42 2017 Rapport d'activités - APE VAUD

 
42 2017 Rapport d'activités - APE VAUD
Besoins des parents réunir
     Gestion autonome équité
       agir
                                                 collaboration

                                                                                             proposer
 Transports

                                                                               intégrer
                                          Rapport

                                                                    veiller
   respect                               d’activités

                                       2017             Devoirs
Jardin des
       Parents
                 action citoyenne

                                                       surveillés

                                                                              les autorités locales
                                    Trocs
                                        42
                                                                                 Contacts avec
                                      groupes
                                          APE
                                                       apolitique

                                     Pro Vélo
 Prévention

              Ateliers

                                    Conférences
                                    Pédibus
42 2017 Rapport d'activités - APE VAUD
comité cantonal apé-Vaud
    impressum

                                                                                                                                 Tirage: 300 exemplaires

                Rédaction       Sandrine Boubée, Annycée Desaules, Gaëlle Miani,
                                                                                   avenue de Rumine 2

                                Pascal Paté, Marie-Pierre Van Mullem,
                                                                                                              www.ape-vaud.ch
                                                                                                              info@ape-vaud.ch
                                                                                                              m 078 689 63 63
                                                                                                              t 021 341 90 77

                                Evelyne Vaucher Guignard et les groupes locaux
                                                                                   1005 Lausanne

                Illustrations   Ariane de Nyzankowsky-Koux
                Mise en page    Marianne Jaquet, nectardesign.ch
                Impression      Paperforms SA, Villars-Sainte-Croix

2                                                                                                                                           Rapport d’activités - 2017
Sommaire

                             Introduction                                                                           5

                             1. 		l’apé-Vaud en 2017                                                               6
                             			 1.1   Organisation de l’apé-Vaud                                                  6
                             			 1.2   Financement                                                                 6
                             			 1.3   Locaux                                                                      7
                             			 1.4   Assemblée générale des délégués (AGD)                                       7
                             			 1.5   Membres du comité cantonal 2017                                             7
                             			 1.6   Membres des commissions internes et des groupes de travail                  8
                             			 1.7   Membres des commissions externes et des groupes de travail                  8
                             			 1.8   CoRep (commission des Représentant-e-s des groupes locaux)                  8
                             			 1.9   Commission de gestion                                                       9
                                1.10   GT fichier-facturation-comptabilité                                         9

                             2. 		Comité cantonal                                                                  10
                             		  2.1   Actions du comité cantonal en 2017 et liens avec les groupes APE            10
                             			 2.2   Secrétariat général                                                         12
                             			 2.3   Soutien à la parentalité                                                    12
                             			 2.4   Communication                                                               12

                             3. Les grands dossiers 2017                                                           15
                             			 3.1   Suivi de la mise en œuvre de la LEO                                         15
                             			 3.2   Accueil parascolaire et journée continue de l’écolier                       17
                                 3.3   Loi sur la pédagogie spécialisée et projet "Tous différents, tous élèves"   18

                             4. Consultation                                                                       18
                                 4.1   Règlement d'application de la Loi sur la pédagogie spécialisée (RLps)       18

                             5. 		Relations externes, contacts et échanges                                         19
                             			 5.1   Pro Familia Vaud                                                            19
                                 5.2   Plate-forme Famille de la Ville de Lausanne                                 19
                                 5.3   Profa                                                                       19

                             6. 		La FAPERT (Fédération des Associations des Parents d'Elèves
                             		de la Suisse romande et du Tessin)                                                  20
                                 6.1   Colloque "Soutien aux parents lors du choix
                                       professionnel de leur enfant"                                               20
                                 6.2   Conférence intercantonale de l'instruction publique (CIIP)                  20
                                 6.3   Colloque de la commission pédagogique (COPED) de la CIIP                    21
                                 6.4   Plate-forme nationale Education et Santé à Berne                            21

                             7. 		 Représentations                                                                 21
                             			 7.1   Commissions                                                                 21
                                 7.2   Chambre consultative et Conseil de Fondation pour l'accueil
                                       de Jour des enfants (FAJE)

                             8. 		Vie des groupes                                                                  23

                             9. 		Acronymes et glossaire                                                           40

                             10. Résolution                                                                        41

Rapport d’activités - 2017                                                                                              3
dialogue constructif
             agir               réfléchir                           réunir
      participer                                                    respect
    collaboration                                                      équité
     interlocuteurs privilégiés
    pour une école juste, efficace et stimulante
                  encourager les potentiels
       intégrer                                                 action citoyenne
                               partenariat
                  apolitique

     confiance                                                      informer
                                         proposer
                                                                    veiller

4                                                                               Rapport d’activités - 2017
Introduction
                                      Cette année a vu le projet «Tous différents, tous élèves» prendre un nouvel élan
                                      grâce aux riches collaborations que l’association a réussi à mettre en œuvre. En
                                      effet, aidée de professionnel-le-s de la recherche et de spécialistes de la question
                                     de l’inclusion scolaire, la commission chargée de ce projet a pu envisager, avant
                                    tout autre travail d’information aux parents d’élèves, d’établir de manière qualitative
                                   un état des lieux de leur perception actuelle de l’inclusion.
                                Par ailleurs, l’association se remet encore et toujours en question afin d’être la plus
                              pertinente possible. Les membres du comité et la secrétaire générale oeuvrent sur les
                              différents thèmes d’actualité et adressent les diverses sollicitations qu’ils reçoivent,
                              que ce soit l’appel du parent désemparé par un événement dans la scolarité de son
                              enfant, les réponses aux consultations de textes de Loi, la participation aux groupes
                              de travail mis en place par le Département ou encore la représentation dans différentes
                              associations en lien avec la famille et/ou l’école, dans le respect des résolutions votées
                              en assemblée générale.
                              Ce travail de fond permet à l’apé-Vaud de se positionner comme interlocuteur de choix
                              dans la relation école-famille.
                              Cette année fut également le premier exercice complet de nos coprésidents : nous
                              pouvons les remercier pour leur engagement. Gaëlle Miani, déjà rédactrice du bulletin
                              de l’apé-Vaud a été élue au comité lors de l’assemblée générale de juin.
                              Un grand merci aussi aux membres des comités locaux, des différents groupes de travail,
                              des commissions et au comité cantonal qui a su trouver son équilibre pour être efficace.
                              Merci à nos membres pour leur soutien et à nos partenaires pour leur confiance.
                              Bonne lecture !

                              				                                                                     Annycée Desaules

                                                                                     Membre du comité cantonal
                                                              Responsable du projet «Tous différents, tous élèves»

                                                                            Dessin extrait du dossier " Quel place pour les arts à l'école"
                                                                                                                           bulletin No 182

 Rapport d’activités - 2017                                                                                                          5
1
    L’apé-Vaud                               1.1 Organisation de l’apé-Vaud
    en 2017                              L’Association vaudoise des parents d’élèves (apé-
                                        Vaud) encourage, favorise et soutient la collaboration
                                       entre l’école et les familles dans tous les domaines qui
                                     touchent à l’école vaudoise. Elle fédère une quarantaine
                                   de groupes APE locaux (sections), assure le lien entre eux,
                                traite les sujets cantonaux et relaie ces thématiques auprès
                             de ses membres et du grand public en général. C’est un interlo-
                        cuteur privilégié du Département de la formation de la jeunesse et de
     la culture (DFJC) pour apporter un regard de parents sur les questions scolaires. Elle est
     membre de la Fédération des associations de parents d’élèves de la Suisse romande et
     du Tessin (FAPERT).

                                                                                                       FAPERT
                                                                  Fédération des associations de parents d’élèves de la Suisse Romande et du Tessin

                                 Neuchâtel           Genève                Berne                 Jura               Vaud                Fribourg             Tessin               Valais
                                  FAPEN          FAPECO / FAPPO                                FAPEJU             apé-Vaud               FAPAF                CCG                FRAPEV

                                                                                      Assemblée générale des délégués (AGD)
                                                                               Organe suprême de l’apé-Vaud - 1 assemblée par année

                                                                              Comité cantonal (CC)                                                             Secrétariat général (SG)
                                 Organe exécutif de l’apé-Vaud, élu par l’AGD d’année en année, composé de bénévoles - 21 séances par année                      Une salariée à 35 %

                                       Commission                      Commission                     Commission                       Commission                       Commission
                                   rédaction du bulletin                de gestion                pédagogie spécialisée                parascolaire                   post-obligatoire

                                                                 Les commissions se réunissent selon leur propre rythme et au gré de l’actualité.
                                                           Selon les sujets, des groupes de travail peuvent être formés pour soutenir le comité cantonal.

                                                                         Commission des représentant-e-s des groupes locaux (CoRep)
                                                       Rencontre entre les groupes locaux et le CC - rôle consultatif et de soutien - 6 rencontres par année

                                                                                                  42 groupes locaux
                                        Aigle-Ollon / Bex / Leysin-les-Ormonts / Lucens et environs/ Menthue et environs / Vallorbe-Ballaigues-Vallon du Nozon / Yverdon-les-Bains /
                                        Chavannes / Cheseaux-La-Chamberonne / Epalinges / Jouxtens-Mézery / Lausanne / Le Mont - Cugy et environs/ Bourg-en-Lavaux / Chexbres-
                                        Puidoux-Rivaz-St-Saphorin / Jorat / Oron-Palézieux /Pully-Paudex-Belmont / Apples-Bière / Aubonne-Gimel-Etoy / Bief-Venoge / Echichens /
                                           La Saraz-Veyron-Venoge / Morges / Romanel-sur-Morges / Vufflens-le-Château et environs / Esplanade (Begnins) / Genolier et environs /
                                         Nyon-Prangins / Asse et Boiron / Rolle et environs / Coppet-Terre Sainte / Crissier / Ecublens / Renens / Saint-Sulpice / Blonay-St-Légier /
                                                                  Corseaux-Corsier- Chardonne-Jougny / Pays d’Enhaut / La Tour de Peilz / Villeneuve Haut lac

                                                                                                  Environ 4000 familles

     Les APE locales sont des associations indépendantes. Elles ont leurs propres statuts et
     constituent une association au sens des arts. 60 et suivants du code civil. Elles adhèrent
     aux buts de de l’apé-Vaud mais s’organisent librement. Certaines ont pour rayon d’ac-
     tion un établissement scolaire particulier, d’autres une région, d’autres une seule com-
     mune. Il arrive aussi qu’il y ait plusieurs APE couvrant un même établissement scolaire,
     notamment suite à des regroupements d’établissements ou parce que les établisse-
     ments primaires ne sont pas les mêmes. Chacun des comités constituent l’interlocuteur
     de l’école (direction d’établissement) et sont en lien avec les édiles communaux. Les
     groupes locaux ont pour la plupart leur propre site Internet, référencé sur le site de l’apé-
     Vaud. (Voir chapitre 8).

     1.2 Financement

     C’est grâce aux cotisations de ses membres, reversés en partie au comité cantonal via
     les groupes locaux, que l’association couvre ses frais de fonctionnement.
     Bien que l’essentiel de l’action soit due à des forces bénévoles, l’association a malgré
     tout des charges : la publication du bulletin, le secrétariat général (35%), la location des
     locaux et les déplacements des bénévoles en constituent l’essentiel.
     Cette année, une demande a été faite à la Loterie Romande pour participer au finance-
     ment de la nouvelle version du nouvel ERP (Odoo) mais malheureusement sans succès.
     Par ailleurs, un membre s’est porté volontaire pour assurer de la recherche de fonds qui
     devrait porter des fruits sur le prochain exercice.

6                                                                                                                                                         Rapport d’activités - 2017
1.3 Locaux

                             L’apé-Vaud occupe à raison de trois demi-journées par semaine un bureau dans les
                             locaux de l’association Coopération-Service avec une vingtaine d’associations parte-
                             naires en lien avec la famille. Une salle de réunion, un poste informatique équipé, l’accès
                             à un professionnel de l’informatique, une ligne de téléphonique, un accès à Internet, un
                             coin cafétéria et la gestion du ménage sont mis à disposition. Les bureaux sont situés à
                             L’Avenue de Rumine 2, 1005 Lausanne.

                             1.4 L’assemblée générale des délégué-e-s (AGD)

                             Réunie une fois par année, l’assemblée générale réunit les délégué-e-s des groupes
                             locaux, au prorata de leur nombre de membres. Chaque groupe a droit à un-e délégué-e
                             par tranche de 50 membres.

                             Pour l’organisation de cette AG, le comité est soutenu par une APE locale (groupe ad
                             hoc) qui veille à son bon déroulement et au respect du droit des groupes à être entendus
                             dans la préparation.

                             Lors de l’AGD, outre les éléments statutaires incontournables, les délégué-e-s votent
                             des résolutions qui constituent les principaux axes de travail de l’association pour l’an-
                             née à venir.

                             Les membres du comité cantonal sont élus lors de l’AGD, pour un premier mandat de
                             deux ans, puis sont rééligibles d’année en année.
                             Cette année l’AGD a été organisée par l’APE de Pully - Paudex - Belmont et s’est tenue
                             le 8 juin 2017 à Belmont-sur-Lausanne.

                             Outre le vote de la résolution sur la Loi sur l’accueil de jour (Laje), l’AGD a été marquée
                             par le départ de Violaine Vidal membre du comité cantonal depuis trois ans et rédactrice
                             du bulletin de 2012 à 2015 ; ainsi que par l’arrivée de Gaëlle Miani, membre du comité
                             de l'APE Asse et Boiron.

                             L’association ne vit que des cotisations de ses membres. Lors du remaniement de l’as-
                             sociation, le comité cantonal s’était penché sur la question de trouver des fonds supplé-
                             mentaires afin pouvoir continuer de mener ses actions; mais faute de temps, celui-ci n’a
                             pu qu’envisager certaines pistes sans pouvoir mener un projet à terme.

                             1.5 Membres du comité cantonal 2017
                             Jusqu’à l’AGD 2017
                             Marie-Pierre Van Mullem         Coprésidente
                             Pascal Paté                     Coprésident, délégué à la FAPERT – représentant de celle-
                                                             ci à Radix, Fondation suisse pour la santé à Berne
                             Guy Rotterman                   Trésorier
                             Violaine Vidal                  Membre
                             Annycée Desaules                Responsable du projet «Tous différents, tous élèves»
                             			                             et membre du comité FAPERT
                             Evelyne Vaucher Guignard        Secrétaire générale
                             Depuis l’AGD 2017
                             Marie-Pierre Van Mullem         Coprésidente
                             Pascal Paté                     Coprésident, délégué à la FAPERT – représentant de celle-
                                                             ci à Radix, Fondation suisse pour la santé et depuis le
                                                             13.06.2017, délégué à Pro Familia Vaud
                             Gaëlle Miani                    Membre et rédactrice du bulletin
                             Annycée Desaules                Responsable du projet «Tous différents, tous élèves»
                             			                             et membre du comité de la FAPERT
                             Guy Rotterman                   Trésorier
                             Evelyne Vaucher Guignard        Secrétaire générale

Rapport d’activités - 2017                                                                                                 7
1.6 Membres des commissions internes et des groupes de travail

    Commission de gestion :                                   Commission post-obligatoire :
    Gilles de Chezelle – Mathieu Janin – Cécile Theumann      Jacqueline Guidetti – Marie-Pierre Van Mullem –
                                                              Evelyne Vaucher Guignard
    Commission de rédaction du bulletin:
    Rédactrice : Gaëlle Miani avec la collaboration de        Commission parascolaire:
    Sandrine Boubée  – Marie-Pierre Van Mullem –              Frédérique Beauvois – Sandrine Boubée – Barbara de
    Evelyne Vaucher                                           Kerchove –Nathalie Schoeni – Murielle Turrian –
    Illustrations : Ariane de Nyzankowsky-Koux,               Marie-Pierre van Mullem – Evelyne Vaucher Guignard
    Mise en page : Marianne Jaquet
                                                              GT fichier, facturation, comptabilité :
    Pédagogie spécialisée et projet                           Sandrine Boubée – Luc Venries – Marie-Pierre Van
    « Tous différents, tous élèves » :                        Mullem – Evelyne Vaucher
    Chantal Bourqui – Nathalie De La Vega – Elisabeth         Avec, jusqu’en juin : Arnaud Bresson et Vincenzino
    Lantermann – Emmanuelle Moser – Fabienne Ségu –           Roberto
    Barbara Revel – Vera Roveda – Annycée Desaules –
    Evelyne Vaucher et Marie-Pierre Van Mullem
                                                              Délégation FAPERT :
    et son sous-groupe de travail « diversité » :
                                                              Annycée Desaules, Pascal Paté.
    Annycée Desaules – Frédérique Beauvois – Laurent
    Bovey – Lavinia Gianettoni – Amélie Junod – Serge
                                                              Vérificateurs des comptes :
    Ramel – Vera Roveda – Valérie Schürch – Suzie Tardif –
                                                              Sandrine Boubée – Luc Venries – Julien Grandjean
    Marie-Pierre Van Mullem – Evelyne Vaucher

    1.7 Membres des commissions externes et des groupes de travail
    Commission consultative pour l’éducation physique et le sport
    Jusqu’en juin Mary-Claire Deladoey Joye et ensuite Chantal Callego

    Commission consultative pour l’orientation scolaire et professionnelle
    Martine Chuard Delaly, remplacée par Evelyne Vaucher

    Commission intercantonale relative à la collaboration des cantons de Vaud
    et de Fribourg en matière d’enseignement spécialisé dans la région de la Broye
    Marie-Pierre Van Mullem

    Fondation pour l'accueil de jour des enfants (FAJE) - Chambre Consultative
    et Conseil de Fondation
    Barbara de Kerchove

    Coordination des cours Corref
    Evelyne Vaucher

    Comité de Pro Familia Vaud
    Pascal Paté

    Plate-forme Famille Lausanne
    Pascal Paté

    1.8 CoRep (commission des Représentant-e-s des groupes locaux)

    En 2017, sept CoRep ont été organisées dans tout le canton de Vaud. Cette année, les
    groupes ont souhaité que les CoRep soient animées autour d’un thème déterminé à
    l’avance.

8                                                                                                 Rapport d’activités - 2017
Lieux des CoRep 2017
17 janvier          Morges      Ethique et cultures religieuses

02 mars             Bex         Avenir de l’association

03 avril            Trélex      Préparation de l’AGD - résolution

10 mai              Ropraz      Présentation de l’association Jardin
                                des Parents, Préparation de l’AGD -
				                            vote statutaire

08 juin Belmont                 Assemblée générale des                                                 Ropraz
                                                                                           Morges
				                            délégué-e-s (Voir le point 1.4)                                     Belmont
                                                                                 Aubonne
                                                                                                                Blonay
13 septembre Blonay             Choix des thèmes pour les
                                                                       Trélex
				                            CoRep 2017-2018

30 octobre Aubonne              Les crédits de l’apé Vaud
				                            et des APE locales                                                                       Bex

12 décembre         Morges      Les rythmes scolaires

                                    1.9 Commission de gestion

                                    Cette année, la commission de gestion a soutenu le comité cantonal en accompagnant
                                    le groupe d'Esplanade qui a cessé  son activité. Le fichier des membres a été mis à jour,
                                    les comptes ont été soldés et les membres ont été invités à rejoindre le groupe voisin de
                                    Genolier s'ils le souhaitaient. De plus, un des membres de la commission de gestion a
                                    proposé de s’atteler à la recherche de fonds.

                                    1.10 GT fichier-facturation-comptabilité
                                    L’apé-Vaud avait introduit en 2016 une gestion centralisée de ses membres grâce à
                                    l’utilisation d’une plate-forme en ligne, Odoo.
                                    L’année 2017 a été synonyme d’une stabilisation de ce fichier central avec la généralisation
                                    d’Odoo au sein de l’apé, tant au niveau cantonal qu’au niveau des groupes locaux.
                                    La plupart des groupes avaient été formés à l’automne 2016. Le reste des groupes a
                                    ensuite reçu de l’aide de manière ad-hoc: présence d’un formateur quelques heures,
                                    utilisation du guide utilisateurs disponible sur le site Internet de l’apé-Vaud, support
                                    téléphonique ou par mail...

                                    Nous pouvons donc considérer qu’à ce jour tous les groupes travaillent avec cette plate-
                                    forme, ce qui permet au comité cantonal d’avoir une vision globale des membres de
                                    l’association. La facturation des groupes et l’envoi du bulletin se faisant sur la base de
                                    ce fichier, il est crucial que chaque groupe le maintienne avec précision. Par ailleurs, un
                                    certain nombre d’attributs peuvent être adossés à chaque membre pour donner de la
                                    visibilité au comité cantonal sur les personnes en charge des fonctions clés au sein de
                                    chaque groupe (présidence, trésorerie, gestion des membres, etc...).
                                    Après des difficultés récurrentes de collaboration avec notre fournisseur Martronic, le GT
                                    Fichier a décidé de chercher un autre fournisseur.
                                    La société Open-net à Bussigny a donc ainsi été choisie durant l’automne. En décembre
                                    2017, tous les accès à la base Odoo ont été momentanément coupés, permettant à ce
                                    nouveau prestataire de travailler sur nos spécificités et de nous livrer une nouvelle plate-
                                    forme Odoo, dans une version plus récente. Après différents tests et ajustements, la
                                    migration des données a eu lieu sans problème particulier. La prochaine tâche sera de
                                    développer le module comptabilité.
                                    En conclusion, après des débuts difficiles, Odoo apporte un réel plus en termes de
                                    gestion globale des membres. L’utilisation de l’interface est satisfaisante mais suppose
                                    de la rigueur au niveau des groupes locaux. L’accent devra être mis sur ce point en 2018
                                    pour stabiliser la solution et faciliter le travail du comité cantonal.

   Rapport d’activités - 2017                                                                                                      9
2
 Comité cantonal                        2.1 Actions du comité cantonal en 2017
                                        et liens avec les groupes APE
                                      Le comité s’est réuni 19 fois en 2017, soit à peu près
                                     toutes les deux semaines (hors périodes de congé) pour
                                   traiter des dossiers en lien avec l’actualité scolaire ou des
                                 thématiques qui lui ont été proposées par les groupes APE
                               ou par ses membres.

                      Concernant le suivi de la mise en œuvre de la LEO, le comité a :
      •  assisté à la conférence de presse de rentrée scolaire de la nouvelle Cheffe
         du Département de la formation, ce fut l’occasion d’être informé des projets du
       Département pour l’année à venir ;
       • interpelé le Département, puis formulé des propositions et remarques, notamment
     		 à l’attention de la Direction pédagogique lors des quatre rencontres qui ont
     		 jalonné l’année ;
       • participé aux 6 séances du groupe de travail sur le suivi de la LEO ainsi
         qu’aux trois séances du sous-groupe de travail sur la formation des enseignants
         du secondaire I.

     Concernant la Loi sur la pédagogie spécialisée, le comité a :
      •   rencontré le Service de l'enseignement spécialisé et de l'appui à la formation
     		   (SESAF) ;
      •   été consulté sur l’avant-projet de règlement d’application de la Loi sur la
     		   pédagogie spécialisée et y a répondu ;
      •   entretenu les liens à ce sujet avec ses partenaires associatifs ;
      •   continué à développer le projet « Tous différents, tous élèves» destiné à
          accompagner les parents, toujours en collaboration avec la HEP. (voir page 18).

     Concernant l’accueil parascolaire,
     La commission parascolaire, créée au sein de l’association en 2016, s’est réunie quatre
     fois cette année pour continuer son travail de formation et d’information au sein de
     l’association.

     Dans le cadre de révision de la Loi sur l’accueil de jour, il a été désormais confié aux
     communes via l’EIAP (Etablissement intercommunal de l’accueil parascolaire) la tâche
     de décider des normes d’encadrement du parascolaire. Avant d’entamer ses travaux,
     l’EIAP a invité les différents partenaires concernés à venir présenter leurs attentes
     par rapport à ces normes. Lors de cette consultation, la commission parascolaire de
     l’apé-Vaud a donc eu l’occasion de se faire entendre sur les points essentiels pour
     les parents à savoir la qualité de l’accueil (formation du personnel encadrant et lieu
     adéquat), son accessibilité à toutes les familles (information claire, nombre de places)
     ainsi que la nécessité de concevoir des prestations parascolaires qui s’articulent de
     façon harmonieuse et cohérente pour une journée continue de l’élève effective et viable.

     Lors de l’AGD de juin, trois résolutions ont été votées concernant l’accueil parascolaire.

     L’apé-Vaud invitait les parents à être attentifs à la mise en œuvre de la nouvelle Loi
     (LAJE) et à s’assurer de faire la preuve de leur besoin afin que les communes créent des
     places d’accueil en nombre suffisant, la Loi n’étant pas coercitive quant au nombre de
     places d’accueil mises à disposition. Afin d’aider les groupes APE à mieux comprendre
     l’organisation de l’accueil parascolaire entre commune et réseaux d’accueil de jour et
     de les soutenir dans leurs demandes de prestations, la commission parascolaire s’est
     donné pour mission de rédiger des documents d’informations à leur intention. Ces
     documents devraient leur permettre de mieux répondre aux parents qui les interrogent
     sur le système et de mieux interpeller leurs communes au cas où celles-ci ne rempliraient
     pas leurs obligations légales en termes de prestations d’accueil.

10                                                                                                 Rapport d’activités - 2017
Concernant l’orientation professionnelle, le comité a :
                              •   largement participé au colloque organisé par la FAPERT (Fédération des
                                  associations de parents de la Suisse romande et le Tessin) intitulé : «Soutien aux
                                  parents lors du choix professionnel de leurs enfants : bonnes pratiques pour des
                                  offres couronnées de succès».

                              •   rencontré la cheffe de l’Office cantonale pour l’orientation scolaire et
                                  professionnelle (OCOSP) et son équipe afin d’apporter un regard critique sur
                                  les brochures publiées par l’OCOSP à l’intention des parents. Ce fut aussi
                                  l’occasion pour l’apé-Vaud d’être informée sur le contenu et le matériel
                                  à disposition des élèves pour le cours : Approche du monde professionnel (AMP)
                             		   en voie générale.

                             Sur le plan de la vie associative,
                             L’apé-Vaud comptait 3292 membres et 41 groupes APE locaux au 31 décembre 2017.

                             Le travail d’organisation du fichier central des membres, de la facturation et de la
                             comptabilité est resté prioritaire cette année, notamment en raison du choix d'un nouvel
                             hébergeur.

                             Lors de l’AGD de juin, Violaine Vidal qui a œuvré de 2012 à 2015 à la rédaction du
                             bulletin et de 2014 à 2017 en tant que membre du comité cantonal a annoncé son
                             départ, ses activités professionnelles ne lui permettant plus d’assurer son engagement
                             dans l’association. Par ailleurs, le comité a eu le plaisir d’accueillir Gaëlle Miani, qui a
                             repris la rédaction du bulletin depuis 2015.

                             La constitution du comité reste fragile dans la mesure où il est encore en sous-effectif.
                             C'est pourquoi ses membres continuent de rechercher activement du renfort.

                             Les membres du comité et la secrétaire générale entretiennent des liens étroits et
                             réguliers avec les comités des groupes locaux pour répondre à leurs demandes. Le
                             comité a accompagné les APE d’Esplanade et de Leysin dans leur volonté de dissoudre
                             leurs groupes n’ayant plus de force ou de ressources pour les faire vivre.
                             Le comité a par ailleurs rencontré et accompagné des groupes de parents d’élèves pour
                             la création de deux nouveaux groupes à Gland et Lutry. Il a pris part aux assemblées
                             générales des groupes de Vallorbe, de Crissier, de Villeneuve, de la Tour-de-Peilz,
                             d’Echichens et de Morges. Il a rencontré le jeune comité d’Apple-Bière pour une séance
                             d’information sur le fonctionnement de l’association et a assisté à la célébration des 40
                             ans du groupe de Vallorbe.

                             Au niveau romand, le comité cantonal a :
                              •   soutenu la FAPERT dans l’organisation du colloque «Soutien aux parents lors du
                                  choix professionnel de leurs enfants : bonnes pratiques pour
                                  des offres couronnées de succès» ;
                              •   assisté à l’assemblée générale de la FAPERT le 17 juin ;
                              •   participé au colloque organisé par la commission pédagogique (COPED) de la
                                  CIIP à Yverdon-les-Bains le 10 novembre et intitulé : «Profils de connaissances
                                  et de compétences : enjeux et perspectives?»

                             Par ailleurs, le comité cantonal a aussi
                              •   répondu à différentes questions et requêtes émanant des groupes locaux
                                  concernant les conseils d’établissement, les rapports avec les directions
                                  d’établissements et les possibilités de passer de l’information via l’agenda,
                                  les transports scolaires, l’offre parascolaire, les problèmes de harcèlement entre
                                  élèves, etc. ;
                              •   répondu à différentes sollicitations d’étudiants ou de chercheurs qui souhaitaient
                                  avoir l’avis de l’association pour leurs travaux (relation école-famille, transports
                                  scolaire, ...) ;
                              •   débattu de différentes thématiques pouvant requérir un positionnement de
                                  l’association : les devoirs à domicile, les transports scolaires, les rythmes
                                  scolaires, les moyens d’enseignement romands, les évaluations, etc.

Rapport d’activités - 2017                                                                                                  11
Le comité a reçu ou rencontré
     -     M. Sébastien Nater, adjoint au directeur général de la DGEO ayant pris ses
           fonctions le 1er janvier 2017 ;
     -     M. Serge Martin, directeur pédagogique de la DGEO ;
     -		   Mme Eugénie Sayad et Mme Anne-Claude Künzi de l’OCOSP ;
     -		   M. Olivier Duperrex et Mme Monique Archambault de l’unité de Promotion de la
     		    santé et de prévention en milieu scolaire (PSPS) dans la but d’une collaboration
     		    plus soutenue avec les parents ;
     -     M. Gwennaël Bolomey et M. Rodrigo Luruena pour la coordination vaudoise et
     		    romande du Pédibus.

     2.2 Secrétariat général
     La secrétaire générale a soutenu le comité dans toutes les activités mentionnées
     plus haut. Elle a documenté les divers dossiers, pris connaissance de la littérature
     couvrant l’ensemble des sujets de l’association afin de pouvoir répondre au mieux
     aux sollicitations. Entre les travaux de réflexions dans les divers groupes internes et
     externes, de représentation auprès des partenaires et des groupes APE, de préparation
     avec la coprésidence des séances du comité, de travail de rédaction, de relecture et
     d’organisation lié au journal auxquelles s'ajoutent la répondance par courriels et par
     téléphone et le travail lié à la tenue d’un bureau, l’année a été bien remplie. Le travail fort
     constructif réalisé à tous les échelons, que cela soit avec les syndicats et le Département,
     avec les groupes APE et les personnes inconnues qui sollicitent l’apé pour toutes les
     questions liées de près ou de Loin à la scolarité, est un moteur important pour cette
     tâche passionnante.

     2.3 Soutien à la parentalité
     Le travail d’information accompli par les membres du comité et la secrétaire générale
     en direction des parents et auprès des groupes locaux contribue à soutenir les parents.
     Réponses à des questions pratiques ou écoute dans des moments difficiles liés à la
     scolarité de leur enfant, à des problèmes de communication avec la maîtresse ou le
     maître ou avec l’institution : le travail de l’apé veut être un facteur de construction de
     ponts entre les personnes et de recherche de solutions au bénéfice du développement
     des enfants.

     Afin de donner des moyens supplémentaires aux parents qui le souhaitent, l’apé-Vaud
     propose aux groupes APE la mise sur pied de soirées pour «Aider son enfant à mieux
     apprendre» animé par l’Association COREF (Centre d’orientation, de réinsertion et de
     formation). Le but visé étant d’aider son enfant à devenir indépendant dans son travail
     scolaire.

     2.4 Communication
     Bulletin

                           No 181                        No 182                         No 183                    No 184

12                                                                                                     Rapport d’activités - 2017
L’apé-Vaud a publié quatre numéros du bulletin destiné aux membres, aux instances
                             concernées et aux membres du réseau de l’association.

                             N° 181 : Dossier Perspectives sur l’enseignement des langues assorti d’une interview
                             de Rosanna Margonis-Passinetti, professeure formatrice, responsable de l’Unité
                             d’enseignement et de recherche Didactique des langues et culture à la Haute école
                             pédagogique du canton de Vaud (HEP) - questions au Dr Marco Vogelsang, chiropraticien
                             et membre du comité des directeurs ChiroSuisse, concernant le poids des cartables.

                             N° 182 : Dossier Quelle place pour les arts à l’école? accompagné d’une interview
                             de Michel Hostettler, enseignant et compositeur - questions à Anouk Arbel, adjointe
                             pédagogique en santé sexuelle à la Fondation PROFA, et Brigitte Ziegler éducatrice/
                             formatrice en santé sexuelle de PROFA qui nous ont présenté le travail de prévention et
                             les cours d’éducation sexuelle dispensés à l’école.

                             N° 183 : Dossier Les moyens d’enseignement romands sous la loupe illustré par une
                             interview d’Yves Cretton, coresponsable de l’Unité des moyens d’enseignement
                             romands (UMER) pour la Conférence intercantonale de l’instruction publique de la Suisse
                             romande et du Tessin (CIIP) - questions à Corinne Bohnenblust, secrétaire générale
                             de l’association Jardin des Parents, qui a expliqué le travail des intervenants de son
                             association et la pertinence d’une telle offre pour les parents.

                             N° 184 : Dossier L’école : des cœurs qui palpitent ou seulement des têtes qui cogitent ?
                             – suivi d’une interview de Michel Rosselet, directeur de l’Etablissement primaire de
                             la Sallaz à Lausanne, qui a mis en place dans son école un programme de soutien
                             pédagogique intégré (SPI) - questions à Cesla Amarelle, la nouvelle conseillère d’Etat en
                             charge du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC), l’occasion
                             pour elle de donner sa vision de la collaboration école-famille, du rôle des Conseils
                             d’établissement (CEt), de l’école inclusive...

                             Par ailleurs, la rubrique Actus apé tient les lecteurs informés des actions du comité
                             cantonal, celle des Actus scolaires fait ressortir les événements saillants dans le domaine
                             de l’éducation, l’Agenda permet aux groupes locaux d’informer largement de leur
                             dynamisme et de l’étendue des activités proposées aux parents sur le terrain.

                             La section Zoom APE continue à mettre en valeur des actions fortes et positives des
                             groupes locaux: l’implication de l’APE Jouxtens-Mézery pour la mise en place d’un
                             accueil parascolaire; la proactivité de l’APE Corsier-Corseaux-Chardonne-Jongny,
                             approchée par la direction de l’établissement concernant la problématique du stress lié
                             à l’apprentissage, qui a mis sur pied une série de six ateliers de sophrologie pour des
                             élèves de la 9e à la 11e ; la ténacité de l’APE Jorat pour assurer la sécurité des élèves lors
                             des transports scolaires; la confiance témoignées par les autorités communales à l’APE
                             d’Yverdon-les-Bains en leur confiant l’organisation du Pédibus à l’échelle de la ville et en
                             les soutenant financièrement dans cette démarche.

                             Finalement, la rubrique Boîte à outils permet, comme son nom l’indique, d’outiller les
                             lecteurs de connaissances concrètes et utiles dans le domaine de l’éducation : le Conseil
                             des élèves, la place des APE dans le CEt, un point sur la révision de la Loi sur l’accueil de
                             jour des enfants, la présentation du Portfolio Approche du monde professionnel (AMP)...
                             Autant d’éléments qui permettent aux parents d’entamer des discussions constructives
                             avec l’école.

                             Interventions publiques et conférences

                             Le comité a délégué ses membres et/ou la secrétaire générale pour représenter
                             l’association et intervenir dans différentes manifestations, forums et assemblées :

                             -		   Présentation de l’association à l’Unil dans le séminaire de Mme Farinaz Fassa
                                   intitulé «Séminaire de Mixed Methods» pour des étudiant-e-s de 3e année en
                                   Sciences sociales, mars 2017 ;

Rapport d’activités - 2017                                                                                                    13
-       Participation à la journée de formation continue pour des enseignant-e-s primaires
             de l’établissement de La Sallaz. Journée organisée par Mme Régine Clottu sur le
             thème des transitions. Présentation de l’association et participation à des ateliers
             de réflexion, mars 2017 ;

     -		     Participation au Colloque parascolaire organisé par le Service d’accueil de jour
             de l’enfance de la ville de Lausanne, mars 2017 ;

     -		     Participation au symposium du 11 mai organisé pour célébrer les 10 ans de la
             FAJE. Présentation collective des milieux parentaux, mai 2017 ;

     -       Participation à la table ronde organisée par le SSP Vaud - groupe enseignement,
             dans le cadre de leur AG. Thème : l’Ecole est-elle dépassée par les élèves en
             rupture? ;

     -       Participation à la table ronde des «180 min» de l’équipe LEAD de la HEP sur le
             thème des relations école-famille, mai 2017 ;

     -       Participation à l’Assemblée générale de Pro Familia Vaud, juin 2017 ;

     -       Participation à l’Assemblée générale de la FAPERT, juin 2017 ;

     -       Présence à la conférence de Presse de rentrée scolaire de Mme Cesla Amarelle,
     		      Août 2017 ;

     -       Participation et intervention à la Plate-forme Famille de Lausanne en février, mai
     		      et octobre 2017 ;

     -       Participation au Colloque sur l’état des lieux de l’accueil de l’enfance en Suisse
             romande par Pro Enfance, novembre 2017 ;

     -       Participation au colloque organisé par la COPED sur le thème «Profils de
             connaissances et compétences : enjeux et perspectives ?», novembre 2017 ;

     -       Présentation de l’association à la HEP dans le séminaire proposé par Mme Régine
             Clottu, intitulé «Relations école-famille dans le cadre des transitions scolaires »
             faisant partie du cours «accompagner et soutenir la transition» dans le cadre du
             Master en sciences et pratique de l’éducation à la HEP, novembre 2017.

     Presse

     En 2017, l’apé-Vaud a répondu à plusieurs sollicitations de la part des journalistes.
     Regard d’expert ou regard des parents, les attentes varient suivant les sujets. Ainsi,
     il arrive que les journalistes attendent une réponse rapide et parfois technique sur un
     projet de Loi ou une proposition d’un Département alors qu’à d’autres occasions, ils
     recherchent des parents ou des jeunes qui offrent leur témoignage. Parmi les thèmes sur
     lesquels l’association a été sollicitée en 2017 relevons les suivants:

         •   Les activités parascolaires pendant les vacances – RTS, juin 2017
         •   Les projets du DFJC pour l’année scolaire 2017-2018 – RTS, août 2017
         •   Présentation de l’apé-Vaud – LFM en direct La Matinale, août 2017
         •   Le cours d’Ethique et cultures religieuses – 24Heures, août 2017
         •   Les nouvelles mesures socio-éducatives du DFJC – 24Heures, septembre 2017

     Site Internet

     Le site Internet n’a pas suffisamment été expLoité cette année. La page Facebook de
     l’association a été modestement réactivée et l’on constate tout de suite les bénéfices
     qu’il peut y avoir à mieux faire connaître les actions, interventions médiatiques et
     réactions de l’association par ce biais.

14                                                                                                  Rapport d’activités - 2017
3
Les grands                             3.1 Suivi de la mise en œuvre de la LEO
dossiers 2017                         L’association continue de faire partie du groupe de travail mis en place par le
                                      Département concernant le suivi de la LEO, apportant la voix et le regard des
                                     parents sur les décisions à prendre afin de permettre une meilleure mise en
                                    application de la Loi scolaire en fonction des réalités du terrain.

                                 Mesures prises pour la rentrée 2017

                                 En début d’année et suite aux travaux menés en 2016, le Département a proposé
                                 certaines mesures à mettre en application dès la rentrée scolaire d’août 2017 pour
                                 répondre à trois demandes qui avaient été soulevées et jugées comme prioritaires par le
                                 groupe de travail.

                                 La première demande concernait le renforcement de la maîtrise de classe en VG afin de
                                 permettre au maître de classe de passer plus de temps avec son groupe et ainsi pouvoir
                                 mieux suivre les élèves les plus en difficulté. Pour répondre à cette demande, deux
                                 solutions ont été acceptées : d’une part l’autorisation de créer des groupes-classes
                                 en fonction des niveaux 1 ou 2 pour une des 3 branches concernées. Et d’autre part la
                                 suppression des OCOM de renforcement et l'octroi au maître de classe de 2 périodes de
                                 «formation générale» dans laquelle serait compris l’enseignement de l’AMP (Approche
                                 du Monde Professionnel) et des MITIC (Média, Image, Technologie de l’Information et
                                 de la Communication) ainsi que la possibilité de développer un projet en lien avec la
                                 définition de la formation générale telle que précisé dans le PER (Plan d’études romand).

                                 Si l’apé-Vaud a validé ces propositions d’adaptation, elle a néanmoins exprimé certaines
                                 craintes à leur égard. D’abord concernant la possibilité de faire des classes selon les
                                 niveaux, elle a fait remarquer que cela contrevenait à l’esprit de la Loi et qu’un risque
                                 vers un retour à une 3e voie cachée était possible. Ensuite s’agissant de la création des 2
                                 périodes de formation générale, l’apé-Vaud a fait savoir qu’elle s’interrogeait sur la réalité
                                 que pourrait prendre ces deux périodes non évaluées. Ne seraient-elles pas facilement
                                 consacrées au rattrapage de cours en retard ou au rangement de la classe ou encore à
                                 des tâches administratives? Par ailleurs, est-ce que tous les maîtres et les maîtresses
                                 de classe seront formés à enseigner les MITIC ou l’AMP ? Et ces deux branches ne
                                 prendront-elles pas tout le temps dédié à cette formation générale qui permettrait
                                 pourtant de développer des projets enthousiasmants avec les élèves et qui assurément
                                 renforcerait la relation entre le maître ou la maîtresse et ses élèves?

                                 La deuxième demande concernait l’enseignement de l’anglais en VG qui s’avère être
                                 difficile tant l’hétérogénéité des classes est forte, cela étant dû notamment au fait que
                                 ces élèves font encore partie de ceux qui n’ont pas eu de cours d’anglais en 7-8P.
                                 La proposition du Département, acceptée par l’ensemble du groupe de travail, est de
                                 pérenniser et d’étendre aux 10e et 11e VG le dédoublement d’une des 3 périodes pour
                                 favoriser l’enseignement oral.

                                 Enfin la troisième demande concernait un allègement des règles pour les devoirs à
                                 domicile afin de permettre aux enseignant-e-s de donner des devoirs pour le lendemain
                                 dès la 7P. La proposition du Département était de modifier l’art. 59 du RLEO dans ce

    Rapport d’activités - 2017                                                                                                    15
sens. L’apé-Vaud et la SPV (Société pédagogique vaudoise) s’étant fermement opposés
     à cette demande, elle n’a pas été validée pour la rentrée scolaire.

     Avec l’élection de la nouvelle cheffe de Département, Mme Cesla Amarelle, dès l’été 2017,
     ce groupe de travail a été pérennisé, mais a changé dans son organisation. Mme Amarelle
     en a pris la direction et le nombre de participant-e-s s’est élargi aux représentations
     du SESAF et du SPJ. Permettant ainsi de mettre tous les acteurs concernés autour de
     la table et de considérer les changements dans une plus grande globalité, notamment
     en lien avec la mise en œuvre de la Loi sur la pédagogie spécialisée. En septembre,
     les premières mesures ayant été mises en œuvre sur le terrain, d’autres demandes de
     réévaluation soulevées par le groupe de travail lors des années précédentes ont été
     reprises.

     Formation des enseignant-e-s du secondaire 1

     Des questions sur la formation continue des enseignants (à la gestion de classe et à la
     gestion des conflits notamment), ont permis de mettre en évidence le besoin de faire
     avant tout un état des lieux de la formation des enseignant-e-s du secondaire I ; afin de
     voir de quelle façon cette formation pourrait être complétée ou renforcée, mais aussi de
     voir s’il était possible de pallier les manques d’enseignant-e-s dans certaines matières
     en formant plus d’enseignant-e-s habilités à enseigner plusieurs disciplines.

     Cela permettrait d’avoir des maîtres de classe qui soient plus régulièrement en
     contact avec leurs élèves et donc mieux à même de faire face à la gestion du groupe
     et à l’accompagnement individualisé. Pour réfléchir à des solutions et venir avec des
     propositions en tout début d’année 2018, un sous-groupe de travail a été mis en place,
     dirigé par la HEP et constitué de tous les partenaires de l’école y compris les parents.

     Mise en oeuvre au primaire

     Une autre préoccupation des membres du GT est la mise en œuvre de la LEO au
     degré primaire qui comprend toutes les questions liées à l’intégration des élèves, la
     gestion des besoins particuliers, les problèmes socio-éducatifs toujours plus présents,
     l’objectivation des conditions d’orientation en 8P ou la mise en œuvre de nouveaux
     moyens d’enseignements.

     Application de la nouvelle Loi sur la pédagogie spécialisée

     Le SESAF a présenté un compte-rendu des résultats de la consultation sur l’avant-projet
     de règlement d’application de la Loi sur la pédagogie spécialisé (LPS) devant ce groupe
     de suivi de la LEO puisque la mise en œuvre des deux Lois ont de nombreux points de
     convergence.

     A la lumière des demandes concernant la LEO et de la présentation de l’avant-projet
     de règlement d’application de la LPS, la cheffe du Département a annoncé sa décision
     d’abandonner le projet du règlement d’application de la LPS et a demandé à ses services
     d’élaborer un autre concept de mise en œuvre de la LPS mieux en lien avec l’expérience
     déjà vécue dans les établissements et avec les exigences de la LEO. Un concept global
     qui permettrait un usage moins cLoisonné des ressources à disposition et offrant plus
     de flexibilité dans son dépLoiement. Le projet d’un tel concept sera travaillé au sein du
     Département et proposé au groupe de travail au fur et à mesure de son développement
     dès les premiers mois de 2018.

     L’apé-Vaud salue la volonté de lier la mise en œuvre de la LPS directement à celle
     de la LEO et de décLoisonner les compétences. Elle espère que ce concept dit
     « d’établissement » permettra une compréhension simple du dispositif de la part de tous
     les partenaires (enseignant-e-s, direction et parents) et un usage efficient des mesures
     à disposition. La compréhension du système étant une préoccupation constante de
     l’association. En effet, c’est souvent la méconnaissance du dispositif qui empêche le
     bon usage des mesures proposées et crée les tensions entre l’école et la famille. Or
     les moyens ne manquent pas nécessairement, c’est l’usage qui en est fait qui manque
     parfois de cohérence.

16                                                                                               Rapport d’activités - 2017
3.2 Accueil Parascolaire et journée continue de l’écolier
                             Depuis de longues années, l’apé-Vaud est très impliquée dans le développement de
                             l’accueil de jour des enfants et a fortiori dans l’accueil parascolaire. Avec sa commission
                             «parascolaire», elle s’efforce d’assurer la continuité du travail effectué en informant
                             régulièrement de nouvelles personnes pour reprendre le flambeau et continuer à défendre
                             la voix des parents dans l’organisation encore très jeune de l’accueil de jour.

                             Dans les premiers temps de l’année, les séances de commission ont permis de faire ce
                             travail important de relais de connaissances mais aussi de préparation des résolutions à
                             présenter lors de l’AGD afin d’encourager l’association à rester vigilante quant à la mise
                             en œuvre de la Loi sur l’accueil de jour qui prendra effet au 1er janvier 2018.
                             Afin de soutenir les membres de l’association dans cet engagement de surveillance
                             adopté en juin lors de l’AGD, la commission parascolaire a été chargée de réfléchir à la
                             manière dont elle pourrait apporter son aide et comment elle pourrait doter les groupes
                             locaux de connaissances suffisantes pour pouvoir eux-mêmes répondre aux parents sur
                             le terrain.

                             La décision fut prise de rédiger divers documents informatifs. Le premier est un
                             vademecum de l’organisation de l’accueil de jour qui reprend dans les grandes lignes
                             les responsabilités et les obligations légales des différents acteurs du parascolaire
                             (communes, réseaux, transporteurs) ainsi que des informations pratiques telles que la
                             définition du socle de base des prestations. Ce document devrait être rédigé de manière
                             à pouvoir être communiqué non seulement aux membres des comités locaux, mais
                             également à tout parent qui souhaiterait être informé sur le sujet.

                             Un deuxième document est une lettre type permettant aux parents de faire savoir à
                             la commune que le réseau d’accueil de jour n’a pas pu répondre favorablement à
                             leur demande de place d’accueil. Cette lettre type, en facilitant la tâche des parents,
                             permettra aussi de rendre plus visible la preuve du besoin.

                             Enfin, deux autres documents, une lettre à la justice de paix et une «interpellation» type à
                             soumettre en conseil communal seront disponibles au cas où la commune concernée ne
                             remplirait pas ses obligations légales, n’offrant pas ou trop peu de prestations d’accueil
                             de jour.

                             Afin de s’assurer du bien fondé et de la rédaction correcte du contenu des derniers
                             documents, la commission parascolaire a pu compter sur la générosité de deux
                             avocats, Maître Reccordon et Maître Mahaim qui ont accepté de relire gracieusement
                             les documents.

Rapport d’activités - 2017                                                                                                  17
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler