Piétonnisons Genève ! - Proposition de plan piéton de l'ATE - Rue de l'avenir

 
DIAPOSITIVES SUIVANTES
Piétonnisons Genève ! - Proposition de plan piéton de l'ATE - Rue de l'avenir
Piétonnisons Genève !
Proposition de plan piéton de l’ATE
Piétonnisons Genève ! - Proposition de plan piéton de l'ATE - Rue de l'avenir
Table des matières                       1.		 Introduction                                                             3

1. Introduction                     3       La ville de Genève est un territoire   Ce plan a aussi été pensé pour
                                            idéal pour la promotion de la          permettre un accès facilité
2. Bénéfices de la piétonnisation   4       marche. Avec peu de dénivelés          aux transports publics et ainsi
                                            et un bâti dense, elle permet à        relier les principales gares
3. Présentation du projet           5       toutes et tous d’avoir accès à         sises sur le territoire genevois,
                                            des services de qualité proche         pour pouvoir combiner marche
4. Descriptif des traversantes      6
                                            de son logement et de son              et transports publics quand
5. Réalisation                      10      travail. Pourtant, depuis de           il est nécessaire de parcourir
                                            nombreuses années la marche est        de plus grandes distances.
6. Conclusion                       10      le parent pauvre des politiques
                                            publiques genevoises. Le plan          Le travail effectué par l’ATE a
                                            piéton datant de 2004 n’a été          comme principal objectif de
                                            réalisé que très partiellement et      (r)éveiller nos politiques aux
                                            peu de projets sont envisagés          bienfaits de la marche et aux
                                            pour sortir de cette léthargie.        avantages de la favoriser en
                                            Le Plan directeur communal,            ville. Aujourd’hui, il manque une
                                            qui mentionnait l’horizon 2010         politique de mobilité durable de
                                            pour un nouveau plan piéton,           grande ampleur au niveau de
                                            n’est même pas respecté !              la Ville et de l’agglomération.
                                                                                   Une façon efficace de baisser
                                            L’ATE en tant qu’association           la pollution atmosphérique et
                                            promouvant la mobilité durable         sonore en ville de Genève mais
                                            a donc décidé de proposer son          aussi de créer des nouvelles
                                            propre plan piéton, réalisé en         centralités de quartier, dévolues
                                            collaboration avec un urbaniste.       à la rencontre et aux échanges.
                                            Un plan qui se veut pragmatique        À nos politiques de jouer, le
                                            et réalisable, en tenant compte        jeu en vaut la chandelle !
                                            des infrastructures déjà présentes
                                            et des spécificités genevoises
                                            comme la nécessité de compenser
                                            les places de stationnement. L’ATE
                                            veut, avec ce plan, relancer le
                                            débat autour de la piétonnisation
                                            à Genève et permettre de réfléchir
                                            différemment à notre façon de
                                            nous mouvoir et de concevoir la
                                            ville, aujourd’hui premièrement
                                            dévolue aux voitures.
                                            Ce plan se base sur les
                                            trajectoires déjà existantes et
                                            vise à former des traversantes
                                            piétonnes, permettant de relier
                                            les quartiers périphériques
                                            (et les autres communes) au
                                            centre-ville. L’objectif ? Faire
                                            que chaque Genevois∙e puisse
                                            se rendre facilement à pied de
                                            son logement à son travail ou à
                                            ses lieux de loisirs et d’achats.
                                            Une façon différente mais efficace
                                            de se déplacer en ville de Genève.
Piétonnisons Genève ! - Proposition de plan piéton de l'ATE - Rue de l'avenir
4   2. Bénéfices de la piétonnisation                                                                                                       3. Présentation du projet                                                       5

      a. Santé : les nombreux bénéfices         quartiers entiers, les rendant plus                                                            La proposition de plan piéton          Avec l’arrivée du Léman
         de la marche pour la santé             attractifs pour les commerces.                                                                 de l’ATE consiste en la création       Express, la mobilité va aussi
         ne sont plus à prouver. En                                                                                                            de plusieurs pénétrantes               être redessinée à Genève.
         procurant une activité physique      d. Qualité de vie : créer des zones                                                              piétonnières sur le territoire         Ce plan piéton se veut un
         régulière, accessible à toutes et       piétonnes, c’est aussi requalifier                                                            genevois. Ces dernières relieraient    accompagnement de ce
         tous, elle permet de réduire les        un espace public et en faire des                                                              les différents quartiers de la         changement majeur, pour
         problèmes de poids, les maladies        espaces pour se rencontrer au                                                                 ville de Genève, mais aussi les        permettre un accès facilité à
         cardiovasculaires, et de prévenir       cœur des quartiers. Des facteurs                                                              gares de transports publics du         pied des différentes gares du
         l’ostéoporose et la dépression.         importants pour pouvoir améliorer                                                             réseau Léman Express (Cornavin,        Léman Express et des trajets
                                                 le cadre de vie d’un quartier et                                                              Champel et Eaux-Vives).                simplifiés entre ces dernières et
      b. Environnement : créer des artères       de façon plus large, d’une ville.                                                             Ainsi, la population genevoise         les principaux points d’intérêts
         piétonnes, c’est aussi réduire                                                                                                        pourrait se déplacer facilement        de la ville de Genève. Ce plan
         pollution sonore et atmosphé-        e. Finance publique : l’aménagement                                                              entre ces différents lieux mais        s’ajoute à des projets de
         rique en ville. Aujourd’hui, le         d’infrastructures spécifiques                                                                 aussi combiner la marche avec          piétonnisation dans les quartiers,
         centre-ville de Genève est, avec        pour les piéton∙ne∙s est beaucoup                                                             les transports publics pour            pour créer des zones piétonnes.
         les alentours de l’aéroport, la         moins coûteux que celui pour les                                                              les trajets plus lointains.
         partie la plus polluée de notre         transports individuels motorisés.                                                                                                    Ces traversantes ont aussi une
         canton. En limitant les voitures        Un moyen intéressant pour les                                                                 Ce plan se veut pragmatique,           vocation touristique vu qu’en
         du centre-ville, nous permettons        collectivités publiques de faire                                                              il reprend les tracés déjà             revalorisant notamment les
         aussi à la population genevoise         des économies tout en favorisant                                                              existants et leur rajoute un           rives du Rhône et de l’Arve, elles
         de mieux respirer et de pouvoir         une mobilité de qualité.                                                                      élément primordial mais absent         ouvrent de nouvelles perspectives
         dormir tranquillement. Un bénéfice                                                                                                    actuellement des réflexions sur        de marche non seulement
         non négligeable pour leur santé.     f. Sécurité : les adeptes de la                                                                  la piétonnisation : la continuité      utilitaires mais de flânerie qui
                                                 marche sont les plus vulnérables                                                              des itinéraires. Pour donner           devraient être valorisées dans
      c. Economie locale : plusieurs études      dans le trafic, surtout en ville. Ils                                                         vraiment sa place à la mobilité        un schéma touristique plus
         ont démontré les avantages              ont besoin d’avoir des chemine-                                                               piétonne en ville de Genève, il est    large. Elles desservent aussi
         économiques pour les commerces          ments sécurisés et ce pour tous                                                               nécessaire d’avoir non seulement       les principaux points d’intérêts
         situés le long d’une rue piétonne.      les âges. Il est notamment impor-                                                             une réflexion par opportunité,         touristiques et les infrastructures
         À New York, c’est 49% de vente en       tant qu’ils soient continus, pour                                                             mais aussi de façon globale,           de transports. Un vrai plus pour
         plus après la piétonnisation d’une      qu’il soit facile de se rendre, par                                                           pour créer une ville conçue en         les touristes de passage.
         artère1. Cela s’explique notamment      exemple, de son travail à sa mai-                                                             premier lieu pour la mobilité
         parce que le flux de personnes qui      son ou de son école à son lieu de                                                             douce puis pour les transports         Finalement, une question qui tient
         transitent sur une rue piétonne         loisir. Investir dans des espaces                                                             individuels motorisés, et non          à cœur à l’ATE est la signalétique.
         est beaucoup plus grand que le          piétonniers spécifiques accroît                                                               le contraire. Ces traversantes         Avoir des infrastructures est
         nombre de voiture passant sur           la sécurité pour toutes et tous.                                                              s’arrêtent aux portes de la ville de   un premier (grand) pas mais
         cette même rue. Cette proportion                                                                                                      Genève mais pourraient bien sûr        encore faut-il une signalisation
         est même de six à huit fois          g. Accessible à toutes et à tous :                                                               se prolonger sur les communes          adéquate, pour que chacun∙e
         supérieure aux heures de pointe2 !      la marche est un mode de                                                                      adjacentes. L’ATE a choisi de          puisse s’y retrouver et surtout
         Une artère piétonne amène               transport accessible, qui ne                                                                  se cantonner premièrement à            comprendre la continuité des
         beaucoup de passage et donc de          coûte (presque) rien et qui peut                                                              la ville de Genève, pour fournir       itinéraires. Avec une signalisation
         personnes et favorise le transit        être facilement expérimenté                                                                   un plan précis et détaillé, mais       efficiente, nous pouvons parier
         d’un commerce à l’autre. Elle crée      dans les trajets quotidiens.                                                                  les principes généraux peuvent         sur le succès de ce plan piéton.
         aussi de la place pour animer la        Créer des infrastructures               1   New York City Department of Transporta-           s’appliquer à toutes les communes
         rue, que ce soit par des terrasses      piétonnes c’est aussi offrir un             tion, Measuring the Street : New Metrics for      du canton (et au-delà).
                                                                                             21st Century Streets (New York, 2012).
         ou d’autres activités. Elle             moyen de se mouvoir de façon            2   Global Designing Cities Initiative, Global
         permet ainsi de redynamiser des         égalitaire pour toutes et tous.             Street Design Guide (Chicago, 2016), p.14
Piétonnisons Genève ! - Proposition de plan piéton de l'ATE - Rue de l'avenir
6   4. Descriptif des traversantes                                                   7

    A Cheminement du lac
       Une traversante qui permet de
       desservir les quartiers denses
       de St-Gervais et des Pâquis et
       de les relier autant au centre-
       ville qu’aux espaces verts
       proches du jardin botanique.
       Elle ouvre aussi de nouvelles
       possibilités pour rejoindre le lac
       depuis la gare de Cornavin.
       Reprenant la volonté des habi-
       tant∙e∙s du quartier des Pâquis
       de créer un «cœur piétonnier»,
       ce cheminement permet d’ouvrir
       une brèche dans ce quartier
       très dense et d’offrir un lieu de
       rencontre pour le voisinage.

    B Cheminement des parcs
       Un cheminement qui permet un
       itinéraire facile et agréable du
       centre-ville à la gare de Cornavin
       et au quartier du Petit Saconnex.
       Il est presque entièrement réalisé
       et passe notamment par les parcs
       des Cropettes et Trembley. Certains
       tronçons doivent être créés pour
       avoir une véritable continuité,
       notamment une rue piétonne
       dans le quartier des Grottes. Un
       moyen de créer Un moyen de créer
       un lieu de vie et d’échange dans
       un quartier très dynamique.

    C Coulée verte de Saint-Jean
       Une coulée verte qui relie le
       centre-ville au quartier de St-Jean,
       en passant par le quartier de
       St-Gervais. Une grande partie de
       l’itinéraire existe déjà et passe
       par la tranchée couverte des voies
       CFF. Pour pouvoir véritablement
       en faire un cheminement, il
       est nécessaire de créer des
       contre-allées pour les piéton∙ne∙s,
       notamment sur les rues Saint Jean
       et de l’Encyclopédie, qui vont
       leur donner plus de place et leur
       permettre de circuler facilement.

    D Cheminement du Rhône                    la jonction avec le Bois-de-la-
       Rendre les quais aux piéton∙ne∙s,      Bâtie, parc très fréquenté par les
       voici l’objectif de ce chemine-        Genevois∙e∙s. La circulation des
       ment. Le Rhône est un lieu de          voitures est déjà restreinte sur
       promenade privilégié et devient        les quais, les interdire serait donc
       une oasis de fraîcheur l’été,          relativement facile et n’aurais
       nécessaire pour sortir de l’îlot de    pas de conséquence majeure
       chaleur genevois. De plus, il ferait   dans la gestion du trafic.
Piétonnisons Genève ! - Proposition de plan piéton de l'ATE - Rue de l'avenir
8   E Cheminement                            H Cheminement des potiers                  Et le vélo dans tout ça ?                           9
      des anciens pâturages                      Tirant son nom de rue de la            Les réalisations proposées
      Après avoir été asséché au Moyen-          Terrassière, où travaillaient          dans ce plan sont dédiées
      Âge, la plaine de Plainpalais se           les potiers aussi appelés              principalement aux piéton∙ne∙s.
      couvrit de pâturage d’où le nom            « terraillons », ce cheminement        La réflexion sur les itinéraires
      de notre cheminement. Il est               connecte le centre-ville et la         vélos doit se faire en parallèle,
      sûrement le plus ambitieux de              Voie verte. Pour permettre             ces deux modes de transports
      notre plan piéton. Il permet d’avoir       cette connexion, la rue de la          n’ayant pas les mêmes besoins ni
      une nouvelle Voie verte au cœur            Terrassière doit être piétonnisée      les mêmes infrastructures. Il est
      de l’agglomération, desservant le          (en conservant le trafic TPG) pour     donc nécessaire de réfléchir à ces
      centre-ville mais aussi le quartier        réaliser ainsi le prolongement des     derniers de façon concertées mais
      de Plainpalais, un quartier très           itinéraires piétons et cyclistes en    comme deux modes différents.
      dense avec peu de réalisations             site propre. Ce nouvel axe piéton      L’ATE préconise une séparation
      piétonnières et fait la liaison            diminuerait aussi la circulation       des flux piétons et cyclistes
      avec Carouge. Ce cheminement               dans ces quartiers extrêmement         clairs. Sa brochure «Davantage
      a non seulement des avantages              passants et offrirait de nouveaux      de sécurité sur les voies de
      pour les piéton∙ne∙s mais aussi            espaces pour les magasins              trafic mixte pour les piétons et
      pour les transports publics en             présents sur cette artère et un        les cyclistes»3 en fait un résumé
      créant des voies dédiées.                  bol d’air frais aux nombreux           clair, prônant des infrastructures
                                                 habitant∙e∙s du quartier.              séparées de qualité, pour
    F Cheminement de la santé                                                           une meilleure sécurité pour
      Ce cheminement a comme                 I   Promenade des Eaux-vives               tous les usager-ère-s.
      bénéfice de relier le pôle de la           Cet itinéraire reprend le début
      santé genevoise (HUG) à des                du cheminement H avec comme            3   https ://www.ate.ch/fileadmin/user_upload/20_
                                                                                            politik/Positionspapiere/
      infrastructures de transports              idée de desservir le quartier des          PositionsPapier_A4_Mischverkehr_fr.pdf
      (Gare CEVA de Champel) et des              Eaux-Vives. Par la réalisation
      quartiers en pleine mutation               d’une contre-allée piétonne
      comme Champel. L’arrivée du                au cœur du quartier, c’est une
      CEVA va grandement bouleverser             nouvelle centralité qui est créée
      les possibilités de mobilité de            et qui relie (encore mieux) le
      cette partie de la ville et il sera        quartier au parc de La Grange.
      donc d’autant plus intéressant
      d’offrir des infrastructures               Ceinture piétonne
      piétonnes de qualité.                      Les différents cheminements se
      Sortie du parc des Bastions,               retrouvent au centre, à Bel-Air et
      cette traversante s’articule grâce         permettent ainsi de faire le lien
      à des contre-allées piétonnes,             entre les différents quartiers. Pour
      permettant de ne pas créer une             compléter ce dispositif et rattacher
      pression supplémentaire sur le             les quartiers qui n’ont pas de
      trafic. De nombreuses petites              cheminements, une circulaire
      places de quartier pourraient              piétonne est planifiée. Elle fait le
      être créées tout au long du                tour de la ville de Genève, de rive
      tracé, améliorant la qualité               en rive, en passant par le Parc
      de vie des habitant∙e∙s.                   des Nations, le Parc Trembley, le
                                                 quartier de Saint-Jean, les rives
                                                 de l’Arve et le tracé de la future
    G Cheminement des fleurs                     Voie verte d’agglomération. Une
      Passant par la Vieille-Ville               grande partie de cet itinéraire
      et desservant le quartier de               est déjà planifiée depuis de
      Florissant, ce cheminement                 nombreuses années, faisant partie
      les relie au centre-ville, tout en         de la prolongation de la Voie
      créant une centralité de quartier          verte. Il est maintenant nécessaire
      bienvenue. Cette traversante tire          de le réaliser sans délais.
      parti des parcs et autres zones
      de verdure existantes et les
      complète par des contre-allées
      piétonnes qui font le lien entre
      ces différents lieux végétalisés.
10   5. Réalisation
        Ces différents descriptifs ont          Deuxième condition, des
        démontré que ces cheminements           statistiques précises sur la
        piétons sont réalisables. La            mobilité durable doivent être
        question de la compensation des         réalisées. La question des
        places de stationnement, qui            statistiques disponibles est
        est un frein important pour les         importante pour pouvoir bien
        projets de mobilité durable a tout      sûr comptabiliser le nombre de
        de même été prise en compte, et         piéton∙ne∙s mais aussi réfléchir
        chaque perte de stationnement           à leurs pratiques, à la façon
        pourrait être compensée selon les       dont ils∙elles se déplacent et
        normes en vigueur. Nous avons           finalement aux utilisations
        aussi pu voir ces derniers mois         des infrastructures mises à
        une volonté politique d’assouplir       leur disposition. Des études
        ce principe de la compensation ce       approfondies sont nécessaires
        qui pourrait notamment favoriser        pour pouvoir créer la ville de
        un plan piéton de grande ampleur.       demain selon les besoins et
                                                envies de ces piéton∙ne∙s et pour
        Pour que ce dernier devienne            éviter de créer des infrastructures
        réalité rapidement, deux                inadaptées à leurs pratiques.
        conditions doivent encore être          L’étude de la marche à Genève en
        remplies en ville de Genève.            est encore à ses débuts et la Ville
        Premièrement, une concertation          peut aider à son développement,
        efficiente des associations actives     notamment en créant des outils
        dans la mobilité douce mais aussi       statistiques fiables pour la marche
        des associations de quartiers,          et la mobilité durable en général.
        que ce soit d’habitant∙e∙s ou de
        commerçant∙e∙s doit être mise en
        place. De nombreux habitant∙e∙s
        ont envie de vivre dans un quartier   6. Conclusion
        pacifié, avec moins de bruit et de
        pollution liée au trafic individuel     Avec son plan piéton, l’ATE
        motorisé. La piétonnisation est         démontre que réaliser des
        une solution à leur proposer. Cette     traversantes piétonnes est
        concertation permettrait d’avoir        non seulement faisable mais
        des projets portés non seulement        surtout nécessaire en ville
        par les autorités mais aussi par        de Genève. Il est maintenant
        les personnes actives localement        indispensable qu’une politique
        et de calibrer des infrastructures      de grande ampleur à destination
        piétonnes au mieux des                  des piéton∙ne∙s et des cyclistes
        besoins des habitant∙e∙s et             soit réalisée rapidement, avec
        commerçant∙e∙s des quartiers.           des responsables au sein de
                                                l’administration et des crédits
                                                dédiés. Il ne s’agit plus d’attendre
                                                alors que l’urgence se fait
                                                sentir et que les Genevois∙e∙s le
                                                demandent depuis longtemps.
                                                Créer des traversantes piétonnes,
                                                c’est aussi créer des lieux de
                                                vie au centre des quartiers,
                                                diminuer la pollution, favoriser
                                                la santé de la population
                                                genevoise et l’économie locale.
                                                Un projet aux multiples bénéfices
                                                et qui changerait la vie de
                                                nombreux∙ses citoyen∙ne∙s.
Editeur
ATE Genève,
Rue des Gares 9
1201 Genève
www.ate-ge.ch
info@ate-ge.ch, 022 734 70 64

                                           © ATE, février 2020 ; 500 ex. ; Texte : ATE Genève ; Conception & photos : Yan Rubin ; Impression : Reklam

Vous avez apprécié ce travail ?
Rejoignez-nous pour défendre la mobilité
durable et devenez membre de l’ATE
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler