Document d'orientation sur les tests de dépistage de la COVID-19 au point de service Santé publique du Nouveau-Brunswick Santé publique ...

 
Document d'orientation sur les tests de dépistage de la COVID-19 au point de service Santé publique du Nouveau-Brunswick Santé publique ...
Document d’orientation sur les
   tests de dépistage de la
 COVID-19 au point de service
 Santé publique du Nouveau-
          Brunswick

                 Santé publique Nouveau-Brunswick
                                 Le 29 mars 2021
Document d'orientation sur les tests de dépistage de la COVID-19 au point de service Santé publique du Nouveau-Brunswick Santé publique ...
INDEX
INDEX................................................................................................................................................. 2
GÉNÉRALITÉS................................................................................................................................... 3
Préambule .......................................................................................................................................... 3
Comprendre le rôle des tests de dépistage de la COVID-19 au point de service ................................ 4
      Populations admissibles à un test au point de service ................................................................. 4
      Avantages des tests antigéniques rapides de dépistage au point de service ............................... 5
      Limites du test au point de service ............................................................................................... 5
      Rôles et responsabilités ............................................................................................................... 7
Inscription de personnes à des tests périodiques au point de service ................................................. 7
Prévention et contrôle des infections .................................................................................................. 8
Assurance de la qualité ....................................................................................................................... 8
Milieux de soins .................................................................................................................................. 9
Consignation des résultats .................................................................................................................. 9
Communication des résultats ............................................................................................................ 10
Déclaration des résultats à Santé publique ....................................................................................... 13
      ANNEXE A : Rôles et responsabilités ........................................................................................ 14
      ANNEXE B : Formulaire de consentement................................................................................. 15
      ANNEXE C : Feuillet de renseignements à l’intention des patients ............................................ 18
      ANNEXE D : Équipement de protection individuelle (EPI) .......................................................... 20
      ANNEXE E : Fiche d’information du fournisseur de tests qualifié ............................................... 22
      ANNEXE F : Coordonnées de l’équipe des maladies transmissibles de Santé publique ............ 25
      ANNEXE G : Formulaire de déclaration des tests de dépistage rapide de la COVID-19 ............ 26

Le 29 mars 2021                                                                                   Santé publique Nouveau-Brunswick
                                                                                                                      Page 2 de 28
GÉNÉRALITÉS

Préambule
La COVID-19 est une nouvelle maladie à évolution rapide qui s’est propagée sur toute la planète et se
révèle particulièrement menaçante pour les personnes à la santé fragile et celles, vulnérables, qui
vivent dans des milieux de vie en communauté. Le Nouveau-Brunswick a adopté des mesures de
protection et des stratégies de gestion pour protéger sa population au fil de l’enrichissement des
connaissances sur le virus. Dans les prochaines étapes, au fur et à mesure que la société reprendra
ses activités, nous devrons nous efforcer de trouver un équilibre entre la réduction du risque de
transmission et l’assouplissement des restrictions protectrices.

Le test de dépistage de la COVID-19 est une des stratégies essentielles mentionnées dans ce
processus. Il permet de détecter les personnes porteuses du virus ainsi que leurs proches à qui elles
sont susceptibles de l’avoir transmis. L’isolement des porteurs confirmés et potentiels pourrait mettre
fin à une transmission ultérieure du virus. Au cœur de cette démarche de type tester-retracer-isoler de
la COVID-19 se trouve le test RT-PCR (réaction de transcriptase inverse et d’amplification en chaîne
de la polymérase), la référence en la matière, réalisé au laboratoire provincial du Centre hospitalier
universitaire Dr-Georges-L.-Dumont, à Moncton. Les échantillons destinés à ces tests, qui sont
prélevés dans des centres de test pour le dépistage de la COVID-19 établis en milieu communautaire
sous la direction des régies régionales de la santé du Nouveau-Brunswick, sont envoyés à Moncton
aux fins d’analyse; les résultats sont disponibles de 24 à 72 heures plus tard.

Il serait peut-être indiqué de recourir à des méthodes plus simples pour procéder aux tests lorsque la
rapidité des résultats et la facilité de l’utilisation comptent davantage que l’exactitude. Dans ces
situations, il conviendrait d’utiliser des appareils de test antigénique de dépistage rapide de la COVID-
19 au point de service, puisque certains fournissent des résultats préliminaires sur place en 15 minutes.
Les tests au point de service désignent les activités de dépistage auprès des patients menées hors
laboratoire par du personnel dont la formation principale n’est pas en sciences cliniques de laboratoire.
Les professionnels de la santé, d’autres fournisseurs de soins de santé qualifiés et, dans certains cas,
les personnes elles-mêmes peuvent effectuer un test au point de service. Bien que le test au point de
service soit moins efficace pour détecter la COVID-19 que le test PCR en laboratoire (il pose un risque
de faux négatif ou de non-détection d’une infection), il permet de dépister rapidement des personnes
qui pourraient être plus contagieuses (présentant une charge virale plus élevée). Cependant, lorsque
l’incidence de l’infection dans la population est relativement faible, un résultat positif peut également
être erroné. Afin d’écarter les doutes, il faut confirmer tous les cas de résultats de test positifs à l’aide
d’un test PCR.

En tant que mesure découlant d’une collaboration fédérale et provinciale, le test de dépistage de la
COVID-19 au point de service visait initialement à repérer rapidement les personnes symptomatiques
porteuses de grandes charges virales. Bien que l’utilisation de ces produits pour tester des personnes
asymptomatiques présentant des risques accrus d’exposition à la COVID-19 constitue une démarche
expérimentale, des tests périodiques de cette population pourraient permettre de limiter les
répercussions d’une éclosion. Les tests périodiques consistent en une série de tests répétés à
différents moments. De plus, les données de surveillance tirées de ces tests nous permettront de mieux
comprendre l’étendue d’une propagation asymptomatique et la prévalence de l’infection dans certains
milieux.
Le 29 mars 2021                                                       Santé publique Nouveau-Brunswick
                                                                                          Page 3 de 28
Le ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick fournit des renseignements et des directives
concernant le programme de tests au point de service et influence l’approvisionnement en tests au
point de service et leur utilisation dans des milieux précis.

Comprendre le rôle des tests de dépistage de la COVID-19 au point de service

Grâce à une collaboration fédérale-provinciale, un nombre sans cesse croissant de tests de dépistage
rapides de la COVID-19 au point de service deviennent disponibles. Le laboratoire du Centre Dr-
Georges-L.-Dumont valide ces appareils, et des directives sont fournies afin d’assurer le meilleur usage
possible dans le cadre de la stratégie de dépistage du Nouveau-Brunswick. Veuillez consulter la liste
d’instruments de dépistage autorisés pour la COVID-19 de Santé Canada.

Cette technologie, bien que disponible, n’est pas destinée à un usage universel. Des critères ont été
établis pour indiquer où, en quoi et auprès de qui les tests rapides ont un rôle à jouer.

Populations admissibles à un test au point de service

Au fil de l’évolution de la pandémie, le nombre de cas dans un grand nombre de provinces et d’États
américains a augmenté. Comme le Nouveau-Brunswick a pu maintenir de faibles taux de transmission,
le principal risque de contamination dans la province vient des personnes qui voyagent à l’extérieur
des frontières provinciales et qui ramènent le virus. Ces déplacements ont entraîné des éclosions dans
de nombreuses collectivités et exposé à un plus grand risque les personnes à la santé fragile et celles,
vulnérables, qui vivent dans des milieux de vie en communauté. Avec l’émergence de variants
préoccupants, ce risque a connu une croissance exponentielle, qui nécessite la mise en place de
mesures d’atténuation ciblant le risque de transmission de la COVID-19 après un séjour à l’extérieur
du Nouveau-Brunswick.

Une des stratégies de réduction du risque dans la province consiste à recommander des tests
périodiques de dépistage d’infection asymptomatique dans les populations qui pourraient risquer
davantage une exposition à la COVID-19, ou pendant les périodes d’activité virale accrue dans la
collectivité. Dans ces situations, le test au point de service se révélerait possiblement utile pour :
     • les personnes qui traversent fréquemment les frontières du Nouveau-Brunswick pour l’apport
         de soins à des enfants, de fréquentation d’un établissement d’enseignement le travail ou le
         respect d’ententes relatives au droit de garde;
     • les employés de l’industrie du transport commercial qui pourraient devoir effectuer
         régulièrement des déplacements à l’extérieur du Nouveau-Brunswick;
     • les résidents de régions rurales et éloignées qui ont peu accès à un centre de test usuel pour
         subir un test RT-PCR de dépistage de la COVID-19;
     • les points d’entrée au Nouveau-Brunswick, comme les frontières terrestres, les aéroports et les
         ports maritimes, où il serait judicieux de procéder à des tests;
     • les périodes où de nombreux nouveaux cas de COVID-19 sont diagnostiqués au sein d’une
         collectivité ou de signalement d’une éclosion dans un lieu de travail ou des installations;
La réalisation de tests rapides de dépistage d’infection de façon régulière chez ces personnes
asymptomatiques nous permettra de mieux cerner l’étendue de la propagation et la prévalence de
l’infection asymptomatique dans ce secteur.

Le 29 mars 2021                                                    Santé publique Nouveau-Brunswick
                                                                                       Page 4 de 28
Le ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick voit également un intérêt à mobiliser des employeurs
clés dans le processus consistant à offrir un test courant de dépistage rapide au point de service à leur
personnel. Le ministère de la Santé aura recours à des critères précis lorsqu’il examinera les demandes
en provenance d’industries voulant instaurer un test de dépistage rapide au point de service. Le test
au point de service sera recommandé en milieu de travail lorsque :
    • l’entreprise dispose des moyens nécessaires pour effectuer un test au point de service par le
       biais de son service de santé et sécurité au travail ou d’une infrastructure similaire érigée sur
       place;
    • un grand nombre d’employés travaillent sur place, dans une industrie ou une infrastructure
       essentielle (c’est-à-dire alimentation/boissons/fabrication/extraction et production de
       ressources);
    • les conditions de travail ne permettent pas de s’adapter facilement aux consignes de
       distanciation physique ou de port d’un masque.
    • La priorité sera accordée aux employés œuvrant dans des conditions plus dangereuses ou
       occupant des postes critiques.

Les entreprises suivantes pourraient se révéler hautement prioritaires :
        celles situées près d’une frontière provinciale;
        dans les endroits ayant déjà connu des éclosions, dans des milieux de travail comparables;
        là où l’infection de cette population d’employés mettrait en danger une infrastructure
           essentielle, la circulation de marchandises essentielles ou la prestation de services
           essentiels;
        dans des installations, une collectivité ou une industrie déjà frappée par une éclosion
           communautaire de COVID-19.

Avantages des tests antigéniques rapides de dépistage au point de service

   •   Le test de dépistage rapide est plus rapide, moins coûteux et peut être effectué par du personnel
       autre que du personnel de laboratoire, dans la collectivité ou en milieu de travail.
   •   Les tests administrés dans la collectivité ou sur le lieu de travail ont le pouvoir de faire
       comprendre aux personnes dont le risque d’exposition est plus élevé que les tests courants
       contribuent à prévenir de nouvelles éclosions (c’est-à-dire les personnes qui traversent
       fréquemment les frontières du Nouveau-Brunswick pour l’apport de soins à des enfants, des
       modalités de garde partagée, la fréquentation d’un établissement d’enseignement ou des
       raisons liées à leur emploi).
   •   Le dépistage en pharmacie contribue à alléger le fardeau des laboratoires, car seuls les
       résultats positifs présumés sont à confirmer par un test PCR dans ce cas.

Limites du test au point de service

   •   Aucune méthode n’est infaillible, y compris le test rapide de dépistage de la COVID-19. Les
       tests peuvent en effet donner des faux positifs et faux négatifs. Un faux positif survient lorsque
       l’échantillon prélevé indique la présence du virus chez une personne, mais qu’elle n’est dans
       les faits pas infectée. Le faux négatif se présente de façon similaire, mais chez une personne
       qui serait infectée. Il existe plusieurs approches permettant de remédier à ces types d’erreur,
       qui seront décrites ci-dessous.

Le 29 mars 2021                                                     Santé publique Nouveau-Brunswick
                                                                                        Page 5 de 28
•   En cas de détection de la COVID-19 dans un échantillon soumis à un test antigénique, il est
       très probable que la personne soit positive même sans présenter de symptômes. On évite le
       risque de faux positif en effectuant un test PCR pour confirmer tous les résultats positifs
       préliminaires.
   •   Les appareils de test antigénique de dépistage rapide se révèlent plus efficaces pour détecter
       la COVID-19 chez les personnes symptomatiques et hautement contagieuses, ce qui laisse
       croire que les faux négatifs sont plus courants chez les personnes asymptomatiques ou
       présentant de faibles charges virales. Le fait de soumettre à des tests périodiques une même
       personne asymptomatique dans une population désignée permettrait donc d’atténuer le risque
       de faux négatif. Il a été suggéré que les personnes asymptomatiques qui travaillent à des
       établissements effectuant des tests périodiques sur place devraient être testées au moins une
       fois par semaine, voire plus souvent (de deux à trois fois par semaine) lorsque la transmission
       est plus élevée dans l’établissement ou la communauté.
   •   Les appareils de dépistage au point de service reflètent l’état de santé de la personne au
       moment de réalisation du test. Par conséquent, il est essentiel que les personnes qui
       développent des symptômes apparentés à ceux de la COVID-19 passent un test PCR, même
       si elles ont récemment reçu un résultat négatif au dépistage au point de service. La province
       maintient son exigence de test PCR pour les personnes présentant des symptômes de COVID-
       19.
   •   Le dépistage doit toujours être pris en compte dans le contexte plus large de la
       communauté/zone visée. Lorsque le pourcentage d’échantillons positifs est très faible dans une
       communauté/zone, les tests de dépistage périodiques peuvent être moins fréquents.
   •   À l’inverse, lorsque le taux de positivité à la COVID-19 augmentent dans une communauté ou
       une zone, par exemple en cas d’éclosion communautaire, ou lorsque la zone visée passe en
       phase orange, rouge ou de confinement, il est indiqué de procéder à des tests plus fréquents
       ou de tester une plus grande tranche de la population sur les lieux de travail. La
       médecin-hygiéniste pourra aviser les industries ou les organismes qui procèdent à des tests au
       point de service au moment où la prévalence communautaire de la COVID exigera des
       adaptations de leur processus de tests.

Contre-indications du test au point de service

Dans certains cas, il n’est pas conseillé d’effectuer des tests au point de service, mais de recourir plutôt
à un test RT-PCR. Le test RT-PCR est nécessaire :
   • chez les personnes symptomatiques;
   • chez les personnes connues comme des proches d’une personne atteinte; ou
   • dans un milieu d’éclosion dans un établissement, à moins que celui-ci soit sous la direction du
       médecin-hygiéniste.
   • Remarque : Chez une personne remise d’une infection à la COVID-19 dans les 90 derniers
       jours, ni le test au point de service, ni le test PCR ne conviendront au dépistage
       asymptomatique.En effet, cette personne pourra continuer d’afficher un résultat positif jusqu’à
       90 jours après sa contamination, car des particules virales mortes pourront être détectées chez
       elle. Cependant, si elle présente à nouveau des symptômes apparentés à ceux de la COVID-
       19, elle devra se placer en isolement volontaire et prendre rendez-vous en vue d’un test PCR.
       En cas de résultat toujours positif, la personne infectée recevra d’autres instructions émanant
       de la médecin-hygiéniste en chef.

Le 29 mars 2021                                                      Santé publique Nouveau-Brunswick
                                                                                         Page 6 de 28
En somme, au Nouveau-Brunswick, le test de dépistage rapide au point de service convient le mieux
pour le dépistage des personnes asymptomatiques, là où des protocoles sont en place pour effectuer
des tests périodiques et confirmer les résultats positifs à l’aide d’un test PCR.

Rôles et responsabilités

Selon l’expérience de la province à ce stade-ci, la plus grande utilité du test de dépistage rapide au
point de service est celle du test périodique de dépistage chez des personnes asymptomatiques
appartenant à des groupes cibles ou à des industries clés. Tous les fournisseurs ayant les qualifications
requises pour effectuer des tests doivent procéder à un dépistage actif des clients afin de s’assurer
qu’ils sont admissibles à des tests de dépistage rapide au point de service. Cela signifie plus
particulièrement qu’il ne faut pas recourir à ce test dans le cas de personnes symptomatiques ou
exposées à des cas confirmés de COVID-19, à moins que la médecin-hygiéniste l’ait prescrit.

Les fournisseurs ayant les qualifications requises pour effectuer des tests au point de service qui
œuvrent au sein de milieux de vie en communauté doivent mettre en place un processus leur
permettant d’effectuer les tests de façon sécuritaire, ce qui comprend l’instauration de mesures
appropriées de prévention et de contrôle des infections, l’achèvement de la formation exigée par le
fabricant de l’appareil et l’intégration du processus de réalisation de tests au plan opérationnel de leurs
installations. Les fournisseurs qualifiés élaboreront aussi un plan officiel détaillé portant sur le
processus de mise en œuvre au sein de leur organisme ou de leur établissement, la communication
des résultats de test et les directives à l’intention de la personne soumise au test, de même qu’un
processus de documentation étoffé.

Bien que le test de dépistage rapide ne soit pas un outil diagnostique, en présence de résultats positifs
(présumés), le fournisseur qualifié pour effectuer les tests et les clients sont censés s’acquitter de
certaines obligations. Le fournisseur de test qualifié conseillera au client de se placer en isolement
volontaire et fixera son rendez-vous en vue d’un test PCR. Il est attendu que le client suive ces
instructions en matière d’isolement et de test PCR. Les fournisseurs de test qualifiés ne sont pas tenus
de faire le suivi quant aux résultats finaux du client. Il appartient à la régie régionale de la santé de
s’occuper du test de confirmation, du suivi des contacts et de la gestion de l’éclosion, sous la direction
du médecin-hygiéniste régional.

Pour obtenir des renseignements précis sur les rôles et responsabilités, veuillez consulter l’annexe A.

Inscription de personnes à des tests périodiques au point de service

Pour traverser cette pandémie, il faudra mettre en place des stratégies de dépistage fiables, combinées
à des couches protectrices de mesures de santé publique, afin d’assurer la sécurité des lieux de travail
et des collectivités. Jusqu’à ce que ces processus soient mis en place et intégrés à la culture des lieux
de travail, les endroits qui font appel à un test de dépistage rapide de la COVID-19 au point de service
pourraient recevoir des directives émanant d’un arrêté obligatoire concernant les personnes qui doivent
procéder au dépistage à l’aide de ces appareils. Ce processus pourrait changer en fonction de
l’évolution des conditions de la pandémie.

Avant d’effectuer le test rapide, un fournisseur qualifié doit confirmer :
   • l’identité du client à l’aide de deux preuves d’identité;
Le 29 mars 2021                                                       Santé publique Nouveau-Brunswick
                                                                                          Page 7 de 28
•   le consentement du client au processus d’administration d’un test de dépistage rapide
        (consulter l’outil de dépistage rapide de la COVID-19 en milieu communautaire et le formulaire
        de consentement, à l’annexe B);
    •   les coordonnées du client pour la communication de ses résultats (c’est-à-dire en personne,
        par téléphone [numéro de téléphone] ou par courriel chiffré [adresse courriel personnelle ou
        individuelle au travail]).
        Veuillez noter que la loi sur la protection de la vie privée interdit de laisser un message vocal
        à propos des résultats. Un protocole officiel de confirmation de l’identité du client est nécessaire
        pour la communication des résultats par texto, courriel ou téléphone;
    •   que le client est au courant de ce qui est attendu de lui en cas de résultats de test positifs de
        son échantillon, comme l’indique le Feuillet de renseignements à l’intention des patients
        (annexe C).

Prévention et contrôle des infections

La COVID-19 est une maladie contagieuse hautement transmissible. Les fournisseurs doivent veiller à
prendre les mesures de protection contre les gouttelettes respiratoires et les contacts pour chaque test
au point de service (consulter l’annexe D, Équipement de protection individuelle), de même que
s’assurer de bien comprendre comment enfiler et enlever cette protection.

À l’emplacement où est administré le test au point de service, les mesures de santé publique doivent
toujours être en place afin que les clients :
    • maintenir une distanciation physique de 2 m avec les autres lorsqu’ils ne sont pas soumis à un
       prélèvement;
    • portent un masque communautaire;
    • se lavent les mains avant et après le test.

Les fournisseurs qualifiés doivent aussi veiller à nettoyer/désinfecter l’équipement et l’environnement
conformément aux normes de Travail sécuritaire NB entre chaque client, à l’aide d’un désinfectant pour
surfaces dures approuvé par Santé Canada.

Assurance de la qualité

Les programmes de test au point de service exigent la mise en place de méthodes d’assurance de la
qualité continues afin de vérifier l’exactitude du rendement de l’appareil au fil du temps. Veuillez trouver
ci-dessous les principaux éléments de ce processus.

   •    Les personnes qui fournissent les tests doivent rester à l’intérieur de leur champ d’exercices ou
        veiller à être bien supervisées durant l’administration du test, l’interprétation des résultats et leur
        communication. Elles doivent également agir dans le respect des politiques et des procédures
        organisationnelles.
   •    Il incombe aux fournisseurs de tests de procéder au prélèvement d’échantillons et d’utiliser les
        appareils de test au point de service de façon sécuritaire et compétente. Elles doivent suivre la
        formation offerte par le fabricant pour atteindre, maintenir et afficher la compétence requise
        pour effectuer des tests au point de dépistage et d’appliquer les normes d’assurance de la
        qualité qui s’imposent dans le cadre d’une utilisation au point de service.

Le 29 mars 2021                                                        Santé publique Nouveau-Brunswick
                                                                                           Page 8 de 28
•   Le domaine des tests au point de service connaît une évolution fulgurante. Il appartient
       également aux fournisseurs de tests de maintenir et de tenir à jour leurs compétences et leur
       formation en cas de modifications majeures des procédures ou des appareils relatifs aux tests
       au point de service, et de se tenir au courant des lignes directrices actuelles de Santé publique.
   •   Il est recommandé aux fournisseurs de se familiariser avec l’objet, l’exactitude, la précision, la
       fiabilité et les procédures de contrôle de la qualité du test, notamment les tests de laboratoire
       du même ordre, le mode ou la possibilité d’une variation des valeurs du test au point de service
       par rapport aux valeurs de laboratoire, et l’indication selon laquelle le test au point de service
       est la procédure qui convient le mieux.
   •   Tous les fournisseurs doivent disposer d’un plan opérationnel écrit qui mentionne la formation
       requise pour utiliser l’équipement lié aux tests au point de service, la consignation de toutes les
       mesures de contrôle de la qualité, de même que les protocoles de prévention et de contrôle
       des infections, la manipulation sécuritaire des spécimens biologiques, l’élimination appropriée
       des matières contaminées ou des spécimens, et le nettoyage des surfaces et de l’équipement
       contaminés.

Les mesures d’assurance de la qualité requises diffèrent pour chaque appareil. Vous trouverez de plus
amples renseignements sur l’encart du produit de chaque appareil.

Milieux de soins

La COVID-19 est une maladie contagieuse qui peut faire en sorte que certaines personnes feront face
à la stigmatisation et au rejet social. Il faut s’assurer de prendre en considération les besoins diversifiés
des clients et de prodiguer les services d’une manière appropriée et respectueuse de la culture.

Puisque les clients subissant un test sont intrinsèquement vulnérables, il faut faire preuve de
bienveillance dans les soins prodigués lors de l’administration des tests au point de service. Chaque
client a le droit à un niveau approprié de protection de sa vie privée et, dans la mesure du possible, le
fournisseur de tests apportera un soutien émotionnel et donnera des conseils à propos des étapes
suivantes.

Des protocoles doivent être mis en place pour qu’une réalisation sécuritaire et efficace des tests. Dans
un milieu de soins multidisciplinaire, il serait judicieux de déléguer un fournisseur dûment qualifié à la
supervision des services liés aux tests au point de service.

Consignation des résultats

La mise en place de procédures, de lignes directrices ou d’instructions écrites est indiquée pour guider
la production de rapports et la documentation des résultats. Il est exigé de consigner les résultats et
les données sur les tests dans un registre permanent. Les renseignements à consigner concernent le
type d’appareil de test au point de service utilisé, le mode de communication des résultats au client et
le mode de suivi nécessaire. La qualification professionnelle du fournisseur de tests peut également
être documentée, si indiquée (p. ex., pharmacien, infirmière en santé au travail, etc.)

Pour tout test effectué dans une pharmacie, la documentation des résultats doit répondre aux
exigences énoncées dans le Règlement 23.5, alinéas a) à h) de la Loi sur la pharmacie du Nouveau-
Brunswick. Le Règlement 17.22.1 f) prévoit également que la pharmacie devra conserver les dossiers
Le 29 mars 2021                                                       Santé publique Nouveau-Brunswick
                                                                                          Page 9 de 28
écrits (le cas échéant) pendant deux ans, puis les archives papier ou électroniques pendant au moins
15 ans par la suite.

Le respect des exigences de la réglementation fédérale et provinciale applicable en matière de collecte
de données, de protection de la vie privée, de sécurité, de conservation et d’utilisation s’impose
également. Veuillez consulter le site Droit à l’information et protection de la vie privée – Nouveau-
Brunswick (gnb.ca) pour de plus amples renseignements.

Communication des résultats

Méthode de communication

Après la consignation des renseignements sur les résultats du test, le fournisseur ayant les
qualifications requises pour effectuer des tests doit informer immédiatement le client des résultats
obtenus. Il est particulièrement important de l’aviser rapidement en cas de résultats positifs. Les
fournisseurs qualifiés doivent recourir à la méthode de communication (en personne, par téléphone ou
par courriel chiffré) convenue à l’avance avec le client. Pour toutes les formes de communication, le
fournisseur de tests au point de service doit impérativement confirmer l’identité du client à l’aide d’au
moins deux preuves d’identité avant de parler des résultats.

En personne
Les résultats seront prêts en 15 minutes, ce qui permet de les communiquer immédiatement aux
clients. Assurez-vous que le client a reçu le Feuillet de renseignements à l’intention du patient (annexe
C) à des fins de consultation ultérieure, de même qu’une preuve de test pour les mesures de contrôle
sur le lieu de travail ou à la frontière.

Par téléphone
La première communication de résultats de dépistage positifs pourrait se faire par téléphone. Cette
solution permet au fournisseur ayant les qualifications requises pour effectuer les tests de rassurer le
client et de lui donner des directives à propos des étapes suivantes, en plus de permettre au client de
poser des questions.

L’appel téléphonique devra être fait depuis le téléphone de la compagnie ou un téléphone personnel
dont le numéro est masqué par souci de protection de la vie privée. Si le participant ne répond pas au
téléphone, laissez un message lui demandant de rappeler le fournisseur de tests. Ne laissez pas de
message précisant que les résultats sont positifs.

Le 29 mars 2021                                                     Santé publique Nouveau-Brunswick
                                                                                       Page 10 de 28
Courriel ou texto chiffré

Quel que soit le mode de communication, le client doit établir la liaison numérique, à laquelle répondra
l’administrateur du test pour accuser réception de la communication du client. Une fois les résultats
disponibles, l’administrateur du test pourrait communiquer de nouveau avec le client par voie
électronique en lui redemandant de confirmer son identité. Avant de transmettre les résultats et des
renseignements personnels sur la santé, le client confirme de nouveau son identité à l’aide de deux
preuves d’identité.

Si la communication numérique doit servir de preuve de test, consultez la liste ci-dessous pour savoir
quels éléments insérer dans les communications par courriel.

   •   Nom de l’employé
   •   Date de naissance de l’employé
   •   Type de test – Test antigénique de dépistage rapide de la COVID-19
   •   Lieu, date et heure du test de dépistage
   •   Résultats du test de dépistage
   •   Rappel des mesures de santé publique à appliquer : distanciation physique, port d’un masque
       et application des pratiques efficaces d’hygiène des mains.
   •   Le cas échéant, rappelez au participant qu’il continuera de recevoir son salaire durant la période
       d’isolement.
   •   Si une entreprise ne donne pas de congé de maladie rémunéré, rappelez-lui que le
       gouvernement fédéral offre la prestation canadienne de maladie pour la relance économique.

Scénario du fournisseur en cas de résultats négatifs

Des résultats négatifs indiquent que le virus de la COVID-19 n’a pas été décelé dans l’échantillon
prélevé dans le cadre du test. Il est très important de se rappeler que ce résultat ne reflète votre état
qu’à ce moment-là seulement. Il est normal de penser que vous êtes à l’abri du virus, mais il existe des
cas de faux résultats négatifs. En outre, si vous développez des symptômes apparentés à ceux de la
COVID-19 à tout moment après un test négatif, vous devrez passer un nouveau test.

Le risque de contagion demeure élevé dans les régions en phase orange, rouge ou de confinement;
les cas chez les personnes s’étant déplacées à l’extérieur du Nouveau-Brunswick sont aussi nombreux.
Voilà pourquoi il est important de rester très vigilant et de continuer d’observer les mesures sanitaires
au travail et à la maison (lavage des mains, distanciation physique, port du masque et étiquette
respiratoire), même si vous avez obtenu un résultat de test négatif.

D’ici à ce que la province revienne en phase verte, tous les citoyens sont encouragés à maintenir leur
application des consignes sanitaires.

Le 29 mars 2021                                                     Santé publique Nouveau-Brunswick
                                                                                       Page 11 de 28
Scénario du fournisseur en cas de résultats positifs

Bien qu’il s’agisse de résultats provisoires, vous avez probablement contracté la COVID-19. Vous
devez rentrer directement et immédiatement chez vous, ainsi que vous isoler des autres membres de
votre foyer.

Vous devrez faire confirmer ces résultats à l’aide d’un second test administré par le centre de test de
votre localité. Nous les avons informés des résultats positifs de ce test de dépistage, et un membre du
personnel du centre de test communiquera avec vous à votre domicile pour vous indiquer l’heure de
ce rendez-vous.

Le centre de test transmettra votre second échantillon à un laboratoire provincial afin de confirmer ces
résultats. Vous pourrez obtenir vos résultats définitifs dans les 48 à 72 heures, en consultant le site
MaSantéNB. Il est très important de rester en auto-isolement jusqu’à la réception des résultats définitifs.
Les renseignements concernant la façon de s’isoler se trouvent ici : www.gnb.ca/coronavirus.

Si le deuxième test est positif, restez en isolement, et un membre de l’équipe de la Santé publique
prendra contact avec vous pour vous aider en vue de votre isolement et de votre rétablissement. Même
si vous n’avez pas de symptômes visibles, vous pouvez quand même être contagieux et propager le
virus aux autres.

La plupart des personnes avec une maladie légère se rétabliront par elles-mêmes. Votre fournisseur
de soins de santé pourrait recommander un traitement ou des mesures à prendre pour soulager les
symptômes. Si vos symptômes s’aggravent et que vous appelez le service d’urgence 911, précisez
que vous êtes en attente du résultat d’un test de dépistage de la COVID-19.

Ce point est également abordé brièvement à l’annexe E, Fiche d’information du fournisseur de tests
qualifié.

Scénario du fournisseur en cas de résultats indéterminés

Votre premier échantillon a donné des résultats indéterminés ou non valides. Cela signifie que le test
n’a pas indiqué de résultats négatifs ou positifs, et qu’il faudra procéder à un autre test. Nous allons
reprendre le test de dépistage au point de service immédiatement. Si ses résultats demeurent
indéterminés, vous devrez aller passer un test PCR par précaution. Si un test RT-PCR est nécessaire,
veuillez suivre les instructions en matière d’isolement fournies.

Une variété de situations peut mener à des résultats non valides ou indéterminés. Parfois, cela
s’explique par la présence d’une quantité insuffisante ou excessive de matières biologiques sur
l’écouvillon, ou par le fait que nous avons effectué l’analyse trop tôt. Grâce à un test PCR, nous serons
en mesure d’éliminer toute forme d’incertitude.

Le 29 mars 2021                                                      Santé publique Nouveau-Brunswick
                                                                                        Page 12 de 28
Déclaration des résultats à Santé publique

Conformément à la Règlement sur certaines maladies et le protocole de signalement – Loi sur la santé
publique, la COVID-19 est une maladie qui doit être déclarée à la Santé publique dans l’heure.
L’annexe F contient les coordonnées de l’équipe des maladies transmissibles de Santé publique. Le
fournisseur de tests composera ces numéros pour signaler les nouveaux cas positifs. Si, lors du suivi,
l’échantillon d’un client obtient des résultats positifs à un test PCR de confirmation, le laboratoire du
Centre Dr-Georges-L.-Dumont déclarera les résultats à Santé publique. Santé publique est en mesure
d’identifier les personnes qui ne se présenteraient pas au Centre de test pour subir un test PCR de
confirmation.

En outre, d’autres situations demanderont de consulter la Santé publique par prudence. Si un
fournisseur de tests qualifié détecte plusieurs infections dans une séance de tests périodiques, il doit
être prêt à analyser le contexte ayant conduit aux résultats positifs. L’objectif est d’exclure la possibilité
d’une contamination croisée ou de problèmes de traitement. Les derniers échantillons positifs ont-ils
été traités l’un à la suite de l’autre? Existe-t-il un autre facteur qui expliquerait raisonnablement les
résultats positifs séquentiels? Par exemple, les échantillons proviennent-ils de personnes qui sont
rentrées récemment d’un voyage ensemble? Ces personnes travaillent-elles dans la même zone d’un
établissement? Font-elles partie du même foyer? S’il estime avoir décelé des cas regroupés, il est
recommandé que le prestataire de test qualifié prenne contact avec son médecin-hygiéniste régional.
Les numéros à composer se trouvent à l’annexe F.

En tant qu’intendant du partenariat fédéral-provincial relatif aux appareils de test de dépistage rapide
de la COVID-19, il appartient au ministère de la Santé de surveiller les activités liées aux tests. Afin de
soutenir ce processus, des fournisseurs ayant les qualifications requises pour effectuer des tests
devront soumettre des renseignements de niveau élevé en ce qui concerne le nombre de tests réalisés
dans leur établissement et les résultats obtenus chaque mois. L’annexe G présente un formulaire de
déclaration et l’annexe H, les instructions sur la façon de le remplir et de le soumettre.

Conclusion

La nature changeante de la pandémie oblige à adopter une méthode de gestion adaptative qui s’ajuste
à la fluctuation des conditions. Il est à souhaiter que l’utilisation d’un test de dépistage rapide au point
de service pour la détection de personnes asymptomatiques nous permette de mieux comprendre la
propagation asymptomatique au sein d’une collectivité et d’obtenir plus de renseignements sur la
prévalence de l’infection dans certains secteurs.

Le 29 mars 2021                                                        Santé publique Nouveau-Brunswick
                                                                                          Page 13 de 28
ANNEXE A : Rôles et responsabilités
       Rôle                                     Responsabilité
 Ministère de la   •   Fournir des trousses de tests au point de service aux fournisseurs
 Santé du              ayant les qualifications requises pour effectuer des tests
 Nouveau-          •   Définir les niveaux d’alerte en fonction du taux de positivité
 Brunswick         •   Donner des lignes directrices relatives au processus
                       d’administration de tests
 Fournisseur       •   Respecter toutes les lignes directrices du programme de test au
 ayant les             point de service
 qualifications    •   Tenir à jour les dossiers de compétences
 requises pour     •   Évaluer activement chaque personne voulant passer un test de
 effectuer des         dépistage rapide au point de service
 tests             •   Respecter les mesures de prévention relatives aux gouttelettes
                       respiratoires et de contacts
                   •   Respecter les mesures de santé publique, conformément à l’arrêté
                       obligatoire
                   •   Utiliser l’équipement de manière sûre et responsable
                   •   Reconnaître les résultats qui demandent un suivi et agir en
                       conséquence, ce qui comprend la prise de rendez-vous pour des
                       tests RT-PCR
                   •   Déclarer les résultats à Santé publique, selon l’horaire
                   •   Conserver les données relatives aux tests pendant au moins deux
                       ans
 Centre de test    •   Obtenir un échantillon pour le test de confirmation RT-PCR en
 de dépistage de       laboratoire
 la COVID-19       •   Envoyer les écouvillons au laboratoire du Centre universitaire Dr-
                       Georges-L.-Dumont
                   •   Aviser la Santé publique lorsque le client présumé positif ne se
                       présente pas à son test RT-PCR
 Laboratoire du    •   Procéder à une vérification clinique des appareils de test de
 Centre Dr-            dépistage rapide au point de service
 Georges-L.-       •   Effectuer un test RT-PCR
 Dumont            •   Les analyses sont disponibles tous les jours, et effectuées dans les
                       deux jours suivant la réception des échantillons
                   •   Aviser Santé publique en cas de résultats de test positifs
 MaSantéNB         •   Fournir les résultats individuels de test RT-PCR
 SNB               •   Communiquer les résultats de test RT-PCR si la personne ne les a
                       pas récupérés sur MaSantéNB
 Santé publique    •   Gérer une éclosion dans toutes les installations et les collectivités
                   •   Communiquer les données de traçage et de surveillance quotidienne
                       active
                   •   Faciliter l’auto-isolement et le soin des personnes ayant obtenu des
                       résultats de test positifs
                   •   Aviser les personnes de la fin de la période d’auto-isolement
Le 29 mars 2021                                               Santé publique Nouveau-Brunswick
                                                                                 Page 14 de 28
ANNEXE B : Formulaire de consentement

 Formulaire de consentement

 Test de dépistage rapide de la
 COVID-19 au point de service
 Information sur l’outil et le
 processus de dépistage
Date____________ Heure___________

Cocher la case correspondante :           Contrôle par téléphone            Contrôle en personne
REMARQUE : Ce test ne vise pas à dépister les allergies saisonnières ou environnementales, mais à détecter les nouveaux
symptômes ou l’aggravation des symptômes chroniques.
 Répondez par oui ou non aux questions ci-dessous en                               Oui               Non
 cochant la case correspondante :
 Avez-vous l’un des symptômes suivants qui n’est pas lié à un
 problème de santé préexistant (p. ex., les allergies saisonnières)?

 Est-ce que la Santé publique, un fournisseur de soins de santé ou
 un agent de la paix vous a informé que vous devez actuellement
 vous isoler?
 Attendez-vous de subir un test de dépistage de la COVID-19 ou le
 résultat de votre test de dépistage de la COVID-19 ET vous a-t-on
 dit que vous devez vous isoler?
 Avez-vous voyagé à l’extérieur du Nouveau-Brunswick au cours
 des 14 derniers jours (sans être dispensé de l’auto-isolement)?
 Un membre de votre ménage est-il revenu au Nouveau-Brunswick
 au cours des 14 derniers jours pour une raison quelconque, et une

Le 29 mars 2021                                                              Santé publique Nouveau-Brunswick
                                                                                                Page 15 de 28
personne dans le ménage a-t-elle maintenant développé un ou
 plusieurs symptômes de la COVID-19 mentionnés ci-dessus?
 Avez-vous été déclaré positif à la COVID-19 au cours des
 12 dernières semaines?
 Signature du représentant du site de                Signature du client
 dépistage :

 Répondez par oui ou non aux questions suivantes                    Oui           Non
 en cochant la case correspondante :
 J’ai plus de 16 ans et je consens librement à subir (ou à ce
 que mon enfant subisse) un prélèvement par écouvillon nasal
 pour détecter la présence de la COVID-19.
 Je n’ai pas (ou mon enfant n’a pas) récemment subi
 d’intervention chirurgicale ou de traumatisme au niveau de la
 cloison nasale ou septale.
 J’ai été informé que même si le test de dépistage rapide est
 plus court et plus pratique que le test de dépistage PCR, il
 est, en revanche, légèrement moins fiable que celui-ci.
 Il existe un faible risque de :
      • faux négatif (une personne pourrait être infectée par
           la COVID-19, mais à un degré insuffisant pour que
           l’appareil le détecte);
      • faux positif (une personne pourrait être déclarée
           positive même si elle n’est pas infectée par la COVID-
           19).
 J’ai été informé qu’un résultat négatif ne m’autorise pas à
 négliger les mesures de protection habituelles que sont la
 distanciation sociale, le port du masque et le lavage des
 mains. Le dépistage rapide est une autre mesure relevant de
 cette approche pluridimensionnelle en matière de protection.
 J’ai été informé que la COVID-19 est une maladie à
 déclaration obligatoire. Si mon échantillon est déclaré positif,
 ce site de dépistage doit me fixer un rendez-vous pour un test
 de dépistage PCR au centre local d’évaluation.
 Si mon échantillon est déclaré positif, je m’engage :
      • à me rendre directement chez moi pour m’auto-isoler;
      • à effectuer un test de confirmation auprès d’un centre
          local d’évaluation;
      • à rester en auto-isolement jusqu’à ce que Santé
          publique m’en avise autrement.
 J’ai conscience que ce site de dépistage conservera en toute
 sécurité une copie électronique des résultats du test
 d’aujourd’hui, et ce, pendant un maximum de deux ans.
 J’ai conscience que je dois fournir des réponses honnêtes et
 qu’en omettant de communiquer des renseignements ou en
Le 29 mars 2021                                                     Santé publique Nouveau-Brunswick
                                                                                       Page 16 de 28
les dénaturant de manière volontaire, je m’expose à une
 amende de la part de la province du Nouveau-Brunswick.
 Signature du client                            Signature du représentant du site :
 Date de naissance ou numéro d’assurance-
 maladie :
 Date et heure :                                Date et heure :

Le 29 mars 2021                                                  Santé publique Nouveau-Brunswick
                                                                                    Page 17 de 28
ANNEXE C : Feuillet de renseignements à l’intention des patients

               Feuillet de renseignements à l’intention des patients
Test de dépistage rapide de la COVID-19

Vous avez accepté de vous soumettre à un dépistage rapide de la COVID-19. Un écouvillon sera utilisé
pour prélever un échantillon, et les résultats seront accessibles dans les 15 minutes.

Si j’obtiens un résultat positif à la COVID-19 :
Bien qu’il s’agisse de résultats provisoires, vous avez probablement contracté la COVID-19. Vous
devez rentrer directement et immédiatement chez vous, ainsi que vous isoler des autres membres de
votre foyer. La pharmacie où le test rapide a été effectué procédera à votre inscription auprès de votre
centre de test local pour faire confirmer ce résultat. Le centre de test vous appellera à votre domicile
pour vous indiquer l’heure de ce rendez-vous.

Le deuxième échantillon prélevé sera transmis au laboratoire provincial pour obtenir une confirmation
de ces résultats. Vous pourrez obtenir vos résultats définitifs dans les 48 à 72 heures, en consultant le
site MySantéNB. Il est très important de rester en auto-isolement jusqu’à la réception des résultats
définitifs. Les renseignements concernant la façon de s’isoler se trouvent ici : www.gnb.ca/coronavirus.

Si le deuxième test est positif, un membre de l’équipe de Santé publique prendra contact avec vous
pour vous aider en vue de votre isolement et votre rétablissement. Même si vous n’avez pas de
symptômes visibles, vous pouvez quand même être contagieux et propager le virus aux autres.

La plupart des personnes avec une maladie légère se rétabliront par elles-mêmes. Votre fournisseur
de soins de santé pourrait recommander un traitement ou des mesures à prendre pour soulager les
symptômes. Si vos symptômes s’aggravent et que vous appelez le service d’urgence 911, précisez
que vous êtes en attente du résultat d’un test de dépistage de la COVID-19.

Si j’obtiens un résultat négatif à la COVID-19 :
Des résultats négatifs indiquent que le virus de la COVID-19 n’a pas été décelé dans l’échantillon
prélevé dans le cadre du test. Il est très important de se rappeler que ce résultat ne reflète votre état
qu’à ce moment-là seulement. Il est normal de penser que vous êtes à l’abri du virus, mais il existe des
cas de faux résultats négatifs.

Le risque de contagion demeure élevé dans les régions en phase orange, rouge ou de confinement;
les cas chez les personnes s’étant déplacées à l’extérieur du Nouveau-Brunswick sont aussi nombreux.
Voilà pourquoi il est important de rester très vigilant et de continuer d’observer les mesures sanitaires
au travail et à la maison (lavage des mains, distanciation physique, port du masque et étiquette
respiratoire), même si vous avez obtenu un résultat de test négatif. D’ici à ce que la province revienne
en phase verte, tous les citoyens sont encouragés à maintenir leur application des consignes sanitaires.

Le 29 mars 2021                                                     Santé publique Nouveau-Brunswick
                                                                                       Page 18 de 28
Vous pouvez aussi lire