ENJEUX ET IMPACTS DES " OVER-THE-TOP " (OTT) - SUR LE SECTEUR DES TÉLÉCOMMUNICATIONS EN AFRIQUE - Wavestone

 
DIAPOSITIVES SUIVANTES
ENJEUX ET IMPACTS DES " OVER-THE-TOP " (OTT) - SUR LE SECTEUR DES TÉLÉCOMMUNICATIONS EN AFRIQUE - Wavestone
ENJEUX ET IMPACTS
                                 DES « OVER-THE-TOP » (OTT)
                                 SUR LE SECTEUR DES TÉLÉCOMMUNICATIONS
                                 EN AFRIQUE

                                 L’a r r i vé e d e s O ve r t h e To p (OT T ) c ré e d e n o m b re u x c h a l l e n g e s p o u r
                                 l e s o p é r a t e u r s t é l é c o m e n A f r i q u e e n c a n n i b a l i s a n t l e u r s re ve n u s
                                 voix et SMS tout en accroissant le trafic vidéo sur les réseaux 3G/4G,
                                 à un moment où les opérateurs doivent investir dans les infrastructures.
                                 Dans ce contexte, les acteurs (opérateurs télécom, États, régulateurs et OTT) font face à
                                 plusieurs questions :
AUTEURS                          //   Quelle est l’ampleur de la menace OTT pour les opérateurs télécom africains ?

                                 //   Comment les régulateurs abordent-ils la régulation des OTT sur les autres conti-
                                      nents ?

                                 //   Quels leviers peuvent activer les opérateurs pour protéger leurs revenus et leurs
                                      marges ?

                                 //   Comment les relations OTT / opérateurs devraient-elles évoluer en Afrique ?

                                 //   Que doivent faire les États et régulateurs africains pour favoriser l’indispensable
                                      effort d’investissement dans les réseaux 3G/4G et fibre optique ?
PHILIPPE PESTANES
philippe.pestanes@wavestone.fr
VICTOR MARÇAIS
victor.marcais@wavestone.fr
L E S OTT, UN S EGMEN T C ROIS S AN T               l’instar de ce que l’on observe aujourd’hui               télécom, à hauteur de la spectacu-
                                                    dans les pays avancés.                                    laire croissance du trafic de données
QUI B O USC ULE LES OP É RAT E U RS                                                                           (notamment liée à la vidéo).
TÉ L ÉCO M                                          OTT et « Internet players »
                                                                                                         D ES VO LU M ES D ’ U T I L I SATE UR S
L’engouement pour les services OTT a donné          Stricto sensu, la plupart des services Internet
naissance à des groupes qui, parfois, sur-          sont des services OTT, c’est-à-dire utilisant
                                                                                                         CO LOSSAUX
passent les opérateurs télécom historiques.         les réseaux des opérateurs télécom et
                                                                                                         Les acteurs de ces services OTT sont
Les OTT regroupent à la fois des acteurs des        apportant de la valeur aux utilisateurs. Mais
                                                                                                         les groupes Internet américains appelés
services de communication, (WhatsApp,               ces opérateurs ne sont pas impliqués dans le
                                                                                                         « GAFA » (pour Google, Apple, Facebook et
Skype ou Viber), de l’audio et de la vidéo          développement, la vente ou la fourniture de
                                                                                                         Amazon), mais aussi des acteurs venus de
(Netflix, Deezer, YouTube).                         ces services aux clients et par conséquent,
                                                                                                         tous les continents, comme le chinois Youku,
                                                    ils ne tirent aucun revenu de ces derniers.
                                                                                                         l’israélien Viber, le français Dailymotion.
Si leur arrivée en Afrique est inéluctable, elle    Potentiellement, il s’agit donc de tous les
pose des challenges aux opérateurs télécom          « Internet Players » tels que présentés sur le       S’agissant du paysage audiovisuel, le site
et aux autorités et régulateurs, à l’heure où       schéma ci-dessous.                                   web d’hébergement de vidéos Youtube
les opérateurs africains doivent investir dans                                                           (appartenant à Google) peut aujourd’hui
les réseaux 3G/4G et fibre optique et gérer         Nous retenons une définition plus limitée des
                                                                                                         compter sur son milliard d’utilisateurs
une transition de leur modèle de revenu, de         services OTT comme étant ceux qui ont un
                                                                                                         (depuis mai 2013) pour garder son statut de
la voix vers les services de données.               impact significatif sur l’économie des opé-
                                                                                                         leader indiscutable. Second sur le podium
                                                    rateurs télécom :
                                                                                                         mondial des OTT audiovisuels, le site Youku
Si les régulateurs peuvent être tentés de blo-
                                                    //   Les services de communication sur               compte plus de 256 millions de visiteurs
quer ou de limiter ces services, ces mesures
                                                         IP (Internet Protocol) comme la voix           (uniques) mensuels, faisant de lui la princi-
ne pourront être que transitoires. Les régu-
                                                         sur IP, les messages instantanés (four-         pale plateforme de vidéo en ligne chinoise.
lateurs devront trouver d’autres mesures
                                                         nis par exemple par Skype, Viber,
d’accompagnement des opérateurs télécom                  WhatsApp, Facebook) ; ces services              WhatsApp arrive, quant à lui, grand gagnant
(par exemple réduction de certaines taxes,               viennent directement « concurrencer »           des OTT communication avec ses 990 mil-
allègements fiscaux…). Les relations entre               les services des opérateurs télécom de
                                                                                                         lions d’utilisateurs, suivi par l’application
opérateurs et OTT, également investisseurs               voix, SMS, MMS, etc.
                                                                                                         de sa maison mère, Facebook Messenger
en infrastructures, deviendront progressive-        //   Les services audio et vidéo,qui pèsent         (800 millions d’utilisateurs), ainsi que Viber
ment moins conflictuelles et plus partena-               fortement sur les volumes de données
                                                                                                         (610 millions).
                                                         transportées sur les réseaux – ce qui
riales lorsque les opérateurs auront migré
                                                         nécessite des investissements en in-
leurs modèles de revenus vers la data, à
                                                         frastructures de la part des opérateurs

OTT et « Internet players »

                         INTERNET PLAYERS                                                                OVER-THE-TOP

         PORTAIL INTERNET               MARCHAND                INTERMÉDIAIRE                  AUDIO/VIDÉO                 COMMUNICATION
         Google                         Jumia                   Airbnb                         Netflix                     Telegram

         Yahoo!                         Amazon                  Tripadvisor                    YouTube                     WhatsApp

         Bing                           Zando                   Uber                           Vimeo                       KakaoTalk

         Yandex                         Konga                   Freelancer                     Deezer                      Viber

         Baidu                          Takealot                Booking                        Dailymotion                 Messenger

                                        Cdiscount               BlaBlaCar                      Spotify                     Wechat

                                        Tisu                                                                               Skype

                                        Alibaba                                                                            Tencent

                                                                              2
ENJEUX ET IMPACTS DES OTT

     Nombre de visiteurs / utilisateurs / abonnés
     *données à mai 2016

     OTT Communication
          WHATSAPP
          (FACEBOOK) (USA)                               900                        WECHAT
                                                                                    (CHINA)                        600
                                                         millions                                                  millions
          FACEBOOK MES.
          (USA)                                          800                        LINE
                                                                                    (JAPON)                        560
                                                         millions                                                  millions

          VIBER
          (ISRAEL)
                                                         610                        SKYPE
                                                                                    (USA)
                                                                                                                   300
                                                         millions                                                  millions

     OTT Audiovisuels
               services vidéos                                                  services audios
               YOUTUBE (USA)                  NETFLIX (USA)                     SIRIUS XM (USA)        APPLE MUSIC (USA)

                           1                              65                                23                    11
                           milliard                       millions                          millions              millions

               YOUKU (CHINA)                  AMAZON (CHINA)                    SPOTIFY (SWEDEN)       DEEZER (FRANCE)

                           256                             15-40                            20                    6
                           millions                        millions                         millions              millions

               VINE (USA)                     HULU (USA)

                           200                             9
                           millions                        millions

Les services OTT touchent plus du tiers de la       //   Le prix… et des fonctionnalités plus          de payer très cher la même conversa-
population mondiale et sont en forte crois-              riches : les services gratuits de commu-     tion internationale avec un son presque
                                                         nication des OTT concurrencent direc-         inaudible et régulièrement coupé sur un
sance, grâce à plusieurs avantages par rap-
                                                         tement les services de voix et SMS des        réseau 2G… Le challenge est donc loin
port aux services des opérateurs télécom :
                                                         opérateurs, mais offrent également de         d’être uniquement tarifaire.
//   L’absence de frontières : les OTT                  nouvelles fonctionnalités (accessibilité
     peuvent facilement déployer leurs ser-              sur différents terminaux, expérience
     vices sur plusieurs pays, alors que, par            client simplifiée, rapidité des échanges
     construction, les opérateurs télécom                de messages, communication enrichie
     sont définis par le pays dans lequel ils            intégrant voix, message, photo et vidéo
     opèrent.                                            de façon fluide et simple).

//   Le multi-device :les services OTT             //   Le paradoxe majeur étant que la qua-
     peuvent également facilement être                   lité des communications voix est sou-
     fournis sur ordinateur, smartphone                  vent meilleure via un service OTT que
     et tablette via les Apps, alors que                 la voix tarifée sur les réseaux 2G des
     les services des opérateurs mobiles,                opérateurs télécom. À la fin des années
     comme le SMS et MMS, ont été                        2010, il était donc possible d’avoir des
     « construits » pour fonctionner sur                 communications voix gratuites en son
     mobile uniquement.                                  haute définition sur Viber ou Skype et

                                                                          3
Pays d’origine des principaux services OTT

  ÉTATS-UNIS
  Itunes | YouTube | Netfilx | NowTV | Vine |                                                             Spotify | voddier | Rebtel |      Trigle | Videomore | Rutube |
                                                       TvCatchup | BBC | Iplayer | Blinkbox
  Amazon instant vidéo | HBO Now | Jango |                                                                Watchever | Maxdome |             Moladejj | 6v6 | Now
                                                       Dailymotion | OCS | Deezer |
  Hulu | Pluto | Vimeo | GooglePlayMusic |                                                                Videoload | Simfy
                                                       6play | CanalPlay | MYTF1 VOD |                                                      VK | Tovgram
  Zattod | Pandora                                     AstrePlayer | Infinity | Watchever |
  Snapchat | WhatsApp | Skype | Facebook |             Maxdome | Videoload | Simfy
  Twitter | Instagram | MagicJack | Fring |
  Messenger | Tango
                                                                                                                                                               Youku | Iqiy | Vqq |
                                                                                                                                                               Rviki | Uula | Now Player |
                                                                                                                OSN | MyHD | Cinemoz                           | Clip
                                                                                                                                                               Kakao Talk | Line

                                                                                               Viber
             Cinépolis Klic | Clarovideo

                                                                                                                                                       Vidio | Genflix | Spüul
                                                                                                                     Spüul                             Zalo | Momo | We chat |
                                                                                MTN Play                                                               Tencent
                                                                                Nimbuzz! | HJ | 2Go | Saya! | Howfar App

                                 Net Movies | Vive |
                                 Veo
                                                                                                                                                         Myplex | Quickflix |
                                                                                                                                                         Stan. | Presto

 *données à mai 2016

DE S P ERS PEC TIVES JU GÉ E S                               Des capitalisations qui dépassent nettement
                                                             celles des opérateurs télécom (octobre 2015)
CON VAINC ANTES
PAR LES MARC HÉS
                                                             OPÉRATEURS TELECOM (BN$)                                          TECH & INTERNET (BN$)

Croissance dynamique                                         China mobile                                      250              Apple                                                 630

                                                             Verizon                                     174                    Google                                      440
et capitalisations élevées
                                                             AT&T                                        170                    Facebook                        260
Les business models des OTT convainquent                                                                                        Amazon                          250
                                                             NTT DoCoMo                                 150
les investisseurs : les capitalisations des plus                                                                                Alibaba                       232
                                                             Vodafone                              85
                                                                                                                                Priceline         64
grands acteurs Internet dépassent nette-
                                                             Deutsche Telekom                      77                           Netflix       45
ment celles des opérateurs télécom. Alors
                                                             America Movil                    56                                Ebay         31
que les valeurs boursières des deux plus                     Telefonica                       55                                Yahoo        29
grands opérateurs mondiaux, China mobile                     Orange                      40                                     LinkedIn     25
et Verizon, s’établissent respectivement à                   Telecom Italia             20                                      Twitter      18

250 et 174 milliards de dollars en octobre
2015, Apple et Google culminent respecti-
vement à 630 et 440 milliards de dollars.

                                                                                       4
ENJEUX ET IMPACTS DES OTT

UN CO NTEXTE RÉGLEME N TAIRE                        Le principe de la neutralité                       Des fast lanes seraient autorisées pour per-
                                                    du net, réaffirmé aux États-Unis                   mettre certains services qui ne peuvent pas
FAVORABLE AUX OT T MAIS
                                                    et en Europe, est favorable aux OTT                fonctionner sans cette priorisation, comme
CON TRASTÉ S ELO N L E S RÉGION S                                                                      les services de télévision sur IP à très haute
                                                    Aux États-Unis, la Federal Communications
                                                    Commission (FCC), régulateur des commu-            définition ou les services de visioconférence.
Déséquilibre de la régulation entre
                                                    nications, a récemment réaffirmé des prin-
OTT et opérateurs télécom                                                                              L’attitude des régulateurs demeure plus
                                                    cipes de neutralité concernant les services,
                                                                                                       restrictive dans certains pays d’Afrique,
Les OTT se différencient des opérateurs non         applications et contenus légaux. Trois obli-
                                                                                                       du Moyen-Orient et d’Asie, où les services
seulement par leur business model (investis-        gations s’imposent aux opérateurs télécom
                                                                                                       OTT sont parfois interdits. Au Maroc, début
sements limités, peu d’employés, croissance         sur le contenu Internet, en ligne avec les prin-
                                                                                                       2016, l’Agence Nationale de la Régulation
forte, empreinte mondiale…) mais aussi par          cipes de liberté inscrits dans la Constitution
                                                                                                       des Télécom a considéré que les services
les règles qui leur sont appliquées sur le          américaine :
                                                                                                       de voix sur IP fournis par les OTT relevaient
plan de la régulation et de la fiscalité. Ils ont
                                                    //   No blocking : les Fournisseurs d’Accès       des services dont l’exploitation est soumise à
bénéficié jusqu’ici d’une régulation limitée ou
                                                         Internet ou FAI, ne peuvent interdire         des licences. Elle a demandé aux opérateurs
inexistante, alors que les opérateurs télécom
                                                         l’accès en ligne à du contenu, des appli-     de « bloquer » ces services OTT, déclenchant
sont, de leur côté, fortement régulés. Par ail-          cations ou des services légaux ; évitant
                                                                                                       une importante réaction du grand public, et
leurs, ils sont capables de mener des straté-            ainsi toute action de censure ou de dis-
                                                                                                       de la jeunesse en particulier.
gies d’optimisations fiscales à l’international          crimination à l’encontre de sites ou de
compte tenu de la concurrence à laquelle se              services précis.
livrent les États sur ce terrain.                   //   No throttling : les FAI ne peuvent déli-     L ES OT T À LA CO NQ U ÊT E
                                                         bérément proposer des offres diffé-           D E L’A F R I Q U E
Néanmoins, les États et les régulateurs s’inté-          rentes aux sites ou ralentir (ou accélé-
ressent de plus en plus aux OTT et remettent             rer) intentionnellement le chargement
                                                         de leurs données. Objectif : éviter l’ins-    Les OTT se développent en Afrique
en cause les conditions avantageuses dont
                                                         tauration et le développement d’un            portés par la pénétration des
ils bénéficient : optimisation fiscale, position
                                                         Internet à deux vitesses.                     smartphones et le déploiement des
dominante sur certains marchés, sécurité des
                                                    //   No paid prioritization : d  ésormais, il     réseaux 3G/4G
données, contribution à la sécurité des États
                                                         est interdit aux fournisseurs de ser-         Le développement en Afrique des OTT
dans le contexte de renforcement du terro-
                                                         vices Internet de facturer un surplus         internationaux reste moindre que sur les
risme mondial, ou encore libre circulation
                                                         aux sites souhaitant accélérer l’accès à
des données sur les réseaux des opérateurs                                                             autres continents.
                                                         leurs contenus. Puisque le net est perçu
télécom (aussi appelée « neutralité du net »).           comme un « bien d’utilité publique »,
                                                                                                       L’Afrique restant pour eux le principal gise-
                                                         les FAI américains – Verizon et AT&T-,
                                                                                                       ment de croissance future, ils investissent
                                                         sont soumis à une obligation de trans-
                                                         parence quant à la gestion du trafic In-      l’ensemble du continent africain en direct
                                                         ternet. Le suivi des plaintes utilisateurs    (Facebook et Netflix ont ouvert des bureaux
Déséquilibre des modèles économiques                     est par ailleurs assuré par la FCC.           en Afrique du Sud en 2015) ou en partenariat

INDUSTRIE TÉLÉCOM                                   En Europe, le Parlement Européen a voté le         avec les opérateurs télécom : Naspers avec

•   Industrie fortement régulée                     27 octobre 2015 une loi établissant des prin-      Vodacom (Afrique du Sud, 2015), WhatsApp
•   Fiscalité nationale                             cipes de neutralité du net similaires à ceux       avec Airtel (Nigeria, 2014).
•   Croissance en ralentissement ou limitée
•   Industrie fortement capitalistique              appliqués aux USA. Le Parlement Européen
                                                                                                       Si l’ensemble des pays africains est ciblé,
•   Grand nombre d’emplois                          autorise cependant certaines exceptions,
                                                                                                       l’Afrique du Sud est le point d’entrée privi-
•   En conversion vers l’IP                         considérées plus favorables aux opéra-
•   Business models traditionnels                                                                      légié des OTT du fait de sa culture anglo-
                                                    teurs télécom. Les pratiques dites de Zero
                                                                                                       saxonne et de sa plus forte maturité (réseaux
                                                    Rating seraient autorisées. Ces pratiques
                                                                                                       télécoms développés et PIB par habitant
OTT
                                                    consistent à ne pas décompter dans des
                                                                                                       plus élevé).
•   Régulation limitée ou inexistante               offres de volume de données, le trafic réa-
•   Optimisation fiscale internationale
•   Croissance rapide                               lisé sur certains sites : par exemple, vous dis-   Cependant, des acteurs OTT africains
•   Investissements limités                         posez d’1 GO de données pendant un mois            émergent également et ils se déve-
•   Nombre d’emplois limité                         pour 10 euros mais vous avez également le          loppent à travers le continent depuis 2010,
•   Basé sur l’IP
                                                    droit d’aller sur Facebook de façon illimitée.     notamment :
•   Business models disruptifs (gratuit,
    freemium,etc.)

                                                                           5
Les OTT communication
                                                      Les OTT se développent en Afrique portés par la pénétration
•   2go (Afrique du Sud, 2007),
•   Saya (Ghana, 2011),                               des smartphones et le déploiement de la 3G/4G
•   HowFar (Nigeria, 2014).

Les OTT audiovisuels
•   Veesion TV (Namibie, 2014),
•   ShowMax (Naspers, Afrique du Sud 2015),
•   FrontRow (MTN, Afrique du Sud 2015),
•   AfroStream,
•   Iroko (Nigeria, UK).

Les OTT internationaux

Les OTT africains

                                                     Pays ayant lancé la 4G

                                                     Pays ayant lancé la 4G,
                                                     en phase test ou sur zone
                                                     restreinte

                                                    Pays en 2G / 3G

L E S OPÉRATEURS AF RIC AIN S SON T             opérateurs mobiles africains pesaient encore       messages instantanés Viber ou Whats’App.
                                                pour environ 90% dans leur revenu total en
PARTI C ULIÈREMENT IMPAC T É S                  2015 (contre moins de 50% en Europe).
                                                                                                   À l’échelle mondiale, la VoIP OTT repré-
PAR L ES OTT EN RAISON                                                                             senterait 8700 milliards de minutes et

DE L’ I MPO RTANC E D E S RE V E N U S          Il y a très peu d’offres forfaitaires illimitées   63 milliards de dollars de revenus estimés en
                                                comme on les trouve en Europe, mais une            2018. En Afrique, les opérateurs voient donc
DE LA VO IX EN AFRI Q U E
                                                majorité d’offres tarifées à la minute ou à la     leurs revenus voix très impactés, alors qu’ils
                                                seconde. Dans ce contexte, les offres « gra-       doivent consentir, dans le même temps, de
La problématique est aujourd’hui
                                                tuites » des OTT sont non seulement attrac-        lourds investissements dans les licences et
essentiellement sur la voix.
                                                tives pour les consommateurs mais direc-           fréquences 4G comme dans les infrastruc-
Les OTT menacent les revenus issus des          tement impactantes sur le chiffre d’affaires       tures réseaux (3G et 4G).
produits téléphoniques phares : SMS, roa-       des opérateurs en Afrique. Par exemple au
ming, voix sur les appels nationaux et inter-   Maroc, le trafic SMS a baissé de près de 25%
nationaux. Or, les revenus voix et SMS des      sur un an, sous l’effet des i-messages et

                                                                              6
ENJEUX ET IMPACTS DES OTT

Pénétration de l’Internet mobile haut débit

                                                                                                                                    TCAM *

                                                                                                                                      3%

                                                                                                                                     26%

                                                                                                                              * Taux de Croissance
                                                                                                                                  Annuel Moyen

L E DÉ V ELO P P EMENT DE S RÉ S E AUX          Leviers marketing                               Par exemple, un blocage ou une limitation
                                                                                                des OTT pourrait être justifié de façon tran-
3G/4G ET DES S MART P H ON E S                  En relation directe avec le client final, les
                                                                                                sitoire, le temps que les opérateurs télé-
                                                opérateurs peuvent profiter de leurs leviers
VA ACC ÉLERER L’ARRIV É E DE S OT T                                                             com soient moins dépendants de la voix,
                                                marketing pour amortir l’impact des OTT sur
E N AFRIQUE                                     leur chiffre d’affaires.                        mais cela aurait sur le long terme un impact
                                                                                                économique négatif qui ne doit pas être
Le développement des smartphones « low          //   Offrir de l’abondance sur la voix. Les    sous-estimé.
cost » à moins de 50 dollars US, à l’instar          opérateurs peuvent agir sur l’abon-
d’Orange Kliff ou d’Elikia (premier smart-           dance voix — “l’illimité voix” — pour      L’impact positif des services Internet dans
phone africain créé par le constructeur              réduire l’avantage tarifaire des OTT
                                                                                                le domaine économique et social est sans
                                                     sur la voix. Ces offres sont possibles
congolais VMK) va dynamiser l’usage des                                                         équivoque : une hausse de l’accès à la data
                                                     en prépayé, mode de fonctionnement
OTT dans les pays où des réseaux 3G/4G sont          ultra-majoritaire en Afrique.              de 10% s’accompagne d’une hausse du PIB
installés. Entre 2015 et 2020, la pénétration                                                   mondial de 1,35% (source GSMA). D’un point
                                                //   Monétiser la data. Les opérateurs
de l’Internet mobile haut-débit va accomplir                                                    de vue social, l’éducation et la culture pour-
                                                     doivent donner un prix à la data et édu-
une ascension fulgurante. Estimée en 2015            quer le marché dans ce sens car c’est      raient bénéficier, grâce à la démocratisation
à 19% en Afrique (et 81% dans l’OCDE), on            bien aujourd’hui la data qui a un coût     de la data, de gains de productivité estimés
estime que d’ici 2020 ces valeurs atteindront        pour les opérateurs et non la voix. Ils    entre 30 à 70 milliards de dollars. Les régula-
61% pour le continent africain (contre 93%           peuvent à la fois limiter l’usage de la    teurs et les pouvoirs publics devraient donc
                                                     data (capping / shaping) pour se pro-
pour le vieux continent).                                                                       explorer des remèdes d’autres natures, par
                                                     téger contre les usages data excessifs,
                                                     et encourager à sa consommation (tie-      exemple sous forme d’incitations fiscales.
Les investissements dans les câbles sous-
                                                     ring) via des offres de rechargement.
marins ces 10 dernières années ont connecté
                                                     Ces stratégies tarifaires permettent à
l’Afrique au très haut débit mondial. Là             la fois de développer les revenus des
encore, ce mouvement est favorable au                données et d’éviter la saturation des
développement des usages OTT en Afrique.             réseaux.
                                                                                                        « Les investissements
QUE L S LEVIERS                                 SOLU T ION S R ÉG L EM ENTA I R ES                      dans les câbles sous-
POUR QUELLES RÉPON S E S ?                      En Afrique, les régulateurs et les pou-                marins ces 10 dernières
                                                voirs publics peuvent mettre en place des
Les opérateurs disposent de plusieurs leviers
stratégiques pour répondre aux défis portés
                                                mesures d’accompagnement pour aider                     années ont connecté
                                                les opérateurs télécom à gérer leur transi-
par les OTT : des leviers marketing vis-à-vis
                                                tion vers la data, par exemple sur le terrain       l’Afrique au très haut débit
de leurs clients, leur capacité à négocier
avec les OTT et des leviers réglementaires
                                                réglementaire.
                                                                                                             mondial.»
en agissant auprès des pouvoirs publics et
des régulateurs.

                                                                           7
//
STRATÉGIES DE PARTENARIAT
.                                                  Cette tendance à la coopération entre OTT et                                   Favoriser le partage d’infrastructures
                                                                                                                                  dans les zones peu denses
                                                   opérateurs télécom tend à se renforcer dans
De plus en plus, les OTT et les acteurs télé-      les pays développés et pourrait constituer un                           //     Faciliter l’accès à la bande passante
coms développent des stratégies de parte-          modèle pour l’Afrique à moyen terme.                                           internationale
nariats en commun, à l’instar de Netflix Open
Connect (Europe / USA) ou Google Open                                                                                      Adapter le cadre
                                                   LE S IMP L I C AT I O NS
Flow Wan (Europe/ USA), qui proposent aux                                                                                  réglementaire et fiscal
opérateurs télécom de se raccorder directe-
                                                   P OU R LE S P O U VO I R S P U B L I C S                                //     Accompagner les opérateurs dans la
ment à leurs infrastructures.                      E T LE S RÉG U LAT EU R S                                                      transition vers la data en adaptant la
                                                                                                                                  fiscalité
Google et Netflix ont en effet investi dans        L’arrivée des OTT en Afrique est inéluctable
                                                                                                                           //     Définir une position commune entre
leurs propres réseaux, dans le but de pro-         et doit faire l’objet de mesures d’accompa-
                                                                                                                                  pays africains sur la neutralité du net
poser une qualité de service élevée à leurs        gnement afin de continuer à favoriser les
                                                                                                                           //     Définir une position commune sur la
clients. Cela se traduit par une collaboration     investissements dans les réseaux télécom.
                                                                                                                                  fiscalité des OTT
avec les opérateurs télécom, en installant         Pour cela, plusieurs pistes doivent être
                                                   approfondies :                                                          //     Encourager les investissements par
leurs équipements au plus près des réseaux
                                                                                                                                  les OTT internationaux en Afrique
des opérateurs locaux. Facebook met en                                                                                            (réseaux de diffusion de contenus…)
œuvre des projets similaires.                      Encourager le développement
                                                   des infrastructures 4G                                                  Favoriser l’émergence
Certains OTT acceptent de payer pour avoir         //     Attribuer des licences et des fré-                               d’OTT africains
accès à une qualité de service (QoS), garan-              quences 4G en prenant en considé­
                                                                                                                           //     Encourager l’innovation, la formation
tie auprès des grands opérateurs télécom.                 ration le nouveau paradigme du mar-
                                                                                                                                  technologique et les start-up afri-
C’est le cas de Netflix qui, en 2014, a accepté           ché (prix des licences, objectifs de
                                                                                                                                  caines
                                                          couverture…)
de payer Comcast pour garantir une qualité
                                                                                                                           //     Créer les conditions (juridiques et
de service optimale à ses clients.                 //     Faciliter le partage d’infrastructures
                                                                                                                                  fiscales) favorables aux investisseurs
                                                          sur la fibre optique longue distance
                                                                                                                                  financiers en Afrique.

                                                                                                                                                     www.wavestone-advisors.com

                                                  Wavestone est un cabinet de conseil, issu du rapprochement de Solucom et des activités européennes de Kurt Salmon (hors consulting dans
                                                                                          les secteurs retail & consumer goods). Il figure parmi les leaders indépendants du conseil en Europe.
                                                                                         La mission de Wavestone est d’éclairer et guider ses clients dans leurs décisions les plus stratégiques
                                                                                                            en s’appuyant sur une triple expertise fonctionnelle, sectorielle et technologique.

2016 I © WAVESTONE
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler