Agir aujourd'hui Préparer demain - Villers-Saint-Paul

 
Agir aujourd'hui Préparer demain - Villers-Saint-Paul
Villers-Saint-Paul                                                                              B

Magazine municipal- Pr intemps 2018 - N'85

                                  Agir aujourd’hui
                                  Préparer demain
                                                                Photographie de Francis Marin

       Le Carnaval               Le Salon des arts        Budget
       Le grand défilé           Les peintres             Une ville qui grandit.
       sous le soleil            et les sculpteurs        Une ville qui
       des petits Villersois     à l'œuvre                pense l'avenir.

              F   | w w w.v iller s-s a i n t-pau l.f r | T
Agir aujourd'hui Préparer demain - Villers-Saint-Paul
ttt

Sommaire
       édito du Maire
       q Dossier
           Agir aujourd’hui. Préparer demain.
                                                     Page 3

                                                     Page 4
           Le budget municipal                       Page 7
           La situation financière                   Page 8
           Les services à la population              Page 9
           Les associations, au cœur de la ville    Page 10

       La baisse de l’APL et des loyers :
       une fausse bonne nouvelle                    Page 11

       La reconnaissance d’un état
       Palestinien, une nécessité pour la paix      Page 12

                           Le Carnaval des écoles   Page 14

       q Grandir
           Un voyage dans le temps                  Page 16

       q Histoire et patrimoine
           La rue de Moisicourt                     Page 18

           Agglomération
           Creil Sud Oise
           Lutter contre les dépôts sauvages/
           Les bornes Mouv’Oise                     Page 19

       q Culture
           Au carrefour des musiques latines        Page 20
           Le Salon des arts                        Page 22

       q En un clin d’œil                           Page 24

       q Tribunes                                   Page 27
Agir aujourd'hui Préparer demain - Villers-Saint-Paul
Madame, Monsieur,

                                L
   éditorial
                                    e 16 avril dernier le Conseil Municipal s’est réuni pour étudier
                                    et voter le budget 2018.
                                    Dans une situation de plus en plus contrainte et difficile pour
                                les collectivités locales, à laquelle n’échappe pas Villers-Saint-Paul,
                                ce budget traduit, pour cette année encore, les orientations pour
                                lesquelles les Villersoises et Villersois nous ont fait confiance.
                                Comme vous pourrez le constater à la lecture du dossier relatif au
                                budget dans les pages qui suivent, nous avons tenu à poursuivre
                                les engagements que nous avons pris devant vous, que ce soit en ce
                                qui concerne le fonctionnement des services, qu’en matière d’in-
                                vestissements pour le futur.
                                Mais, la diminution continuelle des dotations d’Etat, dont la
                                Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) passée de 687.000€
                                à moins de 33.000€ en 5 ans, ou la suppression à échéance de
                                la Taxe d’Habitation sans garantie de compensation sur le long
                                terme, nous font craindre le pire pour les années à venir.
                                Cette crainte concerne bien sûr les pertes de recettes pour la com-
                                mune, mais également le maintien de principes démocratiques. Le
                                remplacement d’une partie de la fiscalité, décidée jusqu’à présent
                                par nos assemblées élues, par une dotation dont le montant dépen-
BULLETIN MUNICIPAL              dra uniquement de décisions gouvernementales éloignera, une
Mairie de Villers-Saint-Paul
           Mai 2018             fois encore, les citoyens des lieux de décisions qui les concernent.
 Directeur de la publication    Réduction des moyens, transferts de compétences, dessaisisse-
         Gérard Weyn            ment des leviers de fiscalité, on est en droit de s’interroger sur la
 Mairie de Villers-Saint-Paul   volonté, ou non, de maintenir l’échelon communal auquel, pour-
 Place François Mitterrand
                                tant, sont très attachés nos concitoyens.
  60870 Villers-Saint-Paul
     Tél. 03 44 74 48 40        à mes yeux, la commune, notre commune, reste et doit rester ce
          Rédaction             ciment indispensable au vivre ensemble.
      Jean Hernandez
            Photos
      Jean Hernandez                                            Votre Maire
     Publicité et édition
   Imprimerie Houdeville
  280 rue Henry Bessemer
         60100 CREIL
 Tirage : 3400 exemplaires
          Dépôt légal
     2 trimestre 2018
       e
Agir aujourd'hui Préparer demain - Villers-Saint-Paul
Agir aujourd’hui. Préparer demain.

4   Villers-Saint-Paul Informations
Agir aujourd'hui Préparer demain - Villers-Saint-Paul
B u d g e t 2 0 18

                   Agir
                  aujourd’hui.
                 Préparer
                demain.
          L’élaboration du budget est un moment fort de la vie
         communale.
       Il est le reflet des ambitions portées par la Ville à travers les
      orientations politiques de la municipalité.
    Par la recherche permanente d’une gestion efficace et
  prévoyante, le budget exprime la volonté des élus de maintenir,
 voire d’élargir, l’ensemble des services rendus aux Villersois.
Cela se traduit cette année encore par :

     La poursuite des efforts pour contenir les dépenses budgétaires,

     L’amélioration des services, du cadre de vie, de l’animation de la
     ville et la conduite d’une politique de développement durable,

     La réalisation d’investissements importants et nécessaires aux
     générations futures.

                                                     Printemps 2018   5
Agir aujourd'hui Préparer demain - Villers-Saint-Paul
Agir aujourd’hui. Préparer demain.

                                      L
Dans un contexte difficile                es économies drastiques demandées par l’État
pour les finances des collectivités       afin de réduire sa propre dette et les mesures
locales, la volonté de l’équipe           annoncées ces derniers mois, telle que la réforme
municipale, à travers le budget       de la taxe d’habitation sans garantie de compen-
2018 de la commune,                   sation sur le long terme, fragilisent les politiques
est de poursuivre les chantiers       locales.
lancés en début de mandat             Par exemple, la Dotation Globale de Fonctionne-
afin de répondre aux besoins          ment (DGF), qui constitue de loin la principale
des Villersois, de conforter          participation de l’État aux dépenses des collecti-
l’attractivité de notre ville         vités territoriales pour leur permettre d’assumer
mais aussi d’enrichir et              les responsabilités qu’il leur délègue, a diminué en
d’anticiper les besoins               5 ans de 653 000 euros pour notre commune pas-
d’infrastructures                     sant de 687 000€ en 2013 à 34 000€ en 2018 alors
et de services publics.               que les charges n’ont, pour leur part, pas diminué,
                                      bien au contraire.

6   Villers-Saint-Paul Informations
Agir aujourd'hui Préparer demain - Villers-Saint-Paul
B u d g e t 2 0 18

Le budget municipal 2018
                Dépenses réelles de fonctionnement                         1 318 euros par habitant

                Produit des impositions directes                           309 euros par habitant

                Recettes réelles de fonctionnement                         1416 euros par habitant

                Dépenses d’investissement                                  934 euros par habitant
                                                           (moyenne nationale 249 euros par habitant)

                Dotation globale de fonctionnement                         5 euros par habitant
                                                           (10 euros de moins par habitant qu’en 2017)

                Encours de la dette                                       262 euros par habitant
                                                           (moyenne nationale 900 euros par habitant)

                Annuité de la dette                                       48 euros par habitant

 D’où viennent principalement les recettes ?
 Des taxes payées par les habitants. Des dotations de l’Etat. Des emprunts bancaires
 Quelles sont les dépenses ?
 En fonctionnement : les dépenses courantes, par exemple les salaires des agents et les subventions.
 En investissement : Les dépenses d’équipement, par exemple la réfection des voiries ou de l’éclairage
 public, les travaux dans les écoles et l’amélioration de l’espace public. Le remboursement des emprunts.

La poursuite de la maîtrise des dépenses per-          Prendre soin de la jeunnesse
mettra cependant de maintenir et développer            La jeunesse est plus que jamais une priorité muni-
les politiques déjà mises en place, de préserver       cipale. La ville contribue à la réussite et à l’épa-
la bonne santé financière de la commune tout           nouissement de tous les enfants à travers l’en-
en garantissant, pour les habitants, des services      tretien, l’aménagement et la modernisation des
publics municipaux modernes et de qualité sans         écoles et des structures d’accueil ou par la mise en
augmentation des taux communaux des impôts             place d’aides, l’organisation d’activités et le soutien
locaux.                                                apporté à divers projets.                Suite page 8 

                                                                                   Printemps 2018         7
Agir aujourd'hui Préparer demain - Villers-Saint-Paul
Agir aujourd’hui. Préparer demain.

La situation financière 2018
                       Fonctionnement
                       Dépenses                      8 804 151 euros
                                                   (dont dépenses imprévues 300 000 euros)
                       Recettes          		 9 137 586 euros

                                           Investissements
                                           Dépenses d’investissements                                6 309 355 euros
                                           Restes à réaliser                                           595 278 euros
                                           Report                                                      198 936 euros
                                           Dépenses totales                                   7 253 569 euros

                                           Recettes totales                                          7 059 902 euros
                                           reste à réaliser                                            193 667 euros
                                           Recettes totales                                   7 253 569 euros

    Comme le budget d’un foyer, le budget d’une ville est composé de recettes et de dépenses. à chaque fin d’année, un budget
    prévisionnel est élaboré pour l’année suivante. Pour qu’il soit à l’équilibre, les dépenses ne doivent pas être supérieures
    aux recettes.

 Suite de la page 7                                                à proposer une programmation culturelle pour
Crèche, centre de loisirs, restauration scolaire et                 tous les publics, contribuant ainsi au lien social
périscolaire, sont également là pour assurer aux                    et au bien vivre ensemble.
familles l’accueil de leurs enfants dans les meil-
leures conditions.                                                  Un cadre de vie de qualité
                                                                    La commune investit de façon conséquente pour
Une ville solidaire                                                 mettre en valeur l’environnement, que ce soit en
L’action sociale figure également parmi les                         matière de propreté, de fleurissement ou d’adap-
piliers de la politique locale. En 2018, la ville                   tation des véhicules et des outils aux exigences de
continuera à se mobiliser pour les familles, les                    notre époque.
seniors et les publics les plus fragiles. De nou-                   Concernant la propreté, il faut signaler les 52 000
velles actions seront notamment déployées dans                      euros qui ont dû être budgétés pour procéder au
les quartiers prioritaires de la politique de la ville.             nettoyage des différents terrains occupés par les
La ville continuera en 2018 à soutenir le déve-                     gens du voyage et faire face aux dépôts sauvages.
loppement d’activités associatives, mais aussi                      La ville prévoit aussi plusieurs interventions sur

8        Villers-Saint-Paul Informations
Agir aujourd'hui Préparer demain - Villers-Saint-Paul
B u d g e t 2 0 18

 Les services à la population
             Répartition par secteur pour 100 euros dépensés
            0 euro            25 euros              50 euros              75 euros      100 euros
      2€        La vie associative
      3€          La police municipale
  256€€         Le cadre  de vie
                    Le Trait     : travaux,
                             d’union                        18 €    La scolarité
                entretien des voiries et des
      6€            La culture
                bâtiments
  158€€         La petite enfance                            9€     Le centre de loisirs
                       La restauration scolaire                     et la jeunesse
      8€               Le sport (piscine, gymnase)
                Le sport                                            La restauration scolaire
   8€                                                        8€                                     L
                (piscine, gymnase)
      9€                Le centre de loisirs et la jeunesse
   615€€        La cultureLa petite enfance                  6€     Le Trait d’union

     18€                    La scolarité
   325€€        La police municipale           2 :€travaux,Laentretien
                                                               vie associative
                                 Le cadre de vie                       des voiries
                                         et des bâtiments

la voirie et des travaux d’aménagement impor-               Une ville qui grandit est une
tants : l’enfouissement des réseaux rue Pasteur (la
dernière étape de travaux concernant la rue Jean
                                                            ville qui pense à demain.
Jaurès pouvant être programmée en 2019/2020) ;              C’est pourquoi, à Villers-
la dernière tranche des travaux du quartier Belle-          Saint-Paul, le programme
vue ; la mise aux normes, en terme d’accessibi-
lité de la voirie et des bâtiments ; le lancement de
                                                            d’investissements,
l’étude de réaménagement de la place du 19 mars             nécessaire à la préservation
1962 ; la constitution de réserves foncières en cas         du service public et
de cession des terrains autour des usines, l’agran-
dissement du cimetière…
                                                            permettant d’anticiper
Conformément au projet politique de la muni-                sereinement l’avenir,
cipalité, l’enfance, la jeunesse, l’action sociale, la      reste ambitieux malgré le
santé, le vivre ensemble et l’aménagement de la
ville restent les priorités. p
                                                            contexte budgétaire difficile.

                                                                               Printemps 2018   9
Agir aujourd'hui Préparer demain - Villers-Saint-Paul
Agir aujourd’hui. Préparer demain.

                                                          AAPPMA TRUITE MONCHY/NOGENT/VILLERS    1 000 €
                                                          ACPG CATM                                350 €
                                                          ACPG CATM SUB EXCEP                      400 €
                                                          AMICALE CANINE                           450 €
                                                          AMICALE DES DONNEURS DE SANG             200 €
Les associations,                                         ANGLAIS POUR TOUS
                                                          APEI CREIL ET NOGENT
                                                                                                   350 €
                                                                                                   400 €
au cœur de la ville                                       ART ET CULTURE VILLERSOIS
                                                          ASS. DES USAGERS DU VÉLO
                                                                                                 1 000 €
                                                                                                   350 €
                                                          ASS. SPORTIVE DU COLLÈGE E. LAMBERT      650 €

                         Q
                               ue ce soit dans le         GYMNASTIQUE VOLONTAIRE                   500 €
                                                          ASS. VILLERSOISE DE DANSE              2 700 €
                               sport, la vie sociale,
                                                          AUMÔNERIE DU COLLÈGE                     200 €
                               les loisirs et le diver-   BILLARD CLUB DE VILLERS ST PAUL          300 €
                         tissement, la culture et les     CENTRE ÉDUCATION CHORÉGRAPHIQUE        2 700 €
                         activités artistiques ou la      COMITÉ D’ACTION SOCIALE                1 200 €
                         défense des intérêts géné-       COMITÉ DE JUMELAGE                     4 000 €
                                                          AMICALE DES PARENTS
raux ou particuliers, les associations sont en per-       D’ÉLÈVES C. BOUDOUX                     500 €
manence au contact des citoyens.                          COMITÉ DÉFENSE ET PROMOTION SANTE
                                                          HÔPITAUX DE CREIL ET SENLIS              500 €
Par leur diversité et la palette de leurs activités,
                                                          CRÉA CLUB                                500 €
elles incarnent la vitalité de la commune et de           CLUB CYCLOTOURISTE VILLERSOIS            850 €
ses habitants. Leur grand nombre s’explique par           DOJO VILLERSOIS                        4 000 €
le niveau d’intervention très local de leur action.       ENTENTE AQUATIQUE                      4 000 €
Présentes au quotidien, indépendantes et libres,          FULL CONTACT B-BAC SENLIS              1 000 €
                                                          FNACA                                    350 €
elles jouent un rôle fondamental dans la vie sociale
                                                          FSE DU COLLÈGE E. LAMBERT                800 €
de la commune.                                            HAND-BALL CLUB                        17 000 €
Au-delà des subventions que la ville leur alloue, le      JARDINS FAMILIAUX                        500 €
rôle de la municipalité est avant tout de les aider à     LA RANDONNÉE VILLERSOISE                 500 €
                                                          LE FIL D’ARIANE                          250 €
promouvoir leurs actions, de coordonner la gestion
                                                          LES AMIS DE LA VAPEUR DE L’OISE        2 000 €
des locaux ou l’organisation des manifestations.          LUTèCE                                   300 €
Ce soutien ne s’arrête pas là. La ville peut passer       OLYMPIC KARATÉ CLUB VILLERSOIS         3 000 €
des accords pour mener des actions communes, et           RVB VOLLEY BALL                          500 €
                                                          SAUVETEURS DE L’OISE                     300 €
peut établir des contrats, l’association gardant une
                                                          SECOURS CATHOLIQUE                       500 €
autonomie complète par rapport à l’administration         SECOURS POPULAIRE                      2 000 €
pour représenter les demandes de ses membres.             SOCIETE DE CHASSE                        200 €
Chaque jour, les bénévoles mettent en œuvre de            SOCIETE DE CHASSE SUB EXCEPT             400 €
véritables compétences dans le travail de gestion         SYNDICAT D’INITIATIVES                   500 €
                                                          THÉÂTRE TIROIR                         1 000 €
administrative, financière ou humaine. L’ardeur
                                                          UNRPA                                  1 500 €
et la passion qu’ils déploient méritent un respect        USVSP                                 40 000 €
unanime. p                                                ECOLE DU CHAT                            500 €
                                                          ASS MÉMOIRE OUVRIÈRE
                                                          ET INDUSTRIELLE (AMOI)                  300 €

 10
10       Villers-Saint-Paul
      Villers-Saint-Paul      Informations
                         Informations
D o ssier

La baisse de l’APL et des loyers :
une fausse bonne nouvelle
3 questions à Bernard DOMART, Directeur général de Oise Habitat
Villers-Saint-Paul Informations : Il y a quelques        Il annonce des mesures de compensation qui
mois, le Gouvernement annonçait la baisse des            apparaissent nettement insuffisantes si l’on exa-
APL, compensée par une baisse équivalente                mine les quelques éléments financiers qui nous
du loyer des locataires. Quelles conséquences            ont été transmis.
pour vos locataires ?                                    Ce n’est qu’à l’automne que nous aurons une idée
Bernard Domart : En apparence, une baisse des            claire des ressources qui seront à notre disposi-
loyers devrait être accueillie favorablement par nos     tion ; mais je doute que cela aille dans le bon sens.
locataires. Sauf que la majorité d’entre eux vont vite   Le défi risque donc d’être immense pour répondre
constater que leur montant d’APL                                       à la qualité de service que l’on doit à
va diminuer d’autant. Ce sera, pour                                    nos locataires !
eux, une opération blanche.
En revanche, les recettes de notre                                     Villers-Saint-Paul Informations :
Office vont considérablement bais-                                     Quel défi attend Oise Habitat ?
ser. Selon nos estimations, ce sont                                    Bernard Domart : Faire autant
5 millions d’euros de recettes en                                      ou plus avec beaucoup moins, et
moins par an, pour Oise Habi-                                          même moins que moins, voilà ce
tat. Cela va diminuer d’autant nos                                     qu’attend de nous le Gouverne-
moyens d’entretenir, de réhabiliter                                    ment. Nous allons devoir faire des
nos 13 000 logements existants ou                                      choix difficiles au détriment de
de construire de nouveaux loge-                                        la qualité de vie et du confort de
ments.                                                                 nos locataires, et face à l’attente de
                                                         nos 4000 nouveaux demandeurs de logement
Villers-Saint-Paul Informations : L’Etat a parlé         chaque année.
de compensations financières. Qu’en est-il ?             Il faudra travailler plus encore avec les élus locaux
Bernard Domart : L’Etat a décidé de « collecter »        de notre territoire, en particulier les maires qui sont
800 millions d’euros chez les bailleurs sociaux en       nos partenaires naturels, et qui nous apportent un
2018, autant en 2019, puis 1,5 Milliard en 2020.         soutien sans faille dans ces évolutions brutales.

                                                                                     Printemps
                                                                                      Printemps2018
                                                                                                2018        11
                                                                                                             11
La reconnaissance d’un état Palesti
 Le Conseil Municipal s’engage.
                                              Monsieur le Maire expose
 En totale violation des résolutions du       A l’heure où la recherche de la paix dans une région
 Conseil de Sécurité de l’ONU,                éprouvée depuis des décennies est une priorité pour
 le Président américain Donald Trump          l’équilibre du monde et qu’au-delà des interventions
 a décidé de transférer l’ambassade           militaires, la poursuite d’un dialogue constructif est
 des Etats-Unis d’Amérique à Jérusalem        une nécessité absolue,
 confortant la colonisation des territoires
                                              Vu qu’en décidant unilatéralement de transférer
 palestiniens occupés par l’armée
                                              l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem,
 israélienne.
                                              reconnaissant implicitement celle-ci comme capitale
 C’est un mauvais coup pour la paix.          de l’Etat d’Israël, le Président Américain Donald
 Soucieux de la recherche d’un règlement      Trump agit en violation des résolutions de l’ONU,
 pacifique du conflit que traverse            Vu la position constante de la communauté interna-
 cette région depuis des décennies et         tionale de ne pas reconnaitre Jérusalem comme capi-
 renouvelant son soutien et sa solidarité     tale d’Israël et de considérer Jérusalem-Est comme
 avec le camp d’El Maghazi, dans la           un territoire occupé.
 bande de Gaza avec lequel notre              Considérant que le statut de Jérusalem ne peut être
 commune est jumelée depuis 1998, le          défini que par une négociation directe entre Israé-
 Conseil Municipal a tenu, à l’unanimité,     liens et Palestiniens, d’égal à égal et non par une
 à reconnaitre officiellement l’Etat de       décision unilatérale,
 Palestine, indépendant et souverain.         Considérant que pour ce faire la reconnaissance de
                                              la Palestine en tant qu’Etat est indispensable,
 Le Conseil Municipal a, en outre,
                                              Considérant qu’à ce jour 137 pays ont déjà reconnu
 appelé le Président de la République
                                              l’Etat de Palestine,
 à engager sans tarder le processus
                                              Considérant la résolution 181 du 29 novembre 1947
 de reconnaissance par la France de
                                              par laquelle l’Assemblée générale des Nations-Unies
 l’Etat Palestinien, comme l’y a invité le
                                              reconnait le partage de la Palestine en deux Etats et
 Parlement et comme l’ont déjà fait 137
 pays de par le monde.                        le statut spécial de la ville de Jérusalem,

12    Villers-Saint-Paul Informations
de 40
                                                                                                                         thou

estinien, une nécessité pour la paix
   Considérant la résolution 242 du 22 novembre               vue d’obtenir un règlement définitif du conflit » le 2
   1967 du Conseil de sécurité des Nations-Unies qui          décembre 2014,
   condamne « l’acquisition de territoires par la guerre »    Considérant les déclarations de Monsieur Laurent
   et demande le « retrait des forces armées israéliennes     Fabius, alors Ministre des Affaires Etrangères de la
   des territoires occupés » et affirme « l’inviolabilité     France, en décembre 2014, sur la possibilité d’une
   territoriale et l’indépendance politique » de chaque       reconnaissance de la Palestine en cas de blocage du
   Etat de la région,                                         processus à la fin de l’année 2016,
   Considérant la résolution 446 du 22 mars 1979 du           Considérant la résolution 2334 du 23 décembre
   Conseil de sécurité des Nations-Unies qui « exige          2016 du Conseil de Sécurité condamnant, à nou-
   l’arrêt des pratiques israéliennes visant à établir        veau, la colonisation israélienne,
   des colonies de peuplement dans les territoires            Considérant les liens d’amitié qui unissent depuis
   palestiniens et autres territoires arabes occupés          1998 la ville de Villers-Saint-Paul avec le camp de
   depuis 1967 »,                                             réfugiés palestiniens d’El Maghazi, situé dans la
   Considérant la résolution 1515 du 19 novembre              Bande de Gaza, concrétisés par un jumelage officiel
   2003 par laquelle le Conseil de sécurité de l’ONU se       entre les deux villes le 22 juin 2002
   déclare attaché à la vision d’une région dans laquelle     Considérant de ce fait l’intérêt de la ville de Villers-
   deux Etats, Israël et la Palestine vivent côte à côte, à   Saint-Paul pour le devenir de sa ville sœur et de ses
   l’intérieur de frontières sûres et reconnues,              habitants,
   Considérant la revendication des Palestiniens pour         DELIBERE
   la reconnaissance de l’Etat Palestinien dans les fron-     Article 1 : Décide de reconnaitre la Palestine comme
   tières de 1967, ayant Jérusalem-Est comme capitale,        un Etat au sens de l’article 4 de la charte des Nations-
   ainsi qu’une solution négociée pour les réfugiés,          Unies,
   Considérant la reconnaissance par la France de la          Article 2 : Demande à Monsieur le Président de la
   Palestine comme Etat observateur non membre de             République d’engager le processus de reconnaissance
   l’ONU le 29 novembre 2012                                  par la France de l’Etat de Palestine.
   Considérant que le Parlement a invité « le gouver-
   nement français à reconnaitre l’Etat de Palestine en       Fait à Villers-Saint-Paul, le 26 février 2018

                                                                                           Printemps 2018         13
Le Carnaval
l des Ecoles
Grandir

Durant leur semaine de classe de découverte, les élèves de l’école Constant
Boudoux ont vécu une véritable aventure, expérimentant et prenant plaisir à
découvrir et à apprendre. Ils vous racontent tout cela.
Dimanche 11 février                                         Lundi 12 février
Pour voyager dans le temps, il faut se lever de bonne       Après le déjeuner, nous sommes partis visiter le
heure ! Nous sommes partis de l’école vers 5 heures         centre d’interprétation du Roc-Aux-Sorciers, à
du matin. En avant pour 436 kilomètres !                    Angles-sur-l’Anglin. Ce village abrite un site pré-
Au début de l’après-midi, les élèves de CE2/CM1             historique exceptionnel : une frise sculptée longue
ont écrit l’histoire d’un petit homme préhistorique         de 20 m, datée d’il y a 15 000 ans, reconnue comme
avec Corinne, qui est conteuse. Les élèves de CE1           étant le « Lascaux de la sculpture ».
se sont d’abord initiés à l’escalade en salle : une acti-   Nous avons fait semblant d’être des archéologues
vité surprise qui a beaucoup plu. Puis, en fin d’après-     pour essayer de retrouver les animaux sculptés sur la
midi découverte du disc’golf : c’est un jeu basé sur les    fresque, puis nous avons gravé des animaux sur une
règles du golf mais qui se joue avec des frisbees.          pierre avec du silex.

16      Villers-Saint-Paul Informations
Grandir

Mardi 13 février                                        fait monter Cyprien, Aris, Lorenzo, Anis, Charlotte
Direction Lussac-les-Châteaux pour une visite du        et M. Langlois sur scène pour les faire disparaître.
musée de Préhistoire La Sabline. Après un petit tour
dans la grotte de la Marche et celle des Fadets, nous Jeudi 15 février
avons réalisé des sculptures en argile.                On s’est un peu reposé, grasse matinée et sieste : nous
Le soir, les adultes nous ont fait passer au détecteur en avions besoin ! Nous sommes retournés au musée
de mensonges.                                          de Lussac pour réaliser des parures préhistoriques en
                                                       stéatite avant la boum. Nous étions tous très bien
Mercredi 14 février                                    habillés et nous avons bien dansé.
Début de journée à 6h50 avec une dictée :
                                                        Vendredi 16 février
                                                        Deuxième journée au Futuroscope ! Danse avec les
                                                        robots : Il y avait 3 niveaux. Nous avons tous fait le
Malgré quelques fautes, nous sommes tous partis au niveau 1 et ça bougeait déjà dans tous les sens. Super
Futuroscope. Nous avons beaucoup aimé l’attraction cool (pour ceux qui ont testé) !
L’extraordinaire voyage : on a les pieds dans le vide à
20m du sol : on traverse plusieurs pays comme l’Inde Samedi 17 février
ou l’Egypte.                                            Dernier jour de notre grand voyage. A 7h10, les
Dans le spectacle Illusio, Bertan Lotth, nous raconte accompagnateurs ont joué du tambourin : nous nous
son enfance et comment il est devenu magicien. Il a sommes donc réveillés avec une jolie musique. Après
                                                        avoir mis les valises dans le car, nous sommes partis
                                                        au Musée de la Préhistoire du Grand Pressigny. Avec
                                                        Valériane, notre animatrice, nous avons fabriqué un
                                                        rhombe avec des planchettes de bois.
                                                        Après cela, nous somme remontés dans le bus, direc-
                                                        tion Villers-Saint-Paul ! Pendant le trajet, nous avons
                                                        un peu dormi et regardé le film Sahara. Nous sommes
                                                        arrivés à 22h17. Les parents avaient préparé un super
                                                        repas et tout le monde était content.

                                                                                     Printemps 2018        17
Vieux Villers

 Histoire & patrimoine

                                                                           L’église

                                                                                                              Le fief de la folie

                                                                                                          Le fief de Moysicourt
                                                                       Plan de Villers-Saint-Paul datant de 1794

    La rue de Moisicourt

L
   a rue de Moisicourt, aujourd’hui rue Jean Jaurès,         fermé de murs, contenant 4 arpens de terres labourable,
   est l’une des plus anciennes rues de Villers-Saint-       une pièce de pré,… », « …tenant d’un coté à la rue
   Paul. Elle reliait le vieux Villers, avec ses fermes et   de Moysicourt, d’autre au cimetière et à la ruelle qui
son église au Bout de Villers traversé par l’ancienne        conduit à l’église, d’un bout à une autre pièce de terre,
voie romaine qui menait au passage du Bac sur l’Oise.        et d’autre au carrefour de l’église de villers. » Ce petit
Peu d’archives nous sont parvenues mais on sait tout         fief sera divisé puis vendu à de très nombreuses
de même qu’en 1193, Geoffroy, l’évêque de Senlis,            reprises, notamment en 1601 à Nicolas Derellopot,
notifie l’accord intervenu entre Pierre de Senlis et         laboureur dont un descendant, François, deviendra
l’Ordre du Temple, au sujet d’une terre à Villers-           Maire de février 1881 à mai 1884.
Saint-Paul.                                                  Un peu plus loin se trouve le « fief de la folie » que
                                                             les chanoines de la cathédrale de Senlis cèdent en
Un fief des templiers                                        1594 à Marthe de Berry, dame de Villers. L’endroit
Fondé au XIIe siècle, l’Ordre du Temple était un ordre       est composé de 3 maisons, plusieurs pièces de terre,
religieux et militaire issu de la chevalerie chrétienne      de vignes, de jardins, de 4 arpents de terre labourable
du Moyen Âge, qui avait comme première mission               et de 2 arpents de pré.
de sécuriser le voyage des pèlerins vers Jérusalem.          Pendant longtemps la rue n’accueillera pas d’autre
Durant une centaine d’année le fief va dépendre              habitation, tout au plus quelques vergers y seront
de la maison du Temple de Neuilly-sous-Clermont              implantés. Il faudra attendre la fin du moyen-âge et
sous l’autorité de celle de Sommereux.                       même le début XVIIe siècle pour que quelques nou-
L’implantation des templiers est facilitée par les           velles habitations y voient le jour, systématiquement
seigneurs locaux. En octobre 1237, Simon de Vil-             édifiées du côté nord de la rue, peut être à cause des
lers-Saint-Paul, et sa femme Ameline, font don               inondations de l’Oise.
aux templiers de 250 livres et la même année le              Plus récemment, la rue de Moisicourt a accueilli un
moine-soldat Petrus de Moysicourt, s’installe à              grand nombre d’habitations et de commerces (quin-
Villers-Saint-Paul.                                          caillerie, marchand de vélos, café, garage, charcu-
Bien plus tard, un acte notarié daté du 21 septembre         terie, cabinet médical, salon de coiffure, marchand
1713, nous décrit l’endroit. « Une maison compo-             de charbon, et même une crèche pour les enfants
sée de plusieurs bâtiments appliqués en salle, fournil,      des employés la plate-forme chimique) et finira par
chambre haute, sellier, cave, grange à blé et à avoine,      devenir la rue Jean Jaurès que l’on connaît. p
étable, hangar, colombier à pied, couvert en partie          Avec l’aimable collaboration d’Evelyne Bonnecaze
de tuiles et en partie de chaume, cour, jardin, et clos      et de Bernard Develter.

18      Villers-Saint-Paul Informations
Histoire & patrimoine

e

urt

      Lutter contre les                                                     Les bornes
      dépôts sauvages                                                       Mouv’Oise
      La communauté d’Agglomération Creil Sud Oise                          Implanter 107 bornes de recharge de véhicules élec-
      (ACSO) demande désormais aux habitants n’ayant                        triques dans 76 communes du département en un an
      pas les moyens de se rendre à la déchetterie de                       c’est le défi du syndicat d’énergie de l’Oise SE60 avec
      prendre rendez-vous au 0 800 60 20 02 (numéro vert                    Mouv’Oise. L’ACSO est évidemment partie inté-
      gratuit) pour le ramassage de leurs encombrants, de                   grante de ce maillage avec 10 bornes : 4 à Creil, 2 à
      faciliter leur identification en y posant une affichette              Nogent-sur-Oise, 1 à Montataire, Saint-Leu-d’Es-
      envoyée par courriel par les services de l’ACSO.                      serent, Saint-Maximin et Villers-Saint-Paul.
      Sur celle-ci figurent les éléments spécifiques au                     Ces bornes de type accéléré procurent une recharge
      ramassage prévu : date, nom de l’appelant, adresse,                   d’appoint de 25 km en 10 mn. Placées sur le domaine
      type d’objets à enlever, et un numéro unique. Ces                     public, elles sont disponibles 24h/24 et 7j/7 et acces-
      informations font foi le jour de la collecte.                         sibles à tous les usagers. Les plus réguliers peuvent
      Pour les habitants n’ayant pas d’adresse mail, ils                    commander un badge sur le site www.mouv-oise.fr
      peuvent rédiger leur propre affichette à la main à                    (5 €), les autres utiliser leur smartphone pour flasher
      partir des informations qui leur sont communiquées                    le QR Code sur la borne ou lancer directement la
      par téléphone lors de la prise de rendez-vous. Il est                 charge à partir du site. Celui-ci permet aussi aux
      conseillé de poser cette affichette le jour prévu de la               internautes de localiser les bornes et de connaître
      collecte, avec du ruban adhésif, sur l’un des objets à                leur état (disponible / en charge). Les bornes pro-
      enlever et si possible à l’abri des intempéries.                      fitent d’un service d’astreinte sous 2 heures, et la
      En instaurant ce système, les élus communautaires                     charge est gratuite jusqu’au 1er janvier 2019.
      encouragent tous les habitants à prendre conscience                   Plus d’infos sur le site internet ww.mouv-oise.fr
      des nuisances qu’engendrent les dépôts sauvages.
      Déchets non-autorisés : Électroménager, appareils électriques
      et électroniques ; Réfrigérateurs et congélateurs ;
      Déchets ménagers spéciaux (huiles moteur, huiles ménagères,
      pneumatiques, batteries, peintures, solvants, vernis, etc.) ;
      Terre, déblais, gravas, amiante-ciment, plaques de plâtres ;
      Déchets hospitaliers.
      Toutes les informations sur les déchetteries sont disponibles sur :
      www.creilsudoise.fr

                                                                                                                Printemps 2018   19
Culture

C
    haque année le CAEM Villersois organise des          Après le Villers Festi’mouv en 2016 et la soirée de
    auditions au cours desquelles les élèves pré-        musiques orientales de l'an dernier, le CAEM vil-
    sentent leur travail face au public, seuls ou en     lersois, le Trait d’Union et les habitants de Villers-
groupe. Se confronter à la scène et au trac est indis-   Saint-Paul, se sont associés pour organiser, début
pensable dans l'apprentissage musical. C'est sou-        avril, une soirée musicale dédiée aux danses latines.
vent aussi l'occasion de grands progrès !                L'orchestre du CAEM villersois dirigé par Chris-
Les professeurs et les élèves du CAEM villersois,        tine Pinon, a interprété des œuvres célèbres de la
préfèrent naturellement jouer dans une ambiance          musique latino comme le très connu America de
de fête plutôt que de se produire dans le cadre clas-    Leonard Bernstein, tiré de la comédie musicale
sique d'une audition. L'idée de rendre ces concerts      West Side Story ou l’envoûtant Mambo n°5 de
plus festifs a donc fait son chemin.                     Perez Prado.

20      Villers-Saint-Paul Informations
C u lt ure

Au carrefour des
musiques latines

                                                                      Vos témoignages
Entraînée par la gentillesse et la joie communica-                    sur facebook
tive des membres de l’association Et bien dansez       Super soirée et après-midi. Merci à tous
maintenant du Plessis Belleville, la salle Brassens,                             Sabrina
s'est transformée en piste de danse géante. Le         La salsa, c'est trop bien, c'est magique…
public n'a pas hésité à se régaler sur des rythmes                              Margaux
100% Latinos. Cha-cha-cha, Boléro, Mambo,              Rejoignez la communauté des Villersois en vous
                                                       connectant sur la page Facebook de la ville.
Milonga, Rumba, Salsa ont ravi les participants
                                                       Chaque jour, vous y trouverez toute l’actualité, dont
venus des différents quartiers de la ville.            vous avez besoin.
L'audition de l'orchestre constitue dorénavant une
belle vitrine pour le CAEM Villersois. p

                                                                                   Printemps 2018              21
Le Salon
      Culture
                                                       Du 23 au 25 mars, le Salon des
                                                       arts réunissait, à la salle Georges
                                                       Brassens, les peintres et les

des Arts
                                                       sculpteurs autour du thème
                                                       « Contes et légendes» et nous
                                                       invitait à découvrir la richesse des
                                                       œuvres des artistes de la région.

Prix de la ville - Peinture
Marie-France Dechâtre-Covet
« La chouette et le faon » - Huile

                                              Prix de la ville - Sculpture
                                              Patricia Besnard-Charf
                                              « Un phoenix » - Bois
    22      Villers-Saint-Paul Informations
C u lt ure

S
    i le Salon des arts rencontre un vrai
    succès populaire, avec cette année plus de
    600 visiteurs, c'est parce que les Villersois
peuvent découvrir la diversité des œuvres
exposées dans la salle Georges Brassens spé-
cialement aménagée par les services munici-
paux, pour mettre en valeur les œuvres pré-
sentées.
Pour les peintres : dessin classique, tableau
abstrait, huile, plume, pastel en passant par
l'acrylique ou l’aquarelle. Pour les sculpteurs :
bois, métal, terre cuite, marbre, briques ou
tuiles. Plus de cinquante artistes étaient pré-
sents avec leurs propres techniques et leur
passion.
Les yeux grand ouverts, le public a découvert
les œuvres d'artistes amateurs ou confir-
més et a pu les rencontrer dans un espace
« détente ».
En marge des œuvres présentées en compéti-
tion, le Salon a accueilli l'exposition riche de
l’imagination des enfants des écoles mater-
nelles et élémentaires villersoises.
Des ateliers, des démonstrations, des initia-
tions ont été proposées par des intervenants
venus partager leur savoir faire avec enthou-
siasme. L’espace Matisse de Creil a notam-
ment animé, avec Dolores Granell, un atelier
d’initiation aux beaux-arts pour les 6 à 12 ans.
Le dimanche 25 mars, la classe de djembé du
C.A.E.M. Villersois a offert avec fougue un
concert de musique traditionnelle africaine
avant que le grand jury composé de membres
du Conseil municipal et du Comité des usa-
gers du Trait d’Union remettent les « Prix de
la ville » et les « Prix du Public ». p

                                                    Prix de la ville - Sculpture
                                                    Carlos Afonso pour « L'avion »
                                                    Divers métaux de récupération

                             Prix de la ville - Peinture
                             Delphine Renard. « Et lorsque le miroir
                             se brisa » - Acrylique sur carton
                                                                               Printemps 2018   23
En un c l i n d ’œ i l

Abandonner un véhicule
peut vous coûter cher
Lorsqu’un véhicule est en stationnement pen-
dant plus de sept jours, le maire peut demander
son immobilisation, sa mise en fourrière et, le
cas échéant, sa vente forcée ou sa destruction.        Un beau rendez-vous
L’abandon ou le stationnement abusif, est une          La chasse aux œufs dans le parc de la Brèche
infraction prévue par Code de la route, il dé-         est l’un des moments privilégié pour les enfants
grade le cadre de vie, perturbe le trafic et peut      après Noël. Le 26 mars, près de 400 jeunes Vil-
occasionner des accidents. Le propriétaire d’un        lersois se sont lancés avec enthousiasme, à tour
véhicule abandonné sur la voie publique doit           de rôle à la recherche des trésors en chocolat
rembourser les frais assumés par la mairie pour        sous le regard amusé des parents. L’événement
le faire enlever ainsi que les frais de garde en       était animé, organisé et sécurisé par une di-
fourrière, d’expertise, et de vente ou de des-         zaine de bénévoles de la dynamique équipe du
truction du véhicule.                                  Comité des fêtes.
C’est pourquoi, récemment, un habitant a été
condamné pour abandon d’un véhicule à l’état
d’épave sur le domaine public.

Soutien scolaire
Les cours de soutien ne sont pas uniquement des-
tinés aux élèves en échec scolaire, loin de là. Com-
bler les lacunes, rendre une matière intéressante      Les petits trains dans
à nouveau, accompagner l’élève dans sa réussite :
voilà les objectifs de l’association TOMI.             le parc de la Brèche…
Tous les samedis (hors vacances scolaires) à la        Les Amis de la Vapeur de l’Oise (AVO) organisent
bibliothèque Colette de 10h à 12h l’association        leurs journées de circulation de petits trains,
accueille les collégiens, les lycéens et les étu-      gratuites et ouvertes à tous, dans le parc de la
diants pour approfondir leurs connaissances,           Brèche sur un réseau ferré de 1000 mètres.
les accompagner dans leurs projets d’orienta-            Samedi 26 mai de 14h à 18h
tion et les aider à cultiver le goût de l’effort.        Samedi 23 juin de 14h à 18h
                                                         Fête de la ville
                                                         Dimanche 22 juillet de 14h à 18h
                                                         Dimanche 19 aout de 14h à 18h
                                                          Samedi 22 et dimanche 23 septembre de
                                                         14h à 18h - Clôture de la saison.
                                                       Ces journées sont susceptibles d’être annulées en
                                                       fonction des conditions atmosphériques.
                                                       Préparation des machines le matin.

24    Villers-Saint-Paul Informations
E n u n c l i n d’ œil

                                                   Jeunes 16/25 ans
                                                   La MLVO vous reçoit au centre social Pierre Per-
Infos Oise Habitat                                 ret le lundi après-midi, le mercredi matin et le
De nombreux locataire de Oise Habitat ont reçu     1er et 3e vendredi matin de chaque mois afin de
ces derniers temps des offres de contrats d’en-    vous aider dans vos démarches de recherches
tretien de sociétés privées aux pratiques dou-     d’emploi, formation ou projet professionnel.
teuses.                                            Selon des critères, la MLVO peut vous proposer :
Rappel - tous les contrats d’entretien sont déjà   Le PACEA (Parcours d’Accompagnement
gérés par Oise Habitat (chaudière, chauffe-eau,    Contractualisé vers l’Emploi et l’Autonomie)
vmc, robinetterie…), pour l’ensemble de ses        Un diagnostic personnalisé sur votre situation
12 500 logements. Ces contrats d’entretien         actuelle.
sont compris dans vos charges locatives.           Un contrat d’engagement signé avec la MLVO
Exemple - le forfait entretien et réparation de    pour une durée de 12 mois (renouvelable
la robinetterie :                                  jusqu’à 24 mois), des phases de formation, de
  • Récente proposition d’une société privée     situation professionnelle, d’ateliers et de pres-
     = 12 euros/mois                               tations adaptées à votre projet.
   • Oise Habitat = 2,25 euros/mois (inclus       Une allocation définie mensuellement avec
      dans vos charges locatives).                 votre conseiller en fonction de l’évolution de
       Soit 5 fois moins cher !                    votre parcours et de votre implication, pouvant
  Contact : 03 44 24 94 94                         atteindre 1440 €/an.
                                                   LA GARANTIE JEUNES
Attention au bruit                                 Vous avez peu de ressources, pas de soutien fi-
Tondeuse à gazon, tronçonneuse, taille-haie,       nancier de vos parents, êtes ni en emploi, ni en
perceuse, marteau, scie mécanique sont             formation, ni scolarisé(e) et êtes à la recherche
quelques-uns des outils à utiliser uniquement      d’un emploi, vous êtes éligible à la GARANTIE
à certaines heures définies par arrêté préfecto-   JEUNES qui offre :
ral. Les horaires autorisés sont :                 • un accompagnement renforcé vers et dans
  Du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h       l’emploi de 12 mois.
à 19h30                                            • Une aide financière de 480 € / mois (sous
  Les samedis de 9h à 12h et de 15h à 19h          conditions de ressources).
  Les dimanches de 10h à 12h                       Téléphonez au 03 44 24 22 07 pour prendre R.D.V.
  Les Jours Fériés de 10h à 12h                    Mission Locale, 3 square de la Libération 60100 CREIL

                                                                           Printemps 2018          25
En un c l i n d ’œ i l

Le Maire, les Adjoints, les Conseillers municipaux et l’ensemble du personnel communal ont appris avec
émotion la brutale disparition de Francis Marin.
Cheville ouvrière des services techniques communaux durant 34 ans, c’était un homme libre dont le cou-
rage, la sincérité dans les combats et le fort caractère ont marqué notre commune.
Sa voix forte cachait un cœur en or et une volonté constante de rendre service.
En 2013, l’heure de la retraite ayant sonné, Francis s’est installé définitivement en Lozère, cette terre qu’il
avait choisie et qui l’avait immédiatement adopté.
En tant qu’élu de son village, il a continué à mener les combats pour une société plus juste et plus fraternelle.
Nous garderons de lui le souvenir ému et reconnaissant d’un collègue efficace, dynamique et souriant,
qui a su se faire apprécier de tous. Et sans oublier le photographe de talent dont les œuvres ont souvent
enrichi le bulletin municipal.
A sa famille, nous exprimons notre profonde sympathie et nos sincères condoléances.

 L’Arbre à Poule, une ferme d’avenir
 Les Villersois Magali Haring et Patrick Mancheron ont été
 distingués lors de la 3e édition du concours qui récompense
 les fermes agricoles à taille humaine, et qui produisent plus
 d’énergie qu’elles n’en consomment.
 Déjà récompensé par le ministère de l’Environnement avec
 le label J’agis pour la biodiversité, ils vont pouvoir financer
 un atelier de transformation pour diversifier la gamme des
 produits de leur ferme pédagogique L’Arbre à Poule.
 Vous pouvez également soutenir les actions exemplaires
 et innovantes de la ferme en votant pour son projet d’éco-
 pastoralisme sur le site :
 https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr/projects/plan-climat/collect/
 depot-des-projets/proposals/l-ecopastoralisme-sur-un-territoire-urbanise

26     Villers-Saint-Paul Informations
Les tribunes                                     des groupes du Conseil
                                                                 E n u nMunicipal
                                                                        c l i n d’ œil

                    Un budget qui s’inscrit dans la continuité
                    C’est sans surprise que le Conseil               poursuivre notre programme de mise en accessibilité
                    Municipal a adopté un budget 2018                de nos bâtiments publics (200.000€), de construire un
                    qui s’inscrit dans la continuité avec des        nouveau parking rue Belle Visée (105.000€), de procéder
                    dépenses réelles de fonctionnement               à des travaux dans les écoles élémentaires et maternelles
                    contenues à 8,5 M€.                              de la commune (190.000€) et d’agrandir le cimetière
                                                                     (500.000€).
Les dépenses d’investissement restent quant à elles,
à un niveau élevé avec un montant de 6,3 M€ dont                     Si ce budget s’inscrit dans la continuité, il est aussi marqué
2,5 M€ mis en réserve pour le projet d’aménagement du                par le désengagement d’un Etat qui nous versera, en 2018,
centre ville et 785.000€ prévus notamment pour financer              600.000€ de moins qu’en 2015, soit l’équivalent de 7% de
l’acquisition d’un certain nombre de terrains appartenant            nos dépenses de fonctionnement.
à la plateforme chimique et situés dans les quartiers des
                                                                     Et je rappellerai, au passage, que les dotations de l’Etat
« Prés Roseaux/Prés Sarrazins » qui doivent, comme je
                                                                     sont pourtant un dû destiné à financer les compétences
l’ai déjà dit à plusieurs reprises, bénéficier d’une attention
                                                                     qu’il a, au fil du temps, transférées aux communes, comme
toute particulière et d’un soutien sans faille de la part de
                                                                     le fonctionnement de nos écoles qui nous coûte, à Villers-
la Municipalité.
                                                                     Saint-Paul, plus de 1 M€ par an.
En effet, et comme je l’ai écrit dans ma précédente tribune,
                                                                     Dans ces conditions difficiles pour les collectivités, je reste
la Municipalité ne doit pas accepter plus longtemps le
                                                                     convaincu qu’il nous faudra être encore plus ambitieux,
refus des dirigeants de la plateforme chimique de céder à
                                                                     encore plus volontaristes et déterminés pour continuer
la Ville les parkings qu’ils laissent pourtant à l’abandon…
                                                                     à répondre à vos besoins et vos attentes ou pour faire face
sans parler des inondations répétées de la rue Albert
                                                                     au Conseil Départemental qui tarde à mettre la RD200
Thomas/Joliot Curie dues au refus de ces mêmes dirigeants
                                                                     à « quatre voies » et qui nous laisse désormais la charge de
de moderniser leurs « pompes de relevage ».
                                                                     « sécuriser » le passage piétons qui permet aux Villersois
Les 3 M€ restants permettront, entre autre, d’enfouir                de rejoindre le parc de la Brèche et la gare de Villers-
les réseaux de la rue Pasteur (385.000€), de terminer                Saint-Paul..
le réaménagement du quartier « Bellevue/La Glacière                                                         Philippe Massein
» (450.000€), de transformer l’ancienne crèche en local                                      Liste «Fiers d’être Villersois»
destiné à des professionnels de santé (227.000€), de                                     Élus Socialistes et Républicains

Comment répondre aux besoins ?
                    C’est la période des votes des budgets          diversité et les services qui vont avec?
                    dans toutes les collectivités, communes,        Beaucoup de nouveaux villersois choisissent la ville à cause
                    communauté       de     communes        ou      des transports bus et train, très prisés pour se déplacer pour
                    d’agglomérations.                               travailler mais aussi pour se rendre à la gare ou sur le marché.
                    Partout, une grande majorité d’élus(ues)        Les services de la CAF, de la Sécurité Sociale ou de tous autres
                    confirme leur inquiétude sur le montant de      administrations se dématérialisent, ils se déshumanisent
                    leur dotation globale de fonctionnement         tout en coutant cher aux usagers.
en diminution.                                                      Toutes les mesures du gouvernement, APL, CSG auront des
Cette dotation, n’est pas un cadeau mais des moyens                 répercussions sur les habitants et leurs besoins.
financiers permettant aux collectivités de faire face aux           Derrière tous ces services, il y a des femmes et des hommes
services décentralisés de l’Etat.                                   ayant à cœur d’œuvrer pour la cohésion sociale des habitants.
Pour Villers-Saint-Paul, le coup de rabot est énorme, juste         La baisse de 60 milliards du financement publique, la
quelques chiffres, 34000 euros en 2018 après -81000 euros           réduction de 120000 fonctionnaires, la remise en cause de
en 2017 et 241541 euros en 2016 !                                   leur statut, le développement d’emploi contractuel, de fait
Quand les élus (ues) s’engagent devant leurs administrés sur        pose la question de l’avenir des services publics de proximité
des travaux de voirie, de rénovation ou des activités culturelles   et en particulier ceux du territoire local.
et sociales, etc. : la coupe des dotations est problématique.       Nous ne dirons jamais assez que les moyens financiers existent,
La population de Villers évolue et ses besoins, ses aspirations     ce ne sont pas les actionnaires et les grandes entreprises qui
aussi. Aujourd’hui, 22,7% de la population est âgée de 15 à         vont se plaindre, ces moyens doivent être répartis tant pour
29 ans, 40% celle de 30 à 59 ans et 11,2% celle de 60 à 74 ans.     les services publiques que pour les collectivités.
En 2014, 18,7% de la population était privée d’emploi.                                                Marie-France Boutroue
Comment évaluer les besoins des habitants dans leur grande                                               Groupe Communiste
                                                                                                   Janvier 2018         27
En ville
RALENTISSEZ

rc'est vital
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler