193 accidents corporels impliquant au moins un 2 roues

193 accidents corporels impliquant au moins un 2 roues

Accidentologie des 2 roues motoris Accidentologie des 2 roues motorisé és sur le s sur le r ré éseau routier d seau routier dé épartemental de l partemental de l’ ’Essonne Essonne Emilie CONTET Service sécurité et gestion de la route Conseil Général du Val-d’Oise le 6 juin 2014

193 accidents corporels impliquant au moins un 2 roues

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne 2 – – Objectif Objectif : : L L’é ’étude tude menn menné ée e en 2010 a eu pour but la en 2010 a eu pour but la connaissance de l connaissance de l’ ’accidentologie accidentologie des deux roues motoris des deux roues motorisé és sur le r s sur le ré éseau routier d seau routier dé épartemental partemental, afin de mieux cibler et , afin de mieux cibler et prioriser les programmes d prioriser les programmes d’ ’actions et d actions et d’ ’am amé énagements du D nagements du Dé épartement de l partement de l’ ’Essonne.

Essonne.

Organisation : une approche en 4 parties Organisation : une approche en 4 parties - - A/ A/ é étude tude statistique statistique : : - - B/ B/ d dé étermination termination et et hi hié érarchisation rarchisation des zones accidentog des zones accidentogè ènes ; nes ; - - C/ C/ d dé étermination termination des des scenari scenari d d’ ’accident accident ; ; - - D/ D/ synth synthè èse se et et pistes pistes d d’ ’actions actions ; ; OBJECTIF ET ORGANISATION DE L OBJECTIF ET ORGANISATION DE L’ ’ETUDE ETUDE : :

193 accidents corporels impliquant au moins un 2 roues

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne A/ A/ Etude Etude statistique : accidentologie sur les 5 derni statistique : accidentologie sur les 5 derniè ères ann res anné ées.

es. A A- -1/ 1/ M Mé éthodologie thodologie : :   finalit finalité és s : identifier les principales caract : identifier les principales caracté éristiques des accidents corporels ristiques des accidents corporels impliquant au moins un impliquant au moins un 2 roues motoris 2 roues motorisé é   donn donné ées prises en compte es prises en compte : accidents corporels impliquant au moins un 2 roues : accidents corporels impliquant au moins un 2 roues motoris motorisé é (cyclomoteur / motocyclette) sur RD + RNIL entre 2002 et 2006 (cyclomoteur / motocyclette) sur RD + RNIL entre 2002 et 2006   approche r approche ré éalis alisé ée dé étermination des principales termination des principales caract caracté éristiques des accidents ristiques des accidents - - é étude des anormalit tude des anormalité és de cette s de cette accidentologie par rapport accidentologie par rapport à à une zone une zone de r de ré éf fé érence (Yvelines / Val d rence (Yvelines / Val d’ ’Oise / Oise / Essonne).

Essonne).

193 accidents corporels impliquant au moins un 2 roues

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne A A- -2/ 2/ Etude Etude statistique : principaux r statistique : principaux ré ésultats. sultats. – – Positionnement de l Positionnement de l’ ’enjeu enjeu En Essonne, en moyenne chaque ann En Essonne, en moyenne chaque anné ée (sur la p e (sur la pé ériode 2002 riode 2002- -2006) 2006) : : - - 193 accidents corporels impliquant au moins un 2 roues motoris 193 accidents corporels impliquant au moins un 2 roues motorisé é entre 2002 et 2006 entre 2002 et 2006 (198 entre 2008 et 2012); (198 entre 2008 et 2012); - - Soit la pr Soit la pré ésence d sence d’ ’au moins un deux roues motoris au moins un deux roues motorisé é dans 1 accident corporel sur 3 dans 1 accident corporel sur 3 - - 10 tu 10 tué és usagers de 2 roues motoris s usagers de 2 roues motorisé és et 210 bless s et 210 blessé és s (contre 200 (contre 200 bl blé éss ssé és s entre 2008 et 2012) entre 2008 et 2012)   surrepr surrepré ésentation des motards parmi les victimes (80% des tu sentation des motards parmi les victimes (80% des tué és et 60% des bless s et 60% des blessé és) s)   situation proche de la zone de r situation proche de la zone de ré éf fé érence, rence, à à l l’ ’ordre de grandeur pr ordre de grandeur prè ès s

193 accidents corporels impliquant au moins un 2 roues

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne - - relative homog relative homogé én né éit ité é intermensuelle intermensuelle, creux creux » » en en é ét té é et plus forte concentration et plus forte concentration à à la fin du Printemps et en la fin du Printemps et en Automne, avec des contrastes saisonniers un peu plus marqu Automne, avec des contrastes saisonniers un peu plus marqué és pour les motos s pour les motos que pour les cyclomoteurs que pour les cyclomoteurs - - donn donné ées globalement comparables es globalement comparables à à la zone de r la zone de ré éf fé érence rence A A- -2/ 2/ Etude Etude statistique : principaux r statistique : principaux ré ésultats.

sultats. – – Approche temporelle (suite) Approche temporelle (suite) Accidentologie en fonction du mois de l Accidentologie en fonction du mois de l’ ’ann anné ée Essonne : cyclomoteurs - - Essonne : motos

193 accidents corporels impliquant au moins un 2 roues

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne – – Approche Approche « « temporelle temporelle » » (suite) (suite) A A- -2/ 2/ Bilan accidentologique : principaux r Bilan accidentologique : principaux ré ésultats. sultats. Accidentologie en fonction du jour de la semaine Accidentologie en fonction du jour de la semaine : : - - Essonne : cyclomoteurs   une assez bonne une assez bonne é équi qui- -r ré épartition partition des accidents de des accidents de cyclo cyclo quelque soit le jour de la quelque soit le jour de la semaine, hormis une baisse relative les Dimanches semaine, hormis une baisse relative les Dimanches   une relative une relative é équir quiré épartition partition des accidents de moto les jours ouvr des accidents de moto les jours ouvré és, avec un pic relatif les s, avec un pic relatif les Vendredis ; Vendredis ; « « creux creux » » les week les week- -ends et jours de fêtes ends et jours de fêtes   Comparativement Comparativement à à la zone de r la zone de ré éf fé érence : relative surrepr rence : relative surrepré ésentation des accidents de sentation des accidents de cyclos cyclos les week les week- -ends ends - - Essonne : motos

193 accidents corporels impliquant au moins un 2 roues

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne – – Approche Approche « « temporelle temporelle » » (suite) (suite) A A- -2/ 2/ Bilan accidentologique : principaux r Bilan accidentologique : principaux ré ésultats. sultats. Accidentologie en fonction de l Accidentologie en fonction de l’ ’heure de la journ heure de la journé ée Essonne : cyclomoteurs - - Essonne : motos   une corr une corré élation forte du nombre des accidents avec le niveau lation forte du nombre des accidents avec le niveau de trafic (maxima en HPM et HPS), tant pour les motos que le de trafic (maxima en HPM et HPS), tant pour les motos que les s cyclos cyclos   par rapport par rapport à à la zone de r la zone de ré éf fé érence : baisse des heures creuses un peu rence : baisse des heures creuses un peu moins sensible pour les accidents moto et moins sensible pour les accidents moto et cyclo cyclo.

193 accidents corporels impliquant au moins un 2 roues

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne – – Analyse spatiale / environnementale (suite) : r Analyse spatiale / environnementale (suite) : ré épartition des partition des accidents suivant les caract accidents suivant les caracté éristiques de l ristiques de l’ ’infrastructure (conditions infrastructure (conditions atmosph atmosphé ériques et luminosit riques et luminosité é) )   En Essonne : plus de 8 accidents sur 10 En Essonne : plus de 8 accidents sur 10 de de cyclo cyclo ou moto dans des conditions non ou moto dans des conditions non d dé égrad gradé ées es   surrepr surrepré ésentation des conditions sentation des conditions « « normales normales » » par rapport au accidents des par rapport au accidents des autres modes motoris autres modes motorisé és s   r ré épartition tr partition trè ès proche de celle de la s proche de celle de la zone de r zone de ré éf fé érence rence A A- -2/ 2/ Bilan accidentologique : principaux r Bilan accidentologique : principaux ré ésultats.

sultats. - - conditions atmosphériques : - - luminosité :   En Essonne comme dans la zone de En Essonne comme dans la zone de r ré éf fé érence, pr rence, prè ès de 7 accidents sur 10 ( s de 7 accidents sur 10 (cyclo cyclo / / moto) en plein jour moto) en plein jour   l lé ég gè ère surrepr re surrepré ésentation des accidents de sentation des accidents de cyclo cyclo de nuit par rapport de nuit par rapport à à la zone de r la zone de ré éf fé érence rence +1 -5 0 +3 -10 +23 +3 -7

193 accidents corporels impliquant au moins un 2 roues

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne – – Analyse spatiale / environnementale (suite) : r Analyse spatiale / environnementale (suite) : ré épartition des partition des accidents suivant les caract accidents suivant les caracté éristiques de l ristiques de l’ ’infrastructure (agglom infrastructure (agglomé ération / ration / rase campagne rase campagne - - section courante / carrefour) section courante / carrefour)   En Essonne : 8 accidents sur 10 de En Essonne : 8 accidents sur 10 de cyclo cyclo et un peu moins de 7 sur 10 de moto et un peu moins de 7 sur 10 de moto en agglom en agglomé ération ration   L Lé ég gè ère surrepr re surrepré ésentation des accidents sentation des accidents de motos en rase campagne par rapport de motos en rase campagne par rapport à à la zone de r la zone de ré éf fé érence rence A A- -2/ 2/ Bilan accidentologique : principaux r Bilan accidentologique : principaux ré ésultats.

sultats. - - Agglomération / rase campagne : - - Section courante / carrefour :   En Essonne : 60% environ des accidents En Essonne : 60% environ des accidents de motos et de motos et cyclos cyclos ont lieu en section ont lieu en section courante courante   r ré épartition sensiblement identique partition sensiblement identique à à la la zone de r zone de ré éf fé érence pour les rence pour les cyclos cyclos, mais , mais surrepr surrepré ésentation des accidents en section sentation des accidents en section courante pour les motos par rapport courante pour les motos par rapport à à la la zone de r zone de ré éf fé érence rence -3 +21 -8 +23 -7 +5 -25 +23

193 accidents corporels impliquant au moins un 2 roues

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne A A- -2/ 2/ Bilan accidentologique : principaux r Bilan accidentologique : principaux ré ésultats. sultats. – – Approche Approche « « usagers / facteurs usagers / facteurs » » : caract : caracté éristiques des usagers ristiques des usagers deux roues impliqu deux roues impliqué és (sexe et âge) s (sexe et âge)   pr prè ès de 90% d s de 90% d’ ’hommes parmi les hommes parmi les impliqu impliqué és s   surrepr surrepré ésentation des impliqu sentation des impliqué és s hommes chez les motards hommes chez les motards   situation comparable situation comparable à à la zone de la zone de r ré éf fé érence rence - - Répartition par sexe des impliqués (Essonne) : - - Répartition par âge des victimes :   En Essonne : pour les En Essonne : pour les cyclos cyclos, les , les classes d classes d’ ’âge les plus repr âge les plus repré ésent senté ées sont es sont les 14 les 14- -24 ans ; pour les motos, les 18 24 ans ; pour les motos, les 18- -24 et 24 et surtout les 25 surtout les 25- -59 ans 59 ans   l lé ég gè ère surrepr re surrepré ésentation des 18 sentation des 18- -24 ans 24 ans cyclos cyclos comparativement comparativement à à la zone de la zone de r ré éf fé érence rence

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne A A- -2/ 2/ Bilan accidentologique : principaux r Bilan accidentologique : principaux ré ésultats. sultats. – – Approche Approche « « usagers / facteurs usagers / facteurs » » : types de conflits : types de conflits En Essonne :   15 % des accidents impliquent un 2 15 % des accidents impliquent un 2 roues motoris roues motorisé é seul seul   8 accidents sur 10 impliquent au moins 8 accidents sur 10 impliquent au moins un VL un VL   les autres conflits ont lieu les autres conflits ont lieu principalement avec des pi principalement avec des pié étons et tons et d d’ ’autres deux roues motoris autres deux roues motorisé és s   Situation globalement comparable avec Situation globalement comparable avec la zone de r la zone de ré éf fé érence rence Cyclos Cyclos : Motos Motos :

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne A A- -2/ 2/ Bilan accidentologique : principaux r Bilan accidentologique : principaux ré ésultats. sultats. – – 4 4- - Synth Synthè èse des enjeux se des enjeux

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne B/ B/ D Dé étermination et hi termination et hié érarchisation des zones rarchisation des zones accidentog accidentogè ènes. nes. B B- -1/ 1/ M Mé éthodologie thodologie : :   finalit finalité és s : identifier les : identifier les sections pr sections pré ésentant les sentant les concentrations d concentrations d’ ’accidents les accidents les plus significatives plus significatives   processus processus : : 1 1- - Calcul des taux et densit Calcul des taux et densité és s d d’ ’accidents 2 RM sur le r accidents 2 RM sur le ré éseau seau 2 2- - croisement des taux et densit croisement des taux et densité és s pour obtenir une priorisation des pour obtenir une priorisation des zones zones 3- synthèse des principales caractéristiques accidentologiques des zones « prioritaires »

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne B/ B/ D Dé étermination et hi termination et hié érarchisation des zones rarchisation des zones accidentog accidentogè ènes. nes. – – B B- -2/ 2/ Principaux r Principaux ré ésultats sultats : approche bas : approche basé ée sur l e sur l’ ’ensemble ensemble de l de l’ ’accidentologie accidentologie   La priorisation des zones La priorisation des zones accidentog accidentogè ènes au regard des taux et nes au regard des taux et densit densité és s de l de l’ ’ensemble des accidents ensemble des accidents aboutit aboutit à à l l’ ’identification de : identification de : - - 8,4 % du r 8,4 % du ré éseau routier D seau routier Dé épartemental, partemental, concentrant : concentrant : 49% des accidents, 49% des accidents, 22,5% des tu 22,5% des tué és 2RM, s 2RM, 40% des bless 40% des blessé és hospitalis s hospitalisé és s 53% des BNH 53% des BNH   Zones correspondant essentiellement Zones correspondant essentiellement au Nord de l au Nord de l’ ’Essonne et Essonne et à à quelques RD quelques RD les plus circul les plus circulé ées dans le centre et le Sud es dans le centre et le Sud du d du dé épartement partement

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne B/ B/ D Dé étermination et hi termination et hié érarchisation des zones rarchisation des zones accidentog accidentogè ènes. nes. B B- -2/ 2/ Principaux r Principaux ré ésultats (suite) sultats (suite) : approche bas : approche basé ée sur les e sur les accidents graves accidents graves   La priorisation des zones La priorisation des zones accidentog accidentogè ènes au regard des taux et nes au regard des taux et densit densité és s des accidents graves des accidents graves aboutit aboutit à à l l’ ’identification de : identification de : - - 9,8 % du r 9,8 % du ré éseau routier D seau routier Dé épartemental, partemental, concentrant : concentrant : 50% des accidents graves, 50% des accidents graves, 30,5% des tu 30,5% des tué és 2RM, s 2RM, 51% des bless 51% des blessé és hospitalis s hospitalisé és s   Zones correspondant Zones correspondant à à la fois au Nord la fois au Nord de l de l’ ’Essonne et Essonne et à à des RD de rase des RD de rase campagne circul campagne circulé ées dans le centre et le es dans le centre et le Sud du d Sud du dé épartement partement

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne C/ C/ D Dé étermination des sc termination des scé énarii d narii d’ ’accidents les plus accidents les plus graves. graves. C C- -1/ 1/ M Mé éthodologie thodologie : : – – finalit finalité és mieux comprendre les m mieux comprendre les mé écanismes des accidents canismes des accidents - - d dé éterminer leurs conditions de survenance terminer leurs conditions de survenance - - identifier les facteurs accidentog identifier les facteurs accidentogè ènes nes – – donn donné ées trait es traité ées es : : - - 30 PV d 30 PV d’ ’accidents choisis al accidents choisis alé éatoirement impliquant au moins atoirement impliquant au moins un 2 RM sur le r un 2 RM sur le ré éseau routier d seau routier dé épartemental, sur la p partemental, sur la pé ériode riode 2002 2002- -2006 2006 – – m mé éthode utilis thode utilisé ée analyse s analyse sé équentielle des accidents quentielle des accidents   recherche des facteurs accidentog recherche des facteurs accidentogè ènes nes   d dé étermination de sc termination de scé énarii narii

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne C/ C/ D Dé étermination des sc termination des scé énarii d narii d’ ’accident les plus accident les plus graves. graves. – – C C- -2/ 2/ R Ré ésultats sultats : identification de scenarii d : identification de scenarii d’ ’accidents accidents – – 1 1- - Les changements de direction Les changements de direction sur carrefours sur carrefours « « traditionnels traditionnels 17 accidents (10 BH ; 7 BNH), 17 accidents (10 BH ; 7 BNH), majoritairement en agglom majoritairement en agglomé ération ration   conflits au niveau des conflits au niveau des intersections intersections en X (1) / (2) ou en T (3) en X (1) / (2) ou en T (3), impliquant un , impliquant un 2 RM et un VL dans la majorit 2 RM et un VL dans la majorité é des cas des cas   changement de direction ou changement de direction ou franchissement de carrefour de l franchissement de carrefour de l’ ’un un des usager, non per des usager, non perç çu par l u par l’ ’autre, soit autre, soit dans le même sens de circulation (1), dans le même sens de circulation (1), soit en sens oppos soit en sens opposé é (2).

(2). 1 2 3

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne C/ C/ D Dé étermination des sc termination des scé énarii d narii d’ ’accident les plus accident les plus graves. graves. C C- -2/ 2/ R Ré ésultats sultats : identification de scenarii d : identification de scenarii d’ ’accidents accidents – – 2 2- - Les conflits sur carrefour giratoire Les conflits sur carrefour giratoire accidents (2 BH ; 1 BNH), 3 accidents (2 BH ; 1 BNH), majoritairement hors agglom majoritairement hors agglomé ération ration   conflits au niveau d conflits au niveau d’ ’un un giratoire giratoire avec avec plusieurs voies de circulation, plusieurs voies de circulation, impliquant un 2 RM et un VL dans la impliquant un 2 RM et un VL dans la majorit majorité é des cas des cas   changement de voie de l changement de voie de l’ ’un des un des usagers, non per usagers, non perç çu par l u par l’ ’autre autre

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne C/ C/ D Dé étermination des sc termination des scé énarii d narii d’ ’accident les plus accident les plus graves. graves. C C- -2/ 2/ R Ré ésultats sultats : identification de scenarii d : identification de scenarii d’ ’accidents accidents – – 3 3- - Les remont Les remonté ées de file es de file accidents (3 BH) majoritairement 3 accidents (3 BH) majoritairement en agglom en agglomé ération ration en section courante en section courante   conflits au niveau des sections conflits au niveau des sections courantes, sur chauss courantes, sur chaussé ées es voies 2 x 2 voies   d dé ébo boî îtement d tement d’ ’un VL de la voie un VL de la voie rapide vers la voie lente, et conflit avec rapide vers la voie lente, et conflit avec un 2 RM effectuant une remont un 2 RM effectuant une remonté ée de e de file file

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne C/ C/ D Dé étermination des sc termination des scé énarii d narii d’ ’accident les plus accident les plus graves. graves. C C- -2/ 2/ R Ré ésultats sultats : identification de scenarii d : identification de scenarii d’ ’accidents accidents – – 4 4- - Les chocs arri Les chocs arriè ère re accidents (1 BH ; 2 BNH), dont 2 en 3 accidents (1 BH ; 2 BNH), dont 2 en agglom agglomé ération ration   en section courante en section courante, percussion par , percussion par l l’ ’arri arriè ère d re d’ ’un 2 RM par un VL un 2 RM par un VL   conditions de visibilit conditions de visibilité é parfois parfois d dé égrad gradé ées (brouillard ou nuit dans 2 es (brouillard ou nuit dans 2 cas) cas)

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne C/ C/ D Dé étermination des sc termination des scé énarii d narii d’ ’accident les plus accident les plus graves. graves. C C- -2/ 2/ R Ré ésultats sultats : identification de scenarii d : identification de scenarii d’ ’accidents accidents – – 5 5- - La perte de contrôle La perte de contrôle accidents (2 tu 4 accidents (2 tué és ; 2 BH), avec s ; 2 BH), avec é équir quiré épartition partition hors et en hors et en agglom agglomé ération ration   perte de contrôle en perte de contrôle en section section courante courante d d’ ’un 2 RM n un 2 RM n’ ’impliquant pas impliquant pas d d’ ’autre usager dans la survenance de autre usager dans la survenance de l l’ ’accident (chauss accident (chaussé ée mouill e mouillé ée dans un e dans un cas sur 2, fatigue dans un cas) cas sur 2, fatigue dans un cas)   aggravation possible des aggravation possible des cons consé équences du choc par sur quences du choc par sur accident (2 cas sur 4) accident (2 cas sur 4)

06/06/14 Sécurité 2RM : Accidentologie des 2RM sur le réseau départemental de l’Essonne E/ E/ Synth Synthè èse et pistes d se et pistes d’ ’actions. actions. Axes Actions Enjeu concerné pour le département Délais Coûts Infrastructure Nommer un référent 2RM tous + Infrastructure Etablir des diagnostics de sécurité : 1- carrefours accidentogènes sur zones prioritaires 2- sections courantes sur zones prioritaires 3- zones de priorité 2 Visibilité / vitesse + Information - sensibilisation Communiquer et distribuer des gilets de sécurité visibilité + + Information - sensibilisation Communiquer sur les règles de sécurité tous + Information - sensibilisation Sensibiliser dans les soirées jeunes + Information - sensibilisation Réaliser des opérations « motard d’un jour » jeunes + + Formation - Éducation Sensibilisation auprès des sociétés de transports visibilité + Formation - Éducation Informer sur l’équipement dans les collèges, lycées jeunes + Contrôles - Sanctions Verbaliser les remontés de file trop rapides vitesse + Contrôles - Sanctions Contrôler le bon fonctionnement du 2RM tous + +

Merci de votre attention Emilie CONTET Chef de service adjointe Service Sécurité et Gestion de la Route econtet@cg91.fr www.essonne.fr

Vous pouvez aussi lire
Partie suivante ... Annuler