Mobirama La revue des clientes - De l'esthétique à la restauration Un changement de cap, ça se prépare! - la Mobilière

 
Mobirama La revue des clientes - De l'esthétique à la restauration Un changement de cap, ça se prépare! - la Mobilière
Mobirama                La revue des clientes
                         et des clients de
                         la Mobilière
                         Édition automne 2018

Sandra Sanglard

De l’esthétique à
la restauration
Conseils de l’expert

Un changement
de cap, ça se prépare!
Mobirama La revue des clientes - De l'esthétique à la restauration Un changement de cap, ça se prépare! - la Mobilière
Image
                                                                                                                              d’archiv
                                                                                                                                      e       s

                                                                                                           Des ruines fumantes: en mai 1861, un énorme in-
                                                                                                           cendie détruisit les deux tiers de la ville de Glaris
                                                                                                           (photo: Robert Geyser, source: archives du canton
                                                                                                           de Glaris)

Un phénix qui renaît de ses cendres
Le 10 mai 1861 est une date funeste qui              de la ville furent réduits en cendres,                son tour besoin d’aide. Le canton de
a marqué à jamais l’histoire de Glaris.              laissant sans abri près de la moitié des              Berne sauva la Mobilière de la faillite en
Il était 21 h 30 passé lorsqu’un incendie            5000 habitants. Il en résulta 4,6 millions            lui accordant un prêt de 300 000 francs.
se déclencha dans une grange située sur              de francs de dommages aux bâtiments                   La compagnie put rembourser son crédit
la Landsgemeindeplatz. Il se propagea                et 4,1 millions de dommages aux biens                 en deux ans seulement.
rapidement, attisé par le foehn. Des                 meubles, des sommes astronomiques
pompiers accoururent des quatre coins                pour l’époque. Seule une petite partie de             Les Glaronnais bénéficièrent d’un
du pays. Ne pouvant éteindre les                     la population était assurée. Sur les 129              incroyable élan de solidarité. Des dons
flammes, ils s’employèrent à protéger                personnes ayant souscrit une assurance                en espèces et en nature affluèrent de
les bâtiments. La fumée dégagée était                ménage, 116 étaient assurées auprès de                toute la Suisse et de l’étranger, rendant
visible jusqu’à Ulm, en Allemagne.                   la Mobilière, alors seule compagnie                   possible une rapide reconstruction de la
                                                     d’assurance privée du pays. Celle-ci versa            ville. Après l’incendie de Glaris, d’autres
Bilan de la catastrophe: cinq morts et de            plus d’un million de francs d’indemnités              sociétés d’assurance virent le jour. Car
nombreuses personnes qui succombèrent                qui permirent à ses assurés de prendre un             chacun avait entre-temps compris l’im-
ensuite à leurs blessures. Les deux tiers            nouveau départ. Par la suite, elle eut à              portance d’être assuré. msc

Impressum
Éditeur: Mobilière Suisse Société d’assurances SA, Bundesgasse 35, 3001 Berne, Communication d’entreprise Responsable: Karin Baltisberger, Communication
d’entreprise Direction de la rédaction: Karin Baltisberger, Silvan Gertsch, Kurt Messerli Production: Marlis Bula Rédaction: Kim Allemann, Patricia Blättler,
Gabriel Marty, Susanne Maurer, Olivier Messerli, Sascha Moetsch, Leilah Ruppen, Isabelle Schmidt-Duvoisin, Jürg Thalmann, Sarah Villiger Secrétariat de
rédaction: Marlis Bula, T 031 389 71 26, mobirama@mobiliere.ch, mobiliere.ch Ont collaboré à ce numéro: Martina Schäfer (msc), Nadja Speck Photos:
Michael Calabrò, iStock, Iris Stutz Traduction: Service linguistique de la Mobilière Commande documents: lager@mobiliere.ch Service clients de la Mobilière:
info@mobiliere.ch Concept et réalisation: wave-advertising ag, Lucerne, wave.ch Impression: Kyburz AG, Dielsdorf Tirage: 1,3 million d’exemplaires. Paraît
deux fois par an en français, en allemand et en italien © Mobilière Suisse Société d’assurances SA. Octobre 2018

2        Mobirama 2/2018
Mobirama La revue des clientes - De l'esthétique à la restauration Un changement de cap, ça se prépare! - la Mobilière
Intro

Changer de vie
Chère lectrice, cher lecteur,

Tout laisser derrière soi et recommencer                Nous ne recommençons pas tout à
à zéro. Parfois c’est une décision mûre-                zéro, mais nous rendons le changement
ment réfléchie. Et d’autres fois, la vie nous           possible. Car un assureur donne à une
y contraint. Certains choisissent de renon-             entreprise la possibilité de prendre
cer à la sécurité pour entamer une forma-               des risques. C’est ainsi seulement que
tion ou de vendre leurs biens pour faire                l’innovation peut voir le jour et nous
place à la nouveauté. Tout nouveau                      permettre d’avancer.
départ nécessite du courage. Difficile de
savoir si le succès sera au rendez-vous                 Quels que soient vos choix de vie, nous les
et si le changement sera source de satis-               accompagnons. Qu’il s’agisse de garder le
faction. Mais la même incertitude règne                 cap ou d’en changer.
lorsque l’on choisit de rester sur le chemin
déjà tout tracé.                                        Dans ce numéro de Mobirama, vous
                                                        découvrirez des personnes qui ont pris un
«Nous rendons les change-                               nouveau départ. Je vous souhaite une
ments de cap possibles.»                                agréable lecture.

                                                        Cordialement,
L’ouverture au changement est importante
pour tous. Pas seulement pour ceux qui
veulent faire table rase, mais également
pour les entreprises, qu’il s’agisse d’une
société d’un âge aussi vénérable que la                 Markus Hongler, CEO
Mobilière ou d’une start-up. La Mobilière               mobirama@mobiliere.ch
évolue et s’adapte aux nouveaux besoins
de ses clients. Encore et toujours, depuis
192 ans.

                                                                                         7            Sommaire
                                                                                                      Panorama
                                                                                                      Épargner pour de futures études           5

                                                                                                      Point de mire
                                                                                                      Nouveau départ, nouvelle vie. Cinq
                                                                                                      histoires qui donnent du courage          6

                                                                                                      Intérieur rangé, esprit léger!
                                                                                                      Suivez le guide pour faire
                                                                                                      place neuve                               8

                                                                                                      Guide
                                                                                                      Points à clarifier lors d’un
                                                                                                      nouveau départ                           14

Hier prof de maths, aujourd’hui apiculteur bio: le Tessinois Guido Macconi.

                                                                                                                            Mobirama 2/2018      3
Mobirama La revue des clientes - De l'esthétique à la restauration Un changement de cap, ça se prépare! - la Mobilière
Plaisirs d’hiver au
Zoo de Zurich
En automne et en hiver, le Zoo de Zurich
a aussi beaucoup à offrir! En novembre,
à partir d’une température de 10 degrés
et en deçà, vous aurez l’occasion d’admi-
rer la parade des manchots. Et en
décembre, vous pourrez confectionner
avec vos enfants des bonshommes de
pâte ou encore décorer du pain d’épice.
Sans oublier le meilleur: la visite de             Avec CleverDrive, la Mobilière récompense les bons conducteurs de moins de 26 ans. Photo: màd

                                                   Rouler futé pour économiser
saint Nicolas.

Les clients de la Mobilière bénéficient tout
au long de l’année d’une réduction de              Avec sa nouvelle assurance véhicules                  trajet. Dans l’application Mobilière, les
20% sur le prix des billets en ligne. Réser-       CleverDrive pour les jeunes jusqu’à 26 ans,           clients voient ces données et le rabais
vez vite votre billet sur mobiliere.ch/zoo.        la Mobilière récompense les bons conduc-              auquel ils peuvent prétendre, ce qui
                                                   teurs. Un rabais de 20% est garanti aux               leur permet d’optimiser leur conduite de
Depuis janvier 2012, la Mobilière est              assurés la première année. Ensuite, le rabais         manière à bénéficier du rabais maximal.
sponsor principal du Zoo de Zurich.                dépend de leur comportement sur la route
                                                   et peut aller jusqu’à 25%.                            Le dispositif est en outre équipé d’un
                                                                                                         bouton d’appel d’urgence en cas de panne
                                                   Un dispositif CleverDrive polyvalent                  et d’un port USB pour recharger un smart-
                                                   Branché à la prise 12 V du véhicule, le               phone. Toutes les données sont protégées
                                                   dispositif enfichable CleverDrive enregistre          selon la loi fédérale sur la protection
                                                   les données de conduite et les analyse                des données.
                                                   selon les critères suivants: vitesse, accéléra-       mobiliere.ch/cleverdrive
                                                   tions/freinages, type de route et heure du
Quand le thermomètre baisse à 10 degrés,
les manchots font leur parade!
Photo: Zoo de Zurich, Cora Braun
                                                   Vos quittances à portée de main
Mobilière Volley
Cup Finale 2019
Envie d’assister au couronnement des
vainqueurs, chez les femmes et chez les
hommes, le 30 mars 2019 à Fribourg?

En tant que partenaire premium de Swiss
Volley, la Mobilière tire au sort 5× 2 billets
pour cet événement unique.
Envoyez un e-mail avec en objet «Cup
Finale 2019» d’ici au 1er décembre 2018 à          La fonction «Mes objets» dans l’app Mobilière vous permet d’enregistrer les quittances sous forme
indoorsports@mobiliere.ch.                         numérique. Photo: Olivier Messerli

                                                   Une quittance sert généralement de                    ne risquerez plus de les perdre. Et en cas
                                                   garantie à l’achat d’un laptop, d’un smart-           de sinistre, vous pouvez joindre en
                                                   phone ou d’un téléviseur. Mais comment                quelques clics le justificatif d’achat à la
                                                   la retrouver dans la jungle de ses papiers?           déclaration de sinistre en ligne.
                                                   Grâce à nous, vous n’aurez plus besoin de
                                                   la chercher. La nouvelle fonction «Mes                Mettez à jour votre app Mobilière ou
                                                   objets» dans l’app Mobilière vous permet              téléchargez-la gratuitement dans l’App
                                                   d’enregistrer vos quittances sous forme               Store ou le Google Play Store.
Action et émotions garanties. Photo: Conny Kurth   numérique en toute simplicité. Ainsi, vous            mobiliere.ch/app
4        Mobirama 2/2018
Mobirama La revue des clientes - De l'esthétique à la restauration Un changement de cap, ça se prépare! - la Mobilière
Panorama

    Épargner pour de futures études

    Investir dans l’avenir de votre enfant? C’est possible, grâce à la nouvelle assurance épargne évolutive pour enfants. Photo: iStock

    Le 1er novembre, nous lancerons notre nouvelle assurance                        récupérer au moins 100% de votre épargne, majoré d’une
    épargne pour enfants. Avec une prime mensuelle de                               participation annuelle au résultat global des placements de la
    50 francs déjà, vous aidez financièrement votre enfant.                         Mobilière Vie.
    Le montant ainsi épargné servira à payer sa formation,
    un séjour à l’étranger ou le mobilier de son premier                            Vous ferez aussi le point sur votre situation de vie et vos
    appartement.                                                                    nouveaux objectifs avec votre conseiller en prévoyance, qui
                                                                                    vous proposera alors une solution sur mesure. L’assurance
    Cette prime peut être investie dans un placement à capital                      épargne évolue donc avec vous.
    garanti, dans un fonds de placement, ou dans les deux à la
    fois. Vous trouverez la bonne solution de placement grâce à                     En cas d’incapacité de gain ou de décès du preneur d’assu-
    un conseil personnalisé.                                                        rance, nous prenons en charge le paiement de la prime.
                                                                                    Dans tous les cas, votre enfant recevra le capital à l’échéance
    Si vous misez sur la sécurité, vous pouvez choisir un place-                    du contrat.
    ment à capital garanti. Au bout de dix ans, vous pouvez                         mobiliere.ch/assuranceenfants

Une meilleure cyberprotection                                                       Une app pour faciliter
Si les smartphones, les espaces de stockage en ligne ou encore le                   l’état des lieux
e-banking sont devenus incontournables, ils ne sont pas exempts
de risques (cyberharcèlement, perte de données, usage abusif de                     La reprise d’un appartement implique de nombreuses démarches
cartes de crédit, etc.). Afin d’offrir une bonne protection contre ces              administratives. Afin de simplifier l’état des lieux d’entrée, la
dangers aux assurés, la Mobilière a élaboré un paquet de presta-                    Mobilière a développé l’application Lizzy, qui permet de prendre
tions de cyberprotection pour les particuliers, incluant un espace                  des photos des détériorations constatées et de les décrire. Une
de stockage de 100 Go sur un serveur hautement sécurisé, au lieu                    fois tous les dommages enregistrés, la liste établie peut être
de 20 auparavant, ainsi qu’IDprotect, un service de protection                      envoyée à la gérance au format PDF, accompagnée d’un texte
des données personnelles sur Internet et les darknets. Ce paquet                    prédéfini. Lizzy est disponible sur les smartphones dotés des
peut être conclu dans le cadre de l’assurance ménage.                               systèmes d’exploitation iOS et Android.
mobiliere.ch/cyberprotection                                                        getlizzy.ch/mobirama
                                                                                                                                          Mobirama 2/2018   5
Mobirama La revue des clientes - De l'esthétique à la restauration Un changement de cap, ça se prépare! - la Mobilière
Le chef d’entreprise et artiste Heinz Aeschlimann, la restauratrice Sandra Sanglard et le futur garde-frontière Cyrill Blülle. Photos: Iris Stutz

Du courage à revendre

Nouveau départ
Un changement de métier, un départ pour l’étranger, l’arrivée d’un bébé… Un nouveau départ
peut prendre des formes très variées. Ou peut-être s’agit-il simplement de faire du tri et de
mettre de l’ordre pour faire place neuve? Repartir de zéro peut aussi avoir des conséquences
juridiques. Tels sont les thèmes de cette édition.

6        Mobirama 2/2018
Mobirama La revue des clientes - De l'esthétique à la restauration Un changement de cap, ça se prépare! - la Mobilière
Point de mire

Guido Macconi (38 ans)

L’apiculteur
de Vezio
Tour à tour ingénieur, professeur
de mathématiques et apiculteur:
Guido Macconi a maintes fois
changé de cap.

   Susanne Maurer           Michael Calabrò

Au départ de Lugano, la route serpente
dans les collines boisées de l’Alto Malcan-
tone jusqu’à Vezio (TI), où vit Guido
Macconi. En été, cet apiculteur veille
sur plus de trois millions d’abeilles, une
population qui passe à deux millions
en hiver. Il s’occupe aussi de trois ruches
pour l’agence générale de la Mobilière
à Lugano (voir encadré). Miels de châ-
taignes, de tilleul, d’acacia et de fleurs                 Guido Macconi, apiculteur bio, en est persuadé: «Pour obtenir le meilleur des miels, nous
sauvages, sa production certifiée Bio                      devons intervenir le moins possible, mais aussi souvent que nécessaire.»
Suisse avoisine les deux tonnes par an.

«Jamais je n’aurais pensé devenir apicul-      Il avait trouvé son rythme de croisière             ma famille. Et lorsque les enfants seront
teur. Tout s’est enchaîné naturellement»,      lorsqu’en 2011, il devient papa d’un                grands, il sera toujours temps de gagner
explique Guido Macconi. Après ses études       garçon. Une nouvelle vie commence.                  de l’argent.»
à l’EPFL, il a travaillé comme ingénieur,      À l’arrivée du deuxième enfant, une fille,
puis comme professeur pour personnes           Guido Macconi ne pouvait plus tout gérer.
handicapées pendant son service civil.         Son épouse étant professeure de sport
                                                                                                       Les «MoBees» de la Mobilière
Ce métier lui a tellement plu qu’il a conti-   à temps partiel, il devait passer plus de               La Mobilière, elle aussi, est l’heureuse
nué à l’exercer.                               temps à la maison. Professeur ou apicul-                propriétaire de plus d’une centaine
                                                                                                       de colonies d’abeilles, soit trois millions
                                               teur? Son choix s’est porté sur l’apiculture.
                                                                                                       d’abeilles. Notre département dédié
L’heure du choix                                                                                       à l’engagement sociétal a ainsi permis
C’est en 2006 qu’il s’occupe d’abeilles        Tributaire des caprices de la nature                    à plus de 50 agences générales d’adopter
pour la première fois, en aidant pendant       «Il m’a fallu du courage pour prendre cette             des abeilles. Des apiculteurs locaux,
une saison un ami apiculteur au Tessin,        décision: en tant qu’apiculteur, je n’ai pas            collaborateurs ou clients de la Mobilière,
                                                                                                       leur prodiguent tous les soins nécessaires.
propriétaire d’une grande colonie. L’année     de revenu régulier et je suis tributaire des
                                                                                                       La population d’abeilles mellifères et
suivante, il s’achetait vingt familles         caprices de la nature.» C’est en tout cas               d’abeilles sauvages est en danger depuis
d’abeilles. Parallèlement, il enseignait       la leçon qu’il a tirée de sa troisième année            des années. Les «MoBees» ont pour mis-
les mathématiques à mi-temps dans une          comme indépendant. «L’été froid de 2014                 sion de sensibiliser le public à l’importance
école secondaire près de Vezio. Petit à        a été un désastre pour la profession!»                  des abeilles pour l’avenir de la planète
                                                                                                       et de contribuer activement à la préserva-
petit, il a eu assez d’abeilles pour exercer   Mais il n’a jamais regretté sa décision.
                                                                                                       tion de l’environnement.
l’activité d’apiculteur à 50% sur l’année,     «On ne peut pas devenir riche en étant                  mobiliere.ch/mobees
avec un pic de travail en été, vacances et     apiculteur. Mais nous allons bien. Je
week-ends inclus!                              peux passer beaucoup de temps avec
                                                                                                                              Mobirama 2/2018          7
Mobirama La revue des clientes - De l'esthétique à la restauration Un changement de cap, ça se prépare! - la Mobilière
8
                          Intérieur rangé, esprit léger! Suivez le guide...
                                                                                                                                                                                Sarah Villiger         Leilah Ruppen         SIFON

Mobirama 2/2018
                                        à consacrer peut-être à ce projet qui vous trotte dans la tête depuis si longtemps. Cette infographie est là pour vous aider.

                          1.            Avant
                                                                                                                    C’est parti!
                  Imaginez-vous vivre dans un intérieur bien rangé.
                  Fixez une date et une heure et décidez de l’endroit
                  à ranger, p. ex. penderie, cuisine ou encore cave.
                  Préparez des cartons, des sacs poubelle et un gros
                  feutre.
                                                                                          Non
                                                                                                                      Est-il cassé?

                                                                                                                              Oui                                          Prenez en photo les souvenirs tels que
                                                                           Les habitants d’Europe occidentale                                                              les dessins de vos enfants, il sera alors
                          2.                                              possèdent 10 000 objets en moyenne.                                                                plus facile de vous en débarrasser.
                                        Pendant
                                                                                 Au début du XIXe siècle,
                  À l’aide du feutre, inscrivez «À réparer», «À donner/       ce nombre n’était que de 150.
                  vendre», «Peut-être» et «À jeter» sur les cartons.
                  C’est fait? Étalez les objets de façon à en avoir une                                   Est-ce que je peux et veux le réparer?                 Est-ce que je veux lui donner une seconde vie?
                  vue d’ensemble. Prenez chacun d’entre eux dans
                  vos mains et suivez le schéma de décision (à                                                                                                                                   Oui
                  droite). C’est parti!                                                             Oui

                                                                                                                                                                                     Upcycling
                                                                                                                                                                                                                                        Non

                          3.            Après
                                                                               Faire réparer                Do it yourself
                  Il y a des objets dont vous ne voulez plus?
                  Vendez-les ou donnez-les dans les deux jours qui                                                                                Sélectionner les
                  suivent, p. ex. sur des sites de vente en ligne tels                           Est-ce que je l’ai utilisé l’année passée?
                                                                                                                                                  «trésors»: choisir
                  qu’anibis.ch, ou jetez-les.                                                                                                  quelques objets favoris
                                                                                                                                               nous aide à mieux faire
                                                                                                                                                        le tri.
                                                                                                       ?                            ?
                                                                                                   ?

                                                                                                              31
                                                                                                                                                                Et si vous transformiez cette vieille casserole
                                                                                                        Non            Oui                                             en pot pour herbes aromatiques?
                                                 80% du temps, nous n’utilisons que 20%

                                                                                                                                                    L’objet me plaît-il? Et/ou est-il utilisable?

                                                                                                                                                        Non
                                                     Non                                                                            Oui
                                                                                 Est-ce que je l’utilise parfois?

                                                                                                                                                                         Oui
                                                                                                 Non
                                                                                                                      A-t-il une valeur sentimentale?
                                       rend heureux.                                                       Oui

                                                                                                                                                                                                                       Hop, poubelle!
                                                                                                                       ?
                                                            CHF

                                                                  CHF
                                                                                                Dans le carton
                                                                                  S’il ne vous a pas manqué au bout de 6
                                                                                           à 12 mois: à la poubelle!
                                                Donner/vendre
Mobirama 2/2018

                                                                                                                                                                                                                                            et
                                                p. ex. sur anibis.ch                                                                                                                                                                 c h er
9

                                                                                                                                                                                                                                  éta r.
                                                                                                                                                                                                                             m e d u mu
                                                                                                                                                                                                                          vez r a
                                                                                                                                                   À remettre à sa place                                               pou roche
                                                                                                                                                                                                                    us    cc
                                                                                                                                                                                                                  Vo m’a
Mobirama La revue des clientes - De l'esthétique à la restauration Un changement de cap, ça se prépare! - la Mobilière
Sandra Sanglard (46 ans)

«Ici, je n’ai jamais l’impression
de travailler!»
La restauration, ce n’est pas                       tel. Le tout dans une chaleureuse              oncle y tenait un restaurant avec bar
de tout repos. C’est pourtant                       ambiance méditerranéenne.                      et la jeune Sandra y passait beaucoup
                                                                                                   de temps.
le secteur choisi par Sandra
                                                    «Bienvenue chez moi! Tout ce que j’ai se
Sanglard, 46 ans, pour sa                           trouve là», déclare Sandra Sanglard avec       Sandra Sanglard fait ses débuts profes-
reconversion professionnelle.                       entrain. En effet, elle a investi ici son      sionnels dans l’univers de l’esthétique, un
Pour quelles raisons avoir                          deuxième pilier, nécessaire à la réalisation   secteur qu’elle apprécie beaucoup. Son
changé de domaine? Par                              de son rêve. Mais l’argent n’est pas le seul   CFC en poche, elle travaille dans un salon
                                                    ingrédient: Sandra Sanglard y ajoute           puis ouvre son propre institut en 2004.
passion tout simplement!                            son énergie, sa passion, son amour des         Entrepreneuse dans l’âme, elle emploie
                                                    bons produits et beaucoup de temps. Car,       une collaboratrice et une apprentie. Toute-
     Isabelle Schmidt-Duvoisin                      qui veut travailler dans la restauration       fois, elle ne s’imagine pas rester dans ce
     Iris Stutz
                                                    ne compte pas son temps.                       domaine. Avec les années, la fatigue
                                                                                                   commence à se faire sentir, les jambes
                                                    Le restaurant, sa madeleine de Proust          et le dos sont mis à rude épreuve. C’est
                                                    Ce n’est pas par hasard que Sandra San-        alors que Sandra Sanglard commence une
Le restaurant de Sandra Sanglard se                 glard a opéré un changement profession-        nouvelle formation. Elle obtient un certifi-
trouve au troisième étage d’un bâtiment             nel radical à 44 ans. Ouvrir un restaurant,    cat d’assistante RH en cours du soir.
situé dans une zone commerciale à Marin,            c’est pour elle un peu replonger dans sa
près de Neuchâtel. Le troisième étage,              jeunesse. En effet, elle a déjà travaillé      Quand le destin s’en mêle
c’est justement le nom de son établisse-            dans ce secteur pendant sa formation           Finalement, c’est le destin qui va donner
ment: «Terzopiano» en italien. À peine la           d’esthéticienne. Si l’on remonte encore plus   un coup de pouce à Sandra Sanglard dont
porte franchie, le client est dépaysé.              loin dans le temps, la restauratrice aux       le rêve d’ouvrir un restaurant est bien
Une première terrasse donne sur les vignes          origines portugaises évoque avec nostalgie     ancré en tête. Un locataire qui loue une
et le Chasseral, tandis qu’une seconde              les excellents souvenirs de ses étés passés    surface appartenant à son ami, Stefano
permet de voir en partie le lac de Neuchâ-          à l’ouest de la péninsule ibérique. Son        Fazio, résilie son bail plus tôt que prévu.
                                                                                                   C’est un signe qui la décide à agir. Alors
                                                                                                   débute le parcours du combattant! Il faut
Sandra Sanglard peut compter sur le soutien de son compagnon,                                      créer le restaurant dans d’anciens bureaux.
Stefano Fazio, par ailleurs excellent cuisinier.                                                   Sandra Sanglard fait appel à un architecte
                                                                                                   et à un designer; le résultat en vaut la
                                                                                                   peine. Il faut faire une étude de marché,
                                                                                                   établir un budget, demander l’autorisation
                                                                                                   d’ouverture, suivre des cours auprès de
                                                                                                   GastroSuisse, définir un concept d’hygiène.
                                                                                                   Tout s’enchaîne à un rythme effréné
                                                                                                   jusqu’à l’ouverture, le 15 août 2016. Pour
                                                                                                   Sandra Sanglard, c’est un crève-cœur
                                                                                                   de vendre son institut de beauté alors
                                                                                                   qu’elle a pensé un temps pouvoir mener de
                                                                                                   front les deux professions. Désormais la
                                                                                                   restauratrice gère six employés. Entourée
                                                                                                   d’une avocate et d’une fiduciaire, elle peut
                                                                                                   se consacrer entièrement à sa clientèle qui
                                                                                                   a très vite su apprécier l’authenticité des
                                                                                                   lieux. Fidèle à son tempérament, Sandra
                                                                                                   Sanglard ne va pas s’arrêter là. Elle songe
                                                                                                   déjà à des innovations pour conquérir une
                                                                                                   autre clientèle qu’elle saura choyer.

10        Mobirama 2/2018
Mobirama La revue des clientes - De l'esthétique à la restauration Un changement de cap, ça se prépare! - la Mobilière
Point de mire

                                                                                                           D’une durée totale de 31 semaines, la
                                                                                                           formation théorique commence par
                                                                                                           un module de 7 semaines à Liestal (BL),
                                                                                                           suivi d’un engagement pratique au poste
                                                                                                           de douane de St. Jakob (Bâle), où l’élève
                                                                                                           douanier sera stationné pendant 73
                                                                                                           semaines. Sa mission: contrôler les mar-
                                                                                                           chandises entrant en Suisse, vérifier que
                                                                                                           les biens importés sont correctement décla-
                                                                                                           rés et déterminer les taxes d’importation.

                                                                                                           En raison du programme de transforma-
                                                                                                           tion globale en cours à l’Administration
                                                                                                           fédérale des douanes, Cyrill Blülle ignore
                                                                                                           ce que les prochaines années lui réservent.
                                                                                                           Cette incertitude ne l’inquiète pas, au
                                                                                                           contraire: «Plusieurs options s’offrent à
                                                                                                           moi: expert de douane, spécialisation
                                                                                                           dans un domaine ou engagement dans
                                                                                                           une autre région linguistique.»

                                                                                                           Le futur spécialiste de douane avec brevet
                                                                                                           fédéral a grandi au col du Mutschellen
                                                                                                           (AG), à une vingtaine de kilomètres
                                                                                                           de son domicile actuel de Lenzburg.
Rester flexible: Cyrill Blülle devant la minimaison dont il est locataire.                                 Mis à part le bêlement des moutons et le
                                                                                                           tintement de leurs clochettes, le silence
                                                                                                           y est presque absolu, ce qui n’a rien pour
Cyrill Blülle (25 ans)                                                                                     déplaire à Cyrill Blülle.

Posséder peu pour
                                                                                                           La recette du tri
                                                                                                           Ne sachant pas ce que son avenir profes-
                                                                                                           sionnel lui réserve, Cyrill Blülle doit rester

rester mobile
                                                                                                           flexible et mobile. Il sait que pour pouvoir
                                                                                                           changer de logement aisément, il vaut
                                                                                                           mieux posséder peu de choses. Lorsqu’il
                                                                                                           a quitté le domicile de ses parents, il n’a
À 25 ans à peine, Cyrill Blülle change de métier pour la deuxième                                          emporté que le strict minimum. Pour faire
fois. Pour rester mobile, le futur spécialiste de douane avec                                              le tri, il a une méthode très simple: «J’exa-
                                                                                                           mine chaque objet en me demandant si je
brevet fédéral a choisi d’habiter une minimaison.
                                                                                                           l’ai utilisé au cours des dernières années.
                                                                                                           Si ce n’est pas le cas, j’en fais cadeau ou je
    Leila Ruppen                 Iris Stutz                                                                m’en débarrasse.» (Cf. infographie en p. 8)

                                                                                                           Avec ses 4 m de large pour 11,65 m de
L’aménagement est minimaliste: ni cadres,                dans le commerce de détail et décroche en         long, la minimaison Minergie qu’il loue
ni photos aux murs, pas de tapis de sol,                 même temps un diplôme supérieur d’éco-            convient bien à son style de vie minima-
juste quelques meubles... Seule la grande                nomiste. Pourtant, Cyrill Blülle ne voit pas      liste. Malgré sa surface habitable de 75 m2,
horloge de deux mètres de diamètre                       son avenir dans le commerce de détail.            vue de l’extérieur, elle semble aussi étroite
dans l’entrée attire le regard. «Je veille à                                                               qu’elle l’est en réalité. «Si j’avais un vélo,
ne posséder que ce dont j’ai réellement                  Début août, l’Argovien, actuellement              je saurais pas où le ranger, la maison n’a
besoin», explique Cyrill Blülle.                         responsable adjoint du magasin Migros de          ni cave ni débarras.»
                                                         Fislisbach (AG), a décidé de se réorienter
Le jeune homme est technologue en den-                   professionnellement et de suivre la forma-        Pour l’instant, ce logement est toutefois
rées alimentaires. Après sa formation de                 tion de spécialiste de douane avec brevet         une excellente solution: «Dans les
trois années, il effectue son service mili-              fédéral, dont il escompte de nouvelles            semaines et les mois à venir, je vais beau-
taire en service long dans les troupes de                opportunités de carrière. «Cette réorienta-       coup me déplacer. Et pendant les modules
sauvetage au grade de sous-officier. Deux                tion n’est pas une sinécure, je le sais, car le   de formation, je logerai toute la semaine
années plus tard, il termine sa formation                programme de formation est plutôt dense.»         sur le campus de l’AFD», ajoute-t-il.
                                                                                                                                   Mobirama 2/2018      11
Heinz Aeschlimann (71 ans)

Un asphalte coulé
qui ne manque
pas de liant
Heinz Aeschlimann construit des ponts, au
sens propre comme au figuré. Cet infatigable
septuagénaire aux multiples talents offre à
des artistes internationaux démunis la
possibilité de prendre un nouveau départ.

     Jürg Thalmann            Iris Stutz
                                                     Heinz Aeschlimann,
                                                      artiste et entrepre-
                                                    neur: «L’un ne va pas
                                                             sans l’autre.»
Heinz Aeschlimann est un touche-à-tout:
entrepreneur, artiste, bricoleur. Ce Bernois
d’origine fourmille de projets, à la fois          Aeschlimann. D’autres projets l’attendent        reviennent régulièrement au centre,
comme entrepreneur et comme artiste.               déjà en Pologne, en Ukraine et en Chine.         dans l’idyllique village de Saint-Urbain.
«L’un ne va pas sans l’autre», explique-t-il.                                                        «Ils sont un peu comme nos enfants.
Un élément lie ses différentes passions:           Des ponts dans le monde de l’art                 Nous sommes invités à leurs mariages.»
l’asphalte coulé. Il a développé son propre        Heinz Aeschlimann construit également
mélange, avec lequel il crée aussi des             des ponts au sens figuré du terme. En 2005,      Une démarche de rapprochement
sculptures. En tant qu’artiste, Heinz              il a sauvé de la démolition l’ancienne           entre cultures
Aeschlimann travaille principalement               clinique psychiatrique située à côté du          Deux fois par an, les Aeschlimann
avec l’acier, mais il aime explorer à              monastère de Saint-Urbain, dans le canton        hébergent et coachent deux jeunes artistes
peu près tous les matériaux.                       de Lucerne, et lui a donné une nouvelle          prometteurs – toujours un homme et une
                                                   vie. Depuis lors, le bâtiment abrite le centre   femme – pendant huit semaines, avec pour
Une référence dans son domaine                     d’art et de culture «art-st-urban», qui gère     devise «L’Orient rencontre l’Occident»; par
Tout a commencé avec la société Aeschli-           diverses expositions d’artistes internatio-      exemple un Américain et une Chinoise, ou
mann Strassenbau SA, fondée par son père           naux ainsi qu’un programme de soutien            une Russe et un Sud-Africain.
à Zofingue, en 1936. Spécialisée dans la           aux jeunes artistes.
fabrication de revêtements spéciaux pour                                                            Sous la houlette de Heinz Aeschlimann,
ponts et tunnels, elle s’est rapidement forgé      Il y a beaucoup de passion dans ce projet.       les artistes en herbe découvrent de nou-
une solide réputation internationale. Forte        Depuis quinze ans, Heinz Aeschlimann             veaux matériaux. Le caoutchouc industriel,
de plus de 40 ans d’expérience dans le             et son épouse Gertrud offrent à de jeunes        le bitume, les câbles de téléphérique et bien
domaine, elle compte notamment à son               et talentueux étudiants en art du monde          sûr l’asphalte coulé, le matériau qui lui a
actif le revêtement du tunnel du Gubrist.          entier une plateforme unique pour leur           valu une renommée internationale, à la fois
                                                   permettre de se faire un nom en tant qu’ar-      comme artiste et comme entrepreneur.
Pas moins de douze brevets ont été dépo-           tistes indépendants. La plupart d’entre eux      On peut d’ailleurs admirer ses sculptures
sés au nom de Heinz Aeschlimann. Après             ont déjà un bachelor ou un master en             dans le monde entier: à Pékin, Vancouver,
la vente de l’entreprise familiale, il y a huit    poche. Mais la production de sculptures          New York, Dubaï ou encore Chicago.
ans, il s’est spécialisé dans le développe-        coûte cher. «Parce qu’ils manquent de
ment de revêtements fins pour la construc-         moyens, ils n’ont aucune perspective une         Sois différent. Voilà le leitmotiv de Heinz
tion de ponts. Il fait autorité dans le secteur,   fois leurs études terminées», raconte Heinz      Aeschlimann. C’est également le message
si bien que l’on fait appel à son expertise        Aeschlimann. Jusqu’à présent, 62 jeunes          qu’il transmet à ses étudiants en art.
dans le monde entier. Cet été, le plus long        âgés de 22 à 28 ans ont bénéficié de ce          Une dédicace sur un cadeau qu’il a reçu
pont maritime du monde, reliant Hong               programme de soutien. Bon nombre d’entre         pour ses 70 ans résume bien sa personna-
Kong à Zhuhai et Macao, a été achevé.              eux ont réussi à percer dans leur pays           lité: un «philanthrope novateur qui pense
Le revêtement spécial de cet ouvrage long          d’origine et peuvent désormais vivre de          globalement».
de 30 kilomètres a été conçu par Heinz             leur art. Ils gardent le contact. Beaucoup
12       Mobirama 2/2018
Point de mire

Christina et Edgar Klauser (54 et 60 ans)

«Nous sommes fiers
d’y être parvenus»
Le 8 juillet 2017, la tempête du siècle a détruit la boucherie Klauser. Cette entreprise
familiale située à Uerkheim, dans la région de Zofingue (AG), a dû repartir de zéro.

   Leilah Ruppen        Iris Stutz

«Nos saucisses au curry sont une spécia-
lité authentique», raconte Christina Klau-
ser en emballant les aliments à la couleur
jaune caractéristique. «Il est fort possible
que nous ayons été les premiers à en
vendre, il y a 30 ans», sourit-elle.

Derrière son comptoir, l’épouse d’Edgar
Klauser examine la disposition des pro-
duits. Son mari se souvient: «Le 8 juillet,
nous avons nettoyé le magasin avec
l’intention de partir en vacances. Puis la
tempête est arrivée et l’Uerke a débordé
de son lit.»

Le travail d’une vie détruit
Avec sa famille, il retourne immédiate-
ment à son local, assuré à la Mobilière.
Tous ensemble, ils empilent des tapis
en caoutchouc devant la porte du maga-
sin. En vain: les flots sont bien trop puis-
sants. La famille n’a d’autre choix que
de se mettre en sécurité et de regarder
depuis son balcon les masses d’eau
se déverser dans la rue. La tempête qui
frappe la région de Zofingue détruit
presque entièrement le magasin ouvert
il y a 77 ans par les parents des frères       Edgar et Christina Klauser ont redémarré du bon pied.
Klauser, les gérants actuels.
                                               toute la famille, des villageois, des amis et       emballe les tranches. Cette famille n’ou-
Après la tempête, la famille reçoit beau-      des connaissances donne la force néces-             bliera pas de sitôt les dégâts que l’eau
coup d’aide: la fille d’Edgar Klauser fait     saire aux Klauser pour tout recommencer.            peut occasionner. «On voit des images
appel aux associations du village voisin       «Nous voulions absolument proposer nos              à la télé, on en entend parler à la radio,
et le lendemain, une bonne partie du           propres produits pour la réouverture. Nous          mais quand on est personnellement
matériel détruit est enlevé. Deux jours        sommes très fiers d’y être parvenus.»               touché, c’est une tout autre histoire»,
après la crue, les locaux ont pu être net-                                                         explique Edgar Klauser.
toyés et désinfectés.                          À 60 ans, Edgar Klauser ne pense pas à
                                               la retraite. «Nous avons tant investi dans          Tous sont ravis que leur boucherie ait
Une telle reconstruction est un tour de        le magasin et l’avons entre autres agrandi.         repris une activité normale. Elle marche
force, et pas seulement physique: «J’étais     C’est ma santé qui me dira quand arrêter.»          même mieux qu’avant et reçoit de nom-
frustré. Nous ne savions même pas si                                                               breuses commandes pour son service
nous voulions reprendre notre activité»,       Encore mieux qu’avant                               traiteur. «Nous n’avons vraiment pas le
confie Edgar Klauser. Mais le soutien de       Christina Klauser découpe un salami et              temps de nous ennuyer.»
                                                                                                                          Mobirama 2/2018       13
Guide

Changement de cap:
ce qu’il faut savoir
En cas de changement professionnel, de nombreuses questions se posent, notamment
sur le plan juridique. Spécialiste en droit du travail et auteur de plusieurs ouvrages sur
le sujet, Irmtraud Bräunlich Keller y répond.

     Gabriel Marty         Iris Stutz

Imaginons que j’ai planifié dans six                                                             Si l’on quitte le pays pour une longue
mois un séjour à l’étranger et que                                                               période sans être salarié auprès d’un
je souhaite quitter mon poste. Quand                                                             employeur suisse, il n’y a plus d’obligation
dois-je en aviser mon supérieur?                                                                 d’assurance et donc plus de couverture.
Votre employeur sera content d’être                                                              Il existe certes des assureurs et des
informé suffisamment tôt pour vous                                                               caisses-maladie suisses qui proposent aux
trouver un remplaçant. Mais attention:                                                           Suisses expatriés des solutions dans le
démissionner trop tôt n’est pas toujours                                                         domaine de l’assurance complémentaire.
la bonne solution pour l’employé. Si                                                             Mais elles n’ont aucune obligation de les
votre chef vous trouve un successeur plus                                                        accepter comme assurés. Il est recom-
tôt que prévu, il risque de résilier votre                                                       mandé de s’informer auprès de proches ou
contrat dans le respect du délai contrac-                                                        d’employeurs dans le pays de destination
tuel. Vous vous retrouverez alors sans                                                           sur les possibilités d’assurance existantes.
emploi pendant quelques mois. En cas                                                             En cas d’offres concrètes, ne pas oublier
de doute, mieux vaut vous renseigner sur                                                         de lire les mentions en petits caractères!
le délai de résiliation de votre contrat.
                                                                                                 Une naissance peut aussi être à l’ori-
Certaines personnes envisagent non pas                                                           gine d’un changement professionnel.
de démissionner, mais plutôt de prendre                                                          Quand avertir son employeur de sa
un congé non payé. Est-ce que tout le                                                            grossesse?
monde y a droit?                                                                                 La loi ne prévoit pas de délai particulier
Non, le droit au congé non payé n’est                                                            en la matière. Il faut toutefois savoir que
pas inscrit dans la loi. Seule exception:                                                        durant la période d’essai les femmes
le congé jeunesse. Il s’adresse aux moins     Irmtraud Bräunlich Keller partage son savoir       enceintes ne bénéficient pas d’une protec-
de 30 ans qui s’engagent bénévolement         dans des livres et lors de consultations privées   tion contre le licenciement. Après cette
                                              au Centre de conseil du Beobachter.
au service d’une organisation pour la                                                            période, elles ne peuvent en revanche pas
jeunesse pour y exercer des fonctions                                                            être licenciées pendant la grossesse et
de direction ou d’encadrement. Selon les      la possibilité de s’assurer auprès d’une           jusqu’à 16 semaines après la naissance.
entreprises, il est toutefois possible de     association professionnelle ou de l’institu-       À noter aussi qu’une grossesse ne peut
prendre un congé sabbatique après             tion supplétive LPP. Autres options: les           pas être invoquée comme motif de résilia-
quelques années d’ancienneté. Il convient     produits du pilier 3a qui permettent aux           tion durant la période d’essai. La loi sur
de se renseigner sur les modalités directe-   indépendants d’effectuer des versements            l’égalité interdit toute discrimination liée
ment auprès de son employeur.                 plus importants que les employés. Il               à la grossesse. Si une employée souhaite
                                              convient de s’assurer ici des services de          informer sa hiérarchie de sa grossesse
Certains collaborateurs choisissent la        conseil professionnels afin de bénéficier          durant la période d’essai, elle serait bien
voie de l’indépendance. À quoi faut-il        d’une solution sur mesure.                         avisée de solliciter au préalable un entre-
faire attention pour ne pas être pénalisé                                                        tien pour vérifier que son travail donne
plus tard en matière de prévoyance            On peut être aussi tenté de s’expatrier.           satisfaction. Si l’employeur est satisfait,
professionnelle?                              Quels aspects doit-on prendre en                   il pourra difficilement invoquer des
Lorsque l’on se met à son compte, on          compte en cas de départ à l’étranger               prestations insuffisantes pour justifier un
n’est plus assuré obligatoirement par un      pour conserver sa couverture maladie               éventuel licenciement après l’annonce
employeur. Les indépendants ont toutefois     et accidents?                                      de la grossesse.
14       Mobirama 2/2018
Concours

Gagnez un séjour à Kandersteg

Envoyez-nous le mot mystère à l’aide de la carte-réponse, par SMS ou en ligne
à l’adresse suivante: mobiliere.ch/mobirama-concours.

Par SMS (20 centimes/SMS), envoyez «Mobirama», le mot mystère et vos nom
et adresse au 363 (exemple: Mobirama, Ensoleillé, nom, adresse).

1er prix
Une nuitée pour deux personnes au Waldhotel Doldenhorn à Kandersteg,
avec apéritif de bienvenue, souper et entrée au spa.

Du 2e au 10e prix
Un bon pour l’École-club Migros d’une valeur de 100 francs.

Délai de participation: 1er décembre 2018

Sont autorisés à participer tous les clients de la Mobilière résidant en Suisse ou dans la Principauté de Liechtenstein. Les
collaboratrices et les collaborateurs des entreprises du Groupe Mobilière et des agences générales qui lui sont liées par
contrat ne sont pas autorisés à participer au concours. Les gagnants seront tirés au sort parmi les participants et seront
informés par écrit par la Mobilière. Chaque participant peut remporter un prix au maximum. Les prix ne seront pas
convertis en espèces et ne pourront pas être échangés. La participation au concours ne donne pas droit à un prix. Les
gains ne seront envoyés qu’en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein. Aucune correspondance ne sera échangée
au sujet du tirage au sort.

                                                                                                                               Mobirama 2/2018   15
ai nte n a nt votre
m               ce.
   prévoyan
Vous pouvez aussi lire