Guide des mandats et représentations de l'URIOPSS des Pays de la Loire Année 2017 - Uriopss Pays de la Loire

 
Guide des mandats et représentations de
     l’URIOPSS des Pays de la Loire
             Année 2017
PROPOS INTRODUCTIFS

L’URIOPSS Pays de la Loire a pour mission de contribuer à la construction des actions de l’Economie
Sociale et Solidaire sur le territoire des Pays de la Loire.

Etre un acteur engagé, compétent, responsable et pertinent : telle est l’ambition de l’URIOPSS Pays de
la Loire.

Pour ce faire, nous souhaitons occuper une place à part entière dans tous les lieux de débat et de
décision qui concernent la vie des personnes fragiles et des organismes à but non lucratif qui les
accompagnent.

La démarche engagée par le conseil d’administration pour organiser les représentations et les mandats a
pour finalité de dynamiser la démocratie représentative et participative et optimiser la prise de parole
de personnes mandatées au sein des instances dans lesquelles l’URIOPSS Pays de la Loire siège et agit.

Il en va de notre capacité à peser efficacement dans les débats et les décisions et de notre crédibilité à
porter l’intérêt des personnes fragiles au plus haut niveau des préoccupations sociétales.

Nous sommes convaincus que pour valoriser et mettre en œuvre les valeurs et les actions qui animent
les adhérents de l’URIOPSS Pays de la Loire (primauté de la personne, solidarité, engagement bénévole,
fonctionnement participatif), seule la représentation organisée constitue la garantie d’une action
efficace et fructueuse.
Celle-ci doit être structurée selon des règles qui rendent compatibles le respect des convictions de celui
qui est le porte parole de l’URIOPSS Pays de la Loire et l’efficacité de la parole politique et stratégique de
l’Union.

Ainsi, le présent document permet de donner une vision globale de la présence politique et
opérationnelle de l’URIOPSS Pays de la Loire, représentée par les personnes investies d’un mandat.

Cette vision globale est éclairée par :
   - Un document de référence, qui précise le sens d’une démarche de mandat permettant
        d’organiser une représentation coordonnée et cohérente des acteurs à but non lucratif de la
        Région des Pays de la Loire ;
                                                                                                                  Mise à jour le 25 août 2017
   - Une Charte des mandataires qui énonce les valeurs et principes soutenant les engagements
        réciproques de l’URIOPSS des Pays de la Loire et de ses mandataires ;
   - Un exemplaire de convention qui définit les liens juridiques unissant l’URIOPSS des Pays de la
        Loire et ses mandataires ;
   - Une liste présentant les Instances au sein desquelles les mandataires sont appelés à représenter
        l’URIOPSS des Pays de la Loire.

                  Christiane LEBEAU                             Anne POSTIC
                  Présidente                                    Directrice

VOS CONTACTS :
Anne POSTIC – Directrice – a.postic@uriopss-pdl.asso.fr
Valérie CHAMARRE – assistante – v.chamarre@uriopss-pdl.asso.fr

                                                   URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 2 sur 61
SOMMAIRE

LA DEMARCHE DE MANDAT DE L’URIOPSS DES PAYS DE LA LOIRE ...............................................                                                p. 5
    o Document de référence ..........................................................................................................                 p. 6
    o Charte des mandataires ..........................................................................................................                p. 8
    o Exemple de convention de mandat.........................................................................................                         p. 10

LES MANDATS ET REPRESENTATIONS DE L’URIOPSS DES PAYS DE LA LOIRE ................................. p. 12

    Les sièges et mandats nationaux ..........................................................................................                        p. 13
     o Ministère de la Santé et de la Solidarité - Conférence Nationale de la Santé – Assemblée
         Plénière ..................................................................................................................................   p. 14
     o Premier Ministre - Conseil National de la Protection de l’Enfance .........................................                                     p. 15
     o DIRPJJ - Instance Interrégionale de Concertation Protection Judiciaire de la Jeunesse de
         Bretagne, Normandie et Pays de la Loire ................................................................................                      p. 16

    Les sièges et mandats à l’UNIOPSS ....................................................................................... p. 17
     o Instances statutaires ............................................................................................................... p. 17
     o Commissions et groupes UNIOPSS .......................................................................................... p. 19

    Les sièges et mandats interrégionaux ................................................................................... p. 20
     o TITSS - Tribunal Interrégional de la Tarification Sanitaire et Social ........................................ p. 21

    Les sièges et mandats Agence Régionale de Santé (ARS) .......................................................                                     p. 22
     o Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie (CRSA) .................................................                                     p. 23
     o Espace de réflexion éthique des Pays de la Loire (EREPL).......................................................                                 p. 24
     o Conseil territorial de santé ......................................................................................................             p. 25

    Les sièges et mandats Commission Appel à projet................................................................. p. 26
     o Commission de sélection des appels à projet ......................................................................... p. 27

    Les sièges et mandats régionaux........................................................................................... p. 29
     o CESER des Pays de la Loire – Assemblée plénière et commissions ......................................... p. 30
     o UDES des Pays de la Loire – Collège régional .......................................................................... p. 30
     o Caisse Régionale du Crédit Coopératif – Comité Régional du Crédit Coopératif .................... p. 31
     o Préfet/DRJSCS - Comité Régional de l’Habitat et de l’Hébergement (CR2H) – Séance plénière p. 31
     o Préfecture/Conseil Régional – Comité régional de suivi des fonds européens ...................... p. 32
     o DRJSCS – Commission Hébergement et Accès au Logement (CHAL) ...................................... p. 32                                                Mise à jour le 25 août 2017
     o DRJSCS – Commission régionale consultative du fond départemental de la vie associative .. p. 33
     o OMEDIT des Pays de la Loire – Commission sur la prise en charge médicamenteuse
         du sujet âgé.............................................................................................................................. p. 33
     o Conseil Régional – Conférence consultative régionale de culture .......................................... p. 34
     o ARIFTS des Pays de la Loire - Conseil d’administration ........................................................... p. 34
     o CREAI des Pays de la Loire - Conseil d’administration ............................................................ p. 35
     o CRESS des Pays de la Loire - Conseil d’Administration et Bureau ........................................... p. 35
     o Le Mouvement Associatif des Pays de la Loire - Conseil d’administration ............................. p. 36
     o ARIFTS PONANTS – Conseil pédagogique et de perfectionnement ........................................ p. 36
     o ARIFTS PONANTS – Conseil technique et pédagogique de la formation d’éducateurs de jeunes
         enfants .................................................................................................................................. p. 37
     o DRJSCS – Plateforme régionale observation sociale – Groupe de travail hébergement
         Logement ................................................................................................................................. p. 37
     o Comité d’entente handicap des Pays de la Loire – Réunion plénière ..................................... p. 38

                                                                          URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 3 sur 61
    Les sièges et mandats départementaux ................................................................................ p. 39
     LOIRE-ATLANTIQUE – MAINE-ET-LOIRE – MAYENNE – SARTHE - VENDEE
     LOIRE-ATLANTIQUE
     o    CAF / Conseil Départemental 44 – Comité opérationnel parentalité ..................................... p. 40
     o    CAF / Conseil Départemental 44 – Comité opérationnel petite enfance................................ p. 40
     o    CAF / Conseil Départemental 44 – Comité stratégique services aux familles ........................ p. 41
     o    Préfecture et Conseil départemental de Loire-Atlantique - Commission spécialisée de
          Coordination des Actions de Prévention des Expulsions Locatives - CCAPEX ......................... p. 41
     o    CCAPH – Conseil d’administration........................................................................................... p. 41
     o    Conseil départemental de Loire-Atlantique – Nantes Métropole – Conseil départemental
          et métropolitain de la citoyenneté et de l’autonomie de Loire-Atlantique – CDMCA 44 ....... . p. 42
     o    IA 44 - Groupe d’échanges et de réflexion .............................................................................. p. 42
     o    Conseil Départemental 44 – Observatoire départemental de la protection de l’enfance ..... p. 43
     o    Préfecture et Conseil départemental de Loire-Atlantique - Plan Départemental d’Action pour
          le Logement des Personnes Défavorisées – Comité de pilotage – PDALHPD.......................... p. 43
     o    Préfecture 44 / Conseil Départemental 44 – Suivi plan de lutte contre la pauvreté et l’inclusion
          sociale 44 – Comité de pilotage ............................................................................................... p. 44
     MAINE-ET-LOIRE
     o     Préfecture et Conseil départemental de Maine et Loire – Comite ACHILE 49........................ p. 45
     MAYENNE
     o    MSA 53 – Commission des pénalités financières .................................................................... p. 46
     o    Conseil Départemental 53 – Maison pour l’autonomie et l’intégration des malades d’Alzheimer
          et maladies apparentées - MAIA ............................................................................................. p. 47
     SARTHE
     o    CAF 72 et Conseil départemental de Sarthe – Comité technique et comité de pilotage Schéma
          services aux familles ................................................................................................................ p. 48
     o    Préfecture et Conseil départemental de Sarthe - Commission spécialisée de Coordination des
          Actions de Prévention des Expulsions Locatives - CCAPEX...................................................... p. 48
     o    Conseil Départemental 72 – Pacte territorial d’insertion ....................................................... p. 48
     o    Préfecture et DDCS 72 – Plan départemental d’action pour le logement et hébergement des
          personnes défavorisées – PDALHPD ....................................................................................... p. 49
     VENDEE
     o    DDCS de Vendée - Comité départemental d’Animation du Réseau d’Ecoute, d’Appui
          et d’Accompagnement des Parents de Vendée - REAAP......................................................... p. 50

    Les sièges et mandats locaux –intercommunaux ................................................................... p. 51
     o Intercommunalités – Conférence Intercommunale du Logement (CIL) ................................. p. 52                                           Mise à jour le 25 août 2017

RECAPITULATIF DES MANDATS PAR SECTEURS............................................................................ p. 53

GLOSSAIRE ................................................................................................................................ p. 60

                                                                      URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 4 sur 61
LA DEMARCHE DE MANDAT

 Document de référence
 Charte des mandataires
 Exemple de convention de mandat

                                                                                      Mise à jour le 25 août 2017

                       URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 5 sur 61
DOCUMENT DE REFERENCE

Les caractéristiques juridiques du mandat

Selon le code civil, titre XIII (art. 1984 à 2010), « le mandat ou procuration est un acte par lequel une
personne donne à une autre le pouvoir de faire quelque chose pour le mandant et en son nom. Le contrat
ne se forme que par l’acceptation du mandataire ».

Le mandat peut être donné ou par acte public, ou par écrit sous seing privé1, même par lettre. Il peut
aussi être donné verbalement, mais la preuve testimoniale n’en est reçue que conformément au titre
« des contrats ou des obligations conventionnelles en général ».

Il en ressort que le mandat ou la procuration désigne le pouvoir et le document par lequel ce pouvoir est
transmis. Il vise une convention par laquelle une personne donne à une autre personne le pouvoir de
faire en son nom et pour son compte un ou plusieurs actes juridiques.

