La consommation d'énergie et les émissions de CO2 globales

La consommation d'énergie et les émissions de CO2 globales

La consommation d'énergie et les émissions de CO2 globales L'énergie en Chine et au Vietnam La consommation d'énergie et les émissions de CO2 globales Date de mise en ligne : jeudi 21 novembre 2013 Copyright © Institut des Hautes Etudes pour la Science et la Technologie Page 1/9

La consommation d'énergie et les émissions de CO2 globales

La consommation d'énergie et les émissions de CO2 globales Où observe-t-on les plus fortes augmentations de la consommation d'énergie primaire ? En dix ans, la consommation d'énergie a augmenté de plus de 50 % en Chine, au Moyen-Orient et dans les pays membres de l'ASEAN (Association of Southeast Asian Nations).

La croissance est particulièrement forte au Vietnam et au Bangladesh (Figure 1). Depuis 2009 la Chine consomme plus d'énergie que les Etats-Unis. La consommation d'énergie est restée à peu près constante aux Etats-Unis pendant cette période et elle a faiblement diminuée dans l'Union européenne, au Japon et en Suisse.

Copyright © Institut des Hautes Etudes pour la Science et la Technologie Page 2/9

La consommation d'énergie et les émissions de CO2 globales

La consommation d'énergie et les émissions de CO2 globales Figure 1. Consommation d'énergie primaire en 2011 et sa croissance entre 2001 et 2011 (échelle logarithmique pour la consommation en 2011) (BP Statistical Review of World Energy. 2012-06-30) Comment a évolué la consommation d'énergie par habitant ? Comme dans la Figure 1 le fait le plus marquant est le doublement de la consommation d'énergie par habitant en Chine, au Vietnam, en Inde et au Bangladesh au cours des dix dernières années.

Malgré tout la consommation d'énergie par habitant dans ces pays reste très inférieure à celle de pays comme le Canada, la Norvège, les EtatsUnis ou l'Union européenne (Figure 2).

L'augmentation de la consommation d'énergie au Moyen-Orient est moins forte que ce que suggérait la Figure 1 : en effet plusieurs pays de cette région ont connu une croissance démographique exceptionnelle. La population du Qatar, par exemple, a triplée entre 2001 et 2011. La consommation par habitant est aussi liée au climat local. Ceci explique en partie la consommation très élevée en Norvège et au Canada. Copyright © Institut des Hautes Etudes pour la Science et la Technologie Page 3/9

La consommation d'énergie et les émissions de CO2 globales

La consommation d'énergie et les émissions de CO2 globales Figure 2.

Consommation d'énergie primaire par habitant en 2011 et sa croissance entre 2001 et 2011 (BP Statistical Review of World Energy. 2012-06-30) La production d'électricité par habitant a-t-elle suivi la consommation d'énergie ? Oui. La production d'électricité par habitant a même augmenté plus vite que la consommation d'énergie (Figure 3). En dix ans, la production par habitant a triplé au Vietnam et en Chine et plus que doublé au Bangladesh. La production d'électricité par habitant dans ces pays reste cependant très faible comparée à celle de pays comme la Norvège, le Canada, les Etats-Unis et l'Union européenne.

Copyright © Institut des Hautes Etudes pour la Science et la Technologie Page 4/9

La consommation d'énergie et les émissions de CO2 globales

La consommation d'énergie et les émissions de CO2 globales Figure 3. Production d'électricité par habitant en 2011 et sa croissance entre 2001 et 2011 ([BP Statistical Review of World Energy. 2012-06-30. http://www.bp.com/statisticalreview , Banque mondiale - indicateurs. 2013-03. http://donnees.banquemondiale.org/indicateur]) Il faut noter que la production d'électricité par habitant est un bon indicateur de la modernisation d'un pays. En effet elle dépend de l'efficacité du réseau de distribution (ce qui donne une image de la cohésion du pays), de l'importance du secteur tertiaire et du niveau de confort des habitants (ex : climatisation, électroménager).

Quelle a été l'augmentation de la concentration des gaz à effet de serre et pourquoi ? La concentration de gaz à effet de serre a très fortement augmenté depuis le début la révolution industrielle (Figure 4). De 1870 à 2009, la concentration de CO2 a augmenté de 38,6 %, la concentration de méthane de 140 % et la concentration d'oxydes d'azote de 20 %.

La consommation des énergies fossiles est responsable de trois-quarts de l'augmentation de CO2, le reste étant dû principalement à une déforestation massive. L'augmentation des émissions de méthane est due à différents processus de fermentation (ex : la digestion chez les ruminants) et aux fuites de gaz naturel. Copyright © Institut des Hautes Etudes pour la Science et la Technologie Page 5/9

La consommation d'énergie et les émissions de CO2 globales

La consommation d'énergie et les émissions de CO2 globales Figure 4. Concentrations atmosphériques des principaux gaz à effet de serre de longue durée, depuis 2000 ans.

Leur augmentation depuis l'ère industrielle (vers 1750) est d'origine humaine. Les unités de concentration sont exprimées en parts par million (ppm) ou en parts par milliard (ppb) ( Changements climatiques 2007 : Les éléments scientifiques. IPCC. 2008-06-12 p. 106). L'augmentation de la concentration des gaz à effet de serre provoque un réchauffement de la température moyenne du globe et par conséquence un changement climatique.

(Changements climatiques 2007 : Les éléments scientifiques. IPCC. 2008-06-12 pp. 106-108, pp. 125-127, Le changement climatique. Académie des Sciences. 2010-10-26 p. 4, p. 11-12) Qui est responsable de l'augmentation de la concentration de CO2 au cours du siècle dernier ? Comme le montre la Figure 5, les pays occidentaux sont responsables de l'augmentation de la concentration de CO2 au cours du siècle dernier. Les émissions de CO2 vont probablement très fortement augmenter dans les prochaines années dans des pays comme la Chine et l'Inde. Malgré tout, leurs émissions cumulées jusqu'à 2030 resteront inférieures à celles des Etats-Unis et de l'Union européenne.

En 2011, les émissions de CO2 par étaient de 6,7 tonnes par habitant en Chine et de 8,1 tonnes dans l'Union européenne. Copyright © Institut des Hautes Etudes pour la Science et la Technologie Page 6/9

La consommation d'énergie et les émissions de CO2 globales

La consommation d'énergie et les émissions de CO2 globales Figure 5. Production cumulée des émissions de CO2 dues à la consommation d'énergie de 1900 à 2009 (origine des flèches) et de 1900 à 2030 (pointe des flèches) (China 2030 : Building a Modern, Harmonious, and Creative High-Income Society. Conference Edition. The World Bank, Development Research Center of the State Council, the People's Republic of China.

2012-02-24 p. 235). ( China 2030 : Building a Modern, Harmonious, and Creative High-Income Society. Conference Edition. The World Bank, Development Research Center of the State Council, the People's Republic of China. 2012-02-24 p. 235, Richard SCOTNEY, Sarah CHAPMAN, Cameron HEPBURN, Cui JIE. Carbon Markets and Climate Policy in China. The Climate Institute - Australia. 2012-10-10 pp. 4-9, China's Policies and Actions for Addressing Climate Change. Information Office of the State Council of the People's Republic of China. 2012-11-21) Dans quels pays les émissions de CO2 augmentent-elles le plus vite et pourquoi ? Copyright © Institut des Hautes Etudes pour la Science et la Technologie Page 7/9

La consommation d'énergie et les émissions de CO2 globales

La consommation d'énergie et les émissions de CO2 globales En dix ans, les émissions de CO2 ont augmenté de plus de 50 % dans les pays asiatiques et au Moyen-Orient. La croissance est particulièrement forte en Chine et au Vietnam (Figure 6). Figure 6. Emissions de CO2 en 2011 et leur croissance entre 2001 et 2011 (échelle logarithmique pour les émissions en 2011) (BP Statistical Review of World Energy. 2012-06-3). Les émissions de CO2 par tep d'énergie consommée sont plus fortes dans les pays qui utilisent beaucoup le charbon (ex : Chine, Australie) que dans les pays dont le mix énergétique contient une forte proportion d'énergies non-fossiles (ex : Norvège, France).

([V. THAVASI, S.RAMAKRISHNA. Asia energy mixes from socio-economic and environmental perspectives. Energy Policy 37 (2009) 4240-4250. doi:10.1016/j.enpol.2009.05.061. 2009-10-07.], BP Statistical Review of World Energy. 2012-06-30) Quel est le rôle de la production de biens destinés à l'exportation dans les émissions de CO2 ? Copyright © Institut des Hautes Etudes pour la Science et la Technologie Page 8/9

La consommation d'énergie et les émissions de CO2 globales

La consommation d'énergie et les émissions de CO2 globales Les émissions de CO2 dues à la production de biens destinés à l'exportation peuvent représenter une part importante des émissions de CO2 d'un pays (Figure 7).

Elles représentent 24 % des émissions de CO2 de la Chine et 12 % des émissions de CO2 des autres pays en développement. Si ces biens étaient produits sur place, les émissions de CO2 des pays développés augmenteraient de 15 %.

Figure 7. Transferts de CO2 implicites dans le commerce international en 2004 (Michael HÜBLER. Carbon tariffs on Chinese exports : Emissions reduction, threat, or farce ? Energy Policy 50 (2012) 315-327. doi:10.1016/j.enpol.2012.07.025. 2012-08-09.). Gt : gigatonne de CO2, soit un milliard de tonnes de CO2. Même si les chiffres varient un peu selon les auteurs, les volumes sont suffisamment importants pour que se pose la question : A qui doit-on imputer les émissions de CO2 qui résultent de la production de biens destinés à l'exportation ? Au pays exportateur puisque le CO2 est émis chez lui ou au pays importateur puisqu'il consomme le produit qui a généré les émissions ? La question est très concrète, elle revient en effet à demander qui prélèvera la taxe carbone.

Elle n'était pas tranchée au moment où le dossier a été rédigé.

(Michael HÜBLER. Carbon tariffs on Chinese exports : Emissions reduction, threat, or farce ? Energy Policy 50 (2012) 315-327. doi:10.1016/j.enpol.2012.07.025. 2012-08-09.) Copyright © Institut des Hautes Etudes pour la Science et la Technologie Page 9/9

Vous pouvez aussi lire
Partie suivante ... Annuler