Assemblée canadienne de la danse

 
Assemblée canadienne de la danse
1
Assemblée canadienne de la danse
TABLE DES MATIÉRES

    Déclaration de reconnaissance territoriale de l’ACD....
    et notre mandat....................................................pg. 3

    Conseil National, contacts de l’équipe                               ...........
    et comité...............................................................pg. 4

    Ordre du jour.........................................................pg. 7

    Procès-verbal de l’AGA 2017...............................pg. 8

    Le rapport des coprésidentes.............................pg. 13

    Rapport de la directrice générale......................pg. 15

    Statistiques relatives à l’ACD - Programmes et
    communications.................................................pg. 16

    États financiers audités......................................pg. 19

    Rapport de la trésorière......................................pg. 28

    Rapport du comité de représentation................pg. 31

    Rapport du mise en candidature........................pg. 33

2
Assemblée canadienne de la danse
DÉCLARATION DE RECONNAISSANCE
               TERRITORIALE DE L’ACD
Nous, de l’Assemblée canadienne de la danse, organisme national de service des arts, reconnaissons notre
responsabilité en faveur de la réconciliation. Cette territoire sacré est un lieu de la danse depuis plus de 15
000 ans. Nous remercions les gardiens du territoire : les nations wendat, haudenosaunee (peuple de la maison
longue) et anishnaabe, ainsi que les Mississaugas of the Credit River. Nous remercions les nations inscrites et
non inscrites, reconnues ou non, qui partagent aussi la responsabilité de l’intendance du présent territoire. Nous
respectons le traité Dish With One Spoon et nous nous engageons à partager et à conserver, dans la paix, les
ressources autour des Grands Lacs.

De nos jours, le lieu de rencontre de Toronto demeure le foyer de nombreux Autochtones – Premières nations,
Inuits et Métis – de l’Île de la Tortue.

Nous sommes reconnaissants pour les enseignements traditionnels et contemporains que les peuples, collègues,
aînés et pairs autochtones prodiguent, pour la possibilité de danser et de célébrer sur cette terre et pour la liberté
créatrice dont nous jouissons.

Nous prenons la résolution de faire connaître les voix autochtones et de chercher à mieux les comprendre.
Nous croyons à la mise en commun des ressources de sorte que nous puissions, ensemble, respecter les
responsabilités liées aux traités, et exercer notre art dans ce que nous appelons aujourd’hui le Canada. Nous
nous engageons à travailler ensemble à resserrer nos relations les uns avec les autres, et avec la terre.

                                     NOTRE MANDAT
L’Assemblée canadienne de la danse (ACD) constitue la voix du secteur de la danse professionnelle au Canada.
Elle revendique des conditions saines et durables, propices à l’épanouissement de la pratique professionnelle
de la danse.

L’ACD est une source sûre d’information sur l’état actuel de la danse au Canada, dont elle représente les intérêts
auprès des décideurs politiques et du public.

L’ACD favorise les liens entre ses membres, professionnels et organismes, par divers moyens de communication
et l’organisation de conférences, de forums et d’ateliers. Elle multiplie les occasions de réseautage, de dialogue
et d’échanges au sein du secteur de la danse au Canada.

                                                                                                                3
Assemblée canadienne de la danse
COUNSEIL NATIONAL 2017 - 2018
Comité exécutif
Margaret Grenier - Coprésidente
Directrice artistique et générale, Dancers of Damelahamid
Vancouver, Columbie-Brittanique

Soraya Peerbaye - Coprésidente
Consultante des arts
Toronto, Ontario

Barry Hughson - Vice-président
Directeur général, The National Ballet of Canada
Toronto, Ontario

Sue Edworthy - Trésoriere
Présidente du conseil permanent des consultants et des pigistes
Consultante en marketing et réseaux sociaux, Sue Edworthy Arts Planning
Toronto, Ontario

Candice Barry - Secrétaire
Présidente du comité permanent de soutien logistique
Présidente, Dance NL
Cornerbrook, Terre-Neuve

Président(e)s des conseils permanents -
Membres nommés
Kevin Ormsby - Président du comité permanent des compagnies de danse
Directeur artistique, KasheDance
Toronto, Ontario

Ann Kipling Brown - Présidente du comité de Formation et éducation / Recherche et publication
Professeure Emeritus, Université de Régina
Regina, Saskatchewan

Susan Chalmers-Gauvin - Président du comité permanent des compagnies de ballet
Directrice générale, Ballet-Théâtre atlantique Canada
Moncton, Neuve Brunswick

Calla Lachance - Présidente du comité permanent des diffuseurs en danse
Directrice générale de Neighbourhood Dance Works
St. John’s, Terre-Neuve

Brandy Leary - Présidente du comité permanent des artistes indépendants
Directrice artistique de Anandam Dance Theatre
Toronto, Ontario

    4
Assemblée canadienne de la danse
Membres a titre personnel
Jason Dubois
Directeur de la production et des tournées, Eponymous
Vancouver, Columbie-Britannique

Peggy Reddin
Directrice générale, Centre des arts de la Conféderation de Charlottetown
New Dominion, Île-du-Prince-Édouard

Cliff Le Jeune
Directeur général, Dance Nova Scotia
Halifax, Nouvelle-Écosse

Fannie Bellefeuille
Directrice générale, Groupe RUBBERBANDance
Montreal, Québec

(*Voir les biographies complete sur http://www.cda-acd.ca/fr/about-us/national-council)

Contacts de l’équipe 2017-18
Kate Cornell - Directrice générale
Aviva Fleising - Gestionnaire générale
Lesley Bramhill - Responsable de la représentation et des communications
Ashley Bomberry - Adjointe administrative
Raelle Hunter - Coordinatrice des programmes et services
Juliana Feng - Assistant de communications

Comité de représentation
Alain Dancyger - Coprésident du Comité de représentation
Amy Bowring - Coprésidente du Comité de représentation
Amanda Hancox
Lata Pada
Mirna Zagar
Mal Nowacka
Charles C. Smith
Richard Stoker
Chantal Cadieux
Molly Johnson
Melanie Kloetzel
Rachel Da Silva Gorman
Olivia C. Davies
Kate Cornell
Lesley Bramhill

                                                                                          5
Assemblée canadienne de la danse
Comité pour le pluralisme
    Kevin Ormsby
    Charles C. Smith
    Charmaine Headley
    Susan Chalmers - Gauvin
    Soraya Peerbaye
    Starr Muranko
    Aviva Fleising
    Kate Cornell
    Kelsie Acton
    Lindsay Eales
    Carolyn Clare
    Michèle Moss

    Comité des finances
    Jason Dubois
    Sue Edworthy
    Susan Chalmers-Gauvin
    Soraya Peerbaye
    Adina Herling
    Aviva Fleising
    Kate Cornell

6
Assemblée canadienne de la danse
ORDRE DU JOUR
I.		      Mot de bienvenue

II.		     Adoption de l’ordre du jour

III.		    Adoption du procès-verbal des délibérations de
		        l’AGM de 2017

IV.		     Le rapport des coprésidentes

V.		      Le rapport de la directrice générale

VI.		     Le rapport de la trésorière

VII.		    Le rapport du comité de répresentation

VIII.		   Le rapport de mise en candidature

IX.		     Autres dossiers

  a) Re-créer les organismes de service – décolonisation
		    de la danse au Canada

X.		      Discussion ouverte

                                                           7
Assemblée canadienne de la danse
PROCÈS-VERBAL DE L’AGA 2017
Assemblée générale annuelle des membres 2017
le 26 juin 2017, 15 h 00
Lieu : 585 rue Dundas Est, Toronto, ON

1. OUVERTURE DE LA SÉANCE ET MOT DE BIENVENUE
      •    Soraya souhaite la bienvenue aux membres ; elle reconnaît le territoire ancestral autochtone
		         et ce que cela signifie pour le milieu de la danse au pays. Elle invite à réfléchir à la façon
		         dont le milieu de la danse peut contribuer à la vérité et à la réconciliation.
      •    Soraya présente les participantes à la table principale (Kate Cornell, Amy Bowring et Aviva
		         Fleising) ainsi que les autres membres du Conseil national présents dans la salle : Barry
		         Hughson et Kevin Ormsby. Ann Kipling Brown, elle aussi membre du Conseil national,
		         assiste à l’assemblée par conférence téléphonique.
      •    La réunion est diffusée en continu dans Facebook ; Aviva s’occupe des questions des
		         participants à distance.
      •    Soraya remercie les organismes subventionnaires de l’ACD : le Conseil des arts du Canada,
		         le Conseil des arts de l’Ontario, le ministère du Patrimoine canadien et le Conseil des arts
		de Toronto.
      •    Le quorum est atteint et, l’avis de convocation ayant été envoyé aux membres au moins 21
		         jours d’avance, la présente AGA constitue donc une réunion valide des membres.

2. ADOPTION DE L’ORDRE DU JOUR
      •     Soraya donne quelques instants aux participants pour revoir l’ordre du jour de l’AGA de 2017.

Motion en vue de l’adoption de l’ordre du jour de l’AGA 2017 : proposée par Soraya Peerbaye, appuyée par
Barry Hughson, adoptée à l’unanimité.

3. ADOPTION DU PROCÈS-VERBAL DE L’AGA 2016
      •     Soraya donne quelques instants aux participants pour revoir le procès-verbal de l’AGA de
		2016.
      •     On signale que la dernière AGA a eu lieu à Ottawa pendant le Festival Danse Canada et a
		          été suivie de la Table ronde sur le pluralisme en danse.

Motion en vue de l’adoption du procès-verbal de l’AGA de 2016, proposée par Barry Hughson, appuyée par
Kevin Ormsby, adoptée à l’unanimité.

4. RAPPORT DU PRÉSIDENT
      •    Soraya présente le rapport du président Jason Dubois au nom de celui-ci et fait état de
		         quelques points saillants :
      •    L’ACD continue de jouer un rôle important sur la scène nationale par l’intermédiaire de Kate
		         Cornell, coprésidente de la Coalition canadienne des arts. Kate a participé au Sommet des
		         arts et a des rapports permanents avec les décisionnaires et les bureaucrates à Ottawa.
      •    Le milieu de la danse, avec les enjeux qui le concernent, est de mieux en mieux représenté
		         à Ottawa, et c’est à vous, nos membres, que nous le devons, vous qui continuez de soutenir
		         l’ACD et de reconnaître son rôle capital en faveur de la santé future de la danse au Canada.
      •    Au nom de ses collègues du Conseil national, Jason tient à remercier le personnel de l’ACD,
		         et plus particulièrement Kate et Aviva qui, dans un environnement marqué par une pénurie
		         constante de ressources, continuent de veiller au succès de l’ACD et qui sans relâche
		         représentent les intérêts de nos membres.
      •    Jason remercie aussi ses collègues du Conseil national de l’ACD et affirme que ce fut un
8
Assemblée canadienne de la danse
honneur et un plaisir de se mettre au service d’un groupe de leaders aussi dévoués, auxquels
		            santé de la danse tient autant à coeur.

Motion en vue de l’adoption du rapport du président : proposée par Barry Hughson, appuyée par Apolonia
Velasquez, adoptée à l’unanimité.

5. RAPPORT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE
      •    L’ACD consacre toujours beaucoup de temps aux dossiers de représentation et aux
		         stratégies à mettre en place de concert avec nos collègues et partenaires. Cette année,
		         l’ACD a été très occupée par la représentation ; en effet, c’est l’ACD qui a coordonné la
		         Journée des arts sur la Colline.
      •    Kate insiste pour dire que ce fut aussi une année pendant laquelle l’ACD a bâti des ponts,
		         par exemple avec la Coalition canadienne des arts, la Playwrights Guild et la TAPA.
      •    Notre organisme a lancé une initiative emballante qui s’étalera sur plusieurs années et
		         qui s’intitule Re-créer les organismes de service – Décolonisation de la danse au Canada.
		         Des discussions sont présentement en cours sur la façon de faire évoluer les organismes de
		service.
      •    Le déficit correspond maintenant à moins de 10 % du budget d’exploitation.
      •    Kate remercie sa mentor Kathleen Sharpe avec laquelle elle a travaillé étroitement au cours
		         de l’année écoulée. Elle remercie aussi le Conseil national pour son leadership.
      •    Kate présente et remercie le personnel présent dans la salle : Laura Pugliese, stagiaire
		         du collège Humber qui nous aide avec la programmation, Naré Shahmouradyan, qui
		         s’occupe de graphisme pour l’ACD, et la gestionnaire générale Aviva Fleising.
      •    Soraya invite les membres à poser leurs questions et à faire leurs remarques.
      •    Soraya souligne la richesse des discussions au cours de l’année écoulée et mentionne la
		         décolonisation et la façon dont on parle de danse contemporaine. Beaucoup d’organismes
		         font face à la même situation dans le secteur de la danse, et se demandent comment se
		         préparer à des changements radicaux.
      •    Kevin fait remarquer que si nous assumons le leadership de la conversation, peut-être
		         pourrons-nous aider en présentant le point de vue national. Il faut voir quelle forme peut
		         prendre l’idée de la décolonisation selon les provinces et les communautés, et partager avec
		         les unes et les autres toutes ressources propres à contribuer à la décentralisation.
      •    Aviva présente Melissa Wong, invitée à l’AGA. Melissa a été embauchée grâce à une
		         subvention et avec le soutien de la Fondation Metcalf ; elle exécutera des travaux de
		         recherche sur les organismes de service et sur les besoins de leurs membres.

Motion en vue de l’adoption du rapport de la directrice générale, sans modification : proposée par Amy
Bowring, appuyée par Ann Kipling Brown, adoptée à l’unanimité.

6. RAPPORT DE LA TRÉSORIÈRE
      •    Aviva passe en revue le rapport de l’auditeur et de la trésorière Sue Edworthy, au nom de
		celle-ci.
      •    Aviva demande aux membres de passer à l’État des résultats. L’année s’est terminée avec
		         un autre excédent budgétaire, cette fois-ci de 4 321 $, ce qui réduit le montant du déficit à
		         18 674 $. Il s’agit d’une troisième année consécutive où nous inscrivons un excédent.
      •    À partir des états vérifiés, Aviva explique que les comptes débiteurs comprennent un dernier
		         versement de crédits d’exploitation du Conseil des arts du Canada que l’ACD reçoit après le
		         dépôt du rapport final, ainsi que des droits d’adhésion des membres.
      •    Les comptes créditeurs concernent les charges à payer pour la paie et les honoraires de
		l’auditeur.
      •    Les recettes différées concernent des crédits de recherche de la Fondation Metcalf et des
		         crédits de projet de la part du Conseil des arts de Toronto. Le projet lancé à l’automne
                                                                                                          9
Assemblée canadienne de la danse
s’étalera sur plus de deux ans.
  • S’agissant toujours du rapport de la trésorière, Aviva signale que la plus grande part des
		  recettes provient de subventions. Nous avons reçu un peu plus du Conseil des arts du
		Canada.
  • Les recettes provenant des droits d’adhésion ont diminué de 6 %, cette baisse étant
		  attribuable au fait que de grands organismes n’ont pas pu renouveler leur adhésion. Avec
		  la précarisation de la situation financière d’autres organismes, il nous sera plus difficile de
		  maintenir le niveau des recettes provenant des frais d’adhésion.
  • Aucune conférence n’est prévue au cours de l’exercice financier. La prochaine conférence
		  aura lieu à Calgary en octobre.
  • Les frais d’exploitation et de personnel demeurent les postes de dépenses les plus
		  importants. La pénurie de personnel perdure et nous avons présenté des demandes aux
		  programmes d’emploi gouvernementaux pour combler ces lacunes.
  • L’encaisse n’a pas posé de problème cette année avec les crédits de la Fondation Metcalf
		  et du CAT. Le projet s’étale sur deux ans. Les problèmes s’atténuent à mesure que nous
		  réduisons le déficit.
  • Aviva remercie le Comité des finances – Kate Cornell, Jason Dubois, Sue Edworthy et Jane
		  Marsland – qui se réunit tous les mois pour passer les prévisions en revue. On remercie
		  aussi les commis-comptables de DUO, Natalia et Ademir, et le cabinet d’auditeurs Hogg
		  Shain & Scheck.

Motion en vue de l’adoption du rapport de la trésorière : proposée par Soraya Peerbaye, appuyée par Jim
Smith, adoptée à l’unanimité.

Motion en vue de l’adoption des états financiers vérifiés : proposée par Barry Hughson, appuyée par Ann
Kipling Brown, adoptée à l’unanimité.

  •          Aviva explique qu’une motion est nécessaire de la part des membres pour appuyer la
		           nomination des auditeurs. Les membres confient au Conseil national le pouvoir de nommer
		           les auditeurs pour l’an prochain. Le cabinet Hogg Shain & Scheck est le produit d’une
		           fusion avec l’auditeur précédent, Sam Marinucci. Aviva se dit satisfaite du processus et des
		           questions posées par les auditeurs cette année. Le cabinet a par ailleurs accepté de
		           maintenir ses honoraires au même niveau pour les trois prochaines années.

Motion visant à ce que les membres autorisent le Conseil national à engager d’éventuels auditeurs, y
compris les auditeurs précédents Hogg, Shain & Scheck : proposée par Malgorzata Nowacka, appuyée par
Ann Kallee Lins, adoptée à l’unanimité.

7. RAPPORT DU COMITÉ DE REPRÉSENTATION
      •    Amy Bowring fait lecture du rapport sur la représentation dont voici les faits saillants :
      •    L’ACD a assumé la direction de la plus grosse Journée des arts sur la Colline à Ottawa
		         depuis des années. Le 25 octobre, 160 défenseurs des arts de partout au pays ont
		         convergé vers Ottawa pour dire leur gratitude dans la foulée des crédits accordés aux arts
		         dans le Budget de 2016, mais aussi pour demander des investissements dans les espaces
		         culturels et l’infrastructure sociale.
      •    Le texte même du communiqué de la Coalition canadienne des arts a été repris dans
		         l’annonce d’investissements prévus dans le Budget 2017 pour les espaces culturels et
		l’infrastructure sociale.
      •    Kate Cornell a siégé au Comité de planification de l’OPSA pour la Journée des arts à
		         Queen’s Park en novembre 2016. Par cet événement, on encourageait le gouvernement de
		         l’Ontario à revoir la question du gel du financement accordé au Conseil des arts de l’Ontario.
      •    Kate Cornell a aussi siégé au Comité de la représentation du réseau Friends of the Arts
		         organisé par la TAPA.
10
•           Tout au long de l’année, Kate Cornell a rencontré et consulté de nombreux députés fédéraux
		            pour faire avancer nos dossiers. L’ACD a fait la preuve que sa voix compte quand il s’agit
		            de promotion des arts et qu’elle est un partenaire stratégique fiable.
  •           Soraya invite les membres à poser leurs questions.
  •           Kevin mentionne qu’il habite dans la circonscription de Julie Dabrusin et que ce fut un plaisir
		            réel de constater toutes les communications qui provenaient de son bureau sur la question
		            des arts. Il remercie l’ACD et Kate pour leur ténacité et leur résolution à rencontrer des
		            membres de la communauté artistique.
  •           Kallee demande pourquoi on pense que la Journée des arts à Queen’s Park n’a pas
		            remporté le succès escompté. Kate explique avoir eu l’impression de ne pas être entendue ;
		            les arts n’ont pas été inscrits au budget de 2017.
  •           Mal demande si l’initiative va être poursuivie si elle ne semble pas produire de résultats
		            positifs. Kate convient que la Journée des arts à Queen’s Park est un défi parce que c’est
		            le Conseil des arts de l’Ontario qui en est chargé, tandis que la Journée des arts sur la
		            Colline est dirigée par la Coalition, qui n’est pas un bailleur de fonds. Certains des
		            messages semblent trop vagues et manquer de précision, contrairement aux messages
		            qui visent les paliers fédéral et municipal. Nous verrons ce qu’il en est l’an prochain, avec
		            un éventuel changement de gouvernement au provincial, et déciderons de ce qu’il faut faire
		            en représentation pour faire avancer nos dossiers à ce palier.
  •           Kevin demande comment les séances ont été organisées pour la Journée des arts à
		            Queen’s Park. Kate répond qu’il a toujours été difficile d’organiser des réunions et qu’on ne
		            dispose que de 15 minutes pour faire passer son message. Nous examinons présentement
		            des moyens d’améliorer le processus et la communication des messages de cette Journée.

Motion en vue de l’adoption du rapport du Comité de représentation : proposée par Apolonia Velasquez,
appuyée par Kallee Lins, adoptée à l’unanimité.

8. RAPPORT DU COMITÉ DE MISE EN CANDIDATURE
      •    Kate présente le rapport du Comité des mises en candidature. Elle explique que sept
		         présidents de Conseil permanent (on peut en compter jusqu’à dix) sont élus par les
		         membres; il est prévu que le Conseil comprenne aussi sept membres à titre personnel.
      •    Le Conseil national aimerait remercier les administrateurs sortants Jeff Herd, Louis Laberge-
		         Côté et Branislav Henselmann.
      •    Jeff Herd a été président et a siégé au Comité de la gouvernance et au Comité des
		         finances. Son énergie positive et son enthousiasme vont nous manquer.
      •    Branislav a été président du Conseil permanent des compagnies de ballet et il a joué un rôle
		         actif dans bien des dossiers de représentation notamment dans celui du Programme des
		         travailleurs étrangers temporaires.
      •    On remercie Louis pour son travail comme président du Conseil permanent des
		         artistes indépendants. Il a su écouter les artistes indépendants et tenir compte de
		         leurs préoccupations. Il est souvent arrivé que des répétitions l’empêchaient de participer aux
		         réunions du Conseil national; il rencontrait alors Kate pour un café et pouvait discuter avec
		         elle des enjeux émergents.
      •    Le Conseil permanent des artistes indépendants a tenu une élection à la fin du mandat
		         de Louis. Les membres ont nommé Brandy Leary pour le remplacer à la présidence du
		Conseil permanent.
      •    En outre, le Conseil permanent de la recherche / édition et de la formation / éducation a
		         réélu Ann Kipling Brown et le Conseil des consultants et des pigistes a élu Sue Edworthy.
      •    Le Conseil permanent des compagnies de ballet est présentement en période d’élection.
      •    Nous constatons deux vacances à des postes de membres à titre personnel au Conseil
		         national. Un appel à candidatures a été envoyé en même temps que l’avis de
		         convocation à l’AGA. L’ACD reçoit toute candidature; si aucune candidature n’est présentée
		         avant l’AGA, le Conseil national peut aussi présenter des candidatures.
                                                                                                            11
•      Kate propose les candidatures de Fannie Bellefeuille et de Susan Chalmers-Gauvin au nom
		           du Comité de mise en candidatures et fait lecture de leurs notices biographiques.
      •      Kate invite d’autres candidatures des membres. Malgorzata Nowacka se propose et parle
		           brièvement de son travail au sein d’une petite compagnie de danse de Toronto. Elle travaille
		           dans de plus petites communautés. Ses compétences en administration et sa pratique de
		           la danse sont des atouts pour le Conseil national. Elle est co-productrice d’une émission de
		           radio portant sur la danse et siège présentement au sein du Comité de la représentation.
      •      Les membres procèdent à un vote à l’aveuglette ; l’AGA passe au point suivant tandis que
		           Soraya fait le décompte des voix.
      •      Fannie Bellefeuille et Susan Chalmers-Gauvin sont élues au Conseil national. On remercie
		           Mal qui s’est proposée; nous restons en contact avec elle pour la suite et l’informerons dès
		           que se présentera une nouvelle occasion.
Motion en vue de l’adoption du rapport du Comité de mise en candidature : proposée par Barry Hughson,
appuyée par Malgorzata Nowacka, adoptée à l’unanimité.

9. AUTRES DOSSIERS
      •    Bengt Jorgen demande ce qu’il en est de la fusion des divers organismes de service. Kate
		         présente la chercheuse Melissa Wong qui a été embauchée grâce à une subvention de la
		         Fondation Metcalf. L’ACD s’est inspirée de l’expérience de la fusion de One DanceUK
		         et effectuera des travaux de recherche pour déterminer les lacunes; puis, il y aura une
		         retraite à l’automne. Un rapport sera publié suite à la retraite de septembre.
      •    Un sondage sera distribué pendant l’été ; ce sera l’occasion pour chacun de donner son
		         point de vue sur la re-création des organismes de service.
      •    La conférence nationale de l’ACD aura lieu à Calgary en octobre. Nous lancerons une
		         campagne Aéroplan à la recherche de donateurs qui permettront à des artistes d’assister à
		         la conférence comme ambassadeurs (Zab Maboungou et Casimiro Nhussi).

10. DISCUSSION GÉNÉRALE
       •    Bengt Jorgen demande si l’ACD fait le suivi du taux de succès des demandes de
		          financement en danse auprès du Conseil des arts du Canada. Kate répond qu’elle a
		          examiné les résultats du financement dans le cadre du programme Nouveau Chapitre.
		          Comparativement à d’autres secteurs des arts de la scène, la danse s’en est bien tirée. Une
		          courte discussion s’en suit sur les données de suivi pour s’assurer que la danse continue
		          de bien figurer. Les résultats en matière de crédits de projet et de crédits d’exploitation
		          doivent être vérifiés au moment de leur publication ; l’ACD procédera à une analyse de ces
		          données au cours de l’année qui vient.
       •    Kallee demande ce qu’il en est de la suite pour la représentation. Kate signale qu’elle
		          travaille à un mémoire pré-budgétaire avec la Coalition. La Coalition canadienne des arts
		          examine une série de programmes du ministère du Patrimoine canadien. Nous avons
		          constaté récemment des investissements dans les infrastructures et le FCPA, et l’octroi de
		          crédits de formation ainsi que des changements de réglementation, dont le droit de suite
		          des artistes. Voilà quelques-unes des priorités de la Coalition, mais l’ACD examinera aussi
		          la question de l’imposition des artistes non-résidents et de la demande de dispense de
		          l’article 105 du Règlement, ainsi que les conditions de travail et de vie des artistes.
       •    Nous vivons une époque intéressante. Nous avions demandé que soit doublé le budget du
		          Conseil des arts du Canada et nous avons obtenu ce que nous avions demandé. Pour la
		          suite, il nous faut une stratégie pour définir ce qui est raisonnable.
       •    Soraya demande ensuite aux membres ce qui les a attirés ici, ce que les membres attendent
		          de nous. Certains indiquent que c’est d’apprendre d’un autre organisme national qui
		          les intéresse, d’autres le fait de vouloir s’impliquer dans le travail important de l’ACD ou
		          d’apprendre à connaître et à soutenir la communauté.
Motion en vue de la levée de l’assemblée générale annuelle 2017 : proposée par Amy Bowring, appuyée par l’ensemble
des membres à main levée, adoptée à l’unanimité.
 12
LE RAPPORT DES CO-PRÉSIDENTES
Madame/Monsieur,

L’ACD a mis de l’avant son initiative en faveur de la décolonisation de la danse au Canada avec la
sincère intention de sceller la réconciliation avec les peuples autochtones des territoires ancestraux
souverains dans lesquels nous évoluons. Par cette initiative de décolonisation de la danse, nous
exhortons les parties prenantes à effectuer des changements structurels novateurs et à remettre en
question les pratiques courantes, et ce pour mieux servir la cause de l’équité, nous basant sur le
principe essentiel de la réciprocité. Ce projet de première importance arrive à point nommé. D’ailleurs,
le fait d’examiner notre situation par rapport à cette vision est en soi une démonstration de courage.

Dans la foulée des efforts que déploie l’ACD pour mieux comprendre les pratiques des artistes
autochtones, Aviva a assisté à l’édition 2018 du festival de danse des Premières nations de la Côte
qui a eu lieu à Vancouver, en Colombie-Britannique. Ce geste, que l’ACD et les membres du Réseau
CanDanse deviennent des témoins de ces pratiques et prennent le temps d’y réfléchir, a été apprécié
par les artistes du festival. Il y a lieu non seulement de reconnaître que l’écosystème de la danse doit
refléter la conscience collective, mais aussi de choisir la façon dont modeler cet écosystème, pour une
transformation, de part et d’autre, de la façon de comprendre et de considérer les enjeux.

L’ACD se trouve consolidée par le travail diligent de son personnel, comme nous l’avons constaté avec
l’augmentation du financement de base provenant du Conseil des arts du Canada. Ce résultat reflète
bien le dévouement de Kate et d’Aviva, et de la clarté de leur vision pour l’ACD.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Margaret Grenier					Soraya Peerbaye

Coprésidente, Assemblée canadienne		 Coprésidente, Assemblée canadienne
de la danse						de la danse

                                                                                                     13
Crédit photo : Conférence nationale de l’ACD : de la terre la scène - Calgary, Alberta (octobre 2017)

Crédit photo : Aviva Fleising et Margaret Grenier au Coastal First Nations Dance Festival (mars
2018) ; Réunion communautaire Toronto (novembre 2017).

14
RAPPORT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE
L’ACD est un organisme de service, petit certes, mais qui s’est taillé une place dans la cour des grands. L’ACD
défend et soutient le secteur de la danse et forme des partenariats avec les chefs de file du secteur de la
danse pour en améliorer les conditions. Etant Directrice générale pour une cinquième année, j’ai mené auprès
du gouvernement fédéral des initiatives de représentation en faveur de milieux de travail plus sûrs et plus
respectueux, et pour l’élimination des obstacles pour les femmes au niveau du leadership. J’ai co-géré une
conférence nationale à Calgary et poursuivi des conversations sectorielles difficiles sur le rôle des organismes
de service en matière de réconciliation et de décolonisation. L’année écoulée a été extrêmement exigeante,
mais oh combien gratifiante !

1.     Ré-imaginer les organismes de service : Initiative de décolonisation de la danse au
Canada
Au cours de cette année, j’ai eu le privilège d’apprendre beaucoup auprès des aînés des nations anishinaabe,
algonquine et blackfoot. L’ACD continuera d’écouter les chefs et gardiens du savoir autochtones. En 2017, l’ACD
a reçu des fonds de projet pour l’embauche de sa première gestionnaire des arts autochtone, Madame Ashley
Bomberry. L’impact qu’elle a eu en très peu de temps est remarquable. Madame Bomberry a aidé le personnel
de l’ACD à mettre au point une déclaration de reconnaissance territoriale précise et responsable pour l’ACD ;
par ses interventions, elle réussit à mieux faire comprendre les difficultés auxquelles font face tous les groupes
en quête d’équité. L’initiative de décolonisation de la danse au Canada est un travail urgent et transformateur.

2.       Représentation
Par ailleurs, je suis particulièrement fière du travail de représentation effectué cette année au nom des femmes. À
titre de coprésidente de la Coalition canadienne des arts, j’ai dirigé un travail urgent de formation anti-oppression
et anti-harcèlement dans l’ensemble du secteur des arts. Par ce formidable travail de représentation, nous avons
procuré des crédits fédéraux spéciaux de 552 000 $ au Conseil des ressources humaines du secteur culturel.
En outre, en mars 2018, j’ai comparu devant le Comité permanent du patrimoine canadien de la Chambre des
communes pendant l’étude sur les espaces et districts culturels. Tout au long de l’année, j’ai travaillé avec de
nombreux collègues à des projets de représentation aux paliers fédéral, provincial et municipal. Le détail de ces
initiatives figure dans le rapport sur la représentation. Enfin, les organismes de service provinciaux ont quitté la
conférence nationale de Calgary avec l’engagement de communications et de collaborations plus régulières, et
l’ACD vient faciliter ces échanges.

3.      Réduction du déficit et stratégie budgétaire
L’ACD est reconnaissante de l’augmentation du financement de base du Conseil des arts du Canada – et en
comprend toute l’importance dans son travail de représentation au palier fédéral. L’exercice financier 2017-2018
s’est terminé par un autre excédent budgétaire, résultat qui nous rapproche de l’objectif énoncé dans notre Plan
de redressement financier. Cependant, l’ACD continue de fonctionner avec un déficit en matière de ressources
humaines, ce qui limite considérablement l’impact de l’organisme. La situation financière délicate de l’ACD
reflète bien la précarité même du secteur de la danse.

Enfin, je tiens à remercier le Conseil national, le personnel, les membres des comités et vous, nos membres,
pour la passion, le dévouement et les efforts investis dans ce travail de porte-voix de la danse au Canada.

Veuillez agréer l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Kate Cornell
Directrice générale, Assemblée canadienne de la danse

                                                                                                                  15
16
*Ventilation des lettres envoyées à des députés fédéraux par des membres de l’ACD

Colombie-Britannique :
1 lettre envoyée par un membre de l’ACD à la députée fédérale Jenny Kwan pour l’édition 2017 de la
Journée des arts, et 1 lettre envoyée par un membre de l’ACD à la députée fédérale Joyce Murray pour la
Journée de la danse

Alberta :
1 lettre envoyée par un membre de l’ACD à la député fédérale Kent Hehr pour l’édition 2017 de la Journée
des arts.

Ontario :
2 lettre envoyées par des membres de l’ACD à la député fédérale Julie Dabrusin pour l’édition 2017 de
la Journée des arts, 10 lettres envoyées par des membres de l’ACD aux député fédéraux suivants pour
la Journée internationale de la danse : Carolyn Bennett, Catherine McKenna (2 fois), Bill Morneau, Julie
Dzerowicz, Julie Dabrusin (2 fois), Kirsty Duncan, Bill Blair et Anita Vandenbeld.

Quebéc :
3 lettres envoyées par des membres de l’ACD aux députés fédéraux suivants pour l’édition 2017 de la
Journée des arts : David Lametti, Joel Lightbound et Sherry Romanado.

Terre-Neuve/Labrador :
1 lettre envoyée par un membres de l’ACD au député fédéral Nick Whalen pour l’édition 2017 de la
Journée internationale de la danse.

Nouvelle-Écosse :
1 lettre envoyée par un membre de l’ACD au député fédéral Andy Fillmore pour l’édition 2017 de la
Journée pour les arts et 1 lettre envoyée par un membre de l’ACD au député fédéral Andy Filllmore pour la
Journée internationale de la danse.

**Ventilation des déplacements des                   ***Ventillation des participations aux activitiés de
employés de l’ACD, par province                         l’ACD

Colombie-Brittanique : 1 voyage à Vancouver          Colombie-Britannique : 23 participants à la réunion
                                                     de la communaté de la danse de Vancouver
Alberta : 1 voyage à Calgary
                                                     Alberta : 70 participants à la conférence nationale de
Ontario : 4 voyages à Ottawa                         l’ACD tenue à Calgary

Québec : 2 voyages à Montréal                        Ontario : 30 participants à la réunion de la
                                                     communauté de la danse de Toronto, 50 participants
Î.-P.-É. : 1 voyage à Charlottetown                  à la réunion du Conseil des arts du Canada, 15
                                                     participants à l’AGA de 2017, 40 participants à la
É.-U.A. : 1 voyage à Washington                      réunion des Fêtes à Toronto, 30 participants à la
                                                     réunion des prix des Dora de TAPA

                                                                                                           17
STATISTIQUE DES COMMUNICATIONS

18
INDEPENDENT AUDITOR'S REPORT

To the Directors of Canadian Dance Assembly

We have audited the accompanying financial statements of Canadian Dance Assembly, which comprise the
statement of financial position as at March 31, 2018 and the statements of operations and changes in net assets and
cash flows for the year then ended, and a summary of significant accounting policies and other explanatory
information.

Management's Responsibility for the Financial Statements
Management is responsible for the preparation and fair presentation of these financial statements in accordance
with Canadian accounting standards for not-for-profit organizations, and for such internal control as management
determines is necessary to enable the preparation of financial statements that are free from material misstatement,
whether due to fraud or error.

Auditor's Responsibility
Our responsibility is to express an opinion on these financial statements based on our audit. We conducted our
audit in accordance with Canadian generally accepted auditing standards. Those standards require that we comply
with ethical requirements and plan and perform the audit to obtain reasonable assurance about whether the
financial statements are free from material misstatement.
An audit involves performing procedures to obtain audit evidence about the amounts and disclosures in the
financial statements. The procedures selected depend on the auditor's judgment, including the assessment of the
risks of material misstatement of the financial statements, whether due to fraud or error. In making those risk
assessments, the auditor considers internal control relevant to the entity's preparation and fair presentation of the
financial statements in order to design audit procedures that are appropriate in the circumstances, but not for the
purpose of expressing an opinion on the effectiveness of the entity's internal control. An audit also includes
evaluating the appropriateness of accounting policies used and the reasonableness of accounting estimates made by
management, as well as evaluating the overall presentation of the financial statements.
We believe that the audit evidence we have obtained is sufficient and appropriate to provide a basis for our audit
opinion.

Opinion
In our opinion, the financial statements present fairly, in all material respects, the financial position of Canadian
Dance Assembly as at March 31, 2018 and the results of its operations and its cash flows for the year then ended in
accordance with Canadian accounting standards for not-for-profit organizations.

                                                                       Hogg, Shain & Scheck PC
Toronto, Ontario                                                     Authorized to practise public accounting by the
August 29, 2018                                                      Chartered Professional Accountants of Ontario

                                                                                                                   1

                                                                                                                        19
CANADIAN DANCE ASSEMBLY
                                          Statement of Financial Position
                                               As at March 31, 2018

                                                                                2018             2017

                                                        ASSETS
     CURRENT
       Cash                                                                 $          -     $     10,771
       Accounts receivable                                                         3,503           11,179
       Harmonized Sales Tax recoverable                                            1,793            4,987
       Prepaid expenses                                                            1,917            2,435

                                                                                   7,213           29,372
     CAPITAL ASSETS (Note 3)                                                           881          1,102

                                                                            $      8,094     $     30,474

                                                     LIABILITIES
     CURRENT
       Bank indebtedness (Note 4)                                           $      6,163     $          -
       Accounts payable and accrued liabilities                                   10,510            7,348
       Government remittances payable (Note 10)                                    3,301                -
       Deferred revenues (Note 5)                                                  4,833           41,800

                                                                                  24,807           49,148

                                                       DEFICIT
     UNRESTRICTED                                                                (16,713)         (18,674)

                                                                            $      8,094     $     30,474

     COMMITMENT (Note 9)

     APPROVED ON BEHALF OF THE BOARD

     _____________________________ Director

     _____________________________ Director

20

     See the accompanying notes to these financial statements
                                                                                                        2
CANADIAN DANCE ASSEMBLY
                           Statement of Operations and Changes in Net Assets
                                      Year Ended March 31, 2018

                                                                          2018                2017

REVENUES
  Grants (Note 6)                                                     $    195,822        $    162,034
  Membership                                                                41,988              43,206
  Donations and fundraising (Note 8)                                        24,541              13,737
  Other                                                                      9,014               4,231
  Conference registration                                                    4,161                   -

                                                                           275,526             223,208

EXPENSES (Schedule 1)
  Operations                                                               201,580             187,741
  Membership services (Note 7)                                              53,943              16,098
  Communications and profile (Note 8)                                       18,042              15,048

                                                                           273,565             218,887

EXCESS OF REVENUES OVER EXPENSES                                                1,961            4,321

DEFICIT - BEGINNING OF YEAR                                                    (18,674)        (22,995)

DEFICIT - END OF YEAR                                                 $        (16,713)   $    (18,674)

See the accompanying notes to these financial statements
                                                                                                     3
                                                                                                          21
CANADIAN DANCE ASSEMBLY
                                              Statement of Cash Flows
                                             Year Ended March 31, 2018

                                                                             2018             2017

     OPERATING ACTIVITIES
       Excess of revenues over expenses                                  $      1,961     $      4,321
       Item not affecting cash:
          Amortization of capital assets                                            221              275

                                                                                2,182            4,596

        Changes in non-cash working capital items:
           Accounts receivable                                                  7,676            1,748
           Harmonized Sales Tax recoverable                                     3,194           (2,999)
           Prepaid expenses                                                       518           (1,679)
           Accounts payable and accrued liabilities                             3,162           (5,936)
           Government remittances payable                                       3,301           (4,100)
           Deferred revenues                                                  (36,967)          24,100

                                                                              (19,116)          11,134

     INCREASE (DECREASE) IN CASH                                              (16,934)          15,730

     CASH (BANK INDEBTEDNESS) - BEGINNING OF YEAR                              10,771           (4,959)

     CASH (BANK INDEBTEDNESS) - END OF YEAR                              $     (6,163)    $     10,771

     CASH CONSISTS OF:
         Cash                                                            $          -     $     10,771
         Bank indebtedness (Note 4)                                            (6,163)               -

                                                                         $     (6,163)    $     10,771

     See the accompanying notes to these financial statements
                                                                                                       4
22
CANADIAN DANCE ASSEMBLY
                                       Notes to Financial Statements
                                       Year Ended March 31, 2018

1.   ORGANIZATION AND OPERATIONS

     Canadian Dance Assembly (CDA) is a national arts service organization for professional dance in Canada.

     CDA promotes, in both of the official languages of Canada, dance throughout Canada through public
     awareness, education, research, communication, information exchange, and other activities.

     CDA commenced operations in June 2002 and was incorporated on September 10, 2004 as a non-profit
     member organization. It was granted charitable status on May 1, 2006, and as such is exempt from income
     tax under Section 149(1) of the Income Tax Act.

2.   SUMMARY OF SIGNIFICANT ACCOUNTING POLICIES

     These financial statements are the representation of management and have been prepared in accordance with
     Canadian accounting standards for not-for-profit organizations in Part III of the CPA Canada Handbook and
     include the following significant accounting policies.

     Revenue recognition

     CDA follows the deferral method of accounting for contributions.

     Restricted contributions, including government grants, are recognized as revenues in the year in which the
     related activity occurs and expenditures are incurred. Unrestricted contributions are recognized as revenue
     when received or receivable if the amounts to be received can be reasonably estimated and collection is
     reasonably assured.

     Membership and conference registration fees are recognized as revenues on the anniversary date of each
     member's registration.

     Other revenues consists mainly of advocacy travel support and reimbursed expenses.

     Financial instruments

     CDA initially measures its financial assets and financial liabilities at fair value. It subsequently measures all
     its financial assets and liabilities at amortized cost. The financial assets subsequently measured at amortized
     cost include cash and accounts receivable. The financial liabilities subsequently measured at amortized cost
     include bank indebtedness and accounts payable.

     Capital assets

     Capital assets are recorded at cost less accumulated amortization. Capital assets are amortized over their
     estimated useful lives on a declining balance basis at the following rate and method:

        Furniture and equipment                                       20%       declining balance method

     Measurement uncertainty

     The preparation of financial statements in conformity with Canadian accounting standards for not-for-profit
     organizations requires management to make estimates and assumptions that affect the reported amount of
     assets and liabilities at the date of the financial statements and the reported amounts of revenues and expenses
     during the year. Such estimates are reviewed annually and any adjustments necessary are made to revenues
     and expenses as appropriate in the year in which they become known.

                                                                                                           (continues)

                                                                                                                         23

                                                                                                                    5
CANADIAN DANCE ASSEMBLY
                                            Notes to Financial Statements
                                            Year Ended March 31, 2018

     2.   SUMMARY OF SIGNIFICANT ACCOUNTING POLICIES (continued)

          Donated services

          Much of the operations of CDA are dependent on the voluntary service of members and others. Since these
          services are not normally purchased by CDA, such donated services are not reflected in these financial
          statements.

     3.   CAPITAL ASSETS
                                                                                          2018                2017
                                                                    Accumulated          Net book            Net book
                                                       Cost         amortization          value               value

          Furniture and equipment                $         9,228   $         8,347 $              881    $        1,102

     4.   BANK INDEBTEDNESS

          CDA has an operating account at a major Canadian bank, under which it has available a bank credit facility
          of $15,000 for general operating purposes. Advances under this credit facility bear interest at the bank prime
          rate plus 2.85% per annum (6.30% at March 31, 2018), with interest payable monthly, and are secured by a
          general security agreement over its assets.

     5.   DEFERRED REVENUES

          Deferred grants and other revenues at March 31 are as follows:

                                                                                           2018               2017

           Grants
            Canada Council for the Arts                                              $         2,275     $            -
            Toronto Arts Council                                                               2,558             31,000

           Donations and fundraising
            Metcalf Foundation                                                                      -            10,800

                                                                                     $         4,833     $       41,800

          Variances each year between the deferred grants is based on specific project funding that is variable from year
          to year.

24

                                                                                                                        6
CANADIAN DANCE ASSEMBLY
                                        Notes to Financial Statements
                                        Year Ended March 31, 2018

6.   GRANTS REVENUES

     Revenues from grants recognized during the year are as follows:

                                                                                      2018             2017

        Canada Council for the Arts - Operating                                 $      105,000     $      85,000
        Canadian Council for the Arts - Project                                         10,225            15,200
        Department of Canadian Heritage                                                      -             5,000
        Ontario Arts Council                                                            24,482            22,315
        Toronto Arts Council                                                            33,442            18,000
        City of Toronto employment grant                                                10,199            16,519
        Miziwe Biik employment grant                                                    12,474                 -

                                                                                $      195,822     $     162,034

7.   MEMBERSHIP SERVICES

     Variances year to year are based on specific events that occur each year. In 2018, CDA hosted a conference
     which takes place every other year.

8.   DONATIONS IN KIND

     From time to time, CDA receives donations of goods and services such as advertising, venue rentals, and
     communications that would normally be purchased. The fair value of these contributed items in 2018 was
     $3,575 (2017 - $2,200). This amount is recognized in the statement of operations and deficit as donations and
     fundraising revenues and communications and profile expenses.

9.   COMMITMENT

     On May 1, 2018, CDA extended their premise lease until May 1, 2021. CDA is required to pay a base rent of
     $525 plus HST per month, which is inclusive of security, hydro, phone, internet, and insurance. Total future
     minimum lease payments as at year end are as follows:
                               2019                                              $         6,425
                               2020                                                        6,300
                               2021                                                        6,300
                               2022                                              $           525

10. FINANCIAL INSTRUMENTS

     The fair value of CDA's financial instruments approximates their carrying value due to the short term to
     maturity of the instruments. It is management's opinion that CDA is not subject to significant market, credit
     or liquidity risk in respect to its financial instruments.

     CDA's bank and credit facilities are sufficient to cover accounts payable as they come due.

     Accounts receivable are monitored regularly to ensure collectibility.

     CDA remits their government remittances monthly by the 15th. CDA's March 2018 government remittances
     were paid on April 15, 2018 (2017 - paid on March 31, 2017).

                                                                                                                     25

                                                                                                                7
CANADIAN DANCE ASSEMBLY
                                          Notes to Financial Statements
                                          Year Ended March 31, 2018

     11. COMPARATIVE FIGURES

        Some of the comparative figures have been reclassified to conform to the current year's presentation.

26

                                                                                                                8
CANADIAN DANCE ASSEMBLY
                                    Schedule of Expenses - Schedule 1
                                       Year Ended March 31, 2018

                                                                            2018           2017

COMMUNICATIONS AND PROFILE
  Advertising and promotion                                             $      8,999   $      2,358
  Writing and translation fees                                                 4,369          8,541
  Internet and website                                                         2,858          2,758
  Design                                                                         800            550
  Telephone                                                                      718            653
  Printing and postage                                                           298            188

                                                                        $     18,042   $     15,048

MEMBERSHIP SERVICES
  National Council and other meetings                                   $     24,019   $      1,812
  Conferences                                                                 12,707              -
  Advocacy                                                                     7,871          4,854
  Community/regional meetings                                                  6,041          4,425
  Research                                                                     1,859          3,579
  Other                                                                        1,446          1,428

                                                                        $     53,943   $     16,098

OPERATIONS
  Salaries, fees, and benefits                                          $    178,560   $    169,076
  Rent, repairs and insurance                                                  8,907          9,059
  Accounting and audit                                                         6,250          3,832
  Administration                                                               4,672          4,288
  Legal fees                                                                   1,600              -
  Bank and interest charges                                                    1,370          1,211
  Amortization of capital assets                                                 221            275

                                                                        $    201,580   $    187,741

See the accompanying notes to these financial statements
                                                                                                  9
                                                                                                      27
RAPPORT DE LA TRÉSORIÈRE
Aperçu des résultats de l’exercice
     •      Revenus : 275 526 $
     •      Dépenses : 273 565 $
     •      Excédent d’exploitation : 1 961 $
     •      Déficit accumulé : (16 713) $

Analyse – Sommes reçues

Subventions - Les subventions comptent pour la partie la plus importante des sommes qui nous
       sont versées, soit 71 % du total.

      Conseil des arts du Canada – L’ACD a obtenu une augmentation de ses crédits
      d’exploitation de la part du Conseil des arts du Canada, ce qui a fait passer notre
      financement pluriannuel de 85 000 $ à 105 000 $. Ce financement atteindra 115 000 $ d’ici
      l’exercice 2019-2020. L’ACD a aussi reçu des crédits de projet de l’ordre de 12 500 $ pour
      refaire la Carte de la danse. Une partie de ces crédits de projet a été reportée à l’exercice
      2018-2019, période durant laquelle ce projet sera achevé.

      Conseil des arts de l’Ontario – Le Conseil des arts de l’Ontario a accordé à l’ACD une
      légère augmentation de 2 167 $ au chapitre des crédits d’exploitation, portant ainsi notre
      financement annuel à 24 482 $ (à noter que l’ACD a obtenu des crédits supplémentaires
      pour l’exercice 2018-2019, après quoi la formule des subventions pluriannuelles a été adoptée).

      Conseil des arts de Toronto et Ville de Toronto – Nous avons continué à recevoir un
      soutien financier modeste pour aider à animer et à appuyer des rencontres communautaires
      d’artistes et de gestionnaires culturels. En outre, nous avons reçu une subvention du programme
      Open Door pour financer une retraite sur la re-création des organismes de service et pour
      l’exploration de fusions, d’alliances stratégiques et de l’initiative de décolonisation de la danse
      au Canada.

      L’ACD continue de recevoir des fonds de la Ville de Toronto pour le salaire de postes
      contractuels d’un an au sein de l’organisme.

      Cette année, pour la première fois, l’ACD a reçu une subvention pour embaucher un
      gestionnaire culturel autochtone dans notre organisme.

Droits d’adhésion – Les droits d’adhésion ont diminué de 3 % au cours de l’année écoulée étant
donné que certains grands organismes n’ont pas été en mesure de renouveler leur adhésion. Comme la
situation financière d’autres organismes s’est détériorée, nous n’avons pas été en mesure de maintenir
cette entrée de fonds.

Conférences – Les recettes tirées de la Conférence de l’ACD ont été légèrement inférieures à l’objectif
visé. Pour obtenir la participation d’un aussi grand nombre possible d’artistes et de représentants de
la région, nous avons décidé d’offrir des inscriptions gratuites. Par ailleurs, grâce à des organismes
de service locaux tels que l’Alberta Dance Alliance et la CADA-West, nous avons pu offrir plus d’aide
financière.
28
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler