COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE - Guide à l'intention des suppléants occasionnels du préscolaire et du primaire - Insertion ...

 
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE - Guide à l'intention des suppléants occasionnels du préscolaire et du primaire - Insertion ...
Programme d’insertion professionnelle des enseignants

                              COUP DE POUCE
                              POUR BIEN VIVRE
                              LA SUPPLÉANCE

                               Guide à l’intention des suppléants
                               occasionnels du préscolaire et du primaire

L'utilisation du genre masculin a été adoptée dans ce document afin de faciliter la lecture et n'a aucune intention
discriminatoire.
Ce document est conforme aux rectifications de l’orthographe.
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE - Guide à l'intention des suppléants occasionnels du préscolaire et du primaire - Insertion ...
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

INSERTION PROFESSIONNELLE DES ENSEIGNANTS DE LA CSDM

 http://insertion-enseignants.csdm.qc.ca/
 ipe@csdm.qc.ca
 514-596-6404 poste 6404

Toutes les photos de ce document proviennent de Pixabay.com et sont libres de droits.

                                                                                        Page 2
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE - Guide à l'intention des suppléants occasionnels du préscolaire et du primaire - Insertion ...
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

                                 TABLE DES MATIÈRES
BIENVENUE À LA CSDM ....................................................................................................... 5
BIEN DÉFINIR SON PROFIL DE SUPPLÉANT ......................................................................... 7
 1. Les compétences professionnelles .................................................................................................... 7
   1.1 Les compétences reliées aux fondements .................................................................................. 7
   1.2 Les compétences reliées à l’acte d’enseigner ........................................................................... 8
   1.3 Les compétences reliées au contexte social et scolaire .......................................................... 9
   1.4 Les compétences reliées à l’identité professionnelle .............................................................10
 2. Les devoirs et responsabilités .........................................................................................................12
   2.1 Être à l’heure.................................................................................................................................12
   2.2 Faire preuve de respect .............................................................................................................12
   2.3 Assurer la sécurité ........................................................................................................................12
   2.4 Faire le suivi ..................................................................................................................................13
BIEN SE PRÉPARER… OUI, MAIS COMMENT..................................................................... 15
 1. Les types de suppléance : occasionnelle, à contrat ....................................................................15
   1.1 Les différents bassins de la CSDM ...........................................................................................16
   1.2 Les types de remplacements et de contrats............................................................................17
   1.3 Le salaire .......................................................................................................................................17
   1.4 L’appel de la répartitrice...........................................................................................................18
 2. Des connaissances préalables : Les besoins des élèves .............................................................19
 3. La trousse de suppléance ................................................................................................................21
   3.1 Quelques suggestions pour votre trousse de suppléance ....................................................22
   3.2 Liste de sites à consulter pour trouver des activités pertinentes .........................................23
BIEN PROFITER DE LA JOURNÉE........................................................................................ 25
 1. L’organisation d’une école ...............................................................................................................25
   1.1 L’arrivée des élèves.....................................................................................................................26
 2. La gestion des apprentissages .......................................................................................................27
 3. La gestion de classe ..........................................................................................................................31
   3.1 Le climat de classe .......................................................................................................................31
   3.2 La relation suppléant-élèves......................................................................................................32
   3.3 La planification des apprentissages ........................................................................................33
   3.4 La gestion des comportements ..................................................................................................34
   3.5 Les systèmes d’émulation dans tout cela?................................................................................37
   3.6 La surveillance stratégique et active dans la cour ................................................................37
   3.7 La gestion du départ des élèves ..............................................................................................38

                                                                                                                                                              Page 3
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE - Guide à l'intention des suppléants occasionnels du préscolaire et du primaire - Insertion ...
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

BIEN PLANIFIER LA SUITE ET GARDER LA FLAMME .......................................................... 39
 1. Le rapport à l’enseignant ................................................................................................................39
 2. La pause réflexive ............................................................................................................................40
 3. Vous n’êtes pas seul! .........................................................................................................................41
   3.1 Le programme d’insertion professionnelle des enseignants de la CSDM .........................42
   3.2 Les enseignants de l’école ..........................................................................................................42
   3.3 Les professionnels de l’école ......................................................................................................42
   3.4 Les communautés sur Facebook .................................................................................................42
RÉFÉRENCES....................................................................................................................... 44
ANNEXES ........................................................................................................................... 45
  Annexe 1 Page de bloc-notes pour les appels de la répartitrice
    Annexe 2 Liste de vérification du suppléant
    Annexe 3 Propositions de rapports à l’enseignant
    Annexe 4 Propositions de courtes activités

                                                                                                                                                        Page 4
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE - Guide à l'intention des suppléants occasionnels du préscolaire et du primaire - Insertion ...
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

                            BIENVENUE À LA CSDM

La Commission scolaire de Montréal (CSDM) occupe un très vaste territoire sur l’ile de
Montréal. Elle administre un réseau de plus de 190 établissements de formations générale
et professionnelle. Plus de 113 000 élèves fréquentent ses établissements.
                                               La CSDM a la responsabilité d’atteindre un
                                               haut niveau de scolarisation et de
                                               qualification de sa population. Pour ce faire,
                                               elle a comme mission d’organiser les services
                                               éducatifs en respectant les différents régimes
                                               pédagogiques gouvernementaux. La CSDM
                                               s’engage à offrir une formation de qualité.
                                               Elle contribue également au développement
                                               social, culturel et économique de son
                                               territoire.
La CSDM a pour valeur la promotion de la langue et de la culture québécoise. Elle privilégie
le développement de liens entre l’école, la famille et la communauté. La persévérance
scolaire fait également partie des valeurs privilégiées dans les établissements de la CSDM.
Comme la CSDM est située à Montréal, elle a une réalité bien à elle. En effet, Montréal est
une terre d’accueil pour beaucoup d’immigrants venus s’installer au Québec. Les enfants de
ces immigrants fréquentent donc les écoles de la CSDM. Pour favoriser l’intégration de ces
jeunes à la culture québécoise et pour leur permettre d’apprendre le français, la Commission
scolaire de Montréal offre un service de classes d’accueil. Ces classes sont fréquentées par
plus de 4250 élèves.
La CSDM doit également tenir compte d’une autre réalité : l’indice de défavorisation
économique d’une partie de sa population scolaire. Différentes mesures gouvernementales
sont mises en place pour permettre aux jeunes issus de milieux défavorisés d’apprendre
dans les meilleures conditions. Des baisses de ratio et de l’aide alimentaire sont deux moyens
utilisés dans certains quartiers de Montréal pour lutter contre la défavorisation.
Toute personne voulant travailler à la CSDM doit tenir compte de la réalité montréalaise.
Cette réalité, loin d’être une montagne insurmontable, est un défi fort enrichissant. Les
enseignants de la CSDM ont un rôle important à jouer pour permettre aux élèves qui leur
sont confiés de développer leur plein potentiel.

                                                                                          Page 5
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE - Guide à l'intention des suppléants occasionnels du préscolaire et du primaire - Insertion ...
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

Les suppléants de la CSDM ont, eux aussi, une influence importante sur le développement
des jeunes élèves. Leur ouverture à l’autre, leur professionnalisme et leur désir d’amener les
jeunes plus loin dans leur cheminement font d’eux des alliés importants.
La CSDM reconnait la grande importance des suppléants et souhaite mettre tout en place
pour favoriser leur insertion professionnelle dans leur milieu de travail. Le présent guide a
pour but de faciliter cette insertion pour que les suppléants puissent pleinement s’accomplir
en aidant les élèves sous leur responsabilité à s’épanouir.

                                                                                        Page 6
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE - Guide à l'intention des suppléants occasionnels du préscolaire et du primaire - Insertion ...
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

              BIEN DÉFINIR SON PROFIL DE SUPPLÉANT

Faire de la suppléance, c’est souvent plonger dans l’inconnu. Les conditions de travail ne sont
pas toujours faciles et les suppléants peuvent être appelés à la dernière minute. Souvent,
vous devrez vous ajuster rapidement à différentes situations.
Plonger dans l’inconnu ne veut pas dire sauter
dans le vide, sans filet. Pour bien vivre la
suppléance, il faut être prêt! Une excellente
préparation assure que votre journée de
suppléance se passera bien, ou du moins
augmente les probabilités que ce soit le cas.
Plusieurs facteurs ont une incidence certaine sur
le déroulement d’une journée de suppléance.
Ce guide a pour objectif de vous aider à bien
vous préparer pour vous permettre de vivre
une expérience enrichissante de suppléance.

1. Les compétences professionnelles
Toute personne, suppléant ou enseignant régulier, ayant pour mission d’éduquer des élèves
se doit de développer des compétences professionnelles. Selon le ministère de l’Éducation
et de l’Enseignement supérieur, ces compétences sont au nombre de douze. À la CSDM, une
treizième compétence est à développer. Elle concerne la réalité montréalaise.

1.1 Les compétences reliées aux fondements
Compétence 1 : Intégrer les objets de savoirs et de culture
Une bonne connaissance de la discipline enseignée est primordiale pour permettre aux
élèves de faire des liens entre leurs connaissances antérieures et les nouveaux concepts. De
plus, une ouverture culturelle est importante pour que les élèves puissent s’ouvrir vers le
monde. En tant que suppléant, vous avez à vous approprier rapidement les contenus visés
dans la planification laissée par l’enseignant. Vous devez également maitriser les contenus
présents dans les activités pédagogiques de votre trousse de suppléance.

                                                                                          Page 7
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE - Guide à l'intention des suppléants occasionnels du préscolaire et du primaire - Insertion ...
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

Compétence 2 : Communiquer correctement dans la langue d’enseignement
L’enseignant suppléant est un modèle pour les élèves qui lui sont confiés. Il est essentiel que
vous communiquiez correctement tant à l’oral qu’à l’écrit. Le langage employé doit toujours
être soigné et adapté aux élèves. Une attention doit être portée pour employer une
terminologie appropriée à la matière enseignée.

1.2 Les compétences reliées à l’acte d’enseigner
Compétence 3 : Concevoir des situations d’apprentissage et d’évaluation
Les situations d’apprentissage présentées aux élèves
doivent permettre leur plein engagement. Elles doivent
tenir compte de leurs besoins. Une bonne planification
des tâches proposées vous permettra d’anticiper les
obstacles possibles. De plus, les contextes variés dans
lesquels les situations seront vécues favoriseront le
transfert des connaissances. Le Programme de
formation de l’école québécoise 1 est l’outil de référence
à utiliser pour planifier des activités signifiantes pour les
élèves.

Compétence 4 : Faire vivre des situations d’apprentissage et d’évaluation
L’enseignant suppléant est un accompagnateur tout au long de l’animation de situations
d’apprentissage. Il facilite les apprentissages en s’assurant que les conditions soient
optimales à la réalisation d’une tâche et que chaque activité proposée à l’élève représente
un défi à son niveau. Il s’assure d’un bon climat de classe. L’engagement des élèves sera
favorisé en variant les modes de fonctionnement (travail individuel, travail en équipe, etc.).

Compétence 5 : Évaluer les compétences
Tout au long du processus d’apprentissage, l’élève a besoin de soutien de la part de
l’enseignant. Bien connaitre les forces et faiblesses de ses élèves permettra à l’enseignant
d’adapter son enseignement. Dans un contexte de suppléance, vous n’aurez pas à
développer cette compétence.

1   Programme de formation de l’école québécoise, Ministère de l’Éducation, 2006

                                                                                         Page 8
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE - Guide à l'intention des suppléants occasionnels du préscolaire et du primaire - Insertion ...
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

Compétence 6 : Gérer efficacement la classe
Une bonne gestion de classe commence par une bonne planification. En effet, plus un
suppléant sait où il s’en va, moins il risque de perdre le contrôle du groupe. Gérer une classe,
c’est également superviser adéquatement cette dernière. Une bonne gestion de classe
favorisera le développement des apprentissages.

1.3 Les compétences reliées au contexte social et scolaire
Compétence 7 : Différencier
Différencier son enseignement permet à l’enseignant d’adapter ses interventions aux besoins
et aux caractéristiques de ses élèves. La différenciation des interventions permet à
l’enseignant de réagir plus rapidement aux différentes situations. Elle favorise également
un meilleur accompagnement des élèves dans leur différence.

Compétence 8 : Intégrer des technologies de l’information et de la communication (TIC) à
l’enseignement
L’utilisation des TIC favorise la présentation de situations variées aux élèves. Elle facilite
l’ouverture au monde. De plus, elle permet à l’enseignant de sensibiliser les élèves au respect
de la propriété intellectuelle. Par contre, l’utilisation des TIC est plus limitée en contexte de
suppléance (voir la section « La gestion des apprentissages »).

Compétence 9 : S’impliquer dans la communauté éducative
La coopération du suppléant avec l’équipe-école, les parents et la communauté permet à
tous les intervenants de travailler vers un but commun, soit le développement intégral de
l’élève.

Compétence 10 : Collaborer à l’équipe-cycle
Une collaboration avec l’équipe-cycle permet d’enrichir la pratique professionnelle du
suppléant puisque l’expérience de chacun est mise à contribution. Si vous retournez à
plusieurs reprises dans un même milieu, créez des liens avec vos collègues : vous
apprendrez beaucoup d’eux.

                                                                                           Page 9
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE - Guide à l'intention des suppléants occasionnels du préscolaire et du primaire - Insertion ...
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

1.4 Les compétences reliées à l’identité professionnelle
Compétence 11 : Gérer sa propre formation
Le suppléant est responsable de son développement professionnel. Il se doit d’être en
pratique réflexive et d’être capable de faire le bilan de ses comportements pour ajuster
son enseignement dans le but d’augmenter son efficacité.

Compétence 12 : Agir de façon éthique et responsable
L’autonomie professionnelle des enseignants est reconnue. Cette reconnaissance entraine
inévitablement des responsabilités. Le suppléant est responsable de tout geste posé et de
toute parole prononcée en présence des élèves, sur les lieux de travail et sur les réseaux
sociaux.
La CSDM met en garde les enseignants suppléants en ce qui concerne les réseaux sociaux
et les téléphones cellulaires. De nos jours, les informations circulent à une très grande vitesse
et un nombre impressionnant de personnes peuvent partager une même information. Il est
donc primordial de faire attention à toutes les communications transmises électroniquement,
que ces communications soient professionnelles ou personnelles. L’utilisation du téléphone
cellulaire est à proscrire en présence d’élèves à moins que ce soit à des fins pédagogiques.
Il est conseillé de ne pas ajouter les élèves dans vos amitiés Facebook.
La table de concertation des stages en enseignement du Grand Montréal
(universités, commissions scolaires, syndicats et MELS) a créé un guide du savoir-agir2
pour permettre aux stagiaires en enseignement d’être sensibilisés à l’importance
d’une conduite professionnelle responsable. Bien que ce guide vise les stagiaires, la
CSDM croit qu’il peut être utile à tout enseignant travaillant dans ses établissements.

Compétence 13 : S’approprier la réalité pluriethnique de la société québécoise et de l’école
montréalaise, se sentir réellement concerné dans ses actions pédagogiques, développer les
compétences de l’éducation interculturelle
Une sensibilisation à la réalité montréalaise est essentielle pour répondre adéquatement
aux besoins des élèves et pour permettre à ces derniers de développer leur plein potentiel.
La diversité culturelle est une richesse dont il faut tenir compte dans tout acte pédagogique.

2Guide du savoir-agir professionnel du stagiaire, Table de concertation des stages en enseignement du Grand Montréal et
Université de Montréal, juin 2010.

                                                                                                                   Page 10
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

Le développement des compétences est un travail qui se fait tout au long d’une carrière.
Pour enseigner adéquatement, il est primordial d’avoir en tête ces treize compétences et
de rester en démarche réflexive. Cette réflexion constante vous amènera à ajuster vos
interventions en fonction des élèves qui vous seront confiés.

                                       Compétences
                                     professionnelles
                                     de l’enseignant

                                                                                    Page 11
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

2. Les devoirs et responsabilités
On ne répètera jamais assez que le travail de suppléant est un travail essentiel. Les écoles
ont besoin des enseignants suppléants pour bien fonctionner. Lorsque vous remplacez un
titulaire ou un spécialiste, vous exécutez la même tâche que celui-ci. Par conséquent, en tant
que suppléant, vous détenez la même responsabilité légale que les enseignants (Loi sur
l'instruction publique, article 22) et vous devez remplir vos fonctions de façon adéquate.

                        2.1 Être à l’heure
                        Le suppléant doit respecter l’horaire établi dans une école. Un retard,
                        même de quelques minutes, est très mal vu et peut avoir des
                        répercussions sérieuses. Idéalement, il est préférable d’arriver au
                        moins 20 minutes avant le début des cours. Ces minutes peuvent servir
                        à prendre connaissance de la planification laissée par l’enseignant.
                        Elles peuvent également servir à repérer les différents endroits tels
                        que le gymnase, le salon du personnel et les toilettes. Le suppléant
                        doit se présenter au secrétariat dès son arrivée à l’école. Une
                        personne responsable le guidera vers sa salle de classe.

2.2 Faire preuve de respect
Le suppléant doit respecter et faire respecter les règles de vie de l’école. Il est donc
important de s’en informer. Le suppléant doit également respecter la planification laissée
par l’enseignant. S’il n’y a pas de planification, il doit présenter des activités pédagogiques
qu’il a dans sa trousse de suppléance (voir la section « La trousse de suppléance »).

2.3 Assurer la sécurité
Le suppléant assure la sécurité des élèves qui lui sont confiés. Par conséquent, il ne doit
jamais laisser les élèves sans la surveillance d’un adulte et il doit éviter de laisser un élève
circuler seul dans l’école. De plus, il doit toujours avoir à portée de main une liste d’élèves
et s’y référer au besoin. Le suppléant effectue la tâche de surveillance de façon active. Il
sait où diriger les élèves à l’heure du diner et après les classes. Il doit aussi, en tout temps,
respecter les élèves qui lui sont confiés et leur offrir un climat de confiance. Le suppléant
assure une bonne gestion de la classe et il intervient adéquatement selon la situation. En cas
de besoin, il peut faire appel aux intervenants du milieu.

                                                                                         Page 12
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

2.4 Faire le suivi
Il est fortement suggéré de laisser un rapport de votre journée de suppléance à l’enseignant
remplacé (voir les modèles proposés à l’annexe 3). Vous devez aussi laisser les lieux dans
un état convenable.
La mission d'un enseignant est importante : favoriser chez ses élèves leur développement
intégral tant au niveau intellectuel que sur le plan social pour qu'ils puissent intégrer la
société québécoise. Pour y réussir, l'enseignant doit développer ses compétences
professionnelles tout au long de sa carrière. Il se doit d'être en constante démarche réflexive.

                                                                                         Page 13
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

                                              Page 14
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

             BIEN SE PRÉPARER… OUI, MAIS COMMENT

1. Les types de suppléance : occasionnelle, à contrat
Lorsque vous aurez réussi le processus de sélection en répondant aux différents critères
d’embauche de la CSDM, vous serez susceptible d’être appelé pour faire de la suppléance.
Pour maintenir votre lien d’emploi, vous devez réussir un test de français SEL ou TECFÉE.
La gestion de la suppléance à la journée est centralisée pour toutes les écoles primaires. Des
répartitrices gèrent les appels aux suppléants. Une équipe de répartitrices travaille de jour
et de soir pour pourvoir les remplacements de cinq jours et moins.
Les répartitrices peuvent communiquer avec vous selon l’horaire de travail indiqué ci-
dessous :
   Horaire de jour : de 6 h à 12 h (du lundi au vendredi)
   Horaire de soir : de 16 h à 22 h (du dimanche au jeudi)
Vous pouvez aussi communiquer avec la répartitrice assignée à votre territoire de
suppléance pour lui faire part de vos disponibilités.

     Répartitrices de la CSDM
       514-596-6517
    Ouest    Poste 1635
    Centre        Poste 1636
     Est          Poste 1637
    Nord          Poste 1638
     Sud          Poste 1640                 Courriel : suppleance@csdm.qc.ca

Si vous recevez un message pour effectuer de la suppléance, vous devez obligatoirement
confirmer votre disponibilité auprès de la répartitrice. Vous êtes libre d’accepter ou non un
remplacement ou une suppléance. Aucun refus ne sera inscrit à votre dossier.

                                                                                        Page 15
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

1.1 Les différents bassins de la CSDM
Tous les enseignants et enseignantes à statut précaire sont inscrits dans un bassin. Il existe
différents bassins selon les qualifications légales.
   Bassin des étudiants (ETD)
   Bassin de la suppléance occasionnelle (EBSO) : bassin d’entrée pour tous les
    enseignants détenant une qualification légale (permis ou brevet d’enseignement)
   Bassin d’admissibilité à des contrats à temps partiel (EBPP)
   Bassin d’admissibilité à des contrats à temps plein (EBLP)
Les suppléants non légalement qualifiés (NLQ) sont, en principe, les derniers appelés,
lorsqu’il ne reste plus de suppléants disponibles dans les autres bassins. Dans un même bassin,
il n’y a pas d’ordre de priorité.

        Service de la gestion des personnes et du développement des compétences - Bureau du recrutement,
        des stages et du développement des compétences. Les bassins d’admissibilité, [En ligne], [http://accueil-
        employes.csdm.qc.ca/categories-demploi/personnel-enseignant/] (Consulté le 6 février 2018)

                                                                                                                    Page 16
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

1.2 Les types de remplacements et de contrats 3
Remplacement indéterminé (sans contrat ET possibilité de contrat après 2 mois et 1 jour)
Il s’agit d’un remplacement de plus de 5 jours dont la date de fin n’est pas connue. Il devient
un contrat non rétroactif si l’enseignante ou l’enseignant remplacé n’effectue pas un retour
au travail avant deux mois et un jour. La remplaçante ou le remplaçant ne devra pas avoir
cumulé plus de 3 journées d’absence à l’intérieur du bloc de 2 mois et 1 jour.
Remplacement déterminé de moins de 2 mois (sans contrat)
Il s’agit d’un remplacement dont la date de fin est connue. Il ne peut excéder deux mois.
Remplacement déterminé de plus de 2 mois (avec contrat)
Il s’agit d’un remplacement dont la date de fin est connue et dont la durée est d’au moins 2
mois.
Contrat à leçon (avec contrat)
Il s’agit d’un poste vacant à temps partiel et dont le pourcentage de tâche est inférieur à
33 %, soit 1/3 d’une tâche éducative durant une année scolaire. La rémunération est à taux
horaire et est établie selon la scolarité.

1.3 Le salaire
Le tableau suivant présente les taux en vigueur pour l’année 2017-2018. Le taux diffère
selon la durée des journées de suppléance. Les périodes libres ne sont pas rémunérées : seul
le temps en présence des élèves est comptabilisé.

    Service de la gestion des personnes et du développement des compétences - Bureau du recrutement, des stages et du
    développement des compétences. Tableau de la rémunération pour la suppléance, [En ligne]
    [http://accueil-employes.csdm.qc.ca/categories-demploi/personnel-enseignant/] (Consulté le 15 janvier 2018)

3 Service de la gestion des personnes et du développement des compétences - Bureau du recrutement, des stages et du
développement des compétences. Les types de remplacements et de contrats, [En ligne], [http://accueil-
employes.csdm.qc.ca/categories-demploi/personnel-enseignant/] (Consulté le 27 février 2018)

                                                                                                              Page 17
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

Il est aussi à noter qu’il faut compter un délai de deux à trois semaines entre la journée de
suppléance et le paiement reçu sur votre relevé de paie.
La suppléante ou le suppléant occasionnel n’a pas droit aux avantages sociaux. Cependant,
après 20 jours consécutifs dans un même remplacement, la rémunération à la pièce est
établie selon l’échelon (scolarité et expérience).
Le salaire est déterminé par le type de contrat, votre scolarité et votre expérience lorsque
vous devenez suppléant occasionnel. Il est donc important de remettre le plus rapidement
possible toutes vos attestations de scolarité et d’expérience. Vous avez jusqu’à deux mois
après la date de signature de votre engagement pour remettre vos documents.

1.4 L’appel de la répartitrice
Lorsque vous recevez l’appel de la répartitrice, il est primordial de prendre en note les
informations suivantes :
   Le nom et l’adresse de l’école ;
   L’horaire de la journée ;
   Le nom complet de l’enseignant remplacé ;
   Le niveau d’enseignement ;
   Les périodes de spécialités, les postes et les heures des surveillances.
Un exemple de page de bloc-notes à garder sous la main ou dans votre trousse de
suppléance est proposé à l’annexe 1 de ce guide.
Il peut arriver que des établissements de la CSDM soient délocalisés pour des raisons
diverses. Il faut donc être vigilant et se renseigner sur les nouvelles adresses afin de se
repérer adéquatement. Vous pouvez aussi consulter les sites CSDM associés aux différentes
écoles. Les rubriques présentées vous donneront plusieurs informations clés sur les milieux.
Cette consultation vous permettra de bien préparer votre visite avant la journée de
suppléance.
Vous trouverez à l’adresse ci-dessous une carte des écoles primaires de la commission
scolaire :
 http://csdm.ca/trouver-ecoles-primaires/

                                                                                      Page 18
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

2. Des connaissances préalables : Les besoins des élèves
Cela peut paraitre simple, mais il faut prendre du temps pour réfléchir à vos règles de
fonctionnement ainsi qu’à vos attentes avant de prendre la responsabilité d’un groupe
d’élèves. Pour y arriver, il faut avant tout se poser les bonnes questions :
   Qu’est-ce que l’on veut?
   Qu’est-ce que l’on exige?
   Qu’est-ce que l’on peut tolérer?
   Qu’est-ce que l’on peut faire en prévention?
Cette réflexion est importante et elle permettra d’appréhender les difficultés ou les
éventuels dérapages lorsque vous serez en prise en charge. L’enseignante ou l’enseignant a
du temps pour établir sa discipline, ce qui n’est pas votre cas. Pour vous, c’est comme la
première journée d’une année scolaire : nouvelle classe, nouveaux visages, nouvelles
situations et nouveaux besoins. Dès les toutes premières minutes de la journée, vous devez
vous affirmer, gagner le respect et faire part de vos attentes. Une présence efficace met
les élèves à l’aise et permet d’établir l’ordre dès le début de la journée. Des règles claires
et concises doivent être formulées. On privilégie des phrases déclaratives positives (ex. : On
lève la main pour prendre la parole). Plus vous serez clair, plus vous serez respecté. Les
élèves ne se conforment pas aux règles qu’ils ne comprennent pas.
                                             Agir de façon à obtenir la collaboration des
                                             élèves et être attentif aux besoins de chacun
                                             vous permettra de tendre vers un milieu
                                             d’apprentissage sain. La pyramide de Maslow
                                             est un outil qui vous aidera à bien cerner les
                                             besoins des élèves qui seront assis devant vous
                                             et à y répondre adéquatement. Un enfant dont
                                             les besoins ne sont pas satisfaits pourra adopter
                                             certains comportements inadéquats afin de
                                             combler les manques.

                                                                                        Page 19
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

                  DOBBELSTEIN, Bruno. Pyramide de Maslow adaptée à l'enseignement, [En ligne], décembre 2013.
                  [http://dobi.be/tag/maslow/] (Consulté le 22 décembre 2017)

                                                                                                           Page 20
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

L’effet du stress chez certains élèves est aussi un élément important à considérer dans vos
interventions. Les enfants qui vivent du stress face aux changements font parfois des choix
inappropriés et peuvent même avoir des comportements excessifs. D’autres auront tendance
à résister ou à s’opposer catégoriquement à vous. S’ils ont des besoins particuliers, ils peuvent
aussi penser que vous n’en êtes pas au courant et s’inquiéter d’être traités injustement. Pour
certains, ce sera aussi l’occasion de déjouer la routine habituelle et les directives. Vous devez
vous préparer à faire face à ces différents scénarios et avoir des pistes de solution si jamais
une telle situation se présente. Il faut savoir aussi prendre du recul face à une indiscipline et
rester calme. Elle n’est pas dirigée contre vous, mais elle constitue une réponse de l’élève en
lien avec ses besoins.

              Calme, flexibilité et capacité d’adaptation sont de rigueur!

Vous gagnerez à avoir pris un temps de réflexion avant de vous retrouver dans l’action. Des
pistes pour la gestion des comportements vous seront présentées dans la section « La gestion
de classe ».

3. La trousse de suppléance
La trousse de suppléance peut prendre différentes formes (cartable, boite, porte-
documents). Elle est unique à chaque suppléant. Cette trousse vous permettra de jongler avec
les imprévus et de vous adapter aux différentes clientèles. Elle devrait idéalement contenir
des activités s’adressant aux trois cycles d’enseignement ainsi qu’au préscolaire. Vous
pourrez l’enrichir au fil de vos suppléances et de vos diverses expériences.
                                   Vous pouvez aussi ajouter des sections pour les
                                   informations relatives aux écoles de la CSDM et quelques
                                   outils pour soutenir votre gestion de classe (ex. : règles de
                                   classe, système de renforcement) ou le suivi de votre
                                   suppléance (ex. : liste de vérification du suppléant, bloc-
                                   notes pour les appels de la répartitrice [voir les annexes 1
                                   et 2]).

                                                                                         Page 21
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

  Il est préférable d’avoir des activités qui ne demandent pas beaucoup de matériel
  et d’éviter celles qui demandent un soutien technologique. Il est difficile de
  prévoir ce que vous aurez à portée de main et la fonctionnalité de certains outils.
  La simplicité est votre meilleure alliée!

3.1 Quelques suggestions pour votre trousse de suppléance
Pour vous
           Un coffre à crayons avec vos outils personnels : craies, marqueurs, , agrafeuses,
            etc.
           Des fiches pour les rapports à l’enseignant
            (voir les modèles proposés à l'annexe 3)
           Vos règles de classe (version cartonnée)
           Une minuterie
           Un bloc-notes pour les appels de la
            répartitrice (voir page modèle à l'annexe 1)
           Un calepin de notes
           Des pansements adhésifs pour les petits bobos des élèves
           Des vêtements adaptés pour les surveillances dans la cour
Pour les élèves
           Des activités éducatives (vous trouverez plus loin une liste de plusieurs sites
            internet qui présentent des activités pédagogiques adaptées à chaque niveau)
           Des activités ludiques (voir propositions de courtes activités à l’annexe 4)
           Des albums jeunesse ou romans
           Un jeu de cartes, des cartes à calculer, des dés
           Une banque de récompenses variées pour motiver les élèves : collants, surprises,
            billets « Bravo », certificats
           Des bricolages simples, des coloriages, des mandalas
           De courtes résolutions de problèmes mathématiques, des carrés magiques, des
            sudokus
           Des marionnettes pour les plus petits
           Des crayons supplémentaires à prêter aux élèves

                                                                                        Page 22
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

3.2 Liste de sites à consulter pour trouver des activités pertinentes
Activités de français
    http://cybersavoir.csdm.qc.ca/abc/
   Site alimenté par des conseillers pédagogiques de français au primaire de la CSDM. Les
   activités proposées sont riches et classées par niveau d’enseignement.
Activités de mathématiques
    http://cybersavoir.csdm.qc.ca/123/
    Site alimenté par des conseillers pédagogiques de mathématiques au primaire de la
    CSDM. Les activités proposées sont riches et classées par niveau d’enseignement. Vous
    trouverez de courtes résolutions de problèmes et du matériel de manipulation à
    imprimer.
Activités en sciences
    http://cybersavoir.csdm.qc.ca/stprimaire/
   Site alimenté par des conseillers pédagogiques de science et technologies au primaire
   de la CSDM. De nombreuses activités et SAÉ y sont présentées.
    http://www.lesdebrouillards.qc.ca
    http://www.lesexplos.com
    http://www.eclairsdesciences.qc.ca/
Activités littéraires
    http://www.duplaisiralire.com
    https://www.livresouverts.qc.ca/
    http://enseignerlitteraturejeunesse.com/
Activités diverses
    http://www.cnipe.ca/?Guide-pour-une-suppleance-efficace
   Le Carrefour National de l’insertion Professionnelle en enseignement présente des
   ressources diverses pour aider les suppléants à relever le défi de la suppléance.

                                                                                     Page 23
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

Vous devez absolument vous référer aux documents officiels, pour vous assurer que vos
contenus d’enseignement sont bel et bien adaptés aux élèves qui seront devant vous. La
progression des apprentissages au primaire constitue un complément à chaque programme
disciplinaire : elle apporte des précisions sur les connaissances (savoirs essentiels) que les
élèves doivent acquérir et être capables d’utiliser, et ce, pour chaque année du primaire. Il
s’agit d’un outil qui est mis à la disposition des enseignantes et des enseignants pour les
aider à planifier leur enseignement et les apprentissages qui seront réalisés en cours
d’année. Consulter la progression des apprentissages et les programmes de formation
permet de valider l’adéquation des contenus de vos activités avec le niveau auquel vous les
destinez.
Documents officiels
 http://www.education.gouv.qc.ca/enseignants

   Site du ministère de l’Éducation pour trouver et consulter tous les documents officiels :
   programme de formation de l’école québécoise, progression des apprentissages, cadres
   d’évaluation.

  Tenir compte des besoins de ses élèves et enrichir régulièrement sa trousse de
  suppléance : deux actions à poser pour bien se préparer à faire de la suppléance.
  La préparation que vous ferez en amont vous permettra de gagner temps et
  énergie.

                                                                                       Page 24
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

                       BIEN PROFITER DE LA JOURNÉE

1. L’organisation d’une école
Lors d’une journée de suppléance, il est souhaitable d’arriver 20 minutes avant le début des
classes. Vous avez plusieurs tâches à réaliser à votre arrivée dans l’école et toutes les minutes
sont précieuses avant le premier contact avec les élèves.
En premier, vous devez impérativement vous présenter au secrétariat en précisant le nom de
la personne que vous remplacez, le niveau et votre matricule. La secrétaire vous fournira les
informations de base pour faciliter votre arrivée dans le milieu.

Quelques pistes d’informations à recueillir :
   Connaitre le numéro de votre local et récupérer la clé (s’il y a lieu);
   Valider l’horaire, les spécialités et les surveillances (procédure pour les déplacements);
   S’informer sur la procédure relative à l’entrée des élèves dans l’école et aux absences;
   Récupérer la chemise de suppléance (s’il y a lieu);
   Vérifier les sorties d’urgence et valider la procédure en cas d’urgence;
   Vérifier le protocole pour les allergies sévères.

S’il vous reste du temps, vous pourrez vous familiariser avec les lieux environnants. Il est
intéressant de repérer les endroits suivants, car vous serez ainsi plus autonome et vous
faciliterez grandement les déplacements à venir dans la journée.
                                               Les toilettes du personnel et celles des élèves;
                                               Le salon du personnel;
                                               Le gymnase et les locaux des spécialités;
                                               La cour;
                                               Les entrées et les sorties des élèves;
                                               Le local du TES (technicien en éducation
                                                spécialisée) ou du psychoéducateur;
                                               Les locaux du service de garde.

                                                                                              Page 25
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

1.1 L’arrivée des élèves
Selon la procédure du milieu, vous devez vous présenter à l’heure à votre poste d’accueil
pour aller chercher votre groupe (dans la cour, à un poste déterminé, à la porte du local,
etc.). Vous pouvez demander aux enseignants présents de vous indiquer votre groupe.
Prenez le temps d’accueillir les élèves avec assurance et calme. Votre premier contact avec
eux teintera le restant de votre journée. Soyez vigilant pour maintenir le calme dans le
corridor et dans la classe, car cette consigne est bien souvent de mise dans les milieux. Il est
préférable aussi de toujours avoir une vue d’ensemble de tous vos élèves lorsqu’ils sont
affairés dans le corridor. Ce moment clé est souvent critique, car les élèves peuvent
facilement se désorganiser.
Encourager les élèves à suivre leur routine
habituelle : défaire le sac d’école, ranger la boite
à lunch, enfiler les souliers et ranger leur matériel
dans leur pupitre. Ensuite, vous pouvez prendre la
parole pour vous présenter et informer les élèves
de l’absence de leur enseignant. Vous pouvez
mentionner la durée de votre présence si elle est
connue.
Les présences doivent être prises dans les plus brefs délais. Les noms des absents sont ensuite
transférés à la secrétaire selon la procédure de l’établissement.
Vous pouvez par la suite proposer une petite activité brise-glace (voir les propositions de
courtes activités à l’annexe 4) et ainsi établir votre lien avec le groupe. Rapidement, il faut
aussi prendre le temps d’expliquer clairement vos règles et vos attentes. Vous pourrez
installer votre gestion de classe en utilisant les règles auxquelles vous avez réfléchi dans
votre préparation ou celles qui sont déjà en place. Gardez en tête que le tout doit être
simple, clair et adapté à l’âge des élèves. Vous pouvez demander la participation des
élèves pour reformuler vos règles ou expliquer les règles de la classe.
Afin d’éviter la désorganisation, lorsque tout est clair, passez rapidement à la première
activité. Le temps que vous prenez pour l’accueil, la présentation et la mise en place de votre
fonctionnement sera récupéré au fil de la journée.

                                                                                        Page 26
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

2. La gestion des apprentissages
L’apprentissage chez les élèves est un objectif primordial en enseignement qui doit aussi être
atteint en contexte de suppléance. Même si le contact avec les élèves est de courte durée
dans le cadre de la suppléance, le suppléant doit s’assurer de présenter des activités
pédagogiques, de routine, de transitions, de temps calme ou plus ludique de qualité. Le tout
doit favoriser des apprentissages qui répondent aux attentes du programme de nos écoles.
Il faut prévoir des activités adaptées aux différentes années ou cycles d’études. Lorsque
vous êtes dans l’incertitude, vous pouvez aussi prévoir des activités de révision plutôt que
l’enseignement d’une nouvelle notion ou matière. Vous pouvez vous baser sur les affiches
apposées aux murs de la classe ou les cahiers des élèves.
Deux scénarios peuvent se présenter à vous lorsque vous êtes en suppléance. Selon le
contexte, l’enseignant peut avoir laissé une planification détaillée de la journée ou non. Le
tableau suivant vous donne quelques directives simples à suivre dans les deux cas.

                          AVEC UNE PLANIFICATION
     Prendre connaissance des éléments importants de la planification.
     S’assurer d’avoir le matériel nécessaire.
     Feuilleter les cahiers pour repérer les notions ou activités énumérées.
     Questionner un collègue de la même année (au besoin).

                         ABSENCE DE PLANIFICATION
     Repérer l’horaire de la journée et observer les affichages présents sur les murs.
     Trouver les leçons de la semaine.
     Questionner un collègue de la même année.
     Questionner les élèves.
     Utiliser votre trousse de suppléance.

                                                                                        Page 27
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

                                 Quelques conseils
     Miser sur la qualité de vos activités plutôt que sur la quantité.
     Terminer une activité avant d’en commencer une autre.
     Avoir toujours quelques activités en banque.
      Les élèves ne doivent pas vous sentir pris au dépourvu. Vous gagnerez en
      efficacité si vous avez préparé une banque d’activités de l’année ou du cycle des
      élèves dans votre trousse de suppléance.
      Ne pas improviser dans les cahiers d’activités.

Lorsque vous expliquez une tâche, il ne faut pas hésiter à laisser des traces visuelles de vos
explications. Ces traces aideront les élèves à valider les différentes étapes de leur travail
et les sécuriseront. En circulant, si vous constatez que plusieurs n’ont pas compris, vous
gagnerez à arrêter le travail de tous et à reprendre les explications de façon collective.
Les étapes essentielles pour soutenir les apprentissages des élèves à différents moments d’une
activité pédagogique :

            Avant                          Pendant                          Après
     Lire et expliquer les           Circuler pendant le            Faire un retour en
      consignes en début de            travail et soutenir les         groupe.
      tâche.                           élèves en difficulté.
                                                                      Corriger le travail.
     Donner des                  En circulant, si on constate
                                                                      Prévoir du temps pour
      explications claires et     que plusieurs n’ont pas
                                  compris, arrêter l’activité et       ranger les fiches de
      des exemples.               reprendre les explications           travail ou les
                                  pour tous.                           ramasser sur le
                                      Prévoir des activités           bureau.
                                       pour ceux qui
                                       terminent plus vite.

                                                                                            Page 28
COUP DE POUCE POUR BIEN VIVRE LA SUPPLÉANCE

D’autre part, certains comportements peuvent vous aider à maintenir l'implication lors de la
gestion des apprentissages. Selon Bennet, un chercheur en éducation, l’enseignant devrait
penser à :
    Être vigilant, soit avoir un contrôle sur les évènements dans une classe, peu importe
     l'activité qui est en cours.
      Exemple : Repérer un élève qui joue ou dérange les autres pendant un travail en
      circulant.
    Planifier des transitions harmonieuses pour maintenir un déroulement fluide des activités
     en classe.
      Exemple : Faire une lecture calme au retour des récréations ou du diner.
    Maintenir l'attention du groupe, en portant attention aux élèves qui deviennent
     inattentifs pendant les explications en employant des techniques de présentation et
     de questionnement susceptibles de garder le groupe en alerte et engagé.
      Exemple : Piger les noms des élèves pour répondre aux questions, les faire venir
                au tableau pour laisser des traces ou varier le ton de votre voix.
    Offrir de la variété et du défi, donner aux élèves des tâches variées à faire.
      Exemple : Donner une liste de tâches à accomplir pour les élèves qui terminent
                plus rapidement, comme la lecture ou l’étude des leçons.
    Développer l’habileté à effectuer plusieurs tâches simultanément. Vous devez organiser
     votre horaire et bien le gérer, car plusieurs actions doivent être synchronisées dans un
     même laps de temps. Il faut prévoir du temps pour les déplacements et les transitions,
     il est préférable d’arrêter une activité à l’avance pour planifier la suite. Vous ne
     voulez surtout pas courir après votre temps ou faire attendre un collègue.
      Exemple : Veiller à respecter les horaires pour les périodes des spécialistes et la
                sortie des classes afin de ne pas faire attendre d’autres enseignants ou
                les parents.
    Responsabiliser les élèves en recourant à la liste des responsabilités est aussi un moyen
     d’être efficace dans votre organisation. Ils se sentiront utiles et importants. Cette liste
     est souvent affichée dans la classe.

                                                                                        Page 29
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler