Filière Enseignement Secondaire I

Filière Enseignement Secondaire I

Filière secondaire 1 - Stages - Informations générales Haute école pédagogique du canton de Vaud Document à l’usage des étudiants, des praticiens formateurs et des professeurs formateurs Pour désigner les personnes, le genre masculin a été retenu comme seul genre générique Version: mai 2018 filiere-ms1@hepl.ch Filière Enseignement Secondaire I Stages - informations générales

Filière secondaire 1 - Stages - Informations générales Table des matières Des étudiants aux parcours différents _ page 3 Buts généraux de la formation _ page 3 2018 - 2019: suite et fin des changements _ page 3 Contexte du stage _ page 4 Modalités du stage _ page 4 Discipline·s enseignée·s en stage _ page 5 Stages A - stages accompagnés, dans la classe d'un praticien formateur _ page 6 Volume de pratique - discipline·s du stage - orientation des activités _ page 6 Présence pendant le stage _ page 7 Stage à plein temps _ page 7 Responsabilités _ page 8 Visites dans le cadre d'un stage A _ page 8 Stages B - stages en responsabilité, sous la supervision d'un praticien formateur _page 10 Volume de pratique - discipline·s du stage - orientation des activités _ _ page 10 Présence pendant le stage _ _ page 10 Responsabilités _ _ page 10 Visites dans le cadre d'un stage B _ page 11 Certification de la pratique - contexte général _ page 13 Semestre 1 - Modalités de l'évaluation formative et diagnostique _ page 14 Semestre 2 - Modalités de l'évaluation formative, diagnostique et certificative _ page 15 Semestre 3 - Modalités de l'évaluation formative et diagnostique _ page 17 Semestre 4 - Modalité de l'évaluation formative, diagnostique et certificative _ page 18 Contacts _ page 19

- 3 - Filière secondaire 1 - Stages - Informations générales Des étudiants aux parcours différents Une grande hétérogénéité est à prendre en compte dans le contexte de la formation La formation pratique ne faisant que rarement l’objet de reconnaissances d’acquis, le praticien formateur devra prendre en compte les pratiques d’enseignement et les expériences antérieures très diverses des étudiants:
  • titulaires d'un Bachelor (moins de 50%) ou d'un Master (plus de 50%) et parmi ces derniers, plus d'un sur dix possède un doctorat
  • déjà au bénéfice d'un titre d'enseignement (secondaire II ou primaire)
  • en reconversion professionnelle
  • une moyenne d'âge supérieure à 33 ans
  • plus d'1 étudiant sur 4 adapte son plan de formation afin de concilier les études, les contraintes d'une vie de famille et d'autres activités professionnelles Buts généraux de la formation Le Règlement concernant la reconnaissance des diplômes de hautes écoles pour les enseignantes et enseignants du degré secondaire I du 26 août 1999, CDIP, art. 3, définit les buts généraux de la formation: a. planifier leur enseignement dans le cadre des plans d’études en vigueur et de l’organiser dans une perspective interdisciplinaire, b. soutenir les élèves dans le choix de leur orientation professionnelle et scolaire et de les préparer au passage en formation professionnelle ou dans une école postobligatoire, c. évaluer les capacités et prestations scolaires des élèves, d. collaborer avec les autres enseignantes et enseignants, avec la direction de l’école, les parents et les autorités, e. collaborer à l’élaboration et à la réalisation de projets pédagogiques, f. évaluer leur propre travail et de planifier leur propre formation continue et leur propre formation complémentaire. Ces buts sont déclinés dans le référentiel de compétences professionnelles de la HEP: 1. Agir en tant que professionnel critique et porteur de connaissances et de culture 2. S’engager dans une démarche individuelle et collective de développement professionnel 3. Agir de façon éthique et responsable dans l’exercice de ses fonctions 4. Concevoir et animer des situations d’enseignement et d’apprentissage en fonction des élèves et du plan d’études 5. Évaluer la progression des apprentissages et le degré d’acquisition des connaissances et des compétences des élèves 6. Planifier, organiser et assurer un mode de fonctionnement de la classe favorisant l’apprentissage et la socialisation des élèves 7. Adapter ses interventions aux besoins et aux caractéristiques des élèves présentant des difficultés d’apprentissage, d’adaptation ou un handicap 8. Intégrer les technologies de l’information et de la communication aux fins de préparation et de pilotage d’activités d’enseignement et d’apprentissage, de gestion de l’enseignement et de développement professionnel 9. Travailler à la réalisation des objectifs éducatifs de l’école avec tous les partenaires concernés 10. Coopérer avec les membres de l’équipe pédagogique à la réalisation de tâches favorisant le développement et l’évaluation des connaissances et des compétences visées 11. Communiquer de manière claire et appropriée dans les divers contextes liés à la profession enseignante Dans le contexte du stage, des échelles descriptives sont utilisées pour la certification. Ces échelles ne remplacent par le référentiel de compétences, mais s'y ajoutent pour faciliter sa traduction en attentes concernant l'activité de l'étudiant en stage.
  • 2018 - 2019: suite et fin des changements L'année 2017 - 2018 a vu deux changements importants dans le cadre de la formation pratique: l'utilisation des échelles descriptives pour la certification de la pratique des étudiants en 1ère année de formation et l'annualisation de la certification de la formation pratique pour tous les étudiants de la filière secondaire I. Pour 2018 - 2019:
  • utilisation des échelles descriptives pour tous les étudiants de la filière secondaire I
  • placement annuel en stage pour les étudiants en 2ème année de formation
- 4 - Filière secondaire 1 - Stages - Informations générales Contexte du stage Pour le secondaire I, le stage a lieu dans un établissement public du canton de Vaud relevant de la scolarité obligatoire ou de certaines classes du post-obligatoire:
  • degrés 9 - 11
  • classes de l'École de la Transition (EdT)
  • degrés 7 - 8 (en principe pas plus de la moitié des périodes du stage) Modalités du stage Pratique accompagnée - Stage A Pratique en responsabilité - Stage B
  • La HEP attribue et organise le stage en fonction du plan de formation de l'étudiant.
  • Les informations sur le placement sont mises à jour par le CefopÉ (centre de soutien à la formation pratique en établissement). L'étudiant consulte son compte IS-Academia.
  • Le stage s’effectue dans une classe tenue par un enseignant (praticien formateur). Au fur et à mesure de la progression dans la formation, les activités de l’étudiant passent d'une observation participative à des activités d’enseignement.
  • En première année entre le semestre 1 et le semestre 2, afin d'offrir une variété de situations professionnelles, les lieux du stage changent.
  • En deuxième année, dans une perspective de travail dans la continuité, le lieu du stage reste le même pour toute l'année.
  • Les établissements secondaires sont répartis sur l'ensemble du canton de Vaud (consulté le 05.04.2018). Le lieu de stage peut se trouver éloigné du domicile de l'étudiant.
  • Au dernier semestre de stage A, indépendemment du nombre de disciplines, l'étudiant reçoit une indemnité dont le montant est fixé par le département (CHF 7200.— brut en 2017)
  • Indemnités et défraiements pour les stages: voir Directive 02_01 (chapitre III, art. 14 et 15).
  • Les établissements ont la possibilité d’engager un étudiant en tant que stagiaire B pour un enseignement en responsabilité à temps partiel (à mi-temps, au maximum).
  • Le stage s’effectue en remplacement d’un enseignant pour une année scolaire (éventuellement un semestre). L’étudiant est enseignant stagiaire en responsabilité, sous la supervision d’un ou plusieurs praticien-s formateurs, pour la part d’enseignement qu’il dispense.
  • Il est conseillé une charge de travail de 8 à 10 périodes d'enseignement. Le maximum est fixé à 12 périodes hebdomadaires.
  • La rémunération est fixée par l’autorité d’engagement au prorata du nombre de périodes enseignées. L'étudiant ne perçoit pas l'indemnité de CHF 7'200.- ni de défraiement pour les déplacements.
  • La HEP ne prend pas en charge l'attribution d'un stage en responsabilité.
  • Procédure à suivre:
  • D’entente avec les Autorités scolaires cantonales et les Directions des établissements partenaires de formation, seules les offres publiées sur le site de la HEP Vaud, régulièrement actualisées, font foi.
  • Elles s’adressent aux étudiants régulièrement inscrits dans un programme de formation de la HEP Vaud et aux candidats en procédure d’admission pour la rentrée académique de l’automne. Toute autre candidature ne pourra être prise en considération.
  • La durée de la procédure (choix de la Direction de l’établissement parmi les candidats, vérification de la compatibilité du profil aux exigences du stage en emploi, proposition et décision d’engagement) peut varier d’une situation à l’autre.
  • Le CefopÉ analyse la demande de l'établissement. La direction de l'établissement indique à l'étudiant si le stage est accepté.

5 - Filière secondaire 1 - Stages - Informations générales Discipline·s enseignée·s en stage La discipline de référence pour le stage est la discipline figurant au plan de formation de l'étudiant pour l'année en cours. La didactique suivie et la discipline de stage sont fixées par la HEP. Une liste est mise à disposition des étudiants lors de l'inscription au cours. Pour autant que la filière secondaire 1 soit informée, il est tenu compte des situations de stage en responsabilité (stage B) et d'aménagement du temps de formation.

Situation particulière pour les disciplines Ethique et cultures religieuses et Citoyenneté Ces deux disciplines n'ont pas une dotation horaire propre.

Nous ne pouvons garantir des périodes de stage dans ces disciplines. C'est donc dans l'autre discipline que se fait le stage. Exemples: Disciplines de formation: économie et droit | citoyenneté semestre 1 semestre 2 semestre 3 semestre 4 Didactique économie et droit économie et droit citoyenneté citoyenneté Discipline de stage économie et droit économie et droit économie et droit économie et droit Disciplines de formation: français | éthique et cultures religieuses semestre 1 semestre 2 semestre 3 semestre 4 Didactique français français éthique et cultures religieuses éthique et cultures religieuses Discipline de stage français français français français

6 - Filière secondaire 1 - Stages - Informations générales Stages A - stages accompagnés, dans la classe d'un praticien formateur Volumes de pratique - discipline-s du stage - orientation des activités 7 crédits ects sont attribués à chaque semestre de stage, soit 175 à 210 heures d'activités liées au stage comprenant la préparation et l'enseignement des séquences ainsi que les échanges avec le praticien formateur. Les multiples situations de formation et leurs diversités ainsi que l'hétérogénéité des étudiants du secondaire I ne permettent pas d'envisager une progression uniforme et linéaire de la formation en stage et des activités que l'étudiant devrait conduire en classe.

  • Les échelles descriptives fixent les attentes. Semestre 1 Total du semestre Stage à plein temps Stage filé Orientation des activités
  • au minimum 100 périodes
  • si le minimum de 100 périodes n'est pas atteint, le stage ne peut être validé
  • au moins 12 périodes hebdomadaire.
  • l'étudiant est présent dès la première semaine de stage
  • L’étudiant suit les activités du praticien formateur, y compris l’enseignement dans d’autres disciplines ou d’autres cycles
  • 6 à 8 périodes hebdomadaire
  • pour les disciplines à faible dotation horaire: au minimum 4 périodes hebdomadaires
  • les activités en classe comprennent des moments d'observation et d'enseignement
  • les activités d'enseignement représentent au moins 50% du temps de stage
  • la discipline de référence pour le stage est celle pour laquelle l'étudiant suit le module de didactique à la HEP
  • les activités sont principalement centrées sur l'enseignement de la discipline du stage
  • d'autres activités comme, par exemple, celles de la formation générale: approche du monde professionnel (AMP) ou l'utilisation des TIC font également partie du stage et de son évaluation Semestre 2 Total du semestre Stage à plein temps Stage filé Orientation des activités
  • au minimum 100 périodes
  • si le minimum de 100 périodes n'est pas atteint, le stage ne peut être validé
  • au moins 12 périodes hebdomadaire.
  • l'étudiant est présent dès la première semaine de stage
  • L’étudiant suit les activités du praticien formateur, y compris l’enseignement dans d’autres disciplines ou d’autres cycles
  • en principe 8 périodes hebdomadaire
  • pour les disciplines à faible dotation horaire: au minimum 4 périodes hebdomadaires
  • les activités en classe comprennent des moments d'observation et d'enseignement
  • les activités d'enseignement représentent 50% à 80% du temps de stage
  • la discipline de référence pour le stage est celle pour laquelle l'étudiant suit le module de didactique à la HEP
  • les activités sont principalement centrées sur l'enseignement de la discipline du stage
  • d'autres activités comme, par exemple, celles de la formation générale: approche du monde professionnel (AMP) ou l'utilisation des TIC font également partie du stage et de son évaluation Semestre 3 Total du semestre Stage à plein temps Stage filé Orientation des activités
  • au minimum 100 périodes
  • si le minimum de 100 périodes n'est pas atteint, le stage ne peut être validé
  • au moins 12 périodes hebdomadaire.
  • l'étudiant est présent dès la première semaine de stage
  • L’étudiant suit les activités du praticien formateur, y compris l’enseignement dans d’autres disciplines ou d’autres cycles
  • en principe 8 périodes hebdomadaire
  • pour les disciplines à faible dotation horaire: au minimum 4 périodes hebdomadaires
  • les activités en classe comprennent des moments d'observation et d'enseignement
  • les activités d'enseignement représentent 80% à 90% temps de stage
  • la discipline de référence pour le stage est celle pour laquelle l'étudiant suit le module de didactique à la HEP
  • des activités sont principalement centrées sur l'enseignement de la discipline du stage
  • d'autres activités comme, par exemple, celles de la formation générale: approche du monde professionnel (AMP) ou l'utilisation des TIC font également partie du stage et de son évaluation
  • - 7 - Filière secondaire 1 - Stages - Informations générales Semestre 4 Total du semestre Stage à plein temps Stage filé Orientation des activités
  • au minimum 100 périodes
  • si le minimum de 100 périodes n'est pas atteint, le stage ne peut être validé
  • au moins 12 périodes hebdomadaire.
  • l'étudiant est présent dès la première semaine de stage
  • L’étudiant suit les activités du praticien formateur, y compris l’enseignement dans d’autres disciplines ou d’autres cycles
  • en principe 8 périodes hebdomadaire
  • pour les disciplines à faible dotation horaire: au minimum 4 périodes hebdomadaires
  • les activités en classe comprennent essentiellement de l'enseignement
  • des moments d'observation peuvent être proposés
  • les activités d'enseignement représentent 80% à 100% temps de stage
  • la discipline de référence pour le stage est celle pour laquelle l'étudiant suit le module de didactique à la HEP
  • les activités sont principalement centrées sur l'enseignement de la discipline du stage
  • d'autres activités comme, par exemple, celles de la formation générale: approche du monde professionnel (AMP) ou l'utilisation des TIC font également partie du stage et de son évaluation Présence pendant le stage Conformément aux dispositions réglementaires, le stage fait partie des activités de formation pour lesquelles la présence est obligatoire. L’étudiant doit être disponible pour toute la durée du stage, tant pour les heures en classe que pour les échanges avec le praticien formateur ou d’autres professionnels de l’enseignement. L’étudiant qui ne satisfait pas à cette exigence encourt l’invalidation de son stage. L'interruption du stage peut conduire à un premier échec.
  • Étudiant Praticien formateur
  • en cas d’absence ou de retard: informer immédiatement le praticien formateur ou la direction d’établissement si ce dernier n’est pas atteignable
  • lorsque l’absence dépasse une durée de trois jours, l’étudiant remet un certificat médical au Service académique avec copie au praticien formateur
  • en cas d’absence prévisible et exceptionnelle, l’étudiant adresse une demande argumentée par écrit au Service académique, après discussion avec son praticien formateur
  • les absences doivent être compensées, avec l’accord et selon les disponibilités du praticien formateur, l’étudiant prend toute initiative à ce sujet
  • informer immédiatement le CefopÉ en cas d’absences injustifiées, non excusées ou non compensées Stage à plein temps A chaque début de semestre, l'étudiant prendra du temps pour comprendre l'organisation de l'établissement scolaire dans lequel il effectue son stage: qui sont les acteurs et quels sont leurs différents rôles; ceci sur différents plans: administratif, pédagogique et éducatif.

L’étudiant suit les activités du praticien formateur, y compris l’enseignement dans d’autres disciplines ou d’autres degrés. C'est aussi une occasion d'observer d'autres enseignants ou encore de suivre les élèves d'une classe dans plusieurs disciplines. L'étudiant prend également part aux activités liées à l’exercice de la profession et jugées pertinentes par le praticien formateur: approche du monde professionnel, rencontre de parents, conférence des maîtres, séance de réseau, bain informatique ( liste non-exhaustive).

  • - 8 - Filière secondaire 1 - Stages - Informations générales Responsabilités Étudiant Praticien formateur
  • dés le placement en stage communiqué par le Sacad, prendre contact avec le praticien formateur
  • établir avec le praticien formateur le contrat de stage en début de stage
  • s’investir dans les diverses activités de la classe ou de l’établissement
  • planifier avec le praticien formateur la conduite progressive d’activités d’enseignement
  • être disponible pour toute la durée du stage et prendre du temps pour échanger avec le praticien formateur ou d’autres professionnels de l’enseignement
  • tenir un journal de bord de sa pratique
  • pour toutes difficultés, notamment relationnelles, pendant le stage, adresser un courriel à etudiants-ms1@hepl.ch
  • organiser le stage, conformément aux consignes
  • informer la direction de la venue des étudiants
  • assurer l’accueil de l’étudiant, ainsi que sa formation pratique progressive
  • établir avec l’étudiant le contrat de stage en début de stage
  • prendre contact avec des collègues qui accueilleraient des étudiants pour une activité particulière
  • procéder régulièrement à des évaluations formatives et, sur la base des observations, proposer des activités de remédiation en cas d’insuffisances
  • informer le CefopÉ de toute absence (justifiée ou non) de l'étudiant avec commentaire dans le document de stage en ligne
  • procéder à la certification (bilan intermédiaire et bilan certificatif: ces deux documents à compléter en ligne sont obligatoires).
  • demander une conférence d’évaluation en cas d’insuffisance-s (note F) lors du bilan intermédiaire.

Lorsque l’étudiant assume entièrement la conduite d’une ou plusieurs périodes, le praticien formateur est responsable de l’enseignement et de la classe. Il est présent dans la salle ou peut être atteint facilement dans l’établissement. Visites dans le cadre d'un stage A 1. Définition Par visite de stage, on entend qu’un formateur extérieur à la classe assiste à un moment d’enseignement dispensé par l’étudiant stagiaire. Le formateur extérieur peut être un enseignant HEP ou, en cas de stage B (en emploi), le praticien formateur attribué à l’étudiant stagiaire.

2. Objectifs de la visite de stage La visite de stage a comme objectifs de fournir à l’étudiant le regard d’un· expert externe sur sa pratique d’enseignement afin qu’il puisse l’analyser et l’améliorer, puis, au terme du stage, d’évaluer le degré de maîtrise des compétences professionnelles atteint.

Elle a comme objectif secondaire de permettre aux partenaires de la formation (enseignant HEP et praticien formateur) d’échanger à propos des attentes et du déroulement de la formation en vue d’améliorer la concordance de leurs actions.

Selon le moment de la visite en cours de formation et le type du stage, la visite se caractérise par des visées distinctes : Visite à visée formative et diagnostique La visite permet de :
  • observer et collecter de l’information sur les compétences mises en œuvre par l’étudiant;
  • mettre en évidence ce que l’étudiant maîtrise et ce qu’elle ou il doit encore consolider ou améliorer, compte tenu des exigences du stage concerné ;
  • élaborer les dispositifs susceptibles de permettre à l’étudiant d’atteindre le niveau attendu d’ici la fin du stage ;
  • le cas échéant, assurer le suivi des réalisations attendues de l’étudiant dans le cadre de sa formation (par exemple d’un projet).

Visite à visée certificative La visite à visée certificative intervient dans les dernières semaines du stage, suite à un processus de régulation (conférence intermédiaire, visites à visée formative et diagnostique, etc.) Elle a pour objectif de réunir des informations destinées au jury en charge de l’évaluation certificative du stage. 3. Nature et nombre des visites de stage La visite d’un enseignant-e HEP peut être automatiquement prévue par le plan d’études ou avoir lieu sur demande de l’étudiant ou du praticien formateur, d’un autre enseignant HEP, de la direction de l’établissement partenaire de formation ou de la direction de la HEP, notamment en cas de difficultés observées.

  • Lorsque l’étudiant est en stage A, il bénéficie automatiquement, au moins une fois au cours du cursus de formation, d’une visite de l’enseignant HEP en charge du séminaire d’intégration. Cette visite est à visée formative et diagnostique. Elle se combine aux activités de formation développée dans le séminaire d’intégration et contribue à répondre aux objectifs de ce dernier. Elle permet également à l’enseignant HEP et au praticien formateur d’échanger à propos des attentes et du déroulement de la formation.
  • Lorsque l’étudiant est en stage A, il bénéficie sur demande, de la visite d’un enseignant HEP en didactique et/ou

9 - Filière secondaire 1 - Stages - Informations générales de la visite d’un enseignant HEP dans un domaine transversal, qui peuvent être renouvelées en cas de besoin. La demande s’appuie sur des interrogations quant aux prestations de l’étudiant stagiaire. L’origine de ces interrogations peut être variable, allant du besoin, pour le praticien formateur, de comparer ses attentes à celles d’autres professionnels, à d’évidentes insuffisances des prestations fournies par l’étudiant, en passant par des doutes de l’étudiant lui-même sur ses propres prestations ou sur les attentes de son praticien formateur.

La demande intervient le plus vite possible, en principe avant le milieu de la période de stage, mais elle peut aussi être formulée plus tard.

Cette visite est en principe à visée formative et diagnostique. Lorsqu’elle intervient suite à une conférence intermédiaire (cf. Directive 05_06, art. 4), elle est à visée certificative. 4. Modalités de réalisation 4.1 Attribution Le CefopE attribue des visites de stages aux enseignants HEP, en principe par l’intermédiaire de leur UER, et en tenant compte des visites prévues par l’enseignant HEP responsable du séminaire d’intégration. Le CefopE désigne un praticien formateur comme responsable de chaque stage B (en emploi) qui implique automatiquement des visites.

4.2 Lieu La visite se réalise en principe in situ, sur le lieu d’enseignement, mais elle peut aussi se réaliser par l’intermédiaire d’un enregistrement vidéo, dans le cadre défini par la filière responsable et compte tenu des obligations légales en la matière.

4.3 Moment de la visite Lorsque la visite est prévue in situ, le visiteur prend contact avec l’étudiant pour obtenir l’horaire d’enseignement de l’étudiant. Puis, le visiteur fixe le moment de sa visite, d’entente avec le praticien formateur. Il en informe par courriel, en principe une semaine à l’avance, l’étudiant, le praticien formateur et la direction de l’établissement. Le visiteur fixe sa ou ses visites dès le début du stage, afin que le moment choisi permette à l’étudiant de bénéficier des apports de la visite.

4.4 Retour à l’étudiant Un temps de discussion (feed-back oral) entre le visiteur et l’étudiant est organisé suite à la visite. Dans un second temps, le visiteur adresse à l’étudiant une appréciation sous forme écrite, comportant la mise en évidence des points d’amélioration attendus lorsque la visite est à visée formative et diagnostique. Lors de visites, le retour est établi à l’aide des échelles descriptives, dès qu’elles sont introduites. 4.5 Présence du praticien formateur Lors de la visite d’un enseignant HEP, la présence du praticien formateur n’est pas obligatoire, mais elle est fortement souhaitée.

De même lors de la discussion qui suit la visite.

4.6 Signalement au CefopE Si lors de la visite, une insuffisance importante en regard de la maîtrise attendue (selon les échelles descriptives) est constatée, il est impératif que le visiteur la signale au CefopE dans les plus brefs délais.

10 - Filière secondaire 1 - Stages - Informations générales Stages B - stages en responsabilité, sous la supervision d'un praticien formateur Volumes de pratique - discipline-s du stage - orientation des activités 7 crédits ects sont attribués à chaque semestre de stage, soit 175 à 210 heures d'activités liées au stage comprenant la préparation et l'enseignement des séquences ainsi que les échanges avec le praticien formateur.

Les multiples situations de formation et leurs diversités ainsi que l'hétérogénéité des étudiants du secondaire I ne permettent pas d'envisager une progression uniforme et linéaire de la formation en stage et des activités que l'étudiant devrait conduire en classe.

  • Les échelles descriptives fixent les attentes. Conditions cadre pour un stage B Total de l'année Orientation et évaluation des activités
  • maximum 12 périodes hebdomadaires - nous conseillons une charge de travail de 8 à 10 périodes
  • une charge de travail supérieure à 12 périodes nécessite un aménagement du temps de formation
  • enseignement dans la discipline de formation pendant l'année du stage
  • aucune note “F“ ou report d'examens dans le relevé de notes actualisé
  • enseignement sur des demi-journées sans cours et séminaires HEP
  • au minimum 200 périodes
  • si le minimum de 200 périodes n'est pas atteint, le stage ne peut être validé
  • la répartition de l'enseignement et le contrat avec l'établissement fixent les activités
  • nous encourageons vivement l'étudiant à solliciter le praticien formateur afin de pouvoir observer d'autres pratiques dans d'autres classes
  • d'autres activités comme, par exemple, celles de la formation générale: approche du monde professionnel (AMP) ou l'utilisation des TIC font également partie du stage et de son évaluation Présence pendant le stage Conformément aux dispositions réglementaires, le stage fait partie des activités de formation pour lesquelles la présence est obligatoire. L’étudiant doit être disponible pour toute la durée du stage, tant pour les heures en classe que pour les échanges avec le praticien formateur ou d’autres professionnels de l’enseignement. L’étudiant qui ne satisfait pas à cette exigence encourt l’invalidation de son stage. L'interruption du stage peut conduire à un premier échec.
  • Responsabilités Étudiant Praticien formateur
  • dés le placement en stage communiqué par le Sacad, prendre contact avec le praticien formateur
  • établir avec le praticien formateur le contrat de stage en début de stage
  • s’investir dans les diverses activités de la classe ou de l’établissement
  • être disponible pour toute la durée du stage et prendre du temps pour échanger avec le praticien formateur ou d’autres professionnels de l’enseignement
  • tenir un journal de bord de sa pratique
  • pour toutes difficultés, notamment relationnelles, pendant le stage, adresser un courriel à etudiants-ms1@hepl.ch
  • Chaque praticien formateur encadre et forme un ou deux étudiants. Il supervise le stage et effectue au minimum six visites par semestre.
  • Il contribue à développer l’intégration de l’étudiant dans l’établissement en encourageant les contacts avec les enseignants de la classe, avec les partenaires professionnels, l’administration de l’établissement et la direction. Il facilite la participation de l’étudiant aux activités scolaires ou événements particuliers de l’établissement.
  • Il discute avec l’étudiant de la planification de l’enseignement des semestres et de l’insertion des tâches demandées à l’étudiant par les professeurs formateurs. Il met à sa disposition les documents nécessaires (plan d’études, manuels, etc...).
  • Il lui assure des moments réguliers d’échanges et d’évaluation. Il évalue les prestations de l’étudiant et les lui commente de façon critique et constructive.
  • Concrètement, le praticien formateur veille à:
  • déterminer avec l’étudiant les visites et les moments d’échanges
  • établir avec l’étudiant, dans les premières semaines du semestre, un contrat de stage qui régule le projet de formation et les modalités de travail convenues
  • lors des visites, consigner ses commentaires;
  • procéder régulièrement à des évaluations formatives et, sur la base des observations, proposer des activités de remédiation en cas d’insuffisances
  • procéder à la certification (bilan intermédiaire et bilan certificatif: ces deux documents à compléter en ligne sont obligatoires
  • demander une conférence d’évaluation en cas d’insuffisance-s (note F) lors d'un bilan intermédiaire.
- 11 - Filière secondaire 1 - Stages - Informations générales Formateurs de la HEP Direction de l'établissement Afin d’assurer un complément de suivi pédagogique aux étudiants qui ne bénéficient pas d’un accompagnement régulier par un praticien formateur, une visite par semestre est effectuée par:
  • un formateur en charge des aspects transversaux de la formation
  • un formateur en charge de la formation en didactique (discipline de formation de l'étudiant) Les formateurs de la HEP qui effectuent une visite prennent contact avec le praticien formateur concerné et la direction de l’établissement et rédigent un rapport formatif à l’intention de l’étudiant. Toutes les visites effectuées par une personne extérieure à l’établissement de stage sont annoncées à la direction de l’établissement, au praticien formateur et à l'étudiant. Tout enregistrement vidéo et/ou audio devra être annoncé à la direction de l’établissement et faire l’objet d’un accord écrit de la part de l’étudiant. Il y aura lieu d’appliquer les directives de l’établissement en matière de protection des données personnelles des élèves. La direction de l’établissement est, en tant qu’employeur, première garante du travail du stagiaire en responsabilité. Elle assure au moins une visite durant le semestre et rédige un rapport formatif à l’intention de l’étudiant. La direction de l'établissement n'intervient pas dans la certification du stage.

Visites dans le cadre d'un stage B 1. Définition Par visite de stage, on entend qu’un formateur extérieur à la classe assiste à un moment d’enseignement dispensé par l’étudiant stagiaire. Le formateur extérieur peut être un enseignant HEP ou, en cas de stage B (en emploi), le praticien formateur attribué à l’étudiant stagiaire. 2. Objectifs de la visite de stage La visite de stage a comme objectifs de fournir à l’étudiant le regard d’un· expert externe sur sa pratique d’enseignement afin qu’il puisse l’analyser et l’améliorer, puis, au terme du stage, d’évaluer le degré de maîtrise des compétences professionnelles atteint.

Elle a comme objectif secondaire de permettre aux partenaires de la formation (enseignant HEP et praticien formateur) d’échanger à propos des attentes et du déroulement de la formation en vue d’améliorer la concordance de leurs actions.

Selon le moment de la visite en cours de formation et le type du stage, la visite se caractérise par des visées distinctes : Visite à visée formative et diagnostique La visite permet de :
  • observer et collecter de l’information sur les compétences mises en œuvre par l’étudiant;
  • mettre en évidence ce que l’étudiant maîtrise et ce qu’elle ou il doit encore consolider ou améliorer, compte tenu des exigences du stage concerné ;
  • élaborer les dispositifs susceptibles de permettre à l’étudiant d’atteindre le niveau attendu d’ici la fin du stage ;
  • le cas échéant, assurer le suivi des réalisations attendues de l’étudiant dans le cadre de sa formation (par exemple d’un projet).

Visite à visée certificative La visite à visée certificative intervient dans les dernières semaines du stage, suite à un processus de régulation (conférence intermédiaire, visites à visée formative et diagnostique, etc.) Elle a pour objectif de réunir des informations destinées au jury en charge de l’évaluation certificative du stage. 3. Nature et nombre des visites de stage La visite d’un enseignant-e HEP peut être automatiquement prévue par le plan d’études ou avoir lieu sur demande de l’étudiant ou du praticien formateur, d’un autre enseignant HEP, de la direction de l’établissement partenaire de formation ou de la direction de la HEP, notamment en cas de difficultés observées.

Lorsque l’étudiant est en stage B (en emploi), il bénéficie automatiquement des visites suivantes :
  • au moins 6 visites par semestre de la praticienne formatrice ou du praticien formateur responsable du stage,
  • au moins une visite par stage d’un enseignant HEP en didactique et une visite par stage d’un enseignant HEP dans un domaine transversal,
  • au moins une fois au cours du cursus de formation, d’une visite de l’enseignant HEP en charge du séminaire d’intégration (le cas échéant, cette visite remplace l’une de celles évoquées sous le point précédent). Dans la première partie du stage, ces visites sont à visée formative et diagnostique. Dans la dernière partie du stage, elles sont à visée certificative.

Les visites réalisées par la direction de l’établissement en tant qu’employeur lors d’un stage B (en emploi) ne font pas formellement partie du processus de formation de l’étudiant.

12 - Filière secondaire 1 - Stages - Informations générales 4. Modalités de réalisation 4.1 Attribution Le CefopE (centre de soutien à la formation pratique en établissement) attribue des visites de stages aux enseignants HEP, en principe par l’intermédiaire de leur UER, et en tenant compte des visites prévues par l’enseignant HEP responsable du séminaire d’intégration. Le CefopE désigne un praticien formateur comme responsable de chaque stage B (en emploi) qui implique automatiquement des visites.

4.2 Lieu La visite se réalise en principe in situ, sur le lieu d’enseignement, mais elle peut aussi se réaliser par l’intermédiaire d’un enregistrement vidéo, dans le cadre défini par la filière responsable et compte tenu des obligations légales en la matière. 4.3 Moment de la visite Lorsque la visite est prévue in situ, le visiteur prend contact avec l’étudiant pour obtenir l’horaire d’enseignement de l’étudiant. Puis, le visiteur fixe le moment de sa visite, d’entente avec le praticien formateur. Il en informe par courriel, en principe une semaine à l’avance, l’étudiant, le praticien formateur et la direction de l’établissement.

Le visiteur fixe sa ou ses visites dès le début du stage, afin que le moment choisi permette à l’étudiant de bénéficier des apports de la visite.

4.4 Retour à l’étudiant Un temps de discussion (feed-back oral) entre le visiteur et l’étudiant est organisé suite à la visite. Dans un second temps, le visiteur adresse à l’étudiant une appréciation sous forme écrite, comportant la mise en évidence des points d’amélioration attendus lorsque la visite est à visée formative et diagnostique. Lors de visites, le retour est établi à l’aide des échelles descriptives, dès qu’elles sont introduites. 4.5 Présence du praticien formateur Lors de la visite d’un enseignant HEP, la présence du praticien formateur n’est pas obligatoire, mais elle est fortement souhaitée.

De même lors de la discussion qui suit la visite.

4.6 Signalement au CefopE Si lors de la visite, une insuffisance importante en regard de la maîtrise attendue (selon les échelles descriptives) est constatée, il est impératif que le visiteur la signale au CefopE dans les plus brefs délais.

13 - Filière secondaire 1 - Stages - Informations générales Certification de la pratique - contexte général Au secondaire I, la certification est annuelle et l'évaluation se fait au moyen d'échelles descriptives. L'annualisation de la certification permet de donner des espaces suffisamment importants à la formation et une évaluation formative et diagnostique.

Afin de permettre au praticien formateur comme à l'étudiant d'avoir des repères explicites quant à la qualité des prestations en stage, deux bilans intermédiaires à valeur formative et diagnostique sont attendus en cours d'année. Les bilans intermédiaires et le bilan certificatif sont des documents électroniques complétés par le praticien formateur sur IS-Academia.

Un contrat1 de formation pratique explicite les acquis antérieurs de l’étudiant et précise les objectifs de formation en stage en tenant compte des besoins de la classe et des élèves. Il clarifie les attentes des partenaires et définit les modalités particulières de leur fonctionnement. Le contrat de formation pratique fait partie intégrante du processus menant à la certification du stage. Il est établi en début de stage et peut faire l’objet de régulations entre les partenaires.

Le contrat de formation pratique en stage a pour objectifs de :
  • clarifier les spécificités du contexte du stage, les attentes respectives et les principales modalités d’organisation
  • expliciter les acquis antérieurs du stagiaire et préciser les objectifs de formation en stage en regard des exigences du plan d’études
  • s’assurer de la prise en compte du contexte de la classe et des besoins spécifiques des élèves
  • servir de base au suivi formatif de l’étudiant en stage et permettre d’en discuter l’évolution en regard des exigences de la certification Articulation entre les documents semaines 23 à 26 Contrat Bilan Intermédiaire Contrat Bilan Intermédiaire Bilan certificatif Jury semaines 35 à 37 semaines 48 à 50 semaines 5 à 7 semaines 13 - 15 semaine 20 - 22 retour au contrat:
  • quels écarts entre les réalisations effectives et les intentions de départ?
  • que dire de ces écarts?
  • quelles adaptations du contrat pour la suite? en prévision du semestre suivant:
  • quels défis?
  • quelles priorités?
  • quels moyens pour une mise en œuvre efficiente? retour au contrat:
  • quels écarts entre les réalisations effectives et les intentions de départ?
  • que dire de ces écarts?
  • quelles adaptations du contrat pour la suite? en prévision de la certification:
  • les attentes liées à la certification sontelles formulées ? En prévision de l'année suivante ou de l'entrée dans la profession:
  • quels défis?
  • quelles priorités?
  • quels moyens pour une mise en œuvre efficiente? 1 s’agissant ici d’un contrat de type pédagogique et non pas juridique, il n’est de ce fait pas assimilable à un contrat tel que défini par le Code des obligations
Partie suivante ... Annuler