ROSEBUD LE MAGAZINE DU CINÉMA KATORZA - N 79 - JANVIER 2019

 
ROSEBUD LE MAGAZINE DU CINÉMA KATORZA - N 79 - JANVIER 2019
ROSEBUDjanvier2019_Mise en page 1 28/12/2018 08:23 Page 1

  Rosebud
    LE magazinE du cinéma kaTorza
    n° 79 - janViEr 2019

                                                            / Les Estivants de Valeria Bruni Tedeschi /

     LE Top 5 dE L’équipE du kaTorza
     VaLEria Bruni TEdEschi
     faBiEn VEhLmann, LE crysTaL dE La Bd
ROSEBUD LE MAGAZINE DU CINÉMA KATORZA - N 79 - JANVIER 2019
ROSEBUDjanvier2019_Mise en page 1 28/12/2018 08:23 Page 2

      no                                                                 drôLE
      pop-                                                               d'EndroiT
      corn                                                               pour
      on                                                                 unE
      ThE                                                                rEnconTrE
      fLoor                                                                agEnda dEs éVénEm
                                                                                         or za
                                                                                               EnTs
                                                                           à VEnir au kaT
        édiTo éphémèrE

      a l’heure des bilans, face à la difficulté à trouver LE film de    Lundi 07 janViEr à 10h30
      2018, je me suis sentie obligée de prendre un peu de recul…
                                                                         séance Au ciné avec
                                                                         bébé pour les parents
      mon classement des films préférés 2018 aurait pu aussi bien
      contenir 5, 10 ou 15 « bons films » mais il était impossible
      d’en citer un qui ait « emporté le morceau », alliant la force
                                                                         autour de Miraï ma
                                                                         petite soeur de
      de son propos à la singularité de sa forme pour me boule-
      verser. Et le plus déroutant, c’est que celui qui aurait pu être
      celui-là, ne sera pas visible sur un écran de cinéma ! Et là où
      Okja de Bong joon-ho avait créé la surprise à cannes en
                                                                         mamoru hosoda
                                                                         une séance où les parents peuvent se
      2018, Roma d’alfonso cuaron a confirmé le malaise : il y a
                                                                         faire plaisir au cinéma avec lumière
      quelque chose de pourri au royaume du cinéma !
      pourquoi un réalisateur confirmé comme alfonso cuaron ne           tamisée, son baissé, pleurs tolérés.
      peut pas financer un film qui n’obéisse pas aux sacro-saintes      kun est un petit garçon à l’enfance heu-
      recettes du casting attendu, des effets spéciaux rebattus et du    reuse jusqu’à l’arrivée de miraï, sa petite
                                                                         sœur. jaloux de ce bébé qui monopolise
      scénario classique sans faire appel à netflix ? on peut tou-
                                                                         l’attention de ses parents, il se replie peu à
      jours râler : ça n’est pas l’exception française qui va créer la   peu sur lui-même. au fond de son jardin,
      surprise ! pour un Grand bain (qu’il a au passage fallu refu-      où il se réfugie souvent, se trouve un arbre
      ser aux salles art & essai pour que les multiplexes puissent       généalo-ma-gique. soudain, kun est pro-
      remplir leurs salles avec une proposition originale en plus        pulsé dans un monde fantastique où vont se
      d’En Liberté !), combien de ressucées des succès passés, Les       mêler passé et futur. il rencontrera tour à
      Tuche 3, La Ch’tite famille et Taxi 5 trustant allègrement la      tour ses proches à divers âges de leur vie :
                                                                         sa mère petite fille, son arrière grand-père
      tête du box-office ?
                                                                         dans sa trépidante jeunesse et sa petite
      heureusement, il y a tous les autres, ceux qu’on a eu plaisir,     sœur adolescente ! a travers ces aventures,
      vous et nous, de découvrir en salles, comme En Liberté !, 3        kun va découvrir sa propre histoire.
      Billboards, Leto, L’ile aux chiens, ou Girl et Amanda. parce       préventes dès le 31/12. Tarif : 6.20 euros.
      que nous attendons les prochains, ceux que nous ne connais-
      sons pas encore, nous nous souhaitons une belle année
      2019 !
                                                                         Lundi 07 janViEr à 21h30
                                                                         L’absurde séance
      caroline grimault

                                                                         présente The Toxic
                                                                         Avenger de Lloyd
                                                                         kaufman et michael
                           rosebud est un magazine imaginé
                           et rédigé par l'équipe du cinéma katorza.

                                                                         herz, en présence de
                           directrice de la publication :
                           caroline grimault.

                                                                         Lloyd kaufman
      ont contribué à ce n° de rosebud : ronan Bahuaud, jean-maurice
      Bigeard, caroline grimault, nicolas guilbaud, marc maesen, katy
      Vite.
      photographies : jean-gabriel aubert.                               une comédie d’horreur irrévéren-
                                                                         cieuse totalement assumée et politi-
      conception graphique
      5500 ex. Tous droits réservés kaTorza.                             quement incorrecte en présence du
      pour vos publicités dans rosebud : katorza@cineville.fr            génial Lloyd kaufman (réalisateur,
      dépôt légal à parution. impression : offset 5.

      2 / rosebud / n° 79 / janvier 2019
ROSEBUD LE MAGAZINE DU CINÉMA KATORZA - N 79 - JANVIER 2019
ROSEBUDjanvier2019_Mise en page 1 28/12/2018 08:23 Page 3

                                                                                       drôLE d'EndroiT
                                                                                   pour unE rEnconTrE

                                             / Lloyd kaufman, invité d’honneur de l’absurde séance, lundi 07 janvier à 21h30 /

   producteur, acteur, scénariste), suivie à        public sur ce film dont l’univers l’a
   23h d’une master class de Lloyd                  fortement influencé. dès 9 ans.
   kaufman, ainsi que d'une séance de               un autre monde, un autre temps, à l'âge
   photos et de dédicaces.. int-12 ans.             des miracles... jen et kira, seuls survivants
   melvin junko est concierge dans un club de       de la race des gelfings, partent à la
   gym. ce maigre, petit, faible gringalet,         recherche d'un éclat de cristal gigantesque,
   tombe dans un tonneau de déchets chi-            abîmé dans une commotion planétaire, qui
   miques toxiques. melvin est soudainement         donne force et puissance aux mystiques, un
   transformé en une créature hideuse, avec         peuple sage et pacifique. ils doivent affron-
   une taille et une force surhumaines. il est      ter les terribles et cruels skekses qui tien-
   devenu le Toxic avenger, le premier super-       nent ces derniers en esclavage.
   héros du new jersey.                             préventes dès le 07/01.

    préventes dès le 19/12. Tarif : 6.90 euros.     Tarif -14 ans : 4.50 euros.

    mErcrEdi 16 janViEr                             du 16 au 22 janViEr
    à 14h30
                                                    festival Télérama
    Les goûters de                                  sept jours pour (re)découvrir une
    l’Ecran présentent                              sélection des films marquants de l’an-

    Dark Crystal                                    née 2018 pour 3,50 euros la place.

    de jim henson
                                                    notre sélection : Burning de Lee chan-
                                                    dong, Cold War de pawel pawlikowski, En

    et frank oz                                     liberté ! de pierre salvadori, Girl de Lukas
                                                    dhont, Les Frères Sisters de jacques
   un chef d’oeuvre de l’animation,                 audiard, Plaire, aimer et courir vite de
   choix du scénariste de bande dessinée            christophe honoré, The Rider de chloé
   fabien Vehlmann (Seuls) qui, à l’issue           zhao, Une affaire de famille de hirokazu
                                                    kore-eda, L’île aux chiens de Wes anderson
   de la projection échangera avec le
                                                    (jeune public), avec cette année l’avant-pre-

                                                                                                 n° 79 / janvier 2019 / rosebud / 3
ROSEBUD LE MAGAZINE DU CINÉMA KATORZA - N 79 - JANVIER 2019
ROSEBUDjanvier2019_Mise en page 1 28/12/2018 08:23 Page 4

      drôLE d'EndroiT
      pour unE rEnconTrE

                                                                          / La Dernière folie de Claire Darling de julie Bertuccelli /
                                      mière de La Dernière folie de Claire              à Verderonne, petit village de l'oise, c'est le
                                      Darling de julie Bertuccelli, en présence de      premier jour de l'été et claire darling se
                                      la réalisatrice, vendredi 18 janvier à 20h30.     réveille persuadée de vivre son dernier
                                      pass’Télérama en échange du coupon                jour... Elle décide alors de vider sa maison
                                      découpé dans le magazine Télérama.                et brade tout sans distinction, des lampes
                                      3.50 euros sur présentation du pass’              Tiffany à la pendule de collection. Les
                                      Télérama.                                         objets tant aimés se font l’écho de sa vie
                                                                                        tragique et flamboyante. cette dernière
                                                                                        folie fait revenir marie, sa fille, qu’elle n’a
                                                                                        pas vue depuis 20 ans.
                                                                                        préventes dès le 16/01. Tarif festival
                                      VEndrEdi 18 janViEr                               Télérama : 3.50 euros sur présentation du
                                      à 20h30                                           pass’ Télérama.

                                      avant-première de La
                                      Dernière folie de
                                      Claire Darling
                                      de julie Bertuccelli,                             jEudi 24 janViEr à 21h30
                                      en sa présence                                    L’absurde séance
                                      si les objets sont au coeur du nouveau
                                                                                        présente
                                                                                        Assassination Nation
                                      film de julie Bertuccelli, on y parle
                                      aussi de rapports complexes entre
                                      mère et fille, de mensonges, de
                                      secrets et de non-dits. La réalisatrice
                                                                                        de sam Levinson
                                                                                        ce film a obtenu le prix du jury aux
                                      échangera avec le public sur cette
                                                                                        utopiales 2018. soirée en partenariat
                                      adaptation du roman Le Dernier vide-
                                                                                        avec creative maker. int-12 ans +
                                      grenier de Faith Bass Darling à l’issue
                                                                                        avertissement.
                                      de la projection.

      4 / rosebud / n° 79 / janvier 2019
ROSEBUD LE MAGAZINE DU CINÉMA KATORZA - N 79 - JANVIER 2019
ROSEBUDjanvier2019_Mise en page 1 28/12/2018 08:23 Page 5

                                                                drôLE d'EndroiT
                                                            pour unE rEnconTrE

     Lily et ses trois meilleures amies, en termi-
     nale au lycée, évoluent dans un univers de
     selfies, d’emojis, de snapchats et de sextos.
     mais lorsque salem, la petite ville où elles
     vivent, se retrouve victime d’un piratage
     massif de données personnelles et que la
     vie privée de la moitié des habitants est
     faite publique, la communauté sombre
     dans le chaos. Lily est accusée d’être à
     l’origine du piratage et prise pour cible.
     Elle doit alors faire front avec ses cama-
     rades afin de survivre à une nuit sanglante
     et interminable
     préventes dès le 14/01. Tarif : 6.90 euros.

        LE
        rosEBud
        du mois
          L’imagE réVéLéE
          qui faiT gagnEr
        Trouvez de quel film
        est extraite cette photo,
        envoyez-nous votre réponse
        à katorza@wanadoo.fr
        Les 20 premières bonnes réponses
        recevront une invitation valable pour
        deux personnes pour l’avant-première
        de La Dernière folie de Claire Darling
        de julie Bertuccelli, en présence de la
        réalisatrice, le 18/01 à 20h30 ou pour
        l’absurde séance autour de
        Assassination Nation de sam Levinson,
        le 24/01 à 21h30.

        Le rosebud de décembre était
        Les Vestiges du jour de james ivory.

                                                                 n° 79 / janvier 2019 / rosebud / 5
ROSEBUD LE MAGAZINE DU CINÉMA KATORZA - N 79 - JANVIER 2019
ROSEBUDjanvier2019_Mise en page 1 28/12/2018 08:23 Page 6

      Top 5                                         cETTE annéE,
                                           L’équipE du kaTorz
                                                             a a aimé...

      The Rider de chloé zao                              In the Fade de fatih akin
      Céline Novel                                        Ronan Bahuaud
      Reine d’un été de joya Thome                        Everybody knows de asghar farhadi
      Leave No Trace de debra granik                      The Outlaws de yoon-seong kang
      En liberté ! de pierre salvadori                    La Saveur des Ramen de Eric khoo
      L’Espion qui m’a larguée de susanna fogel           Tiger Zinda Hai de ali abbas zafar

                                                          Sofia de meryem Benm’Barek
                                                          Caroline Grimault
      Capharnaüm de nadine Labaki
      Mélanie Ricolleau
      En guerre de stéphane Brizé                         Leave No Trace de debra granik
      Plaire, aimer et courir vite de christophe honoré   Burning de Lee chang-dong
      En liberté ! de pierre salvadori                    Une affaire de famille de hirokazu kore-Eda
      Les Chatouilles de andréa Bescond, Eric métayer     L’Ordre des choses de andrea segre

      Utoya, 22 juillet de Erik poppe                     In the Fade de fatih akin
      Katy Vite                                           Joachim Hoffmann
      Les Garçons sauvages de Bertrand mantico            Ghostland de pascal Laugier
      Razzia de nabil ayouch                              Mandy de panos cosmatos
      Leto de kirill serebrennikov                        The night comes for us de Timo Tjahjanto
      Les Indestructibles 2 de Brad Bird                  En liberté ! de pierre salvadori

                                                          Lady Bird de greta gerwig
                                                          Pauline Avril
      The Guilty de gustav möller
      Nicolas Guilbaud
      Upgrade de Leigh Whannell                           Leave No Trace de debra granik
      Spider-Man : New Generation                         Blackkklansman de spike Lee
      de Bob persichetti, peter ramsey, rodney rothman    En liberté ! de pierre salvadori
      Phantom Thread de paul Thomas anderson              The Rider de chloé zao
      Sale temps à l’hôtel El Royale de drew goddard

                                                          The Night comes for us de Timo Tjahjanto
                                                          Jean-Maurice Bigeard
      Jurassic World : Fallen Kingdom
      Sarah Verdon
                                                          Assassination Nation de sam Levinson
      de juan antonio Bayona                              Border de ali abbasi
      Mademoiselle de Joncquières                         Les Moissonneurs de Etienne kallos
      de Emmanuel mouret                                  La Saveur des Ramen de Eric khoo
      Annie Hall de Woody allen (reprise)
      3 Billboards de martin macdonagh
      Rampage de Brad peyton
                                                          Mission Impossible - Fallout
                                                          Robert Huet
                                                          de christopher mcquarrie
      En liberté ! de pierre salvadori
      Marc Maesen
      L’Ile aux chiens de Wes anderson                    Sauver ou périr de frédéric Tellier
      Mission Impossible - Fallout                        Les Aventures de Spirou et Fantasio
                                                          de alexandre coffre
      de christopher mcquarrie
      Miraï ma petite soeur de mamoru hosoda              First Man de damien chazelle
      Spider-Man : New Generation                         Un peuple et son roi de pierre schoeller
      de Bob persichetti, peter ramsey, rodney rothman

      3 Billboards de martin macdonagh
      Eric Rolland
      L’Ile aux chiens de Wes anderson                    En liberté ! et Leave No Trace sont les grands
      Blackkklansman de spike Lee                         favoris de l’équipe du katorza en 2018.
      The House that Jack built de Lars Von Trier
      Les Frères Sisters de jacques audiard

      6 / rosebud / n° 79 / janvier 2019
ROSEBUD LE MAGAZINE DU CINÉMA KATORZA - N 79 - JANVIER 2019
ROSEBUDjanvier2019_Mise en page 1 28/12/2018 08:23 Page 7

                                                                                                              éTaT
                                                                                                         criTiquE
                                                                                                                    LE cahiEr
                                                                                                                     criTiquE
                                                                                                                  du kaTorza

    Les Estivants
    comédienne, Valeria Bruni Tedeschi s'est penchée sur sa
    propre vie pour en faire le terreau de ses films. avec Les
    Estivants, son quatrième long métrage, sa propre histoire
    devient l'occasion d'ouvrir son cinéma au monde et de
    raconter les destinées de 21 personnages plus ou moins
    imaginaires.
    comme ses films précédents, Les Estivants        lunaire un peu clown et cruel, incarné précé-
    est autobiographique. mais il s'agit d'une       demment par Louis garrel. ou encore
    «autobiographie imaginaire», un moyen de         yolande moreau ici intendante du domaine
    donner une cohérence à sa propre vie. «Ma        familial, flanquée d'un mari malade et
    vie de cinéma donne du sens à ma vie en         «irresponsable», qui essaye de rester vivante
    général. Cette dernière m’est souvent incom-    dans ce monde de fous, tandis que le maître
    préhensible, elle manque de sens. Cela           d'hôtel de la maison tente désespérément
    m’angoisse. Une vie de cinéma donne un           d'amorcer un dialogue social sur ses condi-
    peu de sens, de lumière à la confusion, de      tions de travail avec des propriétaires intime-       réaLisé par
    voix à la douleur». car le parti pris de         ment convaincus que leurs problèmes exis-             Valeria Bruni Tedeschi
    Valeria Bruni Tedeschi est plutôt de donner à    tentiels sont plus importants. Le tour de force       aVEc
    rire et à sourire de l'absurdité et des souf-    de la réalisatrice est justement qu'au bout           Valeria Bruni Tedeschi,
    frances de sa propre existence. ainsi, anna      d'un moment, attaché à toutes ces histoires,          pierre arditi, Valeria
    se retrouve quittée inopinément par l'homme      faites d'autant de misères tournées en déri-          golino
    de sa vie juste avant de passer devant une       sion par pudeur, le spectateur ne s'attache
    austère et hostile commission d'aide du cnc      plus à chercher à reconnaître les uns ou les
    pour son prochain film, et d'aller rejoindre     autres. il est juste bringueballé entre les           film français
    sa riche famille de névrosés doux-dingues        émotions et les sentiments de chacun, ten-            2018
    autocentrés pour passer des vacances et          tant de trouver son propre chemin dans cette          2h08
    peaufiner son scénario.                          comédie humaine qui nous rappelle avec
                                                     grâce et légèreté le difficile métier de vivre...
    pour raconter cette histoire, Valeria Bruni      au milieu des autres. En transférant son petit
    Tedeschi a choisi de faire incarner les prota-   théâtre personnel sur grand écran, Valeria
    gonistes de sa vie à la fois par des proches –   Bruni Tedeschi réussit à montrer l'universalité
    sa mère, sa fille, sa tante, ou encore sa co-    de nos petits drames, et surtout à nous faire
    scénariste de longue date, noémie Lvovsky,       en sourire.
    et par des comédiens étrangers à sa biogra-
    phie. ainsi richard scarmaccio, archétype        sortie le 30 janvier
    du bel italien langoureux, campe un pierrot                                                              caroline grimault

                                                                                                    n° 79 / janvier 2019 / rosebud / 7
ROSEBUD LE MAGAZINE DU CINÉMA KATORZA - N 79 - JANVIER 2019
ROSEBUDjanvier2019_Mise en page 1 28/12/2018 08:23 Page 8

      éTaT
      criTiquE

      Qui a tué Lady                                                   Asako 1 et 2
      Winsley ?                                                        sorTiE LE 02 janViEr
      sorTiE LE 02 janViEr
                                                                       En sortant d'une exposition, la jeune asako rencontre
                                                                       Baku. ils ont un coup de foudre immédiat. c'est un véri-
      Bienvenue dans le petit monde d’agatha christie ou du            table feu d'artifice en guise d'introduction pour ce film
      cluedo mais pas que... Lady Winsley, une romancière              romanesque. Elle est timide et douce. il est séduisant,
      américaine, est assassinée sur une petite île turque.            mystérieux et excentrique. Bien qu'on le lui déconseille,
      L’inspecteur fergan y est dépêché d’istanbul pour mener          elle s'engage entièrement dans une relation passionnelle.
      l’enquête et porter main forte au commissaire de l’île. Et       malheureusement, Baku disparaît brutalement, la bles-
      il va avoir du travail car tous les habitants de l’île sem-      sant profondément. plus tard, installée à Tokyo, asako
      blent-être de la même famille, se tiennent les coudes et         rencontre le sosie de son premier amour qui tombe sous
      voient d’un mauvais oeil cet inspecteur suspicieux qui met       son charme. devrait-elle choisir entre liberté et sécurité ?
      en doute leur honnêteté de «bonnes gens».                        après Senses, ryusuke hamaguchi nous dresse le portrait
      hiner saleem réalise un polar absurde peuplé de person-          d'une japonaise timide et passionnée. il met en scène ce
      nages décalés. fergan fait face à un commissaire lunaire         nouveau film avec une grande délicatesse. il illustre bien
      dépassé par la situation et qui ne comprend rien à l’en-         la dualité entre le cœur et la raison. il s'appuie sur une
      quête. Lorsqu’il interroge un suspect ou un témoin, c’est à      magnifique bande son appuyée de morceaux électro-
      toute la famille qu’il doit faire face ou, chez le coiffeur, à   niques pleins de poésie.
      tous les clients. L’infirmière n’ose pas faire les prélève-      Toujours dans son style épuré mais efficace, hamaguchi
      ments d’adn car tous les insulaires font partis de sa            pique notre curiosité avec des thèmes universels. Les cica-
      famille. alors lorsque l’inspecteur ajoute une histoire          trices du passé, le quotidien qui parfois nous mine, le
      d’adultère entre une habitante de l’île et un patriarche         désir, les sentiments et l'amour sont au centre de ce film.
      décédé, la farce, tout en restant absurde, quitte le             on se laisse emporter par asako. fasciné par les person-
      contexte de la simple comédie policière pour parler de la        nages qu'on cerne grâce aux détails subtilement distillés
      place de la femme dans la société turque, et aussi de            entre leur quotidien et les regards échangés, on restera
      diversité ethnique puisque l’inspecteur fergan est kurde et      dans l'attente de savoir quel en sera le dénouement pour
      que cette nouvelle est vraiment mal perçue par la com-           asako, Baku et ryohei, interprétés tous deux de manière
      munauté dans laquelle il enquête. Et puis, et surtout, il y      déroutante par le même acteur.             ronan Bahuaud
      a azra, jeune femme de caractère avec qui fergan tisse
      un lien amical puis amoureux, très joliement interprétée
      par l’actrice Ezgi mola.                       marc maesen

                                    réaLisé par                                                    réaLisé par
                                    hiner saleem                                                   ryusuke hamaguchi
                                    aVEc                                                           aVEc
                                    mehmet kurtuluş, Ezgi                                          masahiro higashide, Erika
                                    mola, ahmet uz                                                 karata, koji seto

                                    film turc                                                      film japonais
                                    2018                                                           2018
                                    1h30                                                           1h59

      8 / rosebud / n° 79 / janvier 2019
ROSEBUD LE MAGAZINE DU CINÉMA KATORZA - N 79 - JANVIER 2019
ROSEBUDjanvier2019_Mise en page 1 28/12/2018 08:23 Page 9

                                                                                                                   éTaT
                                                                                                              criTiquE

    Border                                                         L’Ordre des
    sorTiE LE 09 janViEr                                           médecins
    Tina, douanière à l’efficacité redoutable, est connue pour     sorTiE LE 23 janViEr
    son odorat extraordinaire. c'est presque comme si elle
                                                                   simon, 37 ans est pneumologue dans un chu. il y soigne
    pouvait flairer la culpabilité d’un individu. mais quand
                                                                   tous les jours tumeurs et cancers et voit passer la mort. il
    Vore, un homme d'apparence suspecte, passe devant
                                                                   gère très bien la distance affective indispensable au rôle
    elle, ses capacités sont mises à l'épreuve pour la première
                                                                   de médecin, sûre de ses convictions… jusqu’au jour où sa
    fois. Tina sait que Vore cache quelque chose, mais n’ar-
                                                                   mère se fait hospitaliser dans un service voisin.
    rive pas à identifier quoi. pire encore, elle ressent une
                                                                   on suit pendant 1h30 ce médecin entre consultations de
    étrange attirance pour lui...
                                                                   ses patients, vie amoureuse et familiale et liens avec ses
    Véritable bête de festivals, Border est un film hors-normes
                                                                   collègues. david roux nous permet de rentrer dans le
    du cinéaste ali abassi. il a fait sa première au festival de
                                                                   huis clos de l’hôpital. il y met surtout en avant la difficulté
    cannes dans la sélection un certain regard. ali abassi,
                                                                   de la distanciation face à certaines situations de manière
    qui signe ici son second film après Shelley, interroge le
                                                                   très fine. La remise en question du pouvoir (limité) de gué-
    regard que la société peut porter sur des êtres radicale-
                                                                   risseur des médecins. que faire quand un patient refuse
    ment différents.
                                                                   d’être soigné ? Le réalisateur connaît bien ce milieu. ses
    En voyageant du film fantastique à la romance, en pas-
                                                                   parents sont médecins, son frère pneumologue : «Je l’ai
    sant par le polar, le cinéaste, qui s’appuie sur des person-
                                                                   suivi dans son travail, quelques jours : je mettais une
    nages complexes, surprend et déstabilise en permanence
                                                                   blouse blanche qui me permettait de me fondre dans le
    ses spectateurs. une oeuvre singulière, drôle, attachante,
                                                                   décor. Ils sont en permanence confrontés à des situations
    étrange et somme toute universelle. un film-frontière
                                                                   que nous jugerions aiguës, graves et insolubles. Mais eux,
    puissamment fantastique (sur la lisière entre le monde
                                                                   c’est leur quotidien.» jérémie renier excelle, encore une
    réel et un autre monde, celui de ceux que nous ne voyons
                                                                   fois, dans ce film. son personnage passe de l’autre côté
    pas), absolument blasphématoire mais d'une logique et
                                                                   de la frontière. de médecin il devient le proche d’un
    d'une beauté implacables. un choc de cinéma. un vrai.
                                                                   malade. peut-on être les deux, fils et médecin quand on
    Border est adapté d'une nouvelle de john ajvide Lindqvist,
                                                                   comprend les choses avant les autres et que l’on est la
    l'auteur de Laisse-moi entrer, adapté au cinéma par
                                                                   référence médicale pour sa famille ? que devienne nos
    Tomas alfredson sous le titre français Morse en 2009.
                                                                   convictions ? mais plus qu’un film sur les médecins, il
                                           jean-maurice Bigeard
                                                                   devient au fur et à mesure un film sur la famille !
                                                                                                                       katy Vite

                                 réaLisé par                                                    réaLisé par
                                 ali abbasi                                                     david roux
                                 aVEc                                                           aVEc
                                 Eva melander, Eero                                             jérémie renier, marthe
                                 milonoff, jörgen Thorsson                                      keller, zita hanrot
                                  film suédois                                                  film français
                                  2018                                                          2018
                                  1h41                                                          1h33

                                                                                               n° 79 / janvier 2019 / rosebud / 9
ROSEBUD LE MAGAZINE DU CINÉMA KATORZA - N 79 - JANVIER 2019
ROSEBUDjanvier2019_Mise en page 1 28/12/2018 08:23 Page 10

      coupés
      courTs
       LEs résumés                   BiEnVEnuE à marWEn                                Buenos aires, 1971.
                                                                                       carlitos est un adolescent de 17 ans au
       dEs fiLms                     film américain de robert zemeckis                 visage d’ange à qui personne ne résiste. ce
       à L’affichE                   (2018/1h56) avec steve carell, Leslie             qu’il veut il l’obtient. au lycée, sa route
                                     mann, Eiza gonzalez                               croise celle de ramon. Ensemble ils forment
                                     sorTiE LE 02 janViEr                              un duo trouble au charme vénéneux. ils
      Liste non exhaustive           L'histoire de mark hogancamp, victime             s’engagent sur un chemin fait de vols, de
                                     d'une amnésie totale après avoir été sauva-       mensonges où tuer devient bientôt une
                                     gement agressé, et qui, en guise de théra-        façon de s’exprimer...
                                     pie, se lance dans la construction de la          Luis ortega s'est inspiré de l'histoire de
                                     réplique d'un village belge durant la             carlos robledo puch, plus connu sous le
                                     seconde guerre mondiale, mettant en               nom de « L'ange noir », qui assassina entre
                                     scène les figurines des habitants en les          1971 et 1972 onze personnes d’une balle
                                     identifiant à ses proches, ses agresseurs ou      dans le dos ou pendant leur sommeil.
                                     lui-même.

      / Bienvenue à Marwen /
                                     Le réalisateur de Forrest Gump s’intéresse à
                                     l’histoire vraie de mark hogancamp et de          ayka
                                     son auto-thérapie suite à la terrible agression   film russe de sergey dvortsevoy
                                     dont il a été victime.                            (2018/1h40) avec samal yeslyamova
                                                                                       sorTiE LE 16 janViEr
                                                                                       ayka vient d'accoucher. Elle ne peut pas se
                                     LEs conTEs                                        permettre d'avoir un enfant. Elle n'a pas de

                                     mErVEiLLEux
                                                                                       travail, trop de dettes à rembourser, même
                                                                                       pas une chambre à elle. mais c'est compter
                                     par ray harryhausEn                               sans la nature, qui reprendra ses droits.
                                                                                       un docu-fiction sur le parcours d’une jeune
                                     film d’animation américain de ray                 femme perdue dans la société kazakh
          / Les Invisibles /         harryhausen (2018/0h56)                           actuelle. prix d’interprétation féminine au
                                     sorTiE LE 02 janViEr                              festival de cannes 2018.
                                     un programme de courts métrages de ray
                                     harryhausen réalisés entre 1946 et 1953.
                                     Les contes de notre enfance revisités par le      douBLEs ViEs
                                     maître des effets spéciaux ray harryhausen.       film français de olivier assayas
                                     dès 4/5 ans.                                      (2018/1h48) avec guillaume canet,
                                                                                       juliette Binoche, Vincent macaigne
                                                                                       sorTiE LE 16 janViEr

              / L’Ange /
                                     LEs inVisiBLEs                                    alain, la quarantaine, dirige une célèbre
                                                                                       maison d’édition, où son ami Léonard, écri-
                                     film français de Louis-julien petit               vain bohème publie ses romans. La femme
                                     (2018/1h42) avec audrey Lamy, corinne             d’alain, séléna, est la star d’une série télé
                                     masiero, noémie Lvovsky                           populaire et Valérie, compagne de
                                     sorTiE LE 09 janViEr                              Leonard, assiste vaillamment un homme
                                     suite à une décision municipale, l’Envol,         politique. Bien qu’ils soient amis de longue
                                     centre d’accueil pour femmes sdf, va fer-         date, alain s’apprête à refuser le nouveau
                                     mer. il ne reste plus que trois mois aux tra-     manuscrit de Léonard… Les relations entre
                                     vailleuses sociales pour réinsérer coûte que      les deux couples, plus entrelacées qu’il n’y
                                     coûte les femmes dont elles s’occupent :          paraît, vont se compliquer.
               / Ayka /              falsifications, pistons, mensonges…               un Vaudeville décalé dans le monde de
                                     désormais, tout est permis !                      l’édition, interrogeant au passage le rôle du
                                     Le réalisateur de Discount et Carole Matthieu     numérique sur la culture actuelle.
                                     retrouve son actrice fétiche corinne masiero
                                     et confirme son intérêt pour le cinéma social.
                                                                                       LE châTEau dE
                                                                                       cagLiosTro
                                     L’angE                                            film d’animation japonais de hayao
                                     film argentin de Luis ortega (2018/2h00)          miyazaki (1979/1h40)
                                     avec Lorenzo ferro, chino darín, daniel           sorTiE LE 23 janViEr
          / Doubles vies /           fanego                                            Le célèbre Lupin dévalise un casino mais
                                     sorTiE LE 09 janViEr                              s'aperçoit que les billets volés sont des faux.

      10 / rosebud / n° 79 / janvier 2019
ROSEBUDjanvier2019_Mise en page 1 28/12/2018 08:23 Page 11

                                                                                                                   coupés
                                                                                                                   courTs

    En compagnie de son acolyte jingen, Lupin        amoureuse de fonny, un jeune sculpteur
    enquête sur cette fausse monnaie qui le          noir. Elle est enceinte et ils sont bien déci-
    conduit au château de cagliostro. ils            dés à se marier. mais fonny, accusé d'avoir
    apprennent alors qu’une princesse, enfer-        violé une jeune porto-ricaine, est jeté en
    mée dans le château, détiendrait la clé d'un     prison. Les deux familles se mettent alors en
    fabuleux trésor...                               campagne, à la recherche de preuves qui
    En version numérique restaurée. dès 7 ans.       le disculperont. pendant ce temps, Tish et
                                                     fonny ne peuvent qu'attendre, portés par               / Le Château de... /
    conTinuEr                                        leur amour, un amour qui transcende le
                                                     désespoir, la colère et la haine.
    film français de joachim Lafosse                 d’après le roman de james Baldwin.
    (2018/1h24) avec Virginie Efira, kacey

                                                           aVanT-prEmiErEs
    mottet klein, diego martín
    sorTiE LE 23 janViEr
    sibylle, mère divorcée, ne supporte plus de

                                                     La dErnièrE foLiE dE
    voir son fils adolescent sombrer dans une
    vie violente et vide de sens. Elle va jouer
    leur va-tout en entraînant samuel dans un        cLairE darLing                                           / Les Contes... /
    long périple à travers le kirghizistan. avec
                                                     film français de julie Bertuccelli
    deux chevaux pour seuls compagnons,
                                                     (2018/1h34) avec catherine deneuve,
    mère et fils devront affronter un environne-
                                                     chiara mastroianni, samir guesmi
    ment naturel aussi splendide qu’hostile, ses
                                                     sorTiE LE 06 féVriEr
    dangers, son peuple… et surtout eux-
                                                     à Verderonne, petit village de l'oise, c'est le
    mêmes !
                                                     premier jour de l'été et claire darling se
    Les souffrances d’une mère et d’un fils
                                                     réveille persuadée de vivre son dernier
    d’après le roman de Laurent mauvignier.
                                                     jour... Elle décide alors de vider sa maison

    anoThEr day of LifE
                                                     et brade tout sans distinction, des lampes
                                                     Tiffany à la pendule de collection. Les                 / Another Day... /
    film d’animation espagnol de raul de la          objets tant aimés se font l’écho de sa vie
    fuente et damian nenow (2018/1h26)               tragique et flamboyante. cette dernière
    sorTiE LE 23 janViEr                             folie fait revenir marie, sa fille, qu’elle n’a
    Varsovie, 1975. ryszard kapuscinski (43          pas vue depuis 20 ans.
    ans) est un brillant journaliste, chevronné et   avant-première Vendredi 18 janvier à 20h30
    idéaliste. c’est un fervent défenseur des        dans le cadre du festival Télérama, en pré-
    causes perdues et des révolutions. à             sence de la réalisatrice.
    l’agence de presse polonaise, il convainc
    ses supérieurs de l’envoyer en angola. Le                                                               / Si Beale Street... /
    pays bascule dans une guerre civile san-
    glante à l’aube de son indépendance.
    kapuscinski s’embarque alors dans un
    voyage suicidaire au cœur du conflit. il
    assiste une fois de plus à la dure réalité de
    la guerre et se découvre un sentiment d’im-
    puissance. L’angola le changera à jamais :
    parti journaliste de pologne, il en revient
    écrivain.
                                                                                                              / La dernière... /
    European film award 2018 du meilleur film
    d'animation.

    si BEaLE sTrEET
    pouVaiT parLEr
    film américain de Barry jenkins
    (2018/1h57) avec stephan james, kiki
    Layne, Teyonah parris
    sorTiE LE 30 janViEr
    si Beale street pouvait parler, elle raconte-                                                               / Continuer /
    rait à peu près ceci : Tish, dix-neuf ans, est

                                                                                                 n° 79 / janvier 2019 / rosebud / 11
ROSEBUDjanvier2019_Mise en page 1 28/12/2018 08:23 Page 12

     LE pLan
     américain
              porTraiT               Valeria Bruni Tedeschi

                                     Sur le fil
                                     issue d’une lignée d’industriels et de musiciens, Valeria Bruni
                                     Tedeschi découvre le théâtre en france, avec patrice chéreau,
                                     puis le cinéma avec noémie Lvovsky, avant de passer à son tour
                                     derrière la caméra pour continuer, à l’écran comme sur scène, à
                                     tracer une route fragile entre tragédie et comédie.
                                     Entre la france et l’italie                         long métrage, Oublie-moi, nouveau portrait
                                     petite-fille d’industriel, fille d’un compositeur   de femme instable et vulnérable.
                                     d’opéra et d’une pianiste concertiste, Valeria
     réaLisé par                     Bruni Tedeschi a pris l’habitude de naviguer        Entre l’interprétation et la réalisation
     Valeria Bruni Tedeschi          dans plusieurs univers. que ce soit entre la        sa carrière d’interprète se poursuit avec bon-
     aVEc                            france et l’italie qu’elle a dû quitter à 9 ans,    heur dans de nombreux rôles avec claire
     Valeria Bruni Tedeschi,         ou en changeant de milieu. En effet, sa             denis, claude chabrol, ou encore en italie,
     pierre arditi, Valeria          famille a choisi de vivre en france dans les        avec marco Bellochio et mimo calopresti.
     golino                          années 80 par peur des Brigades rouges, ou          pour lui, elle interprète dans La Seconda
                                     pour échapper à la faillite du groupe fami-         volta, une terroriste repentie reconnue par
     film franco-italien             lial. un exil qui constitue une première bles-      celui qu’elle a tenté de supprimer, en miroir
     2018                            sure pour cette hyper-sensible. «Qu’elle            aux années de plomb qui l’avaient conduite
     2h08                            qu’en soit la raison, quitter son pays est un       à l’exil. En co-signant les dialogues de Mots
                                     traumatisme. (...) Lorsqu’on vous dit enfant :      d’amour, le film suivant de mimmo
                                     «quelqu’un veut te kidnapper» celà signifie         calopresti, elle prend goût à l’écriture et écrit
      filmographie                   que tu as fait quelque chose de mal. On ne          un premier long métrage. seule, puis avec le
                                     peut pas dire que c’est rien.» La seconde           concours de noémie Lvovsky, elle écrit le
      2003 il est plus facile        étant d’être confrontée à sa différence, en         scénario de Il est plus facile pour un cha-
         pour un chameau...          côtoyant une autre classe sociale que la            meau... qu’elle réalise non sans difficultés, et
                                     sienne. «Je suis riche, très riche, je ne sais      qui obtient le prix Louis-delluc du premier
      2007 actrices                  pas si c’est un péché ou une condition. Je me       film en 2003. Elle y campe la fille d’un
                                     sens très coupable.» confiait la federica de        industriel italien confrontée à la maladie de
      2013 un château en             son premier fim...                                  son père dans un climat familial plein de
           italie                                                                        tensions et de non-dits, et culpabilisée par sa
                                     du théâtre au cinéma                                richesse. Vient ensuite Actrices qui donne
      2015 Trois soeurs              après une année en hypokhâgne, elle choisit         corps à ses appréhensions de comédienne,
           (téléfilm)                le théâtre en intégrant l’école des amandiers       mais aussi à ses angoisses de femme qui, à
                                     de nanterre aux côtés de Vincent pérez,             40 ans, voit s’éloigner le rêve d’une mater-
      2016 une jeune fille           marc citti, pierre Todeschini, marianne             nité. Tout en continuant à jouer dans les films
            de 90 ans,               denicourt ou encore agnès jaoui. sous la            des autres, elle signe six ans plus tard Un
      documentaire coréalisé         direction de pierre romans et patrice               Château en Italie, qui évoque avec légèreté
      avec yann corridian            chéreau, elle interpète kleist et Tchekov           une famille qui se désagrège avec la mort du
                                     avant que patrice chéreau ne lui confie son         fils et un amour naissant. Là encore, toute
      2018 Les Estivants             premier grand rôle de cinéma dans Hôtel de          ressemblance avec des faits ayant existé est
                                     France. celui-ci fera appel à elle dans la          avérée mais aussi transformée. «je m'inspire
                                     plupart de ses films, mais c’est aux côtés de       de mon histoire, mais je fais de la fiction.
                                     réalisatrices de sa génération qu’elle va se        Mes trois films ont été écrits avec Noémie
                                     révéler à l’écran. Les gens normaux n’ont           Lvovsky et Agnès de Sacy. Il y a aussi de leur
                                     rien d’exceptionnel, premier film de                univers, de leurs souvenirs, de leurs vies."
                                     Laurence ferreira-Barbosa lui vaudra en             c’est avec une grâce certaine qu’elle fait
                                     1993 le césar du meilleur espoir féminin            interpréter aux siens les rôles de son film, à
                                     pour son interprétation bouleversante d’une         commencer par le sien et celui de sa mère,
                                     jeune fille au bord de la folie. Elle noue alors    marisa Borini qu’elle révèle comme actrice.
                                     une forte complicité avec noémie Lvovsky            avec Les Estivants, elle reprend le fil de ce
                                     dont elle tourne le premier court métrage           rendez-vous avec son histoire, en élargissant
         caroline grimault
                                     Dis-moi oui, dis-moi non, puis son premier          son terrain de jeu à tous ceux qui, domes-

      12 / rosebud / n° 79 / janvier 2019
ROSEBUDjanvier2019_Mise en page 1 28/12/2018 08:23 Page 13

    tiques ou co-scénariste (interprétée par noémie Lvovsky),           évènements fondateurs et décisifs de mon existence. Mais il ne
    côtoient cette famille élargie depuis à des personnalités de pre-   s’agit pas que de moi, c’est aussi le monde autour de moi que
    mier plan, toujours aussi horripilante qu’attachante et capable     je raconte".
    d’une formidable autodérision. car son cinéma est au coeur de       sortie le 30 janvier
    sa vie : "Le cinéma me permet de remettre de l’ordre dans les
ROSEBUDjanvier2019_Mise en page 1 28/12/2018 08:24 Page 14

     rush
        souVEnirs,
        souVEnirs…

      quELquEs
      cLichés                                   1/ European cinema

      dEs dErnièrEs
                                                night autour de
                                                l’avant-première de
      rEnconTrEs                                Utoya, 22 juillet de Erik
      au kaTorza                                poppe, en présence du
                                                producteur finn
      photos : jean-gabriel aubert              gjordstrum, le 06/12 /

                                                               2 / nick kelly, réalisateur de The Drummer and the Keeper,
                                                               festival univerciné Britannique, le 11/12 /

                     3/ marcus rutherford, acteur principal de Obey de jamie
                     jones, festival univerciné Britannique, le 12/12 /

                                                             4/ david jackson, réalisateur de Winterlong, festival
                                                             univerciné Britannique, le 13/12 /

        5/ sean mcallister, réalisateur de A Northern
        Soul, festival univerciné Britannique, le 14/12 /

      14 / rosebud / n° 79 / janvier 2019
ROSEBUDjanvier2019_Mise en page 1 28/12/2018 08:24 Page 15

                                                                                                     ciTizEn k            up
                                                                                                       nous aimons BEauco
                                                                                                       cE quE Vous faiTEs

    Fabien Vehlmann                                                                                               mercredi 16 janvier

    fabien Vehlmann, auteur de bande-dessinée à succès avec Seuls,
                                                                                                                        à 14h30
                                                                                                                 Les goûters de l’Ecran
    nous partage sa passion pour son univers et le lien avec le cinéma.                                                présentent
    un pont entre 7ème et 9ème art, qui se concrétise au katorza avec                                                dark crysTaL
    sa participation au goûters de l’Ecran du 16 janvier pour la projec-                                             de jim henson
    tion de Dark Crystal.                                                                                             et frank oz

    pourquoi être venu vers l’univers de la bande-dessinée ?              Jones. cette idée que les parents et les enfants s’éclatent en
    j’ai assez vite été attiré par la narration, le récit, car je suis    regardant la même chose. mais plaire à tout le monde, cela
    fan de contes, de livres, de Bd et de films bien sûr. La bande-       peut être dangereux et il vaut mieux viser un public précis, et
    dessinée s’est très vite imposée à moi pour des raisons très          éventuellement avoir la bonne surprise de voir que ça s’étend
    pratiques. Elle est facile à réaliser, avec un peu de papier, un      à un public plus large. faire plaisir à tout le monde peut vite
    crayon et de l’imagination, alors que le cinéma me paraissait         devenir comme de la musique d’ascenseur, comme les block-
    plus inaccessible. je suis attiré par la notion de création           busters taillés pour être une réussite globale. par exemple
    autour du film mais sans concrétisation réelle, sans doute            pour Seuls, j’étais sûr lors de la création que cette bande-des-
    pour une question de caractère, car le cinéma demande une             sinée allait être pour les enfants de 10/14 ans. La bonne sur-
    très grande force de caractère pour arriver à ce que l’on veut.       prise a été que le public a été plus large et familial, alors que
    il faut animer une équipe, tourner de nuit, trouver des pro-          je ne l’avais pas pensé comme ça.
    ducteurs… c’est un peu comme être un sportif de haut
    niveau, ce que je ne suis pas. certains présentent la Bd              Le cinéma représente-t-il une influence dans ton œuvre ?
    comme un cinéma du pauvre, mais ce n’est pas vrai car c’est           j’ai été bercé par la télévision de la fin des années 70 et
    une autre narration, une autre grammaire. après mon école             début 80, comme La Quatrième dimension et les films de La
    de commerce, je me suis dis que je voulais faire du créatif et        Dernière Séance. Ensuite la Vhs est arrivé et j’en ai beaucoup
    notamment du scénario de bande-dessinée. L’enjeu a ensuite            consommé dans les vidéoclubs, notamment les films d’hor-
    été de trouver des dessinateurs et mes débuts au magazine             reurs et fantastiques dont j’étais un grand fan. Le premier film
    Spirou m’ont particulièrement aidé.                                   au cinéma a été Rox et Rouky, suivi d’assez prêt par Le Loup-
                                                                          garou de Londres. un grand écart qui marque à jamais !
    pourquoi ne pas s’être orienté vers le dessin ?                       j’aime beaucoup aussi le cinéma de carpenter et Seuls en
    car je me suis rendu compte que je n’avais pas l’énergie              reprends des éléments, comme le brouillard, les silhouettes…
    d’être dessinateur. Le talent, j’aurai fini par l’avoir en bossant,   sans oublier Star Wars. j’adore les effets animatroniques. Et
    car il n’y a finalement pas grand-chose que l’on ne finit pas         à contrario du numérique qui a tendance à tout montrer,
    par obtenir si l’on y travaille. mais je ne voulais pas repartir      comme un défaut de jeunesse, l’animatronique, par son
    dans un cycle d’études mais être confronté au réel. En choi-          aspect bricolage, ne pouvait pas tout montrer. c’est comme
    sissant le dessin, j’aurai eu un seul style. or les histoires que     une leçon que j’applique dans la Bd, en ne montrant pas tout,
    j’ai envie de raconter n’irait pas forcément avec ce style. je        mais en suggérant.
    préfère donc travailler avec plein d’autres dessinateur.
                                                                          propos recueillis par nicolas guilbaud
    cibles-tu un public lors de la création d’une œuvre ?
    quand j’ai débuté, j’aimais l’idée du tout public, familial,
    humoristique, un peu comme steven spielberg. si je devais
    parler d’un graal, qui m’est venu du cinéma, c’était Indiana

                                                                                                        n° 79 / janvier 2019 / rosebud / 15
ROSEBUDjanvier2019_Mise en page 1 28/12/2018 08:24 Page 16

      La BouTiquE
      du kaTorza
      retrouvez dans nos vitrines
                                            infos praTiquEs
      une sélection de livres et dVd
                                            cinEma kaTorza 3 rue corneille, nantes (près de la place
                                            graslin). Tel : 02 51 84 90 60 - www.katorza.fr

                                            Tarifs
                                            3,60€ groupes et scolaires
                                            4,50€ tarif -14 ans et dernières séances des films du mardi
                                            5,50€ tarif abonnés
                                            6,20€ (demandeur d'emploi; -26 ans; séances du matin)
                                            6,90€ tarif réduit (abonné Bicloo; senior; festivals et absurde
                                            séance)
                                            8,90€ plein tarif.
                                            hEurEs d’ouVErTurE : après-midi : 13h30
                                            séances du matin (mercredi, dimanche et mardi) : 10h30
      Si Beale Street pouvait               pré-vente des billets possible pendant la semaine cinémato-
      parler de james Baldwin               graphique (du mercredi au mardi) dès le lundi après-midi.
                                            La programmation de la nouvelle semaine cinéma est sur
      En partenariat avec la                notre site dès le lundi après-midi, et au cinéma sur papier
      librairie-café Les Bien-Aimés         dès le mercredi matin.
                                            si vous souhaitez recevoir nos informations, vous pouvez
                                            vous inscrire à notre newsletter sur www.katorza.fr

      Tote Bag Katorza
      6€
                                                                                 / Citizen Kane, d'orson Welles /

      16 / rosebud / n° 79 / janvier 2019
Vous pouvez aussi lire