Service de prévision de crues Grand Delta

Service de prévision de crues Grand Delta

Service de prévision de crues Grand Delta

MINISTÈRE DE L’ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE l’ENERGIE (MEDDE) Préfectures Préfectures Préfectures Préfectures concernées par le présent règlement concernées par le présent règlement concernées par le présent règlement concernées par le présent règlement Alpes-de-Haute-Provence – Hautes Alpes - Ardèche - Bouches-du-Rhône Drôme – Gard - Hérault - Var – Vaucluse pour les tronçons réglementaires, Loire et Lozère sans tronçon réglementaire.

Approuvé par le Préfet coordonnateur de bassin Préfet de la région Rhône-Alpes Préfet du Rhône par l’arrêté n°13 306 du 15 octobre 2013 Service de prévision de crues Grand Delta REGLEMENT DE SURVEILLANCE DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES (RIC)

Service de prévision de crues Grand Delta

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 2 HISTORIQUE DES VERSI HISTORIQUE DES VERSI HISTORIQUE DES VERSI HISTORIQUE DES VERSIONS DU DOCUMENT ONS DU DOCUMENT ONS DU DOCUMENT ONS DU DOCUMENT Version Date d’approbation Commentaire 1.0 16/08/2006 Elaboration 2.0 04/08/2011 Révision – Extension réglementaire de la mission du SPC-GD sur la Durance amont entre Serre-Ponçon et Sisteron et le Calavon Coulon.

3.0 15/10/2013 Révision – Changement de service de tutelle mise en forme du document suivant RIC type mis au point par le SCHAPI, et actualisation des diagrammes de vigilance Affaire suivie par Yann LABORDA - Cellule Prévision - Service de Prévision des Crues Grand Delta yann.laborda@developpement-durable.gouv.fr Rédacteurs Bernard BAMBAGIOTTI - SPC-GD Fabrice MANNESSIEZ - SPC-GD Relecteur Yann LABORDA – SPC-GD

Service de prévision de crues Grand Delta

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 3 SOMMAIRE SOMMAIRE SOMMAIRE SOMMAIRE Pages GLOSSAIRE 4 PREAMBULE 5 NOTICE DE PRESENTATION 1 – Fonctionnement hydrologique des bassins versants, crues de référence et enjeux 6 2 – Ouvrages hydrauliques susceptibles d’avoir un impact sur les crues 26 ARTICLE 1 – INTERVENTION DE L'ETAT 1.1 Territoire de compétence 29 1.2 Cours d'eau réglementairement surveillés 29 ARTICLE 2 - INTERVENTIONS DES COLLECTIVITES TERRITORIALES 30 ARTICLE 3 – INFORMATIONS NECESSAIRES AU FONCTIONNEMENT DU SPC-GD 3.1 – Dispositif de mesure 32 3.1.1 – Les réseaux de mesure 32 3.1.2 – Pluviométrie et limnimétrie collectée 32 3.1.3 – Données partenaires récupérées 33 3.1.4 – Fonctionnement actuel du réseau de collecte et évolution 33 3.1.5 – Les réseaux EDF et CNR 34 3.1.6 – Les réseaux de mesure gérés par les collectivités locales 34 3.2 – Données et informations fournies par les autres services du MEEDDM 35 3.2.1 – SPC Rhône amont Saône et SPC Isère 3.2.2 – Le SCHAPI 3.3 – Prévisions météorologiques – Réseau de météo France 35 3.3.1 – Le réseau de Météo France 3.3.2 – Prévisions météorologiques ARTICLE 4 – DISPOSITIF D'INFORMATION 37 4.1 – Mise à disposition de l'information 37 4.1.1 – Accès au dispositif 37 4.1.2 – Nature de l’information mise à disposition 38 4.1.3 - Informations élaborées et capitalisées par l’Etat 40 4.2 –Diffusion de l'information 41 4.2.1 – Préfectures et CODIS 4.2.2 – Autres destinataires 4.2.3 – Echanges en période de crise ARTICLE 5 – ECHEANCIER DE MISE EN OEUVRE 42 ANNEXES 43

Service de prévision de crues Grand Delta

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 4 GLOSSAIRE GLOSSAIRE GLOSSAIRE GLOSSAIRE AP/BP Avertissement Précipitations/Bulletin Précipitation B.V. Bassin versant CETE Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement CNR Compagnie Nationale du Rhône CODIS Centre Opérationnel Départemental d'Incendie et de Secours COGIC Centre Opérationnel de Gestion Interministérielle des Crises CTR Centre de Téléconduite du Rhône DDT(M) Direction Départementale des Territoires (et de la Mer) DREAL Direction Régionale de l'Environnement, de l’Aménagement et du Logement DIR SE Direction Interrégionale Sud Est de Météo France DTG Direction Technique Générale EAC Echelle d'annonce des crues EDF Electricité de France EMZ Etat Major de Zone PACA Région Provence Alpes Côte d'Azur RD - RG Rive Droite – Rive Gauche RIC Règlement de surveillance, de prévision et de transmission de l'information sur les crues RTC Réseau Téléphonique Commuté SAC Service d'Annonce des Crues SCHAPI Service Central d'Hydrométéorologie et d'Appui à la Prévision des Inondations SDIS Service Départemental Incendie et Secours SPC-GD Service de Prévision des Crues Grand Delta TM Télémesure

Service de prévision de crues Grand Delta

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 5 PREAMBULE PREAMBULE PREAMBULE PREAMBULE La loi n°2003-699 du 30 juillet 2003 relative à la prévision des risques technologiques et naturels et à la réparation des dommages prévoit dans son article 41 que l’organisation de la surveillance, de la prévision et de la transmission de l’information sur les crues est assurée par l’Etat.

Cette organisation est définie pour chacun des grands bassins hydrographiques identifié sur le territoire national par un schéma directeur de prévision des crues (SDPC). Pour le bassin Rhône-Méditerranée, ce schéma a été arrêté par le Préfet coordonnateur de bassin le 26 juillet 2005 et révisé le 20 décembre 2011. Sur le bassin du Rhône aval et de ses principaux affluents des deux rives, depuis la limite nord du département de la Drôme jusqu’à la mer, la mission de surveillance des cours d’eau et de prévision des crues est assurée par le Service de Prévision des Crues Grand Delta (SPC-GD) de la DREAL Rhône Alpes, sous l’autorité du préfet coordonnateur de bassin. Le présent règlement de surveillance, de prévision et de transmission de l’information sur les crues (RIC) traduit la mise en oeuvre du Schéma Directeur sur le territoire de compétence du SPC-GD.

Service de prévision de crues Grand Delta

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 6 NOTICE DE PRESENTATI NOTICE DE PRESENTATI NOTICE DE PRESENTATI NOTICE DE PRESENTATION ON ON ON 1. Fonctionnement hydrologique des bassins versants, crues de référence et enjeux. 1.1 Préambule Préambule Préambule Préambule Le territoire du SPC Grand Delta s’étend sur 3 régions : Provence-Alpes-Côte d’Azur, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes et sur 9 départements : Alpes de Haute Provence, Hautes-Alpes, Ardèche, Bouches-du-Rhône, Drôme, Gard, Hérault, Var et Vaucluse. Il s’étend aussi, en partie, sur les départements de la Lozère et de la Loire. La délimitation de son territoire de compétence suit en grande partie une logique hydrologique, elle est calée sur les limites des bassins versants des cours d’eau alimentant le Rhône aval auxquels sont associés les 2 bassins côtiers gardois du Vistre et du Vidourle. Outre le Rhône, le SPC-GD assure donc la surveillance des principaux affluents cévenols comme l’Ardèche, la Cèze ou les Gardons, ainsi que celle du plus gros affluent du Rhône aval en rive droite, la Durance.

Les phénomènes hydro-météorologiques auxquels sont confrontés ces bassins peuvent être de plusieurs types, les principaux étant : - les phénomènes cévenols : l’essentiel de la pluviométrie, très intense et très localisée, concerne principalement les bassins cévenols, dont les pointes de crues très remarquables peuvent conduire à des crues majeures sur l’extrême aval du Rhône.

- les phénomènes méditerranéens extensifs : les pluies, moins intenses que sur les épisodes cévenols, concernent une plus grand nombre voire la totalité des bassins rives droite et gauche sur le Rhône en aval de Lyon. Ce type d’évènement peut conduire, là encore, à des pointes de débits très remarquables sur le Rhône aval. - Les phénomènes océaniques : les pluies concernent davantage les bassins d’alimentation du Rhône en amont du territoire du SPC-GD, lequel voit alors se propager sur son territoire des crues qui peuvent être majeures, sans apport notable par les affluents qu’il surveille.

Les paragraphes suivants détaillent, bassin par bassin, l’hydrologie, les principales vulnérabilités et les évènements marquants de chacun des tronçons surveillés.

Service de prévision de crues Grand Delta

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 7 1.2 Le Rhône Le Rhône Le Rhône Le Rhône Le Rhône est un des plus grands fleuves de France, son bassin versant franco-suisse atteignant 98 000 km². Sur le plan des vulnérabilités, si les crues faibles voire moyenne sont globalement bien contenues par les différents aménagements et n’occasionnent que peu de débordements dommageables, il n’en est pas de même pour les crues majeures. Ce tronçon du Rhône aval, en grande partie endigué, présente en effet une très forte vulnérabilité aux crues extrêmes. Implantées historiquement, et pour des raisons économiques évidentes, tout le long de ce corridor rhodanien, de grandes agglomérations comme Valence, Avignon, Beaucaire, Arles, … sont très sensibles aux crues sur le plan des lieux habités. Certains secteurs plus industriels sont également économiquement très vulnérables en cas d’inondation. C’est le cas notamment des secteurs comme le Gard Rhodanien (industrie de la chimie sur la ZI de l’Ardoise), ainsi que des principaux sites nucléaires comme Cruas, ou Tricastin, … Le SPC Grand Delta est compétent pour la prévision des crues sur le tiers aval du fleuve, à savoir pour les communes riveraines des secteurs suivants: -en rive droite: départements de l’Ardèche à partir de la commune de Peyraud, et du Gard en totalité -en rive gauche: départements de la Drôme, du Vaucluse et des Bouches du Rhône en totalité. Hydrologiquement, ce tronçon de Rhône aval reçoit des nombreux affluents majeurs comme l'Isère en amont de Valence, l'Ardèche à Pont St Esprit, la Durance au droit d'Avignon ou le Gardon en amont de Beaucaire. Ces affluents (hormis l'Isère) sont également placés sous la responsabilité du SPC-GD. Sur ce tiers aval, le Rhône a été en grande partie aménagé par la CNR, et ne présente plus les mêmes caractéristiques morphologiques que lors des grandes crues historiques du XIXème siècle. D’une manière générale, il convient de garder à l’esprit que les aménagements CNR de type « digue insubmersible » sont réputés calés à la cote de crue millénale. Toutefois, de nombreux tronçons du Rhône (notamment les bras morts, les confluences et l’aval de Beaucaire jusqu'à la mer) restent le siège de larges débordements en crue majeure*. Ce rôle d'aménageur gestionnaire de la CNR en fait un interlocuteur privilégié du SPC-GD pour la gestion de crise sur ce bassin.

* rupture de digues non CNR en 1994 et 2003

Service de prévision de crues Grand Delta

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 8 Des réseaux routiers d’importance comme la RN 86 sont également très sensibles aux premiers débordements. Les apports des nombreux et puissants affluents (l'Ardèche, le Gardon, la Durance, …) sont autant de conditions d'alimentation à maîtriser afin d'élaborer une prévision de débit sur l'aval du fleuve. La problématique de prévision sur le Rhône est un enjeu majeur pour le SPC-GD. Quelques crues historiques sur le Rhône – 4 novembre 1840 : plus grosse crue connue suite à 4 averses méditerranéennes torrentielles en 8 jours. Dégâts sur digues et habitations sur secteur nord-Vaucluse. Submersion de Barbentane par Rhône et Durance. Q estimé à Beaucaire: 13000 m3/s (T 300 ans) – 31 mai 1856 : nombreuses brèches dans les digues. Q estimé à Beaucaire: 12000 m3/s – Du 10 au 22 novembre 1886 après une semaine pluvieuse, Q estimé à Beaucaire: 9470 m3/s – Du 8 au 12 novembre 1935 : inondation d’Avignon, Q estimé à Beaucaire: 9600 m3/s. – 12 novembre 1951 : suite à des apports cévenols, Q estimé à Beaucaire: 9200 m3/s – Du 1er au 12 octobre 1993, dégâts importants sur les zones non aménagées par la CNR. Q estimé à Avignon: 8200 m3/s, Q estimé à Beaucaire: 9800 m3/s (T 30 ans) – 7 et 8 janvier 1994: des ruptures de digues secteur nord Vaucluse créent un vaste champ d’inondation entre Rhône et dérivation de Donzère Mondragon. Le débit de l'Ardèche (environ 1000 m3/s) est écrêté dans cette poche. Crue de la Durance estimée à 2800 m3/s, Q Rhône estimé à Avignon : 8500 m3/s, Q estimé Beaucaire : 11 000 m3/s. (T 100 ans) – 3 et 4 décembre 2003 : crue majeure due au affluents méditerranéens en aval de Valence. Q estimé à Tarascon: 11500 m3/s NOTA : une incertitude certaine s’attache à l’estimation des débits des fortes crues, notamment à la station de Beaucaire-Tarascon. Cette incertitude peut expliquer en grande partie les écarts relatifs que l’on peut constater à cette station entre les débits validés pour les différentes crues historiques. Les débits de crues historiques affichés dans l’annexe 5 ont été, quant à eux, recalculés avec la courbe de tarage en cours de validité à Beaucaire-Tarascon. Ils correspondent aux débits qui seraient sensés être atteints aujourd'hui avec les cotes observées lors des crues passées.

Service de prévision de crues Grand Delta

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 9 1.3 L L L La Cance et l'Ay a Cance et l'Ay a Cance et l'Ay a Cance et l'Ay Morphologiquement, la Cance amont et la Deume présentent une configuration de moyenne montagne, ce relief étant globalement homogène jusqu'à Annonay. Sur l'aval du bassin, on note tout d'abord un secteur de gorges en aval d'Annonay, avant un élargissement de la plaine à la confluence au Rhône.

La ville d'Annonay représente la vulnérabilité principale de ce bassin, notamment par la configuration de la Deume qui traverse le centre ville en passage couvert sur une longue distance. L'amont du bassin, ainsi que le secteur de gorges ne présente pas de vulnérabilité notable. A l'extrême aval, la commune de Sarras, concernée à la fois par la Cance, l’Ay et le Rhône, présente une certaine sensibilité pour les crues les plus importantes (présence de quelques endiguements protégeant des habitations). Dans ce dernier secteur, les aménagements de la CNR ont permis d'affronter la crue récente de 2003 sans dégât majeur. Quelques crues historiques sur la Cance On note trois crues contemporaines estimées décennales (03 août 1963, 13 novembre 1996 et 2 décembre 2003), mais peu de crues historiques connues sur ce bassin. Les études conduisent à retenir une crue centennale de l'ordre de 250 m3/s pour la station d’Annonay, et de l’ordre de 600 m3/s pour la station aval de Sarras. La Cance, affluent nord-ardéchois en rive droite du Rhône, est le cours d'eau le plus septentrional du territoire du SPC Grand Delta, en limite nord du département de l'Ardèche. Son bassin versant de 380 km², comporte un affluent principal, La Deume (180 km²).

Au sud de la Cance, le bassin de l’Ay (110 km²), bien que non instrumenté, fait l’objet d’une vigilance couplée à celle de la Cance et du Doux. Sur le plan hydrologique, ces bassins ne sont pas considérés comme des cours d'eau à réponse rapide, le régime hydrométéorologique auquel ils sont soumis n'étant que rarement de nature méditerranéenne. Schéma du bassin versant de la Cance

Service de prévision de crues Grand Delta

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 10 1.4 Le Doux Le Doux Le Doux Le Doux Le Doux est un affluent rive droite du Rhône situé au nord du département de l'Ardèche. Son bassin versant de 630 km², comporte deux affluents majeurs dans le secteur aval (La Daronne en rive gauche et le Duzon en rive droite), ainsi que quelques affluents plus réduits sur l'amont (le Grozon, la Sumène et le Douzet).

Comme pour la Cance, le régime hydrologique qui caractérise ce bassin est assez rarement méditerranéen. Morphologiquement, le Doux présente un faciès de moyenne montagne en amont de Lamastre, puis, de Lamastre à Tournon, un profil de plaine assez encaissée se terminant par un secteur de gorges en aval de la confluence avec la Daronne. La confluence au Rhône voit le lit majeur du Doux s'élargir sensiblement en aval de Tournon. Très peu de secteurs débordants sont recensés sur ce bassin. Les vulnérabilités principales de ce bassin (principalement des lieux habités) sont situées sur la commune de Lamastre où des endiguements assez anciens permettent de protéger le centre de la commune pour des crues courantes, et au niveau de la confluence au Rhône sur les communes de Tournon et Saint Jean de Muzol, dont des zones habitées et des zones d'activités sont également protégées par un important réseau de digues. Quelques crues historiques sur le Doux On retiendra la crue de référence du 3 août 1963 (Q100 à environ 1100 m3/s), ainsi que la très forte crue du 2 décembre 2003 qui a approché une période de retour d'environ 50 ans (900 m3/s). Enfin, la crue récente de septembre 2008 (700 m3/s sans débordement majeur), est assez remarquable par son origine typiquement méditerranéenne (événement convectif très intense et très localisé sur l’aval du bassin).

Schéma du bassin versant du Doux

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 11 1.5 L'Eyrieux L'Eyrieux L'Eyrieux L'Eyrieux L'Eyrieux est un affluent rive droite du Rhône, situé dans le département de l'Ardèche. Son bassin versant de 860 km², comporte de nombreux affluents en rive droite (La Saliouse, l'Eysse, la Dorne, la Glueyre, l'Auzène, le Boyon …). On note également en rive gauche un affluent majeur : la Dunière.

Sur le plan hydrologique, la position centrale de ce bassin dans le département de l'Ardèche lui confère une certaine exposition aux régimes hydrométéorologiques méditerranéens. Le régime de crues sur l'Eyrieux est à rapprocher de celui des cours d'eau de type cévenol à cinétique rapide. Morphologiquement, on peut distinguer 3 faciès sur l’Eyrieux, à savoir: - le tiers amont du BV (en amont du Cheylard) : un secteur d’alimentation du bassin, avec une configuration de plaine étroite, un faciès de moyenne montagne, et peu de secteurs débordants. Ce secteur regroupe plusieurs sous-bassins amont, dont la Dorne qui conflue avec l'Eyrieux dans l'agglomération du Cheylard. - le tiers central du BV (entre le Cheylard et les Ollières) : un secteur de gorges de l’Eyrieux. Ce tronçon ne comporte que très peu de zones de débordement. Ce tronçon reçoit des affluents importants en rive droite.

- le tiers aval de l’Eyrieux (des Ollières à la confluence au Rhône) : un secteur ou la plaine alluviale de l’Eyrieux s’élargit localement, et où les principales zones de débordement apparaissent. Ce tronçon reçoit un affluent important en rive gauche (la Dunière). - Sur le secteur amont, la vulnérabilité principale se situe au niveau de la commune du Cheylard, sur laquelle la confluence de la Dorne et de l'Eyrieux génère une assez forte Schéma du bassin versant de l'Eyrieux

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 12 sensibilité dès les petites crues (parking, centre ancien dense et extensions récentes en sortie de commune). Sur le tiers aval du cours d'eau, les communes de Saint Sauveur de Montagut, Les Ollières sur Eyrieux, Saint Fortunat sur Eyrieux, et Saint Laurent du Pape présentent également une certaine vulnérabilité, principalement sous la forme de lieux habités ou d'équipements.

Quelques crues historiques sur l'Eyrieux On retiendra des archives: - la crue historique de référence serait celle de 1857, mais la période de retour reste à affiner - la crue contemporaine de référence pour le bassin est la crue du 3 août 1963, qui a été matérialisée sur le bassin par la pose de quelques repères de crues. 1.6 L'Ouvèze ardéchoise L'Ouvèze ardéchoise L'Ouvèze ardéchoise L'Ouvèze ardéchoise L'Ouvèze ardéchoise est un petit affluent rive droite du Rhône, dans le département de l'Ardèche. Son bassin versant de 124 km², présente un sous-bassin de faible dimension : le Mézayon (30 km²) qui conflue avec l’Ouvèze en aval de Privas. Sur le plan hydrologique, comme pour l'Eyrieux, ce bassin peut être concerné par des évènements hydrométéorologiques convectifs de type méditerranéen. La dimension très faible de ce type de bassin l'inclut dans la catégorie des bassins à crues rapides. La surveillance de ce cours d'eau est assurée à l'aide de capteurs pluviométriques et d’une station limnimétrique à Fonts du Pouzin.

Morphologiquement, on peut distinguer 3 faciès différents sur le bassin de l’ Ouvèze ardéchoise, à savoir : - une moitié amont de bassin (depuis l’Escrinet jusqu’à Privas environ) présentant un faciès de vallée étroite de moyenne montagne. Ce tronçon ne présente que très peu de secteurs débordants, - une petite moitié aval présentant un faciès de vallée alluvionnaire bien délimitée latéralement, où l’Ouvèze marque assez nettement son lit majeur en rive gauche notamment. Celui-ci est strictement bordé par les massifs du Coiron au sud et du Vivarais au Nord. Les principales zones de débordement (ainsi que les vulnérabilités) sont sur ce tronçon, Schéma du bassin de l'Ouvèze ardéchoise

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 13 - enfin, l’extrémité aval du bassin versant est formée d’un resserrement entre les 2 massifs, formant un verrou particulièrement marqué sur le Pouzin, avant la confluence au Rhône. Sur le plan de la vulnérabilité, on retiendra surtout les désordres liés au ruissellement local sur les petites communes (Coux, Flaviac, St julien en St Alban , qui restent relativement peu exposées aux crues de l’Ouvèze. La commune du Pouzin est quant à elle concernée par la zone de confluence avec le Rhône.

Quelques crues de référence sur l'Ouvèze ardéchoise - Octobre 1907 : 600 mm de pluie en 3 jours, dont 520 le 9 octobre à Privas. Débit estimé au Rhône : 1330 m3/s (source monographie du Rhône). L'eau a atteint le parapet du pont de Coux. Cette crue semble être la crue de référence du bassin. - 10 août 1967 : 163 mm de pluie en 12 h à Privas. Q estimé au Rhône : 400 m3/s. 2 morts dans un camping au Pouzin.

- 8 octobre 1968 : débit proche de celle de 1967. - 30 septembre 1990 : 266 mm en 7 h à Privas. Q estimé au Rhône : 450 m3/s (40 à 50 ans). - Pour mémoire : 2 crues notables en janvier et septembre 1994, de moindre ampleur que les précédentes. 1.7 L'Ardèche L'Ardèche L'Ardèche L'Ardèche L'Ardèche est le plus important affluent ardéchois du Rhône, marquant dans son cours aval la limite entre les départements du Gard et de l'Ardèche.

Hydrologiquement, l'ensemble du bassin représente une surface de 2380 km². Il comporte 6 sous-bassins de plus de 100 km², dont 2 sous bassins majeurs : la Baume (240 km²) et le Chassezac (750 km²). Ce type de bassin, notamment dans les secteurs amont, est caractérisé par des temps de réaction très courts et des débits de référence très élevés. Ce régime de crues rapides des sous-bassins cévenols amont font de l'Ardèche un bassin extrêmement dynamique sur le plan des crues, et l'un des apports potentiels les plus importants vers le Rhône, sur le territoire du SPC-GD.

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 14 Morphologiquement, les bassins amont présentent essentiellement une configuration de moyenne montagne, avec des profils de vallées assez encaissés. Le secteur de confluence de ces 3 sous bassins amont (entre Vogüé et Vallon Pont d'Arc) présente quant à lui une configuration de plaine, avec des secteurs d’inondations qui s'élargissent sensiblement. En aval de Vallon, les gorges de l'Ardèche s'étendent sur 25 km, sans secteur de débordement notable.

En sortie des gorges, l'extrémité aval du bassin s'élargit considérablement avant la confluence avec le Rhône. La vulnérabilité très particulière de ce bassin est essentiellement liée aux activités saisonnières notamment les campings et les canoés. La présence de plusieurs zones habitées sensibles (secteurs d'Ucel/Ruoms/Vallon et secteur de confluence au Rhône) font de ce bassin l'un des enjeux les plus forts en matière de prévision des crues pour le SPC Grand Delta.

Notons enfin que l'Ardèche amont et le Chassezac comportent des aménagements hydroélectriques EDF nombreux, mais relativement peu influents sur les crues moyennes ou fortes, les barrages n'ayant que très peu de rôle écrêteur dans leur fonctionnement. Pour ces bassins, EDF reste cependant un interlocuteur privilégié du SPC-GD sur le plan opérationnel. Quelques crues historiques sur l'Ardèche On peut noter les éléments suivants : - crue historique de référence du bassin : 22 septembre 1890 (cette crue a fait l'objet d'une pose de repères de crues sur le bassin).

- double crue forte en septembre et octobre 1958, particulièrement sur les bassins amont. Schéma du bassin versant de l'Ardèche

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 15 - crue récente de référence : 22 septembre 1992. Cette crue a fait l'objet d'une pose de repères de crues sur le bassin). 1.8 L'Aygues L'Aygues L'Aygues L'Aygues L'Aygues est un affluent rive gauche du Rhône dont le bassin versant de 1100 km² débute dans le département de la Drôme et conflue au Rhône dans le département du Vaucluse, en aval d'Orange. Hydrologiquement, on note dans le secteur amont 2 affluents majeurs : l'Oule (245 km²) en rive droite qui conflue vers Rémuzat, et l'Ennuyé (100 km²) en rive gauche, confluant en aval d'Arpavon. Ce bassin est soumis au régime hydrométéorologique méditerranéen, sa configuration en fait un bassin capable d'apports rapides et non négligeables vers le Rhône.

Morphologiquement, on peut distinguer 2 faciès différents sur ce bassin : - un bassin amont (jusqu’à Nyons) caractérisé par un paysage de moyenne montagne (sommet culminant à 1571 m) formé de vallées étroites où s’écoulent des rivières torrentielles. - un bassin aval (en aval de Nyons) formé de collines sédimentaires encadrant une plaine alluviale qui s'élargit notablement. Cette partie du bassin ne comporte pas d'affluent majeur.

L'extrémité aval du bassin est drainée également par 2 petits bassins, la Meyne (traversant Orange) et le Rieu (plus au nord). Les débordements de l'Aygues viennent alimenter ces réseaux. En amont du bassin, les premières vulnérabilités notables se présentent au niveau de la confluence avec l'Ennuyé (communes de Curnier et des Pilles potentiellement touchées). Dans la moitié aval, les communes de la plaine alluviale présentent les vulnérabilités les plus sensibles du bassin, tant au niveau des centres anciens qu'au niveau des extensions Schéma du bassin de l'Aygues

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 16 récentes. Les communes de Nyons et celles de la plaine d'Orange (Sainte Cécile les Vignes, Sérignan du Comptat, Camaret sur Aygues, Orange…) sont particulièrement concernées. Enfin, dans le secteur de confluence au Rhône, la commune de Caderousse présente une vulnérabilité historique et fréquente certaine, mal compensée par les endiguements du seul centre ancien.

Quelques crues historiques du bassin de l'Aygues : •24 août 1622 : crues de l’Aygues, inondation exceptionnelle d’Orange (plusieurs mètres d’eau dans certains quartiers). Pont de Langes (RN 7) emporté. •15 septembre 1745 : peu d’information sur cette crue mais ampleur comparable à 1868. •13 août 1868 : Plus forte crue observée, de nombreux repères de crues tout au long de la vallée. Q estimé : 1050 - 150) m3/s à Nyons.

•26 octobre 1886 : les eaux atteignent l’arc de triomphe d’Orange. Des dégâts sur les digues en plusieurs endroits. •9 novembre 1907 : inondation d’Orange, brèches de digues en amont de la voie ferrée. L’Arc de triomphe est inondé, Q estimé 900 m3/s. •24 septembre 1924 : crue conjuguée de l’Aygues et de la Meyne, dégâts très importants à Orange. •20 novembre 1951 : Orange inondée, brèches en amont de la voie ferrée. Piolenc et Mornas inondées sur 20 km². Q estimé 650 m3/s d’après les Ponts et Chaussées. •22 septembre 1992 : Quartiers Nord et Est d’Orange inondés (Jonquiers). Q estimé : 850 m3/s à Orange (T: 80 ans). Crue très brève (5 heures), débit débordant d’environ 120 m3/s. •7 janvier 1994 : la rivière ne franchit ses digues qu’en de rares endroits essentiellement en RD. Q estimé : 530 m3/s à Orange.

•8 et 9 septembre 2002 : le bassin est surtout touché dans sa partie aval : Rieu et Meyne. 1.9 L'Ouvèze provençale L'Ouvèze provençale L'Ouvèze provençale L'Ouvèze provençale L'Ouvèze provençale est un affluent rive gauche du Rhône dont le bassin versant de 1900 km² se compose de 2 entités sur le plan hydrologique très différentes, à savoir : l'Ouvèze seule en amont de Bédarrides (800 km² , bassin rapide réglementairement surveillé par l'État), et les Sorgues, composées de plusieurs sous-bassins du Sud Est du Mont Ventoux (bassins non réglementairement surveillés par l'État).

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 17 Morphologiquement, on peut distinguer sur le bassin réglementaire de l'Ouvèze, 2 faciès différents : - un bassin amont (jusqu’à Vaison-La-Romaine) caractérisé par un paysage de moyennes montagnes où s’écoulent des rivières torrentielles, notamment son affluent principal le Toulourenc (170 km²).

- un bassin aval (en aval de Vaison) où se forme une plaine alluviale qui s'élargit rapidement jusqu'au resserrement morphologique de Bédarrides. Cette partie du bassin ne comporte pas d'affluent notable, hormis l'apport de la plaine des Sorgues au droit de Bédarrides, générant des apports généralement modérés en débit, mais souvent durable dans le temps, par ressuyage d'un volume d'eau très important. La confluence au Rhône se fait 7 km en aval de Bédarrides.

Dès l'amont du bassin, les premières vulnérabilités notables se présentent, la principale étant la commune de Vaison-La-Romaine, dont les lieux habités occupent grandement le lit majeur de la rivière. Dans la moitié aval, la plaine alluviale comporte des vulnérabilités également très sensibles, particulièrement les communes de la plaine entre Roaix et Bédarrides, où de larges débordements sont possibles (Violès, Jonquières, Courthézon, Bédarrides,…).

La faible pente générale du secteur implique que même des zones d'urbanisation anciennes soient régulièrement touchées. La confluence au Rhône dans le bras de Sauveterre ne semble pas présenter de vulnérabilité particulière. Quelques crues historiques du bassin de l'Ouvèze en amont de Bédarrides - 21 Août 1616 : niveau supérieur au parapet du pont Romain à Vaison la romaine - Août 1684 : inondation de Violès, Jonquières, Courthézon - Novembre 1802 : Sablet, Gigondas et Bedarrides sont inondées (mention d’une crue en août de la même année) - 27 Août, 26 Octobre et 10 Novembre 1886 : Roaix, Rasteau, Séguret, Gigondas, Violès, Courthézon et Bédarrides sont touchées.

Schéma du bassin de l'Ouvèze Provençale

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 18 - Octobre et novembre 1907: Crue forte à Vaison la Romaine, toutes les communes touchées d’Entrechaux à Bédarrides (2 m dans le village) - 24 septembre 1924 : nouvelles inondations à Bédarrides, voie ferrée coupée. - Novembre 1935 : toutes les communes touchées d’Entrechaux à Bédarrides. Brèches de digues signalées.

- 20 Novembre 1951 : crue importante sur Vaison la Romaine et l’aval, avec crue du Rhône (12/11/51). Bédarrides et Sorgues submergées. Q estimé à Bédarrides : 515 m3/s (T 70 ans). - 22 septembre 1992 : 41 victimes. Q estimé à Vaison La Romaine : 1300 m3/s Plus forte crue connue. 1.10 La Durance La Durance La Durance La Durance La Durance est le plus grand affluent du Rhône aval, avec un bassin versant de 14 000 km². La confluence au Rhône se fait en rive gauche au droit d'Avignon. Sur le plan hydrologique, ce bassin comprend de nombreux affluents majeurs, dont la plupart se situent dans le secteur amont et moyen du bassin (en amont de Cadarache). Un seul affluent (le Coulon-Calavon, désormais réglementairement surveillé) concerne le secteur aval, au droit de Cavaillon. Le régime des crues de la Durance est assez différent des autres bassins (à crues rapides), affluents du bas Rhône. Le Buëch et les apports de la Durance moyenne constituent les principales sources d'alimentation pour les crues de la Durance aval (hors Coulon-Calavon). Ce bassin génère donc des apports assez lents vers le Rhône, mais durables dans le temps et potentiellement élevés en débit.

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 19 Sur un plan géomorphologique, on distingue 3 secteurs : - la Durance Amont (et son sous bassin l'Ubaye) : les apports hydrologiques de ce secteur de moyenne et haute montagne (régime de torrents montagneux), sont en grande partie régulés par l'aménagement EDF de Serre Ponçon. Le secteur en amont de l’ouvrage est situé hors domaine réglementaire du SPC-GD.

- la Moyenne Durance (entre la confluence du Buëch et celle du Verdon) : ce secteur de plaine est alimenté latéralement par les apports d'affluents majeurs (Buëch, Bléone, Asse Largue . On y distingue 2 sous secteurs hydrauliquement différents, avant et après la confluence avec le Buech au droit de Sisteron. - la Durance Aval (aval Cadarache) : où la plaine inondable (lit en tresses) de la Durance atteint son maximum de largeur (plusieurs km). La Durance y reçoit son dernier affluent rive droite au droit de Cavaillon (le Coulon-Calavon) avant de confluer au Rhône au droit d'Avignon.

Sur le plan de la vulnérabilité, ce bassin considérable (14 000 km²) recoupe des secteurs très sensibles dont les plus notables sont Sisteron (confluence Buëch en moyenne Durance), Pertuis, Cavaillon et Avignon (Durance aval). En ce qui concerne le tronçon du Coulon- Calavon, on notera également les vulnérabilités fortes des communes de Apt et Cavaillon. L'ensemble du bassin est équipé de 16 barrages EDF assortis d'une vingtaine d'usines de production électrique. Les deux ouvrages majeurs de Serre-Ponçon (confluence Durance / Ubaye) et Sainte-Croix (Verdon aval) présentent des capacités importantes en terme de rétention et de régulation de débit. A ce titre, EDF est un interlocuteur privilégié du SPC-GD lors des crises sur ce bassin.

Schéma du bassin versant de la Durance et des sous bassins principaux

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 20 Ce bassin comporte dorénavant 4 tronçons réglementairement surveillés par le SPC-GD : 3 sur la Durance (entre Serre-Ponçon et Sisteron, entre Sisteron et Cadarache puis entre Cadarache et Avignon), et un sur l'affluent aval du Coulon-Calavon. Quelques crues historiques de la Durance : - 17 septembre 1226 : première crue mentionnée. (puis 1345, 1540, 1651). - 7 mars 1830 : Q estimé: 3600 m3/s - 1er et 2 novembre 1843 : les ponts des Mées, Manosque, Cadenet, Cavaillon et Rognonas emportés. Pont Mirabeau détruit. Q estimé : 4400 m3/s - 27-28 octobre 1882 : crue du bassin supérieur, plus forte crue connue à Mirabeau: 5100 m3/s (6.60 m). Bonpas: 4100 m3/s (atténuation).

- Octobre et novembre 1886 : 2 crues historiques également, la plaine, de Mirabeau à la confluence, restera submergée pendant 1 mois. Octobre : crue exceptionnelle sur moyenne et basse Durance. Q Mirabeau estimé à 5000 m3/s. - 8 novembre 1906 : Q 3700 m3/s à Mirabeau (5.10m) - 20 novembre 1951 : 2850 m3/s à Bonpas - 21 octobre 1953 : 500 m3/s à Serre Ponçon. - 7 janvier 1994 : Q 2750m3/s à Mirabeau; Q=2900 m3/s à Cadarache; Q=2800 à Pertuis; Q=2700 à Bonpas. A noter: 250 m3/s retenus pour la Bléone, 430 pour l’Asse, 1000 pour le Buech - Nouvelle crue forte le 5-6 novembre 1994 (en moyenne 200 m3/s de moins qu’en janvier).

- 24 novembre 2000 : 2150 m3/s enregistrés à Pertuis. - 30 mai 2008 : sur le tronçon entre Serre-Ponçon et Sisteron, avec 900 m3/s relâchés au barrage de Serre-Ponçon. Quelques crues historiques du Coulon-Calavon : - 1907 : débit estimé à Apt: de l'ordre de 430 m3/s (4.5m) - 24 août 1925 : crue majeure avec inondation du centre ville d'Apt (cote >5m). PHE au droit de la station du pont de Coquières. - Octobre 1942 : 4.8m à Apt. Débit estimé de l'ordre de 470 m3/s. - 24 Nov. 1951 : moitié de la commune de Cavaillon inondée, centre-ville d’Apt peu inondé, 4.20 au pont de Coquières, - 7 Janvier 1994 : 3.6 m à Apt, majeure partie de la commune de Cavaillon inondée, débordements vers la commune d’Isle-sur-la-Sorgue - 3 décembre 2003 : crue d'environ 100 m3/s à Apt (parking submergé) et crue décennale estimée à 200 m3/s à Cavaillon.

- 14/15 Décembre 2008 : 190 m3/s estimés à Apt (parking submergé) et environ 380 m3/s sur le secteur aval (débordements sur Cavaillon et la plaine).

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 21 1.11 La Cèze La Cèze La Cèze La Cèze La Cèze, affluent rive droite du Rhône, présente un bassin versant de 1360 km² essentiellement Gardois. Sur le plan hydrologique, on note dans le secteur amont ou médian plusieurs sous-bassins notables comme le Luech (97 km²), la Ganière (77 km²), l'Auzonnet (173 km²) ou la Claysse (81 km²). En partie aval, la Tave (175 km²) vient rejoindre la Cèze juste avant sa confluence avec le Rhône.

Ce bassin est capable de crues rapides depuis les bassins de la haute et de la moyenne vallée. La Cèze amont est équipée du barrage écrêteur de Sénéchas. La propagation dans la moitié aval permet une anticipation de quelques heures sur la prévision des débits à Bagnols-Sur-Cèze. Morphologiquement, on peut distinguer plusieurs faciès différents sur ce bassin : - un bassin amont cévenol (jusqu’à Bessèges) caractérisé par un profil de moyenne montagne formé de vallées étroites où s’écoulent des rivières à réaction rapide, - une zone de plaine élargie entre Bessèges et Tharaux où les premiers secteurs de débordements majeurs sont notables, - un secteur de gorges entre Tharaux et l'amont de Bagnols-Sur-Cèze ou les zones de débordement sont beaucoup plus limitées, - une partie aval (entre Bagnols-Sur-Cèze et le Rhône) qui présente à nouveau un élargissement notable du lit majeur.

Sur le plan de la vulnérabilité, plusieurs zones de lieux habités présentent une sensibilité certaine aux inondations sur ce bassin, notamment Saint-Ambroix et Bessèges (sur le secteur amont), en partie protégées depuis l'implantation du barrage de Sénéchas; l'amont de Tharaux (dite plaine de Saint Denis) où l'arrivée d'affluents majeurs et la proximité de l'entrée des gorges entraînent un exhaussement non négligeable en crue majeure sur une zone de plaine; Bagnols-Sur-Cèze, particulièrement sensible dès les premières crues sur le secteur aval. Notons enfin la zone de confluence au Rhône, où quelques communes Schéma du bassin versant de la Cèze

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 22 (particulièrement Codolet) présentent une forte vulnérabilité, parfois assortie d'une problématique d'endiguements sur de grands linéaires. Quelques crues historiques sur le bassin de la Cèze Cèze amont La présence du barrage écrêteur de crue de Sénéchas, mis en service 1976, a entraîné une forte diminution de l'intensité des crues sur le tronçon amont de la Cèze. Sur un plan historique, on peut noter la présence sur ce tronçon amont de quelques crues majeures, (dont la plupart se retrouvent sur les autres bassins cévenols gardois ou ardéchois), à savoir: - 21 septembre 1890 : plus forte crue connue à Bessèges (8.19 m à l'échelle). - 16 octobre 1907 : parmi les 3 plus fortes connues pour la Cèze amont. - 30 septembre 1958 : plus forte crue connue à St Ambroix (11m à l'échelle). Cette crue reste l'événement de référence sur la partie amont du bassin. Aucun événement supérieur n'a frappé cette portion de bassin depuis notamment la mise en place du barrage.

- 9 septembre 2002 : pour mémoire, cet événement n'a occasionné aucune crue majeure sur le tronçon de Sénéchas à Bessèges. En revanche, l'événement pluviométrique ayant particulièrement sollicité les bassins intermédiaires (comme l'Auzonnet ou la Claysse), cette crue a atteint des hauteurs records pour le secteur de Tharaux (11,55m), et tout le secteur médian du bassin. Q estimé : 2200 m3/s.

Cèze aval Pour les stations de la Cèze à partir de Tharaux, l'événement récent du 9 septembre 2002 est devenu l'événement de référence supérieur à l'événement de 1958. Il est important de noter que la répartition de la pluie était très différente entre ces deux évènements (l'événement de 1958 était d'origine cévenole), et que la présence du barrage de Sénéchas n'a en aucune manière atténué la crue de 2002.

- 16 octobre 1907 : cette crue cévenole majeure a atteint la cote de 10,15m à Bagnols, ce qui la classe parmi les 3 plus fortes enregistrées à cette station (Q estimé : 2500 m3/s). - 30 septembre 1958 : cote atteinte à Bagnols 10.75m (Q estimé : 3000 m3/s). - 9 septembre 2002 : crue de référence sur la Cèze aval, cote atteinte à Bagnols : 10.79m (Q estimé : 3100 m3/s).

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 23 1.12 Les Gardons Les Gardons Les Gardons Les Gardons Le Gardon, dont le bassin versant de 2100 km² est essentiellement situé sur le département du Gard, est le dernier affluent rive droite du Rhône. Sur le plan hydrologique, le bassin versant est composé de 2 sous bassins amont majeurs : le Gardon d'Anduze (630 km²) et le Gardon d'Alès (450 km²), eux-même composés de plusieurs sous-bassins de tailles significatives formant le réseau des gardons cévenols. Le Gardon d'Alès est équipé du barrage écrêteur de crues de Sainte Cécile d'Andorge en amont d'Alès. Sur la moitié aval, quelques affluents moyens (Droude, Braune, Bourdic, Alzon, des bassins versants de l'ordre de 100 à 200 km²) viennent alimenter le cours du Gardon, avant la confluence au Rhône. L'ensemble du bassin est générateur de crues très rapides et pouvant atteindre des gammes de débits très élevées. Schéma du bassin versant des Gardons: Morphologiquement, on peut distinguer 4 faciès différents sur ce bassin: - un bassin amont cévenol (jusqu’à Ners) formé des 2 sous-bassins du Gardon d'Anduze et du Gardon d'Alès, et caractérisé par un profil de moyenne montagne formé de vallées étroites où s’écoulent des rivières à réaction rapide, - une zone de plaine d'inondation entre Ners et Russan où les secteurs de débordement en lit majeur sont importants (plaine de la Gardonnenque), - un secteur de gorges (entre Russan et Remoulins) où les zones de débordement sont beaucoup plus limitées, - une partie aval (de Remoulins au Rhône) qui présente à nouveau un élargissement notable du lit majeur.

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 24 Sur le plan de la vulnérabilité, de nombreuses zones de lieux habités présentent une sensibilité certaine aux inondations sur ce bassin, notamment sur le secteur amont, les agglomérations d'Anduze et d'Alès; dans le secteur de la Gardonnenque, là encore plusieurs communes sont concernées par les débordements du Gardon associés à ceux des affluents du secteur (Brignon, St Géniès de Malgoirès, St Chaptes ; le secteur des gorges comporte lui aussi des secteurs sensibles, en particulier Collias à la confluence avec l'Alzon; enfin, l'intégralité du secteur aval, depuis Remoulins jusqu'au Rhône, présente une vulnérabilité majeure sur des lieux habités, localement équipés d'endiguements importants. On note en particulier la plaine d'inondation d'Aramon, lit majeur commun au Rhône et au Gardon, largement sollicitée lors de crues de 2002 et 2003.

Quelques crues historiques des Gardons - 21 septembre 1890 : on retrouve sur les bassins gardois une trace historique d'une crue majeure comme pour les bassins ardéchois, mais la faiblesse des informations chiffrées ne permet pas d'en reconstituer précisément les débits. - 16 octobre 1907 : crue très importante sur les hauts bassins cévenols et sur l'aval (5300 m3/s à Remoulins). - 30 septembre 1958 : Très forte crue cévenole qui a largement marqué les deux sous- bassins d'Anduze et d'Alès. Cet événement constitue la crue de référence pour ces deux bassins amont. Cote maxi relevée à l'échelle d'Anduze : 7.60 m. Pour le tronçon des gardons réunis, cette crue a été largement dépassée par celle de septembre 2002. - 12 septembre 1976 : crue moyenne sur les bassins cévenols, devenant plus forte sur les Gardons réunis, avec 6.90 m (> 4000 m3/s) à Ners et 3000 m3/s à Remoulins (crue environ décennale).

- 9 septembre 2002 : Crue majeure pour l'ensemble du bassin; atteignant 7.50 à Anduze (3200 m3/s), 9.15 m (7000 m3/s) à Ners et 8.75 m (6700 m3/s) à Remoulins. Cet événement constitue la crue de référence pour le tronçon des Gardons réunis. 1.13 Le bassin Vistre Le bassin Vistre Le bassin Vistre Le bassin Vistre- - - -Vidourle Vidourle Vidourle Vidourle Ces deux bassins côtiers ont en commun leur plaine d'inondation aval sur les basses terres du Gard, avant leur débouché en Méditerranée. Hydrologiquement, le bassin du Vidourle est un bassin à réaction rapide, constitué d'un drain principal prenant sa source aux pieds des reliefs cévenols, sur lequel viennent confluer plusieurs sous-bassins de moyenne dimension (le Rieu Massel, le Crieulon, la Courme, le Crespenou, … bassins de 50 à 100 km²), le dernier affluent significatif étant la Benovie, en aval de Sommières. Sur sa partie amont, le bassin est équipé de 3 barrages écrêteurs de crues, à savoir : Conqueyrac sur le Vidourle, Ceyrac sur le Rieu Massel et La Rouvière sur le Crieulon.

Le Vistre constitue quant à lui le drain principal de la plaine de la région nîmoise. Sa pente particulièrement faible ne lui confère pas la même rapidité de réaction. L'ensemble du bassin est alimenté latéralement par plusieurs sous-bassins de petite dimension (dont les cadereaux nîmois). Un affluent principal, le Rhôny (85 km²) vient alimenter le Vistre dans sa partie aval.

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 25 Morphologiquement, on peut distinguer les faciès suivants sur ce double bassin : - l'extrême amont cévenol du Vidourle (jusqu'aux barrages) et de ses premiers affluents : reliefs karstiques assez marqués avec des pentes notables, donnant à ce bassin un caractère de crue rapide. - le moyen Vidourle (jusqu'à Sommières): configuration de faible relief vallonné et de zones d'expansions modérées. Fonctionnement karstique important du Vidourle pour les petits débits. Quelques secteurs d'écrêtement en amont de Sommières. - Le Vistre amont et moyen (tout le bassin jusqu'au Cailar); alimentation notable par les nombreux affluents latéraux, mais la faible pente et le jeu des nombreuses digues de plaines entraînent un fonctionnement en casiers d'inondation, et un écrêtement majeur des débits. L'inondation résultante est à ramener à un problème de volume écoulé, et de temps de ressuyage assez long.

- Les basses plaines en aval de Sommières et du Cailar : ces secteurs communs au Vistre et au Vidourle sont des zones très plates, proche du niveau de la mer; l'abondance d'ouvrages anthropiques de toutes natures (digues, routes, voies ferrées …) gène l'évacuation des eaux sur l'ensemble du secteur. Sur chacun des secteurs énumérés ci-dessus, la vulnérabilité est très présente. En partie amont du Vidourle, des communes comme Saint Hippolyte du Fort, Sauve ou Quissac sont des secteurs sensibles. La commune de Sommières, et son centre ancien rapidement inondé dès les crues moyennes, ainsi que les communes de Lunel ou Marsillargues, en rive droite du fleuve, dans l'Hérault, sont les principaux enjeux du moyen et bas Vidourle. Le bassin du Vistre, à partir de la région nîmoise, présente lui aussi une forte vulnérabilité aux débordements du Vistre, associée localement aux écoulements plus dynamiques des affluents latéraux (communes de Caissargues, Aubord, Bernis, Codognan). Les communes des basses terres du Gard (le Cailar, Aimargues, Saint Laurent d'Aigouze, …) sont quant à elles largement touchées lors des débordements majeurs, dans un secteur ou le faible relief et le manque d'exutoire naturel gène le ressuyage des secteurs inondés. Schéma du bassin du Vistre-Vidourle

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 26 Quelques crues historiques sur le bassin du Vistre : - 3 octobre 1988 : Pluviométrie intense sur certaines zones du bassin (400 mm sur cadereaux de Nîmes et Rhôny). Dégâts majeurs en ruissellement urbain et sur l'aval du bassin après l'apport du Rhôny. - 9 septembre 2002 : crue importante sur l'amont du bassin (région nîmoise), qui s'est estompée de manière à ne donner qu'une crue faible en secteur aval. Les apports du Vistre sont toutefois venus se cumuler, aux apports majeurs de la crue du Vidourle sur les secteurs des basses vallées du Gard.

- 6 et 8 septembre 2005 : Crue de référence pour le bassin. Double événement de pluviométrie intense sur le bassin médian (région nîmoise et plaine du Vistre). Dégâts importants en ruissellement urbain et en débordements. Peu de réaction du Rhôny. Période de retour estimée à 40 ans sur la moitié aval du bassin. Quelques crues historiques sur le bassin du Vidourle - 6 octobre 1907 : évènement d'origine cévenole, on retrouve cette date sur les autres bassins gardois du Gardon et de la Cèze, ainsi que sur les bassins cévenols ardéchois. Période de retour estimée proche de 1958.

- 27 septembre 1933 : évènement d'origine cévenole, là encore généralisé à tous les bassins cévenols. Cette crue est parmi les plus fortes sur le Vidourle amont (7m à Quissac). La hauteur relevée à Sommières semble la plus forte connue également (7.70m), mais des doutes subsistent sur la localisation de l'échelle d'observation. Période de retour estimée proche de 1958.

- 4 octobre 1958 : événement d'origine cévenole, qui a suivi un premier événement de moindre ampleur le 30/09/58. Cette crue était l'événement de référence avant l'événement de 2002. Période de retour estimée 100 ans sur Sommières (1800 m3/s). - 9 septembre 2002 : événement de référence pour le bassin. Pluviométrie d'origine convective (et non d'origine cévenole) qui a concerné le bassin médian avant le bassin amont. Q estimé à Sommières : 2550 m3/s. Période de retour estimée > 100 ans. Noter toutefois que ces valeurs tiennent compte de la présence des barrages construits dans les années 1970.

Pour ces 4 crues majeures du Vidourle sur 1 siècle, ainsi que pour les 2 évènements majeurs du Vistre récents recensés ci-dessus, il est clair que la vulnérabilité des bassins médians (Sommières, région nîmoise) a été largement sollicitée. Parallèlement, pour chacun de ces évènements, la proximité des 2 bassins versants générant très souvent des concomitances de crues, les secteurs de la basse vallée ont été grandement touchés (sur des surfaces considérables, et des durées de submersion de plusieurs jours).

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 27 2. Ouvrages hydrauliques susceptibles d'avoir un impact sur les crues (Annexe 1) 2.1. Aménagements de la CNR sur le Rhône Aménagements de la CNR sur le Rhône Aménagements de la CNR sur le Rhône Aménagements de la CNR sur le Rhône Sur la section surveillée par le SPC-GD, 10 aménagements ont été réalisés par la CNR, tous basés sur le principe d'un barrage régulant le débit entre le Vieux Rhône et un canal de dérivation conduisant à un ensemble usine hydroélectrique/écluse : Péage de Roussillon, Saint Vallier, Bourg les Valence, Beauchastel, Baix- Logis Neuf, Montélimar, Donzère-Mondragon, Caderousse, Avignon, Vallabrègues Ces ouvrages sont transparents par rapport aux crues. La totalité du débit transitant immédiatement en amont des aménagements se retrouve intégralement restituée à l'aval. Les ouvrages n'ont aucune capacité de stockage de nature à influer de manière sensible sur les pointes de crue. La fonction du barrage consiste à répartir le débit du fleuve entre le canal de dérivation (qui alimente l'usine) et le bras mort du Rhône, en fonction de la capacité limitée du canal et de l'ensemble usine/écluse, et des besoins liés à la production d'énergie. Le mode d'exploitation de ces ouvrages peut modifier la répartition des débits entre le canal et le bras mort, et donc provoquer de légères fluctuations de hauteur dans ce dernier, mais les niveaux y resteront de toute façon inférieurs à ce qu'ils auraient été avant les aménagements de la CNR.

Chaque aménagement est sous la responsabilité d'un chargé d'exploitation. La gestion générale de ces aménagements est assurée par le Centre de Téléconduite du Rhône (CTR) de la CNR avec l'appui des Directions Régionales de Vienne, Valence et Avignon pour ce qui concerne le SPC-GD. 2.2. Les aménagements de EDF sur le bassin de l'Ardèche Les aménagements de EDF sur le bassin de l'Ardèche Les aménagements de EDF sur le bassin de l'Ardèche Les aménagements de EDF sur le bassin de l'Ardèche Sur le Chassezac, six barrages alimentent par les biais de conduites forcées 3 usines situées plusieurs kilomètres en aval des aménagements : - Roujanel ) - Rachas ) Usines de Beyssac et Pied de Borne - Puylaurent ) - Villefort ) - Sainte Margueritte Usine de Lafigère - Malarce Usine de Salelles Hormis Villefort et Puylaurent, ces barrages n'ont aucune capacité d'écrêtement. L'ensemble de ces ouvrages n'a que peu d'incidence sur les pointes de crues du Chassezac, mais peut générer quelques variations notables en début de d'évènement (retard à la montée). A noter que sur l'Ardèche amont, l'usine de Montpezat est alimentée par 3 barrages et un lac naturel situés hors territoire SPC-GD, sur le bassin versant de la Loire.

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 28 2.3. Les aménagements de EDF sur la Durance et le Verdon Les aménagements de EDF sur la Durance et le Verdon Les aménagements de EDF sur la Durance et le Verdon Les aménagements de EDF sur la Durance et le Verdon Le cours de la Durance a été aménagé dans la deuxième moitié du XXème siècle avec une triple préoccupation, limiter les effets dévastateurs des crues, produire de l'énergie électrique et assurer un soutien d'étiage notamment pour favoriser le développement de l'activité agricole.

Cette vaste entreprise confiée à EDF a conduit à la réalisation de 15 barrages et une vingtaine d'usines sur le linéaire de la Durance proprement dite et du Verdon, son affluent principal rive gauche. - Serre Ponçon sur la Durance et Sainte Croix sur le Verdon : Ces barrages interceptent à eux deux un peu plus de 40% du bassin versant total. Leur grande capacité leur permet d'ajouter à la fonction de production d'énergie, un rôle majeur d'écrêtement de crues et de soutien d'étiage.

- Les barrages de : o Sur la Durance : L'Espinasse, la Saulce; St Sauveur (sur le Buech), St Lazare, L'Escale, Malijaï (sur la Bléone), Cadarache, Mallemort et Bonpas. Il s'agit de barrages dits "mobiles" qui "s'effacent" lors de crues, et n'ont aucun rôle d'écrêtement. Leur fonction consiste à réguler le débit entre le fleuve et les canaux de dérivation (qui alimentent les usines), en fonction de la capacité limitée des aménagements et des besoins liés à la production d'énergie. A noter la dérivation d'une partie du débit dans l'étang de Berre à partir du barrage de Cadarache, mais les conditions liées à cette dérivation de flux sont telles que l'impact sur les crues reste limité.

o Sur le Verdon : Castillon, Chaudanne, Quinson et Gréoux/Esparon. Barrages réservoirs (voute ou poids) qui servent pour l'alimentation des usines par conduites forcées et pour le soutien d'étiage sur le Verdon. Pas d'écrêtement, pratiquement aucune incidence sur les pointes de crues. 2.4. Les ouvrages Gardois Les ouvrages Gardois Les ouvrages Gardois Les ouvrages Gardois Cinq barrages écrêteurs de crue ont été réalisés sous maîtrise d'ouvrage du département suite aux dramatiques inondations de 1958.

- St Cécile d'Andorge (1967) sur le Gardon d'Alès - Ceyrac (1968) sur le Rieumassel (affluent rive droite du Vidourle) - La Rouvière (1971) sur le Crieulon (affluent rive gauche du Vidourle) - Conqueyrac (1982) sur le Vidourle à l'aval de St Hippolyte du Fort - Sénéchas sur la Cèze (1976) Le barrage de Sénéchas est équipé de 2 vannes secteur qui permettent d'obstruer les pertuis d'évacuation de l'ouvrage. Ces vannes sont ouvertes en permanence sauf du 01/05 au 15/08 où la fermeture des pertuis est organisée (Arrêté de la Police de l'eau) pour permettre de stocker l'eau dans la retenue et d'assurer un soutien d'étiage sur la rivière en période estivale. Avant les premières crues, ces vannes sont progressivement réouvertes et l'ouvrage retrouve donc son rôle premier et essentiel d'écrêtement des crues.

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 29 Les autres ouvrages ne disposent pas de tels équipements. Ainsi, pour ces cinq barrages, les débits restitués en crue sont régulés par l'ouvrage lui-même en fonction de ses caractéristiques, et non par des interventions humaines. 2.5. Les aménagements divers Les aménagements divers Les aménagements divers Les aménagements divers - Ruisseau du Ternay (affluent rive gauche de la Deume - Bassin de la Cance) : barrage réservoir pour l'alimentation en eau potable. Écrêtement limité au marnage du plan d'eau, ouvrage transparent par rapport aux crues.

- Pont de Veyrières sur la Fontaulière (affluent rive gauche de l'Ardèche amont) : Barrage réservoir appartenant au Syndicat Départemental du Département de l'Ardèche, réalisé pour l'alimentation en eau potable et le soutien d'étiage agricole. Cet ouvrage n'a aucune incidence sur les crues qui s'évacuent par le déversoir de surface. - Barrage réservoir de Collange à l'aval de la commune du Cheylard (Eyrieux) pour le loisir et l'alimentation en eau potable.

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 30 ARTICLE 1 ARTICLE 1 ARTICLE 1 ARTICLE 1 - - - - INTERVEN INTERVEN INTERVEN INTERVENTION TION TION TION DE L'ETAT DE L'ETAT DE L'ETAT DE L'ETAT 1.1 Territoire de compétence Territoire de compétence Territoire de compétence Territoire de compétence Le Service de Prévision des Crues Grand Delta assure sa mission sur le Rhône aval et ses principaux affluents, de la limite nord du département de la Drôme jusqu'à la mer. Le territoire de compétence du SPC-GD concerne (Annexe 2) - trois régions, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes - 11 départements, dont 9 avec tronçons réglementairement surveillés Alpes de Haute Provence, Hautes Alpes, Ardèche, Bouches du Rhône, Drôme, Gard, Hérault, Var, et Vaucluse avec tronçons réglementaires, ainsi que Lozère et Loire sans tronçon réglementaire.

- et 439 communes qui bénéficient du dispositif de surveillance et de prévision des crues mis en place par l'Etat. Le territoire surveillé comprend 16 cours d'eau différents pour un linéaire total de 1 570km. Sa délimitation suit une logique hydrologique, elle est calée sur les limites des bassins versants des cours d'eau alimentant le Rhône aval auxquels sont associés les 2 bassins côtiers gardois du Vidourle et du Vistre 1.2 Cours d’eau réglementairement surveillés Cours d’eau réglementairement surveillés Cours d’eau réglementairement surveillés Cours d’eau réglementairement surveillés En vertu des dispositions du Schéma Directeur de Prévision de Crues du Bassin Rhône- Méditerranée, les cours d'eau surveillés par le SPC-GD et sur lesquels l'Etat prend en charge la prévision et l'information sur les crues correspondent aux linéaires de cours d'eau suivants : - Le Rhône : de la limite du départements de la Drôme jusqu'à la mer, - La Durance : de l'aval du barrage de Serre Ponçon jusqu'au Rhône, - Le Calavon-Coulon - La Cance, l'Eyrieux, le Doux et l'Ouvèze 07 - L'Ardèche et ses deux affluents rive droite, la Baume et le Chassezac - L'Aygues et l'Ouvèze 84 - La Cèze, les Gardons, le Vidourle et le Vistre.

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 31 1.3 Collectivités bénéficiaires du dispositif de prévision et Collectivités bénéficiaires du dispositif de prévision et Collectivités bénéficiaires du dispositif de prévision et Collectivités bénéficiaires du dispositif de prévision et de surveillance des crues mis en place de surveillance des crues mis en place de surveillance des crues mis en place de surveillance des crues mis en place par l’Etat par l’Etat par l’Etat par l’Etat Pour la mise à disposition de l'information au travers, entre autres, de l'élaboration de la carte de vigilance crues et de commentaires associés sur la situation et son évolution, les cours d'eau surveillés sont traités globalement ou par tronçons. La liste et les limites de ces derniers ainsi que la liste, par département, des collectivités territoriales ou de leurs groupements au profit desquels l'État assure la surveillance, la prévision et l'information sur les crues de cours d'eau, font l'objet des annexes 3a, 3b, 3c.

ARTICLE 2 ARTICLE 2 ARTICLE 2 ARTICLE 2 - - - - INTERVENTION DES COL INTERVENTION DES COL INTERVENTION DES COL INTERVENTION DES COLLECTIVITES LECTIVITES LECTIVITES LECTIVITES TERRITORI TERRITORI TERRITORI TERRITORIALES ALES ALES ALES Certaines collectivités locales ou groupements de collectivités locales, ont décidé (ou pourraient décider dans un proche avenir) de mettre en place sous leur responsabilité et pour leurs besoins propres un dispositif de surveillance et de prévision : - Nîmes. Soumise aux risques combinés de ruissellement urbain et de débordement des cadereaux, la ville s'est équipée progressivement, depuis les inondations dramatiques d'octobre 1988, d'un réseau de stations de mesures pluviométriques et limnimétriques implantées sur les bassins versants concernés. Le dispositif de surveillance mis en place en 1994 a été remplacé par le système ESPADA. Des données pluviométriques et/ou limnimétriques sont échangées entre la ville de Nîmes et le SPC-GD. Le type de données mis à disposition et les modalités d’échange sont définis dans une convention passée entre les deux services le 10 septembre 2010. Celle-ci précise également les modalités d‘accès à calamar web. - Le Lez (affluent du Rhône). Bien que doté de 2 stations limnimétriques appartenant à l'État à Bollène et Taulignan, ce cours d'eau ne fait pas partie des cours d'eau réglementairement surveillés par l'Etat.

Depuis Juin 2009, le Syndicat Mixte du Bassin Versant du Lez (SMBVL) a mis en oeuvre un réseau d'alerte aux crues comprenant 12 stations de surveillance ( 9 limnimètres et 8 pluviomètres), collectées par un réseau radio numérique. Les données recueillies sont transmises en temps réel à 2 centraux informatiques situés au siège du SMBVL à Grillon et au SDIS de Bollène. Ces derniers génèrent et diffusent vers les maires par téléphone, SMS et un réseau radio spécifique des alarmes hydrologiques et alimentent en temps réel un site internet du SMBVL. Une convention a été signée entre l’Etat et le SMBVL prévoyant l’échange réciproque des données • pour le SPC-GD : récupération des données du SMBVL par radio via une interconnexion des réseaux • pour le SMBVL : récupération des données du SPC-GD par échange de fichiers informatiques – Accès aux données pluviométriques du SPC-GD basées sur l’imagerie radar via l’outil calamar Web.

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 32 - Le SMAGE des Gardons : pour les communes des affluents des Gardons non couvertes par le domaine réglementaire, le SMAGE teste des dispositifs spécifiques d’aide à la décision vis-à-vis des crues rapides. Dans le cadre partenarial, le SPC-GD met à disposition une lame d’eau radar CALAMAR corrigée plus finement sur cette zone grâce aux pluviomètres installés par le syndicat ou les communes adhérentes dont il récupère en temps réel les informations. Aujourd’hui 3 communes ont intégré ce dispositif : o Fons outre Gardon : mise en place d’un pluviomètre sous maîtrise d’ouvrage communale o Cardet : mise à disposition de l’imagerie radar o St Génies de Malgoires : équipement d’une station d’hydrométéorologie sur une retenue collinaire et échange de données avec le SPC-GD Plus largement, le syndicat est acteur dans l’évaluation d’outils nationaux proposés par le réseau de la prévision des crues (SPC/SCHAPI/MF) : AIGA et APIC. Par ailleurs, les syndicats suivants mènent actuellement une réflexion sur la mise en place de systèmes locaux d’alerte : - Le syndicat des 3 rivières (Cance, Deume..) - Le syndicat du L’Eze (affluents de la Durance à Pertuis) - Le syndicat du Buech - Le syndicat Mixte de l’Ouvèze Provençale Le SPC apporte son appui afin de veiller à la cohérence et la complémentarité des solutions envisagées, mais ces dispositifs ne sont pas suffisamment avancés pour prétendre à une inscription au SDPC Lorsque les dispositifs mis en place par les collectivités sont suffisamment élaborés et cohérents avec les dispositifs de l'État, des tronçons de cours d'eau supplémentaires surveillés par des collectivités peuvent être intégrés au Schéma Directeur de Prévision des Crues.

Des conventions passées avec le SPC-GD précisent alors les conditions et modalités techniques d'échange de données.

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 33 ARTICLE 3 ARTICLE 3 ARTICLE 3 ARTICLE 3 - - - - INFORMATIONS NECESSA INFORMATIONS NECESSA INFORMATIONS NECESSA INFORMATIONS NECESSAIRES AU FONCTIONNEME IRES AU FONCTIONNEME IRES AU FONCTIONNEME IRES AU FONCTIONNEMENT NT NT NT DES DISPOSITIFS DE S DES DISPOSITIFS DE S DES DISPOSITIFS DE S DES DISPOSITIFS DE SURVEILLANCE DE PREVI URVEILLANCE DE PREVI URVEILLANCE DE PREVI URVEILLANCE DE PREVISI SI SI SION ET DE TRANSMISSIO ON ET DE TRANSMISSIO ON ET DE TRANSMISSIO ON ET DE TRANSMISSION N N N DE L’INFORMATION SUR DE L’INFORMATION SUR DE L’INFORMATION SUR DE L’INFORMATION SUR LES CRUES LES CRUES LES CRUES LES CRUES 3.1 3.1 3.1 3.1 Dispositifs de mesure Dispositifs de mesure Dispositifs de mesure Dispositifs de mesure 3.1.1 Les réseaux de mesure Les réseaux de mesure Les réseaux de mesure Les réseaux de mesure Ils comprennent l’ensemble des réseaux de mesure gérés par les services de l’état ou ses établissements publics sur le territoire du SPC-GD, et qui contribuent au fonctionnement des dispositifs de surveillance de prévisions et de transmission de l’information sur les crues. Ces réseaux s’étendent ponctuellement au delà du territoire du SPC-GD. Tout ou partie des mesures issues de ces réseaux (hydrométrie, débimétrie, pluviométrie, radar météo) nécessaires à la surveillance hydrométéorologique du territoire du SPC-GD sont collectées par radio ou/et RTC ou récupérées par échanges FTP par le SPC-GD. Services gestionnaires de ces réseaux et données collectées par le SPC-GD : - Le SPC-GD - Données limnimétriques et pluviométriques - La DREAL RA - Données limnimétriques et pluviométriques - La DREAL PACA - Données limnimétriques et pluviométriques - Météo France : réseau de pluviomètres - Météo France : réseau de radars ARAMIS - Le territoire du SPC-GD est couvert par les radars de Manduel (Gard) et de Bollène (Vaucluse) de Météo France - EDF : (cf 3.1.5 ci-dessous) - Données limnimétriques et pluviométriques - CNR : (cf 3.1.5 ci-dessous) - Données limnimétriques 3.1.2 Données plu Données plu Données plu Données pluviométriques et limnimétriques collectées viométriques et limnimétriques collectées viométriques et limnimétriques collectées viométriques et limnimétriques collectées (radio et/ou RTC) par le SPC (radio et/ou RTC) par le SPC (radio et/ou RTC) par le SPC (radio et/ou RTC) par le SPC- - - -GD (Annexe 4) GD (Annexe 4) GD (Annexe 4) GD (Annexe 4) Sur l’ensemble des stations des réseaux de mesure ci-dessus, actuellement environ 170 sont collectées par le SPC-GD. Certaines d’entre elles sont plus spécifiquement affectées à la problématique de la gestion de la ressource en eau.

A noter que des "stations de crue" sont sur des sites communs, partagés avec CNR et/ou EDF. le SPC-GD collecte également par radio les données pluviométriques et limnimétriques des stations gérées par le Syndicat Mixte du Bassin versant du Lez (SMBVL), cours d’eau non réglementairement surveillé par l’état mais situé sur le territoire du SPC-GD. Figurent aussi des stations situées sur des barrages Gardois écrêteurs de crues appartenant au département du Gard. (cf §.2.4 les ouvrages gardois)

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 34 3.1.3 Données partenaires récupérées (échanges FTP) Données partenaires récupérées (échanges FTP) Données partenaires récupérées (échanges FTP) Données partenaires récupérées (échanges FTP) Il s’agit de données pluviométriques, limnimétriques, débimétriques issues des réseaux gérés par des services de l'État (autres que le SPC-GD) et/ou de ses Établissements Publics.

Elles comprennent pour l’essentiel • des données pluviométriques du réseau de Météo France, • des données de stations gérées par d’autres SPC en amont (Ternay et Beaumont- Monteux) • des données limnimétriques, débimétriques et/ou pluviométriques des réseaux de mesure de la CNR ou de EDF, mis en place pour la gestion des aménagements hydrauliques implantés sur le Rhône (CNR), sur la Durance et son affluent le Verdon (EDF) ainsi que sur le Chassezac, affluent de l’Ardèche (EDF). Ces ouvrages de régulation de débits sont destinés pour l'essentiel à la production d'énergie électrique ou la navigation fluviale. Si la plupart d'entre eux n’ont pratiquement aucune incidence sur l’écoulement des crues, quelques-uns, peu nombreux, jouent un rôle d'écrêtement de crue voire de soutien d'étiage ou de réservoir de stockage pour l'alimentation en eau potable. Les directives gouvernementales invitent les parties prenantes dans la problématique de l'eau au sens large, surveillance des cours d'eau, gestion et exploitation des ressources, et disposant par ailleurs d'informations hydrométéorologiques à les mettre à disposition des partenaires concernés et intéressés.

Dans cet esprit, des conventions cadres devant acter ce principe et définir les modalités techniques d'une mise à disposition réciproque, par le biais d'échanges FTP des données hydrométéorologiques détenues par les uns et les autres, sont finalisées ou en cours : - entre le Ministère de tutelle et EDF : sur la Durance l’ensemble des conventions d’échange a été signé en 2010. Les conventions relatives aux exploitations du bassin de l’Ardèche sont en cours. A ce jour le SPC-GD dispose des données horaires EDF en temps réel - entre la DREAL de Bassin Rhône Méditerranée et la CNR : à ce jour le SPC-GD dispose des données horaires CNR en temps réel.

- entre le Ministère de tutelle et Météo France : une nouvelle convention cadre a été signée en 2010 Dans le prolongement de ces conventions cadres, des conventions particulières précisant les sites et données concernés sont établies en tant que de besoin entre le SPC-GD et ces trois établissements. 3.1.4 Fonctionnement actuel du réseau de collecte et évolution Fonctionnement actuel du réseau de collecte et évolution Fonctionnement actuel du réseau de collecte et évolution Fonctionnement actuel du réseau de collecte et évolution La collecte, l’exploitation et la diffusion des données sont assurées par un concentrateur, installé récemment sur 2 sites opérationnels du SPC-GD (Nîmes et Vedène). Cette « redondance » est destinée à garantir la continuité des collectes en cas d’indisponibilité d’un des sites.

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 35 La collecte est réalisée : • par radio à une fréquence de 5mn pour les cours d’eau à réaction rapide. • par RTC à une fréquence de 12h ramenée à 1h lors de crues pour les autres cours d’eau 3.1.5 3.1.5 3.1.5 3.1.5 Les réseaux EDF et CNR Les réseaux EDF et CNR Les réseaux EDF et CNR Les réseaux EDF et CNR Informations particulières liées aux aménagements hydrauliques Informations particulières liées aux aménagements hydrauliques Informations particulières liées aux aménagements hydrauliques Informations particulières liées aux aménagements hydrauliques Chaque aménagement CNR ou EDF fait l'objet de "consignes d'exploitation normale et en crue".

Ces documents sont élaborés et actualisés en tant que de besoin sous la responsabilité des services compétents de l’Etat. Ils précisent notamment les informations à diffuser (entre autres aux SPC) suivant les situations hydrologiques rencontrées. De plus pour des raisons diverses liées aux nécessités de surveillance des cours d'eau par le SPC-GD, des accords locaux passés entre le service et les gestionnaires de certains ouvrages EDF, prévoient un échange d'information lors de manœuvres de vannes. En ce qui concerne les aménagements CNR dont le fonctionnement est au fil de l'eau, ces manœuvres sont en général automatiques et peuvent être inopinées. Dans ce mode de gestion elles ne sont pas précédées ou accompagnées d'une information particulière au SPC.

Prévisions hydrologiques Prévisions hydrologiques Prévisions hydrologiques Prévisions hydrologiques Pour ses besoins propres, la CNR élabore des prévisions de débit sur le Rhône et ses affluents. En suivi de crue, ces prévisions peuvent être transmises au SPC-GD à sa demande. En ce qui concerne EDF, le service DTG élabore des prévisions hydrométéorologiques à 48h, ainsi que des prévisions de débits aux usines et barrages. Ces informations sont transmises quotidiennement au SPC-GD 3.1.6 Les réseaux de mesure gérés par les collectivités locales Les réseaux de mesure gérés par les collectivités locales Les réseaux de mesure gérés par les collectivités locales Les réseaux de mesure gérés par les collectivités locales Il s’agit de réseaux visés à l’article 2, mis en place et gérés par des collectivités locales. • Ville de Nîmes • Syndicat Mixte du Bassin Versant du Lez (SMBVL) • Syndicat Mixte d’Aménagement et de Gestion des Eaux du gardon

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 36 3.2 3.2 3.2 3.2 Données et informations fournies Données et informations fournies Données et informations fournies Données et informations fournies par les autres par les autres par les autres par les autres services de l’Etat services de l’Etat services de l’Etat services de l’Etat 3.2.1 SPC Rhône Amont Saône et SPC Alpes du Nord SPC Rhône Amont Saône et SPC Alpes du Nord SPC Rhône Amont Saône et SPC Alpes du Nord SPC Rhône Amont Saône et SPC Alpes du Nord Pour assurer sa mission de prévision et de suivi des crues du Rhône dans sa section à l’aval de la limite nord du département de la Drôme jusqu'à la mer, les informations et prévisions détenues par les 2 SPC amont : SPC Rhône-amont-Saône et SPC Alpes du Nord sont indispensables au SPC Grand Delta aussi bien au stade de l'élaboration de la carte de vigilance que lors du suivi de l'événement.

Celles-ci sont accessibles sur le site Internet de publication de la carte de vigilance crues et/ou en cas de besoin, directement auprès des prévisionnistes des 2 SPC amont. 3.2.2 Le SCHAPI Le SCHAPI Le SCHAPI Le SCHAPI Il assure la mise à disposition sur vigicrues des informations relatives à la vigilance (cf. article 4). Il apporte son appui au SPC-GD dans l'analyse de la situation hydrométéorologique en vue de déterminer les niveaux de vigilance à fixer par tronçon de rivière.

3.3 3.3 3.3 3.3 Prévisions météorologiques Prévisions météorologiques Prévisions météorologiques Prévisions météorologiques – – – – Réseau de Météo Réseau de Météo Réseau de Météo Réseau de Météo France France France France 3.3.1 3.3.1 3.3.1 3.3.1 Le réseau Météo France Le réseau Météo France Le réseau Météo France Le réseau Météo France 3.3.1.1 Stations pluviométriques Stations pluviométriques Stations pluviométriques Stations pluviométriques Météo France dispose d'un réseau d'observations pluviométriques (réseau RADOME + réseau complémentaire de stations automatiques).

3.3.1.2 Radars météorologiques Radars météorologiques Radars météorologiques Radars météorologiques Le territoire du SPC-GD est en partie couvert par 2 radars du réseau ARAMIS de Météo- France, le radar de Manduel (à proximité de Nîmes) et celui de Bollène (nord Vaucluse). Des conventions nationales ont encadré la mise à disposition de données radar au profit de société privées exploitant ces données pour le compte de Services de Prévision de Crues et en particulier du SPC-GD (cf 4.1.3.2 système Calamar).

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 37 3.3.2 Prévisions météorologiques Prévisions météorologiques Prévisions météorologiques Prévisions météorologiques Quelles que soient la situation et les prévisions météorologiques, Météo France établit deux fois par jour, des bulletins de précipitations (BP), avant 8h pour celui du matin et avant 13h30 pour celui de l'après midi. Si nécessaire il actualise le bulletin en cas d’aggravation. Ces documents précisent les lames d'eau moyennes, ponctuelles, observées, et prévues à 24 et 48h par secteur géographique. Pour le territoire du SPC-GD, 12 zones ont été définies en accord avec Météo France.

Ces bulletins de précipitation sont transmis au SPC-GD. Ils indiquent, le cas échéant, si un de ces territoires fait l'objet d'un avertissement précipitation (AP). Dans cette hypothèse ou en cas d'aggravation d'un niveau de vigilance météorologique (passage du jaune à l'orange ou de l'orange au rouge) la diffusion de ces bulletins est systématiquement accompagnée de messages téléphoniques adressés aux 2 agents d'astreinte du SPC-GD.

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 38 ARTICLE 4 ARTICLE 4 ARTICLE 4 ARTICLE 4 - - - - DISPOS DISPOS DISPOS DISPOSITIF D'INFORMATION ITIF D'INFORMATION ITIF D'INFORMATION ITIF D'INFORMATION La procédure de vigilance crues vise, entre autres, - à donner aux autorités publiques à l'échelon national, zonal, départemental et communal les moyens d'anticiper une crise par une mise en vigilance plus précoce, - à leur assurer simultanément, ainsi qu'aux médias et à la population, l'information la plus large.

Elle répond à une double volonté d'anticipation des crises et de responsabilisation du citoyen. Elle comprend l'élaboration bi-quotidienne d'une carte de vigilance crues, accompagnée de bulletin d'information par tronçons de cours d'eau. A noter que l'information est "mise à disposition" et/ou "transmise". Dans tous les cas, cette diffusion de l'information produite par le SPC-GD s'effectue via le SCHAPI. Toutefois, les prévisionnistes du SPC-GD restent les interlocuteurs des préfectures et services chargés de la sécurité publique qui peuvent les interroger à tout moment en période de crise pour des compléments d'information.

Mise à disposition de l'information (vigilance, Mise à disposition de l'information (vigilance, Mise à disposition de l'information (vigilance, Mise à disposition de l'information (vigilance, prévisi prévisi prévisi prévisions, observations) ons, observations) ons, observations) ons, observations) « Mise à disposition » signifie que l’utilisateur doit aller chercher l’information sur un serveur. 4.1.1 Accès au dispositif Accès au dispositif Accès au dispositif Accès au dispositif La carte et le bulletin d'information associé sont accessibles au public, à l'adresse Internet suivante: http://www.vigicrues.gouv.fr/ .

Pour mémoire, il existe un site de secours accessible uniquement en crue par les services (administrations connectées au réseau Ader) à l’adresse suivante : http://vigicrues.developpement-durable.ader.gouv.fr. Les données limnimétriques et débimétriques de toutes les stations collectées par le SPC- GD apparaissent sur ce site et sont actualisées à des pas de temps variables pouvant aller de 15mn à 1h (12h hors période de crise) pour les stations utilisées en crue, et jusqu’à 24 h pour les stations d’hydrométrie d’étiage..

Ces pas de temps sont fonction essentiellement du type de cours d'eau surveillé (grand fleuve à crue lente, rivières à crues rapides) et des modes de collecte en place (radio, téléphone).

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 39 4.1.2 Nature de l’information mise à disposition Nature de l’information mise à disposition Nature de l’information mise à disposition Nature de l’information mise à disposition La procédure inclut la carte de vigilance et le bulletin d‘information du SPC-GD établis deux fois par jour. La mise à jour de la carte de vigilance est systématiquement accompagnée de la mise à jour du bulletin quel que soit le niveau de vigilance. La carte et le bulletin décrits ici sont les mêmes que ceux qui sont transmis (cf. 4.2).

4.1.2.1 4.1.2.1 4.1.2.1 4.1.2.1 La vigilance crues La vigilance crues La vigilance crues La vigilance crues • La carte de vigilance La liste des tronçons de cours d’eau constituant les éléments de base de la carte de vigilance crue, ainsi que leurs limites amont et aval sont arrêtées dans le tableau annexe 3a • Critères de définition des couleurs Pour chacun des tronçons de cours d'eau identifiés, le SPC-GD et les préfectures concernées ont fixé les différents niveaux de vigilance en fonction de l’aléa et des enjeux. Les diagrammes par tronçons figurent en annexe 5. Les principes généraux de définition des différents niveaux de vigilance sont définis ci-dessous.

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 40 Pour chaque tronçon et station, des crues historiques ont été portées à titre d’information, en regard des différents niveaux de vigilance. Cas particulier des vigilances jaunes pour montée rapide Le territoire du SPC-GD est régulièrement touché, par des phénomènes orageux intenses. Tous les tronçons identifiées, à l’exception de ceux du Rhône et de la Durance et du Vistre, peuvent connaître des élévations rapides de niveau de cours d’eau. Celles-ci sont soudaines, limitées dans le temps, mais sans nécessairement atteindre les premiers niveaux de débordement.

Ces situations observables notamment en périodes estivales ou à l’automne sont de nature à perturber les activités saisonnières liées à l’eau. Lorsque le SPC-GD à connaissance de la probable survenance de tels phénomènes au travers des dispositions du BP quotidien il pourra être amené à proposer une vigilance jaune « pour montée rapide », sur le ou les tronçons concernés • Bulletin d'information Pour chaque carte de vigilance, un seul bulletin est établi pour tous les tronçons de cours d'eau du SPC-GD. Lorsque les 22 tronçons sont placés en vigilance verte, le bulletin ne mentionne par défaut qu’un seul commentaire commun à tous les tronçons « Pas de vigilance particulière requise ».

Dès la mise en vigilance jaune d’un tronçon, le prévisionniste doit rédiger un bulletin comprenant entres autres: - un commentaire d'ordre général sur la situation hydrométéorologique et l'évolution prévue, - une description détaillée de la situation par tronçon, ainsi que des prévisions dans la mesure du possible sur les tronçons en crue. • Fréquences de mise à jour, échéances d’anticipation - Bulletins et cartes font l’objet de deux publications par jour au minimum, la première le matin avant 10 heures, la seconde avant 16 heures et proposent un niveau de vigilance par tronçon dans les 24h à venir .

- Si après la production de la carte de vigilance et du bulletin d'information associé, des informations hydrométéorologiques nouvelles permettent de supposer une aggravation de la situation par rapport aux informations et tendances annoncées, une actualisation du bulletin pourra être effectuée. En suivi d'événement, des actualisations de cartes et de bulletins seront effectuées à un rythme adapté au type de cours d'eau et de crue (rapide ou lente)

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 41 4.1.2.2 4.1.2.2 4.1.2.2 4.1.2.2 Vigilance pluie Vigilance pluie Vigilance pluie Vigilance pluie- - - -inondation inondation inondation inondation Afin d'améliorer la lisibilité grand public de la vigilance hydrométéorologique, météo France a intégré un nouveau type de vigilance « pluie inondation », illustrée par un seul pictogramme, prenant en compte dans un même temps les fortes précipitations et le risque d’inondation qui en résulte. Pour ce pictogramme mixte, la couleur résultante correspond à la couleur la plus pessimiste des 2 couleurs « fortes précipitations » et « crues » issues respectivement des productions de météo France et du réseau SCHAPI-SPC. Le choix définitif de la couleur de la carte s’effectue après concertation entre les deux organismes.

4.1.3 Informations élaborées et capitalisées par l’Etat Informations élaborées et capitalisées par l’Etat Informations élaborées et capitalisées par l’Etat Informations élaborées et capitalisées par l’Etat 4.1.3.1 Modalités d’établissement de la carte de vigilance Modalités d’établissement de la carte de vigilance Modalités d’établissement de la carte de vigilance Modalités d’établissement de la carte de vigilance L'établissement de la carte de vigilance crues repose sur deux types d'informations: tout d'abord les prévisions de précipitations pour les 24 heures à venir (AP/BP de Météo France), et d'autre part l'état initial des cours d'eau, leur débit aux différentes stations d'observation et les antécédents pluviométriques mesurés sur les bassins versants.

Pour le choix des couleurs de vigilance, le prévisionniste en charge de l'établissement de la carte dispose d'une grille d'aide à la décision permettant, en fonction des informations ci- dessus, d'avoir une idée du niveau de vigilance correspondant. Cette grille a été établie en fonction des connaissances existantes au SPC-GD. Elle est systématiquement confrontée, a posteriori, aux situations réellement observées et adaptée en tant que de besoin. 4.1.3.2 4.1.3.2 4.1.3.2 4.1.3.2 Modèles de prévision de cotes/débits existants Modèles de prévision de cotes/débits existants Modèles de prévision de cotes/débits existants Modèles de prévision de cotes/débits existants Les bulletins de suivi pourront également, lorsque la situation l'exige et lorsque des modèles de prévision adaptés existent, inclure des prévisions de débit et/ou de cotes, à une échéance définie.

A l'heure actuelle le SPC-GD dispose de deux types de modèles susceptibles d'être exploités en situation de crise, pour alimenter ces bulletins de suivi : un modèle pluie débit et un modèle de propagation de débit intégrant la pluie précipitée sur les bassins intermédiaires.

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 42 Transmission de l'information Transmission de l'information Transmission de l'information Transmission de l'information « Transmission » signifie que l’information est transmise au destinataire. Les informations transmises sont la carte de vigilance crues et le bulletin d’information associé décrits en 4.1. La transmission est effectuée à chaque mise à jour de la carte de vigilance ou du bulletin d’actualisation du SPC-GD.

4.2.1 Préfectures et CODIS Préfectures et CODIS Préfectures et CODIS Préfectures et CODIS Le SCHAPI transmet par messagerie électronique aux préfectures et aux CODIS (Centres Opérationnels Départementaux d'Incendie et de Secours), les cartes de vigilances journalières et les bulletins d'information locaux associés, ainsi que les éventuels cartes et bulletins d'actualisation émis en supplément dans la journée. En cas de modification de la couleur de vigilance dans le sens de l’aggravation en dehors des heures nominales de production, un appel téléphonique du SPC-GD vers les préfectures concernées complète l'envoi de la nouvelle carte.

4.2.2 Au Au Au Autres destinataires tres destinataires tres destinataires tres destinataires A la demande de la CNR, gestionnaire des ouvrages hydrauliques situés sur le Rhône, les cartes et le bulletin d'information sont également transmis à cet organisme par le SCHAPI. Ils peuvent être transmis par les préfectures de département aux différents acteurs de la sécurité civile concernés ainsi qu'aux responsables d'établissement et d'exploitation locaux, particulièrement importants et vulnérables. La liste des destinataires et les conditions et modalités de transmission seront fixées par chaque préfecture de département. 4.2.3 Échanges en période de crise Échanges en période de crise Échanges en période de crise Échanges en période de crise Le SPC-GD est l'interlocuteur des préfectures de département et des CODIS, destinataires de la diffusion des bulletins de vigilance.

Ces services peuvent à tout moment prendre contact par téléphone avec le SPC-GD pour obtenir toutes informations qui leur paraîtraient utiles sur la compréhension de la situation hydrométéorologique et son évolution. En cas de dysfonctionnement des serveurs d'information visés dans le paragraphe 4.1.1.2 ci- avant, le SPC-GD dispose de nombreux moyens de communications alternatifs : - Messagerie électronique - Fax/téléphone - ligne téléphonique sécurisée Rimbaud - téléphone satellite - radio 40mhz Ces derniers lui permettent de transmettre les informations contenues dans les bulletins de vigilance aux services de la protection civile des préfectures et aux CODIS concernés.

SERVICE DE PREVISION DES CRUES GRAND DELTA REGLEMENT DE SURVEILLANCE, DE PREVISION ET DE TRANSMISSION DE L'INFORMATION SUR LES CRUES RIC_SPC-GD_Version 3.0_2013_10_15 43 S'agissant d'un mode dégradé de communication parfois lourd à gérer et consommateur de temps, ces messages contiendront une information qualitative (situation hydrométéorologiques et évolution) et quantitative non exhaustive (données observées, prévues dans la mesure du possible) qui se limitera aux informations essentielles pour la compréhension du phénomène et de son évolution. Ces messages seront établis à une fréquence en rapport avec la crise rencontrée. ARTICLE 5 ARTICLE 5 ARTICLE 5 ARTICLE 5 – – – – ECHEANCI ECHEANCI ECHEANCI ECHEANCIER DE MISE EN OEUVRE ER DE MISE EN OEUVRE ER DE MISE EN OEUVRE ER DE MISE EN OEUVRE Le présent règlement sera mis en oeuvre par le SPC-GD dès signature de l'arrêté d'approbation par le Préfet Coordonnateur de Bassin Rhône-Méditerranée.

l e L e z le Roubion le Rhône l'Ouvèze l'Aygues l ' E y r i e u x l'Ouvèze l'Isère le petit rhône l'Ubaye le verdon l'Asse la Durance le Largue le Coulon-Calavon l a N e s q u e l'Ardèche le Doux la Cance la Baume le Chassezac la Cèze le G ardon le vidourle Barrage de Sénéchas Barrage de Sainte Cécile d'And Barrage des Cambous Barrage de La Rouvière Barrage de Ceyrac Barrage de Conquerac Retenue de Donzère Mondragon Barrage de garde de Donzère Barrage de décharge de l'Isère Usine de Bourg-Les-Valence Retenue de Bourg-Les-Valence Retenue de Vallabrègues Usine de Beaucaire Usine d'Avignon Retenue de Villeneuve Retenue usine de Sauveterre Usine de Caderousse Retenue de Caderousse Usine de Péage de Roussillon Retenue de Beaumont-Monteux Usine de Beaumont-Monteux Usine de Mallemort Usine de Montpezat Barrage de Sainte Marguerite Usine de Pied de Borne Usine des Salelles Usine de Lafigère Barrage de Malarce Barrage de Villefort Usine de Beyssac Barrage du Raschas Barrage de Roujanel Barrage de Puylaurent Barrage de l'Espinasses Barrage/usine de Serre Ponçon Usine de Curbans Barrage de la Saulce Usine de Beaumont Barrage de Gréoux / Esparron Usine de Saint Tulle Usine de Vinon sur Verdon Barrage/usine de Cadarache Usine de Saint Esteve Usine de Jouques Barrage de Mallemort Barrage du Cheylard Barrage de Pont de Veyrières Barrage de Ternay la Drôme le Vistre l'ay l'A rt u b y le Guil la Bléone Usine de Donzère Mondragon Usine de Montélimar Retenue de Rochemaure-Montelim Usine de Baix-Logis-Neuf Retenue de Baix-Logis-Neuf Usine de Beauchastel Retenue de Charmes-Beauchastel Usine de Saint Vallier Retenue de Saint Vallier Retenue de Péage de Roussillon Barrage de Bonpas Barrage de St Lazare Barrage de St Sauveur Usine de Sisteron Barrage de l'Escale Barrage de Malijaï Usine de Lazer Usine de Salignac Usine de Salon Usine de Saint Chamas Barrage/usine de Quinson Barrage/usine de Sainte Croix Barrage/usine de Chaudanne Barrage/usine de Castillon Dem autres ouvrages CG30 ouvrages EDF ouvrages CNR 3 6 40 23 Service de prévision des Crues Grand Delta Annexe 1 Ouvrages susceptibles de modifier l'écoulement des crues 0 25 50 Kilomètres

DROME ARDECHE VAUCLUSE ALPES-DE HAUTE-PROVENCE HAUTES-ALPES ALPES-MARITIMES BOUCHES DU-RHONE LOZERE GARD VAISON- VAISON- VAISON- VAISON- VAISON- VAISON- VAISON- VAISON- VAISON- LA-ROMAINE LA-ROMAINE LA-ROMAINE LA-ROMAINE LA-ROMAINE LA-ROMAINE LA-ROMAINE LA-ROMAINE LA-ROMAINE la Cance l'Aygues le Vistre le vidourle le Gardon la Cèze le Rhône la Drôme l'Eyrieux le Doux la Galaure le Petit Rhône la Nesque le Coulon-Calavon le Largue l'Artuby le verdon l'Asse la Durance la Bléone l'Ubaye le Buëch le Lez le Chassezac la Baume l'Ardèche l'Ouvèze l'Isère ISERE VAR HERAULT DIGNE-LES-BAINS DIGNE-LES-BAINS DIGNE-LES-BAINS DIGNE-LES-BAINS DIGNE-LES-BAINS DIGNE-LES-BAINS DIGNE-LES-BAINS DIGNE-LES-BAINS DIGNE-LES-BAINS SISTERON SISTERON SISTERON SISTERON SISTERON SISTERON SISTERON SISTERON SISTERON GAP GAP GAP GAP GAP GAP GAP GAP GAP NICE NICE NICE NICE NICE NICE NICE NICE NICE ANNONAY ANNONAY ANNONAY ANNONAY ANNONAY ANNONAY ANNONAY ANNONAY ANNONAY PRIVAS PRIVAS PRIVAS PRIVAS PRIVAS PRIVAS PRIVAS PRIVAS PRIVAS MARSEILLE MARSEILLE MARSEILLE MARSEILLE MARSEILLE MARSEILLE MARSEILLE MARSEILLE MARSEILLE DIE DIE DIE DIE DIE DIE DIE DIE DIE VALENCE VALENCE VALENCE VALENCE VALENCE VALENCE VALENCE VALENCE VALENCE ALES ALES ALES ALES ALES ALES ALES ALES ALES NIMES NIMES NIMES NIMES NIMES NIMES NIMES NIMES NIMES MONTPELLIER MONTPELLIER MONTPELLIER MONTPELLIER MONTPELLIER MONTPELLIER MONTPELLIER MONTPELLIER MONTPELLIER GRENOBLE GRENOBLE GRENOBLE GRENOBLE GRENOBLE GRENOBLE GRENOBLE GRENOBLE GRENOBLE SAINT-ETIENNE SAINT-ETIENNE SAINT-ETIENNE SAINT-ETIENNE SAINT-ETIENNE SAINT-ETIENNE SAINT-ETIENNE SAINT-ETIENNE SAINT-ETIENNE LE PUY-EN-VELAY LE PUY-EN-VELAY LE PUY-EN-VELAY LE PUY-EN-VELAY LE PUY-EN-VELAY LE PUY-EN-VELAY LE PUY-EN-VELAY LE PUY-EN-VELAY LE PUY-EN-VELAY MENDE MENDE MENDE MENDE MENDE MENDE MENDE MENDE MENDE AVIGNON AVIGNON AVIGNON AVIGNON AVIGNON AVIGNON AVIGNON AVIGNON AVIGNON BOLLENE BOLLENE BOLLENE BOLLENE BOLLENE BOLLENE BOLLENE BOLLENE BOLLENE ORANGE ORANGE ORANGE ORANGE ORANGE ORANGE ORANGE ORANGE ORANGE EMBRUN EMBRUN EMBRUN EMBRUN EMBRUN EMBRUN EMBRUN EMBRUN EMBRUN PERTUIS PERTUIS PERTUIS PERTUIS PERTUIS PERTUIS PERTUIS PERTUIS PERTUIS VIVIERS VIVIERS VIVIERS VIVIERS VIVIERS VIVIERS VIVIERS VIVIERS VIVIERS ARLES ARLES ARLES ARLES ARLES ARLES ARLES ARLES ARLES le Guil le Roubion Territoire de compétence Cours d'eau réglementaires Région Rhône Alpes Région PACA Région Languedoc Roussillon Service de Prévision des Crues Grand Delta Annexe 2 Territoire de compétence et cours d'eau surveillés 0 25 50 Kilomètres

07 07 07 07 07 07 07 07 07 26 26 26 26 26 26 26 26 26 42 42 42 42 42 42 42 42 42 30 30 30 30 30 30 30 30 30 34 34 34 34 34 34 34 34 34 48 48 48 48 48 48 48 48 48 05 05 05 05 05 05 05 05 05 13 13 13 13 13 13 13 13 13 83 83 83 83 83 83 83 83 83 Ouvèze Eyrieux Ardèche amont Ardèche aval Cèze aval Gardon d'Alès Ouvèze 84 Aygues Durance de Sisteron à Cadarache Calavon Coulon Rhône de Valence à Pont st Esprit Rhône en amont de Valence Rhône d'Avignon à la mer Rhône de Pont St Esprit à Avignon Vistre Vidourle Gardon d'Anduze Durance de Cadarache à Avignon Durance de Serre-Ponçon à Sisteron Cèze amont Baume Chassezac Doux Cance Ay 38 38 38 38 38 38 38 38 38 04 04 04 04 04 04 04 04 04 06 06 06 06 06 06 06 06 06 84 84 84 84 84 84 84 84 84 Gardon aval Territoire SPC Grand Delta 22 tronçons réglementaires 9 départements Service de Prévision des Crues Grand Delta Annexe 3a Tronçons réglementaires 0 25 50 Kilomètres

le Petit Rhône le Doux le Rhône l'Ouvèze le Vistre l'Eyrieux la Cance la Baume le Chassezac l'Ardèche le Gardon la Cèze l'Aygues l'Ouvèze le vidourle la Durance le Coulon-Calavon 23 communes_tronçon Durance de Sisteron à Cadarache 38 communes_tronçon Rhône de Valence à Pont St Esprit 22 communes_tronçon Baume Chassezac 24 communes_tronçon Ardeche Amont 18 communes_tronçon Ardeche Aval 14 communes_tronçon Aygues 22 communes_tronçon Cèze Aval 21 communes_tronçon Cèze amont 22 communes_tronçon Rhône d'Avignon à la mer 23 communes_tronçon Coulon Calavon 27 communes_tronçon Doux Cance Ay 28 communes_tronçon Vidourle 30 communes_tronçon Durance de Cadarache à Avignon 27 communes_tronçon Durance de Serre Ponçon à Sisteron 20 communes_tronçon Gardon d'Anduze 28 communes_tronçon Gardons Réunis 15 communes_tronçon Gardon d'Ales 16 communes_tronçon Ouvèze84 25 communes_tronçon Rhône de Pont St Esprit à Avignon 24 communes_tronçon Rhône en amont de Valence 25 communes_tronçon ouvèze07 et Eyrieux 14 communes_tronçon Vistre Service de Prévision des Crues Grand Delta Annexe 3b 439 communes concernées par les 22 troncons de vigilance 0 25 50 Kilomètres

Annexe 3c (page 1/7) 1 - Liste et limites des tronçons de vigicrues

Annexe 3c (page 2/7) 2 - Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Code Communes Cours d'eau concerné Code Communes Cours d'eau concerné 7009 ANDANCE Rhône 07 ARDECHE 7022 BAIX Rhône 07 ARDECHE 7015 ARRAS-SUR-RHONE Rhône 07 ARDECHE 7027 BEAUCHASTEL Rhône 07 ARDECHE 7051 CHAMPAGNE Rhône 07 ARDECHE 7042 BOURG-SAINT-ANDEOL Rhône 07 ARDECHE 7059 CHATEAUBOURG Rhône 07 ARDECHE 7055 CHARMES-SUR-RHONE Rhône 07 ARDECHE 7097 GLUN Rhône 07 ARDECHE 7070 CORNAS Rhône 07 ARDECHE 7140 LEMPS Rhône 07 ARDECHE 7076 CRUAS Rhône 07 ARDECHE 7152 MAUVES Rhône 07 ARDECHE 7157 MEYSSE Rhône 07 ARDECHE 7169 OZON Rhône 07 ARDECHE 7181 LE POUZIN Rhône 07 ARDECHE 7228 SAINT-DESIRAT Rhône 07 ARDECHE 7191 ROCHEMAURE Rhône 07 ARDECHE 7245 SAINT-JEAN-DE-MUZOLS Rhône 07 ARDECHE 7198 ROMPON Rhône 07 ARDECHE 7308 SARRAS Rhône 07 ARDECHE 7240 SAINT-GEORGES-LES-BAINS Rhône 07 ARDECHE 7324 TOURNON-SUR-RHONE Rhône 07 ARDECHE 7259 SAINT-JUST Rhône 07 ARDECHE 7345 VION Rhône 07 ARDECHE 7264 SAINT-MARCEL-D'ARDECHE Rhône 07 ARDECHE 26009 ANDANCETTE Rhône 26 DROME 7279 SAINT-MONTANT Rhône 07 ARDECHE 26119 EROME Rhône 26 DROME 7281 SAINT-PERAY Rhône 07 ARDECHE 26160 LAVEYRON Rhône 26 DROME 7316 SOYONS Rhône 07 ARDECHE 26179 MERCUROL Rhône 26 DROME 7319 LE TEIL Rhône 07 ARDECHE 26247 PONSAS Rhône 26 DROME 7346 VIVIERS Rhône 07 ARDECHE 26271 LA ROCHE-DE-GLUN Rhône 26 DROME 7349 LA VOULTE-SUR-RHONE Rhône 07 ARDECHE 26325 SAINT-RAMBERT-D'ALBON Rhône 26 DROME 7102 GUILHERAND-GRANGES Rhône 07 ARDECHE 26333 SAINT-VALLIER Rhône 26 DROME 26008 ANCONE Rhône 26 DROME 26341 SERVES-SUR-RHONE Rhône 26 DROME 26058 BOURG-LES-VALENCE Rhône 26 DROME 26347 TAIN-L'HERMITAGE Rhône 26 DROME 26085 CHATEAUNEUF-DU-RHONE Rhône 26 DROME 26380 GERVANS Rhône 26 DROME 26106 LA COUCOURDE Rhône 26 DROME 26116 DONZERE Rhône 26 DROME 26124 ETOILE-SUR-RHONE Rhône 26 DROME 26166 LORIOL-SUR-DROME Rhône 26 DROME 26198 MONTELIMAR Rhône 26 DROME Code Communes Cours d'eau concerné 26235 PIERRELATTE Rhône 26 DROME 30011 LES ANGLES Rhône 30 GARD 26252 PORTES-LES-VALENCE Rhône 26 DROME 30081 CHUSCLAN Rhône 30 GARD 26337 SAULCE-SUR-RHONE Rhône 26 DROME 30084 CODOLET Rhône 30 GARD 26339 SAVASSE Rhône 26 DROME 30141 LAUDUN Rhône 30 GARD 26353 LES TOURRETTES Rhône 26 DROME 30178 MONTFAUCON Rhône 30 GARD 26362 VALENCE Rhône 26 DROME 30202 PONT-SAINT-ESPRIT Rhône 30 GARD 26165 LIVRON-SUR-DROME Rhône 26 DROME 30221 ROQUEMAURE Rhône 30 GARD 84063 LAMOTTE-DU-RHONE Rhône 84 VAUCLUSE 30226 SAINT-ALEXANDRE Rhône 30 GARD 84064 LAPALUD Rhône 84 VAUCLUSE 30251 SAINT-ETIENNE-DES-SORTS Rhône 30 GARD 84019 BOLLENE Rhône 84 VAUCLUSE 30312 SAUVETERRE Rhône 30 GARD 30342 VENEJAN Rhône 30 GARD 30254 SAINT-GENIES-DE-COMOLAS Rhône 30 GARD Code Communes Cours d'eau concerné 30351 VILLENEUVE-LES-AVIGNON Rhône 30 GARD 13004 ARLES Rhône 13 BOUCHES-DU-RHONE 30191 ORSAN Rhône 30 GARD 13010 BARBENTANE Rhône 13 BOUCHES-DU-RHONE 30209 PUJAUT Rhône 30 GARD 13078 PORT-SAINT-LOUIS-DU-RHONE Rhône 13 BOUCHES-DU-RHONE 84007 AVIGNON Rhône 84 VAUCLUSE 13096 SAINTES-MARIES-DE-LA-MER Rhône 13 BOUCHES-DU-RHONE 84016 BEDARRIDES Rhône 84 VAUCLUSE 13017 BOULBON Rhône 13 BOUCHES-DU-RHONE 84027 CADEROUSSE Rhône 84 VAUCLUSE 13108 TARASCON Rhône 13 BOUCHES-DU-RHONE 84037 CHATEAUNEUF-DU-PAPE Rhône 84 VAUCLUSE 13061 St.-PIERRE-DE-MEZOARGUES Rhône 13 BOUCHES-DU-RHONE 84078 MONDRAGON Rhône 84 VAUCLUSE 30003 AIGUES-MORTES Rhône 30 GARD 84083 MORNAS Rhône 84 VAUCLUSE 30012 ARAMON Rhône 30 GARD 84087 ORANGE Rhône 84 VAUCLUSE 30032 BEAUCAIRE Rhône 30 GARD 84092 LE PONTET Rhône 84 VAUCLUSE 30089 COMPS Rhône 30 GARD 84129 SORGUES Rhône 84 VAUCLUSE 30117 FOURQUES Rhône 30 GARD 84091 PIOLENC Rhône 84 VAUCLUSE 30133 LE GRAU-DU-ROI Rhône 30 GARD 30258 SAINT-GILLES Rhône 30 GARD 30276 SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE Rhône 30 GARD 30336 VALLABREGUES Rhône 30 GARD 30341 VAUVERT Rhône 30 GARD 30034 BELLEGARDE Rhône 30 GARD 30179 MONTFRIN Rhône 30 GARD 30059 LE CAILAR Rhône 30 GARD 30166 MEYNES Rhône 30 GARD 30328 THEZIERS Rhône 30 GARD Départements Départements Tronçon Rhône de Pont Saint Esprit à Avignon Départements Tronçon Rhône d'Avignon à la mer Départements TRONÇONS RHÔNE Tronçon Rhône de Valence à Pont Saint Esprit Tronçon Rhône en amont de Valence

Annexe 3c (page 3/7) 2 - Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Code Communes Cours d'eau concerné Code Communes Cours d'eau concerné 7009 ANDANCE Cance 07 ARDECHE 7027 BEAUCHASTEL Eyrieux 07 ARDECHE 7010 ANNONAY Cance 07 ARDECHE 7030 BEAUVENE Eyrieux 07 ARDECHE 7013 ARDOIX Cance - Ay 07 ARDECHE 7048 CHALENCON Eyrieux 07 ARDECHE 7014 ARLEBOSC Doux 07 ARDECHE 7064 LE CHEYLARD Eyrieux 07 ARDECHE 7039 BOZAS Doux 07 ARDECHE 7072 COUX Ouvèze 07 ARDECHE 7040 BOUCIEU-LE-ROI Doux 07 ARDECHE 7083 DUNIERES-SUR-EYRIEUX Eyrieux 07 ARDECHE 7069 COLOMBIER-LE-VIEUX Doux 07 ARDECHE 7090 FLAVIAC Ouvèze 07 ARDECHE 7073 LE CRESTET Doux 07 ARDECHE 7096 GLUIRAS Eyrieux 07 ARDECHE 7079 DESAIGNES Doux 07 ARDECHE 7165 NONIERES Eyrieux 07 ARDECHE 7084 ECLASSAN Ay 07 ARDECHE 7167 LES OLLIERES-SUR-EYRIEUX Eyrieux 07 ARDECHE 7085 EMPURANY Doux 07 ARDECHE 7181 LE POUZIN Ouvèze 07 ARDECHE 7086 ETABLES Doux 07 ARDECHE 7186 PRIVAS Ouvèze 07 ARDECHE 7129 LAMASTRE Doux 07 ARDECHE 7198 ROMPON Ouvèze 07 ARDECHE 7140 LEMPS Doux 07 ARDECHE 7215 SAINT-BARTHELEMY-LE-MEIL Eyrieux 07 ARDECHE 7169 OZON Ay 07 ARDECHE 7222 St-CIERGE-SOUS-LE-CHEYLARD Eyrieux 07 ARDECHE 7185 PREAUX Ay 07 ARDECHE 7237 St-FORTUNAT-SUR-EYRIEUX Eyrieux 07 ARDECHE 7188 QUINTENAS Cance 07 ARDECHE 7255 St-JULIEN-EN-SAINT-ALBAN Ouvèze 07 ARDECHE 7197 ROIFFIEUX Cance 07 ARDECHE 7256 St-JULIEN-LABROUSSE Eyrieux 07 ARDECHE 7217 SAINT-BARTHELEMY-LE-PLAIN Doux 07 ARDECHE 7261 St-LAURENT-DU-PAPE Eyrieux 07 ARDECHE 7245 SAINT-JEAN-DE-MUZOLS Doux 07 ARDECHE 7274 St-MAURICE-EN-CHALENCON Eyrieux 07 ARDECHE 7250 SAINT-JEURE-D'AY Ay 07 ARDECHE 7276 St-MICHEL-D'AURANCE Eyrieux 07 ARDECHE 7292 SAINT-ROMAIN-D'AY Ay 07 ARDECHE 7278 St-MICHEL-DE-CHABRILLANOUX Eyrieux 07 ARDECHE 7308 SARRAS Cance - Ay 07 ARDECHE 7295 St-SAUVEUR-DE-MONTAGUT Eyrieux 07 ARDECHE 7309 SATILLIEU Ay 07 ARDECHE 7303 St-VINCENT-DE-DURFORT Eyrieux 07 ARDECHE 7317 TALENCIEUX Cance 07 ARDECHE 7349 LA VOULTE-SUR-RHONE Eyrieux 07 ARDECHE 7324 TOURNON-SUR-RHONE Doux 07 ARDECHE 7337 VERNOSC-LES-ANNONAY Cance 07 ARDECHE Code Communes Cours d'eau concerné Code Communes Cours d'eau concerné 7017 LES ASSIONS Chassezac 07 ARDECHE 7019 AUBENAS Ardèche 07 ARDECHE 7028 BEAULIEU Chassezac 07 ARDECHE 7023 BALAZUC Ardèche 07 ARDECHE 7029 BEAUMONT Baume 07 ARDECHE 7025 BARNAS Ardèche 07 ARDECHE 7031 BERRIAS-ET-CASTELJAU Chassezac 07 ARDECHE 7061 CHAUZON Ardèche 07 ARDECHE 7050 CHAMBONAS Chassezac 07 ARDECHE 7115 LABEAUME Ardèche 07 ARDECHE 7053 CHANDOLAS Chassezac 07 ARDECHE 7116 LABEGUDE Ardèche 07 ARDECHE 7100 GRAVIERES Chassezac 07 ARDECHE 7127 LALEVADE-D'ARDECHE Ardèche 07 ARDECHE 7101 GROSPIERRES Chassezac 07 ARDECHE 7131 LANAS Ardèche 07 ARDECHE 7110 JOYEUSE Baume 07 ARDECHE 7153 MAYRES Ardèche 07 ARDECHE 7115 LABEAUME Baume 07 ARDECHE 7156 MEYRAS Ardèche 07 ARDECHE 7147 MALARCE-SUR-LA-THINES Chassezac 07 ARDECHE 7178 PONT-DE-LABEAUME Ardèche 07 ARDECHE 7189 RIBES Baume 07 ARDECHE 7182 PRADES Ardèche 07 ARDECHE 7196 ROCLES Baume 07 ARDECHE 7183 PRADONS Ardèche 07 ARDECHE 7199 ROSIERES Baume 07 ARDECHE 7201 RUOMS Ardèche 07 ARDECHE 7201 RUOMS Baume 07 ARDECHE 7207 SAINT-ALBAN-AURIOLLES Ardèche 07 ARDECHE 7207 SAINT-ALBAN-AURIOLLES Baume - Chassezac 07 ARDECHE 7229 SAINT-DIDIER-SOUS-AUBENAS Ardèche 07 ARDECHE 7266 Ste-MARGUERITE-LAFIGERE Chassezac 07 ARDECHE 7272 SAINT-MAURICE-D'ARDECHE Ardèche 07 ARDECHE 7305 LES SALELLES Chassezac 07 ARDECHE 7289 SAINT-PRIVAT Ardèche 07 ARDECHE 7306 SAMPZON Chassezac 07 ARDECHE 7322 THUEYTS Ardèche 07 ARDECHE 7307 SANILHAC Baume 07 ARDECHE 7325 UCEL Ardèche 07 ARDECHE 7334 LES VANS Chassezac 07 ARDECHE 7331 VALS-LES-BAINS Ardèche 07 ARDECHE 7336 VERNON Baume 07 ARDECHE 7348 VOGUE Ardèche 07 ARDECHE 7087 FABRAS Ardèche 07 ARDECHE 7231 SAINT-ETIENNE-DE-FONTBELLON Ardèche 07 ARDECHE Tronçon Doux Cance Ay Départements Tronçon Baume Chassezac Départements TRONÇONS COURS D'EAU ARDECHOIS Tronçon Ouvèze Eyrieux Tronçon Ardèche amont Départements Départements

Annexe 3c (page 4/7) 2 - Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Code Communes Cours d'eau concerné Code Communes Cours d'eau concerné 7034 BIDON Ardèche 07 ARDECHE 7264 SAINT-MARCEL-D'ARDECHE Ardèche 07 ARDECHE 7113 LABASTIDE-DE-VIRAC Ardèche 07 ARDECHE 7061 CHAUZON Ardèche 07 ARDECHE 7201 RUOMS Ardèche 07 ARDECHE 7115 LABEAUME Ardèche 07 ARDECHE 7259 SAINT-JUST Ardèche 07 ARDECHE 7183 PRADONS Ardèche 07 ARDECHE 7268 SAINT-MARTIN-D'ARDECHE Ardèche 07 ARDECHE 7207 SAINT-ALBAN-AURIOLLES Ardèche 07 ARDECHE 7291 SAINT-REMEZE Ardèche 07 ARDECHE 30005 AIGUEZE Ardèche 30 GARD 7304 SALAVAS Ardèche 07 ARDECHE 30202 PONT-SAINT-ESPRIT Ardèche 30 GARD 7306 SAMPZON Ardèche 07 ARDECHE 30273 SAINT-JULIEN-DE-PEYROLAS Ardèche 30 GARD 7330 VALLON-PONT-D'ARC Ardèche 07 ARDECHE 30290 SAINT-PAULET-DE-CAISSON Ardèche 30 GARD Code Communes Cours d'eau concerné Code Communes Cours d'eau concerné 26317 SAINT-MAURICE-SUR-EYGUES Aygues 26 DROME 84016 BEDARRIDES Ouvèze 84 VAUCLUSE 26357 TULETTE Aygues 26 DROME 84039 COURTHEZON Ouvèze 84 VAUCLUSE 26377 VINSOBRES Aygues 26 DROME 84040 CRESTET Ouvèze 84 VAUCLUSE 84022 BUISSON Aygues 84 VAUCLUSE 84044 ENTRECHAUX Ouvèze 84 VAUCLUSE 84027 CADEROUSSE Aygues 84 VAUCLUSE 84049 GIGONDAS Ouvèze 84 VAUCLUSE 84028 CAIRANNE Aygues 84 VAUCLUSE 84056 JONQUIERES Ouvèze 84 VAUCLUSE 84029 CAMARET-SUR-AIGUES Aygues 84 VAUCLUSE 84096 RASTEAU Ouvèze 84 VAUCLUSE 84087 ORANGE Aygues 84 VAUCLUSE 84098 ROAIX Ouvèze 84 VAUCLUSE 84106 SAINTE-CECILE-LES-VIGNES Aygues 84 VAUCLUSE 84104 SABLET Ouvèze 84 VAUCLUSE 84117 SAINT-ROMAN-DE-MALEGARDE Aygues 84 VAUCLUSE 84122 SARRIANS Ouvèze 84 VAUCLUSE 84127 SERIGNAN-DU-COMTAT Aygues 84 VAUCLUSE 84126 SEGURET Ouvèze 84 VAUCLUSE 84134 TRAVAILLAN Aygues 84 VAUCLUSE 84129 SORGUES Ouvèze 84 VAUCLUSE 84146 VILLEDIEU Aygues 84 VAUCLUSE 84136 VACQUEYRAS Ouvèze 84 VAUCLUSE 84091 PIOLENC Aygues 84 VAUCLUSE 84137 VAISON-LA-ROMAINE Ouvèze 84 VAUCLUSE 84111 SAINT-MARCELLIN-LES-VAISON Ouvèze 84 VAUCLUSE 84149 VIOLES Ouvèze 84 VAUCLUSE Code Communes Cours d'eau concerné Code Communes Cours d'eau concerné 4013 AUBIGNOSC Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 13010 BARBENTANE Durance 13 BOUCHES-DU-RHONE 4034 LA BRILLANNE Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 13018 CABANNES Durance 13 BOUCHES-DU-RHONE 4063 CORBIERES Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 13024 CHARLEVAL Durance 13 BOUCHES-DU-RHONE 4075 ENTREPIERRES Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 13027 CHATEAURENARD Durance 13 BOUCHES-DU-RHONE 4079 L'ESCALE Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 13048 JOUQUES Durance 13 BOUCHES-DU-RHONE 4091 GANAGOBIE Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 13053 MALLEMORT Durance 13 BOUCHES-DU-RHONE 4094 GREOUX-LES-BAINS Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 13059 MEYRARGUES Durance 13 BOUCHES-DU-RHONE 4106 LURS Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 13066 NOVES Durance 13 BOUCHES-DU-RHONE 4112 MANOSQUE Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 13067 ORGON Durance 13 BOUCHES-DU-RHONE 4116 LES MEES Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 13074 PEYROLLES-EN-PROVENCE Durance 13 BOUCHES-DU-RHONE 4127 MONTFORT Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 13076 PLAN-D'ORGON Durance 13 BOUCHES-DU-RHONE 4143 ORAISON Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 13080 LE PUY-SAINTE-REPARADE Durance 13 BOUCHES-DU-RHONE 4145 PEIPIN Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 13083 ROGNONAS Durance 13 BOUCHES-DU-RHONE 4149 PEYRUIS Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 13084 LA ROQUE-D'ANTHERON Durance 13 BOUCHES-DU-RHONE 4197 SAINTE-TULLE Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 13093 SAINT-ESTEVE-JANSON Durance 13 BOUCHES-DU-RHONE 4200 SALIGNAC Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 13099 SAINT-PAUL-LES-DURANCE Durance 13 BOUCHES-DU-RHONE 4209 SISTERON Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 13105 SENAS Durance 13 BOUCHES-DU-RHONE 4230 VALENSOLE Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 84007 AVIGNON Durance 84 VAUCLUSE 4242 VILLENEUVE Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 84014 BEAUMONT-DE-PERTUIS Durance 84 VAUCLUSE 4244 VOLONNE Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 84026 CADENET Durance 84 VAUCLUSE 4245 VOLX Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 84034 CAUMONT-SUR-DURANCE Durance 84 VAUCLUSE 4049 CHATEAU-ARNOUX-St-AUBAN Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 84035 CAVAILLON Durance 84 VAUCLUSE 83150 VINON-SUR-VERDON Durance 83 VAR 84038 CHEVAL-BLANC Durance 84 VAUCLUSE 84065 LAURIS Durance 84 VAUCLUSE 84074 MERINDOL Durance 84 VAUCLUSE 84076 MIRABEAU Durance 84 VAUCLUSE 84089 PERTUIS Durance 84 VAUCLUSE 84093 PUGET Durance 84 VAUCLUSE 84095 PUYVERT Durance 84 VAUCLUSE 84147 VILLELAURE Durance 84 VAUCLUSE Départements Départements Départements Tronçon de la Durance entre Sisteron et Cadarache Départements Départements Tronçon de la Durance entre Cadarache et Avignon Tronçon de l'Ouvèze Vauclusienne Tronçon de l'Aygues Départements TRONÇONS COURS D'EAU ARDECHOIS (suite) Tronçon Ardèche aval (2) TRONÇONS COURS D'EAU VAUCLUSIENS ET DURANCE Tronçon Ardèche aval (1)

Annexe 3c (page 5/7) 2 - Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Code Communes Cours d'eau concerné Code Communes Cours d'eau concerné 4033 LA BREOLE Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 84003 APT Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 4058 CLARET Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 84013 BEAUMETTES Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 4066 CURBANS Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 84020 BONNIEUX Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 4150 PIEGUT Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 84025 CABRIERES-D'AVIGNON Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 4207 SIGOYER Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 84032 CASENEUVE Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 4209 SISTERON Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 84033 CASTELLET Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 4216 THEZE Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 84034 CAUMONT-SUR-DURANCE Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 4231 VALERNES Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 84035 CAVAILLON Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 4233 VAUMEILH Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 84036 CHATEAUNEUF-DE-GADAGNE Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 4234 VENTEROL Durance 04 ALPES-de-hte-PROVENCE 84050 GORDES Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 5037 CHATEAUVIEUX Durance 05 HAUTES-ALPES 84051 GOULT Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 5050 ESPINASSES Durance 05 HAUTES-ALPES 84054 L'ISLE-SUR-LA-SORGUE Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 5068 JARJAYES Durance 05 HAUTES-ALPES 84058 LACOSTE Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 5071 LARDIER-ET-VALENCA Durance 05 HAUTES-ALPES 84062 LAGNES Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 5074 LETTRET Durance 05 HAUTES-ALPES 84071 MAUBEC Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 5078 MONETIER-ALLEMONT Durance 05 HAUTES-ALPES 84073 MENERBES Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 5103 LE POET Durance 05 HAUTES-ALPES 84086 OPPEDE Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 5115 REMOLLON Durance 05 HAUTES-ALPES 84099 ROBION Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 5121 ROCHEBRUNE Durance 05 HAUTES-ALPES 84102 ROUSSILLON Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 5127 ROUSSET Durance 05 HAUTES-ALPES 84105 SAIGNON Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 5162 LA SAULCE Durance 05 HAUTES-ALPES 84112 SAINT-MARTIN-DE-CASTILLON Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 5170 TALLARD Durance 05 HAUTES-ALPES 84131 TAILLADES Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 5171 THEUS Durance 05 HAUTES-ALPES 84132 LE THOR Calavon-Coulon 84 VAUCLUSE 5173 UPAIX Durance 05 HAUTES-ALPES 5176 VALSERRES Durance 05 HAUTES-ALPES 5178 VENTAVON Durance 05 HAUTES-ALPES 5184 VITROLLES Durance 05 HAUTES-ALPES Code Communes Cours d'eau concerné Code Communes Cours d'eau concerné 30008 ALLEGRE Cèze 30 GARD 30028 BAGNOLS-SUR-CEZE Cèze 30 GARD 30037 BESSEGES Cèze 30 GARD 30081 CHUSCLAN Cèze 30 GARD 30045 BORDEZAC Cèze 30 GARD 30084 CODOLET Cèze 30 GARD 30079 CHAMBON Cèze 30 GARD 30096 CORNILLON Cèze 30 GARD 30164 MEJANNES-LE-CLAP Cèze 30 GARD 30131 GOUDARGUES Cèze 30 GARD 30167 MEYRANNES Cèze 30 GARD 30141 LAUDUN Cèze 30 GARD 30171 MOLIERES-SUR-CEZE Cèze 30 GARD 30164 MEJANNES-LE-CLAP Cèze 30 GARD 30175 MONTCLUS Cèze 30 GARD 30175 MONTCLUS Cèze 30 GARD 30194 PEYREMALE Cèze 30 GARD 30191 ORSAN Cèze 30 GARD 30204 POTELIERES Cèze 30 GARD 30215 RIVIERES Cèze 30 GARD 30215 RIVIERES Cèze 30 GARD 30218 ROCHEGUDE Cèze 30 GARD 30216 ROBIAC-ROCHESSADOULE Cèze 30 GARD 30222 LA ROQUE-SUR-CEZE Cèze 30 GARD 30218 ROCHEGUDE Cèze 30 GARD 30225 SABRAN Cèze 30 GARD 30227 SAINT-AMBROIX Cèze 30 GARD 30230 St-ANDRE-DE-ROQUEPERTUIS Cèze 30 GARD 30237 SAINT-BRES Cèze 30 GARD 30256 SAINT-GERVAIS Cèze 30 GARD 30247 SAINT-DENIS Cèze 30 GARD 30266 St-JEAN-DE-MARUEJOLS-ET-AVEJAN Cèze 30 GARD 30266 St-JEAN-DE-MARUEJOLS-ET-AVEJAN Cèze 30 GARD 30277 SAINT-LAURENT-DE-CARNOLS Cèze 30 GARD 30293 St-PRIVAT-DE-CHAMPCLOS Cèze 30 GARD 30287 SAINT-MICHEL-D'EUZET Cèze 30 GARD 30303 SAINT-VICTOR-DE-MALCAP Cèze 30 GARD 30293 SAINT-PRIVAT-DE-CHAMPCLOS Cèze 30 GARD 30316 SENECHAS Cèze 30 GARD 30327 THARAUX Cèze 30 GARD 30327 THARAUX Cèze 30 GARD 30343 VERFEUIL Cèze 30 GARD 30232 SAINT-ANDRE-D'OLERARGUES Cèze 30 GARD Tronçon du Calavon-Coulon Tronçon Cèze aval Départements TRONÇONS COURS D'EAU GARDOIS TRONÇONS COURS D'EAU VAUCLUSIENS ET DURANCE (suite) Tronçon de la Durance entre Serre-Ponçon et Sisteron Départements Départements Tronçon Cèze amont Départements

Annexe 3c (page 6/7) 2 - Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Code Communes Cours d'eau concerné Code Communes Cours d'eau concerné 30010 ANDUZE Gardon 30 GARD 30007 ALES Gardon 30 GARD 30042 BOISSET-ET-GAUJAC Gardon 30 GARD 30051 BRANOUX-LES-TAILLADES Gardon 30 GARD 30071 CASSAGNOLES Gardon 30 GARD 30071 CASSAGNOLES Gardon 30 GARD 30094 CORBES Gardon 30 GARD 30077 CENDRAS Gardon 30 GARD 30108 L'ESTRECHURE Gardon 30 GARD 30132 LA GRAND-COMBE Gardon 30 GARD 30129 GENERARGUES Gardon 30 GARD 30142 LAVAL-PRADEL Gardon 30 GARD 30147 LEZAN Gardon 30 GARD 30160 MARUEJOLS-LES-GARDON Gardon 30 GARD 30160 MARUEJOLS-LES-GARDON Gardon 30 GARD 30188 NERS Gardon 30 GARD 30161 MASSANES Gardon 30 GARD 30214 RIBAUTE-LES-TAVERNES Gardon 30 GARD 30162 MASSILLARGUES-ATTUECH Gardon 30 GARD 30239 SAINTE-CECILE-D'ANDORGE Gardon 30 GARD 30168 MIALET Gardon 30 GARD 30243 SAINT-CHRISTOL-LES-ALES Gardon 30 GARD 30188 NERS Gardon 30 GARD 30259 SAINT-HILAIRE-DE-BRETHMAS Gardon 30 GARD 30195 PEYROLES Gardon 30 GARD 30284 SAINT-MARTIN-DE-VALGALGUES Gardon 30 GARD 30214 RIBAUTE-LES-TAVERNES Gardon 30 GARD 30307 LES SALLES-DU-GARDON Gardon 30 GARD 30269 SAINT-JEAN-DU-GARD Gardon 30 GARD 30348 VEZENOBRES Gardon 30 GARD 30310 SAUMANE Gardon 30 GARD 30329 THOIRAS Gardon 30 GARD 30330 TORNAC Gardon 30 GARD 30348 VEZENOBRES Gardon 30 GARD 30068 CARDET Gardon 30 GARD Code Communes Cours d'eau concerné Code Communes Cours d'eau concerné 30012 ARAMON Gardon 30 GARD 30206 POULX Gardon 30 GARD 30032 BEAUCAIRE Gardon 30 GARD 30212 REMOULINS Gardon 30 GARD 30046 BOUCOIRAN-ET-NOZIERES Gardon 30 GARD 30228 SAINTE-ANASTASIE Gardon 30 GARD 30053 BRIGNON Gardon 30 GARD 30241 SAINT-CHAPTES Gardon 30 GARD 30061 LA CALMETTE Gardon 30 GARD 30308 SANILHAC-SAGRIES Gardon 30 GARD 30085 COLLIAS Gardon 30 GARD 30313 SAUZET Gardon 30 GARD 30089 COMPS Gardon 30 GARD 30336 VALLABREGUES Gardon 30 GARD 30100 CRUVIERS-LASCOURS Gardon 30 GARD 30346 VERS-PONT-DU-GARD Gardon 30 GARD 30102 DIONS Gardon 30 GARD 30041 BLAUZAC Gardon 30 GARD 30116 FOURNES Gardon 30 GARD 30073 CASTILLON-DU-GARD Gardon 30 GARD 30160 MARUEJOLS-LES-GARDON Gardon 30 GARD 30255 SAINT-GENIES-DE-MALGOIRES Gardon 30 GARD 30179 MONTFRIN Gardon 30 GARD 30317 SERNHAC Gardon 30 GARD 30184 MOUSSAC Gardon 30 GARD 30166 MEYNES Gardon 30 GARD 30188 NERS Gardon 30 GARD 30328 THEZIERS Gardon 30 GARD Tronçon Gardon d'Alès Départements Tronçon Gardon réunis (1) Départements Tronçon Gardon réunis (2) Départements Tronçon Gardon d'Anduze Départements TRONÇONS COURS D'EAU GARDOIS (suite)

Annexe 3c (page 7/7) 2 - Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Communes au profit desquelles le SPC-GD assure la surveillance et l'information sur les crues Code Communes Cours d'eau concerné Code Communes Cours d'eau concerné 30003 AIGUES-MORTES Vidourle 30 GARD 30003 AIGUES-MORTES Vistre 30 GARD 30019 AUBAIS Vidourle 30 GARD 30020 AUBORD Vistre 30 GARD 30093 CONQUEYRAC Vidourle 30 GARD 30036 BERNIS Vistre 30 GARD 30114 FONTANES Vidourle 30 GARD 30060 CAISSARGUES Vistre 30 GARD 30121 GAILHAN Vidourle 30 GARD 30133 LE GRAU-DU-ROI Vistre 30 GARD 30133 LE GRAU-DU-ROI Vidourle 30 GARD 30169 MILHAUD Vistre 30 GARD 30136 JUNAS Vidourle 30 GARD 30189 NIMES Vistre 30 GARD 30144 LECQUES Vidourle 30 GARD 30276 SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE Vistre 30 GARD 30148 LIOUC Vidourle 30 GARD 30341 VAUVERT Vistre 30 GARD 30192 ORTHOUX-SERIGNAC-QUILHAN Vidourle 30 GARD 30006 AIMARGUES Vistre 30 GARD 30210 QUISSAC Vidourle 30 GARD 30059 LE CAILAR Vistre 30 GARD 30263 SAINT-HIPPOLYTE-DU-FORT Vidourle 30 GARD 30333 UCHAUD Vistre 30 GARD 30276 SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE Vidourle 30 GARD 30344 VERGEZE Vistre 30 GARD 30306 SALINELLES Vidourle 30 GARD 30347 VESTRIC-ET-CANDIAC Vistre 30 GARD 30309 SARDAN Vidourle 30 GARD 30311 SAUVE Vidourle 30 GARD 30321 SOMMIERES Vidourle 30 GARD 30349 VIC-LE-FESQ Vidourle 30 GARD 30352 VILLEVIEILLE Vidourle 30 GARD 30006 AIMARGUES Vidourle 30 GARD 30059 LE CAILAR Vidourle 30 GARD 30123 GALLARGUES-LE-MONTUEUX Vidourle 30 GARD 34033 BOISSERON Vidourle 34 HERAULT 34145 LUNEL Vidourle 34 HERAULT 34151 MARSILLARGUES Vidourle 34 HERAULT 34288 SAINT-SERIES Vidourle 34 HERAULT 34340 VILLETELLE Vidourle 34 HERAULT 34294 SATURARGUES Vidourle 34 HERAULT Départements Départements Tronçon Vidourle Tronçon Vistre TRONÇONS COURS D'EAU GARDOIS (Fleuves côtiers)

l'Ouvèze le Rhône la Baume le Chassezac l'Ardèche le Gardon le vidourle le Vistre la Cèze le Coulon-Calavon l'Ouvèze l'Aygues le Doux l'Eyrieux la Durance la Cance le Petit Rhône la Rouvière Conqueyrac Quissac Corbès Roquecourbe Mialet Roucan Saint Jean du Gard Soudorgues Anduze Saint Hippolyte du Fort Le Vigan Saumane Gallargues Vauvert Le Cailar Vistre Le Cailar Rhôny Marsillargues Antraigues Escrinet Pont De Labeaume Saint Pierreville Meyras (Barutel) Privas Fonts du Pouzin Les Ollieres Pontpierre La Souche Loubaresse Altier la Goulette Villefort Malons Saint Maurice D'ibie Ceyrac Saint Drézéry Nîmes Tarascon (St Gabriel) Pont de Beaucaire Pont Saint Esprit La Roque sur Cèze Saint Martin de Castillon (Coste Raste) Apt Oppede (La Garrigue) Entrechaux Roaix Vaison Saint Felicien Tournon Colombier Saint Pierre sur Doux Loriol Beaumont les Valence Gluiras (Tisonèche) Pont de Chervil Le Cheylard Barnas Montpezat Saint Etienne VF (ROQUETTE) Barre des Cévennes Saint Germain de Calberte (BASTIDE) Pont Ravager (GABRIAC) Saint Roman La Javie (Clue de Pérouré) Allos (La Foux d'Allos) Barcelonnette (abattoir) Saint Paul Sur Ubaye (Col de Vars) Val Des Prés (Les Alberts) L'Argentière La Bessée (Pt Chancel) Saint Dionisy Bagnols sur Cèze Sénéchas Mormoiron Roche Rousse Le Lauzet (Tunnel St Martin) La Mure Allons (Pisciculture) Saint André les Alpes (Mourefrey) Comps Sur Artuby (Pont de l'Evesca) La Bastide (Taulane) Cadarache Villeneuve (amont confluence) Sainte Cécile d'Andorge La Répéra Auriples Beaufort resurgence Beaufort/G Sarras Annonay Subdi Annonay Pont Saint Julien Molin molette Port Camargue Marégraphe Berzeme Pereyres Pont d'Ucel Sauze (Saint Martin) Vallon Pont D'arc Vogue Rosieres Sablieres Gravieres Vals Les Bains Nyons Orange Pont de la Tune Arpavon Rémuzat Barbières Ternay (Savas) Pont d'Auzon Bessèges Croix de Berthel La Bruguière Montclus Tharaux Banne Lamastre Saint Agreve Chatillon en diois Luc en Diois Saillans Rougon Serres Oppedette Archidiacre Bonpas Cavaillon La Brillanne La Clapière Mallemort Pertuis Pont de Fombeton Salignac Veynes Le Monetier (Casset Eglise) Vinon sur Verdon Toulaud Boree Vernoux Alès Ners Remoulins Russan Bollène Taulignan Ville sur Auzon Sault Bédarrides Buis les Baronnies Mont Serein Fontaine de Vaucluse Veaux Arles (Caparon) Avignon Beaucaire-Tarascon Bourg Saint Andéol La Voulte Valence Vedène Viviers Souspierre Montelimar Soyans Portes du Vidourle Sommières Vic le Fesc Bernis Caissargues Générac Marguerittes Service de Prévision des Crues Grand Delta Annexe 4 Stations collectées par le SPCGD 0 25 50 Kilomètres 167 stations publiées sur Hydroréel 83 stations publiées sur Vigicrues dont 91 pluviomètres cours d'eau réglementaires

Grilles de vigilance Annexe 5 Notice 1) Hauteurs Débits Les hauteurs portées dans les grilles pour les différentes stations correspondent soit à des hauteurs observées ou enregistrées en temps réel, soit à des hauteurs estimées pour un site donné, obtenues par corrélation hauteur/hauteur à partir de données observées ou enregistrées sur un site proche. Les débits sont des valeurs calculées à partir des courbes de tarage en vigueur à la date d'approbation du RIC. Compte tenu des incertitudes liées à ces courbes de tarage, les valeurs de débit ont été arrondies d'une manière générale à la centaine de m3/s la plus proche.

Les données de hauteur ou de débit estimées ou reconstituées figurent en italique. 2) Vigilance jaune montée rapide Le SPC-GD a mis en place une vigilance jaune montée rapide sur un certain nombre de ses cours d'eau pour anticiper une élévation rapide et soudaine des niveaux susceptible de surprendre et menacer les populations qui s'exposent aux basses eaux (activités nautiques, campeurs, orpailleurs, usagers de la route sur pont submersible . ) Pour générer ce genre de phénomène, il faut une pluviométrie suffisamment intense provoquant un ruissellement immédiat sur un petit bassin pentu à temps de réponse court. Ces situations sont essentiellement observées dans un contexte météorologique orageux.

Le passage en vigilance jaune montée rapide sans débordement localisé peut être proposé pour les tronçons de cours d'eau à réaction rapide. Ceux-ci sont identifiés dans les grilles par un logo spécifique (ci-dessous) placé dans la zone verte de l'échelle du code couleur de la vigilance. Compte- tenu de la rapidité du phénomène, ces propositions de vigilance ne sont faites qu'aux heures nominales ou, en dehors de ces heures, uniquement en cas d'aggravation du Bulletin de Précipitation de Météo France.

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 3,75m / 200m³/s 03/08/1963 4,50m / 1000m³/s 03/08/1963 02/12/2003 6,00m / 1100m³/s 5,50m / 900m³/s 13/11/1996 02/12/2003 2,70m / 100m³/s 2,60m / 85m³/s 02/12/2003 5,40m / 400m³/s 02/12/2003 22/09/1992 2,45m / 250m³/s 2,05m / 180m³/s 06/09/2008 13/11/1996 5,00m / 750m³/s 4,60m / 650m³/s 24/11/2002 22/09/1992 07/10/1993 1,84m / 35m³/s 1,70m / 30m³/s 1,55m / 20m³/s 06/02/2009 18/11/2006 3,87m / 190m³/s 2,85m / 80m³/s 25/11/2002 06/11/1993 05/10/1995 1,90m / 150m³/s 1,65m / 120m³/s 1,55m / 100m³/s 13/11/2000 05/10/1995 3,56m / 350m³/s 3.15m / 300m³/s Annonay (Cance) 4,40m / 600m³/s FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC Sarras (Cance) Définition et conséquences attendues V E R T 24/11/2002 R O U G E Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.

Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes. Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. TRONCON : CANCE - DOUX - AY RIVIERES : Cance, Doux, Ay Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. Vigilance O R A N G E J A U N E Tournon (Doux) SPC Grand Delta Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible. ANNEXE 5 1/24 Lamastre (Doux) STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance

Crues historiques Hauteur / Débit 30/09/1990 8,00m / 450m³/s 08/10/1968 10/08/1967 7,75m / 400m³/s 7,50m / 350m³/s 02/12/2003 5,30m / 130m³/s FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC ANNEXE 5 2/24 Définition et conséquences attendues Fonts du Pouzin V E R T R O U G E TRONCON : OUVEZE 07 - EYRIEUX (1) RIVIERES : Ouvèze Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. Vigilance O R A N G E J A U N E Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens. Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance SPC Grand Delta Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible.

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 02/08/1963 5,50m / 1050m³/s 02/08/1963 Non connus 27/08/1900 08/10/1907 03/08/1963 4,50m / 2500m³/s 4,10m / 2100m³/s 3,70m / 1700m³/s 02/12/2003 7,34m / 1700m³/s 21/09/1980 22/09/1992 5,00m / 800m³/s 4,80m / 750m³/s ≈8,00m / ≈900m³/s 22/09/1992 13/11/1996 02/12/2003 2,95m / 1150m³/s 2,80m / 1050m³/s 2,70m / 1000m³/s 13/11/2000 5,09m / 800m³/s 08/11/1982 12/11/1996 04/11/2011 4,00m / 450m³/s 3,00m / 250m³/s 2,23m / 140m³/s 04/11/2011 4,42m / 230m³/s 13/11/2000 04/11/2011 02/11/2008 2,00m / 550m³/s 1,81m / 450m³/s 1,69m / 400m³/s 06/02/2009 04/11/2011 20/10/2001 4,41m / 600m³/s 4,28m / 550m³/s 3,92m / 450m³/s SPC Grand Delta Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible. Les Ollières STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance Pontpierre Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.

Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes. Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. TRONCON : OUVEZE 07 - EYRIEUX (2) RIVIERES : Eyrieux Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. Vigilance O R A N G E J A U N E Définition et conséquences attendues Le Cheylard V E R T R O U G E FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC ANNEXE 5 3/24 Pont de Chervil

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 20/09/1890 30/09/1958 9,40m / 3000m³/s 8,00m / 2200m³/s 04/10/1958 22/09/1992 6,80m / 1800m³/s 6,60m / 1700m³/s 02/11/2008 04/11/2011 5,85m / 1300m³/s 4,95m / 1000m³/s 21/10/1991 4,50m / 1000m³/s 17/08/2004 02/12/2003 23/12/2010 4,30m / 650m³/s 3,70m / 450m³/s 3,50m / 400m³/s 03/11/1989 17/08/2004 02/11/2008 20/10/2006 3,70m / 750m³/s 2,62m / 500m³/s 1,89m / 300m³/s 1,55m / 250m³/s Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible. SPC Grand Delta 22/09/1992 6,30m / 1400m³/s R O U G E 4,75m / 800m³/s 20/10/2006 Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.

Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. ANNEXE 5 4/24 TRONCON : BAUME – CHASSEZAC RIVIERES : Baume et Chassezac Rosières (Baume) Définition et conséquences attendues Gravières (Chassezac) Vigilance STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. O R A N G E J A U N E V E R T

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 22/09/1992 7,00m / 2600m³/s 22/09/1992 5,60m / 2300m³/s 22/09/1992 7,80m / 2200m³/s 07/10/1970 5,50m / 1600m³/s 04/10/1958 4,00m / 1300m³/s 08/11/1982 19/12/1997 6,70m / 1600m³/s 6,20m / 1400m³/s 23/12/1973 02/11/2008 20/12/2003 4,80m / 1200m³/s 3,92m / 750m³/s 3,00m / 450m³/s 02/11/2008 02/12/2003 17/08/2004 3,01m / 850m³/s 2,79m / 800m³/s 2,10m / 500m³/s 02/11/2008 17/08/2004 5,25m / 1000m³/s 4,67m / 800m³/s FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. O R A N G E J A U N E V E R T ANNEXE 5 5/24 TRONCON : ARDECHE AMONT RIVIERE : Ardèche Pont d'Ucel Définition et conséquences attendues Pont de Labeaume Vigilance Voguë STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.

Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. R O U G E 23/10/1977 6,10m / 2000m³/s SPC Grand Delta 02/12/2003 5,56m / 1100m³/s Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible. Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale.

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 22/09/1890 17,30m / 7000m³/s 22/09/1890 >7000m³/s 30/09/1958 08/11/1982 22/09/1992 12,20m / 4100m³/s 11,20m / 3600m³/s 9,50m / 2800m³/s 08/11/1982 05/10/1995 7,50m / 3200m³/s 7,20m / 3000m³/s 02/11/2008 17/08/2004 8,12m / 2300m³/s 6,48m / 1700m³/s 02/11/2008 6,36m / 2400m³/s FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC ANNEXE 5 6/24 Sauze St Martin Définition et conséquences attendues Vallon Pont d'Arc V E R T R O U G E TRONCON : ARDECHE AVAL RIVIERE : Ardèche Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. Vigilance O R A N G E J A U N E Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens. Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance 02/12/2003 9,06m / 2600m³/s SPC Grand Delta Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible.

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 13/08/1868 09/11/1907 7,70m Non connus 13/08/1868 09/11/1907 22/09/1992 7,70m Non connus 5,50m / 850m³/s 13/08/1868 09/11/1907 22/09/1992 Non connus 900m³/s >4,00m / 850m³/s 22/04/1995 02/12/2003 22/09/1992 07/01/1994 5,20m / 470m³/s 5,10m / 450m³/s 4,40m / 300m³/s 4,13m / 250m³/s 07/01/1994 05/11/1994 22/04/1995 >400m³/s 3,15m / ≈ 400m³/s 2,93m / ≈ 400m³/s 20/11/1951 02/12/2003 05/11/1994 3,80m / 650m³/s 3,42m / 500m³/s 3,37m / 480m³/s 16/11/2002 01/10/1993 3,61m / 170m³/s 3,10m / 120m³/s 16/11/2002 01/10/1993 1,62m / 220m³/s 1,30m / 180m³/s 16/11/2002 01/10/1993 3,10m / 400m³/s 2,80m / 320m³/s SPC Grand Delta Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible. Orange STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.

Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes. Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. TRONCON : AYGUES RIVIERES : Aygues Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. Vigilance O R A N G E J A U N E Définition et conséquences attendues Pont de la tune V E R T R O U G E FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC ANNEXE 5 7/24 Nyons

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 20/09/1992 20/11/1951 Non connus Non connus 22/09/1992 20/11/1951 NC / 1300m³/s Non connus 20/09/1992 20/11/1951 Non connus Non connus 20/11/1951 22/09/1992 02/12/2003 Non connus 5,96m 5,81m 2,40m / 300m³/s 07/01/1994 3,16m / 300m³/s ≈3,80m / ≈500m³/s 14/12/2008 16/11/2002 5,20m 5,04m 02/12/2003 16/11/2002 14/12/2008 1,86m / 180m³/s 1,82m / 170m³/s 1,35m / 100m³/s 09/09/2002 14/12/2008 2,17m / 170m³/s 2,00m / 140m³/s 14/12/2008 2,55m / 150m³/s 31/10/2003 28/11/2012 3,25m 2,80m 2,82m / 260m³/s SPC Grand Delta Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible. Roaix STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance 09/09/2002 1,91m / 200m³/s Bedarrides 09/09/2002 4,74m 02/12/2003 Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.

Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes. Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. TRONCON : OUVEZE 84 RIVIERE : Ouvèze Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. Vigilance O R A N G E J A U N E Définition et conséquences attendues Entrechaux V E R T R O U G E FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC ANNEXE 5 8/24 Vaison 07/01/1994 2,81m / 400m³/s

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 3,65m / 260m³/s 24/08/1925 24/11/1951 >5,00m 4,20m / 370m³/s 5,00m / 500m³/s 14/12/2008 2,65m / 130m³/s 07/01/1994 14/12/2008 03/12/2003 3,60m / 260m³/s 3,24m / 200m³/s 2,60m / 120m³/s 14/12/2008 07/01/1994

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 6,50m / 1500m³/s 30/05/2008 5,50m / 900m³/s 30/05/2008 Non connus 4,25m / 500m³/s SPC Grand Delta Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible. R O U G E Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.

Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

ANNEXE 5 10/24 TRONCON : Serre-Ponçon - Sisteron RIVIERE : Durance Fombeton Définition et conséquences attendues Pont de l'Archidiacre Vigilance STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. O R A N G E J A U N E V E R T

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 5,20m / 3000m³/s Oct 1882 Nov 1886 5100m³/s 5000m³/s 4,20m / 2300m³/s 07/01/1994 06/11/1994 2900m³/s 2700m³/s 03/12/2003 16/11/2002 30/05/2008 16/06/2010 2,70m / 1300m³/s 2,70m / 1300m³/s 2,34m / 1100m³/s 2,26m / 1000m³/s 01/10/1993 03/12/2003 16/11/2002 16/06/2010 1700m³/s 1550m³/s 1400m³/s 1100m³/s Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. O R A N G E J A U N E V E R T ANNEXE 5 11/24 TRONCON : Sisteron - Cadarache RIVIERE : Durance Cadarache Définition et conséquences attendues Salignac Vigilance STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance R O U G E Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.

Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

SPC Grand Delta Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible.

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Oct 1882 Nov 1886 5100m³/s 5000m³/s Oct 1882 Nov 1886 Non connus Non connus Oct 1882 Nov 1886 Non connus Non connus 07/01/1994 06/11/1994 2900m³/s 2700m³/s 07/01/1994 4,35m / 2800m³/s 07/01/1994 20/11/1951 6,40m / 3000m³/s 6,20m / 2900m³/s 01/10/1993 03/12/2003 16/11/2002 16/06/2010 1700m³/s 1550m³/s 1400m³/s 1100m³/s 05/11/2011 03/12/2003 30/05/2008 16/06/2010 3,30m / 1600m³/s 3,16m / 1500m³/s 3,07m / 1400m³/s 2,80m / 1100m³/s 01/10/1993 16/11/2002 06/11/2011 30/05/2008 03/12/2003 16/06/2010 5,10m / 1900m³/s 5,00m / 1800m³/s 4,90m / 1700m³/s 4,50m / 1500m³/s 4,30m / 1400m³/s 3,75m / 1100m³/s SPC Grand Delta Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible. R O U G E Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.

Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

ANNEXE 5 12/24 TRONCON : Cadarache - Rhône RIVIERE : Durance Pertuis Définition et conséquences attendues Cadarache Vigilance Bonpas STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. O R A N G E J A U N E V E R T

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 21/09/1890 30/09/1958 16/10/1907 6,50m / 1500m³/s 6,20m / 1400m³/s 5,65m / 1100m³/s 09/09/2002 30/09/1958 11,55m / 2200m³/s 01/11/1937 25/10/1943 4,90m / 850m³/s 4,66m / 750m³/s 05/10/1995 8,00m / 1100m³/s 02/11/2008 261,75mNGF / 233m³/s 21/10/2008 09/09/2002 3,39m / 350m³/s 2,75m / 200m³/s 02/11/2008 02/12/2003 20/10/2006 6,66m / 800m³/s 6,30m / 700m³/s 4,87m / 450m³/s SPC Grand Delta ANNEXE 5 13/24 STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance ≈266,30mNGF/≈275m³/s 266,20mNGF / 265m³/s 23/10/1977 4,45m / 700m³/s Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible.

Tharaux 21/10/2008 7,60m / 1000m³/s 02/11/2008 Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens. Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

V E R T Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. J A U N E Définition et conséquences attendues Mise en jeu déversoir Restitution Pertuis R O U G E Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. 243,80mNGF / 0m³/s FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC Bessèges Barrage de Sénéchas TRONCON : CEZE AMONT RIVIERE : Cèze Vigilance O R A N G E

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 09/09/2002 30/09/1958 11,55m / 2200m³/s 09/09/2002 30/09/1958 12,70m / 2800m³/s ≈ 2300m³/s 09/09/2002 30/09/1958 10,80m / 3300m³/s ≈ 2500m³/s 05/10/1995 8,00m / 1100m³/s 13/09/1976 21/10/1994 9,80m / 1500m³/s 9,15m / 1200m³/s 13/09/1976 23/10/1977 21/10/1994 9,35m / 2000m³/s 9,20m / 1900m³/s 8,70m / 1400m³/s 02/11/2008 02/12/2003 20/10/2006 6,66m / 800m³/s 6,30m / 700m³/s 4,87m / 450m³/s 21/10/2008 02/12/2003 02/11/2008 25/11/2002 8,57m / 1050m³/s 7,70m / 800m³/s 7,64m / 800m³/s 5,70m / 450m³/s 05/10/1995 02/12/2003 02/11/2008 20/10/2006 7,75m / 800m³/s 7,60m / 800m³/s 7,36m / 700m³/s 5,57m / 400m³/s FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC ANNEXE 5 14/24 Montclus Définition et conséquences attendues Tharaux V E R T R O U G E TRONCON : CEZE AVAL RIVIERE : Cèze Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. Vigilance O R A N G E J A U N E Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens. Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. Bagnols sur Cèze 28/05/1998 8,32m / 1100m³/s STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance 21/10/2008 7,60m / 1000m³/s 05/10/1995 8,96m / 1150m³/s SPC Grand Delta Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible.

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 267,00mNGF 266,00mNGF / 900m³/s 261,20mNGF / 300m³/s 08/09/2002 30/09/1958 16/10/1907 6,40m / 2200m³/s 5,50m / 1700m³/s 5,20m / 1500m³/s 21/09/1890 29/09/1907 21/10/2008 4,00m / 900m³/s 3,80m / 800m³/s 3,60m / 750m³/s 23/10/1977 02/11/2008 253,30mNGF / 240m³/s 250,69mNGF / 220m³/s 12/09/1976 02/11/2008 05/10/1995 3,30m / 600m³/s 3,08m / 550m³/s 2,50m / 350m³/s FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC Alès Barrage de Ste Cécile TRONCON : GARDON D'ALES RIVIERE : Gardon amont Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

Vigilance O R A N G E R O U G E Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées. Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. 242,00mNGF / 0m³/s J A U N E Définition et conséquences attendues V E R T Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible.

Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens. Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Mise en jeu déversoir Restitution Pertuis STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance SPC Grand Delta ANNEXE 5 15/24 Cote de crête Surverse ouvrage Saturation tulipe

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 30/09/1958 08/09/2002 Non connus 8,00m / 800m³/s 21/09/1890 30/09/1958 09/10/1907 08/09/2002 7,30m / 1850m³/s 6,20m / 1250m³/s 5,90m / 1100m³/s 5,90m / 1100m³/s 21/09/1890 30/09/1958 08/09/2002 11,00m / 1500m³/s 9,45m / 1100m³/s 8,43m / 900m³/s 30/09/1958 08/09/2002 21/09/1890 16/10/1907 10,25m / 3200m³/s 10,15m / 3100m³/s 9,45m / 2800m³/s 05/10/1995 22/09/1992 6,30m / 500m³/s 5,00m / 350m³/s 23/10/1977 4,70m / 650m³/s 23/10/1977 02/11/2008 03/11/2011 6,60m / 500m³/s 6,60m / 500m³/s 6,15m / 450m³/s 09/10/1907 23/10/1977 20/10/2006 8,30m / 2200m³/s 6,90m / 1600m³/s 6,60m / 1400m³/s 29/08/1976 03/12/2003 23/10/1977 02/11/2008 4,50m / 300m³/s 4,20m / 250m³/s 3,80m / 200m³/s 3,05m / 150m³/s 03/11/2011 02/11/2008 4,50m / 520m³/s 3,56m / 320m³/s 03/12/2003 24/11/2002 5,40m / 350m³/s 4,15m / 200m³/s 21/10/2008 03/11/2011 03/12/2003 05/10/1995 5,65m / 1100m³/s 5,41m / 1000m³/s * FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC ANNEXE 5 16/24 Saint Jean du Gard Définition et conséquences attendues Saumane V E R T R O U G E TRONCON : GARDON D'ANDUZE RIVIERES : Gardon amont Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. Vigilance O R A N G E J A U N E Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens. Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. Mialet STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance Anduze SPC Grand Delta 3,49m / 300m³/s Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible. 20/10/2006

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 08/09/2002 01/10/1958 9,30m / 7000m³/s 7,15m / 5300m³/s 08/09/2002 16,89m / 6400m³/s 08/09/2002 9,20m / 6700m³/s 4.50m / 2800m³/s 11.00m / 2800m³/s 06/11/1963 13/09/1976 6,89m / 4000m³/s 5,91m / 3050m³/s 05/10/1995 21/10/2008 20/10/2006 02/12/2003 3,31m / 1800m³/s 2,80m / 1350m³/s 02/11/2008 20/10/2006 7,82m / 1450m³/s 7,47m / 1300m³/s 20/10/1994 02/12/2003 02/11/2008 5,20m / 2500m³/s 3,58m / 1350m³/s 3,19m / ≈1100m³/s * 01/10/1958 7,37m / 4500m³/s SPC Grand Delta 04/02/2009 2,15m / 850m³/s 6,43m / 1000m³/s 2,97m / ≈1000m³/s Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible. 04/02/2009 21/10/2008 Remoulins 23/10/1977 5,32m / 2550m³/s STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.

Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes. Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. TRONCON : GARDON REUNIS RIVIERES : Gardon aval Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. Vigilance O R A N G E J A U N E Définition et conséquences attendues Ners V E R T R O U G E FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC ANNEXE 5 17/24 Russan

ANNEXE 5 18/24 Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 08/09/2002 87,75mNGF / 900m³/s 07/09/2010 30/10/2010 153.00mNGF / 80m³/s 150.00mNGF / 55m³/s 07/09/2010 30/10/2010 119.70mNGF / 80m³/s 118.30mNGF / 75m³/s 07/09/2010 81.70mNGF / 130m³/s FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC Barrage de Conqueyrac STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance R O U G E Barrage de La Rouvière Barrage de Ceyrac Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.

TRONCON : VIDOURLE (2) RIVIERES :Vidourle Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées. Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. Vigilance O R A N G E J A U N E Définition et conséquences attendues Situation normale.

156.72mNGF / 200m³/s 156.40mNGF / 90m³/s Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

Mise en jeu du déversoir de l'ouvrage Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. Restitution Pertuis SPC Grand Delta 30/10/2010 Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible.

V E R T 148,40mNGF / 0m³/s 115,00mNGF / 0m³/s Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise 77,00mNGF / 0m³/s 30/10/2010 125,45mNGF / 300m³/s 125,00mNGF / 100m³/s 85,00mNGF / 160m³/s 08/09/2002 08/09/2002

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 04/10/1958 27/09/1933 09/09/2002 16/10/1907 ≈7,00m / ≈1000m³/s ≈7,00m / ≈1000m³/s 6,78m / 900m³/s 6,50m / 800m³/s 09/09/2002 04/10/1958 9,26m / 2500m³/s 7,60m / 1600m³/s 09/09/2002 27/09/1933 27/09/1907 04/10/1958 7,30m / 2500m³/s ≈7,00m / ≈2100m³/s ≈7,00m / ≈2100m³/s 6,80m / 1800m³/s 9.50m / 1900m³/s 07/10/2001 27/09/1907 24/09/1976 21/09/1992 5,50m / 600m³/s 5,10m / 500m³/s 4,90m / 470m³/s 4,90m / 470m³/s 06/11/1963 07/10/2001 7,00m / 1300m³/s 6,50m / 1100m³/s 12/12/2002 06/11/1963 07/10/2001 5,30m / 950m³/s 5,30m / 950m³/s 5,00m / 850m³/s 8,00m / 1100m³/s 25/10/1976 12/12/2002 30/10/2010 28/05/1998 4,50m / 400m³/s 3,70m / 300m³/s 3,43m / 250m³/s 3,00m / 200m³/s 21/09/1992 30/10/2010 07/09/2010 10/11/2012 5,60m / 800m³/s 4,70m / 550m³/s 3,79m / 350m³/s 2,50m / 180m³/s 25/10/1976 22/09/1992 30/10/2010 12/01/1996 05/11/1994 4,70m / 800m³/s 4,50m / 750m³/s 3,46m / 550m³/s 3,20m / 500m³/s 2,60m / 400m³/s 30/10/2010 5,92m / 500m³/s FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC ANNEXE 5 19/24 Vic le Fesq Définition et conséquences attendues Quissac V E R T R O U G E TRONCON : VIDOURLE (1) RIVIERES : Vidourle Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. Vigilance O R A N G E J A U N E Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens. Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. Sommières STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance Gallargues 12/12/2002 SPC Grand Delta Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible. 5,97m / 900m³/s

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 08/09/2005 4,17m 08/09/2005 03/10/1988 3,54m 03/10/1988 09/09/2002 3,68m 09/09/2002 3,70m 27/10/1976 2,98m 08/09/2005 2,60m 17/01/1978 04/11/2004 03/02/2009 3,31m 3,29m 3,19m 09/09/2002 2,77m 17/01/1978 2,78m FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC ANNEXE 5 20/24 Bernis Définition et conséquences attendues Caissargues V E R T R O U G E TRONCON : VISTRE RIVIERES : Vistre Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. Vigilance O R A N G E J A U N E Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens. Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. Vauvert 22/09/2003 3,05m STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance 21/10/1999 3,01m Le Cailar (Vistre + Rhôny) 22/09/2003 SPC Grand Delta 2,38m Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible. 3,56m 2,37m 03/02/2009 04/11/2004 08/09/2005 3,40m 03/10/1988 3.73m

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 31/05/1856 02/11/1896 ≈ 6300m³/s ≈ 5700m³/s 31/05/1856 04/11/1840 ≈ 8700m³/s ≈ 8000m³/s 04/11/1840 23/03/2001 ≈6,20m / ≈ 5000m³/s 5,84m / 4800m³/s 02/11/1896 17/11/2002 23/03/2001 02/12/2003 ≈ 6800m³/s 5,22m / 6600m³/s 4,88m / 6000m³/s 4,60m / 5500m³/s 23/02/1997 06/01/2012 5,20m / 4200m³/s 3,72m / 3500m³/s 08/01/1994 03/05/2013 4,50m / 5300m³/s 3,80m / 4200m³/s FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC ANNEXE 5 21/24 Valence Définition et conséquences attendues Ternay V E R T R O U G E TRONCON : RHONE AMONT VALENCE FLEUVE : Rhône Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. Vigilance O R A N G E J A U N E Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens. Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance SPC Grand Delta Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible.

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 31/05/1856 04/11/1840 ≈ 8700m³/s ≈ 8000m³/s 02/11/1896 17/11/2002 23/03/2001 02/12/2003 ≈ 6800m³/s 5,22m / 6600m³/s 4,88m / 6000m³/s 4,60m / 5500m³/s 17/11/2002 10/10/1993 08/01/1994 23/03/2001 4,70m / 7500m³/s 3,96m / 6200m³/s 17/11/2002 23/03/2001 6,77m / 5800m³/s 6,14m / 4500m³/s 08/01/1994 03/05/2013 4,50m / 5300m³/s 3,80m / 4200m³/s 23/02/1999 07/02/2009 3,25m / 5000m³/s 3,02m / 4600m³/s 23/02/1999 29/11/2012 07/02/2009 5,10m / 3100m³/s 4,57m / 2600m³/s 4,57m / 2600m³/s 03/12/2003 6,83m / 6000m³/s SPC Grand Delta 2,76m / 4200m³/s Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible. STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance 31/05/1856 04/11/1840 03/12/2003 ≈ 8000m³/s ≈ 8000m³/s 4,92m / 8000m³/s O R A N G E J A U N E Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.

Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes. Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. V E R T Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. Viviers Définition et conséquences attendues Valence Bourg Saint Andéol 29/11/2012 FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC ANNEXE 5 22/24 R O U G E TRONCON : RHONE VALENCE-PONT SAINT ESPRIT FLEUVE : Rhône Vigilance

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 13/11/1996 25/11/2002 17/11/2002 9,10m / 6900m³/s 9,00m / 6500m³/s 8,81m / 5900m³/s 08/01/1994 8200m³/s 26/11/2002 10/10/1993 18/11/2002 13/11/1996 6,73m 6,39m 6,30m 6,05m 23/03/2001 07/02/2009 29/11/2012 14/01/2004 7,80m / 4600m³/s 6,55m / 3300m³/s 5,80m / 2700m³/s 5,60m / 2500m³/s 29/11/2012 4500m³/s 23/03/2001 07/02/2009 09/09/2002 5,37m 5,10m 4,95m 31/05/1856 03/12/2003 9,40m / 8000m³/s 31/05/1856 03/12/2003 10000m³/s FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC ANNEXE 5 23/24 Roquemaure Définition et conséquences attendues Pont Saint Esprit V E R T R O U G E TRONCON : RHONE PONT SAINT ESPRIT - AVIGNON FLEUVE : Rhône Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. Vigilance O R A N G E J A U N E Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens. Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. Avignon 06/11/1994 5,91m STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance SPC Grand Delta 4,40m Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible. 03/12/2003 08/01/1994 7,66m 7,10m 29/11/2012

Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit Crues historiques Hauteur / Débit 26/11/2002 10/10/1993 18/11/2002 13/11/1996 6,73m 6,39m 6,30m 6,05m 26/11/2002 06/11/1994 18/11/2002 02/11/2008 7.25m 7,10m 6,75m 6,10m 26/11/2002 06/11/1994 18/11/2002 02/11/2008 10,14m / 9400m³/s 9,89m / 9000m³/s 9,55m / 8500m³/s 8,28m / 6900m³/s 23/03/2001 07/02/2009 09/09/2002 5,37m 5,10m 4,95m 03/12/2003 08/01/1994 11,35m / 11700m³/s 10,48m / 10000m³/s 23/03/2001 28/10/2004 29/11/2012 5,89m 5,54m 5,10m 07/02/2009 28/10/2004 29/11/2012 7,97m / 6500m³/s 7,42m / 6000m³/s 6,51m / 5000m³/s 5,98m 10/09/2002 7,49m 03/12/2003 08/01/1994 SPC Grand Delta 4,40m Avertissement : le choix du niveau de vigilance peut également prendre compte des paramètres particuliers : montée particulièrement rapide, événement inhabituel pour la saison et/ou activité saisonnière sensible. 29/11/2012 Beaucaire-Tarascon 23/03/2001 8,15m / 6800m³/s STATIONS DE REFERENCE DU TRONCON Une station de référence est une station dont les informations servent, entre autres, à déterminer le niveau de vigilance 07/02/2009 Niveau 4 : ROUGE Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.

Crue rare et catastrophique, nombreuses vies humaines menacées, débordements généralisés, évacuations généralisées et concomitantes, paralysie à grande échelle du tissu urbain, agricole et industriel. Niveau 3 : ORANGE Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes. Crue majeure et dommageable, vies humaines menacées, nombreuses évacuations, paralysie d'une partie de la vie sociale, agricole et économique. TRONCON : RHONE AVIGNON à la MER FLEUVE : Rhône Niveau 2 : JAUNE Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

Perturbation des activités liées au cours d'eau, premiers débordements localisés, coupures ponctuelles de routes secondaires, maisons isolées touchées, caves inondées, activité agricole perturbée. Niveau 1 : VERT Pas de vigilance particulière requise Situation normale. Vigilance O R A N G E J A U N E Définition et conséquences attendues Avignon V E R T R O U G E FICHE TRONCON DE VIGILANCE – Version destinée au RIC ANNEXE 5 24/24 Pont de Beaucaire 10/09/2002 10,25m / 9600m³/s 8,30m 7,60m 03/12/2003 08/01/1994 7,66m 7,10m

ANNEXE 6 STATIONS D'OBSERVATION ET DE PREVISION Cours d'eau Tronçons Nom Fréquence de mise à jour Prévisions quantitatives Échéance de prévision Barrage de Sénéchas 15 mn Non Bessèges 15 mn Oui 3,5 à 4,5 h Montclus 15 mn Non Bagnols 15 mn Oui 7 h Barrage de Ste Cécile d'Andorge 15 mn Non Alès 15 mn Oui 3 à 5 h Saumane 15 mn Non St jean du Gard 15 mn Non Mialet 15 mn Non Anduze 15 mn Oui 4 à 6 h Ners 15 mn Non Russan 15 mn Non Remoulins 15 mn Oui 6 h St Hippolyte du Fort 15 mn Non Barrage de Conqueyrac 15 mn Non Barrage de Ceyrac 15 mn Non Barrage de la Rouvière 15 mn Non Quissac 15 mn Oui 3 à 5 h Vic le Fesq 15 mn Non Sommières 15 mn Oui 4,5 h Gallargues 15 mn Oui 3,5 h Portes du Vidourle 15 mn Non Caissargues 15 mn Non Bernis 15 mn Non Vauvert 15 mn Non Le Cailar (Rhôny) 15 mn Non Annonay 15 mn Non Sarras 15 mn Non Lamastre 15 mn Non Tournon 15 mn Oui 2,5 h Ouvèze Fonts du Pouzin 15 mn Oui 3,5 h Le cheylard 15 mn Non Pont de Chervil 15 mn Non Les Ollières 15 mn Non Pontpierre 15 mn Oui 5 h Baume Rosières 15 mn Non Chassezac Gravières 15 mn Non Pont de Labeaume 15 mn Non Pont d'Ucel 15 mn Non Vals 1 h Non Vogüe 15 mn Non Vallon Pont d'Arc 15 mn Oui 3 à 4 h Sauze 15 mn Oui 6,5 h 1 h Fréquence de collecte de 12h ramenée à la demande à 1h lors de crue 1 h Collecte horaire permanente 15 mn Non Gardon d'Anduze Gardon d'Alès Cèze amont Baume - Chassezac Ardèche amont Secteurs surveillés Eyrieux Ouvèze - Eyrieux Cèze Gardons réunis Gardon Vistre Stations limnimétriques identifiées dans Vigicrues Cance Doux Doux - Cance - Ay Cèze aval Tharaux Vistre Vidourle Vidourle Ardèche aval Ardèche 29/08/2013

Pont de la Tune 1 h Non Arpavon 1 h Non Nyons 1 h Non Orange 15 mn Non Buis les Baronnies 15 mn Non Entrechaux 15 mn Non Veaux 15 mn Non Vaison 15 mn Oui 3 à 5,5 h Fontaine de Vaucluse 1 h Non Roaix 1 h Non Bedarrides 15 mn Non Oppedette 15 mn Non Saint Martin de Castillon 15 mn Non Apt 15 mn Non Oppede 15 mn Non La Clapierre 1 h Non Roche Rousse 1 h Non Pont de l'Archidiacre 1 h Non Fombeton 1 h Non Serres 1 h Non Salignac 1 h Oui 6 à 8 h Vinon Verdon 15 mn Non La Brillanne 1 h Non Meyras Pertuis 1 h Non Mallemort 15 mn Non Cavaillon 15 mn Non Bonpas 15 mn Non Ternay 15 mn Oui 15 mn 15 mn La Voulte 1 h Non Loriol 1 h Non Saillan 1 h Montélimar 1 h Viviers 15 mn Oui 4 à 12 h Bourg Saint Andéol 1 h Non Taulignan 15 mn Bollène 1 h Pont Saint Esprit 15 mn Oui 4 à 8 h Roquemaure 1 h Non 15 mn 15 mn Pont de beaucaire 15 mn Non Beaucaire Tarascon 15 mn Oui 9 h 1 h Fréquence de collecte de 12h ramenée à la demande à 1h lors de crue 1 h Collecte horaire permanente Ouvèze 84 Ouvèze 84 2 à 6 h 8 h Rhône de Avignon à la mer de Pont Saint Esprit à Avignon Oui Avignon Valence Cadarache Cadarache - Rhône Amont de Valence Non Oui 1 h Aygues Aygues Durance Serre-Ponçon - Sisteron de Valence à Pont Saint Esprit Calavon Coulon Calavon-Coulon Serre-Ponçon - Cadarache 29/08/2013

Vous pouvez aussi lire