Le mandat est un contrat synallagmatique par lequel une personne (le mandant) donne à une autre (le
mandataire) le pouvoir de faire quelque chose pour elle et en son nom.
Le mandat peut être verbal. Cela peut être un écrit, soit la forme d’un acte sous seing privé, soit celle
d’un acte passé devant notaire. Le mandat peut être général ou spécifique.
Le mandat est un contrat intuitu personae, locution latine se traduisant par « est liée à la personne ».
Son usage, dans une opération contractuelle, désigne que la personne mandataire conditionne
l’exécution et la conclusion du contrat. Le mandant choisit un mandataire en fonction de la personne.
Le mandant et le mandataire sont dits liés par un « mandat d’intérêt commun » lorsque ce dernier est
intéressé à la réussite de l’« affaire » pour laquelle il a été pressenti.

Sur cette base juridique et pour répondre à ces enjeux et objectifs, l’URIOPSS, en qualité de mandant,
définit les relations avec ses mandataires à travers une organisation méthodique, théorique et pratique.

La conception du mandat de l’URIOPSS

                    Le mandat est intégré à une démarche de gouvernance associative

La gouvernance associative se caractérise par deux éléments fondamentaux :                                            Mise à jour le 25 août 2017
          Un projet associatif affirmé et actualisé en intégrant une organisation et un
             fonctionnement démocratique, et notamment un management participatif ;
          Une répartition des pouvoirs et des responsabilités construite en cohérence à ce projet.

Le deuxième élément est fondamental dans le fonctionnement et le management d’une association. Il
est d’autant plus dans le domaine du mandat ou de la délégation.

La mission de l’URIOPSS, votée en Assemblée Générale en juin 2007, est notamment d’assurer la
représentation de ses adhérents dans les instances institutionnelles. L’Assemblée Générale de
l’association Régionale, pilotée par le Président (le mandant), confère pouvoirs et missions par les
mandats donnés à ses administrateurs, adhérents, ou à des tiers. Dans le cas de salariés de l’association

1
 Les actes sous seing privé sont des actes juridiques rédigés par les parties à l'acte ou par un tiers dès lors que
celui-ci n'agit pas en tant qu'officier public

                                                      URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 6 sur 61
qui peuvent recevoir une ou plusieurs délégations, l’exercice du mandat est intégré à leur contrat de
travail. L’association peut donner délégation à des administrateurs ou des adhérents investis d’un
pouvoir ou d’une mission.

A travers ses mandats, l’URIOPSS désigne et nomme, selon ses instances statutaires, les mandataires qui
remplissent la mission conférée, assument la responsabilité de représentation.

                           Le mandat est intégré à une démarche stratégique

La représentation des acteurs à but non lucratif de la région Pays de la Loire exige une organisation
coordonnée et cohérente. Cette coordination et cette cohérence sont indispensables pour dynamiser les
acteurs associatifs dans une ligne de conduite partagée, pour porter collectivement la parole des
associations et pour innover, développer, adapter des réponses aux besoins des usagers.

Le mandataire est à part entière un acteur avec ses convictions, ses références, ses idéaux. Le défi des
mandats et des délégations passe par une construction d’une organisation interne et des instances
statutaires de l’URIOPSS, par une clarification des rôles et des engagements de chacun. Le mandataire
est positionné dans une démarche politique et stratégique de l’URIOPSS.

Le mandataire et le mandant agissent de manière convergente pour atteindre et mettre en œuvre une
vision politique et stratégique de leur mission d’intérêt général, leur utilité sociale. Le mandataire a une
capacité d’analyse sur l’objet du mandat. Cette analyse est co-construite et nécessite un système de va-
et-vient entre l’URIOPSS et le mandataire pour peser, agir dans les débats, les orientations, les actions à
mener.

Des éléments de guidance de l’action du mandataire sont collectés dans des documents de référence :
          Le projet associatif,
          Les documents officiels du Conseil d’administration,
          Toutes documentations de références, utiles et nécessaires à l’exercice du mandat,
             fournies par l’URIOPSS.

                             Le mandat est intégré à une démarche éthique

Selon Paul Ricœur, l’éthique se définit comme « la visée de la vie bonne avec et pour autrui dans des            Mise à jour le 25 août 2017
institutions justes ».

Au regard de cette définition, le mandant et le mandataire partagent une posture basée sur :
           Une éthique de convictions : les valeurs, les principes et les actes portés par l’URIOPSS
              sont cohérents avec celles du mandataire ;
           Une éthique de la responsabilité : le mandataire a une responsabilité au regard de la
              mission confiée, sa parole est authentique, fiable et loyale ;
           Une éthique de la discussion critique : chacun apprend de l’autre, respect de l’expression
              libre et égale de chacun quel que soit le niveau hiérarchique, croire à un consensus et le
              rechercher éventuellement nécessite de la réciprocité ; Avoir un mandat exige de la
              concertation en amont et en aval de la représentation ;
           Une éthique de la sollicitude : le souci de l’autre s’exprime par le respect, une présence,
              une relation de confiance, une empathie, … Elle requiert une posture humaine.

                                                  URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 7 sur 61
CHARTE DES MANDATAIRES

AGIR AU NOM ET POUR LE COMPTE DE L’URIOPSS

A partir du document de référence précisant le sens de la démarche, validé en Conseil d’Administration
du 13 mai 2011, la présente charte des mandataires énonce les valeurs et principes qui étayent les
engagements réciproques de l’URIOPSS et de ses mandataires.
Dans le respect de la présente charte, une convention de mandat stipule à chacun les droits et
obligations qui permettent d’agir au nom et pour le compte de l’URIOPSS.
La nature du mandat peut être un mandat « électif » ou « nominatif », c'est-à-dire une mission
d’exercer un pouvoir qui procède, dans la première situation, d’un cadre juridique et dans la deuxième
situation, d’une nomination par des instances délibératives. Quelque soit la nature du mandat, les
instances délibératives de l’URIOPSS désignent et nomment les mandataires ; ceux-ci remplissent la
mission conférée et assument la responsabilité de représentation.

Conscient de l’importance du mandat donné, le mandataire s’engage sur l’honneur tout au long de la
durée de son mandat à respecter les valeurs et principes ci-dessous :

LES VALEURS

Le mandataire, adhérent ou non, partage avec l’URIOPSS un socle de valeurs déclinées dans le projet
associatif de l’URIOPSS :
           Une valeur fondamentale : La primauté de la personne, disposant de droits fondamentaux,
               premier acteur de son projet de vie
Dans la singularité et la continuité du parcours qui lui est propre ; Dans sa dignité, par sa
responsabilisation individuelle ; Dans son unité, l’homme devant être considéré dans sa globalité et son
intégrité.
          Des valeurs de référence
A cette valeur fondamentale sont référencées :
       La solidarité, source de lien social : chacun trouve son plein épanouissement dans le lien social
           et l’exercice de la citoyenneté ; La diversité et les valeurs humanistes favorisent
           l’épanouissement de tout l’homme et de tout homme ;
       L’engagement bénévole, facteur de cohésion sociale : la vie associative est un des vecteurs
           essentiels de démocratie ; La cohésion sociale nécessite l’engagement volontaire et militant ;
           Ceux qui s’engagent dans cette action doivent recevoir l’appui de la collectivité.
       Un mode de fonctionnement participatif, source d’efficacité : il implique l’engagement actif               Mise à jour le 25 août 2017
           dans l’Union, condition de la réussite du projet collectif et de sa capacité à convaincre ; Il
           repose sur la solidarité inter-associative, la complémentarité entre bénévoles et salariés.

LES PRINCIPES

    1. Respecter les décisions politiques et stratégiques
Le mandataire est positionné dans une démarche politique et stratégique que l’URIOPSS prend au nom
de ses adhérents. Ainsi le mandat est représentatif. Cependant le mandataire l’exerce avec sa
personnalité, ses convictions, références, idéaux. Le mandataire veille au bon équilibre de ces deux
dimensions. Ainsi dans les échanges et positions prises au sein de l’instance à laquelle le mandataire
participe, sa liberté individuelle d’expression et de parole intègre la politique et la stratégie de l’URIOPSS,
sans la contredire ou s’y opposer.

                                                    URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 8 sur 61
Au cas où, au sein d’une même instance, le mandataire cumulerait plusieurs mandats confiés par
différents mandants, le mandataire s’engage à dire clairement au nom et pour le compte de quel
mandant il parle et prend position. Cette posture éthique conditionne le caractère authentique, fiable et
loyal, de sa parole.

    2. Rendre compte
Pour nourrir la relation de confiance entre le mandant et le mandataire, ce dernier s’engage
impérativement à rendre compte régulièrement des enjeux débattus et des décisions de l’instance à
laquelle il participe.
Le rendre compte s’appuie sur des outils types à la disposition du mandataire. Les modalités
organisationnelles de la communication avec l’URIOPSS sont à déterminer en étroite collaboration avec
le référent technique.

    3. Se rendre disponible
L’engagement du mandataire repose sur les respects de la politique de l’URIOPSS, de l’organisation de la
démarche de mandat et des usages de l’instance auquel il participe.

Le mandataire s’engage à se rendre disponible pour assurer efficacement l’exercice de sa mission.
Par conséquent, il s’engage à :
     Participer régulièrement aux réunions de l’instance ;
     Effectuer les recherches nécessaires, en étroite collaboration avec le référent technique désigné,
       pour une étude approfondie du dossier à traiter, pour connaître les avis et situations des
       adhérents concernés et le positionnement des instances de l’URIOPSS ;
     Rédiger ou participer activement à la rédaction de rendu-compte des décisions, des débats ;
     Veiller, en temps et en heure, à son remplacement si, exceptionnellement, le mandataire ne
       peut pas être présent à une réunion.
La gratuité de la fonction, le processus électif ou nominatif qui y conduit, engage de surcroit le
mandataire à une discipline à laquelle il consent librement.

    4. Informer/former
Pour participer activement à l’instance à laquelle le mandataire a été élu ou nommé, et dans un esprit de
réciprocité entre l’URIOPSS et le mandataire, les deux parties s’engagent à :
     Participer à une réunion annuelle avec l’ensemble des mandataires avec les instances
        délibératives de l’URIOPSS afin de partager et enrichir la ligne politique, stratégique de
        l’URIOPSS, de partager les difficultés éventuelles des mandats et améliorer la communication ;          Mise à jour le 25 août 2017
     Informer et échanger régulièrement avec le référent technique désigné sur :
                le calendrier des réunions et leur ordre du jour,
                l’actualité du secteur,
                la consultation de l’ensemble des adhérents concernés,
                les liens avec les autres instances…
        Les modalités de communication seront à préciser d’un commun accord (téléphone, messagerie
        électronique, …) ;
     Enrichir ses connaissances par sa participation aux commissions sectorielles, commissions
        intersectorielles départementales organisées par l’URIOPSS ;
     Faire bénéficier les adhérents de ses connaissances, compétences ;
     Participer éventuellement à toute invitation aux instances de l’URIOPSS pour consolider, nourrir
        les débats et position du réseau.

                                                 URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 9 sur 61
EXEMPLE DE CONVENTION DE MANDAT

Entre l’Union Régionale Interfédérale des Organismes Privés Sanitaires et Sociaux, 4 rue Arsène Leloup
– BP 98501 - 44185 NANTES CEDEX 4, représenté par Madame Christiane LEBEAU, Présidente,
Désignée ci-dessous par « URIOPSS »,

D'une part,

Prénom Nom de l’association … (adresse), représentée par…, Président,
Désignée ci-dessous par « MANDATAIRE »

D’autre part,

Après avoir rappelé que

L’URIOPSS Pays de la Loire regroupe et soutient les organismes sanitaires, sociaux et médico-sociaux
privés à but non lucratif, qu’ils soient gestionnaires d’établissements ou de services, humanitaires ou
caritatifs, acteurs de terrain ou fédératifs. Ses missions :
     Unir et fédérer ces organismes dans un réseau de solidarité, autour de valeurs et d’une vision
         partagée, dans une organisation transparente, respectueuse des différences ;
     Représenter notre secteur auprès des pouvoirs publics et des partenaires, comme participant à
         l’élaboration des politiques sanitaires et sociales ;
     Promouvoir et défendre le modèle de l’économie sociale et l’engagement des parties prenantes,
         bénévoles et salariés, auprès des acteurs publics et privés et du grand public ;
     Veiller et anticiper en observant l’évolution des besoins et en proposant des réponses adaptées
         aux défis à venir ;
     Informer et former les adhérents pour leur permettre de disposer des outils nécessaires à une
         intervention socialement et économiquement efficace ;
     Accompagner l’action et le changement dans une optique d’amélioration permanente de la
         qualité et de recherche de solutions innovantes.

Une mission principale est la représentation des œuvres et organismes privés, sanitaires, sociaux et
médico-sociaux à but non lucratif auprès des pouvoirs publics et des partenaires.
                                                                                                                Mise à jour le 25 août 2017
Il est convenu ce qui suit :

ARTICLE 1 : OBJET DE LA CONVENTION
La présente convention est un véritable contrat moral et un engagement de confiance entre le
mandataire et l’URIOPSS pour l’exercice de la mission confiée.

ARTICLE 2 : MANDAT
L’URIOPSS confirme le mandat à M./Mme (prénom) (nom), (fonction) à l’association (nom) pour siéger
au nom et pour le compte de l’URIOPSS à l’instance (nom de la commission, instance).

Cette instance a pour objet ….
Elle se réunit en moyenne …. fois par an.
Le mandat a une durée de … ans, il est valable jusqu’au …. (date).

                                                URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 10 sur 61
ARTICLE 3 : ENGAGEMENT DU MANDATAIRE
Le mandataire s’engage à avoir pris connaissance du document de référence précisant le sens de la
démarche des mandats et de la charte des mandataires énonçant les valeurs et principes qui étayent les
engagements réciproques de l’URIOPSS et de ses mandataires.
Le mandataire s’engage à les respecter et mettre en œuvre les moyens nécessaires pour répondre à la
mission demandée.

ARTICLE 4 : ENGAGEMENT DE L’URIOPSS
Le référent technique du mandataire est …..
L’URIOPSS s’engage à mettre à disposition les moyens nécessaires à l’exercice du mandat.
Le référent technique et le mandataire définiront ensemble et d’un commun accord, les modalités de
collaboration pour le suivi du mandat.

ARTICLE 5 : NON RESPECT DE L’ENGAGEMENT
Tout manquement au présent engagement s’imposant au mandataire et à la qualité de la mission
attendue, entrainerait l’interruption du mandat et/ou la non-représentation de sa candidature, sur
décision du bureau de l’URIOPSS.

Nantes, le …, en deux exemplaires,

      Christiane LEBEAU,                                  Prénom, Nom du mandataire
      Présidente,                                         Fonction
      URIOPSS Pays de la Loire                            Nom de l’association

                                                                                                              Mise à jour le 25 août 2017

                                              URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 11 sur 61
LES MANDATS ET REPRESENTATIONS DE L’URIOPSS

LEGENDE :
                            Les mandats sont présentés par un code couleur

                  Ocre           MANDATS NATIONAUX
                  Mauve          MANDATS UNIOPSS
                  Bleu           MANDATS INTERREGIONAUX
                  Vert           MANDATS REGIONAUX
                  Rouge          MANDATS SUR LA LOIRE-ATLANTIQUE, LE MAINE-ET-LOIRE, LA MAYENNE, LA
                                  SARTHE ET LA VENDEE
               Jaune             MANDATS SUR LA LOIRE-ATLANTIQUE
                                  MANDATS SUR LE MAINE-ET-LOIRE
                                  MANDATS SUR LA SARTHE
                                  MANDATS SUR LA MAYENNE
                                  MANDATS SUR LA VENDEE
               Fuchsia           MANDATS LOCAUX - INTERCOMMUNAUX

MODE D’EMPLOI :                                                                                               Mise à jour le 25 août 2017
TERRITOIRE NOMINATION DE L’INSTANCE
                              PORTEE PAR L’ORGANISME………….
Définition de l’instance : ……….
Procédure de nomination : ………
Durée et échéance du mandat : ……….
Périodicité des réunions : ………

                                              URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 12 sur 61
LES SIEGES ET MANDATS

     NATIONAUX

                                                                        Mise à jour le 25 août 2017

        URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 13 sur 61
NATIONAL

  N     CONFERENCE NATIONALE DE LA SANTE – ASSEMBLEE PLENIERE
                           MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA SOLIDARITE

Définition : Selon l’arrêté du 26 février 2015, la Conférence Nationale de la Santé est un lieu de
concertation sur les questions de santé. C’est un organisme consultatif placé auprès du ministre chargé
de la Santé.

Elle exerce trois missions :
      formuler des avis sur l’amélioration du système de santé et, en particulier, sur :
              o le projet de loi définissant les finalités et priorités de la politique de santé ;
              o les finalités et axes stratégiques de la politique nationale de santé ;
              o les plans et programmes nationaux de santé ;
      élaborer chaque année un rapport sur le respect des droits des usagers du système de santé,
        élargi au champ médico-social mais aussi à « l’égalité d’accès aux services de santé et de la
        qualité des prises en charge dans les domaines sanitaire et médico-social » ; ce rapport est
        élaboré sur la base des rapports des Conférences Régionales de la Santé et de l’Autonomie
        (CRSA) ;
      contribuer à l’organisation de débats publics sur les questions de santé.

Elle peut aussi s’autosaisir de toute question qu’elle estime nécessaire de porter à la connaissance du
ministre.

Procédure de nomination : Collège des représentants de la CRSA ; nomination par arrêté

Durée et échéance : mandat d’une durée de 3 ans – Echéance : 2018

Périodicité : 3 fois par an.

                                                                                                               Mise à jour le 25 août 2017

                                               URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 14 sur 61
N      CONSEIL NATIONAL DE LA PROTECTION DE L’ENFANCE
                                      PREMIER MINISTRE

Définition : Le Conseil National de la Protection de l’Enfance est une instance, placée auprès du Premier
Ministre, institué par la loi n° 2016-297 du 14 mars 2016, relative à la protection de l’enfant (art. L.112-3
du CASF). Ces missions, sa composition et ses modalités de son fonctionnement ont été précisés dans le
décret n° 2016-1284 du 29 septembre 2016 (art. D.148-1 à D.148-3 du CASF).

Il est ainsi chargé :
     - de proposer au gouvernement les orientations nationales de la politique de la protection de
          l’enfance dans le but de construire une stratégie nationale,
     - d’assister le gouvernement en rendant des avis sur toutes les questions qui concernent la
          protection de l’enfance et sa propre initiative de proposer aux pouvoirs publics, après
          évaluation, les mesures de nature à améliorer les interventions en protection de l’enfance,
     - de contribuer à orienter les études stratégiques, les travaux de prospective et d’évaluation
          menés dans le champ de la protection de l’enfance,
     - de promouvoir la convergence des politiques menées au niveau local, en s’appuyant sur les
          expériences conduites au niveau territoriale comme à l’étranger,
     - de formuler des recommandations dans le champ de la formation initiale et continue des
          professionnels de la protection de l’enfance.

En outre, le CNPE est consulté sur des projets de textes législatifs ou réglementaires.

Procédure de nomination : Le Conseil comprend 79 membres, répartis dans différents collèges. Les
membres du Conseil sont nommément désignés par arrêté du Premier Ministre. La participation est
intuitu personae.

Durée et échéance : Mandat UNIOPSS d’une durée de 3 ans, renouvelable 1 fois – Echéance : 2019

Périodicité : Au moins une fois par an.

                                                                                                                  Mise à jour le 25 août 2017

                                                  URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 15 sur 61
INSTANCE INTERREGIONALE DE CONCERTATION PROTECTION JUDICIAIRE DE LA JEUNESSE DE
  N
        BRETAGNE, NORMANDIE ET PAYS DE LA LOIRE
               DIRECTION INTERREGIONALE DE LA PROTECTION JUDICIAIRE DE LA JEUNESSE (DIRPJJ)

Définition : Aux termes de l’article 7 du décret du 9 juillet 2008, la Direction de la Protection Judiciaire de la
Jeunesse est « chargée de l’ensemble des questions intéressant la justice des mineurs et de la concertation
entre les institutions intervenant à ce titre ».
Elle conçoit en lien avec les directions compétentes, les normes et les cadres d’organisation de la justice
des mineurs ; apporte, directement ou par le secteur associatif qu’elle habilite, une aide aux décisions de
l’autorité judiciaire ; assure, directement, dans les services et établissements de l’Etat, la prise en charge de
mineurs sous main de justice et garantit à l’autorité judiciaire, par le contrôle, l’audit et l’évaluation, la
qualité de l’aide aux décisions et celle de la prise en charge.
Par cette instance, la Direction Régionale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse de Bretagne,
Normandie, Pays de la Loire et les fédérations, Convention Nationale des Associations de Protection de
l’Enfance (CNAPE) et URIOPSS des Pays de la Loire, affirment leur volonté d’une harmonisation et d’une
complémentarité entre le secteur public et le secteur associatif pour garantir la meilleure prise en charge
possible des jeunes confiés par les autorités judiciaires.

Procédure de nomination : membres mandatés par l’URIOPSS des Pays de la Loire et coordonnés par
l’UNIOPSS.

Durée et échéance : pas d’échéance.

Périodicité : 3 fois par an.

                                                                                                                     Mise à jour le 25 août 2017

                                                    URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 16 sur 61
LES SIEGES ET MANDATS

     A L’UNIOPSS

                                                                        Mise à jour le 25 août 2017

        URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 17 sur 61
U     INSTANCES STATUTAIRES
                                                UNIOPSS

Définition : Depuis 1947, l’UNIOPSS (Union nationale interfédérale des œuvres et organismes privés non
lucratifs sanitaires et sociaux) unit, défend et valorise le secteur non lucratif de solidarité. Elle porte
auprès des pouvoirs publics la voix collective des associations sanitaires et sociales. Présente sur tout le
territoire au travers de 22 Uriopss (Unions régionales) et de plus de 100 fédérations, unions et
associations nationales, l'UNIOPSS regroupe 25 000 établissements et services du monde de la solidarité
et 750 000 salariés (soit environ 75 % du total).
Les adhérents de l'UNIOPSS, des URIOPSS et des adhérents nationaux sont des personnes morales à but
non lucratif et des établissements et services qui leur sont attachés.
Il peut s'agir de fédérations et de leurs représentants locaux, de personnes morales uniques
d'implantation nationale, internationale, ou locale (régionale, départementale, municipale, etc.)
Ces structures ont en commun d'agir dans le secteur sanitaire, social et médico-social, auprès de
personnes exclues, ou en situation de précarité, de personnes malades, handicapées, âgées ou encore
auprès de familles, d'enfants ou d'adolescents en difficulté.

Procédure de nomination :

Durée et échéance : Mandat de 6 ans – De 2013 à 2019.

Périodicité : Tous les 3 mois.

                                          Instances statutaires
Conseil d’administration de l’UNIOPSS

                                            Autres instances
Conférence des Présidents des URIOPSS
Conférence des Présidents et des directeurs des URIOPSS
Réunions des directeurs d’URIOPSS et séminaire annuel

                                                                                                                 Mise à jour le 25 août 2017

                                                 URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 18 sur 61
U     COMMISSIONS ET GROUPES UNIOPSS
                                                  UNIOPSS

Définition : Le rôle des Commissions de l’UNIOPSS est principalement politique, en ce sens qu’il doit
permettre à l’Union comme à ses adhérents de se positionner sur les situations sociales rencontrées, sur
les initiatives des pouvoirs publics, d’appuyer le fonctionnement des associations de solidarité et de
remplir leur rôle tribunicien vis-à-vis des médias et des décideurs politiques.
Les six commissions seront composées conjointement de représentants politiques d’Adhérents
nationaux et d’URIOPSS. Chaque commission est présidée par une personnalité reconnue dans le
domaine. Le Président est désigné par le Président de l’UNIOPSS après avis du Conseil d’Administration.
Il participe, avec voix consultative, au CA de l’UNIOPSS.
Chaque commission politique se déclinera en un ou plusieurs groupes de travail dits de concertation.
Les groupes de concertation sont des groupes techniques composés de représentants des Adhérents
nationaux et d’URIOPSS.

Procédure de nomination : par lettre adressée au Directeur Général de l’UNIOPSS le nom de son ou ses
représentants politiques dans les Commissions.

Durée et échéance : pas d’échéance particulière.

Périodicité : variable selon les commissions (3 à 6 par an).

                  Commissions                                         Groupes de concertation
Autonomie et citoyenneté des personnes en             Personnes âgées
situation de handicap et des personnes âgées          Personnes en situation de handicap

                                                      Accueil des jeunes enfants

Enfance(s) - Famille – Petite enfance                 Protection administrative de l’enfance

                                                      Protection judiciaire de la jeunesse

                                                      Groupe alerte – Partenaires sociaux

                                                      Groupe Réseau Insertion
Lutte contre la pauvreté et l’exclusion – Collectif
                                                      Santé et accès aux soins
Alerte
                                                      Hébergement – logement

                                                      Groupes temporaires                                         Mise à jour le 25 août 2017

                                                      Relations avec les parties prenantes

Modèle socio-économique associatif                    Equilibre économique et non-lucrativité

                                                      Organisation et gouvernance associative

                                                      Task force santé
Santé
                                                      Organisation sur les territoires

                                                      Organisation

Territoires et vivre ensemble                         Cohésion

                                                      Groupe des représentants des URIOPSS au sein des CESER

                                                  URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 19 sur 61
LES SIEGES ET MANDATS INTERREGIONAUX

                                                                               Mise à jour le 25 août 2017

               URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 20 sur 61
IR     TRIBUNAL INTERREGIONAL DE LA TARIFICATION SANITAIRE ET SOCIAL
              TRIBUNAL INTERREGIONAL DE LA TARIFICATION SANITAIRE ET SOCIAL - TITSS DE NANTES

Définition : Les Tribunaux Interrégionaux de la Tarification Sanitaire et Sociale sont des juridictions
administratives spécialisées. Elles associent des magistrats professionnels et des juges non
professionnels. Ils statuent en 1ère instance sur les recours formés contre les décisions prises
déterminant les dotations globales, les remboursements forfaitaires, les prix de journée et autres tarifs
de services et établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux de statut public ou privé.
Les TITSS sont composés de :
   Quatre membres représentants les organismes gestionnaires d’établissements et services de
      santé et des usagers au sein de la commission spécialisée de l’organisation des soins de la
      Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie (CRSA).
   Quatre membres représentant les organismes gestionnaires d’établissement et de services de
      santé et d’usagers au sein de la commission spécialisée prise en charge et accompagnement
      médico-sociaux de la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie (CRSA).

Procédure de nomination : nomination par le Président de la cour administrative d’appel du siège du
tribunal au sein d’une liste comportant au moins huit noms établis par le Préfet de Région, par décision
du 12 mars 2007. Cette nomination intervient après avis du tribunal interrégional de la tarification
sanitaire et sociale.

Durée et échéance : 5 ans, renouvelable - Fin du mandat : mars 2018.

Périodicité : variable.

                                                                                                                 Mise à jour le 25 août 2017

                                                 URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 21 sur 61
LES SIEGES ET MANDATS

AGENCE REGIONALE DE LA SANTE (ARS)

                                                                              Mise à jour le 25 août 2017

              URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 22 sur 61
REGION

 R      CONFERENCE REGIONALE DE LA SANTE ET DE L’AUTONOMIE - CRSA
                 AGENCE REGIONALE DE SANTE DES PAYS DE LA LOIRE - ARS PAYS DE LA LOIRE

Définition : Créée par la Loi Hôpital Patient Santé Territoire (HPST), la Conférence Régionale de la Santé
et de l'Autonomie (CRSA) se substitue à la Conférence Régionale de Santé (CRS), au Comité Régional de
l’Organisation Sanitaire (CROS) et au Comité Régional d’Organisation Sociale et Médico-Sociale
(CROSMS). Instance de démocratie sanitaire, la CRSA est le lieu privilégié de la concertation et concourt,
par ses avis, à la politique régionale de santé.
La CRSA est une instance stratégique de l’ARS : elle émet un avis sur le Plan Régional de Santé (PRS),
évalue les conditions dans lesquelles sont appliqués et respectés les droits des malades et des usagers du
système de santé. Elle est également chargée d’émettre un avis et toutes propositions sur les schémas et
les programmes sanitaires et médico-sociaux qui découlent du Plan Régional de Santé.
La CRSA comprend une centaine de membres, répartis en 8 collèges ayant voix délibérative et un groupe
de personnalités ayant voix consultative, représentants de différents organismes (lucratifs et non
lucratifs) de santé, de personnes âgées, de personnes handicapées, des établissements de santé, de lutte
contre les exclusions, les collectivités…
La conférence s’organise autour d’une assemblée plénière, d’une commission permanente et de quatre
commissions spécialisées : Commission spécialisée Prévention, Commission spécialisée dans
l’organisation des soins, Commission spécialisée dans la prise en charge et accompagnement médico-
social, Commission spécialisée dans les droits des usagers.

     a) L’assemblée plénière
L’assemblée plénière réunit les membres des huit collèges et les membres consultatifs. Elle rend un avis
sur le Projet Régional de Santé, le plan stratégique régional de santé, les projets de schémas régionaux
de prévention, d’organisation des soins et médico-sociale et le rapport annuel sur le respect des droits
des usagers.

     b) La commission permanente
     Définition : La commission permanente exerce en dehors des séances plénières l’ensemble des
     attributions dévolues à la conférence. Elle est chargée de préparer l’avis rendu par la conférence sur
     le plan stratégique régional de santé, de rendre un rapport annuel d’activité de la Conférence
     Régionale de Santé et de l’Autonomie, de formuler un avis lorsque la consultation de la conférence
     implique l’avis de plus de deux commissions spécialisées, de préparer les éléments soumis au débat
     public. Elle est présidée par le Président de la Conférence Régionale de Santé et de l’Autonomie.
     Elle est composée de 20 membres.                                                                            Mise à jour le 25 août 2017

     c) Les commissions spécialisées
La Commission spécialisée de prévention
        Définition : La commission spécialisée Prévention contribue à la définition et à la mise en œuvre
        de la politique régionale de la prévention. Elle prépare un avis sur le schéma régional de
        prévention, sa révision, son suivi et les résultats de son évolution.
        Elle est informée des travaux de la commission de coordination dans le domaine de la prévention
        afin d’assurer la complémentarité des actions de prévention et des résultats de l’Agence
        Régionale de Santé (ARS) en matière de veille et de sécurité.
        Elle est composée de 30 membres.

                                                 URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 23 sur 61
La Commission spécialisée de l’organisation des soins
        Définition : Elle participe à la définition et à la mise en œuvre de la politique régionale de
        l’organisation des soins.
        Elle prépare un avis sur le Schéma Régional de l’Organisation des Soins (SROS). Elle est consultée
        par l’ARS sur les projets de schémas interrégionaux de l’organisation des soins, les demandes
        d’autorisations, les politiques liées aux domaines des soins…
        Elle est informée par l’Agence Régionale de Santé (ARS) des renouvellements d’autorisations, des
        CPOM (Contrats Pluriannuels d’Objectifs et de Moyens) conclus entre l’ARS et les titulaires
        d’autorisation ou les établissements de santé (maison de santé, réseaux de santé..).
        Elle est composée de 44 membres.

La Commission spécialisée pour les prises en charge et accompagnements médico-sociaux :
        Définition : Elle est chargée de préparer un avis sur le projet de Schéma Régional de
        l’Organisation Médico-Sociale, de contribuer à l’évaluation des besoins médico-sociaux et
        d’analyser leur évolution, de proposer à l’assemblée plénière des priorités pour l’action médico-
        sociale, d’émettre un avis sur l’élaboration et l’actualisation du programme interdépartemental
        d’accompagnement des handicaps et de la perte d’autonomie, d’élaborer, tous les quatre ans,
        un rapport d’activité qui est transmis pour information aux conseils généraux et aux ministres
        concernés, ainsi qu’à la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie.
        Les membres de la commission peuvent être désignés au sein des commissions de sélection des
        appels à projets.
        Elle est composée de 30 membres.

Procédure de nomination : par arrêté de l’Agence Régionale de Santé (ARS) sur proposition de l’URIOPSS
des Pays de la Loire.

Durée et échéance : 4 ans (renouvelable 1 fois). Echéance : 2018.

  R     ESPACE DE REFLEXION ETHIQUE DES PAYS DE LA LOIRE (EREPL) - BUREAU
                  AGENCE REGIONALE DE SANTE DES PAYS DE LA LOIRE - ARS PAYS DE LA LOIRE

Définition : En 2004, dans le cadre de la révision de la loi de Bioéthique, le législateur a institué
des Espaces de réflexion éthique régionaux et inter-régionaux pour encourager la réflexion éthique dans
les domaines de la santé, du secteur médicosocial et de la recherche.                                             Mise à jour le 25 août 2017
En 2014, en application de l’arrêté du 4 janvier 2012 et sous l’égide de l’Agence Régionale de Santé, les
CHU et les Universités de Nantes et d’Angers ont pris l’initiative de créer l’Espace de réflexion éthique
des Pays de la Loire (EREPL).
Chargé de susciter et coordonner les initiatives en matière d’éthique dans les domaines des sciences de
la vie et de la santé, l’espace de réflexion éthique des Pays de la Loire est au service des professionnels et
des citoyens, pour assurer la promotion de la réflexion éthique, les échanges interdisciplinaires et pour
participer à l’organisation de débats publics.

Procédure de nomination : L’EREPL est composé de membres fondateurs, de membres associés (dont
l’URIOPSS) et de membres adhérents.

                                                  URIOPSS Pays de la Loire / Guide des mandats / Page 24 sur 61
Vous pouvez aussi lire