DEPHY EXPE Projets lauréats de l'Appel à Projets 2017 - Expérimentation de systèmes agro-écologiques pour un usage des pesticides en ultime ...

 
DEPHY EXPE Projets lauréats de l'Appel à Projets 2017 - Expérimentation de systèmes agro-écologiques pour un usage des pesticides en ultime ...
Projets lauréats de l’Appel à Projets 2017

     DEPHY EXPE
 “ Expérimentation de systèmes des
                               agro-écologiques pour un usage
                                   pesticides en ultime recours
                                                                  “
DEPHY EXPE Projets lauréats de l'Appel à Projets 2017 - Expérimentation de systèmes agro-écologiques pour un usage des pesticides en ultime ...
DEPHY EXPE Projets lauréats de l'Appel à Projets 2017 - Expérimentation de systèmes agro-écologiques pour un usage des pesticides en ultime ...
Pour atteindre les objectifs fixés par le plan Ecophyto 2 - réduction
    d’usage des produits phytopharmaceutiques de 25% en 2020 et
    de 50% en 2025 - des changements dans les systèmes de culture
    doivent être réalisés en s’appuyant, d’une part sur la généralisation
    et l’optimisation des techniques disponibles et, d’autre part, sur la
    reconception des schémas de stratégie de gestion des bioagresseurs.
    Pour accompagner cette mutation, le réseau DEPHY a été mis en
    place afin d’éprouver, valoriser et déployer les techniques et systèmes
    économes en pesticides et économiquement, environnementalement

E
    et socialement performants. Complémentaire du réseau DEPHY
                             FERME, le réseau DEPHY EXPE teste des

dito
                             systèmes de culture en rupture forte vis à vis
                             de l’utilisation des produits phytosanitaires,
                             dans le cadre d’expérimentations système
                             pluriannuelles.
                            L’année 2018 est un tournant pour le réseau
                            DEPHY EXPE avec l’arrivée à terme de la
                            première génération de projets (2011-2017
                            et 2011-2018) et, conformément aux objec-
                            tifs du plan Ecophyto 2, le lancement d’une
            Virginie Brun nouvelle vague de projets sélectionnés dans
     Cheffe de projet DEPHY le cadre de l’appel à projets ‘Expérimentation
                            de systèmes agro-écologiques pour un usage
          Emeric Emonet des pesticides en ultime recours’. À l’issue de
    Animateur DEPHY EXPE la procédure de sélection, 23 projets ambi-
                            tieux et innovants ont été retenus, que nous
                            vous présentons dans cette brochure. Leurs
    objectifs sont de concevoir, expérimenter et évaluer des systèmes
    agricoles n’envisageant l’usage des pesticides qu’en ultime recours,
    c’est-à-dire après examen et mise en œuvre de toutes les solutions
    alternatives disponibles.
    Ces nouveaux projets d’expérimentation ont débuté au printemps
    2018 pour une durée de 4 à 6 ans. Ils couvrent une grande diversité
    de productions agricoles et s’inscrivent dans une démarche d’expé-
    rimentation système, travaillant à l’échelle du système de culture,
    et pour certains d’entre eux à l’échelle territoriale. Une seconde
    vague de projets est en cours de sélection. Une nouvelle brochure
    les présentera le moment venu.
    En attendant, nous vous invitons à découvrir ces 23 projets DEPHY
    EXPE 2 en consultant la page consacrée à chacun d’entre eux. Nous
    espérons que cela vous donnera envie d’aller à la rencontre des
    acteurs de ce réseau et de suivre leurs travaux au fil des ans notam-
    ment grâce au site internet DEPHY accessible depuis la plateforme
    EcophytoPIC.
    Bonne lecture !

         Lauréats de l’appel à projets DEPHY EXPE 2017                 3
DEPHY EXPE Projets lauréats de l'Appel à Projets 2017 - Expérimentation de systèmes agro-écologiques pour un usage des pesticides en ultime ...
DEPHY EXPE Projets lauréats de l'Appel à Projets 2017 - Expérimentation de systèmes agro-écologiques pour un usage des pesticides en ultime ...
S         ommaire
Arboriculture
ALTO7
REVATRA8
Sys’NOIX9
Grandes Cultures - Polyculture-élevage
ABC10
R2D211
REDUCE12
Rés0Pest13
SYNO’PHYT14
System-Eco+15
Grandes Cultures & Légumes
AGROSEM16
MiniPest17
Légumes
BREIZHECOLEG18
FragaSyst19
SEFerSol20
Syst’M-OR21
Cultures Tropicales
BANABIO22
ST0P23
Horticulture
HORTIPEPI 2                                                   24
HORTIPOT 2                                                    25
ROSA BIP                                                      26
Viticulture
BEE27
DIVERVITI28
SALSA29

               Lauréats de l’appel à projets DEPHY EXPE 2017   5
DEPHY EXPE Projets lauréats de l'Appel à Projets 2017 - Expérimentation de systèmes agro-écologiques pour un usage des pesticides en ultime ...
6   Lauréats de l’appel à projets DEPHY EXPE 2017
DEPHY EXPE Projets lauréats de l'Appel à Projets 2017 - Expérimentation de systèmes agro-écologiques pour un usage des pesticides en ultime ...
ALTO
           Systèmes en ArboricuLture et Transition agrOécologique

   Ce projet exploratoire vise à développer sur trois sites expérimentaux des espaces de production de fruits très
bas intrants, voire zéro pesticide. La démarche est basée sur une diversification des espèces fruitières et des plantes
associées, afin de maximiser les services rendus par les écosystèmes, dont la régulation des bio-agresseurs. Les
connaissances issues de ce projet seront partagées au sein des filières.

L   e projet ALTO part
    de l’hypothèse qu’il
est nécessaire de repenser
                                 co-conception
                                 et une dy-
                                 namique
                                                                                        Nombre de sites expérimentaux : 3

l’agroécosystème, sa com-        associant les
position, sa diversité et        acteurs de la                                        Nombre de systèmes DEPHY testés : 6
son agencement, les choix        filière pour conce-                                  dont Agriculture Biologique : 6

techniques et les pratiques      voir, faire évoluer et
afin de produire des fruits      évaluer les disposi-
                                                                                      Cultures :

en s’appuyant en priorité        tifs expérimentaux,
                                                                                       Abricot, Noyer bois, Olive, Pêche, Pomme,
                                                                                       Prune
sur les services écosysté-       et plus largement
miques (dont la régulation       interagir avec dif-                                   Leviers testés :
biologique).                     férents publics (dont                             Matériel végétal peu sensible aux bio-agresseurs,
                                 le réseau FERME).                       diversification fruitière et végétale, effets barrière-dilution
Augmenter la résilience                                             (distances de plantation, organisation spatiale), plantes pièges,
du système, optimiser            Trois dispositifs origi-           plantes répulsives (push-pull), autres plantes de service (au-
l’agencement de l’espace...      naux dans la Drôme, le
                                                                    xiliaires, diversion…), infrastructures agroécologiques (haies,

                                 Gard et l’Hérault
                                                                    mare, couverts du sol…), abris artificiels pour prédateurs,

Cette reconception est ba-
                                                                    méthodes culturales (conduite de l’arbre, fertilisation, irriga-
                                                                    tion), prophylaxie, désherbage mécanique, lutte physique (ex.
sée sur :                        Le projet est mis en œuvre         piégeage campagnol), protection (micro)biologique, confusion
1/ une intensification écolo-    sur trois sites expérimen-         sexuelle
gique, qui vise à augmenter      taux. Les dispositifs de l’IN-
la résilience et l’autonomie     RA de Gotheron (Drôme)
du système, et sa capacité       et du Ctifl Balandran              Porteur de projet :
suppressive vis-à-vis des        (Gard) visent à évaluer            Sylvaine SIMON (sylvaine.simon@inra.fr)
bio-agresseurs (effets bar-      les services écosystémiques
rière et dilution, push-pull,    (dont la régulation natu-
                                                                    Organisme chef de file :

matériel végétal fruitier peu    relle), respectivement dans
                                                                    INRA UERI Gotheron

sensible aux bio-agresseurs,     un prototype ‘pommier              Durée : 2018-2023
abondance et diversité des       centré’ conçu de novo im-
auxiliaires et des décompo-      planté en février 2018 (0
seurs…);                         IFT total) et un verger AB       tinclières (Hérault, INRA         EMMAH, GRAB, GR CETA
2/ une optimisation de           en place à diversifier pas à     UMR System).                      Basse-Durance, LPO de la
l’agencement spatial et tem-     pas (0 IFT hors biocontrôle      Ce projet permettra ainsi         Drôme, Chambre d’Agricul-
porel ainsi créé, pour le par-   et cuivre) - un deuxième         d’investir sur trois disposi-     ture de la Drôme, EPLEFPA
tage des ressources et pour      prototype à co-concevoir         tifs originaux de production      Valentin,      Agribiodrôme,
organiser le travail dans        est prévu dans la durée du       agroécologique de fruits très     AgribioArdèche et ITEIP-
un espace multi-espèces et       projet sur ces deux sites.       bas intrants ou zéro pesti-       MAI). Il produira des res-
multi-strates ;                  Le troisième dispositif vise     cide, et de développer une        sources méthodologiques,
3/ une approche fonc-            à analyser les interactions      approche interdisciplinaire       scientifiques, techniques et
tionnelle générique de           inter-strates pour le partage    et une dynamique multi-ac-        pédagogiques et la preuve
reconception qui utilise         des ressources dans un           teurs au sein du groupe de        (ou non) du concept que la
les fonctions des plantes à      agroécosystème composé           partenaires coordonné par         diversification de l’agroéco-
associer et les traits de vie    de pommiers associés à           l’INRA Gotheron (Ctifl            système permet de produire
des bio-agresseurs et des        des noyers forestiers (AB,       Balandran, INRA UMR               des fruits sans pesticides.
auxiliaires ;                    biocontrôle privilégié) sur      System, INRA Ecodévelop-
4/ une démarche de               le site agroforestier de Res-    pement, INRA PSH, INRA

                                     Lauréats de l’appel à projets DEPHY EXPE 2017                                           7

                                                                                                                Arboriculture
DEPHY EXPE Projets lauréats de l'Appel à Projets 2017 - Expérimentation de systèmes agro-écologiques pour un usage des pesticides en ultime ...
REVATRA
      REconception d’un Verger d’Amandiers pour une Transition Réussie
                             vers l’Agroécologie
         Dans le cadre du plan de relance de l’amandier dans le bassin méditerranéen, le projet REVATRA repose sur la
      conception d’un agrosystème innovant et multiperformant : en mobilisant différents leviers génétiques, biologiques et
      physiques, il vise une réduction de 60 à 80% des IFT. L’objectif final est le transfert des acquis de cet agrosystème au
      plus grand nombre.

                                                                                        recours. Il     comme la protection phy-
                                                                                        ambitionne      sique contre les adventices,
Nombre de sites expérimentaux : 1                                                      également la     la prophylaxie ou la régula-
                                                                                      réduction de      tion biologique des princi-
                                                                                     la fertilisation   paux insectes ravageurs.
Nombre de systèmes DEPHY testés : 1                                                   par une amé-
dont Agriculture Biologique : 1
                                                                                      lioration de      Les agriculteurs au cœur
                                                                                       la vie bio-      du projet
                                                                                       logique du
Culture :

                                                                                      sol, la réduc-    Le projet est caractérisé par
Amande

Leviers testés :                                                                  tion des besoins      une volonté très marquée
Moyens de lutte alternative contre les principales maladies             en énergie fossile par la       d’intégrer les innovations
et ravageurs de l’amandier (génétiques, biologiques, protection        baisse du nombre de pas-         validées aux vergers actuels
physique), gestion des adventices (levier mécanique)                   sages de tracteurs et la mise    mais aussi et surtout aux
                                                                       en place de postes de travail    plantations à venir. Il s’en-
                                                                       moins contraignants.             gage à co-construire avec
                                                                       L’étude engagée se présente      les agriculteurs le système
Porteur de projet :
                                                                       sous la forme d’une com-         innovant envisagé, à assu-
Fabrice LHEUREUX (lheureux@ctifl.fr)

                                                                       paraison entre un agro-          rer un suivi rapproché des
                                                                       système de référence, basé       règles de décision et de
Organisme chef de file :
CTIFL
                                                                       sur les objectifs techni-        validation des résultats. Le
Durée : 2018-2023                                                      co-économiques actuels et        projet REVATRA s’attache-
                                                                       un agrosystème innovant.         ra tout particulièrement à
                                                                       Ce dernier combinera dif-        communiquer de manière

     L
                                                                       férents leviers génétiques,      efficiente et concrète les
           a culture de l’amandier      Abandonner insecticides        biologiques et physiques         résultats du projet aux pro-
           est actuellement dans        et herbicides et n’utiliser    pour permettre une forte         ducteurs afin de permettre
      une phase de relance avec         les fongicides qu’en der-      réduction des IFT et la          une transition réussie de la
      une demande forte des             nier recours                   possibilité conjuguée d’une      culture de l’amandier vers
      transformateurs pour un                                          culture en agriculture bio-      l’agro-écologie.
      produit identifié, local et       Actuellement, le cortège       logique.
      de qualité. Dans ce cadre, le     parasitaire concerne es-
      transition vers l’agro-écolo-     sentiellement les champi-      Miser sur la reconception
      gie ainsi que le passage en       gnons pathogènes : Monilia
      agriculture biologique - au-      laxa, Fusicoccum amygdali,     L’agrosystème proposé est
      jourd’hui quasi inexistante       Polystigma ochraceum... et     basé sur le principe de la
      en raison de certains ver-        un hyménoptère, Eurytoma       reconception : emploi de
      rous sanitaires - font par-       amygdali Enderlein, qui im-    variétés nouvelles, iden-
      tie des enjeux forts pour la      posent globalement 6 à 8       tifiées suite à des essais
      filière. L’acquisition de réfé-   IFT annuels en agriculture     comme plus tolérantes aux
      rences objectives et validées     conventionnelle.    L’objec-   bioagresseurs, et mode de
      pour assurer cette transi-        tif du projet est de suppri-   conduite innovant basé sur
      tion est ainsi devenue une        mer les IFT insecticides et    la haie fruitière. Il intègre
      priorité pour la profession       herbicides et de n’utiliser    également une approche
      amandicole.                       les fongicides qu’en ultime    efficiente et substitutive

            8                               Lauréats de l’appel à projets DEPHY EXPE 2017

      Arboriculture
DEPHY EXPE Projets lauréats de l'Appel à Projets 2017 - Expérimentation de systèmes agro-écologiques pour un usage des pesticides en ultime ...
Sys’NOIX
Deux Systèmes inNOvants pour la diminution des Intrants en verger
            nucicole : eXpérimentation et évaluation
    Le projet Sys’NOIX a pour vocation l’expérimentation et l’évaluation agronomique, économique et environnementale
de deux systèmes en vergers de noyers : l’objectif est de réduire de plus de 50% les IFT tout en assurant un revenu
intéressant aux producteurs. Ce projet est né de la volonté d’appuyer le réseau DEPHY FERME Noix et plus généralement
la profession nucicole sur ces changements de pratiques.

A   vec plus de 20 000
    hectares cultivés et
une production de 38 000
                                riété), une
                                réduction
                                de 50% à
                                                                                     Nombre de sites expérimentaux : 2

tonnes par an, le noyer est     100% des
la seconde espèce fruitière     insecticides et des                               Nombre de systèmes DEPHY testés : 2
plantée en France derrière      herbicides, et une
la pomme. La culture nu-        baisse d’au moins                                 Culture :
cicole est en pleine expan-     50% des fongicides                                 Noix
sion : de 2000 à 2010, les      sont     envisagées
surfaces françaises dédiées à   sur ces systèmes.
                                                                                    Leviers testés :

la nuciculture ont augmen-      Ces objectifs s’ins-
                                                                                   Couvert végétaux, bandes fleuries, réduction en

té de près d’un quart. L’im-    crivent dans le contexte
                                                                      hiver des inocula fongiques, taille spécifique, optimisation
                                                                    de la fertilisation et de l’irrigation, outils de suivi connecté,
pact environnemental des        particulier des vergers nu-       confusion, piégeage massif, bâches anti-pluie et filets anti-in-
vergers de noyers va donc       cicoles, à savoir une mise        secte
croissant.                      à fruit lente (minimum 6
Première région française       ans) et une longévité im-
productrice de noix (plus       portante des vergers (plus        Porteur de projet :
de 10 000 ha plantés sur        de 25 ans).
                                                                  Marianne NAUDIN (mnaudin@senura.com)
la zone), la région Au-
vergne-Rhône-Alpes        est   Deux variétés de noix ci-
                                                                  Organisme chef de file :

particulièrement concernée      blées : Franquette et Lara
                                                                  SENuRA

par cette problématique.                                          Durée : 2018-2023
C’est dans ce cadre que la      Pour répondre à cet objec-
SENuRA (Station d’expé-         tif de diminution des IFT,
rimentation nucicole Rhô-       la SENuRA se propose de         montrer qu’il est possible       sont constitués d’un en-
ne-Alpes), appuyée par le       mettre en place deux ob-        de faire mieux dans des          semble de leviers d’action
réseau DEPHY FERME              servatoires pilotes sur un      contextes délicats et de         appliquant les principes de
Noix du Sud-Est et en           verger de Franquette et un      travailler sur la notion de      la protection agro-écolo-
coordination avec le CTIFL,     jeune verger de Lara. Ces       gestion du risque avec les       gique des cultures pouvant
lance un projet d’expéri-       variétés représentent ac-       producteurs. Chacun des          être classés en cinq catégo-
mentation qui s’étendra de      tuellement les deux princi-     sites sera constitué d’une       ries : aménagement favori-
2018 à 2023.                    paux segments de la filière.    grande parcelle d’un mini-       sant la lutte biologique par
                                Franquette est la variété au    mum de quatre hectares sé-       conservation, prophylaxie,
Faire chuter les IFT            cœur de l’AOP noix de Gre-      parée en deux ; sur l’une des    méthode culturale, évalua-
                                noble et des vergers tradi-     sous-parcelles sera implanté     tion des risques et tech-
L’objectif de ces essais est    tionnels de la région. La va-   le système Sys’NOIX et sur       niques de substitution aux
d’évaluer la possibilité de     riété Lara correspond quant     l’autre partie sera conservé     produits phytosanitaires.
diminuer de manière dras-       à elle à un segment en plein    un système de culture té-        La performance de ces sys-
tique l’utilisation des pro-    développement       actuelle-   moin.                            tèmes sera évaluée selon des
duits phytosanitaires, tout     ment, basé sur un système                                        indicateurs techniques, éco-
en assurant la pérennité        plus intensif.                  Utiliser les leviers de          nomiques, sociaux, socié-
des systèmes de production.     Ces vergers seront situés       l’agroécologie                   taux, environnementaux et
Par rapport à l’IFT recensé     dans des contextes de fortes                                     écologiques à moyen terme
entre 2008 et 2011 (5 ±         pressions maladies et/ou        Évolutifs dans le temps, les     (5 ans).
1.5 à 7 ± 2 IFT selon la va-    ravageurs afin de pouvoir       deux systèmes Sys’NOIX

                                    Lauréats de l’appel à projets DEPHY EXPE 2017                                          9

                                                                                                            Arboriculture
DEPHY EXPE Projets lauréats de l'Appel à Projets 2017 - Expérimentation de systèmes agro-écologiques pour un usage des pesticides en ultime ...
ABC
                           Agro-écologie en Bourgogne et région Centre

         Le projet ABC vise à co-concevoir et à évaluer cinq systèmes mobilisant des principes agro-écologiques à des
     échelles spatio-temporelles et à des niveaux d’organisation différents. Le projet concerne deux sites expérimentaux en
     plaine dijonnaise et en Champagne berrichonne. Une attention particulière est portée à l’évaluation de la transition des
     composantes de l’agro-écosystème sous l’effet des systèmes agro-écologiques.

                                                                                    Les     systèmes    de la succession culturale
Nombre de sites expérimentaux : 2                                                   viseront à maxi-    et à l’échelle intraparcellaire
                                                                                   miser les proces-    (mélanges d’espèces / va-
                                                                                  sus biologiques,      riétés). Deux grands axes
                                                                                 dont les régula-       structurent la diversité des
Nombre de systèmes DEPHY testés : 5

                                                                                  tions biologiques.    systèmes testés dans le pro-
                                                                                   Une suppression      jet :
Cultures :
Colza et moutarde d’hiver, céréales (blé H, orge)
en culture pure ou en association, légumineuses                                    totale des pes-      1/ le lien à l’élevage : quatre
(féverole, pois protéagineux, pois chiche, lupin,                                  ticides (pas de      systèmes sont conçus dans
soja, luzerne), maïs grain, tournesol, sorgho,                                    glyphosate, zéro      un contexte de grandes
sarrasin                                                                     pesticide à l’excep-       cultures céréalières sans
                                                                      tion des moyens de lutte          élevage et un système ex-
Leviers testés :
                                                                      biologique) est initiée dès       plore la complémentarité
                                                                      la mise en place des expé-        cultures-élevage ovin ;
Semis direct, labour, faux semis, rotation diversifiée, mélanges

                                                                      rimentations, et ce pour les      2/ le travail du sol : certains
de variétés et/ou d’espèces, couverts végétaux, plantes de ser-

                                                                      six premières années d’ex-        systèmes sont conduits en
vices, alternance des périodes de semis, date et densité de se-
mis, choix de variétés résistantes et concurrentielles, désherba-
ge mécanique, organisation paysagère, haies, bandes enherbées         périmentation, le temps que       agriculture de conservation,
et fleuries pour favoriser les auxiliaires, fauche et pâturage        s’installent de nouveaux          d’autres mobilisent diffé-
                                                                      équilibres écologiques. Cet       rentes techniques de travail
                                                                      abandon des pesticides per-       du sol (labour occasionnel,
Porteur de projet :                                                   mettra aussi de favoriser la      faux-semis, désherbage mé-
Violaine DEYTIEUX (violaine.deytieux@inra.fr)
                                                                      mise en place de réseaux          canique).
                                                                      trophiques diversifiés, bé-       Le projet vise à produire des
                                                                      néfiques aux processus de         références scientifiques et
Organisme chef de file :

                                                                      régulation biologique.            techniques sur des systèmes
INRA Centre de Bourgogne Franche-Comté

Durée : 2018-2024                                                     Les systèmes agro-écolo-          agro-écologiques et leurs
                                                                      giques reposent d’une part        performances ainsi que sur

    L
                                                                      sur un maillage dense d’in-       les processus de régula-
         e projet ABC vise à          dijonnaise et en Champagne      frastructures       paysagères    tion biologique. Il contri-
         co-concevoir cinq sys-       berrichonne. Les systèmes       (haies arbustives, bandes         buera également au déve-
     tèmes agro-écologiques. Ces      testés visent la multiperfor-   enherbées et fleuries) fa-        loppement de méthodes
     mosaïques de systèmes de         mance c’est-à-dire une ren-     vorables à la biodiversité        d’évaluation de systèmes
     culture mettront en œuvre        tabilité équivalente aux sys-   utile et, d’autre part sur dif-   agro-écologiques à une
     les principes de l’agro-écolo-   tèmes d’agriculteurs voisins    férents systèmes de culture       échelle     supra-parcellaire,
     gie et seront associées à des    à un horizon de dix ans, de     combinant une diversité de        intégrant notamment les
     infrastructures      agro-éco-   bonnes performances envi-       techniques culturales.            bénéfices des infrastructures
     logiques sur quelques di-        ronnementales ainsi qu’une                                        agro-écologiques, mais aussi
     zaines d’hectares. L’objectif    contribution au maintien et     Une large palette de sys-         les coûts induits. Le projet
     est de valoriser les proces-     au développement des fi-        tèmes testés                      ambitionne d’accompagner
     sus biologiques à différentes    lières agricoles.                                                 une dynamique territoriale
     échelles spatio-temporelles,                                     Tous les systèmes sont            de test in situ en engageant
     dont celle du paysage.           Supprimer les pesticides        conçus pour valoriser la di-      le monde agricole dans la
     Le projet concerne deux sites    et favoriser les régula-        versification végétale culti-     conception et le suivi des
     expérimentaux, en plaine         tions biologiques               vée, à l’échelle temporelle       expérimentations.

        10                                Lauréats de l’appel à projets DEPHY EXPE 2017

Grandes Cultures - Polyculture-élevage
R2D2
Restauration de la régulation naturelle et augmentation de la Robustesse des sys-
  tèmes de culture pour une réduction Durable de la Dépendance aux insecticides

   La finalité du projet est de permettre aux agriculteurs des plateaux de Bourgogne (1200 ha) de retrouver une
stabilité économique et de bons niveaux de productivité en les accompagnant dans la mise en œuvre de systèmes de
culture multiperformants. L’accent est mis sur la conception de systèmes résilients vis-à-vis des attaques d’insectes

A
ravageurs qui permettent de réduire de façon ambitieuse           et durable la dépendance aux insecticides.

     fin de répondre aux         les agriculteurs
     enjeux actuels de du-       seront ame-                                            Nombre de sites expérimentaux : 1 zone pi-
rabilité, les agriculteurs       nés à ré-                                              lote de 1200 ha
doivent repenser leur façon      duire pro-
de produire. Sur les pla-        gressivement
teaux de Bourgogne, cette        les      applications
                                                                                     Nombre de systèmes DEPHY testés : 1

transition doit être amor-       d’insecticides, ainsi
cée au plus vite sous peine      que le travail du sol,
                                                                                      Cultures :
                                                                                       Blé, Colza, Lentille, Luzerne, Orge, Pois, Avoi-
de remettre en cause la          également préju-                                      ne, Tournesol, couverts d’interculture, asso-
viabilité des exploitations.     diciable à la faune                                   ciés et fleuris
En effet, en raison notam-       auxiliaire. Dans le
ment des résistances ac-         même temps, des me-                               Leviers testés :
quises par l’altise d’hiver et   sures de gestion spécifiques            Diversification et allongement des rotations, amélioration
le charançon du bourgeon         seront mises en place pour         de la fertilité des sols, réduction de l’usage des insecticides, ré-
terminal du colza, l’effica-     accroitre la ressource ali-
                                                                    duction du travail du sol, mise en place de bandes fleuries et

cité des pesticides a chuté      mentaire disponible pour les
                                                                    couverts d’intercultures nectarifères, décalage des dates de se-

sur ce territoire, causant de    insectes floricoles (implan-
                                                                    mis, associations d’espèces et de variétés

lourdes pertes de récolte.       tation de bandes fleuries, de      Porteur de projet :
Le projet R2D2 vise donc à       couverts d’interculture…)          Nicolas CERRUTTI (n.cerrutti@terresinovia.fr)
permettre aux agriculteurs       Parallèlement, des leviers
de stabiliser leurs niveaux      agronomiques seront dé-            Organisme chef de file :
de production et à amélio-       ployés pour permettre de           Terres Inovia
rer les performances écono-      défavoriser les ravageurs
miques de leurs systèmes.        et d’atténuer et/ou d’esqui-
                                                                    Durée : 2018-2023

La conception de nouveaux        ver leurs attaques : décalage
systèmes de culture et la        des dates de semis, diver-       za, sur l’altise d’hiver et le   teurs et gestionnaires de
mise en place d’aménage-         sification des rotations…        charançon du bourgeon ter-       leur territoire. Durant les
ments paysagers viseront à                                        minal, pour les céréales, sur    six années du projet, ils
améliorer les processus de       Un monitoring complet            les pucerons, ainsi que sur      bénéficieront d’un accom-
régulation naturelle et la                                        leurs principaux auxiliaires.    pagnement de groupe et
robustesse des cultures. Le      Le projet R2D2 s’attachera                                        aussi d’un suivi personnali-
projet devrait permettre à       à étudier les populations de     Les agriculteurs, au cœur        sé à la parcelle pour amé-
terme une réduction proche       ravageurs, leurs principaux      de la démarche                   liorer pas à pas les perfor-
de 100% des IFT insecticides     auxiliaires, les dégâts aux                                       mances de leurs systèmes.
et d’au moins 50% des IFT        cultures, les rendements         Eléments clés du dis-            Ce projet sera porté par
totaux, et plus globalement      agricoles ainsi que la trajec-   positif, les ateliers de         Terres Inovia en partena-
un haut niveau de résilience.    toire du service de régula-      co-conception sont des           riat avec Arvalis-Institut du
                                 tion. Le dispositif permettra    lieux d’échange permettant       végétal, l’INRA, l’Union des
Favoriser la régulation          également de tester des hy-      d’imaginer les systèmes et       coopératives SeineYonne,
naturelle et renforcer la        pothèses concernant l’im-        les aménagements territo-        Soufflet Agriculture, Di-
robustesse des cultures          pact des aménagements et         riaux nécessaires à l’atteinte   jon Céréales et la Chambre
                                 des pratiques culturales sur     des objectifs. Ils placent les   d’Agriculture de l’Yonne.
Afin d’améliorer la régula-      les variables d’intérêt. L’ac-   agriculteurs au centre de
tion naturelle des ravageurs,    cent sera mis, pour le col-      la démarche en tant qu’ac-

                                     Lauréats de l’appel à projets DEPHY EXPE 2017                                           11

                                                                                 Grandes Cultures - Polyculture-élevage
REDUCE
     Réduction des hErbicides et Durabilité en agricUlture de Conservation
                                 en OccitaniE

         Le projet REDUCE a pour objectif d’évaluer les performances multicritères de systèmes de culture expérimentant
     deux niveaux de rupture : diminution voire suppression totale de l’usage de pesticides et réduction du travail du sol.
     L’expérimentation portera notamment sur la gestion durable de la flore adventice qui demeure un verrou majeur dans
     les systèmes de grandes cultures et en particulier dans les systèmes sans labour.

                                                                            teurs de la recherche     pour suivre les flux d’eau
Nombre de sites expérimentaux : 6                                                (INRA), du dé-       et de polluants dans le sol.
                                                                                 veloppement
Nombre de systèmes DEPHY testés : 10                                           agricole      (Ar-     Impliquer les ingénieurs
dont Agriculture Biologique : 1
                                                                               valis, chambres        réseaux FERME, les agri-
                                                                              départementales         culteurs et les étudiants
                                                                              d’agriculture) et
Cultures :

                                                                              de la formation         La valorisation des résultats
Blé, Colza, Maïs, Orge, Pois, Pois chiche. Sarrasin,
Soja, Tournesol, ...
                                                                                (EPL      d’Auze-     de ce projet se fera auprès
                                                                                ville-Tolosane).      de différents publics cibles :
Leviers testés :                                                                                      les ingénieurs des réseaux
Labour/semis direct, faux-semis, rotation, cultures                  Combiner les leviers             DEPHY FERME du Sud-
intermédiaires, mélange variétal, désherbage mécanique,              pour gérer durablement           Ouest, d’ores et déjà im-
décalage des dates de semis, choix variétal, densité, écartement,
                                                                     la flore adventice               pliqués dans la définition
                                                                                                      du projet et pour certains
fertilisation adaptée

                                                                     Ce projet permettra de dé-       dans son pilotage, participe-
Porteur de projet :                                                  gager des combinaisons           ront à l’analyse transversale
Lionel ALLETTO (lionel.alletto@occitanie.chambagri.fr)               de leviers de gestion et de      des résultats et à la pro-
                                                                     règles de décision permet-       duction de ressources uti-
Organisme chef de file :                                             tant d’atteindre les objectifs   lisables dans leurs réseaux.
Chambre Régionale d’Agriculture Occitanie                            de réduction d’usage des         Les agriculteurs, également
                                                                     pesticides et de gestion du-     impliqués dans le pilotage
                                                                     rable de la flore adventice.     de plusieurs des dispositifs
                                                                     Au travers d’essais conduits     du projet, seront sollicités
Durée : 2018-2024

                                                                     notamment en partenariat         au cours de journées tech-

     L
                                                                     avec des agriculteurs du         niques thématiques organi-
         a gestion durable de la      systèmes de culture articu-    réseau DEPHY, des itiné-         sées sur les différents sites.
         flore adventice repré-       lés autour de deux gradients   raires techniques et règles      Enfin les étudiants, en par-
     sente une des difficultés ma-    de rupture des pratiques       de décision associées se-        ticulier ceux en formation
     jeures dans les systèmes en      agronomiques : la baisse de    ront proposés pour gérer         BTS APV ou licence profes-
     agriculture de conservation,     l’usage des pesticides (de     la destruction des cultures      sionnelle à l’EPL d’Auzeville
     le recours aux herbicides ap-    -30 à -50 % en fonction        intermédiaires       multiser-   (futurs agriculteurs pour
     paraissant comme souvent         des molécules et des sys-      vices sans utilisation d’her-    beaucoup) seront impliqués
     indispensable. Avec le re-       tèmes), allant jusqu’à des     bicides. Sur certains sys-       dans les différentes étapes
     trait programmé du glypho-       systèmes sans pesticides ;     tèmes étudiés (notamment         du projet au travers de mo-
     sate, ces systèmes de culture,   la réduction du travail du     ceux de l’ESC de l’INRA),        dules pédagogiques dédiés.
     par ailleurs bénéfiques pour     sol pouvant conduire à des     le travail d’analyse des re-
     l’écosystème sol et préser-      systèmes en semis direct. Le   lations entre pression et
     vant la ressource en eau         dispositif rassemble trois «   impacts liés aux pesticides,
     des particules fines érodées,    expérimentations systèmes      initié dans le précédent
     sont clairement menacés.         de culture » (ESC) et trois    programme DEPHY EXPE
     Le projet REDUCE a pour          « observatoires pilotés »      SYSTEM-Eco4, sera pour-
     objectif d’évaluer les per-      (OP) localisés en Occita-      suivi : les parcelles de cette
     formances multicritères de       nie, coordonnés par des ac-    ESC sont pour cela équipées

         12                               Lauréats de l’appel à projets DEPHY EXPE 2017

Grandes Cultures - Polyculture-élevage
Rés0Pest
Réseau expérimental de systèmes de culture zéro-pesticide en
            Grandes Cultures et Polyculture-Elevage

   Initié en 2012, Rés0Pest est un réseau expérimental de systèmes de culture zéro-pesticide en grandes cultures
et polyculture-élevage, regroupant neuf sites. Ce nouveau projet permet la poursuite des expérimentations afin de
valoriser les résultats sur l’intégralité des successions culturales. Il propose des analyses de données complémentaires

C
et permettra de nouvelles caractérisations.

     e projet regroupe neuf     des parcelles (bois,
     sites localisés dans des   haies, bandes                                          Nombre de sites expérimentaux : 9
stations expérimentales de      enherbées/
l’INRA, du lycée agricole       fleuries),
de Toulouse-Auzeville et        dans le but                                         Nombre de systèmes DEPHY testés : 9
de l’école d’ingénieurs de      de favoriser les au-
Purpan. Les objectifs sont      xiliaires des cultures
                                                                                    Cultures :
d’évaluer les performances      et les régulations
                                                                                    Betterave, Blé, Colza, Féverole, Haricot vert,

agronomiques,          écono-   biologiques.      Les
                                                                                     Maïs, Orge, Prairies, Soja, Tournesol, Triti-

miques, environnementales       méthodes de sui-
                                                                                     cale,…

et sociales de systèmes         vi sont communes                                     Leviers testés :
de culture sans pesticides      à tous les sites de                              allongement des successions, diversification des
(seuls sont autorisés les       façon à pouvoir exploiter               cultures et des dates de semis, alternance labour/non la-
produits répertoriés en tant    les données en commun et           bour, travail du sol en interculture, cultures et variétés résis-
que moyens biologiques          à analyser les résultats de        tantes, cultures associées et mélanges variétaux, cultures et
ou Stimulateurs des Dé-         manière plus pertinente.
                                                                   variétés couvrantes, couverts d’interculture, désherbage méca-
fenses Naturelles, dans l’In-
                                                                   nique en culture,…

dex Phytosanitaire ACTA)        Des résultats attendus à
et d’analyser le fonction-      l’échelle des successions          Porteur de projet :
nement de ces agro-éco-         culturales complètes               Vincent CELLIER (vicent.cellier@inra.fr)
systèmes. La fertilisation
minérale de synthèse, per-      Ce projet s’inscrit dans la        Organisme chef de file :
mettant des rendements          continuité du projet pré-          INRA Dijon
plus élevés qu’en agricultu-    cédent, débuté en 2012
re biologique, est autorisée.   (sauf Grignon qui a débuté
                                                                   Durée : 2018-2023
Les systèmes de culture ont     en 2008 et Purpan qui re-
été construits en combinant     joint le réseau en 2018). La     luation multicritère réalisée   forme d’échanges sur les
et en adaptant au contexte      poursuite des expérimenta-       en 2017. Le recul permis        dispositifs ou de la tenue
local des techniques alter-     tions, à savoir la conduite      par l’avancée des succes-       d’un comité local (agricul-
natives consistant à réduire    des cultures selon les règles    sions permettra de présen-      teurs, acteurs du dévelop-
les risques de développe-       de décision fixées et des        ter les résultats obtenus au    pement,…). Des actions
ment des bioagresseurs          observations ou mesures          niveau de chaque site et des    d’animation du réseau
(prophylaxie), à favoriser      agronomiques, permettra de       analyses à l’échelle du ré-     permettront aux expéri-
la mise en place de régu-       réaliser un diagnostic des       seau. Les expérimentateurs      mentateurs de se former à
lations biologiques et à        cultures qui sera consigné       adapteront leurs règles de      des démarches communes
mobiliser des méthodes de       dans un bilan de campagne        décision en fonction des        et de mutualiser les ex-
lutte physique et biologique.   annuel. En continuant les        enseignements tirés des         périences. La suite de ce
Ces combinaisons ont            essais terrain, il sera pos-     premières années d’essai.       projet permettra également
été conçues à l’échelle de      sible de mieux étudier les                                       d’approfondir la valorisa-
chaque culture mais aussi à     effets cumulatifs sur au         Animer localement et            tion de ce réseau par des
celle de la succession cultu-   moins une succession cultu-      communiquer largement           communications auprès des
rale. Les dispositifs expéri-   rale complète et de mieux        autour du projet                réseaux DEPHY FERME
mentaux incluent aussi des      explorer la variabilité inte-                                    et EXPE, de scientifiques,
infrastructures agro-écolo-     rannuelle. Ce sera aussi l’oc-   Une animation locale doit       d’agriculteurs, de conseil-
giques situées à proximité      casion de réactualiser l’éva-    être maintenue sous la          lers agricoles, d’étudiants,…

                                    Lauréats de l’appel à projets DEPHY EXPE 2017                                        13

                                                                               Grandes Cultures - Polyculture-élevage
SYNO’PHYT
     Evaluer des SYstèmes de grandes cultures très écoNOmes en pro-
                  duits PHYTosanitaires en région Bretagne

        En se basant sur les acquis du précédent projet, cette nouvelle phase d’expérimentation a pour objectif de tester
     des systèmes en rupture forte vis-à-vis de l’utilisation des produits phytosanitaires. Les résultats obtenus grâce à la
     reconception et à la mobilisation de nouveaux leviers agro-écologiques seront mutualisés avec ceux des réseaux
     DEPHY FERME et des projets DEPHY EXPE conduits en région Bretagne.

                                                                                l’amélioration de      ficacité des combinaisons
Nombre de sites expérimentaux : 1                                                 l’efficience des     de leviers et des règles de
                                                                                  pratiques et la      décisions mises en œuvre,
Nombre de systèmes DEPHY testés : 2                                             mobilisation de        une évaluation annuelle des
                                                                                nouveaux leviers       performances pluricritères
dont Agriculture Biologique : 1

                                                                               agro-écologiques.       des systèmes, une analyse
                                                                               Le système dit « de     multicritère en année 4 et
Cultures :
Colza, blé tendre d’hiver, maïs grain, féverole,
association triticale et pois d’hiver, féverole,                                référence 2025 »       6 du projet ainsi que les
épeautre, sarrasin                                                               a lui été construit   trajectoires des systèmes et
                                                                                 sans faire évo-       leur robustesse dans diffé-
Leviers testés :                                                               luer la rotation,       rents contextes climatiques
Allongement de la rotation, couverts d’inter-                              en s’appuyant unique-       et économiques. Des in-
                                                                     ment sur                     la   dicateurs de performance
culture longs et courts, associations culturales, adap-
                                                                     substitution et l’efficience.     environnementale,        éco-
tation des dates et densités de semis, mélanges variétaux,

                                                                     Les systèmes répondent            nomique et sociale de ces
faux-semis, désherbage mécanique, broyage et incorporation

                                                                     aux contraintes des filières      systèmes seront confrontés
des résidus de récolte, désherbinage, télédétection pour inter-
ventions localisées, OAD, aménagement des bords de champs,
plantes compagnes                                                    bretonnes, tant sur les vo-       à ceux des réseaux DE-
                                                                     lumes que sur la quali-           PHY FERME, d’une part,
                                                                     té des productions.Deux           et à ceux d’autres projets
Porteur de projet :                                                  autres ateliers de travail        DEPHY EXPE conduits en
Jeanne POURIAS (jeanne.pourias@bretagne.chambagri.fr)                sont prévus d’ici la fin de       Bretagne dans les filières lé-
                                                                     l’année 2018 afin de défi-        gumes, maraîchage et poly-
                                                                     nir les règles de décision        culture-élevage, d’autre part.
Organisme chef de file :

                                                                     pour les trois systèmes et
Chambre Régionale d’Agriculture Bretagne

Durée : 2018-2023                                                    harmoniser les protocoles         Mesurer l’impact sur la
                                                                     de collecte de données.           qualité de l’eau

     L    e projet SYNO’PHYT
          vise à consolider les
      acquis du précédent pro-
                                     Les systèmes de culture ont
                                     été conçus au printemps-été
                                     2018, lors d’ateliers de
                                                                     Évaluer les performances
                                                                     et analyser les trajectoires
                                                                     des systèmes
                                                                                                       Compte tenu de la problé-
                                                                                                       matique de l’impact des her-
                                                                                                       bicides sur la qualité de l’eau
      jet DEPHY EXPE conduit         co-conception mobilisant                                          bretonne, les eaux de ruis-
      par la Chambre Régionale       les acteurs de la recherche,    Les trois systèmes seront         sellement seront analysées
      d’Agriculture de Bretagne      la CRAB, les instituts tech-    expérimentés au champ,            sur une parcelle pour les
      (CRAB). Il s’agit d’expéri-    niques, une coopérative         sur la station expérimen-         systèmes agro-écologiques
      menter trois systèmes de       (Triskalia), des agricul-       tale de Kerguéhennec (56).        et de référence. Par ailleurs,
      culture en forte rupture       teurs et des ingénieurs ré-     Pour accompagner les ex-          les risques liés à l’utilisation
      dans l’utilisation des pro-    seaux DEPHY FERME, des          périmentateurs, un groupe         de produits phytosanitaires
      duits phytosanitaires : ré-    enseignants et les porteurs     de travail se réunira, aux        vis-à-vis des eaux souter-
      duction de 100%, de 75%        des autres projets DEPHY        stades-clés des cultures,         raines, des eaux de surface,
      et de 50% correspondant        EXPE bretons. Ces ateliers      pour échanger sur le pilo-        du sol et de l’air seront
      respectivement à des sys-      se sont appuyés pour les sys-   tage des essais. L’évaluation     évalués en lien avec l’axe
      tèmes de culture biolo-        tèmes de culture biologique     ex-post intègrera le diagnos-     « recherche » d’Ecophyto.
      gique,       agro-écologique   et agro-écologique sur la       tic agronomique annuel des
      et « référence 2025 ».         reconception des systèmes,      cultures pour analyser l’ef-

         14                              Lauréats de l’appel à projets DEPHY EXPE 2017

Grandes Cultures - Polyculture-élevage
System-Eco+
    Systèmes de culture réduisant fortement l’usage d’herbicides et
            limitant les émissions de gaz à effet de serre

    Le projet vise à expérimenter des systèmes de grandes cultures en région Hauts-de-France en forte rupture dans
l’usage des produits phytosanitaires - en particulier des herbicides et performants en termes d’autonomie azotée et de
bilan gaz à effet de serre. Le projet s’attachera à évaluer les performances de ces systèmes et à formaliser les règles de
décision pour leur pilotage afin de permettre un transfert efficace aux agriculteurs.

L   e plan Ecophyto II vise
    à réduire l’usage des
produits phytosanitaires de
                                 serre...

                                 System-Eco+
                                                                                        Nombre de sites expérimentaux : 1

50% pour diminuer l’im-          s’appuie-
pact de l’agriculture sur        ra sur deux                                          Nombre de systèmes DEPHY testés : 4
l’environnement,      notam-     dispositifs expé-                                    dont Agriculture Biologique : 1
ment sur la qualité de l’eau.    rimentaux implantés
Le projet agro-écologique        en 2009 et en 2012                                   Cultures :
pour la France, tout comme       sur la station expé-                                  Betterave, Blé, Colza, Luzerne, Maïs, Orge,
la     demande      sociétale,   rimentale       INRA
                                                                                       Pois
concerne non seulement           d’Estrées-Mons
la réduction des produits        (Hauts-de-France)
                                                                                     Leviers testés :

phytosanitaires, mais plus       ayant opéré une reconcep-
                                                                                  Diversification des rotations, niveau de fertilisa-
                                                                        tion azotée (réduction ou substitution par légumineuses),
globalement la diminution        tion entre 2015 et 2017. Six       niveau de couverture du sol, nature des intercultures, désher-
de l’ensemble des impacts        systèmes de culture seront         bage alternatif
environnementaux négatifs        testés selon deux gradients :
de l’agriculture et la stimu-    le premier concernera la
lation de ses effets positifs.   réduction de l’utilisation         Porteur de projet :
Ainsi, certains leviers de       des pesticides, avec l’objec-
                                                                    Sébastien DARRAS (sebastien.darras@inra.fr)
réduction de l’utilisation       tif de diminuer l’IFT total
des pesticides peuvent éga-      de 50%, 70% ou 100%, et
                                                                    Organisme chef de file :

lement permettre l’amé-          une diminution similaire
                                                                    INRA UE GCIE-Picardie

lioration du bilan gaz           des herbicides ; le second         Durée : 2018-2023
à effet de serre (GES)           portera sur l’autonomie
des systèmes de culture.         azotée et l’intensification
Les objectifs du projet          du couvert pour répondre         GES, transfert de pesticides      de ces systèmes de produc-
sont ainsi de contribuer         à la problématique GES.          dans les eaux, faisabilité des    tion sur l’eau, les cycles du
à mettre au point des sys-       Ces systèmes de culture          systèmes et conséquences          carbone et de l’azote, les
tèmes de culture diminuant       mobiliseront différents le-      sur le temps de travail.          transferts de pesticides et
fortement l’utilisation des      viers : diversification de la                                      les émissions de gaz à effet
produits      phytosanitaires    rotation, travail du sol, faux   Evaluer les impacts sur           de serre. Les règles de dé-
tout en améliorant leur bi-      semis, couverts végétaux,        les cycles de l’eau, du car-      cision pour piloter de tels
lan GES. Pour atteindre ce       dates de semis et choix va-      bone et de l’azote                systèmes de culture seront
double objectif, le projet a     riétal, associations d’espèces                                     synthétisées. Des supports
pour ambition de mettre          ou de variétés, réduction de     Le projet permettra donc          et des actions de commu-
au point des systèmes de         la fertilisation azotée, etc.    d’acquérir des références         nication permettront de
culture innovants corres-        Ils seront évalués sur un        pour produire des pro-            transférer ces résultats au-
pondant à ce cahier des          ensemble de critères agro-       totypes de systèmes de            près des agriculteurs et
charges, de les évaluer et       nomiques,        économiques,    grandes cultures à faibles,       des conseillers agricoles.
de transférer les résultats      environnementaux et so-          voire très faible, intrants
obtenus au monde agricole.       ciaux : rendement, marge         et à bilan GES performant,
                                 brute, IFT, maîtrise des         dans le contexte du nord de
Moins   de   pesticides,         bioagresseurs, balance azo-      la France. Il permettra aus-
moins de gaz à effet de          tée, fuites de nitrate, bilan    si d’évaluer les externalités

                                      Lauréats de l’appel à projets DEPHY EXPE 2017                                        15

                                                                                Grandes Cultures - Polyculture-élevage
AGROSEM
      Actionner les leviers de l’AGROécologie pour produire des SEMences
                             de qualité sans pesticide

         Les productions de semences doivent répondre à des normes de certification et font généralement l’objet de
      nombreux traitements chimiques. En tant que cultures mineures, elles sont cependant confrontées à une forte réduction
      du panel de produits phytosanitaires disponibles. Le réseau d’expérimentation envisagé vise à actionner tous les leviers
      de l’agro-écologie pour gérer les bioagresseurs sans faire appel aux produits phytosanitaires.

                                                                                   des substances      dary (11). Le système testé
                                                                                   autorisées,         aura des variantes locales et
                                                                                  avec un risque       comportera une rotation de
Nombre de sites expérimentaux : 3

                                                                                 fort d’usages or-     8 ans avec au moins une cé-
Nombre de systèmes DEPHY testés : 3                                             phelins. Au-delà       réale, un protéagineux, une
                                                                                de l’enjeu envi-       betterave, une fourragère et
Cultures :                                                                       ronnemental, la       une potagère, en production
Betterave, Céréale, Fourragère, Potagère, Protéagi-                               recherche      de    de semences. Toutes les es-
neux en production de semence
                                                                                  solutions non-       pèces de la rotation seront
                                                                                 chimiques pour la     présentes chaque année
                                                                             gestion des bioagres-     en grandes parcelles d’une
Leviers testés :

                                                                      seurs est donc une question      centaine de mètres de long.
Rotation, bandes fleuries, faux semis, couverts vé-

                                                                      majeure pour la pérennité
gétaux, semis sous couvert, plantation, désherbage mécanique,
biocontrôle                                                                                            Un dispositif de bandes
                                                                      des cultures porte-graine.       fleuries est aussi prévu
                                                                      Le réseau d’expérimen-           pour attirer les pollinisa-
Porteur de projet :                                                   tations AGROSEM vise             teurs et servir de zone re-
Laura BRUN (laura.brun@fnams.fr)                                      à tester des combinai-           fuge aux auxiliaires locaux.
                                                                      sons de leviers agro-éco-        La performance moyenne et
                                                                      logiques dans le but de          sa variabilité seront appré-
Organisme chef de file :

                                                                      produire des semences de         hendées à travers la diver-
Fédération Nationale des Agriculteurs Multiplicateurs de Se-

                                                                      qualité sans utilisation de      sité de situations spatiales
mences (FNAMS)

Durée : 2018-2023                                                     produits      phytosanitaires.   (dispositif      pluri-local),
                                                                                                       et temporelles (dispositif

      E
                                                                      Un projet expérimental           pluri-annuel). Des indica-
          n production de se-          entière, contre quelques se-   co-construit                     teurs agronomiques, éco-
          mences, pour certaines       maines en maraîchage. La                                        nomiques, environnemen-
      espèces comme les céréales       conduite de la culture est     Ce projet a commencé par         taux et sociaux permettront
      à paille, l’itinéraire tech-     de ce fait très différente.    des ateliers de co-concep-       d’évaluer le système, ses
      nique de production est                                         tion auxquels ont par-           réussites et ses failles. Un
      proche de celui des cultures     La baisse des phytos, un       ticipé entre autres la           comité de pilotage annuel
      destinées à la consomma-         enjeu crucial pour les         FNAMS, le Lycée agricole         permettra, le cas échéant,
      tion, mais les exigences de      producteurs de semences        de Castelnaudary, l’INRA,        de faire évoluer le système.
      qualité sont bien distinctes :                                  l’ESA, Arvalis, la Chambre       Lorsque des leviers ou des
      teneur maximale en graines       Pour gérer les probléma-       d’agriculture des Pays de        combinaisons de leviers
      d’autres espèces, faculté        tiques singulières des pro-    Loire ainsi que des ingé-        intéressants seront mis en
      germinative minimale de          ductions de semences, de       nieurs du réseau DEPHY.          évidence, ils pourront être
      85%, teneur maximale en          moins en moins de produits     La mise en place du ré-          appliqués sur les exploita-
      ergot… Pour d’autres es-         sont disponibles, ce marché    seau       d’expérimentation     tions des réseaux DEPHY
      pèces, le cycle de la culture    de niche présentant un inté-   se fera sur trois sites dans     FERME situées à proximité
      porte-graine est bien spé-       rêt modéré pour les firmes     des stations expérimentales      afin d’étudier leur impact à
      cifique : en carotte par         phytosanitaires. On doit par   FNAMS ou à proximi-              l’échelle de l’exploitation.
      exemple, la production de        ailleurs s’attendre dans le    té : à Loire-Authion (49),
      semences dure une année          futur à une nette diminution   Condom (32) et Castelnau-

         16                                Lauréats de l’appel à projets DEPHY EXPE 2017

 Grandes Cultures & Légumes
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler