Le nucléaire au service de la réussite des territoires - 2e édition Cahier des régions - SFEN

 
Le nucléaire au service de la réussite des territoires - 2e édition Cahier des régions - SFEN
Le nucléaire
       au service de la
       réussite des territoires

2e édition
Cahier des régions

2021
Le nucléaire au service de la réussite des territoires - 2e édition Cahier des régions - SFEN
À propos
 La Société française d’énergie
 nucléaire (Sfen) est le carrefour
 français des connaissances sur
 l’énergie nucléaire.

 Créée en 1973, la Sfen est un lieu
 d’échanges pour les spécialistes
 de l’énergie nucléaire français et
 étrangers et toutes celles et ceux
 qui s’y intéressent.

 La Sfen rassemble plus de 4 000
 professionnels de l’industrie,
 l’enseignement et la recherche.

 Société de personnes physiques,
 sans but lucratif, la Sfen est une
 association loi 1901.

Remerciements

 La Sfen remercie l'ensemble
 de ses groupes régionaux, les
 professionnels et les associations
 du secteur, plus particulièrement
 le Gifen, qui ont apporté leur
 concours à la réalisation de ce
 document.
Le nucléaire au service de la réussite des territoires - 2e édition Cahier des régions - SFEN
Sommaire
 3   Le nucléaire, acteur engagé pour la réussite des territoires

 9   Auvergne-Rhône-Alpes

11   Bourgogne-Franche-Comté

13   Bretagne

15   Centre-Val de Loire

17   Grand Est

19   Hauts-de-France

21   Île-de-France

23   Normandie

25   Nouvelle-Aquitaine

27   Occitanie

29   Pays de la Loire

31   Provence-Alpes-Côte d’Azur

33   Territoires insulaires français

35   Le nucléaire en chiffres

41   Index et méthodologie

43   Contacts des groupes régionaux
Le nucléaire au service de la réussite des territoires - 2e édition Cahier des régions - SFEN
3
Le nucléaire au service de la réussite des territoires - 2e édition Cahier des régions - SFEN
Édito
Le nucléaire, acteur engagé pour la réussite des territoires

Le programme nucléaire a permis à la France     L’énergie nucléaire est le socle d’un système
dans les années 1970-1990 de s’affranchir       électrique solidaire. Grâce à un réseau
des énergies fossiles importées et polluantes   électrique et des centres de production
dans la production d’électricité : les          nucléaire répartis à travers le territoire, le
centrales thermiques classiques (charbon,       modèle français permet de bénéficier du
pétrole, gaz), qui représentaient les deux      même tarif et de la même qualité de service
tiers de la production d’électricité en 1970,   partout, à la ville comme à la campagne.
ne participent plus qu’à moins de 8 % de        Par exemple, la Bretagne, qui ne produit que
l’approvisionnement électrique en 20191.        17 % de sa consommation d’électricité, est
En un demi-siècle, les usines, les centrales    alimentée par les centrales nucléaires de la
nucléaires et les centres de recherche          vallée de la Loire et de la Manche. De même,
ont contribué à structurer l’identité et        l’Île-de-France ne produit aujourd’hui que 5
la vie locale. Troisième filière industrielle   % de son électricité. Les Français ont oublié
française, derrière l’aéronautique et           les coupures d’électricité des années 1950
l’automobile, la filière nucléaire rassemble    et 1960, comme ils avaient « oublié » les
220 000 professionnels et 3 000 entreprises     grandes pandémies.
avec des installations de pointe partout en
France, dans des domaines d’activité qui        Enfin, l’électricité bas carbone est un atout
vont de l’énergie à la santé.                   pour diminuer la consommation d’énergies
                                                fossiles dans les territoires, laquelle reste
L’énergie nucléaire est le socle de la          aujourd’hui concentrée dans les transports,
transition écologique et solidaire dans         l’habitat et l’industrie. Selon une étude
les territoires                                 de Bloomberg4, la France est le pays où
                                                il est le plus intéressant de développer la
L’énergie nucléaire est le socle de             voiture électrique, compte tenu de la très
l’approvisionnement en électricité bas          faible intensité carbone de son électricité.
carbone d’une France qui compte 67              En plus de réduire les émissions de CO2,
millions d’habitants. Le pays couvre            le développement de l’électromobilité
60 unités urbaines de plus de 100               permettrait de lutter contre la pollution
000 habitants, regroupant près de               atmosphérique, les véhicules électriques
80 % de la population2. Les centrales           n’émettant pas de gaz de combustion ni
nucléaires sécurisent l’approvisionnement       de particules fines. Aussi, en permettant
électrique des territoires en produisant        la production d’hydrogène bas carbone
de l’électricité 7j/7, 24h/243. Elles sont,     par électrolyse, le nucléaire contribuera à
avec l’hydroélectricité, un complément          décarboner les industries et les transports
indispensable pour le développement des         lourds.
énergies renouvelables intermittentes :
elles peuvent ajuster leur production, à la     –
hausse et à la baisse, en fonction du niveau    1
                                                  RTE, Bilan électrique, 2019
de la demande d’électricité, et du niveau
                                                2
                                                  INSEE, 2017
                                                3
                                                  En dehors des périodes d’arrêt programmé (tous
de la production des énergies solaires et       les 12 à 18 mois) pour maintenance et recharge-
éoliennes, elles-mêmes tributaires des          ment du combustible
conditions de soleil et de vent.                4
                                                  Bloomberg New Energy Finance, 2016

                                                                                              4
Le nucléaire au service de la réussite des territoires - 2e édition Cahier des régions - SFEN
Le nucléaire est au cœur de l’économie                de ce qui a été réalisé au passage des
des territoires et un facteur de                      30 ans. En mai 2021, EDF a aussi remis une
réindustrialisation                                   offre au gouvernement sur la construction
                                                      de six EPR destinés à renouveler une partie
La filière nucléaire est la 3e filière industrielle   du parc nucléaire actuel, avec différentes
française, et compte plus de 3 000                    options d’implantation dans les territoires
entreprises, dont 15,9 % de PME et 34,1 %             pour trois paires de tranches. Selon le
d’entreprises de taille intermédiaire (ETI)5.         cabinet PWC11, la part des entreprises
Les deux tiers de ses 220 000 emplois sont            françaises dans la construction d’un EPR
de niveau cadre ou employé, technicien                en France atteint 80 % : un projet EPR crée
et agent de maîtrise. Ce haut niveau de               8 350 emplois (directs, indirects et induits)
qualification, deux fois plus élevé que la            en moyenne pendant la phase d’études
moyenne industrielle française6, confère              puis de construction (une dizaine d’années
aux salariés de la filière un pouvoir d’achat         en moyenne), dont 4 000 emplois sur place.
plus important que la moyenne des                     Un projet EPR crée aussi des emplois sur
Français7, et contribue à dynamiser le                le long terme : la phase d’exploitation (au
tissu économique local. La filière nucléaire          moins 60 ans) se traduit par 1 600 emplois
apporte une véritable dynamique au                    pérennes, qualifiés et non délocalisables.
niveau de l’emploi et de la formation dans
les régions. Elle prévoit d’embaucher plus            L’énergie     nucléaire   est    aujourd’hui
de 20 000 personnes8 dans les trois ans               un véritable outil au service de la
à venir, du CAP au bac +5 et au-delà. Elle            réindustrialisation des territoires12. Elle
accorde aussi une place très importante à             permet d’abord de fournir aux industriels
la formation continue, avec en moyenne                une électricité de qualité à des prix
près de 9 jours de formation par an par               attractifs. Près de 650 sites13 industriels
salarié, soit trois fois plus que la moyenne          sont raccordés directement au réseau
française9. Certaines entreprises ont mis             de transport d’électricité et bénéficient
en place, par exemple dans la tuyauterie              d’une électricité stable, leur permettant
ou le soudage, des formations internes                de se prévenir des coupures de courant
complémentaires à celles de l’Éducation               préjudiciables à leurs cycles de production,
nationale pour adapter les compétences                et compétitive avec un prix inférieur de
au monde industriel.                                  25 % au prix moyen en Europe. Aussi,
                                                      la filière nucléaire est un vecteur de
Sur le plan industriel, la filière continue           compétences. Outre son investissement
d’investir dans les territoires où elle se            en formation, la filière nucléaire investit
trouve. Aujourd’hui, un achat sur trois               970 millions d’euros par an en recherche14,
pour une centrale nucléaire s’effectue                en particulier dans des domaines
auprès d’entreprises locales. En 2020, cela           comme la mécanique, la résistance des
représentait près de 850 millions d’euros10           matériaux, les fabrications métallurgiques
répartis sur plus de 5 000 entreprises.               innovantes et l’instrumentation, des
2021 marquera une nouvelle accélération               activités qui bénéficient naturellement
des investissements de modernisation                  aux autres filières industrielles. 120
des installations : l’Autorité de sûreté              thèses sont lancées chaque année par la
nucléaire (ASN) a rendu en février 2021               Direction des énergies du CEA, la plupart
un avis générique sur le 4e réexamen de               en partenariat avec les universités, partout
sûreté (à 40 ans) des réacteurs de 900                en France. Enfin, en garantissant une
MWe. En termes d’emplois et d’activités               électricité bas carbone, l’énergie nucléaire
industrielles, cette 4e visite décennale              permet de réduire l’empreinte carbone
représentera cinq fois le volume d’activités          des produits et services, alors qu’elle est

5
Le nucléaire au service de la réussite des territoires - 2e édition Cahier des régions - SFEN
amenée à devenir un nouveau facteur
de compétitivité : selon l’UNIDEN, les
émissions totales (directes et indirectes)
liées à la production d’une tonne
d’aluminium, laquelle nécessite une
grande quantité d’électricité (électrolyse
de l’alumine), sont en France d’environ
2 tonnes de CO2 par tonne d’aluminium
produite, contre 15 tonnes en Chine15.
Notre électricité bas carbone permettra à
notre pays de se placer dans la production
d’hydrogène bas carbone et de se
positionner dans les secteurs de demain,
gros consommateurs d’électricité tels les
data centers.

Enfin, le nucléaire développe de nouvelles
applications, particulièrement dans le
domaine de la santé. La médecine nucléaire
est non seulement devenue un outil
indispensable dans le diagnostic des
cancers et de certaines maladies comme
Alzheimer, mais elle joue également un
rôle majeur en matière de radiothérapie.
Sur l’ensemble du territoire, une vingtaine
de cyclotrons produisent quotidiennement
les radio-isotopes utilisés dans les
hôpitaux.

                                              –
                                              5
                                                   Comité stratégique de la filière nucléaire
                                              (CSFN), GIFEN, cartographie de la filière nucléaire
                                              française, frandeindustrie.org, 2019
                                              6
                                                 Ibid.
                                              7
                                                  Selon l’Insee, les rémunérations des employés
                                              des centrales dépassent de près de 50 % le salaire
                                              net moyen en France ; et près de 90 % d’entre eux
                                              bénéficient de contrats à durée indéterminée
                                              8
                                                 GIFEN, Convention Sfen «L’essor des territoires»
                                              Mars 2021
                                              9
                                                 Ibid.
                                              10
                                                  EDF, Convention Sfen Ibid.
                                              11
                                                 Sfen avis : «Le nouveau nucléaire doit faire partie
                                              du plan de relance de l’économie française»,
                                              mai 2020
                                              12
                                                   Etude Fondapol, Valérie Faudon, relocaliser en
                                              décarbonant grâce à l’énergie nucléaire, janvier
                                              2021
                                              13
                                                  RTE 2020
                                              14
                                                  Ibid.
                                              15
                                                  Sylvie Latieule, Itv Nicolas de Warren-Uniden :
                                              “Produire en France c’est bon pour le climat”,
                                              1er octobre 2019

                                                                                                  6
Le nucléaire au service de la réussite des territoires - 2e édition Cahier des régions - SFEN
S'engager pour l'emploi industriel dans les territoires

Troisième filière industrielle française,      les régions. Elle prévoit d’embaucher plus de
derrière l’aéronautique et l’automobile,       20 000 personnes dans les trois ans à
la filière nucléaire rassemble 220 000         venir, du CAP au bac +5 et au-delà. Elle
professionnels et 3 000 entreprises avec des   accorde aussi une place très importante à
installations de pointe partout en France,     la formation continue, avec en moyenne
dans des domaines d’activité qui vont de       près de 9 jours de formation par an par
l’énergie à la santé. La filière nucléaire     salarié, soit trois fois plus que la moyenne
apporte une véritable dynamique au             française.
niveau de l’emploi et de la formation dans     –

7
Le nucléaire au service de la réussite des territoires - 2e édition Cahier des régions - SFEN
Assurer la solidarité électrique des territoires

L’énergie nucléaire est le socle d’un       aux Français de bénéficier des prix de
système électrique solidaire. Grâce à un    l’électricité les plus bas d’Europe de l’Ouest.
réseau électrique et des centres de         En comparaison, un ménage allemand
production     nucléaire     répartis   à   paye son courant près de 50 % plus cher
travers   le    territoire,   le   modèle   qu’un ménage français.
français permet de bénéficier du            –
même tarif et de la même qualité de
service partout, à la ville comme à la
campagne. Le nucléaire permet également

                                                                                         8
Le nucléaire au service de la réussite des territoires - 2e édition Cahier des régions - SFEN
Auvergne-Rhône-Alpes

    112,5 TWh                                 La région produit 2 fois plus
    Production régionale d’électricité   d'électricité que ce qu'elle consomme
    Source : RTE, 2020

9
Une base industrielle tournée vers l’exportation

Première région française pour sa               Sur le même site, Orano a inauguré en 2018
production électrique bas carbone,              l’usine de conversion de l’uranium Philippe
elle est le « poumon vert » de l’Europe.        Coste, la plus moderne du monde.
Grâce à ses 14 réacteurs nucléaires et ses
installations hydrauliques, la région produit   Ces nouvelles installations assurent la
le double de sa consommation et fournit         pérennité du site du Tricastin sur le territoire.
plus du quart des besoins en électricité de     EDF, Orano et les entreprises partenaires y
la France. Elle alimente également l’Italie     emploient plus de 7 000 personnes sur des
et la Suisse en électricité bas carbone.        postes non délocalisables et hautement
                                                qualifiés.
C’est à Lyon que sont implantées
plusieurs unités d’ingénierie nucléaire         Près du plus grand site nucléaire
de renommée mondiale. EDF dispose de la         d’Europe,      l’usine  Framatome    de
Direction technique (DT) de la DIPNN1 pour      Romans-sur-Isère (Drôme) fabrique des
la sûreté et la conception des réacteurs        assemblages de combustible nucléaires.
et de la DP2D2 pour la déconstruction           Plus grande usine mondiale dans ce
de centrales. Framatome y détient son           domaine, elle alimente notamment le
second pôle d'ingénierie. Labellisé "Vitrine    cœur des deux réacteurs EPR de Taishan
Industrie du Futur", l'établissement est        en Chine ainsi que ceux à venir. Le site
dédié à l'innovation pour la conception et      est également leader mondial dans la
la maintenance des réacteurs, au design         production d’éléments combustibles pour
et au développement des combustibles            les réacteurs de recherche, et de cibles
nucléaires ainsi qu'aux activités de            d’irradiation à usage médical.
contrôle-commande. En 2021, Framatome
y lance l'École du Design pour la formation     Par ailleurs, deux sites de Framatome, Jarrie
de chefs de projets et d’ingénieurs études.     (Isère) et Ugine (Savoie), interviennent
                                                dans le processus de transformation
Forte de ses 645 entreprises, la région         du zirconium, matériau essentiel à la
exporte son savoir-faire jusqu’en Chine.        fabrication du combustible nucléaire.
La PME lyonnaise VELAN s’est imposée
comme la référence mondiale en matière          –
de robinetterie nucléaire. La Chine est         1
                                                    Division Ingénierie et Projets Nouveau Nucléaire
d’ailleurs devenue son premier marché.
                                                2
                                                    Direction des Projets Déconstruction-Déchets

Le site Orano Tricastin (Drôme et                      Réussite locale
Vaucluse) accueille des usines de pointe               REEL exporte ses équipements lourds
permettant l’approvisionnement en                      de manutention nucléaire
combustible nucléaire des centrales
exploitées dans le monde. Depuis 2011,          Née à Lyon, REEL et ses 2 000 professionnels
l’usine d’enrichissement d’uranium Georges      mettent leur savoir-faire dans la fourniture
Besse II permet d’alimenter près de 90          et l’exploitation des postes de manutention
millions de foyers en énergie décarbonée.       du combustible des réacteurs nucléaires des
                                                centrales françaises mais aussi étrangères
                                                et dans des marchés émergents. Son
                                                savoir-faire lui a valu d’être choisie pour
      42 600 emplois                            fournir les ponts lourds (2 x 750 tonnes)
                                                et un monte-charge (120 t) du bâtiment
           directs et indirects
                                                du projet international du fusion ITER
                                                (Bouches-du-Rhône).

                                                                                                       10
Bourgogne-Franche-Comté

     4,2 TWh                                 La région produit 21 % de
                                          l'électricité qu'elle consomme
     Production régionale d’électricité
     Source : RTE, 2020

11
Le berceau de la métallurgie de pointe

L’expertise de la région en matière              Les usines de la région produisent les
de métallurgie est indispensable à la            gros composants pour les deux réacteurs
sûreté nucléaire. Le domaine de l’énergie        EPR d’Hinkley Point au Royaume-Uni.
nucléaire se caractérise par des conditions      A Belfort, General Electric construit les
de fonctionnement extrêmes. La gestion de        deux îlots turbines de la future centrale
ces conditions exige une fine connaissance       britannique. Les usines de Framatome au
des matériaux.                                   Creusot et à Saint-Marcel (Saône-et-Loire)
                                                 fabriquent plusieurs gros composants
Depuis le XIXe siècle, la Bourgogne-             de l’îlot nucléaire, cuve et générateur de
Franche-Comté est réputée pour son               vapeur notamment.
savoir-faire dans la métallurgie des
matériaux. La métallurgie et la fabrication      A plus long terme, l’expertise des
de produits métalliques regroupent 19 % de       entreprises régionales dans les matériaux
l’emploi industriel régional avec quelques       de pointe sera un atout majeur pour le
grands établissements comme les quatre           développement de réacteurs de quatrième
sites de Framatome en Saône-et-Loire             génération, dont les aciers sont soumis à
(Le Creusot, Saint-Marcel et Chalon-sur-         de fortes irradiations et des conditions de
Saône ainsi qu’un centre technique) et           température élevées.
un tissu important d’employeurs de plus
petite taille.

La métallurgie est un domaine en
perpétuelle évolution et est soumise à
une forte concurrence mondiale. Aussi les
grandes entreprises et PME implantées dans
la région investissent dans la recherche.

La      Bourgogne-Franche-Comté           est
devenue le fer de lance de l’industrie              Réussite locale
du futur. L’objectif est de rendre les              CALHIPSO, le projet de la
usines plus flexibles et plus compétitives,         métallurgie des poudres
grâce à l’apport de nouvelles technologies
innovantes     comme       le     numérique.     CALHIPSO est une plateforme de recherche
L’utilisation des nouvelles technologies         mutualisée fédérant des acteurs publics
permet d’attirer les talents vers les métiers,   et privés (Université de Bourgogne, CEA,
méconnus, de la métallurgie. Dans ce cadre,      Framatome, CNRS) mobilisés pour donner
le pôle de compétitivité Nuclear Valley          aux industriels français de la métallurgie
illustre la complémentarité public-privé.        l’accès à une technologie d’avenir : la
Basé à Chalon-sur-Saône, il a récemment          Compression Isostatique à Chaud (CIC),
étendu ses activités à la région Auvergne-       pour des applications intéressant le
Rhône-Alpes.                                     nucléaire, l’aéronautique ou la défense. Une
                                                 enceinte de compression pour prototypes
                                                 sera installée au Creusot pour une mise en
                                                 service au premier trimestre 2023. Cette
       12 200 emplois                            plateforme permettra de produire des
                                                 matériaux et des composants à haute
            directs et indirects
                                                 performance pour l’heure inatteignable
                                                 par les moyens de production classiques.

                                                                                           12
Bretagne

                                             La région produit 17 % de
     4,4 TWh
                                          l'électricité qu'elle consomme
     Production régionale d’électricité
     Source : RTE, 2020

13
Une péninsule connectée grâce au nucléaire

La Bretagne ne produit que 17 %                 d'imagerie médicale mesurant en trois
de l’électricité qu’elle consomme.              dimensions l’activité d'un organe - permet
L’essentiel est acheminé sur de longues         de diagnostiquer avec précision la maladie
distances depuis les centrales nucléaires       et de suivre l’évolution du traitement. Le
de la Normandie et de Centre-Val de             plus récent se trouve à la clinique du Ter
Loire. Cette solidarité est essentielle         à Ploemeur (Morbihan). Le centre accueille
pour garantir la sécurité d’alimentation        7 000 patients. L’installation du TEP
électrique des territoires, d’autant que la     scan permettra d’augmenter la capacité
Bretagne a connu une forte hausse de sa         d’accueil des patients et de créer des
consommation d’électricité, de l’ordre de       emplois supplémentaires.
24 % entre 2000 et 20191.

Sur le site de Brennilis (Finistère), l’une     –
des premières centrales françaises est          1
                                                    ADEME (2020)
en cours de démantèlement. Mise en
exploitation en 1967 au cœur des Monts
d’Arrée, cette centrale expérimentale
d’une puissance de 70 MWe est la seule en
France à avoir fonctionné avec un réacteur
à eau lourde. Cette filière technologique
a été abandonnée au profit des réacteurs
à eau légère du parc actuel. Après 18
ans de production électrique, la centrale
est définitivement arrêtée en 1985, puis
progressivement démantelée depuis 1997.
Ce chantier en déconstruction, qui accueille
quatre-vingts professionnels, devrait faire           Réussite locale
l’objet d’une enquête publique en 2021 afin           Triskem développe des outils de
d’obtenir l’autorisation de démantèlement             pointe pour détecter la radioactivi-
complet de l'installation.                            té dans l’environnement

La région accueille de nombreux                 Implantée dans l'agglomération rennaise,
services de médecine nucléaire de               la PME Triskem International développe,
qualité pour combattre le cancer. La            fabrique et commercialise pour l'Europe,
lutte contre cette maladie nécessite des        la Russie, la Chine et l'Afrique, des résines
équipements de pointe sur tout le territoire.   qui, par séparation chimique, captent
L’installation de huit TEP scan - des outils    et retiennent les radioéléments dans
                                                diverses matrices. L’entreprise, en plein
                                                développement, s’appuie sur une quinzaine
                                                de personnes hautement qualifiées pour
                                                développer sa technologie de pointe
                                                employée      pour    la     radioprotection,
       1 000 emplois                            la surveillance environnementale, la
                                                production de radio-métaux pour la
           directs et indirects
                                                lutte contre le cancer ainsi que pour la
                                                surveillance des déchets radioactifs.

                                                                                           14
Centre-Val de Loire

     70,2 TWh                                   La région produit 14 % de
     Production régionale d’électricité   la production nationale d'électricité
     Source : RTE, 2020

15
Un territoire au cœur des solidarités régionales

La région est le maillon indispensable de       apporté directement plus de 229 millions
l’équilibre électrique bas carbone. Avec        d’euros en taxes et impôts qui sont
douze réacteurs nucléaires répartis sur         aujourd’hui partagés via les solidarités
quatre sites, la région Centre-Val de Loire     intercommunales. La filière est structurée
produit plus de quatre fois sa consommation     par l’association régionale de prestataires,
et exporte donc de l’électricité bas carbone    PEREN, rassemblant près de 100 entreprises
vers les régions voisines déficitaires.         travaillant dans le nucléaire et animée par
Cette     solidarité   inter-régionale    est   EDF.
particulièrement perceptible avec la
Bretagne et l'Île-de-France, deux régions       Sur son site de Sully-sur-Loire (Loiret)
dont les besoins sont couverts à hauteur de     Framatome développe les activités
45 % par les centrales nucléaires de la         de maintenance d'outillages et de
vallée de la Loire.                             maintenance sur site pour accompagner
                                                l'exploitation des réacteurs en service dans
Les centrales nucléaires de la région,          toute la France.
implantées le long de la Loire, sont
respectueuses de l’identité du fleuve.          La filière nucléaire s’appuie pour ses
En produisant une quantité importante           besoins en formation sur un réseau de
d’électricité sur une petite surface de         plus de 20 établissements partenaires,
terrain, les centrales nucléaires préviennent   lycées, centres d’apprentissage et écoles
la bétonisation des territoires. Elles          d’ingénieurs (INSA Centre-Val de Loire,
permettent de préserver un environnement        Polytech Orléans et Polytech Tours). Ces
unique : classée au patrimoine mondial de       partenariats sont mis en œuvre par des
l’UNESCO, le Val de Loire abrite aujourd’hui    conventions liant ces établissements à
le dernier fleuve sauvage d’Europe.             toutes les centrales de la région, ainsi qu’à
                                                PEREN.
A travers les visites de découverte des
centrales et de la « Boule » de Chinon,            Réussite locale
-premier réacteur électronucléaire de              Une instance régionale inédite pour
France-, mis en service en 1963, puis devenu       accompagner le «Grand Carénage»
le « Musée de l’Atome », les sites nucléaires
sont devenus des lieux importants du            Le « Grand Carénage » des centrales nu-
tourisme industriel de la région.               cléaires d’EDF est un programme industriel
                                                national qui porte sur des investissements
La filière nucléaire est pourvoyeuse de         et des travaux de grande envergure. Pour
solidarités économiques. En 2020, 266           la région Centre-Val de Loire, ces travaux
millions d’euros d’achats (fournisseurs de      sont programmés sur l’ensemble des réac-
rang 1 uniquement) ont été réalisés par         teurs. Afin d’accompagner ce chantier, une
les entités nucléaires d’EDF aux entreprises    instance de concertation et coordination,
de la région Centre-Val de Loire. En 2020       coprésidée par le préfet de région et le pré-
aussi, les quatre centrales régionales ont      sident de région, et associant les acteurs
                                                économiques, a été mise en place. Il s’agi-
                                                ra notamment, d’accompagner les entre-
                                                prises intéressées par ces travaux, d’adap-
      13 600 emplois                            ter le dispositif de formation aux besoins
                                                en compétences, et de communiquer sur
           directs et indirects
                                                les opportunités offertes par le secteur de
                                                l’énergie nucléaire.

                                                                                           16
Grand Est

     88,4 TWh                                   La région produit 17 % de
     Production régionale d’électricité   la production nationale d'électricité
     Source : RTE, 2020

17
Une région pionnière dans l’énergie nucléaire

La région a accompagné le programme            Les      trois    centrales      nucléaires2
nucléaire français. Elle continue de           permettent au Grand Est de fournir une
porter des projets majeurs pour la filière.    électricité bas carbone et compétitive
Le chantier de Chooz A (Ardennes) est la       à l’Île-de-France et la Bourgogne, mais
vitrine du savoir-faire français en matière    aussi à la Belgique, le Luxembourg et
de démantèlement des réacteurs à eau           l’Allemagne. La région exporte 1,5 fois ce
pressurisée (REP). Cigéo (Meuse - Haute-       qu’elle consomme en électricité. Cette
Marne) est un des premiers laboratoires        production en électricité bas carbone est
de recherche du monde pour le stockage         un atout pour le pôle de compétitivité
géologique des déchets les plus radioactifs.   «véhicule du futur» et le développement de
La centrale nucléaire de Fessenheim            la mobilité électrique sur tout le territoire.
(Haut-Rhin), mise à l’arrêt définitif en
2020, sera la première du parc nucléaire
actuel à connaitre une opération de            –
démantèlement.                                 1
                                                   CCI Grand Est
                                               2
                                                   Chooz, Nogent-sur-Seine et Cattenom
Principalement implantés dans des
territoires ruraux, les projets et les
investissements de la filière nucléaire
permettent au Grand Est de se placer
parmi les premières régions industrielles de
France et favorisent le développement de
nouvelles infrastructures.

L’Andra exploite deux centres de stockage
(Aube), où chaque jour plus de 200
professionnels gèrent de manière sûre la
majeure partie des déchets radioactifs               Réussite locale
produits en France. L’Agence travaille               Cigéo : vers un nouveau modèle
également sur la conception du projet                d’implication des territoires
Cigéo, centre de stockage géologique
pour les déchets les plus dangereux dont       Projet d’intérêt général pour les générations
l’exploitation durerait plus d’un siècle.      actuelles et à venir, Cigéo s’inscrit dans
                                               un processus démocratique initié il y a
Les 301 entreprises de la filière nucléaire    près de 30 ans. L’Andra a souhaité placer
soutiennent le développement de                son rôle de maître d’ouvrage dans les
formations hautement qualifiées dans           principes fondateurs de la démocratie
le Grand Est : la part des étudiants en DUT    environnementale en mettant en œuvre
et des élèves ingénieurs dans la région est    une démarche d’information et de
supérieure à la moyenne nationale1.            dialogue avec le territoire d’accueil du
                                               projet. Cigéo étant encore en phase de
                                               conception, l’Andra a engagé depuis fin
                                               2016, des dispositifs de co-construction
                                               afin d’impliquer plus fortement et plus
      19 200 emplois                           largement les acteurs locaux et les
                                               citoyens sur différents thèmes (gestion des
           directs et indirects
                                               impacts, aménagement du site, chantier
                                               de construction…).

                                                                                           18
Hauts-de-France

     55,1 TWh                                   La région produit 11 % de
                                          la production nationale d'électricité
     Production régionale d’électricité
     Source : RTE, 2020

19
Le nucléaire, facteur d’attractivité industrielle

Avec Gravelines, les Hauts-de-France              La filière nucléaire représente 294 en-
sont dotés de la plus grande centrale             treprises dans la région. Les installations
nucléaire d’Europe de l’Ouest lui per-            de Framatome à Jeumont et Maubeuge
mettant…                                          assurent la conception et la fabrication des
                                                  équipements mobiles pour le marché inter-
… de tirer parti des prix industriels             national des réacteurs nucléaires, dont des
de l’électricité, inférieurs de 30 % à la         réacteurs de type EPR et Hualong.
moyenne européenne, pour prévenir
les délocalisations, notamment dans               Le programme de développement écono-
des filières régionales historiques et élec-      mique NUCLEI Hauts-de-France, mis en
tro-intensives, comme la sidérurgie et la         place par la Région, EDF, la CCI et leurs
métallurgie. L’usine ALVANCE Aluminium            partenaires, permet de soutenir les entre-
Dunkerque a choisi de s’implanter dans            prises régionales qui souhaitent participer
le bassin industriel dunkerquois pour bé-         aux chantiers nucléaires en France ou à
néficier notamment de la proximité de la          l’étranger. Les PME de la région peuvent
centrale et du dynamisme de la filière de         plus facilement participer au « Grand Ca-
maintenance industrielle locale. En Picar-        rénage » de la centrale de Gravelines qui
die, la filière de la chimie bénéficie aussi de   représente 4 milliards d’euros d’investisse-
cette électricité compétitive.                    ments en 15 ans.

… de développer des activités nouvelles.          Un programme de formations aux
L’hébergeur de données français OVH est           métiers du nucléaire attire les jeunes
devenu un acteur industriel majeur de la          dans la région, au travers des écoles et des
région. Sept de ses data centers sont ins-        universités (EDF-IMT Douai, HEI Lille) ainsi
tallés à Roubaix et à Gravelines. Grand           que des formations au soudage avec Poly-
consommateur d’électricité, OVH, et avec          Tech, au perfectionnement d’usinage avec
lui les hébergeurs implantés dans la région,      Framatome Jeumont, et aux interventions
bénéficient d'une des électricités les moins      en centrale avec SOCOTEC.
chères d’Europe de l’Ouest. Le terminal mé-
thanier de Dunkerque utilise l’eau chaude
générée par le refroidissement du process            Réussite locale
de la centrale pour réchauffer et regazéi-           Le plus grand chantier d’Europe crée
fier le GNL. Cette synergie industrielle per-        de l’emploi dans les Hauts-de-France
met d’économiser une grande quantité
d’énergie et des émissions de CO2.                La construction en cours de deux réacteurs
                                                  nucléaires EPR sur le site de la centrale
… de favoriser des co-développements              d'Hinkley Point, au Royaume-Uni, bénéficie
agricoles. La centrale de Gravelines ali-         à l’emploi des Hauts-de-France. Parmi
mente aussi la plus grande ferme aquacole         les entreprises impliquées dans la région,
d’Europe avec l’eau chaude issue de ses cir-      l’usine Framatome de Jeumont assure la
cuits de refroidissement. La moitié des bars      fabrication des composants et des pièces
d’élevage français y sont élevés chaque an-       de remplacement pour des pompes et des
née depuis la mise en service de la centrale.     contrôles commande des deux réacteurs
                                                  nucléaires britanniques que construit EDF
                                                  Energy. Sur ce site de la Sambre française,
      13 500 emplois                              qui emploie déjà 550 personnes, une
                                                  centaine a été recrutée au cours de l’année
            directs et indirects                  2020 et les recrutements se poursuivent.

                                                                                            20
Île-de-France

     3,4 TWh                                  La région produit 5 % de
     Production régionale d’électricité   l'électricité qu'elle consomme
     Source : RTE, 2020

21
L’ambassadrice de l’expertise nucléaire française

Berceau       des    sciences      physiques    Le Pôle de Formations Industrielles
nucléaires, l’Île-de-France se positionne       et Nucléaires forme aux métiers du
aujourd’hui à la pointe de la formation         nucléaire. Situé à Montereau-Fault-Yonne
et de la recherche nucléaire d’avenir. De       en Seine-et-Marne, le Pôle de Formations
nombreux centres de recherche nucléaire,        Industrielles et Nucléaires, en partenariat
en particulier sur le plateau de Saclay         avec l’académie de Créteil et EDF, propose
(Essonne), permettent à la région d’être        depuis 2002 des formations spécialisées
un pôle d’enseignement international. Ce        dans le secteur du nucléaire.
mouvement s’est renforcé avec la création
de l’I2EN1, qui valorise à l’international      L’Île-de-France est un pôle majeur de
l’expertise française de formation nucléaire    l’ingénierie nucléaire. Assystem est un
et veille à la capacité d’accueil d’étudiants   groupe d'ingénierie indépendant né il y a
étrangers.                                      plus de 50 ans afin d’accompagner EDF
                                                dans la mise en service du parc nucléaire
Moteur de l’accord international sur le         français. En Île-de-France, le groupe compte
climat, Paris est devenu le symbole de la       500 collaborateurs et 250 recrutements au
lutte contre le changement climatique.          travers de partenariats avec des écoles et
Si l’Île-de-France ne produit que 5 % de        universités de la région.
l’électricité qu’elle consomme, la région,
très dense et très peuplée, peut compter        Tous les deux ans, la région accueille et
sur la production d’électricité nucléaire,      organise le salon international du nucléaire_:
bas carbone des régions voisines.               World Nuclear Exhibition (WNE).

En développant les usages de l’électricité      –
bas carbone qui n’émet pas de polluants         1
                                                  Institut International de l’Energie Nucléaire
atmosphériques, la métropole pourra
                                                2
                                                   Etude R&D d'EDF citée lors de la Convention de la
                                                Sfen en Hauts-de-France, 30 mars 2021
atteindre à la fois ses ambitions de            3
                                                   Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire
développement économique, qualité de
vie et protection de l’environnement. Sa
consommation d’électricité est amenée à
croitre de 20 % d’ici 20502.                        Réussite locale
                                                    Le nucléaire de demain s'invente
De      nombreuses      institutions    et          à Saclay
organisations         nationales        et
internationales de la filière nucléaire         EDF a implanté ses laboratoires de R&D sur le
siègent dans la région. Les services            plateau de Saclay, rejoignant ainsi le CEA et
centraux de l’ASN et de l’IRSN3, reconnus       son « Centre Paris-Saclay » qui aujourd’hui
mondialement pour leur compétence et            regroupe les établissements historiques
leur expertise dans la sûreté nucléaire,        de Fontenay-aux-Roses et de Saclay.
les sièges sociaux des grandes entreprises      Bénéficiant de la présence de nombreuses
du secteur et l’Agence pour l’énergie           grandes écoles (Polytechnique, Centrale,
nucléaire (OCDE-AEN) disposent de leur          Supélec, ENS Cachan), d’universités (Paris-
implantation principale en Île-de-France.       Orsay), de sept centres de recherche et de
                                                l’INSTN (labélisé par l’AIEA), un véritable
                                                pôle d’expertise dans la recherche nucléaire
      47 000 emplois                            s’y est constitué, offrant une synergie
                                                unique en Europe entre entreprises,
           directs et indirects                 recherche fondamentale et enseignement
                                                supérieur.
                                                                                                  22
Normandie

     47,8 TWh                                   La région produit 9 % de
                                          la production nationale d'électricité
     Production régionale d’électricité
     Source : RTE, 2020

23
Terre d’accueil du nouveau nucléaire

La Normandie est le témoin privilégié             mondialement reconnus comme le GANIL
des innovations technologiques qui                jusqu’à l’industrie avec des PME innovantes
préfigurent le nucléaire de demain.               en passant par des établissements de
                                                  santé disposant de plateaux techniques de
La région accueille trois centrales               pointe. Ces atouts ont permis l’émergence
nucléaires : Paluel, Penly et Flamanville. Le     de projets d’envergure comme le projet
réacteur nucléaire de nouvelle génération,        d’hadronthérapie1 ARCHADE, l’accélérateur
l'EPR, fournira de l’électricité bas carbone      linéaire de particules SPIRAL2 (GANIL).
pendant 60 ans à 1,5 million de Français.
La Normandie dispose d’une usine de               Cet ancrage territorial, animé par
traitement des combustibles nucléaires            Normandie Energies2, s’accompagne
usés à La Hague du groupe Orano. Vitrine          d’un dynamisme économique qui irrigue
mondiale de la chimie séparative, l’usine         tout le territoire. A titre d’exemple,
permet de récupérer jusqu’à 96 % de la            depuis 2014, un tiers des marchés passés
matière des combustibles usés, en vue             par la centrale de Penly et de Paluel l’ont
d’un recyclage. 5 000 salariés y travaillent      été auprès d’entreprises locales et Orano
quotidiennement, faisant du site le premier       La Hague effectue trois quarts de ses
employeur du Cotentin.                            achats en Normandie. Si l’on ajoute à ces
                                                  investissements la fiscalité et les salaires,
Le     site     d’Equeurdreville-Hainneville      l’impact économique annuel de la filière
(Manche) est une vitrine de l’industrie du        nucléaire en Normandie est supérieur à un
futur : Orano y a initié le développement         milliard d’euros3.
d’une salle de réalité virtuelle pour favoriser
la fabrication « zéro défaut » et améliorer       –
la compétitivité de ses projets.                  1
                                                    L'hadronthérapie est une technique innovante de
                                                  lutte contre le cancer.
                                                  2
                                                    Normandie Energies est la filière du mix énergétique
Le territoire compte aussi une usine de           du territoire normand.
construction de sous-marins nucléaires            3
                                                    Nucleopolis, 2017
(Cherbourg) et le centre de stockage des
déchets radioactifs de la Manche (CSM),
actuellement en phase de fermeture,
ainsi qu’un site de Framatome à Rugles
(Eure) qui intervient dans le processus de            Réussite locale
transformation du zirconium, matériau                 Avec Orano Med, la Normandie est
essentiel à la fabrication des combustibles           à la pointe pour la recherche contre
nucléaires.                                           le cancer
                                                  Isotope prometteur pour soigner les
Sur le plan de la santé, les compétences          cancers, le plomb 212 était jusqu’à présent
nucléaires médicales vont de la recherche         difficile à approvisionner à grande échelle.
fondamentale avec des équipements                 Pour pallier cette difficulté et permettre aux
                                                  patients de bénéficier de ses avantages,
                                                  Orano Med, filiale médicale du groupe
                                                  Orano, a mené dès 2005 des études sur
                                                  son site de La Hague. Les premiers essais
      22 300 emplois                              ont été concluants et Orano Med envisage
                                                  aujourd’hui la construction d’une nouvelle
            directs et indirects
                                                  unité de production à la pointe de la
                                                  technologie.

                                                                                                     24
Nouvelle-Aquitaine

     50,1 TWh                                   La région produit 10 % de
                                          la production nationale d'électricité
     Production régionale d’électricité
     Source : RTE, 2020

25
Pilote d’une industrie respectueuse de l’environnement

Bessines-sur-Gartempe             (Haute-        sur l’air, l’eau, la faune et la flore. Cette
Vienne) est une référence pour la                excellente performance environnementale
réhabilitation et la revégétalisation            bénéficie au parc ornithologique du Blayais
des anciennes mines d’uranium. Après             qui accueille une centaine d’espèces
un demi-siècle d’exploitation, le site est       d’oiseaux sauvages et constitue un pôle
devenu une plateforme de recherche pour          touristique important de la région.
le développement de nouveaux procédés de
traitement et de valorisation des minerais.      Le Laser Mégajoule (Gironde) a permis de
                                                 remplacer les essais nucléaires par de la
Depuis 2013, le laboratoire industriel           simulation. Il a favorisé le développement
d’Orano Med produit un isotope radioactif,       de nouvelles activités industrielles autour de
le plomb 212, nécessaire à la mise au point      la photonique et des lasers avec la création
de traitements innovants contre le cancer.       du pôle de compétitivité « Route des lasers
                                                 et des hyperfréquences ». Couplé au très
La Nouvelle-Aquitaine, première région           puissant faisceau laser PETAL, le «LMJ»
pour son parc solaire, témoigne de la            bénéficie à la recherche fondamentale
complémentarité entre les énergies bas           (physique de l’extrême, connaissance de
carbone, nucléaire et renouvelables.             l’univers, fusion par confinement inertiel)
Les deux centrales nucléaires de la              et la recherche médicale.
région (Blayais et Civaux) sont un socle
indispensable à la montée en puissance du        Le Centre d'Etudes Nucléaires de
photovoltaïque, permettant de compenser          Bordeaux Gradignan (CENBG) est un
sa variabilité et de valoriser au mieux sa       laboratoire mixte CNRS/Université
production d’électricité. Symbole de cette       de Bordeaux, dédié à la recherche en
complémentarité : l’installation sur le          physique nucléaire fondamentale et
parking de la centrale nucléaire du Blayais      appliquée. Ils participent également à la
d’ombrières photovoltaïques.                     formation de nombreux jeunes désireux de
                                                 travailler dans l’industrie nucléaire.
Une       industrie     respectueuse       de
l’environnement et du patrimoine du
territoire. Les six réacteurs nucléaires de la      Réussite locale
Nouvelle-Aquitaine ont une faible emprise           E-Clide, pilote de l’innovation
au sol. Par exemple, la centrale du Blayais         collaborative
produit une quantité importante d’énergie
bas carbone sur seulement 227 hectares, au       À Saint-Aubin-de-Blaye (Gironde), à
cœur d’un marais de 6 000 ha. Cet atout          proximité de la centrale du Blayais, un
permet de prévenir la bétonisation des           cluster réunit pour la première fois les
territoires, de préserver l’environnement        principaux acteurs de la maintenance
et de favoriser la biodiversité. La centrale     nucléaire : grands groupes, laboratoires
réalise près de 20 000 contrôles par an          régionaux (IUT de Bordeaux) et PME. Le
                                                 cluster favorise l’innovation par l’expérience
                                                 sur le terrain. Cela renforcera l’attractivité
                                                 du programme « Grand Carénage »,
                                                 qui permettra d’exploiter les centrales
       6 500 emplois                             nucléaires au-delà de 40 ans, avec la
                                                 volonté que les entreprises locales puissent
            directs et indirects
                                                 bénéficier des activités supplémentaires
                                                 engendrées par ce programme.

                                                                                             26
Occitanie

     34,9 TWh
                                               La région produit autant
     Production régionale d’électricité   d'électricité qu'elle en consomme
     Source : RTE, 2020

27
Une expertise internationale dans la chimie nucléaire
Le Gard, plateforme internationale de            (mélange d’oxydes d’uranium et de
la chimie séparative et du traitement            plutonium). Ces combustibles sont
des déchets. Le site de Marcoule est au          utilisés dans les réacteurs de production
cœur des enjeux du cycle du combustible          d’électricité.
nucléaire. Le CEA y a concentré la majorité
de ses capacités de R&D pour optimiser           Une excellence académique reconnue.
le cycle du combustible actuel et étudier,       Créé en 2009 par le CEA, le CNRS,
pour l’avenir, celui du nucléaire de 4e          l’Université de Montpellier et l’Ecole
génération. Au-delà, l’enjeu des terres rares,   nationale supérieure de chimie de
indispensables matériaux des industries du       Montpellier (ENSCM) et avec le soutien de
XXIe siècle, y est abordé à l’aune des savoir-   la Région, un Institut de chimie séparative
faire développés ici en chimie extractive.       (ICSM) est venu renforcer la base de
                                                 compétences et d’expertises des chercheurs
L’installation  ATALANTE       réunit   sur      de Marcoule. L’Institut défriche des pans
20 000 m de laboratoires, des équipements
           2
                                                 particulièrement novateurs en chimie,
de recherche et une expertise scientifique       au bénéfice des filières nucléaires et non
uniques au monde. Les chercheurs                 nucléaires. Au total, l’ICSM accueille sur
travaillent notamment à l’amélioration des       ses différents sites plus de 100 doctorants
performances de l’usine de traitement-           venus du monde entier.
recyclage Orano La Hague (Manche).
                                                 Depuis 2014, le Master «Physique de
A Codolet, près de Marcoule, le site             l’énergie et de la transition énergétique»
Cyclife du groupe EDF traite des matières        forme aux enjeux de la transition
et déchets faiblement et très faiblement         écologique. Cette formation supérieure,
radioactifs dans le but d’en réduire les         créée par l’Université Paul Sabatier à
volumes, de les recycler lorsque cela est        Toulouse avec le soutien d’EDF, a été
possible et de conditionner les résidus.         labellisée I2EN, et permet à de nombreux
                                                 jeunes d’intégrer la filière nucléaire.
L’usine d’Orano Malvési (Aude) allie
performances industrielles et réduction
                                                    Réussite locale
de son empreinte environnementale.
                                                    CleanTech Vallée, les acteurs de la
Au travers des activités du cycle, et sa
                                                    filière s’associent en faveur de la
maîtrise de la chimie de l’uranium, cette
                                                    transition écologique
usine traite et purifie de l’uranium extrait
des différentes mines dans le monde avant
son enrichissement sur le site du Tricastin.     Dans le Gard, EDF, Orano et le CEA
Le site dispose de 25 % de la capacité           conjuguent leurs efforts pour soutenir
mondiale.                                        la transition écologique du territoire au
                                                 sein d’une Cleantech Vallée. L’idée est
Sur le site de Marcoule, l’usine Melox du        née en 2016 chez EDF pour accompagner
groupe Orano fabrique des assemblages            la fermeture de sa centrale thermique
de combustibles recyclés appelés MOX             d’Aramon. Le projet fédère aujourd’hui un
                                                 collectif de 20 entreprises, collectivités et
                                                 pôles de compétitivité. CleanTech Vallée
                                                 anime notamment un Cleantech Booster,
       12 200 emplois                            destiné à l’accélération de startups et
                                                 PME proposant des solutions de transition
            directs et indirects
                                                 écologique, notamment dans l’énergie
                                                 décarbonée.

                                                                                           28
Vous pouvez aussi lire