DIAGNOSTIC DES SERVICES A LA POPULATION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE POUZAUGES - Synthèse de la phase 1 : état des lieux

 
DIAGNOSTIC DES SERVICES A LA POPULATION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE POUZAUGES - Synthèse de la phase 1 : état des lieux
[ DIAGNOSTIC DES SERVICES A LA
POPULATION DE LA COMMUNAUTE DE
COMMUNES DU PAYS DE POUZAUGES ]

  Synthèse de la phase 1 : état des lieux

                                            1
DIAGNOSTIC DES SERVICES A LA POPULATION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE POUZAUGES - Synthèse de la phase 1 : état des lieux
2
DIAGNOSTIC DES SERVICES A LA POPULATION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE POUZAUGES - Synthèse de la phase 1 : état des lieux
Dans le cadre de la définition de son projet de territoire, la Communauté de Communes du
Pays de Pouzauges réalise un diagnostic des services à la population.

Au cours de la première phase, un état des lieux des services présents et des besoins de la
population a été réalisé à partir de différents outils : entretiens avec les élus et les acteurs du
territoire, questionnaires destinés à la population, recueil de statistiques, micros-trottoirs,
etc.

Les fiches thématiques présentées en pages suivantes font une synthèse de cet état des lieux.

                                                                                                      3
DIAGNOSTIC DES SERVICES A LA POPULATION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE POUZAUGES - Synthèse de la phase 1 : état des lieux
4
DIAGNOSTIC DES SERVICES A LA POPULATION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE POUZAUGES - Synthèse de la phase 1 : état des lieux
SE DEPLACER

      Chiffres et données clés                              Services présents sur le territoire

 92,4% des ménages disposent d’au moins               Une gare de transport ferroviaire de passagers
  une automobile                                       16 circuits de transports scolaires pour primaire et
 Territoire rural (72 habitants/km²)                   24 secondaires
 Situé à 30 minutes des accès autoroutiers            Un service de Transport à la Demande (201
  les plus proches                                      utilisateurs en 2014)
                                                       Soutien de la Communauté de Communes pour le
                                                        transport des élèves de SEGPA
                                                       6 auto-écoles
     Projets en cours ou à venir                       7 aires de covoiturage
                                                       2 bornes de rechargement des véhicules
                                                        électriques
 SCoT du Pays du Bocage Vendéen                       Des initiatives locales en faveur de la mobilité :
 PLUI du Pays de Pouzauges                             bourse au permis de conduire, location de deux-
 Contournement de St-Michel-Mont-                      roues, pedibus, navette communale
  Mercure (D752)                                       Des aides financières à la mobilité de la part du
 Réflexion sur la mise en place de bornes              Conseil Départemental (« Chèques taxis ») et des
  de     rechargement     des     véhicules             caisses de retraite complémentaires (« Sortir + »)
  électriques dans 4 communes

                              Synthèse de la situation sur ce thème

Le caractère rural du territoire ainsi que l’absence de transports collectifs rend quasiment indispensable
l’utilisation d’un véhicule individuel, celle-ci est d’ailleurs très largement majoritaire sur le Pays de
Pouzauges. Sans permis ni voiture, l’accès aux services et à l’emploi est difficile. Le Transport à la Demande
répond à une partie des besoins en matière de transport, notamment pour les personnes âgées mais son
usage reste limité, que ce soit en termes de distance ou de motifs d’utilisation.

                                                                                                            5
DIAGNOSTIC DES SERVICES A LA POPULATION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE POUZAUGES - Synthèse de la phase 1 : état des lieux
+ transports primaires (16 circuits)
                                                               + transports secondaires (24 circuits)
                                                               + Transport à la Demande du Pays de
                                                               Pouzauges

                                          Besoins exprimés

 Les jeunes ayant répondu au questionnaire sur les services à la population souhaitent des liaisons
  facilitées, des communes de l’intercommunalité vers Pouzauges, Les Herbiers, La Roche-sur-Yon, etc. Le
  but est d’accéder de façon plus autonome aux activités sportives , de loisirs, aux cours de code ou à des
  animations jeunesse. Le développement des pistes cyclables en direction de Pouzauges a été
  mentionné à plusieurs reprises.

 Les personnes de plus de 65 ans ont également évoqué dans leurs réponses au questionnaire des
  difficultés à se déplacer, elles souhaitent pouvoir se rendre plus facilement dans les lieux commerciaux,
  culturels, de loisirs.

 Les professionnels de l’action sociale ont souligné le fait que le manque de mobilité est un des
  principaux obstacles qui freinent l’accès à l’emploi et aux services liés à l’emploi.

                                                                                                         6
DIAGNOSTIC DES SERVICES A LA POPULATION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE POUZAUGES - Synthèse de la phase 1 : état des lieux
ACCOMPAGNER LES
    ENFANTS ET LES JEUNES
                 Chiffres clés                                      Services présents sur le territoire

 Près de 6000 habitants ont moins de 20 ans,                 22 écoles maternelles et primaires (privées et publiques)
  soit ¼ de la population                                     Temps d’activités péri-éducatives dans les écoles publiques
 Environ 300 naissances par an depuis 2007                   2 collèges (un public et un privé)
 Indice de jeunesse : 1,08 (+ d’habitants de                 Un lycée privé
                                                              4 établissements proposant des formations spécialisées
  moins de 20 ans que d’habitants de plus de
                                                               dans le secondaire
  60 ans)                                                     2 formations supérieures
 Près de 4200 enfants et jeunes scolarisés de                258 assistantes maternelles (capacité d’accueil = 864
  la maternelle au lycée                                       places)
                                                              3 structures d’accueil Petite Enfance
                                                              1 Lieu d’Accueil Parents-Enfants : Patapon
                                                              Un accueil périscolaire dans chaque commune
       Projets en cours ou à venir                            8 accueils de loisirs dont un mutualisé sur 3 communes
                                                              9 foyers de jeunes
                                                              Des instances de citoyenneté : 8 conseils municipaux
 SCoT du Pays du Bocage Vendéen                               d’enfants et 1 Conseil Communautaire des Jeunes
 PLUI du Pays de Pouzauges                                   Des permanences Mission Locale pour les 16-25 ans
 Diagnostic Jeunesse de la Ville de Pouzauges

                                  Synthèse de la situation sur ce thème

 Toutes les communes disposent d’au moins une école publique ou privée même si dans certaines, les effectifs sont très
  réduits. Des Temps d’Activités Péri-éducatives ont été mis en place dans les écoles publiques, on constate dans
  l’ensemble une forte participation des élèves à ces activités. La présence des deux collèges semble répondre aux
  besoins locaux en terme d’accueil des élèves même si l’absence de SEGPA est regrettée. Les lycéens se dirigent en
  majorité vers les lycées de Pouzauges, Les Herbiers, Chantonnay ou La Roche-sur-Yon.
 En ce qui concerne la petite enfance, l’offre de modes de garde est satisfaisante, toutes les assistantes maternelles ne
  sont pas occupées et il existe 3 structures d’accueil collectif. Il existe également des possibilités de garde à domicile
  mais l’utilisation de ce service est minoritaire.
 A propos des services dédiés à l’enfance, des accueils périscolaires sont présents dans chaque commune et tous les
  enfants ont la possibilité d’accéder à un accueil de loisirs, soit sur leur commune, soit sur une commune voisine grâce à
  la mutualisation des services. On constate une grande disparité dans la gestion des structures (communale, associative,
  partenariat entre commune et association). L’amplitude horaire de ces accueils est importante (à partir de 6h30 et
  jusqu’à 20h pour les plus grands écarts). Quant à la tarification, elle est peu homogène sur l’ensemble des communes et
  le nombre de critères applicables rend difficile la comparaison des tarifs des structures entre elles.
 Du côté de l’animation jeunesse, l’offre est peu développée et ponctuelle. Elle concerne essentiellement les 10-14 ans
  et la majeure partie de ces activités jeunesse est proposée par les accueils de loisirs. La fréquentation des foyers de
  jeunes est variable d’une commune à l’autre et selon les années. De plus, l’implication des parents a souvent une forte
  influence sur le bon fonctionnement de ces foyers.
                                                                                                                      7
Besoins exprimés

 Les élus interrogés, les professionnels de l’action sociale, les assistantes maternelles ainsi que les parents à travers le
  questionnaire ont souligné le besoin d’une structure ressource pour l’accompagnement des parents employeurs
  d’assistantes maternelles. Du côté des assistantes maternelles, le besoin exprimé est la possibilité de trouver des
  informations et des conseils, notamment juridiques et de pouvoir échanger entre professionnelles ainsi qu’avec des
  intervenants extérieurs.
 De nombreuses réponses au questionnaire 18-65 ans évoquaient le besoin de rencontres entre parents d’enfants et
  d’adolescents pour échanger et discuter sur les pratiques d’éducation.
 Les parents souhaitent qu’il soit permis aux jeunes de s’impliquer dans la vie locale, à travers la mise en place de
  projets, de participation à l’action des associations, etc. En ce qui concerne le développement de projets
  (autofinancement, organisations de sorties, etc.), les parents souhaitent que les jeunes soient encadrés par des
  animateurs.
 Les jeunes ayant répondu au questionnaire 10-18 ans ont demandé le développement d’espaces conviviaux pour les
  jeunes (avec ou sans animateur) et des espaces dédiés aux activités sportives. Ils ont également évoqué le besoin de
  moyens de déplacement pour les activités sportives et de loisirs .
 Les directeurs des établissements scolaires du Pays de Pouzauges ont tous les trois exprimé la volonté de maintenir et
  de développer les relations avec les entreprises du secteur pour permettre aux jeunes de découvrir les métiers et les
  structures.
 M. Leclerc, le directeur du collège Gaston Chaissac, a souligné le fait que malgré des besoins identifiés, les
  établissements ne disposent pas de SEGPA (Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté). Les structures
  les plus proches se trouvent aux Herbiers ou à Chantonnay et les élèves concernés bénéficient d’aides au transport
  pour s’y rendre mais l’éloignement peut être un motif de renoncement pour certaines familles. Des élèves ayant un
  profil SEGPA sont donc accueillis dans des classes « standards » malgré leurs difficultés.
                                                                                                                        8
ACCOMPAGNER LES
      PERSONNES AGEES

               Chiffres clés                                  Services présents sur le territoire

                                                        Des services d’aide à domicile : ADMR, ADT, ADVF et
 Près de 5500 habitants ont plus de 60 ans,             Horizon Emploi)
  soit 23% de la population                             5 prestataires assurent un service de portage de repas
 9,5% de la population a plus de 75 ans                Des services de soins : AMAD des Trois Chemins,
  (2210 personnes)                                       Centre de santé infirmier ADMR du Boupère, six
                                                         cabinets     d’infirmiers    libéraux,    un    service
                                                         d’hospitalisation à domicile (HAD), une équipe mobile
                                                         de soins palliatifs et des équipes de soins mobiles
      Projets en cours ou à venir                        Alzheimer
                                                        13 médecins généralistes
                                                        Des spécialistes : kinés, dentistes, orthophonistes,
                                                         pédicures-podologues, psychologues
 Ouverture de la MARPA de Réaumur                      3 EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour
 Travail sur le « bien-vieillir à Montournais »         Personnes Agées Dépendantes)
 Agrandissement de la MARPA de St-Mesmin               3 MARPA (Maisons d’Accueil Rurales pour Personnes
 Enquête auprès des personnes âgées de la               Agées), bientôt une quatrième
  commune de Chavagnes-Les-Redoux pour la               1 famille d’accueil pour personnes âgées à
  mise en place d’une résidence seniors                  Montournais
 SCoT du Pays du Bocage Vendéen                        Un Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC)
 PLUI du Pays de Pouzauges                             De nombreux clubs de retraités

               Synthèse de la situation sur ce thème sur le Pays de Pouzauges

 Plusieurs services d’aide à domicile (privés ou associatifs) interviennent sur l’intercommunalité, l’ADMR est
  le service le plus couramment utilisé et semble répondre efficacement aux attentes locales.
 Le Pays de Pouzauges compte 257 places en EHPAD, 72 places en MARPA (bientôt 96 places) et 6
  hébergements temporaires, ce qui porte à 359 le nombre de places d’hébergement pour personnes âgées.
 On compte en revanche très peu de solutions d’hébergement pour les personnes atteintes de maladies
  cognitives. Un Pôle d’Accueil Spécialisé Alzheimer (PASA) est présent au sein de l’EHPAD de Pouzauges, il est
  cependant destiné aux résidents de l’EHPAD qui montrent les premiers signes de désorientation. Un
  « jardin » permettant d’accueillir des personnes désorientées de l’établissement ou de l’extérieur est
  également installé à l’EHPAD de La Flocellière.
 En termes d’information et d’orientation, le CLIC est un lieu ressource pour les personnes âgées et les
  aidants familiaux. Les demandes qui lui sont adressées concernent en majorité les aides administratives et
  les demandes d’hébergement.                                                                              9
Besoins exprimés

 Les élus interrogés ont fait part de leurs questionnements sur les services de portage de repas, leur
  utilisation et leur accessibilité pour les habitants du territoire. Ils s’interrogent également sur la faisabilité
  d’une politique sociale cohérente pour les personnes âgées sur le territoire (notamment en ce qui concerne
  la gestion des établissements d’hébergement et de leurs listes d’attente).
 Le CLIC Est-Vendée déplore un nombre de places insuffisant dans les services de soins pour les personnes
  âgées ainsi qu’un manque de places d’hébergement pour les personnes atteintes de troubles cognitifs.
 Les personnes de plus de 65 ans ayant répondu au questionnaire évoquent en grande majorité le manque de
  médecins généralistes ainsi que l’éloignement des spécialistes. Elles regrettent également l’absence de
  structure d’hébergement pour les personnes Alzheimer, notamment pour les conjoints de personnes
  atteintes de cette maladie, qui doivent effectuer de nombreux déplacements.
 Enfin, les personnes interrogées à travers le questionnaire souhaitent davantage de moyens de lutte contre
  l’isolement, ce qui comprend non seulement le maintien et le développement d’animations en commun
  mais également l’amélioration de l’accessibilité à ces activités (en terme de transport par exemple).

                                                                                                             10
SE FORMER

               Chiffres clés                                  Services présents sur le territoire

 2557 élèves scolarisés dans les écoles               14 écoles privées
  maternelles et primaires du Pays de                  8 écoles publiques
  Pouzauges                                            Temps d’activités péri-éducatives dans les écoles
 1170 élèves dans les collèges                         publiques
 455 élèves au lycée                                  1 intervenant en éducation routière employé par la
                                                        Communauté de Communes
                                                       1 collège public
     Projets en cours ou à venir                       1 collège privé
                                                       1 lycée privé général et technologique (+ 1 BTS)
 Construction d’une école aux Châtelliers-            1 Maison Familiale Rurale à Saint-Michel-Mont-
  Châteaumur (en remplacement de                        Mercure (7 formations)
  l’ancienne)                                          1 Maison Familiale Rurale à Pouzauges (4 formations)
 Réflexion intercommunale à propos des                1 établissement privé : Les Etablières (2 formations)
  temps d’activités péri-éducatives                    1 organisme de formation professionnelle : Format Pro

               Synthèse de la situation sur ce thème sur le Pays de Pouzauges

 Chacune des communes du Pays de Pouzauges dispose d’une école publique ou privée, même si dans
  certaines, les effectifs sont très réduits. Les élus tiennent à la présence d’un accueil périscolaire dans chaque
  commune, qui est essentiel pour le maintien des écoles.
 Des temps d’activités péri-éducatives ont été mis en place dans les écoles publiques, on constate dans
  l’ensemble une forte participation des élèves à ces activités.
 La présence des deux collèges semblent répondre aux besoins locaux en terme d’accueil des élèves, malgré
  l’absence de SEGPA (Section d’Enseignement Général et Professionnel Adaptée).
 Les lycéens se dirigent en majorité vers les lycées de Pouzauges, Les Herbiers, Chantonnay ou La Roche-sur-
  Yon.
 L’offre de formation supérieure est limitée, les jeunes souhaitant faire des études supérieures doivent la
  plupart du temps se tourner vers les villes voisines (Les Herbiers, Cholet, Nantes, Angers, etc.)
 Un organisme de formation professionnelle est présent sur le Pays de Pouzauges : Format Pro. Cette société
  est spécialisée dans l’ingénierie de formation, l’élaboration de projet et le développement personnel.

                                                                                                             11
Besoins exprimés

 Les directeurs des collèges et du lycée ont tous les trois exprimé la volonté de maintenir et de développer
  les relations avec les entreprises du secteur pour permettre aux jeunes de découvrir les métiers et les
  structures.
 Malgré des besoins identifiés, les collèges du Pays de Pouzauges ne disposent pas de SEGPA (Section
  d’Enseignement Général et Professionnel Adaptée). D’après M. Leclerc, principal du collège Gaston Chaissac,
  la question de l’ouverture d’une classe pourrait se poser car de nombreux élèves ont un profil SEGPA mais
  cela demande des investissements importants et la mise en place d’ateliers. Les SEGPA les plus proches se
  trouvent aux Herbiers ou à Chantonnay. M. Leclerc constate que l’éloignement (relatif) de ces
  établissements peut être un frein pour certaines familles. Même si le besoin est avéré, les familles ne sont
  pas toujours prêtes à envoyer leurs enfants dans un autre établissement car cela demande un
  investissement global plus important. Certains élèves ayant un profil SEGPA sont donc accueillis dans des
  classes « standards » malgré leurs difficultés. Des aides aux transports scolaires vers le collège Jean Yole aux
  Herbiers ont été mises en place par la Communauté de Communes pour les élèves de SEGPA.

                                                                                                            12
CONSOMMER

                  Chiffres clés                                   Services présents sur le territoire

 Plus de 23 000 habitants consommateurs et une
  clientèle touristique en saison                              2 grandes surfaces alimentaires
                                                               8 épiceries / supérettes
                                                               Plus de 80 commerces spécialisés (boulangeries,
         Projets en cours ou à venir                            boucherie,        tabac/presse,     restaurants,
                                                                pharmacies, etc.)
 Étude de la chambre d’agriculture de la Vendée               Une offre de vente directe (étude de la chambre
  sur les circuits courts                                       d’agriculture en cours)
 Réflexion sur la mise en place de commerces de               5 marchés hebdomadaires
  proximité dans quelques communes

                Synthèse de la situation sur ce thème sur le Pays de Pouzauges

L’offre commerciale est répartie sur l’ensemble du Pays de Pouzauges avec une plus forte concentration au
nord-ouest du territoire. Le recours aux grandes surfaces est quasiment systématique pour les habitants du
territoire (100% des personnes interrogées grâce au questionnaire sur les commerces de proximité s’y rendent
régulièrement). Les achats en circuits courts sont complémentaires des courses effectuées en grande surface.
Les habitants et les élus sont attachés aux commerces présents dans les centres-bourgs même si les
commerçants disent avoir des difficultés à fidéliser la clientèle.

                                              Besoins exprimés

 L’étude d’attractivité du Pays de Pouzauges souligne le manque de commerces et d’activités de loisirs qui
  impacte l’attractivité du territoire en tant que lieu de vie. Les principales attentes des dirigeants d’entreprises
  sont orientées vers les besoins de leurs salariés : développement et maintien des commerces, besoin
  d’activités de loisirs et de services de restauration.
 Les réponses aux questionnaires font apparaître d’un côté, une demande de proximité de la part des
  consommateurs qui cherchent des produits de qualité et préfèrent généralement les produits locaux si l’acte
  d’achat n’est pas trop contraignant (en termes de prix, d’accessibilité géographique et d’horaires). D’un autre
  côté, les commerçants ont des difficultés à fidéliser la clientèle, ce qui est parfois dû à la concurrence des
  grandes surfaces, d’autant plus que la majorité de la population est mobile et peut choisir ses lieux de
  consommation. La question de la concurrence entre grandes surfaces et commerces de proximité est une
  question récurrente au sein des politiques locales. Le recours aux grandes surfaces, même si elles sont peu
  nombreuses, est quasi-systématique sur un territoire rural comme le Pays de Pouzauges mais plusieurs
  facteurs tendent à diversifier l’usage des commerces par les habitants. La recherche de lien social, les
  nouveaux enjeux écologiques (consommation de produits locaux, diminution des déplacements en voiture,
  etc.) ou encore le vieillissement de la population, sont autant d’éléments qui peuvent contribuer au
                                                                                                               13
  dynamisme du commerce de proximité.
14
SE SOIGNER ET PREVENIR

             Chiffres clés                                     Services présents sur le territoire

                                                        13 médecins généralistes répartis sur 8 communes
 9 médecins sur 13 sont âgés de plus
                                                        13 infirmières (libérales, collaboratrices ou salariées)
  de 55 ans
                                                        15 kinésithérapeutes
 1 médecin pour 1800 habitants en                      5 chirurgiens dentistes
  2015 sur le Pays de Pouzauges                         4 orthophonistes
                                                        2 sages-femmes libérales
                                                        3 pédicures-podologues
                                                        4 psychologues dont un spécialiste en sophrologie
   Projets en cours ou à venir                          3 établissements d’accueil pour les personnes en situation
                                                         de handicap
                                                        Un centre de soins infirmiers ADMR et un SSIDPA (Service
                                                         de soins infirmiers pour personnes âgées)
                                                        Services de soins : AMAD des Trois Chemins, service
 Construction de la Maison de Santé                     d’hospitalisation à domicile, équipe mobile de soins
  pluridisciplinaire  du Pays de                         palliatifs
  Pouzauges                                             Services du centre médico-social
 Construction d’une Maison médicale                    Des actions ponctuelles de prévention dans plusieurs
  sur la commune        nouvelle de                      domaines : sécurité routière, parentalité, environnement,
  Sèvremont                                              etc.

                Synthèse de la situation sur ce thème sur le Pays de Pouzauges

La question de la santé sur le Pays de Pouzauges est actuellement l’une des grandes préoccupations de
l’intercommunalité. Un arrêté de l’Agence Régionale de Santé datant de 2012 a inscrit l’ensemble des 13
communes en zone fragile en ce qui concerne les médecins généralistes et les spécialistes. Le projet territorial de
santé doit permettre d’apporter une réponse à ce manque de médecins, notamment par la mise en place d’une
Maison de Santé Pluridisciplinaire à Pouzauges et d’une Maison Médicale entre les communes de Saint-Michel-
Mont-Mercure et de la Flocellière.
La prévention se définit comme « l’ensemble des mesures visant à éviter et à réduire le nombre et la gravité des
maladies et des accidents ». La promotion à la santé désigne « les actions destinées à renforcer la capacité de
chacun à agit dans un sens favorable à sa santé et à celles des autres ». Ce sont des notions transversales qui
peuvent être exercées quotidiennement et par tous. Le centre médico-social est un des principaux acteurs dans
ce domaine mais d’autres structures pourraient être citées : établissements scolaires, permanences de la CAF, du
SPIP (Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation), les associations locales, le Lieu d’accueil Parents Enfants,
etc.

                                                                                                               15
Praticiens médicaux sur le Pays de Pouzauges

                       1 centre de santé (2 médecins
                       salariés)
                       1 médecin libéral
                       1 dentiste                                                                         Centre Hospitalier de Cholet
                       3 kinés                                                                                   (35 minutes)
                       1 centre de soins infirmiers (ADMR)
                       1 sophrologue,
                       2 pharmacies
                       2 psychologues

                                                                                                                   1 médecin généraliste
2 médecins généralistes                                                                                            (à mi-temps)
1 centre de santé infirmier (ADMR)
1 pharmacie

                                                                                                                   4 médecins généralistes
                                                                                                                   4 dentistes
                                                                                                                   13 IDE
                                                                                                                   9 kinés-ostéo
                                                                                                                   4 orthophonistes
                                                                                                                   3 pédicures-podologues
                                                                                                                   2 sages-femmes
          1 médecin généraliste                                                                                    1 psychologue
          1 IDE                                                                                                    3 pharmacies
          1 pharmacie

                                                                                                    1 médecin généraliste
                                                                                                    1 IDE
                                                                                                    1 pharmacie
                      CHD La Roche-sur-Yon
                           40 minutes                                       1 médecin généraliste

                                                                         Hôpital des Collines Vendéennes
                                                                                 La Chataigneraie
                                                                                    30 minutes

                                                             Besoins exprimés

   Les élus et les habitants déplorent le manque de médecins généralistes et les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous. Le
    manque de spécialistes a également été souligné (principalement pour les spécialités d’ophtalmologie, de cardiologie et
    gynécologie).
   Le projet de santé territorial du Pays de Pouzauges vise à répondre, au moins en partie, aux problématiques concernant les
    professionnels de santé de premier recours.
   Les professionnels de l’action sociale constatent un manque au niveau des structures de soins pour les personnes souffrant de
    problèmes psychiques ou mentaux (enfants, jeunes ou adultes). Il n’y a pas de centre médico-psychologique sur le territoire. D’après
    les professionnels du centre médico-social, certains enfants ou adolescents ont des besoins au niveau psychologique mais
    l’éloignement des structures peut être un frein pour les familles qui préfèrent alors renoncer à consulter.
   Le manque de spécialistes sur le territoire peut donc être un motif de renoncement aux soins pour certaines personnes, notamment
    les publics les plus fragiles et sans moyen de locomotion. Le Transport à la Demande est une première réponse à ce problème, il
    permet de se rendre à Pouzauges ou aux Herbiers sur dérogation mais toutes les spécialités ne sont pas disponibles dans ces deux
    villes.
   Les professionnels de l’action sociale déplorent également le manque de réponses locales aux problèmes d’addictions, qui touchent
    une partie de la population.
   D’après les résultats de l’enquête réalisée auprès des habitants du Pays de Pouzauges, de nombreuses personnes aimeraient être
    mieux accompagnées dans leur rôle de parents. A la question ouverte « quels projet(s), service(s) ou équipement(s) concernant les
    parents d’enfants et de jeunes aimeriez-vous voir se mettre en place sur la Communauté de Communes ? », 25 réponses (sur 62)
    concernaient le besoin d’information. Cela concerne aussi bien l’éducation des jeunes enfants que celle des adolescents. Les parents
    souhaiteraient pouvoir assister à des conférences, des débats entre parents et/ou professionnels. Le besoin est exprimé mais l’état
    des lieux a montré que de nombreuses actions dans ce domaine sont déjà en place et certaines accueillent un nombre restreint de
    participants par rapport à la capacité potentielle. La question est de savoir si cela vient d’un problème de communication et
    d’information, des sujets proposés ou du format des actions.
                                                                                                                                         16
SE DIVERTIR

                   Chiffres clés                                Services présents sur le territoire

 Plus de 100 associations dans le domaine de la             L’Echiquier : salle de spectacle (500 places) et
  culture et des loisirs (hors associations sportives)        cinéma (150 places)
                                                             Le Manoir de Réaumur
                                                             Le cybercentre du Pays de Pouzauges
                                                             13 bibliothèques (une dans chaque commune)
         Projets en cours ou à venir                         La Maison de la Vie Rurale
                                                             Le Château de Pouzauges
                                                             Le Château de Saint-Mesmin
 Réflexion sur la mise en place d’une compétence            Le Musée de la France Protestante
  intercommunale pour les écoles de musique                  Les salles communales

                Synthèse de la situation sur ce thème sur le Pays de Pouzauges

 L’offre culturelle et de loisirs sur le Pays de Pouzauges est dynamisée par la présence de l’Echiquier, élément
  structurant et bien identifié par la population mais elle est également en grande partie portée par la présence
  de nombreuses associations, investies de façon durable.

                                                                                                           17
Equipements et services de divertissement, de
                                                      loisirs et d’animations sur le Pays de Pouzauges

                                                                                Bibliothèques

                                                                                Ecoles de musique

                                                                                Echiquier (cinéma et spectacle)

                                                                                Cybercentre

                                                                                Maison de la Vie Rurale
                                                                                Musée de la France Protestante
                                                                                Manoir de Réaumur

                                            Besoins exprimés

 Les professionnels et les élus déplorent un manque d’offre de pratiques culturelles pour les plus jeunes
  (exemple : plusieurs associations de théâtre mais très peu d’entre elles proposent un enseignement théâtral).
  Ils ont également souligné le besoin de coordination intercommunale au niveau culturel, notamment pour
  les écoles de musique.
 Les réponses aux trois questionnaires font ressortir le besoin de transport pour se rendre dans les lieux de
  pratiques culturelles et de loisirs, surtout pour les jeunes et les personnes âgées.
 Les personnes âgées ont également des attentes par rapport à la lutte contre l’isolement, cela passe
  notamment par les activités de divertissement.

                                                                                                                  18
COMMUNIQUER

      Projets en cours ou à venir                           Services présents sur le territoire

 Mise en place du Schéma Directeur                  Une couverture haut débit et téléphonie mobile sur
  Territorial d’Aménagement Numérique au              tout le territoire mais de façon inégale
  niveau départemental                               2 bureaux de poste (Pouzauges et La Flocellière)
                                                     7 agences postales (Le Boupère, La Meilleraie-Tillay,
                                                      Monsireigne, La Pommeraie/Sèvre, St-Mesmin,
                                                      Réaumur et Chavagnes les Redoux)
                                                     2 relais poste (St-Michel-Mont-Mercure)
                                                     Cybercentre du Pays de Pouzauges

                  Synthèse de la situation sur ce thème et besoins exprimés

 Dans les communes de La Pommeraie-sur-Sèvre, Les Châtelliers-Châteaumur et Montournais, les élus
  interrogés ont fait remonter des difficultés par rapport à la couverture en réseau mobile. Le territoire se
  trouve en bout de ligne, ce qui explique en partie ce constat.
 Les élus sont inquiets quant au devenir des agences postales, La Poste est tenue d’assurer une présence
  postale sur tout le territoire.

                                                                                                       19
20
FAIRE DU SPORT

                           Chiffres clés                                            Services présents sur le territoire

  Taux de licenciation situé entre 25 et 30%*: un des
   plus forts taux du département                                                  21 salles polyvalentes et omnisports
  80% des jeunes ayant répondu au questionnaire                                   6 salles sportives spécialisées
   pratiquent au moins une activité sportive                                       22 terrains de football
  Plus de 80 associations sportives                                               13 courts de tennis
                                                                                   4 skate-parks
               Projets en cours ou à venir                                         3 centres équestres
                                                                                   1 centre aquatique intercommunal
                                                                                   Plus de 50 équipements sportifs « autres »
  Réaménagement et extension du centre aquatique                                  De nombreux sentiers de randonnée
   intercommunal                                                                   Plusieurs associations sportives mutualisées
  Des projets de city-stades dans plusieurs communes
  Projet de construction d’une piste d’athlétisme à
   Pouzauges

                      Synthèse de la situation sur ce thème sur le Pays de Pouzauges

  Le dynamisme sportif est en grande partie porté par le monde associatif (plus de 80 associations sportives), les
  animateurs sont salariés ou bénévoles. De manière générale, les associations ont l’habitude de travailler
  ensemble et en lien avec les municipalités. Les établissements scolaires entretiennent des partenariats avec les
  clubs sportifs, que ce soit pour les temps d’activités péri-éducatives ou pour les options sportives proposées aux
  élèves dans le cadre du temps scolaire.
  D’après le Schéma de Développement du Sport en Pays de la Loire (Juin 2015), si l’on considère les données
  sportives, le Pays de Pouzauges est classé dans les territoires ayant une activité sportive en club forte et des
  équipements nombreux. Concernant les données sociales, il est classé en « territoire peu précaire ». En effet , le
  nombre de clubs et d’équipements sportifs ainsi que le taux de licenciation sont au dessus de la moyenne
  régionale mais le niveau de vie est inférieur à la moyenne des Pays de la Loire (revenu médian assez faible). La
  Communauté de Communes du Pays de Pouzauges n’a pas d’emploi sportif aidé, contrairement aux EPCI classés
  dans la même catégorie.

                                                                                                                           21
*Source : schéma de développement du sport en Pays de la Loire (données 2012)
Equipements sportifs du Pays de Pouzauges

                                              Besoins exprimés

 D’après les entretiens réalisés avec les élus, l’offre sportive est satisfaisante dans les communes et à l’échelle
  intercommunale. Le centre aquatique est considéré comme un atout en matière de services à la population.
  Les pratiques de mutualisation sont appréciées et encouragées en ce qui concerne le matériel d’entretien
  des équipements sportifs et le regroupement d’associations.
 Plusieurs communes, notamment Tallud-Sainte-Gemme, La Meilleraie-Tillay et Monsireigne souhaitent
  développer des aires de loisirs orientées vers le sport (du type city-stades ou plateau multisports) pour
  permettre à la population et notamment aux jeunes de bénéficier librement et gratuitement d’un espace
  pour pratiquer un sport sans être obligatoirement licencié d’un club sportif.
 Les habitants interrogés grâce au questionnaire souhaitent l’organisation d’animations sportives permettant
  de découvrir plusieurs sports, notamment pour les plus jeunes, comme cela se fait au Boupère. Ils évoquent,
  comme les élus, le besoin d’espaces sportifs ouverts et en accès libre.
 Les jeunes ainsi que leurs parents souhaitent la mise en place de services de transport pour se rendre vers les
  lieux de pratiques d’activités sportives. Enfin, les plus jeunes aimeraient le développement des skate-parks.

                                                                                                             22
VALORISER LES RESSOURCES

         Projets en cours ou à venir                            Services présents sur le territoire

 SCoT du Pays du Bocage Vendéen                            SCOM Est-Vendéen : Syndicat de Collecte des
 PLUI du Pays de Pouzauges                                  Ordures Ménagères (regroupe 4 EPCI)
 Aire de Mise en Valeur de l’architecture et du            3 déchetteries (La Flocellière, Montournais, La
  patrimoine du Pays de Pouzauges                            Pommeraie-sur-Sèvre)
 Un projet de déchetterie à Réaumur                        Trivalis : centre d’enfouissement des déchets à
 Construction d’une chaufferie bois pour la                 Tallud-Sainte-Gemme
  MARPA de Réaumur                                          Terralis : plateforme de compostage privée à
 Un projet d’unité de méthanisation                         Tallud-Sainte-Gemme
 Une étude sur les circuits courts en lien avec la         3 chaufferies-bois : Le Boupère, La Meilleraie-
  Chambre d’Agriculture                                      Tillay et La Flocellière
 Un schéma de développement touristique en                 Un office de tourisme intercommunal
  cours sur le Pays de Pouzauges

               Synthèse de la situation sur ce thème sur le Pays de Pouzauges

La notion de préservation et de valorisation des ressources naturelles est un des principes exprimés dans le
cadre de la DDmarche. Plusieurs projets sont en cours dans ce domaine qui prend une part importante dans
l’aménagement du territoire de la Communauté de Communes. De plus, le Pays de Pouzauges dispose d’un
patrimoine architectural et paysager non négligeable, qu’il convient de valoriser pour attirer non seulement les
touristes mais aussi de nouveaux habitants.

                                            Besoins exprimés

 Les réponses au questionnaire font apparaître une demande de proximité de la part des consommateurs qui
  souhaitent des produits de qualité et préfèrent les produits locaux, si l’acte d’achat n’est pas trop
  contraignant (prix raisonnable, accessibilité géographique et en termes d’horaires). Il y aurait donc un
  potentiel de nouveaux clients à satisfaire concernant la vente de produits en circuits courts.
 Plusieurs communes interrogées dans le cadre du diagnostic souhaitent s’emparer de la problématique de
  l’hébergement touristique, notamment parce que le Puy du Fou a programmé une extension de son activité
  dans les 10 années à venir. A peine 10% des visiteurs dorment au sein du parc, il y a donc une opportunité à
  saisir.

                                                                                                          23
24
ACCUEILLIR ET INFORMER
  Projets en cours ou à venir                            Services présents sur le territoire

  Schéma de développement                     Services des 13 mairies
   touristique à l’échelle de la               Services de la Communauté de Communes
   Communauté de Communes                      Un office de tourisme associatif
                                               Un service de protection maternelle et infantile
                                               Un lieu d’accueil parents-enfants à Saint-Michel-Mont-Mercure
                                               CLIC Est-Vendée pour l’information des personnes âgées et de
                                                leurs aidants

                Synthèse de la situation sur ce thème sur le Pays de Pouzauges

 De très nombreux services contribuent à l’accueil et à l’information des usagers sur le territoire. Les mairies
  sont souvent les premiers services contactés. Elles centralisent une grande partie des demandes et répondent
  ou orientent les usagers vers les services appropriés. Les élus interrogés prennent en compte la question de
  l’accès à l’information des habitants mais ont parfois des difficultés à trouver le moyen de communication le
  plus efficace pour intéresser toute la population. Les municipalités tentent cependant de s’adapter :
  newsletter, refonte des sites Internet, permanences régulières d’élus, etc.

                                                Besoins exprimés

 D’après les résultats de l’enquête réalisée auprès des habitants du Pays de Pouzauges, de nombreuses
  personnes aimeraient être mieux accompagnées dans leur rôle de parents. A la question ouverte « quels
  projet(s), service(s) ou équipement(s) concernant les parents d’enfants et de jeunes aimeriez-vous voir se
  mettre en place sur la Communauté de Communes ? », 25 réponses (sur 62) concernaient le besoin
  d’information. Cela concerne aussi bien l’éducation des jeunes enfants que celle des adolescents. Les parents
  souhaiteraient pouvoir assister à des conférences, des débats entre parents et/ou professionnels. Le besoin
  est exprimé mais l’état des lieux a montré que de nombreuses actions dans ce domaine sont déjà en place et
  certaines accueillent un nombre restreint de participants par rapport à la capacité potentielle. La question est
  de savoir si cela vient d’un problème de communication et d’information, des sujets proposées ou du format
  des actions.
 Les rencontres avec les municipalités, les assistantes maternelles, certains parents, des professionnels de
  l’action sociale ainsi que les réponses aux questionnaires font apparaître le besoin d’une structure ressource
  pour :
        - Être accompagné dans le rôle de parent employeur
        - S’informer sur les modes de garde et les aides de la CAF
        - Avoir des informations sur la réalisation des contrats de travail des assistantes maternelles et leur
           rémunération
        - S’informer sur les déclarations Pajemploi
        - Échanger entre assistantes maternelles sur les pratiques professionnelles
        - Bénéficier d’activités encadrées par des professionnels et des intervenants extérieurs
                                                                                                              25
        - Trouver des informations, notamment juridiques et éviter de se sentir isolées en tant que professionnelles
26
SE LOGER

                   Chiffres clés                              Services présents sur le territoire

   Plus de 10 600 logements sur le territoire
                                                            5 agences immobilières
   88,5% de résidences principales
                                                            1 office notarial
   91,6% des résidences principales sont des maisons
   Part des logements vacants : 7,7%                       Une permanence de l’ADILE
   55,5% des logements disposent de 5 pièces ou plus       Une permanence d’Hateïs Habitat
                                                            Des logements sociaux publics ou privés dans
                                                             toutes les communes
          Projets en cours ou à venir                       Une aire d’accueil des gens du voyage
                                                            55 chambres d’hôtes
   SCoT du Pays du Bocage Vendéen                          72 gîtes meublés
   PLUI du Pays de Pouzauges                               5 hôtels
   Rédaction du Plan Local de l’Habitat                    2 campings
   Plusieurs projets locaux de logements adaptés           4 villages vacances
    aux personnes âgées

                Synthèse de la situation sur ce thème sur le Pays de Pouzauges

 La Communauté de Communes a lancé en octobre 2015 la procédure de rédaction de son Plan Local de
  l’Habitat (PLH). Celui-ci donnera des informations précises sur la situation en matière de logement.

                                              Besoins exprimés

 Les professionnels de la Mission Locale et du Centre médico-social insistent sur la nécessité d’avoir un
  hébergement d’urgence sur le territoire. Actuellement, les personnes qui doivent en bénéficier sont
  renvoyées vers les centres d’hébergement d’urgence des Herbiers ou Mortagne-sur-Sèvre mais elles ne sont
  pas prioritaires et ces logements sont souvent déjà occupés.
 Plusieurs communes interrogées dans le cadre du diagnostic souhaitent s’emparer de la problématique de
  l’hébergement touristique, notamment parce que le Puy du Fou a programmé une extension de son activité
  dans les 10 années à venir. A peine 10% des visiteurs dorment au sein du parc, il y a donc une opportunité à
  saisir.

                                                                                                       27
28
ACCEDER AU TRAVAIL

                         Chiffres clés                                                   Services présents sur le territoire

 78% des 15-64 ans sont des actifs sur la CCPP                                      L’Espace Emploi du Pays de Pouzauges
 Taux de chômage de 5,9% sur la zone des                                            La Mission Locale du Haut Bocage
  Herbiers (qui englobe le Pays de Pouzauges - 1er                                   RenovPal
  trimestre 2015)                                                                    Le Jardin des Puys
 Indicateur de concentration de l’emploi* : 94,1%                                   Horizon Emploi

                                                     Projets en cours ou à venir

 Projet d’ouverture d’une agence intérim à Pouzauges (Samsic Emploi)

                    Synthèse de la situation sur ce thème sur le Pays de Pouzauges

La situation en termes d’emploi est plutôt favorable sur le Pays de Pouzauges, compte tenu du contexte national
actuel. La population des actifs se caractérise par une large proportion d’ouvriers liée à la forte présence
industrielle. La part des agriculteurs exploitants est également plus élevée que la moyenne départementale. A
contrario, la part des cadres et professions intermédiaires sur l’intercommunalité est nettement inférieure à celle
de la Vendée.

                                                             Besoins exprimés

 Le manque de mobilité est une des principales contraintes sur un territoire rural comme celui du Pays de
  Pouzauges. L’accès à l’emploi et aux démarches liées à l’emploi est d’autant plus compliqué lorsqu’on ne
  dispose pas de moyen de locomotion.
 L’Espace Emploi du Pays de Pouzauges accueillent aussi bien les personnes qui cherchent un emploi que les
  salariés en recherche de mobilité professionnelle. C’est un atout pour le territoire car il existe un réel besoin
  d’information et de soutien et peu d’organismes spécialisés proposent ce service aux personnes déjà
  employées. La proportion de salariés dans le public accueilli est d’ailleurs en hausse (29% en 2013 et 34% en
  2014).
 Horizon Emploi, Les Jardins du Puy et Renovpal assurent des missions liées à l’emploi dont l’insertion. Le
  niveau d’autonomie professionnelle et sociale des personnes accueillies est différent selon les structures, ce
  qui est bénéfique pour le territoire car elles répondent aux différentes situations individuelles. La principale
  demande exprimée est donc le maintien de ces services sur le territoire pour continuer à répondre aux
  besoins du plus grand nombre, en matière d’orientation professionnelle.

                                                                                                                                      29
*Indicateur de concentration de l’emploi : rapport entre le nombre d’emplois sur un territoire et le nombre d’actifs qui y résident
30
SE PROTEGER

                 Chiffres clés                                Services présents sur le territoire

 Sapeurs pompiers de Pouzauges : près de 800
  interventions par an                                    Une brigade territoriale de proximité           de
                                                           gendarmerie
       Projets en cours ou à venir                        Un centre d’incendie et de secours
                                                          Une antenne de la protection civile
                                                          Un policier municipal
 Réflexion sur la mise en place d’un
  hébergement d’urgence
 Réflexion sur la création d’un logement pour
  les gardes des sapeurs pompiers

                           Synthèse de la situation et besoins exprimés

 Les professionnels de la Mission Locale et du Centre médico-social insistent sur la nécessité d’avoir un
  hébergement d’urgence sur le territoire. L’hébergement d’urgence est un dispositif permettant de répondre
  à une situation de détresse. C’est un besoin qui peut concerner toutes les tranches d’âge de la population et
  tout type de situation (sinistre d’un logement, situation familiale difficile, violence conjugale, etc.).
  Actuellement, les personnes qui doivent en bénéficier sont renvoyées vers les centres d’hébergement
  d’urgence des Herbiers ou Mortagne-sur-Sèvre mais elles ne sont pas prioritaires et ces logements sont
  souvent occupés. La question a déjà été travaillée au sein de la Communauté de Communes, l’ensemble des
  maires est favorable à la création d’au moins un hébergement d’urgence, en priorité centralisé sur la
  commune de Pouzauges. La problématique à régler est celle du porteur de projet car ce service peut être
  accompagné par la CAF dans le cadre d’une aide au logement temporaire mais seulement si le porteur de
  projet est un CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) ou un CIAS (Centre Intercommunal d’Action Sociale).
 Le centre de secours de Pouzauges doit faire face à un manque de disponibilité des pompiers (qui ont une
  activité professionnelle) dans la journée. Il mène actuellement une campagne de recrutement pour y
  remédier. Un projet de logement à l’intérieur du centre de secours est en réflexion, il permettrait d’engager
  des volontaires habitant une autre commune que celle de Pouzauges, à condition qu’ils effectuent leurs
  gardes sur place. Les sapeurs pompiers du centre de secours de Pouzauges constatent également que le
  manque de médecins les amène à pratiquer de plus en plus d’interventions (notamment les gestes
  techniques comme les accouchements). Ils interviennent fréquemment pour des personnes qui pourraient
  être prises en charge par un médecin traitant mais n’ont pas pu obtenir de rendez-vous en urgence. De plus,
  la situation géographique du Pays de Pouzauges les oblige à établir un bilan très rapidement dans les cas les
  plus urgents (malaises cardiaques, hémorragies internes, etc.) car le service des urgences le plus proche se
  situe à 30 minutes de route.

                                                                                                         31
32
ACCEDER AUX SERVICES
                  ADMINISTRATIFS

                                  Services présents sur le territoire

   Les services des 13 mairies
   Les services de la Communauté de Communes
   Le Centre des Finances publiques de Pouzauges
   Les centres communaux d’action sociale
   Le centre médico-social
   Les permanences des organismes sociaux (CARSAT, CAF, etc.)
   2 cabinets d’avocats
   Permanence du Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation

                           Synthèse de la situation et besoins exprimés

 Les services d’action sociale ont relevé des besoins en matière de transport pour accéder aux services
  administratifs qui ne sont pas présents sur le territoire (services de la CAF, préfecture, tribunaux, etc.)

                                                                                                       33
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler