Corridors multimodaux Liaison Seine-Escaut - Enjeux régionaux, européens et internationaux TLF Nord - 2 juin 2016

 
Corridors multimodaux Liaison Seine-Escaut - Enjeux régionaux, européens et internationaux TLF Nord - 2 juin 2016
Corridors multimodaux
 Liaison Seine-Escaut
Enjeux régionaux, européens
     et internationaux

                    15 septembre
               TLF Nord             2015
                        – 2 juin 2016
                                           1
Corridors multimodaux Liaison Seine-Escaut - Enjeux régionaux, européens et internationaux TLF Nord - 2 juin 2016
Le corridor Mer du Nord – Méditerranée ( NSMED)
        au cœur d’enjeux industriels et logistiques
Le corridor Mer du Nord-Méditerranée est la porte majeure
d’entrée du fret en Europe

                              44 % des flux portuaires
                              40 % des flux fluviaux européens
                              16% des flux ferroviaires européens
                              le plus grand projet fluvial européen
                               Seine-Escaut
                          En maillage avec 4 autres
                          corridors européens
                          Accompagné par les financement
                          UE (call 2015 du MIE) :
                            1,6 Mrd€/23 pour NSMED
                               • dont 980 M€ pour Seine-Escaut
                            35 projets/276 pour NSMED
                               • dont 19 en Voie d’eau et Rail

                                                              2
Corridors multimodaux Liaison Seine-Escaut - Enjeux régionaux, européens et internationaux TLF Nord - 2 juin 2016
Rail et Voie d’eau : des modes de transport complémentaires

Des modes de transport
alternatifs ou prioritaires selon
les pays :
- En France, le mode routier prédomine
(85% des volumes transportés), et Fer et    Part modale du transport de
voie d’eau se partagent 12% des             marchandises en France en %
volumes restants
- Aux USA, rail et voie d’eau prédominent
ensemble et se partagent 60% des
volumes ( resp. 20% et 40%)

Des modes de transport qui
réduisent la facture
énergétique :
1 convoi de 3800t
= 3 trains longs                            source : Commissariat général au développement
                                            durable – Service de l’observation et des statistiques -
= 150 camions de 25t de charge utile        2015

Des modes de transport qui
                                                                                             3
structurent la supply chain
Corridors multimodaux Liaison Seine-Escaut - Enjeux régionaux, européens et internationaux TLF Nord - 2 juin 2016
Objectifs de l’étude Corridor Amsterdam-Marseille

Dans le cadre de la démarche européenne de développement d’un système de
transport durable >> développement de services de fret multimodaux sur l’axe
Amsterdam – Marseille

                                    créer une
                                  communauté
                                  d’acteurs du
                                    transport
                                   multimodal
                                      sur le
                                     Corridor
                 élaborer une
                  stratégie de
                développement
                 de transports
                 multimodaux
                sur le Corridor
                                          identifier des projets
                                            pilotes, avec des
                                                porteurs,

                                                                       4
Corridors multimodaux Liaison Seine-Escaut - Enjeux régionaux, européens et internationaux TLF Nord - 2 juin 2016
Les partenaires de l’étude Corridor Amsterdam-Marseille

            … rail et voie d’eau, France, Flandres et Wallonie

                 … 10 ports et réseaux de ports fluviaux et maritimes

                                                                 OITC
                                                                 Rhône-Alpes

                                                                               5
Corridors multimodaux Liaison Seine-Escaut - Enjeux régionaux, européens et internationaux TLF Nord - 2 juin 2016
Les parties prenantes de l’étude Amsterdam -Marseille

                                                              Les ports
                                          Les policy
                                           makers                     Les
                                                                 gestionnaires
                                                                de plateformes
                                  Les                            multimodales
                             opérateurs de          Les          ou portuaires
            Les               transports       institutions
        logisticiens

                             Les
Les chargeurs,         commissionnaires
les industriels

                                                                            6
Corridors multimodaux Liaison Seine-Escaut - Enjeux régionaux, européens et internationaux TLF Nord - 2 juin 2016
Le corridor Mer du Nord – Méditerranée
        au cœur d’enjeux industriels et logistiques
L’étude corridor Rail/Voie d’eau – Emergence de hubs européens

                            Cibles de trafic
                             le transport national de fret à longue
                              distance
                             le transit intra-européen
                             la massification à partir/vers les
                              ports maritimes

                            Développement de terminaux
                            intérieurs multimodaux et d’offres
                            de transport intégrées
                             Rééquilibrage de l’offre des ports
                              maritimes français
                             Relocaliser en France une part de la
                              valeur ajoutée de nos importations
                              et exportations
                             Opérateurs de transport multimodaux
                              européens
Corridors multimodaux Liaison Seine-Escaut - Enjeux régionaux, européens et internationaux TLF Nord - 2 juin 2016
Le bassin Seine-Escaut

                         8
Corridors multimodaux Liaison Seine-Escaut - Enjeux régionaux, européens et internationaux TLF Nord - 2 juin 2016
Le bassin Rhin - Moselle

                           9
Corridors multimodaux Liaison Seine-Escaut - Enjeux régionaux, européens et internationaux TLF Nord - 2 juin 2016
Le bassin Rhône Saône

                        10
Approche multidimensionnelle de la multimodalité

D’un point de vue analytique :
la chaîne logistique multimodale augmente performance et bénéfices
– Utilisation des différents modes massifiés dans leur domaine de performance
– Maximisation des bénéfices internes industriels (Wider Economic Benefits - WEB)

D’un point de vue opérationnel :
la multimodalité est une notion complexe pour les chargeurs
– Actuellement, une offre jugée complexe + des acteurs jugés trop nombreux par les
  chargeurs pour mettre en œuvre des chaînes logistiques multimodales vs solutions
  simples par la route
– Manque de maillage, difficulté de gérer les chaînes, concurrence de la route
– Problème du contenant et des ruptures de charge : conteneurs déchargés aux 2/3 dans
  d’autres contenants à Rotterdam, caisses mobiles induisant un surcoût+délais dans le cas
  du transport combiné terrestre

En pratique :
une multimodalité faiblement développée en France,
         et peu en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique,                          11
         car limitée à des trafics de courte distance
4 filières de chargeurs en lien avec la voie d’eau

AGRICULTURE, CHIMIE ET          MATERIAUX DE
   AGRO-INDUSTRIE            CONSTRUCTION et BTP

 CONTENEURS et COLIS         ECONOMIE CIRCULAIRE
      LOURDS                  DECHETS/RECYCLAGE

                                                      12
Les chargeurs investissent le transport ( 1/4)

AGRICULTURE, CHIMIE ET AGRO-INDUSTRIE

     ETAT :
     -   Coût important du stockage en silos
     -   Saisonnalité de la production : forts à-coups de production /
         ordres de mouvement, selon les récoltes et prix du marché
     -   Forte part du coût du port dans le coût de transport

     OPPORTUNITE :
     -   Augmenter les exports via les plate-formes multimodales
         proches des lieux de production, et liées aux Ports Maritimes
     -   Développer le secteur de la chimie (pétrochimie, engrais)

     BESOINS :
     -   Massification du transport, du stockage, sur les plate-formes
         multimodales en bord à quais
     -   Augmenter la flexibilité en multi-lots / conteneurs
     -   Augmenter la vitesse de (dé)chargement

                                                                  13
Les chargeurs investissent le transport ( 2/4)

MATERIAUX DE CONSTRUCTION et BTP

    ETAT :
    -   Courtes distances de transport (
Les chargeurs investissent le transport ( 3/4)

   CONTENEURS et COLIS LOURDS

    ETAT :
    -   Organisation en centres de distribution européens ( hubs),
        irrigant des centres régionaux ou locaux
    -   Centres européens proches du littoral, alimentés de façon
        massifiée et reformant des chargements palettisés

    OPPORTUNITE :
    -   Les corridors européens structurent le réseau multimodal,
        augmentent l’efficacité et la fluidité des échanges

    BESOINS :
    -   GMS :
          - Réduire la longueur des transports palettisés routiers
          - Réduire les circuits courts au profit de centres de
             regroupements intermédiaires
          - Standardiser et automatiser la chaîne logistique
    -   AUTOMOBILE : gestion de la supply chain à flux tendu, la
        fréquence est privilégiée

                                                                15
Les chargeurs investissent le transport ( 4/4)

ECONOMIE CIRCULAIRE DECHETS/RECYCLAGE

     ETAT :
     -   Secteur en mutation vers des centres de retraitement
         industriels ( massification, tri et transformation),
     -   Secteur réceptif à l’innovation
     -   Maturité hétérogène des secteurs

     OPPORTUNITE :
     -   Secteur en mutation, pouvant évoluer rapidement
     -   Possibilité de bénéficier des effets d’échelle liés aux corridors
         européens

     BESOINS :
     -   Hausse des besoins de transport
     -   Rapprocher les centres de retraitement de la voie d’eau
     -   Baisser le coût d’approche des déchets

                                                                    16
Les Wider Economic Benefits

-   Les grandes entreprises, confrontées à une concurrence mondiale,
    doivent rester compétitives en optimisant tous les paramètres de
    leur supply chain

-   les coûts de transport doivent être considérés globalement, sur
    toute la chaîne logistique

-   l’intermodalité utilisant un mode massifié dans la supply chain
    peut induire une augmentation de compétitivité et de productivité

-   les acteurs économiques tirent des bénéfices multiples de la
    démarche, très au-delà du coût du segment transport seul

                                                                   17
Principaux freins et leviers de succès de la multimodalité

                                                                            …pour atteindre
Des acteurs clé                Des leviers de succès clé
                                                                            la multimodalité

                              L’innovation
  Les industriels,            autour de la
   à la base de                rupture de
     solutions                    charge
  multimodales,                                                                  Le fluvial associé à
 intégrées à leur                                                                des chaines fleuves
 logistique, avec                                Mutualisation                     – rail autour de
  mutualisation                                   entre les                       hubs européens
                                  Financer         acteurs
                              l’amorçage et le
                                    trafic
                                                           Maillage du service
                                  Service aux
                                chargeurs, aux
                              commissionnaires et       Massification des
                               aux transporteurs            charges
                                                         transportées                          18
Développer la mutualisation entre les acteurs

En mutualisant des sections de chaîne logistique, les chargeurs et les filières
massifient leurs flux et améliorent l’intérêt économique du report modal et des
éventuelles ruptures de charge.
             On mutualise :
             - certains aspects de la chaîne : unités et contenants de transports,
               moyens de manutentions, services dans les plateformes logistiques,
               retours à vide, etc.
             - entre acteurs de la chaîne de transport : chargeurs, transporteurs,
               manutentionnaires, gestionnaire de plateformes.

             Pour faciliter la mutualisation entre acteurs et la massification, il
             est nécessaire de :
             - Améliorer la communication entre acteurs et l’apprentissage mutuel ;
             - Instaurer une culture de la multimodalité parmi les acteurs, en lien
               avec une meilleure connaissance des modes de transport (rail et voie
               d’eau) et du report modal par les chargeurs.

                                                                                     19
Développer une approche fondée sur le service aux chargeurs,
                  aux commissionnaires et aux transporteurs ( 1/2)
Développer une approche fondée sur le service aux chargeurs,
aux commissionnaires et aux transporteurs, en appui sur le développement de
ports intérieurs et de plateformes multimodales offrant aux chargeurs et aux
transporteurs de nombreux services à valeur ajoutée
               LES SERVICES
            La formation des chargeurs en préalable :
            pour que chargeurs et transporteurs connaissent les possibilités apportées par la
            multimodalité et le passage par un port intérieur.

            Des services très divers :
            dédouanement, stockage, organisation de la massification, gestion et réparation des
            conteneurs vides, transdocking, reconditionnement et reroutage des marchandises.

            Des services en plateforme d’autant plus développés que des
            activités logistiques ou industrielles sont à proximité
            des plateformes locales pour les dessertes locales (hubs locaux) et des plateformes
            structurelles de dimension européenne pour la couverture sur l’ensemble du
            Corridor et au-delà.
                                                                                                20
Développer une approche fondée sur le service aux chargeurs,
       aux commissionnaires et aux transporteurs ( 2/2)

  LES INFRASTRUCTURES
Des hubs structurants
Pour contribuer à fluidifier les échanges sur le corridor, et rééquilibrer
l’activité entre le Nord du Corridor, très chargée, et le Sud, qui dispose de
réserves de capacité

Des réseaux de ports intérieurs fluviaux au centre du dispositif
pour mutualiser les offres de services (ex. HAROPA, APROPORT, MEDLINK)

Des bassins fluviaux structurés en coopératives
pour offrir une structure commerciale et faire l’intermédiaire entre les
bateliers et les ports (ex. sur la Seine : CNT, SCAT)

                                                                                21
Développer le maillage du service

La coopération entre les différents modes de transport doit être privilégiée :
route, voie d’eau et ferroviaire doivent être utilisés chacun de manière
optimisée. Les transferts de charge, de mode à mode, doivent être facilités et
développés.
             Pour se développer, le transport multimodal doit multiplier ses
             points d’accès :
             - rapprocher les plateformes multimodales des sites de production,
             - développer le réseau d’emplacements en bords à voie d’eau,
               notamment via des linéaires de quais supplémentaires,
             - favoriser économiquement l’implantation des chargeurs sur les
               emprises en bord à voie d’eau, à l’exemple du Canal Albert en
               Belgique.
             - Impliquer des opérateurs fret de proximité, pour dynamiser la
               capillarité et l’intermodalité fer – fleuve, comme mené par certains
               ports intérieurs (OFP à Ports de Paris, à Salaise-sur-Saône, à Strasbourg,
               sur la dorsale wallone), mais aussi par des ports maritimes et reposant
               sur une mutualisation interportuaire.
                                                                                       22
Développer l’innovation autour de la rupture de charge

De nouvelles techniques et organisations sont à promouvoir pour favoriser le
transport intermodal.
            La performance économique reste le critère prioritaire des
            chargeurs ; le transport doit être toujours plus performant et
            intégré dans leur logistique.

            L’innovation doit soutenir des progrès permis par :
            -   de nouvelles organisations,
            -   l’utilisation des technologies de mise en commun de données,
            -   de nouvelles techniques de transbordement,
            -   de nouveaux contenants ou moyens de transports (fluviomaritime,
                porte-barges, motorisation au GNL, wagons surbaissés, trains longs).

                                                                                       23
Développer des offres intégrées de service
            permettant de mobiliser le financement d’amorçage et de trafic
L’action conjointe de nombreux acteurs publics et institutionnels doit se
développer et s’intensifier pour développer le transport multimodal
             Des pistes d’offres intégrées :
             - promouvoir auprès des chargeurs et prendre en compte l’avantage
               écologique du transport multimodal,
             - promouvoir les actions locales (aides à l’implantation en bords à
               quais), facilités en matière de stockage, financement d’engins de
               manutentions, etc. avec l’aide des réseaux de ports intérieurs et CCI,
             - faciliter le financement, et l’identification des porteurs potentiels de
               projets,
             - adapter la dimension des projets à celle des porteurs de projets et
               orienter les porteurs vers les financements adéquats.

                                                                                          24
Seine-Escaut porte d’entrée multimodale en Europe
   Un projet transfrontalier à haute valeur ajoutée européenne
         • Période de développement : 2013-2016 (VNF)
• Période conception /construction: 2016-2024 (Société de projet)
            • Début de l’exploitation : 2023/2025 (VNF)
Seine-Escaut : porte d’entrée multimodale en Europe
Les impacts économiques du projet aux différentes échelles géographiques
 Au niveau international
   Porte d’entrée multimodale en Europe ( USA, Chine, Dubaï, ..)
   Possibilité d’investissements internationaux bord à canal
 Au niveau européen
   Mise en œuvre du corridor multimodal Mer du Nord-Méditerranée
   Développement de hubs multimodaux européens
   Contribution au report modal de 30% des flux moyenne et longue distance
 Au niveau national
   Développement de l’hinterland des grands ports maritimes
   Mise en œuvre de la politique multimodale et de la transition énergétique
   Développement de l’économie circulaire
   Développement d’une flotte moderne et innovante
 Au niveau régional
    Développement et aménagement du territoire
    Compétitivité des entreprises et emplois
 Au niveau local
    Valorisation économique (PFM, installations industrielles et logistiques)
    Tourisme
Seine-Escaut : porte d’entrée multimodale en Europe
         Les principaux enjeux internationaux identifiés
 Chine
   Flux matières premières/recyclage
   Flux produits transformés
   Investissements Ports/PFM ( ex Metz,..)
 Dubai
   Mission Cousquer/Scemama printemps 2009
   Intérêt de la PFM de Cambrai-Marquion ( Cœur européen de DP World)
 Amérique du Nord
   Echange système des Grands Lacs : Mission B.Sutton juillet 2014
   Expertise VE US Corp of Enginneer / IW Trust fund / IW Supervis. board
   Implication ingénierie nord-américaines – Mission VNF/GPMD mai 2015
   Investissements bord à canal
   Développement solutions fleuve/mer/fleuve sans rupture de charge
 Amérique du Sud/Amérique centrale
    Coopération internationale VE Amérique du Sud
    Benchmark organisation travaux / ingénierie ACP - Panama

          Un travail en coopération étroite avec
          le MAE, Business France et Atout France
Seine-Escaut : porte d’entrée multimodale en Europe
Les actions de la France pour développer les enjeux internationaux identifiés
 Conseil stratégique de l’attractivité du 22 mars 2016 ( F.Hollande)

« Et la France dispose de la première façade maritime européenne, avec sept
grands ports maritimes. Je rappelle que le port de Marseille est le premier port
français, le premier port de la Méditerranée, ça, c’est un premier atout. La France
possède aussi le plus long réseau de voies navigables naturel et artificiel
d’Europe, sur plus de 8500 kilomètres, et on verra que les voies navigables c’est
un atout par rapport à la lutte justement contre le réchauffement climatique »

« …et il y a aussi les investissements. Nous avons décidé que l’aéroport Roissy-
Charles–de-Gaulle serait directement relié à Paris par un train express, dont la
durée de voyage pour l’utilisateur sera limitée à 20 minutes, et ce sera possible à
partir de 2023. De même nous allons développer un projet qui s’appelle le projet
Eole, qui permettra à partir de 2020 de relier, là encore, les aéroports et le quartier
d’affaires de la région parisienne. Et puis nous avons le canal Seine-Nord-Europe
qui, là encore, pourra voir ses travaux débuter en 2017. »

Intervention devant les 30 présidents des sociétés internationales qui investissent
en France ( Us, Canada, Chine, Dubai, Turquie, Allemagne, UK,..)
SNE : données de marché et financières
                                        30
Développement du trafic                 25
                                        20

 4 MT (2015 - small gauge)
                                        15
                                        10
 15 MT (2030 - 10% modal share)         5

 25 MT (2050)
                                         0

                                             2031
                                             2021
                                             2023
                                             2025
                                             2027
                                             2029

                                             2033
                                             2035
                                             2037
                                             2039
                                             2041
                                             2043
                                             2045
                                             2047
                                             2049
                                             2051
                                             2053
                                             2055
                                             2057
                                             2059
 Données financières
  Coût du project : 4,8 Mrd€ (2013)
  Coût travaux : 3,3 Mrd€ (2013)
  Avancement 2015 (études et travaux préliminaires) : 220 M€

  EU : 50% Etudes / 40% Travaux
  Etat Français / Collectivités territoriales :
  complement, incluant le développement des 4 PFM
SNE : 4 secteurs géographiques avec début
                des travaux entre Compiègne et Noyon
Données physiques
• 107 km Class Vb (4,500 T) Canal
• 6 écluses (hauteur : 13 à 25 m)
• 61 ponts
• 80 millions m3 excavation
• 3 ponts- canaux (jusqu’à 1 300 m)
• Bateaux: 185m x 11,40 x (4.5+7)
Capacité infra : 35 MT / an (vs 5 MT)
• 2+2 nouvelles PFM
• 3 quais industriels
• Tourisme : Port pour paquebots fluviaux
Emplois
Travaux : 9 500 / an
Exploitation : 5 000 ouverture (25 000 en 2040)
yc PFM / tourisme sur périmètre Seine-Escaut
Les principales actions réalisées
                           entre 2008 et 2015
• 2008 : Décret de déclaration d’utilité publique
• 2008-2012 : actions préparatoires
    - acquisitions foncières
   -   fouilles archéologiques
   -   étude des déplacements de réseaux
   -   abaissement de l’A29 dans la Somme
   -   consultation des acteurs économiques au niveau régional, national
       et européen
• 2011/2012 : Dialogue compétitif et pistes d’optimisations
• 2012/ 2014 : Reconfiguration du projet - 600 M€ d’économie
• 2014/2015 : APS modificatif et préparation du dossier de
  financement européen MIE 2014-2020
• 2015 : enquête publique modificative bief de partage (62/80)
Le planning global du projet
19 juin 2015 : décisions de M. VIDALIES,
                           3 missions opérationnelles

Préfet coordonnateur                     VNF                       CGEDD/IGF

Procédure administratives       Préfiguration de la SP        Schéma de financement

Démarche Grand chantier     Propositions pour l’ordonnance   Protocole de financement
                                                             et de gouvernance
Chartes d’aménagement et    Organisation fonctionnement
de développement            société                          Convention de
économique (Région)                                          financement
                            Transition VNF-société
Pilotage démarche
participative               Appui démarches participatives
Dates clés pour 2015-2016
Juin 2015 : notification du marché AMO à SETEC/Royal Haskoning

Oct-Nov 2015 : Enquête publique modificative sur le bief de partage
Déc 2015 : Signature de la convention de financement européenne
Janv 2016 : Avis favorable de la Commission d’enquête pour la DUP
modificative assorti d’une réserve et de 15 recommandations
Mars 2016 : Levée de la réserve et mise en œuvre des 15
recommandations de la Commission d’enquête
Avril 2016 : Sélection des candidats pour le marché de MOE secteur 1
Mai 2016 : Emission du dossier de consultation du marché MOE S1
Juin 2016 : Lancement consultation MOE secteur 2
                                                                 34
Octobre 2016 : Notification marché MOE Secteur 1
Un projet reconfiguré :
                   création d’une société de projet (SP)
Art 7. de la loi : Création d’un établissement public « société du Canal Seine-Nord
Europe »

      Quoi ?                   Création d’un établissement public

      Qui ?                   Collectivités qui financent : départements /régions
                              Etat et établissement public d’Etat (VNF)

                              Maitrise d’ouvrage du Canal
      Missions ?              Développement économique en lien avec
                              l’infrastructure

      Comment ?                Rédaction d’une ordonnance

      Quand ?                   Ordonnance no 2016-489 du 21 avril 2016
La société de projet
Ordonnance
Présentation au Conseil des ministres du 20 avril
Signature le 21 avril et publication au JO le 22 avril
La Société aura pour mission la réalisation du canal SNE,
Elle réunira au sein de ses organes de gouvernance les
partenaires financiers du projet, Etat et collectivités territoriales.

Protocole financement-gouvernance : en cours d’élaboration
D’ici la mise en place des instances de gouvernance, le DG de
VNF poursuit la mission de préfiguration de la société et prépare
le transfert de la maîtrise d’ouvrage à la Société de projet.

                                                                  36
Les familles d’emplois en phase chantier

       CONSTRUCTION
        Terrassements               SERVICES ET TRANSPORT
  Fondations spéciales/Etanchéité     Transport personnel
  Génie Civil (Ecluses,OA)                Logements
  Construction métallique             Approvisionnements
       Equipements

         BATELLERIE                  PAYSAGE ET TOURISME
      Logistique fluviale            Tourisme phase chantier
             Cale                   Aménagements paysagers

     VALORISATION DU TERRITOIRE (Canal Entreprise, Emploi,
         Information, réseau et services de transport...)
                                                               37
Approvisionnement       deseuropéenne
           Liaison fluviale matériauxSeine-Escaut
                                         et équipements de
   Les enjeux de
construction      la millions
               ( 15  multimodalité et dupar
                              Tonnes)   report
                                            le modal
                                               Canal durable
                                                     du Nord

                                  CC
    C                             VV
    V        C                    V
    V        V                    V
    V        V
             V
                             C           le réseau Seine-Escaut
                             V           Carte O/D potentielles

                                                           38
Les filières industrielles à mutualiser
 pour amorçage en phase chantier

 AGRICULTURE, CHIMIE ET                  MATERIAUX DE
    AGRO-INDUSTRIE                       CONSTRUCTION

      CONTENEURS
                                     ECONOMIE CIRCULAIRE
    et COLIS LOURDS
                                     DECHETS/RECYCLAGEE
 AUTOMOBILE/SIDERURGIE

VALORISATION DU TERRITOIRE (Paysage, biodiversité, énergies
 renouvelables, circulation douces, tourisme, sport, culture...)   39
Canal Entreprises
                      Organisation des travaux
   VNF puis         Groupement
  société de       Setec – RH-DHV      Choix en 2016       Choix à partir de
projet à partir     Choisi en juin                              2017
 d’avril 2016           2015
                                                           Entreprises travaux
                                       Maître d’œuvre      Entreprises travaux
                                     Secteur 1 (MOE S1)    Entreprises travaux

                                                           Entreprises travaux
                                       Maître d’œuvre
                    Assistant à      Secteur 2 (MOE S2)
                                                           Entreprises travaux
  Maître
                     maîtrise                              Entreprises travaux
 d’ouvrage
                    d’ouvrage
   (MOA)                                                   Entreprises travaux
                      (AMO)            Maître d’œuvre
                                     Secteur 3 (MOE S3)    Entreprises travaux
                                                           Entreprises travaux

                                                           Entreprises travaux
                                       Maître d’œuvre
                                     Secteur 4 (MOE S4)    Entreprises travaux
                                                           Entreprises travaux

                  Assiste le MOA      Réalise les études
  Pilote le                                                    Réalise les
                  dans le pilotage     et supervise les
   projet                                                       travaux
                     du projet             travaux

                                                                             40
Canal Entreprises
                           Méthodologie questionnaire
  Trois types d’entreprises ciblées
                                           Les entreprises
                                         « services/activités                Les entreprises
 Les entreprises « chantier » :
                                   connexes » : intéressées pour     « utilisateurs » : intéressées
intéressées directement par le
                                   implanter ou développer leur      par les futurs trafics du canal
           chantier
                                  activité dans le périmètre de la   et/ou les services portuaires
                                         liaison Seine Nord
  Réalisation du questionnaire
  Diffusion du questionnaire
   En deux phases : - Phase 1 du 27/11/2015 au 05/01/2016
                     - Phase 2 du 10/02/2016 au 14/03/2016
   En ligne

   Environ 6 500 entreprises contactées directement par mail ou par
    courrier dans les départements proches du CSNE (Oise, Somme,
    Aisne, Pas de Calais et Nord)

   Diffusion relayée également par des partenaires locaux via les
    différents réseaux (lettre d’information, site internet, magazine, etc.)
                                                                              Autres branches
                                                                              professionnelles
                                                                              (FRTP , UIC, UIMM, GFI,
                                                                              FCD, FEDEREC,…)
Canal Entreprises                                   701
                                                                                  réponses
                        Localisation des entreprises

       6
      5%
 30
27%
            77
           68%
                                                         9
                                                     21 6%
                  Pas-de-Calais                     15%
                                          Nord
                               113        143                  113
      10
      5%                                                       79%
 39
21%
           139           Somme
           74%
                                             Aisne                         Autres
                              188
                                                 70                          95
                 Oise                                6                  24
                                                                       25%
                                                  9 9%
                 92            11
                                                 13%                            57
                              12%                                     14       60%
                         16
                                                                     15%
                        17%                               55
                                     65                  78%
                                    71%

                                                                                    42
Canal Entreprises
Localisation des entreprises ayant répondu au questionnaire

          Pas-de-Calais     143
                            (86)         Nord
     Somme
                188
                (58)
                                   70
                                   (4)
                   92          Aisne
         Oise
                  (22)

                                                      43
Canal Entreprises                                                  701
                                                                                                        réponses
                                      Activité des entreprises
Travaux publics, terrassement, génie civil, ouvrage d'art
             Construction métallique, fonderie, usinage
  Fondations, études, ingénierie, expertises et analyses…
                                    Transport logistique
Electromécanique, Electricité, éclairage, automatismes
            Matériels travaux publics, services chantier
                   Maintenance, exploitation, entretien
                 Bâtiment, construction, second œuvre
                                          Réseaux, voirie
                 Aménagement paysager, espaces verts
                        Prestations de services, tertiaire
                                Hébergement, logement
      Déchets, environnement, énergies renouvelables
                            Agriculture, agroalimentaire
                                                                           Entreprises Chantier
                          Sécurité, prévention, incendie
                                                                           Entreprises Activités connexes
       Matériaux de construction, minéraux industriels
                                                                           Entreprises Utilisateur
                            Emploi, formation, insertion
                                            Restauration
                                                Tourisme
                                Chimie, engrais, pétrole
                      Industrie, mécanique, métallurgie
             Produits conditionnés, grande distribution
                                                             0   20   40      60        80        100   44 120
Canal Entreprises                                                          701
              L’utilisation du canal pour la logistique                                             réponses

  Avez-vous réfléchi à l'utilisation                                EntreprIses CHANTIER

  du canal pour votre logistique ?                           25%
                                                                                       75%              Non
                                                                                                        Oui
                                                0%    20%           40%       60%      80%       100%

                                                            Entreprises ACTIVITES CONNEXES
                30%
                           Oui                                                          76%             Non
                                                            24%
                                                                                                        Oui
                                                0%    20%           40%       60%      80%       100%
                           Non
                                                                   Entreprises UTILISATEUR
  70%
                                                            22%                                         Non
                                                                                           78%
                                                                                                        Oui
                                                0%    20%           40%       60%      80%       100%

Si oui, pouvez-vous préciser quels sont vos flux « flualisables »?
 Granulats et vrac en général (sable, cailloux…)
 Matériaux de chantier (béton, matière première, déblais)
 Autres : céréales, produits finis ou fournitures, déchets et produits recyclés,
    produits chimiques ou plastique, grumes, bois
Si non, pourquoi ne pas avoir étudié l’utilisation du canal ?
 Pas de besoin (entreprises de services, prestations intellectuelles)
 Flux marginal ou livraison très locale
 Choix d’un autre mode de transport (fer, route) car manque d’information,
    manque de réactivité du fluvial, manque
Les entreprises participant au chantier                                                           506
                                                                                                            réponses

                                                                                  Autres
             Quels sont vos métiers ?                                             • Aménagements paysagers, clôture,
             A quel(s) domaine(s) souhaitez-vous participer ?                       environnement
                                                                                  • Électricité, éclairage, automatismes
                                                                                  • Services (entretien, communication,
                                                                            247
                        Autres                                        209
                                                                                    sécurité,…)
                                                                                  • Second œuvre, menuiserie,
                                                             145                    peinture…
                Terrassement                                    162               • Désamiantage, dépollution
                                                                                  • Serrurerie, tuyauterie, plomberie,
                                                           132
    Maintenance exploitation                               131
                                                                                    chauffage,
                                                                                  • Etudes et expertises techniques
                                                      111
      Construction métallique                          118

                                                    101
     Matériels travaux publics                       107          Un panel aux métiers très
    Génie civil, ouvrages d'art                84                  diversifiés
                                                     108
                                                                  Une volonté d’évoluer
Fondations, études, ingénierie                 84
                                                 95
                                                                   notamment vers les domaines
                                                                   de terrassement, génie civil,
                                          64
            Electromécanique              67                       ouvrages d’art ou études et
                                        45
                                                                   ingénierie
         Transport slogistique           51
Les entreprises participant au chantier                                                              506
                                                                                                                  réponses

 Avez-vous des attentes spécifiques vous permettant de mieux
 préparer votre participation au chantier ? (Plusieurs réponses possibles)

                               Aspects techniques                                                                359

                                  Visites de terrain                                           241

                                             Emplois                         94

                          Connaissance du fluvial                       63

Références similaires en France et en Europe                       45

                                               Autres        14

                                                         0        50     100      150   200   250    300   350     400

Autres :
• Insertion sociale                                                                Afin de mieux se préparer au
• Durée du chantier                                                                 chantier, les entreprises
• Informations sur l’allotissement, les appels d’offre, les contrats                voudraient disposer
• Besoins de plans
• Besoins en personnels et matériels                                                d’éléments concernant les
• Quels intervenants sur le chantier ?                                              aspects techniques du projet
• Gestion des déchets                                                               et pouvoir effectuer des
• Nombre et situation de bureaux fixes et démontables
• Éléments de calendrier (concertation, procédures , etc.)                          visites de terrain.     47
Les entreprises liées aux activités connexes

   Quel service/prestation pourriez-vous fournir pendant le chantier ?
  Quels sont vos métiers ?
  Quelle(s) prestation(s) souhaitez-vous fournir pendant le chantier ?
  Quelle(s) prestation(s) souhaitez-vous fournir après le chantier ?
                                                                                                     42
                  Autres                                                                                  44
                                                                                 28
                                                                                      30
               Transport                                                                   37                  Autres :
                                                                                           37                  • Immobilier
                                                                                27                             • Dépannage, SAV,
          Hébergement                                                                           39               entretien
                                                                                                39             • Ingénierie, études,
                                                     10                                                          conception
           Restauration                                                   21                                   • Prestations de services
                                                                          21                                     Traitement des déchets
                                             6
                  Emploi                              11
                                                     10                         Pendant et après le
                                     3                                           chantier, les entreprises
Energies renouvelables                   5
                                         5                                       souhaitent se diversifier
                                     3 5                                         dans les domaines de la
                Sécurité
                                         5                                       maintenance ou des
                                     3
          Maintenance                                      14                    services (tertiaire,
                                                                17               logement, restauration,
                                     3
               Tourisme                              10                          transport…) ainsi que
                                                                     19
                                                                                 dans des activités liées au
                                 2
     Services, tertiaire                         8                               tourisme.
                                                      11
Les entreprises liées aux activités connexes
                                                  129
         Avez-vous des attentes spécifiques vous permettant de mieux                          réponses

        préparer votre participation au développement économique au
       moment de l’exploitation du canal ? (Plusieurs réponses possibles)
Développer les moyens humains (recrutement,
                                                                                              31
               formation, etc.)

              Mutualiser les moyens et les outils                                   25

    Bénéficier d'équipements et d'infrastructures
                                                                                    25
                   supplémentaires

                                          Autres            7

                                                    0   5       10   15   20   25        30        35

Cela implique-t-il de développer de nouvelles formations ?
Quelques exemples (question facultative ajoutée lors de la seconde phase)

•     Des formations en termes de sécurité                       Sur 33 réponses
•     Des formations en anglais
•     L’acquisition de nouveaux matériels
•     Des formations en fonction des besoins exprimés pour le chantier           49
Les entreprises futures utilisatrices du canal
                                                  66
 Quel est votre secteur d’activité ?                                                              réponses

             Agriculture,…                                        15        Quel type de marchandise
                                                                            réceptionnez-vous ?
   Transport, logistique                                10
                                                                             Granulats
                   Autres                               10                   Matière premières en vrac
                                                                             Céréales, alimentaires pour
                 Déchets,…                         8                          bétail, engrais
                                                                             Palettes et colis
           Matériaux de…                       6                             Autres : acier, grumes,
                                                                              produits chimiques,
Chimie, engrais, pétrole                   5
                                                                              carburants
  Industrie, mécanique,…               4
                                                                            Quel type de marchandise
        Travaux publics,…          3                                        expédiez-vous ?
                                                                             Matériaux élaborés,
          Aménagement…             3
                                                                              produits en béton, matière
                             0         5           10        15        20     première traitée
  Autres                                                                     Autres produits
  • Construction métallique, fonderie, usinage
  • Fondations, études, ingénierie, expertises et analyses techniques
                                                                              transformés : acier usiné,
  • Maintenance, exploitation, entretien                                      buches fendues, granules
  • Prestations de services, tertiaire                                        de polystyrène, autres
  • Produits conditionnés, grande distribution
  • Réseaux, voirie
                                                                              marchandises          50
Les entreprises futures utilisatrices du canal
                           Considérez-vous que votre
                                                     66
  Envisagez-vous d’utiliser le Canal du                                                 réponses

  Nord pendant le chantier ?                entreprise utilise le fluvial de
                                            manière :
                                                               33              Très
                                                       12 32%                  satisfaisante
           41%                     non                                         Moyennement
                                                      11%
                                   oui                                         suffisante
                      59%                         5               54           Satisfaisante
                                                 5%              52%
                                                                               Insuffisante

Envisagez-vous d’utiliser le Canal Seine-   Pour votre activité existe-t-il une marge
Nord Europe après le chantier ?             de progression en matière d’utilisation de
                                            la voie d’eau ?
                                                             39       35
                      21%                                                        Fort
                                                            36%      32%
                                  non                                            Faible
                                  oui                            34              Moyenne
                                                                32%
             79%
                                             2/3 des entreprises du panel considèrent :
                                             utiliser le fluvial de manière insuffisante
 79% du panel envisage d’utiliser le
                                             qu’il existe une marge de progression
  CSNE
                                              d’utilisation de la voie d’eau forte ou
                                              moyenne                                51
Les entreprises futures utilisatrices du canal
                                                   66
 Quelles sont vos attentes en termes de services                                            réponses

 offerts par les 4 plates-formes multimodales ?

Equipements performants                            30

  Maintenance logistique                11

              Circulation           9

                Parkings        6
                                             Quelle plateforme serait concernée ?
                                                     Flux en réception   Flux en expédition
                  Autres        6

                                                                                                    10
   Services informatiques   5                                  Nesle
                                                                                                    10

    Services au personnel   5                    Cambrai-Marquion                           7
                                                                                                9
 Locaux pour des bureaux    4                                                               7
                                                               Autre
                                                                                                9
   Une forte attente en matière                                                        6
                                                              Noyon
    d’équipements performants et                                                4
    maintenance logistique
                                                                                    5
                                             Péronne-Haute Picardie
                                                                                            52 9
Merci de votre attention
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler