Base de données sur la main-d'oeuvre de la santé, 2017 - Guide méthodologique

 
Base de données sur la main-d'oeuvre de la santé, 2017 - Guide méthodologique
Base de données sur
la main-d’œuvre de
la santé, 2017
Guide méthodologique
La production du présent document est rendue possible grâce à un apport financier
de Santé Canada et des gouvernements provinciaux et territoriaux. Les opinions
exprimées dans ce rapport ne représentent pas nécessairement celles de Santé
Canada ou celles des gouvernements provinciaux et territoriaux.

À moins d’indication contraire, les données utilisées proviennent des provinces et
territoires du Canada.

Tous droits réservés.

Le contenu de cette publication peut être reproduit tel quel, en tout ou en partie
et par quelque moyen que ce soit, uniquement à des fins non commerciales pourvu
que l’Institut canadien d’information sur la santé soit clairement identifié comme
le titulaire du droit d’auteur. Toute reproduction ou utilisation de cette publication et
de son contenu à des fins commerciales requiert l’autorisation écrite préalable de
l’Institut canadien d’information sur la santé. La reproduction ou l’utilisation de cette
publication ou de son contenu qui sous-entend le consentement de l’Institut canadien
d’information sur la santé, ou toute affiliation avec celui-ci, est interdite.

Pour obtenir une autorisation ou des renseignements, veuillez contacter l’ICIS :

Institut canadien d’information sur la santé
495, chemin Richmond, bureau 600
Ottawa (Ontario) K2A 4H6
Téléphone : 613-241-7860
Télécopieur : 613-241-8120
icis.ca
droitdauteur@icis.ca

ISBN 978-1-77109-778-9 (PDF)

© 2018 Institut canadien d’information sur la santé

Comment citer ce document :
Institut canadien d’information sur la santé. Base de données sur la main-d’œuvre
de la santé, 2017 — guide méthodologique. Ottawa, ON : ICIS; 2018.

This publication is also available in English under the title Health Workforce
Database, 2017 — Methodology Guide.
ISBN 978-1-77109-777-2 (PDF)
Table des matières
L’information sur la main-d’œuvre de la santé à l’ICIS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  4

Au sujet du présent document. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  5

Les dispensateurs de soins de santé. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  5

Terminologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  6

Sources et collecte des données. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  7
     Qualité des données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  7
     Respect de la vie privée et confidentialité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  7
     État de la réglementation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  7
     Collecte des données. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  8
     Population de référence et période de collecte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  8
     Sous-dénombrement et surdénombrement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  9

Méthodologie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
     Estimations démographiques et nombre de dispensateurs de soins par
     100 000 habitants. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
     Âge moyen. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
     Régions urbaines, rurales et éloignées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
     Dispensateurs de soins de santé qui travaillent en soins directs. . . . . . . . . . . . . . . . . . .  12
     Régions sanitaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  13
     Groupes de régions sanitaires homologues. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  13
     Comparabilité internationale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  14
     Modifications méthodologiques et historiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  14
     Données sur les ergothérapeutes, de 2008 à 2017. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  15
     Données sur les pharmaciens, de 2008 à 2017. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  16
     Données sur les physiothérapeutes, de 2008 à 2017. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  18
     Donnée agrégées, de 2008 à 2017 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  19

Annexe A : Dispensateurs de soins de santé, état de la réglementation et année
d’entrée en vigueur, selon la province ou le territoire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  21

Annexe B : Estimations démographiques, selon la province ou le territoire, de 2008 à 2016. .  23

Annexe C : Liste des fournisseurs de données de la BDMOS, collecte de données de 2017. .  24

Références . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  32
Base de données sur la main-d’œuvre de la santé, 2017 — guide méthodologique

         L’information sur la main-d’œuvre de
         la santé à l’ICIS
         L’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) recueille des données et publie des
         rapports sur les ressources humaines de la santé pour éclairer la planification des ressources
         et l’élaboration des politiques à l’échelle fédérale, provinciale et territoriale. L’ICIS recueille et
         publie des données sur 30 groupes de dispensateurs de soins de santé. Pour 7 de ces groupes,
         les données sont disponibles au niveau de l’enregistrement; pour les 23 autres, les données
         sont agrégées.

         La collecte de données au niveau de l’enregistrement fournit de l’information sur l’effectif, la
         répartition, la formation et les caractéristiques démographiques et d’emploi des dispensateurs
         de soins de santé; la collecte de données agrégées fournit de l’information sur l’effectif et les
         caractéristiques démographiques. L’ICIS recueille aussi de l’information sur le nombre de
         diplômés pour chaque profession.

         Des renseignements et des analyses sont disponibles aux pages consacrées à la main-d’œuvre
         de la santé de notre site Web.

         Commentaires ou questions? Écrivez-nous à rhs@icis.ca.

         Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec le

         Chef de section, Information sur la main-d’œuvre de la santé
         Institut canadien d’information sur la santé
         495, chemin Richmond, bureau 600
         Ottawa (Ontario) K2A 4H6

         Téléphone : 613-241-7860
         Télécopieur : 613-241-8120
         Courriel : rhs@icis.ca
         Site Web : icis.ca

                                                             4
Base de données sur la main-d’œuvre de la santé, 2017 — guide méthodologique

Au sujet du présent document
Le présent document résume les concepts de base et les méthodologies sous-jacentes
des données sur les dispensateurs de soins, ainsi que les avantages et les limites de ces
données. Il permet de mieux comprendre les renseignements sur la main-d’œuvre de la
santé présentés dans nos produits analytiques et les façons de les utiliser efficacement.
L’information présentée ici est particulièrement importante lorsque vient le temps d’établir
des comparaisons avec d’autres sources de données et de dégager des tendances au fil
du temps.

Les dispensateurs de soins de santé
Les ergothérapeutes sont des dispensateurs de soins de santé réglementés qui font la
promotion de la santé, du bien-être et de la qualité de vie en permettant à des personnes,
à des familles, à des organismes et à des collectivités de se livrer aux occupations qui
donnent un sens à leur vie. « L’ergothérapie est un type de soins de santé qui aide à résoudre
les problèmes qui font obstacle à la capacité d’une personne à faire les choses qui lui sont
importantes1 » — des choses de la vie quotidienne, comme prendre soin de soi, être productif
et pratiquer des loisirs. Grâce à des soins axés sur le client, les ergothérapeutes favorisent la
productivité des Canadiens.

Les pharmaciens sont considérés comme des spécialistes de la gestion des médicaments au
sein de l’équipe de santé. Ils travaillent avec les patients, leur famille et d’autres dispensateurs
de soins dans le but d’améliorer la santé des Canadiens. Ce sont des dispensateurs de soins de
santé actifs dans divers milieux : hôpitaux, pharmacies communautaires, équipes de médecine
familiale, industrie pharmaceutique, gouvernements, associations, collèges et universités.

Les physiothérapeutes sont des dispensateurs de soins de santé primaires dont la pratique
réglementée repose sur des données probantes et vise à prévenir, à évaluer et à traiter les
blessures, les maladies ou les troubles touchant les mouvements et les fonctions physiques.
Ils font la promotion d’une mobilité optimale, de l’exercice physique ainsi que de la santé et
du bien-être en général; ils aident à prévenir les maladies, les blessures et les incapacités;
ils gèrent les affections aiguës et chroniques, ainsi que les restrictions d’activité et de
participation; ils optimisent et maintiennent l’autonomie fonctionnelle et la performance;
ils dispensent des soins de réadaptation à la suite d’une blessure, d’une maladie ou d’une
incapacité; ils éduquent les clients et élaborent des programmes d’exercices et de soutien
pour prévenir le déclin fonctionnel et la réapparition des maladies, des blessures ou
des incapacités.

                                                 5
Base de données sur la main-d’œuvre de la santé, 2017 — guide méthodologique

         Terminologie
         Dans l’ensemble du présent guide :

         •    Le terme Base de données sur la main-d’œuvre de la santé (BDMOS) désigne la base de données
              qui recueille des données au niveau de l’enregistrement ou des données agrégées sur 30 groupes
              de dispensateurs de soins au Canada.
         •    Le terme effectif désigne tous les membres inscrits admissibles à exercer la profession au cours
              de l’année en question (y compris ceux qui occupaient un emploi et ceux qui étaient sans emploi
              au moment de l’inscription). Notez que les membres inactifs et les inscriptions secondaires et
              doublons interprovinciaux sont exclus de l’effectif.
         •    Le terme main-d’œuvre désigne uniquement les membres inscrits occupant un emploi dans la
              profession au moment de l’inscription annuelle, y compris ceux en congé.
         •    Le terme premier emploi désigne l’emploi, auprès d’un employeur ou comme travailleur autonome,
              associé au nombre le plus élevé d’heures habituelles de travail par semaine. Toutes les données
              et les analyses concernant la main-d’œuvre dans le présent guide tiennent uniquement compte du
              premier emploi des dispensateurs de soins.
         •    Le terme entrée désigne le nombre de personnes qui intègrent la profession. Une entrée survient
              lorsqu’un dispensateur de soins de santé réglementé s’inscrit pour exercer dans une province ou
              un territoire où il n’était pas inscrit l’année précédente. On calcule les entrées en divisant le nombre
              de nouvelles inscriptions — dispensateurs de soins de santé réglementés qui ne détenaient pas
              de permis d’exercice dans la même province ou le même territoire l’année précédente — par le
              nombre total d’inscriptions dans la même année. Les nouveaux diplômés, les dispensateurs de
              soins de santé réglementés qui arrivent d’une autre province ou d’un autre territoire canadien ou
              encore de l’étranger et ceux qui réintègrent la main-d’œuvre après un congé prolongé (p. ex. pour
              assumer des responsabilités familiales ou parfaire leurs études) représentent des entrées.
         •    Le terme sortie désigne le nombre de personnes qui quittent la profession. On calcule les sorties
              en divisant le nombre de membres inscrits qui n’ont pas renouvelé leur permis d’exercice dans
              la même province ou le même territoire par le nombre total d’inscriptions dans la même année.
              Un certain nombre de facteurs i influent sur les sorties, et ces facteurs changent au fil du temps.
              Le fait qu’un dispensateur de soins de santé réglementé en fin de carrière ne renouvelle pas son
              inscription peut indiquer qu’il a pris sa retraite. Les dispensateurs de soins de santé en début de
              carrière peuvent choisir de ne pas renouveler leur inscription pour aller travailler ailleurs au Canada
              ou dans un autre pays, pour quitter la profession, pour prendre un congé parental ou pour des
              raisons familiales, ou encore pour retourner aux études.
         •    Le terme renouvellement désigne le nombre de membres qui renouvellent leur inscription dans
              la même province ou le même territoire que l’année précédente.

         i.    De nombreux facteurs influent sur le choix du lieu de résidence et de travail des travailleurs de la santé, comme c’est le cas pour
               le reste de la population active. Ces facteurs peuvent être sociaux, politiques, économiques, environnementaux ou familiaux.

                                                                           6
Base de données sur la main-d’œuvre de la santé, 2017 — guide méthodologique

Sources et collecte des données
Qualité des données
L’ICIS adhère à des principes en matière de qualité des données, de respect de la vie privée
et de confidentialité. La collecte, le traitement, l’analyse et la diffusion des données reposent
sur l’engagement de l’ICIS à diffuser des données de grande qualité en se conformant aux
pratiques de respect de la vie privée. Des méthodologies relatives à la qualité des données
sont utilisées afin de maximiser l’exactitude, la comparabilité, l’actualité, la facilité d’utilisation
et la pertinence des données sur la main-d’œuvre de la santé.

Respect de la vie privée et confidentialité
L’ICIS a adopté des directives afin de régir la publication et la diffusion de toute information
sur la santé qui lui est transmise de manière à en préserver la confidentialité et à protéger
les renseignements personnels, conformément aux lois provinciales et territoriales sur la
protection de la vie privée.

État de la réglementation
Le fait qu’une profession soit réglementée ou non dans une province ou un territoire a
d’importantes répercussions sur la collecte et la qualité des données. Toute profession
de la santé réglementée est régie par un cadre législatif qui prévoit la mise en place d’un
organisme chargé de réglementer la profession dans l’intérêt du public. L’organisme de
réglementation de la profession doit veiller à ce que les dispensateurs de soins réglementés
fournissent les services de santé dans un cadre sécuritaire, professionnel et déontologique.
Les dispensateurs de soins autoréglementés interviennent dans la définition des règles
qui régissent leur profession et doivent rendre compte de leurs actions. L’état de la
réglementation des professions de la santé peut en outre influer sur la comparabilité des
données et sur les tendances qui se dégagent au fil du temps. L’annexe A présente l’état et
l’année d’entrée en vigueur de la réglementation, selon la province ou le territoire, pour les
30 groupes de dispensateurs de soins de santé inclus dans la publication de données.

                                                   7
Base de données sur la main-d’œuvre de la santé, 2017 — guide méthodologique

         Collecte des données
         Dans les provinces et territoires où les professions de la santé sont réglementées ou exigent
         un permis d’exercice, les dispensateurs de soins doivent s’inscrire officiellement auprès de
         l’organisme de réglementation ou ordre provincial ou territorial en remplissant tous les ans
         un formulaire d’inscription. Dans les provinces et territoires où les professions ne sont pas
         réglementées, il arrive souvent que les dispensateurs de soins s’inscrivent annuellement à
         leur association nationale respective.

         En vertu d’une entente conclue avec l’ICIS, les organismes de réglementation ou ordres
         et les associations nationales d’ergothérapeutes, de pharmaciens et de physiothérapeutes
         soumettent à l’ICIS un ensemble de données normalisées recueillies au moyen des
         formulaires d’inscription annuelle. Ces données portent sur des caractéristiques
         démographiques et géographiques ainsi que sur l’emploi.

         Ensemble, l’ICIS et les organismes de réglementation révisent en profondeur les données
         soumises. Les données finales, lorsqu’ils les ont approuvées, sont ajoutées à la BDMOS de
         l’ICIS aux fins d’analyse et de production de rapports.

         Les statistiques diffusées par l’ICIS peuvent différer de celles publiées par d’autres
         organismes, même si la source des données (c.-à-d. les formulaires d’inscription annuelle)
         est la même. Les différences peuvent être attribuables à des variations dans la population
         de référence, la période de collecte des données, les éléments exclus des données de l’ICIS
         ainsi que les méthodes de validation et de traitement de l’ICIS.

         Population de référence et période de collecte
         L’ICIS met tout en œuvre pour ajuster la population de référence dans les données sur la
         main-d’œuvre de la santé afin qu’elle représente le plus fidèlement possible la population
         d’intérêt. Pour favoriser l’actualité des rapports, il recueille les données avant la fin de la
         période d’inscription, dont la date varie en fonction de la profession, de la province ou du
         territoire. La date limite de soumission des données a été établie en consultation avec
         les fournisseurs de données de la BDMOS. Elle se situe au moment de la période des
         inscriptions où la majorité des formulaires d’inscription ont été reçus.

         Les données agrégées reflètent les données au 31 décembre de l’année en question. Étant
         donné que les périodes d’inscription varient selon l’autorité compétente et le groupe de
         dispensateurs de soins, les fournisseurs de données ne sont pas tous en mesure de fournir
         les données au 31 décembre de chaque année.

                                                             8
Base de données sur la main-d’œuvre de la santé, 2017 — guide méthodologique

Sous-dénombrement et surdénombrement
On parle de sous-dénombrement ou de surdénombrement lorsqu’il y a un écart entre la
population de référence et la base de sondage. La base de sondage consiste en une liste
d’unités (c.-à-d. les provinces et les territoires) faisant l’objet de la collecte de données.
Elle sert à déterminer quelle devrait être la source des données et à évaluer la proportion
de données réellement reçue.

Il y a sous-dénombrement lorsqu’une partie de la population de référence n’est pas incluse
dans la base de données.

Il y a surdénombrement lorsque le même enregistrement figure 2 fois dans la base de données
ou lorsque des unités hors du champ d’observation (c.-à-d. des membres inactifs) sont
incluses dans la base de données.

Période d’inscription et période de collecte des données
La mise en place de dates limites permet à l’ICIS d’améliorer l’actualité des données publiées.
Toutefois, les dispensateurs de soins de santé qui s’inscrivent entre la date limite et la fin de la
période d’inscription ne sont pas inclus dans la BDMOS, ce qui entraîne un sous-dénombrement.

Données tirées des inscriptions volontaires
Les associations nationales soumettent à l’ICIS les données d’inscription de leurs membres dans
les provinces et territoires où la profession concernée n’est pas réglementée ou dans lesquels
les membres ne sont pas tenus de s’inscrire à l’ordre provincial ou territorial. L’inscription auprès
de l’association nationale est souvent volontaire. Il y a donc sous-dénombrement dans les
données soumises par les associations nationales pour ces provinces et territoires.

Dispensateurs de soins de santé en congé
Les dispensateurs de soins de santé qui occupent un emploi dans leur profession, mais
qui sont en congé, figurent dans la population de référence relative à l’ergothérapie et à
la physiothérapie. Au moment de leur inscription, et quand cette option est offerte, ces
dispensateurs de soins de santé peuvent indiquer qu’ils occupent un emploi dans la profession,
mais qu’ils seront en congé pour une partie de la période d’inscription. Il peut s’agir d’un
congé de maternité ou de paternité, d’un congé familial, d’un congé d’études ou d’un congé de
maladie ou d’incapacité à court terme. Bien qu’il existe des risques de surdénombrement, il est
présumé que les dispensateurs de soins de santé en congé temporaire qui indiquent occuper
un emploi dans la profession et qui fournissent tous les renseignements demandés sur leur
emploi (dans la mesure du possible) ont l’intention de reprendre leur poste à la fin de leur
congé temporaire.

                                                 9
Base de données sur la main-d’œuvre de la santé, 2017 — guide méthodologique

         Les fournisseurs de données et l’ICIS se sont efforcés de réduire les problèmes de
         surdénombrement et d’améliorer l’exactitude des données. Certains des problèmes sont
         examinés au cours de la collecte des données et d’autres, durant le processus d’examen.

         Consultez la section Modifications méthodologiques et historiques pour en savoir plus sur les
         problèmes de sous-dénombrement et de surdénombrement.

         Inscriptions secondaires
         Les dispensateurs de soins de santé peuvent décider de s’inscrire dans plusieurs provinces
         ou territoires à la fois. Pour éviter de compter 2 fois les mêmes personnes, l’ICIS repère
         les inscriptions qui ne correspondent pas à la province ou au territoire du premier emploi et
         les exclut des rapports sur l’effectif ou la main-d’œuvre. Ces doublons interprovinciaux et
         interterritoriaux sont aussi appelés inscriptions secondaires.

         En ce qui concerne les données au niveau de l’enregistrement, les inscriptions secondaires
         sont relevées dans la BDMOS, puis exclues des statistiques publiées au moyen de la
         méthodologie suivante :

         •   Lorsque le pays de résidence n’est pas le Canada, l’enregistrement est considéré comme
             une inscription secondaire.
         •   Les provinces ou territoires d’inscription et d’emploi sont comparés pour chaque
             enregistrement. En cas de disparité, l’enregistrement est considéré comme une
             inscription secondaire.
         •   Lorsque la province ou le territoire d’emploi n’est pas indiqué, les provinces ou territoires
             d’inscription et de résidence sont comparés pour chaque enregistrement. En cas de
             disparité, l’enregistrement est signalé et exclu.
         •   Lorsque la province ou le territoire de résidence n’est pas indiqué, la province ou le
             territoire d’emploi est considéré comme étant la province ou le territoire d’inscription,
             et l’enregistrement est considéré comme faisant état d’une inscription primaire.

         Il est parfois impossible d’éviter un comptage en double. Par exemple, un dispensateur de
         soins de santé qui s’inscrit et travaille dans plusieurs provinces ou territoires en même temps
         sera compté 2 fois dans les données sur la main-d’œuvre de la santé, car la province ou le
         territoire d’emploi correspond à la province ou au territoire d’inscription.

         L’effectif des dispensateurs de soins de santé est défini à partir des inscriptions de membres
         actifs, une fois que les inscriptions secondaires ont été exclues.

                                                            10
Base de données sur la main-d’œuvre de la santé, 2017 — guide méthodologique

Méthodologie
Estimations démographiques et nombre de
dispensateurs de soins par 100 000 habitants
À l’aide des estimations démographiques de Statistique Canada, il est possible de calculer
des taux de dispensateurs de soins de santé par habitant. L’annexe B présente les estimations
démographiques de Statistique Canada par province et territoire, de 2008 à 2016. Les
estimations démographiques de 2016, les plus récentes disponibles au moment de la
publication du rapport Le personnel infirmier réglementé, 2017, ont été utilisées pour 2016
et 2017.

Âge moyen
L’âge moyen des dispensateurs de soins à l’échelle d’une province, d’un territoire ou du
Canada est calculé en fonction de l’âge de chaque dispensateur de soins, à partir des
éléments de données Année de naissance et Année de données en cours pour chaque
enregistrement. Les enregistrements pour lesquels l’âge du membre était inconnu sont
exclus du calcul.

                          n

Âge moyen =
                     1
                     n   ∑ Âge   i
                         i=1

où

•     i = chaque dispensateur de soins
•     n = nombre total de dispensateurs de soins inscrits dans une province, un territoire ou
      au Canada

Régions urbaines, rurales et éloignées ii
Une analyse par code postal est réalisée pour déterminer si un dispensateur de soins de
santé exerce dans un milieu urbain, rural ou éloigné. Le code postal utilisé aux fins de cette
analyse est celui du lieu de travail. Les codes postaux inconnus ou invalides sont catégorisés
par défaut comme inconnu.

ii.    Les ouvrages des auteurs suivants contiennent de plus amples renseignements sur les systèmes de classification relatifs
       aux régions urbaines et rurales : McNiven, et al.2, du Plessis, et al.3 et l’ICIS4.

                                                                11
Base de données sur la main-d’œuvre de la santé, 2017 — guide méthodologique

         À l’aide du Fichier de conversion des codes postaux (FCCP) de Statistique Canada, les codes
         postaux ont été attribués à des classifications de secteurs statistiques (CSS) : urbain, rural,
         éloigné et territoire. Les régions urbaines sont définies (en partie) par Statistique Canada
         comme les collectivités comptant plus de 10 000 habitants; les régions rurales et éloignées
         correspondent aux collectivités situées à l’extérieur des frontières urbaines, et sont appelées
         régions rurales et petites villes (RRPV) par Statistique Canada.

         Les RRPV sont subdivisées à leur tour en fonction de l’influence (en matière d’intégration
         sociale et économique) qu’exercent sur elles les grands centres urbains. La classification
         géographique basée sur les zones d’influence métropolitaines (ZIM) divise les municipalités
         des RRPV en 4 sous-groupes : ZIM forte, ZIM modérée, ZIM faible et aucune ZIM.

         Voici une façon simple d’interpréter ces catégories :

         •   région urbaine : plus de 10 000 habitants (CSSgenre 1, 2 ou 3)
         •   région rurale : ZIM forte et modérée, située relativement près des grands centres urbains
             (CSSgenre 4 ou 5)
         •   région éloignée : ZIM faible et aucune ZIM, située à bonne distance des grands centres
             urbains (CSSgenre 6, 7 ou 8)

         L’analyse de la répartition dans les régions urbaines, rurales et éloignées dans les Territoires
         du Nord-Ouest et au Nunavut a été effectuée différemment de celle des autres provinces et
         du Yukon. Les régions urbaines sont celles dont le code postal est à l’intérieur de Yellowknife
         et d’Iqaluit, et les régions rurales et éloignées, celles dont le code postal est à l’extérieur de
         ces 2 villes.

         Dispensateurs de soins de santé qui travaillent
         en soins directs
         Le terme soins directs désigne les services fournis directement aux clients par les membres
         inscrits. La méthodologie utilisée pour définir les dispensateurs de soins de santé qui
         travaillent en soins directs peut varier d’une profession à l’autre.

         Par exemple, dans le cas des ergothérapeutes, les soins directs englobent les champs
         d’activité suivants : santé mentale, système neurologique, système musculo-squelettique,
         appareils cardiovasculaire et respiratoire, appareils digestif, métabolique et endocrinien,
         santé physique générale, réadaptation professionnelle, soins palliatifs, promotion de la santé
         et bien-être, et autres services directs.

                                                            12
Base de données sur la main-d’œuvre de la santé, 2017 — guide méthodologique

Dans le cas des pharmaciens, travailler en soins directs signifie exercer principalement
l’une des fonctions suivantes : pharmacien salarié, propriétaire-gestionnaire de pharmacie,
gestionnaire de pharmacie, ou chef ou coordonnateur en milieu institutionnel. Les
propriétaires-gestionnaires de pharmacie et les gestionnaires de pharmacie pourraient
consacrer moins de temps aux soins directs.

Enfin, dans le cas des physiothérapeutes, les soins directs englobent les champs d’activité
suivants : médecine générale, médecine sportive, traitement des brûlures et des plaies,
chirurgie plastique, amputation, orthopédie, rhumatologie, rééducation vestibulaire, soins
périnéaux, oncologie, soins intensifs, cardiologie, neurologie, pneumologie, promotion de
la santé et bien-être, soins palliatifs, retour au travail (réadaptation), ergonomie et autres
services directs.

Régions sanitaires
Les régions sanitaires sont des régions administratives établies en vertu de la loi par les
ministères provinciaux et territoriaux de la Santé. Ces régions administratives représentent
des secteurs géographiques relevant des conseils d’administration des hôpitaux ou des
autorités sanitaires régionales. Étant des régions administratives provinciales ou territoriales,
les régions sanitaires sont sujettes à des changements.

Les données sur les régions sanitaires présentées dans ce rapport ne comprennent que les
dispensateurs de soins directs dont le code postal est situé dans la province ou le territoire
d’analyse; ceux qui travaillent dans les domaines de l’administration, de la formation ou de la
recherche sont exclus des totaux des régions sanitaires.

Les données sur le code postal et le FCCP de Statistique Canada ont permis de classer les
dispensateurs de soins de santé selon la région sanitaire. Le code postal utilisé aux fins de
l’analyse est celui du lieu de travail. Si le code postal était situé à l’extérieur de la province ou
du territoire d’analyse, la valeur par défaut a été définie comme hors province ou territoire.

Groupes de régions sanitaires homologues
Afin de faciliter la comparaison entre les régions sanitaires, Statistique Canada a mis au
point une méthodologie selon laquelle les régions sanitaires qui affichent des caractéristiques
socioéconomiques et sociodémographiques semblables sont classées en groupes homologues.
Le document Main-d’œuvre de la santé, 2017 : indicateurs dresse la liste des groupes de
régions sanitaires homologues définis par Statistique Canada.

                                                 13
Base de données sur la main-d’œuvre de la santé, 2017 — guide méthodologique

         Comparabilité internationale
         En vue de faciliter l’utilisation par les intervenants internationaux des statistiques sur la
         main-d’œuvre de la santé au Canada, l’ICIS a élaboré une série d’indicateurs qui reposent
         sur le manuel National Health Workforce Accounts: A Handbook5 (en anglais seulement)
         de l’Organisation mondiale de la santé. La publication de l’ICIS porte sur les indicateurs
         mentionnés dans le module 1 : Active health workforce stock.

         Vous trouverez la méthodologie détaillée pour chacun des indicateurs sur la main-d’œuvre
         de la santé dans le Répertoire des indicateurs de l’ICIS.

         Modifications méthodologiques et historiques
         Les modifications méthodologiques et historiques apportées aux données peuvent
         compliquer la comparaison des données dans le temps. L’ICIS, en collaboration avec les
         organismes de réglementation, s’efforce d’améliorer continuellement la qualité des données;
         les renseignements ci-dessous devraient donc être considérés au moment d’établir des
         comparaisons historiques et de consulter les publications antérieures de l’ICIS. Dans tous les
         cas, il convient d’user de prudence et de tenir compte des changements méthodologiques
         et historiques au moment d’établir des comparaisons. Pour obtenir une liste complète
         des éléments de données, consultez la page Métadonnées de la Base de données sur la
         main-d’œuvre de la santé du site Web de l’ICIS.

         La section ci-dessous présente les améliorations et les modifications dont ont fait l’objet les
         éléments de données entre 2008 et 2017 et qui pourraient avoir un effet sur la comparabilité.
         Les descriptions sont regroupées par type de dispensateurs de soins, puis présentées par
         thèmes (éléments de données relatifs aux caractéristiques démographiques, à la formation
         et à l’emploi).

                                                            14
Base de données sur la main-d’œuvre de la santé, 2017 — guide méthodologique

Données sur les ergothérapeutes, de 2008
à 2017
Effectif et main-d’œuvre
Province ou territoire        Limites des données
Québec                        L’Ordre des ergothérapeutes du Québec a commencé à soumettre des
                              données en 2011. Les données de 2008 à 2010 du Québec représentent des
                              données agrégées.
Yukon, Territoires du         L’Association canadienne des ergothérapeutes (ACE) soumet des données
Nord-Ouest et Nunavut         sur les inscriptions volontaires d’ergothérapeutes habitant et travaillant au
                              Yukon, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut. Par conséquent, ce
                              dénombrement peut exclure les travailleurs qui offrent des services de relève
                              temporaires et qui ne sont pas inscrits auprès de l’ACE.

Données démographiques
Province ou territoire        Limites des données
Manitoba                      Le College of Occupational Therapists of Manitoba (COTM) fournit des
                              données au niveau de l’enregistrement sur le sexe et l’année de naissance
                              seulement pour les membres inscrits qui avaient consenti à partager cette
                              information avec l’ICIS. Pour ceux qui n’ont pas donné leur consentement,
                              le COTM a fourni la mention non recueilli pour ces données. Pour avoir
                              une meilleure représentation de la main-d’œuvre, l’ICIS a utilisé les totaux
                              agrégés fournis par le ministère de la Santé du Manitoba pour les données
                              sur le groupe d’âge, l’âge moyen et le sexe.

Formation
Province ou territoire        Limites des données
L’ensemble des provinces et   Depuis 2008, l’ACE n’agrée que les programmes menant à une maîtrise
des territoires               professionnelle; à compter de 2010, tous les nouveaux diplômés des
                              programmes canadiens d’ergothérapie étaient titulaires d’un diplôme
                              universitaire professionnel de deuxième cycle en ergothérapie.

                                                 15
Base de données sur la main-d’œuvre de la santé, 2017 — guide méthodologique

         Emploi
          Province ou territoire           Limites des données
          Terre-Neuve-et-Labrador          Depuis 2017, l’ensemble des provinces et des territoires recueillent
          et Québec                        des données sur la valeur occupe un emploi, en congé à l’exception de
                                           Terre-Neuve-et-Labrador et du Québec.
          Nouveau-Brunswick                Les données relatives à la valeur travailleur autonome de l’élément de
                                           données Catégorie d’emploi pour le Nouveau-Brunswick ne sont pas
                                           disponibles pour l’ensemble des années de données.
          Québec                           Le Québec n’a soumis de données pour les éléments Champ d’activité,
                                           Catégorie d’emploi et Code postal du lieu d’emploi pour aucune des années
                                           de données.
          Alberta                          En 2008, l’Alberta College of Occupational Therapists n’a pas fourni de
                                           données pour la valeur employé temporaire de l’élément de données
                                           Catégorie d’emploi.

         Données sur les pharmaciens, de 2008 à 2017
         Effectif et main-d’œuvre
          Province ou territoire           Limites des données
          Nouveau-Brunswick, Québec,       Les données sur l’effectif proviennent de l’Association nationale des
          Manitoba, Yukon et Nunavut       organismes de réglementation de la pharmacie (ANORP) pour le
                                           Nouveau-Brunswick (2014), le Québec et le Nunavut (2008 à 2017),
                                           le Manitoba (2007 et 2008) et le Yukon (2008, 2014, 2016 et 2017).

         Données démographiques
          Province ou territoire           Limites des données
          Manitoba                         Le College of Pharmacists of Manitoba ne fournit pas de données au niveau
                                           de l’enregistrement pour l’année de naissance et le sexe; cependant, le
                                           ministère de la Santé du Manitoba fournit des données agrégées.

                                           Pour 2008 et 2010, les données du Manitoba ont été exclues du calcul de
                                           l’Âge moyen de certaines provinces et certains territoires en raison d’un
                                           problème de qualité des données.
          Yukon                            Les données de l’Année de naissance n’étaient pas disponibles de 2009 à
                                           2011. Par conséquent, les variables dérivés Flux par groupe d’âge, Groupe
                                           d’âge et Âge moyen n’ont pu être calculées pour ces années-là.

                                                              16
Base de données sur la main-d’œuvre de la santé, 2017 — guide méthodologique

Formation
Province ou territoire        Limites des données
L’ensemble des provinces et   À l’heure actuelle, le niveau de scolarité en pharmacie n’est pas déclaré
des territoires               en raison de changements dans l’admission à la profession chez les
                              pharmaciens. Nous continuons d’explorer des moyens d’améliorer
                              la méthodologie.
Nouveau-Brunswick             Les données sur l’année d’obtention du diplôme ne sont pas disponibles pour
                              le Nouveau-Brunswick en 2008. Par conséquent, la variable dérivée Années
                              écoulées depuis l’obtention du diplôme n’a pu être calculée pour cette
                              année-là.

                              De 2009 à 2013, l’Ordre des pharmaciens du Nouveau-Brunswick n’a pas
                              été en mesure de distinguer le lieu d’obtention du diplôme (au Canada ou
                              à l’étranger) des pharmaciens de la province. Les données sur l’obtention
                              du diplôme au Canada ou à l’étranger ne sont pas disponibles pour ces
                              années-là.
Ontario                       En 2011, une première cohorte de pharmaciens ont reçu leur diplôme à
                              l’Université de Waterloo depuis la reconnaissance du programme.
Manitoba                      Les données sur l’année d’obtention du diplôme ne sont pas disponibles pour
                              le Manitoba en 2008. Par conséquent, la variable dérivée Années écoulées
                              depuis l’obtention du diplôme n’a pu être calculée pour cette année-là.

Emploi
Province ou territoire        Limites des données
Nouveau-Brunswick             En 2008, l’Ordre des pharmaciens du Nouveau-Brunswick n’a soumis aucune
                              donnée sur le statut d’emploi. Il a donc été présumé que tous les membres
                              actifs occupaient un emploi en pharmacie.
Ontario                       De 2008 à 2009 et de 2011 à 2014, l’Ordre des pharmaciens de l’Ontario n’a
                              pas été en mesure de préciser les catégories d’emploi. Par conséquent, tous
                              les pharmaciens ont été consignés à titre d’employés permanents actifs. En
                              2010 et de 2015 à 2017, les données sur la Catégorie d’emploi (employé
                              temporaire, employé occasionnel ou travailleur autonome) ont été déclarées
                              avec exactitude.

                              Avant 2017, l’Ordre des pharmaciens de l’Ontario n’a pas été en mesure de
                              préciser les catégories d’emploi. Par conséquent, tous les pharmaciens ont
                              été consignés sous les valeurs occupe un emploi en pharmacie ou ne travaille
                              pas, cherche un emploi en pharmacie. En 2017, les données sur le statut
                              d’emploi ont été déclarées avec exactitude.

                              En 2013, l’Ordre des pharmaciens de l’Ontario a décelé un problème de
                              collecte des données qui concernait la déclaration du statut d’emploi. Même
                              si le problème a été réglé pour l’année de données 2013, les rajustements
                              ne peuvent être apportés rétrospectivement, ce qui occasionne une
                              sous-déclaration des pharmaciens occupant un emploi de 2009 à 2012.

                                                 17
Base de données sur la main-d’œuvre de la santé, 2017 — guide méthodologique

         Données sur les physiothérapeutes, de 2008
         à 2017
         Renseignements généraux
          Province ou territoire           Limites des données
          Île-du-Prince-Édouard,           Aucune donnée n’est disponible pour les années, les provinces et les
          Nouvelle-Écosse et Yukon         territoires suivants : l’Île-du-Prince-Édouard (2014), la Nouvelle-Écosse (2008
                                           et 2009) et le Yukon (2008 et 2017).
          Nouveau-Brunswick                L’ICIS et le Collège des physiothérapeutes du Nouveau-Brunswick continuent
                                           de déployer des efforts pour améliorer la qualité des données et les
                                           méthodologies de collecte.

         Données démographiques
          Province ou territoire           Limites des données
          Manitoba                         Le College of Physiotherapists of Manitoba ne fournit pas de données au
                                           niveau de l’enregistrement pour l’année de naissance et le sexe; cependant,
                                           le ministère de la Santé du Manitoba a fourni des données agrégées.

         Formation
          Province ou territoire           Limites des données
          L’ensemble des provinces et      Depuis 2012, la maîtrise en physiothérapie est le critère d’admission à la
          des territoires                  profession pour les physiothérapeutes.

         Emploi
          Province ou territoire           Limites des données
          Île-du-Prince-Édouard            Les données sur le champ d’activité et le secteur d’emploi ne sont pas
                                           disponibles pour l’Île-du-Prince-Édouard pour les années 2008 à 2012 et
                                           2015. Quant aux données sur le statut temps plein ou temps partiel, elles ne
                                           sont pas disponibles pour les années 2008 à 2012.
          Nouvelle-Écosse                  Les données sur la catégorie d’emploi ne sont pas disponibles pour la
                                           Nouvelle-Écosse pour l’ensemble des années de données.
          Québec                           Les données sur la catégorie d’emploi et le statut d’emploi ne sont pas
                                           disponibles pour le Québec de 2008 à 2017.

                                           Quant aux données sur le champ d’activité et le secteur d’emploi, elles ne
                                           sont pas disponibles depuis 2012.

                                                              18
Base de données sur la main-d’œuvre de la santé, 2017 — guide méthodologique

Province ou territoire         Limites des données
Ontario                        En 2011, l’Ordre des physiothérapeutes de l’Ontario a modifié sa
                               méthodologie de collecte de données sur l’emploi. Il faut donc faire preuve
                               de prudence lorsqu’on compare les données rétrospectives. L’ICIS et l’Ordre
                               des physiothérapeutes de l’Ontario continuent de déployer des efforts pour
                               améliorer la qualité des données touchant l’emploi.
Colombie-Britannique           En 2017, le College of Physical Therapists of British Columbia a signalé
                               une proportion plus élevée de valeurs manquantes pour les éléments de
                               données touchant l’emploi. D’après le College, cette augmentation découle
                               d’un problème de qualité des données qu’il tente de régler en transférant des
                               bases de données.

Donnée agrégées, de 2008 à 2017
De 2015 à 2017, l’ICIS a interrompu la collecte de données agrégées dans le but de revoir
ses outils et ses processus de collecte et de diffusion de données. En 2017, il a mis en œuvre
et utilisé une version révisée des normes relatives à la collecte de données sur l’effectif,
une structure simplifiée pour les sources de données et un nouveau modèle de collecte de
données pour recueillir les données à compter de 2014.

Avant 2014, les données étaient recueillies, traitées et diffusées selon 3 dénombrements
de l’effectif (dispensateurs de soins autorisés, dispensateurs de soins autorisés et actifs,
et dispensateurs de soins autorisés, actifs et occupant un emploi). Les normes de collecte
révisées ne visent que les dispensateurs de soins autorisés actifs.

L’ICIS publie maintenant les tendances sur 10 ans relatives à 30 groupes de dispensateurs
de soins au Canada (consultez la série Dispensateurs de soins de santé au Canada :
profils provinciaux — tableaux de données). Il faut toutefois faire preuve de prudence dans
la comparaison des données au fil des ans compte tenu des changements qui ont été
apportés à la collecte des données.

Par exemple, 1 300 assistants dentaires étaient inscrits en Saskatchewan en 2013. De 2014
à 2016, le dénombrement des assistants dentaires n’a englobé que les membres autorisés
et actifs de la profession. Le nombre d’assistants dentaires déclaré a donc affiché une baisse
par rapport aux années antérieures (1 132 en 2014, 1 139 en 2015 et 1 162 en 2016).

Professions non réglementées
Les professions de la santé ne sont pas toutes réglementées dans l’ensemble des provinces
et des territoires. Il peut donc y avoir un sous-dénombrement des dispensateurs de soins.
L’annexe A présente la répartition détaillée de l’état de la réglementation et de l’année
d’entrée en vigueur.

                                                  19
Base de données sur la main-d’œuvre de la santé, 2017 — guide méthodologique

         Territoires
         Pour la première fois, le rapport Dispensateurs de soins de santé au Canada : profils
         provinciaux présente des données sur le Yukon, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut,
         seules ou combinées en fonction de la disponibilité et de la collecte des données. Les
         données combinées pourraient représenter de un à 3 territoires.

         Renseignements généraux
          Profession                       Limites des données
          Dentistes                        Il pourrait y avoir un surdénombrement des dentistes dans les territoires,
                                           car tous les dentistes inscrits dans le registre sont comptés, ce qui peut
                                           inclure ceux qui offrent des services temporaires ou de relève. Tous les
                                           dentistes qui figurent au registre ne sont pas nécessairement des résidents
                                           permanents du territoire visé.
          Technologues en                  La discipline liée à la certification initiale n’a pas été déclarée en raison de
          radiation médicale               problèmes de qualité des données.
          Opticiens                        En 2017, les données sur les opticiens n’ont pas été déclarées. L’ICIS et
                                           l’Association des opticiens du Canada sont en train d’examiner la collecte
                                           des données et continuent de déployer des efforts afin d’en améliorer la
                                           déclaration.
          Ambulanciers paramédicaux        En 2017, l’Île-du-Prince-Édouard n’a pas fourni de données sur les
                                           ambulanciers paramédicaux, car la province recueille ces données tous
                                           les 2 ans.

                                           De 2011 à 2013, les données sur les ambulanciers paramédicaux de la
                                           Colombie-Britannique comprennent les paramédicaux en soins primaires,
                                           les paramédicaux en soins avancés, les paramédicaux en soins critiques,
                                           les paramédicaux d’équipes de transport de nouveau-nés, les premiers
                                           répondants-assistants médicaux d’urgence (EMA FR) et les répondants
                                           médicaux d’urgence (RMU). En 2016 et 2017, les données n’incluaient pas
                                           les EMA FR et les RMU, ce qui a occasionné une baisse de l’effectif total.
          Médecins                         Les données de 2017 sur le nombre de médecins tirées de la Base de
                                           données médicales Scott’s n’étaient pas disponibles au moment de
                                           la publication.

         Données démographiques
          Profession                       Limites des données
          Toutes les professions           Le calcul des femmes (%) exclut les valeurs non différencié et inconnu
                                           du total.

                                                               20
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler