MARILYN MONROE / ENTRETIENS

MARILYN MONROE / ENTRETIENS

MARILYN MONROE / ENTRETIENS

MARILYN MONROE / ENTRETIENS « je sais que je ne serai pas heureuse, mais je peux être gaie. » proposition de avec Stéphanie Marc d’après un texte de Michel Schneider espace Cécile Marc Contact Elodie Couraud – 06 18 36 92 90 Lien Teaser : http://vimeo.com/22294250

MARILYN MONROE / ENTRETIENS

Si c’était un film, on verrait le corps de Marilyn Monroe nue, sur le ventre, dans des draps bleus, morte. Puis, trois mois plus tôt, on la verrait en entretien chez son dernier analyste. Qu’on l’aide à pouvoir continuer à se lever le matin, à tourner, à vivre encore. Elle raconte, par bribes un peu décousues, de sa petite enfance jusqu’à Hollywood.

Sa mère, les foyers d’accueil, les hommes, ses retards sur les tournages, son image. Et aussi les médicaments, lavements, tentatives de suicide, périodes de crise, hospitalisations, disparitions, dépendance, alcool, drogue… Un soir, une nuit, ce sera la seule issue boire, oublier, dormir. « Avril 1955. Truman Capote assiste avec Marilyn Monroe à un enterrement. - J’ai besoin d’une teinture. Et je n’ai pas eu le temps de m’en occuper, dit-elle. - Pauvre innocent que je suis. Moi qui t’ai toujours crue une vraie blonde cent pour cent. - Je suis une vraie blonde. Mais personne ne l’est naturellement comme ça.

Et d’ailleurs, je t’emmerde. »

MARILYN MONROE / ENTRETIENS

Des notes Seule le soir. Se voir, se regarder, se scruter dans un miroir, y voir la solitude, ses propres yeux s’examinant, et y voir comment on vieillit aussi. Ne pas essayer de penser à autre chose. Je voudrais parler de çà, de ces soirs là. Tous les gestes connus par cœur. Marcher, prendre un verre, le miroir, une musique, des paroles dites au miroir, préparer une conversation, une autre chanson, un autre verre, changer de robe, mettre du rouge à lèvres, regarder ses mains, se coiffer, se décoiffer, aller dans une autre pièce, penser à un jour où…, pleurer, répéter des mots douloureux, et des noms aussi, se consoler… Ca va aller, ça va aller maintenant.

Boire, puis attendre demain.

Nous avons imaginé deux espaces. D’abord celui du texte, puis celui du jeu, ou si peu. Celui de la parole rapportée et puis celui de l’écho de cette parole, ce qu’il en reste, sûrement des choses très personnelles, une musique. La première partie est une tentative de représentation d’elle, Marilyn Monroe, en séances/séquences chez son analyste. C’est un face à face, spectateurs faisant figure de l’analyste, de l’auditeur particulier et privilégié tout au moins, de l’autre côté du bureau (puisqu’il est dit qu’elle ne faisait pas une analyse « sur divan »). Commence alors une conversation intime, la parole trouée de silences, de vides, de troubles, où l’on hésite, cherche les mots, passe sous silence d’autres mots.

La deuxième partie, furtive, est une image muette, une nature morte glacée, un spleen. On pourrait déambuler, hurler, pleurer, se maquiller, s’habiller, ou se déshabiller, danser, tomber dans un drap de satin bleu, mourir… Ou être juste là, dans cet état.

MARILYN MONROE / ENTRETIENS

C’est une intuition. Comme une appropriation. Pas du personnage, mais du récit d’une femme, et de celle-là justement. Et puis aussi, comme un portrait de Marilyn Monroe, et dedans, un portrait de moi. Je ne lui ressemble pas, mais vu comme çà, on se ressemble. J’ai eu envie de restituer ce texte en représentation, de la même manière qu’il m’avait inondé d’émotions. Je voulais rester au plus proche de la découverte de cette femme, de sa sensibilité, de son mal-être, de sa lucidité et de sa gaieté. Comment dire ce texte comme si je parlais, comme si il n’y avait pas d’autres fois, sans préméditation, avec une fragilité non feinte.

Je joue à çà. « Pas pour de vrai » mais vraiment là. Un souffle d’air, une pensée qui dit, qui confie, puis qui décroche, se tait, sourit, s’excuse et reprend.

MARILYN MONROE / ENTRETIENS

Extrait « C’est terrible, ces journées où je suis coincée avec quarante personnes autour, coincée entre deux mots cent fois redits : « Prise « coupez ». « Première prise, Treizième prise, vingt-cinquième prise ». Ce mot me terrifie et me rassure, c’est étrange. Ca me donne l’illusion que quelqu’un existe en moi, qu’on prend et qu’on reprend, que j’ai quelque chose. Je suis celle qu’on prend.

Après, on coupe, mais, un instant, j’ai été là, dans l’œil du viseur.

J’ai existé. Je sais que j’appartiens au public et au monde entier, non pas à cause de mon talent ni même de ma beauté, mais parce que je n’ai jamais appartenu à rien ni à personne. Quand vous n’appartenez à rien, à personne, comment ne pas vous dire : j’appartiens à tous ceux qui veulent de moi ! »

MARILYN MONROE / ENTRETIENS

Stéphanie MARC Comédienne Formation théâtre universitaire de Montpellier Théâtre Roméa et Joliette de Serge Valetti mise en scène Michel Froelhy Théâtre de Nîmes Hamlet Shakespeare mise en scène Frédéric Borie CDN Théâtre des 13 vents Montpellier/Le Cratère Scène Nle Alès Stabat Mater Furiosa de J.P. Siméon mise en scène Dag Jeanneret Scène Nle Sète Marilyn Monroe/Entretiens d’après Michel Scheider mise en scène Stéphanie Marc Scène Nle Narbonne Scène Nle Sète Occident de Rémi De Vos mise en scène Dag Jeanneret Le Cratère Scène Nle Alès CDN Théâtre des 13 vents Montpellier CDN Gérard Philippe Saint-Denis Derniers remords avant l’oubli de Jean-Luc Lagarce mise en scène Luc Sabot CDN Théâtre des 13 vents Montpellier Les secrets d’une nuit de Yves Rouquette mise en scène Dag Jeanneret Montaigue et Capulet (La petite histoire) de Eugène Durif mise en scène Stéphanie Marc et Jacques Allaire Festival Saperlipopette voilà enfantillages C.D.N Théâtre des 13 vents Montpellier Des Fins-épilogues de Molière mise en scène Alain Béhar Scène Nle Sète/Théâtre Garonne Toulouse/Théâtre Bernardines Marseille Monsieur de Pourceaugnac Molière mise en scène Dag Jeanneret CDN Théatre des 13 vents Montpellier /Le Cratère Scène Nle Alès/Scène Nle Sète Partition de Jean Yves Picq mise en scène Dag Jeanneret Le Cratère Scène Nle Alès/ Scène Nle Sète Tous autant que vous êtes, vous les autres, tout alentour d’Emmanuel Darley mise en scène Jean-Marc Bourg Cie LABYRINTHES Têtes Farçues de Eugène Durif mise en scène Denis Lanoy L’entrée des musiciens de Mickaël Glück mise en scène Jean-Marc Bourg Festival juillet 2002 La Chartreuse Villeneuve les Avignon CDN Théâtre des 13 vents Montpellier Ulyssindbad de Xenia Kalogeropoulou création collective CDN Théâtre des 13vents Montpellier

MARILYN MONROE / ENTRETIENS

Divertissement bourgeois de Eugène Durif mise en scène Catherine Beau /Eugène Durif CDN Limoges/Scène Nle La ferme du buisson/ Théâtre de l’Est Parisien Les Clampins Songeurs de Eugène Durif mise en scène Catherine Beau /Eugène Durif Don Juan revient de guerre de O.V.Horvath mise en scène Denis Lanoy Masse Brute d’Alain Béhar mise en scène Cécile Marc For ever Mozart de Jean-Luc Godard mise en scène Stéphanie Marc et Cécile Marc Cabaret mobile et portatif de Eugène Durif mise en scène Catherine Beau / Eugène Durif Scène Nle La ferme du Buisson Filons vers les îles marquises de Eugène Durif mise en scène Catherine Beau /Eugène Durif Théâtre de la Villette/CDN Limoges/CDN Montluçon Cendres de cailloux de Daniel Danis mise en scène Dag Jeanneret Le Misanthrope Molière mise en scène Denis Lanoy Théâtre de Nîmes Les sept petits chats de Nelson Rodriguès mise en scène Gilbert Rouvière Ni une ni deux de Eugène Durif mise en scène Jacques Allaire Même si de Christine Angot mise en scène Denis Lanoy Oratorio Heiner Muller de Heiner Müller mise en scène Denis Lanoy Welcome in the War Zone de Denis Lanoy mise en scène Denis Lanoy Les suivantes de Michel Foucault (in Les mots et les choses) mise en scène Denis Lanoy Sainte Jeanne des abattoirs de Bertolt Brecht mise en scène Denis Lanoy Lope de Aguirre de André Benedetto mise en scène André Benedetto Profils perdus d’Antoine Vitez de Jean-Pierre Léonardini mise en scène Denis Lanoy Lettres de Westerbork de Etty Hillesum mise en scène Denis Lanoy Autres Radio : A table de J.M Laclavetine et Patick Raynal - France Culture – réal.

Claude Guerre Le vrai coupable de Olivier Naudin – France Culture – réal. Claude Guerre Orchestre National de Montpellier : Peer Gynt de E.Grieg Adaptation/récitante

Cécile Marc Scénographe Radio Clandestine Ascanio Celestini Mise en scène Dag Jeanneret Cie In situ Le voyage d’Alphonse Anne-Eve Seignalet Mise en scène Anne-Eve Seignalet Cie Nocturne Stabat Mater Furiosa Jean-Pierre Siméon Mise en scène Dag Jeanneret Cie In situ Cinéma Tanguy Viel mise en scène Hélène Azéma Cie L’esquif Occident Remi De Vos Mise en scène Dag Jeanneret Cie In situ Marylin Monroe /Entretiens d’après Michel Schneider de et avec Stéphanie Marc Le Tigre et l’apôtre Jacques Villacèque Mise en scène Jacques Allaire Cie In situ Julius Caesar William Shakespeare Mise en scène Toni Cafiero Cie Faux Magnifico Fou de la reine Pierre Astrié Mise en scène François Macherey Là Bas Théâtre Montaigue et Capulet Eugène Durif Mise en scène Jacques Allaire et Stéphanie Marc Cie Nocturne Le Mouton et la baleine Ahmed Gazali Mise en scène Toni Cafiero Cie Faux Magifico Le paradis des Chats Vladimir Kojoukharov Mise en scène Dag Jeanneret Production Opéra national de Montpellier Le décalogue du dernier jour Emmanuel Darley Mise en scène Denis Lanoy Triptyk Théâtre La Dernière Balade de Lucy Jordan Fabrice Melquiot Mise en scène Dag Jeanneret Cie In situ Une chanson bonne à mâcher D’après Géo Norge Mise en scène Pierre Astrié Cie L’esquif Le cirque volant D’après J.Absil Texte Emmanuel Darley Mise en scène Dag Jeanneret Opéra Junior Partition Jean-Yves Picq Mise en scène Dag Jeanneret Cie In situ Mary’s minuit Serge Valletti Mise en scène Doumée Là bas Théâtre Don Juan revient de guerre Odon Von Horvath Mise en scène Denis Lanoy Triptyk Théâtre Cendre de cailloux Daniel Danis Mise en scène Dag Jeanneret Cie Christina Valletta Haut vol Jean Reinert mise en scène Dag Jeanneret Cie Christina Valletta

Et Aussi Assistante Décors Costumes : Le Barbier de Séville, autrement d’après l’opéra de Giacomo Puccini Mise en scène Toni Cafiero Production Opéra national de Montpellier Co-mises en scène : Le poète le cochon et la tête de veau D’après Fernando Pessoa Co-mise en scène avec Jacques Allaire Cie In situ For ever Mozart Jean-Luc Godard Co-mise en scène avec Stéphanie Marc Triptyk Théâtre Mises en scène : Masse Brute Alain Béhar Mise en scène Cécile Marc Triptyk Théâtre Au tableau noir Daniel Lemahieu et Michel Quint Mise en scène Cécile Marc Triptyk Théâtre Photographies Marie Clauzade

Pour la saison 2010/2011, des représentations ont eu lieu à Castelnaudary / Scène des 3 ponts St Jean de la Blaquière /Saisons Lodévois et Larzac Montpellier / Théâtre la Vignette / Université Paul-Valery Pour la saison 2009/ 2010, à Alès / Festival « Les Atypiques »/ATP d’Alès Saillagouse / FOL 66 Alenya / FOL 66 Sète / Scène Nationale de Sète /La Passerelle Le Grand Tour ! Sortie Ouest Département Hérault en décentralisation Lignan sur Orb Mèze Graissessac Puisserguier Pour la saison 2008/2009, à Marvejols / Théâtre de la Mauvaise Tête Narbonne / Le Théâtre/ Scène Nationale Lattes / Théâtre Jacques Cœur Béziers/ Sortie Ouest Domaine départemental d’art et de culture de Bayssan Teaser du spectacle disponible Ou lien : http://vimeo.com/22294250

Fiche technique Demande spéciale : une chaise noire Son : 1 lecteur CD Système de diffusion salle et plateau Lumière : 1 PC 2kw 1 paire de rampe ALTMAN T9 1 pied Plateau : Une boîte noire profondeur minimum 5m ouverture minimum 6,5 m hauteur sous grill minimum 3 m La structure d’accueil fournira le matériel nécessaire à l’élaboration de la boîte noire (sol compris) le matériel son et lumière demandé, ainsi qu’une loge à proximité de la scène avec point d’eau et équipée d’un miroir. Descriptif de l’espace : L’espace est divisé en deux parties. A cour une table, une chaise, une lampe.

A jardin un espace avec sol, 1 toile de 280x300cm suspendue à 3m, rétro éclairée avec PC en contre et rampes au sol.

Prix de vente : 1800 euros ++ 3 personnes Contacts : Diffusion Elodie COURAUD 06 18 36 92 90 eccd@club-internet.fr Stéphanie MARC 06 09 47 26 47 stephanie.marc@hotmail.fr Technique Cécile MARC 06 18 71 80 81 cecil.mc1@aliceadsl.fr Production Déléguée

Revue de Presse

Vous pouvez aussi lire