Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de cinq ans au Bénin

 
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de cinq ans au Bénin
REPUBLIQUE DU BENIN

 ********

 UNIVERSITE DE PARAKOU

 ********

ECOLE NATIONALE DE STATISTIQUE ET DE PLANIFICATION ET DE
 DEMOGRAPHIE

 Mémoire de fin de formation

 Diplôme : Licence Professionnelle en Statistique Appliquée

 THEME :
 Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité
 des enfants de moins de cinq ans au Bénin

 Réalisé Par :

 CODJO Had Candide Jijolé

 Sous la Direction de :

 Professeur Mouftaou AMADOU SANNI

 Et la Co-Direction de :

 Dr. Nadège DJOSSOU

 Décembre 2020
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

 L’École Nationale de Statistique, de Planification et de
 Démographie (ENSPD) n’entend donner ni approbations, ni
 improbations aux opinions émises quelles qu’elles soient dans ce
 mémoire. Ces opinions doivent donc être considérées comme
 propres à l’auteur.

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | ii
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

 AVANT-PROPOS

 La fin de la formation de licence en Statistique à l’Ecole Nationale de Statistique, de
Planification et de Démographie (ENSPD) de l’Université de Parakou au Bénin est marquée par la
rédaction et la soutenance d’un mémoire. En effet, la rédaction et la soutenance d’un mémoire de
fin de formation est un exercice qui vise à permettre à l’étudiant de mettre en pratique toutes les
connaissances théoriques et pratiques acquises au cours de sa formation à travers l’utilisation
d’outils méthodologiques, conceptuels et techniques d’analyses de données statistiques en vue de
répondre à une problématique ayant un intérêt scientifique et social mais aussi à le préparer à la
communication des résultats de recherche.
 Rédigé par CODJO Had Candide Jijolé, étudiant en fin de cycle licence à l’ENSPD, le
présent mémoire porte sur le thème : « Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité
des enfants de moins de cinq ans au Bénin». En vue de traiter du sujet avec l’œil d’un statisticien,
il a fait appel à toutes les compétences nécessaires qu’il a acquises tout au long de sa formation.
Ainsi, grâce à ses travaux personnels et aux conseils et orientations de ses encadreurs Prof.
Mouftaou AMADOU SANNI et Dr. DJOSSOU Nadège, de nouvelles connaissances en lien avec
le thème ont été produites.

 Conscient que toute œuvre humaine est perfectible et qu’aucune connaissance n’est figée,
tout apport ou suggestion, toute critique ou tout essai d’amélioration visant à parfaire le contenu de
ce document sera la bienvenue.

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | iii
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

 REMERCIEMENTS

Mes sincères remerciements vont à l’endroit de :

 ➢ Dieu, le créateur de l’univers, qui me prête vie et me protège partout et en tout temps ;

 ➢ Mes parents Edouard Codjo KOGOHOUN et Loïs E. GANYE, pour l’attention et le soutien

 inconditionnel qu’ils ont toujours porté à mon égard ;

 ➢ Professeur Mouftaou AMADOU SANNI, mon encadreur pour l’accompagnement durant

 la rédaction de notre mémoire ;

 ➢ Dr. Nadège DJOSSOU, ma co-encadrice, qui malgré ses multiples occupations a accepté

 de diriger notre travail. Merci, pour la patience, la disponibilité, les conseils, les multiples

 lectures, les suggestions et observations qui ont permis d’améliorer ce document.

 ➢ Dr. Justin DANSOU, pour son appui technique et ses conseils durant la rédaction de notre

 mémoire ;

 ➢ Professeur Thierry A. ADOUKONOU Directeur de l’Ecole Nationale de Statistique, de

 Planification et de Démographie, et tout le corps enseignant, pour l’encadrement durant nos

 trois années de formation ;

 ➢ Du personnel administratif de l’ENSPD ayant servi pendant mes trois années de formation,

 pour leur accompagnement ;

 ➢ Mes frères et sœurs Armelle, Bright, Harmonie et Wisdom pour leur présence à mes côtés.

 ➢ Mes collègues de promotion, pour la fraternité, l’esprit d’entraide et pour l’ambiance de

 franche collaboration qui ont régné durant les trois années de notre formation.

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | iv
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

 TABLE DES MATIERES

AVANT-PROPOS......................................................................................................................iii
REMERCIEMENTS .................................................................................................................. iv
TABLE DES MATIERES ........................................................................................................... v
LISTE DES TABLEAUX ......................................................................................................... vii
LISTE DES FIGURES ............................................................................................................. viii
LISTE DES SIGLES ET ABREVIATIONS ............................................................................... ix
RESUME .................................................................................................................................... x
ABSTRACT ............................................................................................................................... xi
INTRODUCTION ....................................................................................................................... 1
CHAPITRE I : PROBLEMATIQUE ET OBJECTIFS ................................................................. 3
CHAPITRE II : CADRE THEORIQUE DE L’ETUDE ............................................................... 5
 Section 1 : Définition des concepts........................................................................................... 5
 Section 2 : Revue de littérature................................................................................................. 6
 2.1. Approches conceptuelles de la pauvreté ......................................................................... 6
 2.2. Mortalité infanto-juvénile et pauvreté (monétaire et non monétaire)............................... 7
 2.3. Autres déterminants de la mortalité infanto-juvénile ...................................................... 9
 Section 3 : Cadre conceptuel et hypothèses de recherche ........................................................ 11
 3.1. Cadre conceptuel ......................................................................................................... 11
 3.2. Hypothèses de recherche.............................................................................................. 12
CHAPITRE III : DEMARCHE METHODOLOGIQUE ............................................................ 13
 Section 1 : Les données .......................................................................................................... 13
 1.1. Source de données ................................................................................................... 13
 1.2. Population d’étude ................................................................................................... 13
 Section 2 : Mesure de la pauvreté relative des ménages des enfants ........................................ 13
 2.1. Variables à utiliser pour la construction de l’indice ...................................................... 14
 2.2. Méthode utilisée pour la construction de l’indicateur de pauvreté................................. 15
 Section 3 : Présentation des variables d’étude et de la méthode d’analyse............................... 17
 3.1. Présentation des variables d’étude................................................................................ 17
 3.2.Méthode d’analyse........................................................................................................ 19

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | v
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

CHAPITRE IV: ANALYSE ET INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS ................................ 21
 Section 1 : Description de l’échantillon et Incidence de la pauvreté non monétaire................. 21
 1.1. Description de l’échantillon de l’étude ......................................................................... 21
 1.2. Incidence de la pauvreté non monétaire........................................................................ 22
 Section 2: Description de la relation entre la pauvreté et la mortalité des enfants de moins de
 cinq ans au Benin. .................................................................................................................. 23
 2.1. Analyse descriptive bivariée ........................................................................................ 23
 2.1. Analyse descriptive multivariée ................................................................................... 31
 Section 3 :Analyse explicative de la mortalité différentielle des enfants de moins de cinq ans au
 Bénin ..................................................................................................................................... 32
 3.1. Effets nets des variables d’étude sur le risque de décès des enfants .............................. 32
 3.2. Effets nets des variables d’étude sur le risque de décès des enfants selon le niveau de vie
 des ménages ....................................................................................................................... 36
SYNTHÈSE ET COMMENTAIRE ........................................................................................... 39
LIMITES DE L’ETUDE ........................................................................................................... 42
CONCLUSION ......................................................................................................................... 43
LISTE DES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES ................................................................ 44
ANNEXES ................................................................................................................................ 46

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | vi
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

 LISTE DES TABLEAUX

Tableau 1: Liste des variables retenues relatives aux dimensions non monétaires de la pauvreté. ........... 14
Tableau 2: Liste des variables d’étude................................................................................................... 17
Tableau 3 : Risques de décès des enfants de moins de cinq ans selon le niveau de vie des ménages ....... 23
Tableau 4: Risques de décès des enfants de moins de cinq ans selon la région de résidence de la mère . 24
Tableau 5 : Risques de décès des enfants de moins de cinq ans selon le milieu de résidence de la mère . 24
Tableau 6: Risques de décès infanto-juvénile selon la situation matrimoniale de la mère ....................... 25
Tableau 7: Risques de décès des enfants de moins de cinq ans selon le niveau d’instruction de la mère . 26
Tableau 8 : Risques de décès des enfants de moins de cinq ans selon la religion de la mère ................... 26
Tableau 9: Risques de décès des enfants de moins de cinq ans selon l’ethnie de la mère. ....................... 27
Tableau 10: Risques de décès infanto-juvénile selon le secteur d’activité économique du père .............. 27
Tableau 11: Risques de décès infanto-juvénile selon le statut d’occupation de la mère .......................... 28
Tableau 12 : Risques de décès infanto-juvénile selon l’âge de la mère à l’accouchement ....................... 28
Tableau 13 : Risques de décès des enfants de moins de cinq ans selon le rang de naissance et l’intervalle
inter génésique ....................................................................................................................................... 29
Tableau 14 : Risques de décès des enfants de moins de cinq ans selon le sexe des enfants ..................... 30
Tableau 15 : Risques de décès des enfants de moins de cinq ans selon l’assistance à l'accouchement ..... 30
Tableau 16: Effets nets des variables explicatives sur le risque de décès infanto-juvénile ...................... 33
Tableau 17: Effets nets des variables d’étude sur le risque de décès des enfants selon le niveau de vie des
ménages................................................................................................................................................. 36
Tableau 18: Distribution de l’échantillon selon les variables explicatives. ............................................. 46
Tableau 19: Distribution de l’échantillon selon l’état de survie infanto-juvénile au Bénin. ..................... 47
Tableau 20: Répartition des décès des enfants de moins de cinq ans au Bénin selon les variables
explicatives. ........................................................................................................................................... 48
Tableau 21: Histogramme des valeurs propres ...................................................................................... 51
Tableau 22: Caractéristiques de la classe pauvre ................................................................................... 53
Tableau 23: Caractéristiques de la classe non pauvre ............................................................................. 54

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | vii
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

 LISTE DES FIGURES

Figure 1: Répartition des enfants selon le niveau de vie. 22
Figure 2: Courbe ROC du modèle final 32
Figure 3: Résultats de l’analyse des correspondances multiple des variables retenues pour notre études 50
Figure 4: Plan principal de l’ACM pour l’indice de pauvreté 52

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | viii
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

 LISTE DES SIGLES ET ABREVIATIONS

 ACM Analyse des Correspondances Multiples

 ACP Analyse en Composantes Principales

 CAH Classification Ascendante Hiérarchique

 COPA Consistance Ordinale sur le Premier Axe

 EDS Enquête Démographique et de Santé

 EDSB-IV Quatrième Enquête Démographique et de Santé au Bénin

 EDSB-V Cinquième Enquête Démographique et de Santé au Bénin

 ENSPD Ecole Nationale de Statistique, de Planification et de Démographie

 ICP Indice Composite de Pauvreté

 INSAE Institut National de la Statistique et de l’Analyse Economique

 ODD Objectifs de Développement Durable

 OMS Organisation Mondiale de la Santé

 ONU Organisation des Nations Unies

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | ix
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

 RESUME

 L’objectif de cette recherche est d’analyser l’influence de la pauvreté non monétaire sur la
mortalité des enfants de moins de cinq ans au Bénin. Pour ce faire, nous avons utilisé les données
issues de l’enquête démographique de Santé 2017-2018 du Benin (EDSB-V). Nous avons recouru
à l’Analyse des Correspondances Multiples pour constituer l’indicateur de pauvreté. À partir de
l’analyse descriptive bivariée, nous avons puis montrer l’existence d’un risque différentiel de décès
des enfants de moins de cinq ans selon le niveau de pauvreté des ménages. Par ailleurs, il ressort
de l’estimation du modèle de régression logistique binaire que l’influence de la pauvreté sur la
mortalité des enfants des moins de cinq ans au Bénin résulte de l’influence combinée des facteurs
telles que : la région de résidence, un rang de naissance élevé, un intervalle inter-génésique court
(moins de deux ans), l’occupation de la mère et le sexe de l’enfant. Contre toute attente, dans un
contexte de pauvreté caractérisé par une précarité des conditions vie, la nature milieu de résidence,
la religion, l’ethnie ou même encore le niveau d’instruction de la mère des enfants ne sont pas
déterminants dans la mortalité des enfants. Ainsi, les politiques visant à réduire le niveau de
mortalité infanto-juvénile devront prendre davantage en compte l’amélioration des conditions de
vie des ménages. Aussi, faudra-t-il sensibiliser les populations en matière de santé reproductive.

Mots clés : pauvreté; mortalité infanto-juvénile; conditions de vie; Bénin.

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | x
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

 ABSTRACT

 The objective of this research is to analyze the influence of no monetary poverty on under-
five mortality in Benin. To do so, we used data from the Benin Demographic Health Survey 2017-
2018 (EDSB-V). We used Multiple Correspondence Analysis to construct the poverty indicator.
Based on the bivariate descriptive analysis, we then showed the existence of a differential risk of
death of children under five years of age according to the level of poverty of the households.
Furthermore, the estimation of the binary logistic regression model shows that the influence of
poverty on under-five mortality in Benin is mediated by variables such as: the region of residence
of the children's mother, delivery by qualified personnel, birth rank and intergenesics interval,
mother's occupation and the child's sex. Contrary to all expectations, in a context of poverty
characterized by precarious living conditions, religion, ethnicity or even the level of education of
the mothers are not decisive factors in child mortality. Thus, policies aimed at reducing the level
of infant and child mortality will have to take greater account of the improvement of household
living conditions. Also, it will be necessary to raise awareness of the population with regard to
reproductive health.

Key words: poverty; child mortality; living conditions; Benin.

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | xi
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

 INTRODUCTION

 La réduction de la mortalité des enfants, a toujours été un enjeu majeur pour les nations du
monde entier en particulier pour les pays en voies de développement. Cela résulte du fait que le
niveau de la mortalité des enfants est non seulement un indicateur du niveau de développement
socio-économique d’un pays, mais il permet aussi d’identifier les problèmes et d’évaluer les
besoins en matière de santé dans un pays (Dansou, 2014)
 En effet, les dernières estimations des Nations Unies (2019) démontrent que des progrès
remarquables ont été accomplis depuis 1990 en matière de réduction des décès d’enfants dans le
monde. Cependant, les pays pauvres tendent à réaliser de moins bons résultats que les pays plus
riches et, à l’intérieur d’un même pays, les inégalités dans la répartition des décès des enfants
persistent et s’intensifient. En Afrique subsaharienne, la probabilité pour un enfant de décéder
avant l’âge de 5 ans est environ 14 fois plus grande que dans les pays à revenu élevé (OMS, 2019).
 A l’instar des autres pays du monde et d’Afrique subsaharienne en particulier, la situation de
la santé des enfants au Bénin reste encore préoccupante. Le niveau de mortalité des enfants de
moins de 5 ans reste encore élevé malgré sa tendance à la baisse observée entre 2001 et 20121
(160 ‰ en 2001 à 70 ‰ en 2012). A l'intérieur du pays, la mortalité infanto-juvénile varie dans
d'importantes proportions selon l'échelle de niveau de vie. Ces différences de mortalité des enfants
selon le niveau de vie des ménages est le reflet d’un environnement caractérisé par des conditions
de vie hostile à la santé des enfants dans les ménages pauvres (OMS, 2010). Ainsi, une meilleure
connaissance de l’influence de la pauvreté caractérisée par les conditions de vie des ménages
s’avère indispensable en matière de mortalité aux jeunes âges.
 A partir des données de l’Enquête Démographique et de Santé du Bénin (EDSB-V) réalisée
en 2017-2018, ce document se propose d’analyser l’influence de la pauvreté non monétaire sur la
mortalité des enfants de moins de cinq ans au Bénin. De façon concrète il s’agira tout d’abord de
partir des indicateurs de bien-être non monétaire pour construire un indicateur composite de la
pauvreté multidimensionnelle, ensuite de décrire et d’expliquer la relation entre de la pauvreté non
monétaire et la mortalité infanto-juvénile.

1
 Rapport de la cinquième enquête démographique et de santé au bénin (EDSB-V) 2017-2018 réalisée par
INSAE
Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | 1
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

 Le présent document est organisé en quatre chapitres. Dans un premier chapitre, il présente
la problématique et les objectifs de l’étude. Après avoir présenté de façon détaillée, dans son
deuxième et troisième chapitre, le cadre théorique de l’étude et la démarche méthodologique
adoptée, le document consacre le dernier chapitre à la présentation des résultats issus de l’analyse
des données .

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | 2
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

 CHAPITRE I : PROBLEMATIQUE ET OBJECTIFS
1 : Problématique
 La pauvreté – qu’elle soit monétaire ou non monétaire– est le principal déterminant des
problèmes de santé (OMS, 2001). C’est ainsi que la pauvreté va de pair avec une espérance de vie
peu élevée, une mauvaise santé reproductive, des taux élevés de maladies infectieuses et surtout
une importante mortalité des enfants de moins de 5 ans.
 Avec 5,3 millions d’enfants de moins de cinq ans décédés en 2018 selon les estimations
publiées par les Nations Unies en 2019, la mortalité des enfants demeure l’un des problèmes de
santé majeur que connaît l’humanité. En effet, la mortalité des enfants de moins de 5 ans frappe
surtout les pays les plus pauvres et est généralement associées à des facteurs tels que malnutrition,
paludisme, diarrhée, pneumonie, etc.(OMS, 2019). En 2018, l’Afrique subsaharienne avec (54%)
et l’Asie du Sud (28%) concentraient à elles seules plus de 80 % des décès d’enfants de moins de
cinq ans dans le monde. En Afrique subsaharienne c’est environ un enfant sur 13 qui décède entre
la naissance et le cinquième anniversaire (OMS, 2019).
 Au Benin, le risque de décès entre la naissance et le cinquième anniversaire est passé de 70‰
en 2011-2012 à 96‰ en 2017-2018, soit une augmentation de 26 points de pourcentage(INSAE,
2019). Aussi faut-il noter qu’un enfant appartenant à un ménage du quintile le plus pauvre a environ
deux fois moins de chances d’atteindre l’âge de cinq ans qu’un enfant appartenant à un ménage du
quintile le plus riche.
 Plusieurs études montrent que le niveau de vie des ménages est négativement associé aux
risques de mortalité aux jeunes âges (Beaulière & Flori, 2008; Daouda, 2011; Ibara, 2010; Ndiaye,
2019; Nzaou, 2019). Pour Libité (2004), les niveaux, les tendances et les différentiels de la
mortalité infanto-juvénile sont le reflet du niveau de pauvreté et des conditions de précarité dans
lesquelles vivent les populations. En effet, les enfants des familles pauvres vivent le plus souvent
dans un environnement caractérisé par approvisionnement en eau potable limité, l'absence de
toilettes et des conditions peu hygiéniques de préparation et de conservation de la nourriture
favorisant la prolifération des maladies infectieuses et nutritionnelles principales causes de la
mortalité des enfants (Sow, 2008). Par ailleurs les ressources économiques des ménages jouent
également un rôle important dans la mortalité des enfants à travers le comportement en matière
d’alimentation, d’hygiène, de logement, d’énergie, de soins préventifs, de soins curatifs. (Barbieri,
1991; Korachais, 2010).

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | 3
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

 Au Bénin, à notre connaissance, il existe peu d’étude qui se sont intéressées au lien entre la
pauvreté et la mortalité infanto-juvénile. Même si l’analyse des déterminants de la mortalité
infanto-juvénile, a fait l’objet de plusieurs études, la plupart de ces études se sont surtout intéressées
à l’étude des causes étiologiques (Adedemy et al., 2015; Doumbouya et al., 1999; Gandaho, 1982)
et d’autres facteurs tels que l’éducation des parents, les normes sociales, au milieu de résidence et
aux pratiques religieuses (Akoto, 1991; Barrère et al., 1991; Dansou, 2014; Laourou, 1995; Sossa,
2020). Ces insuffisances justifient la nécessité de la présente étude qui s’oriente vers l’analyse de
l’influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins cinq ans au Bénin.
 La connaissance de l’état d’un problème permet d’orienter et définir les stratégies efficaces
et réalisables pour le résoudre. Ainsi, ce travail vient compléter les écrits sur la mortalité infanto-
juvénile au Bénin. Cette étude pourrait également permettre aux autorités de connaître l’impact de
la pauvreté des ménages sur le risque de mortalité chez les enfants de moins cinq ans au Benin dans
le but de savoir les actions à mettre en place pour l’atteinte de l’objectif de l’ODD3 qui fixe le taux
de mortalité infanto-juvénile à atteindre en 2030 à 25 ‰. Cette étude a donc une pertinence aussi
bien scientifique que sociale.
Question de recherche : Quelle est l’influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité
des enfants de moins de cinq ans au Benin ?
2 : Objectifs de recherche
 2.1. Objectif général de l’étude

 L’objectif général poursuivi par le présent travail est d’analyser l’influence de la pauvreté
non monétaire sur la mortalité des enfants de moins cinq ans au Benin.

 2.2. Objectifs spécifiques de l’étude

Objectif spécifique 1 : Etudier la différentielle de mortalité des enfants de moins de cinq ans au
Bénin selon le niveau de vie des ménages.

Objectif spécifique 2 : Identifier le mécanisme d’action de la pauvreté non monétaire sur de la
mortalité des enfants de moins de cinq ans au Bénin.

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | 4
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

 CHAPITRE II : CADRE THEORIQUE DE L’ETUDE
Section 1 : Définition des concepts
❖ Mortalité infantile

 « La mortalité infantile est la mortalité d’un enfant avant son premier anniversaire. On l’appelle
encore mortalité de la première année de naissance. Elle permet essentiellement de juger la qualité
des soins obstétriques et pédiatriques d'un pays » (Nzaou, 2019, p. 3).

❖ Mortalité juvénile

 Le dictionnaire de démographie de Roland PRESSAT définit la mortalité juvénile comme tous
les décès enregistrés entre le premier et le cinquième anniversaire.

❖ Mortalité infanto-juvénile

 « Objet de cette étude ; le décès infanto-juvénile est le décès d’un enfant avant son 5ème
anniversaire. Du coup, la mortalité infanto-juvénile est la mesure de la fréquence d’apparition des
décès dans une population avant le 5ème anniversaire. Elle englobe la mortalité infantile et la
mortalité juvénile » (Nzaou, 2019)

❖ Taux de mortalité infanto-juvénile

 Il correspond pour une période donnée, au rapport, de l’effectif des décès de moins de 5 ans à
l'effectif total des enfants du même âge . Ce taux s’exprime en pour mille (‰).

❖ Quotient de mortalité infanto-juvénile

 Il mesure le risque de décéder entre la naissance et le 5ème anniversaire (non inclus).
❖ Pauvreté

 Les écrits sur la pauvreté montrent qu’elle n'est pas une condition universelle, sa définition
varie en fonction de ces caractéristiques et normes sociales qui sont abordées différemment selon
les auteurs. Ainsi selon le contexte, un individu est considéré comme étant pauvre lorsqu’il «
n’atteint pas un certain niveau de satisfaction considéré comme un minimum raisonnable d’une
certaine “chose’’ à définir». La différence principale qui se trouve dans la définition de la pauvreté
est la détermination de cette «chose» qui manque à un individu pour qu’il soit considéré comme
pauvre (Gacko, Dembélé et Moussa Traoré, 2014 cité par Aïssoun & Agbo, 2017).

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | 5
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

Section 2 : Revue de littérature
2.1. Approches conceptuelles de la pauvreté
 2.1.2. La pauvreté monétaire
 L’approche monétaire soutenue par les Welfaristes ou les Utilitaristes tire son fondement
sur le concept de bien-être économique .En pratique le bien-être économique pas directement
observable car les agents économiques ont des préférences différentes. En conséquence l'approche
monétaire de la pauvreté s'appuie sur l'utilisation de revenu ou de consommation comme mesure
de bien-être (Waais, 2017). Deux principes essentiels ressortent de cette approche : les individus
sont les seuls à savoir ce qui est dans leur intérêt, ils ont donc des préférences différentes et l'Etat
doit limiter ses interventions dans l'économie, il doit mettre l'accent sur des politiques qui réduisent
la pauvreté, mais basées sur l'augmentation de la productivité, de et par conséquence du
revenu.(Guerrero, 2014)

 Cette approche est dominante et la plus utilisée par les institutions internationales,
notamment la Banque Mondiale qui finance les enquêtes sur les conditions de vie des ménages
dans le monde et plus particulièrement dans les pays en voie de développement. Ainsi pour les
Welfaristes, le point central de la pauvreté est le bien-être ; et le niveau social de l’individu peut
être jugé à partir de son revenu. Enfin, il faut souligner que la pauvreté est unidimensionnelle pour
cette école (seul le bien-être importe) (Waais, 2017)

2.1.3. La pauvreté non monétaire
 Les approches non-monétaires, contrairement aux utilitaristes, se basent sur la définition
du bien-être d'un point de vue social, en effet le bien-être n'est pas traduit en termes de ressources
monétaires, mais en termes de libertés et d'accomplissements. Cette approche est la plus utilisée
dans les études sur les pays tant en développement que développés. L’utilisation de l’approche non
monétaire nécessite une appréciation des variables à prendre en compte ainsi que des scores à
accorder à chaque variable. Les non utilitaristes ont deux approches à savoir: l’approche par les
capacités et l’approche par les besoins de base (Aïssoun & Agbo, 2017).

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | 6
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

 A. L’approche par les capacités
 L’approche de capabilité a été élaborée par Sen (1976) repose sur le concept de « Justice
Sociale ». Elle est principalement basée sur trois composantes à savoir: les «commodités», les
«fonctionnements» et les «capabilités». Les commodités signifient l’ensemble des biens et
services. Elles ont la caractéristique de rendre possibles les «fonctionnements». Les
fonctionnements quant à eux, prennent en compte les choses accomplies par les individus c'est-à-
dire ce qu’ils «sont» et ce qu’ils «font » avec leurs ressources. Les « capabilités » sont l’ensemble
des opportunités qui se présentent à une personne et parmi lesquelles elle peut choisir. Ainsi, cette
approche considère la pauvreté comme étant l’incapacité à saisir les opportunités qui se présentent
en raison d’un manque de capacités résultant d’une santé déficiente, d’une éducation insuffisante,
de déséquilibres nutritionnels, etc.(Marniesse, 1999).

 B. L’approche par les besoins de base
Cette approche met en avant l'identification des besoins communs à tous les êtres humains
nécessaires pour atteindre une certaine qualité de vie. Ces besoins sont des besoins de base tels que
l'éducation, la santé, l'hygiène, l'assainissement, l'eau potable et l'habitat. En effet une personne
est considérée comme pauvre lorsqu'elle ne satisfait pas ses besoins de base par rapport à un certain
standard de vie. Un des inconvénients de cette approche est la définition même des besoins de base
qui comme la pauvreté reste assez relative.(Guerrero, 2014)

2.2. Mortalité infanto-juvénile et pauvreté (monétaire et non monétaire)
 Ici, nous faisons un bref aperçu de la littérature sur la mortalité des enfants de moins de
cinq ans. Cette synthèse des écrits antérieurs permet de mieux cerner l'étude, de guider la définition
des hypothèses et le choix des variables.

 L’analyse de la relation entre la pauvreté et la mortalité des enfants de moins de cinq ans dans
la littérature montre que l’effet de la pauvreté sur la mortalité des enfants de moins de cinq résulte
du cumul, mieux de l’influence combinée des facteurs de risques socioéconomique, culturels et
environnementaux.

 La pauvreté qu’elle soit monétaire ou non joue un rôle déterminant dans la mortalité des
enfants. Elle contribue à créer un environnement hostile à la santé des enfants. D’abord, les
ressources financières des ménages conditionnent la possession d'une série de biens et le recours à

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | 7
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

de nombreux services susceptibles d'influer sur la santé des enfants (Barbieri, 1991; Wagstaff,
2002).
 Dans sa dimension non monétaire la pauvreté agit dans un premier temps sur la mortalité des
enfants à travers les conditions de vie des ménages (Beaulière & Flori, 2008; Ibara, 2010; Ndiaye,
2019). En effet, les conditions de vie des ménages influencent leurs comportements en matière
d’alimentation, la qualité de la nourriture, la présence d’installations sanitaires adéquates et d’une
source d’eau potable, le type des combustibles utilisées pour la cuisson, l’état du logement, et la
disponibilité d’actifs physiques (biens durables et animaliers), autant de facteurs qui garantissent
le bon équilibre physiologique (Daouda, 2011). La disponibilité de ces facteurs au sein du ménage
détermine ainsi le degré d’exposition au risque pour de nombreuses maladies infectieuses et
respiratoires.
 Par ailleurs, le niveau de vie des ménages se révèle liés à l’activité économique des deux
conjoints (Boco, 2011; Ndiaye, 2019; Nzaou, 2019). Beaucoup utilisée dans la recherche des
déterminants économiques de la mortalité des enfants de moins de cinq ans, l’activité économique
des parents permet d'une part, d'estimer le revenu monétaire du ménage et d'autre part, celle de la
mère permet aussi d'avoir une idée sur le temps que consacre la mère aux tâches du ménage et à
l'entretien de l'enfant (Sow, 2008).
 Aussi, l’éducation des membres du ménage en particulier celui des parents qui prennent des
décisions vis-à-vis de l’enfant, combinée avec les facteurs culturels, les normes de la société et
normes ethniques modifient également les choix et pratiques en matière de santé. C’est ainsi que
selon le contexte l’influence de la pauvreté sur la mortalité des enfants est médiatisée par les
relations de pouvoir à l’intérieur du ménage, la valeur accordée à l’enfant, les croyances en matière
de maladie, les préférences alimentaires (Ibara, 2010; Ndiaye, 2019; Sow, 2008). Dans
l’explication de cette relation entre la pauvreté et les facteurs socioculturels Lewis (1959) a défini
le concept de culture de la pauvreté comme un ensemble de normes et d’attitudes ayant pour effet
de perpétuer en se transmettant de génération en génération l’état de pauvreté quelle que soit
l’évolution des circonstances.
 Au Niger, en analysant la relation entre la pauvreté et de la mortalité des enfants, Daouda (2011)
montre que l’incidence de la mortalité des enfants est très forte dans les régions les plus pauvres
où les questions de reproduction et de sexualité restent particulièrement régies par des traditions et
coutumes peu enclins à l’utilisation des méthodes sanitaires modernes.

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | 8
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

 Pour Nzaou (2019), l’insuffisance des services de santé et les difficultés d’accès (géographique)
aux services de santé surtout en milieu rural contribuent à augmenter l’influence de la pauvreté sur
de la mortalité des enfants, en limitant l’accès des populations aux services des soins de santé de
meilleure qualité. Ainsi, les niveaux de mortalité des enfants dans les milieux ruraux sont aussi
bien le reflet du niveau de pauvreté et des conditions de précarité dans lesquelles vivent les
populations que du niveau de développement communautaire(Sow, 2008).
2.3. Autres déterminants de la mortalité infanto-juvénile
 L’analyse du mécanisme d’action de la pauvreté sur la mortalité des enfants dans la
littérature, fait ressortir certains facteurs encore appelés déterminants proches qui ont un impact
direct sur la santé de l'enfant. Il s'agit des facteurs comportementaux et des facteurs
biodémographiques.

 Les facteurs biodémographiques et comportementaux sont généralement liés aux
caractéristiques individuelles de l’enfant (le sexe, l’âge de l’enfant, etc.) ainsi qu’aux
comportements procréateurs et sanitaires des parents (espacement de naissances, le nombre
d’enfants, le choix du lieu d’accouchement, la vaccination, les consultations prénatales, …).

 En effet, la grossesse et l'accouchement sont généralement des périodes à risque pour la
femme et l'enfant à naître. Ces risques sont en grande partie maîtrisés par des mesures de
surveillance prénatale, une assistance qualifiée pendant et après l'accouchement (Nzaou, 2019). Un
bon suivi médical de la mère durant la grossesse pourrait augmenter les chances de survie des
enfants à la naissance (Daouda, 2011; Fofana, 2017). Aussi, la vaccination est l'un des moyens les
plus efficaces de lutte contre la mortalité des enfants. Dans plusieurs travaux de recherche, il a été
établi des liens entre la mortalité des enfants et la vaccination de ceux-ci. En effet quel que soit
l'âge, le risque de décès pour l'enfant non vacciné est plus élevé que celui de l'enfant (Nzaou, 2019).

 Beaucoup d'études menées dans différents pays ont montré qu'il y a une forte corrélation
entre l'âge de la mère à l’accouchement et la mortalité des enfants (Daouda, 2011; Fofana, 2017;
Ibara, 2010). Les risques de décès les plus élevés sont observés chez les enfants nés de mères en
début et enfin de vie reproductive (moins de 20 ans et 35 ans et plus) (Dansou, 2014; Ndiaye, 2019;
Nzaou, 2019). Ce risque élevé aux jeunes âges de la mère serait dû au fait qu'elles n'ont encore pas
atteint la maturité sur le plan comportemental et physique. L'immaturité physique chez ces
dernières entraîne souvent des naissances prématurées ou de faibles poids, ainsi leurs enfants sont

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | 9
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

souvent exposés à des risques de morbidité et mortalité très élevés en particulier les premières
naissances (Nzaou, 2019). Dans un tel contexte le rang de naissance des enfants se révèle être
déterminant dans la survie de ceux-ci.

 A l’instar du rang de naissance, on note dans les écrits sur la mortalité des enfants une
relation nette entre l’espacement de deux naissances vivantes et la mortalité. L’intervalle entre deux
naissances vivantes et la mortalité de l’un et de l’autre sont négativement corrélés (Dansou, 2014;
Ibara, 2010; Sow, 2008). Pour Ibara (2010) l’on pourrait attribuer cette différence significative du
risque de décès selon l’intervalle inter génésique à l’épuisement de la mère dû à un intervalle de
temps très court et aussi à la concurrence entre les enfants en matière d’alimentation et de soins.
Enfin, le sexe de l’enfant est l’une des variables susceptibles d’influencer le risque de mortalité des
enfants. Aujourd’hui, la surmortalité masculine durant le premier mois de la vie est mise en
évidence par plusieurs études (Ibara, 2010; Nzaou, 2019; Sow, 2008; Tao, 2004). Elle est attribuée
à la faible résistance des garçons, comparativement aux filles, aux maladies infectieuses et d’autres
infections liées à des causes obstétricales.

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | 10
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

Section 3 : Cadre conceptuel et hypothèses de recherche
3.1. Cadre conceptuel
 Le cadre conceptuel de notre étude se présente comme suit :

 Niveau communautaire

 -Région de résidence
 - Milieu de résidence

 Niveau ménage
 Facteurs culturels Conditions de vie du ménage Facteurs socioéconomiques
 -Ethnie Biens matériels - Occupation des parents
 -Religion Matériaux de construction - Éducation des parents
 Électricité - Situation matrimoniale de
 Type de latrines, etc. la mère et taille du ménage

 Niveau individuel

 Facteurs Comportementaux Facteurs biodémographiques
 -Recours aux soins prénatals -Age de la mère à l’accouchement
 -Alimentation de base Etat de santé de -Intervalle inter génésique
 quantité/qualité l’enfant -Sexe, âge de l’enfant
 -Rang de naissance

 Mortalité de l’enfant

Source : Notre réalisation

 Le cadre conceptuel de notre recherche récapitule les liaisons entre principaux groupes de
facteurs identifiés dans la littérature comme vecteur d’action de la pauvreté sur la mortalité des
enfants de moins de cinq ans. Dans le premier groupe on retrouve les facteurs communautaires
(Région de résidence et le milieu de résidence). Le second groupe de facteurs est relatif au ménage
des enfants, il inclut : les facteurs culturels, les facteurs socioéconomiques (éducation, occupation
des parents ) et les conditions de vie dans le ménage qui reflète le niveau de vie. Enfin les facteurs
au niveau individuel (facteurs comportementaux, facteurs biodémographiques).

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | 11
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

3.2. Hypothèses de recherche
Hypothèse 1 : Le risque de décès infanto-juvénile au Bénin est plus élevé dans les ménages
pauvres que dans les ménages non pauvres
Hypothèse 2 : Les facteurs explicatifs de la mortalité des enfants de moins de cinq ans au Bénin
varient selon le niveau de vie des ménages.
Hypothèse 3 : Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5
ans au Bénin ne varie pas selon nature du milieu de résidence ( rural/urbain).

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | 12
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

 CHAPITRE III : DEMARCHE METHODOLOGIQUE

Section 1 : Les données
 1.1.Source de données

 Les données utilisées dans le cadre de ce travail sont issues de l’Enquête Démographique
et de Santé du Bénin (EDSB-V) réalisée par l’Institut National de la Statistique et de l’Analyse
Économique (INSAE) en 2017-2018. Elles ont été collectées auprès de 14435 ménages
représentatifs au niveau national. Cette enquête, s’inscrit dans le dispositif permanent d’enquêtes
auprès des ménages. L’EDSB-V fournie des données relatives aux caractéristiques socio-
économiques des ménages, indicateurs portant sur la santé de l’enfant, la santé maternelle, la
fécondité, les maladies transmissibles et non transmissibles, etc. Plus explicitement, nous
utiliserons le fichier nommé « Children's Data-Children's Recode (KR) ». Ce fichier est un
recodage pour chaque enfant né au cours des cinq dernières années précédant l’entrevue des
femmes éligibles

 1.2.Population d’étude

 La population cible de l’étude est constituée des enfants (naissances vivantes) des femmes
éligibles, né au cours des cinq dernières années (les enfants de 0-59 mois) ayant précédé l’enquête.
Ce qui nous donne un total de 13589 enfants au plan national.

Section 2 : Mesure de la pauvreté relative des ménages des enfants
 Nous considérons ici la pauvreté non monétaire, c’est-à-dire celle visible à travers les facilités
(ou difficultés) que rencontre le ménage dans la vie quotidienne, notamment à travers la possession
de certains équipements de base, l’accès à l’eau et à l’électricité, les conditions de logement,
l’assainissement du ménage.

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | 13
Influence de la pauvreté non monétaire sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans au Bénin

 2.1. Variables à utiliser pour la construction de l’indice
 Le tableau ci-dessous fait ressortir les variables relatives aux dimensions non monétaires de la
pauvreté considérées dans ce travail. Le choix de celles-ci est basé sur leurs disponibilités dans la
base de données.

Tableau 1: Liste des variables retenues relatives aux dimensions non monétaires de la pauvreté.

 Variables Modalités
 Communication
 Télévision Oui ; Non
 Radio Oui ; Non
 Téléphone Oui ; Non
 Santé et Accès à l'eau
 Possède de moustiquaire pour dormir Oui ; Non
 Robinet;
 Source d'eau potable Forage;
 Puits ou Source naturelle
 Source d'eau sur place;
 Le temps de se rendre à la source d'eau Moins de 15 minutes;
 Plus de 15 minutes
 Habitat et Assainissement
 Sans toit ;
 Matériaux du toit Toit solide (tôle, tuile, ciment, zinc);
 Toit en paille et autre
 Pas de murs ;
 Nature des murs Mur solide en brique et ciment;
 Mur rudimentaires(terre battue, carton)
 Nature du sol Sol cimenté ou carrelé;
 Sol en terre battue ou autre
 Sans toilette;
 Nature des toilettes Toilette assainie;
 Toilette non assainie
 Energie
 Electricité Oui ; Non
 Combustibles modernes(gaz, électricité);
 Combustible Charbon;
 Bois de chauffe ;
 Autres combustibles(fumier, paille)
 Eléments de confort, d’équipement et autres actifs
 Réfrigérateur Oui ; Non
 Bicyclette Oui ; Non
 Motocyclette Oui ; Non
 Voiture ou camion Oui ; Non
Source : Nos propres manipulations à partir de la base EDSB-V

Réalisé et soutenu par CODJO Had Candide Jijolé Page | 14
Vous pouvez aussi lire