JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE HOCKEY

 
JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE HOCKEY
JEUX D’HIVER DU CANADA DE 2015
                                        DEVIS TECHNIQUE DE HOCKEY

Les devis techniques sont un élément important des Jeux du Canada. Ils contiennent des renseignements sur les
exigences en matière d’âge et d’admissibilité pour la sélection des athlètes, des renseignements complets sur le
format de la compétition et les procédures pour l’attribution des points à l’intention des comités organisateurs,
des directives pour aider les chefs de mission à vérifier l’admissibilité des athlètes, des précisions sur le nombre
maximum de participants pour la préparation d’un budget et les exigences minimales en matière de certification
des entraîneurs, ce qui encourage leur perfectionnement. De plus, ils contribuent au développement des athlètes
en identifiant le profil des athlètes se situant au stade de développement « S’entraîner à la compétition » du
Modèle de développement à long terme de l’athlète (MDLTA) de l’organisme national de sport (ONS), ou tout
autre stade convenable du modèle tel que justifié par l’ONS, discuté avec le groupe d’experts du MDLTA et
approuvé par le comité des sports du Conseil des Jeux du Canada. .

Il incombe à chaque entraîneur, gérant, directeur du sport et membre des missions des Jeux du Canada de
prendre connaissance et de comprendre tous les aspects du devis technique. Tout manquement à ce devoir
pourrait compromettre la participation aux Jeux d’athlètes admissibles de même que les résultats finals et le
déroulement de la compétition. Les personnes qui ne comprennent pas certains aspects du devis technique
doivent, par l’entremise de leur chef de mission ou de leur organisme national de sport, demander des
éclaircissements au comité des sports du Conseil des Jeux du Canada.

Les devis techniques sont principalement rédigés par les ONS, de 36 à 24 mois avant les Jeux, en tenant compte
des principes énoncés dans le présent document, des directives et des exigences du CJC. À titre d’entité régissant
les Jeux, le Conseil a autorité sur les devis techniques, mais il n’exerce cette autorité qu’après en avoir fourni et
clairement expliqué les motifs à l’ONS concerné. Les devis techniques sont élaborés par sport et non par
discipline.

Si une personne désire obtenir des éclaircissements ou apporter une modification à un devis technique en vue des
Jeux, elle doit d’abord en aviser l’ONS ou le chef de mission. L’ONS ou le chef de mission évaluera l’intérêt de la
demande et, s’il la juge pertinente, la soumettra avec la raison la motivant au directeur du sport du Conseil des
Jeux du Canada. Les modifications concernant les catégories d’âge, les critères d’admissibilité, le nombre des
membres de l’équipe ou du personnel ne seront pas prises en considération à moins de trois ans des Jeux. Aucun
ajout ou modification au format des épreuves ou de la compétition entraînant une augmentation importante des
coûts de la Société hôtesse ne sera pris en considération à moins de 24 mois des Jeux, à moins d’être approuvé
par le CJC et la Société hôtesse. Aucune modification importante au format des épreuves ou de la compétition ne
sera prise en considération à moins de 18 mois des Jeux, à moins d’être approuvée par toutes les associations
provinciales/territoriales participantes et le CJC. Les changements mineurs seront pris en considération presque
en tout temps mais seront de plus en plus difficiles à appliquer à six mois des Jeux. Ces délais démontrent
l’importance pour les participants aux Jeux de bien comprendre très tôt les directives contenues dans le devis
technique.
JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015 DEVIS TECHNIQUE DE HOCKEY
TABLE DES MATIÈRES
1. SPORT : SKI ALPIN .......................................................................................................................... 3

2. PARTICIPANTS ............................................................................................................................... 3
   2.1. FEMMES ............................................................................................................................................. 3
         2.1.1 Concurrents ............................................................................................................................ 3
         2.1.2 Personnel ................................................................................................................................ 3
   2.2. HOMMES ............................................................................................................................................ 3
         2.2.1 Concurrents ............................................................................................................................ 3
         2.2.2 Personnel ................................................................................................................................ 3
   2.2. Personnel additionnel ........................................................................................................................ 3

3. CLASSIFICATION ............................................................................................................................ 4

4. ADMISSIBILITÉ ............................................................................................................................... 4
   4.1. Entraîneurs ......................................................................................................................................... 4
   4.2. Concurrents........................................................................................................................................ 4

5. COMPÉTITION ............................................................................................................................... 4

6. ATTRIBUTION DES POINTS ............................................................................................................. 8

7. CLASSEMENT DES PROVINCES ET DES TERRITOIRES ........................................................................ 8

8. BRIS D’ÉGALITÉ – COMPÉTITION .................................................................................................... 9

9. BRIS D’ÉGALITÉ – CLASSEMENT DES PROVINCES ET DES TERRITOIRES ............................................10

10. MÉDAILLES .................................................................................................................................12

11. UNIFORME DE COMPÉTITION......................................................................................................13

12. ÉQUIPEMENT..............................................................................................................................13

13. ANNEXES ....................................................................................................................................13
  Annexe 1 : Admissibilité des concurrents ............................................................................................... 14
  Annexe 2 : Règles pour les horaires d’entraînement et l’allocation des vestiaires ................................ 16
  Annexe 3 : Exigences de certification des entraîneurs ........................................................................... 17
JEUX D’HIVER DU CANADA DE 2015

                                                         DEVIS TECHNIQUE
_____________________________________________________________________________________________

1.       SPORT :                       HOCKEY
_____________________________________________________________________________________________

2.       PARTICIPANTS

         2.1       FEMMES
         2.1.1     Concurrents :                 20 joueuses
         2.1.2     Personnel :                   3 entraîneurs
                                                 1 directeur des opérations
                                                 1 responsable de l’équipement

                                                 Un des entraîneurs doit être une femme.

         2.2       HOMMES
         2.2.1     Concurrents :                 20 joueurs
         2.2.2     Personnel :                   3 entraîneurs
                                                 1 directeur des opérations
                                                 1 responsable de l’équipement

                                                 Un des entraîneurs doit être un homme.

         2.3       Personnel additionnel* :
                        Apprentis-entraîneurs
                                Voir les lignes directrices concernant les programmes d’apprentis entraîneurs :
                                   http://www.canadagames.ca/Images/Sport/Stakeholder%20Reference%20Manu
                                   al/2013%20and%202015%20Canada%20Games%20Apprenticeship%20Program%
                                   20Guidelines%20-%20Final%20Version%203%20(FR).pdf
                                Les apprentis entraîneurs jouissent du même accès que les concurrents et le
                                   personnel des équipes
                        Détenteurs de carte d’accès
                                Voir la politique sur les cartes d’accès:
                                   http://www.canadagames.ca/Images/Sport/Stakeholder%20Reference%20Manu
                                   al/CGC_Venue_Pass_2012.04.17(FR).pdf
                                Accès des détenteurs de carte
                                        Aires des spectateurs
                                        Aires des équipes (salon des athlètes, vestiaires)
                                Les détenteurs n’ont pas accès au plateau de compétition

                   * Les postes additionnels sont administrés par les équipes de mission provinciales/territoriales et
                   doivent faire l’objet de demandes conformément au processus prévu par celles-ci. Pour des
                   renseignements concernant le processus en vigueur dans votre province ou territoire, veuillez
                   communiquer avec votre chef de mission.

_____________________________________________________________________________________
Jeux d’hiver du Canada 2015 – Devis technique Hockey                                                     Page 3 of 19

Version 1.0 (2012.12.01), Version 2.0 (2014.01.31), Version 3.0 (2014.03.12), Version 4.0 (2014.05.01)
3.       CLASSIFICATION

         HOMMES
         Joueurs de moins de 16 ans au 31 décembre 2014.
         Année de naissance : 1999 à 2003 inclusivement.

         FEMMES
         Joueuses de moins de 18 ans au 31 décembre 2014.
         Année de naissance : 1997 à 2004 inclusivement.

4.       ADMISSIBILITÉ

         4.1       Entraîneurs

                   Toute personne inscrite en tant qu’entraîneur sur le formulaire d’inscription officiel doit être
                   dûment certifiée en vertu du volet Haute performance 1/niveau 3 théorique du Programme
                   national de certification des entraîneurs. Cette certification doit avoir été obtenue au moins 180
                   jours avant l’ouverture des Jeux (c.-à-d. avant le 18 août 2014).

                   Pour plus de renseignements sur le cheminement de formation des entraîneurs, voir l’annexe 3.

         4.2       Joueurs

                   FEMMES
                   Aucune restriction autre que celles relatives à l’âge et au lieu de résidence décrites à l’annexe 1.

                   HOMMES
                   Aucune restriction autre que celles relatives à l’âge et au lieu de résidence décrites à l’annexe 1.

5.       COMPÉTITION

         FEMMES
         La règle INTERDISANT LES MISES EN ÉCHEC INTENTIONNELLES [article 6.2 (B)] est en vigueur.

         HOMMES ET FEMMES
         La compétition sera régie par les règlements de Hockey Canada applicables au hockey mineur, à
         l'exception des règlements de l’IIHF énumérés ci-dessous.

         RÈGLES DE L’IIHF
         Les règles de l’IIHF en vigueur au moment des Jeux s’appliqueront, à moins d’indication contraire dans le
         présent devis technique.

Jeux d’hiver du Canada 2015 – Devis technique Hockey                                                  Page 4 of 19

Version 1.0 (01.12.2012), Version 2.0 (31.01.2014.), Version 3.0 (12.03.2014), Version 4.0 (01.05.2014)
LIVRE DES RÈGLES DE L’IIHF

         Règle 440 – Mise au jeu

         G) Si des joueurs sont pénalisés et il en résulte que lors de cet arrêt de jeu, seules les pénalités d’une
            équipe sont inscrites sur le panneau d’affichage, les mises au jeu auront lieu sur l’un des deux points
            de mise au jeu de la zone d’extrémité de l’équipe fautive, sauf :
                1. quand une pénalité est infligée après un but – mise au jeu au centre de la glace;
                2. quand une pénalité est infligée à la fin (ou au début) d’une période – mise au jeu au centre de
                la glace;
                3. quand l’équipe défensive va être pénalisée et que des joueurs à l’attaque pénètrent dans
                la zone d’attaque au-delà du bord extérieur des points de mise au jeu de la zone d’extrémité –
                mise au jeu en zone neutre;
                4. quand l’équipe non pénalisée commet un dégagement interdit – mise au jeu en zone neutre à
                l’extérieur de la ligne bleue de l’équipe qui a commis le dégagement interdit.

         Règle 460 – Dégagement interdit

         E) Une équipe en violation de la règle du dégagement interdit ne peut pas procéder à des changements
         de joueurs avant que le jeu ne reprenne.

         F) Une équipe en violation de cette règle n’est pas autorisée à faire un quelconque changement de
         joueurs avant la mise au jeu suivante. Si l’arrêt de jeu suivant le dégagement interdit coïncide avec une
         pause publicitaire, ou si l’équipe fautive choisit d’utiliser son temps-mort à cet arrêt de jeu, elle n’a
         toujours pas l’autorisation d’effectuer un changement de joueurs. Toutefois, une équipe peut faire un
         changement de joueur pour remplacer un gardien qui a été retiré de la glace pour un joueur
         supplémentaire, pour remplacer un joueur ou un gardien blessé, ou quand une pénalité lui a été infligée
         et que celle-ci affecte ses forces en présence sur la glace. L’identification des joueurs sur la glace se fera
         quand la rondelle quitte le bâton du joueur de l’équipe fautive.

Règle 554 C – Tirer ou jeter la rondelle en dehors de la surface de jeu

         A) Lorsqu’un joueur ou un gardien de but, depuis sa zone défensive, tire, jette ou frappe la rondelle avec
            sa main ou avec son bâton, directement (sans déviation) en dehors de la surface de jeu, sauf s’il n’y a
            pas de verre de protection, une pénalité mineure pour avoir retardé le jeu doit lui être infligée.
         B) Si la rondelle est tirée, jetée ou frappée avec la main ou le bâton par un joueur ou un gardien de but
            sur le banc des joueurs (ou celui des pénalités s’il n’y a pas de verre de protection), aucune pénalité
            ne doit être infligée.
         C) Si la rondelle est tirée, jetée ou frappée avec la main ou le bâton par un joueur ou un gardien de but
            par-dessus le verre, derrière le banc des joueurs (ou celui des pénalités s’il n’y a pas de verre de
            protection), la pénalité doit être infligée.
         D) Une pénalité mineure pour avoir retardé le jeu doit être infligée à n’importe quel joueur ou gardien
            de but qui intentionnellement tire ou frappe la rondelle en dehors de la surface de jeu pendant que le
            jeu est en cours ou après un arrêt de jeu sauf si cette action est couverte par la présente règle.

Règle 227 – Protecteur buccal - SECTION 2 – ÉQUIPES, JOUEURS ET ÉQUIPEMENT

         A) Il est conseillé à l’ensemble des joueurs de porter une protection buccale sur mesure.
         B) Tout joueur de moins de 20 ans est tenu de porter une protection buccale.

Jeux d’hiver du Canada 2015 – Devis technique Hockey                                                  Page 5 of 19

Version 1.0 (01.12.2012), Version 2.0 (31.01.2014.), Version 3.0 (12.03.2014), Version 4.0 (01.05.2014)
Tous les vingt joueurs peuvent se mettre en tenue de match et les quatre membres du personnel (l'entraîneur-
chef, les deux entraîneurs adjoints et le responsable de l'équipement) ainsi que le physiothérapeute de la Société
hôtesse peuvent prendre place au banc des joueurs. De deux à quatre gardiens de but substituts nommés et
approuvés par le représentant de Hockey Canada seront présents. Les gardiens de but substituts doivent être
disponibles pour la durée de l’événement et capables de se rendre sur place dans les installations en deux heures
ou moins. Hockey Canada sera responsable de travailler en conjonction avec les divisions appropriées afin
d’identifier les autres meilleurs gardiens admissibles dans le groupe d’âge, dans la province ou le territoire hôte et
les deux provinces ou territoires le plus près géographiquement. Hockey Canada fera sa recommandation finale
au Conseil des Jeux du Canada. Dans le cadre de la compétition, il sera permis de remplacer un gardien qui est
malade ou se blesse pendant un match ou qui reçoit une suspension. Les deux gardiens remplaçants relèveront
directement de la juridiction du représentant de Hockey Canada ou de la personne ainsi désignée, et on les
utilisera si le gardien d’une équipe est malade, se blesse, ou reçoit une suspension. Aucun gardien de but nommé
comme substitut ne pourra être rendu actif pendant un match; ainsi, ces gardiens seront disponibles « sur
appel ». Le processus qui sera utilisé pour avoir recours à un gardien remplaçant sera le suivant:

         1.   Une équipe qui demande à utiliser un gardien remplaçant doit soumettre sa demande par écrit au
              représentant de Hockey Canada ou au responsable de la compétition désigné.
         2.   Au cas où un gardien tomberait malade ou serait blessé, le certificat d’un médecin doit être joint à la
              requête.
         3.   La Société hôtesse mettra en place toutes les procédures d’accréditation nécessaires.
         4.   Le représentant de Hockey Canada établira les tâches des gardiens remplaçants en ce qui a trait aux
              séances d’entraînement et aux matchs.
         5.   Les équipes pourront faire jouer leur deuxième gardien de but régulier et le remplaçant se mettra en
              tenue de match en attente d’être appelé à jouer.
         6.   Le remplaçant ne peut participer au match que si le gardien original est blessé ou s’il est expulsé du
              match par l’arbitre.

         Les équipes seront regroupées comme suit (selon le classement final des Jeux d'hiver du Canada de
         2011) :

FEMMES : 12 ÉQUIPES

                   Poule A                                 Poule B                                        Poule C

           1. AB                                           2. ON                                          9. NB
           4. SK                                           3. QC                                          10. NL
           5. MB                                           6. BC                                          11. YT
           8. NS                                           7. PE                                          12. NT

 HOMMES

                   Poule A                                 Poule B                                        Poule C

           1. BC                                           2. QC                                          9. PE

Jeux d’hiver du Canada 2015 – Devis technique Hockey                                                  Page 6 of 19

Version 1.0 (01.12.2012), Version 2.0 (31.01.2014.), Version 3.0 (12.03.2014), Version 4.0 (01.05.2014)
4. ON                                           3. AB                                          10. NL
           5. MB                                           6. SK                                          11. NT
           8. NB                                           7. NS                                          12. YT

         Format de compétition

         HOMMES ET FEMMES
         La compétition consistera en une ronde préliminaire (les 12 équipes), suivie d’une ronde de qualification
         (4 équipes), d’une ronde de quart de finale (8 équipes), d’une ronde de relégation (5e à la 12e place) et
         d’une ronde de médailles (4 équipes).

         Ronde préliminaire : Toutes les équipes disputeront un tournoi à la ronde complet à l’intérieur de leur
         poule. Les trois premières équipes des poules A et B (une fois la ronde préliminaire complétée) accèdent
         directement à la ronde quart de finale.

         Ronde de qualification : Les équipes au 1er et au 2e rang de la Poule C et les équipes au 4e rang des poules
         A et B participeront à la ronde de qualification. Le tirage de la ronde de qualification sera fondé sur les
         résultats du tournoi à la ronde. Les résultats seront calculés conformément à la section 6 – Attribution des
         points et à la section 9 – Bris d’égalité à l’issue de la ronde préliminaire. Les équipes s’affronteront comme
         suit : 1 c. 4 et 2 c. 3. Les gagnantes des matchs de la ronde de qualification accéderont à la ronde quart de
         finale et deviendront 4a et 4b. Les perdantes des matchs de la ronde de qualification participeront aux
         matchs de classement pour la 9e à la 12e place.

         Ronde quart de finale : Les équipes au 1er, 2e et 3e rang des poules A et B ainsi que les gagnants de la
         ronde de qualification prendront part à la ronde quart de finale. Le tirage de la ronde des quarts de finale
         sera fondé sur les résultats du tournoi à la ronde. Les résultats seront calculés conformément à la section
         6 – Attribution des points et à la section 9 – Bris d’égalité à l’issue de la ronde préliminaire. Les équipes
         s’affronteront comme suit : 1a c. 4b, 1b c. 4a, 2a c. 3b, 2b c. 3a. Les quatre équipes gagnantes accéderont
         à la ronde des médailles. Les quatre équipes perdantes participeront aux matchs de classement pour la 5e
         à la 8e place.

         Ronde des médailles : Les quatre équipes gagnantes de la ronde quart de finale participeront aux demi-
         finales de la ronde des médailles. Le tirage de la ronde des demi-finales sera fondé sur le tirage de la
         ronde des quarts de finale. La plus haute tête de série de la ronde des quarts de finale accédant à la ronde
         des demi-finales affrontera la plus basse tête de série accédant à la ronde des demi-finales. La deuxième
         tête de série affrontera la troisième. Les équipes gagnantes des demi-finales accéderont au match pour la
         médaille d’or tandis que les équipes perdantes des demi-finales participeront au match pour la médaille
         de bronze.

         Équipe locale et visiteuse

Jeux d’hiver du Canada 2015 – Devis technique Hockey                                                  Page 7 of 19

Version 1.0 (01.12.2012), Version 2.0 (31.01.2014.), Version 3.0 (12.03.2014), Version 4.0 (01.05.2014)
Lors du tournoi à la ronde, l’équipe locale sera déterminée en fonction du classement des Jeux d’hiver du
         Canada de 2011. Lors des rondes de quarts de finale, de relégation, de classement et de médailles,
         l’équipe locale sera l’équipe la mieux classée au terme du tournoi à la ronde.

         Structure des matchs : (tous les matchs de la compétition)

         ●    Échauffement d’une durée de 15 minutes. La surface glacée sera refaite après l’échauffement à 15
              minutes au cadran. La mise au jeu de tous les matchs non télévisés aura lieu cinq minutes après
              l’heure ou la demi-heure (ex. : 19 h 05 ou 19 h 35). L’échauffement débutera 35 minutes avant la mise
              au jeu. La mise au jeu des matchs télévisés aura lieu huit minutes après l’heure ou la demi-heure (ex. :
              19 h 08 ou 19 h 38). L’échauffement débutera 38 minutes avant la mise au jeu. (L’heure exacte de la
              mise au jeu des matchs télévisés dépendra du diffuseur).
         ●    Le temps réglementaire d’un match sera trois (3) périodes de vingt (20) minutes avec arrêts du
              chronomètre. La surface glacée sera refaite après la 1re, la 2e et la 3e période. Un entracte de 15
              minutes sera affiché au cadran.
         ●    Chaque équipe aura droit à un temps d’arrêt de trente (30) secondes pour chaque partie. Une partie
              signifie le temps réglementaire ou le temps réglementaire plus la prolongation).
         ●    Pour les matchs télévisés, les temps d’arrêt pour la télévision seront commandés à la discrétion du
              diffuseur.

         Déroulement de la prolongation

         Voir point 8.
         Règle de bris d’égalité : voir la section Compétition pour les détails.
_____________________________________________________________________________________

6.       ATTRIBUTION DES POINTS

         3 points pour une victoire en temps réglementaire.
         1 point pour chaque équipe à la fin du temps réglementaire si la marque est égale.
         1 point supplémentaire à l’équipe gagnante du match en prolongation ou en tirs de barrage.
         0 point pour l’équipe qui perd en temps réglementaire.
_____________________________________________________________________________________

7.       CLASSEMENT PROVINCIAL/TERRITORIAL

         L’attribution des points en vue de l’obtention du drapeau des Jeux s’effectuera en fonction du classement
         des provinces et des territoires (s’il y a lieu) à l’issue des rencontres finales.

                   1re place – 10 points                  6e place – 5 points                     11e place – 1,5 point
                   2e place – 9 points                    7e place – 4 points                     12e place – 1 point
                   3e place – 8 points                    8e place – 3 points                     13e place – 0,5 point
                   4e place – 7 points                    9e place – 2,5 points
                   5e place – 6 points                    10e place – 2 points

Jeux d’hiver du Canada 2015 – Devis technique Hockey                                                  Page 8 of 19

Version 1.0 (01.12.2012), Version 2.0 (31.01.2014.), Version 3.0 (12.03.2014), Version 4.0 (01.05.2014)
8.       RÈGLE POUR LE BRIS D’ÉGALITÉ – COMPÉTITION

Ronde préliminaire, ronde de qualification, quarts de finale, matchs de classement

         ●    Si un match est à égalité à la fin du temps réglementaire, les équipes prendront part à une (1) période
              de prolongation de cinq (5) minutes à élimination instantanée à 4 contre 4 après un entracte de trois
              (3) minutes.
         ●    Les équipes défendront le même territoire que pendant la 3e période du temps réglementaire.
         ●    Si aucun but n’est marqué pendant la période de prolongation, la procédure visant les tirs de barrage
              s’appliquera.

Ronde des médailles, demi-finales, match pour la médaille de bronze

         ●    Si un match est à égalité à la fin du temps réglementaire, les équipes prendront part à une (1) période
              de prolongation de dix (10) minutes à élimination instantanée à 4 contre 4 après un entracte de trois
              (3) minutes.
         ●    Les équipes défendront le même territoire que pendant la 3e période du temps réglementaire.
         ●    Si aucun but n’est marqué pendant la période de prolongation, la procédure visant les tirs de barrage
              s’appliquera.

MATCH POUR LA MÉDAILLE D’OR

         ●    Si le match pour la médaille d’or est à égalité à la fin du temps réglementaire, une période de
              prolongation de vingt (20) minutes à élimination instantanée sera jouée à 4 contre 4 après un
              entracte de quinze (15) minutes au cours duquel la surface de la glace sera refaite. Les équipes
              changeront d’extrémité pour la période de prolongation.
         ●    Si aucun but n’est marqué pendant la période de prolongation, la procédure visant les tirs de barrage
              s’appliquera.

Note
● Toute période de prolongation sera considérée comme faisant partie du match et toute punition non expirée
   demeurera en vigueur.
● Si une équipe ou l’autre refuse de participer à la ou aux périodes nécessaires, cette équipe sera réputée avoir
   perdu le match.

Procédure des tirs pour remporter la partie
(extrait des règles de l’IIHF en vigueur au moment de l’élaboration de ce devis technique; si celles-ci subissent des
modifications avant la tenue des Jeux, les règles de l’IIHF en vigueur au moment des Jeux s’appliqueront)

1. Tous les tirs se dérouleront à la même extrémité de la patinoire. Le centre de la patinoire sera nettoyé à sec par
la surfaceuse avant que commencent les tirs de barrage pendant qu’ont lieu les démarches pour organiser le
programme.

2. Pour entreprendre la procédure, trois tireuses différentes de chacune des équipes effectueront des tirs en
alternance. Les joueurs ne doivent pas être désignés à l’avance. Sont admissibles à participer aux tirs de barrage,
les quatre (4) gardiens de but et tous les joueurs des deux équipes dont les noms paraissent à la feuille de match
officielle, sauf celles visées par l’article 3 ci-après.

Jeux d’hiver du Canada 2015 – Devis technique Hockey                                                  Page 9 of 19

Version 1.0 (01.12.2012), Version 2.0 (31.01.2014.), Version 3.0 (12.03.2014), Version 4.0 (01.05.2014)
3. Tout joueur dont la punition n’était pas expirée à la fin de la période de prolongation à élimination instantanée
n’est pas admissible à être l’un des joueurs choisis pour effectuer les tirs de barrage, et ce joueur doit demeurer
au banc des punitions ou dans le vestiaire. Un joueur qui écoule une pénalité imposée durant les tirs au barrage
doit demeurer sur le banc des pénalités ou dans le vestiaire jusqu’à la fin de la procédure.

4. L’arbitre invitera les deux capitaines dans l’enceinte de l’arbitre et il lancera une pièce de monnaie pour
déterminer quelle équipe tirera en premier. L’équipe qui remportera le lancer de la pièce de monnaie aura le
choix de tirer en premier ou en second..

5. Les gardiens de but défendront les buts qu’ils défendaient durant la période de prolongation.

6. Les gardiens de but de chaque équipe peuvent être changés après chaque tir.

7. Les tirs doivent être effectués conformément à la règle 509 du Livre des règles officielles de l’IIHF.

8. Les joueurs des deux équipes tireront en alternance jusqu’à ce qu’un but décisif soit marqué. Les tirs restants
ne seront pas effectués.

9. Si le résultat est toujours égal après les trois (3) tirs de chaque équipe, la procédure des tirs de barrage pour
briser l’égalité se poursuivra avec un (1) tireur de chaque équipe; les tireurs peuvent être les mêmes ou nouveaux,
et l’autre équipe commencera à effectuer les tirs de barrage. Le même joueur peut aussi être utilisé pour chaque
tir d’une équipe lors des tirs de barrage pour briser l’égalité. Le match prendra fin dès qu’un duel entre deux
joueurs se traduit par un résultat décisif.

10. Le chronométreur officiel inscrira tous les tirs effectués, en indiquant les joueurs, les gardiens de but et les
buts marqués.

11. Seul le but décisif sera pris en considération dans le résultat du match. Le but sera porté à la fiche du joueur
qui a marqué et à celle du gardien de but concerné.

12. Si une équipe refuse de participer à la procédure des tirs de barrage pour briser l’égalité, le match sera déclaré
une défaite pour cette équipe et l’autre équipe se verra accorder trois (3) points pour la victoire. Si un joueur
refuse de prendre un tir, son refus sera inscrit comme si son équipe n’avait pas marqué.

9.       BRIS D’ÉGALITÉ DU CLASSEMENT PROVINCIAL/TERRITORIAL À L’ISSUE DE LA RONDE
         PRÉLIMINAIRE

         HOMMES ET FEMMES

         Le bris d’égalité pour deux équipes ayant le même nombre de points au classement sera le résultat du
         match entre les deux équipes, l’équipe gagnante ayant préséance.

         Puisque le système de trois points ne permet pas à un match de se terminer à égalité, la procédure pour
         bris d’égalité n’est utilisée que lorsque trois équipes ou plus sont à égalité au chapitre des points.

Jeux d’hiver du Canada 2015 – Devis technique Hockey                                                  Page 10 of 19

Version 1.0 (01.12.2012), Version 2.0 (31.01.2014.), Version 3.0 (12.03.2014), Version 4.0 (01.05.2014)
Si trois équipes sont à égalité, un système de bris d’égalité par étapes serait alors utilisé, créant ainsi un
         sous-groupe parmi les trois équipes à égalité. Lorsqu’une (1) équipe est éliminée parmi les trois équipes à
         égalité (peut être la 1re ou la 3e), le bris d’égalité pour les deux équipes restantes sera le résultat du match
         entre les deux équipes, l’équipe gagnante ayant préséance.

         Femmes

         Étape 1
         En considérant seulement les matchs entre chacune des équipes à égalité, un sous-groupe est créé en
         appliquant les points accordés pour les matchs opposant directement les trois équipes à égalité, puis les
         équipes sont classées selon le total de ces points.

         Étape 2
         Si les équipes sont toujours à égalité, la meilleure moyenne de buts pour les matchs opposant
         directement les trois équipes à égalité déterminera le classement des trois équipes. Le différentiel de buts
         ne peut excéder 7 (c.-à-d. qu’il n’y aucun avantage à battre une équipe par plus de 7 buts).

         La moyenne de but sera calculée pour les matchs opposant les équipes à égalité seulement

                         Exemple : Buts pour = 10 buts;
                                     Buts contre = 4 buts;
                       Pourcentage =         10 = 10 = .714
                                            10+4     14

         Étape 3
         Si l’égalité persiste, l’équipe ayant le moins de buts contre dans le tournoi à la ronde accédera au rang
         supérieur.

         Étape 4
         Si des équipes sont toujours à égalité, le nombre de minutes de punitions de chaque équipe lors de TOUS
         les matchs de la ronde préliminaire déterminera le classement des trois équipes.. L’équipe ayant reçu le
         moins de minutes de punition accédera au rang supérieur.

         Étape 5
         Si l’égalité persiste, l’équipe ayant marqué le but le plus rapide dans le tournoi à la ronde accédera au
         rang supérieur.

         Étape 6
         Si des équipes sont toujours à égalité après que toutes les étapes précédentes ont été appliquées,
         l’équipe qui se classera devant toutes les autres sera déterminée au moyen du lancer d’une pièce de
         monnaie.

         Hommes

Jeux d’hiver du Canada 2015 – Devis technique Hockey                                                  Page 11 of 19

Version 1.0 (01.12.2012), Version 2.0 (31.01.2014.), Version 3.0 (12.03.2014), Version 4.0 (01.05.2014)
Étape 1
         En considérant seulement les matchs entre chacune des équipes à égalité, un sous-groupe est créé en
         appliquant les points accordés pour les matchs opposant directement les trois équipes à égalité, puis les
         équipes sont classées selon le total de ces points.

         Étape 2
         Si les équipes sont toujours à égalité, la meilleure moyenne de buts pour les matchs opposant
         directement les trois équipes à égalité déterminera le classement des trois équipes.

         La moyenne de but sera calculée pour les matchs opposant les équipes à égalité seulement

                         Exemple : Buts pour = 10 buts;
                                     Buts contre = 4 buts;
                       Pourcentage =         10 = 10 = .714
                                            10+4     14

         Étape 3
         Si des équipes sont toujours à égalité, le plus grand nombre de buts marqués par ces équipes dans les
         matchs les opposant directement déterminera le classement des trois équipes.

         Étape 4
         Si des équipes sont toujours à égalité, le nombre de minutes de punitions de chaque équipe lors de TOUS
         les matchs de la ronde préliminaire déterminera le classement des trois équipes. L’équipe ayant reçu le
         moins de minutes de punition se classera devant les autres.

         Étape 5
         Si des équipes sont toujours à égalité après que toutes les étapes précédentes ont été appliquées,
         l’équipe qui se classera devant toutes les autres sera déterminée au moyen du lancer d’une pièce de
         monnaie.
______________________________________________________________________________

10.      MÉDAILLES

         HOMMES

         OR                  20 (une pour chaque athlète de l’équipe)
         ARGENT              20 (une pour chaque athlète de l’équipe)
         BRONZE              20 (une pour chaque athlète de l’équipe)

         FEMMES

         OR                  20 (une pour chaque athlète de l’équipe)
         ARGENT              20 (une pour chaque athlète de l’équipe)
         BRONZE              20 (une pour chaque athlète de l’équipe)

Jeux d’hiver du Canada 2015 – Devis technique Hockey                                                  Page 12 of 19

Version 1.0 (01.12.2012), Version 2.0 (31.01.2014.), Version 3.0 (12.03.2014), Version 4.0 (01.05.2014)
11.      UNIFORME

         Les équipes doivent porter leurs couleurs provinciales ou territoriales. Chaque équipe doit avoir deux
         ensembles de chandails distincts et des bas assortis (blancs, foncés). L’équipe qui reçoit porte le blanc. S’il
         y a conflit, l’équipe visiteuse doit changer de vêtements. Les numéros doivent également paraître sur les
         deux manches. Si les numéros paraissent sur le casque, ils doivent correspondre respectivement aux
         numéros sur le chandail. Le nom du joueur doit paraître sur la portion supérieure de l’arrière du chandail
         au-dessus du numéro.

12.      ÉQUIPEMENT

         Les hockeyeurs fourniront leur équipement de hockey et leurs bâtons de hockey, tel que requis par
         l’organisme régissant le hockey mineur. Le port d’un casque et d’un protecteur facial complet certifiés
         CSA et d’un protège-cou certifié par le BNQ est obligatoire.

13.      ANNEXES

         Les annexes font partie intégrante de ce devis technique.

Jeux d’hiver du Canada 2015 – Devis technique Hockey                                                  Page 13 of 19

Version 1.0 (01.12.2012), Version 2.0 (31.01.2014.), Version 3.0 (12.03.2014), Version 4.0 (01.05.2014)
ANNEXE 1

                                                  Jeux d’hiver du Canada de 2015

Admissibilité des concurrents

1.       Les concurrents doivent répondre à tous les critères d’admissibilité énoncés dans le devis technique.

2.       Les Jeux du Canada sont ouverts aux citoyens canadiens ou aux résidents permanents.

3.       Les Jeux du Canada sont ouverts aux athlètes qui sont membres en règle de l’organisme provincial et/ou
         national de leur sport.

4.       Le domicile permanent d’un athlète ou sa résidence actuelle doit se trouver, au moins 180 jours avant
         l’ouverture des Jeux, à l’intérieur des limites reconnues de la province ou du territoire que l’athlète
         représente. Un athlète ne peut avoir qu’un seul domicile.

5.       Les athlètes qui fréquentent un établissement scolaire à plein temps à l’extérieur de leur province ou
         territoire de résidence permanente au cours de l’année des Jeux du Canada ont le droit de représenter
         soit la province ou le territoire où ils ont leur résidence permanente soit la province ou le territoire dans
         lequel ils poursuivent leurs études. Pour pouvoir représenter la province où se trouve l’école qu’il
         fréquente, l’étudiant doit être inscrit à plein temps durant l’année scolaire en cours.

6.       Un athlète qui s’entraîne à l’extérieur de sa province ou de son territoire peut représenter la province ou
         le territoire dans lequel il s’entraîne à condition qu’il puisse prouver son engagement à l’égard de la
         province ou du territoire qu’il souhaite représenter en :

                   (i)       ayant été membre d’un club ou d’un organisme provincial/territorial de sport dans cette
                             province ou ce territoire au cours de l’ensemble de la saison de compétition précédente
                             ou en cours,

                             - ET-

                   (ii)      ayant représenté cette province ou ce territoire lors d’un championnat régional, national
                             ou international,

                             - ET -

                   (iii)     n’ayant reçu aucun financement de développement direct de la province ou du territoire
                             de résidence permanente dans l’année précédant l’ouverture des Jeux, à moins que la
                             province ou le territoire ayant accordé le financement autorise l’athlète à représenter une
                             autre équipe.

                             - OU -

                   (iv)      D’autres situations semblables peuvent être prises en considération.

Jeux d’hiver du Canada 2015 – Devis technique Hockey                                                  Page 14 of 19

Version 1.0 (01.12.2012), Version 2.0 (31.01.2014.), Version 3.0 (12.03.2014), Version 4.0 (01.05.2014)
7.       Un athlète a le droit de participer aux essais de l’équipe de toute province ou tout territoire qu’il est
         admissible à représenter, mais peut seulement participer aux essais d’une province ou d’un territoire par
         sport (par exemple, un athlète pourrait participer aux essais en natation dans une seule province, mais
         pourrait participer aux essais en natation dans une province et en plongeon dans une autre province).

8.       Les athlètes peuvent représenter une seule province ou un seul territoire lors d’une même édition des
         Jeux du Canada.

9.       Les athlètes ne peuvent pas participer aux épreuves dans deux disciplines dans le cadre de la même
         édition des Jeux du Canada si les épreuves ont lieu dans la même semaine.

10.      Le comité des sports du Conseil décidera de l’admissibilité d’un athlète qui n’est pas clairement établie
         par ces règlements et par le devis technique. Les entraîneurs ou les organismes provinciaux de sport
         doivent signaler tous les cas qui ne sont pas clairs à leur chef de mission et à leur organisme national de
         sport le plus rapidement possible avant la compétition pour qu’ils soient transmis au comité des sports du
         Conseil des Jeux du Canada.

11.      Lorsqu’une équipe, une province, un territoire ou un chef de mission désire contester l’admissibilité d’un
         athlète représentant une autre province ou un autre territoire, l’équipe qui conteste doit manifester son
         désaccord dès qu’elle apprend qu’un athlète peut ne pas être admissible. Tous les efforts doivent être
         faits pour que les protestations contre l’admissibilité d’un athlète soient traitées avant sa participation
         aux Jeux.

Autres

12.      Nous rappelons à toutes les équipes les règlements du Conseil des Jeux du Canada relatifs à la publicité
         sur les uniformes : seul le nom du fabricant du costume ou son logo peut être affiché sur l’uniforme de
         compétition de l’équipe à condition qu’il n’excède pas 60 centimètres carrés.

13.      En vertu des règlements des Jeux du Canada, les membres du personnel des équipes ne peuvent agir à
         titre de thérapeute, de médecin ou d’intervenant médical ou paramédical. La Société d’accueil (le comité
         organisateur) a la responsabilité de fournir des soins médicaux de grande qualité dans une clinique
         centrale située dans le village des athlètes et sur les sites de compétition et d’entraînement. Le Conseil
         canadien des examinateurs en médecine sportive aide la Société hôtesse à assumer cette responsabilité
         en mettant à sa disposition d’autres médecins pour assurer que les services soient offerts en français et
         en anglais, par des femmes et par des hommes, pour garantir l’accès aux services de spécialistes en
         médecine sportive et pour veiller à ce que toutes les régions du Canada sont représentées. Il est interdit
         aux membres du personnel des équipes de donner des soins médicaux aux athlètes.

Jeux d’hiver du Canada 2015 – Devis technique Hockey                                                  Page 15 of 19

Version 1.0 (01.12.2012), Version 2.0 (31.01.2014.), Version 3.0 (12.03.2014), Version 4.0 (01.05.2014)
ANNEXE 2

                                     RÈGLES POUR LES HORAIRES D’ENTRAÎNEMENT
                                           ET L’ALLOCATION DES VESTIAIRES

HEURES D’ENTRAÎNEMENT

Le représentant de Hockey Canada travaillera avec l’organisateur afin d’établir l’horaire d’entraînement.

Le jour de la partie, une équipe aura 30 minutes d’entraînement et cette période d’entraînement aura lieu autant
que possible dans le même aréna que la partie.

Lors d’un jour de repos, une équipe aura 60 minutes d’entraînement (tant qu’il y a suffisamment de patinoires
disponibles). S’il n’y a pas suffisamment de patinoires disponibles, le temps minimal accordé à chaque équipe sera
de 45 minutes.

En principe, l’équipe qui joue plus tôt s’entraînera plus tôt. Des modifications peuvent être apportées en fonction
de l’horaire des matchs le jour précédent. Lors des entraînements le jour des matchs de quarts de finale et de la
ronde des médailles, l’équipe la mieux classée au terme du tournoi à la ronde aura le droit de premier refus sur
l’heure d’entraînement en fonction des modifications apportées à l’horaire des matchs.

L’équipe qui reçoit a l’option de s’entraîner en premier; l’équipe visiteuse peut s’entraîner en même temps si un
autre aréna est disponible.

Si, pour une raison de temps, deux équipes adverses doivent s’entraîner en même temps à des arénas différents,
l’équipe la mieux classée au terme du tournoi à la ronde aura le choix de l’aréna.

Des échanges ou ajustements pratiques aux horaires d’entraînement peuvent être faits entre les équipes
respectives et l’organisateur.

VESTIAIRES

Si des vestiaires permanents peuvent être assignés, ceux-ci seront assignés aux équipes suivant les critères
suivants :
    A. Le plus grand nombre de matchs et d’entraînements d’une équipe ayant lieu dans un aréna.
    B. Les vestiaires seront classés par qualité et distance de la patinoire et assignés aux équipes en fonction de
         leur classement aux Jeux d'hiver du Canada de 2011.
    C. Si les équipes doivent changer d’aréna après la ronde préliminaire, les vestiaires dans l’aréna où une
         équipe se rend seront de nouveau assignés selon le rang au classement de cette équipe au terme du
         tournoi à la ronde et le classement des vestiaires disponibles.

Les équipes déjà présentes dans cet aréna n’auront pas à changer de vestiaire.

L’organisateur doit préparer à l’avance un horaire précis pour de tels changements de vestiaire.

Jeux d’hiver du Canada 2015 – Devis technique Hockey                                                  Page 16 of 19

Version 1.0 (01.12.2012), Version 2.0 (31.01.2014.), Version 3.0 (12.03.2014), Version 4.0 (01.05.2014)
ANNEXE 3
                                       EXIGENCES DE CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS

Afin d’obtenir la certification Compétition – Développement en hockey, un entraîneur doit réussir les cours
spécifiques au sport, les cours multisports, les projets et les évaluations ci-dessous.

Hockey masculin et féminin

        Cours spécifiques au sport
            a. Gestion de match et du banc
            b. Consolidation d’équipe
            c. Utilisation efficace de la technologie
            d. Supériorité et infériorité numérique
            e. Jeu d’équipe offensif et défensif
            f. Entraînement des gardiens
            g. Cheminements des entraîneurs

        Cours multisports
            a. Éthique et leadership en entraînement
            b. Techniques d’enseignement et de leadership
            c. Préparation physique
            d. Planification de la performance
            e. Préparation mentale
            f. Analyse des gestes techniques avancés
            g. Évaluation et sélection des joueurs

        Projets/documentation
             a. Exposés et travail d’équipe du séminaire HP1

        Évaluations
             a. Examen écrit
             b. Évaluations sur le terrain

Pour plus de renseignements sur le cheminement de formation des entraîneurs en hockey, consultez les
qualifications exigées par Hockey Canada ci-dessous.

Jeux d’hiver du Canada 2015 – Devis technique Hockey                                                  Page 17 of 19

Version 1.0 (01.12.2012), Version 2.0 (31.01.2014.), Version 3.0 (12.03.2014), Version 4.0 (01.05.2014)
Jeux d’hiver du Canada 2015 – Devis technique Hockey                                                  Page 18 of 19

Version 1.0 (01.12.2012), Version 2.0 (31.01.2014.), Version 3.0 (12.03.2014), Version 4.0 (01.05.2014)
Jeux d’hiver du Canada 2015 – Devis technique Hockey                                                  Page 19 of 19

Version 1.0 (01.12.2012), Version 2.0 (31.01.2014.), Version 3.0 (12.03.2014), Version 4.0 (01.05.2014)
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler