DE PRESSE - Contact Presse : Audrey DOHET Téléphone : 04 78 38 09 09 www.nuitsmusicalesuzes.com - Les Nuits ...

 
DE PRESSE - Contact Presse : Audrey DOHET Téléphone : 04 78 38 09 09 www.nuitsmusicalesuzes.com - Les Nuits ...
DOSSIER
           DE         P R E SS E

                      Contact Presse :
                        Audrey DOHET
             Téléphone : 04 78 38 09 09
communication@nuitsmusicalesuzes.com
         www.nuitsmusicalesuzes.com
DE PRESSE - Contact Presse : Audrey DOHET Téléphone : 04 78 38 09 09 www.nuitsmusicalesuzes.com - Les Nuits ...
PROGRAMMATION 2019
                           Mercredi 17 juillet | 21h30 | Cathédrale Saint-Théodorit
                   Requiem – Mozart | Marche funèbre – Cherubini
   Chœur Accentus et Insula Orchestra - Direction Laurence Equilbey
                                                                                      Jeudi 18 juillet | 21h30 | Eglise Saint-Etienne
                                                                                      De Venise à Paris | Concertos pour violon et flûte
                                                                                      Concertos pour violon n°2 et n°5 op.7 – Leclair
                                                                                      Concerto pour flûte RV 438 – « L’Eté » extrait des Quatre Saisons – Vivaldi
                                                                                      Théotime Langlois de Swarte, violon - Sylvain Sartre, flûte
                                                                                      Ensemble Baroque Les Ombres (Ensemble en Résidence)
                           Vendredi 19 juillet | 21h30 | Cathédrale Saint-Théodorit
                               Musique Sacrée pour Rome et Venise
                Miserere – Allegri | Stabat Mater à 10 voix – Scarlatti
         Crucifixus à 8 voix – Lotti | Salve Regina à 4 voix – Scarlatti
       Ensemble Voces Suaves - Orgue et direction Michele Vannelli
                                                                                      ConCerts en Uzège
                                                                                      Samedi 20 juillet | 18h30 | Temple de Fons-sur-Lussan
                                                                                      Dimanche 21 juillet | 18h30 | Temple d’Arpaillargues
                                                                                      Les Quatuors Parisiens n°1, 2 et 6 – Telemann
                                                                                      Sonate en trio | Sonate pour viole de gambe et clavecin – Haendel
                                                                                      Théotime Langlois de Swarte, violon - Sylvain Sartre, flûte traversière
                                                                                      Margaux Blanchard, basse de viole - Brice Sailly, clavecin
                                                                                      Ensemble Les Ombres (Ensemble en Résidence)
                                          Lundi 22 juillet | 21h30 | Temple d’Uzès
                        Quintette pour guitare et cordes – Boccherini
                         Quintettes pour flûte et cordes – Boccherini
                       Les Folies d’Espagne pour guitare – de Fossa
                            Fandango variado pour guitare – Aguado
                        Romaric Martin, guitare - Sylvain Sartre, flûte
                    Ensemble Les Ombres (Ensemble en Résidence)
                                                                                      Mardi 23 juillet | 21h30 | Eglise Saint-Etienne
                                                                                      Sur les bords de la Neva | Liturgie et chœurs orthodoxes
                                                                                      Chants poétiques et populaires de Russiee
                                                                                      Chœur de femmes Rimsky-Korsakov de Saint-Pétersbourg
                                                                                      Direction Serguey Ekimov
                     Mercredi 24 juillet | 21h30 | Cour d’Honneur du Duché d’Uzès
       Trio pour clarinette, violoncelle et piano – Beethoven , Brahms
                 Fantasiestücke pour clarinette et piano – Schumann
                           Sonate pour violoncelle et piano – Debussy
                     Raphaël Sévère, clarinette - Fabian Müller, piano
                                     Victor Julien-Laferrière, violoncelle
                                                                                      Jeudi 25 juillet | 21h30 | Eglise Saint-Etienne
                                                                                      English Songs – Purcell
                                                                                      Tim Mead, contre-ténor
                                                                                      Les Musiciens de Saint-Julien - Direction François Lazarevitch
                    Vendredi 26 juillet | 21h30 | Cour d’Honneur du Duché d’Uzès
                            Concertos pour piano – Ravel, Enhco
                                          Thomas Enhco, piano
 Orchestre Symphonique Avignon-Provence - Direction Samuel Jean
                                                                                      Samedi 27 juillet | 17h | Temple d’Uzès
                                                                                      Concert des Stagiaires de la 3ème Académie Baroque
                                                                                      des Nuits Musicales d’Uzès
                                                                                      Classes de traverso, violon, viole de gambe, théorbe, clavecin
                                                                                      Direction pédagogique Ensemble Les Ombres (Ensemble en Résidence)
                           Dimanche 28 juillet | 21h30 | Jardin de l’Evêché d’Uzès
                                     Jazz au jardin – Love for Chet
          Stéphane Belmondo Trio - Trompette, guitare, contrebasse
                                                                                      Lundi 29 juillet | 21h30 | Cour d’Honneur du Duché d’Uzès
                                                                                      Alchimia - Récital classique et jazz
                                                                                      Patricia Petibon, soprano - Fiona Montbet, violon
                                                                                      Dimitri Naïditch et Susan Manoff, piano

p. 1                                        w w w . n u i t s m u s i c a l e s u z e s . c o m
DE PRESSE - Contact Presse : Audrey DOHET Téléphone : 04 78 38 09 09 www.nuitsmusicalesuzes.com - Les Nuits ...
L’EDITORIAL DU DIRECTEUR ARTISTIQUE
Eric Desnoues © Sebastien Bocos

                                                               Les 49ème Nuits Musicales d’Uzès se dérouleront du 17 au 29 juillet 2019 avec
                                                        au programme treize concerts, une Académie de musique baroque, le tout dans sept
                                                        magnifiques lieux du patrimoine architectural d’Uzès et de l’Uzège.

                                                               En ouverture du Festival, Wolfgang Amadeus Mozart sera à l’honneur à la
                                                        Cathédrale, avec son sublime Requiem dirigé par Laurence Equilbey à la tête de son
                                                        chœur Accentus et Insula Orchestra.

                                                 Les passionnés de musique baroque pourront ensuite apprécier les chefs-d’œuvre de la
                                        musique vocale italienne, que ce soit le mystérieux Miserere d’Allegri ou l’émouvant Stabat Mater à
                                        10 voix de Scarlatti, par l’Ensemble Voces Suaves, et les délicats Songs anglais de Purcell chantés
                                        par le contre-ténor Tim Mead accompagné par Les Musiciens de Saint-Julien et François Lazarevitch.

                                                 Dans la Cour du Duché résonneront les fougueux Trios pour clarinette, piano et violoncelle
                                        de Beethoven et Brahms interprétés par Raphaël Sévère, Fabian Müller et Victor Julien-Laferière,
                                        ainsi que deux concertos pour piano, le Concerto en Sol de Maurice Ravel et le Concerto classique
                                        et jazz composé par Thomas Enhco, jeune et brillant pianiste qui sera accompagné par l’Orchestre
                                        Symphonique d’Avignon-Provence dirigé par Samuel Jean.

                                                 Le Chœur féminin Rimsky-Korsakov de Saint-Pétersbourg, sous la direction de Serguey
                                        Ekimov, interprétera à l’église Saint-Etienne un programme intitulé Sur les bords de la Neva,
                                        véritable invitation à voyager au fil du temps parmi les œuvres des compositeurs qui ont enrichi le
                                        grand répertoire vocal russe.

                                                L’Ensemble Les Ombres, dirigé par Sylvain Sartre et Margaux Blanchard, en Résidence depuis
                                        2016 aux Nuits Musicales d’Uzès, sera présent durant une semaine au cours de laquelle il donnera
                                        quatre concerts et assurera la responsabilité pédagogique de l’Académie baroque du festival. Au
                                        programme, Les Quatuors Parisiens de Telemann, des Concertos pour violon de Leclair et Vivaldi,
                                        des Quintettes pour guitare, flûte et cordes de Boccherini, et le concert des stagiaires qui permettra
                                        d’entendre la nouvelle génération de musiciens baroques. Ces concerts seront donnés au temple
                                        d’Uzès, au Temple d’Arpaillargues et au temple de Fons-sur-Lussan.

                                                  Dans le cadre intime du Jardin de l’Evêché, Love for Chet, dédié aux amoureux de Chet Baker,
                                        est un hommage du trompettiste Stéphane Belmondo à celui qui fut son partenaire musical, avec en
                                        trio la complicité de Jesse van Ruller à la guitare et Thomas Bramerie à la contrebasse.

                                                En clôture des Nuits Musicales, dans la Cour du Duché d’Uzès, la flamboyante soprano
                                        Patricia Petibon nous dévoilera son nouveau récital Alchimia, dernier opus composé avec Didier
                                        Lockwood et fusion rêvée entre musique classique et jazz, allant des Noces de Figaro de Mozart à
                                        Un jour mon Prince viendra de Frank Churchill.

                                                                                                                   Eric Desnoues
                                                                                                                   Directeur Artistique

                                                      w w w . n u i t s m u s i c a l e s u z e s . c o m                                   p. 2
DE PRESSE - Contact Presse : Audrey DOHET Téléphone : 04 78 38 09 09 www.nuitsmusicalesuzes.com - Les Nuits ...
REQUIEM K.626
                                                           Wolfgang Amadeus Mozart

                                                                 MARCHE FUNÈBRE
                                                                   Luigi Cherubini

                                        Le Requiem est sans doute l’une des œuvres de Mozart qui a le plus fait couler
                                       d’encre. Son dramatisme bouleversant rejoint l’histoire du compositeur qui meurt le
                                    5 décembre 1791 en laissant la partition incomplète. C’est son élève Süssmayer qui
                                  achève le Requiem à la demande de son épouse Constance. Il travaille sur l’orchestration,
© Julien Mignot               poursuit le “Lacrimosa”, et complète les parties manquantes en s’aidant des instructions de
                           la dernière heure laissées par Mozart.
Mercredi 17 juillet 2019
                           La Marche Funèbre de Cherubini fut composée en 1820 pour les funérailles du Duc du Berry,
21h30
Cathédrale St-Théodorit
                           victime d'un attentat en quittant l'opéra de Paris. Elle s’inscrit dans la tradition de la musique
                           funèbre de la Révolution Française. On remarquera les coups de Gong cinglants suivis du trémolo
Hélène Carpentier          de timbale, les couleurs orchestrales sombres et les dissonances douloureuses qui caractérisent
Soprano                    cette oeuvre destinée à remplir d’effroi l’auditeur.

Giuseppina Bridelli
Alto
                                                                    Programme
Jonathan Abernethy                                      WOLFGANG AMADEUS MOZART (1756-1791)
Ténor                                                             Requiem K.626
Christian Immler                                              LUIGI CHERUBINI (1760-1842)
Basse                                                               Marche Funèbre

Chœur Accentus
                           LAURENCE EQUILBEY
Insula Orchestra
                           Chef d’orchestre, directrice musicale d’Insula orchestra et d’accentus qu’elle a créés, Laurence
Laurence Equilbey
                           Equilbey est reconnue pour son exigence et son ouverture artistique.
direction
                           Avec le soutien du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, elle fonde en 2012 Insula
de 38€ à 85€
                           orchestra, un ensemble sur instruments d’époque consacré au répertoire classique et pré-
                           romantique. Cet orchestre connaît un vif succès en France comme à l’étranger. Il inaugure au
                           printemps 2017 un nouveau lieu musical conçu par les architectes Shigeru Ban et Jean de
                           Gastines sur l’île Seguin et prend part à la programmation de l’Auditorium de 1 100 places.

                           Laurence Equilbey explore continuellement le grand répertoire de la musique vocale avec
                           accentus. Ensemble et aux côtés d’Insula orchestra, ils donnent La Création de Haydn sur l’île
                           Seguin et en tournée internationale en mars et mai 2017.

                           Laurence Equilbey est très investie dans la création contemporaine. Elle est directrice artistique
                           et pédagogique du Département supérieur pour jeunes chanteurs au CRR de Paris.

                           Ses nombreux enregistrements avec accentus sont largement salués par la critique. Avec Insula
                           orchestra, elle enregistre notamment le Requiem de Mozart (naïve, 2014)

                           Laurence Equilbey a étudié la musique à Paris, Vienne et Londres, notamment auprès des chefs
                           Eric Ericson, Denise Ham, Colin Metters et Jorma Panula.

p. 3                              w w w . n u i t s m u s i c a l e s u z e s . c o m
DE PRESSE - Contact Presse : Audrey DOHET Téléphone : 04 78 38 09 09 www.nuitsmusicalesuzes.com - Les Nuits ...
De Venise à Paris

On dit couramment des violonistes virtuoses “qu’ils ont passé un pacte avec le
diable”, tant leur virtuosité époustouflante sur un instrument réputé être d’une
difficulté “diabolique” semble démoniaque au commun des mortels.
Ce fût le cas d’Antonio Vivaldi, à Venise, et de Jean-Marie Leclair à Paris. Ils ont
excellé dans l’art de subjuguer leurs auditeurs par la beauté de leurs mélodies, une
irrésistible pulsation rythmique, l’introduction des doubles cordes et une technique
d’archet révolutionnaire.
Ce programme est un jeu de miroir entre ces deux compositeurs qui mettent encore au
défi de nos jours les violonistes les plus talentueux.
                                                                                                                      © MolinaVisuals

                                                                                                        Jeudi 18 juillet 2019
                                          Programme                                                     21h30
                                JEAN-MARIE LECLAIR (1697 - 1764)                                        Eglise Saint-Etienne
                         Concertos pour violon op.7 N°2 en Ré majeur
                         Adagio, Allegro ma non tanto, Adagio, Allegro
                                                                                                        Théotime Langlois de
                                                                                                        Swarte
                         Concertos pour violon op.7 N°5 en La mineur
                                                                                                        Violon
                                 Vivace, Largo, Allegro assai
                                                                                                        Sylvain Sartre
                                 ANTONIO VIVALDI (1678 - 1741)                                          Flûte traversière
                          Concerto pour flûte en sol majeur - RV 438
                                  Allegro, Andante, Allegro                                             Benjamin Chenier
                                                                                                        Violon
                                   Les quatre saisons – L'été
                               Allegro non molto, Adagio, Presto                                        Sophie de Bardonneche
                                                                                                        Violon

NOTE D’INTENTION                                                                                        Marta Paramo
Dans le paysage baroque français, Jean-Marie Leclair fut au violon ce que Marin Marais et               Alto
Jacques-Martin Hotteterre furent à la viole de gambe et à la flûte traversière : le plus grand joueur
de violon de son époque, reconnu pour la finesse de son ornementation et la virtuosité de son           Hanna Salzenstein
jeu. Outre ce talent incontestable, c'est par son art dans l'écriture de la sonate et du concerto       Violoncelle
qu'il donna ses lettres de noblesse à un instrument laissé trop longtemps, en France, à l'écart
                                                                                                        Hugo Abraham
des salons, lui préférant l'intimité du jeu de la viole et du luth. Sous l'égide spirituelle du grand
                                                                                                        Contrebasse
Arcangelo Corelli, c'est auprès de son disciple Giovanni Battista Somis que Leclair s'initie à l'art
de la sonate. Dans la lignée d'Élisabeth Jacquet de la Guerre, et François Couperin, il assoit avec     Margaux Blanchard
brio sa maîtrise des styles italiens et français sur le modèle des « goûts réunis ».                    Basse de viole

En mars 1753, le Mercure de France fait son éloge : « Si notre suffrage particulier pouvait ajouter     Marc Meisel
quelque chose à l'idée qu'à l'Europe entière de cet Artiste, le plus célèbre qu'ait eu la France        Clavecin
pour la Musique purement instrumentale, nous dirions que les nouveaux ouvrages de ce Musicien
sont égaux, supérieurs même à tout, ce qu'il a fait de plus estimé. » Outre ses recueils de sonates,
                                                                                                        Les Ombres
et un opéra, il nous laissa deux opus de concerti qui font l'objet de ce programme.
                                                                                                        Ensemble en résidence
Les Ombres s'associent au violoniste Théotime Langlois de Swarte pour faire revivre son oeuvre
en regard des concerti d'Antonio Vivaldi. Dans une démarche historiquement informée, ils                Les Nuits Musicales
réunissent le ripieno d'un orchestre de chambre. Concertiste dont le répertoire s’étend du XVIIe        d’Uzès accueillent en
siècle jusqu’à la création contemporaine, et d'une recherche enrichie par le jeu sur instruments        résidence Les Ombres
d’époque, Théotime L.S. s'est déjà produit dans le monde entier dans des salles aussi                   grâce au soutien de la
prestigieuses que la Philharmonie de Berlin, le Shanghai National Art Center ou encore le Walt          Région Occitanie.
Disney hall de Los Angeles.
                                                                                                        de 18€ à 38€

                                  w w w . n u i t s m u s i c a l e s u z e s . c o m                                         p. 4
DE PRESSE - Contact Presse : Audrey DOHET Téléphone : 04 78 38 09 09 www.nuitsmusicalesuzes.com - Les Nuits ...
Musique Sacrée pour Rome et Venise
                                         Ce concert propose quatre chefs-d’oeuvre de la musique baroque italienne, allant
                                         du célèbre Miserere d’Allegri, composé pour la Chapelle Sixtine, au Stabat Mater à
                                          10 voix de Domenico Scarlatti, œuvre captivante à la somptueuse polyphonie écrite
                                          pour Saint-Pierre de Rome. Deux œuvres, toutes aussi saisissants de beauté,
                                         complètent ce programme, l’expressif Salve Regina d’Alessandro Scarlatti, et le
                                         Crucifixus aux puissantes dissonances d’Antonio Lotti qui était chanté à la Basilique
                                        Saint-Marc de Venise. Ces quatre joyaux du patrimoine de la musique vocale seront
                                      interprétés par Voces Suaves, ensemble composé de 13 chanteurs et instrumentistes
                                    issus de la renommée Schola Cantorum de Bâle.

                                                                        Programme
Vendredi 19 juillet 2019                                        GREGORIO ALLEGRI (1582 – 1652)
21h30                                                                     Miserere
Cathédrale St-Théodorit      Note de Thibault « rédigé par un chanteur pontifical, avec toutes les ornementations et les indications
                           d'exécution selon la manière actuelle de le chanter à la Chapelle Sixtine (depuis 1824), - aussi révisé dans
Ensemble Voces Suaves                 la façon de sonner ». Ms Munich, bibliothèque nationale allemande (autour de 1824)

Lia Andres                                                 ALESSANDRO SCARLATTI (1660 – 1725)
Soprano
                                                                  Salve Regina à 4 voix
Christina Boner
                                                        Cambridge, Musée Fitzwilliam, Mu. Ms. 225
Soprano
                                                                 ANTONIO LOTTI (1667 – 1740)
Jenny Högström                                           Crucifixus à 8 voix et basse continue en do
Soprano                                      Composé en 1717-1719, à Dresde, extrait du : Credo à 4 voix, Dresde,
                                                   Bibliothèque du Land de Saxe (SLUB), Mus.2159-D-5
Mirjam Wernli
Soprano                                                       DOMENICO SCARLATTI (1685 – 1757)
                                                                  Stabat Mater à 10 voix
Lisa Lüthi
                                                   Bibliothèque Santini du diocèse de Münster, Sant HS 3961
Alto

Jan Thomer                 NOTES SUR LES ŒUVRES ET LES COMPOSITEURS
Alto                       Miserere | Gregorio Allegri : Dans le concert, vous entendrez la version ornementée, telle qu'elle
                           a été annotée par Anton Friedrich Justis Thibaut au 19ème siècle, avec la remarque suivante sur
Florian Cramer             la page de garde : « rédigé par un chanteur pontifical, avec toutes les ornementations et les
Ténor                      indications d'exécution selon la manière actuelle de le chanter à la Chapelle Sixtine (depuis 1824),
                           - aussi révisé dans la façon de sonner ».
Jakob Pilgram
Ténor                      Salve Regina | Alessandro Scarlatti : Alessandro Scarlatti a composé quatre versions différentes
                           du Salve Regina. La version à quatre voix que nous vous proposons de cette antienne mariale a
Davide Benetti             été composée par Scarlatti dans le style « antico » avec une chromatique expressive et une
Basse
                           modulation puissante ; elle est chantée sans rupture, c'est-à-dire sans séparer les vers.
Tobias Wicky               Crucifixus | Antonio Lotti : Lotti a composé différentes versions à plusieurs voix du Crucifixus – y
Basse                      compris en tant que partie du Credo complet – et avec divers accompagnements. Nous avons
                           choisi le Crucifixus pour huit voix qui est considéré comme une partie du Credo en fa, et qui est
Daniel Rosin
                           tiré d'un manuscrit retrouvé à Dresde. Il est toutefois très probable que Lotti ait composé cette
Violoncelle
                           œuvre déjà avant son voyage à Dresde. Les huit voix solistes qui entrent l'une après l'autre pour
Ori Harmelin               prolonger la syllable « fi » du premier mot de la phrase « Crucifixus etiam pro nobis sub Pontio
Théorbe                    Pilato, passus et sepultus est », ne sont accompagnées que par une basse continue (orgue). Avec
                           les dissonances sur cette troisième syllabe, Lotti obtient une fantastique tension, pour scander
Michele Vannelli           ensuite le texte « crucifixus etiam pro nobis », comme pour souligner la cruauté impitoyable du
Orgue et direction         drame. Enfin, dans la dernière partie de l'œuvre, avec des motifs descendants et le « Passus »
                           syncopé, Lotti crée une musique incroyablement belle mais également profondément triste.
de 30€ à 55€
                           Stabat Mater | Domenico Scarlatti : Cette œuvre composée dans le style « antico » est considérée
                           comme la composition polyphonique majeure de Scarlatti en matière de musique sacrée. Sa
                           merveilleuse polyphonie et sa répartition des voix inhabituelle avec quatre parties de soprano en
                           font une œuvre captivante.

p. 5                              w w w . n u i t s m u s i c a l e s u z e s . c o m
DE PRESSE - Contact Presse : Audrey DOHET Téléphone : 04 78 38 09 09 www.nuitsmusicalesuzes.com - Les Nuits ...
Concerts en Uzège

Destinés aux virtuoses les plus chevronnés, les Quatuors dits “parisiens” furent
joués au Concert Spirituel dès 1738 où l’on retrouvait les meilleurs musiciens
français du 18ème siècle.
Les styles, les rythmes et les formes, venus de France, d’Italie, d’Allemagne, voire
de Pologne, sont autant d’invitations à jouer avec liberté ces pages musicales
séduisantes, où se manifeste l’imagination foisonnante et sans cesse renouvelée du
compositeur.
Révélateurs de cette “réunion des goûts” pronée par Couperin et opérée par les grands
maîtres du baroque, ces Quatuors touchent au savoir-faire le plus accompli de l’ensemble
Les Ombres.                                                                                                      © Nathalie de Ribier

                                          Programme                                                    Samedi 20 juillet 2019
                                                                                                       18h30 - Temple
                             GEORG FRIEDRICH HAENDEL (1685 - 1759)                                     Fons-sur-Lussan
                         Sonate en trio op.2 n°1 en si mineur HWV 386b
                              Largo - Allegro - Andante - Allegro                                      Dimanche 21 juillet 2019
                                                                                                       18h30 - Temple
                               GEORGE PHILIPP TELEMANN (1681 - 1767)                                   Arpaillargues
                                    1er Quatuor en ré majeur
                   Prélude et vivement - Tendrement - Vite - Modérément - Vite                         Théotime Langlois de
                                                                                                       Swarte
                                                                                                       Violon
                             GEORG FRIEDRICH HAENDEL (1685 - 1759)
                Sonate pour viole de gambe et clavecin en sol mineur HWV 364b                          Sylvain Sartre
                        Andante larghetto - Allegro - Adagio - Allegro                                 Flûte traversière

                              GEORGE PHILIPP TELEMANN (1681 - 1767)                                    Margaux Blanchard
                                  Concerto Primo en sol majeur                                         Basse de viole
                        Grave-Allegro-Grave, Largo-Presto-Largo, Allegro
                                   6ème Quatuor en mi mineur                                           Brice Sailly
                                   Prélude - Distrait - Modéré                                         Clavecin

                                                                                                       Les Ombres
                                                                                                       Ensemble en résidence
NOTE D’INTENTION
Les Ombres poursuivent l’exploration du rayonnement de la musique française et italienne à             Les Nuits Musicales
travers l'Europe avec les sonates de G.F. Haendel et les quatuors de G.P. Telemann. Joués à Paris      d’Uzès accueillent en
au Concert Spirituel, les Quatuors Parisiens mettent en scène la flûte traversière, le violon, et la   résidence Les Ombres
viole de gambe se livrant à des joutes musicales badines et sérieuses tour à tour. La basse            grâce au soutien de la
                                                                                                       Région Occitanie.
continue, tel un médiateur plein d’à propos, tisse sa toile d’orfèvre avec brio dans une
conversation légère et jubilatoire.                                                                    Concerts en Uzège en
                                                                                                       collaboration avec la
Sylvain Sartre et Margaux Blanchard s'entourent du violoniste Théotime Langlois de Swarte et           Communauté de
du claveciniste Brice Sailly pour interpréter ce programme inédit. Complice de l'ensemble, Brice       Communes du Pays
Sailly enregistre pour Ricercar, dirige l'ensemble La chambre Claire, et enseigne notamment à          d’Uzès, dans le cadre
Uzès lors de l'académie de musique ancienne des Ombres.                                                de la préfiguration de la
                                                                                                       programmation de
                                                                                                       l’Ombrière.

                                                                                                       12€
                                                                                                       Gratuit
                                                                                                       pour les -25 ans

                                  w w w . n u i t s m u s i c a l e s u z e s . c o m                                        p. 6
DE PRESSE - Contact Presse : Audrey DOHET Téléphone : 04 78 38 09 09 www.nuitsmusicalesuzes.com - Les Nuits ...
QUINTETTE POUR GUITARE ET CORDES
                               Danse sensuelle, troublante et enivrante, le Fandango venu d’Andalousie enflamme
                                tous les sens d’une extrême passion dont Boccherini et Aguado ont su tirer le
                                meilleur parti. Sylvain Sartre enrichit le répertoire des Ombres des compositeurs
                                de la fin du 18ème siècle et convie pour l'illustrer Romaric Martin, guitariste virtuose
                                et spécialiste du répertoire.
                               Au quintette avec guitare, répondent les délicats et profonds quintettes à cordes et
                              flûte traversière. En miroir, deux pièces emblématiques du répertoire pour guitare :
                            le Fandango de Dionisio Aguado et les célèbres folies d'Espagne composées par
                          François de Fossa.

                                                                 Programme
Lundi 22 juillet 2019                             LUIGI BOCCHERINI (1743 - 1805)
21h30                        Quintette op.19 n°4 en ré majeur pour flûte, 2 violons, alto et violoncelle
Temple d’Uzès                                    Adagio Assaï, Minuetto con moto
Sylvain Sartre
                                                         FRANÇOIS DE FOSSA (1775 - 1849)
Flûte traversière
                                                          Les Folies d'Espagne op.12
Romaric Martin
Guitare                                           LUIGI BOCCHERINI (1743 - 1805)
                         Quintette op.19 n°2 et n°5 en sol mineur pour flûte, 2 violons, alto et violoncelle
Théotime Langlois de                              Allegro e con un poco di moto
Swarte                                                     Presto assai
Violon
                                                          DIONISIO AGUADO (1784 - 1849)
Sophie de Bardonneche
                                                            Fandango variado, Op.16
Violon
                                                             Adagio, Allegro vivace
Marta Paramo
Alto                                                     LUIGI BOCCHERINI (1743 - 1805)
                                                   Quintette n°4 en ré majeur « Fandango »
Hanna Salzenstein                                    Pastorale, Allegro, Grave, Fandango
Violoncelle

Les Ombres
Ensemble en résidence

Les Nuits Musicales
d’Uzès accueillent en
résidence Les Ombres
grâce au soutien de la
Région Occitanie.

25€

                                © Jean-Baptiste Millot                                     © Julien Condemine

p. 7                     w w w . n u i t s m u s i c a l e s u z e s . c o m
DE PRESSE - Contact Presse : Audrey DOHET Téléphone : 04 78 38 09 09 www.nuitsmusicalesuzes.com - Les Nuits ...
Sur les bords de la Neva

Le Chœur Rimsky-Korsakov excelle aussi bien dans le répertoire orthodoxe que dans
les chants poétiques et populaires de Russie. Les seize voix angéliques de ce chœur
donnent de ces partitions “l'interprétation parfaite avec l'intonation idéale, la
meilleure diction et les plus belles qualités harmoniques” comme le rapporte le
Journal du Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg.
Le programme “Sur les bords de la Néva” nous invite à découvrir ces lumineuses
musiques du Nord, de la fondation de Saint-Pétersbourg à nos jours, depuis le chant
ancien jusqu’aux œuvres incomparables de Yuri Falik, Dmitry Smirnov, Andreï Petrov
ou Erik Esenvalds.

CHŒUR RIMSKY-KORSAKOV
Le Chœur a été fondé en 1967. Il se compose des étudiantes de la classe de chef de chœur du            Mardi 23 juillet 2019
Collège Rimsky-Korsakov de Saint-Pétersbourg, agées de 14 à 22 ans.                                    21h30
                                                                                                       Eglise Saint-Etienne
Le Chœur a été créé par V. Dachkovsky et T. Mynbaef. Il a été ensuite dirigé par Boris Abalyan,
Dmitry Smirnov et F. Melykov.                                                                          Chœur de femmes
Depuis 2002, il est dirigé par le compositeur et chef de chœur Serguey Ekimov.                         Rimsky-Korsakov de
                                                                                                       Saint-Pétersbourg
Le Chœur a remporté les grands Prix des Concours de Saint-Pétersbourg en 2005, Moscou en
2008 et Tallinn en 2012.                                                                               Sergueï Ekimov
Il a été également Premier Prix des Concours Internationaux de Lettonie en 2004, Estonie en 2009       direction
et Pologne en 2010 et au niveau national de Saint-Pétersbourg en 2011.
Le chœur a donné des concerts dans la Laure de Kiev et dans la Grande Salle de la Philharmonie
de la capitale ukrainienne.                                                                            de 18€ à 38€
Il s’est produit à l’église de la fameuse Galerie Zourab Tsereteli à Moscou, ainsi que dans la Salle
d’Etat de Concert « Estonie » à Tallinn.
Aujourd’hui le chœur donne de nombreux concerts sur les meilleures scènes de Saint-
Pétersbourg, que ce soit a cappella ou accompagné par des orchestres prestigieux de la Capitale
des Tsars.

Le répertoire du chœur est très large et comprend des œuvres de toutes les périodes de la
musique, tant russes qu’internationales.
Tous les styles sont représentés depuis les trésors de la Renaissance jusqu’aux créations de
compositeurs d’aujourd’hui, sans oublier les grands classiques russes et les compositeurs de
l’Europe de l’Ouest, les œuvres romantiques et les chefs-d’œuvre de la musique spirituelle, les
mélodies populaires dans des arrangements originaux.

Le chœur a effectué d’importantes tournées internationales, en Tchéquie, en Suède, dans les
Pays Baltes, en Pologne, en Ukraine, en Biélorussie et s’est produit dans de nombreuses villes
de Russie.

En 2009, le Chœur a enregistré « L’Album de Pétersbourg » consacré aux œuvres de
compositeurs saint-pétersbourgeois dont une grande majorité ont été écrites et dédiées au
chœur.

En 2001, le chœur a enregistré l’œuvre chorale du compositeur Yuri Falik et en 2012 les œuvres
de Dmitry Smirnov pour chœur féminin.

« Ce chœur depuis quelques années est le meilleur chœur féminin de la Ville en confirmant son
niveau par les prix obtenus dans les concours internationaux. Les partitions les plus difficiles
reçoivent pratiquement l’interprétation parfaite avec l’intonation idéale, la meilleure diction et
les plus belles qualités harmoniques. » (Journal du Théâtre Mariinsky. N° 106. 2010)

« Le Chœur Féminin Rimsky-Korsakov de Saint-Pétersbourg est d’un haut niveau et possède un
son brillant. » (Journal Kommersant. 30 janvier 2009)

                                  w w w . n u i t s m u s i c a l e s u z e s . c o m                                     p. 8
DE PRESSE - Contact Presse : Audrey DOHET Téléphone : 04 78 38 09 09 www.nuitsmusicalesuzes.com - Les Nuits ...
TRIOS POUR CLARINETTE, VIOLONCELLE ET PIANO
                                         Les Trios pour clarinette, violoncelle et piano de Beethoven et Brahms comptent
                                          parmi les œuvres les plus originales des deux compositeurs. Composées à
                                          presqu’un siècle d’intervalle (1798 et 1891) elles sont toutes deux virtuoses, avec
                                          un mouvement central particulièrement expressif, et marquées par leur caractère
                                          Romantique, celui naissant de Beethoven alors âgé de 28 ans, et celui pleinement
                                         assumé de Brahms âgé de 58 ans. Ces Trios réalisent aussi un extraordinaire
                                         mariage des timbres entre trois instruments à la production du son très différente,
                                       ce qui a fait dire à un ami de Brahms que “les instruments sont amoureux l’un de
                                     l’autre”.

© Julien Mignot

                                                                    Programme
Mercredi 24 juillet 2019                                   LUDWIG VAN BEETHOVEN (1770 - 1827)
21h30                                                  Trios pour clarinette, violoncelle et piano
Cour du Duché
                                                             JOHANNES BRAHMS (1833 - 1897)
                                                       Trios pour clarinette, violoncelle et piano
Raphaël Sévère
Clarinette                                                  ROBERT SCHUMANN (1810 - 1856)
                                                        Fantasiestücke pour clarinette et piano
Fabian Müller
Piano
                                                             CLAUDE DEBUSSY (1862 - 1918)
Victor Julien-Laferrière                                    Sonate pour violoncelle et piano
Violoncelle

de 25€ à 45€

                              Retrouvez les biographies des artistes sur notre site Internet

                           © Bertrand Béchard                             © Neda Navaee                        © Jean-Baptiste Millot

p. 9                              w w w . n u i t s m u s i c a l e s u z e s . c o m
ENGLISH SONGS
                                         Henry Purcell

Henry Purcell sublimait littéralement les racines populaires de la musique anglaise,
avec des mélodies envoûtantes et un art harmonique saisissant. Le sens poétique
proverbial et la vigueur rythmique grisante de François Lazarevitch et ses musiciens
rendent un magnifique hommage au compositeur, avec la complicité de Tim Mead,
l’un des contre-ténors les plus enthousiasmants de la scène internationale actuelle.

                                          Programme
                                    HENRY PURCELL (1659 - 1695)
                               Curtain Tune [Timon of Athen – Z.632]                                                 © Andy Staples

                              O Solitude, my sweetest choice (Z.406)
                          One charming Night [The Fairy Queen – Z.629]                                Jeudi 25 juillet 2019
                               Chaconne [The Fairy Queen – Z.629]                                     21h30
                                                                                                      Eglise Saint-Etienne
                    Here, the Deities Approve [Ode for St Cecilia’s Day, Z.339]
                                March [The Married Beau – Z.603]                                      Tim Mead
               Song Tune [“We the Spirits of the Air” – The Indian Queen – Z.630]                     Contre-ténor
                               Hornpipe [The old Bachelor – Z.607]
                                                                                                      Les Musiciens de
                     ‘Tis nature voice [Ode for St Cecilia’s Day, 1692 – Z.328]                       Saint-Julien
   Here let my life with as much silence slide [If ever I more riches did desire, cantate, Z.544]
                                  Fantazia upon a ground (Z.731)                                      Lucile Tessier
                                                                                                      Hautbois, flûte à bec
             May her blest example chase – Jig [Tune : Hey boys, up go we] – Borry
                                 Fairest Isle [King Arthur – Z.628]                                   David Greenberg
                            What power Art Thou [King Arthur – Z.628]                                 Violon 1
                                  Aire [The Virtuous Wife – Z.611]
                                                                                                      Anaëlle Blanc-Verdin
                                 Scotch Tune [Amphitrion – Z.572]                                     Violon 2
                  ‘Twas within a furlong of Edinboro’ town (Scots song) [Z.605/2]
                         Minuett – Hornpipe – Boree [Amphitrion – Z.572]                              Sophie Iwamura
                                                                                                      Alto
       Strike the Viol, Touch the Lute [Come Ye Sons of Art, Birthday Ode, 1694, Z.323/5]
                                                                                                      Lucile Boulanger
                                                                                                      Viole de gambe
NOTE D’INTENTION
Les Musiciens de Saint-Julien, déjà guidés par la flûte virtuose de François Lazarevitch sous les     Albane Imbs
                                                                                                      Théorbe, cistre
cieux d'Irlande et d'Écosse, chantent ici avec le contre-ténor Tim Mead la terre d'Angleterre. Un
programme essentiellement profane, dédié à Henry Purcell, variant les climats dans l'alternance       Mathieu Dupouy
de danses instrumentales et d'airs chantés.                                                           Clavecin

« O Solitude », « What power Art Thou »… Si Les Musiciens de Saint-Julien ont choisi ces titres       François Lazarevitch
si célèbres avant tout pour le plaisir, ils posent également avec ce programme anglais une            Flûtes, smallpipes et
nouvelle pièce du puzzle de leur carte du Royaume-Uni. Ils montrent par la même occasion - et         direction
les couleurs atypiques du petit effectif de cordes complété de deux flûtes, d'une harpe et d'un
continuo clavecin/luth sont là aussi pour le souligner - la porosité musicale de l'Irlande, de
l'Écosse et de l'Angleterre. Le fil conducteur, cher aux Musiciens de Saint-Julien, est celui d'une   de 30€ à 55€
musique populaire inscrite au cœur de musiques savantes, d'un brassage d'origines, de
pratiques, de répertoires. On reconnaîtra aisément les scotch et irish tunes que Purcell (1659-
1695) intègre à ses ouvertures, jigs, hornpipes ou chaconnes.

Purcell est l'unique compositeur de ce programme mais la variété de climats qui s'enchaînent
ou se heurtent, se déclinent d'une douce mélancolie jusqu'à des songs plus légers, révèle à la
fois l'immense richesse du compositeur anglais et la diversité des éclairages que l'ensemble
sans cesse renouvelle. Le contre-ténor Tim Mead ponctue quant à lui les danses d'airs conçus
pour la scène d'opéra et de théâtre, ou pour la chambre.

                                  w w w . n u i t s m u s i c a l e s u z e s . c o m                                     p. 10
CONCERTO POUR PIANO
                                        Aventure, amour, doute, désespoir, renaissance : tel est l’itinéraire émotionnel
                                         imaginé par Thomas Enhco dans son Concerto pour piano, lequel accorde une
                                          grande place à l’improvisation. Une partition roborative, non une rhapsodie mais
                                          un vrai concerto, composé aux quatre coins du monde et qui contribue à placer son
                                          auteur au pinacle du jeune jazz français. Parmi les références musicales d’Enhco
                                         figure le sublime Concerto en sol de Ravel, lui aussi imprégné de couleurs jazz, et
                                        qui réunit inspiration populaire basque, sobriété mozartienne et franche jubilation.
                                       Soliste de ces deux pièces, Thomas Enhco règne sur la scène en musicien complet.

© Franck Loriou
                                                                     Programme
                                                               MAURICE RAVEL (1875-1937)
                                                               Concerto en sol pour piano
Vendredi 26 juillet 2019                                        Le tombeau de Couperin
21h30
Cour du Duché                                                    THOMAS ENHCO (1988- )
                                                            Concerto pour piano et orchestre
Thomas Enhco
Piano
                           THOMAS ENHCO
Orchestre Régional         Né à Paris en septembre 1988, Thomas Enhco est un pianiste et compositeur de jazz et de
Avignon-Provence
                           musique classique. À l'âge de 3 ans, il apprend le violon et le piano, donne ses premiers concerts
Samuel Jean                à 6 ans et écrit ses premières compositions. À l’âge de 9 ans, Didier Lockwood l'invite à jouer
Direction                  dans ses concerts aux festivals de jazz d’Antibes Juan-les-Pins, Vienne et Marciac. Il étudie
                           ensuite le jazz au CMDL et le piano classique avec Gisèle Magnan. À 16 ans, il entre au CNSM de
                           Paris et en est renvoyé deux ans plus tard.
de 35€ à 65€
                           Son premier album, Esquisse, composé et enregistré à l'âge de 15 ans avec son trio et parrainé
                           par le légendaire batteur Peter Erskine, sort en 2006. Thomas est alors lauréat du Fonds d'Action
                           Sacem.

                           En 2012, il s'installe à New York où il écume les clubs de jazz et multiplie les collaborations, et il
                           sort cette année-là chez Label Bleu son album auto-produit Fireflies (Victoire du Jazz 2013).
                           En 2014, il signe chez Universal Music et enregistre pour le label Verve son album piano solo
                           Feathers (nommé aux Victoires du Jazz 2015 dans la catégorie « Album de l'année »).
                           En parallèle de sa carrière de jazzman, Thomas Enhco évolue dans le monde de la musique
                           classique depuis ses débuts. En 2016, il publie chez le mythique label Deutsche Grammophon
                           l'album Funambules en duo avec la percussionniste Vassilena Serafimova.

                           En 2017, il fait ses débuts comme soliste avec orchestre symphonique dans le Concerto en Fa et
                           la Rhapsody in Blue de Gershwin, le Concerto n°24 de Mozart (K.491), le Concerto en Sol de Ravel,
                           Eros Piano de John Adams, le Concerto pour Quatre Claviers de Bach (BWV 1065), le Triple
                           Concerto de Beethoven et dans son propre Concerto pour Piano et Orchestre, avec, notamment,
                           l’Orchestre Régional Avignon Provence, sous la direction de Samuel Jean.

                           Compositeur, Thomas Enhco a écrit plus de 100 œuvres et reçoit régulièrement des commandes
                           d'orchestres, d'ensembles de musique de chambre, de solistes, de chœurs et de festivals.
                           Il a notamment composé un Concerto pour Piano et Orchestre et un Double Concerto pour Piano,
                           Marimba et Orchestre (création février 2019) pour l'OPPB, quatre pièces pour la pianiste Lise de
                           la Salle (album Bach Unlimited, Naïve 2017), une suite pour Quintette de Cuivres et Piano pour le
                           Local Brass Quintet (album Stay Tuned, Klarthe 2019), une pièce pour Chœur et Piano pour le
                           chœur Spirito... Il a également composé les génériques des émissions "La Récréation" et "Le
                           Grand Atelier" sur France Inter, et deux bandes originales de film : Aux Arts Citoyens de Daniel
                           Schick (2010) et Les Cinq Parties du Monde de Gérard Mordillat (pour lequel il remporte le FIPA
                           d'Or 2012 de la Meilleure Musique Originale).

                           Juste avant ses 30 ans, Thomas Enhco enregistre pour Sony Music l'album Thirty, qui comprend
                           sept nouvelles pièces en solo et son Concerto pour Piano et Orchestre. (Sortie février 2019 chez
                           Sony Classical, concert parisien le 17 avril 2019 à La Cigale)

p. 11                             w w w . n u i t s m u s i c a l e s u z e s . c o m
3 ème ACADÉMIE BAROQUE
                            DES NUITS MUSICALES D’UZÈS
                                   du 22 au 27 juillet 2019

                                                                                                                                                         © Nathalie de Ribier
       POUR LES MUSICIENS

                                          Direction pédagogique Ensemble en Résidence Les Ombres
                                                     Sylvain Sartre, Margaux Blanchard
                                                               Enseignants des Classes de Maître :
                                                                      Sylvain Sartre, traverso
                                                                     Benjamin Chénier, violon
                                                               Margaux Blanchard, viole de gambe
                                                               Nicolas Achten, luth, théorbe, harpe
                                                              Brice Sailly, clavecin et basse continue

                            Articulé autour des concerts des Ombres au festival, ce stage sera un véritable temps de partage, de
                            rencontre et d’apprentissage autour de l’interprétation des musiques anciennes : renaissance, baroque et
                            classique. L’académie est ouverte aux instrumentistes de musique ancienne et à tous les musiciens désireux
                            de s’ouvrir à l’esthétique subtile de ces répertoires.
                            L’enseignement est dispensé en cours individuels et en classes d’ensemble, il est principalement axé sur la
                            pratique. Les cours seront donnés en français et en anglais.

                                                                                                                            POUR LEs melomanes
                                         Vivez une semaine au rythme de l’Académie !
                               Cette année, l’Académie de Musique Baroque des Nuits Musicales d’Uzès
                              propose plusieurs moments d’échange et de partage musical avec le public.

Cours ouverts au public en auditeurs libres
Salon Racine, 1er étage de la Mairie d’Uzès
Mardi 23 juillet, 11h :: classe de traverso
Mercredi 24 juillet, 11h :: classe de viole de gambe
Jeudi 25 juillet, 11h :: classe de violon baroque
Vendredi 26 juillet, 11h :: classe de théorbe
Entrée gratuite dans la limite des places disponibles

“Happy hour baroque” temps musical par les Stagiaires de l’Académie
Jeudi 25 juillet, 18h30 - Médiathèque d’Uzès, Cour de la Chapelle (entrée rue Port Royal)
Cet Happy hour baroque est un temps musical animé par les stagiaires qui souhaitent jouer en public.
Entrée gratuite dans la limite des places disponibles

Concert de fin de stage
Samedi 27 juillet, 17h - Temple d’Uzès.
Après une semaine intense d'échanges musicaux entre professeurs et élèves, l'académie livrera son travail,
le temps d'un concert. Musique de chambre, chorale et orchestre seront au rendez-vous.
Entrée gratuite sur inscription

                                                                 partenaire de l’Aadémie
                                               w w w . n u i t s m u s i c a l e s u z e s . c o m                                               p. 12
Jazz au jardin
                                        Dans l'univers riche et dense des trompettistes de Jazz, il est un musicien qui a
                                        marqué de son empreinte indélébile le coeur et l’âme de son public: Chet Baker.
                                         Figure iconique au destin tragique, Chet avait cette justesse, cette émotion unique,
                                         cette capacité à faire parler son âme et sa mélancolie comme nul autre. Disparu
                                        prématurément en 1988, sa musique flotte encore, présente, magique, envoûtante.

                                      On ne présente plus Stephane Belmondo, trompettiste et bugliste de renom, musicien
                                   et compositeur, maintes fois couronné des prix et distinctions habituelles du Jazz. La
                                 connexion entre Stephane Belmondo et Chet Baker est évidente: l’admiration pour un de
                             ses maîtres, et surtout leurs rencontres parisiennes dans les années 80.

Dimanche 28 juillet 2019
                           Cet hommage de Stephane Belmondo à Chet Baker est une évocation de la période SteepleChase
21h30                      (où Chet jouait avec le guitariste Doug Raney, et le contrebassiste NHOP). Stephane est
Jardin de l’Evêché         accompagné par l’incroyable guitariste hollandais Jesse Van Ruller, et le solide et
                           fidèle ami de toujours, Thomas Bramerie, à la contrebasse (qui joua également avec Chet).
Stéphane Belmondo Trio

Stéphane Belmondo          STÉPHANE BELMONDO
Bugle et trompette         Stephane Belmondo est un des plus grands trompetistes européens de jazz. Né le 8 Juillet 1967
                           à Hyères dans le Var, dans une grande famille de musiciens, son père Yvan, son frère Lionel, tous
Jesse Van Ruller
Guitare                    deux saxophonistes accompagnent avec bienveillance son éducation musicale. Percussionniste,
                           Batteur, Accordéoniste et Trompettiste, il reçoit le premier prix à l'unanimité de trompette du
Thomas Bramerie
                           Conservatoire de Marseille. A 19 ans, il part à Paris, et c’est le début d’une grande aventure
Contrebasse
                           musicale exceptionnelle où il devient vite un soliste exceptionnel et incontournable de la Scène
Concert sonorisé           Jazz. Pour n’en citer que quelques uns, Michel Legrand, Laurent Cugny, Stephane Grapelli, Chet
                           Baker, Dee Dee Bridgewater, Jacky Terrasson l'invitent régulièrement sur leurs tournées. Il part
35€
                           en 1995 vivre à New York, la Mecque du Jazz, pendant 5 ans où il aura l’opportunité de jouer avec
                           les plus grands. S’en suivront des collaborations discographiques exceptionnelles avec Yusef
                           Lateef, Milton Nascimento, un formidable hommage à Stevie Wonder (Wonderland) et également
                           avec son frère Lionel, l’Hymne au Soleil, où ils revisitent la musique française classique de
                           Maurice Ravel, et de Nadia et Lili Boulanger. Il reçoit, et c’est un record jamais égalé, 5 Victoires
                           du Jazz en 3 ans, meilleur album, meilleur artiste, prix du public sur 3 années consécutives. Son
                           hommage à son ami et héros Chet Baker, Love for Chet, est unanimement salué par la critique
                           comme un témoignage sincère de son amitié et son admiration pour ce grand trompettiste de
                           jazz. En 2016, il enregistre avec son frère musical, le pianiste Jacky Terrasson, un duo complice
                           et facétieux « Mother » qui tournera dans le monde entier. Il se produit également avec les
                           Orchestres de Bordeaux et de Lyon dans un projet « Ravel et le Jazz », une relecture originale et
                           inédite de l’oeuvre de Maurice Ravel.

p.13                               w w w . n u i t s m u s i c a l e s u z e s . c o m
ALCHIMIA

Patricia Petibon est l’une des sopranos les plus flamboyantes, surprenantes et
éclectiques de sa génération. Sa grande virtuosité de soprano colorature est
mondialement reconnue.
En portant le projet Alchimia, né de sa complicité avec le violoniste Didier Lockwood,
Patricia Petibon va jusqu’au bout d’elle-même. Transgressant les styles et les
catégories comme elle sait si bien le faire, sa voix, reconnaissable entre mille, donne
vie à un répertoire alliant la précision du chef-d’oeuvre classique au vertige de
l’improvisation jazz.
Sur scène, elle est accompagnée par deux pianistes. Susan Manoff, sa pianiste attitrée
depuis des années pour la partie lyrique, et Dimitri Naïditch, le pianiste de Didier Lockwood pour
la partie jazz et improvisation. Quant à la violoniste Fiona Monbet, c’est la fille spirituelle de Didier
Lockwood, comme il aimait à le dire.                                                                        Lundi 29 juillet 2019
                                                                                                            21h30
                                                                                                            Cour du Duché
                                  PIÈCES SUSCEPTIBLES D’ÊTRE JOUÉES
                     Debussy Mes Longs Cheveux - Pelléas et Mélisande                                       Patricia Petibon
                         Nicolas Bacri All Through Eternity - A La Mar                                      chant
        Maurice Ravel Pavane pour une Infante Défunte (Arrangement Dimitri Naïditch)                        Fiona Monbet
                                Benjamin Britten Greensleeves                                               violon
                  Gabriel Fauré Les Berceaux (Arrangement Dimitri Naïditch)
                                                                                                            Susan Manoff
                                 Dimitri Naïditch Rachmania                                                 piano
             Giacomo Puccini O Mio Babbino Caro (Arrangement Dimitri Naïditch)
                                                                                                            Dimitri Naïditch
                                   Astor Piazzolla Milonga                                                  piano
                   Norbert Glanzberg Padam (Arrangement Dimitri Naïditch)
                                 Didier Lockwood Martinique
                                                                                                            concert sonorisé
                               Francisco Mignone Dona Janaina
                                   Didier Lockwood The Kid
           Mozart Barbarina - Les Noces de Figaro (Arrangement Dimitri Naïditch)                            de 38€ à 85€
                                  Yann Tiersen Lok Gweltaz
           John Lennon / Paul McCartney Michelle (Arrangement Dimitri Naïditch)
                                  Erik Satie Gnossienne N°1
                Francis Poulenc Reine de Cœur (Arrangement Dimitri Naïditch)
                              Dimitri Naïditch Marche Grotesque
                              Aaron Copland Appalachian Spring
       Frank Churchill Someday my Prince will Come (Arrangement de Didier Lockwood)

                                     w w w . n u i t s m u s i c a l e s u z e s . c o m                                       p. 14
LES NUITS MUSICALES D’UZÈS EN BREF
Historique
Les Nuits Musicales d’Uzès comptent parmi les plus anciens Festivals de la Région Occitanie et célèbreront en
2019 leur 49ème édition.

Créées à l’origine pour favoriser l’attractivité touristique d’Uzès, les Nuits Musicales se sont également imposées
au fil des décennies comme une grande manifestation culturelle, invitant des artistes de renommée
internationale.

Présentation
Les Nuits Musicales d’Uzès sont le rendez-vous idéal des festivaliers qui souhaitent vivre intensément, dans un
cadre magique, l’émotion unique de la musique.

Manifestation estivale créée en 1971, les Nuits Musicales sont le rendez-vous de tous, mélomanes et grand public.
La programmation artistique, consacrée initialement à la musique baroque, s’ouvre également aux époques
classique, romantique ainsi qu’aux musiques traditionnelles et au jazz. Elle réunit œuvres de référence et pièces
inédites.

Les Nuits Musicales accueillent les chefs, solistes et ensembles qui font l’unanimité dans leur exploration et
leur interprétation de la musique. Leur recherche d’authenticité s’accompagne également d’une parfaite
adéquation entre les œuvres programmées et les lieux des concerts.

Plus qu’à de simples concerts, les Nuits convient le public à un véritable “itinéraire musical” au cœur des édifices
historiques d'Uzès, en s’appuyant sur son exceptionnel patrimoine architectural. Le Festival affirme alors son
identité forte et prestigieuse.

Programmation
Depuis 1994 la musique baroque est au cœur de la programmation du Festival, tout en laissant place à la diversité
des esthétiques musicales en abordant le grand répertoire classique et le jazz.

Les concerts se déroulent dans les édifices les plus représentatifs de la cité, la Cathédrale Saint Théodorit, la
Cour d’Honneur du Duché, le Temple, l’église Saint Etienne...
Ces lieux de concerts se singularisent tant par leur beauté architecturale que par l’excellence de leur acoustique.
Ils ont aussi, pour certains, la capacité d’accueillir de grands effectifs instrumentaux et vocaux, ainsi qu’un public
nombreux.

                                                                                                      © Nathalie de Ribier
p.15                             w w w . n u i t s m u s i c a l e s u z e s . c o m
LES NUITS MUSICALES D’UZÈS EN CHIFFRES

                                   Le Public
                                   Le nombre des Festivaliers est chaque année d’environ 5000 spectateurs.
                                   Le taux de fréquentation du public se situe depuis 1994 autour de 90%,
                                   apportant ainsi la preuve d’un authentique succès des Nuits Musicales auprès
                                   des mélomanes.

Financement
Le financement des Nuits Musicales d’Uzès est essentiellement assuré par la billetterie qui en 2018 a représenté
54% des produits.
S’ajoute à cette billetterie le Mécénat de l’Association des Amis des Nuits Musicales qui a représenté 16% du
budget de l’édition 2018. Cette Association d’Amis, créée en 2006, comptait 177 adhérents en 2018 et regroupe
des mélomanes très attachés à la cité et aux Nuits Musicales.

Les subventions publiques, Ville d’Uzès (23%), région Occitanie (4%) et Département du Gard (3%), ont représenté
30% du budget du Festival en 2018.

                               Produits                                      Charges

                                             BILAN DE L’ÉDITION 2018

        a   11 concerts et 1 académie
        a   4 LIEUX DE CONCERTS : Cathédrale Saint-Théodorit, Cour du Duché d’Uzès, Temple, Eglise Saint-Etienne
        a   94 ARTISTES
        a   4 950 spectateurs
            Taux de fréquentation 2018 : 90%
            Prix moyen du billet : 41,28 €

                                                  L’ÉDITION 2019

        a   200 musiciens
        a   9 lieux de concerts
        a   18 rendez-vous musicaux
        a   1 Académie
        a   Une équipe de 23 personnes
        a   5000 spectateurs attendus

                                w w w . n u i t s m u s i c a l e s u z e s . c o m                                p. 16
INFORMATIONS PRATIQUES
                   BILLETTERIE ET RÉSERVATIONS
                   • Par Internet : www.nuitsmusicalesuzes.com
                   • Par courrier : Nuits Musicales d’Uzès - 16 place Albert 1er - 30700 Uzès
                   • Par téléphone : 04 66 62 2000
                   • Au bureau du Festival : Office du Tourisme d’Uzès - place Albert 1er
                     (à partir du 11 juillet 2019)
                   Plus d’info : info@nuitsmusicalesuzes.com

Places en abonnements
Par correspondance et par téléphone
Du 2 au 20 avril 2019, les abonnements bénéficient, dans la limite des places disponibles, d’une priorité de réservation.
Après le 20 Avril, les abonnements restent possibles, dans la limite des places disponibles, mais ne sont plus prioritaires.

Places à l’unité et billetterie en ligne
à partir du 23 avril
Réservations sur le site Internet www.nuitsmusicalesuzes.com, par correspondance et par téléphone au 04 66 62 2000.
Les places à l’unité sont attribuées à partir du 23 Avril 2017, dans la mesure des disponibilités.

Les Amis des Nuits Musicales d’Uzès
Du 2 au 20 avril 2019, les membres de l’association de soutien aux Nuits Musicales d’Uzès, à jour de leur cotisation 2019,
bénéficient, dans la limite des places disponibles, d’une priorité de réservation sur les places en abonnement et à l’unité.

Les formules d’abonnement
Abonnement Intégral (11 concerts)
Abonnement libre à partir de 5 concerts au choix

                                                                                                           © Nathalie de Ribier

p. 17                            w w w . n u i t s m u s i c a l e s u z e s . c o m
© Nathalie de Ribier

LES AMIS DES NUITS MUSICALES D’UZÈS
Créée en 2006, l’association des Amis des Nuits Musicales, réunit des amateurs de musique qui souhaitent concourir
au rayonnement du festival, participer au financement de ses activités et mener une action auprès des publics.
En 2018, les Amis des Nuits Musicales ont contribué au financement du Festival à hauteur de 16% de son budget.
Nombre d’adhérents en 2018 : 177 personnes.

Avantages
• Attribution prioritaire des places en abonnement et à l’unité, du 2 au 20 avril 2019.
• Programme offert le soir de chaque concert à tous les membres
• Déduction fiscale pour les membres bienfaiteurs, donateurs et mécènes

                                                       Cotisations
                                                   • Membre : 40 euros
                                                • Membres duo : 60 euros
                                       • Membre bienfaiteur : à partir de 100 euros*
                                        • Membre donateur : à partir de 400 euros *
                                            • Mécénat : à partir de 1000 euros*
* défiscalisalisation à 66%
Les cotisations de membre bienfaiteur, donateur et le mécénat donnent lieu à la délivrance d’un reçu fiscal permettant de
déduire directement de l’impôt sur le revenu 66% du versement dans la limite de 20% du revenu imposable.

Le mécénat des Amis nous permet :
-De réaliser une programmation exigeante et équilibrée, alliant artistes de renommée internationale et jeunes talents,
œuvres du grand répertoire et découvertes musicales, esthétiques variées allant de la musique baroque au jazz et de
la musique de chambre aux grands Ensembles Chœur et Orchestre,
-De favoriser la formation, en offrant des bourses d’étude à de jeunes musiciens prometteurs qui suivent les Classes
de Maître de l’Académie de Musique Baroque des Nuits Musicales d’Uzès,
-De faire exister un Festival de haut niveau artistique dans le cadre patrimonial et architectural unique d’Uzès, Ville
d’Art et d’Histoire de 9000 habitants au rayonnement international.
                                  w w w . n u i t s m u s i c a l e s u z e s . c o m                                  p. 18
Les Nuits Musicales d’Uzès sont placées sous la présidence d’Honneur de
M. Jean-Luc Chapon, Maire de la Ville d’Uzès et Président de la Communauté de communes Pays d’Uzès
                  M. Denis Bouad, Président du Conseil Départemental du Gard
          Mme Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

 Présidente de la Commission extra-municipale des Nuits Musicales d’Uzès, Mme Yvette Doumens

                                     Direction Eric Desnoues

                     Les Nuits Musicales remercient de leur soutien

                                 Partenaires institutionnels

                                           Mécènes

                                          Partenaires

CONTACT PRESSE
Audrey DOHET
Téléphone : 04 78 38 09 09
communication@nuitsmusicalesuzes.com
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler