants                                          4,3                  9,0
Pourcentage de résidences principales sans confort                              1,0                  1,7
Taux standardisé de mortalité générale                                        553,5                590,1
Pourcentage de familles monoparentales                                         13,7                 16,3
Pourcentage de jeunes non diplômés                                              6,9                  8,5
Taux standardisé de mortalité par cancers du côlon-rectum                      15,2                 18,1
Pourcentage de personnes allocataires du RSA socle majoré                       5,6                  7,2
Temps d’accès à la maternité la plus proche (en min)                           24,4                 29,1
Pourcentage de personnes de 25 à 54 ans ayant un emploi salarié autres
                                                                               24,7                 26,3
qu'un CDI à temps plein
Taux standardisé de mortalité par cardiopathies ischémiques                    36,1                 41,2
Taux standardisé de mortalité par suicide                                      13,2                 16,5
Densité d’infirmiers libéraux pour 100 000 personnes                          119,6                139,0
Temps d’accès au service d’urgence le plus proche (en min)                     17,8                 20,7

4
  Les indicateurs sont présentés dans l’ordre décroissant de significativité, indépendamment de leur thème
d’appartenance.

                                                    11
Classe 5
                                                                    La classe 5 compte 12 BSP (cf. Tableau 13) qui
                                                                    sont les villes centres de la région Auvergne. Au
                                                                    total, 491 753 personnes composent cette
                                                                    classe, soit 36,5 % de la population auvergnate.
                                                                    Au niveau des indicateurs socio-économiques,
                                                                    les villes centres sont un lieu de contraste : elles
                                                                    conjuguent à la fois la présence de catégories
                                                                    sociales favorisées, avec une part de cadres et
                                                                    d’employés plus élevée, des revenus fiscaux plus
                                                                    importants, mais aussi des populations en
                                                                    situation de précarité : parts de chômeurs,
                                                                    d’allocataires du RSA socle non majoré, du RSA
                                                                    socle majoré, de l’aide au logement,
                                                                    d’allocataires dépendant de 50 à 100 % des
                                                                    prestations, de la population couverte par la
                                                                    CMUc et part de logements sociaux plus élevées.
                                                                    Elles s’illustrent également par une part de
                                                                    jeunes de moins de 25 ans, de ménage d’une
                                                                    personne, de familles monoparentales ou
                                                                    encore de personnes âgées isolées plus
                                                                    importante.
                                   0
                                                        En termes d’offres en santé, les taux de
                                                       50,00

                                        k ilom ètres
                                                        participation au dépistage organisé du cancer du
sein et du côlon-rectum sont plus élevés que la moyenne régionale. De plus, l’aspect urbain de ces BSP
s’accompagne, de fait, d’une densité de praticiens (chirurgiens-dentistes et masseurs-
kinésithérapeutes) plus élevée ainsi que d’un temps moyen d’accès aux services d’urgence et de
maternité faible en raison de la proximité des centres hospitaliers.
Globalement, cette classe se caractérise par un niveau de l’offre médicale de premier recours
satisfaisant, avec notamment 2 BSP, Clermont-Centre et Clermont-Ouest, avec un niveau de l’offre
médicale de premier recours très satisfaisant.
En termes d’état de santé, la mortalité générale et par maladies respiratoires y sont plus faibles que
dans la région.

Tableau 13
Liste des BSP de la classe 5
           Allier                  Cantal                               Haute-Loire                Puy-de-Dôme
    Bellerive-sur-Allier           Aurillac                           Le Puy-en-Velay            Clermont-Centre
          Cusset                                                                                 Clermont-Ouest
        Montluçon                                                                                  Grand-Riom
         Moulins                                                                                      Issoire
           Vichy                                                                                      Thiers

                                                               12
Caractéristiques de la classe 55
Ne sont reportées dans les tableaux ci-dessous que les variables dont la comparaison de moyennes
était significative.
Tableau 14.
Indicateurs présentant un niveau supérieur à la moyenne générale (Risque d’erreur 5 %)
                                                                   Moyenne dans
Variables caractéristiques                                                           Moyenne générale
                                                                      la classe
Pourcentage de logements sociaux                                        14,7                   6,3
Pourcentage de personnes vivant seules                                  19,5                  12,4
Pourcentage de population couverte par la CMUc                           6,3                   3,4
Pourcentage de familles monoparentales                                  25,4                  16,3
Pourcentage de personnes allocataires du RSA socle non majoré            4,0                   2,2
Pourcentage de personnes allocataires des aides au logement             26,7                  17,8
Pourcentage de cadres et professions intellectuelles supérieures        14,1                   8,0
Densité de population                                                 524,3                   96,4
Pourcentage de chômeurs                                                  9,9                   7,4
Densité de chirurgiens-dentistes libéraux pour 100 000 personnes        69,7                  43,6
Pourcentage d’allocataires dépendant de 50 à 100 % des
                                                                        23,5                  18,0
prestations
Pourcentage de personnes allocataires CAF ou MSA                        41,7                  36,4
Pourcentage de personnes allocataires du RSA socle majoré               11,2                   7,2
Revenu fiscal annuel médian (en euros par unité de
                                                                   18 664,2              16 842,6
consommation)
Densité de masseurs-kinésithérapeutes libéraux pour 100 000
                                                                      105,9                   70,3
personnes
Taux de participation au dépistage organisé du cancer colorectal        37,1                  32,4
Pourcentage d’employés                                                  30,3                  27,6
Pourcentage de personnes âgées isolées                                  42,3                  37,2
Taux de participation au dépistage organisé du cancer du sein           61,1                  56,9
Pourcentage de personnes âgées de moins de 25 ans                       27,2                  25,2
                                                                  % de la modalité % de la modalité
Variables caractéristiques
                                                                    dans la classe    dans l'échantillon
                    er
Offre médicale de 1 recours satisfaisant                                83,3                  49,6

Tableau 15.
Indicateurs présentant un niveau inférieur à la moyenne générale (Risque d’erreur 5 %)
                                                                        Moyenne dans             Moyenne
Variables caractéristiques
                                                                            la classe            générale
Temps d’accès au service d’urgence le plus proche (en min)                     4,4                  20,7
Temps d’accès à la maternité la plus proche (en min)                           7,7                  29,1
Pourcentage d’agriculteurs-exploitants                                         1,0                   9,0
Pourcentage de résidences principales sans confort                             0,5                   1,7
Pourcentage d’ouvriers                                                        22,4                  27,0
Taux standardisé de mortalité par maladies respiratoires                      24,6                  31,2
Taux standardisé de mortalité générale                                      546,3                  590,1

5
  Les indicateurs sont présentés dans l’ordre décroissant de significativité, indépendamment de leur thème
d’appartenance.

                                                   13
Synthèse

           14
L’Auvergne
en 45 indicateurs

     15
Les indicateurs socio-démographiques

    Densité de population

                        Densité de population en 2010
                        (en nombre d’habitants au km²)
                                                                                               Au 1er janvier 2010, la région
                                                                                               Auvergne       compte       1 347 387
                                                                                               habitants, soit 2,1 % de la
                                                                                               population      de       la    France
                                                                                               métropolitaine. Avec une densité de
                                                                                               51,8 habitants au km², inférieure de
                                                                                               plus de la moitié à celle du territoire
                                                                                               national (115 habitants au km²),
                                                                                               l’Auvergne se caractérise par une
                                                                                               faible densité de population.
                                                                                               Cette moyenne cache de fortes
                                                                                               disparités entre les départements :
                                                                                               la densité du Cantal est en effet
                                                                                               environ trois fois plus faible que
                                                                                               celle du Puy-de-Dôme.
                                                                                               Les densités de population les plus
                                                                                               élevées se retrouvent autour des
                                                                                               grandes agglomérations : au centre
                                                                0                      47,77   du Puy-de-Dôme vers Clermont-
                                                                          kilomètres
                                                                                               Ferrand, à Montluçon et Vichy dans
                                          Densité de population (hab/km²) en 2010              l’Allier, à Aurillac dans le Cantal et
Limites territoriales
                                             300 et plus
                                                                                               vers le Puy-en-Velay dans la Haute-
          Département                        de 100 à moins de 300                             Loire. Des densités de population
                                             de 50 à moins de 100                              plus      élevées     se    retrouvent
          Bassin de santé intermédiaire      de 20 à moins de 50
                                             Moins de 20
                                                                                               également au nord-est de la Haute-
          Bassin de santé de proximité                                                         Loire du fait de l’attractivité de
 Source : Insee, RP 2010                             Exploitation ORS Auvergne                 Saint-Étienne.

                                                                                                            Nombre           Densité
                                                                                                           d’habitants      (hab/km²)
                         Définitions                                         Allier                          342 908           46,7
                                                                            Cantal                           148 162           25,9
      Nombre d’habitants au km²
                                                                          Haute-Loire                        224 006           45,0
      Source : Insee, RP 2010                                            Puy-de-Dôme                         632 311           79,3
                                                                           Auvergne                        1 347 387           51,8
                                                                     France métropolitaine                62 765 235          115,4
                                                                Source : Insee, RP 2010                       Exploitation ORS Auvergne

                                                                     16
Population âgée

       Part de personnes âgées de 75 ans et plus en 2010
                                                                             Comme ailleurs dans l’hexagone, la
                                                                             population de la région est de plus
                                                                             en plus âgée. Plus d’un Auvergnat
                                                                             sur dix est âgé de 75 ans et plus
                                                                             contre 9 % de la population
                                                                             française.
                                                                             Les personnes âgées de 75 ans et
                                                                             plus sont davantage représentées
                                                                             dans les départements de l’Allier et
                                                                             du Cantal : plus de 13 % de leur
                                                                             population est âgée de 75 ans ou
                                                                             plus contre 11 % en Haute-Loire et
                                                                             10 % dans le Puy-de-Dôme.
                                                                             La      population        âgée     est
                                                                             essentiellement présente au nord-
                                                                             ouest de l’Allier dans les BSP de
                                                                             Cérilly, Vallon-en-Sully, Cosne-
                                                                             d’Allier, Buxières-Tronget et dans le
                                                                             BSP de Vichy, à l’ouest du Puy-de-
                                                                             Dôme (Pionsat, Pontaumur, Bourg-
                                                  0                  47,77
                                                                             Lastic) et à l’ouest de la Haute-Loire
                                                       kilom ètres           (Saugues, La Chaise-Dieu, Allègre).
                                                                             Dans le Cantal, une part élevée de
                                           Part de personnes âgées de
Limites territoriales
                                           75 ans ou plus (en %)
                                                                             personnes âgées de 75 ans et plus
                                                                             est constatée sur l’ensemble du
           Département                          [15,9 - 19,0]
                                                [14,0 - 15,9[                département,        hormis     autour
           Bassin de santé intermédiaire        [11,7 - 14,0[                d’Aurillac et de Saint-Flour.
                                                [9,3 - 11,7[
           Bassin de santé de proximité         [4,6 - 9,3[

Source : Insee, RP 2010                        Exploitation ORS Auvergne

                                                                                         Nombre
                                                                                        d’habitants
                                                                                                             %
                Définitions                                                             âgés de 75
                                                                                        ans et plus
 Nombre de personnes âgées de                                    Allier                    44 862          13,1
 75 ans et plus pour 100 personnes                              Cantal                     20 010          13,5
 Source : Insee, RP 2010                                      Haute-Loire                  24 691          11,0
                                                             Puy-de-Dôme                   61 100           9,7
                                                               Auvergne                   150 663          11,2
                                                         France métropolitaine          5 624 915           9,0
                                                      Source : Insee, RP 2010            Exploitation ORS Auvergne

                                                        17
Population jeune

        Part de personnes âgées de moins de 25 ans en 2010

                                                                                  Au 1er janvier 2010, la région
                                                                                  Auvergne compte près de 367 940
                                                                                  personnes de moins de 25 ans, soit
                                                                                  27 % de la population. Cette part
                                                                                  est plus faible que sur le territoire
                                                                                  national (31 %).
                                                                                  Les personnes âgées de moins de
                                                                                  25 ans sont plus nombreuses en
                                                                                  proportion dans les départements
                                                                                  de la Haute-Loire et du Puy-de-
                                                                                  Dôme.      Elles    se    retrouvent
                                                                                  essentiellement le long d’une
                                                                                  diagonale allant de Moulins à
                                                                                  Issoire ainsi qu’au centre et à l’est
                                                                                  de la Haute-Loire, autour des villes
                                                                                  du Puy-en-Velay et de Saint-
                                                                                  Étienne.

                                                     0                    47,77

                                                            kilom ètres

  Limites territoriales                     Part de personnes âgées de
                                            moins de 25 ans (en %)
            Département                         [29,1 - 35,6]
                                                [26,5 - 29,1[
            Bassin de santé intermédiaire       [24,2 - 26,5[
                                                [22,0 - 24,2[
            Bassin de santé de proximité        [17,4 - 22,0[
Source : Insee, RP 2010                        Exploitation ORS Auvergne

                                                                                               Nombre
                                                                                             d’habitants
                                                                                                                   %
                                                                                            âgés de moins
                Définitions                                                                   de 25 ans
                                                                 Allier                          87 222           25,4
 Nombre de personnes âgées de                                   Cantal                           34 926           23,6
 moins de 25 ans pour 100                                     Haute-Loire                        62 589           27,9
 personnes                                                   Puy-de-Dôme                       183 198            29,0
 Source : Insee, RP 2010                                       Auvergne                        367 936            27,3
                                                         France métropolitaine              19 232 308            30,6
                                                   Source : Insee, RP 2010                    Exploitation ORS Auvergne

                                                          18
Population âgée isolée

     Part de personnes âgées de 75 ans ou plus vivant seules
                       à domicile en 2010                                   Au 1er janvier 2010, la région
                                                                            Auvergne compte près de 58 640
                                                                            personnes âgées de 75 ans et plus
                                                                            vivant seules à leur domicile, soit
                                                                            39 % de la population des 75 ans ou
                                                                            plus. Cette part est comparable à
                                                                            celle enregistrée en France
                                                                            métropolitaine.
                                                                            Les départements de l’Allier et du
                                                                            Puy-de-Dôme présentent les taux
                                                                            de personnes âgées de 75 ans et
                                                                            plus vivant seules à domicile les plus
                                                                            élevés. À l’inverse, le Cantal et la
                                                                            Haute-Loire présentent les taux les
                                                                            plus faibles.
                                                                            Les bassins de santé de proximité
                                                                            où les proportions de personnes
                                                                            âgées de 75 ans et plus vivant
                                                                            seules à domicile sont les plus
                                                                            élevées sont concentrés au nord et
                                                    0
                                                                            à l’ouest de l’Allier aux alentours de
                                                                        47,77

                                                          kilom ètres       Moulins et de Montluçon. Dans le
                                            Part de personnes âgées         Puy-de-Dôme, ces personnes âgées
  Limites territoriales                     de 75 ans ou plus               isolées se rencontrent plutôt au
                                            vivant seules à domicile (en %)
            Département                                                     nord-est autour de Thiers, au centre
                                                [44,0 - 54,6]               vers Clermont-Ferrand et au sud
            Bassin de santé intermédiaire       [39,5 - 44,0[
                                                                            vers Issoire.
                                               [35,3 - 39,5[
            Bassin de santé de proximité       [32,2 - 35,3[
                                               [20,5 - 32,2[
Source : Insee, RP 2010                         Exploitation ORS Auvergne

                                                                                         Nombre
                 Définitions                                                         d’habitants de
                                                                                                            %
                                                                                     75 ans et plus
  Nombre de personnes âgées de 75                                                     vivant seules
  ans et plus vivant seules à                                     Allier                 18 302            40,8
  domicile pour 100 personnes de                                 Cantal                   7 090            35,4
  75 ans et plus                                               Haute-Loire                8 877            36,0
  Source : Insee, RP 2010                                     Puy-de-Dôme                24 371            39,9
                                                                Auvergne                 58 641            38,9
                                                          France métropolitaine      2 177 645             38,7
                                                        Source : Insee, RP 2010        Exploitation ORS Auvergne

                                                             19
Vous pouvez aussi lire
Diapositive suivante ... Annuler