POLITIQUE NATIONALE DE - POPULATION 2011-2020 - Gouvernement de la République de Vanuatu - VNSO

 
POLITIQUE NATIONALE DE - POPULATION 2011-2020 - Gouvernement de la République de Vanuatu - VNSO
Gouvernement de la
                                    République de Vanuatu

POLITIQUE NATIONALE DE
POPULATION 2011-2020
Département des Politiques Stratégies, de la Planification
& de la Coordination de l’Aide
Bureau du Premier Ministre
Port Vila
Vanuatu

Juin 2011
POLITIQUE NATIONALE DE - POPULATION 2011-2020 - Gouvernement de la République de Vanuatu - VNSO
République de Vanuatu
POLITIQUE NATIONALE DE - POPULATION 2011-2020 - Gouvernement de la République de Vanuatu - VNSO
Table des Matières
   Avant Propos                                                                                                         ii
   Remerciements                                                                                                       iii

1. Introduction                                                                                                        01
   1.1.   La nature et le but d’une politique de population                                                            01
   1.2    La structure de ce document                                                                                  01
   1.3    Historique: le processus de formulation de politique                                                         02
   1.4    Les Directives et les principes généraux                                                                     02
2. Le contexte socio-économique                                                                                        04
   2.3.   Sources de la croissance économique                                                                          10
   2.4    Le Développement social                                                                                      11
   2.5    L’eau et hygiène                                                                                             15
   2.6    La stratégie nationale de développement                                                                      16
3. Le profil de la Population de Vanuatu                                                                               17
   3.1    Introduction: indicateurs de changement de la population change                                              17
   3.2    Tendances de croissance démographique                                                                        17
   3.3    Causes déterminantes de changement de population                                                             21
   3.4    Les dynamismes de population                                                                                 22
   3.5    Distribution de population et urbanisation                                                                   33
   3.6    Structure de la population: distribution des classes d’âge et de sexe                                        38
   3.7    Les projections de Population: futurs scénarios                                                              42
   3.8    Résumé : La population et le développement au Vanuatu                                                        45
4. Objectifs de la politique de population et stratégies                                                               47
   4.1 Objectifs de la politique de population                                                                         47
   4.2 Objectifs et Stratégies                                                                                         47
      Objectif 1 de la politique: Réduire la fertilité et la grossesse fortuite en particulier
     			                          parmi des groupes de population cible.                                          48
      Objectif 2 de politique: Réduire la mortalité infantile et des enfants ainsi que la
       		                         mortalité maternelle et la morbidité.                                           49
      Objectif 3 de politique:    Gérer la migration de la zone rurale ver la zone urbaines et l’urbanisation.    50
      Objectif 4 de politique: Améliorer la disponibilité des données et l’intégration de la population dans
     			                          des plans sectoriels et la stratégie de développement national.                 51
     Objectif 5 de politique:     Favoriser l’égalité entre les sexes et réduire la violence entre les couples.   52
     Objectif 6 de politique:     Réduire les taux de chômage et de sous-emploi parmi la jeunesse et légiférer
     			                          l’âge des enfants en mesure de travailler (18-35 ans).                          53
     Objectif 7 de politique:     Réduire les difficultés sociales et la pauvreté parmi les personnes âgées,
     			                          les veufs, les personnes handicapées et d’autres personnes vulnérables.         53
5. Cadre et Stratégie de Mise en œuvre                                                                                 54
   5.1 La stratégie de mise en œuvre générale                                                                          54
   5.2 Établissements nationaux                                                                                        55
   5.3 Le rôle des provinces                                                                                           55
   5.4 Les O.N.G., les églises, les sociétés civiles et le secteur privé                                               56
   5.5 Allocation de ressources                                                                                        56
   5.6 Suivi et évaluation                                                                                             56
   5.7 Mise en œuvre du tableau directeur de la Politique Nationale de Population, 2011-2020                           57
   Références                                                                                                          61
   Annexe 1: Acronymes                                                                                                 62
   Annexe 2: Liste de Personnes Consultées                                                                             63
   Annexe 3: Membres du Conseil National de Population                                                                 63
   Annexe 4: Conference des Partenaires sur la Politique Nationale de Population de Vanuatu                            64
   Annexe 5: Comité Consultatif et Technique de la Politique Nationale de Population (CCT)                             64
   Annexe 6: Objectifs Quantitatifs, cibles et indicateurs de la CIPD et CIPD+5                                        65

                                                                                                                             | i
POLITIQUE NATIONALE DE - POPULATION 2011-2020 - Gouvernement de la République de Vanuatu - VNSO
Avant Propos

       L  e document sur la Politique Nationale de population 2011-2020 a été rédigé par le Département de
          Politiques Stratégique, de Planification et de la Coordination de l’Aide (DPSPCA), au sein du Bureau du
       Premier Ministre.

       La Politique Nationale de Population 2011-2020 (PNP) a été développée suite à l’élaboration de l’ébauche
       de la politique de 1999 et reflète les changements intervenus au niveau des consensus internationaux sur la
       politique de population comme développés lors de la Conférence Internationale de 1994 sur la Population et
       le Développement (CIPD). Elle incorpore aussi les conditions appropriées des Objectifs de Développement
       du Millénaire (MDG) et d’autres engagements internationaux. L’accent a été mis sur la diversité des conditions
       à travers les provinces de Vanuatu et la nécessité de formuler des programmes spécifiques à chaque province
       pour répondre à ces conditions. La politique de 2011-2020 met également l’accent sur des objectifs bien définis
       et des stratégies à uivre pour les réaliser dans un cadre logique concis.

       L’objectif principal de cette politique est d’améliorer la qualité de vie par une planification plus efficace de
       nos efforts de développement. La politique nationale de population de 2011-2020 n’est pas une politique de
       “contrôle de population”; elle ne vise pas à indiquer à des familles combien d’enfants ils peuvent avoir ni de
       vouloir contrôler le mouvement de la population à travers le pays. La politique est compatible aux droits et aux
       libertés contenus dans la Constitution du Vanuatu et aux engagements internationaux de droits de l’homme.
       Cette politique a été formulée en prenant également en considération les valeurs culturelles de Vanuatu.

       Le but global et les objectifs à long terme de la PNP est de faciliter l’harmonisation entre les populations et de
       développer aujourd’hui une qualité de vie améliorée pour les Ni-Vanuatu et dans le futur. Cette politique inclut
       des stratégies de l’AAP aussi bien que pour les différents secteurs qui sont liés à leurs politiques sectorielles
       respectives. La PNP est une politique d’intégration de population et de développement : la mise en œuvre
       s’effectue pour la plupart du temps au niveau sectoriel mais la PNP constitue une base de suivi pour l’exécution
       des activités et des actions entreprises à des niveaux divers et permet de produire des rapports sur les progrès.

       La connaissance du changement de population est essentielle pour une planification efficace du développement
       tant au niveau national que provincial. Il est clair que pour les décennies à venir, notre population continuera
       à croitre et cette croissance doit être prise en considération dans toutes nos activités de planification. Une
       planification efficace de développement, à son tour, mènera à une croissance économique plus rapide et
       à des améliorations de nos indicateurs sociaux. À plus long terme ceci ramènera le taux de croissance
       démographique à un niveau facilement gérable.

       Ce document sur la politique de population n’est pas prévu pour reproduire des activités entreprises dans
       les secteurs mais pour fournir le lien pour une coordination, un suivi et une évaluation efficaces par le
       gouvernement, des activités de développement et de la population. Il est donc lié aux politiques nationales/
       aux plans existants au niveau sectoriel aussi bien que dans le cadre des politiques régionaux et internationaux.
       Les orientations politiques qui ne sont pas adressées, de façon adéquate par aucune des institutions existantes
       du gouvernement, sont totalement développées dans la politique nationale de population de 2011-2020. Le
       gouvernement déterminera alors qu’elle est l’institution qui sera le mieux bien placé pour mettre en œuvre les
       objectifs et les stratégies formulés dans le cadre de ces orientations politiques.

       Le Conseil des Ministres (CdM) a approuvé la politique nationale de population de 2011-2020, en juillet 2011,
       tout en sachant qu’une réussite de mise œuvre de cette politique ne dépendra pas seulement du gouvernement
       mais exigera un effort de collaboration entre les services gouvernementaux, les partenaires de développement,
       les administrations provinciaux, les organisations non gouvernementales, et chaque citoyen. J’invite tous les
       partenaires de développement de coopérer entièrement dans la mise œuvre de cette politique.

       Je suis confiant qu’une réussite de la mise œuvre de cette politique aidera à accélérer le processus de
       développement et à renforcer l’amélioration de la qualité de vie au Vanuatu alors que nous progressons vers 2020.

       Juin 2011

ii |
POLITIQUE NATIONALE DE - POPULATION 2011-2020 - Gouvernement de la République de Vanuatu - VNSO
Remerciements

L  a politique nationale de population de 2011-2020 a été passée en revue et formulée avec l’appui et les
   engagements d’un certain nombre d’établissements et d’individus. La liste des personnes qui ont été
consultées est jointe dans l’annexe 1.

L’ébauche de 2008 a été sensiblement mise à jour sous les auspices du Département de Politiques Stratégique,
de Planification et de la Coordination de l’Aide (DPSPCA) avec le renforcement d’une assistance technique
renforcée du bureau régional des fonds de population des Nations Unies (FPNU), basé à Suva, Fiji. Les travaux
d’évaluation sont fondés substantiellement sur les données des recensements de la population et des logements,
en 2009, ainsi que l’ébauche du rapport analytique (volume deux), permettant aux évaluateurs, de même que le
Comité Consultatif Technique sur de la politique nationale de population (CCT), de développer des objectifs
et des stratégies avec des indicateurs clairs et des cibles. Des actions furent aussi développées et assignées aux
ministères spécifiques et ainsi qu’aux organisations non gouvernementales pour la mise en œuvre. L’ébauche
de 2011 a été passée en revue en détail par le CCTPNP et plus tard présentée aux parties concernées lors d’un
atelier en mai 2011. Il n’y a aucun doute que la présente politique a été sujette à des consultations très étendues
sur une longue période et reflète vraiment un consensus véritable parmi toutes les parties intéressées.

Le Comité Consultatif Technique de la Politique Nationale de Population (CCT) a été apprécié suite à la grande
consultation qu’il a mené, en large permettant à de nombreux partenaires concernés sur les stratégies et les
principaux enjeux de la politique de population, de revoir diverses ébauches pour des raisons de consistance
et d’émettre des observations utiles menant à des améliorations. Entre outre, je souhaite exprimer mes
appréciations à M. Pioni Willie, Analyste Sectoriel du Département des Politiques Stratégiques de Planification
et de la Coordination de l’Aide (DPSPCA), responsable de la santé et du secteur de population qui a assuré que
ce document sur la politique nationale de population soit arrivé à son étape final, après tout ce temps. Nous
sommes également reconnaissants au bureau national des statistiques pour avoir mis à dispositions les résultats
de recensement de 2009 et leur appui dans tout le processus de développement de cette politique.

Mes sincères gratitudes vont aussi au Dr. Geoffrey Hayes et à M. Alastair Wilkinson, tous deux des consultants
du FPNU, qui ont bien voulu aidé le gouvernement du Vanuatu par le biais du DPSPAC dans l’évaluation et la
mise au point de ce document sur la politique de population et de l’avoir suivi jusqu’à son étape actuel.

Le fond de population des Nations Unies (FPNU) et le secrétariat de la Communauté du Pacifique (SCP)
méritent d’être aussi remercier pour le financement et le développement technique lors de tout le processus
entier de la revue, dans le cadre du projet régional sur l’intégration des enjeux de genre dans la formulation et
la planification des politiques.

Aux nombreux autres organismes et individus qui ont été impliqués d’une manière ou d’une autre : je vous
remercie de vos contributions et de votre soutien.

M. Gregoire Nimbtik
Directeur
Département de la Politique Stratégique,
de la Planification et de la Coordination de l’Aide
Bureau du Premier Ministre

Juin 2011

                                                                                                                      | iii
POLITIQUE NATIONALE DE - POPULATION 2011-2020 - Gouvernement de la République de Vanuatu - VNSO
1. Introduction
       1.1. La nature et le but d’une politique de population
       L    e raisonnement pour la mise en place d’une
            politique officielle de population repose sur
       plusieurs raisons. D’abord, la population du Vanuatu
                                                                   Le rôle principal d’une politique officielle de
                                                                   population est de fournir un portrait logique et
       continuera à croitre lors des prochaines décennies          transparent d’importants enjeux de population dans
       à venir. Les projections de population effectuées           le processus de développement global et les mesures
       après les recensements de la population et les              que le gouvernement propose pour les résoudre. Une
       logements, en 2009, suggèrent que d’ici 2050 la             politique de population n’est donc pas une fin en lui
       population variera entre 428 000 et 659 000, avec           même mais plutôt des issues à d’autres perspectives.
       comme un nombre susceptible d’environ 480 000.              En particulier, une politique de population est
       Une population progressivement croissante pendant           orienté dans le futur: elle donne une idée de ce
       les quatre décennies à venir aura des conséquences          que pourrait être le futur, si rien n’est fait pour le
       importantes dans le bien-être et le niveau de vie des       concevoir différemment, et suggère une tendance
       personnes au Vanuatu. Que l’augmentation de la              souhaitable de la démographie du pays.
       population soit un facteur positif ou négatif dans le
       développement du pays, cela dépendra, en partie, que        La politique nationale de population de 2011-
       si la croissance est pris en compte dans la planification   2020 est une politique “multisectorielle”. Une telle
       de développement. Si des mesures sont effectuées            approche de politique est basée sur la compréhension
       pour s’assurer que la demande additionnelle des             que les enjeux de population sont naturellement
       services, tels que l’enseignement et les soins de santé,    reliés. Cela signifie que quelques enjeux de
       est satisfaite tout en maintenant également la qualité      population sont déjà abordés dans les politiques
       de service, alors le niveau de vie moyen n’a pas besoin     et les stratégies d’autres ministères ou organismes
       de diminuer. Même sans la réponse de politique              gouvernementaux. Selon que les stratégies utilisées
       appropriée, l’augmentation de la population mènera à        dans les plans sectoriels soient adéquates à l’action,
       un taux moyen inférieur du niveau de vie.                   l’approche multisectorielle ne propose pas de
                                                                   nouvelles stratégies et mesures. Si les stratégies ont
       Une politique de population permet donc:                    besoin de modification, alors ces modifications
                                                                   seront incorporées dans la politique de population
         • de créer une prise de conscience de la future           et par la suite le plan sectoriel peut être modifié.
           demande des services gouvernementaux;                   Si aucun plan sectoriel n’aborde de tels enjeux
         • d’aider à identifier les modèles et les tendances       importants de population, alors la politique nationale
           de population qui menacent d’enfreindre le              de population proposera des actions à prendre
           rythme ou la nature du développement socio-             jusqu’au moment où elles peuvent être incorporées
           économique;                                             dans un plan sectoriel approprié.
         • de fournir un cadre unifié pour considérer
           des plans afin de résoudre les tendances de
           population.

       1.2 La structure de ce document
       L   a logique globale de ce document est de
           commencer par l’identification des enjeux ou des
       problèmes de populations relatives au Vanuatu et
                                                                   Ce chapitre est particulièrement important parce que
                                                                   les problèmes de population ne devraient pas être
                                                                   pris hors du contexte, mais plutôt fermement intégrés
       de se déplacer progressivement vers les objectifs, les      dans le contexte culturel, social et économique du
       stratégies et les actions désignées pour aborder ces        Vanuatu. Le chapitre 3 fournit une vue d’ensemble
       problèmes.                                                  de la situation de la population du Vanuatu à partir
                                                                   du début de l’année 2011. Ce chapitre n’essaye pas
       Le chapitre 1 fournit un historique général sur le          de présenter des modèles de population et des
       processus par lequel la politique a été formulée,           détails sur les tendances mais d’accentuer plutôt
       les arrangements généraux de mise en œuvre et les           les caractéristiques principales de la population du
       principes qui ont guidé le choix vers des objectifs         Vanuatu, en se concentrant en particulier sur ces
       et des stratégies. Le chapitre 2 fournit une vue            aspects de population qui prennent en considération
       d’ensemble du contexte socio-économique dans                le développement économique social. L’élément
       lequel les facteurs de la population du Vanuatu             essentiel de cette politique est le chapitre 4, qui
       fonctionnent.                                               identifie les principaux enjeux de population,
                                                                   identifiés par des partenaires et des conseillers

01 |
POLITIQUE NATIONALE DE - POPULATION 2011-2020 - Gouvernement de la République de Vanuatu - VNSO
techniques, en tant une priorité politique nécessitant
l’intervention du Gouvernement et ses partenaires           Enfin, le chapitre 5 fournit des détails sur la
de développement. Ce chapitre décrit également              stratégie de mise en œuvre et identifie les services
les stratégies à appliquer pour résoudre ces enjeux         responsables pour mettre en œuvre les stratégies
et une certaine indication des types d’action que           aussi bien que ces services qui jouent divers rôles
les ministères et d’autres services de mise en œuvre        d’encadrement.
entreprendront.

1.3 Historique: le processus de formulation de politique
L   e développement de la politique de population de
    Vanuatu a débuté en 1995, peu de temps après la
Conférence Internationale de 1994 sur la population
                                                            provinciales. Un atelier national a été tenu en
                                                            2006 dans le quel avait participé les planificateurs
                                                            provinciaux. Les partenaires de développement ont
et le développement (CIPD), tenue au Caire, à               été également consultés avec les principales O.N.G
laquelle avait participée le Vanuatu. Un conseil            et les organisations de la société civile. Une réunion
national de population a été établi en 1997 et une          fut également tenue pour les administrateurs et les
conférence nationale sur la politique de population a       planificateurs provinciaux à Port Vila.
été conduite en cette même année. Sous les auspices
du Département de l’Economie et de la Planification         À la suite de ces consultations, une nouvelle
Sectorielle (DEPS), et avec l’appui technique du            version de la politique nationale de population a
FPNU, un avant projet de loi a été préparée en              été rédigée en 2008. La politique de population
1999 et une deuxième conférence nationale sur la            révisée est fortement liée aux stratégies nationales
politique de population a été tenue l’année suivante.       de développement durable du Vanuatu (l’Agenda
Cette politique résulte sur les récents processus           d’Actions et de Priorités ou le AAP) aussi bien
d’élaboration du document sur la politique de               qu’aux différents cadres de politique internationale
développement et les changements de population tels         et régionale, y compris les Objectifs de du Millénaire
que soulignés dans le recensement de la population          sur le Développement (OMD), le programme
et les logements, en 2009.                                  d’action de la CIPD, la plate-forme des actions de
                                                            Pékin et le Plan Régional du Pacifique. Cependant,
 Avec la publication des résultats des recensements         l’ébauche du document de la politique de population
de la population en 1999 et des logements en 2002, le       de 2008 restait toujours inachevée jusqu’ en 2010,
Conseil National intérimaire de population a proposé        l’année à laquelle fut décidé de retarder des révisions
que le projet de loi de 1999 soit revu et mis à jour en     finales jusqu’à ce que l’analyse démographique du
tenant compte des informations du recensement de            recensement de la population et de logement de 2009
1999. Selon l’avis du Conseil National de Population        ait été accomplie. Avec le lancement du volume sur
(CNP), la politique adoptée en 1999 était trop              l’analyse du recensement en début 2011, d’autres
restreinte et qu’une approche “multisectorielle” est        travaux de révisions ont débuté sur l’ébauche de 2008.
donc exigée.
                                                            L’ébauche de 2008 a été sensiblement mise à jour
La politique de population a été dûment mise à              sous les auspices du Département de la Politique
jour au cours de la période 2002-2008 avec l’appui          Stratégique, de Planification et de la Coordination
technique du Secrétariat de la Communauté du                de l’Aide (DSPPAC) avec davantage d’assistance
Pacifique (SCP) et des Fonds de Population des              technique du bureau sous-régional du FPNU à Suva.
Nations Unies (FPNU) ainsi que des consultations            Cette ébauche a été revue en détail par le Comité
intensives tenues avec les partenaires. Une procédure       Consultatif Technique du Conseil National de
de revue complète a eu lieu en 2006 dans laquelle           population et plus tard présentée lors d’une réunion
avaient participe tous les partenaires de tous les          regroupant tous les parties concernées, en mai
niveaux de la société du Vanuatu, y compris des             2011. Il n’y a aucun doute que la politique actuelle
ministères du gouvernement tels que la planification,       a été sujette à des consultations très étendues sur
la santé, le bureau du travail, l’éducation, les affaires   une longue période et reflète vraiment un consensus
intérieures, les finances, aussi bien que le bureau         véritable parmi toutes les parties concernées.
national des statistiques (NSO) et les administrations

1.4 Les Directives et les principes généraux
A   u 21ème siècle, les politiques de développement
    sont normalement guidées et inspirées par les
cadres internationaux mais justifiées et adaptées
                                                            aux circonstances nationales. En d’autres termes, les
                                                            politiques sont “spécifiques selon leurs contextes”.
                                                            Dans le cas des politiques de population, le cadre

                                                                                                                      | 02
POLITIQUE NATIONALE DE - POPULATION 2011-2020 - Gouvernement de la République de Vanuatu - VNSO
international principal est fourni par le programme     leurs besoins fondamentaux. La plupart des autres
       d’action (PdA) de la Conférence Internationale sur      indicateurs utilisés dans le cadre des ODM peuvent
       la Population et le Développement (CIPD) qui était      être appliqués aux pays du Pacifique sans difficulté,
       convenu au Caire en septembre 1994. Le Vanuatu          moyennant qu’une attention soit donnée aux effets
       avait participé à la CIPD et a approuvé le PdA aux      sur l’échelle de la population.
       cotés de 178 autres pays. Un des principes focaux du
       PdA de la CIPD est le principe du “volontarisme”.       Le PdA de la CIPD et les ODM fournissent la plupart
       Ce principe signifie que des individus et des           des informations internationales exigées pour
       familles ne devraient pas être sujets à aucune forme    formuler une politique de population. Ceci résulte en
       de coercition ou d’incitation dans des propos           partie du fait que les deux cadres se complètent dans
       de population. Ce principe est particulièrement         un certain nombre de secteurs (voir l’annexe 3).
       important dans le cadre des décisions de grossesse
       prises par des couples et des individus. Le PdA de      Considérant que le Vanuatu est un membre
       la CIPD a renforcé et soutenu un consensus de           de la communauté internationale, de part sa
       longue date parmi des experts et des organismes de      participation à divers groupements régionaux
       population (soutenus par diverses déclarations des      comprenant les Forum des Iles du Pacifique, le
       droits de l’homme) que le choix de la taille d’une      Groupe Mélanésien du Fer de Lance et d’autres
       famille devrait être décidé par des couples et pas      organisations internationaux tels que les Nations
       par l’Etat. Ce principe est inclut et soutenu dans le   Unies (le Vanuatu est devenu un membre de l’ONU
       cadre de la politique de population, 2011 – 2020, du    en 1981) ; la considération des droits de l’homme
       Vanuatu.                                                de tous les peuples est central à cette politique. Le
                                                               Vanuatu est un signataire à une série de conventions
       Un autre cadre international important est la           internationales comprenant la convention sur
       déclaration du millénaire de 1999 et les Objectifs      l’élimination de toutes les formes de discrimination
       de Développement du Millénaire (ODM) qui ont            contre les femmes (1995), la convention sur les droits
       été développés en réponse à cette déclaration.          de l’enfant (1993) et la convention sur les droits des
       Pendant la dernière décennie, le cadre des ODM          personnes handicapées (2007) et prend part a la
       est devenu le guide principal de planification des      signature de certain nombre d’instruments de l’OIT.
       développements dans les îles du Pacifique, avec
       quelques modifications, pour refléter le contexte de    Tandis que les cadres internationaux fournissent
       développement du Pacifique.                             des directives et des points de référence pour la
                                                               formulation de politique, les perspectives nationales
       Un bon exemple illustrant comment le cadre des          doivent informer sur les priorités et la mise en œuvre
       ODM a été modifié, une fois appliqué aux pays du        de la politique. Au Vanuatu, “Kastom” ou la coutume
       Pacifique, est la définition du mot pauvreté. Dans le   joue un rôle significatif dans la vie sociale qui éclipse
       reste des pays moins et sous développés du monde, la    de temps en temps la loi formelle. Celui-ci intervient,
       pauvreté est mesurée par un indicateur recommandé       en particulier, dans des affaires de famille, y compris
       par le cadre des ODM, à savoir la proportion de la      le rôle des femmes dans la vie politique et dans la
       population vivant avec moins de $US1 par jour. .        communauté. La constitution du Vanuatu prévoit
       Cela se fait en utilisant une mesure de la parité du    pour la reconnaissance des valeurs culturelles et pour
       pouvoir d’achat (PPA). Dans les pays du Pacifique       la protection des droits de toutes les personnes et se
       généralement et en particulier au Vanuatu, cette        rapporte spécifiquement aux femmes, aux enfants et
       définition s’appliquerait très peu à des personnes et   à des membres de groupes sous-privilégiés ou à des
       ne sert pas donc de bonne base pour mentionner          habitants des zones moins développés.
       la partie de la population qui est plus aisée. En
       conséquence, la plupart des pays du Pacifique ont       Cette politique est compatible aux droits identifiés
       développé des “seuils de pauvreté” nationaux qui        par le gouvernement du Vanuatu par le biais de sa
       reflète mieux la couche de la population qui éprouve    constitution et aux conventions internationales dont
       des “difficultés”, tout en luttant pour répondre à      il en est signataire.

       1.5 Vue d’ensemble de la stratégie de mise en œuvre
       L   ’ensemble de la stratégie de mise en œuvre
           reflète le fait que la politique nationale de
       population 2011-2020 est basée sur une approche
                                                               plans sectoriels, dont la mise en œuvre est à la
                                                               responsabilité de divers ministères. Cependant,
                                                               pour s’assurer que les aspects de population de
       “multisectorielle”. La plupart des stratégies et        ces plans et stratégies soient mis en œuvre, il est
       des actions qui seront entreprises pour atteindre       proposé que des “points focaux” de population
       les objectifs sont déjà contenues dans des              soient établis dans les principaux ministères, les

03 |
administrations provinciales et des O.N.G qui auront     les ministères mais également des O.N.G.
été choisies. Ces points focaux (généralement des
hauts responsables impliqués dans la détermination       En général, le suivi sera la responsabilité du DSPCA
des politiques ou des planificateurs y compris les       mais on s’attend à ce qu’également les ministères
planificateurs provinciaux) seront responsables          incluent le suivi des activités relatives de population
d’élaborer un plan d’actions annuel d’actions (en        relatives dans leurs processus de suivi réguliers.
collaboration avec l’analyste sectoriel responsable de   L’évaluation est principalement une responsabilité du
la politique de population au sein du DSPCA) et de       DSPCA mais le ministère responsable sera consulté
s’assurer que les activités prévues soient attribuées    sur toutes les évaluations ou revues qui pourraient
de budgets suffisants. Les allocations budgétaires       être menées.
seront normalement attribuées selon les budgets
courants des départements selon le processus de          Les points focaux de population au niveau national
budgétisation. Dans le cas de déficit de budget, des     et provincial se réuniront annuellement sous les
fonds peuvent être alloués par d’autres sources,         auspices du DSPCA. Le but de ces réunions est de
le coordinateur du programme de population               s’assurer qu’il y a des réactions suffisante venant des
communiquera avec le DPSPAC qui cherchera à              services de mise en œuvre au DSPPAC, de façon à ce
obtenir une autre source de financement, y compris       que toutes les difficultés de mise en œuvre puissent
l’assistance provenant des programmes bilatéraux         être abordées et que les points focaux peuvent
ou multilatéraux, après consultation avec la Cellule     partager leurs problèmes et expériences avec leurs
de Coordination de l’Aide du cabinet du Premier          homologues.
Ministre.
                                                         La mise en œuvre de la politique sera suivie par
La coordination des plans d’action annuels est           le Comité Consultatif Technique de la politique
la responsabilité du département de la politique         nationale de population (CCTPNP) qui transmettra
stratégique, de planification et de la coordination de   également un rapport au Comité de développement
l’aide (DSPCA). De même, le DSPCA assemblera les         des fonctionnaires (CDF) car cet organe vise tous les
informations sur la mise en œuvre venant des diverses    aspects des politiques approuvées par le Conseil des
services de mise en œuvre dont la les pluparts seront    Ministres (CdM).

                                                                                                                   | 04
2. Le contexte socio-économique
       2.1 Introduction: les liens entre la population et le développement
       L   e but de ce chapitre est de fournir une vue
           d’ensemble du contexte socio-économique
       dans lequel on observe un changement dans la
                                                                capacité de fournir des services aux secteurs ruraux
                                                                dépend de la capacité de l’économie nationale de les
                                                                offrir. En outre, la volonté des populations rurales
       population du Vanuatu. Les dimensions principales        d’adopter des pratiques modernes et d’utiliser les
       incluent le niveau de l’économie comme indiqué           services qui leurs sont rendus disponibles dépend
       par le produit intérieur brut (PIB) et le PIB par        de leur niveau d’éducation et de leurs perceptions
       habitant, de même que le taux auquel le total et le      de ce qui est impliqué comme déterminées par leurs
       PIB par habitant se développent. Il est bien connu       perspectives culturelles. Ainsi, la population et le
       que les caractéristiques de la population d’un pays      développement ne peuvent pas être traités comme
       peuvent avoir un grand impact sur le rythme de           des dimensions séparées de la société mais peuvent
       développement. Les dimensions primaires de               seulement être compris en appréciant les liens
       population qui sont liées au développement sont          rapprochés entre eux.
       son taux de croissance, sa répartition par âge et
       sa répartition géographique. Il est également vrai,      Ces dernières années, la réduction de la pauvreté
       mais souvent moins apprécié, que des modèles             (cependant la pauvreté peut être définie) est
       de population et certaines tendances sont les            devenue un objectif principal de la politique de
       résultats du niveau et du rythme de développement        développement ainsi l’ampleur et la nature de
       économique et social. Le démantèlement des façons        la pauvreté doivent être comprises. La structure
       dont le développement effectue des impacts sur           de l’économie est également importante, c.-à-d.,
       la population et les impacts de la population sur        si c’est principalement une économie urbaine et
       le développement exigent une compréhension de            industrielle ou une économie rurale agricole et les
       l’histoire d’un pays et l’évolution de son économie et   points auxquels l’économie évolue d’une forme à
       de sa structure sociale.                                 l’autre. L’autre sujet concerne la nature et l’ampleur
                                                                de l’emploi rémunéré et le taux de croissance des
       Étant donné que la population et le développement        relations “formelles” entre l’employeur et l’employé.
       sont étroitement liés, il est essentiel que toutes les   Ce processus est important parce que le soi-disant
       dimensions de population qui peuvent faire l’objet de    emploi formel apporte une série d’avantages au
       politique d’intervention, soient considérées dans le     delà du paiement d’un solde ou d’un salaire qui
       contexte social, économique et culturel du pays.         peuvent avoir des conséquences démographiques.
       Alors qu’il y a des synergies en général entre les       Alternativement ceci est lié à la variation dans les
       modèles de population et un développement socio-         modèles résidentiels d’un milieu rural vers un milieu
       économique qui fonctionnent partout, l’ampleur de        urbain. La croissance urbaine est normalement liée
       ces synergies et la manière particulière dans laquelle   à la demande croissante des ouvriers basés dans
       elles fonctionnent, dépendent du contexte dans           le milieu urbain, mais l’urbanisation peut avoir
       lequel elles se produisent.                              lieu indépendamment de la demande d’emplois
                                                                ayant pour résultat le chômage et le sous-emploi
       La politique et les programmes de développement          dans le milieu urbain et les problèmes sociaux
       social dans les pays en voie de développement            qui y sont associés. En conclusion, la politique
       dans les pays du Pacifique sont en grande partie         de développement telle que poursuivie par le
       concentrés sur la prolongation des systèmes de           gouvernement et ses partenaires de développement
       prestation de service dans les régions rurales et        est une dimension importante dans l’équation entre
       éloignées, même dans les endroits qui ont peu de         la population et le développement.
       potentiel pour une croissance économique. Mais la

       2.2   La structure de l’économie du Vanuatu
       C    omme déjà mentionnée, la structure de l’économie
            d’un pays a des conséquences sur les tendances et
       les modèles de population. Là où l’activité économique
                                                                sur l’industrie et les services est habituellement
                                                                accompagné d’un changement démographique plus
                                                                rapide, y compris un taux de mortalité et de fertilité
       est concentrée dans l’agriculture, en particulier les    inférieure. Une des façons de mesurer la structure
       champs traditionnels dans les villages, le changement    d’une économie est par la distribution du PIB par
       démographique est susceptible d’être lent. Le décalage   secteur économique.
       vers une économie de type urbaine, se concentrant

05 |
2.2.1 Distribution du PIB par secteur
E    n 2000, la BAD a rapporté que 15% du PIB
     du Vanuatu ont été générés dans le secteur
d’agriculture (y compris la sylviculture et la pêche),
                                                           cette valeur est produite presque entièrement dans
                                                           les zones urbaines ou dans les enclaves touristiques.
                                                           Ceci aide à expliquer la migration du milieu rural
11% dans l’industrie et un taux accablant de 74%           vers le milieu urbain, ce qui résulte à l’urbanisation.
dans les services.1 Depuis 2008, la structure du PIB       Les migrants internes se déplacent généralement d’un
avait changé légèrement avec le secteur primaire,          endroit, dans lequel peu de richesse est créée, vers
augmentant jusqu’à 21% du PIB, le secteur de               un endroit dans lequel une grande partie du revenu
l’industrie a été réduit à 10% et les services diminuant   du pays est produite. C’est également l’endroit de la
légèrement à 69% (les schémas 2.1 et 2.2).2 Tandis         plupart de la croissance économique. La construction,
que trois quarts de la population résident dans des        le logement, la nourriture, l’information et les
secteurs ruraux et la majorité d’ouvriers ruraux           communications ont été les secteurs économiques
sont engagés dans la production pour leur usage            les plus rapidement croissants au Vanuatu, au cours
personnel, principalement dans la subsistance, la          des trois dernières années. Le secteur primaire s’est
valeur ajoutée de la production primaire est de façon      également développé mais à un rythme plus lent.
disproportionnellement petit. De plus, du total de la
valeur ajoutée dans le secteur d l’agriculture en 2000,    Les implications de ce type de structure économique
58% ont été produits dans l’agriculture de subsistance,    pour le changement de population sont généralement
et seulement 38% sont produits sous une certaine           positives dans le sens qu’une économie dominée
forme de production commerciale. La proportion             par l’industrie et les services aura un taux inférieur
élevée du PIB, produite dans les services est une          de croissance démographique. Tout simplement
réflexion du rôle des activités liées au tourisme          parce que l’emploi dans ces secteurs (principalement
(restaurants, hôtels et transport), du rôle continu de     dans les zones urbaines) est incompatible avec la
l’administration publique et des fonctionnements du        taille de famille nombreuse et est associé à un taux
secteur de services financiers internationaux.             de mortalité inférieure. Cependant, la distribution
                                                           de la main-d’œuvre peut ne pas, nécessairement,
Alors qu’il peut être correct de caractériser le Vanuatu   assortir la distribution du PIB. Si la majorité de la
comme une société fondamentalement agricole,               main-d’œuvre se trouve dans le secteur primaire et
elle n’a pas une économie basée sur l’agriculture. Au      seulement une minorité dans le secteur secondaire
moins en termes de valeur monétaire, le secteur des        (industrie) et tertiaire (de services), alors la croissance
services produit la plupart de revenu au Vanuatu et        démographique au niveau national tendra à être
                                                           dominée par la population travaillant dans le secteur
1. Performance Economique du Vanuatu, la BAD 2000.         primaire.
2. Rapport sur les ODM, de 2010.

Schéma 2.1: Distribution du PIB par principaux secteurs, 2000
                                                                   Source: Rapport de la BAD sur la
                                                                   Performance Economique du Vanuatu
                                                                   et les Défis Eventuels (2000)

                                                                                                                         | 06
Schéma 2.2: Distribution du PIB par principaux secteurs, 2008

                                                                                         Source: Rapport sur les ODM de 2010

       2.2.2 Les sources de l’emploi
       T    elle qu’illustrée dans le schéma 2.3, au Vanuatu,
            la distribution de la main d’œuvre par secteur
       est très différent de la distribution du PIB. Alors que
                                                                                69% du PIB sont générés dans le secteur des services,
                                                                                seulement 29% de la main d’œuvre sont engages
                                                                                dans le secteur des services. La proportion de la
       21% du PIB sont générés dans le secteur primaire,                        main d’œuvre dans l’industrie correspond le plus
       64% de la main d’œuvre sont engages dans la                              avec la proportion du PIB produit dans le secteur de
       production primaire. Contrairement à cela, alors que                     l’industrie, même s’il existe une différence.

       Schéma 2.3: Distribution de la main d’œuvre vanuatuane par secteur économique,
       recensement de 2009

                                                                                         Source: Rapport sur le recensement
                                                                                         de 2009, volume 2

       I  l découle de ces données que la quantité de PIB
          produite par ouvrier doit varier considérablement
       par secteur. Ceci peut être observé sur le schéma
                                                                                Ces données démontrent que l’économie du
                                                                                Vanuatu demeure structurellement en grande partie
                                                                                “dualistique”. Une proportion élevée de la main-
       2.4, qui montre la “valeur ajoutée” par ouvrier dans                     d’œuvre est engagée dans les activités de valeur
       chacun des principaux secteurs économiques. Il est                       économique faible, tandis qu’une petite proportion
       clair qu’un ouvrier dans le secteur primaire ajoute                      de la main-d’œuvre est engagée dans les activités
       beaucoup moins de valeur (monétaire) à l’économie                        de valeur économique forte. L’autre dispositif de
       qu’un ouvrier dans l’industrie ou les services. En fait,                 l’économie est l’augmentation “prématurée” du
       la valeur ajoutée par ouvrier dans les services est                      secteur des services étant donné que le secteur
       presque huit fois plus grande que la valeur produite                     (secondaire) de fabrication est encore limité. C’est
       dans le secteur primaire. La valeur ajoutée dans                         un dispositif typique des économies des pays du
       l’industrie est environ quatre fois plus grande que la                   Pacifique. Avec des économies d’échelle faibles et
       valeur ajoutée dans le secteur primaire.3                                des coûts de transport élevés, il est très difficile
                                                                                d’accroitre l’industrie manufacturière, autre que dans
                                                                                la construction et les sous-secteurs relatifs. Le secteur
       3. Il est important de noter que la valeur ajoutée par ouvrier n’est     des services qui ne fabrique pas un produit réel, doit
       pas identique au revenu reçu par l’ouvrier, qui est une statistique
       très différente. La valeur ajoutée par ouvrier inclut le retour sur le   être soutenu par le revenu produit ailleurs, comme le
       capital entre d’autres paiements. La répartition des revenus produits    tourisme, les activités financières offshores, les fonds
       dans le secteur peut être fortement inégale entre des directeurs         en fidéicommis, les revenus de permis de pêche et
       disposants généralement des parts plus élevées que les ouvriers de       l’aide officielle de développement (AOD).
       terrain.

07 |
Schéma 2.4: Valeur ajoutée (PIB) par travailleur et par secteur en 2009

   Source: Volume 2 du rapport de recensement de 2009, (main d’œuvre) et rapport des ODM de 2010 (PIB)

       1      Implications de la structure du Vanuatu dans la dynamique de population

              L   ’anomalie très large entre la valeur ajoutée dans le secteur primaire et tertiaire
                  (de services) signifie que la migration rural-urbaine continuera d’être une option
    attrayante à la population rurale, en dépit des conditions de vie médiocres dans des « colonies
    » urbaines. Le mouvement vers les zones urbaines n’est pas économiquement irrationnel mais
    parfaitement raisonnable, plus particulièrement si le but est pour que les parents fournissent à leurs
    enfants une chance pour un emploi dans le secteur des services.

    La grande proportion d’ouvriers engagée dans la production primaire dans l’économie de village
    rural signifie que la fertilité demeurera relativement aux niveaux élevés (au-dessus de 4 enfants
    par femme) à la majeure partie de la population parce que des normes et des valeurs rurales
    encouragent la taille de famille plus nombreuse par rapport a la zone urbaine et il est plus difficile
    pour que les femmes des zones rurales accèdent à la planification des naissances par rapport aux
    femmes des zones urbaines.

2.3 La performance et la croissance économique
L   a croissance économique se réfère à
    l’augmentation en valeur de production totale
dans une économie. La croissance économique
                                                             Une société en développement a habituellement
                                                             une croissance économique plus élevée, mais pas
                                                             nécessairement. Il est également possible d’augmenter
est une mesure quantitative et ne devrait pas être           la croissance sans tout autre changement au niveau
confondue avec le développement économique, qui              du développement, comme lorsqu’un pays exporte
est un processus qualitatif. Le développement se             plus de matières premières sans un changement
réfère à la capacité croissante d’une économie de            fondamental dans les conditions économiques et
produire un éventail de produits et de services que          sociales.
précédemment.
                                                             Du point de vue de la population, la croissance et
Le développement implique également une                      le développement sont tous les deux importants;
amélioration qualitative des ressources humaines,            la croissance économique fournit les ressources
comme démontrées par des normes de meilleure                 matérielles qui rendent le développement possible,
santé et d’éducation plus élevée.                            en générant des fonds pour l’éducation et la santé.
                                                             De plus, la croissance économique peut être une

                                                                                                                     | 08
condition nécessaire pour la réduction de la pauvreté,                  le rapport entre le revenu national et la dynamique
       particulièrement si la redistribution du revenu n’est                   de population sera faible. Suivant les indications du
       pas faisable.4 La croissance économique est également                   chapitre précédente, c’est probablement le cas au
       importante parce que la dynamique de population                         Vanuatu ou le secteur primaire rural reçoit une petite
       est étroitement liée au niveau du revenu par habitant.                  part du PIB total. Ceci aide à expliquer pourquoi le
       Bien que le rapport ne soit pas parfait, les pays avec                  taux de croissance démographique a diminué très
       des niveaux de revenu plus élevés par habitant ont                      lentement au Vanuatu.
       généralement la mortalité et les indices de fertilité
       inférieurs par rapport à des pays disposant d’un
       revenu inférieur par habitant.

       Le rapport n’est pas parfait parce que tout dépend de
       la façon dont est distribué équitablement le revenu
       national. Si une petite proportion de la population
       reçoit une proportion élevée de revenu national, alors

       4. Il est plus facile de redistribuer le nouveau revenu que le revenu
       existant parce que le nouveau revenu n’est nécessairement ou
       évidemment pas emporté par un groupe, par conséquent il est plus
       de facile redistribuer le montant de la croissance économique à
       ceux qui sont plus démunis.

       2.3.1 Les tendances de la croissance économique
       L   e taux de croissance économique, par an, a fluctué
           largement (avec une variation de -5% à presque
       +12%) au cours des 15 dernières années. Une fois
                                                                               par habitant augmentera. Arithmétiquement ceci
                                                                               est sans nul doute vraie, mais c‘est une perspective
                                                                               étroite et négative parce qu’elle traite la croissance
       convertie en revenu par habitant (exprimé dans les                      démographique en tant que seul variable et n’explique
       prix de 1983), la tendance était de haut en bas, avec                   pas la possibilité que la croissance du PIB peut être
       une crête en 1994 bien au-dessus de Vt 90,000, à                        contrainte par une série de facteurs structuraux.
       moins de Vt 80,000 en 2002. Ces données suggèrent
       que le niveau de vie avait diminué entre 1998 à 2003,                   Le gouvernement a considéré que tandis qu’un taux
       après quoi il y avait eu une certaine amélioration.                     de croissance démographique de 2.6% (à ce temps
                                                                               là) agit en tant que frein sur la croissance du revenu
       Cependant à compter de 2004, le Vanuatu a connu des                     par habitant, la croissance du PIB total pourrait être
       taux de croissance économique importants, que ce soit                   accéléré en reformant la structure de l’économie, y
       au total et par habitant. Une fois ajusté à l’inflation, le             compris la Fonction Publique.
       PIB total a augmenté par une moyenne de 7.3% par
       an au cours de la période 2005-2008, et un taux de                      L’AAP note que “les perspectives pour se déplacer
       croissance très régulier. Étant donné que la population                 vers un plus haut niveau durable, la croissance et la
       se développait (approximativement de 2.3-2.4% par                       stabilité fiscale sont cependant contraintes par un
       an) au cours de la période, le taux de croissance du                    environnement commercial très couteux au Vanuatu
       revenu par habitant était inférieur, mais toujours                      et souvent peu transparent et contradictoire aux
       raisonnable à 4.5 pour cent.5                                           normalisations et au contexte d’investissement”.

       Le rapport entre la population et le développement est                  Dans tous les cas, à partir de 2008 le PIB du Vanuatu
       parfois caractérisé comme une course entre deux taux                    par habitant avait atteint Vt 271,000. Converti au taux
       de croissance, celui du PIB et le taux de croissance                    de change de 108 Vatu par $1US, en 2008, on obtient
       de la population. Si la population se développe à                       par conséquent par habitant, un PIB de $US2, 509
       une vitesse plus rapide que le PIB alors la croissance                  basé sur des prix actuels. Comparé à la performance
       démographique contribue au sous-développement                           économique des autres pays du Pacifique, la
       parce que le revenu par habitant diminuera.                             performance économique est tout à fait raisonnable
       Inversement, si le taux de croissance démographique                     au cours de la période 2000-2007. Telle qu’illustrée
       peut être abaissé à celui de la croissance du PIB,                      dans le schéma 2.4, la performance de la croissance du
       alors le développement se manifestera car le revenu                     Vanuatu, mesurée par le PIB par habitant sur une base
                                                                               de parité du pouvoir d’achat, rivalise favorablement
       5. Ces taux de croissance ont été calculés à partir des données du      avec d’autres pays mélanésiens.
       rapport des ODM, pages 88 -89

09 |
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler