PRESENTATION DES ACTIVITES ET NATURE DES INSTALLATIONS CLASSEES

 
PRESENTATION DES ACTIVITES ET NATURE DES INSTALLATIONS CLASSEES
1 - PRESENTATION DES ACTIVITES ET

   NATURE DES INSTALLATIONS

           CLASSEES
PRESENTATION DES ACTIVITES ET NATURE DES INSTALLATIONS CLASSEES
Présentation du projet et nature des Installations Classées

                                                            SOMMAIRE
1 - OBJET DU DOCUMENT ......................................................................................................... 3

2 - PROCEDURE INSTALLATIONS CLASSEES ......................................................................... 4

3 - PRESENTATION DU DEMANDEUR ....................................................................................... 6

   3.1 IDENTIFICATION DU DEMANDEUR ............................................................................................ 6
   3.2 PRESENTATION DE LA SOCIETE .............................................................................................. 7
   3.3 SITUATION ADMINISTRATIVE................................................................................................... 8
   3.4 EFFECTIFS .......................................................................................................................... 10
   3.5 HORAIRES D’OUVERTURE .................................................................................................... 11
4 - DESCRIPTION GENERALE DU PROJET ............................................................................ 11

   4.1 LOCALISATION DU SITE ........................................................................................................ 11
   4.2 CONFIGURATION DU TERRAIN............................................................................................... 13
5 - PRESENTATION DES ACTIVITES ....................................................................................... 17

   5.1 GENERALITES - OBJECTIFS ................................................................................................. 17
   5.2 DESCRIPTION DES ACTIVITES ............................................................................................... 18
      5.2.1     Collecte et stockage de métaux .................................................................................................... 18
      5.2.2     Collecte et transit de déchets dangereux...................................................................................... 20
      5.2.3     Démontage de véhicules hors d'usage (VHU) .............................................................................. 21
      5.2.4     Démontage et découpage de bateaux hors d'usage (BPHU) ....................................................... 28
      5.2.5     Installation de collecte de déchets apportés par les professionnels ou particuliers ..................... 29
      5.2.6     Centre de tri et de transit de Déchets Industriels Banals (DIB) .................................................... 32
      5.2.7     Transit, regroupement et tri de déchets non dangereux de Papiers / Cartons, plastiques et bois34
      5.2.8     Tri / regroupement de DEEE......................................................................................................... 36
      5.2.9     Stockage de produits minéraux ou déchets non dangereux inertes ............................................. 36
      5.2.10    Stockage de verre ......................................................................................................................... 36

   5.3 SYNTHESE DES PRODUITS STOCKES ET EVACUES ................................................................. 37
   5.4 GESTION TECHNIQUE........................................................................................................... 40
      5.4.1 Parc matériel ................................................................................................................................. 40
      5.4.2 Electricité ...................................................................................................................................... 40
      5.4.3 Chauffage ..................................................................................................................................... 40

6 - LISTE DES DECHETS ADMISSIBLES SUR LE SITE CONFORMEMENT A LA
    NOMENCLATURE DES DECHETS ...................................................................................... 41

7 - INVENTAIRE ET CARACTERISTIQUES DES INSTALLATIONS CLASSEES ..................... 49

   7.1 LISTE DES INSTALLATIONS CLASSEES .................................................................................. 49
   7.2 CALCUL SEVESO .............................................................................................................. 55
   7.3 DEMANDES COMPLEMENTAIRES CONJOINTES A LA PROCEDURE DE DEMANDE D’AUTORISATION
   D’EXPLOITER .............................................................................................................................. 55

8 - NOTE SUR LES CAPACITES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE L’EXPLOITANT ........ 56

                                                         DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018                                               2
PRESENTATION DES ACTIVITES ET NATURE DES INSTALLATIONS CLASSEES
Présentation du projet et nature des Installations Classées

1 - OBJET DU DOCUMENT

La société ROMI exploite depuis 1958 une installation de transit de déchets métalliques, de
cartons et de Déchets Industriels Banals (DIB) sur la commune de REDON (35 600).

Ces activités étant soumises à la législation des installations classées pour la protection de
l'Environnement (loi du 19 juillet 1976 codifiée aux articles L.511 à L.517 du code de
l’Environnement), l'établissement dispose d'un arrêté préfectoral d'autorisation d'exploiter en date
du 11 mai 2000.

En raison de l'exiguïté du site actuel et de sa localisation à REDON, à proximité de zones
d'habitations, l'entreprise a trouvé des terrains disponibles, dans le Parc d'Activités des Bauches à
SAINT NICOLAS DE REDON, dans un secteur accueillant des activités similaires (déchèterie,
entreprise de déconstruction de VHU).

Ce dossier constitue donc la demande d'autorisation d'exploiter du site au titre de la législation des
Installations Classées pour le projet de déplacement des installations de la société ROMI, de son
site de REDON à son nouveau terrain de SAINT-NICOLAS-DE-REDON, localisé à environ 4 km à
l'Est. Le contenu du dossier d'évaluation environnementale est défini par l'article R.181-12 et
suivants du code de l'environnement ainsi que par l'article D181-15-2 de ce code.

Le site sera soumis à Autorisation au titre des rubriques suivantes de la nomenclature :

      2718 (stockage de déchets dangereux),
      2791 (découpe et cisaillage de métaux, broyage de bois).

                                     DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018        3
PRESENTATION DES ACTIVITES ET NATURE DES INSTALLATIONS CLASSEES
Présentation du projet et nature des Installations Classées

2 - PROCEDURE INSTALLATIONS CLASSEES

La réglementation des Installations Classées pour la Protection de l'Environnement est codifiée
aux articles L.511 à L.517 du Code de l’Environnement. Le logigramme en page suivante présente
la procédure relative à la Procédure Installations Classées.

Les éléments relatifs à l'organisation de l'enquête publique sont précisés dans les articles L123-1
à L.123-16 et R.123-1 et R.123-33 du Code de l'Environnement. La concertation du public aura
lieu lors de l'enquête publique, qui sera organisée en mairie pendant 1 mois.

Ce projet n'est pas soumis à concertation publique préalable.

En application de l'article R. 122-3 du code de l'environnement, le projet a fait l'objet d'un examen
au cas par cas préalable à la réalisation d'une étude d'impact. Dans un courrier datant du
30 octobre 2017, la DREAL des Pays de la Loire dispense le projet d'étude d'impact.

Le présent dossier ne nécessite pas d'autres autorisations spécifiques, en application du I de
l’article L. 214-3, des articles L. 341-10 et L. 411-2 (4°) du code de l’environnement, ou des
articles L. 311-1 et L. 312-1 du code forestier. »

                                     DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018       4
PRESENTATION DES ACTIVITES ET NATURE DES INSTALLATIONS CLASSEES
Présentation du projet et nature des Installations Classées

               DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018   5
PRESENTATION DES ACTIVITES ET NATURE DES INSTALLATIONS CLASSEES
Présentation du projet et nature des Installations Classées

3 - PRESENTATION DU DEMANDEUR

3.1 Identification du demandeur

   Société                                     ROMI BRETAGNE

                                               Parc d'Activités des Bauches
   Coordonnées du futur site d'exploitation    Rue des Tilleuls
                                               44 460 SAINT NICOLAS DE REDON

                                               112 B, rue Eugène Pottier
   Coordonnées du siège social                 BP 72067
                                               35 920 RENNES Cedex

   Téléphone du siège                          02 99 35 01 01

   Télécopie du siège                          02 99 35 02 01

   Téléphone - Site actuel de REDON            02 99 71 00 10

   Forme juridique et capital                  SAS au capital de 118 040 Euros

   Code APE                                    3832 Z

   SIRET                                       639 200 484 00033

   RCS                                         RENNES B 639 200 484

   Nom et qualité du signataire et
                                               M. Didier MONIER - Directeur Général
   responsable du dossier

                                     DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018   6
PRESENTATION DES ACTIVITES ET NATURE DES INSTALLATIONS CLASSEES
Présentation du projet et nature des Installations Classées

3.2 Présentation de la société

La société ROMI (Recyclage Ouest Matières Industrielles) a été créée en 1962 par les frères
MONIER. Toutefois, l'activité de récupération exercée par la famille MONIER remonte à 1854.
ROMI, entité commerciale appartient au groupe MONIER ENVIRONNEMENT.

Actuellement, l'entreprise, dont le siège social est basé rue Eugène Pottier à RENNES, compte 10
sites spécialisés dans le recyclage et la récupération de déchets pour l'industrie et les
collectivités locales qui sont répartis sur les régions BRETAGNE - PAYS DE LA LOIRE :

            SAINT MALO (2 sites), REDON, SAINT CARNE, PLOERMEL, QUIMPER, LANNION,
             RENNES, SAUMUR, MONTOIR DE BRETAGNE

Les différentes activités développées par le prestataire sont les suivantes :
   recyclage de ferrailles et métaux non ferreux. A cet effet, l'entreprise dispose d'une presse
    cisaille fixe sur le site de SAINT MALO et de deux presses mobiles,

   recyclage de papiers, cartons et plastiques (9 presses à balles).

   tri et valorisation de déchets industriels banals (DIB).

   location de bennes et compacteurs.

   collecte et broyage de bois.

   collecte de déchets dangereux.

   transport. OTLO, filiale transport du groupe, compte 42 camions à bras hydraulique.

   gestion de déchèteries.

   Dépollution des VHU et BPHU, et autres moyens de transports hors d'usage.

   Collecte de DEEE.

L'actuel site de REDON a été créé en 1958 (acquisition des terrains et construction des bâtiments)
avec transfert des activités de récupération de la rue Thiers (récupération de chiffons, peaux, os et
sauvagines) à la rue de Vannes.

En 2016, l'effectif du groupe a atteint 105 collaborateurs et 38 millions d'euros de chiffre d'affaires.
Le site de REDON regroupe actuellement 6 personnes.

                                      DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018          7
PRESENTATION DES ACTIVITES ET NATURE DES INSTALLATIONS CLASSEES
Présentation du projet et nature des Installations Classées

3.3 Situation administrative

Les activités du site actuel de REDON sont autorisées par l'arrêté préfectoral d'autorisation
d'exploiter du 28 novembre 2013 (voir Annexe N°1 et extrait ci-dessous).

                                  DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018   8
PRESENTATION DES ACTIVITES ET NATURE DES INSTALLATIONS CLASSEES
Présentation du projet et nature des Installations Classées

               DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018   9
PRESENTATION DES ACTIVITES ET NATURE DES INSTALLATIONS CLASSEES
Présentation du projet et nature des Installations Classées

Le classement du futur projet au titre des installations classées est précisé au paragraphe 7.

3.4 Effectifs

L'effectif total de la société ROMI BRETAGNE est de 40 personnes.

L'établissement de REDON emploie 6 personnes (effectif au 31/03/2017), réparties comme suit :

      1 responsable d'agence,
      1 second d'agence,
      1 agent administratif,
      3 conducteurs d'engins.

Le projet décrit ci-après devrait être à l'origine de la création de 2 emplois supplémentaires, pour
atteindre un effectif de 8 employés.

                                    DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018 10
Présentation du projet et nature des Installations Classées

3.5 Horaires d’ouverture

Les horaires d’ouverture du site seront les suivants :

       du lundi au samedi : de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30.

Par ailleurs, l’amplitude maximale de fonctionnement du site, intégrant le fonctionnement des
divers équipements internes (grue hydraulique, etc.) sera du lundi au vendredi : de 7h00 à 22h00.

4 - DESCRIPTION GENERALE DU PROJET

4.1 Localisation du site

Le projet ROMI est localisé à environ 1 km au Sud-Est du centre-ville de SAINT NICOLAS DE
REDON (département de LOIRE ATLANTIQUE - région PAYS DE LA LOIRE).

La commune de SAINT NICOLAS DE REDON est située à 1,5 km à l’Est de REDON et à 60 km
au Nord-Ouest de NANTES.

Les coordonnées topographiques du projet ROMI selon le quadrillage LAMBERT zone II étendu
(carte IGN N° 1121 OUEST de REDON) sont les suivantes :

            X = 270 050 m
            Y = 2 301 190 m
            Z = environ 32 m NGF

Les terrains d'emprise du site représentent une surface totale de 13 998 m2 se répartissant sur les
parcelles cadastrales suivantes :

        Références des parcelles cadastrales              Surfaces des parcelles (en m²)
                      ZW 133                                            181
                      ZW 135                                            2 350
                      ZW 138                                            1 243
                      ZW 141                                            6 798
                      ZW 144                                            3 426
                       TOTAL                                         13 998 m²

L'environnement aux alentours du terrain est composé :

       de la rue des Tilleuls à l'Est, la déchèterie de la Communauté de Communes du Pays de
        REDON (CCPR), un terrain d'accueil des gens du voyage et l'entreprise ARA
        (déconstruction automobile),
       de la société MALGORNE (récupération de déchets) à 100 m au Nord,
       un boisement de feuillus au Sud,
       des terres agricoles à l'Ouest,
       des emplacements affectés à de futures activités du Parc d'Activités des Bauches, au
        Nord. Un d'eux est déjà occupé par un récupérateur de déchets métalliques à 100 m du
        site.

                                     DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018 11
Présentation du projet et nature des Installations Classées

Les habitations les plus proches sont localisées à 300 mètres au Sud-Ouest du site.

L'établissement est accessible depuis la Route Départementale RD 164 puis par la rue des
Tilleuls, qui dessert la Zone d'Activités.

Un compromis de vente a été signé entre l'aménageur de la Zone (CCPR) et ROMI. Les terrains
appartiennent à la SCI Saint Alyre, filiale du groupe.

                                                                                       N

                                                                                  RD 164
                 Projet ROMI

                                                      Habitations

                                   DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018 12
Présentation du projet et nature des Installations Classées

4.2 Configuration du terrain

Le permis de construire a été obtenu le 21 juin 2018. L'arrêté est fourni en Annexe N°2.

La répartition des surfaces projetées de bâtiments est la suivante (surface totale du site de
13 998 m2) :

 Un bâtiment métaux d'une surface totale de 1 225 m², comprenant :

         Un bâtiment fermé de 750 m2 (largeur 25 m x longueur 30 m x hauteur 12 m) avec :
            un atelier de maintenance,
            le stockage des huiles et produits liquides (maintenance des engins de
              manutention),
            une zone de dépôts des métaux en bacs (aluminium, zinc, cuivre, etc.),
            le stockage de D3E.
            un dépôt de déchets dangereux.
         Un auvent attenant à l'Ouest, de 300 m², fermé sur trois côtés (largeur 30 m x longueur
          10 m x hauteur maximale de 10,5 m) pour le stockage des moteurs et tournures. Les
          fluides issus de la dépollution des VHU (Véhicules Hors d'Usage) ainsi que les éléments
          démontés des VHU seront entreposés sous une zone couverte similaire à celles
          présentées sur les photos suivantes :

                                                   .
             Zones couvertes d'entreposage des fluides et éléments démontés issus des VHU

         Un auvent attenant au Nord-Ouest, de 50 m² (longueur 10 m x largeur 5 m), pour
          accueillir la bascule pour le pesage des petites quantités ainsi que les bacs pour le
          stockage des petites quantités en transit par la zone d’apports volontaires.

 Un bâtiment ouvert d'une surface totale de 680 m² (largeur de 20 m x longueur 35 m x hauteur
  12 m) (accueil des déchets banals et papiers cartons), comprenant deux activités séparées par
  une paroi en aggloméré de ciment (de 4 m de hauteur) :

         l'activité transit et tri de DIB,
         une plateforme de transit, regroupement et conditionnement de balles de papiers -
          cartons et de plastiques (presse à balles).

 Des locaux préfabriqués d'une surface unitaire de 21 m², situés près du bâtiments métaux et
  dans l'angle Nord / Nord-Ouest du terrain accueilleront :

         les services administratifs et l'accueil du public,
         les locaux sociaux et réfectoire.

                                      DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018 13
Présentation du projet et nature des Installations Classées

 Un espace réservé à l'apport volontaire des particuliers, professionnels et artisans. Cet espace
  dédié comprendra une entrée spécifique pour les apports volontaires, ainsi qu'un pont-bascule
  pour les Véhicules Légers.

 Une dalle bétonnée étanche centrale, d'une surface d'environ 4 800 m² comprenant :

      Des box de stockage de métaux non ferreux (inox, fonte, etc.). Ces box seront
       compartimentés par des éléments.
      L'aire de stockage des métaux ferreux comprenant le platinage ainsi que la ferraille avant
       conditionnement. Ponctuellement, une presse-cisaille mobile (ou un broyeur à métaux),
       ainsi qu'une pince-crocodile (cisaille bout de flèche) pourront être présents sur le site afin
       d'assurer le conditionnement de ces déchets pour en réduire le volume (par cisaillage ou
       broyage). Ces équipements seront positionnés sur l'aire de stockage.
      Dans le prolongement des cases seront positionnées 3 bennes de pneumatiques, ainsi
       que les balles de papiers-cartons et de plastiques.
      Un espace au Sud de la dalle accueillant des VHU dépollués (hauteur maximale de 3 m)
       ainsi que des BPHU (Bateaux de Plaisance Hors d'usage).
      Au Nord-Est de la dalle, une aire de stockage de bois à broyer de classe A et B et de bois
       broyé. Cet espace accueillera ponctuellement un broyeur mobile permettant d'assurer le
       broyage sur site.

 Les espaces périphériques imperméabilisés comprendront :

      Un pont-bascule pour les Poids Lourds, près de l'entrée professionnels.
      Des aires de circulation, notamment autour de la dalle bétonnée.
      Une zone gravats, déchets verts, amiante lié (1 benne), verre (1 benne), VHU à dépolluer
       à l'Ouest.
      Une zone de gros électro-ménager (Froid et Hors-froid), 1 benne de déchets d'éléments
       d'ameublement, 1 benne d'amiante lié,1 benne de bois A, 1 benne de bois B, au Nord-
       Ouest.
      Un ouvrage de décantation et un débourbeur - séparateur à hydrocarbures avant rejet vers
       le réseau pluvial de la Communauté de Communes dirigeant les effluents vers un bassin
       de régulation.
      Une aire de stockage et de distribution de carburant (Gas-Oil routier et non routier) au
       Nord-Est du hangar à métaux.

L'ensemble du site sera clôturé.

Ces installations sont représentées sur le plan de masse du site (chapitre 6 de ce dossier et extrait
de plan joint).

Tous les bâtiments seront construits en ossature métallique avec un revêtement et une toiture
métallique. Les aires de stockage des métaux et ferrailles et le sol des bâtiments disposeront d'un
revêtement bétonné étanche.

Les aires de circulation ainsi que la zone réservée aux apports volontaires seront
imperméabilisées (enrobé voirie lourde).

Les vues d'insertion paysagère et le plan de masse du projet sont présentés en pages suivantes.

                                     DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018 14
Présentation du projet et nature des Installations Classées

                                                              DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018 15
Présentation du projet et nature des Installations Classées

                                                              DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018 16
Présentation du projet et nature des Installations Classées

5 - PRESENTATION DES ACTIVITES
5.1 Généralités - Objectifs

 Origine des déchets

Les déchets proviendront des entreprises, artisans, commerçants, particuliers, industriels,
collectivités locales, agriculteurs, des départements de LOIRE ATLANTIQUE, ILLE ET VILAINE et
MORBIHAN.
Les déchets sont apportés directement par les producteurs ou collectés par les camions du
groupe.

ROMI BRETAGNE dispose d'un récépissé de déclaration pour le transport (récépissé N° 2013-50
du 05/09/2013), et pour le négoce et le courtage de déchet dangereux et non dangereux
(récépissé N°2013-51 du 05/09/2013). OTLO dispose d'un récépissé pour le transport des
déchets dangereux et non dangereux (récépissé N°2016-25 du 26/04/2016). Une copie de ces
documents est jointe en Annexe N°1.

 Nature des déchets acceptés

L’établissement procèdera à la collecte des déchets métalliques, des Déchets Industriels Banals
(papier, carton, plastiques, Déchets Industriels Banals en mélange, etc.), de déchets dangereux
(batteries, piles, fibrociment, lampes, bouteilles de gaz, catalyseurs usés, D3E), de Véhicules Hors
d'Usage (VHU) et Bateaux de Plaisance Hors d'Usage (BPHU), de Déchets d'Equipements
Electriques et Electroniques (D3E) dangereux et non dangereux, de bois, de déchets
d'ameublement….

Les déchets interdits sur le site sont notamment les suivants :

       déchets dangereux liquides, emballages de produits dangereux souillés, déchets
        industriels dangereux (huiles, solvants, aérosols, …),
       Cuves non dégazées,
       Ordures ménagères,
       Matières liquides et pulvérulentes,
       Déchets médicaux dangereux (DASRI).

La liste des déchets acceptés sur le site est présentée au paragraphe 6 (codification des types de
déchets conformément à la nomenclature déchets).
L'établissement disposera d'un appareil portatif de détection de la radioactivité.

   Objectifs

ROMI a souhaité créer ce site afin de répondre à différents objectifs :
     déplacer ses activités d'un ancien site vers un nouveau, plus moderne, conforme à la
      réglementation en vigueur, dans un environnement adapté. Le site actuel se trouve
      désormais au cœur de l'agglomération redonnaise, entourée d'habitations.
     apporter une solution de services de proximité aux besoins des industriels, des artisans,
      des collectivités et des particuliers en matière de traitement et de valorisation des déchets
      métalliques, DIB, Déchets Dangereux solides et D3E,
       regrouper les déchets afin de limiter les frais d'acheminement, le trafic routier et les
        émissions atmosphériques liées au transfert vers les centres de traitement,

                                     DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018 17
Présentation du projet et nature des Installations Classées

        offrir une alternative aux collectivités qui ne souhaitent pas recevoir, dans leurs
         déchèteries, les déchets précités en provenance notamment des artisans et commerçants.

    Traçabilité

La traçabilité des déchets collectés sera assurée à l'aide d'un logiciel informatique. Cet outil
permet de suivre les éléments demandés par l'arrêté ministériel du 29 février 2012 ("registre
déchets"), à savoir :

         date d'acquisition et de cession du déchet ;
         nature du déchet détenu (code du déchet au regard de la nomenclature définie à
          l'annexe II de l'article R. 541-8 du code de l'environnement) ;
         quantité du déchet détenu ;
         nom et adresse du producteur du déchet ;
         nom et adresse de la personne auprès de laquelle le déchet a été acquis ;
         le cas échéant, le nom et l'adresse des installations où les déchets ont été préalablement
          triés, entreposés, regroupés ou traités depuis leur production ;
         nom et l'adresse du ou des transporteurs qui prennent en charge le déchet, ainsi que leur
          numéro de récépissé mentionné à l'article R. 541-53 du code de l'environnement ;
         le cas échéant, le numéro du ou des bordereaux de suivi de déchets ;
         le cas échéant, le numéro du document prévu à l'annexe VII du règlement susvisé ;
         nom et l'adresse de l'installation vers laquelle le déchet est expédié ;
         code du traitement qui va être opéré dans l'installation réceptrice selon les annexes I et II
          de la directive susvisée ;
         qualification du traitement final vis-à-vis de la hiérarchie des modes de traitement définie
          à l'article L. 541-1 du code de l'environnement.

Ces registres, archivés au minimum 3 ans, permettront de conserver une traçabilité sur tous les
déchets entrants et sortants du site ROMI de SAINT-NICOLAS-DE-REDON.

Les activités de l’établissement ROMI consistent à trier / regrouper les différentes matières par
catégories et qualités afin de les conditionner conformément aux exigences des exutoires de
recyclage ou de valorisation (mise en balles des papiers, cartons et plastiques, cisaillages et
compactage des ferrailles et métaux, broyage du bois). La traçabilité est assurée pour chaque
entrée en petit volume et chaque sortie en grand volume après tri/regroupement/traitement/
conditionnement.

5.2 Description des activités

Le synoptique des activités est joint ci-après.

    5.2.1 Collecte et stockage de métaux

Les métaux sont collectés par les camions de la société. Les déchets apportés directement par les
particuliers ou artisans transiteront par la plateforme d'apport volontaire.
Les différentes étapes de l'activité de récupération de métaux sont les suivantes :

 Pesage des matières sur le pont-bascule véhicules Lourds, avec emploi du système de
  détection mobile de la radioactivité pour les lots douteux.

 Déchargement des camions sur la plateforme bétonnée. Les métaux sont ensuite repris par la
  pelle à grappin et répartis par nature dans les casiers de stockage, ou sur la dalle étanche.

La hauteur maximale des dépôts en extérieur s’élèvera à 6 mètres.

                                      DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018 18
Présentation du projet et nature des Installations Classées

Les moteurs et les tournures seront stockés dans un auvent couvert de 300 m², fermé sur trois
côtés, afin d'éviter le lessivage des matériaux. Ce bâtiment métallique couvert sera ouvert en
façade Sud-Ouest, équipé d'un seuil pour éviter la pénétration des eaux pluviales.

 Tri des matières / Manutention. Les opérations de tri se font :
            manuellement pour les métaux de valeur, les petites quantités ou les déchets légers et
             peu encombrants. Les métaux de valeur seront stockés dans le bâtiment.
            mécaniquement au moyen d’une pelle à grappin pour les pièces lourdes ou les matières
             en quantité importante.

 Découpe.

La découpe des éléments volumineux sera réalisée à partir des équipements mobiles suivants, qui
seront positionnés sur la plateforme bétonnée :

          Une presse cisaille mobile (ou un broyeur à métaux) d'une capacité de traitement de 70 t/j,
           appartenant à une filiale du groupe. Cet équipement sera présent sur le site durant des
           campagnes périodiques à raison de 10 jours tous les trimestres. Elle présente les
           caractéristiques suivantes :
                  Puissance de 448 kW.
                  Emprise au sol de 36 m².
                  Réservoir de carburant de 640 litres qui sera alimenté en GNR sur l'aire bétonnée,
                   à partir du volucompteur de distribution prévu.
                  réservoir d'huile hydraulique de 2000 litres.
          Une pince à cisaille bout de flèche mobile, assurant les petites découpes, appartenant
           également à une filiale du groupe. La durée de présence sera d'environ 100 heures par an.

              Presse - cisaille sur camion                            Pince - crocodile

Etant donné les campagnes périodiques de découpe à la pince-crocodile, les opérations de
découpe au chalumeau seront extrêmement réduites. En cas de besoin, elles seront assurées à
partir d'un poste de chalumage (oxygène - acétylène), dans une zone spécifique de découpe, à
l'écart des dépôts d'autres matériaux, afin de limiter les risques de départ de feu (projection
d'étincelles). Les opérations de découpe au chalumeau feront l'objet d'une procédure spécifique,
avec notamment le contrôle de l'absence de point chaud après l'intervention.

                                        DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018 19
Présentation du projet et nature des Installations Classées

 Expéditions.

Les matières seront expédiées par des camions de la société ou par des prestataires venant
chercher les matériaux.

Les matériaux seront chargés par une pelle à grappin, dans les camions puis évacués vers les
établissements de valorisation. Les différentes filières de traitement et de valorisation des métaux
sont présentées au paragraphe 5.3.

  5.2.2 Collecte et transit de déchets dangereux

 Présentation de l’activité

En complément des apports de déchets dangereux par apports volontaires présentés ci-après, le
centre de transit sera destiné :

       au regroupement de certains déchets solides à savoir : les piles et accumulateurs,
        les tubes fluorescents et lampes, les batteries, les déchets d'amiante liée (fibrociment),
        les bouteilles de gaz vides, les D3E dangereux contenant des PCB ou des
        fluorocarbures (HCFC ou HFC), les déchets métalliques contaminés par des substances
        dangereuses. Le regroupement consistera au mélange des déchets de même nature
        mais de provenance différente. La filière d'élimination des déchets regroupés restera la
        même que celle de chacun des déchets pris isolément avant mélange.

       au regroupement de catalyseurs dangereux. Les produits seront entreposés dans
        leur conditionnement dans un bac étanche.

Les déchets réceptionnés proviendront des entreprises, PME, artisans, garages, y compris des
installations classées ainsi que de déchèteries communales.

 Capacité de transit et regroupement

Les capacités prévisionnelles de transit et regroupement s'élèveront au maximum à 48,5 tonnes à
terme, réparties conformément au tableau joint.

                                                               Capacité de stockage
    Désignation des déchets dangereux
                                                                   (en tonnes)
                    Batteries                                             25
             Piles et accumulateurs                                       0,5
            Bouteilles de gaz vides                                        4
               Lampes et néons                                            0,5
             Déchets d'amiante lié                                        12
            Catalyseurs dangereux                                          1
               DEEE dangereux                                              5
   Déchets métalliques contaminés par des
                                                                           1
          substances dangereuses
                    TOTAL                                                 49

                                      DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018 20
Présentation du projet et nature des Installations Classées

Les batteries, les piles et accumulateurs, les tubes fluorescents, les D3E dangereux et les
catalyseurs dangereux, seront stockés isolément dans des bacs plastiques étanches de 1 m3,
dans un bâtiment couvert.

Les déchets d’amiante-lié seront réceptionnés emballés. Ils seront entreposés en extérieur dans
des bennes spéciales pour l'amiante (bodybennes). Des emballages seront mis à disposition pour
les apports non emballés.

Les déchets métalliques contaminés par des substances dangereuses (par exemple des ferrailles
avec de la peinture au plomb collectées sur certains chantiers de démolition) seront entreposés
dans des géobox d'1 m3, dans le bâtiment Métaux.

 Mode d’exploitation de la station de transit de déchets dangereux
A leur arrivée sur le centre de transit, chaque lot de déchet dangereux sera pesé et enregistré. Le
pesage sera effectué sur balance à l'intérieur du bâtiment métaux ou par le pont-bascule, chaque
lot étant pesé distinctement.

Lorsqu'une quantité suffisante (justifiant un transport) d'un même type de déchet ou de plusieurs
déchets ayant la même filière est atteinte et suivant les opportunités du marché, l'exploitant
procédera à une évacuation (cf. synthèse des filières dans le paragraphe 5.3).

Chaque sortie sera enregistrée, à partir du logiciel de suivi et fera l'objet d'un Bordereau de Suivi
de Déchet Dangereux (BSD).

Les Déchets Dangereux sortant du centre de transit seront acheminés vers des centres de
traitement agréés.

  5.2.3 Démontage de véhicules hors d'usage (VHU)

ROMI réalisera une activité de collecte et dépollution de VHU sur ce site, cette activité ayant déjà
été menée sur le site de REDON.

La dépollution des VHU a pour objectif de procéder au retrait des produits susceptibles d’entraîner
des risques de pollution ou d’incidents lors des étapes suivantes (stockage, transport, broyage).

Les différentes opérations seront réalisées conformément :
          au décret du 1er août 2003 (abrogé et codifié aux articles R 543-154 à R 543-171 du
           code de l'environnement) relatif à la construction des véhicules et à l’élimination des
           véhicules hors d’usage.
          à l’arrêté du 2 mai 2012 relatif aux agréments des exploitants des installations de
           stockage, de dépollution, de démontage, de découpage ou de broyage des véhicules
           hors d’usage. Les éléments précisés ci-après positionne le site vis-à-vis du cahier des
           charges joint à l'agrément délivré à l'exploitant d'un centre VHU.
          à la circulaire du 17 juin 2005 relative à l’agrément des exploitants des installations de
           stockage, de dépollution, de démontage, de découpage ou de broyage des véhicules
           hors d’usage.
          à l'arrêté du 26/11/12 relatif aux prescriptions générales applicables aux installations
           classées relevant du régime de l'enregistrement au titre de la rubrique N°2712-1
           (installation d'entreposage, dépollution, démontage ou découpage de véhicules
           terrestres hors d'usage).
          au décret n° 2011-153 du 04/02/11 portant diverses dispositions d’adaptation au droit
           communautaire en matière de gestion des véhicules hors d’usage et des déchets
           d’équipements électriques et électroniques.

                                     DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018 21
Présentation du projet et nature des Installations Classées

   Collecte des VHU

Les VHU seront collectés par les camions de la société ou apportés directement sur le site
(véhicules accidentés ou hors d’usage apportés par les garages automobiles, les particuliers, les
sociétés de dépannage par exemple et les particuliers). Ils proviendront de préférence des
départements limitrophes (35 - 56 - 44).

 Stockage des VHU avant dépollution

Les VHU en attente de dépollution seront stockés à l'Ouest du site. La capacité de stockage
sera d'environ 25 VHU. Ces VHU ne seront pas empilés. Une zone sera prévue pour les
véhicules en attente de décision des assurances. Un espace de 4 mètres minimum sera maintenu
entre ces stockages et les autres parties de l'installation.

En période normale d'exploitation, la dépollution sera réalisée ponctuellement à partir d'une
unité de dépollution mobile, lorsque le stockage de VHU s'élèvera à environ 25 véhicules, afin de
limiter les dépôts de VHU en attente.
Les eaux pluviales de la zone de stockage sont collectées et traitées par un débourbeur -
séparateur à hydrocarbures avant rejet (voir chapitre 2 - Etude d’impact).

   Zone de dépollution

La dépollution des VHU sera réalisée à partir d'une unité mobile, par une personne
spécifiquement formée à cette activité.
L'unité sera placée sur la surface imperméabilisée et disposera des principaux équipements
suivants, afin d'assurer la vidange et le démontage des parties des véhicules :

       d'un châssis ampliroll caillebotis, sur rétention.
       d'un toit amovible.
       des pompes pour aspiration et refoulement.
       d'outils complets pour le démontage (des filtres, des pots catalytiques, des vitres, …).
       d'une déjanteuse.

                                     DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018 22
Présentation du projet et nature des Installations Classées

               Principe de la station de dépollution mobile prévue (photo non contractuelle)

Par ailleurs, le site disposera d'une zone couverte, pour le stockage des différents fluides qui
seront placés en rétention. Lors des opérations de dépollution, l'unité mobile sera positionnée à
proximité immédiate de cette zone de stockage des fluides.

Les véhicules seront placés sur un plateau et la vidange des différents fluides sera effectuée par
gravitation ou à partir à partir de pompes les dirigeant vers les cuves placées sur rétention.

Avec cette installation, ROMI pourra traiter jusqu'à environ 1 000 VHU par an. Le ou les
opérateurs intervenant auront reçu une formation spécifique pour effectuer ces opérations.

                                      DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018 23
Présentation du projet et nature des Installations Classées

   Collecte des fluides et pièces des VHU

Les types de fluides vidangés lors de l’opération de dépollution, leur mode de stockage (aérien
et en rétention) et leur volume sont présentés dans le tableau suivant. Les conditions de stockage
des fluides seront vérifiées par l'organisme certificateur.

                           Nature                        Mode de stockage
              Gas-Oil                                     1 cuve de 1 000 l
              Essence                                     1 cuve de 1 000 l
              Huiles usagées (moteur, boîte
                                                          1 cuve de 1 000 l
              de vitesse, lubrifiant)
              Liquide de refroidissement                  1 cuve de 1 000 l
              Liquide de frein                     1 fût de 200 l ou cuve de 1000 l
              Liquide de lave glace                1 fût de 200 l ou cuve de 1000 l
              Filtres                                       1 fût de 200 l
              Pots catalytiques                         Bac étanche de 1 m3

Les pots catalytiques seront retirés et placés dans un bac plastique étanche.

Les gaz de climatisation seront récupérés à l'aide d'un poste de déchargement, par une
personne disposant de l'attestation pour assurer ces opérations. Les gaz seront stockés dans des
bonbonnes de stockage dédiées.

Les batteries seront enlevées de chaque véhicule avant d’être entreposées dans un bac étanche
puis regroupées avec les autres batteries dans le bâtiment.

Les filtres à huile et autres pièces souillées (en huile, hydrocarbures, …) seront entreposés
dans des fûts de 200 litres.

Les pneumatiques retirés seront stockés dans des bennes de 33 m3 (capacité de stockage de
99 m3).

Les pare brises seront retirés et stockés dans des bennes de 33 m3. L'établissement est en cours
de recherche d'un récupérateur pour les déchets de verre (filière encore peu développée dans ce
secteur).

Les principaux éléments plastiques (pare-chocs) seront retirés et stockés en benne ou en vrac
avant mise en balle.

ROMI n’acceptera pas sur son site de véhicules GPL. Ces derniers seront redirigés vers un
établissement spécialisé équipé de dispositif de dégazage.

   Stockage tampon et évacuation

Les VHU dépollués seront repris à l’aide d’un chariot élévateur puis stockés sur la dalle bétonnée
en position centrale dans une zone d'environ 150 m².

Afin de limiter l'emprise du stockage, les VHU dépollués pourront être empilés sur une hauteur
maximale de stockage de 3 mètres.

Ces véhicules seront ensuite évacués vers un broyeur agréé au terme de l'arrêté du 2 mai 2012,
relatif aux agréments des exploitants des installations de stockage, de dépollution, de démontage,
de découpage ou de broyage des véhicules hors d’usage.

                                      DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018 24
Présentation du projet et nature des Installations Classées

    Traçabilité des VHU

L'établissement émettra un récépissé de prise en charge pour destruction au propriétaire du
véhicule.
La société délivrera également au broyeur un exemplaire de ce récépissé de prise en charge pour
destruction, ainsi qu'un certificat de cession.
Après destruction physique du véhicule par broyage, un certificat de destruction sera émis par le
broyeur agréé, afin de faire annuler l’immatriculation du véhicule.

Toutes ces opérations sont consignées dans un registre de police.

L'établissement prévoit d'utiliser un logiciel spécifique pour assurer la traçabilité et la gestion
administrative de ces opérations.

    Dispositifs de contrôle et de communication des activités de dépollution

Annuellement, un bilan relatif à l’activité de reprise et d’élimination des VHU sera adressé au
Préfet de LOIRE ATLANTIQUE ainsi qu'à l'ADEME. Cette déclaration est prévue par l'article
R.543-164 du Code de l'Environnement.

Cette déclaration comprend :

    a) Les informations sur les certifications obtenues notamment dans le domaine de
    l’environnement, de l’hygiène, de la sécurité, du service et de la qualité ;

    b) Le nombre et le tonnage des véhicules pris en charge ;

    c) L’âge moyen des véhicules pris en charge ;

    d) La répartition des véhicules pris en charge par marque et modèle ;

    e) Le nombre et le tonnage de véhicules hors d’usage préalablement traités remis, directement
    ou via d’autres centres VHU agréés, à des broyeurs agréés, et répartis par broyeur agréé
    destinataire ;

    f) Le tonnage de produits et déchets issus du traitement des véhicules hors d’usage remis à
    des tiers ;

    g) Les taux de réutilisation et recyclage et réutilisation et valorisation atteints ;

    h) Les nom et coordonnées de l’organisme tiers désigné au 15° du présent cahier des charges,

    i) Le cas échéant, le nom du ou des réseau(x) de producteur(s) de véhicules dans lequel
    s’inscrit le centre VHU.

Le contenu de la déclaration sera vérifié et validé par l’organisme tiers vérifiant la conformité des
installations (voir ci-dessous). Cet organisme tiers réalisera également une validation en ligne de
la déclaration.

Par ailleurs, ROMI fera procéder annuellement à un contrôle de conformité des installations
par un organisme tiers accrédité (contrôle de la conformité des installations aux dispositions de
l'arrêté préfectoral et du cahier des charges annexé à l'agrément). Ce contrôle n'a pas été réalisé
dans le cadre de l'élaboration de ce dossier étant donné que les aménagements relatifs à la
dépollution de VHU ne sont pas encore réalisés.

Afin de respecter les dispositions des articles R.543-154 à R.543-171 du Code de l'Environnement
(codification de l'arrêté du 1er août 2003 relatif à l’élimination des VHU) et à l’arrêté du 2 mai 2012

                                       DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018 25
Présentation du projet et nature des Installations Classées

(agrément des installations de dépollution de VHU), les principales mesures mises en place pour
l’activité de dépollution de VHU seront les suivantes :
         opérations de démontage et dépollution des VHU réalisées sous abri (unité mobile de
          dépollution équipée d'un auvent et stockage des fluides sous auvent) et sur sol
          imperméabilisé.
         stockage des VHU en attente de dépollution et VHU dépollués sur une plateforme
          bétonnée étanche.
         stockage des fluides retirés lors de la dépollution en rétention sous le auvent (Gas-Oil,
          essence, huiles usagées, liquides de refroidissement, de frein et de lave glace).
         retrait et stockage des pneumatiques en benne de 33 m3, à l'écart de toute source
          d'ignition (absence de stockage de matières combustibles ou de matériel électrique à
          proximité).
         retrait des moteurs et stockage dans des locaux couverts de 300 m².
         stockage des batteries dans des bacs plastiques étanches et résistants aux attaques
          acides. Les filtres à huiles seront stockés dans des bidons étanches.
         récupération des gaz de climatisation à l'aide d'un poste de déchargement.
         traitement des eaux de ruissellement des zones extérieures de stockage par un
          débourbeur-séparateur à hydrocarbures (garantie de rejet en hydrocarbures inférieure à
          5 mg/l).
         traçabilité des VHU traités (tenue à jour d'un registre de police, émission d'un récépissé
          de prise en charge et de destruction du véhicule, déclaration annuelle du bilan de
          l'activité auprès de la Préfecture).

Un courrier d'engagement de l'entreprise de respecter les dispositions de l'arrêté du 2 mai
2012 est joint en Annexe N°3.

L’exploitant assurera la traçabilité des véhicules hors d’usage, notamment en établissant en trois
exemplaires un bordereau de suivi mentionnant les numéros d’ordre des carcasses de véhicules
hors d’usage correspondants aux numéros se trouvant dans le livre de police, ainsi que les
tonnages associés. Un exemplaire du bordereau sera conservé par le centre VHU, les deux autres
exemplaires étant envoyés au broyeur avec le ou les lot(s) de véhicules hors d’usage
préalablement traités correspondants.

Le modèle de bordereau de suivi des VHU est défini par l'Annexe III de l'arrêté du 2 mai 2012.
Le tableau suivant précise le devenir des éléments pouvant être retirés des VHU.

                                    DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018 26
Présentation du projet et nature des Installations Classées

                                    Mode de            Prestataire de
        Elément                                                                     Filière de traitement
                                    stockage           collecte prévu
                                                                               Valorisation de matière :
                                                      STCM - BAZOCHE
                                Bacs plastiques                                récupération des éléments
Batteries                                                RECYLEX
                                étanches                                       constitutifs (plomb, zinc, mercure,
                                                           GDE
                                                                               ...) après procédé de fusion
Filtres à huile, filtres à                                CHIMIREC
                                Fûts                                           Valorisation matière
carburant                                                 ASTHRUL
                                                      Réutilisation par le
Carburants                      Cuves                                          Réutilisation
                                                         personnel
Fluides divers : huiles,                                                       Valorisation matière
                                Cuves                     CHIMIREC
liquide de frein, liquide                                                      (régénération) ou valorisation
                                Fûts                      ASTHRUL
de refroidissement, ...                                                        énergétique

Fluides frigorigènes            Bonbonne                  ROLESCO              Traitement matière

                                                       ETPU - LOCOAL
Pneumatiques                    Bennes 33 m3                                   Valorisation matière
                                                      MENDON (SBVPU)
                                Bacs puis hangar
Moteurs                                                   SOREMO               Valorisation matière
                                de stockage
                                                      Non défini (filière en
Verre                           Benne                  cours de mise en        Valorisation matière
                                                            place)
                                                     INDRA ou équivalent
Plastiques (pare-chocs)         Benne                                          Valorisation matière
                                                             GAIA

Nota : le site n'acceptera pas de véhicules GPL.

Si le VHU contient des éléments spécifiques précisés par le constructeur (filtres et condensateurs
contenant des PCB et PCT, éléments contenant du mercure), ils seront retirés du VHU et stockés
dans des bacs plastiques étanches spécifiques. Ils seront ensuite remis à un prestataire pour
traitement (CHIMIREC).

Les prestataires de collecte précisés correspondent aux prestataires prévus par ROMI. Ils
pourront toutefois être modifiés (modification de tarification, regroupement de prestation, nouveau
prestataire, ...).

Les VHU dépollués sont ensuite dirigés vers la société GDE - MONTOIR DE BRETAGNE pour
broyage, ou toute société équivalente. GDE - MONTOIR DE BRETAGNE dispose de l'agrément
PR 44 00006 B en tant qu'installation de broyage de VHU. Selon l'arrêté préfectoral de GDE, le
broyeur dispose d'installations permettant de séparer, si cela n'a pas été réalisé entièrement au
préalable, les matières plastiques (type pare-chocs), métaux ferreux non métalliques (dont cuivre,
aluminium et magnésium). Le retrait de ces éléments n'est donc pas strictement nécessaire au
niveau de la dépollution (point N°2 du cahier des charges).

Les pneumatiques stockés sur le site seront issus des VHU (démontage) ou des refus de tri. Il n'y
aura pas de collecte d'autres pneumatiques. Aucun agrément n'est donc requis pour cette activité
selon l'article R.543-145 du Code de l'Environnement.

Conformément aux points 11 et 12 du cahier des charges VHU, l'établissement devra justifier du
taux de valorisation et de recyclage des VHU :
          taux de réutilisation et de recyclage minimum de 3,5 % de la masse du VHU (hors
           métaux, batteries et fluides),
          taux de réutilisation et de valorisation de 5 % de la masse moyenne du VHU.

                                            DAE - Projet ROMI . SAINT NICOLAS DE REDON - ECE - 2018 27
Vous pouvez aussi lire