Mes livres d'Amérique - Catalogue offert par votre libraire

 
Mes livres d'Amérique - Catalogue offert par votre libraire
Mes livres d’Amérique
      Catalogue offert par votre libraire

                                            1
Mes livres d'Amérique - Catalogue offert par votre libraire
2
Mes livres d'Amérique - Catalogue offert par votre libraire
« Un livre, c’est le seul endroit au monde où
deux étrangers peuvent se rencontrer de manière
intime. »
                                    Paul Auster

Du calme des grands espaces au tumulte des
villes, laissez-vous emporter par la sélec-
tion du Livre de Poche et plongez dans les
littératures américaines (États-Unis, Canada)
classiques et contemporaines.

L’Amérique se dévoile, éclectique et authen-
tique, sous de multiples facettes :

New York, côte Est : une ville mythique avec
ses auteurs et ses héros littéraires.
Destin : du roman d’apprentissage aux destinées
tragiques, l’histoire de figures marquantes.
Dans la chaleur du Sud : droit au cœur du vieux
Sud des États-Unis.
Grands espaces : des étendues boisées du Nord
aux âpres paysages du Wyoming, des romans qui
sont aussi des hymnes à la nature.
Lost Generation : entre nostalgie et désenchan-
tement, quelques livres cultes.
Underground : des romans anticonformistes pour
découvrir une Amérique alternative.
Et pour aller plus loin, par-delà l’Atlantique,
quelques incursions où résonne encore l’âme
américaine.

Nous vous souhaitons de belles découvertes.

 Retrouvez également certains de nos auteurs au
 Festival America© du 23 au 26 septembre 2010 à
 Vincennes !

                                                  3
Mes livres d'Amérique - Catalogue offert par votre libraire
Coup de cœur                                          Laurie Colwin

    N
          ée en 1944 et décédée en 1992 à Manhattan, Laurie Colwin est New-Yorkaise
          jusqu’au bout des ongles. Son humour haut en couleur et son style
          littéraire lui valent l’admiration des lecteurs américains. Les mille et
          une vies de Laurie Colwin l’ont amenée à écrire des recettes de cuisine,
    des romans ou des recueils de nouvelles, à être traductrice, chroniqueuse
    gastronomique ou encore à travailler dans l’édition.

                     Intimités
                     Couples qui doutent ou peinent à se former. Rencontres
                     inespérées, improbables, ou loupées pour un rien.
                     Doux excentriques, intellectuels déboussolés, studieux
                     et timides. Jeunes adultes engoncés dans leur vie
                     professionnelle, se demandant s’ils réussiront à construire
                     leur bonheur.

                     Rien que du bonheur
                     Dans une prose minimaliste, Laurie Colwin décrit le
                     quotidien des New-Yorkais branchés et ce qu’il advient
                     d’eux lorsqu’un grain de sable vient faire légèrement
                     grincer la mécanique…

                     Une vie merveilleuse
                     Guido et Vincent sont cousins et amis d’enfance. À ces
                     trentenaires de la bonne société new-yorkaise, nantis d’un
                     métier qui leur plaît et d’amis souriants, il ne manque que
                     la femme de leurs rêves pour que la vie soit merveilleuse.
                     Les ennuis vont pourtant commencer…

                     Autres parutions au Livre de Poche
                     Accidents • Comment se dire adieu ? • Famille, tracas et Cie • Une épouse
                     presque parfaite ! • Drôles d’oiseaux • Frank et Billy.

4
Mes livres d'Amérique - Catalogue offert par votre libraire
Paul Auster
    Suzanne Berne
      Ethan Canin
    Truman Capote
    Laurie Colwin
  Steven Millhauser
     Nick Tosches
    Edith Wharton
       Tom Wolfe

New York, côte Est
Mes livres d'Amérique - Catalogue offert par votre libraire
Paul Auster
    Trilogie new-yorkaise (Cité de verre, Revenants, La Chambre dérobée)

    Dans Cité de verre, un auteur de série noire est réveillé dans la nuit par un coup de
    téléphone qui ne lui était pas destiné : on demande un détective, un certain Paul
    Auster… Avec cette faille de l’identité, le roman policier bifurque, et ce sont Kafka et
    Hitchcock que l’écrivain convoque.

                            Brooklyn follies
                            Nathan Glass a soixante ans. Une longue carrière dans les
                            assurances à Manhattan, un divorce, un cancer en rémission et
                            la solitude ne l’empêchent pas d’aborder la vie avec sérénité. Un
                            roman chaleureux, où les personnages choisissent leur destin.
                            Mais cela peut-il durer en Amérique ?

    Autres parutions au Livre de Poche
    Je pensais que mon père était Dieu • Le Carnet rouge suivi de L’Art de la faim • L’Invention de la solitude •
    La Musique du hasard • La Nuit de l’oracle • Le Diable par la queue suivi de Pourquoi écrire ? • Le Livre des
    illusions • Le Voyage d’Anna Blume • Léviathan • Lulu on the Bridge • Moon Palace • Mr Vertigo • Dans le
    scriptorium • Smoke suivi de Brooklyn Boogie • Tombouctou • La vie intérieure de Martin Frost.
    Découvrez également le New York de Paul Auster, de Gérard de Cortanze !

     Truman Capote
                            La Traversée de l’été
                            Une jeune fille de « l’upper class » new-yorkaise se retrouve seule
                            un été de canicule. Délaissant le luxe de la 5 e Avenue, elle tombe
                            amoureuse d’un gardien de parking à Broadway. Cette saison sera
                            toute leur vie. Retrouvé à l’occasion d’une vente aux enchères, ce
                            roman porte en lui tout le style éblouissant de Capote.

                            Autre parution au Livre de Poche
                            Prières exaucées.
6
Mes livres d'Amérique - Catalogue offert par votre libraire
Steven Millhauser
                      Martin Dressler ou le roman d’un rêveur américain
                      Ce roman raconte la destinée mythique d’un self-made man
                      à New York, au tournant du siècle dernier. Ce « rêveur », c’est
                      Martin Dressler, modeste fils d’un marchand de cigares, homme
                      pragmatique et inventeur génial, habité par une folie visionnaire.
                      Ce démiurge qui écoute le « désir de son cœur » va connaître une
                      fortune que seuls les rêves permettent. Ce livre est l’incarnation
                      du rêve américain mais aussi des mythes et utopies qui ont
                      façonné l’imaginaire occidental.

                       Prix Pulitzer 1997, Prix Médicis étranger 1975.
                       Voir aussi page 10

 Edith Wharton
                      Chez les heureux du monde
                       Un après-midi de septembre, à la gare de New York, Mr Selden
                       rencontre par hasard Miss Lily Bart ; elle vient de manquer le
                       train qui devait la conduire chez des amis. Elle accepte de venir
                       prendre une tasse de thé chez l’avocat. Évocation brillante de la
                       haute société new-yorkaise, où la richesse ne compte qu’affichée.
                       Mais Lily Bart confond la vie et les fausses valeurs auxquelles elle
                       sacrifie son âme…

Autre parution au Livre de Poche
Les Entremetteurs et autres nouvelles.

Tom Wolfe
                      Le Bûcher des vanités
                      Le Bûcher des vanités explore un monde à part de la société
                      américaine : les « yuppies », privilégiés de Wall Street avec leurs
                      tics et leurs angoisses. C’est « le » roman sur New York et ses
                      épicentres nerveux : la Bourse et les conflits raciaux. Argent,
                      politique, presse, justice, courage, lâcheté : du grand spectacle.
                      Un best-seller mondial qui trouve une nouvelle fois un écho dans
                      l’actualité.

                                                                                              7
Mes livres d'Amérique - Catalogue offert par votre libraire
Nick Tosches
                     Le Roi des Juifs
                     Arnold Rothstein, le « Roi des Juifs », est un célèbre gangster des
                     années 1920. De sa naissance en Bessarabie à son arrivée dans le
                     Lower East Side, Tosches retrace avec une méticulosité sidérante la
                     vie de ce truand légendaire, métaphore d’un New York cosmopolite
                     et violent.
                     Radioscopie d’une époque révolue, pamphlet, saga, élégie
                     de l’American Dream, réalité ou pur mensonge... Un tour de
                     prestidigitation éblouissant.

 Autre parution au Livre de Poche
 La Main de Dante.

    Ethan Canin                          Auteur présent au

                     Vue sur l’Hudson
                     En une fin d’après-midi de septembre 1974, Orno débarque à New
                     York. Natif d’un bourg du Missouri, issu d’une famille de petites
                     gens « honnêtes et travailleurs », il vient poursuivre ses études à
                     l’université de Columbia. Il y rencontre Marshall, un jeune homme
                     surdoué, cynique, flanqué d’une prodigieuse mémoire et d’une
                     invraisemblable famille. Orno ne tarde pas à découvrir que le
                     charisme de Marshall cache une personnalité destructrice et
                     violente.

    Suzanne Berne
                     Un crime dans le quartier
                     En 1972, Masha a dix ans et, bien qu’elle vive dans un paisible
                     quartier résidentiel de la banlieue de Washington, le monde ambiant
                     lui paraît le théâtre de ténébreuses intrigues qu’elle consigne
                     méticuleusement dans un cahier… Mais lorsqu’un meurtre
                     abominable est commis, le soupçon envahit le quartier.
                     Le style direct et le climat infiniment prenant que Suzanne Berne
                     réussit à créer par une accumulation de détails et de notations
                     psychologiques font l’exceptionnelle valeur de ce livre.

                     Orange Prize 1999

8
Mes livres d'Amérique - Catalogue offert par votre libraire
Fred Chappell
    Pat Conroy
 Laura Kasischke
Steven Millhauser
Joyce Carol Oates
 Mordecai Richler

   Destin

                    9
Mes livres d'Amérique - Catalogue offert par votre libraire
Steven Millhauser
           La Vie trop brève d’Edwin Mullhouse
           Edwin Mullhouse, romancier à 10 ans, meurt mystérieusement à 11.
           Son meilleur ami décide d’écrire la biographie de ce grand auteur
           américain, de ses premiers gazouillements jusqu’à l’aboutissement
           de son génie littéraire. Ce récit inclassable de la vie d’un enfant
           prodige mort en laissant une œuvre méconnue est devenu un livre
           culte.

            Prix Médicis étranger 1975
            Voir aussi page 7

     Fred Chappell
           Ma famille inoubliable
           L’univers de Jess, ce sont ses parents, sa grand-mère et le jeune
           ouvrier agricole adopté par la famille. Ce petit monde vit dans une
           ferme de Caroline du Nord, dans les années 1940. Le quotidien touche
           au merveilleux grâce à la fantaisie de chacun. Les visites viennent
           pimenter encore l’imprévu de chaque jour.

     Pat Conroy
           Beach Music
           Jack s’est juré de ne plus revenir à Waterford, Caroline du Sud, que
           le suicide de sa femme et le procès intenté contre lui par sa belle-
           famille l’ont poussé à quitter. Un télégramme lui annonçant l’agonie
           de sa mère va le faire changer d’avis. Dès son arrivée, les souvenirs
           affluent, où les drames de chacun renvoient aux commotions de
           l’Histoire, de l’Holocauste à la guerre du Viêtnam. Les forêts et les
           marécages, les plages et les parties de pêche de l’enfance entourent
           d’une poésie sauvage cette saga aux mille ramifications.

10
Joyce Carol Oates

  N
           ée en 1938, auteur d’une trentaine de romans qui l’ont placée au
           premier rang des écrivains contemporains, Joyce Carol Oates enseigne la
           littérature à l’université de Princeton. Elle a figuré deux fois parmi
           les finalistes du Prix Nobel de littérature.

                       Blonde
                       Des cheveux blonds, de grands yeux bleus, une petite bouche
                       colorée, un corps sublime... un mythe est né ! Mais qui est vraiment
                       Norma Jean Baker, alias Marilyn Monroe ? Tour à tour actrice de
                       talent et jeune femme apeurée, femme fatale et femme-enfant,
                       Norma Jean et Marilyn... elle est insaisissable et mystérieuse.

                        Hudson River
                        A Salthill-on-Hudson, on cultive les orchidées et on roule en voiture
                        de luxe. On est beau, riche, et on vit comme suspendu hors du temps.
                        Quand le sculpteur aimé de la commune trouve la mort par accident,
                        ce petit monde idyllique est précipité dans le chaos. Enquête à
                        plusieurs voix, ce roman, sous prétexte de reconstruire l’histoire d’un
                        homme insaisissable, révèle les fantasmes d’individus rongés par le
                        désœuvrement.

                        Infidèle
                        Ce livre, placé sous le signe d’Edgar Allan Poe dont Joyce Carol
                        Oates partage l’amour du fantastique et de l’horreur, réunit vingt
                        et une nouvelles. Leur thème commun : la frontière entre le bien
                        et le mal, traitée dans des styles et des tonalités d’une variété
                        impressionnante.

Autres parutions au Livre de Poche
Johnny Blues • Mon cœur mis à nu • Haute enfance • Je vous emmène • La Fille tatouée • Man crazy • Solstice •
Hantises.
                                                                                                                11
Mordecai Richler
                     Le Monde de Barney
                     Drôle de vie que celle de Barney Panofsky ! Juif canadien, expatrié
                     dans les années 1950 à Paris, où il a côtoyé la bohème artistique.
                     De retour, il devient importateur de fromages, puis producteur
                     de télévision. De ses trois épouses, la première, nymphomane, se
                     suicidera. Il abandonnera la deuxième le jour de leur mariage. Quant
                     à la troisième, elle le quittera au bout de trente-six ans. Accusé du
                     meurtre d’un de ses amis, Barney finira solitaire et poivrot, laissant
                     cette autobiographie…

     Laura Kasischke

     N
           ée en 1961, Laura Kasischke s’impose dans les années 1990 comme une
           grande dame de la littérature américaine. Elle décortique avec froideur
           et sans ménagement la middle class, du monde de l’adolescence à la
           femme au foyer désespérée, mais sans jugement moral. Comparée à Joyce
     Carol Oates, saluée pour sa maîtrise stylistique remarquable, Laura Kasischke
     enseigne actuellement à l’université du Michigan.

                     À moi pour toujours
                     « À moi pour toujours » : tel est le billet anonyme que trouve Sherry
                     Seymour dans son casier de professeur à l’université, un jour de
                     Saint-Valentin. Elle est d’abord flattée par ce message qui tombe à
                     point nommé dans son existence un peu terne. Mais cet admirateur
                     secret obsède Sherry… Laura Kasischke peint avec talent une
                     réalité américaine dans laquelle tout, y compris le désir, semble bien
                     ordonné.

                     La Couronne verte
                     Véritable rituel aux États-Unis, les vacances de printemps marquent
                     le passage à l’âge adulte pour les élèves de terminale, qui partent
                     une semaine entre eux dans un cadre exotique. Face à l’insistance
                     de leur amie Terri, Anne et Michelle renoncent à une croisière dans
                     les Caraïbes et optent pour les plages mexicaines. En dépit des
                     mises en garde maternelles, elles acceptent d’aller visiter les ruines
                     de Chichén Itzá en compagnie d’un inconnu…

 Autre parution au Livre de Poche
 Rêves de garçons.

12
Maya Angelou
         John Biguenet
            Harper Lee
       Carson McCullers
     Harriet Beecher-Stowe
           Brad Watson

Dans la chaleur du Sud

                             13
Harriet Beecher-Stowe
           La Case de l’oncle Tom
           Un revers de fortune oblige le propriétaire d’une manufacture du
           Kentucky à vendre son plus fidèle esclave, le vieux Tom. L’oncle Tom,
           sensible et pieux, se soumet à l’inhumaine condition des esclaves
           noirs. Livré à la tyrannie de son nouveau « maître », il sera persécuté
           à cause de son refus de maltraiter ses frères et n’aura, au moment
           de mourir, que des paroles d’amour et de pardon. Ce roman fut,
           peu avant la guerre de Sécession, un puissant auxiliaire de la cause
           abolitionniste.

     Harper Lee
           Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur
           Dans une petite ville d’Alabama, à l’époque de la Grande Dépression,
           Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Avocat
           intègre et rigoureux, il est commis d’office pour défendre un Noir
           accusé d’avoir violé une Blanche. Ce bref résumé peut expliquer
           pourquoi ce livre, publié en 1960 – au cœur de la lutte pour les droits
           civiques des Noirs aux États-Unis –, connut un tel succès.
           Prix Pulitzer 1961

     John Biguenet                  Auteur présent au

           Le Secret du bayou
           1957, côte de Louisiane. Dans le monde impitoyable des pêcheurs
           d’huîtres à la drague en haute mer, une flamboyante saga familiale
           tissée de haine, de violence, d’amour et de souffrance, aussi
           inexorable qu’une tragédie grecque. Fidèle à la tradition des grands
           romans du Sud profond aux accents faulkneriens, le superbe portrait
           d’une femme indomptable et farouche.

14
Carson McCullers

 N
       ée dans le vieux Sud à Colombus (Géorgie), Lula Carson Smith se consacre à
       l’écriture. Elle fut mariée, divorcée puis remariée avec James McCullers.
       Fascinée par Paris comme tous ceux de la « Lost Generation », elle quitte
       pourtant la France, fragilisée par le suicide de son mari et la maladie.
 Elle meurt à tout juste 50 ans.

                      Le cœur est un chasseur solitaire
                      Singer est muet et fascine tout le monde autour de lui. On découvre
                      ainsi les vies du propriétaire d’un café, d’une adolescente paumée
                      et d’un vieux docteur noir. Les destins de ces personnages se
                      croisent, des relations se nouent autour de Singer, qui deviendra
                      progressivement une sorte d’idole, les raccrochant à leurs vies
                      aliénantes. Désespérés, marginaux, c’est finalement l’acceptation
                      de leur singularité qui les révélera.

                      La Ballade du café triste
                      Amour à sens unique, rêves abandonnés, mythomanie compulsive,
                      solitude, alcoolisme, autant de maux que l’auteur évoque avec
                      sensibilité, tendresse et compréhension pour ses personnages. Sept
                      nouvelles servies par une grande finesse d’observation et une infinie
                      délicatesse dans l’écriture.

Autres parutions au Livre de Poche
Romans et nouvelles (Pochothèque) • Frankie Addams • L’Horloge sans aiguilles • Reflets dans un œil d’or.

Brad Watson
                      Le Paradis perdu de Mercury
                      Finus Bates est tombé amoureux de l’élégante Birdie Wells, un jour
                      de 1917 où il l’a vue faire la roue, toute nue au milieu des arbres,
                      aux environs de Mercury, petite ville endormie du Mississippi. Il
                      a continué de l’aimer quatre-vingts ans durant, et ce malgré les
                      obstacles que la vie a dressés devant eux. Premier roman qui brasse
                      les univers de William Faulkner, Jim Harrison et Toni Morrison tout en
                      laissant percevoir une voix singulière, Le Paradis perdu de Mercury
                      dépeint brillamment les bonheurs de l’existence.

                                                                                                           15
Coup de cœur                                  Maya Angelou

      E
            crivain et militante afro-américaine née en 1928 a Saint Louis
            (Missouri), Maya Angelou est une figure emblématique du mouvement pour
            les droits civiques. Née dans le « Sud profond » encore largement
            raciste, elle gravit tous les échelons scolaires grâce à son courage et
      à sa détermination.
      « Mère-enfant », elle s’installe à Harlem et s’impose bientôt comme une
      figure du mouvement noir américain ; elle côtoie Nelson Mandela, Malcom X
      et le mouvement amorcé par Martin Luther King. L’assassinat de ce dernier et
      l’encouragement de James Baldwin la pousseront à écrire.
      Ses livres sont aujourd’hui étudiés dans les écoles pour illustrer le « combat
      pour les droits civiques ».

     Écrits en 1969, les deux premiers volumes des mémoires de Maya Angelou
     retracent le destin d’une femme exceptionnelle, dans une véritable révolution
     mondiale, culturelle et politique. Ce témoignage sans la moindre complaisance
     nous permet de mieux mesurer le chemin parcouru par la société américaine en
     moins d’un demi-siècle.

     Je sais pourquoi
     chante l’oiseau en cage                      Tant que je serai noire

16
Joseph Boyden
    Louise Erdrich
      Annie Proulx
   David Wroblewski

Grands espaces

                      17
Joseph Boyden                 Auteur présent au

     C
        anadien aux racines indiennes, écossaises et irlandaises, Joseph Boyden
        a créé l’événement dans les pays anglo-saxons avec son premier roman, Le
        Chemin des âmes. Il a été traduit dans une quinzaine de pays et est en
        cours d’adaptation au cinéma.

                 Le Chemin des âmes
                 1919. Nord de l’Ontario. Une vieille Indienne attend sur un quai de
                 gare le retour d’un soldat qui a survécu à la guerre. À sa grande
                 surprise, l’homme qui descend du train est son neveu Xavier qu’elle
                 croyait mort, ou plutôt son ombre, méconnaissable. Pendant trois
                 jours, à bord du canoë qui les ramène chez eux, et tandis que sa
                 tante essaie de le maintenir en vie, Xavier revit les heures sombres
                 de son passé : l’engagement dans l’armée avec son meilleur ami, et
                 l’enfer des champs de bataille en France…

                  Là-haut vers le nord
                 Là-haut, vers le nord de l’Ontario, vivent des femmes et des hommes,
                 indiens pour la plupart. Joseph Boyden évoque avec sensibilité leurs
                 histoires singulières au parfum de légende : une jeune fille tombe
                 amoureuse d’un loup ; un jeune homme prétend envers et contre
                 tout être un ours… Ces nouvelles étonnantes, mélange fascinant
                 d’émotion, de violence et de poésie, dessinent les pleins et les déliés
                 d’une communauté humaine.

18
Louise Erdrich                    Auteur présent au

N
   ée dans le Dakota en 1954, Louise Erdrich est l’une des grandes voix de
   la nouvelle littérature indienne. Si elle écrit, c’est pour réinventer
   la mémoire déchirée de ces communautés qui, aux confins des États-Unis,
   vivent sur les décombres d’un passé mythique.

            La Chorale des maîtres bouchers
            1918. De retour du front, un jeune soldat allemand tente sa chance
            en Amérique. Avec pour seul bagage une valise pleine de couteaux
            et de saucisses, il s’arrête à Argus (Dakota du Nord) où, bientôt
            rejoint par sa famille, il décide d’ouvrir une boucherie et de fonder
            une chorale.

            Dernier rapport sur les miracles
            à Little No Horse
            Ce roman lyrique et baroque nous entraîne dans l’univers d’une
            réserve indienne du Dakota du Nord, où vit le père Damien, un prêtre
            quasi centenaire. Témoin de nombreux événements, ordinaires et
            extraordinaires, qu’il a fidèlement rapportés aux papes successifs
            sans que cela suscite la moindre réaction. Quand enfin le Vatican lui
            envoie un émissaire, il hésite à révéler l’incroyable vérité...

            Ce qui a dévoré nos cœurs
            Chargée de procéder à l’inventaire d’une demeure du New
            Hampshire, Faye remarque parmi une étonnante collection d’objets
            indiens du XIXe siècle un tambour rituel très singulier. Troublée par
            cet instrument, elle se prend à l’imaginer doté d’un étrange pouvoir :
            celui de battre au rythme de la douleur des êtres, comme en écho à
            la violente passion amoureuse dont il semble perpétuer le souvenir...

                                                                                    19
Annie Proulx
                          Les Pieds dans la boue
                          L’histoire d’amour de deux cow-boys, brutalement brisée par
                          l’intolérance, l’obsession viscérale d’un garçon mal aimé pour le
                          rodéo, l’obstination d’un vieux bonhomme qui veut revoir le ranch
                          de son enfance, la solitude d’une jeune fille qui parle aux tracteurs...
                          Des histoires rudes, violentes, drôles, où chacun lutte pour survivre
                          envers et contre tout, dans un paysage à la fois âpre et magnifique
                          « qu’on ne quitte que mort ».

                          C’est très bien comme ça
                          Le Wyoming, contrée majestueuse mais âpre, harassée par les
                          caprices du temps et de la terre. Un de ces mondes où les valeurs
                          changent et les traditions s’effondrent. Pris au piège de leur destin,
                          ses habitants se sentent impuissants, mais à leur résignation se
                          mêle toujours une fierté qui ne veut pas s’avouer vaincue. Ces cow-
                          boys à peine sortis de l’adolescence, déjà burinés par la vie, ces
                          femmes des ranchs pleines d’abnégation et de rudesse continuent
                          de clamer : « C’est très bien comme ça ! »

     Autres parutions au Livre de Poche
     Les Crimes de l’accordéon • Nouvelles histoires du Wyoming.

     David Wroblewski
                          L’Histoire d’Edgar Sawtelle
                          Dans une ferme isolée du Wisconsin, Edgar, jeune muet, grandit seul
                          entre son père et sa mère. Depuis deux générations, les Sawtelle
                          élèvent et dressent une race de chiens d’exception « à qui il ne
                          manque que la parole ». À l’arrivée de Claude, l’oncle du garçon,
                          la paix du foyer vole en éclats… Ce roman initiatique et des grands
                          espaces américains emporte le lecteur dans une quête effrénée de
                          liberté.

20
Francis Scott Fitzgerald
       John O’Hara
     John Steinbeck

Lost Generation

                           21
Francis Scott Fitzgerald

       F
             rancis Scott Fitzgerald est né en 1896 dans le Minnesota. En 1920, c’est
             l’immense succès de L’Envers du Paradis. Il se marie et commence avec
             sa belle et excentrique femme une vie extravagante, s’installant à Paris
             comme leur ami Hemingway. Ce sont des années de beuveries, d’argent
       facile, de chaos. À court d’argent, il devient scénariste à Hollywood, activité
       lucrative mais détestée. L’échec comme le rêve traversent ses textes.

                             Gatsby le Magnifique
                             Nous sommes au lendemain de la Grande Guerre, le mal du siècle
                             envahit les âmes. C’est l’époque de la Prohibition et des fortunes
                             rapides. En 1922, Jay Gatz, désormais Gatsby, se retrouve
                             fabuleusement riche. Mille légendes courent sur son compte, qui
                             n’empêchent pas les gens chic – et moins chic – de venir en troupe
                             boire ses cocktails et danser sur ses pelouses.

                              Tendre est la nuit
                              C’est l’histoire de la décomposition d’un être fait pour être aimé,
                              trop romantique pour résister à son époque, trop tendre pour savoir
                              sagement vieillir. L’histoire de l’amour d’un couple très uni et qui
                              cache un secret… Un extraordinaire témoignage sur la vie d’entre les
                              deux guerres, un livre ensorcelé.

                              Lots of Love. Scott et Scottie
                              Correspondance 1936–1940
                              « À l’époque je ne tolérais pas qu’on me dicte quel livre lire, avec
                              quelle étudiante partager ma chambre, quoi penser de la guerre
                              d’Espagne. Maintenant prêtez attention à ce que va dire mon
                              père. Car il donne de précieux conseils, et je suis convaincue que
                              s’il ne s’était pas agi de mon père, j’en aurais tiré un meilleur profit
                              et, aujourd’hui, je serais la femme la plus chanceuse du monde. »
                              Frances Fitzgerald

     Autres parutions au Livre de Poche
     Entre trois et quatre • Fleurs interdites.

22
John O’Hara

A
      mi d’Hemingway et de Fitzgerald, John O’Hara (1905-1970) fut surnommé
      le « Balzac américain » par la critique. L’univers de ses livres est lié
      à la récession et à la Prohibition dans l’Amérique des années 1930. Ses
      ouvrages ont été adaptés et joués par les plus célèbres comédiens : Paul
Newmam, Rita Hayworth, Frank Sinatra, Kim Novak, Elizabeth Taylor... Mais sa
vie tumultueuse, avec de nombreuses femmes, ses excès de boisson et son passé
peu glorieux le mirent au ban des grands écrivains américains.

                Une lueur de paradis
                Scénariste à Hollywood, James est amoureux d’une jeune libraire
                qui l’aime aussi mais refuse de l’épouser. Quand son père, disparu
                depuis des années, resurgit soudain, envahissant insensiblement
                leur existence, la romance tourne au drame. Roman d’amour, roman
                noir et, pour finir, roman de toutes les passions, ce livre est aussi l’un
                des plus beaux écrits sur Hollywood, où la mort et la désillusion se
                trouvent parfois au bout de l’histoire…

                L’enfer commence avec elle
                Gloria vit seule au milieu d’une cour d’amants. Weston, comme
                les autres, devient obsédé par cette femme aux mœurs sexuelles
                complètement libres. Victime de sa passion, il la traque dans les vingt
                mille clubs clandestins, les speakeasy, que contient New York. Cette
                femme à l’écoute de sa sensualité bouleverse le monde bourgeois de
                1930. Adapté au cinéma, ce roman valu à Elizabeth Taylor l’oscar de la
                meilleure interprète féminine.

                                                                                        23
John Steinbeck

      N
            é à Salinas, Californie, en 1927, John Steinbeck y passe quarante ans de
            sa vie, fait des études sans décrocher aucun diplôme. Après des débuts
            difficiles, il connaît le succès, notamment avec Les Raisins de la
            colère, récompensé par le prix Pulitzer en 1939. Il s’installe à New York
      et se révèle être un chroniqueur et polémiste infatigable. Reporter de guerre
      pendant le second conflit mondial, puis au Viêtnam, son œuvre a été couronnée
      par le prix Nobel en 1962.

                      À l’est d’Éden
                      Dans cette fresque, les personnages représentent le bien et le
                      mal avec leurs rapports complexes. En suivant de génération en
                      génération les familles Trask et Hamilton, l’auteur nous raconte
                      l’histoire de son pays, la vallée de la Salinas, en Californie du Nord.

                      Tendre jeudi
                      Depuis la guerre, bien des choses ont changé rue de la Sardine. Ses
                      amis s’inquiètent pour Doc, qui peine à terminer sa thèse et semble se
                      replier sur lui-même. Quant à la tenancière du bordel, elle se demande
                      si sa nouvelle recrue a bien le profil de l’emploi. C’est alors qu’une idée
                      complètement loufoque se met à germer dans le cerveau des habitants
                      du quartier. Qui sait si, à force de ruse et de générosité, ils ne
                      parviendront pas à atteindre leur but ? Tout peut arriver, par un tendre
                      jeudi…

     Autre parution au Livre de Poche
     Lune noire.

24
Charles Bukowski
   Joseph Heller
   Henry Miller
    Don Winslow

Underground

                    25
Charles Bukowski

      C
            harles Bukowski connaît une jeunesse difficile. Après une longue période
            où il enchaîne les petits métiers, il publie ses œuvres dans le journal
            anticonformiste Open City. Bukowski choque. Asocial, provocateur,
            obscène, mais aussi poète génial, il dépeint avec violence le règne de
      l’argent, la morale hypocrite et la modernité médiocre. Il est souvent associé
      au mouvement culturel de la « Beat Generation ».

                         Contes de la folie ordinaire
                         Bukowski est un écrivain qui veut faire honneur à la littérature en
                         racontant des choses aussi vraies qu’infectes, une sorte de Céline
                         punk, inspiré par le sexisme, la misère du quotidien, la violence. Ses
                         vingt contes sont le délire narcissique d’un homme qui veut garder
                         son âme malgré les paradis climatisés.

                          Journal d’un vieux dégueulasse
                          Publié en 1967 par un poète presque inconnu, ces chroniques, à
                          la brutalité rarement égalée, doublée d’une superbe indifférence
                          au scandale, expriment une révolte généralisée contre la société
                          américaine. L’alcool, le sexe, les échos d’une vie marginale et
                          misérable y sont brandis comme autant de signes de rupture…

     Autres parutions au Livre de Poche
     Au sud de nulle part • Avec les damnés • Factotum • Le capitaine est parti déjeuner et les marins se
     sont emparés du bateau • Le Ragoût du septuagénaire • Nouveaux contes de la folie ordinaire • Pulp •
     Souvenirs d’un pas grand-chose • Women.

     Joseph Heller
                          Catch 22
                          Un colonel américain veut imposer un nombre croissant de missions
                          à son escadrille de bombardiers pendant la Seconde Guerre
                          mondiale. Le héros de cette épopée burlesque estime que sa seule
                          mission consiste à atterrir vivant. Simuler la folie dans cet univers
                          délirant lui paraît un bon moyen de tirer au flanc. Hélas, l’article
                          22 stipule : « Quiconque veut se dispenser d’aller au feu n’est pas
                          réellement fou. »

                         Autre parution au Livre de Poche
26
                         Catch 23.
Henry Miller

 N
       é en 1891 à New York, Henry Miller est décédé en 1980. Son œuvre est
       marquée par des romans largement autobiographiques, dont le ton cru et
       sensuel a suscité une série de controverses dans une Amérique puritaine
       dont Miller a voulu stigmatiser l’hypocrisie morale. Son écriture
 virulente et scandaleuse a profondément marqué les écrivains de la « Beat
 Generation ».

                  Tropique du Capricorne
                  Empoigner la vie et la savourer à loisir. Miller ne réalise son rêve
                  qu’après avoir rencontré la femme de sa vie et compris son désir
                  profond d’exprimer ce qu’il pense et ressent. La sexualité tient une
                  place si importante que le livre a été interdit à sa parution ; mais Miller
                  ne fait pas que fouler aux pieds les interdits : il raconte avec une verve
                  inépuisable son enfance à Brooklyn, ses ambitions, ses découvertes,
                  sa philosophie.

La Crucifixion en rose (Sexus, Plexus, Nexus)

Dans La Crucifixion en rose, Miller entreprend le récit complet de sa vie tumultueuse,
riche d’expériences intérieures et d’aventures. La démesure faite livre, un acte définitif.
Un énorme flot de mots pour dire la vie, à travers les rencontres, les beuveries, les
excès, la littérature...

Autre parution au Livre de Poche
Le Colosse de Maroussi.

                                                                                                27
Coup de cœur
      Don Winslow                        Auteur présent au

     La vie de Don Winslow est un véritable roman. Né à New York, il a beaucoup
     voyagé et a exercé un nombre considérable de professions avant de devenir
     écrivain : figurant dans une troupe de théâtre ambulante, détective privé,
     guide de safari, enseignant, agent de sécurité, coordinateur d’exercices de
     simulation de prises d’otages... De cette expérience riche, il a fait la
     matière première de ses livres.

                       Mort et vie de Bobby Z
                       Tim n’a jamais eu de chance. Incarcéré à la suite d’un braquage
                       raté, il risque la perpétuité pour avoir descendu un Hell’s
                       Angel en prison. On lui propose un deal : se faire passer pour
                       un certain Bobby Z, mort, que la police doit livrer à un caïd
                       mexicain en échange d’un agent de police retenu en otage.
                       L’échange tourne à la catastrophe, et voilà Tim en cavale, le
                       caïd mexicain, la police et les Hell’s Angels à ses trousses.

                      L’Hiver de Frankie Machine
                      Frankie Machine doit son surnom du temps où il travaillait
                      pour la mafia : tireur d’élite, il était une véritable machine à
                      tuer. À présent retraité, il mène la belle vie jusqu’au jour où,
                      ayant accepté de rendre service au fils d’un mafieux, il se fait
                      piéger et son passé le rattrape brutalement… Un récit noir,
                      violent et efficace, mais non dénué d’humour vachard.

28
Wendy Guerra
       Helene Hanff
     Kressmann Taylor
    Walter D.Wetherell
        Irvin Yalom

Américains du monde

                         29
Wendy Guerra              Auteur présent au

           Tout le monde s’en va
           Alors que tout le monde part pour un ailleurs fantasmé, Nieve grandit
           sur l’île de Cuba dans les années 1980, consignant dans son journal
           intime les événements marquants de son existence. De son enfance
           – tiraillée entre des parents bohèmes qui se déchirent – jusqu’aux
           prémices de sa vie de femme, c’est un itinéraire personnel, poétique
           et sans fard, qui se dessine alors. La pulsion créatrice bat au cœur
           de ce récit, comme possibilité d’accomplissement mais aussi de
           résistance, alors que tout le monde s’en va.

     Walter D.Wetherell
           Un siècle de novembre
           À l’automne 1918, le magistrat Charles Marden juge les hommes
           et cultive ses pommes parmi les Indiens et les pionniers de l’île de
           Vancouver. Mais les grands maux de l’humanité le frappent de plein
           fouet : sa femme est emportée par la grippe espagnole et son fils
           disparaît dans la mêlée des Flandres.

30
Kressmann Taylor
                     Inconnu à cette adresse
                     1932. Un Allemand et un Juif américain, tous deux marchands
                     de tableaux en Californie, sont aussi unis par des liens plus
                     qu’affectueux – fraternels. Une correspondance débute lorsque
                     le premier repart en Allemagne. Incisif, court et au dénouement
                     saisissant, ce livre capte l’Histoire avec justesse. C’est un instantané
                     qui décrit sans complaisance, ni didactisme forcené, une tragédie
                     intime et collective.

Autres parutions au Livre de Poche
Ainsi mentent les hommes • Ainsi rêvent les femmes • Jour sans retour.

 Helene Hanff
                     84, Charing Cross Road
                     Par un beau jour d’octobre 1949, Helene Hanff s’adresse depuis
                     New York à la librairie Marks & Co., sise 84, Charing Cross Road à
                     Londres. Passionnée, maniaque, un peu fauchée, extravagante, Miss
                     Hanff réclame à Frank Doel les livres introuvables qui assouviront
                     son insatiable soif de découvertes. Vingt ans plus tard, ils s’écrivent
                     toujours et la familiarité a laissé place à l’intime, presque à l’amour.

 Irvin Yalom
                     Et Nietzsche a pleuré
                     1882. La belle et impétueuse Lou Salomé somme le Dr Breuer,
                     l’un des fondateurs de la psychanalyse, de rencontrer Friedrich
                     Nietzsche. Encore inconnu du grand public, le philosophe traverse
                     une crise profonde. Tout est là pour une magistrale partie d’échecs
                     entre un patient extraordinaire et son talentueux médecin. Mais qui
                     est le maître ? Qui est l’élève ? Qui soigne qui ? Et c’est à une nouvelle
                     naissance de la psychanalyse, intense, drôle et machiavélique, que
                     nous convie l’auteur.

                                                                                                  31
Mes livres d’Amérique.

     Offert par votre libraire

32
Vous pouvez aussi lire