Sciences de gouvernement comparées

 
Master
                                           Spécialité du Diplôme national de master
Poli ques publiques et changement social
                                           « Politiques publiques et changement social » Volet recherche

               Sciences de gouvernement
                      comparées

                                              Responsables :
                                              > Olivier Ihl, professeur de science politique, IEPG
                                              Olivier.ihl@sciencespo-grenoble.fr

                                              > Martine Kaluszynski, directeur de recherche
                                              CNRS, Pacte, IEPG
                                              Martine.kaluszynski@sciencespo-grenoble.fr
Sciences du gouvernement comparées                                                      Sciences du gouvernement comparées

                                                                                        Formation

                                                                                        Au S1 de la première année, le tronc commun, construit autour des grandes disci-

C
         ette formation correspond au volet recherche du Master « Politiques pu-        plines en sciences sociales, est complété par des enseignements spécifiques à la
         bliques et changement social ». Elle prend le relais de l’ancien DEA de        spécialité. Le S2 est un semestre d’ouverture. L’étudiant a le choix entre un séjour
         Science politique qui a existé plusieurs décennies durant à Sciences Po Gre-   académique ou un stage à l’étranger, un stage en France, par exemple, au sein
noble.
                                                                                        d’un laboratoire de recherche pour découvrir ce qu’est au quotidien l’activité propre
Celui-ci a constitué le creuset de nombreuses carrières académiques ou pri-             à ce type de métier [cf. Première année du master (tronc commun)].
vées. D’après plusieurs enquêtes récentes, Grenoble s’est ainsi hissé, depuis vingt
ans, au 3e rang des centres producteurs de professionnels de la science politique en    En deuxième année, le S3 est un semestre de spécialisation composé de cinq unités
France. Si le Master prépare en priorité aux métiers de la recherche et de l’ensei-     d’enseignements (UE) qui forment le cœur de ce volet recherche
gnement, ses débouchés portent aussi sur certaines activités de conseil auprès des      •   Sciences de gouvernement
acteurs politico-administratifs et dans des organisations internationales. Offrant
                                                                                        •   Sociologie politique de l’action publique
la possibilité de stage en laboratoire, ouvert sur l’international, cette spécialité
                                                                                        •   Questions sensibles
offre un ensemble diversifié d’enseignements. Avec un objectif : permettre un
perfectionnement en matière de sciences sociales du politique et l’acquisition          •   Européanisation et globalisation des politiques publiques
d’une palette d’outils analytiques pour ceux qui se préparent à devenir (ou sont        •   Outils de recherche
déjà) des acteurs des sciences de gouvernement.
                                                                                        Le S4, centré sur l’achèvement du mémoire de fin d’études, peut également être
Du point de vue thématique, la spécialité repose sur plusieurs sous-ensembles
                                                                                        conçu comme la préfiguration du projet de thèse à envisager pour le doctorat. Un
thématiques qui correspondent aux orientations actuelles de la recherche dans
le domaine des sciences de gouvernement, ainsi qu’aux méthodologies dévelop-            voyage d’étude à l’étranger est organisé chaque année pour permettre à la promo-
pées par les enseignants-chercheurs de Sciences Po Grenoble. Ce volet Re-               tion de participer,    plusieurs   jours durant, à un colloque universitaire
cherche porte tout particulièrement sur l’analyse socio-historique des disposi-         (Lausanne, Florence…). Une occasion de saisir en direct ce qu’est le débat scien-
tifs d’action publique et notamment sur l’évolution des savoirs des savoirs et des      tifique, sinon la confrontation académique, cela dans une ambiance toujours très
catégories de connaissance attachés à l’État et aux autres autorités investies de
                                                                                        conviviale.
puissance gouvernementale. Mais en s’appuyant sur les outils et notions de l’his-
toire, de la sociologie, de l’anthropologie…, cette spécialité entend également étu-
dier les évolutions de l’action gouvernementale dans les sociétés contemporaines,       Débouchés professionnels et métiers visés
notamment en relation avec la construction européenne, les transformations de           Les principaux débouchés visés par la formation sont les suivants :
l’action collective et les dynamiques attachées à la globalisation ou la territoria-    > métiers de la recherche et de l’enseignement
lisation de l’action publique. Grâce à ses liens avec la laboratoire Pacte, l’une       > responsables et techniciens de sociétés de conseil et d’expertise, bureaux
des plus grosses unités mixtes de recherche en SHS en France, grâce à une pé-           d’étude, cabinets de consultant en décision, management public et techniques d’éva-
dagogie de formation à la recherche et par la recherche, cette formation est deve-
                                                                                        luation
nue une des plus performantes en science politique. D’où le nombre élevé des ins-
criptions en thèse qui le sanctionne et la professionnalisation rapide qui s’y opère.   > experts et consultants de l’administration territoriale, nationale et euro-
Nous serons très heureux de vous y accueillir.                                          péenne, des organisations professionnelles non gouvernementales, des grandes
                                                                                        entreprises, des médias
                                                 Martine Kaluszynski et Olivier Ihl     > spécialistes coordination et médiation des organisations internationales, inter-
                                                                                        gouvernementales

                                        3                                                                                      4
Sciences du gouvernement comparées                                                        Sciences du gouvernement comparées

>    relevant de l’ONU, comme l’OMS, le HCR et la Commission des Droits de               Au-delà d’une approche prioritairement centrée sur la science politique, des
l’Homme, l’OIT et le BIT, la Commission économique pour l’Europe de l’Ouest et la        analyses pluridisciplinaires sont abordées grâce à la présence d’enseignants-
Cnuced ; ou indépendantes, comme l’OMC, Interpol, etc. ; ou non gouvernementales,        chercheurs issus selon les années d’autres disciplines ou laboratoires, notamment
comme le CICR attaché auprès de la Commission des communautés européennes…               des sociologues, des juristes, des économistes ou encore des géographes…

Équipe pédagogique et partenariat                                                        Les principaux enseignements de la 2e année

L’équipe pédagogique rassemble des enseignants de l’IEP de Grenoble :                    Science de gouvernement et action publique
                                                                                         Olivier Ihl, professeur de science politique, IEPG
Christophe Bouillaud, professeur de science politique
Raul Magni-Berton, professeur de science politique                                       L’objet de ce séminaire est d’offrir un panorama de la littérature, ainsi que des
Jean-William Dereymez, maître de conférences de science politique                        indications de méthode sur l’analyse de l’action publique dans une double perspec
Olivier Ihl, professeur de science politique                                             -tive historique et comparative. L’analyse comparée des ingénieries de gouverne-
Emmanuel Taieb, maître de conférences en science politique                               ment constitue en effet une voie de recherche nouvelle. Depuis le début des années
                                                                                         1980 aux États-Unis puis en Europe une approche de sociologie comparative et his-
                                                                                         torique s’est attachée à analyser les interactions spécifiques entre savoirs acadé-
D’autre part, cette formation qui s’appuie scientifiquement sur le centre de recher-
                                                                                         miques et pratiques bureaucratiques dans un contexte de « mondialisation ».
che sur le Politique, l’Administration, la Ville et le Territoire (PACTE) favorise la
                                                                                         Aussi bien les usages politiques de la science que les usages scientifiques de la
présence, parmi les intervenants, de plusieurs chercheurs de ce laboratoire :
                                                                                         politique. Les dispositifs d’action publique y sont étudiés dans leur lien à des
                                                                                         communautés académiques et à partir des concurrences qui gouvernent le monde
Stéphanie Abrial, ingénieur de recherche UPMF
                                                                                         de la recherche. À partir aussi d’une interrogation sur les instruments de con-
Laurence Dumoulin, chargée de recherche CNRS
                                                                                         naissance et les formes d’expertise qui en résultent, une enquête n’hésitant pas à
Alain Faure, directeur de recherche , CNRS
                                                                                         combiner récits diachroniques et approche comparative. Il devient alors possible de
Martine Kaluszynski, directeur de recherche CNRS                                         mettre en relief les effets sociaux de la recherche académique. Et, en retour, de
Pierre Martin, ingénieur de recherche CNRS                                               rendre compte de la succession des paradigmes qui gouvernent les “sciences” de
Guy Saez, directeur de recherche CNRS                                                    l’action publique. Le détour par les sciences de gouvernement a cette vertu : non
Pascale Trompette, directrice de recherche CNRS                                          pas de reconduire l’idée d’un commencement fondateur ou de traquer des rela-
Philippe Warin, directeur de recherche CNRS                                              tions cachées mais de rendre explicite ce qui n’est implicite que d’être sous les
                                                                                         yeux de tous…

D’autres enseignants y participent comme Peter Knoepfel (IDHEAP) de l’Université de
Lausanne, Laurent Labrot, PAST (IEP Grenoble), Elsa Guillalot, maître de confé-          24 HEURES - SÉMINAIRE GÉNÉRAL

rences de science politique, IUT Grenoble, Dominique Grand, ingénieur CEA, Renaud
Payre, professeur agrégé de science politique, Université Lyon 2, Philippe Zittoun,
chercheur au LET (ENTPE, Lyon).

                                        5                                                                                        6
Sciences du gouvernement comparées                                                        Sciences du gouvernement comparées

Sociologie historique de l’action publique                                               Dynamiques de la recherche technologique
Emmanuel Taieb, maître de conférences à l’IEPG                                           Dominique Grand, CEA de Grenoble

Ce cours présentera, dès son introduction, les enjeux épistémologiques et méthodo-       Ce cours décrit la recherche technologique, sa place dans la recherche scientifique
logiques d’une véritable « science historique » de l’action publique. L’enseigne-        et son rôle pour transformer les connaissances en réalisation de grandes infra-
ment s’organisera autour de deux grandes parties. Dans la première partie, nous          structures et au développement ou maintien de l’emploi industriel. D’abord mo-
nous attarderons sur l’historicité des politiques publiques. Montrer que les po-         bilisée dans le développement de grands programmes définis dans un cadre
litiques publiques ont une histoire conduit à repérer le moment d’émergence              national (exemple du nucléaire), la recherche technologique s’est ensuite trouvée
d’un exercice renouvelé du pouvoir. Un pouvoir qui – à partir du dix-huitième            engagée dans le mouvement de mondialisation, ceci assez tôt dans certains secteurs
siècle – repose sur des instruments, des dispositifs et des savoirs de gouverne-         comme la microélectronique. Dans ce cadre d’économie et de recherche mondiali-
ment. Dans la seconde partie, nous envisagerons les principaux chantiers d’une           sées, un organisme de recherche évolue pour adapter son fonctionnement et ses
sociohistoire de l’action publique en confrontant le plus souvent des travaux fran-      relations aux nouveaux acteurs et décideurs. Même si le pilotage national reste
çais et anglo-saxons. Trois principaux thèmes seront abordés : l’étatisation et la       fort, la programmation de la recherche a dû intégrer la montée en puissance d’au-
genèse de politiques sociales, le gouvernement municipal et enfin les sciences de        tres espaces de pilotage : la construction de l’espace européen de la recherche
gouvernement sur lesquelles nous conclurons.                                             d’une part et la prise de responsabilité des régions françaises dans l’innovation
                                                                                         d’autre part.
12 HEURES
                                                                                         Le cours montre le rôle clé du projet et des hommes pour articuler les enjeux de la
                                                                                         recherche internationale et du développement territorial. Il aborde les enjeux et
Analyse et pilotage des politiques publiques                                             modalités de travail avec les partenaires régionaux (formation et recherche),
Philippe Warin, directeur de recherche CNRS, PACTE IEPG et                               l’industrie et les politiques publiques régionales, nationales et européennes. On
Peter Knoepfel, professeur en droit management, IDHEAP, Université de Lau-               examine comment se développe un écosystème d’innovation en prenant l’exemple
sanne                                                                                    du bassin grenoblois et de la région. Les dynamiques à l’œuvre seront décrites
                                                                                         autour des concepts de triptyque formation-recherche-industrie et des pôles de
Ce séminaire vise à analyser les questionnements et les outils propres au pilotage       compétitivité. Le cours est fondé sur une expérience d’accompagnement de projets
des politiques publiques. Une fois les politiques décidées, comment sont-elles mises     dans un organisme de recherche technologique. Il s’appuie sur des ouvrages cou-
en œuvre et évaluées ? Tenant compte des évolutions générales qui affectent les          vrant le domaine de la prospective et de l’innovation (Papon, Futuris, Veltz, Laredo) et
modes de production des politiques, notamment en termes d’économie de moyens,            s’illustre d’exemples vécus dans la région.
d’efficacité et de transparence des résultats, il s’agit d’interroger – textes et        
études de cas à l’appui – les acteurs, les ressources, les règles institutionnelles et   16 HEURES
les produits des politiques publiques.
                                                                                         La judiciarisation de la société du politique
16 HEURES                                                                              Martine Kaluszynski : directeur de recherche CNRS, PACTE, IEPG et Laurence
                                                                                         Dumoulin, chargée de recherche CNRS, ISP Cachan

                                                                                         Ce cours a pour objet de s’intéresser aux redéfinitions des rapports entre justice et
                                                                                         politique montrant l’ampleur des enjeux du point de vue de la régulation sociale et
                                                                                         de l’analyse du politique.

                                         7                                                                                        8
Sciences du gouvernement comparées                                                           Sciences du gouvernement comparées

Dans les débats ou les réflexions sur la justice, il est de plus en plus question de          Problématique de la gouvernance territoriale
                                                                                              Sous la responsabilité de Guy Saez ; directeur de recherche CNRS, PACTE, IEPG
ce qui serait un phénomène de judiciarisation. Ce terme désigne à la fois la multi-
plication des recours à l’arbitrage judiciaire par les acteurs sociaux, les sollicita-
                                                                                              A la fin du XXe siècle, divers courants des sciences sociales (science politique, socio-
tions croissantes dont la justice ferait l’objet pour traiter de problèmes-clefs
                                                                                              logie, géographie, urbanisme) ont cherché à caractériser le type d’action publique
de la société, et le déplacement de plus en plus fréquent du traitement d’affaires
                                                                                              qui s’est développé dans de nombreux pays occidentaux et dans des organisations
de l’arène politique vers l’arène judiciaire. Une France judiciarisée se substitue à
                                                                                              supranationales et intergouvernementales en réponse aux changements provoqués
une France étatique (L. Karpik). L’« incapacité » du politique à statuer sur des ques-
                                                                                              par la mondialisation. On a ainsi vu fleurir des concepts nouveaux comme celui de
tions de société particulièrement sensibles le conduirait à déléguer à des instanc-
                                                                                              gouvernance ou des concepts «retravaillés» comme celui de territoire. L’objet de ce
es judiciaires et ferait de la justice une institution investie, ou qui s’investirait elle-
                                                                                              cours est de saisir la façon dont des approches problématiques très différentes
même (la justice comme « Tiers Pouvoir ») d’une mission de gardienne des principes
                                                                                              (néo-institutionnalisme, théorie des conventions, théorie de la régulation...) envi-
politiques du « vivre ensemble ». Il s’agit bien de s’intéresser aux redefinitions des
                                                                                              sagent la gouvernance et s’adaptent, avec plus ou moins de facilité, à la dimension
rapports entre justice et politique montrant l’ampleur des enjeux du point de vue
                                                                                              territoriale de l’action publique. Les phénomènes de la métropolisation, du néo-
de la régulation sociale et de l’analyse du politique.
                                                                                              régionalisme,    du    développement      territorial   qui    sont   les   plus    gros
                                                                                              «consommateurs» des concepts de gouvernance et de territoire fourniront les
12 HEURES
                                                                                              exemples empiriques abordés dans le cours.
                                                                                              
L’économie : une science de gouvernement. Marché, politique, morale
                                                                                              12 HEURES
Pascale Trompette, directrice de recherche CNRS en Science Politique

                                                                                              Les énigmes de l’action publique locale
Ce cours propose des outils théoriques, conceptuels et méthodologiques pour pen-
                                                                                              Alain Faure, directeur de recherche CNRS, PACTE, IEPG
ser le fonctionnement des marchés, notamment sous l’angle du rapport au poli-
tique. Il s’agit de se donner les moyens de penser la place croissante des marchés
                                                                                              Pour décrypter l’action publique locale dans toutes ses composantes et toute sa
dans la vie des sociétés, y compris dans des secteurs dont les formes de régulation
                                                                                              complexité, le cours souhaite présenter aux étudiants une grille de lecture articulant
tendaient à s’en éloigner (les services publics, la gestion de l’environnement, l’éco-
                                                                                              trois entrées analytiques : l’histoire et le temps long des sentiers de dépendance qui
nomie du développement, etc.). Le cours s’appuiera sur une présentation de théo-
                                                                                              imprègnent les administrations locales et les collectivités territoriales, la boite noire
ries récentes en sociologie économique (NSE, néo-institutionnalisme, performativi-
                                                                                              des jeux de pouvoir et des tournois d’action publique entre les différentes échelles
té, etc). Nous nous intéresserons au rôle croissant de l’économie comme savoir
                                                                                              de gestion publique infranationale, le langage et la force des récits de politiques
expert dans la construction politique des marchés. De façon transversale, nous
                                                                                              publiques qui structurent les priorités d’intervention des métropoles et des régions.
serons amenés à aborder des notions clés, à l’interface entre les disciplines
                                                                                              Questionnée dans une optique comparative européenne, cette focale à trois facettes
(science politique, sociologie, anthropologie), telles que l’échange (marchand et non
                                                                                              doit permettre aux étudiants d’affûter leurs connaissances sur trois énigmes identi-
marchand, échange politique), la valeur, les dispositifs de marché, etc. C’est à par-
                                                                                              fiées comme saillantes dans les recherches contemporaines de science politique:
tir de ces concepts, en dialogue permanent avec des travaux empiriques contempo-
                                                                                              les événements traumatiques qui imprègnent la rationalité d’action des collectivités
rains, que nous explorerons les controverses attachées au marché, notamment des
                                                                                              locales et de leurs élites, les promesses qui lient les électeurs et les élus dans un
relations entre marché et morale.
                                                                                              registre territorialisé de défiance/confiance,

18 HEURES

                                          9                                                                                           10
Sciences du gouvernement comparées                                                       Sciences du gouvernement comparées

enfin les idées reçues sur le service public qui alimentent dans chaque configura-       Ce cours vise donc à montrer que :
tion territoriale les systèmes de croyances sur ce qui relève de “l’intérêt général”.    a)     la diversité des partis et des systèmes partisans reste dans l’Union remar-
                                                                                               quable et qu’elle n’est pas sans interroger sur la possibilité même d’é-
12 HEURES                                                                                     mergence d’un système partisan unique au niveau de l’Union (tel qu’il est
                                                                                                inscrit dans les textes des Traités européens depuis Maas- tricht) ;
Techniques d’enquêtes                                                                    b)     un chantier de recherche doit être (ré)ouvert sur le lien réciproque qui peut
Stéphanie Abrial, ingénieur de recherche Cristo, UPMF                                           exister entre évolution (ou non) des politiques publiques et évolution (ou
                                                                                                non) des systèmes partisans.
Ce cours est conçu comme un atelier d’accompagnement à l’enquête de terrain. Il
s’agit d’approfondir la connaissance pratique des méthodes des sciences sociales
                                                                                         16 HEURES
mobilisées dans la préparation des mémoires de recherche. L’objectif est de sensi-
biliser les étudiants à l’importance des méthodes dans la réalisation et la valida-
                                                                                         Elections et modes de scrutin en Europe
tion des travaux de science sociale.
                                                                                         Pierre Martin, ingénieur de recherché CNRS, CIDSP-PACTE, IEPG

16 HEURES                                                                             Ce cours comprend plusieurs parties. Tout d’abord on s’intéressera aux règles
                                                                                         élémentaires de     l’étude d’une élection (causes de l’élection, enjeu de pouvoir,
Partis et systèmes partisans en Europe                                                   mode de scrutin, offre électorale, campagne électorale, commentaire des résul-
Christophe Bouillaud, professeur de science politique, IEPG                              tats), de la présentation des résultats électoraux et de leur analyse. Ensuite nous
                                                                                         étudierons les principaux modes de scrutin et leurs effets sur le comportement
La science politique contemporaine a tendu à séparer l’étude des politiques publi-       électoral et la structuration des systèmes partisans. L’histoire électorale de la
ques de celle des partis politiques et des systèmes partisans qui organisent leurs       France depuis 1870 sera étudiée en détail avec des exemples de résultats par
relations réciproques dans chaque pays de l’Union européenne. Cette tendance             circonscriptions. Enfin nous analyserons l’histoire électorale de quelques grands
paneuropéenne est particulièrement marquée en France. Pourtant, l’ensemble               pays européens : Allema- gne, Italie et Grande-Bretagne. L’Espagne, les pays scandi-
des pays de l’Union – et des pays en voie d’y adhérer ou susceptibles de le faire        naves ainsi que la Belgique et les Pays-Bas seront abordés en fonction des disponi-
dans l’avenir proche ou lointain – peuvent être analysés comme des pays dirigés          bilités et des demandes des étudiants.
par un « gouvernement de partis », au sens où les plus hauts postes de l’État
(gouvernement, présidence par exemple) ne sont accessibles qu’à des individus fai-
                                                                                         20 HEURES
sant partie de cette collectivité humaine bien spécifique que l’on appelle un parti,
toujours dans nos démocraties pluralistes en concurrence avec des semblables. Ce
gouvernement des États européens par un ou des partis politiques – seul ou en coa-       Grands concepts de la géopolitique
lition avec d’autres le plus souvent – prend les formes les plus diverses selon les      Jean-William Dereymez, maître de conferences de science politique, IEPG
pays, or cette diversité ne peut être ignorée si l’on veut comprendre la diversité
des politiques publiques menées au sein de l’Union, les échecs et les réussites de       Le but du cours est de clarifier pour des étudiants venant de divers horizons les
                                                                                         grands concepts que rencontre la géopolitique, prise comme l’étude des conflits
chaque pays à affronter l’européanisation de ses politiques, la difficulté à con-
                                                                                         territorialisés. Cette branche des sciences humaines, entendue essentiellement
struire de l’« intégration positive » de l’Union.                                        comme une méthode pluridisciplinaire, mêlant science politique, histoire, géogra
                                                                                         - phie, économie, ethnologie, voire philosophie, doit en effet utiliser

                                        11                                                                                      12
Sciences du gouvernement comparées                                                       Sciences du gouvernement comparées

d’une part ses propres notions de base, le territoire, la frontière, l’État, la puis-    Atelier Informatique (facultatif)
sance, les minorités, les conflits, d’autre part tenir compte des représentations        Sous la direction de Frédérique Teinturier-Robert, Cellule TICE, IEPG
mises en avant dans les conflits, comme l’identité, la nation.
Le cours se donne donc comme horizon une réflexion sur ces diverses données,             Maîtriser les outils bureautiques est devenu aujourd’hui indispensable dans le
en faisant appel à la littérature française et étrangère les concernant, mais            parcours d’un étudiant. C’est également un atout majeur pour l’accès au monde
aussi en étudiant des cas concrets. Par exemple, la frontière sera d’abord vue           du travail. Cette formation se propose d’apporter aux étudiants les connais-
sous ses aspects symboliques, la séparation voire la création de deux mondes (le         sances informatiques et typographiques nécessaires à la conception et à la pré-
« monde des hommes » et l’extérieur), mais aussi sous ses formes réelles, celle          sentation de leur mémoire, ainsi qu’une aide à la soutenance. Les séances se-
d’une ligne qui sépare et rapproche comme dans le cas de la frontière entre les          ront basées sur l’utilisation de toutes les fonctionnalités offertes par un logi-
États-Unis et le Mexique.                                                                ciel de traitement de texte, un logiciel de PAO (Présentation Assistée par Ordi-
Ainsi les diplômés pourront-ils, à l’issue du cours, en dehors de tout referent          nateur) et un logiciel tableur.
idéologique, mieux appréhender les causes des grands conflits contemporains,
voire tenter de participer à leur résolution.                                            2 HEURES

16 HEURES                                                                             Participation à un groupe de travail PACTE, IEPG

                                                                                         Pour encourager la formation à la recherche par la recherche, une participation
Langue vivante
Sous la responsabilité des enseignants de langues de l’IEPG                              aux activités des groupes de travail du laboratoire (aide à la préparation d’une
                                                                                         journée d’étude, présentation d’une traduction ou d’un texte dans l’atelier
L’objectif de ce module est de poursuivre l’apprentissage et le maintien de la connais   d’écriture et de lecture, aide à l’organisation d’une conférence, etc.) est prévue.
- sance de la langue vivante, acquis antérieurement par les étudiants.                   Elle fera l’objet d’un encadrement parle responsable du groupe qui proposera
                                                                                         une évaluation spécifique de cette quinzaine d’heures de « travail en labo ». Cette
18 HEURES                                                                            présence au cœur des activités d’un groupe de travail sera un utile moyen de
                                                                                         socialiser l’étudiant à l’univers concret d’une équipe de recherche.
Atelier recherche documentaire (facultatif)
Roland Ape, Elisabeth Gauthier, centre de documentation, IEPG                            Mémoire de recherche

La croissance exponentielle de l’information, la multiplication des sources et
                                                                                         Il prépare à la réalisation d’une thèse de doctorat en science politique, mais aussi
des accès, exigent de plus en plus que chacun, décideur de demain, ait une maî-
                                                                                         à la bonne connaissance d’un milieu professionnel en certifiant la détention d’une
trise réfléchie et efficace des outils documentaires, doublée d’un regard critique
                                                                                         capacité d’expertise de haut niveau. Il est défini avec le directeur de recherche,
accru. La démarche – très axée sur la pratique – proposée dans cet ensei-
                                                                                         est soutenu publiquement en présence d’un jury d’au moins 3 personnes en cas
gnement est la suivante : confronter les expériences documentaires de chacun;
                                                                                         de candidature à l’allocation de recherche et s’inscrit dans la programmation
explorer les sources d’information.
                                                                                         générale des activités du laboratoire PACTE :
                                                                                         • Les politiques d'implication des citoyens et de la société civile, à travers le re-
10 HEURES
                                                                                         cours aux formes d’expertise et aux procédures de concertation dans la produc-
                                                                                         tion de politiques publiques.

                                       13                                                                                      14
Sciences du gouvernement comparées                                                        Sciences du gouvernement comparées

• Les conditions d'exercice des responsabilités publiques et politiques, notam-            Liste indicative de quelques mémoires
ment du fait de la judiciarisation du politique.
•   Les types de définition et d’engagement des politiques publiques, à travers la
                                                                                           Mémoires 2005
production    locale,   nationale    ou   supranationale     de   normes        d’action
(territorialisation, contractualisation des politiques, négociation multi-acteurs et       ANDRIAMASINORO VAKANA MIAINA (2005)
multi-niveaux, débat public, accréditation, qualité et logique de résultats).              Un groupe d’intéret acteur de politique publique : le Medef et la politique des 35
•   Les modes de régulation politique des tensions sociales et la construction des         heures
formes contemporaines de solidarité aux limites de l’intervention publique d’État.         Sous la direction d’Olivier Ihl
•   Les changements et évolutions dans les savoirs et les outils de gouvernement au
                                                                                           DEMONGEOT BENOÎT (2005)
vu des apports de la sociologie historique et politique.
                                                                                           Une énergie pourtant si vantée. Controverse et mobilisation autour des éoliennes
Validation                                                                                 en France
Chaque enseignement fait l’objet d’un contrôle continu (participation, exposé,             Sous la direction de Yannick Barthe
note de lecture, note de projet, simulation…) et/ou d’un examen terminal (écrit ou
                                                                                           GUILLON VINCENT (2005)
oral) validé par des crédits européens. L’obtention de 60 crédits permet la valida-
                                                                                           Culture et développement métropolitain à Montréal
tion de l’année. Deux sessions d’examen sont prévues.
                                                                                           Sous la direction de Guy Saez
Quelques lieux de stage
                                                                                           LECLERC JOANNIE (2005)
Laboratoire de recherche PACTE de l’IEPG ; Laboratoire des usages de la MSH
                                                                                           Le modèle de la poubelle : réponses politiques au problème de déchets.
Alpes ; Service « Droit des femmes » du Conseil Général de l’Isère ; Cellule
                                                                                           Une analyse de la politique publique de gestion des déchets ménégers en France
« développement social » du CCAS de Gap ; Direction des affaires culturelles de la
                                                                                           depuis la loi de 1992
Ville de Grenoble ; Ser- vice jeunesse d’Agora Peuple et Culture Dauphiné ; Nextep
                                                                                           Sous la direction de Yannick Barthe et Claude Gilbert
Consulting and Health eco- nomics à Paris…

                                                                                           M’BAYE ELHADJI MAMADOU (2005)
                                                                                           L’action publique au carrefour de la politique d’immigration et de lutte contre le
                                                                                           sida
                                                                                           Sous la direction de Monika Steffen

                                                                                           ROCHAS AMANDINE (2005)
                                                                                           Sociogénèse des dispositifs publics de protection des langues minoritaires au Sud
                                                                                           Tyrol de 1918 à nos jours
                                                                                           Sous la direction d’Olivier Ihl

                                       15                                                                                        16
Sciences du gouvernement comparées                                                       Sciences du gouvernement comparées

Mémoire 2006                                                                             SALAÜN GUILLAUME (2006)
                                                                                         Gestion de la ressource en eau, acteurs non gouvernementaux et développe-
ARAYE RADJI (2006)                                                                       ment institutionnel. Le cas de la France sur le bassin du fleuve Sénégal
Analyse discursive et changement en politique                                            Sous la direction de Stéphane Labranche
Sous la direction de Philippe Zittoun
                                                                                         SAYWELL OLIVIA (2006)
BOSSY SOPHIE (2006)                                                                      Petite histoire d’un document administratif... La mise à jour du schéma départe-
Les transformations de l’institution carcérale : entre tendances transnationales         mental des carrières à la DRIPE PACA
et politiques publiques particulières
                                                                                         Sous la direction de Claude Gilbert
Sous la direction de Sebastian Roché
                                                                                         Mémoires 2007
COURT EMILIE (2006)
Le risque naturel comme ensemble socio-technique. Le cas de la crue torrentielle         BRENIERE JULIEN (2007)
du Domeynon en août 2005
                                                                                         Le niveau de mise en eau du barrage de Serre-Ponçon – Etude d’une problé-
Sous la direction de Claude Gilbert                                                      matique au cœur d’un enjeu de politique publique régionale
                                                                                         Sous la direction d’Alain Faure
GOURGUES GUILLAUME (2006)
Les comités de ligne TER en Rhône-Alpes : gouvernement des territoires et démo-
                                                                                         BOIRON MATHIEU (2007)
cratie participative
                                                                                         La dimension sociale de l’habitat durable : de la rhétorique à la réalité politique
Sous la direction d’Alain Faure
                                                                                         Sous la direction de Stéphane Labranche
La coopération franco-allemande en matière de sécurité et de défense dans
l’après-guerre froide une approche réaliste                                              COMBE STÉPHANIE
Sous la direction de Sabine Saurugger                                                    Entre discours et pratique : la gestion des groupes d’origine étrangère
                                                                                         et des communautés religieuses par les politiques publiques nationales et locales
MONANGE BENOIT (2006)
La création de « l’American Political Science Association » et l’institutionnalisation   Sous la direction de Guy Saez
de la science politique étasunienne
                                                                                         PORTARESCU ELÉNA (2007)
Sous la direction d’Olivier Ihl
                                                                                         L’égalité Femmes – Hommes : un chantier du XXIème siècle.
ROUVIERE LAETITIA (2006)                                                                 Regards croisés entre France et Moldavie
Justice populaire sur l’altiplano : l’exécution coutumière du maire d’Ilave, Puno,       Sous la direction de Jean-Pierre Bernard
Pérou
Sous la direction d’Olivier Ihl                                                          FAURE ANTOINE
                                                                                         L’espace public en période de crise révolutionnaire. Les discours présiden-
                                                                                         tiels de Salvador Allende au révélateur d’une analyse des données textuelles
                                                                                         Sous la direction d’Olivier Ihl

                                        17                                                                                      18
Sciences du gouvernement comparées

LEMETTRE SONIA
Faut-il être écolo pour trier ses déchets ? Analyse de la pratique du tri sé-
lectif des ordures ménagères. Le cas de l’agglomération grenobloise
Sous la direction de Philippe Zittoun

REYDELLET BERTRAND
La création des nouveaux contrats de partenariats public-privé en France.
Sous la direction d’Alain Faure

                                        19
Octobre 2012

Institut d’études politiques de Grenoble
       BP 48—38040 Grenoble Cedex 9
              Tél. (+33) (0)4 76 82 60 00
              Fax (+33) (0)4 76 82 60 70
          www.sciencespo-grenoble.fr
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler