HEROIC LAND PRESENTATION DU PROJET - JUILLET 2015 - Calais Promotion

 
HEROIC LAND PRESENTATION DU PROJET - JUILLET 2015 - Calais Promotion
HEROIC LAND
PRESENTATION DU PROJET
                     JUILLET 2015
HEROIC LAND PRESENTATION DU PROJET - JUILLET 2015 - Calais Promotion
HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION   page 2
HEROIC LAND PRESENTATION DU PROJET - JUILLET 2015 - Calais Promotion
Sommaire

1   HISTORIQUE ET PORTEURS DU PROJET............................................................................... 5
2   LES GRANDES OPTIONS DU PROJET .................................................................................... 8
3   LES RETOMBEES ATTENDUES DU PROJET ......................................................................... 20
4   COUT DU PROJET .............................................................................................................. 21
5   PROCEDURES ADMINISTRATIVES ...................................................................................... 22
6   JUSTIFICATION DE L’INTERET GENERAL ............................................................................ 24

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                                                         page 3
HEROIC LAND PRESENTATION DU PROJET - JUILLET 2015 - Calais Promotion
HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION   page 4
HEROIC LAND PRESENTATION DU PROJET - JUILLET 2015 - Calais Promotion
1 HISTORIQUE ET PORTEURS DU PROJET

1.1   Historique du projet

       Partant du constat que Calais ne disposait pas d’équipements touristiques majeurs
       susceptibles d’intéresser les 30 millions de personnes de toute nationalité transitant
       annuellement par le Calaisis, Calais Promotion, son agence du développement, a
       commandé en 2012 au bureau d’études AECOM une étude de marché pour étudier
       l’opportunité d’implanter un parc d’attractions. Celle-ci a conclu sur la faisabilité
       économique d’un parc à Calais à 1.500.000 visiteurs annuels.
       Un tel projet a éveillé l’intérêt de plusieurs partenaires regroupés autour de Calais
       Promotion. Le premier tour de table était constitué de GDF-Suez (aujourd’hui ENGIE)
       le groupe de travaux publics NGE, ainsi que la ville de Calais et la communauté
       d’agglomération Cap Calaisis. Ceux-ci se sont constitués en un Fonds d’études, leurs
       apports financiers et en nature permettant de financer les études préalables du
       projet.
       La conduite d’un projet de cette envergure a nécessité la constitution d’une équipe
       autour d’une direction de projet. Celle-ci a été confiée à Jean-François Thibous,
       ingénieur des Ponts ayant géré des investissements publics mais aussi privés. Sa
       première mission a été de constituer une équipe-projet (Masterplanner, AMO
       aménagement, marketing) et d’élaborer un premier business-plan susceptible
       d’intéresser des investisseurs privés.

1.2   Montage du projet

       Le Fonds d’études, présenté ci-dessus, a vocation à financer les principales études
       nécessaires pour mobiliser les investisseurs privés qui financeront la réalisation et
       l’exploitation du parc. Il a, par nature, été ouvert à d’autres partenaires. Ainsi, l’Etat et
       le Conseil Régional ont apporté à leur tour une contribution financière au projet,
       respectivement en décembre 2014 via le Fond National d’Aménagement et de
       Développement du Territoire (FNADT) et en juillet 2015.
       Les études de faisabilité technique ont été en prévues en trois étapes :
       Un avant-projet sommaire. Le 20 mai 2014, les grandes lignes du projet (Au nom
       provisoire « Calais Parc ») et l’organisation mise en place ont été présentées au titre
       du Fonds d’études par Natacha Bouchart, Sénateur-Maire de Calais et présidente de
       Calais Promotion. Le grand public a découvert les univers thématiques du parc et les
       premiers croquis des attractions.
       Le 23 janvier 2015, le projet a franchi une nouvelle étape avec la présentation à la
       presse du nom et du logo « Heroic Land », de l’avant-projet sommaire (Masterplan et
       schéma d’accès inclus) et la mise en ligne du site www.heroicland.com où sont
       détaillés les six univers du parc et sa trentaine d’attractions.

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                           page 5
HEROIC LAND PRESENTATION DU PROJET - JUILLET 2015 - Calais Promotion
Un avant-projet détaillé comportant l’ensemble des plans du parc et une animation
        3D en images de synthèse. Celui-ci devrait être finalisé pour septembre 2015 pour
        enchaîner sur le dépôt du permis d’aménager en fin d’année. Le calendrier, jusqu’à
        l’ouverture du parc au printemps 2019, est détaillé au point 1.4.
        Les études d’exécution des travaux jusqu’au début de ceux-ci fin 2016-début 2017.
        Le Fonds d’études finance également les autres études nécessaires au projet :
        -    à dominante technique comme les études d’aménagement, environnementales,
             géotechniques,…
        -    liées au déploiement du projet, comme la recherche d’investisseurs et de
             partenaires bancaires, le marketing, le négociation de licences, l’exploitation,
             l’hôtellerie…

        Le projet s’élève dans sa globalité à environ 275 millions d’euros. Le plan de
        financement prévisionnel est composé d’un tiers de fonds propres et de deux tiers
        d’emprunts bancaires. Les levées de fonds et les dossiers d’emprunts devraient être
        finalisés mi 2016. Les adoptions de la déclaration de projet et du permis d’aménager
        seront des atouts pour convaincre les futurs partenaires financiers.

1.3    Procédures et démarches engagées

        De par son ampleur, la réalisation du parc d’attraction nécessite de nombreuses
        procédures d’autorisation spécifiques dont les principales sont celles relevant du code
        de l’urbanisme (déclaration de projet et permis de construire), du code de
        l’environnement (article L122.2) et de la loi sur l’eau.
        De même, la réalisation des voiries primaires et des accès aux autoroutes nécessitent
        des procédures de déclaration d’utilité publique, d’autant que quelques acquisitions
        foncières sont nécessaires. Ces procédures de réalisation des voiries primaires ne
        seront pas directement gérées par le Projet et ne posent pas de difficultés
        particulières.
        La coordination de ces procédures et autorisations est un enjeu majeur de respect
        des calendriers. Le tableau en annexe présente les principales d’entre elles. Il ne
        reprend pas les autorisations diverses qui seront nécessaires pour l’ouverture des
        chantiers, les relations contractuelles avec les gestionnaires de réseaux (et les
        procédures que ces derniers pourraient être amenés à initier pour renforcer leurs
        capacités d’alimentation du site) et les procédures d’ouverture d’un équipement
        recevant du public.
        Pour l’heure, seule la procédure de projet a été engagée. Cette procédure est régie
        par le code de l’urbanisme ; elle a pour objet de reconnaître l’intérêt général d’un
        projet d’initiative privée et mettre en compatibilité, le cas échéant, les documents
        d’urbanisme opposables pour en permettre la réalisation. Cette procédure est définie
        par l’article L123-14 du code de l’urbanisme1 pour ce qui concerne la mise en

1
  L123-14 du code de l’urbanisme : «Lorsque la réalisation d'un projet public ou privé de travaux, de
construction ou d'opération d'aménagement, présentant un caractère d'utilité publique ou d'intérêt général,
nécessite une mise en compatibilité d'un plan local d'urbanisme, ce projet peut faire l'objet d'une déclaration
d'utilité publique ou, si une déclaration d'utilité publique n'est pas requise, d'une déclaration de projet.

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                                     page 6
HEROIC LAND PRESENTATION DU PROJET - JUILLET 2015 - Calais Promotion
compatibilité des plans locaux d’urbanisme. C’est la ville de Calais qui conduit cette
         procédure, initiée par une délibération du 4 février 2015. L’enquête publique
         afférente est conduite du mardi 11 août au vendredi 18 septembre 2015.

1.4    Calendrier

         Sous réserve des aléas inhérents à un projet de cette importance, les principales
         étapes de réalisation du projet sont données dans le diagramme ci-dessous. Les
         procédures d’étude et de réalisation des accès et des investissements connexes sont
         compatibles avec l’objectif principal d’ouverture au printemps 2019.

1.5    Dispositif d’information et de communication

         Le projet Heroic Land a été présenté officiellement par la sénatrice-maire de Calais,
         Natacha Bouchart, lors d’une conférence de presse le 23 janvier 2015.
         Le même jour, a été mis en ligne le site www.heroicland.com, traduit en quatre
         langues (Français, anglais, allemand, néerlandais). Il présente de façon détaillée le
         projet à travers ses différentes rubriques :
                  Parc : plan général, situation géographique, développement durable, Heroic
                  City
                  Univers et attractions : comprend une description détaillée des six univers du
                  parc, la liste et les descriptions de la trentaine d’attractions.

Dans ce cas, l'enquête publique porte à la fois sur l'utilité publique ou l'intérêt général du projet et sur la mise
en compatibilité du plan qui en est la conséquence.
La déclaration d'utilité publique ou la déclaration de projet d'une opération qui n'est pas compatible avec les
dispositions d'un plan local d'urbanisme ne peut intervenir qu'au terme de la procédure prévue par l'article L.
123-14-2.

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                                          page 7
HEROIC LAND PRESENTATION DU PROJET - JUILLET 2015 - Calais Promotion
Calais et sa région,
              Mon séjour : comment se rendre à Heroic Land (Avec les futurs accès routiers
              et ferroviaires), hôtels/séjours, restauration
              Equipe, partenaires : comprend un dispositif de contact en ligne
              http://heroicland.com/fr/contact.
              Actualités, presse : comprend une newsletter sur inscription en
              ligne http://heroicland.com/fr/newsletter.

       La rubrique « Actualités » permet d’informer le public de l’avancement du projet.

2 LES GRANDES OPTIONS DU PROJET
       Le projet Heroic Land a été présenté officiellement par la sénatrice-maire de Calais,
       Natacha Bouchart, lors d’une conférence de presse le 23 janvier 2015.
       Le même jour, a été mis en ligne le site www.heroicland.com, traduit en quatre
       langues (Français, anglais, allemand, néerlandais). Il présente de façon détaillée le
       projet à travers ses différentes rubriques :
              Parc : plan général, situation géographique, développement durable, Heroic
              City
              Univers et attractions : comprend une description détaillée des six univers du
              parc, la liste et les descriptions de la trentaine d’attractions.
              Calais et sa région,
              Mon séjour : comment se rendre à Heroic Land (Avec les futurs accès routiers
              et ferroviaires), hôtels/séjours, restauration
              Equipe, partenaires : comprend un dispositif de contact en ligne
              http://heroicland.com/fr/contact.
              Actualités, presse : comprend une newsletter sur inscription en
              ligne http://heroicland.com/fr/newsletter.

       La rubrique « Actualités » permet d’informer le public de l’avancement du projet.

2.1   Une localisation exceptionnelle

       Le projet HEROIC LAND est implanté à l’entrée de l’agglomération, en façade de
       l’échangeur entre les autoroutes A16 et A26, sur les terrains des ZAC du Virval
       (110 ha) et de la Turquerie (125 ha). Ces deux ZAC de la Communauté
       d’Agglomération Cap Calaisis sont confiées par des concessions d’aménagement à
       Territoires 62.

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                    page 8
HEROIC LAND PRESENTATION DU PROJET - JUILLET 2015 - Calais Promotion
HEROIC LAND

      Le projet vient s’inscrire dans un espace stratégique à l’échelle du développement de
      l’agglomération. Il s’agit d’un espace de transition entre l’urbanisation de Calais et les
      espaces protégés dans le SCOT formés par la zone écologique du Colombier Virval et
      la plaine agricole au Sud de l’A16. Il contribue à qualifier cette limite d’urbanisation,
      dont l’autoroute A16 marque la limite au Sud, de plusieurs façons :
         -   En renforçant la vocation générale de ce secteur orienté vers les services (pôle
             hospitalier, clinique, EPHAD…) en y ajoutant une forte composante loisirs
             (avec des programmes d’hébergement et de commerces), qui permet de
             donner une cohérence globale pour une offre de séjour dans le Calaisis et
             d’enrichir l’offre de loisirs et de services en direction des habitants.
         -   En renforçant le corridor écologique le long de l’autoroute A16 identifié dans
             la Trame Verte et Bleue du Pays du Calaisis, avec un aménagement du parc de
             loisir qui prévoit de nombreux d’espaces verts et en eau (canaux, lacs...) et un
             choix d’essences propices au développement de la biodiversité, en plus de la
             ceinture verte et bleue existante qui est maintenue le long des deux
             autoroutes.
         -   En complétant le dispositif de cheminements doux en cours de constitution à
             l’échelle de l’agglomération , et plus particulièrement en aménageant une
             passerelle piétonne au-dessus de l’autoroute, qui installe une nouvelle
             relation fonctionnelle entre la zone d’activités à l’Est , le pôle hospitalier, le
             parc de loisirs et les quartiers d’habitation du Beau Marais – ce qui permet
             de rapprocher plusieurs zones d’emplois à une zone résidentielle majeure de
             la ville de Calais (quartiers d’habitat social du Beau Marais)

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                       page 9
HEROIC LAND PRESENTATION DU PROJET - JUILLET 2015 - Calais Promotion
Sur la ZAC du Virval, la grande emprise du projet est en contact direct avec la ville,
      tant par l’ouest (giratoire de Saint Omer) que par le nord (rue de Beau Marais et
      chemin de Foissey vers le quartier du Beau Marais, mais aussi rue de Judée à l’est.
      Elle bénéficie ainsi des équipements et des dessertes réalisées pour la desserte du
      pôle santé, réalisé sur la partie nord de la ZAC du Virval. Au sud et à l’est, cette
      emprise donne sur les bassins et l’espace vert d’accompagnement, en façade
      d’autoroute. Cette absence de vis-à-vis permet de positionner les éléments les plus
      hauts du projet, sans générer de gêne pour les riverains.
      Projet d’ensemble d’une grande cohérence, le parc d’attractions et ses programmes
      connexes viennent marquer la principale porte de l’agglomération. En effet, situé au
      confluent des autoroutes A16, A26 et A216, le parc sera le premier ensemble bâti
      urbain vu par les automobilistes venant de l’Est et du Sud. Ce point de confluence
      offrira une visibilité exceptionnelle sur le parc d’attractions.
      Par son parti d’aménagement et les modalités de gestion des espaces, Heroic Land est
      une réponse évidente à ce positionnement géographique : un quartier ouvert,
      attractif, à haute ambition environnementale, qui marque la limite entre la ville et la
      campagne… Ce faisant, le Projet constituera aussi la pierre manquante de la nouvelle
      entrée de ville à partir du giratoire dit « de Saint Omer » par le boulevard des Justes,
      vers l’avenue Antoine de Saint Exupéry et le quartier de Beau Marais.
      Sur la ZAC de la Turquerie, le projet Heroic Land vient s’implanter dans le secteur le
      plus occidental, délimité par la rue de Judée et l’autoroute A216. C’est sur ce secteur
      qu’est implanté le parc de stationnement, pour des raisons de qualité de desserte et
      de réduction des nuisances de circulation en front du pôle santé. La partie sud du

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                    page 10
terrain est réservée aux extensions du parc d’attractions, et des programmes
       complémentaires ultérieurs.

2.2   Un parc d’attractions de premier rang

       Le projet HEROIC LAND a
       pour objectif de réaliser
       un parc d’attractions de
       premier rang à l’échelle
       européenne. Tirant parti
       de         la       desserte
       exceptionnelle de Calais,
       sur l’axe principal qui relie
       le continent au Royaume
       Uni, il vise une clientèle à
       l’ouverture au printemps
       2019 de 1 500 000 visites
       par an. Il serait ainsi le
       5ème parc d’attractions le
       plus fréquenté en France,
       après les parcs de
       Disneyland Paris, le Puy-                       HEROIC PARC – PLAN MASSE
       du-Fou, le Futuroscope et
       le Parc Astérix.
       La thématique générale sera l’aventure regroupant des univers modernes (Science-
       fiction, héroïc-fantasy, mangas et jeux vidéos, steam punk,…). Calais Parc, avec sa
       trentaine d’attractions, aura une vocation familiale, les enfants en bas âge auront leur
       univers (Zone couverte réservée sur le thème de la mer), les adolescents pourront
       s’amuser sur des attractions à sensation qui n’auront pas de concurrentes dans un
       rayon de 250 km. Avec une surface de 40,1 ha (hors stationnements), le projet offre
       des éléments diversifiés de composition, reflétant les thématiques des différents
       univers d’aventure. Un paysagement généreux sera structuré par des reliefs artificiels,
       des surfaces en eau et des espaces plantés.
       Heroic Land devrait attirer un public international (Français, anglais, belges,
       néerlandais, allemands) en s’appuyant sur les 30 millions de personnes qui transitent
       par Calais chaque année.

       Le parc d’attractions est accompagné de programmes connexes et de réserves
       foncières pour développement futurs, indispensables à son fonctionnement et à son
       attractivité. Ces programmes permettent aussi la bonne insertion du projet dans son
       contact avec la ville, permettant de tirer tout le bénéfice d’une localisation
       exceptionnelle au contact direct d’une ville importante.

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                     page 11
HEROIC LAND – SCHEMA D’INSERTION URBAINE

2.3   Un projet majeur pour l’aménagement du sud-est de l’agglomération

       Symétriquement, le choix de localiser le parc à proximité immédiate de la ville et du
       pôle santé d’agglomération permet de proposer une offre urbaine nouvelle tant aux
       visiteurs qu’aux résidents des quartiers voisinant et aux personnes qui fréquentent le
       pôle santé, et plus largement les pôles d’activités en cours de développement.
       Les programmes connexes autour de l’entrée du parc s’étendront sur une surface
       cessible de 6 ha, dont 2 ha dont le développement pourrait être différé. Ce
       programme assez dense comprendra les éléments suivants.

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                   page 12
Plan d’ensemble du projet – juillet 2015

      -   Des services d’hôtellerie et de restauration, tels que ceux qui accompagnent
          habituellement les entrées de parc.
      -   des boutiques de loisirs, de jeux, des brasseries et des commerces visant la
          clientèle des visiteurs du parc ; il s’agit de proposer des opportunités aux visiteurs
          arrivés avant l’ouverture du parc, mais surtout à ceux désireux de prolonger une
          journée après la fermeture ou de rester une journée supplémentaire. Ces activités
          constituent un pôle qui a aussi vocation à venir compléter l’offre calaisienne de
          loisirs du soir, déjà attractive à l’échelle de la côte d’Opale. Des services de
          proximité viendront compléter cette proposition, au profit notamment des
          salariés et des résidents du proche environnement.
      -   Un ou deux programmes de logements spécialement conçus et gérés pour les
          employés saisonniers du parc d’attractions ; un objectif d’une centaine d’unité est
          envisagé. Dans une perspective de mixité et de cohérence de programmation, des
          logements plus classiques, en locatif et en accession sont prévus, notamment sur
          les terrains qui constituent les articulations avec les quartiers riverains.
      -   Des locaux pour des entreprises de service, ou des entreprises souhaitant tirer
          parti de l’image du parc (jeux vidéos, entreprises culturelles…) pourront être
          programmé dans ce petit quartier.
      -   Le principe d’un équipement culturel, complémentaire du parc, devra être
          confirmé ultérieurement.

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                      page 13
Sur le secteur Turquerie, Heroic Land réserve 19 ha pour une extension future du parc
       d’attractions, et le cas échéant, des programmes connexes complémentaires
       (hôtellerie et activités, l’hypothèse de développer du logement dans un secteur qui
       ne sera pas en continuité urbaine avec les quartiers résidentiels existants.
       Ces programmes bénéficient du choix de localiser les parcs de stationnement à
       quelques à 250 m environ de l’entrée du parc d’attractions, de l’autre côté de
       l’autoroute A216. Comme exposé ci-après, cette option permet en effet de donner
       corps à un mail et une agora qui structurent l’ensemble du projet.
       Le bilan global de surfaces du projet Heroic Land est le suivant.

2.4   Parti urbain

       Heroic Land s’insère dans un projet urbain déjà défini puisqu’il prend place sur les
       terrains des ZAC Virval et Turquerie. Il s’appuie donc totalement sur les options
       d’aménagement des deux ZAC. La ZAC du Virval est structurée par l’épine dorsale du
       boulevard des Justes qui assure une nouvelle liaison du carrefour de Saint Omer vers
       le quartier du Beau Marais, par le chemin de Foissey. Le parti paysager repose sur une
       importante ceinture verte à l’est et au sud, comprenant les bassins de régulation des
       eaux pluviales, complétée par un ensemble de mares nouvelles sur 3 ha environ, au
       cœur du pôle santé et des options d’aménagement des espaces publics laissant une
       large place au végétal. Côté Turquerie, les éléments importants sont l’aménagement
       paysagé de la rue de Judée, une ceinture verte le long des axes autoroutiers, ainsi que
       la préservation d’une mare et d’un bosquet.
       Une des originalités du projet de HEROIC LAND est de s’intégrer dans une zone
       habitée et équipée. Pour cela et sur une dizaine d’hectares, il est prévu
       l’aménagement d’un petit quartier en entrée du parc de loisirs, HEROIC CITY. Ce
       quartier répond à des besoins spécifiques du parc (hôtellerie, restauration, activités
       de loisir complémentaires au parc) et joue grâce à une diversification des fonctions un
       rôle d’interface entre la rue de Beau Marais, le boulevard des Justes et les espaces
       d’accueil et d’entrée du parc d’attractions.
       Etant donné l’importance de ce secteur, sa réalisation pourra se faire en plusieurs
       phases. Dans un premier temps, seront développés les ilots liés au fonctionnement
       du parc et qui vont former les fronts urbains le long du mail et de l’agora. Dans un
       second temps pourront être développés les ilots orientés vers la rue de Beau Marais
       selon des gabarits respectant la morphologie urbaine du tissu de faubourg et
       ménageant des cœurs d’ilots verts.

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                    page 14
Ce nouveau morceau de ville sera conçu de manière à permettre une animation
      continue de ce secteur, même pendant la période de fermeture du parc d’attraction.
      L’accroche du parc de loisirs dans la ville va aussi reposer sur l’aménagement d’un axe
      paysager qui relie la halte ferroviaire et le parc de stationnement situé à l’est sur la
      zone de la Turquerie. Il se construit autour de plusieurs séquences paysagères et
      programmatiques avec d’Ouest en Est :
         -   La requalification de voies existantes et notamment du chemin Foissey,
         -   Une place à l’angle de la rue Beau Marais et du boulevard des Justes
             accueillera un pôle de commerces et de services, ainsi que le point d’arrivée
             des services de navettes venant des gares,
         -   Un mail piéton et planté, bordé par des commerces et des activités de loisirs
             en rez-de-chaussée d’un hôtel et de logements pour les salariés du parc se
             prolonge par une passerelle qui enjambe en pente douce l’autoroute A216
             pour rejoindre le parc de stationnement,
         -   Une place centrale, dite agora, accueille les visiteurs avant d’entrer dans le
             parc, et sera animée par des terrasses pour permettre aux visiteurs mais aussi
             aux habitants de se retrouver.

                                HEROIC CITY – SCHEMA DE REFERENCE

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                    page 15
2.5    Une desserte multimodale exceptionnelle

        2.5.1 Origine des visiteurs et parts modales
        Les hypothèses de fréquentation à l’ouverture du parc d’attractions sont d’environ 1,5
        million de visiteur sur une année. Cette fréquentation est assurée sur huit mois
        d’ouverture (240 jours ouvrés). Selon les données courantes dans la profession, la
        fréquentation en jours de pointe est supérieure de 50 % à la fréquentation moyenne ;
        cette fréquentation est dimensionnante pour l’ensemble des infrastructures.
        A partir des études dont elle dispose, la direction de projet a évalué les origines des
        clients par mode de transport et zones géographiques (cf. en annexe « prévision de
        trafic routier – IDID septembre 2014). Le tableau ci-dessous reprend les principales
        conclusions de ces évaluations. L’hypothèse de remplissage des navettes reste à
        préciser sur la base d’une étude spécifique, visant notamment à optimiser les choix
        techniques (capacité des véhicules au regard des fréquences) ; cette étude ne pourra
        valablement être menée qu’une fois précisée avec les opérateurs ferroviaires les
        modalités de montée en puissance de l’offre de sièges sur ce mode, mais aussi les
        gares utilisées2.

        Les flux de pointe sont calculés différemment pour les arrivées et les départs, sur la
        base des observations dans les parcs existants : concentration sur deux heures des
        arrivées, départs plus étalés, sur au moins 2 h 30 ; cette valeur est pour l’instant
        retenue pour dimensionner les accès.
        La fréquentation en jour de pointe devrait progresser et atteindre 15 000 visiteurs par
        jour à un horizon de 10 années environ. Sur la base des mêmes répartitions par mode

2
  On peut penser à des capacités voyageurs additionnelles aux navettes Eurotunnel, ainsi qu’à des trains dont le
terminus serait Calais ; dans ce dernier cas, la gare de Calais ville serait la plus adéquate.

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                                     page 16
et origine (évolution qui devra être suivie après l’ouverture du parc), le nombre de
      véhicules à accueillir atteindrait à cet horizon 3 500 voitures et 33 cars (hors
      navettes).
      Les flux d’arrivée et de départ des personnels (750 salariés environ) sont décalés et
      plus étalés dans la journée, avec des prises de relais, des personnes qui viennent pour
      les horaires de pointe (restaurant notamment)… Un plan de déplacement d’entreprise
      sera réalisé pour favoriser l’utilisation des modes doux et des transports en commun.
      Le parc de stationnement du personnel est prévu du côté du giratoire de Saint Omer,
      qui constituera donc l’accès de service du parc.

     2.5.2 Organisation des liaisons avec les gares
      Comme indiqué plus haut, un quart des visiteurs attendus devraient venir par le train,
      soit 375 000 passagers par an. L’essentiel de ce trafic attendu vient du Royaume Uni.
      Un tel volume appellera l’ouverture de nouvelles offres à destination ou desservant
      l’une des gares de Calais. Ces offres et des produits combinés pourront être conçus,
      voire développées, en partenariat entre le parc, les exploitants ferroviaires et
      Eurotunnel.
      En tout état de cause, ces passagers arriveront dans l’une des gares de desserte de
      Calais : Calais Frethun, Calais ville (train en terminus Calais, par exemple des trains
      spéciaux) et Calais Eurotunnel (hypothèse d’ouverture d’une offre transmanche
      passagers sans voiture s’appuyant sur les navettes). Un système de navettes dédié
      sera mis en place par l’exploitant à partir des gares retenues par les exploitants
      ferroviaires. Les flux principaux devraient venir de Calais Frethun et peut-être du
      terminal de Coquelles d’Eurotunnel. Les navettes correspondantes arriveront par
      l’autoroute. Elles déposeront leurs passagers à proximité immédiate de l’agora, via le
      boulevard des Justes. Les modalités d’organisation de ce service privé restent à
      préciser.
      Avec la présence de l’hôpital, le Site est d’ores et déjà desservi par quatre lignes de
      bus du réseau du Syndicat intercommunal pour les transports du Calaisis, exploité par
      Opale Bus, dont la ligne 1 qui relie le centre de Calais à celui de Marck. L’opportunité
      et les modalités de densification de ce réseau et d’ajustement des fréquences seront
      examinées avec le SITAC et Opale Bus dans un calendrier pertinent pour l’ouverture
      du parc (en gros, un an avant l’ouverture). Ce réseau est complété par un service de
      vélos en libre-service.
      Enfin, la remise en service de la halte Beau Marais sur la ligne Calais Dunkerque offre
      des nouvelles perspectives. Des services pourraient être développés pour assurer les
      navettes avec les gares de Calais, mais aussi faciliter l’arrivée en provenance de
      Dunkerque en matinée et des retours le soir, au moins les samedis et dimanche.

     2.5.3 Accès routiers
      Le schéma retenu pour la desserte routière tire complètement parti du choix de
      localisation de l’ensemble du stationnement des véhicules légers et des autocars dans
      un parc unique, localisé au nord du secteur Turquerie du projet. L’accès des voitures
      et des autocars est complètement assuré par la rue de Judée, à partir d’un diffuseur à

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                    page 17
créer sur l’autoroute A26, au droit de la route départementale 247, complété par une
      sortie directe de A16 Est vers cette même rue de Judée. Cette solution correspond au
      tracé de principe d’une liaison nouvelle inscrite au SCoT, visant à renforcer une liaison
      entre un projet de port fluvial d’agglomération à Coulogne et Transmarck.

      Le groupement EGIS – BERIM,
      missionné par Cap Calaisis, a
      vérifié la faisabilité de cette
      solution, sur la base des flux
      attendus à dix ans (15 000
      visiteurs pour un jour de
      pointe, 3 520 voitures). A
      l’ouverture, il permet de faire
      face à une répartition modale
      moins favorable, le temps de
      montée en puissance des
      offres avec les opérateurs
      ferroviaires (offres combinées,
      typologies de séjour…).
      Les principaux aménagements
      à prévoir, sous réserve des
      études à mener par la SANEF
      et de l’avis des services de
      l’Etat, seraient les suivants.

                                                        HEROIC LAND – ACCES

      Diffuseur A26 – RD 247
      Tirant parti de l’ouvrage de franchissement de la RD 247 par l’autoroute A26, ouvrage
      largement dimensionné (ouverture est de 14 m environ), un nouveau diffuseur est
      aménagé, permettant un accès très lisible au parc, ainsi qu’une connexion
      complémentaire à partir de la route de Saint Omer au réseau autoroutier.
      Sortie directe de A16 vers la rue de Judée
      En complément, une sortie directe de l’autoroute A16 Est vers la rue de Judée facilite
      l’accès pour les visiteurs en provenance de Belgique et de la région de Lille. Cet accès
      peut être réalisé facilement.
      Aménagement de la rue de Judée et de la RD 247

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                     page 18
Les analyses de flux réalisées par le groupement indiquent qu’il n’est ni nécessaire
       d’élargir l’ouvrage de franchissement de A16, ni de créer une troisième voie sur la rue
       de Judée. Cependant, la chaussée devra être élargie et la RD 247 devra être
       aménagée entre le débouché de la rue de Judée et la route de Saint Omer. Ce dernier
       aménagement est pour l’essentiel inclus dans le périmètre proprement dit du
       nouveau diffuseur.

       2.5.4 Indication des procédures afférentes
       L’aménagement des accès routiers est conduit par Cap Calaisis, au titre de la desserte
       en voirie primaire des zones d’activité, en partenariat avec les maîtres d’ouvrages
       concernés. Conformément à la réglementation qui régit le réseau routier national,
       Cap Calaisis passera des conventions avec la SANEF pour les études détaillées et la
       réalisation du nouveau diffuseur sur A26, sous le contrôle de l’Etat. Cap Calaisis
       réalisera la sortie directe de A16 vers la rue de Judée, ainsi que l’aménagement de la
       rue de Judée, en maîtrise d’ouvrage directe ou par une délégation à un opérateur
       approprié. Les modalités de partenariat avec le Conseil général du Pas-de-Calais pour
       l’aménagement de la RD 247 restent à préciser.
       Heroic Land assurera la maîtrise d’ouvrage des services de navette avec les gares,
       permettant l’achement terminal des visiteurs qui arriveront à Calais par le train.

2.6   Un objectif d’excellence en matière de développement durable

       Heroic Land se voudra exemplaire en termes de développement durable qu’il s’agisse
       de critères environnementaux (Aménagements paysagers, insertion paysagère, choix
       des matériaux, synergies avec le Colombier-Virval), énergétiques (Efficacité) ou
       sociaux (Politique de formation et d’insertion).
       Ce positionnement sera mis en valeur auprès du public, et notamment celui venant
       d’Europe du Nord, très sensible à l’environnement.
       Par ailleurs, Territoires 62 a engagé une démarche de haute qualité environnementale
       sur les ZAC du Virval et la Turquerie. Ces démarches se traduisent par des chartes
       PALME, qui précisent des engagements portant sur la conception, la conduite des
       travaux, mais aussi la gestion ultérieure. Ces démarches comprennent des actions qui
       s’imposent aux futurs acquéreurs. Ces chartes ont été conçues essentiellement en
       fonction de la programmation principale (logistique, activités économiques,
       équipements publics). La démarche a été prolongée sur Turquerie ; Territoires 62 a
       obtenu une certification HQE le 26 avril 2013 pour le management de l’opération. Le
       Projet s’insérera dans ce dispositif, selon des modalités qui seront précisées avec
       Territoires 62 et Cap Calaisis, compte tenu des spécificités de programmation et
       d’aménagement de Heroic Land.

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                    page 19
3 LES RETOMBEES ATTENDUES DU PROJET

3.1   Emploi

       Outre les emplois locaux engendrés par les travaux pendant deux ans (2016-2017), Le
       parc d’attractions permettra la création dès son ouverture de 750 (300 CDI et 450
       CDD) emplois directs et 250 indirects.
       Leur formation commencera dans l’année qui précède. Un programme spécifique
       sera mis en place avec les collectivités locales et Pôle Emploi. Il comportera un volet
       Insertion. Le personnel au contact des visiteurs bénéficiera de formations spécifiques,
       notamment en matière d’accueil et bien en langues, le parc visant une clientèle
       venant tant du Royaume Uni que de Belgique et des Pays Bas, mais aussi d’Allemagne.
       Outre les services généraux (Opérations, marketing, ressources humaines, finances et
       comptabilité) autour de la direction, les principaux types de métiers recherchés sont
       les suivants :
               Accueil et animation (Attractions, billetteries, services aux visiteurs,…)
               Marketing et commerciaux (Boutiques)
               Restauration
               Services techniques (Maintenance, entretien, jardinage, artisans, costumes,…)
               Sécurité, service médical…
       Les activités d’hôtellerie, de restauration, de loisirs et de commerce implantées dans
       le pôle secondaire urbain permettront la création de centaines d’emplois
       supplémentaires.

3.2   Retombées économiques

       Les investissements liés au Parc et à ses équipements devraient s’élever à environ 275
       millions d’euros. Une part importante est liée à l’achat des attractions auprès des
       équipementiers spécialisés, pour l’essentiel européens, les investissements portent
       aussi sur l’aménagement général du projet (terrassements, espaces publics), la
       réalisation des bâtiments du parc et des programmes connexes, représentant
       plusieurs dizaines de milliers de mètres carrés.
       Les retombées économiques en phase d’exploitation seront aussi considérables.
       Après cinq années d’exploitation, le chiffre d’affaires annuel devrait dépasser les 120
       millions d’euros, dont plus du quart devrait être directement redistribué dans
       l’économie calaisienne. En effet, la masse salariale serait aux alentours de 26 millions
       d’euros ; le personnel devrait habiter pour l’essentiel dans le Calaisis, et les
       personnels saisonniers venus de l’extérieur seront amenés à résider dans la région
       pendant toute la durée de la saison. Par ailleurs, les dépenses de sous-traitance
       (nettoyage, informatique, sécurité, transport, jardinage, costumes,…) s’élèveraient à
       environ 6 millions d’euros par an, pour le seul parc d’attractions.

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                         page 20
3.3   Attractivité du territoire

       Positionné d’emblée parmi les cinq premiers parcs français, Heroic Land sera l’un des
       investissements privés majeurs réalisés en France d’ici 2020. La décision de faire, puis
       la conduite des investissements seront donc suivis par les investisseurs et les
       professionnels, plutôt habitués à suivre Calais au titre de la politique des transports et
       de la logistique. Cet élargissement de l’image devrait profiter aux activités
       émergentes sur le territoire, notamment dans le domaine du jeu vidéo. Des synergies
       seront d’ailleurs recherchées avec Virtual Calais et les acteurs locaux de ce secteur.
       La zone de chalandise du parc, dans un rayon de deux heures de transport, inclut
       Londres, les franges nord de l’Ile de France, l’essentiel de la Belgique et bien sur la
       métropole lilloise. Dans ce vaste territoire au cœur de l’Europe, le parc contribuera à
       repositionner Calais comme une destination loisirs, voire de courts séjours.
       Enfin, le parc vise aussi les 30 millions de personnes qui passent aujourd’hui à Calais
       sans s’arrêter. Les actions de promotion vis-à-vis de cette clientèle, en partenariat
       avec les opérateurs du transit transmanche, participeront de la stratégie de
       promotion de Calais comme lieu d’étape.
       Dans un autre registre, la présence du parc sur les réseaux sociaux, et notamment
       ceux de la communauté des fans des parcs d’attraction, particulièrement active,
       touchera des jeunes dans le monde entier, notamment en Asie. La communauté suit
       le développement des parcs, les présentations et les retours d’expérience sur les
       nouveautés, les records, compétitions auxquels Heroic Land participera avec la
       volonté de l’excellence.

4 COUT DU PROJET
       Les coûts d’investissement d’infrastructures et aux bâtiments, tels qu’ils sont retenus
       pour déterminer les seuils de mise en œuvre des dispositions de l’article L121-8 du
       code de l’environnement, s’élèvent au maximum à 225 millions d’euros (cf. détail ci-
       dessous).

                           Infrastructures et bâtiments                          (En M€ HT)

                            Investissements
                            Attractions (Equipements + Génie civil)                   66,0
                            Parc - Bâtiments                                          77,0
                            Parc - Voiries et réseaux                                 24,0
                            Parc - Aménagements paysagers                              8,5
                            Parkings                                                   7,5
                            Heroic City - Aménagements                                13,5
                            Hôtels                                                    28,5
                            TOTAL                                                    225,0

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                       page 21
A ces 225 M€ s’ajoutent environ 50 M€ de d’investissement autres que
      d’infrastructures et de bâtiments. Nécessaires au lancement du projet, ils concernent
      les acquisitions foncières, les décors et effets spéciaux des attractions, les
      équipements urbains et d’exploitation.

5 PROCEDURES ADMINISTRATIVES
      Par son importance, la réalisation et la mise en service du parc d’attractions sont
      soumis à de nombreuses autorisations au titre de l’urbanisme, de la sécurité et
      l’environnement. La procédure de déclaration de projet ne préjuge pas des
      conclusions qui seront apportées par les différentes autorités compétentes lors de
      l’instruction de ces autorisations spécifiques, sur la base des dossiers prévus par les
      diverses réglementations qui seront présentés en temps opportun par Heroic Land,
      normalement en fin d’année 2015.
      Les principales procédures sont décrites succinctement ci-après.

     5.1.1 Déclaration au titre du code de l’environnement – art. L121-8
      La procédure d’information des personnes habilitées au titre de l’article L121-8 du
      code de l’environnement. (dispositions relatives au débat public) vise à garantir que
      toutes les options permettant d’atteindre un objectif d’intérêt national ont été
      étudiées (nature de la solution apportée pour répondre à l’objectif, modalités de
      réalisation, localisation, options techniques...). Les éléments de procédures
      dépendent de divers critères, pour les projets dont le coût des bâtiments et des
      infrastructures est supérieur à 150 M€.
      Pour les projets dont le coût des infrastructures et des bâtiments est inférieur à
      300 M€, la réglementation prévoit une procédure d’information : deux publications
      dans la presse et mise à disposition d’un dossier d’information. La Commission
      Nationale de Débat Public sera informée des modalités de la démarche engagée.

     5.1.2 Permis d’aménager
      Conformément au code de l’urbanisme, la procédure d’autorisation applicable pour le
      parc d’attractions et le parc de stationnement est le permis d’aménager. En effet, le
      code stipule à l’article R441-19 :
         -   alinéa h «L'aménagement d'un parc d’attractions ou d'une aire de jeux et de
             sports d'une superficie supérieure à deux hectares ; »,
             et
         -   alinéa j « lorsqu'ils sont susceptibles de contenir au moins cinquante unités les
             aires de stationnement ouvertes au public, les dépôts de véhicules et les
             garages collectifs de caravanes ou de résidences mobiles de loisirs ; »

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                    page 22
Le parc d’attractions et le parc de stationnement comprendront des constructions et
        installations diverses. Conformément au code (art. R441-2)3, ces permis d’aménager
        porteront aussi sur l’ensemble des constructions et installations diverses prévues
        dans le projet.
        Ce permis d’aménager sera déposé et instruit selon les procédures habituelles.

        5.1.3 Enquête au titre du code de l’environnement
        Les parcs d’attraction sont expressément visés par le code de l’environnement parmi
        les ouvrages dont l’autorisation est précédée d’une étude d’impact, selon les
        dispositions de l’article L 122-2; l’alinéa 38 du tableau annexé à l’article R122-2 stipule
        en effet « construction d'équipements culturels, sportifs ou de loisirs, susceptibles
        d’accueillir plus de 5 000 personnes ».
        La délivrance du permis d’aménager ou de construire est donc précédée d’une
        procédure précise qui vise à évaluer les impacts sur l’environnement, tant par des
        études qu’une enquête publique. Cette procédure est menée sur la base d’un dossier
        qui comprend une présentation du projet, le dossier soumis à autorisation (en
        l’occurrence le projet de permis d’aménager) et une étude d’impact, dont le contenu
        est encadré par les textes. Sur la base de ce dossier, les principales étapes de la
        procédure, menée par l’autorité qui délivrera l’autorisation, à savoir la maire de
        Calais, sont les suivantes :
             - un avis de l’autorité environnementale (en l’occurrence le préfet du Nord-Pas-
               de-Calais),
            - parallèlement, une instruction administrative,
            - une enquête publique,
            - un avis de l’autorité chargée de la procédure,
            - la décision de l’autorité chargée de délivrer le permis de construire.
        La durée totale de cette procédure est d’environ un an.
        Le projet soumis à la procédure comprend le projet lui-même, les opérations
        connexes indispensables à sa réalisation. L’étude d’impact du parc d’attractions devra
        donc traiter aussi du parc de stationnement, et de l’ensemble piétonnier (passerelle,
        agora…).

        5.1.4 Autorisation loi sur l’eau
        Le projet de parc d’attractions est soumis au régime d’autorisation dit « de la loi sur
        l’eau », défini par l’article L214-1 du code de l’environnement. En effet, sa surface est
        supérieure à 20 ha (alinéa 2.1.5.0. de la nomenclature).

3
  Code de l’urbanisme, article R441-2 : « Lorsque les travaux d'aménagement impliquent, de façon accessoire,
la réalisation par l'aménageur de constructions et d'installations diverses sur le terrain aménagé, la demande
de permis d'aménager peut porter à la fois sur l'aménagement du terrain et sur le projet de construction.
Dans ce cas, la demande de permis d'aménager ne peut être instruite que si le demandeur a fait appel à un
architecte lorsque le projet de construction n'entre pas dans le champ des dérogations prévues par l'article L.
431-3. »

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                                    page 23
L’ensemble des terrains étant déjà couverts par les autorisations obtenues pour la
       création et la réalisation des deux ZAC, cette procédure a pour objet de vérifier la
       compatibilité du projet avec les dispositions prises dans les deux opérations
       d’aménagement, et de présenter les mesures additionnelles éventuellement
       nécessaires.
       Sur la base d’un dossier d’évaluation des incidences et de présentation des mesures
       proposées, la procédure comprend une enquête publique. Cette enquête peut être
       jointe ou concomitante avec la procédure d’étude d’impact décrite au 4.2.2 ci-dessus.
       Elle ne génère pas de délai supplémentaire.

       5.1.5 Autres procédures
       Le projet sera soumis ou pourrait être soumis à d’autres procédures d’autorisation,
       sur des sujets limités. Il est trop tôt pour en faire une liste exhaustive. On peut d’ores
       et déjà mentionner les procédures suivantes :
           -   Autorisation au titre de l’aménagement commercial (Heroic City)
           -   déclaration ou demande d’autorisation de réalisation (puis d’exploitation)
               d’une installation classée au titre de l’environnement, en raison des capacités
               probablement importantes des installations frigorifiques et de climatisation
               du parc,
           -   autorisations diverses nécessaires pour les chantiers,
           -   autorisation d’ouverture au public, incluant une vérification des règles de
               sécurité des établissements relevant du public.

6 JUSTIFICATION DE L’INTERET GENERAL

6.1   Un projet stratégique pour le Calaisis

       Heroic Land est un projet majeur pour l’atteinte des objectifs de développement du
       Calaisis. Au-delà du volume d’investissements et du nombre d’emplois créés (plus de
       1 000 emplois directs et indirects avec les programmes connexes), le projet
       contribuera au changement d’image nécessaire du Calaisis, tant vis-à-vis des
       particuliers que des investisseurs et des industriels.
       Equipement touristique majeur, Heroic Land est un nouvel élément du potentiel
       touristique du territoire, venant compléter les éléments de patrimoine naturel (Cap
       Blanc Nez et Plattier d’Oye) et culturel (notamment la dentelle). Son positionnement
       parmi les parcs majeurs français contribuera à faire venir à Calais des clientèles
       britanniques, belges et hollandaises, mais aussi franciliennes et lilloises, dans une
       zone de chalandise de 250 km environ. En sus, le parc se positionnera comme une
       étape pour les 30 millions de passagers transmanche. Il visera sur ce créneau des
       clientèles plus européennes, et notamment allemandes, tirant parti de la création de
       liaisons directes par train entre l’Allemagne et Londres.

HEROIC LAND – DOSSIER D’INFORMATION                                                       page 24
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler