HIGHER EDUCATION IN ALGERIA - ALGERIE

 
HIGHER EDUCATION IN ALGERIA - ALGERIE
HIGHER EDUCATION IN

                     ALGERIA

L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR EN

                     ALGERIE

     I. Overall description / Description générale
II. Current challenges and needs / Défis et besoins actuels

      – Trends and challenges / Tendances et défis

                – The Bologna Process
         III. Participation in EU programmes
                       – Tempus
                  – Erasmus Mundus
     IV. Bibliographical references and websites

                               1
HIGHER EDUCATION IN ALGERIA - ALGERIE
The higher education system in Algeria

                    2
HIGHER EDUCATION IN ALGERIA - ALGERIE
Le système d'enseignement supérieur en Algérie

                      3
I. Overall description

1. Major characteristics of tertiary                    2. Establishment of a new course planning
                                                        through the introduction of the Bachelor,
education in the country
                                                        Master and doctorate structure; this new
                                                        structure is based primarily on:
Legislation covering the field of
tertiary education                                      −   standard degree courses in all subjects
                                                            except medicine;
                                                        −   a    greater     focus    on    professional
Article 53 of the Constitution of 1996 stipulates
                                                            specialisation in some courses (vocational
that the State shall organise the education
                                                            Bachelor and Master degrees);
system and specifies that, for all Algerians:           −   semester-long      modules     for    which
                                                            transferable credits are awarded (ECTS).
−   the right for education is guaranteed;
−   education is free within the conditions             Since the introduction of the three-cycle
    defined by law;                                     degree system in 2004, universities have been
−   a compulsory basic education.
                                                        awarding    a    Bachelor degree     for  the
                                                        accumulation of 180 credits (first cycle), a
                                                        Master degree for the accumulation of
The public higher education system is subject
                                                        120 additional credits (second cycle) and,
to the authority of a government minister, who
                                                        following a postgraduate course of study, a
prepares and implements government policy
                                                        doctorate (third cycle).
on higher education and scientific research.

                                                        A Bachelor or Master course may take two
An executive decree of 29 August 2004
                                                        different forms – an ‘academic’ course or an
regulates the organisation and functioning of
                                                        ‘applied’, i.e. specialised or technical, course.
universities.

                                                        It is a fact that the accelerated development of
The Higher Education Orientation Act (Loi sur
                                                        science and technology is causing considerable
l’orientation de l’enseignement supérieur) of 23
                                                        upheavals in all areas of human activity. This
February 2008 established three higher-
                                                        situation gives rise to continually changing and
education degrees, applicable to all disciplines
                                                        increasingly complex working practices. For
except medicine.
                                                        this reason, academic and mono-disciplinary or
                                                        specialised training, which was the norm in the
Types of tertiary education                             traditional system of higher education, is no
programmes and qualifications                           longer appropriate in the present-day setting.

The process of higher        education    reform        In this new context, the challenge for higher
comprises two elements:                                 education is to do more than dispense
                                                        knowledge and know-how, to go further by
1. Updating, adaptation and upgrading the               introducing a vocational dimension focused on
various education programmes by means of:               satisfying the needs of the labour market.

−   generalising      the      introduction    of       Accordingly, one of the major objectives of the
    interdisciplinary course elements, with
                                                        reforms is the employment of graduates.
    modules in information technology, history
    of      science,      modern       languages,       Graduate employability is now one of the main
    methodology and international law;                  indicators of the quality, relevance and socio-
−   broadening of course content with the               economic utility of higher education.
    introduction of optional modules and cross-
    disciplinary diversification;
−   adopting a semester system;
−   upgrading of practical work, of periods of
    practical training in businesses, of projects
    and of students’ personal work.

                                                    4
Types of tertiary education                             The role of the écoles normales supérieures is
institutions                                            to train primary and secondary teachers.

There are two types of institutions in the field        The number of students attending institutions
of higher education:                                    of higher education is approximately 1 210 000
                                                        (aggregate figure for all three cycles and
a) public academic, cultural and vocational             continuing education). 60% of graduating
   institutions under the supervision of the            students are female.
   Ministry of Higher Education and Scientific
   Research:                                                    Number of students in HEI
    −   universities;
    −   dispersed university campuses;                                    1 210 000
    −   écoles normales supérieures ;
                                                                 Male                   Female
    −   national tertiary schools devoted to
        particular  scientific  or vocational
                                                                 40%                     60%
        disciplines     (écoles    nationales
        supérieures).
b) public institutions under the authority of
   other ministries but under the educational
   supervision of the Ministry of Higher                2. Distribution of responsibilities
   Education and Scientific Research:
    −   higher national training institutes;            Public higher education in Algeria is delivered
    −   écoles d’ingénieurs.                            by institutions that are directly and exclusively
The network of higher education institutions            dependent on the state within a framework of
comprises:                                              autonomy and participation.

    −   39 universities;                                Autonomy:
    −   1 university of continuing education;
    −   17 dispersed university campuses;               −   Administrative     autonomy:       university
                                                            institutions are administered by a rector
    −   18 national tertiary vocational schools;            (university) or a director (campus, school
    −   6 teacher training colleges;                        or institute) appointed by the supervisory
    −   2 university annexes;                               ministry.
                                                        −   Academic        autonomy:        universities
    −   10 preparatory schools;
                                                            determine the teaching programmes for
    −   2 integrated preparatory classes.                   the subjects within their sphere of
                                                            competence. For some courses, there is a
The University of Continuing Education                      core curriculum that applies to all
(Université de la Formation Continue – UFC),                institutions.
which was created by decree in 1990, enables            −   Financial autonomy: each institution has a
                                                            budgetary allocation assigned by the state
those who did not obtain the baccalauréat at
                                                            but also its own funding from public or
school to enter higher education through
                                                            private sources. The use of university
50 continuing-education centres distributed                 finances is subject to ex post auditing.
throughout the national territory.

The specific feature of the Algerian system of          Participation
higher education is the existence, in addition to
                                                        −   Elected representatives of the entire
universities, of dispersed university campuses.
                                                            teaching body, other university staff and
Each of the 17 campuses is a decentralised                  students participate in the management
component of a university. These campuses                   and organisation of teaching activity
are focal points that enable higher education to            through the administrative council of the
flourish at the local level.                                university and the councils of the faculties,
                                                            institutes and departments.
                                                        −   University institutions take part in regional
The task of the 18 tertiary schools and
                                                            and national life by virtue of the presence
institutes is to train engineers. The training              on some of the afore-mentioned councils of
may be specific to a particular field of                    figures from outside the university,
professional activity or may be broadened to                including members of social and business
cover other areas.                                          organisations.

                                                    5
−    Links are established with local and                 Universities are run by an administrative
     regional communities, the business and               council and an academic council, both of which
     social    sectors   and    other    university       are headed by the rector.
     institutions, particularly in Africa and the
     Mediterranean area of Europe.
                                                          The universities are divided into faculties,
Under the responsibility of the minister with             which are subdivided into departments. Within
the    higher-education      portfolio,   several         that organisational structure, they may also
authorities and other bodies play an important            have one or more institutes.
part in the implementation of the training
policy and in fostering the underlying strategy:          Faculties are divided into          subject      areas,
                                                          institutes into specialisations.
−    The National Conference of Universities
     (CNU) is a body placed under the direct              Dispersed     campuses      have     the    following
     responsibility of the Minister of Higher             structures:
     Education. It comprises all heads of higher
     education institutions.
                                                          −   a director;
−    The Regional Conferences of Universities
                                                          −   three deputy directors         with    the   same
     (CRUs) comprise the heads of institutions
                                                              powers as vice-rectors;
     in each of three regions – West, Central
                                                          −   a general secretariat.
     and East.
−    There is a national council for ethics and
     professional practice in universities.               They are run by an administrative council and
−    The National Accreditation Committee                 an academic council, both of which are headed
     (CNH) and the Regional Evaluation                    by the director, and are organised into
     Committees (CREs) have the task of                   institutes,  which    are    subdivided   into
     validating the training courses of university        departments.
     institutions and authorising the latter to
     award the corresponding degrees.
−    The National Universities Committee (CUN)            The Ecoles nationales supérieures have the
     is responsible for appointing university             following structures:
     teaching staff to senior lectureships and
     professorships.                                      −   a director;
                                                          −   three deputy directors, with the same
                                                              functions as a vice-rector;
3. Governing bodies of the Higher
                                                          −   a general secretariat.
Education Institutions
                                                          They are run by an administrative council and
As a general rule, universities are governed              an academic council, both of which are headed
by the following authorities:                             by the director, and are organised into
                                                          departments.
a)     the rectorate
                                                          4. Financing
b)     three or four vice-rectorates:

−    vice-rectorate for graduation, continuing            Institutions of higher education are public
     education and degrees;                               establishments and are funded entirely by the
−    vice-rectorate for postgraduate studies,             state. They may also avail themselves of funds
     university accreditation and scientific              from private sources.
     research;
−    vice-rectorate    for  external    relations,
     cooperation, activity management and                 5. Students' contributions and
     coordination, communication and scientific           financial support
     events;
−    vice-rectorate for development, strategy
     and careers guidance.                                A policy of student support has been put in
c)      a general secretariat responsible for the         place, comprising:
        administrative        and        financial
        management of the institution.                    −   indirect, financial support in the form of
                                                              accommodation, food, medical services
                                                              and      socio-educational   services  and
                                                              facilities. Every student who lives more
                                                              than 50 km away from the institution has

                                                      6
access to accommodation in the halls of            the institutions, in terms of governance,
    residence;                                         training, and research in relation to the
−   direct financial support for students from         objectives assigned to the higher education
    families with limited resources (student
                                                       and training institution as part of public policy
    grant);
−   the Excellence – Major programme enables           of higher education.
    the best students to compete for an
    overseas scholarship.                              A national council for the evaluation of
                                                       scientific   research    and    technological
A total of 85 % of Algerian students receive           development was formed according to the
grants and more than 50 % are accommodated             executive of 21 January 2010. The board is
by the National University Student Services            responsible for the strategic evaluation and
Office (ONOU).                                         monitoring of assessment mechanisms for the
                                                       national policy of scientific research and
6. Licensing, quality assurance                        technological development.

and accreditation of institutions
and/or programmes                                      7. Admission

                                                       Every holder of the baccalauréat or an
The development of quality assurance in higher
                                                       equivalent foreign certificate is entitled to
education is the culmination of reforms that
                                                       matriculate free of charge at a university
were launched with a view to becoming part of
                                                       institution.
the international drive for mutual recognition
of qualifications and diplomas.
                                                       The criteria for the choice of course are the
                                                       student’s    wishes,   the    nature     of   the
In this context, the National Accreditation
                                                       baccalauréat or other qualifying certificate, the
Committee (CNH) and the Regional Evaluation
                                                       student’s marks or grades in the relevant
Committees (CREs) are responsible for
                                                       subjects and the number of places available in
validating Bachelor and Master degree courses
                                                       every specific course.
offered by universities and authorising these
institutions to award the corresponding
degrees.                                               8. Organisation of the academic
                                                       year
Doctorate courses are validated by committees
established by the Directorate for Postgraduate        The Algerian system of higher education is still
Studies and Educational Research at the                in the process of transition from the traditional
Ministry of Higher Education and Scientific            structure to the three-cycle Bachelor, Master
Research.                                              and doctorate system. The new system started
                                                       in September 2004. A statutory order of 2005
A national committee for implementing quality          laid down conditions for the organisation of
assurance in higher education institutions was         semester-based courses. All students move
formed in May 2010 in order to underpin good           automatically from the first semester of each
practices, help in developing and applying             academic year to the second. Course credits
quality assurance mechanisms, carrying out             are accumulated and are transferable. The
assessment activities of objectives and                European Credit Transfer and Accumulation
outcomes and proceeding to self-evaluation of          System (ECTS) is being phased in and a
programmes and institutions in order to                semester counts for 30 credits.
prepare for national and/or international
accreditations.                                        Students' progress automatically from the first
                                                       (L1) Bachelor degree course to the second year
A national committee for the assessment of             (L2) by accumulating credits for two first-year
public scientific, cultural and professional           semesters. In case students cannot obtain all
institutions and other higher education                necessary credits, they subsequently need to
institutions have been created according to            complete the missing credits in order to
executive decree of 21 January 2010. Their             progress from the first to the second year.
mission is to regularly assess, in accordance          Students who obtain a Bachelor degree with
with the principles of objectivity, independence       180 credits are automatically admitted to the
and transparency, all activities and actions of        first Master year (M1). Progress from the first

                                                   7
to the second year (M2) of the Master cycle                   assistants    (senior     lectures)   holding
depends on the successful completion of                       academic empowerment.
two first-year semesters.                                 −   Chargés de cours (adjunct professors) are
                                                              responsible for delivering lectures, have
                                                              nine hours’ teaching time per week and
9. Curriculum content                                         prepare      teaching        and     research
                                                              programmes. They are responsible for
                                                              guiding students and coordinating teaching
Curricula are compiled by        higher education
                                                              teams. The candidate may be appointed as
institutions on the basis of     the objectives of
                                                              chargé de cours (adjunct professor), after
their respective training and    research policies,           the approval of the academic council has
their capacity, their areas of   specialisation and           been given: maîtres–assistants (senior
the      needs    of     their     socio-economic             lecturers) confirmed as holders of a
environment.                                                  doctorate or a recognised equivalent
                                                              degree and maîtres–assistants (senior
                                                              lecturers) with three years’ seniority in that
10. Assessment, progression,                                  grade who are enrolled for a doctorate or
certification and degree                                      state doctorate.
                                                          −   Maîtres–assistants (senior lectures) have
                                                              10 to 12 hours’ teaching time a week in
Each semester is assessed by means of a final                 tutorials and seminars, take part in the
examination     and      several     continuous               preparation of teaching and research
assessment elements such as supervised                        programmes and in student guidance.
assignments,    homework,     practical   tests,          −   Maîtres–assistants (senior lectures) are
reports and presentations. At the end of each                 recruited     through       a     competitive
                                                              examination open to holders of a Master or
session of examinations, students who fail may
                                                              equivalent degree. Holders of a doctorate
be permitted to repeat one or more
                                                              or equivalent degree may be appointed as
examinations at the re-sit.                                   maîtres–assistants (senior lectures) on the
                                                              strength of their qualifications.
Assessment under the three-cycle system
takes place on a half-yearly basis. A                     12. Research activities
consolidation panel is convoked in September,
at the end of the academic year.                          Algeria aims to establish a national system
                                                          with     effective   links  between    industry,
11. Academic staff                                        universities and research establishments. In
                                                          the Act of 4 April 1999, as amended and
There are five categories of academic staff,              extended by the Act of 23 February 2008,
who are appointed by ministerial order.                   scientific     research    and     technological
                                                          development had come to the fore as national
−   Professeurs des universités (university               priorities. It also defines objectives and the
    professors) supervise Master dissertations            means to be used to achieve them.
    and doctoral theses, have nine hours’
    teaching time each week and prepare                   Initial analyses of the application of the Act
    teaching and research programmes. They
                                                          show that, in spite of the efforts that have
    are responsible for guiding students,
                                                          been made, the level of sourcing research and
    coordinating teaching teams and directing
    research teams. Professors are recruited              its current status have not served to change
    from maîtres de conférences (associate                the country’s role as an importer of goods,
    professors) who can provide proof of five             technology, services, know-how and scientific
    years’ seniority in that grade; the                   culture.
    appointment is made after the approval of
    the National Universities Committee has
    been obtained.                                        As for research facilities, the network of
−   Maîtres    de    conférences    (associate            789 research laboratories, 10 research centres,
    professors) supervise Master dissertations            five research units and three thematic research
    and doctoral theses, have nine hours’                 agencies should increase the country’s human
    teaching time each week and prepare                   resources in the realm of science, enhancing
    teaching and research programmes. They                the number of teaching researchers to 28 000
    are responsible for guiding students and
                                                          in 2013, as well as investing in major items of
    coordinating teaching teams. They are
    recruited   from   experienced   maîtres–             research infrastructure. For the next 10 years,
                                                          the sectorial priorities are to improve the

                                                      8
quality of higher education by training staff for         14. International cooperation
senior management posts and to make
progress in the fields of education, water,               In a context of globalised science, in which
agriculture and food, health, energy and                  national research systems are increasingly tied
industry, the development of arid and semi-               into wider scientific and technological areas,
arid     regions    and     information      and          research activities are often undertaken jointly
communication technology.                                 by research teams drawn from several
                                                          countries by public or private bodies. In view
In view of the challenges which Algeria is                of the strategic significance of human
facing,    technological   development    and             resources in higher education and scientific
engineering are strategic goals. Successful               research, the Ministry of Higher Education and
pursuit of these goals will have an impact on             Scientific Research initiated a process of
the development of all the component parts of             reflection on this issue, which identified the
the national economy.                                     following priorities:

Moreover, since the evaluation system has                 −   cooperation based on partnership with the
been watered down and even marginalised in                    sharing of findings and expenditure,
the national system of scientific research, there             involving    researchers    who  possess
is a need to rethink the national system for the              equivalent levels of competence;
evaluation of activities in the field of scientific
research. In this regard the obligation to                −   definition of major cooperation projects
produce results and to improve the general                    with a scientific, technological, social and
                                                              economic impact;
efficiency of the system must be emphasised,
too.
                                                          −   reflection of the national priorities in the
                                                              training of teachers and researchers;
Lastly, the purpose of the national funding
drive for scientific research and technological           −   development of science departments at
development is to increase to one percent the                 Algerian embassies;
share of the GDP devoted to expenditure on
scientific   research      and    technological           −   exploitation of opportunities offered by the
development.                                                  conventions and treaties to which Algeria
                                                              has acceded;
13. University-enterprise
                                                          −   creation of technology parks that are open
cooperation                                                   to foreign partners;

One of the objectives of course reform is to              −   creation of multidisciplinary schools of
place universities at the heart of the country’s              postgraduate studies;
economic development by ensuring the                      −   creation of integrated joint training and
                                                              research universities;
production and dissemination of knowledge,
                                                          −   underpin new opportunities for multilateral
mastery of technology, promotion of research
                                                              cooperation, especially with the European
and development (R&D) and training of the                     Union (Tempus IV and Erasmus Mundus).
human resources on which these aspects
depend.

                                                      9
I. Description générale

1. Principales caractéristiques de                           projets et    du   travail   personnel   de
                                                             l’étudiant.
l'enseignement supérieur dans le
pays                                                     Volet 2 : la mise en place d’une nouvelle
                                                         architecture des formations par l’introduction
Législation                                              du dispositif Licence/ Master/ Doctorat (appelé
                                                         aussi dispositif LMD). Une telle architecture
La constitution de 1996 stipule dans son article         repose essentiellement sur :
53    que     l'Etat  organise    le   système
d'enseignement et précise que pour tout                  −   une formation de licence généralisée à
Algérien:                                                    toutes les filières (sauf médecine);
                                                         −   une professionnalisation plus accentuée de
−   Le droit à l'enseignement est garanti.                   certaines formations (licence et master
−   L'enseignement est gratuit dans           les            professionnels);
    conditions fixées par la loi.                        −   des unités d’enseignements semestrielles,
−   L'enseignement         fondamental       est             capitalisables et transférables (ECTS).
    obligatoire.
                                                         Avec la mise en place du LMD, les universités
Le service public de l'enseignement supérieur            délivrent depuis 2004 des diplômes de licence
est placé sous l’autorité d’un ministre du               à 180 crédits (premier cycle), des diplômes de
gouvernement qui prépare et met en œuvre la              master    à    120   crédits   supplémentaires
politique     gouvernementale   en    matière            (deuxième cycle), et, au-delà, le diplôme de
d'enseignement supérieur et de recherche                 doctorat (troisième cycle).
scientifique.
                                                         Un programme de licence ou de master se
Le décret exécutif du 29 août 2004 précise               décline    en   deux     parcours, le cursus
l’organisation et   le  fonctionnement  de               « académique » ou le cursus « appliqué »
l’université.                                            c'est-à-dire spécialisé/technique.

La loi sur l’orientation de l’enseignement               En effet, le développement accéléré des
supérieur du 23 février 2008 institue trois              sciences et de la technologie entraîne des
diplômes     d'enseignement    supérieur (à              bouleversements considérables dans tous les
l’exception des études de médecine).                     domaines de l’activité humaine. Cette situation
                                                         induit des changements continuels et une
Types de programmes et de qualifications                 complexification des activités professionnelles.
dans l'enseignement supérieur                            De ce fait, la formation académique et mono-
                                                         disciplinaire ou spécialisée, telle qu’elle fut
La réforme de l'enseignement           supérieur         pratiquée dans le système classique n'est plus
comporte deux volets :                                   adaptée au contexte actuel.

Volet 1 : la réactualisation, l’adaptation et la         Dans ce nouveau contexte, l’enjeu pour
mise à niveau des différents programmes                  l’enseignement supérieur est de faire plus que
pédagogiques par le biais de:                            de dispenser un savoir et un savoir-faire mais
                                                         d’aller au-delà en introduisant la dimension
                                                         professionnelle tournée vers la satisfaction des
−   une généralisation des enseignements
    transversaux (Informatique, Histoire des             besoins du marché du travail.
    Sciences,         Langues       Etrangères,
    Méthodologies, Droit international);                 Ainsi, l’un des plus importants objectifs de la
−   une ouverture des enseignements avec                 réforme est l’insertion professionnelle des
    l’introduction    d’unités  d’enseignement           diplômés.     L’employabilité    des   diplômés
    optionnelles      et    une   diversification
                                                         constitue désormais l’un des plus grands
    pluridisciplinaire;
−   une semestrialisation des enseignements;             indicateurs de la qualité de la formation, de sa
−   une revalorisation des travaux pratiques,            pertinence et de son utilité socio-économique.
    des stages en milieu professionnel, des

                                                    10
Types d'établissements                                    Cette formation peut être spécifique à un
d'enseignement supérieur                                  secteur d’activité donné, ou élargie à d'autres
                                                          domaines.
Il   existe deux    types        d'établissements
d'enseignement supérieur:                                 Les écoles normales supérieures ont pour rôle
                                                          la formation des professeurs du primaire et du
a) les établissements publics à caractère                 secondaire.
scientifique culturel et professionnel, relevant
de la tutelle du Ministère de l’enseignement              Le    nombre   d’étudiants fréquentant  les
supérieur et de la recherche scientifique:                établissements d’enseignement supérieur est
                                                          d'approximativement 1 210 000 tous cycles
−   les universités                                       confondus. 60 % des étudiants diplômés sont
−   les centres universitaires                            de sexe féminin.
−   les écoles normales supérieures
−   les écoles nationales supérieures                              Nombre d'étudiants dans
                                                                   l'enseignement supérieur
b) les établissements publics relevant d’autres
ministères mais dont la tutelle pédagogique est                              1 210 000
assurée par le Ministère de l’enseignement
supérieur et de la recherche scientifique:                       Hommes                  Femmes

−   les instituts nationaux       de    formation                  40%                      60%
    supérieure
−   les écoles d’ingénieurs
                                                          2. Distribution des responsabilités
Le réseau des établissements d'enseignement
supérieur comporte:                                       Le service public de l’enseignement supérieur
                                                          en Algérie est assuré par des établissements
−   39 universités                                        qui dépendent directement et exclusivement
−   1 université de formation continue (UFC)              de l’Etat dans un cadre d'autonomie et de
−   17 centres universitaires                             participation.
−   18    écoles   supérieures     et    instituts
    professionnels
                                                          Autonomie :
−   6 écoles normales supérieures
−   2 annexes universitaires
−   10 écoles préparatoires                               −   Autonomie          administrative:         les
−   2 classes préparatoires intégrées                         établissements       universitaires      sont
                                                              administrés par un Recteur (université) ou
                                                              un Directeur (centre universitaire, école,
                                                              institut) désigné par le ministère de tutelle.
Par ailleurs, l’Université de la Formation
Continue (UFC), créée par décret en 1990,
                                                          −   Autonomie pédagogique: les universités
permet à des non-bacheliers de l'enseignement                 déterminent        les        programmes
secondaire   d’accéder    à  une     formation                d'enseignement des spécialités relevant de
supérieure grâce à 50 centres de formation                    leurs compétences. Pour certaines filières,
continue répartis sur l’ensemble du territoire                il existe un socle commun à tous les
national.                                                     établissements.

La particularité du système d’enseignement                −   Autonomie      financière:   l'établissement
                                                              dispose de dotations budgétaires affectées
supérieur algérien tient à l’existence, en plus
                                                              par l'État mais aussi de ressources propres
des universités, de centres universitaires. Les               d'origine publique ou privée. Elles sont
17 centres universitaires sont une composante                 soumises à un contrôle financier a
décentralisée d’université. Ils constituent un                posteriori.
pôle d’attractivité qui permet l’essor, au niveau
local, de l’enseignement supérieur.

Les 18 écoles nationales et instituts nationaux
ont pour mission la formation d’ingénieurs.

                                                     11
Participation :                                          3. Structures de gouvernance des
                                                         établissements d'enseignement
−   Les élus, représentants de tout le corps
    enseignant,    des    personnels    et    des
                                                         supérieur
    étudiants, participent à la gestion et à
    l'organisation de l'enseignement au sein du          En règle générale, les         universités     sont
    conseil d’administration de l'université, des        organisées sous forme :
    conseils de facultés, des instituts ou des
    départements.
                                                         a) d’un rectorat,
−   Les       établissements      universitaires
    participent à la vie régionale et nationale          b) de trois ou quatre vices-rectorats :
    par la présence dans certains de ces
    conseils de personnalités du monde                   −   Vice-rectorat de la formation supérieure de
    extérieur    et    des    secteurs   socio-              graduation, de la formation continue et des
    économiques.                                             diplômes;
                                                         −   Vice-rectorat de la formation supérieure de
−   Des   relations  s'instaurent    avec   les              post-graduation,        de       l’habilitation
    communautés locales et régionales, le                    universitaire   et     de     la    recherche
    monde économique et social ainsi qu'avec                 scientifique;
    les autres établissements universitaires,            −   Vice-rectorat des relations extérieures, de
    notamment       africains     et      euro-              la coopération, de l’animation et de la
    méditerranéens.                                          communication et des manifestations
                                                             scientifiques;
Sous la responsabilité du Ministre chargé de             −   Vice-rectorat du développement, de la
                                                             prospective et de l’orientation.
l’enseignement supérieur, plusieurs organes ou
instances jouent un rôle important dans                  c) d’un secrétariat général chargé de la gestion
l’exécution de la politique de formation et dans         administrative et financière de l’établissement.
la concrétisation de la stratégie qui sous-tend
cette politique:
                                                         Les universités sont administrées par un
                                                         Conseil    d’Administration    et   un    Conseil
−   La    CNU    (Conférence  Nationale    des           Scientifique, tous deux dirigés par le recteur.
    Universitaires) est une instance placée
    sous l’autorité directe du Ministre de
    l’enseignement supérieur. Elle réunit tous           Les universités sont organisées sous forme de
    les chefs d’établissement d’enseignement             facultés,    elles-mêmes     subdivisées    en
    supérieur.                                           départements.      Elles peuvent     également
                                                         compter, dans cette organisation, un ou
−   Les CRU (Conférences Régionales des                  plusieurs instituts.
    Universités)    regroupent    les    chefs
    d’établissements au niveau de chacune des
                                                         Les facultés sont érigées par domaine
    trois régions: CRU Ouest, CRU Centre, CRU
    Est.                                                 disciplinaire, les instituts le sont par spécialité.

−   Un conseil de l'éthique et de la déontologie         Les centres universitaires sont organisés
    universitaire.                                       sous forme:

−   La      CNH      (Commission        Nationale        −   d’une direction
    d’Habilitation) et les CRE (Commissions              −   de trois directions adjointes (mêmes
    Régionales d’Evaluation) ont pour mission                prérogatives que les vices-rectorats)
    de valider les offres de formation émanant           −   d’un secrétariat général
    des    établissements     universitaires   et
    d’habiliter ces derniers à délivrer les              Ils  sont    administrés    par    un    Conseil
    diplômes correspondants.
                                                         d’Administration et un Conseil Scientifique tous
                                                         deux dirigés par le directeur et sont organisés
−   La    CUN    (Commission     Universitaire
                                                         sous forme d’instituts, eux même subdivisés
    Nationale) assure la promotion des
    enseignants dans les grades de maîtres de            en départements.
    conférences   et   de   professeurs   des
    universités.

                                                    12
Les Ecoles nationales       supérieures    sont         internationale     de     reconnaissance     des
organisées sous forme :                                 qualifications et des diplômes.

−   d’une direction                                     Dans ce contexte, la CNH et les CRE ont pour
−   de trois directions adjointes        (mêmes         mission de valider les offres de formation de
    fonctions que les vices-rectorats)                  licence   et   de    master     émanant      des
−   d’un secrétariat général
                                                        établissements universitaires et d’habiliter ces
                                                        derniers     à    délivrer     les    diplômes
Elles sont administrées par un Conseil
                                                        correspondants.
d’Administration et un Conseil Scientifique tous
deux dirigés par le directeur et elles sont
                                                        Les formations doctorales sont validées par des
organisées sous forme de départements.
                                                        commissions installées au niveau de la
                                                        direction de la post-graduation et de la
4. Financement                                          recherche    formation    au    Ministère    de
                                                        l'enseignement supérieur et de la recherche.
Les établissements d’enseignement supérieur
sont des établissements publics entièrement             Un comité national pour la mise en œuvre
financés par l’Etat. Ils peuvent également              l'assurance qualité dans les établissements
mobiliser des ressources d'origine privée.              d'enseignement supérieur a été créée en Mai
                                                        2010 afin de diffuser les bonnes pratiques,
5. Contribution des étudiants et                        aider à élaborer et appliquer des mécanismes
soutien financier                                       d'assurance qualité, la réalisation d'activités
                                                        d'évaluation des objectifs et des résultats et de
                                                        procéder à l'auto-évaluation des programmes
Une politique d’aide aux étudiants a été mise
                                                        et des institutions afin de se préparer pour des
en place et consiste en des:
                                                        accréditations au niveau national et/ou
                                                        international.
−   aides financières indirectes, menées en
    faveur du logement, de la restauration, des
                                                        Un     comité     national   d’évaluation    des
    aides médicales et socio-éducatives. Tout
                                                        établissements publics à caractère scientifique,
    étudiant habitant à plus de 50 km de
                                                        culturel et professionnel et des autres
    l’établissement a accès à la résidence
                                                        établissements d’enseignement supérieur a été
    universitaire.
                                                        créé conformément au décret exécutif du 21
−   aides financières directes aux étudiants
                                                        Janvier 2010. Sa mission est d'évaluer
    dont les ressources familiales sont limitées
                                                        régulièrement, en conformité avec les principes
    (bourse d'études).
                                                        d'objectivité, d'autonomie et de transparence,
−   Programme Excellence – Major
                                                        l’ensemble des activités et les actions des
                                                        établissements, en termes de gouvernance, de
                                                        formation et de recherche en relation avec les
Il permet aux meilleurs étudiants de concourir
                                                        objectifs assignés à l'enseignement supérieur
en vue de l’obtention d’une bourse pour
                                                        et à l’établissement d’enseignement et de
étudier dans un pays étranger.
                                                        formation supérieurs dans le cadre de la
                                                        politique publique de l’enseignement supérieur.
85 % des étudiants algériens sont boursiers et
plus de 50 % des étudiants sont hébergés par            Un conseil national pour l'évaluation de la
l’ONOU     (Office National    des    Œuvres            recherche scientifique et du développement
Universitaires).                                        technologique a été formé conformément au
                                                        décret exécutif cité précédemment. Le conseil
6. Certification, assurance qualité                     est responsable de l'évaluation stratégique et
                                                        du suivi des mécanismes d'évaluation de la
et accréditation des institutions et
                                                        politique nationale de recherche scientifique et
/ ou programmes                                         de développement technologique.

Le développement de l’assurance qualité dans
l’enseignement       supérieur      constitue
l'achèvement des réformes engagées dans la
perspective de s’inscrire dans la dynamique

                                                   13
7. Admission                                              10. Evaluation, progression,
                                                          certification et diplôme
Tout titulaire d’un baccalauréat ou d’un titre
étranger reconnu équivalent a droit à une                 Chaque semestre est sanctionné par un
inscription gratuite dans un établissement                examen final et plusieurs contrôles continus
universitaire.                                            comprenant des devoirs surveillés, des devoirs
                                                          à domicile, des tests de travaux pratiques, des
Les critères pris en compte pour l’orientation            comptes- rendus, des exposés, etc. A l’issue de
vers une filière sont : les vœux de l’étudiant, la        chaque session d’examen et en cas d’échec,
nature du baccalauréat, les résultats obtenus             l’étudiant pourra être admis à repasser un ou
et la capacité d’accueil dans la filière                  plusieurs examens en session de rattrapage.
souhaitée.
                                                          L’évaluation  dans    le  régime   LMD     est
8. Organisation de l'année                                semestrielle. Un jury de consolidation est
académique                                                organisé à la fin de l’année universitaire (au
                                                          mois de septembre).

Le système d’enseignement supérieur algérien
est toujours en phase de transition du régime             11. Personnel académique
classique vers le régime Licence–Master–
Doctorat ou LMD. Le nouveau régime a été                  Il se compose de cinq catégories de personnel
inauguré en septembre 2004. Un arrêté de                  nommé par arrêté ministériel.
2005 précise les conditions d'organisation des
enseignements       dont    la  validation  est           −   Les Professeurs des universités dirigent
semestrielle. Le passage d’un semestre impair                 des thèses de master et de doctorat,
à un semestre pair d’une même année                           assurent une charge pédagogique de neuf
universitaire est automatique pour tous les                   heures hebdomadaires de cours et
                                                              assurent la préparation des programmes
étudiants.      Les      enseignements     sont
                                                              d'enseignement et de recherche. Ils sont
capitalisables et transférables. Un système de                responsables de l'orientation des étudiants,
crédits (ECTS) est progressivement mis en                     de      la   coordination     des   équipes
place et un semestre correspond à 30 crédits.                 pédagogiques et de l'encadrement des
                                                              équipes de recherche. Les professeurs sont
Le passage est automatique de la première                     recrutés parmi les maîtres de conférences
                                                              justifiant de cinq années d’ancienneté, et
année de licence (L1) à la deuxième année
                                                              ce     après   avis   de    la   commission
(L2) par acquisition des deux semestres de L1.                universitaire nationale.
Le passage est conditionnel de la première
année de licence à la deuxième année (L1 au
L2) si tous les crédits nécessaires n'ont pas été         −   Les Maîtres de conférences dirigent des
acquis. Les crédits manquants sont rattrapés                  thèses de master et de doctorat, assurent
ultérieurement. Le passage en première année                  une charge pédagogique de neuf heures
                                                              hebdomadaires de cours, assurent la
de master pour les titulaires d’une licence de
                                                              préparation          des        programmes
180 crédits est automatique. Le passage de la                 d'enseignement et de recherche. Ils sont
première année de master (M1) à la deuxième                   responsables de l'orientation des étudiants,
année (M2) se fait sur acquisition des deux                   de      la    coordination    des   équipes
semestres du M1.                                              pédagogiques. Ils sont recrutés parmi les
                                                              maîtres-assistants confirmés titulaires de
                                                              l’habilitation universitaire.
9. Contenu des programmes

Les     programmes       d’enseignement     sont          −   Les Chargés de cours sont responsables de
construits       par      les     établissements              dispenser des cours magistraux, assurent
                                                              une charge pédagogique de neuf heures
d’enseignement supérieur en fonction des
                                                              hebdomadaires de cours et assurent la
objectifs inscrits dans leur propre politique de              préparation        des         programmes
formation et de recherche, de leurs capacités,                d'enseignement et de recherche. Ils sont
de leurs domaines de compétences et en                        responsables de l'orientation des étudiants,
fonction des besoins de leur environnement                    de     la   coordination     des    équipes
socio-économique.                                             pédagogiques. Peuvent être nommés en
                                                              qualité de chargés de cours, après avis du

                                                     14
conseil scientifique : les maîtres-assistants          le développement des régions arides et semi-
    confirmés titulaires d’un doctorat ou d’un             arides, les technologies de l’information et de
    diplôme reconnu équivalent, les maîtres-               communication.
    assistants justifiant de trois années
    d’ancienneté en cette qualité et inscrits en
    doctorat ou en doctorat d’Etat.                        Compte tenu des enjeux, le développement
                                                           technologique et l'ingénierie constituent un
                                                           objectif stratégique dont la concrétisation
−   Les Maîtres Assistants assurent une charge             conditionne le développement de l'économie
    pédagogique     de      10   à   12    heures          nationale dans toutes ses composantes.
    hebdomadaires       de     Travaux    Dirigés,
    participent   à      la    préparation     des
    programmes       d'enseignement      et     de         Par ailleurs, la fonction évaluation étant diluée,
    recherche et à l'orientation des étudiants.            voire marginalisée dans le système national de
                                                           la recherche scientifique, il y a lieu de repenser
Les maîtres-assistants sont recrutés par voie              le système national d'évaluation des activités
de concours parmi les titulaires d’un Master ou            de recherche scientifique en vue d'affirmer
d’un diplôme reconnu équivalent. Peuvent être              l'obligation de résultats et d'améliorer le
recrutés sur titres au grade de maître-assistant           rendement général du système.
les titulaires d’un doctorat ou d’un diplôme
reconnu équivalent.                                        Enfin, l’effort national de financement de la
                                                           recherche scientifique et du développement
12. Activités de recherche                                 technologique vise à augmenter la part du
                                                           produit intérieur brut (PIB) consacrée aux
                                                           dépenses de recherche scientifique et de
L'Algérie a pour objectif de mettre en place un
                                                           développement technologique pour atteindre
système        national      permettant        un
                                                           1 %.
rapprochement       effectif  entre   l'industrie,
l'université et les structures de recherche. La
loi du 4 avril 1999, modifiée et complétée par             13. Coopération université-
la loi du 23 février 2008, consacre la recherche           entreprise
scientifique et le développement technologique
comme priorités nationales. De même, elle                  L’un des objectifs de la réforme des
définit les objectifs à atteindre ainsi que les            enseignements est de situer l’université au
moyens à mettre en œuvre pour leur                         centre du développement économique du pays
réalisation.                                               en assurant la production et la diffusion des
                                                           connaissances, la maîtrise de la technologie, la
Les premières analyses sur l’application de la             promotion de la recherche développement
loi montrent qu'en dépit des efforts réalisés, le          (R&D) ainsi que la formation des ressources
degré de prise en charge de la recherche et                humaines qui les sous-tendent.
son état actuel n'ont pas permis de sortir le
pays de la situation d'importateur de biens, de
                                                           14. Coopération internationale
technologie, de services, de savoir-faire et de
culture scientifique.
                                                           Dans un contexte scientifique mondialisé, avec
                                                           des systèmes nationaux de recherche de plus
Concernant les structures d’exécution de la
                                                           en plus intégrés à des espaces scientifiques et
recherche, le réseau des 789 laboratoires de
                                                           techniques élargis, les activités de recherche
recherche, des 10 centres de recherche, des
                                                           sont souvent entreprises conjointement par
cinq unités de recherche et des trois agences
                                                           des équipes de recherche de plusieurs pays
de recherche doit accroître son potentiel
                                                           appartenant à des organismes publics ou
scientifique humain, qui devrait atteindre le
                                                           privés. Compte tenu de la portée stratégique
nombre de 28 000 enseignants chercheurs en
                                                           des ressources humaines dans la formation
2013      et   investir    dans    de      grandes
                                                           supérieure et la recherche scientifique, le
infrastructures de recherche. Pour les dix
                                                           Ministère de l’enseignement supérieur et de la
années à venir, les priorités sectorielles sont
                                                           recherche scientifique a initié une réflexion sur
l'amélioration de la qualité de l’enseignement
                                                           cette question en identifiant les priorités
supérieur par la formation de cadres de haut
                                                           suivantes:
niveau, l’éducation, l'eau, l’agriculture et
l’alimentation, la santé, l’énergie et l’industrie,
                                                           −   Coopération basée sur un partenariat avec

                                                      15
partage des résultats et des dépenses,             −   Exploitation des opportunités offertes par
    faisant intervenir des chercheurs d'un                 les conventions et traités auxquels l'Algérie
    même niveau de compétence;                             a adhéré;

−   Définition de grands projets de coopération        −   Création d'espaces technologiques ouverts
    ayant un impact scientifique, technologique            aux partenaires étrangers;
    et socio–économique;                               −   Création d’écoles doctorales mixtes;
                                                       −   Création d’universités mixtes intégrées
−   Formation   des    formateurs   et   des               formation et recherche;
    chercheurs en relation avec les priorités          −   Utilisation des opportunités de coopération
    nationales;                                            multilatérale plus particulièrement avec
                                                           l’Union européenne (Tempus IV et Erasmus
                                                           Mundus).
−   Développement des services scientifiques
    auprès des ambassades algériennes;

                  II. Current challenges and needs

1. Trends and challenges

The main challenge currently facing Algerian           The main objective of policy makers in the field
universities is how to reconcile the needs of          of higher education and scientific research is to
democratic access to higher education with the         establish an efficient high-quality system of
need for higher quality of training in a               training and research.
changing world characterised by the advent of
a knowledge and information society, economic          The Algerian government has made throughout
globalisation and knowledge explosion.                 the years considerable efforts resulting in the
                                                       extension of the university network and the
Furthermore, one of the strategic challenges is        training of hundreds of thousands of
to train to a high standard the large numbers          executives. These efforts must continue to
of teachers needed to look after a student             achieve    the    desired     objectives   both
body estimated to be 1 500 000 strong.                 quantitatively and qualitatively.

Moreover, the student services have played a           Matters relating to the development of human
leading role in putting into practice the              resources require particular attention in
principle of democratic access to higher               connection with the upgrading of the status of
education. Nevertheless, such services no              teachers/researchers.
longer seem to be able to meet the objectives
that were initially assigned to them as an area        Steps must be taken to enhance the
of life and fulfilment for the student.                management and development of human
                                                       resources by:
These challenges require a gradual transition
from a bureaucratic and administrative model           −   pursuing a policy of providing attractive,
of student services towards a management                   high-quality training;
system    based     on    the  principles   of
"governance". This system should also involve          −   involving Algerian citizens with particular
greater participation of the whole community               skills in research activity, by providing
in the management of institutions. The                     them with mobility incentives;
ultimate goal is to reinforce decentralisation
and move towards genuine autonomy.                     −   obtaining input from Algerian researchers
                                                           based abroad to the training effort and to
                                                           the development of scientific research;

                                                  16
−   establishing a simple mechanism with an             −   making more research facilities available in
    incentive effect for the recruitment of                 laboratories;
    researchers;
                                                        −   providing   more    support    for   doctoral
−   creating the regulatory and material                    studies;
    conditions for the wider participation of
    teaching staff in research activities,              −   providing more basic training in the fields
    particularly the promulgation of provisions             of science and technology and preparing
    establishing       the      status       of             individuals for employment as researchers;
    teacher/researchers and researchers;
                                                        −   formulating provisions establishing      the
−   encouraging continuing training of teaching             status of postgraduate students;
    staff and researchers in their field of
    specialisation and in quality assurance
                                                        −   establishing greater consistency between
    good practices;
                                                            university programmes and R&D activities;

−   identifying students with a particular
                                                        −   enshrining the principle of recognising
    aptitude for research and encouraging
                                                            professional attainments as a qualification
    them by awarding them substantial
                                                            criterion for access to postgraduate
    scholarships;
                                                            studies.

                         II. Défis et besoins actuels

1. Tendances et défis

Le défi majeur auquel l’université algérienne           Ces défis imposent le passage progressif d'un
est actuellement confrontée est la conciliation         mode de gestion de type administratif
des exigences de la démocratisation de l’accès          bureaucratique à un mode de gestion basé sur
à l’enseignement supérieur et celles d’une              les principes de la « gouvernance » impliquant
formation de qualité dans un monde en pleine            une plus grande participation de l’ensemble de
mutation, caractérisé par l’avènement de la             la communauté à la gestion des établissements
société des savoirs et de l’information, la             dont l’objectif à terme sera le renforcement de
globalisation de l’économie et l’explosion des          la décentralisation vers une autonomie réelle.
connaissances.
                                                        La préoccupation majeure de l'enseignement
Un des défis stratégiques est la formation des          supérieur et de la recherche scientifique est la
enseignants en quantité et en qualité,                  mise en place d'un système de formation et de
nécessaires à l’encadrement des effectifs               recherche performant et de qualité.
étudiants dont le nombre est estimé à
1 500 000.                                              L'Etat algérien a réalisé tout au long de ces
                                                        dernières années un effort considérable qui
Par ailleurs, les œuvres universitaires ont joué        s'est traduit par l'extension du réseau
un rôle de premier plan dans la concrétisation          universitaire et la formation de centaines de
de la démocratisation de l’accès               à        milliers de cadres. Cet effort doit se poursuive
l’enseignement supérieur. Néanmoins, le                 pour atteindre les objectifs escomptés tant au
système des œuvres universitaires ne semble             plan quantitatif que qualitatif.
plus en mesure de répondre aux objectifs qui
lui ont été assignés initialement en tant               Les questions liées au développement des
qu’espace de vie et d’épanouissement de                 ressources humaines requièrent une attention
l’étudiant.                                             toute    particulière   en   rapport    avec   la
                                                        valorisation    du    statut   de    l'enseignant
                                                        chercheur.

                                                   17
Vous pouvez aussi lire
Diapositive suivante ... Annuler