2017-2021 CONTRAT TERRITORIAL DU HAUT-BASSIN DE LA LOIRE - Haut Bassin de la Loire

 
2017-2021 CONTRAT TERRITORIAL DU HAUT-BASSIN DE LA LOIRE - Haut Bassin de la Loire
CONTRAT TERRITORIAL DU HAUT-BASSIN DE LA LOIRE

                          2017-2021

 DOSSIER DE DEMANDE DE DÉCLARATION D’INTÉRÊT GÉNÉRAL
                        (DIG)

Déposé par : Syndicat InterCommunal
d'Aménagement de la Loire et ses Affluents

Siège :   SICALA Haute-Loire
          3 Avenue Baptiste MARCET
          43000 LE PUY-EN-VELAY
2017-2021 CONTRAT TERRITORIAL DU HAUT-BASSIN DE LA LOIRE - Haut Bassin de la Loire
2017-2021 CONTRAT TERRITORIAL DU HAUT-BASSIN DE LA LOIRE - Haut Bassin de la Loire
PREAMBULE

Le programme d’action, objet du présent dossier de reconnaissance d’Intérêt Général, a été établit
suite à un diagnostic réalisé en 2016 par les techniciens du SICALA en collaboration avec les
services compétents (Direction Départementale des Territoires, Agence Française pour la
Biodiversité, Fédérations Départementales de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique..).
L’orage du 13 juin 2017 qui s’est abattu sur une partie du territoire et les crues qui en découlent
ont profondément modifiés les cours d’eau impactés (Le Bèthe, L’Holme, Les Fouragettes). Sur ces
ruisseaux, le programme d’action désormais obsolète est donc amené a évolué en fonction des
nouvelles problématiques qui seront identifiées suite à la crue dévastatrice.
2017-2021 CONTRAT TERRITORIAL DU HAUT-BASSIN DE LA LOIRE - Haut Bassin de la Loire
SOMMAIRE

Table des matières
PREAMBULE......................................................................................................................................3
SOMMAIRE.........................................................................................................................................1
LISTE DES ABRÉVIATIONS.............................................................................................................3
1. ARTICLE 1 : MÉMOIRE JUSTIFIANT DE L’INTÉRÊT GÉNÉRAL DE LA DÉMARCHE.......4
   1.1. Enjeux.......................................................................................................................................6
   1.2. Contenu.....................................................................................................................................6
2. ARTICLE 2 : PRÉSENTATION DU DEMANDEUR.....................................................................7
3. ARTICLE 3 : CONTEXTE GÉNÉRAL...........................................................................................8
   3.1. Territoire du Contrat Territorial................................................................................................8
      3.1.1 Localisation du territoire....................................................................................................8
      3.1.2 Cadre national et local de la gestion de l’eau.....................................................................9
      3.1.3 Masses d’eau....................................................................................................................12
   3.2. Périmètre de la demande d’intérêt général.............................................................................12
   3.3. Présentation du territoire.........................................................................................................14
   3.4. Trame Verte et Bleue du Grenelle de l’Environnement..........................................................15
4. ARTICLE 4 : CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE..........................................................................17
   4.1. Droit et devoir du propriétaire riverain...................................................................................17
   4.2. Possibilité d’intervention des collectivités.............................................................................20
   4.3. Procédures administratives et réglementaires à l’égard du pétitionnaire...............................21
   4.4. Procédure régissant l’enquête publique..................................................................................21
5. ARTICLE 5 : PRÉSENTATION DU PROJET...............................................................................22
   5.1. Caractéristiques physiques et géologiques du territoire.........................................................22
   5.2. Climat......................................................................................................................................23
   5.3. Contexte socio-économique....................................................................................................24
      5.3.1 Population........................................................................................................................24
      5.3.2 Organisation du territoire.................................................................................................25
      5.3.3 Activités économiques.....................................................................................................25
      5.3.4 Alimentation en eau potable.............................................................................................27
   5.4. Enjeux....................................................................................................................................28
   5.5. Objectifs du contrat territorial.................................................................................................30
   5.6. Programme d’actions..............................................................................................................30
6. ARTICLE 6 : NOTICE EXPLICATIVE DES TRAVAUX............................................................32
   6.1. Localisation des travaux.........................................................................................................32
   6.1. Nature et détail des actions.....................................................................................................32
      6.1.1 Restaurer la ripisylve.......................................................................................................32
      6.1.2 Restaurer la morphologie et les berges :..........................................................................33
      6.1.3 Recul des plantations de résineux en berge :...................................................................33
      6.1.4 Lutter contre le piétinement par le bétail et végétalisation des berges............................34
      6.1.5 Lutter contre les espèces envahissantes...........................................................................35
      6.1.6 Restaurer la continuité écologique...................................................................................36
      6.1.7 Restaurer les sites pollués par des macro-déchets............................................................37
      6.1.8 Calendrier Prévisionnel....................................................................................................38
      6.1.9 Modalités d'intervention...................................................................................................38
      6.1.10 Appréciation sommaire des dépenses.............................................................................39
7. ARTICLE 7 : DOCUMENT D’INCIDENCE................................................................................40

  Dossier de demande de Déclaration d’Intérêt Général du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire – Syndicat
                    InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents – Juin 2017

                                                                                                                                               1/52
2017-2021 CONTRAT TERRITORIAL DU HAUT-BASSIN DE LA LOIRE - Haut Bassin de la Loire
7.1. Incidence sur les sites Natura 2000.........................................................................................40
      7.1.1 Gorges de la Loire et affluents, partie sud - (FR830 1081)..............................................41
      7.1.2 Loire et affluents - (FR820 1666)....................................................................................42
      7.1.3 ZPS Gorges de la Loire - (FR831 2009)..........................................................................42
      7.1.4 Carrière de Solignac - (FR830 2008)...............................................................................43
      7.1.5 Mézenc - (FR830 1076)...................................................................................................44
      7.1.6 Secteur des Sucs - (FR820 1664).....................................................................................44
      7.1.7 Suc de Breysse » - (FR830 1087)....................................................................................45
      7.1.8 Sucs du Velay-Meygal - (FR830 1086)............................................................................45
      7.1.9 Cévennes Ardèchoises - (FR820 1670)............................................................................45
   7.2. Incidences sur la ressource en eau et la qualité des eaux........................................................47
   7.3. Incidences sur le milieu aquatique et l'écoulement.................................................................47
   7.4. Incidences de l'opération sur la faune.....................................................................................48
      7.4.1 Populations et peuplements piscicoles.............................................................................48
      7.4.2 Autres faunes....................................................................................................................48
   7.5. Incidences de l'opération sur les habitats................................................................................49
   7.6. Incidences sur les paysages.....................................................................................................49
   7.7. Compatibilité avec le SDAGE 2016-2021..............................................................................49
   7.8. Compatibilité avec le SAGE « Loire Amont ».......................................................................50
8. ARTICLE 8 : PARTICIPATION DES PERSONNES INTÉRESSÉES PAR L'OPÉRATION.......51
   8.1. Intervention sur les propriétés privées....................................................................................51
   8.2. Participation financière...........................................................................................................51
   8.3. Partenaires financiers envisagés pour cette opération............................................................51

  Dossier de demande de Déclaration d’Intérêt Général du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire – Syndicat
                    InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents – Juin 2017

                                                                                                                                         2/52
2017-2021 CONTRAT TERRITORIAL DU HAUT-BASSIN DE LA LOIRE - Haut Bassin de la Loire
LISTE DES ABRÉVIATIONS

- AOC : Appellation d’Origine Contrôlée
- CA : Communauté d’Agglomération
- CC : Communauté de Communes
- CEN : Conservatoire des Espaces Naturels
- CLE : Commission Locale de l’Eau
- CTHBL : Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire-Bretagne
- DCE : Directive Cadre sur l’Eau
- DIG : Déclaration d’Intérêt Général
- DOCOB : DOCument d’OBjectifs
- IPR : Indice Poisson Rivière
- JORF : Journal Officiel de la République Française
- PAGD : Programme d'Action et de Gestion Durable
- PAPILA : Programme d’Aménagement et de Prévention des Inondations de la Loire Amont
- SAGE : Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux
- SDAGE : Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux
- SICALA : Syndicat InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents
- PLU : Plan Local d’Urbanisme
- SAU : Surface Agricole Utile
- SEBA : Syndicat des Eaux du Bassin de l’Ardèche
- SCoT : Schéma de Cohérence Territoriale

 Dossier de demande de Déclaration d’Intérêt Général du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire – Syndicat
                   InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents – Juin 2017

                                                                                                              3/52
2017-2021 CONTRAT TERRITORIAL DU HAUT-BASSIN DE LA LOIRE - Haut Bassin de la Loire
1. ARTICLE 1 : MÉMOIRE JUSTIFIANT DE L’INTÉRÊT GÉNÉRAL DE
LA DÉMARCHE

Le Code de l'Environnement et la Loi sur l'Eau et les Milieux Aquatiques du 30 décembre 2006
définissent la protection, la mise en valeur, la restauration des milieux naturels, des espèces et
notamment de l'eau comme étant d'intérêt général :

Article L. 110-1 modifié par la loi n°2016-1087 du 8 août 2016 : - art. I et II : « I. - Les espaces,
ressources et milieux naturels terrestres et marins, les sites, les paysages diurnes et nocturnes, la
qualité de l'air, les êtres vivants et la biodiversité font partie du patrimoine commun de la nation.
Ce patrimoine génère des services écosystémiques et des valeurs d'usage.
Les processus biologiques, les sols et la géodiversité concourent à la constitution de ce patrimoine.
On entend par biodiversité, ou diversité biologique, la variabilité des organismes vivants de toute
origine, y compris les écosystèmes terrestres, marins et autres écosystèmes aquatiques, ainsi que
les complexes écologiques dont ils font partie. Elle comprend la diversité au sein des espèces et
entre espèces, la diversité des écosystèmes ainsi que les interactions entre les organismes vivants.
II. - Leur connaissance, leur protection, leur mise en valeur, leur restauration, leur remise en état,
leur gestion, la préservation de leur capacité à évoluer et la sauvegarde des services qu'ils
fournissent sont d'intérêt général et concourent à l'objectif de développement durable qui vise à
satisfaire les besoins de développement et la santé des générations présentes sans compromettre
la capacité des générations futures à répondre aux leurs. […] »

Article L. 210-1 modifié par la loi n°2006-1772 du 30 décembre 2006 – art 1 JORF 31 décembre
2006 : «L’eau fait partie du patrimoine commun de la nation. Sa protection, sa mise en valeur et le
développement de la ressource utilisable, dans le respect des équilibres naturels, sont d’Intérêt
général. […] »

Plus localement, le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) 2016-2021
Loire Bretagne, approuvé le 4 novembre 2015, intègre les obligations définies par la directive
européenne sur l’eau et le code de l’environnement et considère la restauration de la qualité
physique et fonctionnelle des cours d'eau comme l'une de ses orientations fondamentales.
Les politiques actuelles incitent donc à une gestion morphologique et fonctionnelle des cours
d'eau dans l'objectif d'atteinte, de maintien et de respect du bon état écologique.
En outre, la réglementation impose un entretien des cours d'eau non domaniaux par les
propriétaires riverains (article L. 215-14 du code de l'environnement). En raison d'un manque de

 Dossier de demande de Déclaration d’Intérêt Général du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire – Syndicat
                   InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents – Juin 2017

                                                                                                              4/52
2017-2021 CONTRAT TERRITORIAL DU HAUT-BASSIN DE LA LOIRE - Haut Bassin de la Loire
temps, de moyens, d'intérêt ou de connaissance des riverains, ainsi que des différents éléments
climatiques intervenus ces dernières années, l'entretien des abords des cours d'eau fait
aujourd’hui souvent défaut. Ce manque d'entretien de la végétation des abords de certaines
berges peut aboutir à une ripisylve dégradée avec une quantité importante de bois morts aux
abords et dans le lit des cours d'eau. Ponctuellement, ce défaut d'entretien peut augmenter les
risques d'inondation.
De plus, l'évolution socio-économique a abouti à l'abandon de certains usages tel que l'entretien
des rivières par les propriétaires riverains.
La démarche, entreprise collectivement, permet donc de mieux prendre en compte l'intérêt
général que ne peut le faire un riverain à l'échelle de sa parcelle.
C'est pourquoi, les collectivités ont la possibilité de porter des politiques contractuelles telles que
les Contrats Territoriaux, permettant de définir des actions relatives à un diagnostic global à
l'échelle d'un bassin versant. Ces outils opérationnels ont pour but de concilier de façon équilibrée
la satisfaction des usages avec la protection et la mise en valeur des écosystèmes aquatiques en
montant un programme d'actions en accord avec les objectifs européens et nationaux en termes
de gestion de l'eau.

Le contrat territorial du Haut-Bassin de la Loire se veut être, pour le territoire, un outil d'atteinte
du bon état chimique, morphologique et écologique des masses d'eau pour répondre aux
exigences de la directive cadre européenne sur l'eau. L'enjeu de gestion de l'eau pour le territoire
est également de garantir une ressource en eau potable de qualité sur le long terme. Le volet
« restauration des cours d'eau », objet du présent dossier, prévoit de répondre aux objectifs
suivants :
       - Restauration de la ripisylve
       - Restauration et renaturation morphologique
       - Maîtrise du piétinement des berges
       - Restauration et protection des berges
       - Recul des plantations de résineux en berge
       - Restauration de la continuité écologique
En outre, les autres volets de ce Contrat Territorial interviendront sur l'amélioration des pratiques
agricoles, la gestion et la restauration des zones humides et sur l'information et la sensibilisation
des riverains, élus et usagers des cours d'eau afin de contribuer à l'atteinte des objectifs de la
Directive Cadre sur l'Eau.
Contrairement aux actions ponctuelles que pourraient réaliser chaque propriétaire riverain, dans le
cadre d'une telle opération, il y a une prise en compte globale de l'intérêt général.

 Dossier de demande de Déclaration d’Intérêt Général du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire – Syndicat
                   InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents – Juin 2017

                                                                                                              5/52
2017-2021 CONTRAT TERRITORIAL DU HAUT-BASSIN DE LA LOIRE - Haut Bassin de la Loire
C'est le cas du Contrat Territorial du Haut Bassin de la Loire amont 2017-2021 porté par le SICALA
Haute-Loire. La présente DIG ne concerne pas tout le territoire du Contrat Territorial.

1.1. Enjeux
Le CTHBL est conclu pour une durée de 5 ans couvrant la période mi 2017 – mi 2021, à compter du
jour de sa signature.
Les premiers travaux de restauration des cours d’eau sont prévus pour 2017 et nécessitent un
arrêté reconnaissant l’intérêt général de ceux-ci.
Le recours à cette procédure permet :
       - D’accéder aux propriétés riveraines des cours d’eau,
       - De déclarer d’intérêt général les travaux programmés,
       - De légitimer l’intervention des collectivités publiques sur des propriétés privées avec des
       fonds publics,
       - Et de simplifier les démarches administratives en ne prévoyant qu’une enquête publique.

Ainsi l'objet de ce document est d'établir le dossier d'enquête préalable à ce programme de
travaux constituant un projet d'intérêt général.

1.2. Contenu
Le dossier reprend les éléments du programme d’actions du Contrat territorial en les précisant et
comprend notamment :
       - Un mémoire justifiant l’intérêt général ou l’urgence de l’opération,
       - Un mémoire explicatif présentant de façon détaillée :
                - Une estimation des investissements par catégorie de travaux, d’ouvrages ou
                d’installations,
                - Les modalités d’entretien ou d’exploitation des ouvrages, des installations ou du
                milieu qui doivent faire l’objet des travaux ainsi qu’une estimation des dépenses
                correspondantes,
                - Un calendrier prévisionnel de réalisation des travaux et d’entretien des ouvrages,
                des installations ou du milieu qui doit faire l’objet des travaux.

 Dossier de demande de Déclaration d’Intérêt Général du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire – Syndicat
                   InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents – Juin 2017

                                                                                                              6/52
2. ARTICLE 2 : PRÉSENTATION DU DEMANDEUR

Ce dossier a été réalisé dans le cadre du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire par :

              Syndicat Intercommunal d'Aménagement de la Loire et de ses Affluents
                                         3, Avenue Baptiste Marcet
                                           43000 Le Puy en Velay

Pour le compte de :
                               Syndicat Intercommunal d'Aménagement
                                       de la Loire et de ses Affluents
                                         3, Avenue Baptiste Marcet
                                           43000 Le Puy en Velay

                                                Représentant :
                                     Jean-Jacques FAUCHER, Président

                                  Statut juridique : Syndicat Mixte fermé

                             Technicien en charge de la maîtrise d'ouvrage :
                               M. Jonathan RUSSIER (Technicien de rivière)
                                            35 bis, Rue d’Annonay
                                                43190 - TENCE
                                             Tel : 04 86 11 30 85
                                           Adresse électronique :
                                  jonathan.russier@sicalahauteloire.org

 Dossier de demande de Déclaration d’Intérêt Général du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire – Syndicat
                   InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents – Juin 2017

                                                                                                              7/52
3. ARTICLE 3 : CONTEXTE GÉNÉRAL
3.1. Territoire du Contrat Territorial
3.1.1 Localisation du territoire

Le territoire représente 890 km². Il intègre tout le bassin ardéchois de la Loire et la Loire et tous ses
affluents en Haute-Loire à l’amont de la confluence avec la Borne. Il est donc en totalité compris
dans la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes.
Ce contrat territorial est donc le premier sur le bassin de la Loire. Il regroupe les sources de la Loire
et celle de ses premiers affluents. C'est un territoire de moyenne montagne, de plateau et de
gorges ou l'eau est très présente.
Ce territoire n'a jamais fait l'objet d'un contrat territorial. La partie ardéchoise du bassin versant
avait été l'objet d'un contrat restauration entretien des zones humides en 2009. Sur la partie
altiligérienne, des actions, avec le soutien de l'agence de l'eau, avaient été menées dans le cadre
du PAPILA. Le contrat territorial du Haut Bassin de la Loire est donc la première opération
coordonnée multi-thématiques sur ce territoire.

   Carte 1: Cartographie du territoire du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire

 Dossier de demande de Déclaration d’Intérêt Général du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire – Syndicat
                   InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents – Juin 2017

                                                                                                              8/52
3.1.2 Cadre national et local de la gestion de l’eau

La Directive Cadre sur l'Eau (DCE) n°2000/60/CE affiche une ambition environnementale en fixant
pour objectif d'atteindre le bon état des eaux à l'horizon 2015. Cette directive a été transcrite en
droit français depuis le 21 avril 2004, loi n°2004-338 établissant un cadre pour une politique
communautaire dans le domaine de l'eau.
Les grandes orientations de gestion équilibrée de la ressource en eau et des milieux aquatiques
sont formalisées dans chaque grand bassin hydrographique par un Schéma Directeur
d'Aménagement et de Gestion de l'Eau (SDAGE).
Une gestion locale et intégrée de l'eau sur ce territoire préexiste par l'action menée par le Schéma
d'Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) Loire Amont. Ce dernier porté par le conseil
départemental de Haute-Loire est en phase de validation. Il sera validé en 2017 et son portage sera
alors assuré par l’Établissement Public Loire.
Il couvre un vaste territoire de 2880 km², des sources de la Loire à Bas-en-Basset, et concerne 173
communes de 4 départements. La limite exacte du périmètre se trouve au niveau de la confluence
de la Loire avec le ruisseau du Tranchard (commune de Monistrol-sur-Loire). Il ne comprend pas le
bassin versant du Lignon, affluent rive
droite de la Loire, qui fait l’objet
d’une procédure SAGE menée en
parallèle et porté par le SICALA.

La Carte 2, replace le contrat vis à vis
du SAGE Loire Amont et du Schéma
Directeur d’Aménagement et de
Gestion des Eaux Loire-Bretagne.
La répartition du territoire du contrat
entre les deux départements est de :
       - 320 km², 3500 habitants et
       24 communes en Ardèche
       (intégralement              ou
       partiellement présentes sur ce
       périmètre),
       - 570 km², environ 19000
       habitants, et 44 communes en
       Haute-Loire (intégralement ou
       partiellement présentes sur ce
       périmètre).                    Carte 2: SDAGE, SAGE et CT, territoires des trois démarches

 Dossier de demande de Déclaration d’Intérêt Général du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire – Syndicat
                   InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents – Juin 2017

                                                                                                              9/52
Depuis le 1er janvier 2017, le contrat territorial est réparti sur (voir Tableau 1 page 11 11et Carte 3,
page 10) :      - 3 communautés de communes Ardéchoises,
                 - 2 communautés de communes Altiligériennes,
                 - 1 communauté d'agglomération Altiligérienne.

Carte 3: Cartographie administrative du territoire du CT Haut-Bassin de la Loire

  Dossier de demande de Déclaration d’Intérêt Général du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire – Syndicat
                    InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents – Juin 2017

                                                                                                              10/52
Commune                               Département     Communautés de Communes
   BURZET
   PEREYRES                                              Ardèche des Sources et Volcans
   MONTPEZAT-SOUS-BAUZON
   MAZAN-L'ABBAYE
   USCLADES-ET-RIEUTORD
   ISSARLES
   LE ROUX
   LE LAC-D'ISSARLES
   ISSANLAS
   COUCOURON
   LE BEAGE
   SAGNES-ET-GOUDOULET                   Ardèche
   SAINTE-EULALIE                                        Montagne d’Ardèche
   CROS-DE-GEORAND
   BOREE
   LESPERON
   ASTET
   SAINT-MARTIAL
   LAVILLATTE
   LANARCE
   SAINT-CIRGUES-EN-MONTAGNE
   LACHAPELLE-GRAILLOUSE
   SAINT-ANDEOL-DE-FOURCHADES                            Val’Eyrieux
   CUSSAC-SUR-LOIRE
   SAINT-CHRISTOPHE-SUR-DOLAISON
   SAINT-GERMAIN-LAPRADE
   LE BRIGNON
   BRIVES-CHARENSAC
   CHADRAC                                               Communauté d’Agglomération du Puy-en-Velay
   LE MONTEIL
   LE PUY-EN-VELAY
   COUBON
   ARSAC-EN-VELAY
   SOLIGNAC-SUR-LOIRE
   SAINT-JULIEN-CHAPTEUIL
   LAUSSONNE
   SAINT-PIERRE-EYNAC
   GOUDET
   FAY-SUR-LIGNON
   SAINT-MARTIN-DE-FUGERES
   MOUDEYRES
   SALETTES
   ALLEYRAC
   LANTRIAC                                              Mézenc-Loire-Meygal
   CHADRON
                                         Haute-Loire
   PRESAILLES
   LE MONASTIER-SUR-GAZEILLE
   CHAMPCLAUSE
   MONTUSCLAT
   FREYCENET-LA-TOUR
   LES ESTABLES
   FREYCENET-LA-CUCHE
   SAINT-FRONT
   SAINT-PAUL-DE-TARTAS
   LAFARRE
   OUIDES
   LANDOS
   SENEUJOLS
   SAINT-JEAN-LACHALM
   VIELPRAT
                                                         Cayres – Pradelles
   SAINT-ARCONS-DE-BARGES
   PRADELLES
   LE BOUCHET-SAINT-NICOLAS
   ARLEMPDES
   COSTAROS
   CAYRES
   BARGES
   Tableau 1: Communes situées dans le périmètre du Haut-Bassin de la Loire

Dossier de demande de Déclaration d’Intérêt Général du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire – Syndicat
                  InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents – Juin 2017

                                                                                                            11/52
3.1.3 Masses d’eau
Le territoire du Contrat Territorial s’étend sur 18 masses d’eau superficielles définies dans le cadre
du SDAGE Loire-Bretagne.

                                                                               Code de la masse     Type de masse
                          Nom de la masse d’eau
                                                                                    d’eau               d’eau
LA BEAUME ET SES AFFLUENTS DEPUIS LA SOURCE JUSQU'A SA CONFLUENCE
AVEC LA LOIRE                                                                      FRGR1677          Cours d’eau
RETENUE DE LA PALISSE                                                               FRGL005           Plan d’eau
LAC D'ISSARLES                                                                      FRGL006           Plan d’eau
LE NADALE ET SES AFFLUENTS DEPUIS LA SOURCE JUSQU'A SA CONFLUENCE
AVEC LA LOIRE                                                                      FRGR1000          Cours d’eau
LA LOIRE DE LA RETENUE DE LA PALISSE JUSQU'A LA CONFLUENCE AVEC LA
BORNE                                                                              FRGR0002          Cours d’eau

LA MEJEANNE DEPUIS COUCOURON JUSQU'A SA CONFLUENCE AVEC LA LOIRE                   FRGR0151          Cours d’eau
L'HOLME ET SES AFFLUENTS DEPUIS LA SOURCE JUSQU'A SA CONFLUENCE AVEC
LA LOIRE                                                                           FRGR1578          Cours d’eau
LE BETHE ET SES AFFLUENTS DEPUIS LA SOURCE JUSQU'A SA CONFLUENCE AVEC
LA LOIRE                                                                           FRGR1465          Cours d’eau
LA GAZEILLE ET SES AFFLUENTS DEPUIS LA SOURCE JUSQU'A SA CONFLUENCE
AVEC LA LOIRE                                                                      FRGR0152          Cours d’eau
LA GAGNE ET SES AFFLUENTS DEPUIS SAINT-FRONT JUSQU'A SA CONFLUENCE
AVEC LA LOIRE                                                                      FRGR0156          Cours d’eau
LE VEYRADEYRE ET SES AFFLUENTS DEPUIS LA SOURCE JUSQU'A SA CONFLUENCE
AVEC LA LOIRE                                                                      FRGR1539          Cours d’eau
LAC DE SAINT FRONT                                                                  FRGL102           Plan d’eau
LA LANGOUGNOLE ET SES AFFLUENTS DEPUIS LA SOURCE JUSQU'A SA
CONFLUENCE AVEC LA LOIRE                                                           FRGR1001          Cours d’eau
L'ORCIVAL ET SES AFFLUENTS DEPUIS LA SOURCE JUSQU'A SA CONFLUENCE
AVEC LA LOIRE                                                                      FRGR1500          Cours d’eau
LE VERNASON ET SES AFFLUENTS DEPUIS LA SOURCE JUSQU'A LA RETENUE DE LA
PALISSE                                                                            FRGR2097          Cours d’eau
LA LAUSSONNE ET SES AFFLUENTS DEPUIS LA SOURCE JUSQU'A SA CONFLUENCE
AVEC LA LOIRE                                                                      FRGR0153          Cours d’eau
LA LOIRE ET SES AFFLUENTS DEPUIS SAGNES-ET-GOUDOULET JUSQU'A LA
RETENUE DE LA PALISSE                                                             FRGR0006a          Cours d’eau

Tableau 2: Liste des masses eau sur le périmètre du Contrat Territorial

3.2. Périmètre de la demande d’intérêt général
Le Contrat Territorial et ses différents volets s’étend sur l’entièreté du Haut-Bassin de la Loire.
Toutefois le programme d’intervention mené par le SICALA sur les cours d’eau ne concernera pas
toutes les communes du territoire, soit parce que la commune n’est située qu’à la marge sur le
bassin versant soit parce qu’aucuns travaux n’ont été programmés sur le territoire de cette
commune.

 Dossier de demande de Déclaration d’Intérêt Général du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire – Syndicat
                   InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents – Juin 2017

                                                                                                             12/52
Ainsi la demande de Déclaration d’Intérêt Général concerne les communes listées dans le Tableau
3.

                         Commune                      Département                    Région
          ISSARLES
          LACHAPELLE-GRAILLOUSE
          CROS-DE-GEORAND
          LAVILLATTE
          LE BEAGE
          USCLADES-ET-RIEUTORD
          COUCOURON
          LANARCE
                                                        ARDECHE
          LE LAC-D'ISSARLES
          MAZAN-L'ABBAYE
          SAGNES-ET-GOUDOULET
          BURZET
          SAINT-CIRGUES-EN-MONTAGNE
          ISSANLAS
          LE ROUX
          SAINTE-EULALIE
          BARGES
          LE BOUCHET-SAINT-NICOLAS
          FREYCENET-LA-TOUR
          ARLEMPDES
          LES ESTABLES
          SAINT-ARCONS-DE-BARGES
          FREYCENET-LA-CUCHE
          LANTRIAC
          CUSSAC-SUR-LOIRE
          VIELPRAT
                                                                           AUVERGNE-RHONE-ALPES
          SAINT-PIERRE-EYNAC
          CHADRON
          SAINT-MARTIN-DE-FUGERES
          COUBON
          MONTUSCLAT
          LANDOS
          SAINT-JULIEN-CHAPTEUIL
          LAUSSONNE
                                                      HAUTE-LOIRE
          SALETTES
          COSTAROS
          LAFARRE
          SOLIGNAC-SUR-LOIRE
          CHAMPCLAUSE
          ARSAC-EN-VELAY
          PRESAILLES
          ALLEYRAC
          LE MONASTIER-SUR-GAZEILLE
          GOUDET
          SAINT-PAUL-DE-TARTAS
          LE PUY-EN-VELAY
          CAYRES
          SAINT-FRONT
          MOUDEYRES
          BRIVES-CHARENSAC
          LE BRIGNON
          SAINT-GERMAIN-LAPRADE

         Tableau 3: Liste des communes concernées par la demande de DIG

 Dossier de demande de Déclaration d’Intérêt Général du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire – Syndicat
                   InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents – Juin 2017

                                                                                                             13/52
3.3. Présentation du territoire
Le territoire du Haut Bassin de la Loire comprend d'après la base de donnée Carthage un peu plus
de 820 km de cours d'eau. Si l’on compare ce chiffre à la superficie du bassin versant, on se rend
compte qu'il y a quasiment un kilomètre de cours d'eau par kilomètre carré, ce qui représente une
proportion très importante.
Le territoire du contrat territorial est aussi marqué depuis 1954 par un transfert d’eau interbassin.
En effet depuis cette date et la mise en service du complexe de Montpezat, une partie des eaux de
la Loire est envoyée vers le bassin de l’Ardèche. Pour ce faire, la Loire et deux de ses affluents, les
plus à l’amont, ont vu leur cours barré par un barrage, et le lac d’Issarlès (maar volcanique) a été
percé à 50m sous sa surface naturelle. Tous ces ouvrages ont été reliés entre eux et une conduite
souterraine de 17 kilomètres permet d’amener les eaux recueillies et stockées vers l’usine hydro-
électrique de Montpezat.

    Carte 4: Masses d'eau comprises dans le périmètre du CT Haut-Bassin de la Loire

 Dossier de demande de Déclaration d’Intérêt Général du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire – Syndicat
                   InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents – Juin 2017

                                                                                                             14/52
Le Tableau 4 présente l’état écologique des masses d'eau superficielles :
       - très bon état : bleu
       - bon état : vert
       - état moyen : jaune
       - état médiocre : orange

                                          Code de la masse Type de masse    Etat
         Nom de la masse d’eau
                                               d’eau           d’eau     Ecologique
                 BEAUME                      FRGR1677       Cours d’eau             2
                 NADALES                     FRGR1000       Cours d’eau             2
               LOIRE AVAL                    FRGR0002       Cours d’eau             2
                MEJEANNE                     FRGR0151       Cours d’eau             2
                 HOLME                       FRGR1578       Cours d’eau             2
                  BETHE                      FRGR1465       Cours d’eau             3
                 GAZEILLE                    FRGR0152       Cours d’eau             2
                  GAGNE                      FRGR0156       Cours d’eau             2
               VEYRADEYRE                    FRGR1539       Cours d’eau             1
             LANGOUGNOLE                     FRGR1001       Cours d’eau             2
                 ORCIVAL                     FRGR1500       Cours d’eau             2
                VERNASON                     FRGR2097       Cours d’eau             2
               LAUSSONNE                     FRGR0153       Cours d’eau             4
              LOIRE AMONT                   FRGR0006a       Cours d’eau             3
                   GAGE                      FRGR1305       Cours d’eau             2
          RETENUE DE LA PALISSE               FRGL005        Plan d’eau             2
             LAC D'ISSARLES                   FRGL006        Plan d’eau             2
           LAC DE SAINT FRONT                 FRGL102        Plan d’eau             2
        Tableau 4: État des masses d'eau du territoire

L’évaluation des masses d’eau est basée sur de nombreux paramètres avec des seuils à atteindre
pour chacun d’entre eux. On peut donc voir que, globalement sur le bassin versant, la qualité des
eaux est bonne avec un déclassement vers l’état moyen pour 2 masses d’eau et médiocre pour une
seule sur les 19 masses d’eau superficielles identifiées sur le territoire. C'est l'état biologique et
plus particulièrement le peuplement piscicole (Indice Poisson Rivière) qui est le plus souvent
déclassant.

3.4. Trame Verte et Bleue du Grenelle de l’Environnement
Partant du constat que la France traversait une crise climatique et écologique de grande ampleur,
le Président de la République, a initié le Grenelle Environnement, dès le 21 mai 2007. Le Grenelle
Environnement réunissait pour la première fois, l’Etat et les représentants de la société civile afin

 Dossier de demande de Déclaration d’Intérêt Général du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire – Syndicat
                   InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents – Juin 2017

                                                                                                             15/52
de définir une feuille de route en faveur de l’écologie, du développement et de l’aménagement
durable.
La Trame verte et bleue, l’un des engagements phares de ce Grenelle, est une démarche qui vise à
maintenir et à reconstituer un réseau d’échanges sur le territoire national pour que les espèces
animales et végétales puissent assurer leur survie (communiquer, circuler, s’alimenter, se
reproduire, se reposer). Elle contribue ainsi au maintien des services que nous rend la biodiversité :
qualité des eaux, pollinisation, prévention des inondations, amélioration du cadre de vie, etc. Plus
précisément, il s’agit d’un outil d’aménagement du territoire qui doit mettre en synergie les
différentes politiques publiques d’aménagement et de préservation de la biodiversité afin de
maintenir ou de restaurer les capacités de libre évolution des espèces au sein des territoires,
notamment en maintenant ou en rétablissant les continuités écologiques.
Ces objectifs sont de :
       - diminuer la fragmentation et la vulnérabilité des habitats naturels et habitats d’espèces,
       - identifier et relier les espaces importants pour la préservation de la biodiversité par des
       corridors écologiques,

 Dossier de demande de Déclaration d’Intérêt Général du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire – Syndicat
                   InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents – Juin 2017

                                                                                                             16/52
4. ARTICLE 4 : CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE
4.1. Droit et devoir du propriétaire riverain
Les cours d'eau du Haut-Bassin de la Loire sont en majorité des cours d'eau non domaniaux, leur lit
appartient aux propriétaires des deux rives, d'après l'article L. 215-2 du code de l'environnement,
modifié par la loi n°2006-1772 du 30 décembre 2006 - art. 8 JORF 31 décembre 2006 (Loi sur l'Eau
et les Milieux Aquatiques). Cet article précise que « Si les deux rives appartiennent à des
propriétaires différents, chacun d'eux à la propriété de la moitié du lit, suivant une ligne que l'on
suppose tracée au milieu du cours d'eau, sauf titre ou prescription contraire ».
En tant que propriétaires riverains, ils sont alors tenus à un entretien du cours d'eau comme il est
indiqué dans l'article L. 215-14 du code de l'environnement, modifié par la loi n°2006-1772 du 30
décembre 2006 - art. 8 JORF 31 décembre 2006 : « … le propriétaire riverain est tenu à un
entretien régulier du cours d'eau. L'entretien régulier a pour objet de maintenir le cours d'eau dans
son profil d'équilibre, de permettre l'écoulement naturel des eaux et de contribuer à son bon état
écologique ou, le cas échéant, à son bon potentiel écologique, notamment par enlèvement des
embâcles, débris et atterrissements, flottants ou non, par élagage ou recépage de la végétation des
rives… ».
Également, en tant que propriétaire d'un droit de pêche l'article, L. 432-1 du code de
l'environnement modifié par la loi n°2006-1772 du 30 décembre 2006 - art. 98 (V) JORF 31
décembre 2006 indique que :
       « - Tout propriétaire d'un droit de pêche, ou son ayant cause, est tenu de participer à la
       protection du patrimoine piscicole et des milieux aquatiques. A cet effet, il ne doit pas leur
       porter atteinte et, le cas échéant, il doit effectuer les travaux d'entretien, sur les berges et
       dans le lit du cours d'eau, nécessaires au maintien de la vie aquatique.
       - Avec l'accord du propriétaire, cette obligation peut être prise en charge par une
       association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique ou par la fédération
       départementale des associations agréées de pêche et de protection du milieu aquatique
       qui, en contrepartie, exerce gratuitement le droit de pêche pendant la durée de la prise en
       charge de cette obligation. Cette durée peut être fixée par convention.
       - En cas de non-respect de l'obligation de participer à la protection du patrimoine piscicole
       et des milieux aquatiques, les travaux nécessaires peuvent être effectués d'office par
       l'administration aux frais du propriétaire ou, si celui-ci est déchargé de son obligation, aux
       frais de l'association ou de la fédération qui l'a prise en charge ».

De plus, l'article L. 433-3 du code de l'environnement précise que « l'exercice d'un droit de pêche
emporte obligation de gestion des ressources piscicoles. Celle-ci comporte l'établissement d'un
plan de gestion. En cas de non-respect de cette obligation, les mesures nécessaires peuvent être
prises d’office par l’administration aux frais de la personne physique ou morale qui exerce le droit
de pêche ».

 Dossier de demande de Déclaration d’Intérêt Général du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire – Syndicat
                   InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents – Juin 2017

                                                                                                             17/52
Si cet entretien ou cette gestion font défaut, les collectivités territoriales et leurs groupements
peuvent se substituer aux propriétaires pour faire réaliser les travaux présentant un caractère
d'intérêt général (article L. 215-16 du code de l'environnement, modifié par la loi n°2006-1772 du
30 décembre 2006 - art. 8 JORF 31 décembre 2006).
Dans ce cas, le propriétaire du droit de pêche bénéficiant de travaux financés en partie par des
fonds publics est soumis aux dispositions de l'article L. 435-5 modifié par la loi n°2006-1772 du 30
décembre 2006 - art. 15 JORF 31 décembre 2006 qui précise que : « Lorsque l'entretien d'un cours
d'eau non domanial est financé majoritairement par des fonds publics, le droit de pêche du
propriétaire riverain est exercé, hors les cours attenantes aux habitations et les jardins,
gratuitement, pour une durée de cinq ans, par l'association de pêche et de protection du milieu
aquatique agréée pour cette section de cours d'eau ou, à défaut, par la fédération départementale
ou interdépartementale des associations agréées de pêche et de protection du milieu aquatique.
Pendant la période d'exercice gratuit du droit de pêche, le propriétaire conserve le droit d'exercer
la pêche pour lui-même, son conjoint, ses ascendants et ses descendants. Les modalités
d’application du présent article sont définies par décret en Conseil d’État. »
Les articles R. 435-34 à R. 435-39 du code de l'environnement, modifiés par Décret n°2008- 720 du
21 juillet 2008 - art. 1, précisent les modalités d'application de ce présent article :
« Article R. 435-34 :
I - Lorsque l'entretien de tout ou partie d'un cours d'eau non domanial est financé majoritairement
par des fonds publics, la personne qui en est responsable en informe le préfet au plus tard deux
mois avant le début des opérations.
Les informations communiquées au préfet sont les nom et prénom du représentant de cette
personne, la nature des opérations d'entretien, leur montant, la part des fonds publics dans leur
financement, leur durée, la date prévue de leur réalisation et, le cas échéant, leur échelonnement ;
un plan du cours d'eau ou de la section de cours d'eau objet des travaux y est joint.
Le préfet peut mettre en demeure la personne à laquelle incombe l'obligation de fournir ces
informations dans un délai qu'il fixe.
II - Toutefois, lorsque les opérations d'entretien sont réalisées dans le cadre d'une opération
déclarée d'intérêt général ou urgente sur le fondement de l'article L. 211-7, le dépôt du dossier
d'enquête prévu par l'article R. 214-91 dispense de la communication des informations posée par
le I. »
« Article R. 435-35 :
S'il ressort des informations communiquées ou du dossier d'enquête que le droit de pêche des
propriétaires riverains du cours d'eau ou de la section objet des travaux doit, par application de
l'article L. 435-5, être exercé gratuitement par une association de pêche et de protection du milieu
aquatique, le préfet en informe la ou les associations agréées pour ce cours d'eau ou pour la
section de cours d'eau concernée.

 Dossier de demande de Déclaration d’Intérêt Général du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire – Syndicat
                   InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents – Juin 2017

                                                                                                             18/52
Celle-ci, dans un délai de deux mois, lui fait savoir si elle entend bénéficier de l'exercice de ce droit
et assumer les obligations de participation à la protection du patrimoine piscicole et des milieux
aquatiques et de gestion des ressources piscicoles qui en sont la contrepartie. »
« Article R. 435-36 :
A défaut d'association agréée pour la section de cours d'eau concernée ou en cas de renoncement
de celle-ci à exercer le droit de pêche, le préfet informe la fédération départementale ou
interdépartementale des associations agréées de pêche et de protection du milieu aquatique que
l'exercice de ce droit lui revient. »
« Article R. 435-37 :
La date à compter de laquelle le droit de pêche du propriétaire riverain est exercé gratuitement
pour une durée de cinq ans par l'association ou la fédération est celle prévue pour l'achèvement
des opérations d'entretien. Toutefois, lorsque ces opérations ont un caractère pluriannuel ou
qu'elles doivent être échelonnées, cette date est celle prévue pour l'achèvement selon le cas de la
première phase ou de la phase principale. »
« Article R. 435-38 :
Un arrêté préfectoral qui reproduit les dispositions de l'article L. 435-5 :
       - identifie le cours d'eau ou la section de cours d'eau sur lequel s'exerce gratuitement le
       droit de pêche du propriétaire riverain ;
       - fixe la liste des communes qu'il ou elle traverse ;
       - désigne l'association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique ou la
       fédération départementale ou interdépartementale des associations agréées de pêche et
       de protection du milieu aquatique qui en est bénéficiaire ;
       - et fixe la date à laquelle cet exercice gratuit du droit de pêche prend effet, sous réserve
       que les opérations qui le justifient aient été entreprises à cette date. »

« Article R. 435-39 :
L'arrêté préfectoral est affiché, pendant une durée minimale de deux mois, à la mairie de chacune
des communes sur le territoire desquelles est situé le cours d'eau, ou les sections de cours d'eau,
identifié.
Il est en outre publié dans deux journaux locaux.
Il est notifié à l'association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique ou à la fédération
départementale ou interdépartementale des associations agréées de pêche et de protection du
milieu aquatique bénéficiaire. »

 Dossier de demande de Déclaration d’Intérêt Général du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire – Syndicat
                   InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents – Juin 2017

                                                                                                             19/52
4.2. Possibilité d’intervention des collectivités
L'article L. 211-7 du code de l'environnement modifié par l’ordonnance 2017-80 du 26 janvier 2017
définit les possibilités d'intervention des collectivités dans le cadre d'actions ayant un caractère
d'intérêt général : "Les collectivités territoriales et leurs groupements ainsi que les syndicats mixtes
créés en application de l'article L. 5721-2 du code général des collectivités territoriales (Loi n°2006-
1537 du 7 décembre 2006 - art. 35 JORF 8 décembre 2006) sont habilités à utiliser les articles L.
151-36 à L. 151-40 du code rural et de la pêche maritime pour entreprendre l'étude, l'exécution et
l'exploitation de tous travaux, actions, ouvrages ou installations présentant un caractère d'intérêt
général ou d'urgence, dans le cadre du schéma d’aménagement et de gestion des eaux s’il existe,
et visant :
       - 1° L'aménagement d'un bassin ou d'une fraction de bassin hydrographique ;
       - 2° L'entretien et l'aménagement d'un cours d'eau, canal, lac ou plan d'eau, y compris les
       accès à ce cours d'eau, à ce canal, à ce lac ou à ce plan d'eau ;
       - 3° L’approvisionnement en eau ;
       - 4° La maîtrise des eaux pluviales et de ruissellement ou la lutte contre l’érosion des sols ;
       - 5° La défense contre les inondations et contre la mer ;
       - 6° La lutte contre la pollution ;
       - 7° La protection et la conservation des eaux superficielles et souterraines ;
       - 8° La protection et la restauration des sites, des écosystèmes aquatiques et des zones
       humides ainsi que des formations boisées riveraines ;
       - 9° Les aménagements hydrauliques concourant à la sécurité civile ;
       - 10° L’exploitation, l’entretien et l’aménagement d’ouvrages hydrauliques existants ;
       - 11° La mise en place et l’exploitation de dispositifs de surveillance de la ressource en eau
       et des milieux aquatiques ;
       - 12° L'animation et la concertation dans le domaine de la gestion et de la protection de la
       ressource en eau et des milieux aquatiques dans un sous bassin ou un groupement de sous-
       bassins, ou dans un système aquifère, correspondant à une unité hydrographique.
       - […] »
La collectivité doit alors faire une demande de Déclaration d'Intérêt Général (DIG), pour la
programmation de travaux qu'elle compte mener, comme définit par les articles L. 151-36 à L. 151-
40 du code rural. Sa mise en application est détaillée par les articles R. 214-88 à R. 214-103 du
code de l'environnement. Cette demande doit être accompagnée d'une phase d'enquête publique.
Cette demande est l'objet du présent dossier.
Cependant, même si les collectivités peuvent intervenir à la place des riverains une fois la DIG
acceptée, comme pour eux, les actions qu'elles portent restent néanmoins soumises à divers
procédures administratives et réglementaires dictées par le code de l'environnement.

 Dossier de demande de Déclaration d’Intérêt Général du Contrat Territorial du Haut-Bassin de la Loire – Syndicat
                   InterCommunal d’Aménagement de la Loire et ses Affluents – Juin 2017

                                                                                                             20/52
Vous pouvez aussi lire