Relocalisation de l'Ecole Primaire Française D (EPF D) sur le site des " Charmilles " à Ivandry, Antananarivo

 
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER
                        Ecole publique française D

           Relocalisation de
l’Ecole Primaire Française D (EPF D)
    sur le site des « Charmilles »
       à Ivandry, Antananarivo
                 Construction
         d’une nouvelle école primaire

                      Programme fonctionnel et technique

                                    Version 1.0
                                 Décembre 2013

   Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                 Courriel : epfd@lft.mg
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER – Ecole publique française D

                                         Préambule

Ce document rassemble les règles programmatiques, fonctionnelles et techniques
concernant la construction d’une nouvelle école élémentaire sur le site des Charmilles à
Ivandry, Antananarivo.

L’école primaire française D (EPF D) accueille actuellement 193 élèves de la petite section
de maternelle au CM2, répartis en 8 classes à double niveau. Installée sur un terrain exigu,
dans le quartier d’Analamahitsy, son agrandissement est techniquement impossible.

La relocalisation de cet établissement a pour premier objectif de pouvoir scolariser
davantage d’élèves et ainsi répondre à la demande croissante. Le programme prévoit la
construction de bâtiments représentant une surface utile d’environ 2000 m² et prévoyant une
capacité à terme de 300 élèves, répartis en 12 classes à double niveau. Elle permettra
également la construction d’un réfectoire pour assurer un service de repas du midi de qualité
et l’aménagement d’un parking et d’une dépose minute pour faciliter la récupération des
élèves.

L’emprise de la parcelle mise à disposition par France Domaine est de 6670 m². Pour des
raisons de coûts et d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, le projet se développera
de préférence de plein pied. Pourront être en étages, le cas échéant, les salles de langues à
proximité de la BCD, la salle des professeurs et une partie des salles de classe de l’école
primaire. La déclivité du terrain pourrait favoriser un projet sur 2 niveaux de rez-de-chaussée
(rez-de-chaussée bas et rez-de-chaussée haut) et ainsi différencier l’école maternelle de
l’école primaire.

Dans la mesure du possible, le végétal présent sur le site sera conservé.

           Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                          Courriel : lft@lft.mg
                                                                                              2
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER – Ecole publique française D

                                                               Sommaire

1. Contexte et objectifs .................................................................................. 4

1.1.    Présentation de l’établissement ................................................................... 4
    1.1.1.   L’école primaire française D ............................................................................................................. 4
    1.1.2.   Nature de l’opération ......................................................................................................................... 4

1.2.    Les contraintes .............................................................................................. 4
    1.2.1.   Topographie du site ........................................................................................................................... 4
    1.2.2.   Conditions climatiques ...................................................................................................................... 5
    1.2.3.   Contexte urbanistique ........................................................................................................................ 7
    1.2.4.   Cadre réglementaire .......................................................................................................................... 7
    1.2.5.   Planning et intervention en site occupé ............................................................................................. 7
    1.2.6.   Financement ...................................................................................................................................... 7
    1.2.7.   Les objectifs de fonctionnement........................................................................................................ 8

1.3.    Principes techniques communs ................................................................... 9
    1.3.1.   Approche environnementale.............................................................................................................. 9
    1.3.2.   Principes généraux de durabilité et de maintenance .......................................................................... 9
    1.3.3.   Courants forts et faibles..................................................................................................................... 9
    1.3.4.   Distribution EC/EF.......................................................................................................................... 10
    1.3.5.   Eclairage.......................................................................................................................................... 10
    1.3.6.   Aménagements intérieurs et extérieurs ........................................................................................... 11
    1.3.7.   Menuiseries ..................................................................................................................................... 14
    1.3.8.   Aménagements extérieurs/VRD ...................................................................................................... 14
    1.3.9.   Accès pompiers ............................................................................................................................... 14

2. Programme fonctionnel et technique de l’établissement .................... 15

2.1.    Principes fonctionnels d’ensemble ............................................................ 15

2.2.    Représentation schématique du projet ...................................................... 17

2.3.    Surfaces utiles ............................................................................................. 18
    2.3.1.   Locaux d’enseignement et d’apprentissage ..................................................................................... 18
    2.3.2.   Locaux administratifs et infirmerie ................................................................................................. 19
    2.3.3.   Services communs ........................................................................................................................... 20
    2.3.4.   Espaces extérieurs ........................................................................................................................... 21

2.4.    Fiches techniques par local ........................................................................ 22
    2.4.1.   Locaux d’enseignement et d’apprentissage ..................................................................................... 22
    2.4.2.   Locaux administratifs et infirmerie ................................................................................................. 32
    2.4.3.   Services communs ........................................................................................................................... 41
    2.4.4.   Espaces extérieurs ........................................................................................................................... 51

2.5.    Tableau de synthèse des surfaces ............................................................. 52

             Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                            Courriel : lft@lft.mg
                                                                                                                                                                 3
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER – Ecole publique française D

1. Contexte et objectifs

 1.1. Présentation de l’établissement

       1.1.1. L’école primaire française D

L’école primaire française D fait partie d’un ensemble
immobilier appelé EGD de Tananarive (Etablissement en
Gestion Directe). Il est composé de 5 ensembles
immobiliers distincts :
    - le lycée français de Tananarive, site principal,
       accueille l’ensemble des effectifs du cycle
       secondaire ainsi que les fonctions centrales de
       l’établissement (intendance, administration…) ;
    - les écoles A, B, C et D, réparties dans
       l’agglomération de Tananarive, scolarisent les
       effectifs de maternelle et primaire.

L’EPF D est construite actuellement sur la commune d’Analamahitsy, sur un terrain de
7 000 m². Le site, qui n’est pas propriété de la France, est très difficile d’accès et ne dispose
pas de stationnement suffisant pour les besoins de l’établissement. L’acheminement des
élèves se fait en grande majorité par les transports en communs.
Les locaux sont trop exigus, vétustes et ne correspondent plus aux normes actuelles.

       1.1.2. Nature de l’opération

L’école primaire française D compte actuellement 8 divisions pour 193 élèves. Dans le cadre
de sa relocalisation, l’établissement envisage d’augmenter sa capacité d’accueil en passant
à 12 divisions pour 300 élèves environ (4 classes de maternelles et 8 classes de primaires).
Il s’agit d’une construction neuve représentant une surface utile de 2052 m² et d’un
aménagement de 2800 m² d’espaces extérieurs.

 1.2. Les contraintes

       1.2.1. Topographie du site

La parcelle de terrain, d’une superficie de 6670 m², se situe dans l’enceinte du lotissement
des Charmilles à Ivandry, Antananarivo. Ce lotissement, composé de plusieurs villas
individuelles, accueille des personnels de l’Ambassade de France.

Vierge de toute construction, le terrain est arboré et aménagé en terrasses successives. Il
conviendra de préserver, dans la mesure du possible, les arbres existants.

Le projet devra préserver l’intimité des constructions environnantes, en évitant la création de
vues directes vers celles-ci. Un mur de clôture sera construit en limite du terrain pour éviter
toute perméabilité.

            Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                           Courriel : lft@lft.mg
                                                                                               4
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER – Ecole publique française D

       1.2.2. Conditions climatiques

Bien que situé dans l’hémisphère Sud, le calendrier scolaire suit le rythme « Nord » avec une
rentrée en Septembre et des « congés d’été » en hiver (Juillet et Août).

Antananarivo a un climat tropical. Bien qu'elle soit située dans la zone intertropicale, la
température moyenne sur l'année est modérée par les effets de l'altitude. Le climat est
caractérisé par des hivers frais et secs et des étés doux et très pluvieux. La température
moyenne en saison fraîche descend rarement au-dessous de 10 °C. En saison chaude, elle
dépasse rarement 25 °C. Les gelées sont rares mais pas inconnues.

Antananarivo est très majoritairement sous l’influence des alizés soufflant d’Est à Sud-Est et
ce tout au long de l’année.

           Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                          Courriel : lft@lft.mg
                                                                                              5
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER – Ecole publique française D

      Températures moyennes                                Températures minimum et maximum

                                                                            Humidité
       Précipitations en mm

Fréquence des directions mensuelles moyennes du vent (°), Antananarivo (1990-2000)

L’architecte devra prendre en compte l’orientation des vents dominants pour en tirer parti
(ventilation naturelle) et en éviter les nuisances (pluies battantes, espaces abrités).

Les dispositifs de récupération et d’évacuation des eaux de pluie devront être largement
dimensionnés pour prendre en compte des précipitations importantes. La conception des
espaces extérieurs sera soucieuse des problèmes de ravinement.

           Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                          Courriel : lft@lft.mg
                                                                                              6
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER – Ecole publique française D

       1.2.3. Contexte urbanistique

La parcelle de terrain destinée à accueillir la future école se situe dans le périmètre de la
Commune Urbaine d’ Antananarivo. Elle est donc soumise au règlement d’urbanisme de
cette zone. L’architecte devra proposer un projet qui respecte les contraintes réglementaires
qui en découlent (coefficient d’emprise au sol, hauteurs réglementaires…).

Les prescriptions d’urbanisme applicables au terrain seront transmises par le maitre
d’ouvrage lors de la visite du site.

       1.2.4. Cadre réglementaire

Le projet devra répondre aux normes malgaches et aux normes françaises. En cas de conflit
entre les deux réglementations, on choisira la plus contraignante en s’assurant qu’elle est
adaptée au contexte local.

L’application des différentes normes, et tout particulièrement la prise en compte du
règlement de sécurité contre les risques d’incendie et de panique dans les ERP, devra
privilégier des systèmes simples, dont la mise en place et l’entretien sont compatibles avec
le niveau de qualification local. L’usage de circulations extérieures abritées est fortement
encouragé.

Le projet devra respecter les normes d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite sur
l’ensemble du site.

Il n’y a pas de performance thermique imposée mais une conception dite « bioclimatique »
est demandée.

       1.2.5. Planning et intervention en site occupé

L’arrivée des élèves est prévue au mois de Septembre 2016. Les bâtiments devront donc
être livrés au mois de Juin 2016 pour permettre à l’établissement d’utiliser les mois d’hiver
(Juillet et d’Août) pour la mise en place des mobiliers et la levée des réserves.

Le planning de l’opération est le suivant :
   - 18 Décembre 2013 : remise du dossier de consultation par le Maître d’ouvrage
   - 07 Janvier 2014 : visite du terrain par les concurrents
   - 05 Mars 2014 : remise des esquisses de manière anonyme

La date prévisionnelle pour le démarrage des études est envisagée en mai 2014 pour une
durée prévisionnelle de 8 mois et demi.

Le commencement des travaux est prévu en mai 2015 pour une durée prévisionnelle de
14 mois :
   - Juin 2016 : livraison des locaux
   - Juillet/août 2016 : installation des mobiliers
   - Septembre 2016 : rentrée des élèves

Les travaux se dérouleront en site occupé, à proximité d’habitations. Les nuisances devront
être limitées et la sécurité des habitants assurée pendant toute la durée du chantier.

       1.2.6. Financement

L’enveloppe affectée à cette opération est de 2.200.000 €, hors taxes. L’ensemble est prévu
en une seule tranche.

           Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                          Courriel : lft@lft.mg
                                                                                              7
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER – Ecole publique française D

       1.2.7. Les objectifs de fonctionnement

Son organisation doit permettre un fonctionnement cohérent avec une identification claire de
la maternelle et de l’école élémentaire. Le parvis d’entrée desservira distinctement deux
parvis d’accès aux écoles.

La gestion des flux sera prise en compte dans l’organisation générale du site et notamment
l’organisation des accès.
Pour les flux des véhicules, seront organisés sur le site un parking voiture d’une vingtaine de
places destinés aux personnels et aux parents, une dépose pour 2 bus scolaires et une
dépose voiture. Les déposes minute doivent s’organiser sur le site pour assurer la sécurité
des élèves et leur cheminement jusqu’au parvis principal.

Les différentes limites avec l’extérieur doivent être sécurisées et ne pas autoriser des
franchissements indésirables.

Le projet doit être un lieu de vie agréable pour ses utilisateurs. L’école est un lieu
d’enseignement, de travail et de vie pour des enfants et des adultes, mais aussi un lieu
d’accueil pour les parents.

L’espace proposé doit être de qualité : création d’ambiances architecturales et de vues
agréables, lisibilité claire, une acoustique soignée facilitant l’écoute, une isolation aux bruits
extérieurs, une qualité de l’air intérieur et des conditions thermiques satisfaisantes.

            Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                           Courriel : lft@lft.mg
                                                                                                8
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER – Ecole publique française D

 1.3. Principes techniques communs

       1.3.1. Approche environnementale

Sans parler de démarche à haute qualité environnementale (HQE), le maître d’ouvrage
souhaite clairement associer la conception de cet établissement à la notion d’architecture
« bioclimatique ». Il s’agira d’être attentif aux éléments suivants :

   -   l’orientation des bâtiments ;
   -   l’isolation des bâtiments ;
   -   la ventilation naturelle des locaux ;
   -   l’éclairage naturel des locaux ;
   -   la protection au soleil ;
   -   la protection à la pluie ;
   -   la gestion des eaux usées ;
   -   la gestion des eaux de pluie ;
   -   …

Pour chaque solution proposée, l’architecte vérifiera la faisabilité technique sur place.
Il est rappelé que l’établissement est en vacances pendant les mois d’hiver. Il n’y a donc pas
lieu d’installer un système de chauffage. Pour les périodes de fortes températures, tous les
dispositifs permettant de se passer de la climatisation seront privilégiés.

       1.3.2. Principes généraux de durabilité et de maintenance

Au-delà du coût de la construction, le maître d’ouvrage réfléchit en coût global et inclut donc
tous les frais liés à l’entretien et au fonctionnement des bâtiments. Il s’agira de proposer des
matériaux appropriés, durables et faciles d’entretien permettant une gestion économique de
l’établissement.

Le résultat attendu est un bâtiment confortable pour l’ensemble de ses usagers, s’intégrant
au site, mettant en valeur la qualité architecturale des bâtiments avoisinants et plus
largement du lieu. Il sera respectueux des fonctionnalités attendues (locaux de travail
pratiques et agréables avec un éclairement naturel contrôlable, faciles à entretenir et à
maintenir, etc.), dans le cadre d’une opération maîtrisée, au sens bioclimatique du terme.

       1.3.3. Courants forts et faibles

Le courant fort

Alimentation électrique du site : la création d’un transformateur est indispensable pour
alimenter les nouvelles constructions. Compte tenu de la mauvaise qualité du courant
distribué, toute l’installation sera protégée par un régulateur de tension.

Alimentation de secours : La livraison de courant électrique fournie par la JIRAMA étant
très aléatoire, un groupe électrogène de secours sera installé avec une autonomie de 48h
minimum. Le site pourra servir de lieu de regroupement des Français en cas de problème
dans le pays avant une éventuelle évacuation.
Le groupe, obligatoirement capoté, fixé sur un socle avec dispositifs anti-vibratiles, sera
positionné dans un local fermé. L’accès à ce local devra permettre une introduction et une
évacuation (notamment en cas de panne) aisée du matériel.
L’emplacement du local devra être judicieusement choisi afin de limiter les nuisances
sonores. Un point d’eau avec évacuation devra être prévu.

            Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                           Courriel : lft@lft.mg
                                                                                               9
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER – Ecole publique française D

Protection contre la foudre : les bâtiments seront protégés contre la foudre par un ou
plusieurs paratonnerres à placer en fonction d’une étude de couverture du site. Cette
protection sera obligatoirement complétée par des parafoudres primaires et secondaires
dans les armoires de distribution électrique.

Le courant faible

Sous ce vocable sont réunis les réseaux de transmission de données, de téléphone, de
détection incendie et de détection intrusion.

Câblage VDI : les bâtiments seront équipé d’un réseau VDI (Voies, Données, Images) avec
voie sur IP entièrement banalisé de catégorie 6E ou équivalent. Il sera conçu de manière à
accueillir sur une même infrastructure des réseaux fonctionnels informatiques distincts.
Il n’est pour le moment pas prévu d’équiper le site en réseau Wifi.
Dans la mesure du possible, le câblage informatique sera encastré (pas de goulotte
apparente).

Détection incendie: un système de détection incendie sera prévu dans l’ensemble des
bâtiments, conformément à la réglementation applicable sur ce type d’ERP.
Seront couverts par des détecteurs de fumée :

   -   les locaux de stockage ;
   -   les locaux techniques à risques (TGBT, serveur…) ;
   -   les salles de lecture et la BCD ;
   -   les ateliers et les salles tampons ;
   -   la salle de repos ;
   -   l’infirmerie.

L’ensemble des locaux seront équipés d’extincteurs et de fiches de sécurité incendie et
consignes d’évacuation.

Horloge/sonnerie/diffusion : Une horloge sera installée dans chaque salle de classe, salle
informatique, BCD et administration. Un système de sonnerie centralisé de l’établissement
sera prévu. Les sources émettrices seront réparties sur l’ensemble du site.

       1.3.4. Distribution EC/EF

La production d’eau chaude sanitaire solaire n’est pas souhaitable car économiquement peu
viable. La solution préconisée est l’utilisation de cumulus électriques. On évitera tout circuit
complexe ou trop long qui favoriserait l’apparition de légionelle.

Le projet comportera par ailleurs plusieurs points d’eau équipés d’un système de filtration
permettant aux élèves de boire de l’eau courante dans des conditions sanitaires
acceptables. Ces points seront clairement identifiés pour ne pas les confondre avec les
bornes fontaines qui serviront à l’arrosage des espaces plantés.

       1.3.5. Eclairage

La notion d'éclairage dans un lieu dédié à priori à la lecture et à la recherche est bien
entendu primordiale, et nécessitera une attention toute particulière de la part de l’architecte.
Elle devra être intégrée dès les premières réflexions lors de la conception des bâtiments. Les
paramètres à prendre en compte seront les suivants :

Eclairage artificiel : Dans la mesure du possible, le recours à l'éclairage artificiel ne devra
avoir lieu que de manière secondaire.

            Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                           Courriel : lft@lft.mg
                                                                                               10
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER – Ecole publique française D

Le niveau général d’éclairement, à 75 cm du sol et après vieillissement des sources, sera de
400 lux dans les espaces d’enseignement, de 300 lux dans l’ensemble des espaces de
travail, de 200 lux dans les circulations et de 150 lux dans les locaux de service (sauf
précisions contraires dans les fiches techniques par local). Le coefficient d’uniformité sera de
80%.

Dans les locaux d’enseignement, les éclairages s’effectueront par zones parallèles à la
façade et bénéficieront d’un éclairage individuel pour les tableaux.
L’éclairage général devra se faire sur la base d’appareillages minimisant les apports
calorifiques. On fournira le type et la puissance de lumière nécessaires correspondant aux
différentes activités (se référer aux fiches techniques). Néanmoins on privilégiera les lampes
fluorescentes à haut rendement en essayant de limiter le type d'ampoule pour faciliter la
maintenance. Les luminaires seront placés de manière accessible pour que le changement
des sources lumineuses (ampoules, tubes) soit aisé.

Chaque espace clos pourra commander individuellement son allumage. Les commandes
d’éclairage des parties communes (accueil, circulations, sanitaires, etc.) devront être
indépendantes des autres locaux. Elles seront mises sur minuterie ou détecteurs de
présence suivant les fiches techniques.
Les commandes d’éclairage de chacun des ensembles de bâtiments seront reportées sur un
tableau de commande unique positionné dans un local à proximité de l’accueil.

Un éclairage extérieur sera prévu pour éclairer le parking, les cours de récréation, le terrain
multisports et toutes les circulations dès la tombée de la nuit. Tous ces départs seront
centralisés sur un tableau de commande unique ramené sur le tableau de commande
général de l’éclairage. Il sera commandé également par un interrupteur crépusculaire
programmable.

Eclairage naturel : Tous les espaces servis (salles de classes, administration, infirmerie…)
seront éclairés naturellement. Pour les salles d’enseignement, l’apport de lumière naturelle
sera toujours perpendiculaire au tableau pour éviter les contre-jours, venant de la gauche de
préférence. Les ouvertures seront privilégiées côté jardin et minimisées côté distribution.

Ambiance: Dans les locaux spécifiques tels que BCD ou réfectoire, la lumière devra servir
l'architecture et sera étudiée comme modeleuse d'espace à part entière.

       1.3.6. Aménagements intérieurs et extérieurs

Cloisonnement : L’affaiblissement acoustique minimum sera de 42 dB. Les cloisons et murs
devront être insensibles à l’humidité en partie basse en raison des lavages à grand eau et
des fortes pluies. Des plinthes seront prévues dans la totalité des bâtiments.

Circulations : Les circulations horizontales (coursives extérieures de préférence) devront
être judicieusement réparties pour permettre une bonne irrigation du site. Leur
dimensionnement sera particulièrement étudié pour absorber les flux d’élèves aux
récréations.
En général, les circulations seront traitées avec des sols durs, résistants au passage, faciles
d'entretien type béton balayé.

Cours de récréation : Comme les circulations, les cours de récréation seront traitées avec
des sols durs, résistants au passage et faciles d'entretien. Dans la cour des maternelles, une
aire de jeux sera réalisée en dalles amortissantes de sécurité.

Acoustique : L’architecte devra porter une attention toute particulière au traitement
acoustique et phonique des bâtiments :

            Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                           Courriel : lft@lft.mg
                                                                                               11
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER – Ecole publique française D

   -   les bruits venant de l'extérieur seront traités en priorité en positionnant par exemple
       les pièces les plus sensibles (salle de repos…) aux endroits les plus calmes. Le
       niveau résiduel des bruits, par rapport aux apports intérieurs et extérieurs, devra se
       situer autour de 30 dB ;
   -   les bruits entre deux espaces intérieurs seront à traiter par un isolant spécifique. Il
       sera de 42 dB pour les espaces d’enseignement et de 40 dB pour les autres
       espaces ;
   -   les bruits au sein d'un même espace seront diminués grâce à l’utilisation de sol
       souple ou de faux plafonds acoustiques (voir fiches techniques).

Le temps de réverbération des espaces pédagogiques se situera au maximum à 0,8 +/- 0,2s.
En synthèse, ces mesures de protection sont à adapter selon le parti architectural, car lui
seul définit la localisation des espaces et les conséquences en termes acoustiques.

Sanitaires : Les sanitaires seront répartis sur l’ensemble du site de manière à ce qu’un
élève n’ait pas plus de 30 mètres à marcher depuis sa salle de classe pour se rendre aux
toilettes. Un bloc général doit être prévu pour chaque cour de récréation.

Les sols seront recouverts de carrelage antidérapant (R9 minimum) et les murs de faïence
jusqu’à 1,8 m de hauteur. Angles des murs et plinthes seront réalisés en carreaux arrondis
(dit à gorge), pour faciliter l’entretien et une bonne asepsie.

Tous les lavabos seront alimentés en eau froide uniquement. Ils seront sur pied ou
incorporés dans des plans continus, en pierre dure ou autre matériau associant qualité et
tenue dans le temps. Des miroirs seront installés au-dessus des lavabos.

Les lavabos seront munis de robinets à bouton poussoir type « presto ». Tous les
accessoires, y compris les distributeurs de savon liquide, seront inclus dans la prestation et
relèveront donc d’une conception d’ensemble. Ils seront choisis pour leur qualité de
résistance.

Les cuvettes des WC seront à l’anglaise, sans abattant, avec bourrelet formant siège.
Pour les maternelles, les sanitaires sont mixtes. Elles seront placées dans des alvéoles avec
séparations de 0,60 à 0,80 m de hauteur, de telle sorte que les enfants jouissent d’une
certaine intimité mais puissent être surveillés. Pour les blocs des grandes sections, on
ajoutera des portes battantes. Les chasses d’eau seront individuelles, commandées par
bouton poussoir et placées à la portée des enfants. Les sèches mains et distributeurs de
savon seront positionnés à proximité des lavabos.
Pour les primaires, les cuvettes seront placées des alvéoles avec séparations de 1,80 m de
hauteur avec portes battantes. Les chasses d’eau seront également individuelles et
commandées par bouton poussoir, les sèches mains et distributeurs de savon toujours
positionnés à proximité des lavabos.

Tous les sanitaires communs seront équipés de siphons de sol, reliés au système
d’évacuation des EU.

L’éclairage sera commandé par des détecteurs de mouvement et donc minuté.

Revêtements de sol : Le choix des revêtements de sol est imposé et précisé dans les
fiches techniques des locaux. De manière générale, les matériaux mis en œuvre devront,
compte tenu de l’usage de chaque local, être résistants à l'usure (passage), au
poinçonnement, facilement lavables, résistants à l'eau ou à l'humidité, et aux agents
chimiques.
Le choix des modèles (carrelage, sol souple) sera laissé à l'initiative de l’architecte et fera
l’objet d’une validation par l’établissement.

           Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                          Courriel : lft@lft.mg
                                                                                                 12
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER – Ecole publique française D

Revêtements muraux : L’ensemble des locaux (intérieur et extérieur) seront peints à
l’exception de l’infirmerie, des sanitaires et des vestiaires, revêtus de faïence jusqu’à 1,80 m
et de certains locaux techniques (locaux ménage à proximité des points d’eau).

Les peintures utilisées seront des peintures résistantes (tests de choc, de frottement et de
réaction à l’eau), et lavables. Jusqu’à 1,20 m dans les salles de classe, la peinture sera
obligatoirement une peinture à l’huile. De la même façon, les coursives extérieures seront
partiellement recouvertes de carrelage, briquettes de parement ou autre matériau permettant
la protection des murs, en partie basse.

Le traitement donné aux murs ayant une grande répercussion sur l'atmosphère donnée au
lieu, on demandera à l’architecte une réponse inventive, permettant de rendre le cadre le
plus agréable possible. L’utilisation de couleurs vives est largement recommandée.

Plafond/faux-plafond : La hauteur sous plafond ou faux plafond sera de 3 m minimum ; elle
pourra être abaissée à 2,50 m dans les locaux techniques et les sanitaires sauf dispositions
particulières dans les fiches techniques.
Pour satisfaire aux performances acoustiques requises, l’utilisation de faux-plafond est
fortement recommandée dans les locaux suivants : salles de classes, salle d’arts
plastiques/musique, salle de repos, BCD, administration et infirmerie.
Le faux plafond intégrera les éléments d’éclairage et participera, au-delà de l’ambiance
acoustique, aux ambiances sonores et lumineuses attendues.
Tous les combles perdus devront être accessibles par une trappe fermée à l’aide d’un
cadenas.

Mobiliers et accessoires : La fourniture des mobiliers et accessoires, sauf celle mentionnée
dans les fiches techniques, est à la charge de l’établissement. En revanche, l’architecte
devra produire des plans d’aménagement pour se rendre compte de l’habitabilité des
espaces.
Les mobiliers et accessoires prévus au marché devront être validés par l’établissement avant
mise en fabrication ou commande définitive.

Signalétique : Tous les locaux seront identifiés par des numéros qui permettront aux
usagers de se repérer plus facilement. Ces numéros seront par exemple inscrits sur des
plaquettes en plexi collées sur les portes d’entrée de chaque salle.
De manière plus générale, des panneaux de signalisation seront disposés sur l’ensemble du
site pour accompagner les élèves, enseignants ou visiteurs dans leurs déplacements. Dès
l’entrée du site, chaque nouvel arrivant devra pouvoir s’orienter tout seul et se diriger vers
n’importe quel espace ou local de l’établissement.
Il s’agira en particulier de bien indiquer l’administration, la BCD, les salles de classe, les
sanitaires et les locaux techniques.
Les consignes de sécurité incendie et d’évacuation vers le point de ralliement feront l’objet
d’une signalétique à part.
Tous ces éléments sont inclus au marché.

Organigramme des clés : L'organigramme des clés permettra de définir les niveaux
suivant :
    - un passe général pour l’ensemble des locaux ;
    - un passe pour les locaux d’enseignement et d’apprentissage ;
    - un passe pour les locaux administratifs et l’infirmerie ;
    - un passe pour les locaux techniques (ménage, stockage...).
L’ensemble des passes est inclus au programme.

            Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                           Courriel : lft@lft.mg
                                                                                               13
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER – Ecole publique française D

       1.3.7. Menuiseries

Portes : En bois sur huisserie métal de préférence. Coupe-feu ou pare feu selon la norme à
respecter.

Fenêtres : Simple vitrage. Fenêtres à jalousie obligatoires avec double commande au-delà
de 80 cm de hauteur. Mécanisme d’ouverture des volets apparent pour faciliter l’entretien et
toute réparation éventuelle.

Système d’occultation : Stores occultants intégrés dans la conception des façades ou
système équivalent.

       1.3.8. Aménagements extérieurs/VRD

VRD : Le traitement des EU et EP pour le quartier des Charmilles seront précisées par le
maître d’ouvrage au commencement des études.

Tous les bâtiments seront équipés de gouttières et les descentes d’EP seront largement
dimensionnées pour éviter les débordements.

Les grilles pour les caniveaux et les regards EP et les tampons (ou plaques) pour les regards
EU seront obligatoirement en fonte.

Espaces extérieurs : L’ensoleillement à Madagascar est très important, le traitement de
l’ombrage des espaces extérieurs est primordial. Les fortes pluies nécessitent également de
prévoir des espaces couverts permettant de se mettre à l’abri.

       1.3.9. Accès pompiers

En cas d’incendie, les pompiers doivent accéder au cœur de l’école. Une zone de
stationnement pour leur camion sera localisée sur le parking à l’entrée de l’établissement. En
fonction du projet, une ou deux bornes incendies, reliées au réseau JIRAMA et équipées de
lances, seront installées pour permettre de couvrir l’ensemble du site en cas de problème.

           Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                          Courriel : lft@lft.mg
                                                                                              14
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER – Ecole publique française D

2. Programme fonctionnel et technique de l’établissement

 2.1. Principes fonctionnels d’ensemble

Le projet de nouvelle école prévoit la construction de 12 salles de classe (4 pour les
maternelles, 8 pour les primaires), 4 salles d’enseignement spécialisé (langues), 1 salle de
repos, 1 bibliothèque (BCD) et une infirmerie. Ces locaux seront complétés par un bâtiment
Administration, un bâtiment Restauration et une grande salle plurivalente. Les services
communs (sanitaires, locaux ménage, stockage, vestiaires…) seront répartis sur l’ensemble
du site en fonction des besoins.

Par souci de cohérence d’ensemble et d’uniformité, l’architecture du projet devra largement
s’inspirer des constructions existantes et du style traditionnel malgache (utilisation de la
brique en parement, grandes dépassées de toitures pour se protéger du soleil et de la pluie,
toitures à pans coupés…). Les toitures terrasses ne sont pas recommandées. On privilégiera
les toitures à deux pans coupés avec combles ventilés naturellement pour éviter les
surchauffes.

Tous les locaux s’ouvrant vers le lotissement ne devront pas créer de vues directes vers les
constructions existantes.

Afin de faciliter l’utilisation des futurs bâtiments, le maitre d’ouvrage propose d’organiser le
projet autour de 6 grands pôles.

Tous les pôles seront reliés les uns aux autres par des coursives extérieures couvertes
largement dimensionnées. Chacun disposera de ses propres sanitaires et locaux de
stockage.

Pôle Administration
Situé à l’entrée du site, connecté au parking et à la dépose minute, ce pôle regroupera
l’accueil, les bureaux de la direction, les espaces dédiés aux enseignants, aux ASEM et
l’infirmerie.
Passage obligé pour les élèves retardataires, le bâtiment sera placé sur le chemin menant
au pôle Elémentaire.
La salle des professeurs pourra se situer à rez-de-chaussée ou en étage et bénéficiera d’un
prolongement sur une terrasse extérieure, partiellement couverte. Cette terrasse sera
aménagée comme espace de détente en lien directe avec le coin kitchenette.

Pôle Maternelle
Le pôle Maternelle, à proximité immédiate de l’accueil, disposera de sa propre cour de
récréation et fonctionnera de manière autonome par rapport aux primaires. Les parents
auront accès jusqu’aux portes des salles de classes.

Pôle Elémentaire
Seul pôle dont l’implantation n’est pas imposée, il bénéficiera d’espaces extérieurs de jeux
généreux. Les parents d’élèves laissent leurs enfants au portail.

Pôle BCD
La bibliothèque centre documentaire (BCD) sera placée au cœur du projet pour encourager
sa fréquentation. Conçue comme un espace ludique, elle intégrera un coin informatique. Ces
locaux seront fréquentés par tous les élèves.

            Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                           Courriel : lft@lft.mg
                                                                                               15
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER – Ecole publique française D

Pôle sportif
Il comprendra une salle plurivalente de 120 m² et un terrain multisports. Le terrain de sport
existe déjà dans l’enceinte de l’école, il sera simplement réhabilité. Ces deux équipements
resteront accessibles aux habitants des Charmilles avec un accès direct depuis le
lotissement. En aucun cas, ils ne devront traverser l’école. Les locaux sportifs doivent être
accessibles en dehors des horaires d’ouverture de l’école et leur accès doit être
indépendant.

Pôle Restauration/Services communs
Ce pôle dispose de son propre accès depuis la rue principale afin de faciliter les livraisons et
l’évacuation des déchets.
La cantine scolaire pourra accueillir jusqu’à 110 personnes : 30 places pour les maternelles,
80 pour les primaires. Une terrasse extérieure, couverte, de 50 m² sera à intégrée dans le
prolongement du réfectoire.

Espaces extérieurs et stationnement
Un mur de clôture sera construit sur les limites de la parcelle de l’école afin d’éviter toute
perméabilité avec le lotissement des Charmilles.

Le long de la voie publique principale, à l’Ouest du terrain, trois accès seront créés dans le
mur de clôture existant. Deux serviront à l’entrée et à la sortie du parking de l’école. Le
troisième desservira la zone technique derrière.

Le parking disposera de 20 emplacements voitures minimum, 2 emplacements bus environ
ainsi qu’une dépose minute voiture. Un cheminement piéton sécurisé sera à prévoir.

Un amphithéâtre extérieur sera construit au centre de la cour des primaires pour
l’organisation de spectacles ou représentations. La déclivité du site pourra être utilisée pour
limiter les mouvements de terre. La scène sera abritée.

            Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                           Courriel : lft@lft.mg
                                                                                               16
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER – Ecole publique française D

2.2. Représentation schématique du projet

     Organigramme des liaisons spatiales : Schéma général de distribution

                           Schéma général de distribution

       Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                      Courriel : lft@lft.mg
                                                                                          17
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER – Ecole publique française D

2.3. Surfaces utiles

       2.3.1. Locaux d’enseignement et d’apprentissage

Locaux d’enseignement et d’apprentissage
Code Local                          Nb de SU (m²) SU (m²) Observations
local                               locaux unitaire total
A1     Salle de classe élémentaire       8        60      480 Calibrée pour 25 à 30 élèves
                                                              Eclairage naturel perpendiculaire au tableau
A2     Salle d’enseignement              4        35      140 Calibrée pour 15 élèves
       spécialisé (langues)                                   Eclairage naturel perpendiculaire au tableau
A3     Salle de classe maternelle        4        70      280 Calibrée pour 25 à 30 élèves
                                                              Eclairage naturel perpendiculaire au tableau
A4     Salle d’arts plastiques /         1        60       60 Calibrée pour 15 à 20 élèves
       Musique                                                Eclairage naturel perpendiculaire au tableau
A5     Salle de repos                    1        70       70 Calibrée pour 20 à 25 élèves
                                                              Eclairage naturel
                                                              A positionner à l’écart des flux de circulation,
                                                              au calme
A6     BCD                               1      140       140 Calibrée pour 30 à 60 élèves (2 classes
                                                              entières)
                                                              Espace en position centrale dans lequel
                                                              plusieurs espaces doivent être au calme (coin
                                                              lecture, projection…)
       TOTAL                                            1170

            Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                           Courriel : lft@lft.mg
                                                                                                          18
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER – Ecole publique française D

        2.3.2. Locaux administratifs et infirmerie

Locaux administratifs et infirmerie
Code Local                             Nb de SU (m²) SU (m²) Observations
local                                  locaux unitaire total
B1     Accueil/Attente                      1        30      30 Vue sur l’entrée principale du site obligatoire

B2      Bureau du directeur                  1        18         18 Vue vers les cours de récréation (maternelle et
                                                                    primaire) obligatoire
B3      Salle des enseignants                1        40         40 Inclut 8 m² espace casiers

B4      Salle de réunion / Salle des         1        40         40 Salle avec un double usage
        ASEM
B5      Infirmerie                           1        20         20 Position centrale, facilement identifiable,
                                                                    proche de l’entrée principale du site
                                                                    Inclus une petite chambre pour permettre à
                                                                    l’élève malade de s’allonger au calme
                                                                    Prévoir un sanitaire et une douche
B6      Reprographie                         1         8          8

B7      Local archives                       1        20         20

B8      Local fournitures                    1         6          6

B9      Local serveur                        1        10         10 Local       équipé        d’une        climatisation
                                                                    impérativement
B10     Local ménage/Réserve                 1        15         15 Stockage chariot d'entretien, produits -
                                                                    fournitures
                                                                    1 bac avec reposoir pour remplir et vider les
                                                                    seaux
B11     Sanitaires adultes                   2        10         20 A proximité de l’accueil
                                                                    1 sanitaire garçons avec 2 toilettes, 1 urinoir et
                                                                    1 lavabo
                                                                    1 sanitaire filles avec 3 toilettes et 1 lavabo
B12     Local laverie                        1         8          8

B13     Local de rangement                   1        15         15

        TOTAL                                                  250

             Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                            Courriel : lft@lft.mg
                                                                                                                    19
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER – Ecole publique française D

       2.3.3. Services communs

Services communs
Code Local                           Nb de SU (m²) SU (m²) Observations
local                                locaux unitaire total
C1     Réfectoire 110 places              1      170       170 Séparation maternelles et primaires obligatoire
                                                               30 places maternelles x 1.40m/élèves = 42m2
                                                               80 places primaire x 1.40m/élèves = 112m2

C2     Hall réception                     1         15        15 Salle de propreté/laves mains/sanitaires
C3     Office propre                      1         20        20
C4     Office sale                        1         20        20
C5     Local déchets                      1          8         8
C6     Local entretien                    1          6         6
C7     Salle plurivalente                 1        140       140 A proximité immédiate de l’entrée principale de
                                                                 l’école
                                                                 Doit être accessible depuis l’extérieur pour les
                                                                 habitants des Charmilles
                                                                 Inclus un local de stockage pour matériel de
                                                                 sport (15 à 20 m²)
                                                                 Cet espace sera double hauteur
C8     Vestiaire personnel                2         20        40 1 vestiaire hommes avec 1 toilette, 1 douche
                                                                 et 1 lavabo
                                                                 1 vestiaire femmes avec 1 toilette et 1 douche
                                                                 et un lavabo
                                                                 Casiers individuels pour le stockage des effets
                                                                 personnels
C9     Sanitaires communs                 4         15        60 Répartis sur l’ensemble du pôle maternelle
       maternelle                                                1 sanitaire garçons avec 5 toilettes et 3
                                                                 lavabos
                                                                 1 sanitaire filles avec 5 toilettes et 3 lavabos
                                                                 2 blocs seront à proximité de la cour de
                                                                 récréation
C10    Sanitaires communs primaire        4         15        60 Répartis sur l’ensemble du pôle primaire
                                                                 2 sanitaires garçons, chacun avec 3 toilettes, 3
                                                                 urinoirs et 3 lavabos
                                                                 2 sanitaires filles avec chacun 5 toilettes et 3
                                                                 lavabos
                                                                 2 blocs seront à proximité de la cour de
                                                                 récréation
C11    Local ménage                       3          6        18 Répartis sur l’ensemble du projet
                                                                 Stockage chariots d'entretiens, produits et
                                                                 fournitures
                                                                 1 bac par local avec reposoir pour remplir et
                                                                 vider les seaux
C12    Local de stockage                  3         15        45 Répartis sur l’ensemble du projet
                                                                 Stockage mobiliers, matériel de sport, jeux
                                                                 d’enfants
C13    Local groupe électrogène           1         20        20 A proximité de l’entrée technique du site
C14    Local poubelles                    1         10        10 A proximité de l’entrée technique du site
                                                                 Equipé d’un point d’eau impérativement
       TOTAL                                                 632

             Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                            Courriel : lft@lft.mg
                                                                                                             20
AGENCE POUR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L’ETRANGER – Ecole publique française D

        2.3.4. Espaces extérieurs

Espaces extérieurs
Code Local                              Nb de SU (m²) SU (m²) Observations
local                                   locaux unitaire total
D1     Parvis d’entrée couvert               1      180       180

D2      Cour de récréation maternelle       1      400      400 Ratio 3 à 5 m² pour enfant
                                                                Fermée par un grillage ou clôture d’une
                                                                hauteur d’ 1m
D3      Préau maternelle                    1      80        80 Ratio 0.8 à 1.2 m² par enfant
D4      Cour de récréation                  1      900      900 Ratio 4 à 6 m² pour enfant
        élémentaire                                             Divisée en 2 sous espaces : CP/CE et CM
D5      Préau élémentaire                   1      200      200 Ratio 1 à 1.5 m² par enfant
D6      Amphithéâtre extérieur 150          1      180      180 Dimensionné pour accueillir 150 personnes
        places                                                  Utiliser la déclivité naturelle
D7      Parking voitures 20 places          1      500      500 Ratio 25 m² par place de parking
D8      Parking bus 2 places                4      30        60 Ratio 25 à 30 m² par place de parking
D9      Dépose voitures                     1      300      300
D10     Aire de livraison cantine           1      pm        pm
        TOTAL                                              2800

             Ecole publique française D (EPFD) – Analamahitsy - 101 Antananarivo - Madagascar
                                            Courriel : lft@lft.mg
                                                                                                            21
Vous pouvez aussi lire