Léonard de Vinci - saison 2019-2020 auditorium du Louvre

 
saison 2019-2020
         auditorium du Louvre

Léonard de Vinci
du 31 octobre 2019 au 9 janvier 2020
Léonard de Vinci
Cycle de conférences à 18 h 30

en lien avec l’exposition : « Léonard de Vinci »

hall Napoléon, jusqu’au 24 février 2020

À l’occasion des 500 ans de la mort de Léonard de Vinci en France, le musée du Louvre
organise une grande rétrospective consacrée à l’ensemble de sa carrière de peintre.
L’exposition entend montrer combien Léonard a placé la peinture au-dessus de toute
activité, et la manière dont son enquête sur le monde – il l’appelait « science de la peinture »,
fut l’instrument d’un art, dont l’ambition n’était autre que de donner la vie à ses tableaux.
Ce cycle de conférences reviendra sur les grands thèmes de la rétrospective, en s’intéressant
notamment aux différents domaines dans lesquels la créativité et l’originalité de la pensée
de Léonard s’exprima – de l’anatomie à la géologie, de l’écriture aux mathématiques – ainsi
qu’à la construction littéraire qui, très tôt, forgea le mythe de sa personnalité. La dernière
conférence offre une nouvelle clé de lecture du « non finito » de Léonard en le reliant à sa
démarche expérimentale et à son processus de création particulièrement ouvert, qui explique
aussi ses œuvres inachevées.

programme

Jeudi 31 octobre 2019
à 18 h 30
Du corps de l'homme au corps de la terre : Léonard de Vinci entre art et science
par Domenico Laurenza, Trinity College, Dublin

Jeudi 14 novembre 2019
à 18 h 30
Léonard dans la littérature italienne de la Renaissance
par Enrico Mattioda, Università degli Studi, Turin

Jeudi 21 novembre 2019
à 18 h 30
Léonard, l’écriture en mouvement
par Carlo Vecce, Università degli Studi, Macerata

Jeudi 9 janvier 2020
à 18 h 30
Léonard de Vinci et ses œuvres inachevées : infinités, transformations et quantités continues
par Carmen C. Bambach, The Metropolitan Museum of Art, New York

                                                                       Léonard de Vinci, La Vierge aux rochers, musée du Louvre ©
                                                                       RMN - Grand Palais (Musée du Louvre) / Michel Urtado

                                                                       Page 4 : détail

2
3
Jeudi 31 octobre 2019
Du corps de l'homme au corps de la terre : Léonard de Vinci entre art et science

par Domenico Laurenza, Trinity College, Dublin

Conférence donnée en italien, traduite simultanément en français

L’étude anatomique du corps de
l’homme et l’étude géologique du
corps de la terre sont probablement
les champs scientifiques dans
lesquels Léonard de Vinci a
obtenu les meilleurs résultats.
En effet, il avait pour ambition
de renouveler l’anatomie en tant
que science en allant bien au-delà
de l’horizon d’autres artistes-
anatomistes de son époque, de
Pollaiolo à Michel- Ange.
De la même manière, il élabora
une théorie de la Terre aussi
complexe que celle des plus grands
philosophes qui, entre l’Antiquité
et le Moyen-Âge, avaient étudié
ce que l’on appellera plus tard la
« géologie ». Et pourtant, le travail
artistique et technique de Léonard
a toujours été à l’origine de son
intérêt pour ces deux champs
scientifiques.
La conférence reviendra sur cette
connexion initiale, en présentant
de nouvelles preuves de celle-ci.
Par la suite, même lorsque Léonard
poussa encore plus loin ses études
scientifiques dans ces deux domaines,
il les relia toujours à ses réalisations
artistiques. Nous examinerons les
répercussions de ses recherches plus
scientifiques sur la représentation
du corps humain et du paysage et,
parallèlement, nous verrons comment
la formation artistique a fourni à
Léonard des outils linguistiques et
des modèles d’interprétation qui
jouèrent un rôle décisif dans ses
recherches scientifiques.

4
Si c’est bien à partir de son travail    Bataille d' Anghiari, nous analyserons   de plus en plus éloignée de
d’artiste que Léonard est devenu         plusieurs exemples des répercussions     l’anthropocentrisme.
un anatomiste et un « géologue »         des recherches anatomiques de            C’est dans cette vision du monde,
à part entière, il est important         Léonard sur ses réalisations             plus que dans l’invention réelle et
de noter que ses recherches              artistiques. Des comparaisons            présumée de l’avion, que réside sa
anatomiques sur le corps humain          avec des œuvres de Michel-Ange           modernité.
ou microcosme ont influencé ses          aideront à comprendre la différence
recherches géologiques ultérieures       entre le « cas Léonard » et le           Domenico Laurenza a obtenu son
sur le corps de la terre ou              développement plus canonique             doctorat d'histoire des sciences à la
macrocosme.                              de l’anatomie artistique à la            Scuola Superiore di Studi Storici
Cette succession interne à ses           Renaissance.                             (San Marino, 1996).
recherches scientifiques a contribué                                              Il est conseiller scientifique du
à générer deux grandes phases de         La seconde partie de la conférence       Museo Galileo (Florence) et de
son art : une première phase             sera consacrée à ses études de la        Schroeder Arts (New York).
dominée par la figure humaine            terre, et présentera les résultats des   Il a enseigné dans diverses
et une seconde phase, après 1500,        recherches menées pour la                universités notamment l'université
durant laquelle la figure humaine        préparation d’une nouvelle édition       de Sienne, l'université de Florence,
semble s’effacer de plus en plus         du Codex Leicester (Oxford               l'université McGill à Montréal et
derrière la présence dominante des       University Press), l’un des manuscrits   l'université Columbia à New York.
éléments naturels (terre, eau et air).   les plus complexes de Léonard.           Ses travaux portent sur l’histoire
Au cours de cette conférence,            Nous verrons comment la curiosité        des relations entre art et science
nous tenterons de comprendre ces         de l’artiste Léonard pour ces            ainsi que sur l’histoire de l’anatomie
relations et contaminations              étranges pierres « figurées » en         et de la géologie.
réciproques entre les recherches         forme d’animaux marins, que nous         Spécialiste de l’œuvre technique et
artistiques et scientifiques de          appelons maintenant fossiles, a          scientifique de Léonard de Vinci,
Léonard, et entre les différents         suscité son intérêt pour la géologie.    il est l'auteur de nombreux
domaines de ses recherches               De même, son expérience d'artiste        ouvrages.
scientifiques.                           et de technicien dans le domaine         Parmi ses livres disponibles en
                                         de la fusion de statues équestres        français ou en anglais, mentionnons :
La conférence sera articulée en          en bronze a permis à Léonard de          Léonard de Vinci. Anatomies (Paris,
deux parties.                            démontrer l'origine animale des          Gründ, 2010) ; Léonard de Vinci.
La première sera consacrée à la          fossiles et d'expliquer le processus     Artiste et scientifique (Paris, Pour
reconstruction de l’évolution de         de fossilisation. Nous verrons           la Science, 2000); Leonardo on
ses recherches anatomiques : son         comment il a ensuite développé           Flight (John Hopkins University
affranchissement progressif de           une théorie très originale de            Press, 2007) ; Art and Anatomy in
l’anatomie artistique vers une           la terre et de l’émergence des           Renaissance Italy (New York, The
dimension de plus en plus                continents hors de la mer, et            Metropolitan Museum of Art, 2012).
scientifique et philosophique            comment cette théorie était              Il a codirigé, avec Martin Kemp,
naturelle, marquée par l’étude           reliée d’une part à ses recherches       la nouvelle édition du Codex
psychosomatique, physionomique           anatomiques et d’autre part à            Leicester de Léonard de Vinci
et de l’anatomie comparée de             la représentation du paysage dans        (Oxford University Press, en
l’homme et des animaux.                  ses œuvres tardives.                     quatre volumes, dont le premier
De la représentation du « moti           En général, nous tenterons de            vient de paraître) et il est membre
mentali » (mouvements de l’esprit)       comprendre comment la vision             de la Commissione per l’Edizione
dans la Cène à celle de la colère        de Léonard sur la nature, dans           Nazionale dei Manoscritti e dei
bestiale des combattants de la           les arts et dans les sciences, s’est     Disegni di Leonardo da Vinci.

                                                                                                                           5
Jeudi 14 novembre 2019
Léonard dans la littérature italienne de la Renaissance

par Enrico Mattioda, Università degli Studi, Turin

Conférence donnée en français

Léonard devient assez tôt un           conversion qui aura lieu au seuil     Enrico Mattioda est professeur de
personnage littéraire.                 de la mort entre les bras du roi      Littérature italienne à l’Université
À partir de la première biographie     très chrétien.                        de Turin. Il a consacré plusieurs
de Vasari en 1550, Bandello,           Dans la deuxième édition de 1568,     études à la littérature du 18e siècle
Giraldi Cinzio et d’autres écrivains   Vasari élimine cette interprétation   et à la littérature italienne de la
franchissent la limite du simple       et les accusations d’athéisme afin    Shoah, en particulier à Primo
témoignage pour aboutir à la           de respecter les diktats de           Levi, et à la compénétration des
construction d’un personnage           l’Inquisition, mais entretemps        sciences et de la littérature dans
littéraire et fonder le mythe de       s’est ouverte une autre ligne         son œuvre. Ses recherches l’ont
Léonard.                               narrative qui concerne la « tête      mené à étudier les rapports entre
En effet, à une époque où les          de Judas » dans le Cénacle de         la littérature et les arts à la
reproductions des tableaux étaient     Milan.                                Renaissance. Plus particulièrement,
rares et coûteuses, ce fut la          Matteo Bandello, Giraldi Cinzio       il a analysé l’œuvre de Giorgio
littérature qui créa le mythe          et encore Vasari ont recours à        Vasari et la biographie au 16e siècle.
léonardien.                            cette anecdote pour expliquer         Enfin, il est l’auteur des ouvrages
En 1521, dans son Roland furieux,      la façon de travailler de Léonard     suivants : Giorgio Vasari storico e
Ludovico Arioste introduit Léonard     de Vinci en créant un topos           critico, co-écrit avec Mario Pozzi
de Vinci dans le canon de la           narratif présent jusqu’à nos jours.   (Florence, 2006) ; Giorgio Vasari,
peinture moderne ; cette analyse       Au contraire, la célébration de       Poesie, une édition critique des
est confirmée en 1528 dans             l’homosexualité de Léonard de         poèmes de Vasari (Alessandria,
Le Livre du courtisan de Baldassare    Vinci faite par Giovan Paolo          2012). Il est également l’auteur de
Castiglione, qui commence              Lomazzo restera inédite à la          l’édition commentée des Vies des
également à diffuser le mythe de       Renaissance et sera connue            artistes de Vasari, dont le cinquième
l’artiste qui ne terminait pas ses     seulement au 20e siècle.              et dernier volume paraîtra en 2020.
travaux.
Toutefois, c’est avec la première
édition des Vies des artistes de
Giorgio Vasari en 1550 que nous
obtenons la première biographie
cohérente : Léonard de Vinci
ouvre l’âge de la perfection de
l’art, mais sa vie est placée sous
le signe d’une double nature
céleste et terrestre, presque
comme un nouveau Christ.
La victoire de la nature terrestre
le conduit à l’athéisme, cependant
quand il arrive à Rome l’élément
air prévaut et le pousse à la

6
Raphaël, Portrait de Baldassare Castiglione
musée du Louvre © RMN - Grand Palais
      (Musée du Louvre) / Tony Querrec

                                              7
8
Jeudi 21 novembre 2019
                           Léonard, l’écriture en mouvement

                           par Carlo Vecce, Università degli Studi, Macerata

                           Conférence donnée en français

                           Pour Léonard de Vinci, l’écriture          carnets ; et en effet, nous pouvons
                           est un outil fondamental pour              dire que le temps et les efforts
                           traiter et enregistrer l’expérience        consacrés par Léonard de Vinci à
                           de la réalité.                             l'étude, à la lecture et à l'écriture
                           Comme le dessin, sa textualité est         étaient certainement plus
                           toujours instable, en mouvement,           importants que ceux consacrés à
                           dans le but de réunir pensées,             l'activité artistique.
                           formes et phénomènes.                      Il conçoit donc des dizaines de
                           Qu'est-ce qu’était l’écriture pour         livres et de traités, mais n'en
                           Léonard de Vinci ?                         complète pas un, fasciné par le
                           Un simple outil d’enregistrement           potentiel de l’œuvre laissée ouverte,
                           de son activité d’étude et de              non aboutie, comme beaucoup de
                           recherche, ou plutôt l’une des             ses peintures.
                           multiples formes dans lesquelles           Dans un processus continu
                           il essayait d’exprimer sa démarche         d'élaboration, de correction, de
                           d’investigation et de compréhension        réécriture, le texte apparaît dans
                           de la réalité, et de communication         un mouvement continu, exactement
                           de son monde intérieur ?                   comme les images de ses dessins :
                           Pendant des millénaires, l’écriture        idées et pensées en métamorphose,
                           avait servi à fixer la communication       projection d'un monde dominé
                           humaine dans une dimension                 par l'impermanence.
                           stable, confiée à l’origine à l’oralité.
                           Comme le disaient les anciens :
                           « Verba volant, scripta manent »           Spécialiste de la civilisation de la
                           (« Les paroles s’envolent, les écrits      Renaissance, Carlo Vecce
                           restent »).                                enseigne à l’Université de
                           La civilisation du Livre, en               Naples-L’Orientale. Membre de
                           particulier celle du livre sacré de        la Commissione Vinciana, il a
                           la Bible ou du Coran, reposait sur         publié plusieurs textes et
                           la permanence, sur l’immutabilité          manuscrits de Léonard de Vinci
                           de la Parole.                              tels que : le Livre de Peinture,
                           Au lieu de cela, Léonard de Vinci          le Codex Arundel, les Fables, et
                           crée une textualité extraordinaire         autres écrits littéraires.
                           dans sa modernité, suspendue               Il est aussi l’auteur d’une biographie
Filippino Lippi,           entre oralité et écriture, parole et       de Léonard de Vinci, traduite en
Apparition de la Vierge    image, forme fermée et ouverte.            plusieurs langues.
à saint Bernard écrivant
© Archives Alinari,        Au cours de sa vie, il écrit des           Son actuel projet de recherche
Florence, Dist. RMN-
Grand Palais /
                           milliers et des milliers de papiers,       est la reconstruction de la
Serge Domingie             volants ou rassemblés dans des             bibliothèque de Léonard de Vinci.

                                                                                                               9
Jeudi 9 janvier 2020
Léonard de Vinci et ses œuvres inachevées : infinités, transformations et quantités continues

par Carmen C. Bambach, The Metropolitan Museum of Art, New York

Conférence donnée en anglais, traduite simultanément en français

Léonard de Vinci (1452-1519) était       Ses écrits théoriques sur la peinture
connu à son époque pour laisser          empruntent souvent les termes
ses travaux inachevés, en particulier    mathématiques d’« infinito »,
ses peintures, et une telle réputation   « trasmutatione » et « quantità
a perdurée jusqu’à aujourd’hui.          continua » pour décrire des degrés
Cette conférence explorera le            ineffables de couleurs, de lumières
« non finito » (inachevé) de Léonard     et de perspectives atmosphériques.
dans le contexte plus large de sa
pensée et de son œuvre.                  Carmen C. Bambach est
Les auteurs du 16e siècle ont tenté      conservatrice des Dessins et
d’expliquer l’incapacité du grand        Estampes au Metropolitan Museum
maître à finir ses peintures de          of Art (Met), et Membre de
diverses manières.                       l'Académie Américaine des Arts et
Généralement, ces premiers auteurs       des Sciences. De 2010 à 2012, elle a
se sont concentrés sur les aspects       été Andrew M. Mellon Professor au
pratiques, matériels des projets         CASVA (Center for Advanced
de Léonard et ont fait allusion à        Study in the Visual Arts) de la
son perfectionnisme et à son             National Gallery of Art.
insatisfaction constante vis-à-vis       Spécialiste de la Renaissance
de ses créations, comme principales      italienne, elle est une experte
raisons de ses œuvres inachevées.        internationalement reconnue de
Comme Carmen Bambach                     Léonard. Son ouvrage intitulé
tentera de le démontrer lors de          Michelangelo : Divine Draftsman
cette conférence, un examen de           and Designer, catalogue de son
l’approche de Léonard de Vinci à         exposition au Met, a remporté en
l’égard du processus de création et      2019 le prix du livre Phyllis
de ses écrits théoriques, suggère        Goodhart de la Renaissance
une autre explication, plus profonde,    Society of America, ainsi qu’en
de son « non finito ». Son processus     2018 le prix de l’Association of
de création en tant qu’artiste et        American Museum Curators.
penseur était particulièrement           Parmi ses ouvrages majeurs, nous
ouvert, axé sur le travail en cours      pouvons citer : Drawing and
et sur l’exploration d’idées, souvent    Painting in the Italian Renaissance
au détriment de la fermeture et de       Workshop : Theory and Practice,
la conclusion. Son étude du              1300-1600 (Premio Salimbeni
mouvement et de la géométrie des         2000), ainsi que la récente                 Léonard de Vinci,
                                                                                  L’Adoration des Mages
transformations le porta à inclure       monographie en quatre volumes             © Archives Alinari,
                                                                                 Florence, Dist. RMN-
les notions d’infinités corporelles et   Leonardo da Vinci Rediscovered                 Grand Palais /
incorporelles dans son art.              (Yale University Press, 2019).                Nicola Lorusso

10
11
prochainement

en lien avec l’exposition :                                             en lien avec l’exposition :
« Léonard de Vinci »                                                    « Figure d’artiste »

Jeudi 14 novembre                   Vendredi 6 décembre                 Cycle de films
à 12h30                             à 12h30                             « Autoportrait – Figure d’artiste »
Projection                          Projection
                                                                        Mercredi 27 novembre                   Dimanche 1er décembre
La Vie cachée des œuvres :          Léonard de Vinci, La                                                       À 15 h
                                                                        à 20h
Léonard de Vinci                    restauration du siècle                                                     Conférence-projection
                                                                        Projection
Film de Juliette Garcias et         Film de Stan Neuman,                                                       Regards croisés : Marie
                                                                        Les années déclic
Stan Neumann, 2011, 52 min          2012, 55 min                                                               Menken, Carolee Schneemann,
                                                                        Film de Raymond Depardon,
                                                                        1984, 65 min                           Stan Brakhage, Jonas Mekas
VENDREDI 15 novembre                Vendredi 13 décembre                                                       Par MM Serra, réalisatrice
                                                                        Suivi d’une discussion avec
À 20 h                              à 20h                                                                      et directrice de la New York
                                                                        Raymond Depardon et
Concert                             Projection                                                                 Filmmakers’ Coop et Pip
                                                                        Jean-Christophe Ferrari,
La musique secrète de               Léonard de Vinci, la                                                       Chodorov, réalisateur et
Léonard                                                                 Transfuge
                                    manière moderne                                                            fondateur des éditions
Ensemble Doulce Mémoire             Film de Sandra Paugam,
                                                                        Samedi 30 novembre                     Re:voir
Denis Raisin Dadre, direction       2019, 52 min                        À 15 h
Josquin Desprez                     Coprod. Zed, musée du               Conférence-projection                  Mercredi 4 décembre
Bartolomeo Tromboncino              Louvre, ARTE France.
Marchetto Cara                                                          Regards croisés : Ross Mc              à 20h
Johannes de la Fage
                                    À travers dessins et carnets,       Elwee, Photographic Memory,            Projection
Firminus Caron                      comparaison de tableaux et          Agnès Varda, Les Plages                JLG-JLG, autoportrait de
                                    analyses, ce film nous révèle       d’Agnès et Douglas Gordon,             décembre
Jeudi 21 NOVEMBRE                   l'incomparable science de la        The Anatomy of my Desire               Film de Jean-Luc Godard,
à 12 h 30                           peinture de Léonard, tout           Par Raymond Bellour,                   1995, 60 min
Concert                             en en restituant le sens et         directeur de recherches
Dans l'atelier de Léonard           l'émotion.                          émérite au CNRS et                     Mercredi 11 décembre
Ensemble Sollazzo                                                       cofondateur de la revue                à 20h
Anna Danilevskaia, direction                                            Trafic                                 Projection
Atalante Migliorotti                                                                                           Chantal Akerman par
Marchetto Cara
                                                                                                               Chantal Akerman
Bartolomeo Tromboncino
Bartolomeo degli Organi
                                                                                                               Film de Chantal Akerman,
Marbrianus de Orto                                                                                             1996, 60 min
Alexander Agricola
Loyset Compère…
                                                                                                                                              Couverture : Léonard de Vinci, Portrait de Femme, dit La belle Ferronnière
                                                                                                                                              © RMN - Grand Palais (Musée du Louvre) / Michel Urtado

Programmation : Monica Preti, assistée de Valentine Brochet.
Pour un accès privilégié, adhérez aux Amis du Louvre : www.amisdulouvre.fr
Pour recevoir la newsletter du musée, connectez-vous sur http://info.louvre.fr/newsletter ou flashez ce code

La vie du Louvre en direct

#AuditoriumLouvre
www.louvre.fr
Vous pouvez aussi lire