Wn en ligne avec l'avenir - Neil Pattemore (FigieFa) vous exPlique POURQUOI et COMMENT - AD Europe

 
Wn en ligne avec l'avenir - Neil Pattemore (FigieFa) vous exPlique POURQUOI et COMMENT - AD Europe
Edition: 12/2017
                                                                                             news           www.ad- europe.com

                                                                                             en ligne avec
                                                                                                   l’avenir
Responsible editor: Autodistribution International, Kortenberg, Belgium

                                                                                 Neil Pattemore (Figiefa) vous explique POURQUOI et COMMENT

                                                                                                                                              1
Wn en ligne avec l'avenir - Neil Pattemore (FigieFa) vous exPlique POURQUOI et COMMENT - AD Europe
Chers partenaires commerciaux, chers collègues, chers
    amis,

    L’évolution des chiffres réalisés par notre entreprise
    durant les trois premiers trimestres de 2017 semble
    indiquer qu’il s’agit d’une bonne année. Pour la
    première fois depuis longtemps, on constate une
    évolution positive de l’économie dans les 28 pays
    membres de l’Union européenne. Et le FMI estime que le
    taux de croissance devrait s’élever à au moins 2,4 pour
    cent cette année sur l’ensemble du territoire européen.
    Les 24 membres d’ADI, actifs dans 39 pays, témoignent
    même d’une croissance approchant les 14 pour cent.
    Difficile d’enregistrer de meilleurs résultats d’exercice.
    On ne peut toutefois pas ignorer le reste du tableau.
    De nombreux collègues n’ont pu atteindre ce chiffre
    d’affaires qu’en réalisant des efforts toujours plus
    grands et en enregistrant des marges toujours
    plus réduites. En outre, les défis qui se posent à
    nous exigeront de gros investissements dans la
    numérisation et l’optimisation des procédés. C’est
    pourquoi nous sommes particulièrement partagés
    face aux influences perturbatrices sur notre chaîne de
    valeur ajoutée traditionnelle. Notre position de force
    nous permet toutefois de considérer la transformation
    de nos modèles commerciaux qui en découle comme
           une véritable opportunité. La génération
                du smartphone pénètre notre industrie,
                 bouleversant ses structures traditionnelles.
                  Ce qui nécessitait des processus itératifs
                  hier exigera une toute nouvelle approche
                   demain. Cette dynamique nous fascine
                   et constitue uniquement une menace
                   envers ceux qui ne s’y sont pas préparés
                    à temps. Souvent, c’est un profond
                    sentiment de fatalisme qui fait obstacle
                      à l’idée d’adapter sa propre entreprise
                      au changement. Bien entendu, cette
                      tendance s’explique par différents
                     facteurs individuels, dont la plupart sont
                      tout à fait compréhensibles. Et même
                       s’il est logique de vouloir s’accrocher

2
Wn en ligne avec l'avenir - Neil Pattemore (FigieFa) vous exPlique POURQUOI et COMMENT - AD Europe
à la formule qui a fait notre succès par le passé, il       manière dont l’accès aux données sera fourni et quel
    est nécessaire de tracer à temps le chemin que nous         que soit l’organisme qui les collecte et les rassemble,
    emprunterons demain. Bon nombre de nos partenaires          les utilisateurs potentiels de ces données sont légion et
    fournisseurs ont entrepris cette démarche au cours des      l’un d’entre eux pourrait clairement en tirer parti : notre
    dernières années. ZF, Mann & Hummel et Valeo, pour          partenaire technologique ADI implanté à Figueres,
    ne citer qu’eux, ont tenté de faire face à la révolution    Grup Eina Digital ! Comme vous le savez déjà, Grup
    technologique actuelle en reprenant TRW, Wix/Filtron        Eina Digital est actif depuis de nombreuses années
    et FTE. Nous retrouvons même de nombreux bons               avec son centre de formation moderne ainsi que son
    exemples de cette adaptation au sein de la famille          centre d’appel dans un grand nombre de pays membres
    ADI. Nous ne pouvons que saluer cette vision et cette       de l’Union européenne, où il est désormais solidement
    détermination communes.                                     implanté. Afin d’assurer la continuité de ce savoir-faire
    Qu’on utilise les termes tendance d’« Industrie 4.0 »       non seulement pour ses clients mais aussi pour ADI, nos
    et de « révolution numérique » ou non, l’objectif           collègues d’AD Parts et AD France ont repris la majorité
    reste finalement toujours de garantir l’accès aux           de Grup Eina Digital. Je les félicite !
    données, mais aussi leur traitement et leur utilisation     Cette démarche témoigne d’une vision ambitieuse de
    efficace en réseau. Bien entendu, ce sujet mériterait       l’avenir et illustre qu’il est toujours possible de trouver
    que je m’attarde également sur la télématique et les        des solutions intelligentes aux défis mentionnés plus
    changements politiques inhérents à ce phénomène.            haut. C’est dans cette optique que nous explorons les
    Nous sommes confrontés à cette problématique depuis         domaines de l’électromobilité, des véhicules connectés,
    quelques années et y faisons face avec toujours plus de     de l’eCall, de l’e-commerce et autres avec respect
    connaissances, d’ampleur et d’émotion chaque année.         et la conviction que c’est en travaillant main dans
    Il était donc opportun d’aborder ce sujet plus en détail    la main que nous trouverons les bonnes réponses.
    dans cette édition de notre newsletter avec un article      Nous appliquons également ce principe face à
    de Neil Pattemore. J’espère sincèrement que la FIGIEFA      l’augmentation de la concentration dans les secteurs
    et la CLEPA auront pu établir une déclaration commune       de la distribution et de l’industrie ainsi qu’à l’invasion
    relative aux besoins législatifs de l’ensemble de l’IAM     des investisseurs financiers et des mégavendeurs. Nous,
    au moment de la parution de ce bulletin d’information,      membres de l’industrie et de la distribution, sommes
    car cet accord permettrait de mettre fin à un grand         tous responsables de la santé du marché et de la
    nombre des polémiques de ces 12 derniers mois. Mais         création de marges suffisantes à tous les niveaux. Nous
    même s’il est possible de proposer des idées communes       sommes convaincus que nos partenaires accordent
    pour l’avenir de l’accès aux données qui, espérons-         plus d’importance à la réflexion et à l’action stratégique
    le, sera équitable, nous pouvons malheureusement            qu’à une vision à court terme centrée sur le chiffre
    déjà affirmer qu’il est impossible de rassembler au         d’affaires, qui peut très vite engendrer dépendance et
    niveau international les groupes de commerces et            chute des recettes.
    les fabricants de pièces automobiles sur une même           Dans cette optique, chers partenaires, collègues et
    plateforme et de permettre à un maximum de groupes          amis, je profite de l’occasion pour vous souhaiter de
    cibles ainsi qu’à leurs modèles commerciaux d’accéder       merveilleuses fêtes de fin d’année et une bonne et
    aux données qui y seront reprises dans un format            heureuse année.
    standard. Les différentes plateformes existantes
    devront donc entrer en concurrence, l’une d’entre elles     Cordialement,
    s’établissant peut-être à terme comme la solution           Thomas Vollmar
    de référence de toute l’industrie. Quelle que soit la       Président d’ADI

DANS CETTE EDITION
 4       À la découverte de vos modèles        12       Autodistribution (France) : Créer du
         d’entreprise numériques de demain              lien lors du salon Equip’Auto !

         Les partenaires ADI investissent dans
8        l’avenir des clients de leurs ateliers de
                                                   14   AD Russie poursuit son
                                                        développement
         réparation...
                                                15      AD ITALIE – GIADI : créer un réseau                  les dernières
10       Leistungsmesse CARAT 2017 : chiffre            ensemble !                                               nouvelles
         d’affaires en hausse                                                                               du groupe AD
Wn en ligne avec l'avenir - Neil Pattemore (FigieFa) vous exPlique POURQUOI et COMMENT - AD Europe
À la découver te de vos
mo dèles    d’entreprise
numériques de demain
Les véhicules d’aujourd’hui transforment le com-                         permettre un accès direct et en temps réel aux données utiles au
merce de demain.                                                         fonctionnement de certains programmes plus « gourmands en
La révolution technologique a transformé l’industrie automobile          données et chronophages », tels que les « pronostics », mais aussi
à un rythme effréné et toujours plus rapide, bouleversant sur son        en vue de pouvoir proposer directement, et au besoin, ces services
passage les modèles d’entreprise tels que nous les connaissons au-       préventifs au conducteur par le biais de l’écran de bord (nouvelle
jourd’hui.                                                               « vitrine » pour les services à distance).
Autrefois, un véhicule qui entrait en atelier déclenchait un « proces-
sus de réparation » visant à effectuer un entretien prévu ou à dia-      Pourquoi l’accès à distance ?
gnostiquer une panne nécessitant le remplacement d’une pièce du          Suite à l’ampleur croissante du phénomène des « voitures connec-
véhicule en vue de le remettre en état de marche.                        tées », l’accès à distance joue un rôle de plus en plus important pour
                                                                         le marché indépendant de pièces de rechange. Ce concept permet-
Notre capacité à désormais communiquer à distance avec un vé-            tra non seulement de mieux réaliser les manipulations effectuées
hicule constitue l’une des plus grandes avancées de notre indus-         aujourd’hui dans nos ateliers et d’augmenter encore l’efficacité de
trie. L’installation obligatoire de systèmes d’appel d’urgence eCall,    la livraison des pièces de rechange, mais il entraînera également
qui jettent les bases de la communication « télématique » à dis-         la création de nouveaux services tels que le monitoring précis de
tance avec un véhicule, et l’existence de solutions automatisées         certaines pièces ou encore du modèle de conduite du conducteur
et, à terme, de véhicules autonomes nous permettent d’estimer            (avec son consentement). Nous pourrons dès lors proposer des
que la quasi-totalité des voitures et des camions seront dotés de        services sur mesure tant aux consommateurs qu’aux clients d’en-
fonctionnalités télématiques dans les cinq prochaines années. Par        treprise et ainsi répondre à leurs besoins par rapport à leurs phi-
conséquent, on retrouve non seulement ce potentiel dans le parc          losophies en matière de réseau de réparateurs, d’assurance ou de
de véhicules existants, qui pourront communiquer leurs données           gestion du parc automobile.
sans fil à l’aide de « clés de sécurité OBD plug-in », mais aussi dans
la nouvelle génération de voitures homologuées et dotées de sys-         De toute évidence, les données générées par un véhicule en fonc-
tèmes télématiques embarqués.                                            tionnement (connues sous le terme technique de « données géné-
                                                                         rées par une machine ») ne permettent pas uniquement de s’assurer
Cette évolution bouleversera le « processus de réparation » et avec      du fonctionnement correct du véhicule. Elles pourront être exploi-
lui les modèles commerciaux du marché des pièces de rechange             tées dans le cadre d’autres services de « commerce en ligne » pro-
que nous connaissons aujourd’hui. La capacité à contrôler un véhi-       posés par d’autres fournisseurs de services tels que des fournisseurs
cule à distance et d’en prévoir l’entretien ainsi que le remplacement    de données techniques, les sociétés de diagnostic, les sociétés de
de certaines pièces avant même qu’il ne se présente en atelier au        dépannage et bien d’autres encore. Cette évolution constitue la
lieu d’attendre son arrivée sur place est l’incarnation de l’avantage    nouvelle économie numérique et ouvre la porte à de nouveaux mo-
concurrentiel par excellence.                                            dèles d’entreprise pour le marché des pièces de rechange. La voiture
Pour être concurrentiels, ces nouveaux « services à distance » exi-      deviendra un « centre commercial » pour son propriétaire et les liens
gent toutefois qu’une partie de l’application soit intégrée afin de      innovants établis entre l’utilisation du véhicule et le « style de vie »
                                                                         de son conducteur entraîneront la création de modèles d’entreprise
                                                                         encore jamais vus basés sur les exigences de mobilité d’un individu.

                                                                         VOS données ?
                                                                         De nombreux conducteurs considèrent qu’ils sont propriétaires
                                                                         des données émises par leur véhicule, mais la doctrine juridique
                                                                         européenne veut que les « données générées par une machine »
                                                                         soient un peu comme la température de l’air, elles existent, consti-
                                                                         tuent une valeur, mais n’appartiennent à personne. De même, si les
                                                                         données sont exploitées en vue de proposer un service et qu’elles
                                                                         peuvent être reliées à une personne physique, le fournisseur de ser-
                                                                         vices doit bien entendu garantir une utilisation, une conservation et
                                                                         un traitement corrects de toute donnée pouvant revêtir un carac-
                                                                         tère personnel afin de respecter les dispositions légales en vigueur.

  4
Wn en ligne avec l'avenir - Neil Pattemore (FigieFa) vous exPlique POURQUOI et COMMENT - AD Europe
Certes, ces données générées par des capteurs et des éléments            de nos sociétés, leur accordant ainsi un droit de regard sur nos mo-
mécaniques du véhicule n’appartiennent à personne, mais dans             dèles d’entreprise.
les faits, ce principe n’empêche pas un individu de s’approprier ces
données, et c’est là que les ennuis commencent. Les constructeurs        Premiers modèles de « véhicules étendus » : publici-
automobiles ont conçu des systèmes télématiques embarqués et             té vs réalité
fermés afin d’être les seuls à pouvoir accéder de manière opportune      Les premiers tests pratiques réalisés lors du « lancement » d’un vé-
aux données fournies par leurs véhicules. Cet accès privilégié leur      hicule étendu ont révélé le fossé qui sépare le slogan publicitaire
permet également d’entrer directement en contact avec le conduc-         annonçant « un partage équitable des données » de la réalité. La
teur, le tableau de bord du véhicule devenant la vitrine de cette        qualité des données proposées est médiocre : parmi les milliers de
nouvelle catégorie de services. Le processus de réparation com-          points de données dont disposent aujourd’hui des sociétés telles
mence désormais dans la voiture grâce aux capacités d’émissions de       que les constructeurs de dispositifs de tests de diagnostic, le serveur
diagnostic et de prévention aujourd’hui entre les mains du véhicule      permet uniquement d’accéder à quelque 80 points d’information
lui-même. Le secteur de la réparation de véhicules est passé à l’ère     (souvent pas de données à proprement parler). La majorité de ces
numérique, mais plus important encore, cette révolution fait entrer      informations sont similaires à celles dont dispose déjà le conducteur
les constructeurs automobiles sur le marché des pièces de rechange       lorsqu’il est situé aux abords ou dans l’habitacle du véhicule (la porte
en tant que concurrent privilégié de taille. Cette nouveauté aura un     est-elle fermée, par exemple) ou qui s’affichent à l’écran de bord. On
impact considérable, car l’entreprise qui contrôlera l’accès aux véhi-   a pu constater que les informations fournies sont particulièrement
cules, à leurs données et à leurs ressources (et pourra donc gérer les   limitées au regard des données véritablement nécessaires au mar-
véhicules, mais aussi les pièces qu’ils nécessitent) et qui communi-     ché des pièces de rechange automobiles pour mettre en place des
quera avec le conducteur contrôlera le marché.                           services concurrentiels.

Que proposent les constructeurs automobiles ?                            Même si les informations fournies par le biais du véhicule étendu
Si les constructeurs automobiles exploitent pleinement les solutions     pourraient être utiles aux fournisseurs de services indépendants, la
télématiques complètes qu’ils intègrent à leurs propres véhicules,       procédure d’enregistrement pour en obtenir l’accès est particulière-
certains ont commencé à proposer des systèmes distincts à desti-         ment laborieuse : en vue d’obtenir des informations, un fournisseur
nation d’autres fournisseurs de services. Le concept dit du « véhicule   de service doit informer le constructeur automobile de son modèle
étendu » consiste à envoyer les données émises par une voiture vers      d’entreprise (y compris des données dont il a besoin et dont la
le serveur du constructeur automobile avant même de les mettre           transmission nécessite le consentement du conducteur), mais aus-
à la disposition d’un fournisseur de services tiers. Ce principe a dé-   si valider les coordonnées de son client ! Tout ceci met en lumière
sormais été rebaptisé le « concept NEVADA », mais ne constitue pas       l’ampleur des failles du véhicule étendu et nous indique que cette
une solution plus concurrentielle étant donné que ce serveur dit         solution n’est pas exploitable par le marché des pièces de rechange.
« neutre » accède uniquement aux données depuis le système de
gestion du « véhicule étendu ».                                          En outre, l’idée de recourir à des marchés B2B de tiers (également
                                                                         appelés « serveurs neutres ») derrière le serveur d’un constructeur
À l’heure actuelle, notre solution pour accéder en toute indépen-        automobile ne résout aucunement les erreurs de base de ce sys-
dance aux véhicules et à ses données, mais aussi pour appliquer          tème dont le marché des pièces de rechange ne peut tirer que peu
le principe de base d’accès direct aux véhicules en vue d’aider les      d’avantages en contrepartie des frais, du temps d’attente et des
entreprises indépendantes est de recourir au connecteur OBD              conditions contractuelles supplémentaires.
standardisé. L’augmentation du nombre de systèmes télématiques
embarqués et fermés rend toutefois les opérateurs du marché indé-        Que propose le marché indépendant des pièces de
pendant que nous sommes dépendants de nos concurrents ! Nous
                                                                         rechange ?
dépendrions donc des serveurs de constructeurs automobiles ne
                                                                         De nombreuses associations issues du secteur européen du marché
nous octroyant qu’un accès (limité) à une sélection de données
                                                                         des pièces de rechange se sont alliées à l’industrie des assurances,
qu’ils ont eux-mêmes effectuée, limitant notre capacité d’innova-
                                                                         mais aussi aux entreprises de leasing et de location de l’Union eu-
tion ainsi que les services que nous pourrions proposer. En outre, le
                                                                         ropéenne afin de promouvoir la création d’une plateforme téléma-
véhicule étendu confère aux constructeurs automobiles la capacité
                                                                         tique intégrée et interopérable, sûre et standardisée (OTP) comme le
primordiale de contrôler et de définir les activités de maintenance
                                                                         propose également le Parlement européen. Cette solution permet-

                                                                                                                                             5
Wn en ligne avec l'avenir - Neil Pattemore (FigieFa) vous exPlique POURQUOI et COMMENT - AD Europe
trait de développer des applications indépendantes pouvant, avant         que la législation en vigueur mentionne uniquement l’obligation de
tout, être mises en place en toute sécurité et, plus essentiellement      transmettre les données relatives aux émissions d’un véhicule. Il est
encore, intégrées directement au cœur même du véhicule. Elles             également probable que le renforcement des normes de sécurité
permettront également de présenter ces services au conducteur             des véhicules entraîne l’obligation d’avoir recours à un certificat
du véhicule. Grâce à cette capacité à communiquer directement             électronique en vue d’avoir accès au véhicule et à ses données. C’est
avec VOTRE client, il suffira au conducteur d’autoriser l’exécution       déjà le cas de certains nouveaux modèles lancés sur le marché.
des applications de service proposées en les sélectionnant avant de
les consulter à l’écran de bord et de cliquer sur l’icône « Oui » pour    FIGIEFA et ses organisations partenaires travaillent activement à
confirmer son accord.                                                     Bruxelles à la mise en œuvre d’un processus indépendant et enca-
                                                                          dré par la loi qui définirait et contrôlerait l’usage de ces certificats.
Quelles sont les perspectives pour l’OTP ?                                Toutefois, le risque existe que le marché des pièces de rechange se
Le travail d’associations européennes telles que la FIGIEFA et ses        voie refuser l’accès « équitable et non faussé » au véhicule, à ses don-
organisations partenaires a permis de répandre l’idée qu’il « fallait     nées et à ses fonctionnalités en l’absence de contrôle légal de ce
faire quelque chose » en matière d’accès aux données de véhicules         processus de certification.
au sein des institutions européennes. À la fin de l’année 2014, la
Commission européenne a mis en place un forum chargé d’évaluer
comment aborder l’accès à distance « au véhicule, à ses données
et à ses ressources ». Elle a également étudié comment appliquer
la mission de création d’une « OTP » reprise dans la législation eCall.

Un organisme de consultance appelé TRL a ensuite évalué les dif-
férentes solutions techniques proposées par les parties prenantes
du forum. Dans son rapport publié à l’été 2017, TRL conclut que si
le véhicule étendu constitue la solution la plus rapide et la moins
chère, il est également la pire proposition en matière d’application
des cinq principes directeurs établis par le forum, et en particulier
l’idée de « concurrence non faussée ». À l’inverse, l’OTP représente la
seule solution respectant l’ensemble de ces cinq principes. De plus,
ce rapport souligne non seulement qu’il existait déjà des solutions
techniques garantissant la sécurité et le respect de la vie privée,
mais aussi que les avantages qu’offre cette plateforme d’application      Poursuivre nos efforts
intégrée sont bien supérieurs aux frais inhérents à sa mise en place.     Nous devrons temporairement recourir aux données issues de la
Le rapport indique également que cette plateforme pourrait être           communication établie avec les véhicules à l’aide d’un connecteur
développée dans un cadre légal en maximum 5 ans, étant donné              OBD ainsi qu’à des solutions provisoires telles que les marchés B2B
que l’on retrouve déjà des plateformes d’application intégrées à          de tiers tels que le concept NEVADA. Si le marché indépendant des
bord des véhicules de quelques constructeurs (par exemple Toyo-           pièces de rechange souhaite toujours connaître un avenir sous le
ta, GM et JLR), mais qu’elles ne sont pas encore standardisées ou         signe de l’indépendance, qui lui permettra d’innover et de faire face
ouvertes à des fournisseurs de services indépendants concurrents.         à une concurrence loyale, il n’aura toutefois d’autre choix que de
                                                                          passer par la voie légale. En outre, les rencontres bilatérales orga-
Quelle est l’étape suivante ?                                             nisées depuis plus d’un an entre les constructeurs automobiles et
La question de l’accès au véhicule, à ses données et à ses ressources     les fabricants d’équipement d’origine n’ont, selon nous, pas permis
constitue dans son ensemble une problématique dynamique et aux            d’avancée majeure en matière d’accès aux données octroyé par les
multiples facettes tant d’un point de vue technique que politique.        constructeurs automobiles.

À l’heure actuelle, nous avons un accès direct au véhicule et à ses       La solution doit reposer sur une législation à la fois solide et détaillée
données grâce au connecteur OBD standardisé qui applique le prin-         établissant la capacité à accéder directement et en toute sécurité
cipe de base « d’accès direct au véhicule et à ses données ». Cepen-      au véhicule, à ses données et à ses fonctionnalités par le biais d’une
dant, les constructeurs automobiles pourraient très bien nous reti-       plateforme d’application embarquée. Cette solution à moyen et à
rer cette possibilité d’accéder aux données nécessaires étant donné       long termes est la seule qui permette au marché indépendant des

  6
Wn en ligne avec l'avenir - Neil Pattemore (FigieFa) vous exPlique POURQUOI et COMMENT - AD Europe
pièces de rechange de mettre en place des applications embar-
quées dotées d’un accès direct aux réseaux, données et ressources
embarqués, mais il est nécessaire de s’y atteler dès à présent, car
les technologies et services automobiles dernière génération conti-
                                                                                                Neil Pattemore
nuent de se développer à un rythme toujours plus soutenu.                                       Technical Director Figiefa

Nous devrions uniquement nous concentrer sur les lois créant les
bases de la mise en application de cette solution ainsi que son ac-
cès. Tenter de fixer des solutions temporaires dans la loi n’aurait au-
cun intérêt, il s’agirait d’une perte de temps et d’un détour sur le
chemin nous menant vers cette solution nécessaire qu’est la plate-
forme d’application embarquée.                                            C’est pourquoi, nous vous invitons à penser à l’avenir
                                                                          de vos propres modèles d’entreprise en souten-
Face au défi grandissant que constitue l’accès à distance                 ant les efforts de FIGIEFA ainsi que la campagne
aux véhicules, FIGIEFA s’est investi davantage encore dans sa             qu’elle mène auprès des décideurs politiques non
campagne de promotion « Direct Access-Driving Process »                   seulement en vous adressant directement à votre
(www.direct-access.eu), visant à conserver le principe de la
                                                                          instance législative locale, mais aussi en soutenant
concurrence non faussée à l’ère des nouveaux services numériques.
FIGIEFA s’implique activement pour l’obtention d’une solution dé-
                                                                          ADI et FIGIEFA à l’échelle européenne.
coulant de la législation eCall, proposant la création d’une plate-
forme embarquée « interopérable, standardisée, sûre et accessible »
dont la mise en place est désormais encouragée par le rapport de
TRL.

                                                                                                                              7
Wn en ligne avec l'avenir - Neil Pattemore (FigieFa) vous exPlique POURQUOI et COMMENT - AD Europe
Les     partenaires      ADI
        investissent dans l’avenir
        des clients de leurs ateliers
        de réparation...

              Eure!Car en quelques chiffres (2017) :
              • 1512 formations techniques organisées
              • 17 435 mécaniciens formés

    Finland: The delegation was hosted by Eero Broman   AD Hessumobiili in Klaukkala

8
Wn en ligne avec l'avenir - Neil Pattemore (FigieFa) vous exPlique POURQUOI et COMMENT - AD Europe
®
Le programme de formation Eure!Car
permet aux partenaires ADI d’avoir
accès au matériel de formation et
aux connaissances techniques de
prestataires de formation ainsi que de
partenaires de l’industrie Eure!Car.
Ce programme de formation est
complété par des revues techniques
(« EureTechFlash »)   et     le   blog
technique en ligne « EureTechBlog »
(www.euretechblog.com).

                                         Visit of AD Bosch in Spain
Wn en ligne avec l'avenir - Neil Pattemore (FigieFa) vous exPlique POURQUOI et COMMENT - AD Europe
Leistungsmesse CARAT 2017 :
                                                chiffre d’affaires en hausse
                                                  •    Nombre de visiteurs stable
                                                  •    Hausse du chiffre d’affaires de 12 %
                                                  •    Entrée sur le marché de l’e-commerce

                                                                         L’accueil réservé aux nouveaux produits et services de CARAT a
                                                                         été très positif, et les produits au centre de l’offensive anniversaire
                                                                         ont eu beaucoup de succès. Le FORUM E-MOBILITY a également
                                                                         suscité l’intérêt des visiteurs du salon. L’atelier de réparation auto-
                                                                         mobile en live complétait le tableau et montrait les applications
                                                                         pratiques de très nombreux produits exposés.

                                                                         Entrée sur le marché de l’e-commerce
                                                                         « L’atmosphère du secteur est positive », déclare Thomas Vollmar,
                                                                         directeur de CARAT, dans le cadre du salon. « Mais nous nous trou-
                                                                         vons néanmoins face à de grands bouleversements. J’entends par
                                                                         là l’ensemble de la chaîne de valeur, de l’industrie aux garages, en
                                                                         passant par le commerce. Nous devons nous fixer de nouveaux
                                                                         défis. »
Du 13 au 15 octobre, la ville de Kassel était une nouvelle fois          Dans cette optique, le groupe CARAT souhaite adopter une toute
placée sous le signe du salon de la performance CARAT. Près de           nouvelle approche et se lancer dans l’e-commerce. Vollmar ajoute
21 000 visiteurs se sont rendus dans la métropole du nord de la          : « CARAT devient omnicanal. »
Hesse afin de découvrir les nouveautés du secteur des ateliers de
réparation automobile. 220 exposants ont présenté leurs pro-             Avec le commerce en ligne MECANTO25, nous souhaitons nous
duits et services aux visiteurs. Un indicateur important a enchanté      lancer de manière incisive dans la commercialisation des pièces
aussi bien l’organisateur que les exposants : le chiffre d’affaires du   sur internet. CARAT souhaite mettre l’accent sur le prix et la dispo-
salon a enregistré une hausse extraordinaire de 12 %.                    nibilité. Ce qui est nouveau avec MECANTO25, c’est qu’il y a une
Lors de ce salon, le directeur de CARAT Thomas Vollmar a donné           véritable plus-value pour les clients. Ils peuvent non seulement
le coup d’envoi d’un nouveau projet appelé MECANTO25. Avec               obtenir des pièces de rechange à des prix très avantageux, mais
ce projet, CARAT se lance désormais dans le commerce en ligne.           ont également la possibilité de réserver une prestation appropriée
L’atmosphère qui régnait lors du salon était extrêmement po-             dans un garage. À prix fixe. Le lancement de ce projet est prévu
sitive. Outre les informations et les ventes, la fête était aussi au     pour le printemps 2018.
rendez-vous puisque le samedi soir, le concert de Sarah Connor a
enflammé une salle comble.

 10
Vif intérêt pour la mobilité électrique
Un autre temps fort du salon était la campagne de formation en
matière d’e-mobility. CARAT a tiré au sort 1000 places pour une
formation en ligne sur les systèmes haute tension ainsi que trois
places pour une formation de niveau 2 « Électricien pour systèmes
haute tension dans les véhicules automobiles ». L’intérêt pour ces
formations était immense. En rendant leur bulletin de participa-
tion dûment complété, de nombreux visiteurs du salon intéressés
ont ainsi montré qu’ils aimeraient être au premier plan de l’élec-
tromobilité.

Nouveau catalogue de pièces et bien plus encore
Une des nouveautés chez CARAT est le catalogue électronique de
pièces Masterbrain. Il se base sur les données de la DVSE (entre-
prise de traitement des données) et offre des avantages à tous les
garages qui préfèrent ce type de traitement de données. Ceux-ci

                                                                     franc succès. CARAT avait lancé cette marque de qualité en 2015,
                                                                     qui a depuis lors été bien acceptée et devrait continuer à se déve-
                                                                     lopper à l’avenir.

                                                                     Les professionnels des véhicules utilitaires en ont aussi eu pour
                                                                     leur argent lors de ce salon. Truckdrive a par exemple présenté le
                                                                     Future Truck qui montrait à quoi les poids lourds pourraient res-
                                                                     sembler dans le futur. Les fans du rustique ont pu assister à un
                                                                     shooting de tracteurs qui a beaucoup amusé et a mis une très
                                                                     bonne ambiance, tout comme la star de YouTube Olli et ses « Witz
                                                                     vom Olli ». Un véhicule de remplacement pour les clients à des
                                                                     conditions extrêmement avantageuses faisait partie des nouveau-
                                                                     tés pour les concepts d’ateliers.

                                                                     Concert de clôture avec Sarah Connor
                                                                     Le deuxième jour du salon s’est terminé en beauté avec le concert
s’y retrouvent directement dans leur univers de données familier.    de Sarah Connor qui a fait perdurer l’ambiance jusqu’à une heure
Cela rend l’achat chez les concessionnaires CARAT encore plus        tardive le samedi soir. 5000 visiteurs ont fait la fête avec entrain
confortable. Lors de cette édition du salon, COREXX, la propre       dans la salle.
marque de pièces de CARAT désormais complétée, a rencontré un

Nouvel accord ADI: Liqui Moly
                 Avec quelque 4000 articles, LIQUI MOLY propose      LIQUI MOLY est un partenaire de longue date du groupe Carat.
                 une gamme complète et incroyablement vaste          Elle a même été honorée du titre de fournisseur nº 1 de Carat en
                 de produits chimiques automobiles : des huiles      2017. Des partenaires ADI implantés en Autriche, en Irlande et
                 moteur aux additifs en passant par les graisses,    en Russie font eux aussi déjà confiance à LIQUI MOLY. En 2018,
les pâtes, les sprays, les produits d’entretien, les adhésifs ou     LIQUI MOLY deviendra fournisseur officiel d’ADI. L’entreprise
encore les produits d’étanchéité. Fondée en 1957, l’entreprise       est impatiente de développer les activités des partenaires
LIQUI MOLY concentre ses activités de développement et de            d’ADI dans le monde entier. Sa philosophie est de privilégier
production en Allemagne, où elle constitue le leader incontesté      les collaborations à long terme aux projets misant sur l’argent
du marché des additifs et a été élue meilleure marque d’huile        facile. Plus qu’un fournisseur, elle souhaite devenir un partenaire
moteur à plusieurs reprises. Cette société dirigée par Ernst Prost   qui contribue à un développement commercial favorisant la
distribue ses produits dans plus de 120 pays et affichait en 2016    réussite de chacun.
un chiffre d’affaires atteignant les 489 millions d’euros.

                                                                                                                                     11
Autodistribution (France) : Créer du
      lien lors du salon Equip’Auto !
Pour l’édition 2017, le salon des pièces de rechange auto-
mobiles Equip’Auto a opéré un retour aux sources, en s’ins-
tallant le long du Boulevard Périphérique, à Paris-Expo –
Porte de Versailles. Comme d’habitude, le leader du marché
des pièces de rechange automobiles en France, Autodistri-
bution, a tiré pleinement profit de cette opportunité bisan-
nuelle d’exposer l’intégralité de son portefeuille de services,
répondant aux besoins du marché indépendant des pièces
de rechange d’aujourd’hui… et de demain !

Pendant les 5 journées de l’événement, plus de
7 000 visiteurs ont visité le stand AUTODISTRIBUTION,
attirés par les nombreuses démonstrations et les
points d’intérêt, comme :

• ISOTECH, la marque exclusive pour les pièces de rechange
  et l’équipement
• Une visite virtuelle en 3D du nouvel entrepôt Logistéo
  (Réau)
• La nouvelle version « V3 » d’Autossimo, le catalogue élec-
  tronique d’Autodistribution
• AD AutoConnect, une solution télématique et un outil de
  fidélisation pour le garage, connectant la voiture à l’ate-
  lier de réparation (AD AutoConnect a remporté le Grand
  Prix de l’Innovation d’Equip’auto !)

 12
Une délégation de la National Pronto Association et de la Federated Auto Parts s’est rendue au salon
Equip’Auto, l’occasion de découvrir le nouvel entrepôt Logistéo d’Autodistribution France implanté à Réau.
Pronto et Federated sont tous deux membres de 1Parts (www.1parts.net), l’organisation mondiale d’ADI.

 • ID Garages (www.idgarages.com), une plateforme en              STAND AUTODISTRIBUTION :
   ligne, apportant des activités supplémentaires aux ate-   • 650 m² (centre du hall principal)
   liers de réparation enregistrés dans le système
                                                             • Personnel : 60.
 • Diag’issimo, démonstration sur un véhicule de forma-
   tion Eure!Car du lien puissant entre les outils de dia-   Prochaine édition : 15-19 octobre ‘19
   gnostic et le catalogue et la base de données tech-
   nique en ligne

 Yannick Savina, Directeur Marketing d’Autodistribution         EQUIP AUTO 2017 (17-21/10/2017):
 France conclut : « La cohérence de l’offre d’Autodistri-    • 1 200 exposants et marques provenant de 40
 bution et le slogan du stand (« Créons du lien ») ont         pays
 véritablement tenu les promesses de cette formule           • 95 000 professionnels originaires de la zone
 parisienne d’Equip’Auto. Nul doute que nous re-               EMEA
 viendrons en 2019 ! »
                                                             • Surface d’exposition : 100 000 m² (3 halls)

                                                                                                       13
AD Russie poursuit son développement
AD RUSSIE poursuit son développement avec l’ouverture de 10 nouvelles filiales à
travers l’immense territoire de la Fédération russe en 2017.
                        La dernière crise économique a affecté de       tation et en posant des bases solides pour la croissance future.
                        manière tangible l’économie russe, frap-        Nous élargissons nos gammes de produits, sur le plan qualitatif
                        pant de plein fouet tous les indicateurs éco-   et quantitatif, nous développons des programmes axés sur les
                        nomiques, y compris le pouvoir d’achat des      clients et les services et, par-dessus tout, nous étendons notre
                        consommateurs. À la fin de l’année 2017, la     couverture géographique, en ouvrant en permanence de nou-
                        Russie n’a pas réussi à revenir au niveau de    velles filiales, en améliorant la disponibilité de nos produits et en
                        2012, que ce soit pour les investissements,     offrant un service de livraison toujours plus rapide aux clients.
le chiffre d’affaires du commerce de détail ou les revenus des          Rien qu’en 2017, 10 nouvelles filiales ont été ouvertes dans dif-
ménages.                                                                férentes régions de Russie, dans les villes de Belgorod, Vologda,
Ces dernières années, confronté à une situation économique très         Ekaterinbourg, Kaluga, Krasnodar, Mourmansk, Novossibirsk, Pe-
difficile dans le pays, le marché russe des pièces de rechange au-      trozavodsk, Rostov-on-Don et Iaroslavl. En outre, des plans d’ac-
tomobiles a subi plusieurs coups durs. Suite au recul important         tion similaires sont prévus en 2018.
de l’activité économique, le marché a commencé à se consolider          Les investissements, l’efficacité, nos employés et la confiance
rapidement, modifiant ainsi le rapport de force dans le secteur.        sont les piliers de notre développement futur.
Les seuils et limites des segments de prix ont été modifiés sous
la pression de la crise. Nous avons noté une redistribution de la
demande des consommateurs vers des limites de segments de
prix inférieures. L’impact le plus grave a été constaté dans les seg-
ments « moyenne gamme », et en particulier dans la « moyenne
gamme supérieure », qui ont été fortement touchés.
L’acheteur « émotionnel » est devenu un consommateur ration-
nel et exigeant, avec une stratégie d’achat économique claire-
ment définie.
Cependant, les partenaires d’AD Russie continuent à envisager
l’avenir avec optimisme et poursuivent leur stratégie d’investisse-
ment active, en réagissant rapidement au marché en rapide mu-

 14
AD ITALIE – GIADI : créer
                                                un réseau ensemble !

               Le président Ugo Carini avec Manuel Van Royen (AD International) et les membres AD Italia/Giadi.

« Créer un réseau ensemble », tel était le slogan de la           • de la solution télématique TexaCare qui permet de trans-
Convention AD Italie/GIADI qui s’est tenue du 10 au 17              mettre les données du véhicule directement à l’atelier de
septembre.                                                          réparation

Le lieu de la Convention de cette année : l’accueillant Ve-
raclub Suneva sur la Costa Rei ensoleillée (sud-est de la Sar-
daigne) !
Plus de 300 participants – ateliers de réparation, fournis-
seurs et membres d’AD Italie/Giadi de toute l’Italie – ont
rejoint Ugo Carini (Président), Renato Zerbini (Directeur gé-
néral) et leur équipe en vue de discuter des activités de l’en-
treprise et… de profiter de l’ambiance agréable qui règne
sur l’île.
Pendant la réunion du mercredi soir, l’équipe AD Italie/Giadi
a présenté ses outils et services destinés à relever les défis
présents et futurs rencontrés par le marché. Pour ce faire, ils
se concentrent sur le soutien apporté aux clients des ate-
liers de réparation au travers                                     AD ITALIE/GIADI EN CHIFFRES :

• d’outils en ligne, comme les deux portails Autossimo             •   13 membres
  (pour les Garages AD) et MyService (pour les garages             •   20 plateformes
  G-Service)                                                       •   181 Garages AD (Officine AD)
• d’une appli pour tablette « Service for you » (intégrée
  dans Autossimo et MyService) pour aider les mécaniciens
                                                                   •   595 Garages G-Service
  à réceptionner les véhicules dans leurs ateliers
• d’une formation technique basée sur la technologie de
  réalité augmentée et des cours en ligne
                                                                                                                         15
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler