Santé et services sociaux - Analyse sectorielle détaillée des compétences naissantes et activités économiques dans l'Union européenne

 
Santé et services sociaux - Analyse sectorielle détaillée des compétences naissantes et activités économiques dans l'Union européenne
Santé et services sociaux
Analyse sectorielle détaillée des compétences naissantes
  et activités économiques dans l’Union européenne

                                           Commission européenne
Santé et services sociaux - Analyse sectorielle détaillée des compétences naissantes et activités économiques dans l'Union européenne
Soumis à la Commission européenne, DG Emploi, affaires sociales et égalité des chances.

Réalisé par:
TNO — Centre de recherche scientifique appliquée, Pays-Bas
SEOR Erasmus, Université de Rotterdam
ZSI — Centre d’innovation sociale

DG EMPL — projet VC/2007/0866
Santé et services sociaux

Ce rapport est publié dans le cadre d’une série d’analyses prévisionnelles sectorielles sur les nou-
velles compétences et les nouveaux emplois dans le cadre du projet Analyse sectorielle détaillée des
compétences naissantes et activités économiques dans l’Union européenne.

Cette analyse a été réalisée dans le cadre du programme communautaire pour l’emploi et la soli-
darité sociale (PROGRESS) (2007-2013).

Ce programme est géré par la Direction générale de l’Emploi, des affaires sociales et de l’égalité des
chances de la Commission européenne. Sa mission est de soutenir financièrement la mise en œuvre
des objectifs de l’Union européenne dans le domaine de l’emploi et des affaires sociales, tels qu’ils
sont stipulés dans l’Agenda social, et de contribuer ainsi à l’accomplissement des objectifs de la
stratégie de Lisbonne dans ces domaines.

Ce programme de sept ans cible toutes les parties prenantes qui peuvent contribuer à façonner des
politiques et des réglementations appropriées et efficaces dans le domaine social et de l’emploi dans
l’UE-27, l’AELE-EEE et les pays candidats et candidats potentiels à l’adhésion à l’UE.

Le programme PROGRESS vise à renforcer la contribution de l’UE à l’appui de l’action des États mem-
bres. Le programme PROGRESS est au cœur d’un processus qui consiste:
    1. à fournir des analyses et des conseils dans les domaines de l’action publique relevant du
       programme PROGRESS;
    2. à observer et à contrôler la manière dont la législation et les politiques européennes sont mises
       en œuvre dans les domaines de l’action publique relevant du programme PROGRESS;
    3. à promouvoir le transfert, l’apprentissage et le soutien concernant les objectifs et priorités de
       l’Union européenne, au niveau national et européen
    4. à relayer le point de vue des parties prenantes et de la société dans son ensemble.

Pour plus d’informations:
http://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=327&langId=fr

Les informations contenues dans cette publication ne reflètent pas nécessairement la position ou
l’opinion de la Commission européenne.

© photos 123RF
Toute utilisation ou reproduction de photos qui ne sont pas soumises au copyright des Communautés
européennes est autorisée moyennant l’autorisation directe du ou des titulaires des droits d’auteur.

                                                                                           Commission européenne
Santé et services sociaux - Analyse sectorielle détaillée des compétences naissantes et activités économiques dans l'Union européenne
Santé et services sociaux
Analyse sectorielle détaillée des compétences naissantes
  et activités économiques dans l’Union européenne

                                 Résumé

                  L’étude complète est disponible sur le site
                  http://ec.europa.eu/restructuringandjobs

                          Commission européenne

      Direction générale Emploi, affaires sociales et égalité des chances
                                   Unité F3

                          Manuscrit finalisé en 2009
La Commission européenne et les personnes agissant en son nom déclinent toute responsabilité
découlant de l’utilisation potentielle des informations contenues dans cette publication.

© 123rf

Toute utilisation ou reproduction de photos qui ne sont pas soumises au copyright des Communautés
européennes est autorisée moyennant l’autorisation directe du ou des titulaires des droits d’auteur.

De nombreuses autres informations sur l’Union européenne sont disponibles sur l’Internet via le
serveur Europa (http://europa.eu).

                            Europe Direct est un service qui
                          vous aide à trouver des réponses à
                         vos questions sur l’Union européenne

                                        Numéro gratuit (*):
                                   00 800 6 7 8 9 10 11

                         (*) Certains opérateurs de téléphonie mobile ne permettent
                              pas l’accès aux numéros 00 800, ou facturent ces appels.

©Communautés européennes, 2009

Reproduction autorisée, moyennant mention de la source
Avant-propos

                      Dans un con­texte       société et de l’économie, de manière à
                      d’apprentissage         renforcer la compétitivité, la croissance
                      tout au long de la      et la cohésion sociale en Europe.
                      vie, l’éducation et
                      la formation sont       Cette démarche est plus importante
                      un moyen irrem-         que jamais dans la situation de crise
                      plaçable de pro-        actuelle, qui entraînera à n’en pas dou-
mouvoir l’adaptabilité et l’employabilité,    ter de profonds changements en ter-
la citoyenneté active et l’accomplisse-       mes d’activités économiques en Europe
ment personnel et professionnel.              dans les années à venir.

L’investissement dans le capital humain       À partir de ce constat, la Commission
par le biais d’une meilleure éducation        a analysé les compétences émergen-
et du développement des capacités et          tes dans 18 secteurs. Ces analyses sont
des compétences devrait être renforcé.        accessibles à toutes les organisations
Il importe d’anticiper les besoins – et les   économiques, sociales et professionnel-
lacunes – en matière de compétences           les, aux centres d’éducation et de for-
qui surviennent sur le marché du travail      mation et à d’autres institutions encore.
européen, mais aussi d’adapter davan-         Elles peuvent les aider à peaufiner
tage les connaissances, les compéten-         leurs stratégies et à s’engager dans des
ces et les aptitudes aux besoins de la        actions à long terme.

                                                                              Robert Verrue

                                                           Directeur général pour l’Emploi,
                                               les Affaires sociales et l’Égalité des chances

                                                                                           3
Santé et services sociaux

Buts et méthodologie
La stratégie renouvelée de Lisbonne et       disponibles depuis l’été 2009, seront
la stratégie européenne pour l’emploi        complétés par une série d’autres ini-
rappellent à quel point il est important     tiatives, l’année prochaine et ultérieu-
que l’Europe s’attache à mieux antici-       rement. La crise économique actuelle
per les besoins de compétences et à          rappelle à quel point il est nécessaire de
réduire les problèmes d’inadéquation         renforcer les politiques visant à amélio-
sur les marchés du travail. Ces politi-      rer l’employabilité des travailleurs, en
ques visent aussi à minimiser les coûts      particulier celle des moins qualifiés. Ce
sociaux et à faciliter l’adaptation lors     projet s’inscrit dans le droit fil de cet
des processus de restructuration au          objectif politique.
travers d’une meilleure anticipation et
d’une gestion positive du changement.        18 analyses sectorielles,
La mondialisation, le progrès techno-        une seule méthodologie
logique et l’évolution démographique
(sous l’effet du vieillissement démo-        Les résultats de ce projet d’étude doivent
graphique) sont à l’origine d’énormes        permettre d’identifier les orientations
défis à cet égard, qui recèlent à la fois    de nouvelles actions européennes en
des risques et des opportunités. Dans        vue de promouvoir la gestion stratégi-
ce contexte, la Commission a lancé           que des ressources humaines et de ren-
récemment l’initiative « Des compéten-       forcer les synergies entre l’innovation,
ces nouvelles pour des emplois nou-          les compétences et l’emploi, compte
veaux » et d’autres projets européens        tenu du contexte mondial, mais avec le
dans le but d’identifier les besoins         souci d’encourager les adaptations aux
futurs d’emplois et de compétences,          contextes national et régional.
sur la base d’approches de modélisa-
tion quantitative. Ces études quanti-        Pour valider les conclusions du pro-
tatives sont fondées, certes, mais la        jet, les étayer et faire en sorte qu’elles
Commission européenne et des parties         soient diffusées aussi largement que
prenantes ont estimé que des analyses        possible dans toute l’Europe, des par-
prévisionnelles complémentaires d’or-        ties prenantes, notamment les parte-
dre plus qualitatif étaient nécessaires.     naires sociaux européens, d’autres ser-
C’est la raison pour laquelle la Commis-     vices de la Commission spécialisés dans
sion européenne a commandé en 2007           les secteurs d’activité à l’étude et des
une série d’analyses sur l’évolution de      représentants du Parlement européen
l’emploi et des compétences à l’horizon      du Comité économique et social euro-
2020 dans 18 secteurs d’activité, à réali-   péen, du Comité des régions, de l’Euro-
ser selon une méthodologie qualitative       found et du Cedefop, ont été impliqués
uniforme. Les résultats de ces analyses,     dans le projet dès le début.

4
Buts et méthodologie

Secteurs concernés
Secteur automobile
Secteur de la défense
Secteur du textile, de la confection et de la maroquinerie
Secteur de l’imprimerie et de l’édition
Secteur des produits chimiques, pharmaceutiques, en caoutchouc et en plastique
Secteur des matériaux non métalliques (verre, ciment, céramique, etc.)
Secteur de l’ingénierie électromécanique
Secteur des produits informatiques, électroniques et optiques
Secteur de la construction et de la réparation de bateaux et de navires
Secteur de l’ameublement
Secteur de l’électricité, du gaz, de l’eau et des déchets
Secteur de la distribution et du commerce
Secteur de l’hôtellerie, de la restauration et des services traiteur et assimilés
Secteur du transport
Secteur de la poste et des télécommunications
Services financiers (banque, assurance et autres)
Secteur de la santé et de l’action sociale
Secteur des autres services, de l’entretien et du nettoyage

Une méthodologie normalisée a été               profils de poste, l’identification des
élaborée par un groupe d’experts placé          choix stratégiques en découlant et
sous la direction du Pr Maria João Rodri-       la formulation de recommandations
gues. Cette méthodologie prédéfinie a           à l’intention des entreprises, du sys-
été appliquée pour garantir la cohérence        tème d’éducation et de formation, des
et la comparabilité des résultats des 18        partenaires sociaux et des autorités
analyses sectorielles, dont la réalisation a    à tous les niveaux. Cette méthodolo-
été confiée à des contractants différents.      gie d’analyse prévisionnelle implique
                                                l’adoption d’une approche combinant
Sur la base de ce cadre méthodolo-              à la fois la réalisation de recherches et
gique, les différents contractants ont          le recours à des experts.
suivi sept étapes: l’identification des
grandes tendances et des principaux             La Commission a organisé à l’issue
facteurs de changement, l’élaboration           des analyses sectorielles un atelier
de scénarios plausibles d’évolution et          européen de clôture par secteur
l’identification de leurs implications à        pour valider les résultats et affiner
l’horizon 2020 pour l’emploi (accrois-          les recommandations. Ont assisté à
sement, transformation ou déclin),              chaque atelier, en plus des représen-
les compétences émergentes et les               tants de la Commission européenne et

                                                                                       5
Santé et services sociaux

d’Eurofound, une vingtaine d’experts          de base à l’identification des principaux
représentant le secteur, la commu-            facteurs de changement.
nauté universitaire et des organisa-
tions patronales et syndicales du sec-        Facteurs de changement
teur. Ces experts, tous parfaitement au
fait des métiers et des compétences,          Cette étape consiste à identifier, sur la
ont été invités à commenter le rapport        base de la description du secteur, une
et à formuler des recommandations,            série de grands facteurs de change-
comme prévu dans la méthodologie.             ment, spécifiques ou non au secteur.
                                              Vient ensuite l’établissement d’une
Description succincte des                     liste définitive de facteurs de change-
étapes de la méthodologie                     ment spécifiques au secteur, étayée
                                              par la littérature et les experts du
Description                                   secteur. Les facteurs de changement
                                              sont déclarés exogènes ou endogè-
Cette étape consiste essentiellement à        nes, selon qu’ils se prêtent ou non à
réunir des éléments contextuels factuels      l’influence des parties prenantes du
dans le but d’identifier les principaux       secteur et des décideurs politiques.
facteurs de changement à retenir pour         Ces listes de facteurs font aussi l’objet
élaborer les scénarios. Vient ensuite         de débats lors des ateliers d’experts.
l’analyse des développements récents
dans le secteur et des tendances qui se       Scénarios qualitatifs et implications
dessinent, ainsi que la description de la     pour les tendances de l’emploi
situation actuelle du secteur, en particu-
lier dans le domaine de l’innovation, des     Cette étape consiste à élaborer des scé-
compétences et de l’emploi. Ces travaux       narios sur la base des facteurs de chan-
se basent sur l’analyse des séries de         gement sectoriels identifiés lors de
données chronologiques disponibles et         l’étape précédente. Ces scénarios décri-
sur des études pertinentes antérieures.       vent l’évolution possible du secteur
Sont analysés dans ce cadre 1) les carac-     entre 2008 et 2020, et ses implications
téristiques structurelles (production,        pour l’emploi (composition de l’emploi
valeur ajoutée, diverses dimensions           et compétences émergentes).
de l’emploi et facteurs connexes), 2) la
chaîne de valeur, 3) l’innovation et l’évo-   Implications des scénarios et
lution technologique, 4) les échanges         compétences émergentes
et la concurrence internationale et 5)
la régulation. Ces sections, toutes résu-     Les scénarios servent à évaluer les
mées dans une analyse SWOT, servent           implications pour le volume de l’emploi

6
Buts et méthodologie

(demande en valeur absolue) et sa             d’éducation et de formation, et se concentre
composition par fonction (demande             plus particulièrement sur le rôle spécifique
relative dans une fonction par rapport        que peuvent jouer les organisations secto-
à d’autres) à l’horizon 2020. Les com-        rielles, les établissements d’enseignement
pétences nouvelles et émergentes sont         et de formation et les gouvernements,
identifiées pour différentes fonctions        que ce soit pour renforcer la coopération
sur la base de l’analyse des données          entre les parties prenantes ou accroître la
sur l’évolution antérieure de l’emploi        flexibilité au travers de la modularisation
par métier, de l’analyse de la situation      de l’enseignement et de la formation.
actuelle et des commentaires formulés
par les experts lors des ateliers. Cette      Recommandations
étape consiste essentiellement à iden-
tifier et à décrire les compétences cri-      Cette étape consiste à formuler des
tiques à l’avenir dans chaque grande          recommandations spécifiques à chaque
catégorie professionnelle selon les dif-      secteur. Comme les analyses traitent
férents scénarios, ce qui sert de base à      de la situation d’un secteur à l’échelle
la formulation des choix stratégiques,        européenne, ces recommandations
objet de l’étape suivante.                    sont d’ordre général et nécessitent un
                                              suivi aux échelles nationale et régionale.
Choix stratégiques s’offrant aux              Ce projet vise, en particulier lors de la
entreprises pour répondre aux besoins         phase de suivi, à exploiter les résultats
de compétences émergentes                     des analyses pour encourager les parties
                                              prenantes à des niveaux territoriaux infé-
Cette étape consiste à évaluer une            rieurs (niveaux national et régional), à les
série de choix stratégiques possibles,        étudier de manière plus approfondie et
à juger de leur faisabilité et à identifier   à se livrer au même exercice dans leur
les acteurs concernés. Parmi les options      contexte local au lieu de privilégier des
retenues dans ce cadre, citons le recru-      solutions normalisées. Certaines recom-
tement de travailleurs d’autres secteurs      mandations d’ordre général préconisent
ou pays, le recrutement de diplômés, le       de renforcer la coopération entre les par-
recyclage des travailleurs et la modifica-    ties prenantes, d’investir massivement
tion de l’organisation du travail.            dans le capital humain, d’harmoniser les
                                              réglementations et d’améliorer la filière
Implications spécifiques en matière           professionnelle dans les systèmes d’édu-
d’enseignement et de formation                cation et de formation en vue de stimu-
                                              ler la mobilité sociale et de coordonner
Cette étape traite des options à adopter      les certifications des qualifications pro-
pour améliorer ou adapter les systèmes        fessionnelles nationales et européennes.

                                                                                        7
Santé et services sociaux

Les secteurs de la santé et
des services sociaux –
principales caractéristiques
Le secteur de la santé et des services       deux secteurs en raison de la demande
sociaux est très important, que ce soit      de services intégrés, du vieillissement
en termes de coûts par rapport au PIB        de la population et d’une approche
ou en termes de volume d’emploi. En          davantage axée sur la prévention. Ce
effet, le secteur représente entre 5 %       phénomène découle en fait du modèle
et 13 % du PIB pour les pays membres         bio-psycho-social, qui part du prin-
de l’UE et cette part augmente; les tra-     cipe que pour débattre de l’incidence
vailleurs du secteur étaient 20 millions     d’une maladie et trouver des solutions,
en 2006. Ce secteur englobe les acti-        il convient de tenir compte des fac-
vités de santé humaine (hôpitaux et          teurs biologiques, psychologiques et
pratiques médicales et dentaires), les       sociaux, tous importants.
activités de soins résidentiels (soins
infirmiers, santé mentale, soins aux         C’est un secteur très complexe car cer-
personnes âgées ou handicapées), les         taines questions importantes comme
services sociaux ambulatoires (soins         la régulation, le rôle de la libéralisation,
aux personnes âgées ou handicapées,          l’assurance ou la pratique médicale,
centres de jour pour enfants) et les acti-   sont traitées de façon très différente
vités vétérinaires.                          selon les sous-secteurs et selon les
                                             pays. Cependant, concernant l’emploi
La santé et les services sociaux ont         et les compétences, les tendances affi-
toujours été traités séparément, mais        chent une plus grande homogénéité
depuis quelques années on assiste            intersectorielle et transnationale, étant
à une intégration progressive de ces         partout à la hausse.

8
Principales tendances économiques et de l’emploi

Principales tendances économiques
et de l’emploi
En 2006, le secteur de la santé et des        L’UE employait en 2006 quelque 20 mil-
services sociaux affichait une valeur         lions de travailleurs de la santé et des
ajoutée de plus de 800 milliards d’euros.     services sociaux, qui résidaient en
La valeur ajoutée dans ce secteur dif-        majorité dans les pays de l’UE-15. Les
fère énormément entre l’UE-15 et les          NEM emploient 2,3 millions de person-
nouveaux États membres (NEM). Ces             nes dans ce secteur. De plus, la crois-
derniers ne génèrent que 3 % de la            sance de la main-d’œuvre s’est avérée
valeur ajoutée de l’UE. Cependant, dans       beaucoup plus rapide en UE-15 que
tous les États membres, on observe une        dans les nouveaux États-membres. En
croissance de la valeur ajoutée. Dans les     effet, la part de l’UE-15 concernant la
NEM, cette croissance s’est accélérée         main-d’œuvre dans la santé et des ser-
depuis quelques années. Tandis que la         vices sociaux a augmenté de 2 % entre
croissance de la valeur ajoutée affiche       1995 et 2006.
une légère baisse dans l’UE et l’UE-15 à
partir de 2000, elle s’est accélérée dans     Les pays montrant la plus forte crois-
les NEM, passant de 0,2 % avant 2000 à        sance de l’emploi incluent différents
2,1 % après 2000. Néanmoins, le rythme        États membres répartis dans toute
de la croissance est inférieur à celui de     l’UE comme le Luxembourg, la Grèce
l’UE-15. La situation de l’économie glo-      et la Slovénie, qui affichent des taux
bale est différente: la hausse du PIB total   supérieurs ou égaux à 4,4 %. Dans les
est plus importante dans les NEM qu’en        pays d’Europe du Nord-Ouest comme
UE-15. Cela signifie que par rapport au       les Pays-Bas, l’Allemagne, la Belgique
PIB, la croissance du secteur de la santé     et l’Irlande, la croissance moyenne de
et des services sociaux a été plus rapide     l’emploi est de 2,6 %. Le Royaume-Uni
dans l’UE-15 que dans les NEM. C’est          et la France enregistrent une croissance
l’Allemagne qui génère la plus grosse         modeste (1,4 %). Ce sont les NEM, mais
part de la valeur ajoutée de l’UE (20 %       aussi l’Espagne et l’Italie qui affichent les
en 2006). C’est le seul pays de l’UE qui      plus faibles taux de croissance (1,2 %).
affiche à la fois une valeur ajoutée éle-
vée et un fort taux de croissance (4,6 %
en moyenne entre 1995 et 2006).

                                                                                         9
Santé et services sociaux

Emploi dans la santé et les services sociaux, 2000-2006

                         Niveau      Taux de croissance    Part dans l’UE        Variation
                                               annuelle                          de la part
 UE                        20303                    1.9              100                       0
 UE-15                     17989                    2.1               89                       2
 UE-12                      2314                    0.4               11                       -2
Source: Alphametrics/Eurostat/TNO.

Bien qu’en termes de croissance la                 suivant, qui montre les tendances pour
situation de l’emploi soit très différente         six pays et l’évolution moyenne des
d’un pays à l’autre, l’emploi augmente             pays de l’UE-14.
partout. C’est ce qu’illustre le tableau

Tendances de l’emploi dans le secteur de la santé (1995 = 100)

                                                                                Belgique
                                                                                France
                                                                                Allemagne
                                                                                Irlande
                                                                                Luxembourg
                                                                                Pays-bas
                                                                                UE (14 pays)

Source: OCDE (2008)

C’est l’augmentation des budgets                   population fait croître la demande et
publics de la santé et des services                entraîne une augmentation des niveaux
sociaux qui constitue l’un des principaux          de soins requis. Associé à la diminution
facteurs de la croissance de l’emploi.             du nombre d’enfants, il se traduit par
L’augmentation parallèle des budgets               une croissance relative de la popula-
et de l’emploi s’explique par plusieurs            tion âgée. Cela alourdit le fardeau de la
phénomènes. Le vieillissement de la                santé du fait de la majoration des coûts,

10
Principales tendances économiques et de l’emploi

mais aussi de la diminution des possi-       a fortement baissé dans l’UE-15 où elle
bilités de financement de ces coûts.         était de 48 % en 2000. Les NEM affi-
Il existe néanmoins des différences          chent une baisse plus faible puisque
importantes entre les États membres,         cette part était de 45 % en 2000. La
en termes de niveau et d’évolution. L’Ir-    part des travailleurs de plus de 50 ans
lande compte 23 personnes âgées pour         a augmenté de 5 %. Alors qu’en 2000,
100 habitants entre 15 et 64 ans, contre     22 % des travailleurs avaient plus de
37 pour l’Italie et la Finlande. La crois-   50 ans, ils étaient 27 % en 2006. Dans
sance du taux de dépendance est par-         l’UE-15, la part des travailleurs entre
ticulièrement élevée à Malte (+47 %),        40 et 50 ans est restée inchangée. En
en Finlande (+46 %) et en République         revanche, dans les NEM elle a baissé de
tchèque (+44 %). La Lettonie et la Litua-    3 % entre 2000 et 2006.
nie enregistrent une croissance bien
inférieure (+11 %).                          Ce sont les travailleurs moyennement
                                             ou très qualifiés qui dominent dans
L’emploi dans la santé et les services       le secteur de la santé et des services
sociaux est dominé par les femmes. Elles     sociaux. L’UE-15 compte pas moins de
représentent 78 % de la main-d’œuvre.        40 % de travailleurs très qualifiés, soit
Dans l’UE-15, la proportion de femmes        13 % de plus que l’économie dans son
affiche une croissance marginale sur la      ensemble. Dans les NEM, cette part est
période 2000-2006, passant de 79 % à         légèrement inférieure (32 %) et cor-
80 %. Dans les NEM, on observe le phé-       respond exactement à la moyenne de
nomène contraire: elle est passée de         l’économie. Cependant, les travailleurs
81 % en 2000 à 80 % en 2006.                 peu qualifiés sont moins nombreux
                                             dans ces pays, où ce sont les qualifi-
Dans le secteur de la santé et des ser-      cations moyennes qui dominent. Le
vices sociaux, la main-d’œuvre est rela-     tableau ci-dessous donne les princi-
tivement jeune. Dans l’UE-15 comme           paux modèles d’emploi, par âge et par
dans les NEM, 43 % des travailleurs ont      niveau de qualification.
moins de 40 ans. Cependant, cette part

                                                                                   11
Santé et services sociaux

Répartition de l’emploi par sexe, par âge et par niveau de qualification
– santé et services sociaux

                                     UE                   UE-15                    NEM
                              Niveau      Variation      Niveau   Variation      Niveau   Variation
 Femmes                              78           1          78           1          80           -1
 Âge < 40 ans                        43           -5         43           -5         43           -2
 Âge entre 40 et                     30           0          30           0          30           -3
 50 ans
 Âge > 50 ans                        27            5         26            5         27            5
 Peu qualifiés                       16           -3         18           -4          6           -3
 Moyennement                         45            2         42            2         62            2
 qualifiés
 Hautement                           39            1         40            2         32            1
 qualifiés

 Définition                Niveau         Variation    Niveau     Variation    Niveau     Variation
                           (%) 2006       totale (%)   (%) 2006   totale (%)   (%) 2006   totale (%)
                                          2000-2006               2000-2006               2000-2006
Source: Alphametrics/Eurostat/TNO.

Comme le montre le tableau suivant, le                   travailleurs assimilés et les conducteurs
personnel soignant et assimilé repré-                    de machines, les aides à domicile et les
sente la plus grande part des services                   professions élémentaires.
sociaux et de santé (27 %) dans l’UE-15.
Dans les NEM, la catégorie profession-                   Globalement, on observe peu de chan-
nelle la plus nombreuse est celle des                    gement dans la répartition des fonc-
cadres infirmiers et des sages-femmes                    tions entre 2000 et 2006, à part quel-
(23 %). Parmi les autres professions                     ques exceptions. Les changements les
importantes, on trouve les autres spé-                   plus frappants sont la chute de 11 %
cialistes et techniciens, les spécialistes               constatée dans la catégorie des autres
des sciences sociales, les professions                   professionnels et techniciens dans les
intermédiaires de la santé et les spécia-                NEM et la baisse de 5 % des autres tra-
listes de la santé. Les catégories minori-               vailleurs des services dans ces mêmes
taires sont représentées par les autres                  pays. Ce déclin a été compensé par une
travailleurs des services, les artisans et               augmentation de 6 % du personnel

12
Principales tendances économiques et de l’emploi

soignant et assimilé, des spécialistes de           de 5 % observée dans la catégorie
la santé et des professions intermédiai-            Cadres infirmiers et sages-femmes. Les
res de la santé. Il est possible que ces            pays en progression affichent une plus
grands changements résultent d’une                  forte ascension des professions inter-
meilleure administration qui fait que               médiaires de la santé aux dépens des
moins de personnes sont affectées aux               cadres infirmiers et des sages femmes
catégories « autres ». Dans l’UE-15, la             (-19 %)
seule modification notable est la baisse

Évolution de l’emploi par fonction: situation en 2006 et variation
des parts (en %) entre 2000 et 2006

                                            Parts                         Variation des parts
                                            UE-15     NEM       UE        UE-15    NEM       UE
 Directeurs, cadres de direction                3           3         3       1          0        1
 et gérants
 Spécialistes de la santé sauf infirmiers       9        16          10       -1         4        0
 Cadres infirmiers et sages-femmes             16        23          16       -5         1        -4
 Professions intermédiaires de la santé         8        13           9       3          4        3
 Spécialistes des sciences sociales             8           4         8       0          2        0
 Autres spécialistes et techniciens            10        10          10       0      -11          -1
 Employés de bureau                             8           4         7       0          0        0
 Personnel soignant et assimilé                27        12          25       2          6        2
 Autres services                                3           3        3        0       -5          -1
 Artisans, conducteurs de machines              2           4        2        0       -1          0
 Aides de ménage, laveurs et                    5           6        5        1          0        1
 repasseurs
 Professions élémentaires                       2           2        2        0       -2          0
Source: Alphametrics/Eurostat/TNO.

                                                                                                  13
Santé et services sociaux

Analyse SWOT
L’analyse SWOT donne un aperçu des                       même, les possibilités et les menaces
forces, faiblesses, opportunités et                      sont des facteurs externes qui peuvent
menaces telles qu’elles sont perçues.                    créer ou détruire de la valeur. Ces fac-
Les forces et faiblesses sont générale-                  teurs ressortent de la dynamique des
ment considérées comme des facteurs                      entreprises et du secteur/marché au
endogènes au secteur qui créent ou                       sens large et sont façonnés par des fac-
détruisent de la valeur. Pour une entre-                 teurs démographiques, économiques,
prise, il s’agit des actifs, compétences ou              sociaux, techniques, culturels, écologi-
ressources qu’elle a à sa disposition, par               ques ou légaux/politiques (DESTEP).
comparaison avec ses concurrents. De

 Forces                                                  Faiblesses
 • demande prévisible (par rapport à                    • changements organisationnels difficiles à
    d’autres secteurs et pas pour tous les                  mettre en place
    segments)                                            • inefficacités (coût et main-d’œuvre)
 • confiance du public                                   • transparence limitée concernant la
 • accessibilité (peut être menacée par                    qualité des services, les coûts et les prix /
    certaines mesures politiques)                           honoraires
                                                         • capacité d’absorption des innovations
                                                            limitée
                                                         • complexité des processus et des produits
                                                         • bureaucratie et lenteur des procédures
                                                         • droits acquis des groupes puissants
                                                         • manque fréquent d’autonomisation du
                                                            patient
                                                         • inégalité occasionnelle dans les soins
                                                            (zones urbaines/rurales)
                                                         • évolution basée sur l’offre plus que sur la
                                                            demande
 Opportunités                                            Menaces
 • technologies de substitution de                      • croissance de la demande (faisabilité
    la main-d’œuvre (micro-appareils                        budgétaire)
    pharmaceutiques et médicaux, TIC)                    • demande induite par la technologie
 • prévention, promotion de la santé (si                • contraintes sur le budget public
    efficace)                                            • antisélection
 • technologies d’amélioration de la qualité             • pénuries de main-d’œuvre
 • régulation stable, transparente, prévisible           • manque de flexibilité du marché du travail
 • immigration des travailleurs                          • émigration des travailleurs
 • émigration des patients/clients                       • immigration des patients/clients
 •M  arché du travail attractif pour les spécialistes
 • meilleure répartition du pouvoir entre les
    différents acteurs (fournisseurs, patients,
    assurances, gouvernement)
Source: TNO-SEOR-ZSI
14
Les principaux facteurs de changement

Les principaux facteurs
de changement
Plusieurs facteurs importants affectent       • Mode de vie: Les modes de vie sont
l’évolution du secteur de la santé et des       très variés et peuvent aboutir à deux
services sociaux. Cette étude a utilisé         approches distinctes: la première,
un processus interactif pour identifier         à caractère individuel, prône des
les principaux facteurs:                        services sociaux et de santé formels
                                                avec couverture des frais; la seconde,
• Vieillissement: Il est certain que le         à caractère social, prône la prise
  vieillissement de la population a un          en charge informelle des services
  impact majeur dans ce secteur (voir           sociaux et de santé par la famille, les
  paragraphe 2.3 dans la première               amis et les organisations bénévoles.
  partie) Tous les scénarios partent de         La première approche correspond
  l’hypothèse que le vieillissement va          à l’hypothèse figurant à droite du
  accroître la demande de travail dans          schéma et la deuxième, à l’hypothèse
  les services sociaux et de santé et           de gauche.
  faire diminuer l’offre.
                                              • Revenu: Le revenu a un impact sur la
• Technologies: Il convient de bien distin-     demande dans le secteur de la santé
  guer les technologies qui stimulent la        et des services sociaux. À droite du
  demande de travailleurs sociaux et de         schéma, nous posons l’hypothèse
  santé (en particulier les technologies        d’un revenu par habitant élevé. À
  d’aide au diagnostic) des technolo-           gauche, nous posons l’hypothèse
  gies de substitution du travail humain        inverse.
  (notamment les TIC, les appareils
  médicaux et d’assistance, les médica-       • Marché du travail: En haut du schéma,
  ments). Étant donné le caractère incer-       nous partons de l’hypothèse que
  tain de l’évolution future et notre choix     le marché du travail est flexible et
  de mettre en évidence les plus grandes        peut donc rétablir rapidement les
  différences possibles dans les effets sur     déséquilibres entre la demande et
  l’emploi et les compétences, à droite         l’offre de travail, tandis qu’en bas du
  du schéma, nous partons de l’hypo-            schéma, nous supposons que le mar-
  thèse que les technologies génératri-         ché du travail n’est pas flexible.
  ces de demande vont augmenter de
  façon significative, tandis que les tech-   • Régulation des échanges et du
  nologies de substitution du travail n’af-     marché: En haut du schéma figure
  ficheront qu’une croissance modérée.          l’hypothèse d’une régulation opti-
  À gauche en revanche, nous partons            male, c’est-à-dire que l’organisation
  de l’hypothèse inverse.                       institutionnelle permet d’optimiser

                                                                                    15
Santé et services sociaux

  l’efficacité et d’induire une baisse de     travail dans une optique d’efficacité,
  la demande (si possible du point de         la concurrence dans certaines parties
  vue de la santé). En bas du schéma,         du secteur, les évaluations compara-
  on trouve l’hypothèse d’une régula-         tives ou l’association de solutions
  tion défaillante. La notion de régu-        publiques et privées pour offrir des
  lation des échanges et du marché            services et régionaliser la production
  est entendue au sens large: elle            au-delà du niveau national.
  englobe diverses options comme
  une meilleure information des             Le tableau ci-dessous décrit de façon
  clients, la révision du système finan-    plus détaillée les principaux facteurs
  cier, les remboursements partiels, les    identifiés.
  nouvelles formes d’organisation du

16
Facteur             Le          Degré de    Degré       Impacts     Impacts     Impacts     Impact     Diffé-      Diffé-
                                            facteur     perti-      d’incer-    substan-    substan-    substan-    à court,   rences      rences
                                            est-il      nence du    titude du   tiels       tiels       tiels       moyen      substan-    substan-
                                            pertinent   facteur     facteur     sur le      sur la      sur les     ou long    tielles     tielles
                                            dans le     dans le     dans le     volume      compo-      nouvelles   terme?     prévues     entre les
                                            secteur?    secteur?    secteur?    de          sition de   compé-                 entre       sous-
                                                                                l’emploi?   l’emploi?   tences?     C M L      les pays?   secteurs?
                                            O/N         Échelle     Échelle
                                                        de 0 à 10   de 0 à 10   O/N         O/N         O/N                    O/N         O/N

        Catégorie
                        Vieillissement         O           10           0          O           N           O        O O O          O          O
                        – Adaptation
                        aux demandes
                        du marché dans
                        une société
                                                                                                                                                       Les principaux facteurs de changement

                        vieillissante et
                        plus diversifiée

      démographie
     Vieillissement /
                        Vieillissement –       O           10           0          O           O           O        N   O O        O          O
                        baisse de l’offre
                        de travail
                        Revenu par             O           10           0          O           O           O        O O O          O          O
                        habitant et
                        revenu des
                        ménages

        Economic
                        Évolution des          O            8           0          O           O           O        N   N O       O           O
                        modes de vie

17
                                                                                                                                                                                               Les principaux facteurs de changement
Facteur                  Le          Degré de    Degré       Impacts     Impacts     Impacts     Impact     Diffé-      Diffé-
                                                                     facteur     perti-      d’incer-    substan-    substan-    substan-    à court,   rences      rences
                                                                     est-il      nence du    titude du   tiels       tiels       tiels       moyen      substan-    substan-
                                                                     pertinent   facteur     facteur     sur le      sur la      sur les     ou long    tielles     tielles
                                                                     dans le     dans le     dans le     volume      compo-      nouvelles   terme?     prévues     entre les
                                                                     secteur?    secteur?    secteur?    de          sition de   compé-                 entre       sous-

18
                                                                                                         l’emploi?   l’emploi?   tences?     C M L      les pays?   secteurs?
                                                                     O/N         Échelle     Échelle
                                                                                 de 0 à 10   de 0 à 10   O/N         O/N         O/N                    O/N         O/N

               Catégorie
                                            Progrès dans                O           10           5          O           O           O        O O O          O          O
                                            les TI affectant
                                                                                                                                                                                Santé et services sociaux

                                            les structures
                                            organisationnelles
                                            et les nouveaux
                                            modèles
                                            commerciaux
                                            Nouveaux types              O           10           5          O           O           O        O O O          O          O
                                            d’organisation du
                                            travail (en équipe,

        Technologie, R&D et innovation
       dans les produits et les processus
                                            etc.)
                                            Libéralisation              O           10          10          O           O           O        O O O          O          O
                                            des échanges
                                            et du marché
                                            (niveau national)
                                            Qualité des                 O            8           5          O           O           O        N   O O       O           O
                                            institutions (justice,
                                            transparence,
                                            rigidités

               Institutions /politique
                                            structurelles)
                                            Régulation                  O           10           5          O           O           O        O O O         O           O
                                            du marché du
                                            travail
     Source: TNO-SEOR-ZSI
      Court = 0-3 ans; moyen = 3-7 ans; long = >7 ans. Les trois catégories peuvent s’appliquer à la fois.
Scénarios et implications pour l’emploi

                                                                                                       Scénarios et implications
                                                                                                       pour l’emploi
                                                                                                       Trois scénarios ont été élaborés et analy-                       approche logique et déductive, qui
                                                                                                       sés: 1) Soins au centre 2) Gouffre des soins                     implique des inférences sur les déve-
                                                                                                       et 3) Soins flexibles. Ils sont présentés                        loppements plausibles à l’avenir. Plus
                                                                                                       dans le schéma ci-dessous. Les scénarios                         que des prédictions ou des prévisions
                                                                                                       décrivent chacun un avenir plausible et                          basées sur un modèle, les résultats des
                                                                                                       crédible pour le secteur de la santé et                          scénarios de cette étude sont fondés sur
                                                                                                       des services sociaux en Europe d’ici en                          une opinion d’expert. L’écart entre les
                                                                                                       2020. Ils ne dépeignent pas des perspec-                         scénarios les plus extrêmes témoigne du
                                                                                                       tives prometteuses (« rêves », « boule de                        degré d’incertitude et indique des voies
                                                                                                       cristal »): ils sont basés sur des facteurs                      possibles d’anticipation flexible.
                                                                                                       et des tendances observées, selon une

                                                                                                       Facteurs et scénarios – Santé et services sociaux

                                                                                                                                                                  Facteurs sectoriels
                                                                                                                                                                  endogènes:
Court = 0-3 ans; moyen = 3-7 ans; long = >7 ans. Les trois catégories peuvent s’appliquer à la fois.

                                                                                                                                                                  - Marché du travail
                                                                                                                                                                  - Régulation des échanges
                                                                                                                                                                     et du marché
                                                                                                                                                                  - Qualité des institutions
                                                                                                       Facteurs exogènes:                                         Flexibilité, régulation
                                                                                                       - Vieillissement           - Certain                       optimale, haute qualité                - Certain
                                                                                                       - Technologies:                                                                    Soins
                                                                                                                                                                  Improbable 2
                                                                                                        • Échelle                 - Peu                                                 flexibles        - Beaucoup
                                                                                                        •Substitution             - Beaucoup                                                             - Peu
                                                                                                       - Mode de vie              - Social, informel                Soins au          Gouffre des        - Individuel, formel
                                                                                                       - Revenu                   - Faible                           centre             soins            - Élevé

                                                                                                                                                                  Aucune flexibilité,
                                                                                                                                                                  problèmes de régulation,
                                                                                                                                                                  faible qualité

                                                                                                       Source: TNO-SEOR-ZSI
                                                                                                       2
                                                                                                         Ce scénario (« Improbable ») n’est pas inclus dans l’analyse car la demande de régulation optimale résulte principalement
                                                                                                          de moteurs exogènes puissants.

                                                                                                                                                                                                                                19
Santé et services sociaux

Voici une description détaillée des scéna-   par une hausse limitée de la demande
rios.                                        de soins. La culture sociale stimule les
                                             soins informels: les soins formels ne
Scénario I: Soins au centre                  sont utilisés qu’en cas d’indisponibilité
                                             des soins informels. Cela a un impact
Dans le scénario « Soins au centre »         particulièrement visible sur les soins
(comme dans tous les scénarios), le          résidentiels (les personnes âgées ou
vieillissement agit comme une variable       handicapées sont davantage prises en
de pression, particulièrement dans les       charge par la famille et les amis) et les
soins de santé et les soins résidentiels     services sociaux (les amis et la famille
pour personnes âgées. Cependant, le          jouent un rôle plus important dans la
développement technologique permet           résolution des problèmes sociaux).
de s’adapter à la pression croissante.
Les technologies de substitution du          Dans le scénario « Soins au centre », la
travail qualifié et non qualifié devien-     régulation n’est pas optimale. Le mar-
nent disponibles à grande échelle.           ché du travail n’est pas flexible, les ins-
C’est particulièrement le cas dans les       truments d’amélioration de l’efficacité
soins de santé. On trouve par exemple        (disponibles) ne sont pas utilisés, la
des formes particulières de robotique        régulation est faible et les institutions
(allègement du travail), des techniques      sont de mauvaise qualité. Néanmoins,
chirurgicales peu invasives (limitation      cela ne pose pas de problème majeur
du temps de réhabilitation et de séjour      car les facteurs exogènes ne font que
en milieu hospitalier) et des produits       faiblement pression sur le système.
pharmaceutiques (médicaments per-            De plus, la dynamique du système
mettant d’éviter les opérations ou de        est basée sur l’offre; l’augmentation
réduire le temps d’hospitalisation).         des budgets est donc garantie en cas
Dans le secteur de la santé et des servi-    d’augmentation de la demande. Cela
ces sociaux, le développement des TIC        signifie que ce scénario est focalisé sur
aide à améliorer l’efficacité. Les tech-     les soins (au centre du système) et que
nologies de stimulation de l’emploi et       l’évolution future ne sera pas freinée
des budgets (principalement les outils       par de grandes discussions sur le chan-
d’aide au diagnostic, mais aussi les nou-    gement de système.
veaux traitements et modes d’interven-
tion médicaux, les possibilités opéra-       Scénario II: Gouffre des soins
tionnelles, etc.) augmentent, mais dans
une moindre mesure. Parallèlement, la        Dans ce scénario, la demande de bud-
croissance limitée du revenu se traduit      get et de travail augmente en raison

20
Scénarios et implications pour l’emploi

du vieillissement et de l’augmentation         reste basée sur l’offre, mais l’offre de
des niveaux de revenu. La demande              travail ou de budgets ne parvient pas
est aussi stimulée par un mode de vie          à satisfaire la demande croissante. Les
individualiste (« J’ai le droit de recevoir,   parties prenantes sont nombreuses
ici et maintenant, des soins de hautes         à constater l’incapacité du système à
qualité »). Les soins formels sont pré-        faire face aux enjeux. Cependant, la
férés aux soins informels, considérés          faible qualité des institutions entrave la
comme des soins de seconde classe et           capacité de réaction de la classe politi-
peu disponibles. Les services sociaux          que, qui s’avère incapable de résoudre
sont beaucoup plus utilisés et les soins       les problèmes.
résidentiels montent en flèche. Le
progrès technologique (par exemple             Scénario III: Soins flexibles
les appareils médicaux de pointe, les
appareils et dispositifs d’assistance) sti-    Dans ce scénario, les facteurs exogè-
mule encore la forte augmentation de           nes sont les mêmes que dans « Gouffre
la demande de soins. Des technologies          des soins ». La grande différence réside
de substitution du travail existent, mais      dans les facteurs endogènes. Ici, des
elles sont chères, ce qui accélère encore      politiques sont élaborées et mises en
la hausse du budget et du travail. Le          œuvre avec succès pour résoudre les
système subit l’explosion des budgets          principaux problèmes identifiés dans
et de la demande de travail.                   le scénario précédent. La flexibilité du
                                               marché du travail permet de s’adapter
Dans ce scénario, la régulation n’est pas      à la demande croissante de soins. Les
optimale et s’avère incapable de corri-        travailleurs sont disponibles et peu-
ger les déséquilibres entre la demande         vent changer de poste si nécessaire.
et l’offre. La rigidité du marché du tra-      Le système mis en place de régulation
vail est ici un problème. Le secteur de la     des échanges et du marché permet de
santé et des services sociaux n’attire pas     tirer parti des possibilités d’améliora-
suffisamment de travailleurs. Aucune           tion de l’efficacité, ce qui entraîne une
régulation particulière du secteur n’est       baisse relative de la demande. Dans ce
en place, d’où des listes d’attente de         cas de figure, la dynamique du système
plus en plus longues. En effet, il y a         repose sur la demande, ce qui permet
pénurie de main-d’œuvre, soit parce            une adaptation plus efficace de l’offre
que les maximums budgétaires ont été           de soins en fonction de l’évolution de
atteints, soit en raison d’une hausse          la demande. Cependant, la demande
importante de la demande de travail et         absolue continue d’augmenter en rai-
des budgets. La dynamique du système           son du vieillissement, de la technologie,

                                                                                      21
Santé et services sociaux

du mode de vie et du revenu. Les insti-        que possible, que l’on soit ou non dans
tutions sont de bonne qualité; la classe       une situation de privatisation ou de
politique est donc en mesure de réagir         libéralisation. Les analyses comparées,
de façon pertinente aux problèmes qui          par exemple, pourraient inciter à l’effi-
demeurent. La principale question est          cacité lorsque les autres options axées
de savoir s’il est possible de satisfaire la   sur le marché ne sont pas possibles. Les
demande de travail et de compétences.          services sont pour la plupart à carac-
                                               tère social ou médical; c’est un aspect
Il convient de stipuler clairement que         dont il faut absolument tenir compte
la « régulation des échanges et du mar-        dans la mise en œuvre de changements
ché » au sens où nous l’entendons n’im-        politiques. Dans certains cas, cela signi-
plique absolument pas que l’ensemble           fie que le marché lui-même pourra
du secteur soit aux mains d’entreprises        être utilisé pour atteindre les objectifs
privées. Au contraire, une grande partie       publics. Mais dans d’autres cas, les for-
du secteur (par exemple la majorité des        ces économiques iront à l’encontre des
services sociaux) sera organisée sous          objectifs publics. Dans tous les cas, il
forme de services publics. Cependant,          faudra faire le maximum pour accroître
cela signifie que la régulation est uti-       l’efficacité tant que cela n’entrave pas
lisée pour accroître l’efficacité autant       les autres objectifs publics.

22
Implications des scénarios pour l’emploi, les compétences
                                                    et les connaissances par fonction

Implications des scénarios pour
l’emploi, les compétences et
les connaissances par fonction
Les divers scénarios auront des impli-      de substitution du travail jouent un
cations différentes pour l’emploi, tant     rôle majeur dans le scénario « Soins
d’un point de vue quantitatif que qua-      au centre » où elles limitent les effets
litatif. Les résultats pour le secteur de   sur le volume. Dans le scénario « Soins
la santé et des services sociaux sont       flexibles », les impacts sont dominés au
décrits dans le tableau ci-dessous. Ce      moyen de la régulation, qui est utilisée
tableau présente les fonctions concer-      sous toutes ses formes pour optimiser
nées et les changements attendus pour       l’efficacité. En fin de compte, nous pré-
chaque scénario. Nous prévoyons une         voyons une augmentation générale
augmentation de volume pour pres-           dans toutes les catégories profession-
que toutes les professions et tous les      nelles pour le scénario « Soins au cen-
scénarios. Cependant, les raisons de        tre », une hausse encore plus forte pour
cette hausse sont souvent différentes.      le scénario « Gouffre des soins », tandis
Le vieillissement joue un rôle domi-        que pour le scénario « Soins flexibles
nant dans tous les scénarios, stimulant     », la régulation aidera à limiter cette
la demande de services sociaux et de        envolée et à revenir à une croissance «
santé. Ce phénomène est amplifié par        normale ». Le personnel auxiliaire est la
le revenu et les nouvelles technologies,    seule catégorie pour laquelle nous pré-
qui multiplient les possibilités de trai-   voyons des chiffres moins positifs dans
tement. C’est le cas dans tous les scé-     les scénarios « Gouffre des soins » et «
narios, mais cet effet est plus flagrant    Soins flexibles », ces travailleurs étant
dans les scénarios « Gouffre des soins »    plus facilement remplaçables.
et « Soins flexibles ». Les technologies

                                                                                  23
Vous pouvez aussi lire
Diapositive suivante ... Annuler