Tableau de bord 2016 - Agence des aires marines

 
Tableau de bord 2016 - Agence des aires marines
Tableau de bord 2016
Tableau de bord 2016 - Agence des aires marines
P É R I M È T R E   D U   PA R C   N AT U R E L   M A R I N   D E   M A Y O T T E

                                                                           0       50         100
                                                                                kilomètres
                                                                           0            40
                                                                               miles marins
Tableau de bord 2016 - Agence des aires marines
É D I T O

Après une première esquisse publiée l’an dernier, la dynamique de construction du tableau de bord du Parc naturel
marin de Mayotte se poursuit avec le soutien de l’Union européenne.
Même s’il reste de nombreux suivis à mettre en œuvre pour évaluer tous ces indicateurs, le tableau de bord est un
outil important pour appréhender de façon synthétique et globale les résultats obtenus, les marges de progression
et le chemin à parcourir collectivement pour atteindre les objectifs ambitieux que nous nous sommes fixés en 2012
dans le plan de gestion du Parc.

À l’heure de la création de l’Agence française pour la biodiversité, cet outil d’évaluation met en relief la rigueur et la
pertinence de la démarche mise en œuvre dans les parcs naturels marins, qui, en associant tous les acteurs en lien
avec le milieu marin à l’ensemble des décisions, leur permet de s’approprier les défis à relever, les plans d’actions
correspondants mais aussi les résultats obtenus.
Ainsi à Mayotte, le tableau de bord a vocation à alimenter les réflexions des acteurs locaux, porteurs des politiques
de développement, afin que celles-ci soient à la fois ambitieuses et cohérentes avec l’impératif de préservation de
la mer. En tant que Conseillère départementale, je suis en effet attachée à ce que mes collègues élus prennent eux
aussi conscience des trésors de biodiversité exceptionnels à l’échelle mondiale que recèle notre île, mais aussi de la
responsabilité qui est la nôtre de les préserver et de les valoriser.
Ce tableau de bord embrasse tous les sujets auxquels je suis attachée, notamment la protection du patrimoine
naturel, la qualité de l’eau du lagon et le développement durable des usages traditionnels, de la pêche, de
l’aquaculture et du tourisme.

La situation est bien sûr très préoccupante. L’année 2016 a été marquée par l’un des plus fort épisodes de
blanchissement corallien à l’échelle mondiale, qui n’a pas manqué d’affecter nos récifs. Cette année a aussi été
celle de l’arrêt des productions aquacoles de l’île. Cependant, dans le même temps, la zone des 100 milles nautiques
autour de Mayotte était désormais réservée aux navires immatriculés à Mayotte et aux seuls navires européens qui
disposaient de droits historiques, permettant ainsi de réserver cette zone au développement d’une pêche mahoraise
écologiquement exemplaire, conformément à nos objectifs. Dans les villages, les pêcheurs à pied s’organisent et,
avec l’appui du Parc, ont mis en place les premières zones de fermeture de la pêche au poulpe, avec des résultats
très encourageants,
     enco             qui montrent qu’une gestion équilibrée des ressources est possible.
Le chemin de ll’harmonie entre l’Homme et son environnement est encore long mais notre tableau de bord est notre GPS !

                                                                                                    Bichara Bouhari Payet,
                                                                             Présidentee du Parc naturel marin de Mayotte.

                                                                                    TABLEAU DE BORD 2016 - PARC NATUREL MARIN DE MAYOTTE >   3
Tableau de bord 2016 - Agence des aires marines
L A           D É M A R C H E                              D U   TA B L E A U            D E         B O R D

Pour la deuxième année consécutive, le tableau de bord
du Parc naturel marin de Mayotte est publié et permet de
rendre compte de l’état du milieu marin et des activités qui
en dépendent. Outil de gestion, de pilotage et d’évaluation
des actions menées au sein du Parc, le tableau de bord doit
permettre aux différents publics de trouver des réponses
à ces questions clés :
Où en sommes-nous aujourd’hui ? Où voulons-nous aller ?
A-t-on bien fait jusqu’ici ? Comment faire mieux si nécessaire ?

   Une vision globale et synthétique

Créé en 2010, le Parc naturel marin de Mayotte couvre un espace
marin d’exception d’environ 68 000 km², comprenant le lagon
et l’ensemble de la zone économique exclusive de Mayotte.
Véritable projet de territoire, sa particularité réside dans son
mode de gouvernance participative puisque son instance de             Le plan de gestion définit dans tous ces domaines les cibles que le      du milieu marin sur Mayotte et des activités maritimes. D’aspect
décision, le conseil de gestion, est composé à la fois d’acteurs      conseil de gestion du Parc souhaite atteindre, qui sont déclinées       volontairement pédagogique, il rend lisibles les objectifs du Parc
locaux, d’experts, d’associations de protection de la nature et des   en finalités, sous-finalités et objectifs de gestion. L’atteinte de ces   et les résultats obtenus, dans un esprit de transparence pour la
institutions publiques concernées.                                                                                                            protection d’un bien commun : la mer.
Le plan de gestion constitue le document stratégique du Parc
et traduit l’ambition de son conseil de gestion pour les quinze                                                                               En servant de support pour alimenter les débats, il permet aux
années à venir pour mieux connaître le patrimoine naturel marin,                                                                              membres du conseil de gestion du Parc d’appréhender la pertinence
le protéger et soutenir le développement d’activités maritimes        Le tableau de bord est donc construit dans une perspective globale      de leurs actions et d’adapter des stratégies d’actions communes à
durables. Adopté fin 2012, il s’organise en huit chapitres            et intégrée, où ce sont les actions menées par l’ensemble des           mener lorsque l’indicateur évolue défavorablement ou stagne. Le
définissant ses champs d’intervention, qui sont également ceux         acteurs, et non uniquement celles des agents du Parc, qui sont          tableau de bord joue donc un rôle de pilotage et d’aide à la décision.
de ce tableau de bord :                                               jugées au regard du plan de gestion.
   • pôle d’excellence,                                                                                                                       C’est aussi un outil de rapportage local auprès des différents
   • qualité de l’eau,                                                  Un outil à multiples intérêts                                         partenaires du Parc. En évaluant les actions menées par l’ensemble
   • pêche professionnelle,                                                                                                                   des acteurs impliqués dans le milieu marin mahorais, il permet
   • aquaculture,                                                     Les intérêts stratégiques de ce tableau de bord sont multiples          d’alerter l’ensemble des structures compétentes en mer afin
   • activités traditionnelles,                                       pour le Parc.                                                           de prendre les mesures nécessaires et de faire changer les
   • tourisme et loisirs,                                             Le tableau de bord est un outil de communication à destination          comportements.
   • patrimoine naturel,                                              des membres du conseil de gestion, des partenaires et acteurs
   • gouvernance du Parc.                                             de la mer mais aussi du grand public qui est intéressé par l’état

4 > TABLEAU DE BORD 2016 - PARC NATUREL MARIN DE MAYOTTE
Tableau de bord 2016 - Agence des aires marines
Enfin, selon le code de l’environnement, l’évaluation a un caractère
obligatoire dans certains espaces naturels protégés comme les
parcs naturels marins. La démarche tableau de bord est donc l’outil
de rapportage national développé pour évaluer la cohérence et
l’efficacité du réseau des aires marines protégées et répondre aux
engagements nationaux, communautaires et internationaux de la
France en matière de protection et de conservation de la nature.

  Une évolution dans le temps

Après un travail de priorisation pour limiter le nombre d’indicateurs
et disposer d’un tableau de bord performant et compréhensible par
tous, ce sont soixante-huit indicateurs qui sont à ce jour conservés
dont : 37 % sont finalisés ou presque, leur protocole de suivi et
leur grille de lecture étant validés.

Le tableau de bord a vocation à être édité chaque année. Il prendra
une autre dimension au fil des années, quand tous les indicateurs
seront renseignés. De même les indicateurs prendront tout leur
sens au regard de leur évolution d’année en année.

                                                                        PARC NATUREL MARIN DE MAYOTTE >
Tableau de bord 2016 - Agence des aires marines
C O N S T R U C T I O N                                          E T   L E C T U R E                 D E S           I N D I C AT E U R S

Le tableau de bord rassemble divers indicateurs, dont la finalité              À Mayotte, le manque de connaissances et de données historiques           Dans cette deuxième édition du tableau de bord, tous les indicateurs
est de donner une image simplifiée et facilement compréhensible                peut rendre l’élaboration de ces grilles de lecture longue et             ne sont pas encore finalisés. Afin de mieux distinguer le niveau
d’une réalité plus complexe.                                                  complexe. Cette difficulté tient du contexte local mais se retrouve        d’avancement des indicateurs non renseignés ou sans résultat
                                                                              partout ailleurs pour le milieu marin, un milieu complexe, fluctuant       cette année, il a été choisi de différencier :
Un indicateur est une quantité mesurable directement ou calculable            et très largement méconnu. L’absence de connaissance sur l’état             • les indicateurs indéterminés, dont la construction des
indirectement à partir de données de terrain. La seule valeur                 initial de tel milieu ou l’état de santé de telle espèce rend ainsi             protocoles n’est pas engagée ou est en cours. Ils sont
de l’indicateur ne suffit pas pour évaluer si l’objectif est atteint           difficile le calage précis des objectifs que l’on se donne. Dans                 symbolisés par un pictogramme gris foncé,
ou non. Il est en effet nécessaire de replacer cette valeur dans              ces cas-là, seul le temps et un travail de recherche dédié par les          • des indicateurs dont le protocole de suivi est validé, mais
le contexte spécifique de Mayotte, de la situation initiale d’où               scientifiques et les gestionnaires permettra de construire des grilles.          dont la grille de lecture reste toujours indéterminée. Ces
l’on part et des ambitions du Parc naturel marin. C’est pourquoi                                                                                              indicateurs sont colorés en gris clair,
un indicateur est, de manière schématique, la somme de deux                   Un bon indicateur doit posséder plusieurs critères de qualité : il doit     • enfin, des indicateurs dont les protocoles et grille de lecture
éléments indissociables :                                                     être reproductible, fiable, pertinent scientifiquement, interprétable,            sont validés mais pour lesquels le suivi n’est pas annuel et n’a
   • un protocole de suivi qui permet d’obtenir la valeur absolue             et réaliste par rapport aux moyens humains et financiers du Parc.                pas été effectué en 2016. Ces indicateurs, reprenant la couleur
      de l’indicateur,                                                        On comprend aisément que toutes ces qualités sont rarement                      de leur dernier résultat (ici l’année 2015), s’identifient par la
   • une grille de lecture qui permettra d’interpréter cette valeur           réunies et que tout choix d’indicateur est le fruit d’un compromis              présence de l’année écrite sur le dessus du pictogramme.
      au regard de l’objectif ciblé par le Parc et de l’état initial.         lié à l’objectif ciblé.
                                                                                                                                                        Certains indicateurs ont été évalués pour la deuxième année
Cette grille de lecture, déclinée en cinq classes de niveau, permettra        Par souci pédagogique, le tableau de bord est ici présenté de             consécutive. L’évolution de leur état est indiquée au moyen de flèches
d’évaluer où l’on se situe par rapport aux objectifs fixés et constituera      manière simplifiée. Chaque indicateur est symbolisé par un                sur les pictogrammes qui marquent la tendance à l’amélioration, à
par conséquent un outil d’aide à la décision pour orienter les actions        pictogramme dont l’état est traduit par une couleur. Les indicateurs      la stabilité ou à la dégradation de chaque indicateur.
de gestion mises en oeuvre. Les cinq états prévus sont les suivants :         sont rassemblés à la fin de chaque chapitre.
Très mauvais, Mauvais, Moyen, Bon et Très bon.

     Indéterminé                 Grille                     Très        Mauvais             Moyen                   Bon               Très bon
                               de lecture                  mauvais                                                                                           Amélioration             Stabilité           Dégradation
                             indéterminée

                                                                           État de l’indicateur                                                                                      Évolution

6 > TABLEAU DE BORD 2016 - PARC NATUREL MARIN DE MAYOTTE
Tableau de bord 2016 - Agence des aires marines
PARC NATUREL MARIN DE MAYOTTE >
Tableau de bord 2016 - Agence des aires marines
P Ô L E                 D ’ E X C E L L E N C E                         M A R I N E

Avec Mayotte, La Réunion et les Terres australes et                                                                                               en 2016 de matériel de lutte contre les pullulations d’Acanthaster
antarctiques françaises, la France possède un espace naturel                                                                                      permettant d’intervenir selon les méthodes les plus reconnues par
marin et donc un patrimoine naturel associé considérable                                                                                          les scientifiques. Par manque de connaissance sur le cycle de vie
qu’il est nécessaire de préserver. En faisant de Mayotte un                                                                                       de ces espèces et sur la pression effective qu’ils exercent sur les
espace scientifique de premier plan en matière de recherche                                                                                        milieux, les seuils d’interventions méritent encore d’être affinés
marine en milieu tropical, la France se dotera d’une place                                                                                        pour les adapter au contexte local.
d’importance sur la scène internationale dans ce domaine.
C’est pourquoi la création d’un pôle d’excellence marine sur
Mayotte est l’un des grands enjeux du Parc.
                                                                                                                                                     Mieux connaître les concombres
                                                                                                                                                     de mer à Mayotte
Les ambitions affichées de ce pôle d’excellence sont triples :
  • améliorer la connaissance et le suivi de la biodiversité et des
     habitats en vue de leur conservation et de leur valorisation,                                                                                   Les holothuries, ou concombres de mer, sont des animaux
  • fédérer les acteurs travaillant dans le domaine de la recherche      2016, le Parc et ses partenaires régionaux ont mis en place un suivi        marins appartenant à la même famille que les étoiles de
     marine tropicale et favoriser leur collaboration,                   de ces impacts à l’échelle régionale. Le pourcentage de corail blanchi      mer et les oursins. Très prisées dans les pays asiatiques,
  • rendre Mayotte attractive pour la recherche par la mise en           et, dans un deuxième temps, la mortalité effective ont ainsi été            certaines holothuries sont aujourd’hui surexploitées dans
     place de structures adaptées et de compétences locales.             évalués. Onze sondes de température déployées dans le lagon de              la région. Malgré l’interdiction de pêche sur Mayotte,
                                                                         Mayotte permettent aussi de surveiller en continu l’évolution de la         il existe des prélèvements illégaux des espèces à forte
Le chapitre Pôle d’excellence marine dispose actuellement de sept        température de surface. Ces suivis sur le réchauffement climatique          valeur commerciale qui sont ensuite exportées. C’est
indicateurs, dont trois peuvent être déjà calculés. Ces indicateurs      font, entre autres, que l’indicateur Suivi des changements globaux          pourquoi, en 2016, le Parc a mis en place le premier
de moyens permettent de savoir si les actions mises en œuvre             est considéré comme bon pour 2016.                                          suivi des holothuries d’intérêt commercial afin d’étudier
sont jugées suffisantes ou non au regard des objectifs décrits                                                                                        l’évolution de leurs populations et, le cas échéant, de
dans ce chapitre. Les quatre indicateurs restants sont en cours            Le Parc se dote de moyens pour                                            caractériser les pressions de pêche illégale.
de construction.                                                           assurer une veille environnementale

   Le réchauffement climatique                                           La prolifération d’espèces potentiellement envahissantes, telles que
   au cœur des suivis du Parc                                            l’étoile de mer épineuse Acanthaster planciii ou l’algue Asparagopsis
                                                                         taxiformis, peuvent être des indicateurs d’un déséquilibre du milieu
Le changement climatique est une problématique mondiale et doit          marin. Il est donc important d’assurer une veille environnementale
être au centre des objectifs de suivi des milieux naturels. Au niveau    permettant de détecter au plus tôt leur présence et le début d’une
du Parc, le changement climatique se traduit notamment par des           prolifération anormale. À Mayotte, la mise en place de mesures
événements de blanchissement des récifs : les coraux, soumis à           de surveillance de ces espèces envahissantes marines est évaluée
des températures anormalement élevées, perdent toute couleur et          comme moyenne à l’heure actuelle, puisque l’indicateur est au
peuvent finir par mourir si la durée des anomalies de température         jaune. En cas de détection d’une pullulation, la mise en place rapide
est trop longue. Quand les réseaux de surveillance mondiaux ont          de mesures de gestion adaptées permet de lutter efficacement
prédit en 2015 une période de réchauffement anormal pour avril           contre la prolifération anormale de ces espèces. Le Parc s’est doté

8 > TABLEAU DE BORD 2016 - PARC NATUREL MARIN DE MAYOTTE
Tableau de bord 2016 - Agence des aires marines
Collaboration avec        Partenariats               Soutien
                                                                           les scientifiques         régionaux             à la recherche

                                                                               Formation             Suivi des                 Espèces
                                                                           supérieure locale       changements                invasives
                                                                          sur le milieu marin         globaux

                                                                                              Niveau de connaissance
                                                                                             des habitats et groupes
                                                                                             taxonomiques méconnus

                                                                               Vers une automatisation
  Le Parc au cœur d’un réseau régional                                         du suivi de la mégafaune marine
  de partenaires scientifiques

De nombreuses problématiques dépassent les frontières du Parc                  Optimiser et moderniser les recensements de la mégafaune
et ont une portée régionale voire internationale : changement                  marine, tel est l’objectif du projet SEMMA-DRONE (Suivi et
climatique, conservation des espèces migratrices, état de santé                étude de la mégafaune marine par drone) en partenariat avec
des récifs… La construction d’un réseau fédérant les partenaires               Kélonia, Wipsea et Escale. Grâce au développement d’une
scientifiques et les gestionnaires est donc primordiale pour former             application informatique semi-automatisée de détection et
un pôle d’excellence marine. A ce titre, le Parc est présent et investi        de recensement de tortues marines au sein d’images acquises
dans de nombreux réseaux et programmes de recherche régionaux                  par drone, le projet alimente les réflexions sur la mise en
comme l’Initiative française pour les récifs coralliens (Ifrecor), les         place d’un observatoire de ces espèces. Plus largement,
Plans nationaux d’actions en faveur des tortues marines et du                  l’outil permettra à terme d’être adapté à d’autres suivis
dugong. Il participe également à des congrès internationaux comme              écologiques du milieu marin.
le 36e congrès international sur les tortues marines.
Tableau de bord 2016 - Agence des aires marines
Q U A L I T É                          D E           L ’ E A U

Le patrimoine naturel marin, tout comme de nombreuses
activités professionnelles ou récréatives, dépend de la
bonne qualité de l’eau du lagon. C’est pourquoi le Parc
a décidé de faire de la qualité de l’eau un axe majeur
dans son plan de gestion. Ses objectifs dans ce domaine
sont clairement calqués sur ceux de la réglementation
                                                                                                                                              Un nouveau SDAGE à Mayotte
européenne (Directive cadre sur l’eau) qui vise à obtenir
un bon état écologique et chimique des masses d’eaux                                                                                          Cette année, la Direction de l’environnement, de
terrestres et marines d’ici respectivement 2021 et 2027.                                                                                      l’aménagement et du logement (DEAL) de Mayotte a
L’origine des pollutions venant principalement de la terre                                                                                    renouvelé son Schéma directeur d’aménagement et de
(eaux usées, agriculture, macro-déchets…), la mobilisation                                                                                    gestion des eaux pour la période 2016–2021. Outil principal
de tous les acteurs du Schéma directeur d’aménagement                                                                                         de la mise en œuvre de la politique communautaire dans
et de gestion des eaux (SDAGE) de Mayotte est essentielle                                                                                     le domaine de l’eau, ce SDAGE a pour objectif d’obtenir,
pour atteindre les objectifs fixés.                                                                                                            d’ici 2021, 53% des masses d’eau en bon ou très bon état,
                                                                                                                                              en travaillant collectivement sur la résorption des polluants
                                                                                                                                              anthropiques, la protection et la sécurisation des ressources
Sur les huit indicateurs proposés dans ce chapitre, deux sont déjà                                                                            en eau douce, l’amélioration de la gouvernance dans le
calculés et quatre sont en cours d’élaboration. Ces indicateurs                                                                               domaine de l’eau et bien entendu, la sensibilisation et
sont liés à :                                                                                                                                 l’éducation à l’environnement.
  • l’état écologique, chimique et le niveau d’eutrophisation
      des masses d’eau,
  • la qualité des eaux de baignade et la qualité microbiologique
      de l’eau,
  • la réhabilitation des décharges et les macro-déchets,
  • l’envasement du lagon.                                                                                                                   Une bonne connaissance de la
                                                                     de Lutte contre l’érosion des sols et de l’envasement du lagon          circulation dans le lagon pour une
   Luttons ensemble contre l’érosion                                 de Mayotte (LESELAM). L’objectif du projet est de comprendre,           meilleure gestion du milieu
                                                                     prévenir et remédier à ces phénomènes d’érosion.
L’érosion des sols a toujours entraîné un apport de sédiments dans                                                                         Mieux appréhender les courants dans le lagon est une clé
le lagon. Cependant des facteurs, comme certaines pratiques          Dans le cadre de ce projet, en 2015-16, des bassins versants tests    fondamentale dans la compréhension de nombreux phénomènes
agricoles, la déforestation ou une urbanisation mal maîtrisée,       (M’Tsamboro et Hajangua) ont été équipés d’instruments mesurant       comme l’érosion littorale et l’envasement lagonaire, la dispersion
aggravent aujourd’hui ce phénomène à l’origine de l’envasement       l’érosion. Cette étude a permis de déterminer la typologie des        des polluants ou des larves de poissons, l’effet « chasse d’eau »
du lagon et qui met à mal sa santé.                                  zones les plus « productives » en sédiments et de montrer que les     de la marée dans les passes, l’impact des fermes aquacoles…
                                                                     zones urbanisées pouvaient avoir un impact érosif supérieur à celui   C’est pourquoi le Parc va acquérir des courantomètres pour
Conscients de ce problème majeur, un grand nombre d’acteurs          des parcelles agricoles. De même, des actions d’information et de     mesurer les flux d’eau afin de réaliser un modèle de circulation
institutionnels, scientifiques et associatifs se mobilisent          sensibilisation auprès des agriculteurs, des élus et des habitants    hydrodynamique, dans l’objectif d’assurer une meilleure gestion
fréquemment depuis 2012 pour travailler ensemble sur le projet       ont été menées en 2016.                                               du lagon.

10 > TABLEAU DE BORD 2016 - PARC NATUREL MARIN DE MAYOTTE
État écologique        Eutrophisation           Qualité des eaux
                                                                            des masses d’eaux                                  de baignade

                                                                                 Qualité          Bon état chimique           Réhabilitation
                                                                             microbiologique      des masses d’eaux           des décharges
  Le suivi des masses d’eau

Depuis 2013, le Parc assure le suivi de la qualité des eaux littorales
de Mayotte au titre de la Directive cadre sur l’eau. C’est ainsi que la
                                                                              Envasement            Macro-déchets
température, la salinité, l’oxygène dissous, le pH, la turbidité et les
                                                                                du lagon
sels nutritifs sont mesurés tous les mois sur les dix-sept masses d’eau
du lagon. Trois indicateurs du Parc sont directement concernés par
ces suivis : l’état écologique, l’état chimique et l’eutrophisation. Bien
qu’il semble évident que ces masses d’eau types soient impactées
par le manque d’assainissement des eaux usées, l’érosion littorale
et l’augmentation des déchets, il manque encore du recul pour
estimer des tendances, des seuils et des grilles de lecture pour des
                                                                                Comment va l’assainissement
indicateurs. C’est pourquoi des études complémentaires ont été                  à Koungou ?
menées par le Parc : mise en place de sondes multiparamètres à
haute fréquence, d’un réseau de sondes de température/salinité                  Aujourd’hui, sur le secteur Koungou–Trévani–Majicavo Lamir,
et d’une campagne évaluant la contamination chimique des eaux                   il n’existe que quelques mini-stations d’épuration (ou STEP)
par échantillonneurs passifs.                                                   privées. Le Syndicat intercommunal d’eau et d’assainissement
                                                                                de Mayotte va donc mettre en place d’ici 2020 une véritable
Les résultats 2016 des échantillonneurs passifs montrent clairement             station d’épuration fonctionnant pour 6 000, puis pour
quatre zones (baies de Mamoudzou, Bouéni et Longoni et                          16 000 Equivalent habitants d’ici l’horizon 2035. Dans un
vasière des Badamiers) plus impactées par différentes familles                  premier temps, les rejets seront concentrés sur une zone
de contaminants chimiques : traces de métaux, hydrocarbures,                    végétalisée spécifique, puis un émissaire sera construit pour
huiles, pesticides, phénols, substances pharmaceutiques… Ces                    rejeter les effluents de la station dans le lagon. En cohérence
résultats, en plus d’être intéressants car caractéristiques des impacts         avec le SDAGE, ce projet va dans le sens de l’amélioration
d’activités humaines, vont aider à la construction de l’indicateur              de la qualité des eaux dans le lagon.
Bon état chimique des masses d’eaux du Parc.
P Ê C H E                     P R O F E S S I O N N E L L E

Avec l’augmentation de la population sur Mayotte, la                    Moins de pêcheurs formés sur Mayotte
pression sur les ressources marines s’accroît. Or celles-ci
ne sont pas illimitées, notamment les ressources récifales            La structuration de la filière pêche est également à mettre en lien
                                                                                                                                                  Vous avez dit Zones fonctionnelles
particulièrement fragiles et qui mettent du temps à se                avec le niveau de qualification des marins pêcheurs. Aujourd’hui,            halieutiques ?
reconstituer. Le Parc a donc comme objectifs de développer            s’il existe plusieurs formations qui permettent d’accéder aux
une pêche durable, ciblée sur les ressources hors lagon, pour         métiers de la pêche sur Mayotte, une seule forme des stagiaires             Des entretiens ont été effectués en 2016 avec les pêcheurs
nourrir la population tout en structurant le secteur de la            se destinant effectivement à ces métiers et correspond parfaitement         locaux pour pré-identifier ces zones à partir de leurs
pêche, en le professionnalisant et en créant des emplois.             aux besoins de la filière pêche actuelle. Le Certificat d’aptitude            connaissances empiriques sur les zones et périodes de
                                                                      au commandement à la petite pêche (CACPP) permet en effet                   reproduction, sur la saisonnalité des captures…. Ces
                                                                      d’exercer comme capitaine d’un navire de moins de 9 mètres armé             données constituent un point de départ utile à l’exploration
Pour évaluer ces objectifs, treize indicateurs ont été retenus :      à la petite pêche. Cette formation a permis à un grand nombre               plus poussée du lagon pour l’identification des zones
  • neuf sont issus de données scientifiques (captures, ressources,    de marins, quasi-exclusivement des pêcheurs déjà actifs, de se              fonctionnelles halieutiques.
     rejets, effort de pêche…),                                       professionnaliser depuis 2007. Cependant, le faible attrait pour
  • quatre sont de type socio-économique et portent sur la            le métier, l’obligation d’être de nationalité française et l’arrêt des
     structuration des filières de pêche et la pérennité des métiers   aides de Pôle emploi ont entraîné une forte baisse du nombre de
     associés.                                                        candidats, passant de 40 stagiaires en 2015 à seulement 12 pour            Une pêche qui se tourne
                                                                      2016. C’est pourquoi l’indicateur Formations des marins pêcheurs           progressivement vers le large
   Une filière qui se structure petit à petit                         est aujourd’hui considéré comme mauvais.
                                                                                                                                               L’un des objectifs du Parc en matière de pêche est de déplacer
La filière pêche mahoraise est aujourd’hui l’une des moins                                                                                     l’effort de pêche vers les ressources pélagiques (thons, bonites,
structurées de France. En effet, Mayotte ne dispose pas encore                                                                                 maquereaux, carangues…), moins fragiles que les ressources
d’un comité des pêches et une grande partie des pêcheurs exercent                                                                              récifales. Deux indicateurs, aujourd’hui calculables grâce aux
et commercialisent encore leurs captures en dehors du cadre                                                                                    données issues du Système d’informations halieutiques, permettent
réglementaire : barques non homologuées, activités non couvertes                                                                               d’évaluer l’atteinte de cet objectif.
sous la forme du régime d’entreprises de pêche , normes sanitaires
non-respectées… Les points de débarquement et de vente du                                                                                      Le premier indicateur, Effort de pêche pélagique, est aujourd’hui
poisson ne sont pas ou très peu équipés d’infrastructures dédiées                                                                              considéré comme moyen, la part des navires pratiquant
(engins de levage, cales adaptées au débarquement de poissons,                                                                                 majoritairement des métiers de pêche pélagique n’ayant pas
approvisionnement en glace, point d’eau…). De même, très peu                                                                                   progressé entre 2011 et 2015, restant autour de 28%.
de ces structures sont aux normes et celles qui le sont ne couvrent
pas l’ensemble du territoire. Cependant, on constate qu’une part                                                                               En parallèle, la proportion de poissons pélagiques pêchés (dont
croissante des débarquements de pêche professionnelle transite                                                                                 l’indicateur Captures pélagiques est issu) a très peu évolué entre
par ces points de vente officiels. Cette volonté de structuration de                                                                            2013 et 2015 et stagne autour de 65%. Si les tendances observées
la filière pêche est à mettre en relation avec le déblocage de fonds                                                                            vont dans le bon sens, il est encore difficile de dire si ce résultat
européens pour la pêche professionnelle, qui incite financièrement                                                                              témoigne d’un réel changement des pratiques ou de la variabilité
les pêcheurs à débarquer leurs poissons dans des infrastructures                                                                               des résultats des enquêtes ; c’est pourquoi l’indicateur n’a pas
dédiées et à déclarer leurs captures.                                                                                                          encore de grille de lecture associée.

12 > TABLEAU DE BORD 2016 - PARC NATUREL MARIN DE MAYOTTE
Qu’en est-il de la pêche sur
  la ressource récifale ?

Le meilleur indicateur de la disponibilité des ressources en poissons
récifaux résulte de l’observation de l’évolution des rendements
de pêche. L’indicateur Production halieutique récifale est construit
autour des rendements de la principale technique de pêche ciblant         Ressources             Production            Pêche
ces ressources à Mayotte : la palangrotte à poissons de récifs.            récifales        halieutique récifale     destructive
Entre 2013 et 2014, les rendements annuels de ces pêcheurs ont
légèrement diminué, de 3.0 à 2.5 Kg de poisson/h de mer. Une plus
longue série de données sera nécessaire pour tirer des conclusions
et établir une grille de lecture adéquate pour l’indicateur.
                                                                        Effort de pêche          Captures          Rejet de la pêche
                                                                           pélagique            pélagiques            palangrière
Cet indicateur est à mettre en lien avec les estimations d’abondance
de poissons observées directement dans le milieu. Ces estimations
seront issues d’une technique appelée « Staviro » développée
par l’Ifremer et testée avec succès à Mayotte en 2014. Cette
technique, qui consiste à immerger des caméras rotatives sur un         Rejet de la pêche    Rejet de la pêche     Pêche profonde
grand nombre de stations récifales, fera l’objet d’une campagne             thonière          traditionnelle
de grande ampleur en 2017, visant à disposer d’un état initial des
ressources sur l’ensemble du lagon et permettra l’obtention de
l’indicateur Ressources récifales.

                                                                           Conditions          Valorisation           Formation
                                                                        de débarquement        des produits           des marins
   Prêts à embarquer !                                                                         de la pêche             pêcheurs

                                                                                                   2015
   En 2016, quatre agents du Parc ont été formés pour pouvoir
   embarquer sur des navires de pêche professionnelle en
   tant qu’observateurs des pêches. Grâce à leurs nouvelles
   prérogatives, il sera possible d’aller collecter directement à                              Attractivité
   bord des palangriers des données de pêche très précises                                      du métier
   comme la composition des captures et des rejets ou les                                      de pêcheur
   caractéristiques des opérations de pêche et de déployer des
   sondes permettant de mieux comprendre le comportement
   de la palangre dans la colonne d’eau pendant la pêche.
A Q U A C U LT U R E

Développer des filières aquacoles qui contribuent au                  la fin 2016, en l’absence d’employés dans les fermes aquacoles,                 installations ainsi que pour justifier ces choix dans les
développement économique et social local. Avoir une                   l’indicateur Niveau d’emploi en aquaculture ne peut être que très              études d’impact à produire à l’appui de leurs demandes
aquaculture respectueuse de l’environnement, qui valorise             mauvais. De même, au vu de l’absence d’opportunité d’emploi                    d’autorisation.
la production d’espèces locales, faire de Mayotte une                 dans la filière, la question de l’arrêt de la formation d’aquaculteur
référence en aquaculture tropicale française : telles étaient         sur Mayotte en 2018 est aujourd’hui posée…                                Deux campagnes ont été menées en juin et novembre 2016 pour
les ambitions affichées par les politiques publiques locales,                                                                                    calibrer et valider le modèle. La première a consisté à prélever des
reprises par le Parc en 2012 dans son plan de gestion, lorsque          Capamayotte                                                             sédiments à différentes distances des cages aquacoles pour étudier
Mayotte était encore le premier producteur outre-mer de                                                                                         l’influence de la proximité des cages sur les organismes vivant
poissons d’élevage. Cependant, depuis 2015, la crise de               Malgré la morosité de la filière aquacole, les travaux menés par           dans le fond. L’objectif de la seconde campagne a été d’estimer
l’aquaculture mahoraise remet aujourd’hui en cause ces                l’Ifremer en collaboration avec le Parc dans le cadre du projet           la quantité de matière déposée issue des cages aquacoles en
objectifs.                                                            Capamayotte continuent. L’objectif de cette étude est de paramétrer       disposant des pièges à particules à différentes distances des cages.
                                                                      un modèle mathématique permettant de prédire les impacts des              Toutes ces données seront analysées en 2017 pour alimenter le
Sur les quatre indicateurs conservés, deux portent sur l’aspect       rejets particulaires des cages aquacoles dans le milieu marin. Ce         modèle et affiner ses prédictions.
socio-économique de la filière aquacole en renseignant sa             modèle aura une triple utilité :
viabilité économique et la pérennité du métier d’aquaculteur.             • pour le Parc, il servira pour faciliter l’instruction des futures     Une perception locale des
Les deux autres sont des indicateurs évaluant le développement              demandes d’exploitation aquacoles et pour calculer                    impacts de l’aquaculture
d’une aquaculture respectueuse de l’environnement, grâce à la               l’indicateur Capacité de charge des sites aquacoles,
connaissance des impacts des rejets aquacoles et à la production          • pour l’Ifremer, il sera appliqué pour évaluer les impacts           Un autre pendant de l’étude Capamayotte a consisté à évaluer la
préférentielle d’espèces locales.                                           environnementaux de différentes stratégies aquacoles,               perception des impacts de l’aquaculture sur l’environnement auprès
                                                                            notamment l’élevage de plusieurs espèces en association,            de l’ensemble des acteurs de la filière (producteurs, scientifiques,
   Une filière aquacole paralysée                                         • pour les aquaculteurs, il servira de référence pour                 institutions publiques locales). Si les producteurs mettent en avant
                                                                            dimensionner et choisir les sites d’implantation de leurs           les impacts positifs de l’aquaculture, comme la concentration de
L’arrêt de la production d’alevins en 2015 a porté un coup très dur
à la filière aquacole mahoraise. En effet, en l’absence de nouveaux
alevins à faire grossir, l’ensemble des producteurs piscicoles a
progressivement stoppé son activité pendant l’année. Seuls les
adultes géniteurs d’ombrine sont encore entretenus aujourd’hui,
car ils sont indispensables à la reprise de l’activité. La gestion
de ces géniteurs et un nouveau plan de production d’alevins
ont été confiés à un consortium d’acteurs de la filière aquacole.
Une nurserie sera installée pour permettre le pré-grossissement
d’alevins importés depuis la Réunion, le temps qu’une écloserie
soit à nouveau opérationnelle, permettant de faire pondre les
géniteurs dans de bonnes conditions.

Par la force des choses, l’arrêt des productions piscicoles a causé
l’effondrement de l’emploi dans ce secteur sur Mayotte. Ainsi à

14 > TABLEAU DE BORD 2016 - PARC NATUREL MARIN DE MAYOTTE
poissons sauvages autour des cages, l’ensemble des enquêtés
s’accordent sur une préoccupation liée aux effluents d’élevage et à
la pollution du milieu naturel. Les solutions envisagées pour limiter
les risques environnementaux concernent surtout la définition
et l’adoption de bonnes pratiques d’élevage pour réduire les
consommations d’intrants et la consommation de carburant
en vendant les produits localement. Le concept d’aquaculture
multi-trophique, associant plusieurs espèces, est séduisant pour
l’ensemble des enquêtés. Cependant, pour tous, le développement
d’un tel type d’élevage fait face à de nombreux freins, la plupart
inhérents à l’ensemble des systèmes aquacoles à Mayotte, comme
le manque de technicité et l’absence d’investisseurs.

Capacité de charge État de la filière               Diversification
des sites aquacoles  aquaculture                   de la production
                                                       aquacole

                         Niveau d’emploi
                         en aquaculture

                              Zéro

   C’est le nombre d’entreprises piscicoles en activité à la fin de
   l’année 2016. Aujourd’hui, seule l’entreprise de production
   de mabé (coquillage perlier) reste toujours opérationnelle.
   L’unique solution à la reprise des activités piscicoles demeure
   dépendante de la relance de la production d’alevins à partir
   des géniteurs conservés par le Conseil départemental de
   Mayotte depuis la dissolution de l’écloserie Aquamay.
T O U R I S M E                              E T            L O I S I R S

Si Mayotte peut attirer du monde par son côté traditionnel et               disparates s’appliquent à l’ensemble des activités de pêche et de       C’est dans cet état d’esprit que le Parc organise chaque
authentique, l’île possède avant tout un atout de taille : son              chasse sous-marine, professionnelles comme récréatives. Afin             année, en partenariat avec des communes et des associations
immense lagon. Lieu de vie ou de passage d’une multitude                    d’avoir une vision plus claire des différentes règles encadrant la      environnementales, une journée de découverte des loisirs en
d’animaux (récifs coralliens, poissons tropicaux, dauphins,                 pêche et la chasse de loisir, la Direction de la mer sud océan Indien   mer et de sensibilisation au milieu marin. Cet évènement, baptisé
baleines, tortues…), le lagon permet de proposer de nombreuses              (DMSOI) a souhaité en 2016 rassembler toutes les réglementations        Premières bulles au pays du corail, est destiné aux jeunes Mahorais
activités de loisirs nautiques, subaquatiques ou de plage aux               encadrant ces activités de loisirs en un seul texte. De plus, dans un   entre 10 et 18 ans. En 2016, ce sont cent vingt jeunes qui ont
visiteurs comme aux Mahorais. Le développement touristique                  objectif affiché de préservation des ressources marines, de nouvelles    découvert de nouvelles activités : paddle, plongée sous-marine,
et économique de l’île et le lagon sont donc étroitement liés.              prescriptions comme la limitation de captures de certaines espèces      natation, randonnée subaquatique mais aussi des ateliers de
C’est pourquoi le Parc a souhaité soutenir et développer des                dans le cadre de la pêche de loisir à Mayotte devraient aussi être      sensibilisation sur les espèces marines, le recyclage des déchets….
activités de loisir associées à la mer, qui soient ouvertes à               incluses. Ce nouvel arrêté est attendu pour 2017.
l’ensemble de la population et qui développent des pratiques                                                                                        Dans la même optique, le Parc finance chaque année des projets
respectueuses des milieux naturels.                                           Quand découverte des loisirs et                                       éducatifs menés dans les établissements scolaires de l’île. En 2016,
                                                                              sensibilisation au milieu marin vont de pair                          cinquante projets retenus ont ainsi permis à plus de deux mille
                                                                                                                                                    cinq cents enfants de s’engager durant toute l’année scolaire sur
Pour atteindre ces objectifs d’un développement bleu et durable             Les loisirs nautiques sont globalement peu pratiqués par les            diverses actions visant la découverte des activités en lien avec la
des activités de loisir, six indicateurs sont proposés, dont trois          Mahorais. La population de l’île étant très jeune, le Parc soutient     mer et la protection de la biodiversité marine de leur lagon.
restent encore à construire. Ces indicateurs évaluent :                     particulièrement l’accès aux loisirs nautiques de la jeunesse puisque
  • l’adéquation entre niveau de pratique des activités de pêche            la pratique est une première étape pour mieux faire connaître,
      de loisir et ressources disponibles,                                  aimer et respecter la mer.
  • l’augmentation du nombre de pratiquants d’activités liées
      à la mer,
  • le développement d’activités de loisir diversifiées et éco-
      responsables,
  • la promotion de la découverte des métiers de la mer,
  • le niveau de connaissance du Parc et de ses enjeux par les
      Mahorais et les touristes.

   Adapter la réglementation locale
   pour mieux gérer la ressource

Au contraire d’autres activités de loisir sur Mayotte, la pêche
sportive et la chasse sous-marine ont un impact direct sur la
ressource en poissons. Pratiquées de manière privée, ces activités
sont encore très peu structurées, bien qu’elles soient aujourd’hui
en plein essor sur l’île. Il est donc important d’adapter la pratique
de ces activités de loisir afin qu’elles soient compatibles avec les
ressources disponibles. A l’heure actuelle, des textes réglementaires

16 > TABLEAU DE BORD 2016 - PARC NATUREL MARIN DE MAYOTTE
Pratique loisir             Pratique              Découverte
                                                                          de la pêche            des activités            des métiers
                                                                        et de la chasse          liées à la mer            de la mer

                                                                                                                              2015

  Communiquer pour renforcer
  la notoriété du Parc
                                                                       Écoresponsabilité           Diversité           Connaissance du
                                                                       des professionnels          de l’offre         Parc naturel marin
Le Parc est voulu comme un outil de promotion pour le
                                                                          du tourisme                                  et de son plan de
développement d’un tourisme et de loisirs durables, tournés vers                                                            gestion
la mer et ses richesses. Pour cela, la première étape est de faire
connaître aux Mahorais et aux touristes l’existence du Parc et de
ses ambitions. En 2015, l’enquête auprès de la population et des
touristes avait révélé un indicateur Connaissance du Parc et de son
plan de gestion très mauvais. Afin d’améliorer ce résultat lors de la
prochaine enquête en 2017, le Parc a mené en 2016 deux projets              Objectif : respect
de communication d’envergure dont la cible est le grand public.             des mammifères marins
Le premier projet est un grand chantier de signalétique pour faire          Sept, c’est le nombre de nouveaux pilotes d’opérateurs
découvrir au plus grand nombre les richesses du patrimoine marin,           nautiques formés par le Parc en juillet 2016. L’objectif du
sensibiliser aux enjeux de préservation et promouvoir les actions           stage : approfondir leurs connaissances sur le milieu marin
du Parc. C’est ainsi qu’en 2016, une exposition temporaire sur les          et sur les mammifères marins en particulier ainsi que les
animaux marins emblématiques a été placée au sein de l’aéroport             engager dans une démarche respectueuse dans l’approche
et que des panneaux sur les bons gestes à effectuer au sein du              des mammifères marins. Signe de son succès, tous les pilotes
Parc ont été installés dans les barges. D’autres expositions sont           ont signé la charte d’approche respectueuse des mammifères
aussi prévues pour 2017.                                                    marins à l’issue de la formation…

Le second projet, une série audiovisuelle « La minute du Parc », a
été finalisée en 2016. Composée de cinq épisodes de trois minutes
chacun en français et en shimaoré, la série traite de différents
sujets relatifs aux enjeux et actions du Parc, dont l’un est « Un
Parc naturel marin, pourquoi ? ».
A C T I V I T É S                               E T         P R AT I Q U E S          T R A D I T I O N N E L L E S

Au travers des pratiques traditionnelles et vivrières, en lien          autres préciser les modalités de professionnalisation de la pêche       étaient plus gros et plus nombreux sur l’ensemble du site, ce qui
avec le lagon, ou par les contes et légendes sur les animaux            à pied. Il ouvrira aussi des perspectives intéressantes en termes       a permis d’établir l’intérêt du projet pour Mayotte. Rapidement,
marins, les lieux mythiques du lagon et de la mangrove,                 de gestion sur l’encadrement des captures pour les pêcheurs de          d’autres villages ont demandé à prendre exemple sur Mbouanasta.
on voit que la mer fait toujours partie intégrante de la                loisir. La DMSOI a d’ores et déjà entamé un travail de recensement      Ces fermetures temporaires vont ainsi permettre le renouvellement
culture mahoraise. C’est pourquoi le Parc a pour objectifs de           des pêcheurs vivriers dans plusieurs communes de Mayotte afin            des ressources et l’ajustement des prélèvements, pour tendre vers
pérenniser et valoriser ces activités et savoirs traditionnels          de permettre par la suite d’accompagner ceux qui le souhaitent          une amélioration de l’indicateur Pêche à pied.
tout en conservant une gestion précautionneuse du lagon.                vers la professionnalisation.
                                                                                                                                                  Des pirogues
                                                                          Vers une gestion raisonnée                                              toujours actives
Sur les neufs indicateurs de ce chapitre, quatre sont déjà validés et     de la pêche au poulpe
deux autres sont encore en attente de données suffisantes pour                                                                                   La pêche en pirogue est une pratique de subsistance traditionnelle
pouvoir établir des indicateurs fiables. Ces indicateurs portent sur :   Pour faire suite aux suivis de la pêche à pied initiés par le Parc en   à Mayotte. Le bon état des ressources ciblées par cette pêche est
  • l’adéquation de la pratique de trois activités de pêche             2012, et dans l’objectif d’œuvrer pour une pêche durable, le Parc a     indispensable au maintien de cette activité. Si la pêche traditionnelle
      traditionnelle (pêche à pied, au djarifa et en pirogue) avec      proposé aux communes de Bouéni et Mtsamboro de travailler avec la       en pirogue est considérée comme peu impactante, elle cible
      le niveau de la ressource récifale,                               communauté des pêcheurs à pied sur la mise en place de fermetures       néanmoins des ressources récifales sensibles à la pression de pêche
  • le respect des habitats naturels sur lesquels les Mahorais          temporaires pour la pêche aux poulpes, un projet qui a déjà fait        de par leur faible capacité de renouvellement. L’adéquation entre
      pratiquent les activités traditionnelles,                         ses preuves dans certains pays de la région comme Madagascar.           le niveau de prélèvement des pêcheurs en pirogue et les ressources
  • le niveau de pratique de ces activités traditionnelles et la                                                                                disponibles est suivie par un indicateur issu des données du Système
      reconnaissance réglementaire de la pratique de ces activités,     Fin 2016, la première réouverture d’un site fermé à la pêche à pied     d’informations halieutiques. En l’absence d’une longue série de
  • le développement d’une offre de découverte de ces activités,        pendant trois mois a eu lieu à Mbouanasta. Les poulpes pêchés           données, il est encore difficile de construire une grille de lecture
  • la connaissance des contes et légendes en lien avec la mer.

   L’encadrement réglementaire des
   activités traditionnelles à l’étude

L’un des objectifs du Parc, évalué au travers de l’indicateur
Statut réglementaire des activités vivrières, est d’accompagner
les pratiques traditionnelles comme la pêche à pied, au djarifa
ou en pirogue, vers une reconnaissance réglementaire. Si pour
2016, l’indicateur est encore considéré, comme très mauvais,
il devrait s’améliorer en 2017. En effet, tout comme pour les
activités de loisir, la DMSOI, en concertation avec les organismes
concernés, a proposé fin 2016 de reprendre l’ensemble de la
réglementation sur la pêche applicable à Mayotte dans un seul
projet d’arrêté et d’y intégrer un volet sur la pêche vivrière et
traditionnelle. Ce projet d’arrêté, attendu pour 2017, devrait entre

18 > TABLEAU DE BORD 2016 - PARC NATUREL MARIN DE MAYOTTE
Vous pouvez aussi lire