Expertise en matière d'emploi et de compétences - Social Research ...

 
DIAPOSITIVES SUIVANTES
Expertise en matière d'emploi et de compétences - Social Research ...
L'expérience de la SRSA en matière de développement de la
                                                            main-d'œuvre et d'innovation dans les services d'emploi

Expertise en matière d'emploi et de compétences
Le développement de la main-d'œuvre, l'apprentissage des adultes et le développement des
compétences constituent l'un des principaux domaines d'expertise de la SRSA. Nous avons réalisé
près de 100 projets de ce genre, couvrant toutes les régions du pays et touchant tous les groupes de
clients importants, les systèmes de prestation de services et les bailleurs de fonds des programmes.
Notre expertise en développement des compétences et, en particulier, en renforcement des
capacités, a été améliorée par notre gestion du Centre d’excellence en matière d’emploi de la
Colombie-Britannique (http://www.cfeebc.org/). Le Centre sert de centre de recherche et de
connaissances pour les fournisseurs de services d'emploi de la province. Il aide également les
fournisseurs de services à collaborer avec des organismes communautaires, des employeurs et des
organismes de financement pour élaborer et tester des innovations de service.
La clé du succès de la SRSA dans les projets de développement des compétences est la capacité de
combiner des compétences de recherche de haut niveau avec une approche concrète de
l'élaboration et de la mise en œuvre de programmes. Le travail sur le terrain est essentiel pour
apprendre les besoins des participants potentiels du programme, le contexte local dans lequel ces
besoins seront satisfaits et la capacité requise pour exécuter les programmes correspondants.
Nos programmes ont répondu aux besoins des participants dans l'ensemble du spectre de
préparation au travail. Si le développement des compétences est souvent au centre des
préoccupations, surmonter les obstacles tels que le logement et les transports peut également faire
l'objet d'interventions. De même, les régions éloignées et les petits marchés du travail peuvent
présenter des défis qui nécessitent des approches très différentes de celles qui pourraient être plus
efficaces dans les centres urbains. La SRSA possède de l'expérience dans ces domaines et a
développé avec succès la capacité des fournisseurs de services à participer à des expériences de
programme et à fournir des services fondés sur des données probantes.

Formation en compétences essentielles en milieu de travail
UPSKILL: Essentials to Excel – Alphabétisation et compétences essentielles en milieu de
travail
Un projet de démonstration à grande échelle visant à mesurer les impacts de la formation en
alphabétisation et en compétences essentielles (ACE) en milieu de travail. Le projet utilise une
méthodologie à assignation aléatoire pour fournir les mesures les plus fiables des impacts de la
formation en ACE sur les compétences des travailleurs, leur rendement au travail et sur d’autres
résultats relatifs aux travailleurs et aux objectifs au niveau des entreprises. Environ 80 à
100 entreprises et 1 200 travailleurs ont participé au projet, dont la moitié a reçu la formation et
l’autre moitié servait de groupe témoin dans l’étude.

Société de recherche sociale appliquée                                                                           1
Expertise en matière d'emploi et de compétences - Social Research ...
L'expérience de la SRSA en matière de développement de la
                                                           main-d'œuvre et d'innovation dans les services d'emploi

Durée : février 2010 – février 2014
Promoteur : Ressources humaines et Développement des compétences Canada, Bureau de
l’alphabétisation et des compétences essentielles

Évaluation des pilotes en matière de finance sociale
La SRSA procède à l'évaluation de deux projets pilotes de formation en compétences essentielles
fondés sur des modèles de financement axés sur le rendement. Le projet pilote Skilling UP est dirigé
par Alberta Workforce Essential Skills et offre une formation sur les compétences essentielles en
milieu de travail aux travailleurs moins qualifiés du secteur manufacturier. Les employeurs payent
à l'avance pour la formation et sont remboursés jusqu'à 50 % de leur investissement si leurs
travailleurs réalisent des gains de compétences ciblés. Le deuxième projet est un contrat d'impact
social, dans lequel les investisseurs privés paient d'avance pour la formation en compétences
essentielles pour les chômeurs peu qualifiés et se font rembourser leur capital plus intérêts si les
participants réalisent des gains de compétences. Collèges et instituts Canada est l'intermédiaire
dans ce contrat d'impact social sur le financement social des compétences essentielles, avec
trois collèges partenaires en matière de prestation : Douglas College, Confederation College et Sask
Polytech. En plus de servir de preuve de concept de la mise en œuvre des deux modèles, les
évaluations pilotes mesurent une gamme de résultats d'intérêt, y compris les gains de compétences
et les indicateurs d'employabilité et de mesure du rendement.
Durée : janvier 2014 – décembre 2018
Promoteur : Emploi et Développement social Canada

Formation en compétences essentielles – sans emploi / pré-emploi
Le projet pilote « Fondations »
Ce projet constitue une initiative de trois ans dirigée par le groupe de formation du Douglas College
(Colombie-Britannique). Il vérifie : a) si un modèle de prestation de programme d'évaluation et
d'amélioration des compétences visant principalement à répondre aux besoins des chercheurs
d'emploi peu qualifiés peut être mis en œuvre avec succès dans plusieurs emplacements à l'échelle
nationale; et b) les répercussions possibles du programme sur un large éventail de résultats,
comme la participation à une formation de niveau collégial, l'emploi et la progression sur le marché
du travail. Environ 500 chercheurs d'emploi ont été recrutés. La moitié d’entre eux a été assignée
au hasard au groupe recevant les services du programme, tandis que l'autre moitié servait de
groupe témoin. L'étude comprend un cadre d'évaluation et une méthodologie de recherche, ainsi
que des analyses sur la mise en œuvre, les impacts et les avantages-coûts.
Durée : juillet 2013 – juin 2016
Promoteur : Training Group at Douglas College

Projet pilote Skills Bridge sur les compétences essentielles en Colombie-Britannique
Skills Bridge offre de la formation en compétences essentielles afin que les participants à des
programmes scolaires, d'apprentissage et de formation dans les métiers soient entièrement prêts à

Société de recherche sociale appliquée                                                                          2
Expertise en matière d'emploi et de compétences - Social Research ...
L'expérience de la SRSA en matière de développement de la
                                                           main-d'œuvre et d'innovation dans les services d'emploi

travailler à la fin de leur formation. Le projet pilote constitue une évaluation des résultats d'un
système d'encadrement en matière de compétences essentielles à trois emplacements : Douglas
College, North Island College et SkillPlan. Les mesures de rendement comprennent les gains
d'apprentissage en matière de compétences essentielles, l'engagement des élèves et les notes.
L'étude élabore un cadre d'évaluation et des instruments d'enquête, et comprend une analyse coût-
efficacité. La mise en œuvre de Skills Bridge aux trois emplacements pilotes éclaire un grand
consortium d'établissements d'enseignement mettant en œuvre une formation en compétences
essentielles pour leurs étudiants. La SRSA constitue un partenaire de recherche de ce projet pilote
financé par les collèges et les établissements de formation de l'industrie participants.
Durée : septembre 2013 – avril 2014
Promoteur : DataAngel Policy Research Inc.

Formation en milieu de travail
Améliorer la productivité grâce au mentorat : un projet de démonstration national
Selon les prévisions du secteur de la construction de ConstruForce Canada, on estime que
l'industrie perdra 250 000 travailleurs spécialisés au cours de la prochaine décennie, en raison de
départs à la retraite. Cela entraîne un besoin urgent de développement rapide des compétences des
jeunes travailleurs – à des niveaux sans précédent – qui exerce une pression importante sur la
capacité de formation dans le secteur. Ce n'est pas seulement un défi pour le système
d'apprentissage, mais aussi pour les employeurs, les syndicats et les superviseurs et les
compagnons actuels qui sont responsables de la grande majorité du développement des
compétences par le mentorat. Parallèlement, de nombreux compagnons et apprentis ne sont pas
adéquatement préparés pour le mentorat car ils ont des lacunes dans les compétences essentielles
clés de la communication, du travail avec les autres et de la résolution de problèmes.
Ce projet entreprendra le développement, la mise en œuvre et l'évaluation d'un modèle de
formation au mentorat enrichi pour le secteur de la construction et de l'entretien au Canada. Il est
mis en œuvre en tant que projet de démonstration pancanadien dans toutes les régions du pays
avec jusqu'à 1 200 travailleurs qualifiés et jusqu'à 80 entrepreneurs dans quatre métiers spécialisés
du Canada. La méthodologie de recherche comprend un essai contrôlé randomisé pour mesurer les
effets du modèle de formation au mentorat sur les compétences et la performance des apprentis et
des compagnons, ainsi que sur les résultats commerciaux des entreprises participantes. L'étude
comprendra également une analyse avantages-coûts rigoureuse pour mesurer le rendement des
investissements dans la formation. Le projet est géré par ConstruForce Canada en partenariat avec
SkillPlan et la Société de recherche sociale appliquée (SRSA).
Durée : juin 2017 – mai 2021
Promoteur : ConstruForce Canada avec un financement du Bureau de l'alphabétisation et des
compétences essentielles (BACE) d'Emploi et Développement social Canada

Société de recherche sociale appliquée                                                                          3
Expertise en matière d'emploi et de compétences - Social Research ...
L'expérience de la SRSA en matière de développement de la
                                                            main-d'œuvre et d'innovation dans les services d'emploi

Évaluation du Projet de travaux publics des communautés autochtones
Le Projet de travaux publics des communautés autochtones est une approche novatrice axée sur la
demande pour le développement de la main-d'œuvre dans les collectivités des Premières nations.
L'initiative a été conçue dans le but de renforcer les possibilités d'emploi pour les autochtones sans
emploi ou sous-employés. Elle vise également à fournir aux communautés l'expertise locale
nécessaire pour répondre à leurs besoins en travaux publics et en infrastructures communautaires.
Le projet s'appuie sur un modèle de partenariat unique qui comprend divers partenaires
intersectoriels. L'organisme en chef est Okanagan Training and Development Council, le signataire
de l'entente sur la Stratégie de formation pour les compétences et l’emploi destinée aux
autochtones pour les zones de services d'Okanagan composées de six bandes membres. Les
deux autres partenaires sont la Première nation de Westbank, une nation autonome à Kelowna et
ASTTBC, une association/régie professionnelle provinciale à but non lucratif fondée en 1958. La
SRSA a été chargée d'effectuer une validation du concept pour montrer comment le pilote se
déroulera dans le monde réel et s'il est réalisable et viable pour une mise en œuvre et une
évaluation plus larges.
Durée : septembre 2017 – juillet 2019
Promoteurs : Okanagan Training and Development Council + donateur anonyme

Avancer vers l'emploi
Microcertifications pour un plan d'évaluation des apprenants en alphabétisation des adultes
Les microcertifications numériques et ouvertes sont une nouvelle façon innovante de comprendre
et de communiquer ce qu’une personne connaît et qu’elle est capable de démontrer. Elles peuvent
être utilisées pour démontrer l’étendue de l’apprentissage, que ce soit quelque chose de simple
comme la présence à une conférence ou à un atelier, ou pour démontrer des compétences poussées
pour le travail, comme celles reliées aux métiers. Decoda Literacy Solutions a récemment adopté le
badge numérique du système de microcertification pour l’utiliser avec les programmes
d’alphabétisation des adultes. Dans ce projet, des badges d’alphabétisation et de compétences
essentielles (microcertifications) sont fournis aux adultes qui participent aux programmes
communautaires d’alphabétisation et de compétences essentielles, qui n’ont pas typiquement de
relevés officiels ou de certificats pour définir leurs apprentissages. L’utilisation d’un système de
microcertifications permet aux responsables du programme de démontrer une croissance dans le
développement de l’alphabétisation et des compétences essentielles chez les participants. Il s’agit
d’une approche audacieuse pour améliorer le taux d’accès à l’éducation et de complétude d’un
programme chez les adultes, de même qu’un appui accru pour l’avancement vers une éducation
supérieure et une progression d’emploi. Une approche d’évaluation développementale est utilisée
pour chercher à savoir si le programme atteint ses objectifs d’établir un système de certification
pour l’alphabétisation des adultes et d’apprendre comment les badges seraient acceptés et utilisés
par les intervenants du domaine de l’emploi.
Durée : mai 2017 – novembre 2017
Promoteur : Decoda Literacy Solutions

Société de recherche sociale appliquée                                                                           4
L'expérience de la SRSA en matière de développement de la
                                                              main-d'œuvre et d'innovation dans les services d'emploi

Le rôle du soutien des entreprises sociales d'emploi dans la transition des jeunes vers le
marché du travail
Le Centre d’excellence en matière d’emploi de la Colombie-Britannique et son partenaire, le
Community Social Planning Council of Greater Victoria, mènent un projet de démonstration qui vise
à évaluer le rôle du soutien des entreprises sociales d’emploi dans la transition vers le marché du
travail de jeunes qui doivent surmonter des obstacles dans leur cheminement de carrière. Dans le
cadre de ce projet, des entreprises sociales de la région, des fournisseurs de services d’emploi et
des employeurs collaborent afin d’offrir des stages dans des entreprises sociales d’emploi,
nouvelles ou existantes, qui mettent l’accent sur l’embauche de jeunes éprouvant des difficultés
relatives à l’emploi. Les jeunes participants auront ainsi l’occasion d’acquérir une expérience de
travail et des compétences précieuses afin de pouvoir bien répondre aux besoins du marché du
travail local. Ce projet vise à combler une lacune dans la connaissance relative au fait que les
emplois transitionnels dans les entreprises sociales d’emploi peuvent jouer un rôle dans
l’amélioration des résultats en matière d’emploi chez les jeunes à risque.
Durée : février 2016 – décembre 2017
Promoteur : Ministère du Développement social et de l'Innovation sociale de la Colombie-
Britannique

Innovations dans les services d’emploi
Projet Outiller les entreprises pour atteindre de meilleures performances
Il s’agit d’un projet pilote dont l’objectif est la conception d’un prototype de modèle destiné aux
organismes sans but lucratif du secteur des services d’emploi et visant à assurer le soutien de la
gestion de processus d’affaires (GPA). Le but ultime de ce projet est d’améliorer les processus
d’affaires au sein d’organismes à but non lucratif œuvrant dans le secteur des services d’emploi, ce
qui devrait conduire à une meilleure offre de services aux clients et à de meilleurs résultats. Le
projet vise également à concevoir des ressources pouvant servir à la mise en œuvre de ce modèle
ainsi qu’une stratégie d’évaluation pour accompagner le modèle et un plan de mise en œuvre d’un
projet pilote. Ce projet pilote pourrait être mis à l’essai afin de déterminer son impact sur l’efficacité
des processus, la productivité et les résultats des clients en fonction de la GPA. Le Centre
d’excellence en matière d’emploi de la Colombie-Britannique, une division de la SRSA, assurait la
gestion de ce projet.
Durée : septembre 2014 – mai 2015
Promoteur : Ministère du Développement social et de l'Innovation sociale de la Colombie-
Britannique

Pay for Success
Projet pilote visant à développer et à évaluer une approche innovatrice basée sur la performance
pour financer la prestation des services liés aux compétences essentielles au Manitoba et en
Nouvelle-Écosse. Ce projet pilote constitue le premier essai canadien du modèle « Pay for Success »

Société de recherche sociale appliquée                                                                             5
L'expérience de la SRSA en matière de développement de la
                                                           main-d'œuvre et d'innovation dans les services d'emploi

en matière de prestation de compétences essentielles. Le modèle est conçu pour stimuler
l’innovation dans la prestation de services, encourager une communauté de praticiens à fournir des
services liés aux compétences essentielles et améliorer à long terme la situation professionnelle des
groupes sous-représentés de la population active.
Durée : septembre 2013 – juin 2017
Promoteur : Workplace Education Manitoba

Intégration professionnelle Manitoba (IPM)
Évaluation évolutive qui examine l’élaboration et la mise en œuvre du nouveau programme
Intégration professionnelle Manitoba (IPM), partie intégrante du nouveau continuum provincial de
services et de mécanismes de soutien à la transition de la formation à l’emploi, et qui en rend
compte au client régulièrement. Le projet relève aussi des résultats clés immédiats et des méthodes
de mesure pour appuyer le développement d’un système et d’outils de collecte de données.
L’évaluation répond à des questions habituelles sur la mise en œuvre, par exemple, comment le
modèle IPM fonctionne dans la pratique? Elle vise aussi à comprendre systématiquement comment
la mise en œuvre du programme IPM influence les pratiques des fournisseurs de façon
intentionnelle ou non. Essentiellement, elle établit comment l’IPM a influencé le sentiment
d’efficacité professionnelle des fournisseurs en déterminant dans quelle mesure ces derniers
croient que le nouveau modèle leur permet de mieux subvenir aux besoins de leur public cible.
Durée : novembre 2012 – décembre 2013
Promoteur : Workplace Education Manitoba

Développement de la main-d'œuvre dans les régions éloignées et les
petits marchés
Un modèle innovant de formation par groupe pour les petites entreprises du Nouveau-
Brunswick
Ce projet consiste en l’élaboration et en l’essai pilote d’un modèle de formation qui se réalise par
groupe et à de multiples niveaux pour les petites entreprises du Nouveau-Brunswick, lesquelles ne
peuvent pas employer les approches traditionnelles de formation en milieu de travail. Le projet
documente les meilleures pratiques dans la formation par groupe et améliore les méthodes
d’évaluation des besoins et les outils d’évaluation existants concernant la livraison groupée aux
petites entreprises. Un essai pilote du nouveau modèle sera réalisé auprès de 6 firmes et avec un
maximum de 24 employés divisés en 2 ou 3 groupes. La SRSA mène l’évaluation en partenariat avec
l’Association de l’industrie touristique du Nouveau-Brunswick (AITNB), grâce à un financement du
ministère de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail du Nouveau-Brunswick.
Durée : juillet 2016 – avril 2017
Promoteur : Association de l'industrie touristique du Nouveau-Brunswick

Société de recherche sociale appliquée                                                                          6
L'expérience de la SRSA en matière de développement de la
                                                            main-d'œuvre et d'innovation dans les services d'emploi

Évaluation de l’initiative pilote de formation professionnelle dans le Nord (Northern Skills
Training Pilot Initiative)
Ce projet évalue la formation professionnelle pilote dans le Nord, une initiative de formation en
compétences essentielles visant le relèvement des compétences des travailleurs syndiqués et peu
qualifiés employés dans les secteurs forestier et minier dans trois régions du Nord de la Colombie-
Britannique. Au début de l’évaluation, l’initiative comprenait environ 300 participants, mais ce
chiffre a augmenté pour atteindre près de 600 participants durant l’évaluation. L’évaluation
détermine (a) la mesure dans laquelle les travailleurs ciblés bénéficient des activités de
sensibilisation de l’employeur et y sont réceptifs et s’ils présentent des demandes pour participer
au programme, (b) si la formation en compétences essentielles est dispensée telle que prévue, et
(c) si les niveaux de compétences essentielles des participants au programme s’améliorent après
leur participation aux services offerts par l’initiative pilote de formation professionnelle dans le
Nord.
Durée : octobre 2012 – juin 2013
Promoteur : Ministry of Jobs, Tourism and Skills Training, C.-B.

Formation en ligne sur les compétences numériques essentielles dans les petites
entreprises en milieu rural
La SRSA a participé à ce projet visant à élaborer, mettre en œuvre et évaluer un programme – offert
en ligne – de formation et d’évaluation des compétences numériques essentielles visant à accroître
les compétences numériques des petites entreprises en milieu rural et de leurs employés, ainsi que
la capacité des entreprises d’accroître ces compétences. Le programme de formation a été mis à
l’essai dans 10 petites entreprises, 2 dans chacune de 5 communautés rurales au Canada, et jusqu’à
100 employés ont participé au projet. La SRSA a conçu les protocoles d’évaluation des compétences,
des entrevues et des enquêtes auprès des employeurs et des employés, et a analysé les données
recueillies afin d’évaluer la mise en œuvre des outils de formation et d’évaluation des compétences
numériques et de mesurer les effets de la formation sur les petites entreprises en milieu rural et
leurs employés.
Durée : octobre 2012 – février 2016
Promoteur : Corporation au bénéfice du développement communautaire Restigouche

S'attaquer aux obstacles complexes à l'emploi
Réduire le sans-abrisme : Recherche sur les entreprises sociales d'insertion par le travail
(ESIT) (modèle quasi expérimental)
Ce projet, mené par le Réseau canadien de développement économique communautaire (RCDÉC) en
partenariat avec la SRSA et la Social Enterprise Toronto (SET), fournira une évaluation
longitudinale de l’efficacité des ESIT et les comparera avec d’autres interventions effectuées auprès
des personnes sans-abri ou de celles qui risquent de l’être. Cette étude sera la première dans son

Société de recherche sociale appliquée                                                                           7
L'expérience de la SRSA en matière de développement de la
                                                            main-d'œuvre et d'innovation dans les services d'emploi

genre dans la région du Grand Toronto. Le projet déterminera l’impact des ESIT sur les bons et les
mauvais résultats, y compris sur la stabilisation du travail et du logement, de même que sur les
retours en investissements du gouvernement dans ces types d’ESIT. En dernier lieu, il définira les
pratiques efficaces pour maximiser les impacts de plusieurs modèles de formation dans différentes
circonstances. En tant que partenaire d’évaluation, la SRSA effectuera une étude à partir d’un
modèle quasi expérimental. Elle sera responsable d’encadrer les mesures des impacts et de
l’efficacité des ESIT sur les résultats sur le marché du travail et les résultats sociaux pour les
personnes sans-abri ou celles qui risquent de l’être. Un des objectifs supplémentaires consiste à
améliorer la capacité des ESIT participantes à mesurer leurs résultats sociaux en utilisant des outils
de recherche de conception professionnelle.
Durée : juin 2017 – mars 2022
Promoteur : Réseau canadien de développement économique communautaire

Projet pilote de navigateur d'emploi
Le projet comprend de nouveaux partenariats intersystèmes travaillant collectivement pour
améliorer les occasions d’emploi pour les personnes qui habitent dans des logements supervisés. Le
modèle proposé est une nouvelle approche non éprouvée qui jumelle deux approches distinctes
fondées sur des données probantes en matière de logement et d’emploi (la priorité au logement
« Logement d’abord » et l’emploi personnalisé). Les approches permettent la mise en place d’un
« navigateur d’emploi » dans des logements supervisés afin de lier le logement aux emplois
personnalisés et à d’autres services d’emploi pour les locataires qui se trouvent dans des logements
stables et permanents, conformément au principe sous-jacent de « Logement d’abord » qui stipule
que toute personne est davantage en mesure de progresser une fois que son lieu de résidence est
stable. Le projet sera offert dans deux résidences du quartier Downtown Eastside de Vancouver. La
stratégie d’évaluation comprend une recherche sur la mise en œuvre et des études de cas. Le Centre
d'excellence en matière d'emploi fait équipe avec la Lookout Emergency Aid Society et l’Open Door
Group pour développer et implanter ce projet.
Durée : octobre 2015 – septembre 2018
Promoteur : Ministère du Développement social et de l'Innovation sociale de la Colombie-
Britannique

Société de recherche sociale appliquée                                                                           8
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler