DOSSIER Remplacements, congés, CPTS Les nouveaux modes organisationnels - URPS infirmiers Occitanie

 
DOSSIER Remplacements, congés, CPTS Les nouveaux modes organisationnels - URPS infirmiers Occitanie
#8
                                             IN & OUT
                                       L’info à la loupe
                                        TÉMOIGNAGE
                         Infirmière & secouriste en mer
                              QUESTION PRATIQUE
                           Vacciner, un acte pas si banal

                     DOSSIER
     Remplacements, congés, CPTS…
Les nouveaux modes organisationnels
DOSSIER Remplacements, congés, CPTS Les nouveaux modes organisationnels - URPS infirmiers Occitanie
DÉCOUVRE
                  Z LE NOUV
       DES INFIR            EAU SITE
                 MIERS LIB           INTERNET
                           ÉRAUX EN
        www.urps                    OCCITANI
                                              E
                    infirmier
                              s-occitan
                                        ie.fr

      INFOS PRATIQUES
      ACTUALITÉS
      DOSSIERS
      PROJETS
      AGENDA
      ...
#02
DOSSIER Remplacements, congés, CPTS Les nouveaux modes organisationnels - URPS infirmiers Occitanie
ÉDITO

                                                                                            Jean-François
                                                                                               Bouscarain
                                                                           Président de l’URPS Infirmiers libéraux d’Occitanie

Vous avez
le bon numéro
                                         cée… En lien certes, avec les URPS,
                                         mais avouons-le, sans qu’on nous
                                         laisse véritablement trop le choix…

                                         Alors, tant qu’à faire, plutôt que de            Retenez-bien
                                         tirer sur l’ambulance, autant bien
                                         s’organiser. Autant mobiliser nos
                                                                                             ce numéro,
                                         meilleures énergies pour faire de ce              symbole des
                                         dispositif un succès dont les infir-
                                         mières libérales ne seront pas la 5e                 nombreux
                                         roue du carrosse, mais le moteur
                                         d’une santé encore plus proche et
                                                                                          changements
                                         efficace au chevet du patient.                   qui touchent,
                                         La dernière édition de notre magazine           en ce moment,
                                         commençait par une question : faut-il
                                         avoir peur des CPTS ? Celle-ci balaie
                                                                                                    notre
Retenez-bien ce numéro, symbole          d’un revers de la main toutes les ques-             profession,
des nombreux changements qui             tions existentielles pour se consacrer
touchent, en ce moment, notre            aux plus cartésiennes : comment                      mais aussi
profession, mais aussi le paysage        faire ? Vers qui me tourner ? Suis-je
de santé tout entier en France.          vraiment obligé(e) ? Comment tirer                   le paysage
 0801 902 263
                                         parti de ce nouveau mode de colla-
                                         boration ? Comment être accompa-
                                                                                                 de santé
Il s’agit de la ligne d’appel télépho-   gné(e) ? Celles-ci et toutes les autres,             tout entier
nique (non surtaxée) créée spéciale-     on vous invite à nous les poser par
ment pour répondre à la marée de         l’intermédiaire des permanences té-                   en France
questions induites par le sujet phare    léphoniques qui vous sont désormais
de cette année 2019 : les Commu-         proposées (voir notre dossier du
nautés Professionnelles Territoriales    mois). Médecins, kinésithérapeutes,
de Santé (CPTS). Plus qu’encoura-        infirmiers… Tous dans le même ba-
gées par le gouvernement, leur mise      teau, oui, mais main dans la main…
en place est cadrée, soutenue, finan-    et l’oreille collée au téléphone.

                                                                                                                        #03
DOSSIER Remplacements, congés, CPTS Les nouveaux modes organisationnels - URPS infirmiers Occitanie
SOMMAIRE

                                                      ACTUALITÉS                                                               #06
                                                       En bref #05
                                                          Infos clés

                                                                 #06
                                                          In / Out
                                                 L’info à la loupe
 ACTEUR DU QUOTIDIEN
                                                                                                          L’URPS AU QUOTIDIEN
                 #10
             Témoignage                                                                                   #23
   Infirmière et secouriste                                                                               Acteurs de proximité
                    en mer                                                                                Rencontre avec
                                                                                                          le réseau AUDIAB
                           #16
                 Dossier                                                                                  #26
   Continuité des soins :                                                                                 Réseau
  les outils pour assurer                                                                                 Bientôt un Institut
                                                                                                  #26     du Sein à Perpignan
                                                                                                          #28
                                                             #10                                          Question pratique
                                                                                                          Vaccination : que
                                                                                                          du bon ?

                                                                                                          QUIZZ: testez vos
                                                                                                          connaissances !

                                                                                                  #28
                                                                        AGENDA
                                                                        #34
                                                                        Les événements
                                                             #23        en Occitanie

                                                                                                   285, rue Albert Nobel
                                                                                                   34000 Montpellier
                                                                                                   Tél. 04 67 69 67 58
Un magazine de l’URPS                                                                              contact@urpsinfirmiers-occitanie.fr
Infirmiers Libéraux d’Occitanie.                                                                   Antenne de Toulouse
Edition : Juin 2019 - Numéro : 8                                                                   Toulouse Espaces Affaires
Directeur de publication : Jean-François Bouscarain - Rédaction : Élus de la Commission Journal    41 rue de la Découverte
Direction artistique et réalisation maquette : Héméra Studio / Emmanuelle Marin                    31670 Labège
                                                                                                   Tél. 05 62 83 50 76
Imprimerie : Pure Impression.

#04
DOSSIER Remplacements, congés, CPTS Les nouveaux modes organisationnels - URPS infirmiers Occitanie
ACTUALITÉS

UN DISPOSITIF
DÉMOGRAPHIQUE RÉNOVÉ
L’avenant n°6, signé le 29 mars dernier
par l’Union nationale des caisses
d’assurance maladie, la Fédération
nationale des infirmiers et le Syndicat
national des infirmiers libéraux, fait
évoluer les dispositions démographiques
existantes “ vers une répartition
plus équilibrée des infirmiers sur
le territoire ” et revoit notamment
la méthodologie de zonage et les

                                                                                                                                        © Dzinnik Darius
contrats incitatifs allant de pair.

Une nouvelle méthodologie de classification
des zones a ainsi été retenue :
• surdotée,
• très dotée,                                    fois leur conventionnement. Le contrat
• intermédiaire,                                 d’aide à l’installation visera, lui, les
• sous-dotée,                                    infirmiers conventionnés s’installant en
• très sous-dotée.                               zone très sous-dotée. Enfin, le contrat
                                                 d’aide au maintien répondra aux besoins
Trois nouveaux contrats incitatifs applicables   des infirmiers conventionnés déjà installés
dans les zones très sous dotées remplaceront     en zone très sous-dotée. Les infirmiers
quant à eux, ceux existants aujourd’hui.         pourront conclure ces nouveaux contrats
Ainsi, le contrat d’aide à la première           dès lors que les arrêtés des ARS de chaque
installation sera destiné aux infirmiers         région relatifs aux nouveaux contrats
conventionnés s’installant en zone très          types régionaux et au nouveau zonage
sous-dotée et sollicitant pour la première       seront publiés (dans le délai d’un an). ///

365 ME
                                                 C’est le bénéfice* financier estimé de
                                                 l’Avenant 6 pour les infirmiers libéraux
                                                 sur une période de 5 ans (2019-2023).
                                                 Sur cette somme, 350 ME sont à la charge
                                                 de l’Assurance Maladie.
                                                 * Un chiffre néanmoins contesté par un seul syndicat : Convergence Infirmière.

                                                                                                                                  #05
DOSSIER Remplacements, congés, CPTS Les nouveaux modes organisationnels - URPS infirmiers Occitanie
L’INFO À LA LOUPE

                           OUT                   Pouce en haut ou pouce en bas, coup de
                                                 cœur ou cri de colère, l’information sans
                                                 concession par l’URPS est à retrouver
                 IN                              ici, dans notre rubrique IN/OUT

          SOINS PALLIATIFS :                                                      LES INDEMNITÉS
          L’ARS SOLLICITE LES IDELS                                               DE LA DISCORDE
                                                                                  Alors qu’il fut même question,
                                                                                  à un moment donné, de
                                                                                  suspendre les IK “ en étoile ”
                                                                                  (déplacement cabinet/domicile
                                                                                  du patient aller-retour) suite
                                                                                  à quelques abus constatés, la
                                                                                  profession a pu sauvegarder
                                                                                  cette facturation salutaire pour
© Zinkevych

                                                                                  beaucoup de nos cabinets. Une
                                                                                  victoire, donc, mais acquise dans
                                                                                  tellement de douleur, qu’elle
                                                                                  mérite un OUT.
              L’agence régionale de Santé (ARS) a questionné, ces der-
              nières semaines, les IDEL d’Occitanie sur la question des           Pour info, à compter
              soins palliatifs. « Il est important de faire le point sur le       du 1er janvier 2020, les
              champ de leurs missions et sur leurs interactions possibles         modalités d’abattement
              afin d’offrir aux patients la prise en charge la plus efficiente.   seront les suivantes :
              C’est l’objectif de l’étude que l’Agence Régionale de Santé         > Jusqu’à 299 kilomètres cumulés
              d’Occitanie réalise sur l’ensemble du territoire d’Occita-             inclus : aucun abattement
              nie », explique Céline Saintin, responsable de projets au           > De 300 kilomètres à
              sein de l’ARS Occitanie, précisant ce qui était attendu de             399 kilomètres cumulés :
              nous : « Dans la prise en charge pluridisciplinaire à do-              un abattement de 50% du
              micile, chaque infirmier est en première ligne pour la ré-             tarif du remboursement
              alisation des soins de confort (et particulièrement le sou-         > À partir de 400 kilomètres
              lagement de la douleur), des soins techniques et des soins             cumulés inclus, un
              d’hygiène. Il est indispensable pour l’ARS de recueillir leur          abattement de 100% du
              avis sur cette question ». Voilà qui fait chaud au cœur en             tarif du remboursement
              attendant la lecture des conclusions de cette étude, dont on           de ces indemnitées
              vous partagera bien sûr les meilleurs extraits.                        kilométriques facturées. ///

              #06
DOSSIER Remplacements, congés, CPTS Les nouveaux modes organisationnels - URPS infirmiers Occitanie
L’INFO À LA LOUPE

PLAISIR                                                                ILS SONT DE
D’OFFRIR,                                                              RETOUR
                                                                       Dengue, Zika ou encore Chikungunya…

JOIE DE                                                                On aimerait vous dire qu’il s’agit des
                                                                       noms de nouveaux cocktails, mais

RECEVOIR
                                                          ©Kieferpix   malheureusement, on vous rappellera à
                                                                       la place que les moustiques tigres sont
                                                                       de retour pour nous transmettre (sous
                                                                       certaines conditions), d’embarrassantes
À l’issue de la 19e “ Journée nationale de réflexion                   maladies infectieuses que quelques réflexes
sur le don d’organes et la greffe et de reconnais-                     simples peuvent heureusement contribuer
sance aux donneurs ” qui se tenait le 22 juin der-                     à éviter, comme le rappelle l’ARS, qui a
nier, l’URPS tient à rappeler qu’en France, il n’y                     publié sur son site une liste de points de
a aucun pré-requis pour être donneur : pas be-                         vigilance et de bon réflexes à adopter. ///
soin de carte de donneur, ni d’inscription sur une                     occitanie.ars.sante.fr
liste. Un consentement présumé qui prend racine
dans le principe de solidarité à travers ce message
« On est tous donneurs d’organes, et c’est bien,
parce qu’on peut tous être receveurs ».

DE L’AIDE
POUR NOS TOUT-PETITS !
DoudouCare. Vous connaissez peut-être déjà cette
plateforme de conseils pour les parents, créée par
une infirmière pour aider les parents de petits pa-
tients ? Sachez que pour répondre aux demandes
croissantes, DoudouCare vient d’augmenter son pé-
rimètre d’action et mobilise désormais de nouveaux
professionnels : psychologues infantiles, diététiciens,
ostéopathes, masseurs kinésithérapeutes et ortho-
                                                                                                                     © Weerayut

phonistes sont venus rejoindre les infirmières puéri-
cultrices. Un outil utile pour notre patientèle ! ///

                                                                                                              #07
DOSSIER Remplacements, congés, CPTS Les nouveaux modes organisationnels - URPS infirmiers Occitanie
L’INFO À LA LOUPE

   PATIENT RECHERCHE                                                      CHIEN CHIEN
   PROGRAMME D’ÉDUCATION                                                  À SA MÉMÈRE
   THÉRAPEUTIQUE PRÈS DE CHEZ LUI                                         Le chien, meilleur ami de
                                                                          l’homme, on le savait déjà.
                                                                          Mais le chien « coach sportif »,
                                                                          capable de mobiliser chez nos
                                                                          seniors des énergies parfois
                                                                          insoupçonnées, on y pense
                                                                          moins souvent. C’est pourquoi
                                                                          la Fédération française de
                                                                          cardiologie(FFC) a diffusé ces
                                                                          derniers jours une campagne
                                                                          (visible encore sur Internet)
                                                                          pour inciter nos aînés à bouger
                                                                          plus avec leur chien… et ainsi
© DR

                                                                          prendre soin de leur cœur, tout
                                                                          en luttant contre la sédentarité.
       « Je suis un grand malade ! Et alors ? » Voilà pour                Et l’URPS de rappeler ce
       le slogan décalé et un brin provocateur de la grande               chiffre de la FFC: une activité
       campagne de communication organisée par la Société                 physique de 30 minutes par
       d’Éducation Thérapeutique Sud-Ouest (SETSO) pour                   jour, réduit aussi (au-delà de
       l’ARS Occitanie.                                                   ses bénéfices démontrés sur les
       Parce que vivre avec son diabète, son obésité, son insuffisance    maladies cardio-vasculaires),
       respiratoire ou sa maladie cardio-vasculaire, ça bouleverse        le risque d’ostéoporose.
       sa vie et celle de son entourage. Parce que, aussi, cela impose    Cela sauvegarderait même la
       de (com)prendre son traitement et de modifier intégralement        mémoire ! Braves toutous... ///
       son hygiène de vie, comme son quotidien, cette campagne
       vise à dédramatiser cette fatalité en donnant à l’ETP un côté
       ludique. Elle met aussi en avant le lancement de 4 nouveaux
       sites Internet, à recommander à nos patients. « Ces sites in-
       ternet ont pour vocation de vous aider, vous et votre entou-
       rage à reprendre confiance en vous, à vous aider à croire en
       vos capacités, à apprivoiser la maladie, à savoir en parler à
       vos proches, votre entourage, au travail… mais aussi avec
       des soignants et d’autres patients. Bref, à retrouver du plaisir
       à vivre et de l’autonomie », expliquent les organisateurs. ///
       Infos : mon-etp.fr
        vivre-avec-mon-obesite.fr
                                                                                                              © Marina Berg

        vivre-avec-mon-diabete.fr
        vivre-avec-ma-maladie-respiratoire.fr
        vivre-avec-ma-maladie-cardiovasculaire.fr

       #08
DOSSIER Remplacements, congés, CPTS Les nouveaux modes organisationnels - URPS infirmiers Occitanie
L’INFO À LA LOUPE

BSI, C’EST PARTI !

                                                                                                                    © Morganka

Le bilan de soins infirmier (BSI) va se généraliser. Ce   les conditions de tarification des soins réalisés au-
nouveau support d’évaluation, basé sur les référen-       près des patients dépendants en prenant mieux en
tiels infirmiers validés existants, permet au profes-     compte la charge de travail de l’infirmier et le niveau
sionnel de décrire toutes ses interventions, de définir   de complexité de certaines prises en charge. Ainsi,
un plan de soins adapté à la situation de chaque pa-      est prévue une rémunération non plus à l’acte mais
tient dépendant et de favoriser la coordination des       sous la forme de forfaits journaliers par patient de
soins avec le médecin. Le BSI ayant fait l’objet d’une    13 e, 18,20 e ou 28,70 e en fonction de trois profils
expérimentation de 6 mois en 2017, sa généralisa-         de patients déterminés selon leur charge en soins (lé-
tion va permettre de faire évoluer progressivement        gère, intermédiaire ou lourde). ///

                                                                                                            #09
DOSSIER Remplacements, congés, CPTS Les nouveaux modes organisationnels - URPS infirmiers Occitanie
TÉMOIGNAGE

MARINA                 Infirmière
                       à Lézignan-Corbières, dans l’Aude

FIGUERAS

“J’encourage les
infirmières qui
liront cet article à
s’engager si mon
témoignage ne
les effraie pas.
C’est tellement
enrichissant,
aucune
intervention ne
se ressemble !
En aidant ainsi
les autres, on
ne peut pas être
plus proche de
notre cœur de
métier. On est au
service d’autrui”
                                                           © DR

#10
TÉMOIGNAGE

INFIRMIÈRE
ET SECOURISTE EN MER
Bénévole au sein de la Société Nationale de Sauvetage
en Mer (SNSM) depuis trois ans, Marina exporte son
savoir-faire infirmier sur un territoire peu courant
pour nous libéraux : le large, c’est à dire au-delà de la
bouée des 300 mètres ! Rencontre avec Marina, une
passionnée qui, du haut de ses 27 ans, nous livre un
témoignage fort et un bel exemple d’engagement de
la profession au service de patients… malgré eux !

M
                embre d’une     service des autres », dont
                f a m i l l e   elle parle. Un point com-
                de marins       mun avec son conjoint,        « Si j’interviens
                pêcheurs,       Georges, puisque lui aus-
l’appel de la mer n’aura        si est bénévole. Tous les     la plupart
pas tardé à se faire en-        deux interviennent au sein    du temps pour
tendre ! Marina, 27 ans et      de la station de Gruissan.
infirmière depuis quatre        « Mon père ayant travail-
                                                              des problèmes
ans, cumule depuis déjà         lé en mer toute sa vie j’ai   d’ordre technique
trois ans son emploi d’in-      été, très jeune, consciente   ou mécanique,
firmière hospitalière avec      des dangers que l’on peut
une autre activité “ essen-     rencontrer en Méditerra-      ma formation
tielle à son équilibre ” :      née et de la situation de     d’infirmière se révèle
bénévole au sein de la          détresse dans laquelle un
SNSM française, la so-          individu peut se retrou-
                                                              précieuse dès lors
ciété nationale de sauve-       ver. Du coup, m’investir      que je me retrouve
tage en mer. Mais quand         pour porter assistance à      confrontée à
elle évoque ses missions        autrui, ça me paraît tout
au sein de cette société        à fait normal », explique     des individus
maritime, plus que d’une        la jeune femme en préam-      en état de choc
activité, c’est d’un « enga-    bule de notre rencontre.
gement » au service d’une       Formée pour intervenir en     ou en hypothermie. »
passion « et surtout au         pleine mer, passée la bouée

                                                                                       #11
TÉMOIGNAGE

DEVENIR
BÉNÉVOLE
« On ne devient pas bénévole
à la SNSM en s’engageant à

                                                                                                  © Pierre revelle
moitié. C’est une activité très
prenante, qui demande, en
parallèle de son premier métier,
de consacrer au minimum un
dimanche par mois pour des
exercices de perfectionnement
et de se montrer disponible        des 300 mètres (et jusqu’à     (etc.) et en demande d’as-
pour des interventions de jour,    10 miles nautiques), c’est     sistance. Sa zone de cou-
comme de nuit. Il faut aussi,      à bord d’une Vedette de        verture : Gruissan, Saint-
                                   type 2 qu’elle intervient      Pierre la Mer et Narbonne
c’est un élément clé, résider à    avec quatre ou cinq cano-      Plage.
moins de 15 minutes en voiture     tiers bénévoles, pour porter
de la station et faire preuve de   secours et assistance aux      INFIRMIÈRE
transparence. Je communique        nageurs perdus et épuisés,     EMBARQUÉE…
                                   aux marins et plaisanciers     ET COUTEAU SUISSE !
d’ailleurs mon planning à la       souffrant d’une avarie mo-     Si elle intervient la plupart
personne en charge du fichier      teur, ou encore aux véli-      du temps pour des pro-
des bénévoles. On n’intervient     planchistes, kitesurfers et    blèmes d’ordre technique ou
pas quand on veut, mais quand      autres sportifs des mers,      mécanique (remorquages,
                                   amateurs comme profes-         par exemple), sa forma-
on a besoin de nous »              sionnels, piégés par un dé-    tion d’infirmière se révèle
                                   faut sur leur équipement       précieuse dès lors qu’elle

#12
TÉMOIGNAGE
© Dominique Martel

                     se retrouve, par exemple,      un professionnel de san-       terre ferme… « Il faut être
                     confrontée à des indivi-       té embarqué sur la mis-        précis et efficace », estime
                     dus en état de choc ou         sion », explique-t-elle.       la jeune femme, expliquant
                     en hypothermie. « C’est                                       avoir obtenu une auto-
                     le cas le plus fréquent »,     IL Y A URGENCE !               risation exceptionnelle :
                     explique-t-elle. « On est      En situation, les réflexes     celle de disposer, dans sa
                     tous formés aux premiers       prennent immédiatement         trousse, d’un kit de perfu-
                     secours, mais le fait d’être   le pas : prise de bilan cir-   sion, très utile pour soigner
                     infirmière professionnelle     constanciel, analyse des       un patient à l’état de déshy-
                     me donne de l’assurance        paramètres vitaux, suivi de    dratation avancé. « Nor-
                     quand on doit agir, ain-       l’état neurologique, recueil   malement, ce type d’équi-
                     si, en urgence. Et puis, ça    des données essentielles à     pement ne fait pas partie
                     rassure aussi le coordina-     l’établissement d’un rap-      de la liste autorisée, mais
                     teur de la station de sa-      port précis à remettre en-     j’ai justifié ma demande
                     voir qu’en cas d’urgence       suite aux pompiers et aux      avec des arguments sin-
                     vitale ou médicale, il y a     urgentistes présents sur la    cères et raisonnés, expli-

                                                                                                                       #13
TÉMOIGNAGE

                                                                                                                 © Véronique le-Goffic
                              © Pierre Paoli
                              © DR

                                                                                                             © DR

                                               quant que je disposais de        psychiques, qui a sauté
                                               l’expertise nécessaire pour      par-dessus bord. Lui, a
                                               apporter ce soin de premier      plongé pour la secourir,
                                               recours », indique la jeune      sans toutefois y parve-
                                               femme. À noter qu’un défi-       nir. Il est 22 h, il fait nuit
                                               brillateur cardiaque est aus-    noire. Premier challenge :
                                               si présent à bord.               tenter de les localiser dans

196                                            SOUVENIRS
                                                                                l’obscurité.  Intervenir,
                                                                                ensuite, au plus vite en
Le numéro d’urgence                            D’INTERVENTION                   portant assistance à deux
                                               Un samedi soir, un équi-         personnes en simultané.
à connaître (Ou le canal 16                    page SNSM de la sta-             Évaluer leur état de dé-
pour les communications                        tion d’Agde est envoyé           tresse, enfin, et porter les
radio VHF)                                     de toute urgence en mer          premiers gestes : rassurer,
                                               pour récupérer un père et        réchauffer, hydrater… Re-
                                               sa fille, atteinte de troubles   tour à la capitainerie et

#14
TÉMOIGNAGE
© Marion-Canavese-Gagliardi

                              transmission du rapport.       chistes, un père et son fils,   raisons qui la conduisent
                              Fin de mission. « On           disparus en mer. L’alerte       à cumuler de front, deux
                              doit aussi faire face à des    avait alors été lancée par      activités aussi engageantes
                              aspects plus inattendus        une mère de famille morte       que sa carrière d’infir-
                              comme par exemple gérer        d’inquiétude. « On com-         mière et ses missions de
                              l’inquiétude ou la détresse    mençait à désespérer quand      bénévole, quand de nom-
                              des proches », confie Ma-      on a finalement réussi à les    breuses jeunes femmes, à
                              rina, qui, si elle n’a pas     repérer », se souvient Ma-      27 ans, préfèrent profiter
                              pris part à l’intervention     rina. Repêchés in extre-        de leur temps libre pour se
                              évoquée à l’instant, se sou-   mis, mais en état de choc,      divertir, Marina n’a qu’une
                              vient d’une autre tout aussi   les deux hommes avaient         réponse : la passion. En
                              marquante : le jour où elle    pu être secourus à temps.       cela, est-elle vraiment dif-
                              a passé près de 4 h en mer     Des exemples comme              férente de nombre d’entre
                              dans des conditions mé-        ceux-ci, Marina en a plein.     nous, IDEL, qui contre
                              téorologiques exécrables à     Quand on lui demande, en        vents et marées, parfois,
                              rechercher deux véliplan-      conclusion, quelles sont les    maintiennent le cap ? ///

                                                                                                                                #15
DOSSIER

#16
DOSSIER

                REMPLACEMENTS,
                CONGÉS, CPTS…
                Les nouveaux modes organisationnels
                Ça y est, l’été est bel et bien là, et pour nombre
                d’entre nous, il sera synonyme d’une pause bien
                méritée. Pour autant, pas question d’abandonner notre
                patientèle. La continuité des soins est un engagement
                majeur de notre profession. Comment la garantir
                sereinement ? On fait le point, avant d’évoquer
                ensemble d’autres modes organisationnels au cœur
                de notre actualité: CPTS, comme outils connectés.

                                               ASSURER LA CONTINUITÉ
                                               DES SOINS MÊME EN CAS
                                               D’ABSENCE
                                               Pour connaître les conditions et
                                               modalités légales du remplace-
                                               ment libéral, un texte fait office
                                               de référence. Il s’agit du Code
                                               de déontologie des infirmiers.
                                               Promulgué en novembre 2016
                                               par le Décret n°2016-1605, il
                                               nous renseigne sur les règles
                      “Si le                   professionnelles à respecter
                     remplacé                  en cas de remplacement, aussi
                exerce en groupe               bien du point de vue de l’infir-
                                               mier remplacé que de celui de
                et que les contrats            son remplaçant. En effet, rien
                ou statuts liant               de plus désagréable que de s’ab-
                                               senter sans la garantie que notre
                les membres de ce              cabinet continuera d’apporter
                groupe prévoient               à notre patientèle les soins et
                une clause                     l’attention qu’elle réclame. Ap-
                                               plicable à chacun et chacune
                d’agrément, le                 d’entre nous, ce code de déon-
                remplacé est tenu
©Gstockstudio

                                               tologie aborde point par point
                                               les étapes du remplacement,
                de faire agréer son            dont l’URPS vous retrace ici les
                remplaçant.”                   grandes étapes.

                                                                            #17
DOSSIER

… QUAND SUIS-JE AUTORISÉ                faire remplacer pendant la durée        quant aux conditions dans lesquelles le
  À ME FAIRE REMPLACER ?                de la sanction (article R.4312-85       contrat s’exécute, car s’il revêt les carac-
  En libéral, vous avez tout à fait     CSP).                                   téristiques d’un contrat de travail, vous
  le droit de suspendre provisoire-                                             pourriez risquer la requalification en
  ment votre activité profession-       LE CONTRAT DE                           contrat de travail, avec les cotisations
  nelle pour diverses raisons           REMPLACEMENT                            dues par tout employeur», prévient
  (congés, maladie, maternité,          Le remplacement doit prendre la         l’URSSAF. Par essence temporaire,
  formation professionnelle...) et      forme d’un contrat conclu entre         le contrat de remplacement sup-
  de confier à un confrère ou une       les deux professionnels concernés,      pose, voilà un autre conseil, de fixer
  consœur autorisé(e) (avec ou          qui peuvent soumettre leur projet       une clause de durée mentionnant
  sans installation professionnelle)    de contrat et avenants au conseil       les dates et périodes exactes.
  la mission d’agir en vos lieux et     de l’Ordre). Première précision de
  place pour assurer la continuité      rigueur, il ne s’agit ni d’un contrat   DANS LES FAITS
  des soins. Cela impose toute-         de travail, ni d’un contrat de col-     L’infirmier remplaçant qui n’est
  fois d’établir et signer le contrat   laboration. À ce titre, il n’existe     pas installé assure le remplacement
  idoine, dès lors que le remplace-     aucun lien de subordination juri-       au lieu d’exercice professionnel
  ment atteint une durée supérieure     dique entre l’infirmier remplacé        de l’infirmier remplacé, il peut, à
  à 24 h. Ce principe s’applique        et le remplaçant. Ni ordre, di-         condition d’en avoir obtenu
  également pour les remplace-          rective, contrôle ou sanction au        l’accord écrit, recevoir les patients
  ments de plus courte durée, mais      programme, ce sont deux profes-         dans son propre cabinet. L’infirmier
  qui s’enchaîneraient de façon ré-     sionnels indépendants et garants        remplaçant ne peut remplacer plus
  pétée. Précisons, enfin, qu’un in-    de la maîtrise de leur art profes-      de deux infirmiers en même temps,
  firmier interdit d’exercice par une   sionnel qui se passent le relai !       y compris dans une association
  décision disciplinaire ne peut se     «Soyez donc extrêmement vigilants       d’infirmiers ou un cabinet de                         …

  L’exception qui                                                                                                              © Graham olivier

  confirme la règle !
  Durant la période
  de remplacement,
  l’infirmier remplacé
  doit obligatoirement
  s’abstenir de toute activité
  professionnelle infirmière.
  Deux exceptions toutefois :
  l’assistance à personne
  en péril et le devoir
  d’obéissance à une demande
  des autorités françaises en
  cas d’urgence, de sinistre ou
  de calamité.

  #18
DOSSIER

… groupe. À la fin de sa mission, il

                                           LE POINT SUR
   abandonnera l’ensemble de ses
   activités de remplacement auprès
   de la clientèle de l’IDEL remplacé.

   CONCURRENCE
   Le contrat de remplacement peut
   aussi prévoir une clause de non
   concurrence qui s’imposera à l’in-
   firmier remplaçant à l’issue de sa
   mission. Toutefois, elle devra être
   limitée dans l’espace et dans le

                                                                                                                              ©Ingo Bartussek
   temps mais aussi être proportion-
   née à l’objet du contrat sous peine
   d’être annulée par les tribunaux.
   Lorsque le contrat de remplace-
   ment ne prévoit pas de clause ou        L’UTILISATION DES FEUILLES DE SOINS
   que celle-ci est annulée par un juge,   Principe : Le remplaçant endosse la situation conventionnelle du remplacé
   les dispositions de l’article R.4312-   et utilise les feuilles de soins de l’IDEL absent, desquelles il biffe le nom
   87 du code de la santé publique         (annotant visiblement le sien à sa place), précise sa qualité de remplaçant
   s’appliqueront de plein droit. Cet      et signe. Toutefois, certaines CPAM acceptent à certaines conditions
   article précise en effet que « L’in-    que le remplaçant installé utilise ses propres feuilles de soins. C’est par
   firmier qui remplace un de ses          exemple le cas quand un contrat est signé entre les infirmiers et qu’une
   collègues pendant une période su-       copie de celui-ci est communiquée à la caisse. Renseignez-vous toutefois
   périeure à trois mois, consécutifs      au préalable. Un conseil : procédez par écrit, ce qui supposera une réponse
   ou non, ne doit pas, pendant une        écrite et supprimera tout risque d’interprétation future de la CPAM.
   période de deux ans, s’installer
   dans un cabinet où il puisse en-        LA CPS “REMPLAÇANT”
   trer en concurrence directe avec le     «Elle permet en premier lieu de facturer les soins effectués par les
   confrère remplacé et, éventuelle-       remplaçants. On trace ainsi réellement les actes effectués et cela permet
   ment, avec les infirmiers exerçant      au titulaire d’être dégagé de toute responsabilité en cas de souci. Cette
   en association ou en société avec       CPS remplaçant est à demander gratuitement auprès du CIDOI ou
   celui-ci, à moins qu’il n’y ait entre   CDOI. Les caisses souhaitent de moins en moins les supports papier, le
   les intéressés un accord, lequel doit   remplacé est réglé sous 4-5 jours. Les délais de règlement au remplaçant
   être notifié au conseil départemen-     sont par conséquent réduits», informe Alain Rochois, élu de l’URPS.
   tal de l’ordre. Lorsqu’un tel accord
   n’a pu être obtenu, l’affaire doit      LA RÉTROCESSION D’HONORAIRES
   être soumise au dit conseil qui ap-     La clause concernant la rétrocession des honoraires nécessite d’être rédigée
   précie et décide de l’installation ».   avec soin. Objectif : définir une relation contractuelle équilibrée au plan
                                           financier pour les deux parties. Rappelons que tous les règlements intervenus
                                           pendant le remplacement sont faits à destination de l’infirmier remplacé, qu’il
                                           s’agisse de chèques, espèces ou cartes bancaires. Ce n’est qu’à l’échéance du
   Bon à savoir !                          contrat que le remplaçant percevra ses honoraires, déduits de la redevance
                                           convenue entre les parties via le contrat et fixée librement (entre 5% et 10% en
   Sur son site internet, votre            moyenne du C.A. réalisé sur la période) pour compenser la part des dépenses
   Ordre vous propose des contrats         essentielles aux frais de fonctionnement du cabinet : électricité, assurances,
   de remplacement pré-établis,            coût du personnel, entretien, matériel à usage unique… Précision de taille. La
   gratuits et ajustables à votre          rétrocession ne s’applique que sur les soins et pas sur les déplacements !
   situation.

                                                                                                                              #19
DOSSIER

S’APPUYER
SUR UNE CPTS
On vous en a déjà parlé et on vous en reparlera encore car le sujet est on ne peut
plus d’actualité : les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS) ont
le vent en poupe et peuvent être une réponse à la demande de patients en recherche
de professionnels de santé en périodes de vacances.

Un forum
pour vous
aider !
Les 3 et 5 décembre
prochains, à La
Grande Motte et à
Toulouse, se tiendra
notre traditionnel
Forum infirmier
                               Vous êtes dans l’impossibilité   et de structurer le parcours
dont la thématique             de prendre en charge un nou-     de santé (accès, prévention et
                               veau patient ? Pourquoi ne pas   soins) pour mieux répondre
sera "Exercice                 l’orienter vers une communauté   aux besoins de la popula-
                               déjà structurée pour se coor-    tion d’un territoire. Ces
coordonné, les IDEL            donner ? Telle que définie       communautés, dont nous
connectées"                    par le législateur, une CPTS     vous expliquions le fonction-
                               est une communauté de pro-       nement dans le guide joint
(voir agenda).                 fessionnels dont l’objectif      avec notre dernier numéro,
                               est d’assurer une meilleure      sont une forme d’encourage-
                               coordination de leurs actions    ment à une dynamique coor-       …

#20
DOSSIER

CPTS :
PENSEZ AU
GUICHET UNIQUE
D’INFORMATION
La dernière journée inter-URPS
a été l’occasion pour les URPS,
l’Assurance Maladie et l’ARS de ratifier
une convention officielle visant à
établir un partenariat stratégique
pour accompagner le déploiement
des CPTS dans toute la région.

Deux nouveaux outils viennent
ainsi de voir le jour :

LE GUICHET CPTS D’OCCITANIE
Ce site internet de référence, guichet unique
d’enregistrement de vos questions, contien-
dra une véritable mine d’informations et
proposera à la consultation et en télécharge-
ment les documents clés nécessaires à la mise
en place d’une CPTS : lettres types de projet
d’intention, outils d’aide à la réalisation d’un
diagnostic territorial…
guichet-cpts-occitanie.org

LE 0 801 902 263
Ce numéro vert (prix d’un appel local, non
surtaxé) propose de répondre par téléphone à
vos questions. Ainsi, chaque URPS mobilisera
ses équipes pour vous répondre lors de perma-
nences téléphoniques, dont les horaires et mo-
dalités sont à retrouver sur notre site Internet.
Votre URPS Infirmiers vous répondra également
toujours directement par le biais de ses élus et sa-
lariés. Ne restez pas seul-e-s avec vos questions !
                                                                 ©DR

urpsinfirmiers-occitanie.fr

                                                                  #21
DOSSIER

                                                                                    RECOURIR ENCORE PLUS
                                                                                    À LA TECHNOLOGIE
                                                                                    Nouveau : les patients peuvent
                                                                                    désormais directement organi-
                                                                                    ser leur rendez-vous à domicile
                                                                                    avec une infirmière libérale en se
                                                                                    connectant sur www.inzee.care.
                                                                                    La solution, prise en charge
                                                                                    par votre URPS pour l’en-
                                                                                    semble des IDEL d’Occitanie,
                                                                                    est gratuite pour les établisse-
                                                                                    ments, les patients et leurs fa-
                                                                                    milles. Alors, soyons-en pres-
                                                                                    cripteurs !

                                                                                    Pour rappel, inzee.care est une
                                                                                    plateforme d’adressage de pa-
                                       …                                            tients vers les infirmiers libé-
                                                                                    raux. Elle est destinée à facili-
                                                                                    ter le retour à domicile de ces
                                                                                    derniers après, par exemple,
                                                                                    des épisodes d’hospitalisa-
                                                                                    tion. Force est, en effet, de
                                                                                    constater que les établisse-
                                                                                    ments de santé et les familles
                                                                              ©DR

                                                                                    éprouvent parfois et selon les
                                                                                    territoires, de grandes diffi-
                                                                                    cultés à contacter et identifier
                                                                                    les professionnels de ville ca-
                                                                                    pables d’assurer une prise en
                                           donnée de prise en charge des            charge. La solution que pro-
                                           patients. Composée de profes-            pose notre URPS est donc de
Besoin d’aide ?                            sionnels de santé regroupés,             nature à lutter contre les iné-
Vous pouvez contacter l’ARS
                                           le cas échéant, sous la forme            galités territoriales d’accès à la
Occitanie et les URPS pour
                                           d’une ou de plusieurs équipes            santé. Depuis un an à présent,
des conseils et expertises. Ils
                                           de soins primaires, d’acteurs            chaque infirmier libéral de la
vous aideront à établir une
                                           assurant des soins de premier            région a la possibilité de se
Fiche projet CPTS, créer une
                                           ou de deuxième recours, (…)              rendre “visible” sur le terri-
dynamique d’équipe et fixer
                                           et d’acteurs médico-sociaux              toire en créant son profil sur
des objectifs, communiquer sur
                                           et sociaux concourant à la réa-          la plateforme. Il lui suffit de
votre territoire...
                                           lisation des objectifs du projet         définir sa zone géographique
                                           régional de santé, la CPTS               d’intervention, l’amplitude
Bon à savoir :                             suppose que ses membres                  horaire de son activité journa-
votre URPS peut communiquer                formalisent et fassent valider           lière et les types de soins pour
avec son logiciel spécifique, aux          par l’ARS un projet de san-              lesquels il a des disponibilités.
IDELS de votre territoire, vos dates       té viable. L’objectif n’en de-           Le reste devrait se faire tout
de réunions, informations néces-           meure pas moins d’assurer la             seul. « Soyons prescripteurs
saires pour constituer votre CPTS.         continuité des soins.                    de notre savoir-faire ! » ///

#22
ACTEUR DU QUOTIDIEN

                         AUDIAB
Le spécialiste du diabète chroniquement efficace !
 Créé en 2000 sur le territoire narbonnais, le réseau de santé Audiab est devenu,
     en l’espace de 20 ans, un acteur régional incontournable de la promotion
 de la santé. Son objectif : améliorer la vie des personnes atteintes par le diabète
        ou par une maladie chronique. Un but honorable au service duquel
                les infirmiers libéraux ont, bien sûr, un rôle à jouer !

                                                                                                                   ©Piman Khrutmuang

D
             éveloppant    désor-   coordonnée. C’est pourquoi cette        “ Diabète oui, et alors !? ” qui
             mais des actions sur   association (loi 1901), à l’origine     re-motive les personnes diabé-
             l’ensemble de la ré-   centrée sur la prise en charge de       tiques (qui ont déjà fait un cycle
             gion Occitanie (en     sujets malades, a élargi ses mis-       initial) avec des ateliers basés sur
partenariat avec son équivalent     sions et s’est attachée à dévelop-      les compétences psycho- sociales
midi-pyrénéen Diamip), le réseau    per depuis 2012, “ Bien vivre avec      et la gestion du parcours de soins
AUDIAB rassemble et fédère          son diabète ”, un programme
les professionnels de tous bords    d’éducation thérapeutique encore        LUTTER CONTRE LES
au service d’un unique objectif :   opérationnel à ce jour. Soutenu         INÉGALITÉS SOCIALES ET
prendre la question du diabète et   par les acteurs institutionnels,        TERRITORIALES EN SANTÉ
des maladies chroniques à bras le   ARS en tête, le réseau a même ob-       Carmen Moralès, infirmière
corps pour proposer aux patients    tenu l’autorisation de promouvoir       libérale, est présidente du réseau
une approche globale, efficace et   un programme de renforcement            depuis l’an dernier. Active au                  …

                                                                                                           #23
ACTEUR DU QUOTIDIEN

                               … sein de l’association depuis plu-
                                  sieurs années, elle est convaincue
                                  que la lutte contre les inégalités
                                  sociales et territoriales de santé
                                  ne peut-être efficace qu’en action-
                                  nant trois leviers en simultané :
                                  la prévention, l’éducation théra-
                                  peutique du patient (ETP) et la
                                  formation des professionnels de
                                  santé, infirmiers libéraux inclus.
                                  « Dans l’objectif de lutter contre    « On peut
                                                                        très bien
                                  les inégalités sociales de santé,
                                  toutes les actions que nous me-
                                  nons sont gratuites. Des inter-
                                  ventions spécifiques sont même
                                  mises en place pour toucher les
                                                                        vivre avec
                                  publics en situation de vulnéra-
                                                                        son diabète »
INFIRMIÈRES,                      bilité, qu’ils se trouvent en ville
                                  ou dans des zones “ blanches ”,
INFIRMIERS                        rurales ou de montagne. Notre
                                  programme entier s’inscrit dans
L’IMPORTANCE                      l’amélioration du parcours de
DE SE FORMER                      santé des bénéficiaires et pro-
                                  meut une logique de décloisonne-
Les formations à                  ment du social, du médico-social,
                                  comme des liens ville/hôpital »,      le secteur de Narbonne, elle a
destination des                   explique-t-elle.                      choisi de rester active au sein
professionnels s’inscrivent                                             du réseau, dont elle est la tré-
dans un cercle vertueux.          UNE ÉQUIPE                            sorière, en parallèle de ses ac-
L’objectif est, en effet, de      PLURIDISCIPLINAIRE                    tions sur le terrain. Interrogée
                                  Pour contribuer à l’améliora-         sur le rôle des infirmiers libé-
renforcer les compétences         tion de la prise en charge des bé-    raux dans ce dispositif, elle
des participants à                néficiaires du réseau AUDIAB,         explique : « Les IDEL sont
dispenser de l’éducation          les intervenants travaillent en       impliqués au premier plan. Ils
thérapeutique du patient.         équipe pluridisciplinaire. On         sont, par exemple, régulière-
                                  retrouve ainsi des infirmiers,        ment désignés fil rouge, c’est à
C’est un peu le principe du       des diététiciens, des médecins,       dire qu’ils suivent et organisent
“ passe le message à ton          des pharmaciens, mais aussi           le processus de A à Z en quali-
voisin ”. Ces compétences         des pédicures-podologues, des         té de référent : du bilan initial
sont réparties en trois           kinésithérapeutes, des psycho-        au bilan final, en passant par
                                  logues, des sophrologues… Une         les ateliers, les formations…
domaines : compétences            valorisation des savoir-faire         L’aspect pédagogique est très
techniques, compétences           professionnels, qui plus est lo-      présent et le suivi, ultra-per-
relationnelles et                 caux, applaudie des deux mains        sonnalisé ». On peut très bien
pédagogiques et,                  par notre URPS Infirmiers.            vivre avec son diabète. C’est le
                                                                        message que le réseau AUDIAB
enfin, compétences                Catherine Thomas est infir-           transmet depuis ses débuts, à
organisationnelles.               mière libérale. À la retraite         mille lieues bien sûr, de mini-
                                  depuis cinq ans et présente sur       miser les risques de cette mala-    …

#24
ACTEUR DU QUOTIDIEN

                                                                      Contrairement au diabète de
                                                                      type 1, celui dit « de type 2 »
                                                                      peut rester silencieux pendant
                                                                      de longues années ! Un suivi
                                                                      régulier par votre médecin
                                                                      est nécessaire, pour déceler
                                                                      rapidement les complications
  © DR

                                                                      qui risquent de survenir en
     IMPLIQUER TOUT LE MONDE
     Au sein d’AUDIAB, une place toute particulière est réservée
                                                                      cas de diabète et limiter leur
     aux personnes atteintes d’une pathologie chronique. Sous         aggravation grâce à une prise
     la forme du bénévolat, ces dernières « contribuent grande-
     ment à la réalisation et à la réussite de nos actions, car ils   en charge adaptée.
     apportent la vision des bénéficiaires dans la construction et
     l’amélioration de nos projets », explique l’association.

… die chronique. Non, l’idée est                  FORMER PATIENTS ET                  tales (en ex-Midi-Pyrénées,
    de faire preuve de pédagogie,                 PROFESSIONNELS                      consulter Diamip). Enfin, quel
    de rassurer. Notamment pour                   C’est alors que la dimension        meilleur prescripteur en santé
    encourager le dépistage (via un               essentielle de la formation se      qu’un professionnel de santé
    test de glycémie capillaire) qui,             fait jour. Un apprentissage         lui-même ? AUDIAB dispense
    chaque année, permet de dé-                   qui inclut le patient au pre-       donc des formations de 40h fi-
    couvrir 1300 nouveaux cas par                 mier plan, sur les principes de     nançables par l’OGDP et le FIF-
    an sur Narbonne et ses proches                l’ETP. L’équipe de profession-      PL. On y (ré)apprend en petits
    environs. S’ensuivent des ani-                nels de santé d’AUDIAB pro-         groupes (10 à 15 personnes)
    mations ciblées pour évaluer                  pose en effet aux personnes         les principes de l’ETP et le sui-
    les facteurs de risque, informer,             diabétiques de type 2 et à          vi des patients thérapeutiques
    conseiller, sensibiliser à l’im-              leur entourage le programme         dans les règles de l’art. À la clé,
    portance d’un bon équilibre                   « Bien vivre avec son diabète ».    une attestation permettra aux
    alimentaire (avec l’aide d’une                Gratuit et personnalisé, il per-    participants d’intervenir à leur
    diététicienne) et répondre à                  met de répondre aux ques-           tour dans la mise en œuvre de
    toutes les questions qui sur-                 tionnements des participants        programme d’ETP, conformé-
    gissent alors de la bouche des                et de mieux appréhender leur        ment aux recommandations et
    populations touchées. Dans ce                 pathologie. Entretiens indi-        guides méthodologiques pro-
    cas, c’est une infirmière, apte               viduels, ateliers collectifs, le    duits par la Haute Autorité de
    à identifier les personnes à                  suivi est complet et s’étend sur    Santé. ///
    risques ou en rupture de soins,               de vastes zones puisque le ré-
    qui intervient, puis promeut les              seau intervient sur une dizaine     Contacts et informations sur les
    actions adéquates à mettre en                 de communes dans l’Aude,            ateliers, formations et journées de
    place.                                        l’Hérault, les Pyrénées-Orien-      dépistage audiab.fr

                                                                                                                    #25
RÉSEAUX

À Perpignan,
un nouveau réseau de santé à naître
Son nom : OncoParcours Pyrénées Orientales, institut du
sein et gynécologique. Son objectif ? On vous en parle ici.

C                                       Le réseau OncoParcours
          o-présidé par deux
          Perpignanaises, Sté-
          phanie Catala (onco-
          logue radiothérapeute     Pyrénées Orientales jouera
au Centre catalan d’oncologie)
et Elise Barel, (oncologue médi-    un rôle de guichet central et
cal au Centre Hospitalier de Per-
pignan), ce futur réseau, dont la   d’interlocuteur unique pour
mise en œuvre opérationnelle
est prévue pour fin 2019 – dé-      coordonner les parcours, selon
but 2020, souhaite rassembler
la majorité des acteurs de san-     les besoins des patientes.
té « impliqués et motivés dans
l’accompagnement et la prise
en charge des patientes atteintes
par un cancer gynécologique ou      gique, un accompagnement tout         d’Occitanie. On peut ainsi citer
un cancer du sein », indiquent      au long du parcours, du dia-          le “Montpellier Institut du Sein”,
les deux co-présidentes, dans       gnostic à l’après traitement. « Il    l’Institut du Sein du Grand Tou-
une main tendue aux profes-         y a une volonté forte d’accom-        louse, le réseau gardois “Diane”
sionnels de santé, dont nous,       pagner ces patientes, souvent         et le tout récent institut Bélise,
infirmiers libéraux, faisons bien   vulnérables, de faciliter leur        du côté de Béziers. Sur le même
évidemment partie.                  parcours et sécuriser le retour à     principe, le futur réseau Onco-
                                    domicile en favorisant la coor-       Parcours Pyrénées Orientales
DU DIAGNOSTIC À                     dination entre les acteurs de         jouera un rôle de guichet central
L’APRÈS-TRAITEMENT                  l’établissement et de la ville »,     et d’interlocuteur unique pour
Concrètement, ce projet porté       explique Aurélie Schmutz, chef        coordonner les parcours, selon
par une équipe médicale spé-        de projet Parcours de soins, en       les besoins des patientes.
cialisée (composée des docteurs     charge de ce dossier.
Stéphanie Catala, Elise Barel,                                            LES IDEL PLEINEMENT
Carole Torres, Thierry Costa,       VERS UN INTERLOCUTEUR                 CONCERNÉES
Fawzi Kara Slimane et Gaude-        UNIQUE                                Appelées à participer, les infir-
rique Tourné) se donne pour         Si cet institut ne concerne-          mières libérales pourront
objectif de proposer à toutes       ra, comme son nom l’indique,          s’inscrire pleinement dans la
les femmes atteintes (ou consi-     qu’une partie du territoire, sa-      dynamique de l’institut. « Leur
dérées comme “à risque”) d’un       chez que de pareilles initiatives     savoir faire en matière de coor-
cancer du sein ou gynécolo-         ont vu le jour sur plusieurs villes   dination ou d’éduction thé-

#26
RÉSEAUX

                                                                                                            Appelées
                                                                                                          à participer,
                                                                                                         les infirmières
                                                                                                            libérales
                                                                                                            pourront
                                                                                                            s’inscrire
                                                                                                           pleinement
                                                                                                             dans la
                                                                                     © Rawpixel

                                                                                                           dynamique
                                                                                                          de l’institut.

rapeutique du patient (ETP)                  lier qualité des soins et qualité de vie             béraux qui se sont organisés pour flui-
pourrait être d’un grand in-                 de chacune. Il propose des parcours de               difier le parcours de soins des femmes
térêt », indiquent les équipes               soins personnalisés, du dépistage jusqu’à            atteintes ou à risque de cancer du sein et
d’OncoParcours, qui sollicite-               l’après-traitement.                                  les accompagner dans leurs démarches
ront dans les prochains mois (le             Clinique Clémentville,                               tout au long de leur maladie, depuis le
projet n’est pour l’heure qu’en              25 Rue de Clémentville, 34070 Montpellier            diagnostic jusqu’à l’après traitement.
phase projet) les professionnels             Tél. 04 67 02 02 02 - le-mis.fr                      Institut de Cancérologie du Gard
de tous bords motivés pour                                                                        Rue du Pr Henry Pujol, 30900 Nîmes
s’impliquer dans ce réseau. ///              Institut du Sein Grand Toulouse                      Tél. 04 66 28 24 97 - reseaudiane.fr
                                             L’ISGT rassemble dans son réseau des
CONTACTS :                                   professionnels de santé, des profession-             Bélise,
OncoParcours Pyrénées Orientales             nels paramédicaux, des acteurs de santé,             Institut du Sein Ouest Languedoc
Aurélie Schmutz - Tél. 04 67 57 47 46        des établissements de soins titulaires de            Bélise est une association créée grâce
aurelie.schmutz@moveinmed.com                l’autorisation de traitement du cancer               à la volonté de professionnels et ac-
                                             du sein, des patients et leurs proches.              teurs de santé de se fédérer pour mieux
Montpellier Institut du Sein                 Isgt31.fr                                            coordonner les soins, favoriser le lien
Le MIS (Montpellier Institut du Sein) est                                                         ville-établissements et permettre ainsi
destiné aux femmes touchées par un           DIANE,                                               de mieux répondre aux attentes des pa-
cancer du sein ou présentant un risque       Réseau Sein du Gard                                  tientes atteintes ou à risque d’un cancer
familial de cancer du sein. Ce réseau ras-   DIANE – Réseau Sein du Gard est une                  du sein.
semble des praticiens soucieux de conci-     association créée par des praticiens li-             belise34@outlook.fr

                                                                                                                                      #27
QUESTION PRATIQUE

                          © Dada Lin

#28
QUESTION PRATIQUE

LA VACCINATION
Un sujet piquant
Le 26 septembre dernier, un décret et un arrêté parus au Journal
Officiel élargissaient le rôle des infirmier(e)s en matière de
vaccination antigrippale. Une bonne nouvelle enfouie pourtant sous
de multiples polémiques, que les chiffres présentés dans un récent
rapport au gouvernement ne risquent pas de faire oublier…

Ç          a a commencé                    antécédents de réaction al-
           avec une bonne                  lergique sévère à l’ovalbu-
           nouvelle : celle                mine ou à une vaccination
           de la dispense,                 antérieure. Rappelons que
pour les infirmières et au                 si la loi nous avait accor-
respect de certaines condi-                dé en 2008 le pouvoir de
tions, d’une prescription                  vacciner sans prescription
médicale ou d’un proto-                    médicale, elle ne nous
cole de soin en cas d’acte                 permettait jusque là que
de vaccination contre le                   d’agir auprès des per-
grippe. La dérogation à                    sonnes âgées (+ de 65 ans)
cette exigence, introduite                 et malades chroniques,
en 2008 et améliorée en                    hors première vaccination.                      “Vaccination ?
2018*, poursuit, il faut                   « Des limites injustifiées
le reconnaître, un but                     contraignant inutilement
                                                                                           Les infirmières
louable, celui de favoriser                les infirmiers », estimait à                    ne se font pas
la vaccination contre la                   juste titre Patrick Cham-                piquer, sauf leurs soins» ”
grippe en la rendant plus                  boredon, président de
accessible au public et en                 l’Ordre National Infir-
accordant (entre autres)                   mier. Une injustice depuis
aux IDEL une plus grande                   réparée.
liberté dans cet acte de
santé publique. Désor-                     D’UNE INJUSTICE
mais, nous pouvons en                      À UNE AUTRE ?
effet protéger contre la                   Mais alors, d’où la polé-
grippe toute personne                      mique concernant la vac-
majeure pour laquelle                      cination antigrippale est-
le vaccin antigrippal est                  elle née ? Probablement
recommandé dans le ca-                     d’un sentiment d’injustice,
lendrier en vigueur, à                     ou à minima d’incompré-
l’exception toutefois des                  hension, concernant l’oc-
individus présentant des                   troi de l’acte vaccinal aux                                            …

                                                                                                           #29
*l’article R. 4311-5-1 CSP, modifié par le décret n°2018-805 du 25 septembre 2018
Vous pouvez aussi lire