Feuille de pointage climatique pour les Jeux olympiques de 2010 à Vancouver

 
Feuille de pointage climatique pour les Jeux olympiques de 2010 à Vancouver
Feuille de pointage climatique pour les
 Jeux olympiques de 2010 à Vancouver
L’« environnement » étant la troisième dimension officielle de l’Olympisme et les changements
climatiques étant un enjeu déterminant de notre temps, il est juste de s’attendre à ce que les Jeux
olympiques de 2010 à Vancouver deviennent une figure de proue et communiquent un message
percutant sur la scène mondiale à propos des solutions aux changements climatiques et au
réchauffement de la planète.

La présente feuille de pointage aborde l’efficacité avec laquelle les Jeux olympiques de Vancouver
ont géré leurs propres incidences sur le climat, ainsi que leurs actions pour engager le public quant
aux problématiques du changement de climat. Il s’agit d’une critique constructive visant le Comité
d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver à Vancouver (COVAN), les partenaires
gouvernementaux associés aux Jeux, le Comité international olympique, les comités d’organisation
futurs des Jeux olympiques et les autres parties avec un intérêt pour le sport et l’environnement.

Nous avons étudié les mesures prises par les Jeux olympiques de Vancouver sous dix aspects
relatifs au climat; cette catégorisation représente à notre avis une bonne mesure de leur rendement
global en matière d’action climatique et de leadership . Nous avons tenu compte des engagements
pris par le COVAN lui-même lors du processus de candidature, des recommandations de la
Fondation David Suzuki dans son rapport Meeting the Challenge (Relever le défi) commandé
par le COVAN en 2007, et des accomplissements des programmes climatiques de divers Jeux
olympiques d’été et d’hiver, entre autres grands événements sportifs. Il est entendu, notons-le,
que chacun des Jeux devrait surpasser le précédent en termes de rendement global, et c’est donc
cette optique qui s’applique aux initiatives environnementales entourant les Jeux. À la lumière
de la forte préoccupation du public face aux changements climatiques, nous nous sommes enfin
penchés sur les objectifs idéaux des Jeux olympiques d’hiver devant ce problème important, surtout
si l’on considère que l’avenir même de ces Jeux olympiques dépend de températures hivernales
suffisamment froides pour générer de la neige et de la glace.

Les Jeux olympiques à Vancouver s’ouvriront dans un peu plus d’une semaine, nous avons ainsi pu
résumer leur performance dans presque toutes les catégories. La dernière catégorie, l’engagement
du public, fait exception; son rendement a été décevant jusqu’à maintenant, mais il demeure
possible de l’améliorer par un effort décisif au cours des Jeux comme tels afin de livrer aux milliers
de spectateurs et aux milliards de téléspectateurs du monde entier un message exaltant au sujet
des solutions climatiques.

1 Le COVAN a également mis en œuvre un programme de durabilité à large portée qui regroupe d’autres initiatives

environnementales, la participation des autochtones et un engagement des quartiers déshérités, mais ces initiatives
dépassent l’ampleur de la présente feuille de pointage.

www.davidsuzuki.org
www.davidsuzuki.qc.ca
RÉSUMÉ DU RENDEMENT CLIMATIQUE DES JEUX
         OLYMPIQUES DE 2010 À VANCOUVER

    Catégorie                Rendement des Jeux olympiques de Vancouver

    1. Objectifs             L’établissement d’objectifs précis, mesurables et suffisamment ambitieux est une première étape
                             essentielle de l’élaboration d’un programme climatique réussi. L’acte de pose de candidature
                             des Jeux olympiques de Vancouver établissait des objectifs solides relativement à l’efficacité
                             énergétique et à l’énergie renouvelable, mais demeurait vague sur d’autres points.

    2. Transparence          La transparence favorise la responsabilité et peut en outre fournir des occasions de dialogue
                             constructif avec les parties prenantes. Le COVAN s’est montré relativement transparent quant à
                             son programme climatique.

    3. Mesure des            Le fait de mesurer les émissions de gaz à effet de serre permet à une organisation de gérer
                             ses incidences sur le climat, avec le potentiel de les réduire, et le COVAN a surpassé les Jeux
    incidences sur le
                             précédents grâce à une approche rigoureuse et exhaustive.
    climat

    4. Sites                 Les sites sont la trace visible de tous les Jeux olympiques, et les Jeux olympiques de Vancouver
                             laisseront à la région des édifices innovateurs écoénergétiques qui réduiront les émissions de
                             gaz à effet de serre dans la communauté (en plus d’économiser de l’argent) pendant bien des
                             années à venir.

    5. Consommation          La consommation d’énergie provenant de combustibles fossiles dans les sites, notamment sous
                             forme d’électricité, de chauffage et de refroidissement, est d’ordinaire une source importante
    d’énergie
                             d’émissions de gaz à effet de serre lors de Jeux olympiques d’hiver. Toutefois, les Jeux
                             olympiques de Vancouver feront surtout appel à des sources d’énergie propre.

    6. Transports            Les moyens de transport sur place et le transport des marchandises pendant les Jeux sont
                             d’importantes sources d’émissions de gaz à effet de serre. À Vancouver, il semble que des
                             occasions de réduire de façon durable les émissions du secteur des transports dans la région
                             aient été manquées.

    7. Réductions globales   Dans n’importe quel événement d’envergure, la priorité nº 1 pour gérer les incidences sur le
                             climat consiste à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans toute la mesure du possible
    des émissions de gaz à
                             (c.-à-d. avant les compensations carbone), et les Jeux olympiques de Vancouver estiment qu’ils
    effet de serre           réduiront leurs émissions totales d’environ 15 %.

    8. Compensation des      Depuis les Jeux olympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City, la plupart des Jeux olympiques
                             assument la responsabilité d’une partie de leur incidence sur le climat à l’aide de crédits
    émissions restantes
                             compensatoires de carbone. Le COVAN compte compenser l’émission de 118 000 tonnes de
                             carbone; cette quantité, si considérable soit-elle, représente moins de la moitié des émissions
                             liées aux Jeux.

    9. Mobilisation des      Les Jeux olympiques, bénéficiant d’une grande visibilité, ont le pouvoir d’amener
                             commanditaires et fournisseurs, entre autres, à passer à l’acte par leurs propres initiatives
    commanditaires et
                             environnementales. Les Jeux olympiques de Vancouver ont déployés quelques initiatives visant
    d’autres parties         les commanditaires et d’autres parties prenantes.

    10. Engagement du        L’environnement est l’une des trois dimensions de l’Olympisme, et les Jeux olympiques sont une
                             occasion incomparable de toucher des milliards de gens autour du monde et de les inspirer à
    public
                             adopter des solutions au changement climatique. C’est toutefois dans cette catégorie que le
                             COVAN a eu le moins de succès.

                     EXÉCUTION GLOBALE : BRONZE

DISCUSSION DÉTAILLÉE DU RENDEMENT CLIMATIQUE DES JEUX OLYMPIQUES
DE 2010 À VANCOUVER
Nous allons maintenant traiter des dix catégories afférentes au rendement climatique des Jeux olympiques
de Vancouver que nous avons étudiées. Dans chaque catégorie, nous avons relevé des hauts faits, des efforts
insuffisants et des occasions qui semblent avoir été manquées.

1. OBJECTIFS                           aucun projet additionnel n’a vu le    olympiques fassent preuve de
                                       jour. Le COVAN a aussi négligé        responsabilité environnementale.
L’établissement d’objectifs précis,    d’annoncer publiquement des           Le COVAN a fait connaître
mesurables et assez ambitieux est      cibles de réduction des émissions     ses initiatives climatiques par
une première étape essentielle         de gaz à effet de serre, ce qui       l’entremise de ses rapports annuels
de l’élaboration d’un programme        aurait accru l’obligation de rendre   sur la viabilité, de son site Web et
climatique réussi. L’acte de           compte et servi                       de ses communications avec les
candidature des Jeux olympiques        d’« objectif complémentaire »         parties prenantes. Le COVAN a
de Vancouver a fixé des objectifs      à atteindre pour les Jeux. En         parlé très ouvertement de certains
solides relativement à l’efficacité    2009, le COVAN a annoncé un           défis affrontés, notamment son
énergétique et à l’énergie             objectif relativement vague de        budget limité pour les initiatives
renouvelable, mais était vague sur     compenser « jusqu’à » 300 000         de viabilité, et a demandé des
d’autres points.                       tonnes d’émissions de gaz à effet     conseils et des idées à l’extérieur
                                       de serre à l’occasion des Jeux.       de l’organisation.
Les objectifs des Jeux olympiques      Le COVAN s’est fixé un objectif
de Vancouver en matière                de détourner 85 % des matières        Le COVAN a publié trois rapports
climatique comptaient des sites        résiduelles et semble être en         sur la viabilité, et deux autres sont
écoénergétiques homologués             mesure d’atteindre cet objectif       planifiés; c’est plus que n’importe
LEED; l’alimentation en énergie        et ainsi réduire les émissions des    quel autre comité d’organisation
renouvelable et verte; et              gaz à effet de serre associées        des Jeux olympiques à ce jour. Il a
l’utilisation des transports publics   aux déchets envoyés aux sites         également publié des prévisions
pendant les Jeux; tous ces             d’enfouissement.                      de haut niveau sur les incidences
objectifs ont été atteints.                                                  globales des Jeux sur le climat,
                                                                             qui avaient été commandées
D’autres buts, moins bien définis,     2. TRANSPARENCE                       auprès d’un tiers dès janvier
étaient de « tendre vers des Jeux                                            2007, ainsi qu’une estimation plus
carboneutres » et de s’engager         La transparence responsabilise        récente en novembre 2009. Le
à « mener une campagne                 et peut en outre fournir des          COVAN a entretenu un dialogue
d’information, d’éducation et          occasions de dialogue constructif     régulier avec des groupes
de sensibilisation à grande            avec les parties prenantes.           environnementaux locaux et fondé
échelle du public » au sujet de        Le COVAN s’est montré                 un comité de conseillers externes,
l’environnement; ces deux objectifs    relativement transparent quant à      qui a offert de la rétroaction au
étaient aussi vagues qu’ambigus        son programme climatique.             COVAN sur des enjeux de viabilité,
et ont contribué aux résultats                                               notamment son programme
discutables (abordés plus loin dans    Les comités d’organisation des        climatique.
la feuille de pointage).               Jeux olympiques devraient
                                       idéalement assurer le suivi           Toutefois, le COVAN n’a pas
Le dossier de candidature de           des données relatives à tous          rendu publics les détails de
Vancouver 2010 ne fixait pas non       les aspects environnementaux          certaines activités, dont son
plus d’objectifs relativement à        de leurs Jeux et les rendre           programme global de transport,
une infrastructure permanente          accessibles au public. Ceci revêt     la ventilation de son budget de
de transport durable; il est vrai      une importance particulière,          viabilité et les détails des projets
que certains travaux déjà planifiés    car le CIO lui-même, qui reçoit       de compensation carbone à base
dans la région ont été accélérés       de l’information détaillée au         d’énergie propre en Colombie-
par les commissions de transport       sujet des activités des comités       Britannique qui seront employés,
locales en vue des Jeux, mais          d’organisation, ne semble pas         limitant les occasions de retour
                                       exiger que les organisateurs          d’information sur ces points.           
3. MESURE DES INCIDENCES              cadre des Jeux de Vancouver              de critères de construction
    SUR LE CLIMAT                         (dû principalement au besoin             écologique et, du même coup,
                                          réduit en air climatisé, et le fait      érigé la plus grande agglomération
    Le fait de mesurer les émissions      que les arénas et les machines           d’installations à faible incidence
    de gaz à effet de serre permet        distributrices ne contiendront pas       et finalité unique en Amérique du
    à une organisation de gérer ses       ces matières) ceux-ci devraient          Nord.
    incidences sur le climat, avec        être inclut dans l’inventaire afin
    le potentiel de les réduire, et       d’assurer une constance avec             Les caractéristiques dignes de
    le COVAN a surpassé les Jeux          les Jeux précédents (l’utilisation       mention des nouveaux sites
    précédents grâce à une approche       des ces matières aux Jeux de             comprennent la concentration
    rigoureuse et exhaustive.             Sydney en 2000 ont été un enjeu          des aménagements avec des sites
                                          important). Le fait d’inclure ces        groupés qui limitent le besoin en
    Le COVAN estime que les Jeux de       sources créeraient également             moyens de transport, et l’accent
    Vancouver généreront environ 268      un précédent pour des Jeux à             sur l’efficacité énergétique.
    000 tonnes de gaz à effet de serre,   venir (surtout ceux d’été) où ces        Selon les estimations, les coûts
    dont 118 000 tonnes provenant         matières sont plus fréquemment           énergétiques de certains sites
    surtout de ses propres opérations,    utilisées.                               seront réduits de 15 % ou plus.
    22 000 tonnes des commanditaires                                               C’est également la première fois
    et partenaires et 128 000 tonnes      Le COVAN a surpassé les actions          que la consommation d’énergie
    des spectateurs et autres parties     de d’autres comités organisateurs        de nombreux sites sera suivie
    prenantes.                            en ce qui concerne l’évaluation          et rapportée en temps réel au
                                          de son impact sur le climat. Ceci        cours des Jeux olympiques, ce
    Le répertoire du COVAN s’inspire      promet d’avancer les mesures             qui autorisera les responsables de
    de normes internationalement          prises par de futurs Jeux qui            l’énergie de ces sites à surveiller
    reconnues de gestion des gaz à        devront prendre en considération         et à optimiser la consommation.
    effet de serre. Il reflète l’apport   plus de sources d’émissions de           Le public aura la possibilité de
    des parties prenantes et a été        gaz à effet serre, incluant ceux         constater ce suivi, en ligne et dans
    vérifié par des tiers. Le COVAN       provenant de fournisseurs.               divers sites au cours des Jeux
    est également le premier                                                       olympiques.
    comité d’organisation des Jeux
    olympiques à suivre et à déclarer     4. SITES                                 Huit nouveaux sites sur neuf ont
    les émissions de gaz à effet de                                                fait une demande d’homologation
    serre liées aux Jeux depuis le        Les sites sont l’héritage                indépendante (de niveau LEED
    jour de la sélection comme ville-     visible laissé par tous les              Argent au minimum) en vertu
    hôte jusqu’à la clôture des Jeux (y   Jeux olympiques, et les Jeux             du LEED Green Building Rating
    compris les Jeux paralympiques),      olympiques de Vancouver                  System, et le Centre des sports
    une période de presque sept ans       laisseront à la région des édifices      d’hiver de l’Université de la
    au lieu des quelques semaines         innovateurs écoénergétiques              Colombie-Britannique (UBC Winter
    entourant les Jeux envisagées         qui réduiront les émissions              Sports Centre) respectera les
    par Salt Lake City 2002 et Turin      de gaz à effet de serre dans             critères de construction écologique
    2006. Le COVAN suit et déclare        la communauté (en plus                   propres à l’Université. Le Village
    également les voyages aériens des     d’économiser de l’argent) pendant        olympique et paralympique de
    spectateurs. Ceux-ci sont de loin     bien des années à venir.                 Vancouver vise les homologations
    la plus grande source d’émissions                                              LEED Or et Platine et comprendra
    liée aux Jeux (une source souvent     Dans toute la mesure du possible,        un édifice « d’énergie zéro » qui
    ignorée).                             des installations existantes ont         produira annuellement autant
                                          été utilisées et rénovées, ce qui a      d’énergie qu’il en consommera.
    Quelques sources d’émissions          largement réduit les émissions de        Les deux villages des athlètes
    importantes ont été exclues           gaz à effet de serre attribuables        font partie d’un projet pilote en
    du répertoire, notamment              aux travaux de construction. Dans        collaboration avec le Conseil du
    les émissions fugitives dues          le cas des sites et des villages bâtis   bâtiment durable du Canada visant
    à la réfrigération. Même si           spécialement pour les Jeux, le           à tester la nouvelle norme de
    l’utilisation de gaz réfrigérants     COVAN a gagné un prix pour son           développement écologique LEED
    sera relativement basse dans le       leadership dans l’établissement          Neighbourhood Development

(ND). La rénovation du quartier          correspondra à une émission de         Cette nouvelle autoroute
général du COVAN a quant à elle          carbone nulle ou presque nulle, ce     favorisera la circulation de plus
reçu l’homologation LEED Or.             qui est le plus bas niveau jamais      de véhicules après les Jeux et
                                         atteint par des Jeux olympiques        l’expansion des banlieues, ce qui
La plupart des nouveaux sites            d’hiver. Les sites eux-mêmes           entraînera plus d’émissions à effet
et les villages ont été conçus en        généreront de la chaleur à partir      de serre dues au transport dans
vue d’une conversion à un usage          de diverses sources innovatrices,      la région qui est déjà la source
communautaire après les Jeux.            notamment la chaleur résiduelle        d’émissions la plus importante en
                                         des systèmes de réfrigération, le      C.-B. De la même manière, alors
                                         méthane de site d’enfouissement,       que le COVAN et ses partenaires
5. CONSOMMATION                          l’eau de mer, les pompes               favorisent l’utilisation du transport
D’ÉNERGIE                                géothermiques et la ventilation        en commun pour minimiser la
                                         aspirante.                             saturation du réseau routier
La consommation d’énergie                                                       pendant les Jeux (une mesure qui
provenant de combustibles                Des installations énergétiques         remonte aux Jeux olympiques de
fossiles dans les sites, notamment       communautaires ont été mises en        Sydney de l’an 2000) et ont comme
sous forme d’électricité, de             place pour les villages des athlètes   objectif de réduire la circulation
chauffage et de refroidissement,         de Vancouver et de Whistler.           de 30 % pendant cette période, il
est d’ordinaire une source               À Vancouver, la chaleur captée         semble probable que les résidents
importante d’émissions de gaz            d’une grande artère sanitaire          se tourneront ensuite à nouveau
à effet de serre lors de Jeux            répondra aux besoins du village        vers leurs véhicules après les Jeux
olympiques d’hiver. Toutefois, les       en chauffage des locaux et en eau      parce qu’il n’y aura que peu de
Jeux olympiques de Vancouver             chaude, et à Whistler, la chaleur      retombées pour les systèmes de
feront surtout appel à des sources       sera récupérée du système de           transport en commun de la région
d’énergie propre.                        traitement d’eaux usées municipal.     qui sont déjà surchargés et qui
                                                                                souffrent d’un sous-financement
Dans son acte de candidature, le                                                chronique des gouvernements
COVAN s’est engagé à répondre            6. TRANSPORT                           fédéral et provincial.
aux besoins en énergie de
ses sites au moyen de sources            Les moyens de transport                Cependant, les Jeux olympiques
renouvelables et vertes, dont les        sur place et le transport des          de Vancouver ont réussi à modifier
microcentrales hydroélectriques, le      marchandises pendant les Jeux          les priorités et les échéanciers
photovoltaïque solaire, les piles à      sont d’importantes sources             concernant la construction et les
combustible, le chauffage solaire        d’émissions de gaz à effet de          améliorations de l’infrastructure
et les pompes géothermiques, et il       serre. À Vancouver, il semble que      de transport. Parmi les retombées
a rempli cet engagement. La plus         des occasions de réduire de façon      notables, il y a l’accélération de
grande partie de l’électricité des       durable les émissions du secteur       la nouvelle Canada Line vers
sites proviendra de connexions           des transports dans la région          l’aéroport (mais aux dépens de
nouvelles et existantes avec le          aient été manquées.                    la liaison Evergreen Line vers les
réseau de transport d’énergie                                                   banlieues de l’est) qui ajoutera
électrique de la Colombie-               Les Jeux olympiques de Vancouver       19 km au réseau de transport en
Britannique, réduisant ainsi les         offraient l’occasion de créer une      commun rapide de la région et
besoins liés à des génératrices          infrastructure de transport durable    de nouveaux wagons Skytrain au
auxiliaires à moteur diesel. Le          et permanente entre Whistler           réseau.
COVAN estime réduire les gaz à           et Vancouver, par exemple en
effet de serre de cette provenance       développant l’usage de la voie         À Whistler, 20 autobus à
d’environ 90 % par rapport aux           ferroviaire existante. En lieu et      l’hydrogène ont été achetés pour
Jeux d’hiver de 2006 à Turin.            place, l’autoroute Sea to Sky a été    90 millions de dollars. Ce montant
                                         élargie au coût de 600 millions de     aurait peut-être été mieux investi
De plus, le COVAN a obtenu               dollars et des autobus au diesel       dans un plus grand nombre de
l’homologation Eco Logo de BC            seront rapatriés temporairement        trolleybus. En outre, les autobus
Hydro pour toute son alimentation.       de partout en Amérique du Nord         utiliseront de l’hydrogène qui
Ainsi, il en découle que l’électricité   pour transporter les spectateurs       viendra du Québec par camion
consommée par les sites                  vers et de Whistler.                   pendant les Jeux. Par contre, le
                                                                                                                        
COVAN a ses propres directives         LEED des sites, les méthodes de        mais aussi moins de la moitié des
    concernant le transport durable        construction, les sources d’énergie,   émissions relatives aux Jeux.
    (notamment une politique de            le transport et la logistique, la
    coupe des moteurs pendant les          gestion des déchets (avec un           Le COVAN prévoit à ce jour
    attentes pour sa flotte) et certains   objectif de détournement de            compenser 118 000 tonnes de
    équipements et biens seront            85 % des déchets pendant les           gaz à effet de serre, générées
    transportés à l’aide de locomotives    Jeux) et une plus grande efficacité    essentiellement par ses opérations.
    sophistiquées.                         des déplacements (dont le              Ceci dépassera certainement les
                                           parcours de la flamme olympique        accomplissements des Jeux de
    La ville de Vancouver lancera un       où le partage des véhicules devrait    Turin de 2006, qui ont confirmé
    projet de tramway qui sera gratuit     réduire les émissions de gaz à effet   avoir compensé seulement
    pendant les Jeux. Plusieurs artères    de serre des deux tiers).              quelque 68 000 tonnes. Toutefois,
    seront fermées à la circulation                                               les Jeux olympiques d’hiver de Salt
    automobile, mais demeureront           Ainsi, les Jeux de Vancouver           Lake City en 2002 ont reçu en dons
    ouvertes pour les piétons et les       produiront probablement moins          plus de crédits de carbone qu’ils
    cyclistes. Un service de transport     d’émissions de gaz à effet de          en ont émis, mais la qualité de ces
    par bicyclette sera offert à sept      serre que les Jeux de Salt Lake        crédits n’a pas été évaluée.
    emplacements et certaines              City en) ou les Jeux de Turin. On
    rues deviendront des voies             doit reconnaître que le fait de        Les Jeux olympiques de Vancouver
    piétonnières pendant les Jeux. Le      développer une référence au            sont les premiers à avoir un
    stationnement public ne sera pas       « statu quo » pour un événement        commanditaire officiel en crédits
    permis sur les sites qui sont tous     qui n’arrive qu’une seule fois,        compensatoires de carbone,
    près du transport en commun ou         comme les Jeux olympiques,             des athlètes carboneutres et un
    du réseau de transport du COVAN.       est tout un défi, surtout si l’on      parcours de la flamme olympique
    Tous les billets pour assister aux     considère les différences entre les    neutre. Cependant, les Jeux
    Jeux comprennent l’accès au            pays et villes hôtes. Cependant,       olympiques de Vancouver
    transport en commun pour la            les hypothèses du COVAN sur            auraient pu faire mieux dans trois
    journée (une mesure qui remonte        ce qui constitue le « maintien du      domaines.
    aux Jeux olympiques de Sydney de       statu quo » n’ont pas été rendues
    l’an 2000).                            publiques; on ne sait donc pas         Premièrement, le COVAN ne
                                           comment il a atteint ces 15 %. De      compense pas les déplacements
                                           plus, comme le COVAN n’a pas           aériens des spectateurs qui
    7. RÉDUCTIONS GLOBALES                 annoncé ses objectifs globaux          comptent pour environ la
    DES ÉMISSIONS DE GAZ À                 de réduction des émissions, il est     moitié des répercussions
    EFFET DE SERRE                         difficile de déterminer sa réussite    environnementales des Jeux
                                           en matière de réduction des            olympiques de Vancouver, ce que
    La priorité dans la gestion des        émissions et il est possible que des   confirment les propres mesures
    répercussions environnementales        occasions aient été ratées.            du COVAN. Cela signifie que les
    de tout événement d’importance                                                Jeux olympiques de Vancouver
    est la réduction des émissions                                                ne peuvent prétendre être
    de gaz à effet de serre partout                                               neutres en carbone. Alors que les
    où c’est possible (c.-à-d. avant       8. COMPENSATION DES                    normes concernant la neutralité
    compensation) et les Jeux              AUTRES ÉMISSIONS                       en carbone sont encore en
    olympiques de Vancouver                                                       émergence, la pratique de plus
    estiment qu’ils réduiront leurs        Depuis les Jeux olympiques             en plus répandue veut que la
    émissions totales d’environ 15 %.      d’hiver de Salt Lake City en 2002,     prétention globale de neutralité
                                           la plupart des Jeux olympiques         en carbone signifie que toutes les
    Le COVAN estime qu’il aura réduit      ont assumé leur responsabilité         sources d’émissions, tant directes
    l’empreinte carbone des Jeux           pour une partie des répercussions      qu’indirectes, soient compensées.
    olympiques de Vancouver de             environnementales en utilisant         Ainsi, si l’organisation n’augmente
    15 %, ou de 57 000 tonnes de gaz       des crédits compensatoires de          pas sa compensation d’émission
    à effet de serre, en deçà du « statu   carbone. Le COVAN planifie             de gaz à effet de serre au-delà
    quo ». Ces réductions sont dues à      compenser 118 000 tonnes               de 118 000 tonnes, le COVAN ne
    des mesures comme la conception        d’émissions, ce qui est beaucoup,      pourra prétendre être carboneutre

que pour ses émissions directes.                                              commanditaires » pour mettre
                                       Troisièmement, le portefeuille         l’accent sur les pratiques de
L’ignorance des déplacements           à la disposition des spectateurs       durabilité des commanditaires.
aériens des spectateurs serait         comprend à la fois des projets         Alors que cette initiative a
une occasion ratée pour les Jeux       énergétiques propres de la C.-B.       permis la mise en place d’un
de Vancouver, d’autant plus            et des crédits Gold Standard de        forum de discussion pour les
que d’autres organisateurs de          pays en émergence. Les crédits         commanditaires quant aux enjeux
grands événements (comme la            Gold Standard sont reconnus            de durabilité, les résultats obtenus
Coupe du monde de soccer de            dans le monde entier pour leur         ne sont pas encore clairs. De plus,
2006, la Conférence sur le climat      grande qualité et leur certification   le COVAN a également créé le
des Nations Unies de 2009) ont         d’avantages environnementaux           programme des « Vedettes de
compensé cette source importante       pour les collectivités de régions      la durabilité » pour souligner les
d’émissions. Le COVAN s’est fié        moins favorisées dans le monde         activités durables (notamment
aux spectateurs pour acheter           correspond bien à l’esprit             les réductions de carbone) des
de leur propre chef des crédits        international des Jeux olympiques.     commanditaires et des partenaires
d’émissions pour cette partie des      Cependant, ils ne forment qu’une       des Jeux olympiques. En 2009,
répercussions environnementales.       partie du programme d’achat de         le COVAN a mis en place un
Le programme a récemment été           crédits sur une base volontaire des    programme de « Partenaires en
mis de l’avant par le COVAN via        Jeux olympiques de Vancouver           carbone » pour encourager les
des courriels aux détenteurs de        et ne constitueront qu’un faible       commanditaires à mesurer et
billets, un calculateur en ligne,      pourcentage des crédits utilisés.      à compenser leurs empreintes
et par l’entremise des médias.                                                carbones liées aux Jeux
De plus, le COVAN prévoit              Cela dit, tous les crédits utilisés    olympiques, surtout en matière de
rejoindre les spectateurs des          pour les Jeux olympiques de            transport aérien et de logement.
Jeux grâce à de la publicité sur       Vancouver proviendront de projets      La participation à ce programme
les lieux de l’événement et par        énergétiques propres et de projets     apparait avoir été assez élargie,
d’autres moyens. Par contre, le        écoénergétiques. Aucun crédit de       mais les détails et résultats n’ont
taux de participation volontaire       projets de plantation d’arbres, qui    pas encore été rendus public.
pour ce type de programme de           ont fait l’objet de controverse sur
compensation est habituellement        leurs avantages environnementaux,      En 2009, le COVAN a convoqué
très bas. Le COVAN a aussi raté        ne sera utilisé.                       la Conférence mondiale pour
une occasion de financer ces                                                  le sport et l’environnement à
compensations en imposant un                                                  Vancouver et a rassemblé athlètes
petit montant sur la billetterie.      9. MOBILISER LES                       et organisations sportives du
                                       COMMANDITAIRES ET                      monde entier afin de discuter
Deuxièmement, le COVAN                 AUTRES POUR PASSER À                   des manières de tenir compte
n’aura recours qu’à des crédits        L’ACTION EN MATIÈRE DE                 et d’inclure les questions
de carbone provenant de                CHANGEMENT CLIMATIQUE                  environnementales, notamment les
projets énergétiques propres en                                               changements climatiques, dans le
Colombie-Britannique qui seront        La grande visibilité des Jeux          cadre d’évènements sportifs.
certifiés afin de rencontrer des       olympiques offre l’occasion            De plus, le COVAN a développé
critères similaires à ceux mis en      de tirer profit des initiatives        une politique d’approvisionnement
place en C.-B. . Cependant, les        environnementales propres à            durable qui comprend un
réductions d’émissions de ces          ces derniers afin de catalyser         aspect climatique. Il a aussi
projets ne se réaliseront que bien     des actions de la part de leurs        travaillé avec un institut basé
après les Jeux et la dissolution       commanditaires, fournisseurs           en Suisse pour créer la « Boîte
du COVAN. Les Jeux olympiques          et autres. Les Jeux olympiques         à outils pour le sport et les
de Turin de 2006 avaient pour          de Vancouver ont déployés              évènements durables », qui a
objectif d’acheter 100 000 tonnes      quelques initiatives visant les        déjà été adoptée par plusieurs
de crédits, mais le rapport final      commanditaires et d’autres             comités olympiques nationaux
indique que seulement 68 000           parties prenantes.                     ainsi que par des associations
avaient été acquis peu après la fin                                           sportives internationales. Elle
des Jeux et on ne sait si les autres   Le COVAN a lancé une                   offre des conseils concernant
crédits ont fini par être achetés.     « Initiative de durabilité pour les    l’approvisionnement en biens et
                                                                                                                     
services en vue d’atteindre les         des commanditaires prestigieux          et d’éviter les embouteillages
    objectifs de durabilité, dont la        des médias ainsi que plusieurs          pendant les Jeux olympiques, au
    réduction de l’impact sur le climat.    autres voies de communication, le       lieu de mettre l’accent sur des
                                            COVAN n’a toujours pas réussi à         moyens de transport durables,
                                            tirer parti de son profil prestigieux   tels la marche et le cyclisme.
    10. ENGAGEMENT DU                       pour communiquer avec les               Le COVAN a travaillé avec les
    PUBLIC                                  Canadiens, ou même les habitants        sociétés de transport locales et les
                                            de Vancouver, sur des solutions         municipalités afin de développer
    L’environnement est l’un des trois      climatiques.                            le programme Travel-Smart, qui
    piliers du mouvement olympique;                                                 comprend un volet de promotion
    les Jeux olympiques représentent        La proposition de certains groupes      de l’utilisation du transport
    une occasion exceptionnelle             environnementaux basés en C.-B.         collectif, de la marche, du cyclisme,
    pour toucher des milliards              selon laquelle le COVAN devrait         du télétravail et du covoiturage.
    de personnes dans le monde              lancer un « pavillon sur la             En outre, bien qu’environ 50 % des
    entier et les inspirer à adopter        durabilité » avec des informations      véhicules à passagers du COVAN
    des solutions pour remédier au          concernant les questions                soient à faibles émissions, plusieurs
    changement climatique. C’est            environnementales locales et liées      d’entre eux sont des VUS et on
    cependant le secteur pour lequel        aux Jeux olympiques n’a pas été         remarque qu’ils ne contiennent
    le COVAN a obtenu le plus petit         retenue. En 2007, le COVAN avait        qu’un seul passager, donnant ainsi
    succès.                                 commandité un rapport sur les           le mauvais exemple à ceux qui les
                                            stratégies de marketing social          voient dans les rues.
                                            de la part de deux cabinets de
    Compte tenu du profil prestigieux       communications professionnels;          Le COVAN et les commanditaires
    des Jeux olympiques et la               mais, à ce jour, aucune campagne        du parcours de la flamme
    possibilité de rejoindre et             à grande échelle n’a été lancée         olympique ont également raté
    d’inspirer un auditoire mondial,        par le COVAN. Le COVAN a plutôt         l’occasion de promouvoir de
    l’engagement du public est              lancé deux concours vidéo pour          manière active les solutions
    probablement la contribution            les jeunes Canadiens et a lui-          climatiques à titre de thème clé du
    la plus importante des Jeux             même produit deux courtes vidéos        parcours de la flamme olympique
    olympiques de Vancouver                 animées sur ses programmes de           2010 tandis qu’elle traversait
    pour promouvoir les solutions           durabilité. En 2009, le COVAN a         des milliers de communautés au
    climatiques. Au minimum, le             également commencé à travailler         Canada et qu’elle passait à moins
    COVAN devrait y trouver l’occasion      avec le « Projet ciel bleu », une       d’une heure de voiture de 90 %
    d’éduquer le grand public, les          plateforme de médias sociale qui        de la population canadienne.
    médias et les autres concernant         encourage les gens à se servir de       Bien que le parcours de la flamme
    les diverses initiatives climatiques    moyens de transport plus durables;      olympique ait utilisé des véhicules
    qu’il a entreprises ainsi que d’en      mais ce projet n’a toujours pas fait    économiques, utilise des façons de
    discuter les avantages — par            de vagues.                              réduire l’utilisation des véhicules et
    exemple l’énergie économisée                                                    se soit tourné vers la compensation
    par les installations et les coûts      Le COVAN semble avoir fait              pour les autres émissions de gaz
    d’énergie réduits.                      des efforts pour engager ses            à effet de serre — et plusieurs
                                            propres employés dans le                des porteurs de la flamme étaient
    Cependant, bien qu’il ait mis           cadre d’initiatives au bureau.          des dirigeants environnementaux
    en œuvre plusieurs initiatives          Cependant, sur le site Internet         dans leur communauté —, ni
    climatiques positives qui auraient      du COVAN – un des principaux            le changement climatique,
    pu faire l’objet de publicité, le       points de contact avec le public        ni l’environnement n’ont été
    lien évident entre le changement        – la section « durabilité » a très      marquants (par exemple auprès
    climatique et les sports d’hiver, les   peu de visibilité. Certaines des        des médias) à titre de thèmes
    projets avec les villes-hôtes qui ont   communications du COVAN les             clés de l’évènement. Le COVAN a
    un rôle actif dans la protection du     plus diffusées auprès des résidents     plutôt indiqué sur son site Internet
    climat, un soutien sans précédent       de la région de Vancouver étaient       que les thèmes clés étaient des
    du grand public pour les actions en     plutôt composées de messages            « personnes plus en santé » et la
    matière de changement climatique        relativement négatifs demandant         création d’un « Canada encore
    et le potentiel de travailler avec      aux gens de rester chez eux             plus fort ».

Comparativement, l’« Olympiade          RÉSUMÉ ET                               comme étant les « Jeux écolos ».
culturelle » de Vancouver –
représentant le « deuxième
                                        RECOMMANDATIONS                         Cependant, il est de l’avis de la
 pilier » du mouvement olympique                                                Fondation David Suzuki que même
                                        En fonction du rendement
– est un programme artistique                                                   les Jeux olympiques de Sydney
                                        présenté plus haut, la Fondation
amplement financé et à profil                                                   ne méritaient pas une médaille
                                        David Suzuki croit que les Jeux
prestigieux qui présenterait                                                    d’or. Le mouvement olympique
                                        olympiques de Vancouver se sont
plus de 600 événements publics                                                  a encore beaucoup de chemin à
                                        rendus sur le podium grâce à leurs
pendant la période des Jeux                                                     faire pour améliorer les normes à
                                        efforts de protection climatique,
olympiques.                                                                     battre pour l’action climatique et
                                        méritant ainsi la médaille de
                                                                                pour faire du pilier
                                        bronze. Leur rendement a
Néanmoins, avec les Jeux                                                        « environnement », une partie
                                        été excellent dans plusieurs
olympiques prêts à commencer,                                                   intégrante véritable des Jeux
                                        catégories, surtout en termes
le COVAN a encore la chance de                                                  olympiques. Notons que la
                                        d’installations et d’utilisation de
« toucher l’âme de la nation et                                                 majorité des gens ne savent
                                        l’énergie; il y a également eu des
inspirer le monde » avec ses solu-                                              même pas que l’environnement
                                        avancées par rapport aux Jeux
tions climatiques – y compris lors                                              est l’un des trois piliers officiels du
                                        olympiques précédents quant à la
des cérémonies d’ouverture, avec                                                mouvement olympique.
                                        mesure des incidences sur le climat
l’aide des médias (des publicités
                                        et la compensation des émissions.
exaltantes entre les évènements                                                 Les villes candidates aux Jeux
sportifs présentant les installations                                           olympiques indiquent maintenant
                                        Cependant, les Jeux olympiques
écologiques et les programmes                                                   souvent leur désir d’offrir
                                        de Vancouver ont connu moins
d’énergie renouvelable, par exem-                                               « les Jeux olympiques les plus
                                        de succès dans d’autres secteurs.
ple) et sur la page d’accueil de son                                            écologiques » et il semble que le
                                        L’événement n’a pas réussi à
site Internet fortement achalandé                                               Comité international olympique
                                        léguer à la région un système
– mais le temps pour agir se fait                                               (CIO) encourage cela. Cependant,
                                        de transport durable de taille.
court.                                                                          lorsqu’il est question de vérifier
                                        Moins de la moitié de son
                                                                                si ces engagements écologiques
                                        impact sur le climat mesuré a
                                                                                ont été respectés, il y a peu de
                                        été solutionné à l’aide de crédits
                                                                                preuves de l’engagement du
                                        compensatoires de carbone à ce
                                                                                CIO. Un bref retour en arrière aux
                                        jour. En outre, les Jeux olympiques
                                                                                derniers Jeux olympiques indique
                                        de Vancouver n’ont pas réussi à
                                                                                également des rendements très
                                        donner aux solutions climatiques
                                                                                variés en termes d’environnement.
                                        un profil prestigieux autour
                                                                                Les Jeux olympiques d’Athènes en
                                        des Jeux olympiques durant
                                                                                2004 se démarquent surtout pour
                                        les communications publiques,
                                                                                leur piètre palmarès en matière
                                        contrairement aux efforts déployés
                                                                                d’environnement.
                                        pour l’Olympiade culturelle.
                                                                                Le CIO doit jouer un rôle plus
                                        Considérant la situation présente,
                                                                                important afin de faire en sorte que
                                        on se souviendra des Jeux
                                                                                l’environnement soit un sujet pris
                                        olympiques de Vancouver comme
                                                                                au sérieux par les organisateurs
                                        étant un des plus écolos ou
                                                                                des Jeux olympiques, car il
                                        des plus respectueux du climat.
                                                                                est dans la position unique de
                                        On doit reconnaître les efforts
                                                                                pouvoir s’assurer que les villes-
                                        importants effectués par les Jeux
                                                                                hôtes potentielles respectent
                                        olympiques de Sydney en 2000,
                                                                                leurs engagements en matière
                                        par exemple. Bien qu’ils aient
                                                                                d’environnement. Il pourrait le
                                        manqué certaines occasions et
                                                                                faire en faisant du rendement
                                        qu’ils en portent le poids encore
                                                                                en matière d’environnement
                                        dix ans après, ils ont fait du climat
                                                                                dans certains domaines clés une
                                        et de l’environnement une partie
                                                                                exigence pour toutes les villes-
                                        intégrante de leurs activités; on
                                                                                hôtes, comme il le fait pour
                                        se souvient souvent encore d’eux                                                  
plusieurs autres aspects des Jeux        des initiatives environnementales
     olympiques, telles les exigences         et sociales dans leurs régions.
     concernant les installations,
     les règlements portant sur la            Le changement climatique est une
     publicité, etc. Le CIO devrait           question trop importante pour être
     établir des seuils minimums              laissée à la discrétion des comités
     pour l’environnement afin que            organisateurs des Jeux olympiques
     chaque comité organisateur sache         – il devrait faire partie intégrante
     exactement à quels objectifs se          de tous les Jeux olympiques. Les
     conformer... ou même surpasser           comités organisateurs devraient
     (à l’heure actuelle, il est presque      envisager le changement
     impossible de comparer les Jeux          climatique en tant qu’occasion
     olympiques en raison de l’extrême        d’innover et non en tant que
     différence des programmes                fardeau. Les Jeux olympiques
     environnementaux mis en                  de Vancouver ont montré que
     place). Ces seuils permettraient         les programmes de changement
     également l’évaluation et la             climatique, telles les installations
     comparaison des Jeux olympiques          écologiques et l’énergie propre
     successifs, ainsi que l’identification   peuvent non seulement réussir,
     des occasions pour une                   mais également être économiques,
     amélioration future.                     tout en offrant un patrimoine
                                              durable aux villes-hôtes. Les Jeux
     Le CIO devrait au minimum                olympiques à l’avenir peuvent
     installer un organisme de                et devraient établir des normes
     surveillance externe, afin               de plus en plus élevées ainsi que
     de s’assurer que les normes              répondre au défi d’accueillir un
     environnementales sont                   évènement sportif responsable
     respectées. Par exemple, la              non seulement de son propre
     Commission for a Sustainable             impact climatique, mais qui inspire
     London 2012 est un organisme             aussi la planète avec ses solutions
     externe créé pour responsabiliser        climatiques.
     les organisateurs des Jeux
     olympiques de Londres vis-à-vis
     de leur engagement envers la
     durabilité. Bien qu’elle n’ait pas le
     pouvoir d’imposer des sanctions,
     la Commission identifie les
     bonnes pratiques et les secteurs
     à améliorer, évalue les risques et
     offre des recommandations au
     Conseil des Jeux olympiques de
     Londres 2012.

     Étant donné que tous les pays
     hôtes n’ont pas les mêmes
     moyens financiers, le CIO pourrait
     également créer un fonds
     environnemental qui pourrait être
     financé à partir des revenus des
     droits médiatiques ou d’autres
     sources. Le fonds aiderait les
     pays moins riches à incorporer les
     aspects environnementaux aux
     Jeux olympiques et à investir dans
10
SOURCES CONSULTÉES
Cette fiche se fonde sur les toutes dernières informations disponibles et offertes au public, notamment :

http://www.vancouver2010.com/more-2010-information/about-vanoc/organizing-committee/bid-history/bid-book/bid-
book_88094qM.html

http://www.vancouver2010.com/more-2010-information/sustainability/sustainability-stories/know--reduce--offset--inspire--
-building-carbon-neutral-games_191018id.html

http://www.vancouver2010.com/dl/00/12/12/sus-appendixd-en_40d-ez.pdf

http://www.vancouver2010.com/dl/00/19/23/vanoc-carbon-management-fact-sheet_60d-jJ.pdf

http://www.vancouver2010.com/dl/00/12/12/sus-enviro-stewardship-en_20d-yC.pdf

http://www.vancouver2010.com/dl/00/12/12/sus-snapshot-en-fr_12d-bG.pdf

http://www.vancouver2010.com/olympic-news/n/news/feature-stories/vanoc-and-architects-recognized-for-leadership-in-
building-green-venues_70096fQ.html

http://www.vancouver2010.com/more-2010-information/sustainability/sustainability-stars/
http://www.vancouver2010.com/more-2010-information/olympic-torch-relay/about-the-olympic-torch-relay/

http://www.metrovancouver.org/region/breakfasts/Presentations/Presentation-LindaCoady-DonovanWoollard.pdf

http://www.metrovancouver.org/region/breakfasts/Presentations/Vancouver2010SustainabilityJourney.pdf

http://www.th.gov.bc.ca/seatosky/faqs.htm

http://www.unep.org/PDF/TorinoReport.pdf

http://www.webcommunications.ubc.ca/ubc2010/wp-content/uploads/2009/11/Legacies-of-North-American-Winter-
Games-Salt-Lake.pdf

http://www.decc.gov.uk/en/content/cms/consultations/open/carbon_neutrality/carbon_neutrality.aspx

http://travelsmart2010.ca/reduce-traffic-for-the-vancouver-2010-winter-games

http://www.canada.com/sports/2010wintergames/going-to-games/Transport+plan+announced/1270300/story.html

http://www.greenpeace.org/australia/news-and-events/media/releases/general/sydney-s-green-games-rating-sl

http://www.greenpeace.org/raw/content/greece/press/118523/how-green-the-games.pdf

http://assets.panda.org/downloads/olympicsscorecardenglish.doc

http://www.best.bc.ca/component/content/article/35.html

http://www.pulseenergy.com/news/2010-winter-games-venues-to-track-energy-consumption-on-a-real-time-basis/

http://www.offsetters.ca/meet-our-carbon-partners

http://www.cslondon.org

http://www.davidsuzuki.org/Publications/Meeting_the_challenge.asp

http://www.sportmarketingassociation.com/2009conference/papers/thursday/Session%2012-13%20-%20Whitehall.doc

http://www.deq.utah.gov/references/Olympics/docs/ENVIRONMENTAL_MONITORING_PROGRAM.pdf

                                                                                                                           11
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler