MAISON DE L'URBANISME DU HAINAUT - Rapport d'activités 2018 - Espace Environnement

 
MAISON DE L'URBANISME DU HAINAUT - Rapport d'activités 2018 - Espace Environnement
Rapport d’activités 2018

MAISON DE L’URBANISME
     DU HAINAUT
                                          Espace Environnement
                               Maison de l’urbanisme du Hainaut

                                       rue de Montigny, 29 à 6000 Charleroi
                                      Tél. : 071/300.300 – Fax : 071/509.678
                                          mu@espace-environnement.be
                           www.espace-environnement.be/maison-de-lurbanisme-du-hainaut/
                                   www.facebook.com/maisonurbanismehainaut/

Information,   Conseils,    Sensibilisation,     Accompagnement,   Consultation,    Coproduction,   Médiation,
                                               Concertation,           Participation

                               avec le soutien de
MAISON DE L'URBANISME DU HAINAUT - Rapport d'activités 2018 - Espace Environnement
MAISON DE L'URBANISME DU HAINAUT - Rapport d'activités 2018 - Espace Environnement
Table des matières

   I.    Structuration de la mission.............................................................................................. 2

    1.       Les Maisons de l’urbanisme : contexte et missions ................................................... 2

    2.    Présentation de la Maison de l’urbanisme du Hainaut au sein d’Espace
    Environnement ASBL .......................................................................................................... 2

    3.       Objectifs et outils ....................................................................................................... 2

    4.       Territoire d’action ....................................................................................................... 2

    5.       Nos partenaires ......................................................................................................... 3

    6.       Nos publics-cibles...................................................................................................... 3

    7.       L’équipe de travail ..................................................................................................... 4

    8.       Les personnes-ressources ........................................................................................ 4

   II. Les activités réalisées en 2018 ....................................................................................... 5

    1.       L’information et le conseil .......................................................................................... 5

    Bilan 2018 ........................................................................................................................... 6

    2.   L’accompagnement des personnes et des consultations publiques – Le soutien à la
    consultation et à la concertation ........................................................................................ 10

    Une action réalisée en 2018 .............................................................................................. 10

    3.   La sensibilisation à la gestion durable du territoire – L’aide à la mise en place de
    démarches participatives volontaires et pilotes ................................................................. 11

    Les actions menées en 2018............................................................................................. 11

    4.       Éducation – Formation – Expertise .......................................................................... 15

    5.       Collaboration avec le réseau des Maisons de l’urbanisme....................................... 17

   III. Annexes ....................................................................................................................... 18

    1.       L’information et le conseil ........................................................................................ 18

    2.   L’accompagnement des personnes et des consultations publiques – Le soutien à la
    consultation et à la concertation ........................................................................................ 18

    3.   La sensibilisation à la gestion durable du territoire – L’aide à la mise en place de
    démarches participatives volontaires et pilotes ................................................................. 18

    4.       Éducation – Formation – Expertise .......................................................................... 18

MAISON DE L’URBANISME DU HAINAUT – RAPPORT D’ACTIVITES 2018                                                                             1
MAISON DE L'URBANISME DU HAINAUT - Rapport d'activités 2018 - Espace Environnement
I. Structuration de la mission
1. Les Maisons de l’urbanisme : contexte et missions
Le concept et le cadre institutionnel des « Maisons de l’urbanisme » ont été définis par le Code Wallon
de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et du Patrimoine (Titre 1 er livre IV, art. 256/1 à
256/5), modifié en mai 2002 et en mai 2008 par arrêtés du Gouvernement wallon fixant les conditions
dans lesquelles les Maisons de l’urbanisme peuvent être agréées et subventionnées. Ces conditions sont
maintenant fixées dans le Code de Développement Territorial.
L’article R-I-12-5 du CoDT circonscrit les missions des Maisons de l’urbanisme et les publics visés.

« Les Maisons de l’urbanisme sensibilisent et informent les citoyens, débattent et communiquent toute
matière ayant trait directement aux enjeux de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme et à la
définition du cadre de vie.
Les Maisons réalisent ces missions par l’organisation d’activités à caractère permanent ou occasionnel.
Ces activités s’ouvrent au public le plus large et favorisent les échanges avec les professionnels du
secteur».

2. Présentation de la Maison de l’urbanisme du Hainaut au
   sein d’Espace Environnement ASBL
Depuis 1987, Espace Environnement propose et concrétise un programme d’activités qui a pour titre
« Maison de l’urbanisme ». Un arrêté ministériel du 27 mai 2004 a agréé l’ASBL Espace Environnement
en tant que Maison de l’urbanisme pour une durée de cinq ans sur la base des dispositions légales
précitées. L’agrément a été renouvelé par arrêté ministériel de 2009 à 2013 et par arrêté ministériel
prenant cours le 1er janvier 2014 pour une nouvelle durée de 5 ans.
L’ensemble des missions et actions menées par les équipes interdisciplinaires d’Espace Environnement
permet des synergies intéressantes dans l’information, le conseil, la sensibilisation et la formation
apportés aux citoyens, dans le respect du développement durable global.

3. Objectifs et outils
L’objectif majeur des Maisons de l’urbanisme est de permettre à un maximum de citoyens de
participer, en toute connaissance de cause, à l’aménagement local ou régional du territoire dans le
respect nécessaire d’une gestion durable à long terme.
Pour que cette participation soit à la fois effective mais aussi objective, voire créative, il est
indispensable de les guider, de favoriser leur réflexion et la qualité de leur argumentaire et de leur
prise de parole.
C’est dans ce sens que nous développons nos activités, à commencer par l’information, claire et
objective, niveau indispensable de la participation positive ; ensuite, la sensibilisation à ces matières à
enjeu collectif et, pour des publics plus avertis et appelés à remettre des avis, tels les membres des
CCATM, la formation.
Pour atteindre ces objectifs, des outils variés sont mis en œuvre afin de couvrir toutes les actions,
depuis l’information et le conseil de base jusqu’à la concertation, la sensibilisation et la formation
des acteurs.

4. Territoire d’action
>      L’ensemble de la Wallonie pour les permanences, les fiches-conseil accessibles via Internet, la
       feuille d’information et l’accessibilité au centre de documentation.
>      Le Hainaut, essentiellement pour les autres actions.

    MAISON DE L’URBANISME DU HAINAUT – RAPPORT D’ACTIVITES 2018                                          2
MAISON DE L'URBANISME DU HAINAUT - Rapport d'activités 2018 - Espace Environnement
5. Nos partenaires
Le réseau des Maisons de l’urbanisme
Le réseau des Maisons de l’urbanisme a été créé pour garantir l’efficacité et la cohérence de toutes les
initiatives et spécificités de chacune des Maisons de l’urbanisme reconnues en Wallonie.
À ce titre, chaque Maison de l’urbanisme peut faire bénéficier l’ensemble du réseau de ses services.
Des actions sont ainsi réalisées en partenariat.

D’autres partenariats
>      En premier lieu, la Wallonie et les communes de la Province de Hainaut : élus, techniciens et
       membres des CCATM.
>      Les associations et comités d’habitants, par l’organisation ou la participation à différents débats,
       colloques, actions de sensibilisation et cycles de formation.
>      Des établissements scolaires : facultés d’Architecture et d’Urbanisme,             Hautes   Ecoles,
       organismes d’éducation permanente ou de remise à niveau scolaire.
>      Et, de manière privilégiée, la Faculté d’Architecture et d’Urbanisme de l’Université de Mons et les
       3 Parcs naturels : Plaines de l’Escaut, Hauts-Pays, Collines. Situés dans la partie occidentale du
       Hainaut, ces organismes permettent un relais plus aisé avec les communes de cette zone.

6. Nos publics-cibles
Les publics touchés par les actions de la Maison de l’urbanisme sont variés : les citoyens, les
représentants des CCATM, le milieu associatif, des enseignants, des étudiants, les élus et les
techniciens des communes et, dans une moindre mesure, les professionnels de l’Aménagement du
Territoire, plus directement informés par leur structure professionnelle.

    MAISON DE L’URBANISME DU HAINAUT – RAPPORT D’ACTIVITES 2018                                         3
MAISON DE L'URBANISME DU HAINAUT - Rapport d'activités 2018 - Espace Environnement
7. L’équipe de travail
La Maison de l'urbanisme réunit une équipe de professionnels, plus principalement composée en 2018 de :

      Line François : géographe-urbaniste, coordinatrice de la MU ;
      Jean-François Bayot : éco-conseiller ;
      Nicolas Rochet : sociologue-urbaniste ;
      Anne Timmermans : géographe ;
      Alexandra Vanden Eynde : historienne de l’art, accompagnant les projets pédagogiques ;
      Romanella Cacciatore : secrétaire.

8. Les personnes-ressources
La Maison de l’urbanisme bénéficie du soutien, au sein d'Espace Environnement, des personnes-
ressources suivantes :

      Thérèse Devallée et Nathalie Ricaille : chargées de mission en communication ;
      Marthe Desclée : documentaliste ;
      Benoît Bourlard : gestion financière ;
      Serge Vogels : directeur.

 MAISON DE L’URBANISME DU HAINAUT – RAPPORT D’ACTIVITES 2018                                        4
MAISON DE L'URBANISME DU HAINAUT - Rapport d'activités 2018 - Espace Environnement
II. Les activités réalisées en 2018
Pour répondre aux objectifs de participation et de soutien à la durabilité du développement territorial,
notre Maison de l’urbanisme du Hainaut réalise des activités et crée des outils de sensibilisation,
d’information, de dialogue et de communication permettant d’impliquer le public le plus large possible
aux enjeux de ces questions.
Les démarches mises en place visent la prise en compte de l’intérêt collectif.

Nos activités se développent selon plusieurs axes
>      L’information et le conseil.
>      L’accompagnement des citoyens (et de tous les acteurs concernés par les processus de décision) et
       le soutien à la consultation et à la concertation dans le cadre de projets importants, le plus
       souvent soumis à enquête publique.
>      La sensibilisation à la gestion durable du territoire et l’aide à la mise en place de démarches
       volontaires et pilotes auprès des communes, de communautés de communes, d’organes
       pédagogiques ou d’organismes de gestion du territoire.
>      L’éducation permanente, la formation et l’expertise.
En fonction des attentes du Cabinet de l’Aménagement du Territoire, le plus souvent liées à l’actualité,
des attentes formulées par nos publics-cibles, des propositions de collaborations de la part de nos
partenaires et bien entendu en fonction de nos compétences et outils ayant fait leur preuve, les actions
développées par axe sont plus ou moins importantes selon les années.

1. L’information et le conseil
Informer et conseiller le public dans ses démarches ou questionnements en aménagement du territoire
et urbanisme est la base de la participation effective.

Nos missions et outils mis en place doivent apporter :
>      une information claire et actualisée aux niveaux technique et juridique ;
>      une aide à la compréhension de la situation, parfois complexe ;
>      des conseils pratiques à la participation active et responsable ;
>      l’ouverture au dialogue entre les acteurs.

Nos actions d’information et de conseil excluent la gestion de conflits de voisinage.

1. Services fournis
Une permanence d’information et de conseils, accessible à tous les citoyens et toutes les communes de
la Wallonie.

>      Le service est accessible par téléphone, du lundi au vendredi toute la journée. Par e-mail, y
       compris le week-end ou si nécessaire, sur visite avec rendez-vous.
>      En première ligne, une secrétaire spécifique au service est à l’écoute de la demande.
>      Un conseiller en urbanisme traite les demandes. Une réponse rapide est fournie, dans un délai de
       quelques jours maximum.
>      Le service possède une logistique et une gestion qui lui sont propres et s’appuie sur une
       documentation interne et externe (service juridique de Wallonie et de l’Union des Villes et
       Communes de Wallonie).
Un centre de documentation accessible sur rendez-vous. Il offre :
>      une centralisation et une mise à disposition d'informations ciblées dans le domaine de
       l'urbanisme, de l'aménagement du territoire et de l'environnement ;
>      un encadrement par une documentaliste spécialisée ;
>      un suivi des demandes par un conseiller selon les cas ;
>      une logistique et une gestion propres au service.

    MAISON DE L’URBANISME DU HAINAUT – RAPPORT D’ACTIVITES 2018                                      5
MAISON DE L'URBANISME DU HAINAUT - Rapport d'activités 2018 - Espace Environnement
2. Outils
En soutien à ces services d’information et de conseil, la Maison de l’urbanisme a réalisé des outils
spécifiques à utilisation interne et/ou externe et veille à leur mise à jour régulière.
Des fiches-conseil
Les fiches-conseil de la série « La Maison de l'urbanisme et de l'environnement » sont consacrées aux
grands thèmes de l'urbanisme et de l'environnement. Elles s'adressent à toute personne soucieuse de
recevoir une information générale et actualisée dans ces domaines pour participer au développement
harmonieux et durable de son cadre de vie.
Un site Internet
Le site Internet d'Espace Environnement http://www.espace-environnement.be totalement restructuré,
offre de nouveaux services et une présentation plus accessible et plus conviviale ; entre autres, une
page spécifique dédiée aux activités de la Maison de l’urbanisme.
Une page Facebook
Depuis 2017, une page Facebook relaie notre actualité mais aussi les actualités intéressantes en
provenance d’autres sources.
Une feuille de contact
Depuis 2012, elle fait partie du panel des outils d’information et de contact pour les personnes
extérieures. Elle sert à la visibilité des actions et à la diffusion d’informations sur le territoire.
Il s’agit d’une feuille d’information (de 4 à 8 pages en format A4) sous format informatique, diffusée
via une mailing list et sur notre site.
Par an, nous y développons 2 ou 3 sujets sous forme de « dossier du moment ».

Bilan 2018
1. La permanence téléphonique
Sur l’année 2018, nous avons reçu 61 demandes d’information et de conseils traitées par les conseillers
en urbanisme.
Seules deux personnes nous ont questionnés sur les modalités de réponse à l’enquête publique
concernant le SDT.

La répartition par type de demandes
Pour rappel, nos conseils ont pour but d’aider les personnes dans leurs démarches d’information ou de
participation, dans le respect des législations et procédures en cours mais aussi de sensibiliser au « bon
aménagement des lieux ». Nous ne nous substituons pas aux communes toujours citées comme les relais
prioritaires dans les questions d’aménagement du territoire.
Si nous prenons en compte les appels concernant les conflits (de voisinage mais aussi avec les
administrations ou un architecte), nous ne les gérons pas. Nous suggérons toujours le dialogue et nous
renvoyons les personnes vers les services de médiation existants ou vers la Justice de Paix.

 MAISON DE L’URBANISME DU HAINAUT – RAPPORT D’ACTIVITES 2018                                           6
MAISON DE L'URBANISME DU HAINAUT - Rapport d'activités 2018 - Espace Environnement
Sujets traités par la permanence en 2018
                                        2%
                        10%

                                                                        Permis d'urbanisme -
                                                                        unique - intégré
       11%
                                                                        Mitoyenneté - Plantations

                                                                  44%

                                                                        Infractions - Recours

                                                                        CoDT- SDT - SDC

                                                                        Autres
                33%

2. Le centre de documentation
> Une diffusion sélective de l'information est pratiquée en fonction du profil documentaire de chacun.
   Ces informations ponctuelles proviennent du dépouillement de revues, de newsletters, d’une
   importante veille législative (notamment Moniteur belge et Parlement wallon) et informative sur
   Internet (via le logiciel de surveillance Website-Watcher et Feedly).
>      En 2018, la bibliothèque du centre de documentation d'Espace Environnement s’est enrichie,
       concernant la thématique de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire, de 15 publications
       diverses (livres, brochures, dépliants, rapports…) (voir liste en annexe). Suite au dépouillement de
       divers périodiques, 29 articles spécifiques en urbanisme ont été sélectionnés (voir liste en annexe).
>      Une synthèse des événements (colloques, formations, séminaires...) s'adressant tant aux
       professionnels qu'au grand public est compilée via le dépouillement de revues et de sites Internet.
       Cet agenda est mis à disposition de l’équipe de travail.
>      Les chargés de mission en urbanisme peuvent faire appel au centre de documentation pour toute
       demande d'information (pour répondre à une question de la permanence, mettre sur pied un
       événement, rédiger un dossier, mettre à jour leurs connaissances…). Les recherches documentaires
       se font au départ de nos collections (via notre base de données sous le logiciel PMB) ou sur
       Internet.
>      Le centre de documentation reçoit également des demandes émanant de l'extérieur. Élèves du
       secondaire effectuant un travail pour leur cours d'étude du milieu, étudiants réalisant un mémoire,
       professeurs préparant un cours sur l’aménagement du territoire, particuliers, professionnels…
       Ces personnes peuvent prendre rendez-vous pour consulter notre documentation.

3. Les fiches-conseil
Aucune modification apportée en 2018.

    MAISON DE L’URBANISME DU HAINAUT - RAPPORT D’ACTIVITES 2018                                         7
MAISON DE L'URBANISME DU HAINAUT - Rapport d'activités 2018 - Espace Environnement
4. La feuille d’information

En 2018, quatre périodiques ont été diffusés via adresses mail. Les sujets traités :

1.   Les citoyens et les espaces publics, thème basé sur l’expérience du « festival Mai’tallurgie »
     intitulé cette année « Rendez-vous sur placeS », événement biennal créé par un mouvement
     associatif et citoyen à Marchienne-au-Pont. Ces rencontres citoyennes se veulent festives mais
     également interrogatives sur l’évolution d’un centre dévalorisé et sur son avenir. Cette feuille
     d’infos a permis de relater un temps fort de réflexion et de mobilisation citoyenne sur cet avenir
     et de faire le lien avec d’autres opérations de réappropriations d’espaces publics par les habitants.

2.   Un bilan sur les formations des CCATM au CoDT menées en 2017 par notre Maison de l’urbanisme.
     Il nous semblait important, après ce long marathon de formations réalisé en 2017, d’en présenter
     un bilan mais aussi de laisser s’exprimer quelques présidents de CCATM suite aux modifications
     engendrées par la réforme du code.

3.   Le SDT et les modalités pratiques de participation à l’enquête publique. Paru en octobre, ce
     numéro spécialement réalisé en début d’enquête publique sur le SDT se voulait avant tout un
     incitant à la participation citoyenne.

4.   « Logements publics et Quartiers durables » qui, sur base d’interviews de responsables de la
     Société wallonne du Logement, de sociétés de logements sociaux et de concepteurs de projets de
     rénovation de quartiers d’habitats sociaux, met en lumière les contraintes mais aussi les réussites
     dans cette indispensable réhabilitation pour le bien-être des locataires, la qualité des logements
     proposés à la location et la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

5. Le site Internet et la page Facebook

Poursuite des publications sur le site et la page Facebook présentant nos actualités et relayant les
actualités intéressantes issues d’autres sites.

En 2018, nous avons été particulièrement attentifs à diffuser les informations concernant l’enquête
publique sur le SDT.

http://www.espace-environnement.be/maison-de-lurbanisme-du-hainaut/.

https://www.facebook.com/maisonurbanismehainaut/

 MAISON DE L’URBANISME DU HAINAUT - RAPPORT D’ACTIVITES 2018                                          8
6. Un roll up et une plaquette de présentation des activités de la MU du Hainaut

Deux outils réalisés en 2017 et présents lors des activités extérieures de la MU.

 MAISON DE L’URBANISME DU HAINAUT - RAPPORT D’ACTIVITES 2018                        9
2. L’accompagnement des personnes et des consultations
   publiques – Le soutien à la consultation et à la
   concertation
Les actions d’informations et de conseils peuvent déboucher sur un suivi plus important des cas traités.
Il s’agit le plus souvent d’enquêtes publiques à enjeux collectifs importants, locaux ou régionaux.
La Maison de l’urbanisme réalise dans ce cas un accompagnement plus conséquent des personnes
impliquées dans le processus de consultation. Les accompagner dans ce type de démarche, c’est leur
permettre d’exercer au mieux leur rôle de citoyens et les aider à remettre un avis cohérent et
constructif.
En plus des missions d’information et de conseils pratiques à la participation, cet accompagnement
implique :

    >   de connaître de manière plus approfondie le terrain et le projet ;

    >   de contacter, rencontrer ou faire se rencontrer les acteurs concernés pour les amener à se
        consulter, voire à se concerter : habitants, promoteurs, représentants communaux...

Une action réalisée en 2018

    1. L’information et le soutien à la participation lors de l’enquête publique sur le
       SDT

Objectif

Compléter au mieux l’information fournie par les services de l’administration et du Cabinet du ministre
Di Antonio pour inciter la participation citoyenne à l’enquête publique.

Les actions de la MU du Hainaut
>   Rédaction d’une lettre d’information sur le sujet abordant quelques exemples de thématiques,
    soutenant la participation, entre autres en relayant les informations disponibles et les dates de
    réunions dans la province.
>   Relais sur nos sites Internet et Facebook de ces informations.
>   Participation à quatre des sept réunions d’informations de la province, durant lesquelles notre
    lettre a été distribuée.

Le bilan des démarches est difficile à tirer puisque nous n’avons pas de retours en direct de la
participation effective à l’enquête publique. Seules deux personnes nous ont spécifiquement contactés
pour compléter leur information sur le mode de participation citoyenne.

 MAISON DE L’URBANISME DU HAINAUT - RAPPORT D’ACTIVITES 2018                                        10
3. La sensibilisation à la gestion durable du territoire – L’aide
   à la mise en place de démarches participatives volontaires
   et pilotes
Il s’agit de répondre aux attentes des communes, des organismes de gestion du territoire mais aussi du
Cabinet qui souhaite sensibiliser, voire impliquer les citoyens, techniciens et élus dans des processus ou
des actions d’aménagement du territoire.
Aider à la mise en place de démarches et outils innovants pour les acteurs concernés implique de :
>      déterminer les besoins effectifs avec le demandeur ;
>      évaluer les missions entrant dans le cadre des Maisons de l’urbanisme ;
>      adapter ou développer des méthodes créatives ou des outils pertinents ;
>      dynamiser les processus ;
>      évaluer et capitaliser les expériences pour les proposer à d’autres communes ou organismes
       intéressés par des processus participatifs similaires.

Les actions menées en 2018

      1. Modules pédagogiques « Territoires durables » et « Urbanistes en herbe »

Le cadre – La demande

En 2012, nous avons créé, en partenariat avec la Haute Ecole Charlemagne et trois enseignants
hennuyers associés à la démarche, un module pédagogique intitulé : « Territoires durables » et sous-
titré : « Vivre à la ville – Vivre à la campagne. Qui aura le plus d’impact sur son territoire ? », outil
destiné aux étudiants de la dernière année de l’enseignement secondaire « général ».

Les actions de la MU du Hainaut

Depuis la rentrée 2017-2018, la matière « Aménagement du territoire » est également inscrite au
programme des étudiants des instituts techniques et professionnels. A la demande d’une enseignante de
l’Institut Saint-Joseph de la Louvière, et avec sa collaboration, nous avons adapté le module pour les
élèves de 6e année technique et professionnelle en mécanique, électricité, menuiserie et construction.

Nous avons également testé le module « Urbanistes en Herbe » avec la même classe.
>      Les 19 janvier et 4 avril, préparation avec Mme Challe, enseignante.
>      Le 23 avril, test du module adapté « Territoire durable » avec les élèves de deux classes
       professionnelles.
>      Le 30 avril, test du jeu « Urbanistes en Herbe » avec les mêmes élèves.

Bilan des démarches
>      L’intérêt des enseignants de ces sections, qui souvent n’ont pas (ou très peu) de notions en
       aménagement du territoire.
>      La facilité d’entrer par le jeu dans une matière assez ardue qui, a priori, n’intéresse pas des
       étudiants à l’approche manuelle.
>      L’intérêt de discuter de choix de lieu et de mode d’habiter avec des étudiants qui y seront
       probablement confrontés rapidement.
Par ailleurs, nous avons fourni le matériel pour réaliser le module « Territoire durable » et le jeu
« Urbanistes en herbe » à une dizaine d’enseignants qui nous en ont fait la demande.

    MAISON DE L’URBANISME DU HAINAUT - RAPPORT D’ACTIVITES 2018                                       11
2. Soutien à la réalisation des chartes paysagères des Parcs naturels du Hainaut

Le cadre
Les Maisons de l’urbanisme figurent comme partenaires actifs dans le vade-mecum guidant la
réalisation de la charte paysagère des Parcs naturels, charte qui doit, suite au décret de mai 2017, être
mise en place dans les 3 ans de la création des Parcs.
La province de Hainaut compte 3 Parcs : Plaine de l’Escaut, des Hauts-Pays et des Collines que nous
soutenons dans la réalisation participative de leur charte.

Au Parc naturel des Plaines de l’Escaut
Poursuite des actions menées en 2017 à la fois dans l’animation du CoPil et dans les activités
participatives avec les citoyens.

Les actions de la MU du Hainaut
      1. Le CoPil animé en collaboration avec Daniel Bragard
>      Le 9 janvier, 1er CoPil officiel depuis la
       signature de l’arrêté ; l’animation a eu pour
       but de faire s’exprimer les membres du
       CoPil sur les thématiques à développer au
       sein des 5 axes retenus pour l’élaboration de
       la charte paysagère.
>      Le 27 mars, retour sur les thématiques
       « choisies » lors du précédent CoPil avec
       organisation d’un débat pour dégager des
       actions concrètes attendues par les
       membres du CoPil dans la charte paysagère.

      2. Animation des CCATM et CLDR
Pour le travail sur les actions à mettre en œuvre dans la charte paysagère, le choix a été fait de
s’adresser aux membres des CCATM et des CLDR. L’animation a été menée en collaboration avec les
CATUs des communes et les agents de la Fondation rurale de Wallonie.
Les animations ont consisté en l’organisation de la technique dite world café : 5 tables pour 5 sujets
traités avec compléments de propositions ajoutés à chaque changement de table et donc de sujets
traités par les groupes.

                                                                  >  Le 25 janvier, CLDR Brunehaut           et
                                                                  Rumes, annulé faute de participants.
                                                                  >   Le 5 février, CCATM et         CLDR    de
                                                                  Péruwelz, 25 membres présents.
                                                                  >   Le 7 février, CCATM et         CLDR    de
                                                                  Bernissart, 24 membres présents.
                                                                  >   Le 15 mars, CCATM et CLDR de Beloeil,
                                                                  20 membres présents.

Au Parc naturel des Hauts-Pays

Démarrage des activités participatives liées à l’élaboration de la charte paysagère :
>      Les 7 février, 2 juillet et 10 octobre, rencontre de Thierry Bréjean et de Roxane Gossart pour
       fixer de commun accord les actions à entreprendre en commun.

    MAISON DE L’URBANISME DU HAINAUT - RAPPORT D’ACTIVITES 2018                                             12
>      Le 16 mars, participation à la conférence de
       presse des activités 2018 du parc dont la
       présentation de l’élaboration de la charte
       paysagère.
>      Le 22 avril, participation à la journée « Terroir et
       Mémoire » avec conception et administration d’un
       premier sondage sur la (re)connaissance des
       qualités paysagères du parc naturel, une
       quarantaine de questionnaires remplis.

>      Le 21 novembre, participation au 1er CoPil avec
       présentation des attentes de la participation
       citoyenne dans l’élaboration de la charte

Au Parc naturel des Collines
Il s’agit du Parc de la province de Hainaut actuellement le moins avancé dans ces démarches
>      Le 7 septembre, participation au 1er CoPil avec présentation des attentes de la participation
       citoyenne dans l’élaboration de la charte
>      Le 20 novembre, rencontre du directeur pour déterminer les modes d’actions participatives
       attendus. Celles-ci seront étroitement gérées avec la Fondation rurale de Wallonie, très implantée
       dans le Parc où les communes sont toutes en procédure de PCDR.

      3. Animation d’ateliers participatifs dans le cadre du Festival « Mai’Tallurgie »

Le cadre – La demande
Le Festival Mai’Tallurgie (http://maitallurgie.be/) est organisé, tous les 2 ans, par un collectif citoyen
et associatif encadré par l’association Marchienne Babel et se déroule sur le périmètre de la Porte
Ouest, à Charleroi. Il a pour objectif de dynamiser et de valoriser ce vaste territoire au riche passé
industriel et humain, actuellement dévalorisé.
En 2018, le Festival a choisi la thématique des Places et de leur « place » dans le quotidien des
habitants, avec comme slogan « Des places et vous ! ».
Comme en 2016, la Maison de l’urbanisme a été sollicitée pour préparer et animer, en partenariat avec
l’Espace Citoyen Porte Ouest, la Maison Pour Associations et Marchienne Babel, des ateliers participatifs
sur la question de l’occupation des places, de leur qualité, et les attentes d’évolution.
Ces ateliers se sont déroulés le 27 avril, en préalable au week-end festif des 2 et 3 juin.

Les actions de la MU du Hainaut
Le 27 avril, soutien à la rencontre dite « Pré-Mai’tallurgique » journée, qui a rassemblé une
cinquantaine de participants et qui s’est déroulée en deux temps :

                                                        >    Animation de 4 groupes de participants (essentiellement
                                                        des habitants) autour de la (re)découverte de 4 espaces
                                                        publics de Marchienne-Centre avec mise en application de
                                                        4 outils participatifs.

>      Animation de 4 ateliers créatifs de « réorganisation » des
       espaces à l’aide du jeu Pyblik©.

    MAISON DE L’URBANISME DU HAINAUT - RAPPORT D’ACTIVITES 2018                                                 13
Pour finaliser l’action, réalisation de panneaux présentant les résultats de la démarche, affichés lors
des journées des 2 et 3 juin.

Bilan
>      Participation directe aux visites et ateliers de plus de
       50 personnes, dont certaines qui ne participent pas ou peu
       à ce type d’activités : publics jeunes et peu favorisés,
       impliqués dans l’association Babel.
>      Exposition dans Marchienne-au-Pont des résultats de la
       démarche du 25 mai au 3 juin.
>      Publication d’une feuille d’information de la MU sur le
       sujet et parution dans la presse.
>      C’est également cette expérience qui nous a incités à
       élargir le débat en invitant, en collaboration avec
       l’UMons, un orateur pour définir les contours de
       l’urbanisme tactique ou la réappropriation des espaces
       publics par les citoyens.

      4. Conférence sur « l’urbanisme tactique »

Le cadre
La participation citoyenne à la définition de la qualité du cadre de vie passe de plus en plus par
l’implication directe dans l’occupation des lieux. Il nous a paru opportun de présenter et de débattre
de ces activités en compagnie d’un conférencier impliqué dans la démarche : Jacques Teller.
Pour donner plus d’ampleur à l’événement, nous avons mis sur pied une collaboration avec l’UMons
dans le cadre de leurs soirées à thèmes intitulées : « Les invités de l’UMons » qui ont lieu dans les
auditoires de Charleroi.

Les actions de la MU du Hainaut
>      La détermination du sujet avec le conférencier
>      L’organisation de gestion des invitations en collaboration
       avec l’UMons

Bilan
>    120 participants
>    Un débat animé et intéressant sur le sujet

    MAISON DE L’URBANISME DU HAINAUT - RAPPORT D’ACTIVITES 2018                                    14
4. Éducation – Formation – Expertise
1. Formation continuée du personnel de la MU
Indispensable pour assurer le maintien des compétences et soutenir la mise en place d’activités
nouvelles.
>   Les 20 janvier, 24 février et 21 avril, participation à trois ateliers de Charleroi Academy :
    « Culture, enseignement et image urbaine », « Le plan d’urbanisme et l’aménagement du
    territoire » et « Vers une nouvelle gouvernance urbaine ».
>   Le 2 juin, visite de 3 expériences urbanistiques concrétisées à Waterloo, Genval et Hamme-Mille
    dans le cadre du cycle : « Comment naissent nos quartiers ? » guidée par la Maison de l’urbanisme
    du Brabant wallon.
>   Le 24 octobre, participation à une conférence-débat organisée dans le cadre du « Master Cador »
    de spécialisation en Management territorial et Développement urbain, à Charleroi : « Réinventer
    Paris » par JL Missika, adjoint au maire de Paris.
>   Le 12 décembre, participation au colloque de la CPDT « Des territoires d’hier, inventons ceux de
    demain ».
>   Le 18 décembre, participation à la séance de formation sur la ZEC, organisée par IEW.

2. Formations pour les membres des CCATM
La mobilité en milieu rural
Le cadre – La demande
Répondre à une demande de la commune de Frasnes-lez-Anvaing souhaitant approfondir ses
connaissances et débattre des possibilités d’amélioration de la mobilité durable en milieu rural.
Méthode de travail retenue
Le 26 septembre, présentation des politiques actuelles, des liens avec l’aménagement des territoires
et de certains outils développés dans les communes.
Suivi d’échanges et débat avec les membres de la CCATM.
Les actions spécifiques de la MU du Hainaut
>   La conception du PPt de mise en contexte et de présentation des outils disponibles
>   Réponses aux questions et animation du débat suivant la présentation
Bilan de la formation
>   Une vingtaine de membres formés
>   Le développement d’un module susceptible d’être réitéré à la demande d’autres CCATM

Visite découverte de projets de dynamisation urbanistiques en milieux urbain et
rural
Le cadre – La demande
Répondre aux demandes émanant de plusieurs CCATM de la province de sortir de leur cadre habituel et
de découvrir des réalisations intéressantes et variées dans d’autres communes, concernant des milieux
urbains, ruraux et périurbains. Réalisations portant sur l’espace public et le bâti : constructions et
rénovation.
Après quelques investigations, nous avons proposé une visite d’un jour abordant le cas de 3 sites :
la rénovation de Marche-en-Famenne et la réalisation du boulevard urbain, l’assainissement d’une
friche, la reconversion de bâtiments et l’aménagement de nouveaux espaces publics à Hotton et la
réalisation d’un éco-quartier à Erpent. Guidée par Jean-Michel Degraeve, cette journée a été l’occasion
d’évaluer des projets dans les trois zones urbaine, rurale et périurbaine.
Les actions spécifiques de la MU du Hainaut
>   L’organisation logistique de la journée, le 1er septembre
>   La mise au point du programme avec JM Degraeve

 MAISON DE L’URBANISME DU HAINAUT - RAPPORT D’ACTIVITES 2018                                       15
>      La réalisation d’un carnet de route illustré et commenté pour
       les participants
>      La gestion administrative avec les communes des 4 CCATM
       demanderesses
Bilan de la formation
>      25 membres de 4 CCATM formés
>      Echanges entre les membres des 4 CCATM
>      Grande satisfaction de la part des participants et souhait de
       réitérer le concept de visite formative

Aucune formation en 2018 au CoDT et la densification rurale
Possibilité de reprendre ces formations en 2019, à la demande, après la mise en place des nouvelles
CCATM.

3. Soutien et expertise auprès des communes, associations, habitants et
   instituts de formation

Associations
>   Le 8 juin, la Maison de l’urbanité de Liège a organisé pour des membres de CCATM, une journée de
    visite de Charleroi. La MU du Hainaut a accueilli le groupe dans ses locaux afin de leur expliquer le
    développement urbain de la ville.

Instituts de formation
>      Dans le cadre de mémoires en architecture, sociologie, urbanisme ou architecture du paysage et de
       thèses de doctorat, généralement sur les questions de participation et d’implication des acteurs
       dans la genèse d’un projet urbain, la MU du Hainaut a régulièrement eu l’occasion de rencontrer et
       d’échanger avec des étudiants de diverses institutions, sur ces questions. Cette année, ce sont 6
       étudiants que nous avons accompagnés de la sorte.
>      Le 24 avril, accueil d’étudiants architectes et urbanistes de l’Etat, de la Haute Ecole parisienne de
       Chaillot, présentation de l’évolution urbaine de Charleroi.
>      Le 20 novembre, accueil d’élèves du collège d’Erpent, présentation de l’évolution urbaine de
       Charleroi.
>      Le 6 décembre, formation d’étudiants de la Haute Ecole de Communication sociale à Bruxelles sur
       la participation citoyenne en Aménagement du Territoire.

    MAISON DE L’URBANISME DU HAINAUT - RAPPORT D’ACTIVITES 2018                                         16
Soutien au programme CPDT 2018 de formation aux CATUs
A la demande des formateurs, nous avons conçu et présenté un module sur la reconnaissance et les
qualités des paysages urbains dans le cadre des nouvelles dispositions du CoDT.
>      Le 17 avril, formation à Dampremy.
>      Le 3 mai, formation à Marche-en-Famenne.

5. Collaboration avec le réseau des Maisons de l’urbanisme

>      Poursuite des échanges sur divers sujets d’actualité et de gestion du programme des Mus.
>      Collaboration avec la Maison de l’urbanité de Liège pour l’organisation de la visite de Charleroi par
       des membres de CCATM de la région liégeoise.

    MAISON DE L’URBANISME DU HAINAUT - RAPPORT D’ACTIVITES 2018                                         17
III. Annexes
1. L’information et le conseil
   Liste des acquisitions du centre de documentation
   Lettre d’info n° 16
   Lettre d’info n° 17
   Lettre d’info n° 19

2. L’accompagnement des personnes et des consultations
   publiques – Le soutien à la consultation et à la
   concertation
   Lettre d’info n° 18

3. La sensibilisation à la gestion durable du territoire – L’aide
   à la mise en place de démarches participatives volontaires
   et pilotes
•   Mode d’emploi du module « Territoires durables » adapté aux cycles professionnel et technique
•   PV du Copil du 21 novembre au PNHP
•   Synthèse de l’animation « Actions pour la charte paysagère » – Péruwelz 5 février 2018
•   Festival Mai’tallurgie : carnet de route
•   Conférence Urbanisme tactique : carton d’invitation

4. Éducation – Formation – Expertise
   PDF de la formation à la mobilité rurale durable à Frasnes-lez-Anvaing
   PDF de la formation aux CATUs (CPDT – Dampremy) sur les paysages urbains
   PDF de la formation aux étudiants de l’IHECS de Bruxelles sur la participation en Aménagement du
    territoire
   PDF « Evolution urbaine de Charleroi » pour les étudiants de l’Ecole de Chaillot – Paris
   Roadbook de la visite pour les membres de CCATM (Marche-en-Famenne, Hotton, Erpent)

    MAISON DE L’URBANISME DU HAINAUT - RAPPORT D’ACTIVITES 2018                                        18
Urbanisme
  Aménagement du territoire
         Patrimoine
           Mobilité
       Environnement
    Aménagements verts
   Prévention des déchets
      Santé et habitat
   Santé et environnement

 Espace Environnement ASBL
   rue de Montigny 29 - BE-6000 Charleroi
    Tél. : 071/300 300 - Fax : 071/509 678
   E-mail : info@espace-environnement.be
Site Internet : www.espace-environnement.be
Vous pouvez aussi lire